PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44)"

Transcription

1 PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) Eléments de connaissance et de compétences sur les objets techniques (Cycle 3, documents de janvier 2012, DEGESCO) : Objets mécaniques, la transmission de mouvements (CM1) : - Concevoir et expérimenter un dispositif technique pour soulever ou déplacer un objet Objets mécaniques, la transmission de mouvements (CM2) : - Analyser et comparer le fonctionnement de différents objets de la vie quotidienne dans lesquels un mouvement est transmis ou transformé. Identifier ces transformations et ces transmissions. - Connaître des dispositifs de transmission du mouvement. - Connaître des dispositifs de transformation du mouvement Objectif possibles de la séquence en lien avec les instructions officielles : - repérer une même solution technique assurant des fonctions différentes (ex : un moteur électrique qui entraîne une hélice fabrication de vent - ou une roue transmission du mouvement de rotation) - repérer différentes solutions techniques assurant une même fonction (ex : fonction de roulement : sur un même essieu on peut utiliser un axe mobile solidaire des deux roues ou un axe fixe (par rapport au châssis) avec deux roues mobiles) - préciser des raisons motivant le choix d un élément de solution (par exemple un matériau) pour un objet et un contexte précis - réaliser des objets techniques répondant à une fonction. Objectifs annoncés : n 1 : «Comment fabriquer un objet/véhicule qui roule», n 2 : «Comment faire pour que l objet se propulse tout seul» Organisation : La première séance sera par exemple consacrée au tri d une collection de «véhicules» ou d objets «roulants» que les élèves auront amenés en classe et moi-même (véhicules télécommandés et radiocommandés, à friction, à moteur électrique, jouets, billes, balles.) A partir de ce tri, nous serons amenés à identifier : - les objets qui roulent le mieux, ceux qui vont le plus vite, ceux qui vont le plus loin - les fonctions nécessaires à un véhicule circulant sur la terre ferme, constitué d un châssis muni de roues. En parallèle, une séance en Histoire peut être programmée afin d amener les élèves à observer les véhicules de différentes époques ;

2 Séances Phase de la démarche Déroulement Trace Ecrite 1 Motivation Question d'intérêt situation problème L objectif est d abord de fabriquer un objet roulant et ensuite de chercher un moyen de propulsion. Construire la liste du matériel nécessaire avec les élèves (libre). Leur faire dessiner ce matériel. Lister au tableau Trier Arriver à la formulation de la question. Formulation d'un questionnement clair Comment fabriquer un objet roulant? 2 Investigation Recherche d'hypothèse Retour sur la question posée représentation des élèves : dessin et schéma des véhicules par groupe de 2 Acquisition et structuration Protocole d'expérimentation Rédaction des résultats conclusion Présentation des résultats mise en commun Conclusion collective de la séance Synthèse écrite Expérimentation en petits groupes Avec le matériel rapporté Résultats des expériences Trier les montages qui ont fonctionné et ceux qui n ont pas fonctionné, Faire une conclusion commune avec les élèves et la noter. Ecrire la question Dessin légendé avec quelques mots (CE1-CE2) Prévoir (en fonction de la liste du matériel proposée par les élèves lors de la séance 2) : - des boites d'éléments de construction modulaire - du matériel récupéré mis à disposition des élèves permettant d'élaborer des prototypes. (bouchon, paille, piques en bois, bouteilles en plastique, boîtes à chaussures.) Noter si cela a fonctionné ou non, mesurer la distance avec un mètre. Prendre les photos des prototypes qui ont fonctionné et ceux qui n ont pas fonctionné. Nous avons essayé de mettre en mouvement nos véhicules, pour certains groupes cela a fonctionné et pour d autres non.

3 3 Motivation Formulation d'un questionnement clair Comment expliquer que certains prototypes ont fonctionné et d autres non? Ecrire la question A3 avec les 6 images et projection de cet A3 Investigation Recherche d'hypothèse Faire des hypothèses sur les raisons des mauvais fonctionnements, chercher des moyens d améliorer les prototypes. Faire émerger des paramètres importants : Volume de la voiture Masse de la voiture Nature des roues Diamètre des roues Parallélisme des essieux Proposition de matériel (= contrainte) utiles et non. 4 expérimentation Protocole d expérimentation Amélioration des prototypes en fonction des paramètres mis en évidence précédemment. A3 avec les 6 images et projection de cet A3 Acquisition et structuration Conclusion collective de la séance Synthèse écrite Confirmer l importance des paramètres. Donner le vocabulaire dans la conclusion commune. Validation d un seul modèle pour la classe (pour les petits) Trace écrite. Schéma à compléter (Roues, essieu, axe, chassis) A partir d un protocole de construction (fiche technique ) rédigé à partir des premiers croquis revus et corrigés en fonction des réalisations et des analyses faites en classe, les élèves fabriquent leur objet «roulant», avec le mode de propulsion choisi. Quelques séances sont à insérer sur d autres temps de classe (//techno, arts visuels).

4 5 Motivation Question/défi Comment faire pour que notre véhicule avance tout seul? Ecrire la question Investigation Recherche de solution Réflexion individuelle puis présentation du matériel (une boite/groupe avec du matériel différent pour chaque groupe) (voir guidage 1) Production de dessins et une phrase Elastiques, ballon, moteur électrique, voile, pic à brochette, engrenages, poulies, bouteilles, cuillères en plastique (pour faire une roues à aubes), bouchons en liège. Réflexion par groupe avec choix de matériel Structuration Mise en commun des différentes solutions Schématisation (avec liste du matériel choisi) Un schéma légendé par équipe Vocabulaire : engrenage, transmission, courroie 6 Investigation Expérience/test Réalisation selon le schéma produit Faire attention pour les groupes dont le mobile ne fonctionne pas : faire expliciter les difficultés rencontrées avant de poursuivre. Structuration Schématisation Noter les solutions qui marches et les problèmes rencontrés (par groupe) 7 Investigation Expérience/test Réalisation selon le schéma produit Améliorer son dispositif/dépasser les difficultés liées à la compréhension du fonctionnement du dispositif (transmission du mouvement, frottements, etc.) (voir guidage 2) Structuration Mise en commun/identification des solutions qui fonctionnent Noter les solutions qui marches et les problèmes rencontrés (classe entière).

5 8 Fin possible Art visuel pour ceux dont le véhicule roule et amélioration pour les autres. Noter les modifications apportées, prendre des photos Eléments de guidage 1: Le choix du matériel doit être discuté. Comme dans d autres progressions techniques, le matériel mis à disposition des élèves va influencer fortement l orientation de la séquence. Un choix de matériel restreint proposé par l enseignant pourra permettre de maîtriser au mieux les solutions proposées par les élèves et donc les apprentissages. En général, une demande de matériel directe aux élèves les conduits à utiliser des solutions «toutes faites» (comme la récupération d un ensemble moteur/roues sur un véhicule radiocommandé) qui seront, à la fois très (trop) diverse et souvent peu génératrices d apprentissages fondamentaux. Au contraire, un choix de matériel restreint impose des contraintes qui seront formatrices (réfléchir aux moyens d utiliser au mieux le matériel) et ne réduit en général pas la diversité des solutions proposées. Cela permet à l enseignant d anticiper les choix de solutions des élèves pour, par exemple, les tester avant les séances (ce qui peu être fondamental suivant le degré de maîtrise de l enseignant).

6 Eléments de guidage 2: Concernant la levée des «points durs» de cette progression, on peut observer deux types de difficultés : - les difficultés purement techniques (ex. comment faire tenir le moteur) - les difficultés conceptuelles (ex. comment transmettre le mouvement de rotation du moteur aux roues ou pourquoi le ventilateur ne doit pas être sur l objet roulant équipé de la voile) Pour les premières, un tâtonnement expérimental peut conduire à une solution acceptable, par exemple, ajouter des couches de scotch à la place d utiliser de la colle pour fixer un moteur ne produira pas une solution «optimale» mais au moins fonctionnelle. Cependant, un guidage de l enseignant pourra permettre aux élèves d anticiper les difficultés (par le biais d un questionnement approprié comme «que va-t-il se passer si l on tend l élastique?») et ainsi de trouver une(des) solution(s) au fur et à mesure du développement du prototype. Le risque, si on laisse les enfants aller dans une «mauvaise» direction trop longtemps, c est d être obligé de tout recommencer alors qu on est presque au arrivé au but, ce qui peut être source de découragement.

7 Pour les deuxièmes, un guidage est nécessaire sans quoi la solution peut très bien ne jamais venir d elle-même (par essai-erreur) ou arriver «par hasard» sans que cela conduise à un apprentissage. Deux difficultés peuvent survenir dans cette progression : l une concerne la transmission du mouvement et l autre fait référence au principe d action/réaction. 1) Dans le cas de la transmission du mouvement de rotation, le problème est particulièrement criant (mais dépend aussi de l âge et de l expérience des enfants) car conceptuellement difficile. Le fait de devoir relier le bout du moteur, la partie «qui tourne», aux roues, est généralement trouvé mais le moyen d y parvenir suppose de prendre en compte beaucoup de paramètres : quel «média» (fil, paille, élastique, etc) comment disposer les deux éléments (placer les deux axes parallèlement l un à l autre ou les poulies dans un même plan, n est pas immédiat!), etc. Un élément facilitateur dans ce cas là peut être une recherche documentaire pour amener les élèves à identifier les moyens généralement utilisés pour ce type de transmission dans les produits «commerciaux» (typiquement le vélo ou la moto) et à en dégager quelques principes techniques communs : une courroie ou une chaine «entoure» les deux poulies ou pignons qui sont dans un même plan (c'est-à-dire que leur axes sont parallèles et la courroie ou la chaine n est pas «tordue»). 2) Dans le cas de l action des forces, on pourra avoir recours à des exemples «approchant», des analogies, si l on a assez de temps pour organiser des activités spécifiques supplémentaires. Il est possible de parler de «force» (ou d action), le concept de force n est pas à l école primaire mais le mot est souvent déjà connu et il induit moins de raisonnements erronés que «effort». Par exemple : demander à un élève de déplacer une table de la classe, c'est-à-dire d exercer une force ou une action sur la table pour la faire bouger à l image de ce que fait le ventilateur (on peut préciser ou faire constater que le ventilateur n est pas assez puissant pour faire bouger la table, c est pourquoi on demande de pousser, la raison peut aussi venir de l élève). Lui demander ensuite de s asseoir sur la même table (ne pas choisir une chaise, il est important que ses pieds ne touchent pas le sol) et de la déplacer comme dans l essai précédent. L amener à identifier ce qui a changé entre les deux situations et qu étant lié à la table, il ne peut plus exercer une action sur elle par rapport au sol. (on peut alors demander le transfert de cette situation à un exemple identique mais plus proche du véhicule comme déplacer un vélo si l on ne pédale pas ou un petit chariot) Ces deux actions de guidage peuvent prendre un temps assez important en fonction du cycle concerné et en fonction des objectifs d apprentissage que l on s est fixé (typiquement, au moins une séance supplémentaire non prise en compte dans la programmation initiale). Pour des compléments, voir les fiches connaissances de 2002 (fiche 25 par exemple) et la suite.

8 Eléments techniques pour l enseignant Exemple de prototype de véhicule avec essieu (axe) fixé au châssis et roues mobiles : Roue «libre» Essieu avant Axe de rotation fixé au châssis = essieu arrière Châssis Exemple de prototype d essieu (axe) libre (et roues solidaires de l essieu)

9 Paille jouant le rôle de «palier» collée au châssis. Roue Axe de rotation ou essieu Châssis Transmission de mouvement (type vélo mais avec une courroie à la pace d une chaîne) :

10 Pignon denté Pignon denté Courroie de transmission (crantée) Les principaux points techniques abordés dans cette progression concernent le mouvement de rotation, la transmission d un mouvement et les

11 frottements : 1. Le mouvement de rotation : Les roues du véhicule doivent tourner librement. Pour cela, il faut soit un axe de rotation fixé au châssis (voir photos ci-dessus) et des roues qui tournent autour librement, soit un axe de rotation «libre» (non fixé au châssis) et des roues fixées à lui. Dans tous les cas, l axe de rotation des roues doit passer par le milieu (centre géométrique) des roues ou le plus près possible, sinon la roue tournera «comme une patate» ce qui occasionnera des points durs qui gêneront le bon fonctionnement du véhicule (il faudra plus ou moins de force pour le faire avancer). 2. La transmission du mouvement Pour que le véhicule avance il faut qu une force soit exercée entre lui et l extérieur (sol, air, etc.). Il existe deux moyens classiques : en s appuyant sur l air (ventilateur + voile, moteur + hélice, etc), en utilisant le principe d action-réaction (ballon gonflé, catapulte embarquée) ou en mettant directement ou indirectement en rotation les roues. Pour ce dernier moyen, il faut qu une liaison existe entre un «moteur» (moteur électrique, roue à aubes, hélice, etc.) et les roues ou l axe de rotation des roues. Les liaisons les plus courantes sont : la courroie (par exemple un élastique), la chaine (comme le vélo), les galets d entrainement (voir Solex) et les engrenages (boite de vitesse de voiture). 3. Les frottements aux axes de rotation Aussi bien pour la rotation des roues que pour la transmission du mouvement de rotation aux roues il y a présence de frottements qui s opposent à l effet souhaité. Il convient de les minimiser en utilisant par exemple des axes aussi lisses que possible ou des couples palier/axe simples (par exemple le couple paille/pic à brochette fonctionne très bien). Les effets des frottements sont en général augmentés lorsque la masse du véhicule augmente. L utilisation de matériaux légers est donc toute indiquée (polystyrène pour le châssis, par exemple). Un «moteur» aussi léger que possible est donc souhaitable (élastique par exemple), ceci inclus la source d énergie (comme les piles). NB : certains frottements sont cependant «utiles», voir nécessaires : les roues ne doivent pas glisser sur le sol si l on veut qu elles roulent, par exemple (exactement comme pour nos chaussures sur le sol quand on marche). Il ne faut donc pas dire que tous les frottements sont «mauvais».

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher?

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? Défi n 6 Cycle 2 Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? En quoi consiste ce défi?? En la réalisation d un engin roulant doté d un système de propulsion, la présentation

Plus en détail

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Objectif : Identifier des problèmes techniques posés par la fabrication de petites voitures, et à envisager

Plus en détail

Les engins roulants, Ecole Paul Salomon 1 / Hélène LEBON ET Madeleine RIVIERE, MS

Les engins roulants, Ecole Paul Salomon 1 / Hélène LEBON ET Madeleine RIVIERE, MS Fiche connaissances pour l enseignant Ce qu'il faut savoir. Pour comprendre ce que fait une voiture qui roule il faut comprendre ce qu'est une FORCE. On appelle «force» une action capable de fournir une

Plus en détail

COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE?

COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE? ACTIVITÉ 5 COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de concevoir et de fabriquer un objet roulant,

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

5-1/4" 5-1/4" 5/8" 2-1/2" 3/4" Ligne A. Figure 1. Ligne B. Ligne C. Entaille 1-1/2" Figure 2

5-1/4 5-1/4 5/8 2-1/2 3/4 Ligne A. Figure 1. Ligne B. Ligne C. Entaille 1-1/2 Figure 2 Ligne A Ray Catcher Sprint Deluxe Power Pak Guide de l étudiant Matériaux Vous aurez besoin des items ci-dessous pour créer votre voiture solaire. Donc, avant de débuter, prenez le temps de voir si tout

Plus en détail

.. -... -... Mention : En débat

.. -... -... Mention : En débat Page 1 sur 6 Point du programme Domaine d'activité : LE MONDE CONSTRUIT PAR L'HOMME FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Objectifs généraux Comment fabriquer une petite voiture capable de rouler

Plus en détail

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - Petites Voitures CYCLE II Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Point du programme Choisir un outil en fonction de son usage et mener à bien une construction simple.

Plus en détail

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL Casisa Anthony TSSI DOSSIER PERSONNEL Année scolaire 2012-2013 La voiture solaire I) Planification 1) Introduction Dans le cadre du Projet Pluridisciplinaire Encadré en classe de Terminale SSI, nous avons

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Faut pas pousser ça roule tout seul!

Faut pas pousser ça roule tout seul! Faut pas pousser ça roule tout seul! Fiches d expériences Fiche 0 : Fiche 0/1 : Fiche 1 : Fiche 2 : Fiche 3 : Fiche 4 : Fiche 4/1 : Fiche 5 : Fiche 5/1 : Fiche 6 : Fiche 7 : Fiche 8 : Fiche 8/1 : Fiche

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS L agencement des espaces de la classe de tout-petits et de l école Les espaces et les équipements de l école sont conçus pour être au service des apprentissages

Plus en détail

Un système d aide aux handicapés

Un système d aide aux handicapés Olympiades de physique 2006/2007 Un système d aide aux handicapés POTHAIN Mélanie LAFRECHOUX Leslie BOUGEANT Matthieu Lycée G. St Hilaire - ETAMPES encadrés par M. LEFEVRE Sujet : Le carrousel Problématique

Plus en détail

Adapter son geste aux contraintes matérielles

Adapter son geste aux contraintes matérielles SÉQUENCE DOMAINE DATE Percevoir, sentir, imaginer, créer 09.2011 OBJECTIF être capable de: Exercer des gestes différents selon les outils. Référence socle commun Adapter son geste aux contraintes matérielles

Plus en détail

Chapitre 0 : Généralités sur la robotique 1/125

Chapitre 0 : Généralités sur la robotique 1/125 Chapitre 0 : Généralités sur la robotique 1/125 Historique de la robotique Étymologie : le mot tchèque robota (travail). Définition : un robot est un système mécanique polyarticulé mû par des actionneurs

Plus en détail

La consommation d énergie

La consommation d énergie La consommation d énergie 1. Fonctionnement de la voiture 2. Avantages des transports en commun 3. Cycle de vie d un d produit www.promethee-energie.org energie.org 1/12 Quels produits considères-tu comme

Plus en détail

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo 3 Parcours découverte du Musée Auto Moto Vélo Mode d emploi de ton carnet Ne va pas trop vite! Observe bien les panneaux, les véhicules, les objets et les documents présentés dans l exposition. Lis les

Plus en détail

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0 Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive Sommaire - Le Robot M.I.M.I. (Multipode Intelligent à Mobilité Interactive) - Présentation du Système à Enseigner. - Composition

Plus en détail

1- Maintenance préventive systématique :

1- Maintenance préventive systématique : Page 1/9 Avant toute opération vérifier que le système soit correctement consigné. Avant de commencer toute activité, vous devez être en possession d une attestation de consignation 1- Maintenance préventive

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC Fiche d instructions ravitaillements MISSIONS Les bénévoles présents aux postes de ravitaillement doivent : - assurer une présence permanente de boissons et ou alimentation -

Plus en détail

VELO AU CYCLE III. Bois de Boulogne, face au jardin d acclimatation. Dès le 12 octobre 2009

VELO AU CYCLE III. Bois de Boulogne, face au jardin d acclimatation. Dès le 12 octobre 2009 VELO AU CYCLE III L animation pédagogique : L animation est proposée à l ensemble des enseignants de Paris dans le cadre du Plan Académique de Formation 2009 / 2010. Le financement de l animation est pris

Plus en détail

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov 1 MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov Pourquoi motoriser un télescope? 2 Pour compenser le mouvement de la terre (15 /h) Observation visuelle Les

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT Placer une gommette sous un banc. Départ allongé sur le ventre. But : Regarder la gommette en roulant. Lâcher un ballon sur le plan incliné. Glisser et rouler. But : Pour tourner en avant et rouler comme

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

K 4 Compact. K 4 Compact, 1.637-310.0, 2015-05-03

K 4 Compact. K 4 Compact, 1.637-310.0, 2015-05-03 K 4 Compact Un concentré de technologie dans un espace réduit. Le K4 Compact est idéal pour une utilisation régulière et pour venir à bout de salissures importantes. Il est facile à utiliser et à transporter.

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE Épreuve de sciences de l ingénieur Session 2013 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un enseignement de spécialité autre

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Description: voitures camions motos

Description: voitures camions motos Listing de produits pour la Catégorie: avions voitures camions motos: avions voitures camions motos Description: voitures camions motos jouets / papeterie» avions voitures camions motos date de génération:

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

Source : http://www.diamoutils.com/ www.mpo-outillage.fr www.sobeal.com/ html/outillag.htm

Source : http://www.diamoutils.com/ www.mpo-outillage.fr www.sobeal.com/ html/outillag.htm Source : http://www.diamoutils.com/ www.mpo-outillage.fr www.sobeal.com/ html/outillag.htm Source : www.scv_sa.ch/fr/technique_de_ mesure www.instrumentation_online.com Source : www.schumag.de www.miville-deschenes.com

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test INTRODUCTION Le travail de paramédic nécessite une capacité physique supérieure à celle de la population moyenne. En effet, ceux-ci

Plus en détail

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ).

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ). Fiche 1 Exercice 1 : Dans un élevage de punaises, on trouve des individus de formes différentes (des œufs, des jeunes et des adultes) que l on a représentés ici dans le désordre. Numérote de 1 à 4 les

Plus en détail

Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité

Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité Media Information 11 juillet 2011 Opel Ampera Système de propulsion Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité Tout en douceur : les roues sont toujours entraînées

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle

Plus en détail

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN Auteurs Comité pédagogique «COD 3» de l ECASC Glossaire «Formateur de conduite tout terrain» A Angle d attaque : Angle formé par le sol, le point

Plus en détail

Solutions pour groupes propulseurs

Solutions pour groupes propulseurs Solutions pour groupes propulseurs Conception & développement Nous disposons de vastes capacités internes en matière de conception, d expérimentation et de recherche et développement. Grâce à nos centres

Plus en détail

Participez aux ateliers de prévention de l UPA

Participez aux ateliers de prévention de l UPA , pièces se tiendront au cours EN Chaque année, des producteurs agricoles sont blessés par les pièces des machines agricoles. Tracteurs, moissonneuses-batteuses, presses à foin sont autant de machines

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2011 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel(s)

Plus en détail

GRAPHISME AU QUOTIDIEN. Cathy Le Moal Claudie Méjean

GRAPHISME AU QUOTIDIEN. Cathy Le Moal Claudie Méjean GRAPHISME AU QUOTIDIEN Cathy Le Moal Claudie Méjean Mercredi 27 novembre 2013 Menu du jour Les attentes institutionnelles Geste graphique, geste plastique La genèse du geste L espace de la classe Une démarche

Plus en détail

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR LE COUPLE MOTEUR Quelles sont les caractéristiques essentielles d un véhicule à moteur? Les services marketing le savent, c est la puissance et la vitesse maximale qui, au premier abord, focalisent l attention

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

COMMENT RESOUDRE LES PROBLEMES DE VIBRATION DE L ESSIEU AVANT SUR LES TOYOTA MODELE HZJ

COMMENT RESOUDRE LES PROBLEMES DE VIBRATION DE L ESSIEU AVANT SUR LES TOYOTA MODELE HZJ COMMENT RESOUDRE LES PROBLEMES DE VIBRATION DE L ESSIEU AVANT SUR LES TOYOTA MODELE HZJ 75? (valable également pour le modèle Hi-Lux équipé de lames de ressort à l avant) Christophe Humbert * Octobre 2002

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Correction sujet machine à pain

Correction sujet machine à pain Correction sujet machine à pain 2 CHOIX DU MOTEUR ET DE SA TRANSMISSION DE PUISSANCE 2.1 ANALYSE FONCTIONNELLE PRELIMINAIRE Question N 1 : Mélangeage et pétrissage Composants de transmission par lesquels

Plus en détail

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you.

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you. Robots CNC WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots Technology working for you. Le concept robot novateur Des dizaines d années d expériences, de développements et d innovations ont fait des robots

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

Casse-têtes sur des jouets

Casse-têtes sur des jouets Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves Activités pour les niveaux 2 et 3 Les activités de Le Canada au jeu! appuient les objectifs en matière d initiation aux médias

Plus en détail

L'Engrenage FICHE TECHNIQUE

L'Engrenage FICHE TECHNIQUE L'Engrenage FICHE TECHNIQUE Descriptif - Représentation sans entracte - Durée : 1h25 environ (textes 40', musique 45') - Hugues Leclère interprète l ensemble des pièces pour piano (non sonorisé) - Patrick

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

CHALLENGE FORMULA CLASSIC

CHALLENGE FORMULA CLASSIC REGLEMENT TECHNIQUE 2013 CHALLENGE FORMULA CLASSIC ARTICLE 1 : définition Les monoplaces acceptées dans les épreuves de Formula Classic doivent être dans leur configuration d origine. La cylindrée sera

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

Un métier pas comme les autres. DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES. 20 Exemples Des solutions individuelles.

Un métier pas comme les autres. DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES. 20 Exemples Des solutions individuelles. 8 DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES 20 Exemples Des solutions individuelles Un métier pas comme les autres. DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES Pièces techniques Des solutions individuelles Caissespalettes Bacs pour

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus.

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus. CABLECAM de HYMATOM La société Hymatom conçoit et fabrique des systèmes de vidéosurveillance. Le système câblecam (figure 1) est composé d un chariot mobile sur quatre roues posé sur deux câbles porteurs

Plus en détail

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2)

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2) Etude de cas 1 : La société Lebreton fabrique un produit A dont la nomenclature est la suivante (les chiffres entre parenthèses indiquent le nombre de composants dans un composé de niveau immédiatement

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

Côté gradins, on vit les émotions en direct

Côté gradins, on vit les émotions en direct Côté gradins, on vit les émotions en direct Un accompagnement personnalisé tout au long de votre projet Vous conseiller l aménagement le plus adéquat à votre besoin, environnement et budget Concevoir une

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Dossier de sponsoring Sommaire Le mot de l équipe Objectifs Organisation La Formula Student Descriptif technique Nous soutenir Budget Contact Le mot de l équipe «EstaCars est un projet pédagogique, sur

Plus en détail

1 Le module «train avant»

1 Le module «train avant» Face au constat des années précédentes, il est difficile de faire de grosses interventions dans le délai intercourse; c est pourquoi nous proposons une voiture constituée de cinq modules interchangeables

Plus en détail

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne)

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) Réf. : n 2010-61 PARTIE A INFORMATIONS ESSENTIELLES 1 RÉSUMÉ La motorisation individuelle, qui a presque 150 ans d histoire, a donné naissance

Plus en détail

Monte-escaliers électriques

Monte-escaliers électriques Monte-escaliers électriques LIFTKAR PT Fiable, polyvalent, ingénieux Que vous soyez un utilisateur de fauteuil roulant, une personne à mobilité réduite, une aide à domicile ou un professionnel de santé

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 063 325 A2 (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (51) Int Cl.: G04B 17/06 (2006.01) G04B 17/34 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08167317.0

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

Dossier thématique. Octobre 2002. Centre de la petite enfance La trottinette carottée

Dossier thématique. Octobre 2002. Centre de la petite enfance La trottinette carottée Dossier thématique Octobre 2002 Centre de la petite enfance La trottinette carottée TABLE DES MATIÈRES Page Causerie... 3 Expression artistique... 3 Activités et jeux... 4, 5 Éveil scientifique... 6 Chansons

Plus en détail

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section Module Dénombrer une quantité ( 8) Mémoriser la suite des nombres( 15) Décomposer les nombres( 3,4 et 5 ) Au travers de l exploitation d albums

Plus en détail

Compétences en fin de maternelle Comparer des quantités.

Compétences en fin de maternelle Comparer des quantités. Le socle commun : Palier 1 - Compétence 3 «Les principaux éléments de mathématiques» Ecrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1000. Les programmes : Compétences en fin

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

LE MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES

LE MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES LE MODELE CONCEPTUEL DE DONNEES Principe : A partir d'un cahier des charges, concevoir de manière visuelle les différents liens qui existent entre les différentes données. Les différentes étapes de réalisation.

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Formation analyse des accidents du travail avec l arbre des causes

Formation analyse des accidents du travail avec l arbre des causes Formation analyse des accidents du travail avec l arbre des causes Rappel: définitions Accident: - événement soudain Permet de distinguer l accident de la maladie, et en particulier de la maladie professionnelle

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION MODE D EMPLOI ALT 600 MODE D EMPLOI ALT 600 FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE

MANUEL D UTILISATION MODE D EMPLOI ALT 600 MODE D EMPLOI ALT 600 FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE 1. Présentation. FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION La société ASD est spécialisée dans la conception et le développement de systèmes de levage spécifique à l environnement du spectacle

Plus en détail

Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg

Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg 1 LIFTKAR HD Polyvalent et économique Le transporteur pour charges lourdes jusqu à 330 kg. Les charges lourdes sont des tâches difficiles. En

Plus en détail