Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets"

Transcription

1 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets La Communauté d Agglomération de Montpellier assure, depuis 1991, le traitement des déchets ménagers et assimilés. Depuis plus d une quinzaine d année, elle s est engagée dans une politique en faveur du tri des déchets et de leur valorisation : développement des équipements de collecte (colonnes à verre ou à papier, colonnes de récupération des textiles, Points Propreté, distribution de composteurs individuels ) et des filières de récupération (appareils électriques, bois, textiles, verre des bars et restaurants du centre-ville de Montpellier), multiplication des démarchages des Messagers du tri... En parallèle de leur valorisation, et de manière complémentaire, a développé, dès 2005, des actions pour réduire la quantité d ordures ménagères produites et sensibiliser aux différents gestes éco-citoyens : signature de chartes avec les grandes surfaces de ventes généralistes pour la distribution de sacs cabas en caisse et l incitation à la suppression des sacs plastiques, promotion de l achat dit durable depuis 2007, opération «Familles Tritout» en 2010,... franchit aujourd hui une nouvelle étape afin de renforcer ses actions environnementales en sensibilisant les citoyens à la réduction des déchets ménagers. A cet effet, Montpellier Agglomération signe, avec l ADEME (Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie) et la Préfecture, un accord-cadre quinquennal pour la réalisation d un Programme Local de Prévention des Déchets, subventionné à hauteur de d par an. Son objectif : diminuer d au moins 7% en 5 ans les quantités d ordures ménagères et assimilées produites sur son territoire. De nombreuses actions de sensibilisation aux gestes de réduction des déchets seront organisées à partir de mai 2011 dans les 31 communes de l Agglomération. Parallèlement à la mise en place du Programme Local de Prévention des Déchets, lance une importante campagne de communication axée sur le développement durable à partir de juin Lundi 9 mai 2011 w w w. m o n t p e l l i e r - a g g l o. c o m

2 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets 1. Mise en place d un Programme Local de Prévention des Déchets : signe un accord-cadre quinquennal avec l ADEME et la Préfecture Sensibiliser, accompagner les habitants et les professionnels, tels sont les objectifs que s est fixé Montpellier Agglomération avec la mise en place d un Programme Local de Prévention des Déchets. Ainsi, Montpellier Agglomération, en partenariat avec l ADEME, s engage à réduire la production d ordures ménagères et assimilées d au moins 7% sur une durée de 5 ans. L ADEME apportera à un soutien financier de d par an pour la réalisation de ces objectifs. Des objectifs chiffrés : réduire la production de déchets de 7% en 5 ans En termes d objectifs chiffrés, le Programme Local de Prévention des Déchets de l Agglomération de Montpellier prévoit ainsi, au minimum : de réduire de 7% en 5 ans la quantité moyenne de déchets ménagers et assimilés collectée par habitant, de stabiliser sur la même période les quantités de déchets déposées en déchèterie. En souscrivant à ce Programme Local de Prévention des Déchets, s engage à stabiliser sur 5 ans les quantités de déchets en déchèteries, et à réduire de 7% sur cette période la quantité moyenne de déchets ménagers et assimilés. Les Plans Départementaux et Programmes Locaux de Gestion des Déchets Le Grenelle de l Environnement fait de la réduction des déchets à la source, l axe prioritaire de la politique nationale en matière de gestion des déchets ménagers et assimilés. Dans ce cadre, l Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) s est vu confier la mission de mettre en place au niveau local des Plans Départementaux de Prévention, ainsi que des Programmes Locaux de Prévention des Déchets. Le premier est un outil d incitation et d animation des actions menées, notamment par les collectivités en charge de la gestion des déchets ménagers, en faveur de la réduction des déchets. Il a été initié par le Département en Le second revêt un caractère opérationnel et concerne les collectivités territoriales en charge de la gestion des déchets ménagers et assimilés. 2/7

3 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets Une méthodologie rigoureuse La première année du programme doit permettre, sur la base d un diagnostic de territoire et de définition des gisements d évitement potentiels de la production de déchets d une part (réduction, réparation...), d échanges avec les partenaires locaux d autre part, de préciser les objectifs à 5 ans et de définir un plan d actions à mettre en œuvre pour les atteindre. Le Programme Local de Prévention comporte notamment : un plan d actions recouvrant les thématiques suivantes : - la sensibilisation des publics ; - l éco-exemplarité de la collectivité ; - le relais d au moins une action emblématique nationale, telle que le compostage domestique ou le STOP Pub ; - des actions d évitement de la production de déchets comme le ré-emploi, l achat éco-responsable, la réparation, ; - des actions de prévention quantitatives (réduction) et qualitatives (diminution de la toxicité) des déchets des entreprises ; les partenariats, moyens humains et budgets nécessaires pour réaliser ces actions ; un dispositif de suivi et d amélioration continue du programme. Offrir à des objets une seconde vie, plutôt que de les jeter : le ré-emploi est une des actions qui seront poursuivies avec le Programme Local de Prévention des Déchets. L ADEME en bref L Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) est un établissement public sous la triple tutelle du ministère de l Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, du ministère de l Industrie, de l Energie et de l Economie numérique et du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l environnement, de l énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l air et la lutte contre le bruit. Site internet : 3/7

4 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets Mise en place d un comité de pilotage Le comité de pilotage sera composé d Élus locaux, de la Communauté d Agglomération de Montpellier, de représentants du Département de l Hérault et de la Région Languedoc-Roussillon, de l ADEME, des services de l Etat (Rectorat, Agences Régionales, ), de chambres consulaires (Chambre de Commerce et d Industrie, Chambre des Métiers et de l Artisanat), d Eco-Organismes (Eco-Emballages, Ecologic) et de représentants de la société civile (responsables de magasins, d associations de consommateurs et environnementales, acteurs de l économie sociale et solidaire). Ce comité de pilotage, qui se veut être une véritable force de proposition, se réunira à chaque grande étape du programme afin de définir les objectifs à mener et suivre la mise en place des actions de sensibilisation. Il participera à l évaluation des résultats atteints et des objectifs à venir, avec un bilan annuel des actions et du programme de l année suivante. La production de déchets ménagers sur l Agglomération de Montpellier Depuis 2006, la production globale des déchets ménagers collectés est stable : entre 240 et tonnes par an, soit une diminution de 4,1% en 4 ans des quantités produites annuellement par habitant (de 592 à 567 kg/habitant/an). Les quantités collectées en Points Propreté (hors déchets végétaux) se stabilisent autour de 155 kg/habitant/an. Les encombrants collectés en porte à porte représentant 15 à 20 kg/hab/an. Les déchets végétaux représentent environ 40 kg/habitant/an. Les collectes de déchets recyclables ou valorisables ont augmenté de près de 50% entre 2006 et 2009, soit un gain de tonnes. Les collectes de déchets résiduels ont également diminué de 16,8% ( tonnes). Les moyens mis en place par pour la valorisation et la réduction des déchets ménagers Le centre de tri Démeter, pour la collecte sélective des déchets ménagers (poubelle jaune) ; l usine de méthanisation Amétyst pour les biodéchets et les ordures ménagères résiduelles ; 20 Points propreté répartis sur l ensemble du territoire, pour certains déchets tels les encombrants, l électronique et l électroménager, les déchets toxiques, le textile... ; 833 points d apports volontaires pour le verre 300 points d apports volontaires pour le papier, les journaux et les magazines ; le centre de compostage de Grammont pour les déchets verts. Les agents de et ceux des entreprises Nicollin et Sita effectuent une centaine de circuits de collectes des ordures ménagères, biodéchets et tri sélectif chaque jour. 4/7

5 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets 2. Les 1 ères actions mises en place : Sensibiliser la population à la réduction des déchets ménagers Dans le cadre du plan d action du Programme Local de Prévention, investit, dès le mardi 17 mai, les 31 communes de son territoire avec comme objectif de : sensibiliser la population aux gestes de réduction des déchets, promouvoir le ré-emploi des objets du quotidien comme geste d évitement de la production de déchets. Les Messagers du tri se déplaceront, dès le 17 mai et jusqu à la fin de l année 2011, dans les communes de pour informer et sensibiliser à acheter mieux et produire moins. 2 jours de sensibilisation au cœur de Montpellier, place Paul Bec Mardi 17 et mercredi 18 mai, investit la place Paul Bec, aux pieds des Echelles de la Ville à Montpellier. Lors de ces journées dédiées à la réduction des ordures ménagères, les visiteurs pourront rencontrer les Messagers du tri de, qui délivreront des informations pratiques sur les gestes à adopter au quotidien pour acheter mieux et produire moins de déchets. Des animations sur le thème de la prévention des déchets seront proposées sur le stand. Des panneaux explicatifs seront également disposés sur la place, pour tout savoir des éco-labels qui permettent de repérer, lors de ses achats, les produits respectueux de l environnement, et des gestes à adopter lors de ses courses pour éviter le suremballage et les déchets à outrance. Un flyer reprenant ces petites astuces quotidiennes sera distribué aux passants, qui pourront ainsi retrouver chez eux les réflexes à adopter pour atteindre l objectif du Programme Local de Prévention des Déchets de réduction de 7% des ordures ménagères. Enfin, le public pourra tester ses connaissances sur le développement durable en remplissant un quizz. En le retournant au stand le jour même, ou plus tard dans une des Maisons de l Agglomération, les joueurs remporteront un lot. 5/7

6 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets Des rendez-vous dans les 31 communes de jusqu à décembre A la suite des 2 jours de permanence à Montpellier, et jusqu à la fin de l année 2011, ira à la rencontre des habitants, lors des marchés se tenant dans leur commune. Les passants pourront retrouver le dispositif mis en place à Antigone pour le lancement : Messagers du tri, panneaux informatifs, flyers, quizz. De plus, un rendez-vous leur sera donné par, en partenariat avec des associations de l économie sociale et solidaire, dans le Point Propreté de la commune, dans la semaine suivant la présence sur le marché. Les habitants pourront aller y déposer tous les objets dont ils n ont plus l utilité mais qui pourraient prétendre au ré-emploi (audiovisuel, informatique, vieux outils, textiles, ). Les objets collectés lors de ces rendez-vous seront pris en charge par des associations spécialisées, qui se chargeront de la remise en état des appareils, puis de leur distribution via leurs filières traditionnelles. Un flyer sera distribué aux passants lors de la permanence des Messagers du tri sur le marché, avec les dates de présence dans le Point Propreté dont dépend la commune et les présences dans les différents Points Propreté de sur 1 mois. Lors des permanences sur le marché de la commune, donnera rendez-vous aux habitants dans le Point Propreté de leur commune pour favoriser le ré-emploi. Permanences des Messagers du tri en mai dans les communes de Vendredi 20 mai : marché de Castries Rendez-vous au Point Propreté de Baillargues le jeudi 26 mai, toute la matinée. Lundi 23 mai : marché de Baillargues Rendez-vous au Point Propreté de Baillargues le jeudi 26 mai, toute la matinée. Samedi 28 mai : marché de Grabels Rendez-vous au Point Propreté de Grabels le vendredi 3 juin, toute la matinée. Mardi 31 mai : Murviel-lès-Montpellier place des Platanes Rendez-vous au Point Propreté de Murviel-lès-Montpellier le mercredi 8 juin, toute la matinée. Un quizz pour tester ses connaissances et pour mesurer «l éco-attitude» des habitants de l Agglomération Le quizz, distribué sur les stands de lors de la campagne de sensibilisation, a également pour objectif d évaluer les connaissances et comportements des habitants de l Agglomération de Montpellier en terme de réduction des déchets ménagers. A la fin de l année 2011, les données collectées dans les questionnaires seront regroupées pour mesurer «l éco-attitude» de l Agglomération, et les leviers qu il faudra actionner pour atteindre les objectifs fixés par l accord-cadre signé aujourd hui. Dans cette perspective, des interventions seront menées en direction des établissements scolaires, des regroupements professionnels, des entreprises, et des artisans et commerçants, pour les informer et les sensibiliser à la prévention des déchets ménagers. 6/7

7 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets 3. Lancement d une importante campagne de communication environnementale «Nous devons intensifier notre action en matière de protection de l environnement, en nous engageant individuellement et collectivement!» J.-P. Moure Dans le cadre de sa stratégie de communication environnementale, avait, jusqu à présent, majoritairement axé ses messages sur la valorisation des déchets ménagers. Cette sensibilisation à «un meilleur tri» va se poursuivre et s amplifier notamment par une communication spécifique par déchet tout au long de l année. Chaque mois, un type de déchet sera «mis à l honneur», en commençant par le verre dès cet été. Elle sera complétée, afin d accompagner la démarche entreprise avec l ADEME, par le développement d un nouvel axe de communication, la réduction des déchets, auprès d un certain nombre de cibles privilégiées : grand public mais aussi les scolaires et les professionnels (grandes enseignes, gros producteurs de biodéchets, ). Ces deux axes seront conduits en parallèle, dès juin, avec le lancement d une communication générique engageante. Cela se traduira concrètement par le choix de l ensemble des citoyens de signer la charte «Partisan du moindre impact écologique», et, pour eux et pour l Agglomération, de s engager sur des objectifs à atteindre, qui dépassent le simple cadre de la valorisation ou de la réduction des déchets ménagers. Une charte sera déclinée pour les professionnels qui le souhaiteront. La Communauté d Agglomération de Montpellier donnera l exemple en amplifiant sa politique environnementale à destination de ces agents. Une démarche déjà entamée aujourd hui! présentera les moyens choisis pour l information des citoyens et leurs déclinaisons, media et hors-media, avant l été CONTACT PRESSE Coralie Trigueros / /7

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

PLUS BELLE MA VILLE!

PLUS BELLE MA VILLE! Conception graphique - Illustrations Communication GPSO - C.Favreau - 2013 ISS Y-LES-M O U L INE A U X PLUS BELLE MA VILLE! GUIDE DES COLLEC TES www.agglo-gpso.fr grand paris seine ouest collecte vos objets

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie Le guide du tri J habite Châtillon, je trie EDITO La collecte et le traitement des déchets ménagers jouent un rôle primordial dans la qualité de notre environnement. Ce guide du tri regroupe l ensemble

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

Toutes les animations sont gratuites et ouvertes à tous!

Toutes les animations sont gratuites et ouvertes à tous! Dossier de presse Semaine Européenne de la Réduction des déchets 16 au 24 novembre 2013 Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) a signé un Programme local de prévention en juillet 2011 en partenariat

Plus en détail

ANNEXES. En vigueur en juillet 2009

ANNEXES. En vigueur en juillet 2009 ANNEXES En vigueur en juillet 2009 Annexe 1 : Règles de dotation Habitat individuel Règles de dotation pour les déchets recyclables En habitat individuel, la capacité et le type de conteneurs attribués

Plus en détail

INCITATIVE REDEVANCE. guide de la. à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets

INCITATIVE REDEVANCE. guide de la. à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets guide de la REDEVANCE INCITATIVE à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL DE MORTEAU MORTEAU // VILLERS-LE-LAC // LES FINS // MONTLEBON GRAND COMBE-CHÂTELEU

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

Calendrier2014 de collectes

Calendrier2014 de collectes Calendrier01 de collectes Férié : 1 pas de collecte 1 Report collecte Ordures Ménagères du 1 er Janvier 1 1 0 Pôle déchets du Pays de Sarrebourg Terrasse Normandie - ZAC des Terrasses de la Sarre - 0 SARREBOURG

Plus en détail

Service d enlèvement et de valorisation des déchets ménagers Rapport annuel sur le prix et la qualité du service 2011

Service d enlèvement et de valorisation des déchets ménagers Rapport annuel sur le prix et la qualité du service 2011 Service d enlèvement et de valorisation des déchets ménagers Rapport annuel sur le prix et la qualité du service 2011 En application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000 Communauté de Communes de la Presqu'île

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Semaine Européenne de la réduction des déchets (21-29 novembre 2009)

Semaine Européenne de la réduction des déchets (21-29 novembre 2009) Semaine Européenne de la réduction des déchets (21-29 novembre 2009) Objectifs de la Semaine Réduire la quantité de déchets générés en Europe en impliquant tous les acteurs concernés par des programmes

Plus en détail

Déchets professionnels

Déchets professionnels 2015 info service+ Des questions? Des informations complémentaires? Des problèmes d équipements? Un changement de situation? Le professionnel est invité à contacter directement le Syndicat du Val de Loir

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011

2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011 2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011 Nespresso en quelques mots Un succès qui repose sur une trilogie: La Meilleure qualité de café en tasse Des Machines ingénieuses

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Visite de presse mardi 14 avril 2015, restaurant scolaire de Saint-Pierre Dossier de presse - Projet

Plus en détail

COMPTE RENDU Visite de terrain Quartier Bas Frayol

COMPTE RENDU Visite de terrain Quartier Bas Frayol 3, Rue Henri Dunant BP 14 07400 LE TEIL 04.75.52.25.98 04.75.49.09.04 email rhone.helvie@free.fr COMPTE RENDU Visite de terrain Quartier Bas Frayol Date de la sortie : Lundi 11 Mars 2013 de 10h00 à 12h00

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

COBAS : guide des horaires

COBAS : guide des horaires COBAS : guide des horaires DE COLLECTE DES DÉCHETS Retrouvez également : LE GUIDE DU TRI UN POINT SUR LA COLLECTE DES ENCOMBRANTS LES HORAIRES D OUVERTURE DES DÉCHÈTERIES FICHE RECAPITULATIVE COLLECTE

Plus en détail

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94. Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.30 Programme Régional Développement Durable Conception et mise

Plus en détail

Guide des nouveaux horaires de ramassage des ordures ménagères. SOiR ET MaTiN. c est plus malin!

Guide des nouveaux horaires de ramassage des ordures ménagères. SOiR ET MaTiN. c est plus malin! Guide des nouveaux horaires de ramassage des ordures ménagères SOiR ET MaTiN c est plus malin! RaMaSSaGE des ORduRES MENaGERES De nouveaux horaires pour une Communauté qui évolue! F luidité de circulation

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION Constats partagés : - Les déchets de chantier et de maintenance sont plutôt bien traités et suivis. - Les déchets de bureaux sont bien suivis sur les gros

Plus en détail

RESSOURCES DU SICOVAD 2014

RESSOURCES DU SICOVAD 2014 Découvrez vos supports de comm guide du tri réglette mémo-tri autocollants STOP PUB guide prévention guide compostage collectif guide compostage individuel journal du tri cartes comm kakémonos banderoles

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières PRESENTATION L hôtel d entreprises est une structure d accueil temporaire destiné aux entreprises en création ou en phase de croissance,

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Nos actions citoyennes. En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète.

Nos actions citoyennes. En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète. Nos actions citoyennes En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète. Le développement durable, plus que des paroles, une stratégie Les 2 grands

Plus en détail

VILLEPINTE. guide du TrI. document À Conserver. > Allo SEAPFA. Appel gratuit depuis un poste fixe ou 01 41 51 10 09

VILLEPINTE. guide du TrI. document À Conserver. > Allo SEAPFA. Appel gratuit depuis un poste fixe ou 01 41 51 10 09 guide du TrI Les meilleurs déchets sont ceux qu'on ne produit pas document À Conserver 2011 Allo SEAPFA Appel gratuit depuis un poste fixe ou 01 41 51 10 09 sommaire 4 les ordures ménagères 5 les emballages

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins

AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins Porteur du projet Coordonnateur : Pays de Chaumont. (Maitre d ouvrage : Chaumont habitat, propriétaires privés ) Contexte

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Le tri marrant. Grand Ménage de Printemps. n 8. Vendre, donner ou relooker plutôt que jeter. Customiser un vieux meuble. Le printemps du compostage

Le tri marrant. Grand Ménage de Printemps. n 8. Vendre, donner ou relooker plutôt que jeter. Customiser un vieux meuble. Le printemps du compostage Le tri marrant Concarneau Elliant Melgven Névez Pont-Aven Rosporden Saint-Yvi Tourc h Trégunc Lettre info déchets et prévention de Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) Grand Ménage de Printemps n

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

Les associations. Qui récupère quoi?

Les associations. Qui récupère quoi? Qui récupère quoi? Certains objets peuvent avoir une seconde vie. Plutôt que de les jeter en déchèteries, pensez aux associations qui se chargent de les revaloriser et les remettre dans le circuit. Emmaüs,

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans :

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans : CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE SEQUENCE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL DANS LE CADRE DE L OPERATION «BRAVO LES ARTISANS de Charente-Maritime» Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre

Plus en détail

Education au Développement Durable Les déchets, je mène l enquête.

Education au Développement Durable Les déchets, je mène l enquête. 1 Education au Développement Durable Les déchets, je mène l enquête. Un programme d animation pour une sensibilisation efficace sur le tri, le recyclage et le compostage des déchets. Contact : SYVEDAC

Plus en détail

Illustrations des bonnes pratiques. Enquête de satisfaction des usagers. Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03)

Illustrations des bonnes pratiques. Enquête de satisfaction des usagers. Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03) Illustrations des bonnes pratiques Connaître l avis des usagers Critère 1.1. Enquête de satisfaction des usagers Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03) Labellisation du Service Public de Collecte

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

EN TOUTES CIRCONSTANCES. Code. de la Rue. Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes

EN TOUTES CIRCONSTANCES. Code. de la Rue. Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes 10 conseils POUR GARDER SA commune PROPRE, EN TOUTES CIRCONSTANCES Le Code de la Rue Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes Règle n 1 Je ne jette pas mon mégot

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Mémoire du Regroupement national des conseils régionaux de l environnement du Québec 23 février 2010 Présentation

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

DECHETERIES. Donnez, recyclez, réparez, compostez avant de jeter! www.agglo-larochelle.fr. Service Gestion des déchets rue Anita Conti 17180 PÉRIGNY

DECHETERIES. Donnez, recyclez, réparez, compostez avant de jeter! www.agglo-larochelle.fr. Service Gestion des déchets rue Anita Conti 17180 PÉRIGNY DECHETERIES Donnez, recyclez, réparez, compostez avant de jeter! Service Gestion des déchets rue Anita Conti 17180 PÉRIGNY 0 800 535 844 Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h et de 13h15 à 16h45 Photo : Fred

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant la collecte, le tri, les bacs, les sacs à Val de France :

Pour tout renseignement concernant la collecte, le tri, les bacs, les sacs à Val de France : Pour tout renseignement concernant la collecte, le tri, les bacs, les sacs à Val de France : N Vert 0 800 321 231 Pour tout renseignement concernant les déchèteries du Sigidurs : N Vert 0 800 735 736 SiteS

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014 GUIDE DE L EXPOSANT 2014 1 SOMMAIRE Conditions particulières 3, 4, 5 Renseignements généraux 6 Organisation des Rencontres 7 Prestations 8, 9 Logistique 10 Processus d inscription 11 2 CONDITIONS PARTICULIERES

Plus en détail

Une facturation incitative doit «aider» à obtenir des résultats probants.

Une facturation incitative doit «aider» à obtenir des résultats probants. MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE LES QUESTIONS QUI SE POSENT NOUS SOMMES EN PHASE TEST DURANT UN AN! Il ne sert à rien de tricher, de jeter vos déchets chez le voisin, dans la nature, dans les

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets, Direction collecte et traitement des déchets Esplanade Charles de Gaulle 33076 BORDEAUX Cedex 02.97.02.29.00 Sommaire Pages INTRODUCTION : CONTEXTE ET OBJECTIFS

Plus en détail

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat.

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat. AGENDA 21-PLAN CLIMAT DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE BILAN DE LA CONCERTATION DANS LES COMMUNES DU 24 SEPTEMBRE AU 1 ER OCTOBRE 2011 La Communauté d'agglomération du Pays d'aubagne et de l'etoile a décidé

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Prévention des risques MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 15 juin 2012 relatif à la procédure d agrément et portant cahier des charges des écoorganismes de la filière

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 1 SOMMAIRE I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 2 I- RAPPEL DU PROJET Impacts Environnement est une association étudiante dont les objectifs

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Organisation Gestion du temps. Participation Notes et résumés Etudes et examens

Organisation Gestion du temps. Participation Notes et résumés Etudes et examens Organisation Gestion du temps Participation Notes et résumés Etudes et examens Le SIEP de Mons organise des ateliers dynamiques pour t aider à découvrir ta Avec des conseils pratiques, des trucs et astuces!

Plus en détail

LE PROGRAMME ECO-ECOLE

LE PROGRAMME ECO-ECOLE LE PROGRAMME ECO-ECOLE Un programme développé par l office français de la Fondation pour l Education à l Environnement en Europe, en partenariat avec le Réseau Ecole et Nature, la société Eco-Emballages

Plus en détail

LE GUIDE. Automne 2014. Artisans Commerçants Prestataires de services

LE GUIDE. Automne 2014. Artisans Commerçants Prestataires de services LE GUIDE de nos formations Automne 2014 Artisans Commerçants Prestataires de services E D I T O «SE FORMER POUR PROGRESSER» Chère Adhérente, Cher Adhérent, Nous vous invitons à participer à nos de formation

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR L enquête L UFC-Que Choisir vient de réaliser une enquête sur les

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE ATELIER CEREMA 21 MAI 2015 LYON DÉPARTEMENT MARKETING ET SERVICE / TER RA DIFFUSION LIMITÉE JEUDI 21 MAI 2015 SOMMAIRE 01. DÉFINITION

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution?

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? Responsabilité élargie du producteur de meubles fabricants de meubles Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? 2015 Depuis le décret du 6 janvier 2012, les metteurs sur le marché d

Plus en détail

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 Contact Presse Myriam Jamali 03 44 93 36 58 myriam.jamali@noyon.fr 2 500, c est, selon l ARCEP, le nombre de textos envoyés par mois

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

STAGE ENTREPRISE. Chers Parents,

STAGE ENTREPRISE. Chers Parents, Lycée SUGER Etablissement privé sous contrat 8, rue Yves Du Manoir 92420 VAUCRESSON Tél : 01.47.41.10.44 Fax : 01.47.01.46.43 STAGE ENTREPRISE Chers Parents, Compte-tenu de l intérêt pour nos élèves de

Plus en détail

Que faire de nos déchets?

Que faire de nos déchets? Collège Que faire de nos déchets? Problématique L utilisation dans la vie quotidienne d une très grande variété d objets fabriqués dans des matériaux divers entraîne une production importante de déchets

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES

CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES CONTRAT DE LOCATION : SALLE DES FETES ENTRE : PICAUD La commune de TREGONNEAU, représentée par le Maire Jean-Luc (ou son représentant). ET : Mme/M, ci-dessous désigné(e) sous le terme «l occupant» Il est

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport de restitution et synthèse d action Décembre 2012 édito La réduction des GES est un levier essentiel de la croissance durable Acteur majeur de l économie

Plus en détail

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 3 BUS, 7 JOURS, 21 VILLES POUR CONVAINCRE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DEVENIR DONNEUR DE MOELLE OSSEUSE

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

NUMERIQUES LES RENDEZ-VOUS. Animation Numérique de Territoire par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Programme automne 2015

NUMERIQUES LES RENDEZ-VOUS. Animation Numérique de Territoire par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Programme automne 2015 Animation Numérique de Territoire par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois LES RENDEZ-VOUS NUMERIQUES Programme automne 2015 Des ateliers pratiques pour vous accompagner sur le web! 1 Pourquoi une Animation

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

Charte One Heart Spots

Charte One Heart Spots Charte One Heart Spots Bienvenue sur les One Heart Spots Merci d avoir choisi notre application mobile. Ce service est fourni par la SAS One Heart Communication (OHC), implantée à Paris (75009), au 2 rue

Plus en détail