1. A SSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE ET BANQUET ANNUEL Le 1 e avril 2000 à 11 heures (a. m.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. A SSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE ET BANQUET ANNUEL Le 1 e avril 2000 à 11 heures (a. m."

Transcription

1 1. A SSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE ET BANQUET ANNUEL Le 1 e avril 2000 à 11 heures (a. m. Afin que nul d'entre-nous ne l'ignore, nous consacrons la une de notre vénérable organe (pas celui de Rédac, mais évidemment celui de notre ROYAL CERCLE) à cette information de capitale importance! Certes vous aurez déjà été avisés par la circulaire officielle, mais comme partout ailleurs certains de nos membres sont d'adorables distraits, nous RECIDIVONS donc et vous invitons à une relecture approfondie. Comme nous comptons parmi nous quelques sceptiques, nous certifions que cet événement national a bien lieu ce 1er avril 2000 (les adeptes de Saint- Thomas peuvent vérifier en téléphonant au n 02/ de l'établissement). Si nous écrivons «national», cela signifie une mobilisation générale (même si nous avons renoncé à placarder les affiches tricolores). Nos membres sont intelligents et ils auront compris qu'il doivent y être! Les Bruxellois, les Anversois, les Carolos, les Limbourgeois, les Luxembourgeois et les autres... Pour les Luxembourgeois, nous ratissons large. Nous visons aussi bien les Belges que les Grands-Ducaux. NOUS REPRODUISONS AUX PAGES SUIVANTES LE TEXTE DE LA CIRCULAIRE. VOUS EN DÉDUIREZ TOUT L'INTÉRÊT ET LA SAVEUR DE L'INFO. A VOTRE SANTÉ! Au cours de l'assemblée Générale seront ENFIN octroyées les récompenses aux gagnants du concours au recrutement tant de fois prorogé. Ce n'est pas un leurre non plus! Nous espérons la présence des vainqueurs du concours: Christoffel, Godding, Huyberechts, Vilain, Poiry, Vanderbrigghe, anonymes. Vous ne regretterez pas votre participation, d'autant plus que le lieu des réjouissances est sis à MEISE sur la route d'anvers (à deux pas de Bruxelles) et au croisement de tous les chemins sillonnant la.belgique! et le Grand- Duché!... Bienvenue à toutes et à tous et merci pour votre cohésion exemplaire, qui resserre nos liens fraternels. Rédac affamé!

2 Cercle Royal des Anciens Etudiants de l'institut Supérieur de Commerce de i'etat Centre Universitaire de i'etat à Anvers A.S.B.L. Koninklijke Kring van de Oud-Studenten der Rij ks h andels h og esch ooi Rijksuniversitair Centrum Antwerpen V.Z.W. Fondé en 1873 GestiCt in 1873 Chères Amies, Chers Amis, RAPPEL, Le 10 février ASSEMBLEE GENERALE SUIVIE DU BANQUET: LE SAMEDI 1 AVRIL 2000 Le conseil d'administration du Cercle Royal de II S.C.E.A. vous invite à participer à son assemblée générale statutaire suivie du Banquet, où le Baron Jacques Groothaert, Ambassadeur Honoraire, Président Honoraire du conseil d'administration de la Générale de Banque, sera notre invité et prendra la parole durant le repas. Thème de la conférence : Europe, Musée ou Laboratoire? Lieu: Restaurant KOEN VAN LOVEN Brusselsesteenweg Meise Tél. : 02/ Timing: 11 h 00 : ASSEMBLEE GENERALE avec présentation de son rapport de stage par Monsieur Lahrouchi Abdelmajid 12H30 : APERITIF 13H15 : BANQUET Président Trésorier Secrétaire général R.Béroudiaux. Rue Lahatit Chaumont-Gistoux : G. Kesseler rue du Long Chêne Wezembeek-Oppem : A.Huyberechts - Vilvoordsesteenweg Grimbergen 2 Compte : Générale de Banque Bruxelles

3 MENU Waterooi de fruits de mer de la Mer du nord Consommé de chicons aux boulettes d'épinards Les côtelettes de cailles au miel et au citron s Dessert Moka s Vins blanc et rouge adaptés Participation aux frais : BEF (le Cercle prenant en charge le surplus du prix facturé par rétablissement) que nous vous demandons de virer avant le 24 mars au compte n Parking: Parking privé. Tout le Conseil compte sur votre présence. Salutations confraternelles. R. Béroudiaux, Président. Accès : Pour les amis qui viennent : d'anvers et environs Empruntez la Al2 et descendez à la sortie 3 de I l'autoroute. Au bas de la sortie, respectez les feux de signalisation et traversez la route pour vous rendre à Meise en longeant la Nieuwelaan jusqu'au village de Meise (± 2 kilomètres). RESTÂ'J 'ST KOEN VAN LOVE. Ez:1SSELSESTEEWWEG 17 MEISE Rnoc A 12!$I - de Bruxelles et au-delà : y``~ RIJKS Empruntez l'autoroute Al2 et descendez à la sortie de epjy p~7entuin Meise, sortie 3. Au bas de la sortie, prenez à gauche, MEISE passez sous l'autoroute et aux feux prenez à gauche. Vous vous engagez dans la Nieuwelaan pour atteindre a I? 6a1SSEL - BOOM (ANTWERPEN) SE le village de Meise (±2 kilomètres). AFRIT x=t ME RICHTI ~G WEISE CENTRUM Pour tout le monde, que vous veniez d'anvers ou de Bruxelles: à Meise, vous passerez les feux de signalisation et prendrez la 4""` rue à votre droite qui vous mènera au restaurant Si par hasard vous ne trouviez pas l'endroit, demandez aux indigènes de vous aider. 3 E X F C

4 ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE DU SAMEDI 1er AVRIL 2000 ORDRE DU JOUR 1. Renouvellement des mandats. 2. In memoriam. 3. Lauréats des Fondations. 4. Invités au Banquet: Mme Brigitte MUL, Présidente VOSEKO Messieurs NEPPER, Président de 1'ALSI Peter CLEMENS, Président N.S.K. 5. Jubilaires Messieurs Jean GALOT Marcel MAYSTADT René SAEYS Nikolas TSANGRIDES Roger VERVACK 6. Comptes du Cercle. 7. Comptes des Fondations. 8. Décharge des Administrateurs. 9. Activités. 10. Exposé de Monsieur Abdelmajid LAHROUCHT, lauréat des Fondations. 11. Divers. * ** * * 1) La liste des présents sera remise sur place. 2) Toute inscription payée et annulée avant le 24 mars 2000, au n de téléphone de R Béroudiaux 010/ , sera remboursée.

5 3. EDITORIAL Comme c'est devenu une tradition, nous abordons trois points 1) Notre Secrétaire-Général a bien travaillé au profit de nous tous. Il annexe au bulletin un «ANNUAIRE 2000» up-to-date. Le seul inconvénient : vous êtes condamnés à le tenir à jour... Merci, André. Merci aussi pour la collaboration des membres 2) Francis Hellemans n'a pas chômé non plus. Il nous a concocté un questionnaire-référendum portant sur la nature de nos EXPLOITS ISCEATIQUES en TOUS genres. Une belle tentative que nous vous invitons à HONORER par une réponse avant Te 31 mars. Vous ne disposez que d'un court délai, mais vous en serez libérés aussi vite... après le RENVOI à Madame Lamia. Le questionnaire figure in fine du bulletin et est donc facile à détacher (sans détériorer l'oeuvre que représente le bulletin). Ainsi vous n'avez pas d'excuse. Merci de coopérer une fois de plus à notre bien-être à TOUS I 3) La soirée estudiantine prévue en ce mois de mars 2000 est reportée à plus tard en fonction de l'adage issu de Corneille «LE PLAISIR S'ACCROIT QUANT L'EFFET SE RECULE» (alexandrin à répéter dix fois en accélérant le rythme et au moment de se glisser au plumard) Effet garanti Rédac LE QUATRIÈME POUVOIR N 251 5POSAE if1atci'a?as I LPK PESECLt1.g. (>t Ic &UVA EV6h)i t Qc*JftiFo MMqOE,ÇA1JA TAtMSAOS5 BJ If(

6 COTISATIONS S Nous avons le plaisir de vous signaler que la majorité des membres est déjà en règle pour l'an Merci aux bons éléments, surtout à ceux qui sont conscients de la nécessité de verser BEF plutôt que 600 Notre devoir est de réveiller nos chers procrastinateurs qui ont omis de verser leur écot. Nous leur rappelons le n de compte de l'i.s.c.e.a., soit le auprès de Fortis Banque (ex Générale de Banque) Pour se faire pardonner de leur retard, nous leur suggérons de verser la cotisation de BEF 1.000, qui mettra du beurre dans nos épinards. Vous aurez remarqué que nous ne recourons plus au procédé moyenâgeux de marquage (au fer) à la pastille rouge... Ce qui est une marque de grande confiance en vous Merci de ne pas démentir notre optimisme. Votre trésorier confiant, Guy Kesseler. C

7 5 IN MEMORIAM Hommage à Daniel Coen (L.S.C. 1926) Joyen nous a quittés Daniel Coen est décédé le 2 janvier. Il allait avoir 95 ans. Licencié en sciences commerciales de la promotion 1926, il avait animé pendant de nombreuses années la section de Bruxelles des anciens de I'I.S.C.E.A. (Section Aimé Garçon) dont il était le président. Issu d'une famille d'importants grossistes en tissus, il devient agent d'usines textiles. Mais son intérêt pour l'automobile l'amena à diriger la représentation de Citroën à Verviers. Et il suivait de près les compétitions de Francorchamps, dont il fut un moment commissaire de course. Il appréciait les belles voitures : c'est ainsi qu'il roula entre autres en Bugatti. Il ne cessa de conduire qu'à 92 ans... Daniel était un grand sportif. Pionnier du camping avant la guerre 40-45, il fit de nombreuses escalades en montagne avec son épouse. Son intérêt pour la nature l'amena au conseil d'administration d'ardenne et Gaume, depuis la fondation de cette asbl en Bonne fourchette Lecteur infatigable de livres d'art et d'histoire -- qu'il annotait et relisait. Nous n'oublierons pas l'accueil chaleureux que son épouse et lui-même nous ont réservé lors d'un bel après-midi passé dans leur propriété de Hamme-Mille. A son frère et à ses neveux nous présentons nos bien sincères condoléances. Pour le Conseil d'administration du Cercle Jacques Godding Vice-Président d'honneur * * Hommage à Raymond Pulinckx (L.S.C.F. 1946) Notre camarade Pulinckx nous a quittés après une fulgurante ascension sociale ternie par des soucis familiaux. Comme le rappelait «Le Soir», son père était tailleur derrière la maison communale de Schaerbeek, ce qui m'a valu d'être souvent avec lui dans le train qui nous menait via le tram 24 à notre Alma Mater, qui d'ailleurs pendant 1 an a déménagé à l'ecole Vétérinaire d'anderlecht tant les Vi & V2 troublaient le bon ordre des cours. Deux de nos professeurs sont d'ailleurs morts sous ces bombardements à longue portée. Le midi, les Bruxellois mangeaient leur pique-nique de guerre au café du coin du boulevard et en guise de dessert on s'adonnait au billard où Raymond nous dominait tous. En outre, c'était un excellent pongiste classé série B. li gagnait aussi sa vie (?) au poker et se défendait fort bien au bridge.

8 Bon bilingue, après des études brillantes, il est entré à la FIB, a hésité un moment d'entrer dans l'enseignement, mais a été appelé comme chef de cabinet de Monsieur Vanderschueren, ministre des affaires économiques. Après il est retourné à la FIB et a créé la FEB, dont il est devenu rapidement administrateur délégué. Si je signalais ses soucis familiaux c'était à cause de l'état de santé de sa femme, mais surtout du mariage de sa fille avec un maghrébin qui menaçait souvent notre ami d'emmener ses enfants dans son pays d'origine. Au début de sa carrière, il a eu le temps de s'occuper du secrétariat du Cercle comme d'habitude avec beaucoup d'habileté. Le Cercle perd en Pulinckx une des figures les plus représentatives de ses membres qui témoigne de la qualité de notre Institut. Nous partageons avec sa famille le deuil qui la frappe. Pour le Conseil d'administration du Cercle Edmond Coppens Administrateur * * * Hommage à Fernand Maître (L.S.C. 1944) Nous avons été informés du décès de ce membre fidèle, mais fort discret. Sa disparition nous a surpris alors que nous échangions une brève correspondance. A son épouse et aux siens, le Cercle présente ses condoléances sincères et leur témoigne sa vive sympathie. Le Conseil d'administration du Cercle MEDITONS 8

9 NDLR : Notre envoyé extraordinaire, chargé de la rédaction de cette équipée, n'est pas encore revenu sur terre En effet, il a dû remonter le temps évidemment et a dû se prélasser sous les charmes de quelque grande dame de la Cour (de Charles Quint). Nous démentons qu'il a eu des démêlés avec la furia espagnole ou les séides du duc d'albe. Il nous a signalé par GSM (qui a stupéfié les courtisans de Charles Quint), que son retour était imminent. Vous lirez ses exploits dans le prochain bulletin. Rédac SO!EF - AWERPEN SOMEF - LOEGE Rijnkaai 37 Rue de l'ue Monsin 87 B-2000 ANT\VERPEN B-4020 LIEGE Té!. : 002/3/ Té!. : 002/4/ Fax: 0032/3/ Fax: 0032/4/ SOMEF International Freightforwarding SOMEF - ROTTERDAM Rivium le Straat LE CAPELLE AJD IJSSEL NEDERLAND Tel. :0031/ Fax: 0031/10/ SOMEF - CHARLEROI Quai de Flandre 9 B-6000 CHARLEROI Té!. :0032/71/ Fax: 0032/71/ SOMEF - SHANGHAI Lucky Mansion A - Room SHANGHAI CHINE Tel. :0086/ Fax 0086/

10 MERCREDI 26 JANVIER 2000 (12 heures à l'espace MARTINI le LOBBYING EUROPEEN: une des multiples expressions de l'exercice de la démocratie et un secteur économique qui compte en région bruxelloise. Le cas pratique de l'ectaa. Cette conférence a été introduite par Robert ANCLAUX, notre distingué et fidèle membre dont une partie importante de sa carrière professionnelle fut vouée au lobbying. L'orateur a eu la courtoisie de nous rédiger un résumé de sa «conférence». Nous le faisons précéder par un bref curriculum vitae. Michel De Blust est diplômé (licence) de la Faculté des Sciences Economiques de l'université Catholique de Louvain (1979). Diplômé (licence spéciale) en Droit Maritime et Aérien de l'université Libre de Bruxelles (1981). Lauréat du prix du Ministre du Commerce Extérieur (stage à l'office Belge du Commerce Extérieur) (1980). Attaché à la division ferroviaire et maritime de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits ( ). Négociateur à la direction de la réassurance du Groupe Royale Belge ( ). Secrétaire Général Permanent de ECTAA, la fédération européenne des Agents de voyages et des tours opérateurs depuis décembre Synthèse de la présentation de Messieurs Michel de BLUST et Robert ANCIAUX, Sécrétaire Général et Secrétaire Général Honoraire de ECTAA I. LOBBYING - Tentative de définition La décision politique dans nos démocraties est sous influence, partis, syndicats, associations de consommateurs. Ces intérêts économiques interviennent dans le débat. Le lobbying n'est dès lors finalement que l'expression des multiples composantes de notre société démocratique ou encore la reorésentation d'un grouce d'intérêt auprès des décideurs institutionnels. Le but étant d'utiliser ses connaissances. ses informations. ses alliances pour infléchir un programme oublic dans le sens des intérêts bien cornons d'un secteur économique. Il. LE LOBBYING EUROPEEN doit tenir compte, par rapport au lobbying national, des multiples facettes spécifiques des institutions communautaires: 1. La Commission européenne Gardienne des traités, elle joue à la fois le rôle de co-législateur et d'exécutif pour ce qui est de l'application du droit communautaire. C'est la Commission qui propose les directives, règlements, etc. C'est elle qui en 'surveille" la mise en place et la bonne exécution dans les Etats Membres pour les domaines de sa compétence. 2. Le Parlement européen Il rend un avis (rapport) sur les propositions de la Commission. Il participe à la co-décision finale. 10

11 3. Le Comité ECOSOC + Comité des Régions Ont un rôle purement consultatif et d'avis. 4. Le Conseil Décide â la majorité qualifiée des Etats Membres, sauf matières hors compétence propres. Comment travaille-t'on avec les Institutions? 1) S'informer de tout ce qui se trame. Cela permet d'être proactif au lieu d'êtreréactif. 2) Informer ses membres dans les 15 Etats Membres 3) Définir les stratégies avec les 15 associations nationales 4) Représenter auprès des différents niveaux de pouvoir Cas pratique: la directive sur les ventes à distance Expliquer: - La démarche auprès de la Commission - La bataille au PE - Le lobbying du Conseil Résultats: exclusion des articles 4 à 7 pour le secteur des agents de voyages et tour opérateurs. Bataille finale: la transposition: s'assurer qu'elle soit conforme à la directive. Cas de la Belgique et de la volonté initiale des affaires économiques d'inclure le secteur dans toute la directive. Mesure de l'efficacité du lobbying - Evaluation à moyen terme + entre efficacité immédiate et concordance avec l'évolution générale des institutions, voire du sens de l'histoire. ' nécessité d'accéder à la logique des institutions internationales: li! difficile avec un secteur composé à 80 % de PME. III. ECTAA ET SES MEMBRES 15 membres = entreprises emplois directs dans le secteur des agents de voyages et tour opérateurs au sein de l'union européenne. 8 affiliés I observateurs dans les pays candidats à l'ue Budget annuel = ± collaborateurs Création en Personnel permanent depuis 1989 Site Internet: IV. LE LOBBYING EUROPÉEN: UN SECTEUR ÉCONOMIQUE I Fin 1998:1232 organisations professionnelles présentes sur la région de Bruxelles-Capitale Pour comparaison: environ 500 à Londres et 600 à Paris. 62% sont des Associations Internationales (loi de 1919) 12% sont des ASBL classiques 26% sont des associations de fait ou autre statut (statut étranger) Depuis 1993, plus de 500 AR de constitutions de nouvelles Associations Internationales ont été signés. 85% sont présentes en priorité par la présence des institutions de IUE à Bruxelles. 11

12 Emploi estimé: fin 1997: 9000 emplois en région bruxelloise, dont environ 62% de Belges 33% de ressortissants de l'ue 5% de non UE Budget total estimé: 38,6 milliards de BEF, dont 75% de dépenses en Belgique, soit 29 milliards, dont 59% en dépenses de personnel et 41% en frais de fonctionnement. Origine du financement: 91% fonds/cotisations d'origine étrangère 8% fonds/cotisations belges Les organisations professionnelles représentent donc un apport de l'ordre de 34,6 milliards de francs à la balance des paiement de l'uebl. Lanoues de travail: 90% l'anglais 80% le Français 50% l'allemand 25% le Néerlandais Evaluation de Bel gique en tant que pays hôte pour les Associations Internationales: Excellent Adéguat Mauvais Situation géographique 87% 13% 0% Transports air/ fer 48% 50% 2% Communications nationales 17% 43% 40% Disponibilité bureaux 31% 66% 3% Prix/loyer 13% 81% 6% Formation professionnelle Connaissance des langues 71% 27% 2% Charges sociales 2% 10% 88% Charges fiscales 2% 16% 82% Qualité de l'administration publique 5% 57% 38% Impact des institutions de l'ue à Bruxelles (Etude Chabert) 1998: fonctionnaires + temporaires 78, BEF de dépenses effectuées dans la région Impact des secteurs totalement dépendants de VUE Corps diplomatique, presse internationale, représentations diverses: j: 9000 emplois,dont 32% de Belges 25.10e BEF de dépenses Impact des secteur influencés par la présente de l'ue Associations, représentations de sociétés, consultants, cabinets d'avocats, intérêts commerciaux: 1998: emplois,dont 60% de Belges BEF de dépenses ** S'apprètent à faire du Lobbying: 22 personnes (avec orateur) R. Anciaux (1), R. B&oudiaux (2), ), J. Delvaux (1), A Demol (2), F. Helkmans (1), R. Hertog (1), G. Kesseler (1), A. Leyssens (3), R. Luyckx (1), C. Nlinten (2), G. Pierson (1), C. Smit (t), R. Vervack (t), P. Vilain (2), P. Verschueren (1). 12

13 «LA HEATRE L'on pourrait ergoter longtemps sur les ingrédients de ce spectacle. Est-ce vraiment une revue? Peu importe ce qu'en pensent les puristes. Le spectacle nous a plu et nous n'avons perçu parmi les 42 spectateurs réunis sous la bannière I.S.C.E.A. aucune réticence, ni regret. Mais, de larges sourires I Bravo aux acteurs pour le rythme, l'engagement, les costumes (minis et autres...), la plastique et surtout pour l'humour, dont nous avons grand besoin La fée bien connue avait prévu une collation à la Taverne Christian's où 27 convives s'étaient régalés avant d'affronter avec autant d'appétit la Revue. La satisfaction était générale de même que la reconnaissance envers la fée théâtrale. Rédac enchanté. Etaient de la revue (au propre et non au figuré): R. Beroudiaux (2), J. Bouffloux (1), E. Coppens (2), J. De Jonghe (2), S. Duran (2), Droogmans-Guilliams (2), A. Huyberechts (2), G. Kesseler (10), L. Laboureur (4), J. Poiry (2), R. Rooze (3), E. Vanbinst (2), F. Vanderperren (2), P. Vertonunen (1), R. Vervack (1), P. Vilain (2), Y. Wannyn (3), A fuit range cf services dedieated ta bath PRIVATE AND INSTITUTIONAL INVESTORS Fi,zancial planning hi 'est,nent management General banki,zg CA The slrth o&&it bank in Luxembourg with o'er 75years cf presence CRÉDITAGRICOLE INDOSUEZ LUXEMBOURG Marketing Services Contact Vanesda Drevet 39, AllIe Scbeffcr - L-2520 Laxembourg TeL Facij,nik Telex: 1254 INSULU Swift: BS(JILULL E-mal 13

14 1 k24e Vlaams Wetenschappeiijk 243 Economisch?-i:; Congres 2000 Gent 1. I7x8i3aart2oo Pour les inscriptions, veuillez téléphoner au secrétariat 02/ Geachte Mevrouw, Geachte Heer, Het is ons een genoegen U uit te nodigen deei te nemen aan het 24e Vlaams Wetenschappelijk Economisch Congres, dat plaats heeft in Gent op 17 en 18 maart 2000 met ais titel: EMU: dé uitdaging Het wordt ingericht door VOSEKO(RUG) vzw (de Vereniging van Oud.Studenten in de E(k)conomische wetenschappen van de Universiteit Gent), onder de auspicin van de V.V.E. (Vereniging Voor Economie) en in samenwerking met de FEB (Faculteit Economie en Bedrijfskunde) van de Universiteit Gent. De EMU is sinds i januari isç een feit. Sinds die datum hebben elf Europese landen een gemeenschappelijke munt, de euro, en een gemeenschappeiijk monetair beleid, gevoerd door de Europese Centrale Bank. Na veertig jaar economische integratie heeft Europa aivast op monetair viak een instrument in handen waarmee het de 21e eeuw kan binnenstappen. De monetaire unie heeft implicaties voor bijna aile domeinen van economische activiteit en besluitvorming. Voor aile actoren komt het er nu op aan maximaai in te spelen op de macro-economische en micro-economische opportuniteiten en eventueie bedreigingen af te remmen. Het 24e Vlaams Wetenschappelijk Economisch Congres neemt deze uitdaging op. Gedurende meer dan i jaar zijn in dertien commissies tientailen onderzoekers, bedrijfsleiders, bankiers, overheidsinsteiiingen enz. aan het werk geweest. Het resultaat mag gezien worden: 18 referaten samengevat in een bock (meer dan 500 biz.) en een degelijk voorbereid congres waar de disputanten enkel nog op U wachten om met de referenten in discussie te gaan én uw kritische bedenkingen te verwerken tot één geheel: een geslaagd congres; hét witboek voor de EMU! In bijiage vindt U een gedetailieerde programmabrochure en een inschrijvingsformuiier. Wij durven hopen dat het actuele thema van het congres uw belangsteiling kan wekken en dat wij U op deze manifestatie zuilen mogen begroeten. Met de meeste hoogachting, Prof. dr. Hubert Ooghe Congresvoorzitter Prof. dr. Rudi Vander Vennet Prof. dr. Freddy Heylen Wetenschappelijke coôrdinatoren r Jan Vermaut Aigemeen coôrdinator Brigitte Mul-Van den Bossche Voorzitter organisatiecomité Prof. dr. Marc De Ciercq Voorzitter V.V.E. ARTESIA BANKING CORPORATION Coordinatiesecretariaat: Liesbeth Thomas. Trierstraat Brussel tel. 02/ fax

15 10 LE CERCLE VIEILLIT Notre Cercle Royal a fêté, l'an dernier, son 125e anniversaire. Mais, bien pis, les derniers Licenciés et Ingénieurs francophones ont quitté l'institut en Les documents photographiques de l'époque montrent des hommes et des femmes en pleine possession de leurs moyens, belles et beaux, élégant(e)s, avec des crinières abondantes et pour certains, des moustaches conquérantes ( nous parlons des hommes, bien sûr). Pour la plupart, elles et ils rêvaient d'un avenir fructueux, voire heureux... Quelques décennies plus tard, les survivant(e)s sont encore belles et beaux, mais avec l'auréole de la sagesse et quelques rides que confèrent les expériences de la vie qui font dire aux femmes, extrêmement sensibles à ces caractéristiques sécurisantes, que ce sont des rides de caractère. A cet égard, consultant un vieux dictionnaire Lachâtre (1853 ) : ' La vieillesse ne doit point être considérée comme une dégradation, comme une dégénérescence. C'est une période naturelle de la vie humaine avec des lois qui lui sont propres, avec son genre de beauté, ses idées, ses sentiments, ses passions particulières, et qui doit se terminer par une crise également naturelle, la mort, ou pour mieux dire, le réveil à une autre vie, "Boiste, un philosophe bien oublié, disait justement. 'Personne ne désire la vieillesse mais tout le monde veut vivre longtemps. Dans l'antiquité, la vieillesse était une divinité, fille de l'erêbe et de la nuit. Elle avait un temple à Athènes et un autre à Cadix, sous la figure d'une vieille femme, couverte d'une draperie noire ou couleur de feuille morte, tenant dans sa main droite une coupe et s'appuyant sur un bâton. Devant elle, est une fosse ouverte, et auprès, un sablier dont le sable est presqu'épuisé. Le Moyen âge chrétien est encore bien plus démoralisant puisque la mort imminente est l'annonce du Jugement dernier. Aujourd'hui, heureusement, grâce aux bienfaits de la médecine, de la chirurgie, de l'hygiène, de la diététique, des pharmacopées diverses, la vieillesse est devenue moins rébarbative ( celà n'a rien à voir avec la barbe...) et, je serais même tenté de dire qu'elle est devenue sympathique à ceux qui, par la force des ans, en bénéficient. Il est vrai que le vocabulaire français se modifie puisque, grâce à l'américain, nous n'employons presque plus des mots ( pénibles! ) comme troisième âge ou vieux chenoques, mais le mot 'Sénior qui est donc rajeunissant. "Vieillard" évoquait la canne, les béquilles, les genous tremblants, le radotage, la goutte au nez, etc.. alors que " Sénior" resplendit de mille attraits. Au Cercle des Anciens, plus que partout ailleurs, reconnaissons-le humblement, le " Sénior" est actif, athlétique, corpulent pour certains (est-ce du muscle? ) mais encore fichtrement agile. il joue au bridge, au golf, fait des voyages lointains, du footing, du jogging. il s'aère, chasse le gros gibier, pêche en haute mer, s'ébaudit au cours de croisières exotiques, gonfle le torse au volant de voitures ô combien séduisantes, (on ne peut jamais tout à fait écarter la perspective délicieuse de rencontrer une nénette! ), boit des vins de qualité choisis par des experts ( consultez notre ami Tapernoux... ), s'habille comme les jeunes dragueurs, fait de somptueux repas à l'espace Martini, en méprisant les éventuelles séquelles de ses excès sur ses arthrites, rhumatisme, goutte, presbytie, tour de reins et prostate. Le trou noir et béant, dramatique, des édentés de jadis devient un joyeux sourire ( pepsodant ) grâce à un appareil ou prothèse ivoirine; le caillou tristement brillant des fronts qui s'étendent jusqu'au cou, devient chevelu, voire hirsute, avec des implants sublimes mettant au vestiaire la bonne vieille moumoute ou la perruque parfumée et poudrée. Il n'y a pas à se méprendre, les derniers diplômés de I'ISCEA, en voyant les vieux ô pardon ), les Séniors du Cercle, non seulement reçoivent une leçon encourageante mais aussi une image heureuse de ce que l'appartenance à un Cercle d'amis peut leur apporter. En tout cas, moi je leur donne un conseil d'ami : rien de tel pour avoir un beau sourire que de tremper son rate lier dans du bon champagne I Texte de Jean-Pierre Vanden Branden adapté par Jean POIRY 15

16 Lu pour vous dans le dictionnaire. Voilà toute la différence!: Un homme â femmes : c'est un séducteur Une femme à hommes : c'est une pute Un entraîneur : c'est un homme qui entraîne une équipe sportive Une entraîneuse : c'est une pute Un professionnel : c'est un sportif de haut niveau Une professionnelle : c'est une pute Un coureur : c'est un homme qui est bon joggeur Une coureuse : c'est une pute Un rouleur: c'est un grand cycliste Une roulure : c'est une pute Un turfeur: c'est un homme qui prend les paris Une turfeuse : c'est une pute Un gagnant : c'est un homme qui réussit Une gagnante : c'est une pute qui rapporte Un masseur : c'est un kiné Une masseuse : c'est une pute Un ahatteur: c'est un homme qui fait un dur métier Une ahatteuse : c'est une pute qui turbine Un homme qui fait le trottoir : c'est un paveur Une femme qui fait le trottoir : c'est une pute Un courtisan : c'est un homme qui est proche du Roi Une courtisane : c'est une pute Un gars : c'est un jeune homme Une garce : c'est une pute Un péripatéticien : c'est un homme partisan de la doctrine d'aristote Une péripatéticienne : c'est une pute Un homme public : c'est un homme connu Une femme publique : c'est une pute Un homme de petite vertu : cela ne se dit pas. sauf pour les avocats Une femme de petite vertu : c'est une pute Un homme facile : c'est un homme agréable à vivre Une femme facile : c'est une pute Un homme sans moralité : c'est un politicien Une femme sans moralité : c'est une pute NDLR: La REDACTION s'attend à un droit de réponse de la part de l'une ou l'autre suffragette ou tout simplement d'une charmante lectrice indignée. Nous rappelons que l'auteur macho s'est appuyé sur le dictionnaire! Est-ce imparable? A vous de juger! Rédac. Adorateur de la femme! 16

17 12. RAPPORT DE STAGE DE NOTRE LAUREAT Abdelmajdid LAHROUCHI Monsieur le Président, Concerne Rapport suite au prix I.S.C.E.A. attribué Etudiant de troisième maîtrise en Sciences de Gestion aux Facultés Universitaires Notre- Dame de la Paix (FUNDP) à Namur, j'ai eu la chance d'effectuer un séjour à Barcelone, en Espagne. J'ai spontanément choisi de réaliser un "stage en entreprise". En effet, j'ai déjà eu l'opportunité d'étudier pendant une année à l'université de Dublin (UCD) en Irlande et je voulais diversifier la nature de mes expériences. C'est pourquoi,j'ai été séduit par le mémoire proposé par monsieur VAN WYMEERSH, professeur aux FLTNDP, à savoir l'étude d'un projet à l'exportation. C'est un thème de mémoire qui s'inscrit dans la lignée logique des études universitaires dans la mesure où il offre l'opportunité de rentrer dans la vie active et d'acquérir de l'expérience. Autrement dit, il permet de mettre en pratique le savoir essentiellement théorique dispensé au cours des quatre dernières années dans les domaines de la Gestion et de l'economie. Je peux désormais affirmer que cette période a été "fertile pour ma formation". Dans un premier temps, ce séjour m'a permis d'approfondir la connaissance de l'espagnol, et nous connaissons tous l'importance qu'occupe cette langue de par le monde. Après ces quelques semaines passées à l'étranger, je mesure mieux la nécessité de parler la langue de nos hôtes si l'on veut gagner leur confiance et commercer avec ceux-ci. D'autant plus que je ne me présentais pas comme un stagiaire de peur de perdre mon crédit auprès de mes interlocuteurs, mais plutôt comme représentant de la société WOW Company. Dans un deuxième temps, j'ai eu la chance d'expérimenter différentes approches commerciales : le cali mailing, le fax mailing, journées de contacts d'agents commerciaux,... J'ai eu également l'opportunité d'assister au salon international de la piscine qui se tenait à Barcelone du 20 au 23 octobre : C'était certainement la plus grande rencontre européenne du secteur de la piscine. La boule à vagues WOW n'est pas passée inaperçue ; elle a attiré Iattention de plusieurs personnes : en allant du simple curieux au professionnel, intéressé par la haute technologie du système. 17

18 De plus, la recherche bibliographique effectuéur place pour mon mémoire a apporté de la rigueur, de la structure dans ma façon d'aborder les faits économiques et a développé dans une certaine mesure mon esprit de synthèse et d'analyse des éléments pertinents de la vie d'entreprise. Les premiers jours m'ont paru quelque peu difficiles. Mais ce n'est pas le souvenir que j'en garde. Je pense profondément que la possibilité d'effectuer un séjour à l'étranger permet d'élargir l'horizon, de côtoyer des gens avec diverses manières de penser, de porter un regard sur les autres sans y apporter de jugements de valeur et enfin d'expérimenter d'autres façons de travailler. En d'autres mots, cette expérience à l'étranger s'est avérée très importante, voire essentielle pour mon épanouissement personnel. Ce séjour, complet en termes d'apports, je le dois en partie à I'I.S.C.E.A.. Et à cet égard, je tenais à vous remercier pour l'aide que vous m'avez apporté. Ce type de mémoire mérite, je pense, d'être encouragé dans la mesure où il permet de promouvoir à l'étranger les entreprises de notre pays, soucieuses de s'introduire dans le volet international, mettant ainsi en avant leurs connaissances, leurs atouts et leur esprit de compétitivité. LAHROUCHI Abdelmad DANS VOS SUPERMARCHES DELHAIZE LE LION ET AU DELHAIZ LAFIDELITEEST TOUJOURS RECOM IN UW SUP[RMARRTEN DEJHAI7E DE LEEUW 'J AU DEIHAIZE ROT UW TBUUW JIJD BELOONEJI LE PRIX ET. '. \ DE PRIJS BEAUCOUP., \ ENZÔVEEL PLUS -T J ER

19 Vous saviez que notre ami, Pierre VILAIN, qui a surmonté avec succès une crise à la vésicule (opérée tout récemment) est un érudit? En voici une preuve médiatique parue le dans «LA SEMAINE». Nous la reproduisons in extenso Pierre Vilain, un des animateurs du jeu l'exploration du XIVe siècle, a pour la circonstance approfondi sa connaissance de l'histoire de la nation anglaise, dont chacun sait qu'elle a - plus que toute autre - puisé sa force dans la tradition. Comme notre ami est de plus un numismate averti il nous livre certaines informations dans ce domaine qui peuvent paraître assez surprenantes. Ainsi Britannia assise sur un rocher, portant étendard et trident, qui figure sur les pièces de cuivre depuis Charles 11 (1672) reproduit un sesterce d'antonin datant de 143. Le monnayeur s'est contenté de remplacer le javelot par un trident... que sous Georges III ( )... Au début de son règne Henri VIII se signala par son zèle en faveur de I'Eglise catholique. Dès 1521, il avait lancé contre Luther son "Assertio septem sacramentorum" et cette réfutation de la doctrine protestante lui avait valu de la part du Pape Léon X le titre de "Défenseur de la foi". Lorsqu'il rompit avec Rome, il se fit reconnaître comme chef suprême de l'église d'angleterre et reprenant le titre qui lui avait été conféré, pour d'autres raisons, se proclama défenseur de la foi. Cette mention figure toujours sur les monnaies anglaises : F.D. ou DEF. FID... Lorsqu' Edouard III ( ) revendiqua, au nom de sa mère, le trône de France, il fit figurer les fleurs de lys sur les monnaies anglaises de même que la mention de roi de France. Ce titre qui entretenait l'ire des Français ne fut supprimé Ce bulletin a été reproduit par: S.A. D-COPY Rue des Vierges BRUXELLES Tél. 02/ Fax 02/

20 PAR. LE ROTARY Sur les intellectuels, que nous sommes tous au Rotary 1. Un intellectuel est un type qui est rassuré quand il n'est pas compris. 2. Un intellectuel est quelqu'un qui regarde une saucisse et qui pense à Picasso. 3. Quand on coupe la tête d'un intellectuel, il meurt. 4. Tous les êtres humains pensent, seuls les intellectuels s'en vantent. 5. Un intellectuel, c'est un Monsieur qui rentre dans une bibliothèque municipale, même s'il ne pleut pas. Et deux pensées sur la jalousie 1. Un mari jaloux est un monsieur qui n'a pas pensé à embrasser sa femme depuis près de six mois et qui tue un de ses amis qui a essayé. 2. Le plus grand malheur qui peut arriver à un jaloux, c'est d'avoir une femme fidèle parce qu'alors il souffre pour rien. 20

21 15. CAÎNET MONDAIN DE L'I.5 C E A. Notre Président et Francis Hellemans ont représenté le Cercle à l'e(ndejaars drink du organisé par nos amis du N.S.K. 150 membres s'y pressaient dont un maximum de jeunes. Infiniment plus attractif qu'un banquet et moins coûteux évidemment, d'autant plus que les conjoint(e)s n'étaient pas invités Le plus important : le succès quant au nombre de jeunes. Au cours de la réunion la fusion de la P UCA et de L'UFSIA a été annoncée, ainsi que l'apparition d'un nouveau site au centre ville. Nous en reparlerons. * * * édac KOM HIER EENS UW LICHT OPSTEKEN. In onze vinkei op de Anspachlaan vindt u meer dan 1227 lumineuse ideen. VENEZ DONC VOUS ECLAIRCIR LES IDÉES. Notre magasin du Boulevard Anspach vous propose plus de 1227 idées lumineuses. Bd.Anspachlaan 43-45, 1000 Brussels, 02/

22 16. MISES À JOUR RECENTES À L'ANNUAIRE ADRESSES RETROUVEES Huguette Storm, - Prins Albertlei 15, 2600 Antwerpen Eliane Nobels - Sorbenlaan 72, 2610 Antwerpen Charles Huwart - Avenue Professeur Henrijean, 171, 4900 Spa NOUVEAUX MEMBRES Jean Delvaux (L.S.C.M. 1959) - Kasteeldreef, 76, 2900 Schilde, tél. 03/ Administrateur Euro-Silo-Zeehaven Oost-Gent Gent Grain Terminal N.V. Zeehaven Oost-Gent Walter Grimbers (L.S.C.M. 1961) - Binnenhof, 16, 2930 Brasschaat, tél. 03/ Directeur Noord Natie, Antwerpen Georges Wybaux (L.S.C.F. 1967) 102 Ammon road, Ammon E I G 3 PI, Canada N.B. CHANGEMENT D'ADRESSE Henri DUGOIS (L.S.C.F. 1959) «L'Olivé de Haut», France, Tél. : , Internet: dugois club.internet.f. Chambres d'hôtes et gîtes de France (pour 6 personnes). Gîtes ruraux. Voir document ci-dessous, qui a rapport à notre ami Dugois, qui invite les Anciens à aller prendre l'apéritif chez lui. Nr allez quand même pas tous ensemble. A moins que... André Huyberechts Secrétaire Général ACTIVITES FUTURES 1er avril 2000 : Assemblées Générale statutaire et Banquet (voir rubrique n 1) 26 avril 2000 : Spectacle théâtral au Théâtre Le Public (rue Braemt 64-70, 1210 Bruxelles) 19 heures diner 20 heures 30 «Femmes» de Dario Fo et Franca Rame (circulaire déjà envoyée) Humour et tendresse, trois femmes se déshabillent... le coeur! 22

23 (voir page suivante)à_d&llaçbgc Veuillez compléter ce formulaire avec soin et célérité après lecture du texte ci-dessous. A RETOURNER ILLICO à l'adresse suivante Madame Antonia LAMIA do TRACTEBEL s.a. (Services Administratifs - 7C62) Avenue Ariane 7 B Bruxelles Introduction à l'enquête «strictement confidentielle» au verso Le but de notre Cercle est de promouvoir les contacts. Ceci peut se faire par des organisations, par des infos dans le bulletin, par téléphone pour de bonnes idées ou info pour le BULLETIN. Vous êtes tous bienvenus avec vos suggestions et critiques. Notre enquête n'a qu'un but trouver les activités nous permettant de se revoir et en plus d'apprendre, dans les choix faits par vous. Comment répondre? C'est très simple ; vous cotez les activités proposées de 1 à 10, c'est-à-dire 1 étant votre choix principal et 10 celui qui vous intéresse le moins. II y a donc de la marge dans les choix En plus, si vous avez une proposition à faire, mentionnez-la dans la rubrique ad-hoc. Comment nous aider? Exemple Déjeuner/conférence nous avions pensé à : Mathilde (en tant que Cercle Royal et sponsor), Frère Albert, Dehaene J-L, Maystadt P., Di Rupo Eue, Clinton Bill, Lewinsky Monica, etc. Au stade actuel nous n'avons pas encore conclu un accord, voilà pourquoi nous vous demandons vos bonnes idées pour inviter des personnalités intéressantes. Tapie Bernard par ex.??? Musée Entreprises : ceux que vous n'avez pas vus ou que personne ne connaît : tous les secteurs sont intéressants ; vous avez une introduction pour nous rendre plus malin? Soyez sympa, renvoyez-nous votre exemplaire de notre enquête par retour. Merci d'avance. A bientôt. 23 Francis Hellemans Consultant Bénévole

24 ISÇEA I Enquête strictement confidentielle. I loul INON Moije: nom S... adresse.... désire: participer à une ou plusieurs organisations de mon Cercle Ce qui m'intéresse comme acivité: A Des visites de musée... B Des visites d'entreprises... C Des déjeuners conférence à Bruxelles D Des déjeuners conférence à Anvers.... E Des promenades relax, par ex dans de beaux jardins... F Des visites de villes ou sites historiques... G Cocktail/diner convivial, sans plus.... H Voyage organisé à St Anneke Plage, Bénidorm ou autres lieux culturels... I Des soirées théatrales JRallye Automobile... K Rallye Pédestre... Mes idées pour des organisations futures sont: Bien que mon vénéré Cercle dispose d'un CA regroupant des bénévoles efficaces et dévoués pour toutes organisations, je tiens à participer aux organisations que je propose, ne fut-ce qu'en faisant le rappel téléphonique des anciens distraits. (A ces derniers je propose de nommer, comme moi, leur" bijzit" -- comme gestionnaire des infos reçues de mon Cercle, par le Bulletin, ou courrier spécial, pour que les organisateurs soient avertis plus rapidement). r- I I 5 Je connais des endroits dans la périphérie d'anvers ou de Bruxelles au cadre et bugdet sympa qui pouraient être utiles comme lieux de ripaille après des activités, culturelles, bien entendu.i I J'aimerais un déjeuner conférence avec apéro, vin, entrée, plat, déssert, café, à +I BEF J'aimerais un déjeuner conférence avec apéro, vin, entrée, plat, déssert, café, à BEF Les déjeuners conférences ne m'intéressent pas. 7 Malgré les prévisions pessimistes de Paco Rabane et de Nostradamus avant lui, je me fais fort de retrouver des Anciens Iscariotes, perdus de vue, y compris les anciens/anciennes de l'interprétariat pour les ramener dans le droit chemin. I I I 8 J'ai quelques commentaires: PS : Je suis sympa, et renvoie ce formulaire par retour, pour vous faciliter la tâche, ce qui vous permettra de donner les résultats dans votre prochain BULLETIN. -- "Bijzit" est, comme vous le savez tous, la personne indispensable qui s'asseyait à coté de vous au lit I snir nomme confidente entre autre chose. Actuellement le nom à changer car on se couche.

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Discours de Monsieur Georges Rovillard, Administrateur général de l AWIPH Monsieur le représentant de Madame

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. A) Qu'estce qu'il faut faire? 1 Il faut que je (rencontrer) madame Biron. 2 Il fut que tu (organiser) tes vacances. 3 Il faut que nous (téléphoner)

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Michel Duval, conférencier professionnel

Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval est conférencier, motivateur, passionné par le développement du potentiel humain. Il présente des conférences et des ateliers qui stimulent les gens

Plus en détail

Objet : Banque de bourses de l'unesco pour 2002-2003

Objet : Banque de bourses de l'unesco pour 2002-2003 united nations educational, scientific and cultural organization organisation des nations unies pour l'éducation, la science et la culture 09/01/2002 7, place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP 1, rue Miollis,

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise BTS NRC Trouver son stage en entreprise Comment trouver un stage? htp://fr.wikihow.com/trouver-un-stage Un stage est un bon moyen de vous faire ouvrir des portes et d'acquérir de l'expérience sur un poste

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE?

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? De quoi avez-vous besoin? Former un groupe-école, c est facile. Pour ce faire, il vous faut : Des jeunes motivés, prêts à consacrer un peu de leur temps durant les récréations

Plus en détail

Les Titres services source : ONEM

Les Titres services source : ONEM Les Titres services source : ONEM Guichet d Economie Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne Noël, Échevin de l Economie et de l Emploi et avec le soutien du programme européen Objectif 2, de la Région

Plus en détail

RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2010-2011

RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2010-2011 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2010-2011 Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira au programme d éducation et de

Plus en détail

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale Un chef de file dans les immeubles à revenus au Québec! RE/MAX Du Cartier A.S. Commercial Division 1290 Avenue Bernard Montréal, Québec Canada H2V 1V9 Albert

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management DIRIGEANTS DE PME avril 2007 Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? Collection Management Comme toutes les entreprises, les PME reçoivent de nombreux cv de candidats qui souhaitent

Plus en détail

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada J e p e u x v o t e r! Un guide simple sur le vote au Canada Pour tout renseignement, veuillez vous adresser au : Centre de renseignements Élections

Plus en détail

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970.

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Madame Formentini, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL

COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE DIRECTION GENERALE DU SPORT SERVICE SPORT ET VIE FEDERALE FORMATION DE CADRES SPORTIFS CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL Fédération Francophone d Escalade,

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

1 Assemblée Générale de la Fédération Française de Vol à Voile NOISY LE GRAND (93) ESIEE

1 Assemblée Générale de la Fédération Française de Vol à Voile NOISY LE GRAND (93) ESIEE ASSEMBLEE GENERALE DE LA F.F.V.V. ESIEE Noisy le Grand 1 SOMMAIRE Sommaire... Page 2 Convocation... Page 3 Ordre du jour... Page 4 Demande d'intervention (retour 10 mars).... Page 5 Coupon Document votes...

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

Le CRAC, 15 ans déjà! L âge où tous les rêves sont permis, où tous les possibles s offrent à

Le CRAC, 15 ans déjà! L âge où tous les rêves sont permis, où tous les possibles s offrent à 1 Le CRAC, 15 ans déjà Présentation de Philipe MAYSTADT, Président de la B.E.I. «Le soutien de la Banque Européenne d Investissement aux pouvoirs régionaux et locaux» Le 17 mars 2011 PLAN : Le CRAC, 15

Plus en détail

Comment je m'y prends pour trouver les meilleurs fonds du marché?

Comment je m'y prends pour trouver les meilleurs fonds du marché? Comment je m'y prends pour trouver les meilleurs fonds du marché? Ce qui a comme conséquence de développer des portefeuilles performants, stables et sécuritaires. D'entrée de jeu je dois vous dire que

Plus en détail

Aide à la promotion de l'emploi (APE) Promotion de l'emploi marchand - jeunes (PME) Demande de subside

Aide à la promotion de l'emploi (APE) Promotion de l'emploi marchand - jeunes (PME) Demande de subside Aide à la promotion de l'emploi (APE) Veuillez renvoyer ce formulaire complété, signé et accompagné de ses annexes en 1 exemplaire à l'adresse suivante : En cas de difficultés, vous pouvez consulter le

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION MESSAGE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SEPTEMBRE 2013. ENTRE MONTS ET VALLÉES engagement excellence N ONT QU UN NOM

BULLETIN D INFORMATION MESSAGE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SEPTEMBRE 2013. ENTRE MONTS ET VALLÉES engagement excellence N ONT QU UN NOM BULLETIN ENTRE MONTS ET VALLÉES engagement excellence N ONT QU UN NOM D INFORMATION SEPTEMBRE 2013 MESSAGE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Chers membres, Nous travaillons continuellement à améliorer votre satisfaction

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Règlement du REINTEGRATION AWARD 2015

Règlement du REINTEGRATION AWARD 2015 Règlement du REINTEGRATION AWARD 2015 Article 1 Description et objectifs Description : Le Reintegration Award est organisé dans le but de soutenir des projets favorisant l intégration des personnes souffrant

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga Conférence de Swami Sai Shivananda Colloque FFY 2013 De L ingénieur au maître spirituel Comme vous le savez je suis docteur

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Le conseil municipal des enfants

Le conseil municipal des enfants Le conseil municipal des enfants Le conseil municipal des enfants (CME) répond à la volonté de la municipalité d écouter les jeunes Donois et leur permettre ainsi d exprimer leurs désirs. Le CME est un

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Principes métaphysiques pour réussir dans la vie et dans les affaires (même en temps de crise)

Principes métaphysiques pour réussir dans la vie et dans les affaires (même en temps de crise) ALPHA INTERNATIONAL B.P 25531 ~ 34071 Montpellier Cedex 3 téléphone/fax : 04-67-78-29-43 e-mail : Assoalpha@aol.com Principes métaphysiques pour réussir dans la vie et dans les affaires (même en temps

Plus en détail

l encoche La première centenaire de Montana : Madame Simone Fardel revue d information de la commune de Montana Décembre 2006 - N 10

l encoche La première centenaire de Montana : Madame Simone Fardel revue d information de la commune de Montana Décembre 2006 - N 10 revue d information de la commune de Montana Décembre 2006 - N 10 La première centenaire de Montana : Madame Simone Fardel 2006 Commune de Montana, sauf mention spéciale en fin d article. Reproduction

Plus en détail

Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T. Bonjour à tous et à toutes, proposées dans le plan. responsabilité.

Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T. Bonjour à tous et à toutes, proposées dans le plan. responsabilité. Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T Septembre 2010 Volume 6, n 4 D A N S CE N U M É R O : Mot du président 1 Congrès du 29 et 30 octobre 2010 Félicitations aux expositions Rapport d activités

Plus en détail

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme Réussir son approche commerciale avec un prospect 61 Réussir son approche commerciale avec un prospect Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 20 Réussir un premier RDV avec un prospect (les 2

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa

Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa Profil des clients de Bed & Brussels Enquête téléphonique par Mageco sa 20 décembre 2009 au 15 janvier 2010 1 Plan I. Habitudes de déplacement en City Trip 4 A. En général B. Séjour dans une chambre d

Plus en détail

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE 1 MISE EN CONTEXTE La Corporation des fêtes du 200 e de Drummondville

Plus en détail

Problématique du bruit de l Aéroport de St Hubert

Problématique du bruit de l Aéroport de St Hubert Problématique du bruit de l Aéroport de St Hubert Mon nom est Alain Brunelle, résident de la Rive Sud depuis environ 20 ans (Boucherville, Verchères et Contrecoeur). Je suis un homme 45 ans, diplômé en

Plus en détail

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner.

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. Chapitre un 15 janvier Objet :Résiliation J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. 18 jours plus tard Objet :Résiliation Je veux résilier mon abonnement.

Plus en détail

Étude Scientifique sur le Franchisage International

Étude Scientifique sur le Franchisage International Vienne, le 16 Mars 2015 Faculté de commerce, de l'économie et de la statistique Département de Gestion Oskar Morgenstern Platz 1, 1090 Vienne, Autriche Prof. Josef Windsperger: josef.windsperger@univie.ac.at

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------- CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

Ce sont toutes les informations utiles pour vous joindre : Nom, Prénom, adresse postale, n de téléphone, adresse mel

Ce sont toutes les informations utiles pour vous joindre : Nom, Prénom, adresse postale, n de téléphone, adresse mel Le CV Les objectifs du CV Le CV résume en une page environ votre parcours personnel et professionnel : c'est votre carte de visite. Il doit éveiller l intérêt du recruteur et susciter l'envie de vous rencontrer.

Plus en détail

Prière à notre maman du ciel

Prière à notre maman du ciel Prénom et nom: Prière à notre maman du ciel _ Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu,

Plus en détail

Préparer la soutenance du m ém oire Descriptif : Quelques réflexions autour de la soutenance du mémoire, afin de s y préparer dans la sérénité.

Préparer la soutenance du m ém oire Descriptif : Quelques réflexions autour de la soutenance du mémoire, afin de s y préparer dans la sérénité. Préparer la soutenance du m ém oire Descriptif : Quelques réflexions autour de la soutenance du mémoire, afin de s y préparer dans la sérénité. Pascal Becker, cadre de santé, le 24 mai 2005 Rendre ses

Plus en détail

4 ème Congrès de l Association des Cours constitutionnelles ayant en partage l usage du français

4 ème Congrès de l Association des Cours constitutionnelles ayant en partage l usage du français 4 ème Congrès de l Association des Cours constitutionnelles ayant en partage l usage du français Allocution de Son Excellence Monsieur Abdou DIOUF Secrétaire général de la Francophonie Paris, le 13 novembre

Plus en détail

Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination

Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination Comportements des clients sur le web : comprendre le cheminement numérique depuis leur canapé jusqu à notre destination Mardi 26 janvier de 9h30 à 12h30 : St Jean Le Vieux Jeudi 28 janvier de 9h30 à 12h30

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Conférence de presse conjointe du Premier ministre François FILLON et du Premier ministre du Québec Jean CHAREST et Questions - Réponses

Conférence de presse conjointe du Premier ministre François FILLON et du Premier ministre du Québec Jean CHAREST et Questions - Réponses PREMIER MINISTRE SERVICE DE PRESSE Conférence de presse conjointe du Premier ministre François FILLON et du Premier ministre du Québec Jean CHAREST et Questions - Réponses Hôtel de Matignon, mercredi 5

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI ASSEMBLEE NATIONALE CABINET DU PRESIDENT

REPUBLIQUE DU BURUNDI ASSEMBLEE NATIONALE CABINET DU PRESIDENT REPUBLIQUE DU BURUNDI ASSEMBLEE NATIONALE CABINET DU PRESIDENT DISCOURS PRONONCE PAR LE PRESIDENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE, SON EXCELLENCE L HONORABLE PIE NTAVYOHANYUMA, A L OCCASION DE L OUVERTURE DE

Plus en détail

Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative. jeudi 14 novembre 2013

Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative. jeudi 14 novembre 2013 Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative jeudi 14 novembre 2013 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1005 individus âgés de 15 ans

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des. femmes. Ouverture du colloque

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des. femmes. Ouverture du colloque 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Ouverture du colloque «Observance, autonomie, responsabilité» Lundi 1 er juin 2015 Seul le prononcé

Plus en détail

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner Les 7 étapes clés pour devenir Wedding Planner Sommaire Introduction Etape 1 : Réflexion personnelle Etape 2 : Faire son étude de marché Etape 3 : Se former au métier d organisatrice de mariage Etape 4

Plus en détail

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin.

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser l Assemblée Générale Régionale courant juin. Participeront à cet événement 18 antennes de la région Alsace-Lorraine. C est l opportunité pour chacun de

Plus en détail

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : Solution 6.02.07 BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire

Plus en détail

SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous!

SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous! SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous! Découvrez une Manière plutôt simple de Gagner un peu d'argent tous les Mois en participant à des Sondages et

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

Société d'encouragement pour l'amélioration des Races de Chevaux de Galop en France

Société d'encouragement pour l'amélioration des Races de Chevaux de Galop en France Société d'encouragement pour l'amélioration des Races de Chevaux de Galop en France Siège social: 46 Place Abel Gance - 92655 BOULOGNE CEDEX SERVICE DES LICENCES Téléphone : 01.49.10.21.27 Télécopieur

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Janvier 2008 Journée Portes Ouvertes le 26 janvier 2008 De 9h30 à 12 h 30 Les échos de la Prépa Quelques temps forts : Depuis le mois d octobre, plusieurs évènements ont marqué la vie des étudiants de

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

Sainte-Marie Infos. N 11-2013/2014 - Vendredi 11/04/2014

Sainte-Marie Infos. N 11-2013/2014 - Vendredi 11/04/2014 Sainte-Marie Infos N 11-2013/2014 - Vendredi 11/04/2014 C est une histoire vraie : Jean, 20 ans, avait fait beaucoup de mal à ses parents. Vous savez... quelque chose dont une famille ne se remet pas,

Plus en détail

Tutoriel Site Internet www.aipurpan.org - Novembre 2007

Tutoriel Site Internet www.aipurpan.org - Novembre 2007 Pour tout savoir sur le site www.aipurpan.org 1) Présentation générale... 2 1. Architecture des sites Internet des Associations d anciens et d Ingénia... 2 2. Gestion des accès... 3 3. Le nouveau site

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RESUME

RAPPORT DE STAGE ET RESUME RAPPORT DE STAGE ET RESUME Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

Vendredi 15 Juin 2012

Vendredi 15 Juin 2012 Université de Nice Sophia-Antipolis Faculté Espaces & Cultures Département de Géographie, Aménagement et Environnement Durables (GAED) CANDIDATURE 2012-2013 Les Partenaires de la Date limite de réception

Plus en détail

Stage en entreprise - classes de 3 e -

Stage en entreprise - classes de 3 e - Collège La Cerisaie Stage en entreprise - classes de 3 e - Collège la Cerisaie - Charenton-le-pont Année scolaire 2013-2014 L'intégralité de ce document est téléchargeable sur l'ent*, page «livret d accueil»

Plus en détail

La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge»

La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge» La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge» «Vous êtes pour nous des exemples à suivre» «M inspirant de

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez plus que les services d un conseiller financier d expérience soucieux de répondre à vos besoins. Vous bénéficiez des nombreuses

Plus en détail

METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION

METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION Organisé par : METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION Accueillez un événement Vert la guérison à votre club! Le plus important programme de golf récréatif pour les femmes au Canada Activité féminine «clé

Plus en détail

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans Ce questionnaire, destiné aux services de la mairie s occupant de la petite enfance, s adresse aux parents ayant au

Plus en détail

Un principe fondamental de l'union européenne

Un principe fondamental de l'union européenne A. Discours Introduction Mesdames et Messieurs, Je suis heureux d'être parmi vous aujourd'hui pour célébrer la Journée internationale de la femme. Je voudrais tout d'abord remercier pour l'invitation à

Plus en détail

INFO FLASH Conseils d établissement

INFO FLASH Conseils d établissement INFO FLASH Conseils d établissement Numéro 1 Novembre 2011 Les conditions gagnantes d un conseil d établissement Les conseils d établissement tel que nous les connaissons aujourd hui existent depuis 1998,

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

File Maker Pro Les Requêtes

File Maker Pro Les Requêtes File Maker Pro Les Requêtes I. Introduction Dans FileMaker pro l'interface proposée pour les requêtes est simple: les requêtes se font dans les mêmes formulaires (modèles) que ceux qu'on utilise pour entrer

Plus en détail

La lettre de motivation

La lettre de motivation La lettre de motivation - Elle accompagne votre CV pour renforcer les éléments de votre personnalité qui correspondent à l'offre d'emploi. - Elle vous permet d'expliquer en quoi votre candidature peut

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT SUJET zéro PROPOSITION DE CORRECTION Remarque préalable Les propositions qui suivent ne prétendent pas à l exhaustivité ni à

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail