ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement"

Transcription

1 Communiqué de presse Bayer HealthCare S.A.S. Parc Eurasanté 220, avenue de la Recherche LOOS France Tel Favoriser l observance avec ALTO : l engagement de Bayer HealthCare pour améliorer la prise en charge des maladies cardiovasculaires L objectif de la plateforme ALTO (Agir contre Le Thrombus et pour l Observance) est de proposer aux professionnels de santé et aux patients des outils afin d améliorer la prise en charge des pathologies thromboemboliques. Cette initiative s inscrit dans l engagement de Bayer HealthCare «Science For A Better Life *» dans le déploiement d outils d information à l attention des patients. Cette plateforme d outils a reçu le soutien de l Alliance du Cœur, une union nationale d associations de patients présentant une maladie cardio-vasculaire. L observance est un facteur clé de l efficacité des traitements. Après un épisode thromboembolique aigu, le suivi et le traitement doivent être adaptés à chaque patient. L accompagnement personnalisé du patient tout au long de son parcours de santé favorise son autonomie vis-à-vis de sa maladie et son adhésion au traitement. Mettre à disposition des traitements ne suffit pas, il faut s assurer du respect de leur bon usage. Paris, le 24 mars 2015 Comme le rappelle le Pr Karine Lacut, thérapeute et responsable de l Unité d Investigation Clinique du CHU de Brest, «il y a deux types de pathologies thromboemboliques : d une part, la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) thrombose veineuse profonde et/ou embolie pulmonaire et, d autre part, la pathologie thromboembolique artérielle, liée dans la majorité des cas à la fibrillation * La Science pour une vie meilleure - 1/5 -

2 atriale (FA). Ce trouble du rythme cardiaque favorise la formation de caillots intracardiaques dont la migration vers les artères cérébrales entraîne des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Le traitement prescrit est dans la majorité des cas un traitement anticoagulant.» «Pour avoir une bonne adhésion au traitement, précise le Pr Lacut, il faut que le patient comprenne son objectif qui est d éviter l extension ou la migration du thrombus». Dans la MTEV, «si le patient ne prend pas correctement son traitement, il s expose à un risque de récidive». Après l épisode aigu, il est en effet essentiel de maintenir la durée de traitement préconisée par le médecin. Pour la FA, la difficulté vient de la fréquence des formes asymptomatiques 1. Dans ces circonstances, «les patients doivent être informés que malgré l absence de symptômes, le risque de complication thromboembolique est bien réel». Outre le risque d événements thromboemboliques, le mésusage des anticoagulants s accompagne d un risque de saignement. «Il faut expliquer aux patients le danger de prendre des anticoagulants à des doses plus élevées que celles prescrites par le médecin ou pendant plus longtemps, et comment éviter les situations à risque de saignement.» ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement L objectif des outils élaborés dans le cadre de la plateforme ALTO est d accompagner le patient tout au long de son parcours de santé. Soit en proposant des outils aux professionnels de santé afin de les soutenir dans leurs pratiques quotidiennes : diagnostic, stratification du risque, coordination hôpital-ville. Soit en fournissant des supports d information aux professionnels de santé destinés à leurs patients afin de favoriser la compréhension de leur pathologie et - 2/5 -

3 donc indirectement d améliorer l observance («passeport circulation», carte de suivi) Un outil pédagogique, comme le CardioPoursuite est utilisé pour favoriser l information délivrée aux patients présentant une FA lors des séances d éducation thérapeutique collectives, à l exemple du CHU de Montpellier. Soit en mettant à disposition des aidants des informations sur l environnement des pathologies et leurs traitements. Ces outils à destination des patients et des professionnels de santé concernent la MTEV et la FA, mais aussi la situation à risque thrombo-embolique que constitue la chirurgie prothétique de hanche ou de genou. L information et l éducation des patients ont un rôle important «Bien impliquer les patients dans leur traitement est un facteur majeur de cohérence du traitement, d acceptation des médicaments et de meilleure observance», confirme le Pr Jean-Marc Davy, responsable du département de cardiologie et maladies vasculaires du CHU de Montpellier. D où l importance de la collaboration avec l'alliance du Cœur qui regroupe des fédérations et de nombreuses associations de patients autour des maladies cardio-vasculaires. Comme le souligne son Président, M. Philippe Thébault, «nous avons depuis toujours cette démarche d accompagnement des patients, mais aussi de leur famille et de leurs proches. Depuis la création de notre Union, il y a plus de 20 ans, nous cherchons à apporter des solutions notamment pour faire connaître le problème de la non-observance et ses conséquences». Une grande enquête réalisée en 2011 par l Alliance du Cœur auprès de adhérents, avec un taux de réponse non négligeable de 20 % eu égard à son ambition (160 questions), a révélé une insuffisance d information des malades cardio-vasculaires 2. «Sur les arythmies cardiaques, par exemple, 62 % des patients estiment avoir des connaissances insuffisantes ou très insuffisantes», fait remarquer M. Thébault. Toutes maladies cardio-vasculaires confondues, plus de la moitié des répondants (52 %) souhaitent être mieux informés pour mieux comprendre. C est la philosophie de la plateforme ALTO. Premières journées nationales d échanges autour de l éducation thérapeutique et anticoagulation Bayer Healthcare va soutenir les premières journées d échanges autour de l éducation thérapeutique qui auront lieu à Paris les 12 et 13 Juin prochains. L objectif de cette manifestation est de réunir les professionnels de santé ayant mis en place des projets autour de l éducation thérapeutique dans l anticoagulation. «Encourager et réunir les professionnels de santé pour qu ils puissent échanger et discuter de la prise en charge des patients et de l éducation thérapeutique autour de l anticoagulation s inscrit dans notre mission» souligne Philippe Mougin, Directeur des Affaires Publiques de Bayer HealthCare. - 3/5 -

4 Les outils ALTO à destination des patients sont disponibles sur À propos de Bayer HealthCare : Le groupe Bayer AG, basé à Leverkusen, (Allemagne) est une entreprise mondiale avec des compétences majeures dans le domaine de la santé, de l agriculture et des matériaux de haute performance. Filiale de Bayer AG, Bayer HealthCare compte collaborateurs et a réalisé un chiffre d affaires de 20 milliards d'euros pour l'année Présente dans plus de 100 pays c est l'une des toutes premières entreprises innovantes au monde dans le secteur de la santé humaine et animale et des produits médicaux. En France, Bayer HealthCare compte 1305 collaborateurs, et est présente au travers de ses 5 divisions : Pharmaceuticals, Diabetes Care, Consumer Care, Animal Health, Radiology & Interventional. En permettant le diagnostic et le traitement des maladies, ses produits sont le gage d un plus grand bien-être et d une meilleure qualité de vie. À propos de l'alliance du Cœur Reconnue par les pouvoirs publics, l Alliance du Cœur (ex FNAMOC) participe aux divers groupes de travail du Ministère de la santé. Engagée depuis sa création en faveur d une politique de prévention de proximité, l Alliance du Cœur organise ou relaye des actions d information auprès des jeunes afin de les sensibiliser aux menaces que représentent la suralimentation, la sédentarisation, le surmenage, le stress et la consommation de tabac. Références 1. Boriani G et al. Asymptomatic atrial fibrillation: clinical correlates, management and outcomes in the EORP-AF Pilot General Registry. Am J Med 2014 Dec 19. pii: S (14) alades.pdf (dernière consultation 27 février 2015) Contact presse : Bayer HealthCare / Samira Liem, Tél Capital Image / Stéphanie Chevrel Anne Bellion 45, rue de Courcelles Paris Tél. : Fax : /5 -

5 Déclarations de nature prévisionnelle Ce communiqué peut contenir des déclarations de nature prévisionnelle fondées sur les hypothèses et pronostics actuels des équipes dirigeantes du Groupe Bayer ou de ses sociétés opérationnelles. Ces déclarations peuvent se révéler inexactes et sont dépendantes de facteurs de risque pouvant conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la situation financière, l évolution ou les performances réels de la société et ceux exprimés dans les prévisions. Ces facteurs de risque incluent ceux figurant dans les documents publics disponibles sur le site Internet de Bayer : La société n assume aucune responsabilité concernant la mise à jour due à des informations nouvelles ou à des événements futurs ou autres. - 5/5 -

Communiqué de presse. 12 e congrès annuel de la European Cardiac Arrhythmia Society (ECAS) 2016

Communiqué de presse. 12 e congrès annuel de la European Cardiac Arrhythmia Society (ECAS) 2016 Communiqué de presse Non destiné aux médias américains et britanniques Bayer Canada 2920 Matheson Blvd. East Mississauga (Ontario) L4W 5R6 www.bayer.ca 12 e congrès annuel de la European Cardiac Arrhythmia

Plus en détail

PS : SECURITE DU PATIENT & GESTION DES RISQUES

PS : SECURITE DU PATIENT & GESTION DES RISQUES PS : SECURITE DU PATIENT & GESTION DES RISQUES NOMBRE DE REFERENCES : 12 NOMBRES DE PAGES : 5 LIGNES DIRECTRICES La sécurité du patient est devenue une priorité des politiques des systèmes de santé. Une

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Le améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Le DOMAINE D ACTIVITÉ Secteur Public Nexthink a été sélectionnée par le pour fournir

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés?

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? by Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? «Accompagner quelqu un, c est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C est

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L Action Sociale, à vos côtés "Protéger c'est s'engager" Une valeur fondamentale mise en œuvre par

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes & Entreprises Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

L ORGANISATION DE LA SECURITE LORS DE LA PREPARATION DES TRAVAUX

L ORGANISATION DE LA SECURITE LORS DE LA PREPARATION DES TRAVAUX L ORGANISATION DE LA SECURITE LORS DE LA PREPARATION DES TRAVAUX AIDE-MEMOIRE AVANT PROPOS Cet aide-mémoire se veut avant tout un outil pratique d information et de sensibilisation. Il est le fruit d une

Plus en détail

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Comité régional Sports pour Tous, chemin kerbel, LES AVIRONS Tel :. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Sommaire I - Contexte... II- Le programme...

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail

Colruyt industrialise sa gestion des risques avec MEGA

Colruyt industrialise sa gestion des risques avec MEGA industrialise sa gestion des risques avec MEGA Principaux objectifs Industrialiser l évaluation, le suivi et le contrôle des risques opérationnels. Disposer d un référentiel unique d informations fiables,

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Le secteur de la santé. Votre guide SMS

Le secteur de la santé. Votre guide SMS Le secteur de la santé Votre guide SMS Pourquoi utiliser le SMS? Le secteur médical est un milieu où l information doit circuler très rapidement et où les rapports entre médecins et patients sont primordiaux.

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION au service Allo-Parlons d Enfants

BULLETIN D ADHESION au service Allo-Parlons d Enfants Logo Association adhérente BULLETIN D ADHESION au service Allo-Parlons d Enfants Le présent bulletin est conclu entre : Le service Allo-Parlons d Enfants dont le siège est situé au 59, rue de Rennes à

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

La COG en facile à lire et à comprendre

La COG en facile à lire et à comprendre La COG en facile à lire et à comprendre Texte en facile à lire et à comprendre réalisé grâce à la collaboration d Elisabeth Bachelot, Louis Jurine et Béatrice Santarelli. La CNSA est la caisse nationale

Plus en détail

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales C Conférencedepressedu17mai2013 L Unapeipubliesesrecommandations pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales Dossier de presse Paris, le 17 mai 2013 L Unapei publie son livre blanc pour une

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Groupe Dyadeo _ Offre Accompagnement RH. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

Groupe Dyadeo _ Offre Accompagnement RH. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite Groupe Dyadeo _ Offre 1 L Qu est que le changement? Une démarche qui accompagne la vie de l entreprise face à l instabilité et au développement de son environnement Pourquoi un accompagnement? Pour définir

Plus en détail

à la protection sociale

à la protection sociale COURTIERS Ensemble, donnons toute sa valeur à la protection sociale Nos expertises complètent les vôtres En matière de protection sociale, votre capacité d analyse des attentes des entreprises et de leurs

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales»

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Franck MOREL Chargé d affaires

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION

MODE D EMPLOI. Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION MODE D EMPLOI Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION 1 PRÉSENTATION Il est désormais impossible d'ignorer l'importance des réseaux de diplômés

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R4 Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Pour rappel, les collèges sont de la compétence des conseils généraux,

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

Le diabète de type 2. 1. Contexte

Le diabète de type 2. 1. Contexte Le diabète de type 2 1. Contexte Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Cette maladie survient généralement

Plus en détail

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 %

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 % Actuellement, vous êtes près de 6,5 millions dans le monde et 150 000 en France à être atteints par la maladie de Parkinson. Vous pourrez avoir besoin d informations administratives, pratiques... ou tout

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC Fédération Française de Cardiologie Septembre 2011 Fédération Française de Cardiologie N 19792 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Enquête auprès

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe A propos du groupe : Gruppo Finanziaro S.p.A. est une holding et une société de services, cotée à la Bourse de Milan.

Plus en détail

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap Charte éthique de la société ES TEAM Voyages Familles et amis passent avant le handicap Agence de voyages spécialiste de vos séjours adaptés avec accompagnement La présente charte est le reflet de notre

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement ANNEXE N 3 Médiateur de la Société générale Le rapport d activité de la médiation est uniquement interne, nous n avons donc pas pu en avoir connaissance Historique du dispositif de médiation C est le 15

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

En premier lieu sur leur rôle respectif de l'expert-comptable et du commissaire aux comptes :

En premier lieu sur leur rôle respectif de l'expert-comptable et du commissaire aux comptes : Intervention à la Cour d appel le 10 décembre 2010 Le rôle du commissaire aux comptes dans l'anticipation et la prévention des difficultés des entreprises Particulièrement sur le sujet de la prévention

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

Dossier. Eovi Mcd mutuelle, AS Saint-étienne, ASSE Coeur-Vert

Dossier. Eovi Mcd mutuelle, AS Saint-étienne, ASSE Coeur-Vert Dossier de presse Eovi Mcd mutuelle, AS Saint-étienne, ASSE Coeur-Vert une démonstration de foot fauteuil pour promouvoir le handisport et sensibiliser chacun sur les différentes formes de handicap Communiqué

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) est l instance de référence en matière de nutrition.

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Onet DOMAINE D ACTIVITÉ Industrie et Services LIEU France PRINCIPAUX DÉFIS Assurer la

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI 2 du marketing Comment intégrer les missions marketing dans les profils de poste transport logistique? Le marketing d études Le marketing stratégique Le marketing produit Le marketing opérationnel et la

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

M2020 FRANCE. Résumé

M2020 FRANCE. Résumé M2020 FRANCE Résumé De l étude globale Marketing 2020 Thought Leadership 250+ interviews de CMOs 10,231 marketers dans 92 pays À M2020 France 387 participants de 24 entreprises françaises Objectif: Analyser

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Nous n avons aucun conflit d intérêt avec l industrie pharmaceutique

Plus en détail

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique Association Loi 1901, reconnue d intérêt général par arrêté CM n 1230/30 août 2007 SOMMAIRE I Préambule II Les missions de l association la Maison du Diabétique III Manifestation du 20 novembre 2011 1

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

La fin de vie, un sujet peu abordé dans les études de médecine

La fin de vie, un sujet peu abordé dans les études de médecine La fin de vie, un sujet peu abordé dans les études de médecine Retrouvez un sondage réalisé dans 32 des 47 facultés de médecine de France auprès des étudiants de médecine. 1 OMMAIRE DE L ÉTUDE I. Bilan

Plus en détail

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques,

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, L-ebore SAS 2013 La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, choisissez des solutions à portée de main... Qui sommes-nous? Spécialisée dans le domaine de

Plus en détail

Formation : Conduire une mission d audit

Formation : Conduire une mission d audit Formation : Conduire une mission d audit Objectif de la formation Profils des participants : Auditeurs juniors, seniors, chef de mission, responsables de service d audit interne Gestionnaires de risques

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire

Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire Presentation de la mise en œuvre des visites en presence d un tiers sur le territoire de Roanne. Loire Présentation : Agnès ROCHE : CDS enfance depuis 2010 auparavant responsable éducatif enfance sur le

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

L Éducation thérapeutique du patient (etp)

L Éducation thérapeutique du patient (etp) L Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) Préface La maladie chronique a un impact important sur la vie quotidienne du patient et de son entourage (changement du mode de vie, prise quotidienne d un traitement,

Plus en détail

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance Charte 1. Préambule 1.1. Contexte A notre époque où les outils de communication et d information sont de plus en plus nombreux,

Plus en détail

Rejoignez un master au service de vos entreprises

Rejoignez un master au service de vos entreprises TAXE D APPRENTISSAGE 2015 Rejoignez un master au service de vos entreprises Le Master IMT de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est une formation professionnelle basée à la fois sur une solide maîtrise

Plus en détail

La meilleure expertise pour votre activité est une question de précision

La meilleure expertise pour votre activité est une question de précision La meilleure expertise pour votre activité est une question de précision Un réseau national dense et structuré, au plus près de vos réalités Un nouveau réseau national est né, intégré à un ensemble de

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les directions juridiques pour développer de nouvelles compétences professionnelles

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Trouver des solutions efficaces

Trouver des solutions efficaces Trouver des solutions efficaces & adaptées à vos enjeux VOTRE PARTENAIRE SPÉCIALISTE EN ORGANISATION, GESTION, COMPTABILITÉ ET FINANCE Comment développer votre entreprise? Comment piloter efficacement

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

L assurance d un partenaire expert

L assurance d un partenaire expert L assurance d un partenaire expert EDITO Les missions et raisons d'être de notre entreprise : l assurance du risque prévoyance individuel ou collectif et tous les risques liés aux personnes. La démarche

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Campagne Diabète Enfant et Adolescent

Campagne Diabète Enfant et Adolescent Campagne Nationale de Prévention de l Acidocétose au Diagnostic du Diabète Journée Mondiale du Diabète Campagne 2010-2011 14 novembre 2010 Aide aux Jeunes Diabétiques www.diabete-france.net INFORMATION

Plus en détail

la qualité de vie des salariés

la qualité de vie des salariés facilit Un service innovant pour améliorer la qualité de vie des salariés VIE FAMILIALE VIE PROFESSIONNELLE SANTÉ LOGEMENT Service gratuit réservé aux adhérents en Prévoyance de la mutuelle CHORUM S engager

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Formations Analyse Transactionnelle et développement durable

Formations Analyse Transactionnelle et développement durable MBResilience 17, rue des Suisses 75014 PARIS tel : 06 81 79 73 89 mél : manuel.beguier@mbresilience.com SIRET : 524034188000028 N formation : 11754896375 Formations Manuel BEGUIER, formateur Ingénieur

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

Association pour le Droit à l Initiative Economique

Association pour le Droit à l Initiative Economique microcrédit Martinique Association pour le Droit à l Initiative Economique L association Des moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens L Adie est une association reconnue d utilité publique

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de travaux et encadrement de chantier de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

I. Rôle et fonction de l éducateur :

I. Rôle et fonction de l éducateur : La Résidence Sociale Jeune a été créée en 2002 pour recevoir des jeunes de 18 à 25 ans et plus. Elle offre 20 logements autonomes à loyers modérés. La Résidence Sociale est gérée par le PACT 04. L ADSEA

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail