PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS"

Transcription

1 PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

2 SOMMAIRE 1. Résumé de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS 2. Fiches Caractéristiques des Armoires d Eclairage Public 3. Carte du patrimoine Eclairage Public de la Commune de SANTANS 4. Carte du Réseaux BT et HTA de la Commune de SANTANS 5. Liste des préconisations sur le Parc Eclairage Public. Mise au point : Création des Identifiants en Eclairage Public - Identification étant la suivante : Code INSEE de la Commune ( 39 XXX) + Numéro Armoire (XX) + Numéro du Point Lumineux ( de 001 à 999) Exemple : AB Armoires : 2 caractères pour sa désignation (ex : armoire EP AA) Exemple : AB - Points Lumineux : Numéro du point lumineux de 001 à 999 et de l armoire concernée. Exemple : AB 012 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

3 AA AB AC AD Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

4 AA1 AA5 AB1 AB10 AC4 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

5 Préconisations sur votre Parc Eclairage Public Etat Général : De manière générale, le Parc Eclairage Public de la commune de SANTANS est dans un état Moyen pour les coffrets d Eclairage Public et Vétustes pour les Points Lumineux en dehors des luminaires neufs sur la place. Armoires d Eclairage Public : Il est possible, afin de réaliser des économies d énergie et de contrôler au mieux les horaires d allumage et d extinction de l Eclairage Public, d installer des horloges Astronomique radiopilotée en remplacement des cellules Photo-Electriques, soumises à différentes dérives. Vu l état Vétuste des Coffrets d Eclairage Public AA, AB, AC, AD et AH de la Commune, le remplacement des commandes d Eclairage Public pourrait être accompagné d un remplacement du coffret, qui peut être source de dangers pour les citoyens ou peut être facteur important de pannes sur le réseaux Eclairage Public. Le remplacement de ce coffret par un coffret neuf avec horloge Astronomique est classé comme urgent. Points Lumineux : Au niveau des Points Lumineux il serait intéressant de remplacer les points d éclairage avec une source aux vapeurs de mercure 125 w (Ballon Fluorescent) Vétustes, situés sur une grande partie de la commune, par une Source SHP 70 w Bi- Puissance. Une économie financière non négligeable sur les consommations est à prévoir. Le renouvellement pourrait être réalisé sur plusieurs années, afin de remplacer progressivement les points lumineux vétustes. A savoir les lampes aux vapeurs de mercure (Ballon Fluorescent), ne seront plus commercialisées à partir de Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

6 Plan Pluriannuel de rénovation de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS : ANNEE Actions à Réaliser Couts Prévisionnels N - Mise en place d une Horloge Astronomiques sur le Coffret AD - Remplacement des Coffrets AA, AC ± 800 Euros TTC ± Euros TTC Economies générées - Meilleure gestion du temps d allumage - Synchronisation des fonctionnements - De 6 à 10 % sur les kwh - De 35 à 50 % sur les kwh et réduction puissance souscrite par comptage - Augmentation de la qualité l éclairement - Amélioration de la Sécurité Electrique N + 1 N Remplacements de 7 Points Lumineux sur le Coffret AA et 9 sur le Coffret AC - Remplacements de 7 Points Lumineux sur le Coffret AB et 8 sur le Coffret AD ± Euros TTC - De 35 à 50 % sur les kwh et réduction puissance souscrite par comptage - Augmentation de la qualité l éclairement ± Euros TTC - De 35 à 50 % sur les kwh et réduction puissance souscrite par comptage - Augmentation de la qualité l éclairement Sur les 31 Luminaires à renouveler, c est W qui peuvent être. Le choix du luminaire doit allier performance photométrique, contrôle des nuisances lumineuses et être adapté aux besoins du projet. Pour cela, il est important de choisir un luminaire ayant : - un indice de protection élevé (IP) qui permet d empêcher l encrassement du bloc optique et ainsi maintenir les performances photométriques dans le temps. - un type de réflecteur adapté à la voirie à éclairer, ce qui permet d optimiser le flux des appareils dans les seules directions souhaitées, limitant ainsi la consommation électrique aux seules contraintes normatives de valeurs d éclairement à atteindre sur les zones de circulation Financement : Programme RVS Renouvellement Vétusté et Sécurité La participation de la collectivité, pour des travaux de Renouvellement de matériels d éclairage public est de 50% du montant TTC des travaux, sous réserve de la signature de la charte «Eclairons juste le Jura» et que les travaux soient inscrits dans un programme de financement du SIDEC. La collectivité a également la possibilité de récupérer la TVA directement au titre du FCTVA. Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

7 Perspectives d Avenir : Après remplacement de ces points lumineux, il sera important de réajuster la puissance souscrite auprès d EDF, mais également, de prévoir un entretien régulier par les agents de la commune, des abords des coffrets d Eclairage Public. Charte Eclairons Juste le Jura : La signature de cette charte traduit l engagement de la commune dans une démarche exemplaire vis-à-vis de l éclairage public et son implication dans la dynamique départementale. Le SIDEC, propose, en sus des classiques programme de travaux, un outil pour tendre vers les objectifs de cette charte: le Service e.lum ; Service de diagnostic, maintenance, entretien, suivi et bilan de l'eclairage, qui se traduit par une convention d'adhésion signée entre la Commune et le SIDEC. Ce service comprend pour une adhésion fixé pour 2012 à 19 par Point Lumineux / An (pro rata temporis de l'année écoulée et ajustée de l Empreinte Nocturne de la Commune jusqu à 17,5 Euros), l'ensemble des prestations suivantes : La cartographie du Patrimoine Eclairage Public de la Collectivité avec la mise à jour continue L accès à la couche métier Eclairage Public, pour les adhérents au SIG Départemental (Géojura.fr) L établissement du diagnostic Empreinte Nocturne chaque fin d année Le suivi annuel des consommations EP de la Collectivité et l optimisation des contrats L Entretien Préventif des lampes Sodium Haute Pression La Maintenance Curative des points lumineux et coffrets EP de la collectivité dans les délais suivant : 1 à 3 Points Lumineux isolés Rétablissement dans un délai de 15 Jours 4 Points consécutif dans une même rue ou antenne Rétablissement dans un délai de 4 Jours Interventions d urgence suite à sinistre Intervention dans un délai de 4 heures Le repérage et étiquetage des supports d Eclairage Le bilan annuel de l exploitation du Parc d Eclairage de la Collectivité La désignation d un Chargé d Exploitation pour l Eclairage Public L'ensemble de la main d'oeuvre ainsi que le petit matériel de réparation (lampes, ballasts,...) est compris dans ce coût d'adhésion, pour un nombre de dépannage illimité. Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

8 Nombre de Points Lumineux Nombre d habitants pour 1 point Lumineux Pourcentage de Points Lumineux Vétustes Puissance Moyenne d un point Lumineux Commune Communes du Jura Communes Françaises % 40 % % 118 W 130 W 140 W Source AITF Diagnostic réalisé avec le soutien : SIDEC du JURA : Service Energies & Réseaux Electriques Pôle Eclairage Public 1 Rue Maurice Chevassu LONS LE SAUNIER Tel : Fax : Site Internet : Courriel : Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011

9 Eclairage public de la commune Santans (39502) Nom du maire : ESPAZE Marc Puissance installée : 4,295 kw Nb armoires : 4 Adresse mairie : 41 RUE PRINCIPALE Puissance souscrite : 5,1 kva Nb points lumineux : 37 SANTANS Consommation annuelle : kwh Téléphone / mail : Coût annuel total : Population : 326 hab. Résumé de l'éclairage public Fonctions des points lumineux Fonctionnel Ambiance Projecteur Balisage Illum. festive Contre-feux Autre (Non rens.) Détail des armoires Identifiant Poste DP amont Adresse Puissance souscrite (kva) Puissance installée (kw) Etat Commande d'allumage AA MONTBARREY RUE PRINCIPALE 1 0,875 Vétuste Cellule AB MONUMENT 1,8 1,295 Neuf Horloge AC RUE DU BOIS RUE DES ESSERTEUX 1,3 1,125 Vétuste Cellule AD LAMPINET RTE DE GERMIGNEY 1 1 Moyen Cellule 8 Total de points

10 Détail des points lumineux Identifiant Modèle luminaire Type de support Type de source Puissance Etat luminaire 7 dispositifs d'éclairage pour l'armoire : AA AA-001 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AA-002 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AA-003 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AA-004 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AA-005 LUMINAIRE OUVERT PLASTIQUE Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AA-006 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AA-007 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste 13 dispositifs d'éclairage pour l'armoire : AB AB-001 LUMINAIRE OUVERT PLASTIQUE Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AB-002 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AB-003 FALCO Mat Acier AB-004 FALCO Mat Acier AB-005 FALCO Poteau Béton Sodium Haute Pression Sodium Haute Pression Sodium Haute Pression 70 W Neuf 70 W Neuf 70 W Neuf AB-006 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AB-007 EPA 125 Poteau Bois Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AB AB-009 LUMINAIRE OUVERT PLASTIQUE LUMINAIRE OUVERT TOLE AB-010 FALCO Mat Acier AB-011 FALCO Mat Acier AB-012 FALCO Poteau Béton Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste Sodium Haute Pression Sodium Haute Pression Sodium Haute Pression 70 W Neuf 70 W Neuf 70 W Neuf AB-013 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste 9 dispositifs d'éclairage pour l'armoire : AC AC-001 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AC-002 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AC-003 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AC-004 LUMINAIRE OUVERT PLASTIQUE Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AC-005 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AC-006 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AC-007 EPA 125 Poteau Bois Ballon Fluorescent 125 W Vétuste

11 Identifiant Modèle luminaire Type de support Type de source Puissance Etat luminaire 9 dispositifs d'éclairage pour l'armoire : AC AC-008 EPA 125 Poteau Bois Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AC-009 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste 8 dispositifs d'éclairage pour l'armoire : AD AD-001 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AD-002 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AD-003 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AD-004 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AD-005 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AD-006 LUMINAIRE OUVERT PLASTIQUE Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AD-007 EPA 125 Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste AD-008 LUMINAIRE OUVERT PLASTIQUE Poteau Béton Ballon Fluorescent 125 W Vétuste Statistiques des consommations Observations

12 Armoire AA Commune Santans Type de coffret Prestataire Adresse RUE PRINCIPALE Nombre de départs 1 Total des points lumineux Poste DP amont MONTBARREY Type de fermeture Clé Triangle Durée d'éclairement h annuelle 7 Enveloppe Appareillage Etat Moyen Type de commande Cellule Tension d'alimentation 230 V Mise à la terre Non Calibre coffret IP Différentiels Non IK Variation Non Type de pose Respect des calibres Type d'horloge Type de cellule Cellule Photo-Electrique Etat appareillage Vétuste Protection mécanique Non Comptage Numéro Puissance souscrite 1,00 kva Compteur Electro-Mécanique Puissance appelée 0,875 kw Extinction / Réallumage Liste des points lumineux rattachés à l'armoire Code Fonction Etat source Type source Puissance AA-001 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AA-002 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AA-003 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AA-004 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AA-005 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AA-006 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AA-007 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W

13 Liste des points lumineux rattachés à l'armoire Code Fonction Etat source Type source Puissance Observations Dernières interventions (0) Demande Objet Stade Désignation

14 Armoire AB Commune Santans Type de coffret Prestataire Adresse Nombre de départs 3 Total des points lumineux Poste DP amont MONUMENT Type de fermeture Clé Triangle Durée d'éclairement h annuelle 13 Enveloppe Appareillage Etat Neuf Type de commande Horloge Tension d'alimentation 230 V Mise à la terre Non Calibre coffret IP Différentiels Non IK Variation Non Type de pose Respect des calibres Type d'horloge Astronomique-Radio-Pilotée Type de cellule Etat appareillage Neuf Protection mécanique Non Comptage Numéro Puissance souscrite 1,80 kva Compteur Electro-Mécanique Puissance appelée 1,295 kw Extinction / Réallumage Liste des points lumineux rattachés à l'armoire Code Fonction Etat source Type source Puissance AB-001 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AB-002 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AB-003 Fonctionnel Routier Moyen Sodium Haute Pression 70 W AB-004 Fonctionnel Routier Moyen Sodium Haute Pression 70 W AB-005 Fonctionnel Routier Moyen Sodium Haute Pression 70 W

15 Liste des points lumineux rattachés à l'armoire Code Fonction Etat source Type source Puissance AB-006 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AB-007 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AB-008 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AB-009 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AB-010 Fonctionnel Routier Moyen Sodium Haute Pression 70 W AB-011 Fonctionnel Routier Moyen Sodium Haute Pression 70 W AB-012 Fonctionnel Routier Moyen Sodium Haute Pression 70 W AB-013 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W Observations Dernières interventions (0) Demande Objet Stade Désignation

16 Armoire AC Commune Santans Type de coffret Prestataire Adresse RUE DES ESSERTEUX Nombre de départs 1 Total des points lumineux Poste DP amont RUE DU BOIS Type de fermeture Autre Durée d'éclairement h annuelle 9 Enveloppe Appareillage Etat Vétuste Type de commande Cellule Tension d'alimentation 230 V Mise à la terre Non Calibre coffret IP Différentiels Non IK Variation Non Type de pose Respect des calibres Type d'horloge Type de cellule Cellule Photo-Electrique Etat appareillage Vétuste Protection mécanique Non Comptage Numéro Puissance souscrite 1,30 kva Compteur Electro-Mécanique Puissance appelée 1,125 kw Extinction / Réallumage Liste des points lumineux rattachés à l'armoire Code Fonction Etat source Type source Puissance AC-001 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AC-002 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AC-003 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AC-004 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AC-005 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AC-006 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W

17 Liste des points lumineux rattachés à l'armoire Code Fonction Etat source Type source Puissance AC-007 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AC-008 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AC-009 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W Observations Dernières interventions (0) Demande Objet Stade Désignation

18 Armoire AD Commune Santans Type de coffret Prestataire Adresse RTE DE GERMIGNEY Nombre de départs 1 Total des points lumineux Poste DP amont LAMPINET Type de fermeture Clé Triangle Durée d'éclairement h annuelle 8 Enveloppe Appareillage Etat Moyen Type de commande Cellule Tension d'alimentation 230 V Mise à la terre Non Calibre coffret IP Différentiels Non IK Variation Non Type de pose Respect des calibres Type d'horloge Type de cellule Cellule Photo-Electrique Etat appareillage Moyen Protection mécanique Non Comptage Numéro Puissance souscrite 1,00 kva Compteur Electro-Mécanique Puissance appelée 1 kw Extinction / Réallumage Liste des points lumineux rattachés à l'armoire Code Fonction Etat source Type source Puissance AD-001 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AD-002 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AD-003 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AD-004 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AD-005 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AD-006 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AD-007 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W AD-008 Fonctionnel Routier Moyen Ballon Fluorescent 125 W Observations

19 Dernières interventions (0) Demande Objet Stade Désignation

20 COMMUNE DE SANTANS Echelle - 1:2000 Position Légende Les informations contenues sur les cartes ne sont pas contractuelles, elles ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de la collectivité. Page 1/1

21 COMMUNE DE SANTANS Echelle - 1:5000 Position Légende Les informations contenues sur les cartes ne sont pas contractuelles, elles ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de la collectivité. Page 1/1

22 COMMUNE DE SANTANS Echelle - 1:5000 Position Légende Les informations contenues sur les cartes ne sont pas contractuelles, elles ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de la collectivité. Page 1/1

23 Nom de la Commune : SANTANS Code INSEE Affaire Recensement Localisation Comptage Nom du Poste DP Amont Total Parc Puissance Souscrite en KVA 1 1,8 1,3 1 5,1 IDENTIFIANT Kwh Euros Kwh Euros Kwh Euros Kwh Euros Kwh Consommés 10/2006_04/ /2007_10/ /2007_04/ /2008_10/ /2008_04/ /2009_10/ Moyenne consos en Kwh Estimation Temps Fonctionnement Année 2007 en heures Année 2008 en heures Moyenne en heures Année 2007 en Euros Total Dépenses Année 2008 en Euros ,745 (Taxe CSP incluse) Année 2009 en Euros Nombre de points Lumineux : Kwh Coût d'un Kwh moyen 0,075 Evolution de la Consommation INFOS CONSOMMATIONS EDF Rue principale Montbarrey AA Consommations Monument AB Consommations Rue des Esserteux Rue du bois AC Consommations Rte de Germigney Lampinet AD Consommations Evolution Consommations - Eclairage Public Total MAINTENANCE EP 0 par an Année Les consommations de 2007 ne sont pas prises en compte pour les calculs de moyenne,

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie Maintenance des installations d éclairage public Rapport annuel consolidé 2013 sur 163 communes Syndicat Départemental d Energie Sommaire Sommaire... 1 I Préambule... 2 L entretien préventif annuel...

Plus en détail

Monsieur le Président Syndicat Départemental d Energie du Cher Parc Esprit 1 Bâtiment 35 18021 BOURGES CEDEX

Monsieur le Président Syndicat Départemental d Energie du Cher Parc Esprit 1 Bâtiment 35 18021 BOURGES CEDEX CCTP Maintenance et Exploitation EP Marché 2011 / 2013 «RÉSEAUX D ÉLECTRICITÉ ET D ÉCLAIRAGE PUBLIC : TRAVAUX ET PRESTATIONS DE SERVICES» CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) : MAINTENANCE

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public Les Certificats d économie d énergie Éclairage Public Principe Obligation des fournisseurs d'énergie («obligés») à réaliser des actions d'ure ou acheter CEE, sinon pénalité Autres acteurs («éligibles»)

Plus en détail

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet PRESENTATION LUX MONITOR QU EST CE QUE C EST? LUX MONITOR EST UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC : Maîtrisez instantanément

Plus en détail

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES Vous êtes une commune rurale ou semi urbaine vous vous sentez concernée par la protection de l environnement et les économies d énergies vous souhaitez mettre en œuvre des actions pour un développement

Plus en détail

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché?

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Patrick Martineau, ing. Colloque des gestionnaires techniques du logement social et communautaire 12 mars 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

ALE Montpellier le 29 septembre 2009

ALE Montpellier le 29 septembre 2009 ALE Montpellier le 29 septembre 2009 Agir en optimisant son parc existant et bien concevoir ses nouvelles installations Plan d'efficacité Energétique Commande à l'armoire, et ou Commande au Point Lumineux

Plus en détail

Conditions Particulières

Conditions Particulières Le 18 février 2015 Modèle de Convention d exploitation pour un Site de consommation raccordé au Réseau Public de Distribution HTA ou HTB Conditions Particulières Résumé La Convention de Conduite et d Exploitation

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» Sources : syndicat de l éclairage et CNIDEP A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales L éclairage a pour vocation : - D assurer de bonnes conditions de travail,

Plus en détail

L'éclairage des tunnels par LED

L'éclairage des tunnels par LED NOTE D'INFORMATIONn 19 L'éclairage des tunnels par LED Janvier 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Centre d'études des Tunnels www.cetu.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

ERDF & Les entreprises Les professionnels

ERDF & Les entreprises Les professionnels CATALOGUE DES PRESTATIONS ERDF & Les entreprises Les professionnels PRODUCTEURS D ÉLECTRICITÉ CONSOMMATEURS & FOURNISSEURS D ÉLECTRICITÉ www.erdf.fr CATALOGUE DES PRESTATIONS ERDF & Les entreprises Les

Plus en détail

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options Design: Pearl Creative Caractéristiques - luminaire Etanchéité du bloc optique: IP 65 (*) Résistance aux chocs (verre): IK 08 (**) Tension nominale: 230V 50Hz Classe électrique: I ou II (*) Poids (module):

Plus en détail

Les avancées dans le domaine de l éclairage

Les avancées dans le domaine de l éclairage Les avancées dans le domaine de l éclairage Patrick Martineau, ing. 27 e congrès de l AQME 9 mai 2013 CONTENU DE LA PRÉSENTATION Avancées technologiques Survol des technologies Évolution des normes en

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Terminologie Les solutions pour le client Les marchés La prestation L évaluation des postes Les entreprises Durée

Plus en détail

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 Cahier TECHNIQUE Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 > Partie 1 : Sélection des classes d éclairage > Partie 2 : Exigences de performance DOSSIER RÉALISÉ PAR CHRISTIAN

Plus en détail

Etude des Consommations Electriques et Mesures de Températures dans les bureaux d AMOES

Etude des Consommations Electriques et Mesures de Températures dans les bureaux d AMOES Etude des Consommations Electriques et Mesures de Températures dans les bureaux d AMOES 22/04/2011 AMOES Vincent Laniesse - SOMMAIRE - 1. Objectifs... 2 2. Description des bureaux... 2 3. Métrologie mise

Plus en détail

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles Martina Kost Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles B4E 80 rue Voltaire BP 17 93121 La Courneuve cedex Joseph Irani www.b4e.fr Tél: 01.48.36.04.10 Fax: 01.48.36.08.65 Réduire

Plus en détail

Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage

Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage Lubio est parfaitement conforme à la directive RoHS qui prévoit la restriction des substances

Plus en détail

Catalogue des prestations du distributeur EDF proposées aux clients et fournisseurs d électricité

Catalogue des prestations du distributeur EDF proposées aux clients et fournisseurs d électricité Direction Clients-Fournisseurs Catalogue des prestations du distributeur EDF proposées aux clients et fournisseurs d électricité Identification : NOP-CF O5E Version : 3.0 Nombre de pages : 102 Version

Plus en détail

INRA-DRH numconcours externes 2011

INRA-DRH numconcours externes 2011 INRA-DRH numconcours externes 2011 http://www.inra.fr/drh/ce2011/bdd/profil.php?numprofil=tr11-phase-10 Page 1 of 2 10/02/2011 TR Electricien Technicien électricité profil n : emploi-type n : TR11-PHASE-10

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

La transmission pour information du présent document dans sa présentation intégrale, le présent paragraphe compris, est autorisée.

La transmission pour information du présent document dans sa présentation intégrale, le présent paragraphe compris, est autorisée. ELECTRICITE DE STRASBOURG Référentiel Technique Proposition Technique et Financière pour le raccordement au réseau public de distribution d Électricité de Strasbourg d une installation consommateur HTA

Plus en détail

Magnum vous présente ses nouvelles gammes d'armoires électriques. Gamme Auto de 125A à 400A

Magnum vous présente ses nouvelles gammes d'armoires électriques. Gamme Auto de 125A à 400A Magnum vous présente ses nouvelles gammes d'armoires électriques. Gamme Auto de 125A à 400A Spécialement conçue pour l'alimentation des projecteurs asservis via des connectiques multibroches. La gamme

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

Electricité Générale - Courants Faibles - Climatisation - Maintenance QUALIFELEC - E2-2 / TH1

Electricité Générale - Courants Faibles - Climatisation - Maintenance QUALIFELEC - E2-2 / TH1 ARTICLE 1 - OBJET DU CONTRAT La maintenance des équipements d'éclairage des parties communes Le présent contrat a pour objet de définir les obligations de SARL EG : - La périodicité des visites des installations

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002 Paris, le 17 octobre 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les futurs clients éligibles 25 septembre 2002 *** I La fourniture d électricité... 2 Les clients éligibles peuvent-ils acheter leur électricité

Plus en détail

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

Comment réussir sa facture photovoltaïque?

Comment réussir sa facture photovoltaïque? Comment réussir sa facture photovoltaïque? GUIDE AUX PARTICULIERS Ce guide est destiné aux particuliers exploitant une installation d une puissance inférieure ou égale à 36 kwc sous contrat S10 (PHOTO2010V1),

Plus en détail

Schréder partenaire des villes et communes. Nivelles grand place

Schréder partenaire des villes et communes. Nivelles grand place Schréder partenaire des villes et communes Nivelles grand place Une réalisation Schréder où convivialité de l espace public rime avec économie d énergie Mise en lumière de la Grand Place de Nivelles Nivelles,

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

RENOVER LES FEUX TRICOLORES

RENOVER LES FEUX TRICOLORES Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE

Plus en détail

TARIF JAUNE - OPTION BASE. en métropole continentale. Prix de l'énergie (c /kwh) TARIF JAUNE - OPTION EJP. en métropole continentale

TARIF JAUNE - OPTION BASE. en métropole continentale. Prix de l'énergie (c /kwh) TARIF JAUNE - OPTION EJP. en métropole continentale TARIF JAUNE - OPTION BASE en métropole continentale Version ( /kva) HPH HCH HPE HCE JAUNE UL 43,44 9,164 9,164 6,542 4,259 3,017 OPTION BASE UM 30,72 10,628 7,434 4,296 3,061 UL 1,00 0,77 0,77 0,77 0,77

Plus en détail

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Séminaire à Namur - le 24 octobre 2014 Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Ingrid Van Steenbergen Consultante en

Plus en détail

Cartographie Informatique Eclairage Public

Cartographie Informatique Eclairage Public Syndicat Départemental d Electricité de la Haute Garonne Cartographie Informatique Eclairage Public Fonctionnalité de déclaration et de suivi des pannes Notice d utilisation 1-Préambule : L application

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

Réussir votre raccordement au réseau d'électricité de votre Zone d'aménagement. Concerté (ZAC)

Réussir votre raccordement au réseau d'électricité de votre Zone d'aménagement. Concerté (ZAC) Réussir votre raccordement au réseau d'électricité de votre Zone d'aménagement Concerté (ZAC) Les étapes clefs, les documents utiles et les acteurs afin de réaliser le raccordement de votre projet en toute

Plus en détail

Série 12 - Horloges 16 A. Caractéristiques SERIE 12 12.01 12.11 12.31

Série 12 - Horloges 16 A. Caractéristiques SERIE 12 12.01 12.11 12.31 Série - Horloges 16 A SERE Caractéristiques.01.11.31 Horloges à segments - rogramme journalier * - rogramme hebdomadaire ** Type.01-1 contact inverseur 16 A Type.11-1 contact NO 16 A largeur 17.6 mm Type.31-0000

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel Fiche pratique /Mes démarches L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel L'ouverture à la concurrence des marchés de l électricité et du gaz naturel est effective depuis le 1er juillet

Plus en détail

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL Systèmes de sécurité LA GAMME BRIO UNE GAMME UNIQUE POUR TOUTES VOS APPLICATIONS Des hommes, des produits et des références pour vous accompagner dans vos

Plus en détail

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED K9 Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED La LED : une source lumineuse idéale pour l éclairage de sécurité. Compact La conception extrêmement compacte a été rendue possible grâce à l utilisation de

Plus en détail

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F Architecture et technique B3056 Encastrés fluorescents Ondulo ZE Plafonnier encastré avec caisson métallique Réfracteur écran en tôle microperforée Couleur : blanc Eclairage direct/indirect à lumière réfléchie.

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

ACN Energie en partenariat avec Direct Energie Présentation marché et produits

ACN Energie en partenariat avec Direct Energie Présentation marché et produits ACN Energie en partenariat avec Direct Energie Présentation marché et produits 1 Sommaire 1. Direct Energie - Présentation de l'enteprise 2. Aperçu du marché 3. L'essentiel sur l'électricité et le gaz

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

TARIF A5 OPTION BASE RECTO

TARIF A5 OPTION BASE RECTO TARIF A5 OPTION BASE RECTO 1- Numéro de facture : Mention du numéro de la présente facture (nécessaire pour toute demande d'explication) et de sa date d'édition. 2- Pour tout renseignement contacter :

Plus en détail

Aides financières 2008

Aides financières 2008 Aides financières 2008 Classification des communes COMMUNES A ARGENCES, BAYEUX, BRETTEVILLE SUR ODON, CABOURG, CAEN, COLOMBELLES, CONDE SUR NOIREAU, CORMELLES LE ROYAL, DEAUVILLE, DIVES SUR MER, DOUVRES

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS DU DISTRIBUTEUR

CATALOGUE DES PRESTATIONS DU DISTRIBUTEUR CATALOGUE DES PRESTATIONS DU DISTRIBUTEUR Version du 1 er septembre 2012 Préambule Ce catalogue constitue l offre du Gestionnaire du Réseau de Distribution (ci-après dénommé «GRD») EBM Réseau de Distribution

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité LOT 10 ELECTRICITE INTITULE U Qtité 10.1. DEPOSE 10.1.1. Consignation des installations électriques 10.1.2. Dépose de l'ensemble des installations électriques 10.2. PREPARATION DE CHANTIER 10.2.1. Installation

Plus en détail

> Serrures... P 78 > Coffrets S17 type 2... P 79 > Coffrets S15... P 79 > Toits et portes... P 80 > Ferrures d accroches... P 81 > Plaque de fond...

> Serrures... P 78 > Coffrets S17 type 2... P 79 > Coffrets S15... P 79 > Toits et portes... P 80 > Ferrures d accroches... P 81 > Plaque de fond... > Serrures... P 78 > Coffrets S17 type 2... P 79 > Coffrets S15... P 79 > Toits et portes... P 80 > Ferrures d accroches... P 81 > Plaque de fond... P 82 > Caches d'habillage pour poste de distribution...

Plus en détail

ERDF PARIS GUIDE RACCORDEMENT CLIENT

ERDF PARIS GUIDE RACCORDEMENT CLIENT PARIS GUIDE PARIS Autorisation d Urbanisme 0 Inférieur à kva Avec/sans intervention sur le domaine public Missions d Contacts Délais des raccordements à Paris Supérieur ou égal à kva et inférieur à 0 kva

Plus en détail

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 -

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 - Direction départementale Des territoires de l'orne Service Habitat Construction Bureau Constructions Durables Et accessibilité Cité administrative place du Général Bonet, BP 537 61007 Alençon cedex Travaux

Plus en détail

TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques

TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques PAGE 1 TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques Option Base Code tarif. variante Réglage Abonnement Prix de l'énergie Puissance Souscrite disjoncteur annuel ( ch ) PS

Plus en détail

Apprendre un métier et

Apprendre un métier et Technicien en Installation des Equipements Electriques et Electroniques Ref : 0701309 Mon métier : je réalise des installations électriques, je mets en service et assure la maintenance de ces installations.

Plus en détail

Réglementés d électricité

Réglementés d électricité Fin des Tarifs Réglementés d électricité Bienvenue dans un monde nouveau 7 RepÈres pour vous y retrouver sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Quels sont les sites concernés par la fin des tarifs? 1 Q uels sont les sites

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012

Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012 Direction Générale des Ressources / Direction des Achats et de la Commande Publique Question n 375 DACP REF : DACP2012059 Signataire : ED/ESP Séance du Conseil Municipal du 11/12/2012 RAPPORTEUR : Tedjini-Michel

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire PROJET EUROPEEN ECO N HOME ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE DES PARTICULIERS RETOUR D EXPERIENCE DANS LA LOIRE 27 Février 2009 Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire 36 groupements

Plus en détail

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Eléments utilisés: Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Notice explicative sur la ventilation de la facture EDF annuelle entre les différents postes de consommation à répartir

Plus en détail

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J.

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. BORDEREAU DES PRIX POUR L'ETABLISSEMENT DES DEVIS DES LOTISSEMENTS,DOUARS,BRANCHEMENT BT ET BRANCHEMENT

Plus en détail

Contrôle de l utilisation de l énergie électrique Maison 8 pièces, chauffage électrique

Contrôle de l utilisation de l énergie électrique Maison 8 pièces, chauffage électrique Contrôle de l utilisation de l énergie électrique Maison 8 pièces, chauffage électrique Après l isolation de la maison, l ECS solaire, la production photovoltaïque, la ventilation double flux, le split

Plus en détail

Plan lumière : «Lausanne, c est du gris, du vert et du bleu» Crédit-cadre 2014-2023 pour le remplacement et l extension de l éclairage public

Plan lumière : «Lausanne, c est du gris, du vert et du bleu» Crédit-cadre 2014-2023 pour le remplacement et l extension de l éclairage public Services industriels Plan lumière : «Lausanne, c est du gris, du vert et du bleu» Crédit-cadre 2014-2023 pour le remplacement et l extension de l éclairage public Réponse aux postulats de M. Yves Ferrari

Plus en détail

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage?

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage? La GMAO et la GTB Les outils de pilotage et de diagnostic de la maintenance, de l exploitation des installations techniques Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure

Plus en détail

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere Kardó Une combinaison infinie de lumiere CONCEPT Design: eer architectural design, Belgique 2 - Kardó Kardó est un système d éclairage spécial qui permet de s adapter à l architecture à travers tout le

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF A UN AUDIT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DE L'INSTITUT FRANÇAIS DE MECANIQUE AVANCEE Date limite d envoi de l'offre : 30 avril

Plus en détail

Accidents dus à l électricité

Accidents dus à l électricité Accidents dus à l électricité Inspection fédérale des installations électriques à courant fort - ESTI Gérard Scheuble 1 Quand faisons-nous une enquête? Selon l ordonnance RS 734.2 art. 16, Pour la SUVA,seulement

Plus en détail

Lumières Publiques. Directeur commercial de la société Forclum (Force et Lumière). ENTRETIEN AVEC ROGER BEGOC

Lumières Publiques. Directeur commercial de la société Forclum (Force et Lumière). ENTRETIEN AVEC ROGER BEGOC Lumières Publiques ENTRETIEN AVEC ROGER BEGOC Directeur commercial de la société Forclum (Force et Lumière). CAHIERS DE MÉDIOLOGIE : Une ou deux heures ont suffi, lors des tempêtes des 26 et 27 décembre

Plus en détail

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité Gestion active des bâtiments Classification des niveaux d intégration de la sécurité L évaluation de la performance d un bâtiment tient compte de sa consommation énergétique et de son empreinte environnementale

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES L ECLAIRAGE DES. Travail dirigé par : Thierry ATHUYT. Professeur associé

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES L ECLAIRAGE DES. Travail dirigé par : Thierry ATHUYT. Professeur associé MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES P.R.N.T. L ECLAIRAGE DES LOCAUX DE TRAVAIL Travail dirigé par : Thierry ATHUYT Professeur associé Faculté de pharmacie Marseille Unité d enseignement

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

w w w. e p - p a r i s. f r

w w w. e p - p a r i s. f r www.ep-paris.fr Secteurs d Activités EP s adresse particulièrement au secteur Tertiaire. > Banques et Assurances > Cabinets d Architectes > Foncières d immobilier locatif > Sociétés de services de biens

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

Cahier des Clauses techniquesparticulières

Cahier des Clauses techniquesparticulières ARCHES PUBLICS MAIRIE DE BASTIA Avenue Pierre Guidicelli 20410 BASTIA CEDEX MARCHE D ETUDES A MAITRISE D OUVRAGE EN VUE DE L ORIENTATION ET DU DEVELOPPEMENT DU SYTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SERVICE

Plus en détail

Attestation de Conformité CONSUEL

Attestation de Conformité CONSUEL Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE

NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE Document Confidentiel Note technique relative à l ingénierie des NRO V1 1 / 12 Cette note décrit l ingénierie des NRO (Nœuds de Raccordement

Plus en détail

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages L ÉCOLE : UN ÉQUIPEMENT PUBLIC DE PROXIMITÉ La ville de Paris, comme toutes

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

Point n 5 de l ordre du jour. Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillers généraux,

Point n 5 de l ordre du jour. Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillers généraux, Point n 5 de l ordre du jour Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 348 000.- pour le remplacement des lampadaires à la vapeur de mercure par un éclairage

Plus en détail

Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques

Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques Solutions de gestion des points de recharge des véhicules électriques Décret du 25 juillet 2011 > Bâtiments concernés : - Logements collectifs - Bâtiments à usage tertiaire et immeubles de bureaux.dans

Plus en détail

TURPE E..S.L. PRO NS 2014 81503 LAVAUR CEDEX. Historique. Version. Annule et remplace. Version 2014-1 2013-2. Version. Mise à jour Turpe 3 2013-1

TURPE E..S.L. PRO NS 2014 81503 LAVAUR CEDEX. Historique. Version. Annule et remplace. Version 2014-1 2013-2. Version. Mise à jour Turpe 3 2013-1 Prestations annexes au TURPE ENERGIESS SERVICES LAVAUR Pays de Cocagne 18 avenue Victor Hugo BP 89 81503 LAVAUR CEDEX CATALOGUE DES PRESTATION E..S.L. PRO NS 2014 DU DISTRIBUTEUR OPOSE AUX CLIENTS ET AUXX

Plus en détail

COMPETENCE INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES

COMPETENCE INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES ANNEXE D COMPETENCE INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES Compétence exercée conformément à l article 3.4 des statuts du SDEC Energie autorisés par arrêté inter préfectoral en date du 4

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ P R O J E CENTRALISATION et EXPLOITATION des MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ GAZ EAU T MISES EN JEU DANS LE LYCEE JEAN PROUVE Description du projet Mesure des énergies et fluide Les contraintes des milieux

Plus en détail

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL Economisons notre énergie et sauvons la planète Présentation générale 2013 PRESENTATION I. Principes de fonctionnement d une ampoule basse

Plus en détail

Schneider Electric : des infrastructures plus performantes au service de l action publique

Schneider Electric : des infrastructures plus performantes au service de l action publique Salon des Maires et des Collectivités locales 22, 23 et 24 novembre 2011 Dossier de presse Schneider Electric : des infrastructures plus performantes au service de l action publique Contact Presse : Schneider

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

Charging Electric Vehicles

Charging Electric Vehicles Charging Electric Vehicles Recharge Rapide AC/DC Borne de voirie GNS Borne HRC Borne libre service NCE DBT-CEV- Parc Horizon 2000 62117 BREBIERES FRANCE Tél 03.21.50.92.92 Fax : 03.21.50.92.90 - Mail :

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER ANNEXE COMPETENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER 2010 Page 1 /14 26/02/2010 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail