Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge"

Transcription

1 Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9 Bureau d Étude d Électronique 1er Semestre

2 Table des matières 1 Introduction Organisation du travail Travail de préparation Travail en séance Test des différents blocs Émetteur Infrarouge Réglage de PWM de commande du servomoteur Génération d un signal adapté à la transmission Polarisation de la LED Infrarouge Récepteur IR et traitement du signal Polarisation du Phototransistor, liaison avec la suite du montage Droite de charge du phototransistor Fixer un point de polarisation adapté Isolation d étage Amplification de gain variable Reconstitution du signal de commande du servomoteur Détecteur de crête Comparateur à seuil réglable Connecteur de sortie, jumper, alimentation régulée Conclusion 10 A Schéma Électronique et PCB Circuit Émetteur 11 B Schéma Électronique et PCB Circuit Récepteur 13 1

3 1 Introduction Dans le cadre de ce bureau d étude, nous vous proposons de travailler sur le pilotage à distance d un servomoteur, en utilisant une transmission infrarouge. Le schéma synoptique du système complet est donné sur les figures 1 pour l émetteur et 2 pour le récepteur. Cela comprend donc la génération du signal de commande du servomoteur, sa mise en forme pour la transmission, puis sa réception et son traitement pour l envoyer vers le servomoteur. Figure 1 Schéma Global de l Emetteur IR Figure 2 Schéma Global du Récepteur 1.1 Organisation du travail Travail de préparation Le schéma électronique et le schéma d implantation des composants sont donnés en annexe. L objectif du travail de préparation est que vous arriviez lors de la première séance avec, pour chaque montage : le dimensionnement théorique des composants et leurs valeurs possibles dans la série E12, une description claire du fonctionnement théorique(forme d onde, fonction de transfert, diagramme de Bode,...), une évaluation des paramètres d incertitudes qui vont créer les différences entre mesures et prédictions théoriques. Les questions posées dans la partie préparation ont donc pour but de vous permettre d effectuer au mieux ce travail de préparation. Séance de préparation (2H) + Réponse aux questions (1H) Ce travail de préparation vous prendra un MINIMUM de 2h! Une séance de travail en salle est prévue dans votre emploi du temps. Elle est suivie, quelques jours plus tard, d une séance d 1H, en amphi, de réponses aux questions soulevées par les difficultés que vous aurez rencontrées. Cette méthode de travail est la même que 2

4 celle que vous expérimentez en cours d électronique. Pour vous permettre d être efficace durant votre préparation et pour nous permettre de répondre au mieux à vos attentes lors de la séance suivante, nous vous demandons de nous envoyer vos questions par mail, 48h après la séance de préparation. Et afin de limiter et formaliser aux mieux vos questions, nous vous demandons de travailler en groupe d APP d électronique et de n envoyer qu une liste de questions par groupe. Remarque : dans la présentation, vous trouverez à plusieurs endroits des références précises de composants. Il vous est demandé de lire les datasheets. Ces documents explicitant le fonctionnement des composants se trouvent sur internet (par exemple alldatasheet.com). Il ne s agit pas lire l intégralité des lignes des nombreuses pages mais bien de comprendre le fonctionnement du composant et toutes les subtilités d insertion dans un montage et de cablage Travail en séance Lors de la première séance, il vous sera distribué les cartes électroniques que vous devrez percer, puis sur lesquelles vous souderez des composants dont vous aurez choisi les valeurs de façon à respecter le cahier des charges. Tous les blocs du montage seront alors testés. Toutes les fonctions dont vous avez besoin sont prévues sur la carte. Du matériel sera mis à votre disposition, et notamment une plaque à trou, qui vous permettra de tester chacun des montages avant de souder les composants sur la plaque Test des différents blocs Important : Valider le fonctionnement d un bloc ne signifie pas seulement dire "ça marche". Il s agit de faire une ou des mesures quantitatives (gain, fréquence de coupure, rapport cyclique...), les analyser en terme d ordre de grandeur, les comparer aux prédictions théoriques, expliquer les écarts, et corriger si besoin. Toute cette démarche sera à expliciter dans le rapport final. 3

5 2 Émetteur Infrarouge L objectif de ce premier montage (schéma complet en annexe A) est la création et la transmission d un signal IR contenant l information de pilotage du servomoteur. 2.1 Réglage de PWM de commande du servomoteur La figure 3 donne le schéma électrique de l oscillateur générant la MLI (PWM en anglais) de rapport cyclique variable en fonction de la position du potentiomètre RV1. Lire la datasheet du servomoteur. Lire la datasheet du NE555. Déterminer les valeurs des composants C2, R1, RV1, R2 pour générer un signal permettant de faire varier l angle du servo moteur sur toute sa gamme angulaire. Figure 3 Schéma électronique du premier oscillateur 2.2 Génération d un signal adapté à la transmission Le signal ainsi généré doit maintenant être mis en forme. C est le rôle du montage de la figure 4 Figure 4 Schéma électronique du deuxième oscillateur Justifier le choix de décaler le signal vers les hautes fréquences (ici on a choisi 5kHz) pour l envoi du signal via la LED infrarouge. La sortie de U1 (patte 3) est injectée dans un montage à transistor qui a pour effet d inverser le signal. 4

6 A quoi sert la patte 4 du NE555? Déterminer les valeurs de R3, R7 et C4, pour obtenir la fréquence souhaitée et un rapport cyclique d environ 50 Donner la forme d onde de sortie de U2, sur une figure précise. 2.3 Polarisation de la LED Infrarouge Le signal mis en forme peut maintenant être transmis, via le circuit de la figure 5. Figure 5 Schéma électronique du deuxième oscillateur Lire la datasheet de la diode TSUS4400. Déterminer une valeur de R6 permettant une puissance d émission maximale. Tracer la caractéristique I=f(V) de la diode TSUS4400 ainsi que la droite de charge pour la valeur de résistance choisie. 3 Récepteur IR et traitement du signal Le signal lumineux doit maintenant être conditionné en vue de son exploitation pour le pilotage du servomoteur. 3.1 Polarisation du Phototransistor, liaison avec la suite du montage Si on étudie le schéma de la figure 6, il peut être séparé en deux parties Droite de charge du phototransistor Vous ne connaissez pas du tout le fonctionnement de ce composant et vous n en aurez pas besoin dans les détails. Il vous suffit de savoir qu il vous permettra de transformer la puissance lumineuse reçue en un courant électrique. Toutes les informations utiles concernant son utilisation et son cablage sont dans la datasheet. Si vous regardez le montage autour du phototransistor TEFT4300, La résistance R1 permet entre autre de régler la sensibilité du montage. En utilisant la figure 5 de la datasheet du 5

7 Figure 6 Schéma électronique de polarisation du phototransistor, puis re-polarisation après la capacité de liaison TEFT4300 et en supposant une puissance incidente de quelques mw/m 2, dimensionner la résistance R Fixer un point de polarisation adapté La puissance lumineuse reçu par le TEFT4300 va varier selon la distance entre les deux circuits Émetteur et Récepteur, mais également en fonction de la luminosité ambiante. Cette dernière fera notamment varier la valeur moyenne du signal au niveau de la patte 2 du TEF4300 (Collecteur). Le signal global est la somme entre cette valeur moyenne et les variations autour de celle-ci. Le condensateur C1 et les résistances R3/R4 permettent de fixer une nouvelle valeur moyenne du signal mieux adaptée à la suite du montage. Déterminer des valeurs de C1, R3 et R4 de façon à obtenir une tension de polarisation adaptée à la suite du montage. 3.2 Isolation d étage Expliquer la nécessité d un étage d isolation d étage. Préciser en quoi le MCP6002 est particulièrement adaptée pour réaliser cette tache. Donner une particularité (à part son prix) de cet amplificateur opérationnel qui a déterminé son choix. 3.3 Amplification de gain variable De manière évidente, l amplitude du signal reçu peut être assez faible. L amplifier permettra une meilleure reconstitution du signal de commande du servomoteur. Un amplificateur de gain variable est utilisé, cf figure 8. Déterminer une valeur de gain raisonnable pour notre application. Donner la fonction de transfert du montage, incluant la modélisation du potentiomètre. Déterminer des valeurs pour R5/R7, R6 et RV2. Préciser les formes d ondes en entrée et sortie du bloc amplificateur. 6

8 Figure 7 Schéma électronique du montage suiveur Figure 8 Schéma électronique de l amplificateur de gain variable 3.4 Reconstitution du signal de commande du servomoteur Le signal amplifié par l étage précédent peut être maintenant être "démodulé" et seuillé pour obtenir le signal de commande initial Détecteur de crête La démodulation s effectue via le détecteur de crête de la figure 9. Décrire le fonctionnement du montage, la forme du signal en entrée et en sortie. Déterminer des valeurs pour R2 et C2. Justifier l utilisation d une diode Schotkey BAR28. 7

9 Figure 9 Schéma électronique de l amplificateur de gain variable Donner un protocole expérimental pour valider le fonctionnement et le dimensionnement du montage Comparateur à seuil réglable On place à la suite du détecteur de crête un AOP monté en comparateur simple, figure 10. Figure 10 Schéma électronique de l amplificateur de gain variable Décrire le fonctionnement du montage.. Justifier l utilité du montage. Dimensionner RV Connecteur de sortie, jumper, alimentation régulée Si vous regardez en détail le montage donné figure vous verrez qu il reste des composants dont on n a pas parlé. Ainsi, vous aurez noté la présence de "jumper" entre chaque bloc fonctionnel dans le 8

10 montage. Préciser leur rôle. Comment sont-ils matérialisés sur la carte PCB. De même, sur chaque carte, est présent un LM7805. Lire la datasheet de ce composante et préciser son rôle. Enfin, vous noterez la présence de JP4 entre VCC et le connecteur de sortie. Préciser son rôle. Vu le fonctionnement d un servomoteur, préciser l utilité de la possibilité d une alimentation externe pour celui-ci. 9

11 4 Conclusion Le dimensionnement des montages émetteur et récepteur est maintenant terminé. Il vous reste donc à passer à la pratique. Il est relativement impératif de garder en tête que les blocs d un "gros" montage doivent être testé séparément pour maximiser vos chances d avoir un montage complet fonctionnel. 10

12 A Schéma Électronique et PCB Circuit Émetteur Schéma Électronique Figure 11 Schéma électronique de la carte émettrice 11

13 Schéma d implantation et routage sur plaque PCB Figure 12 Schéma d implantation et routage de la carte émettrice 12

14 B Schéma Électronique et PCB Circuit Récepteur Schéma Électronique Figure 13 Schéma électronique de la carte réceptrice 13

15 Schéma d implantation et routage sur plaque PCB Figure 14 Schéma d implantation et routage de la carte réceptrice 14

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13 Etude d un objet technique : Centrale d alarme? Page 1/13 Mise en situation : 1/ Présentation du système : Le nombre de cambriolages étant en constante progression, de nombreux établissements publics,

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE Sommaire 1. Présentation 2. Exemple d apprentissage 3. Lexique de termes anglais 4. Reconnaître les composants 5. Rendre Arduino autonome 6. Les signaux d entrée

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact Barrières W - Détecteurs réflex, élimination de premier plan EPP Détecteurs réflex, élimination d arrière-plan EAP W - : haute performance et savoir-faire compact Détecteurs réflex énergétiques fibres

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

Références pour la commande

Références pour la commande avec fonction de détection de défaillance G3PC Détecte les dysfonctionnements des relais statiques utilisés pour la régulation de température des éléments chauffants et émet simultanément des signaux d'alarme.

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M ZI Toul Europe, Secteur B 54200 TOUL Tél.: 03.83.43.85.75 Email : deltest@deltest.com www.deltest.com Introduction L oscilloscope actif de précision Concept

Plus en détail

Guide de montage du PRisme. version 1.2.2

Guide de montage du PRisme. version 1.2.2 Guide de montage du PRisme version 1.2.2 Sommaire Introduction... 4 Contenu du kit... 4 Travail à Robopoly... 8 Murphy-Poly... 8 L électricité statique... 8 Les machines-outils... 8 Convention de câblage...

Plus en détail

www.elektor.fr/debut Auteur : Rémy MALLARD

www.elektor.fr/debut Auteur : Rémy MALLARD www.elektor.fr/debut L'électronique pour les débutants qui sèchent les cours mais soudent sans se brûler les doigts Auteur : Rémy MALLARD Éditeur : Elektor ISBN : 978-2-86661-180-4 Format : 17 23,5 cm

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES HYDRAULIQUE MOBILE 5 Stages de 4 jours ----- HM1 HM2 HM3 HM4 HM5 2 Stages SAUER DANFOSS de 2 jours ----- PVG 32 ----- POMPE 90 MOTEUR 51 ELECTRONIQUE EMBARQUEE

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

Catalogue de composants expliqué Note: Ce document est repris de www.bricobot.ch/bricoshop.html qui ne sera plus mis à jour

Catalogue de composants expliqué Note: Ce document est repris de www.bricobot.ch/bricoshop.html qui ne sera plus mis à jour www.didel.com/catalogue.pdf Catalogue de composants expliqué Note: Ce document est repris de www.bricobot.ch/bricoshop.html qui ne sera plus mis à jour Le choix de composants de ce catalogue est minimal

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

L ÉDITEUR DE COMPOSANTS A PROPOS DE LA TRADUCTION.

L ÉDITEUR DE COMPOSANTS A PROPOS DE LA TRADUCTION. PRISE EN MAIN DE FRITZING (2) LA CRÉATION DE COMPOSANTS 2007-2010 University of Applied Sciences Potsdam Site Internet de Fritzing : http://fritzing.org/ Traduction française : Yves MERGY A PROPOS DE LA

Plus en détail

fullprotect inside EOLE SPEie RS E-SPEie 0.5-12-5V-0.6A-RS 1.0 revision Protection environnement Datasheet édition française

fullprotect inside EOLE SPEie RS E-SPEie 0.5-12-5V-0.6A-RS 1.0 revision Protection environnement Datasheet édition française Protection environnement Datasheet édition française 1.0 revision R-D-CO-D-27112011-1.0-C fullprotect inside SPEi Protection environnement interne SPEe Protection environnement externe SPEc Contrôle de

Plus en détail

Afficheurs 7 segments à LEDs Géant

Afficheurs 7 segments à LEDs Géant Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Afficheurs 7 segments à LEDs Géant Michaël JOLLAIN Thomas

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE ENREGISTREUR DE TEMPERATURE Jean-Pierre MANDON 2005 www.pictec.org Cet enregistreur de température a été réalisé dans le cadre de la construction d'un chauffe eau solaire. Il me permet d'enregistrer les

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

Table des matières. Banc de test 1

Table des matières. Banc de test 1 Analyse de fonctionnement du bras de lecture d'un disque dur ( Encore du brassage d'air ) v 1.00 - JP 26/11/2014 Table des matières Banc de test 1 Démontage du disque dur 1 Suppression des éléments inutiles

Plus en détail

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin V. Etude d'un montage à 1 transtor. (montage charge répart ac découplage d'émetteur Pour toute la suite, on utilera comme exemple le schéma suivant appelé montage charge répart ac découplage d'émetteur

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

/ kit camping-car - modèle avec 2 panneaux

/ kit camping-car - modèle avec 2 panneaux / En quelques mots / Exemple de composition de kit (100W) : Merci pour l achat de ce kit solaire pour camping-car. Ce kit est composé de : -2 panneaux solaires -1 régulateur solaire surveillant la charge

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Recopieur de position Type 4748

Recopieur de position Type 4748 Recopieur de position Type 4748 Fig. 1 Type 4748 1. Conception et fonctionnement Le recopieur de position type 4748 détermine un signal de sortie analogique 4 à 20 ma correspondant à la position de vanne

Plus en détail

Numéro de publication: 0 683 400 Al. Int. Cl.6: G01S 15/52

Numéro de publication: 0 683 400 Al. Int. Cl.6: G01S 15/52 Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 683 400 Al DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 95106587.9 Int. Cl.6: G01S 15/52 @ Date de dépôt:

Plus en détail

LCD COLOR MONITOR (English French Translation)

LCD COLOR MONITOR (English French Translation) LCD COLOR MONITOR (English French Translation) Front page : -1 Manuel d Utilisation -2 Système Vidéo Couleur LCD Table of contents : Table des Matières 1. Précautions 2. Accessoires 3. Fonctions 4. Télécommande

Plus en détail

Carte Relais GSM (Manuel Utilisateur)

Carte Relais GSM (Manuel Utilisateur) Carte Relais GSM (Manuel Utilisateur) Carte Relais GSM Introduction Cette carte est une véritable centrale de télécommande et d alarme par GSM. Elle se connecte par un port série à un modem GSM compatible

Plus en détail

Manipulations du laboratoire

Manipulations du laboratoire Manipulations du laboratoire 1 Matériel Les manipulations de ce laboratoire sont réalisées sur une carte électronique comprenant un compteur 4-bit asynchrone (74LS93) avec possibilité de déclenchement

Plus en détail

ContrôleEnvironnemental

ContrôleEnvironnemental Fiche technique De nombreux capteurs, détecteurs et modules d extension pour les appareils de contrôle environnemental complètent la gamme de produits. Tous les produits sont développés par Neol et respectent

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

Les transistors à effet de champ.

Les transistors à effet de champ. Chapitre 2 Les transistors à effet de champ. 2.1 Les différentes structures Il existe de nombreux types de transistors utilisant un effet de champ (FET : Field Effect Transistor). Ces composants sont caractérisés

Plus en détail

BROCHURE INSTALLATEUR KIT VIDÉO COULEUR PROFESSIONS LIBÉRALES APPLICATION PROFESSIONNELS JURIDIQUES ET TECHNIQUES MAÎTRE DAVOUX URMET IS IN YOUR LIFE

BROCHURE INSTALLATEUR KIT VIDÉO COULEUR PROFESSIONS LIBÉRALES APPLICATION PROFESSIONNELS JURIDIQUES ET TECHNIQUES MAÎTRE DAVOUX URMET IS IN YOUR LIFE BROCHURE INSTALLATEUR KIT VIDÉO COULEUR PROFESSIONS LIBÉRALES APPLICATION PROFESSIONNELS JURIDIQUES ET TECHNIQUES URMET IS IN YOUR LIFE DE IDÉAL POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES ET TECHNIQUES Quelle que

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0 Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive Sommaire - Le Robot M.I.M.I. (Multipode Intelligent à Mobilité Interactive) - Présentation du Système à Enseigner. - Composition

Plus en détail

Maîtrisez votre confort en toutes saisons

Maîtrisez votre confort en toutes saisons Maîtrisez votre confort en toutes saisons CF2 de Danfoss La régulation sans fil des planchers chauffants/rafraichissants Plus de confort et moins de consommation d énergie Une des vocations de Danfoss

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Systèmes de distributeurs Systèmes de distributeur selon la norme ISO 5599-1, taille 2, série 581. Caractéristiques techniques

Systèmes de distributeurs Systèmes de distributeur selon la norme ISO 5599-1, taille 2, série 581. Caractéristiques techniques ISO 5599-1, taille 2, série 581 Caractéristiques techniques 2 ISO 5599-1, taille 2, série 581 Systèmes de distributeurs Systèmes de distributeur, Série 581 Qn Max. = 2200 l/min Câblage individuel par enfichage

Plus en détail

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE 1 Guillaume LAMY Fabrice DECROP 1G1 TD1 LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE A ENSEA 1 ère A Electronique Analogique 2 Introduction A ce point d avancement sur les cours d électronique analogique

Plus en détail

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant 1. Besoin CLIP (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant ETUDE FONCTIONNELLE De très nombreux abonnés du réseau téléphonique commuté ont exprimé le besoin

Plus en détail

Cours 9. Régimes du transistor MOS

Cours 9. Régimes du transistor MOS Cours 9. Régimes du transistor MOS Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 005 Dans ce document le transistor MOS est traité comme un composant électronique.

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle

TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle Tous les objets techniques, même les plus compliqués, sont étudiés à l aide d une méthode appelée : étude fonctionnelle ou systémique. 1/ Présentation du

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

CONVERTISSEURS NA ET AN

CONVERTISSEURS NA ET AN Convertisseurs numériques analogiques (xo Convertisseurs.doc) 1 CONVTIU NA T AN NOT PLIMINAI: Tous les résultats seront exprimés sous formes littérales et encadrées avant les applications numériques. Les

Plus en détail

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique Etude des convertisseurs statiques continucontinu à résonance, modélisation dynamique J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier To cite this version: J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier. Etude des convertisseurs

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

Bloc centrale Merten. Code : 000456048. Conrad sur INTERNET www.conrad.fr. Version 04/15. Caractéristiques techniques

Bloc centrale Merten. Code : 000456048. Conrad sur INTERNET www.conrad.fr. Version 04/15. Caractéristiques techniques Conrad sur INTERNET www.conrad.fr 1) Sélection des scénarios de panique : appuyez brièvement sur le bouton-poussoir mécanique (bouton panique). 2) Réglage des positions (Haut/Bas) des stores que vous souhaitez

Plus en détail

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion Etude de FP3 commande moteur et électroaimant Déplacement carte et connexion Décomposition fonctionnelle. - Définir le rôle et caractériser les entrées-sorties de FP3 permettant la commande du moteur et

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

Les transistors à effet de champ

Les transistors à effet de champ etour au menu! Les transistors à effet de champ 1 tructure A TANITO à JONCTION (JFET) Contrairement aux transistors bipolaires dont le fonctionnement repose sur deux types de porteurs les trous et les

Plus en détail

Guide de l Utilisateur

Guide de l Utilisateur Laboratoire Multimédia pour Explorer le Monde de l Electricité et de l Electronique Version 4 Guide de l Utilisateur DesignSoft Laboratoire Multimédia pour Explorer le Monde de l Electricité et de l Electronique

Plus en détail

Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation. Logo

Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation. Logo Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation Notice d'installation barriere infra rouge SBT- F - V1.5 du 03042006 1 Guardall Sommaire 1.

Plus en détail

Extrait des Exploitations Pédagogiques

Extrait des Exploitations Pédagogiques Pédagogiques Module : Compétitivité et créativité CI Première : Compétitivité et créativité CI institutionnel : Développement durable et compétitivité des produits Support : Robot - O : Caractériser les

Plus en détail

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION?

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION? QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS LE MATCH µm VS 62,5 µm Dans les années 70, les premières fibres optiques de télécommunications avaient un coeur de µm : ces dernières ont été remplacées

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique.

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique. Les microphones L air est un milieu élastique et les variations de pression s y propagent de proche en proche. Sous l action d une perturbation (détonation, claquement de doigts, etc ) les molécules s

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire.

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire. de 21 mars 2012 () 21 mars 2012 1 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars 2012 2 / 6 1 de 2 3 4 5 () 21 mars 2012 3 / 6 1 2 de 3 4 5 () 21 mars 2012 4 / 6 1 2 de 3 4 de 5 () 21 mars 2012 5 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars

Plus en détail

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus.

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus. CABLECAM de HYMATOM La société Hymatom conçoit et fabrique des systèmes de vidéosurveillance. Le système câblecam (figure 1) est composé d un chariot mobile sur quatre roues posé sur deux câbles porteurs

Plus en détail

Synoptique. Instructions de service et de montage

Synoptique. Instructions de service et de montage Montage- und Bedienungsanleitung Mounting and Operating Instructions Instructions de service et de montage Istruzioni di montaggio ed uso Instrucciones de montaje y de servicio p p p p Terminale porta

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

Projet Electronique-2008. Serrure Codée GROUPE PROJET : PUAGNOL Jean Paul AITOUAKLI Yazid HU Shiqi CHANVOEDOU Nathanaël

Projet Electronique-2008. Serrure Codée GROUPE PROJET : PUAGNOL Jean Paul AITOUAKLI Yazid HU Shiqi CHANVOEDOU Nathanaël Projet Electronique Serrure odée GROUPE PROJET : PUGNOL Jean Paul ITOUKLI Yazid HU Shiqi HNVOEOU Nathanaël Projet Electronique-2008 Fontanet-15 SOMMIRE I. Présentation... 3 II. iagramme sagittal... 3 III.

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE SYSTEMES LINEIRES DU PREMIER ORDRE 1. DEFINITION e(t) SYSTEME s(t) Un système est dit linéaire invariant du premier ordre si la réponse s(t) est liée à l excitation e(t) par une équation différentielle

Plus en détail

Triphasé 400 V 0.4-630 kw. Variateur multifonction haute performance

Triphasé 400 V 0.4-630 kw. Variateur multifonction haute performance Triphasé 400 V 0.4-630 kw Variateur multifonction haute performance Des performances à la pointe de l industrie The performance reaching the peak in the industry En rassemblant le meilleur de ces technologies,

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Janvier 2013 AUDIO/VIDEO PLAYER AUDIO VIDEO OEM DIVERS

Janvier 2013 AUDIO/VIDEO PLAYER AUDIO VIDEO OEM DIVERS Janvier 2013 AUDIO/VIDEO PLAYER AUDIO VIDEO OEM DIVERS Flash mpx HD DIFFUSION DE VIDEO Le Flash mpx HD diffuse des fichiers audio et video stockés sur une clé USB ou un disque dur interne. Ce lecteur lit

Plus en détail

VANNE PAPILLON 1100 avec servomoteur type UVC-15

VANNE PAPILLON 1100 avec servomoteur type UVC-15 VANNE PAPILLON 1100 avec servomoteur type UVC-15 CARACTERISTIQUES DE LA VANNE La vanne papillon 1100 à montage entre brides est une vanne papillon en PVC. Elle possède une étanchéité en ligne et au presse-étoupe

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 juillet 2014 portant approbation du modèle de contrat d accès au réseau public de transport d électricité pour les clients «consommateurs»

Plus en détail

Amplificateur à deux étages : gains, résistances "vues", droites de charges, distorsion harmonique

Amplificateur à deux étages : gains, résistances vues, droites de charges, distorsion harmonique Problème 6 Amplificateur à deux étages : gains, résistances "ues", droites de charges, distorsion harmonique Le circuit analysé dans ce problème est un exemple représentatif d'amplificateur réalisé à composants

Plus en détail

Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel. Création des badges. Programmation des badges

Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel. Création des badges. Programmation des badges CC AXKEF LA RFID SECURISEE DANS L ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL TERTIAIRE Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel Création des badges La technologie AXKEF intègre notre

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré

Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré Relais statique CA, 1 ou 2 pôles Commutation au zéro de tension pour applications de chauffage et de moteur (RN1A) Commutation instantanée

Plus en détail

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Lycée de l Aa Page 1 sur 11 1) Mise en situation Vous devez assurer une protection périmétrique et volumétrique de la maison de M r X. Le schéma architectural

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Portier Vidéo Surveillance

Portier Vidéo Surveillance Portier Vidéo Surveillance 1 Réf. 102212 Notice d installation et d utilisation INTRODUCTION : Ce vidéophone est un appareil qui associe un interphone et un système vidéo d une grande facilité d installation

Plus en détail

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques Université Paris XI 2010-2011 L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques 1 2 Séance n 1 : introduction et prise en main Résumé. L objectif de ce premier TP est de se familiariser avec les appareils

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

Électricité et électronique

Électricité et électronique Électricité et électronique CHAPITRE 1 Fondements des systèmes électriques 1 Fondements d électricité 1 Mouvement d électrons 2 Terminologie de l électricité 3 Terminologie de circuits 4 Sources d alimentation

Plus en détail