Le cœur et les artères des femmes sont en danger

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cœur et les artères des femmes sont en danger"

Transcription

1 Le cœur et les artères des femmes sont en danger Dossier de presse Contact Luc-Michel Gorre Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordination et Communication

2 Le cœur et les artères des femmes sont en danger Les maladies cardiovasculaires, première cause de décès chez les femmes Infarctus : les femmes plus touchées, moins bien dépistées, avec un rétablissement plus difficile que les hommes Des symptômes différents Une attention renforcée aux trois étapes clés de la vie hormonale Des facteurs de risque plus dangereux, voire méconnus 10 conseils de prévention particulièrement importants pour les femmes La Fédération Française de Cardiologie Le club Cœur et Santé de Béthune Contacts 2

3 Le Cœur est aussi féminin : rencontre d information et de prévention à Béthune le 9 octobre Contrairement à ce que l'on croit, le cœur et les artères des femmes sont plus fragiles que chez les hommes. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes en France. Bien trop souvent ignorées, elles tuent pourtant sept fois plus que le cancer du sein! L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais et le Club Cœur et Santé de Béthune organisent le mardi 9 octobre 2012 une rencontre d information et de prévention cardiovasculaire plus directement dirigée vers le Cœur des Femmes, au Foyer François Albert, rue Fernand Bart à Béthune. Il est d autant plus essentiel de faire passer un message de prévention dans notre région, que la mortalité cardiovasculaire y est supérieure de 27 % à la moyenne nationale. Après Dunkerque en mai, c est la seconde d une dizaine de réunions d information de ce type, qui seront organisées dans les grandes villes de la région. La salle sera ouverte au public à partir de 16h, avec des stands d information sur les risques cardiovasculaires : hypertension artérielle, diabète, tabac, alcool, alimentation, activité physique A 18h, le Pr Claire Mounier Vehier, 1 ere vice-présidente de la Fédération Française de Cardiologie animera une conférence sur le thème du risque cardiovasculaire chez les femmes, à prendre en compte tout particulièrement lors des trois phases-clés de la vie hormonale : la contraception, la grossesse et la ménopause. Cette rencontre d information et de prévention est organisée en partenariat avec le réseau Prévart, la Ville de Béthune et la mutuelle apreva. 3

4 Les maladies cardiovasculaires, première cause de décès chez les femmes L infarctus* est spontanément associé à un homme de 50 à 60 ans, fumeur, sédentaire et avec un peu d embonpoint. C est pourtant aussi une maladie féminine Car contrairement à une idée reçue, le cancer du sein n est pas la première cause de mortalité chez les femmes. En France, une femme sur 25 succombera d un cancer du sein, alors qu une sur 3 décèdera d une maladie cardiovasculaire, soit huit fois plus! Les maladies cardiovasculaires totalisent 42% des décès chez les femmes européennes contre 27% pour les cancers. Par ordre de fréquence, la pathologie numéro 1 reste l infarctus du myocarde (18% des décès féminins), suivi par l accident vasculaire cérébral (AVC) (14%) puis les autres pathologies vasculaires (10%). L infarctus progresse chez les femmes à cause de la multiplication des comportements à risque En dix ans, le nombre d infarctus du myocarde a diminué dans la population masculine. Parallèlement, il a augmenté chez les femmes. Protégées grâce à leur hormones naturelles (oestrogènes), les maladies des artères coronaires apparaissaient chez elles en moyenne 10 ans plus tard que chez l homme. Mais l évolution des modes de vie contribue à modifier les choses. Les femmes ont progressivement adopté les mêmes comportements à risque que les hommes. On note en particulier une croissance exponentielle du tabagisme chez la jeune femme depuis les années Or, le risque associé au tabac est plus important chez la femme que chez l homme et ne dépend pas de l âge : une consommation de 3 à 4 cigarettes par jour multiplie par 3 le risque relatif d accident cardiovasculaire. Et au-delà du tabac, on observe une fort développement des autres facteurs de risque : consommation d alcool, manque d exercice physique, alimentation déséquilibrée, surpoids, stress grandissant, précarité Ils réduisent eux aussi l effet protecteur des oestrogènes naturels. Conséquence : les maladies cardiovasculaires ne sont plus réservées aux femmes ménopausées et concernent aussi les femmes plus jeunes. Les infarctus du myocarde chez les femmes de moins de 50 ans ont triplé ces 15 dernières années! En particulier, l association d une pilule contraceptive contenant un œstrogène de synthèse avec le tabac constitue après 35 ans un cocktail destructeur qui multiplie par 30 le risque d infarctus! Une moins bonne prise en charge que pour l homme Pour des raisons culturelles surtout, la prise en charge médicale reste médiocre en comparaison de celle de l homme. Quant une femme ne se sent pas bien et présente un symptôme d infarctus, son entourage met en moyenne une heure de plus que pour une homme avant d appeler le SAMU. Une fois arrivée aux urgences, il y a encore en moyenne une heure de retard avant une prise en charge par un 4

5 cardiologue. La maladie cardiovasculaire reste dans beaucoup d esprits une affaire d hommes et non de femmes Développer une prévention citoyenne Une prévention rigoureuse pourrait néanmoins faire reculer le nombre de décès. Elle est d autant plus importante que les symptômes décrits par les femmes ne sont pas toujours les mêmes que ceux décrits par les hommes. Les médecins doivent être particulièrement vigilants et dépister les principaux facteurs de risque aux trois phases clés de la vie hormonale de la femme : au moment de la mise en place d une contraception orale, au cours de la grossesse et à la ménopause. * On parle d infarctus du myocarde lorsqu une partie du coeur n est plus approvisionnée en sang et oxygène, parce qu une des artères du coeur, les coronaires, est bouchée par un caillot de sang ou une plaque de graisse et de cholestérol. 5

6 Infarctus : les femmes plus touchées, moins bien dépistées, avec un rétablissement plus difficile que les hommes Dans un essai mené auprès de patients de 32 pays, les femmes qui se plaignent de douleurs thoraciques ont 20 % de chance en moins que les hommes de se voir proposer une consultation médicale. Elles sont également moins nombreuses à recevoir un diagnostic exact et ont 40 % de chance en moins de se faire prescrire un examen des artères coronaires. Pourtant, souffrant d'une insuffisance coronarienne, elles ont deux fois plus de risques que les hommes ayant les mêmes symptômes d'être victimes d'un infarctus, voire d un arrêt cardiaque! Enfin, après un infarctus, les femmes ont davantage de risque de décéder ou de refaire un accident cardiovasculaire dans l année qui suit, comparativement aux hommes. Un sur-risque féminin D un point de vue anatomique, les artères des femmes sont plus étroites et se bouchent plus facilement. Elles sont aussi plus sujettes aux contractions brutales, ce qui peut perturber le débit de sang que reçoit le coeur. De plus, les femmes ne reconnaissent pas les signes annonciateurs de l infarctus. Elles ne sont pas conscientes qu il n est pas réservé aux hommes Et à force de leur avoir répété que les oestrogènes protégeaient leur système cardiovasculaire, elles sont moins attentives aux facteurs de risque sur lesquels elles pourraient elles-mêmes agir. C est d autant plus important qu elles ont désormais adopté le mode de vie et les comportements à risque des hommes Une prise en charge plus tardive Les femmes et leurs médecins ont tendance à sous-estimer les risques cardiovasculaires. D abord parce qu elles se plaignent moins que les hommes, plus habituées à la douleur. Ensuite, parce que les signes sont parfois différents de ceux des hommes et peuvent passer inaperçus, minorant l alerte et la prise en charge. Autre constat : c est rarement le mari qui appelle le 15 Les femmes doivent prendre conscience qu une crise cardiaque peut leur arriver et qu en cas de douleur, elles doivent agir vite et appeler le numéro d urgence! Les résultats sont sans appel : chez les femmes, l infarctus du myocarde est pris en charge en moyenne une heure plus tard que chez les hommes. 55% des accidents cardiaques sont fatals chez elles, contre 43% chez les hommes. 6

7 Des symptômes différents Chez les femmes de moins de 50 ans, un infarctus se reconnaît la plupart du temps comme pour les hommes par une douleur vive en étau dans le thorax, qui irradie dans le bras gauche jusqu'à la mâchoire. L'infarctus est souvent précédé de signes avant-coureurs : douleurs dans la poitrine ou dans l'épaule ; palpitations lors d'un effort, par exemple. Ces symptômes sont souvent négligés par les femmes, qui ont tendance à les croire liés au stress. Après la ménopause, il faut penser au coeur en cas d'essoufflement. Mais ce «manque d air» peut aussi évoquer de l angoisse et orienter parfois le diagnostic à tort vers une anxiété ou une dépression Les femmes seront également attentives à une altération de leur état général, une grosse fatigue persistante ou un amaigrissement sans cause apparente, signes pouvant révéler une insuffisance cardiaque. Elles se méfieront aussi de symptômes pris, à tort, pour des problèmes digestifs : nausées, vomissements, sueurs, douleurs dans l'estomac... Les principaux signes de l infarctus chez la femme Une douleur qui apparaît au niveau du thorax et irradie le bras gauche jusqu à la mâchoire. Ce symptôme classique chez l homme est néanmoins plus rare chez la femme Des difficultés à respirer Un essoufflement pour des petits efforts de la vie quotidienne, comme monter des escaliers Des nausées ou des vomissements Un malaise ressemblant à une indigestion Des sueurs Une grosse fatigue persistante Une impression de faiblesse Une crise d anxiété 7

8 Une attention renforcée aux trois phases clés de la vie hormonale La contraception La contraception à base d oestrogènes de synthèse, c est-à-dire la plupart des pilules classiques, favorise la coagulation du sang, donc les caillots. Avant la prescription de la première pilule, le médecin doit réaliser un rapide bilan cardiovasculaire, prenant en compte l hérédité familiale (notamment des antécédents de phlébite, d embolie pulmonaire, d accident cardiaque avant 50 ans ) Ce contrôle est particulièrement important pour la jeune fille qui fume, car le tabac rigidifie les artères et favorise aussi de son côté la formation de caillots sanguins. Audelà de minorer la protection naturelle assurée par les hormones féminines contre les maladies cardiovasculaires, l association pilule-tabac renforce les risques d obstruction des artères : coronaires, cérébrales, rénales, des jambes Après 35 ans, le risque est multiplié. Une pilule contraceptive avec des oestrogènes de synthèse associée au tabac multiplie le risque d infarctus par 30. Même en ne fumant que quelques cigarettes par jour, il faut absolument opter pour un autre mode de contraception. La grossesse Pour alimenter le placenta qui lui permet de nourrir son bébé, le volume de sang de la femme enceinte augmente de manière considérable : de 4 à 5 litres de sang par minute, il passe à 6 à 7 litres! Pour traiter un volume sanguin plus important, le cœur est en sur-régime. La fréquence cardiaque augmente et les valves travaillent aussi davantage. Si la majorité des femmes s adapte sans problème, la grossesse peut révéler une maladie cardio-vasculaire, ignorée jusqu alors ou l aggraver. Une étude réalisée auprès de femmes de 28 pays européens a montré un risque important lors de la grossesse pour les femmes souffrant de maladies cardiovasculaires. Le taux de mortalité est 100 fois supérieur à la normale chez les femmes enceintes souffrant de maladies cardiovasculaires, et le taux de mort fœtale 10 fois supérieur à la normale. D où l importance de réaliser un dépistage des maladies cardiovasculaire lors de la première grossesse. La ménopause Les femmes qui ont connu un épisode cardiovasculaire pendant une grossesse, notamment une hypertension artérielle, doivent rester vigilantes. Plusieurs années plus tard, à la ménopause, un certain nombre d entre elles connaîtront une maladie cardiovasculaire, avec un risque d infarctus du myocarde et d accident vasculaire cérébral augmenté de façon très significative. De même qu une hypertension artérielle ou un diabète. 8

9 C est évidemment la période la plus critique pour la femme. Elle n est plus protégée par ses hormones et son risque rejoint celui de son compagnon. De plus, les artères des femmes sont plus petites, plus rigides, plus épaisses après la ménopause. La femme a tendance à prendre du poids, à avoir un excès de mauvais cholestérol (LDL CT), de triglycérides, un diabète autant de facteurs qui favorisent le développement des plaques de cholestérol dans les artères, aggravant le risque d accident cardiovasculaire. La dépression à cette époque de la vie les favorise aussi. La durée de vie s allongeant, les femmes seront bientôt ménopausées pendant 30 à 40% de leur vie, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux maladies cardiovasculaires. Un risque qui n est heureusement pas inéluctable, si elles prennent des mesures préventives. 9

10 Des facteurs de risque plus dangereux, voire méconnus Le tabac Alors qu on note une exposition exponentielle au tabac chez les femmes depuis la fin des années 1970, ses effets sont plus nocifs pour elles que pour les hommes. Quel que soit l âge, une consommation de 3 à 4 cigarettes par jour multiplie par 3 le risque relatif d accident cardiovasculaire. Avant 50 ans, plus d un infarctus sur deux chez la femme est lié au tabac. L arrêt total de tabac permet de réduire ce surrisque d un tiers à 2 ans et totalement à 5 ans. Le diabète Il augmente le risque de mortalité cardiovasculaire de 3 à 7 fois comparé à 2 à 3 fois chez l homme, notamment parce qu il réduit l effet protecteur des estrogènes naturels. L hypertension artérielle Entre 40 et 69 ans, la pression artérielle systolique usuelle augmente de 20 mm Hg chez la femme. L hypertension artérielle est plus fréquente et plus sévère chez la femme âgée, comparativement aux hommes. La tension ne doit pas dépasser 140/90. Le cholestérol L élévation du LDL cholestérol (le mauvais) est plus fréquente chez la femme de plus de 65 ans. Et un taux bas de HDL cholestérol (le bon) est un facteur de risque de maladie plus puissant chez la femme. Le stress Les facteurs psychologiques (anxiété, stress, dépression) et la précarité sont des situations à risque de maladies cardiovasculaires plus puissantes chez la femme que chez l homme, par un impact plus défavorable sur le système nerveux autonome. Elles ne sont pas assez prises en compte. Le syndrome d apnées du sommeil Lors de la grossesse et de la ménopause, il favorise l hypertension artérielle, le surpoids, le diabète chez la femme, avec leurs complications cardiovasculaires et cérébrales. Il reste sous-dépisté, car ses symptômes sont parfois différents chez la femme. La fibrillation auriculaire Trouble du rythme cardiaque le plus fréquent, elle provoque la formation de caillots de sang dans le cœur, qui peuvent obstruer les artères. Elle est responsable d un AVC sur cinq. Symptômes : essoufflement à l effort, palpitations, douleurs thoraciques, malaises et syncopes 10

11 10 conseils de prévention particulièrement importants pour les femmes Manger équilibré 5 fruits et légumes par jour, du poisson deux ou trois fois par semaine, réduire le sucre et les matières grasses d origine animale De l activité physique régulière Minimum 30 minutes, au mieux chaque jour, sinon au moins trois fois par semaine. Marche à pied, vélo, natation, aquagym, jardinage Réduire le sel Pas de salière à table, moins de plats préparés, de pain, de charcuterie et de fromage Cuisiner avec des herbes, des aromates, des épices Ne pas fumer Trouver une bonne raison et choisir le bon moment pour arrêter Peu d alcool Pas plus d un verre de vin par repas, plutôt rouge Moins de stress Grâce aux techniques de relaxation, respiration, méditation, sophrologie, psychothérapie Un bon sommeil En se couchant à heures régulières. Rire Un moment heureux au moins une fois par jour diminue le mauvais stress! Pas de pilule si l on fume après 35 ans Changer de moyen de contraception Un contrôle médical régulier Contrôler sa tension une fois par an et réaliser un bilan sanguin aux moments-clés de sa vie hormonale (pilule, grossesse), puis tous les 2 ans à l approche de la ménopause. Ne pas hésiter à parler de ses signes d alerte à son médecin. 11

12 La Fédération Française de Cardiologie La Fédération Française de Cardiologie est une association de cardiologues bénévoles. Reconnue d utilité publique, elle mène depuis près de 50 ans des actions sans subvention de l Etat, grâce à la générosité du public. Les maladies cardiovasculaires tuent chaque jour 400 personnes en France et sont la première cause de mortalité chez les plus de 65 ans et chez les femmes. Quatre missions Mener des actions d information et de prévention Financer et soutenir la recherche en cardiologie Inciter à sauver des vies Accompagner la réadaptation des cardiaques L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Les missions de la Fédération Française de Cardiologie sont coordonnées par 26 associations régionales. L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais est de loin la plus importante, par son volume d activité et ses initiatives. 28 clubs Cœur et Santé coordonnent et animent des actions de prévention cardiovasculaire dans les principales villes de la région. 15 d entre eux proposent en plus une activité de rééducation pour les cardiaques. Faire un don Par courrier, en envoyant un chèque à l ordre de la Fédération Française de Cardiologie à l'adresse suivante : FFC, 5 rue des Colonnes du Trône Paris. Par Internet sur Les donateurs reçoivent en retour un reçu fiscal, qui leur permet de déduire de leur impôt sur le revenu 66% du montant de leur don : un don de 30 ne coûte en réalité que 10,20, 60 que 20,40, 90 que 30,60... Association de Cardiologie Nord Pas de Calais :

13 Le club Cœur et Santé de Béthune Le club Cœur et Santé est une représentation locale, qui prolonge sur le terrain les actions développées par la Fédération Française de Cardiologie et l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais. Le club Cœur et Santé organise des séances de réadaptation dites de phase III. Il s agit d aider le cardiaque à recouvrer une vie familiale, sociale et professionnelle normale après l accident cardiaque par la pratique d une activité physique et sportive adaptée visant notamment à accroître ses capacités cardiorespiratoires. L Association de Cardiologie Nord Pas de Calais compte 28 clubs Cœur et Santé, dont 16 pratiquent une activité de réadaptation. 13

14 Contacts Luc-Michel Gorre Communication de l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Pr Claire Mounier Vehier 1 ere Vice-Présidente de la Fédération Française de Cardiologie Présidente de l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Cardiologue au CHRU de Lille, chef du service de Médecine Vasculaire et HTA Philippe Egu Délégué régional de l Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordonne les Parcours du Cœur et les Parcours du Cœur Scolaires pour la région

CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins

CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins CœUR, artères et femmes aujourd'hui, LES FEMMES sont moins protégées QUE LES HOMMES La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUE

LES FACTEURS DE RISQUE LES FACTEURS DE RISQUE C EST QUOI UN FACTEUR DE RISQUE? C est une caractéristique lié à une personne, à son environnement à sa culture, à son mode de vie qui entraine pour elle une probabilité plus importante

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent Hypertension artérielle Des chiffres qui comptent REPÈRES 7 500 000 d hypertendus (15 à 20 % des adultes en 1990). La fréquence de l hypertension artérielle (HTA) augmente avec l âge. Mais sur 8 personnes

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR SES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur ses connaissances 3 Vrai Faux Rappel 4 Un AVC peut-il

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce carnet a été réalisé sous la coordination de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

Vous avez subi une ICT.

Vous avez subi une ICT. Vous avez subi une ICT. Apprenez comment éviter d en subir une autre. Vous avez subi une ict. apprenez comment éviter d en subir une autre. Une ischémie cérébrale transitoire (ou ICT) est une urgence médicale.

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

Si votre vie vous tient à COEUR

Si votre vie vous tient à COEUR Si votre vie vous tient à COEUR L E S M A L A D I E S C A R D I O VA S C U L A I R E S Le coeur est une pompe musculaire puissante et formidable: il pompe le sang oxygéné à travers les vaisseaux sanguins

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

Cazenove & Stédo. départ pour : RCV. Nous ne sommes pas que des super héros, nous sommes avant tout des Hommes comme les autres! Scénario.

Cazenove & Stédo. départ pour : RCV. Nous ne sommes pas que des super héros, nous sommes avant tout des Hommes comme les autres! Scénario. Cazenove & Stédo départ pour : RCV Nous ne sommes pas que des super héros, nous sommes avant tout des Hommes comme les autres! Scénario Cazenove Dessins Stédo Couleurs Christian Favrelle et Pierre Schelle

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire»

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» MC Iliou, R Brion, C Monpère, B Pavy, B Vergès-Patois, G Bosser, F Claudot Au nom du bureau du GERS Un programme de réadaptation

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème La fibrillation auriculaire : au cœur du problème Cette brochure a été spécialement conçue pour les personnes souffrant de fibrillation auriculaire (FA), un trouble souvent décrit comme un rythme cardiaque

Plus en détail

Livret d information destiné au patient MIEUX COMPRENDRE LA FIBRILLATION ATRIALE ET SON TRAITEMENT

Livret d information destiné au patient MIEUX COMPRENDRE LA FIBRILLATION ATRIALE ET SON TRAITEMENT Livret d information destiné au patient MIEUX COMPRENDRE LA FIBRILLATION ATRIALE ET SON TRAITEMENT Introduction Votre médecin vous a diagnostiqué un trouble du rythme cardiaque nommé fi brillation atriale.

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique J. Valty Diagnostic des coronaropathies. Pronostic après infarctus du myocarde. Indications particulières. Risques de l épreuve d effort? 1- Épreuve positive : segment

Plus en détail

BULLETIN TRAITEMENT Un guide complet à la santé et au bien être des7né aux personnes a9eintes du VIH/sida. Décembre 2011

BULLETIN TRAITEMENT Un guide complet à la santé et au bien être des7né aux personnes a9eintes du VIH/sida. Décembre 2011 BULLETIN TRAITEMENT Un guide complet à la santé et au bien être des7né aux personnes a9eintes du VIH/sida. Décembre 2011 CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE VIH ET LA MALADIE CARDIOVASCULAIRE Fonda7on des personnes

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans

Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans Karl Cernovitch Alex C. Samak Jay Brophy MD, PhD, Mark Goldberg PhD Hôpital Royal Victoria Division d'épidémiologie clinique C est arrivé à un Pro. Pourquoi

Plus en détail

Automesure de la tension artérielle

Automesure de la tension artérielle Automesure de la tension artérielle Pour mieux surveiller votre santé Illustration Imothep M.-S. Être bien informé, mieux se prendre en charge Souhaitez-vous mesurer vous-même votre tension? Comprendre

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE MEDICALE, C EST POSSIBLE!

DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE MEDICALE, C EST POSSIBLE! DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE MEDICALE, C EST POSSIBLE! Journée de la Fondation Cœur et Artères 23 septembre 2009 Palais du Luxembourg Paris DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE

Plus en détail

maladies des artères Changer leur évolution Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs

maladies des artères Changer leur évolution Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs maladies des artères Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs maladies des artères : comment, pourquoi? La principale maladie de nos artères, appelée athérosclérose,

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement Communiqué de presse Bayer HealthCare S.A.S. Parc Eurasanté 220, avenue de la Recherche 59120 LOOS France Tel.+333 28 16 34 00 www.bayerhealthcare.fr Favoriser l observance avec ALTO : l engagement de

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 23 ÉVALUATION DE

Plus en détail

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an DEFINITION APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE Buts : apporter aux organes ce dont ils ont besoin(o2 ) eliminer les déchets(co2.) APPAREIL : Pompe=cœur Tuyaux=artéres/veines PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

Plus en détail

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé Santé 1. Que pouvez-vous faire pour accorder la priorité à la santé de votre cœur? a) Évaluer vos risques b) En parler avec votre médecin c)

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES . LES MALADIES CHRONIQUES DANS LANAUDIÈRE LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES Source : Istockphoto Marie Eve Simoneau collaboration Christine Garand et Josée Payette Service de surveillance, recherche et évaluation

Plus en détail

Comment éviter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Protégez-vous avant qu il soit trop tard

Comment éviter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Protégez-vous avant qu il soit trop tard Comment éviter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral Protégez-vous avant qu il soit trop tard NEPAL OMAN G H A N A PARAGUAY BAHAMAS TURKS ET CAIQUES ÎLES (GB) SAINT-KITTS-ET-NEVIS SAINT-VINCENT-ET-

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PROMETRIUM Progestérone en capsules Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie

Plus en détail

Le VIH et votre apparence physique

Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Les personnes séropositives subissent-elles souvent des changements de l apparence physique? Il est difficile de dire avec exactitude

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

APRÈS L'ACCIDENT CORONAIRE

APRÈS L'ACCIDENT CORONAIRE APRÈS L'ACCIDENT CORONAIRE CE QUE JE DOIS FAIRE POUR PRÉVENIR LA RÉCIDIVE! Informations et conseils pour une bonne réadaptation La fédération française de cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation

Plus en détail

Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012

Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012 Assurance voyage et soins médicaux Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012 Nom : Date de naissance : JJ / MM / AAAA Numéro de membre : Numéro de police : DIRECTIVES POUR LE PROPOSANT IL

Plus en détail

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE LA TROUSSE COEUR EN SANTÉ L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE MALADIES DU COEUR Nom : Cochez s il y a lieu Contrôlez votre poids.

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Fibrillation atriale chez le sujet âgé

Fibrillation atriale chez le sujet âgé Dr Benoit Blanchard LE HAVRE Le 18 MARS 2014 Fibrillation atriale chez le sujet âgé Le plus fréquent des trouble du rythme cardiaque, 750,000 personnes atteintes de FA en France, 100,000 nouveaux cas chaque

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Maladie des valves Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Quelques repères épidémiologie éditorial Pr Bernard Iung Quelques repères Les maladies des valves

Plus en détail

Maladies chroniques et APS

Maladies chroniques et APS Maladies chroniques et APS Master de recherche Physiologie et Biomécanique des APS Dr. BETTAIEB Ramzi : M.A. ISSEP KEF Définition de la maladie chronique Selon l'organisation Mondiale de la Santé, la maladie

Plus en détail

N O S L I M I T E S?!

N O S L I M I T E S?! NOS LIMITES?! Cette brochure contient des informations essentielles sur l alcool et peut vous permettre de calculer votre. L alcool L alcool est une drogue licite et réglementée dont la substance psychoactive

Plus en détail

Une forte dynamique des prescriptions de ces nouveaux anti-coagulants oraux

Une forte dynamique des prescriptions de ces nouveaux anti-coagulants oraux 27 novembre 2013 Nouveaux anti-coagulants oraux : une étude de l Assurance Maladie souligne la dynamique forte de ces nouveaux médicaments et la nécessité d une vigilance accrue dans leur utilisation Les

Plus en détail

Défibrillateur automatique Implantable

Défibrillateur automatique Implantable Défibrillateur automatique Implantable endocavitaire (DAI) La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité de ses donateurs

Plus en détail

Migraine et mal de tête : des "casse-tête"

Migraine et mal de tête : des casse-tête Migraine et mal de tête : des "casse-tête" Tous concernés! De quoi s agit-il? Les migraines ne doivent pas être confondues avec les céphalées de tension, communément appelées les "maux de tête". En effet,

Plus en détail

Vivre avec l insuffisance cardiaque Information pour les patients et leur famille

Vivre avec l insuffisance cardiaque Information pour les patients et leur famille Vivre avec l insuffisance cardiaque Information pour les patients et leur famille EPICORE CENTRE Division of Cardiology 213 Heritage Medical Research Centre University of Alberta Edmonton, AB T6G 2S2 Phone:

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

Progrès dans le traitement des maladies cardio-vasculaires. Brochure d information des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche

Progrès dans le traitement des maladies cardio-vasculaires. Brochure d information des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche Progrès dans le traitement des maladies cardio-vasculaires Brochure d information des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche Notre cœur bat 100 000 fois par jour...4 Des maladies

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS Dr Mourot cardiologue Hôpital d Auxerre le 31 mars 2012 PLAN DE LA PRESENTATION ASSOCIATION

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année Assurance médicale Choix du voyageur L assurance est souscrite auprès de la Compagnie d Assurance Générale CUMIS, l une des sociétés du Groupe Co-operators. Proposition d assurance page 1 2015-2016 Bureau

Plus en détail

HEL-01298-de-0513-0001-21494. Des maladies dépistées grâce aux examens préventifs

HEL-01298-de-0513-0001-21494. Des maladies dépistées grâce aux examens préventifs HEL-01298-de-0513-0001-21494 Des maladies dépistées grâce aux examens préventifs Sommaire 1. Pourquoi des examens préventifs? 3 2. Examens préventifs pour le dépistage des facteurs de risque/maladies du

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur.

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Déclaration médicale Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le candidat

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

Pathologie VIH. Service maladies infectieuses Archet 1. Françoise ALEXIS, infirmière Monique BORGHI, infirmière 15 octobre 2013

Pathologie VIH. Service maladies infectieuses Archet 1. Françoise ALEXIS, infirmière Monique BORGHI, infirmière 15 octobre 2013 Pathologie VIH Service maladies infectieuses Archet 1 Françoise ALEXIS, infirmière Monique BORGHI, infirmière 15 octobre 2013 Les traitements antirétroviraux Sont classés en 5 familles selon leur mode

Plus en détail

Signes avant-coureurs et mesures d urgence à prendre - pour la vie

Signes avant-coureurs et mesures d urgence à prendre - pour la vie Signes avant-coureurs et mesures d urgence à prendre - pour la vie Sauriez-vous quoi faire en cas d urgence cardiaque? En apprenant les signes avant-coureurs d une crise cardiaque, d un arrêt cardiaque

Plus en détail

Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack,

Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack, Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack, 2003), et c est la seule sorte de muscle qui peut se contracter régulièrement sans fatigue; tandis que les autres

Plus en détail

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE La médication est importante, elle aidera à améliorer le travail du cœur et à éliminer le surplus d'eau. Il est important de prendre la médication

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Feuille d instructions destinée aux agents quant à la façon de remplir le questionnaire médical VacanSanté

Feuille d instructions destinée aux agents quant à la façon de remplir le questionnaire médical VacanSanté Feuille d instructions destinée aux agents quant à la façon de remplir le questionnaire médical VacanSanté Conseils pratiques : > Nous voulons que votre client puisse remplir le questionnaire médical sans

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail