DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015"

Transcription

1 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - JANVIER 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE L'ÉTAT DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE À TRAVERS DIFFÉRENTES STATISTIQUES ET RECHERCHES ANALYTIQUES. VERISIGN PRÉSENTE CE DOSSIER POUR METTRE EN LUMIÈRE LES TENDANCES IMPORTANTES DES ENREGISTREMENTS DES NOMS DE DOMAINE, NOTAMMENT LES INDICATEURS DE PERFORMANCE CLÉS ET LES OPPORTUNITÉS DE CROISSANCE, À L'INTENTION DES ANALYSTES DU SECTEUR, DES MÉDIAS ET DES ENTREPRISES.

2 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 SYNTHÈSE Le 3e triestre 201 s est clôturé avec une base de 28 illions d enregistreents de nos de doaine, tous doaines de preier niveau (TLD) confondus, soit une hausse de illions de nos de doaine ou de 1,6 % par rapport au 2e triestre 201. Les enregistreents ont augenté de plus de 18,1 illions, soit 6,8 % sur une année glissante.1 La plus iportante attaque DDoS liitée par Verisign au 3e triestre 201 a atteint 90 La base des doaines de preier niveau de code-pays (cctld) coptait 132,1 illions de nos de doaine, soit une hausse de 2,5 % sur un triestre glissant, et de 10,7 % sur une année glissante. GBITS/S Les doaines de preier niveau (TLD).co et.net ont connu une croissance groupée, atteignant un total cobiné de 130 illions de nos de doaine dans la zone ajustée au troisièe triestre 201. Cela représente une augentation de 3,3 % sur une année glissante. Au 30 septebre 201, la base de nos.co enregistrés représentait 11,9 illions de nos, alors que.net en coptait 15,1 illions.2 Les nouveaux enregistreents de.co et.net ont totalisé 8,7 illions au cours du troisièe triestre 201. Au cours du troisièe triestre 2013, les nouveaux enregistreents.co et.net ont totalisé 8,3 illions. Le classeent des plus iportants doaines de preier niveau en teres de taille de zone n a pas changé par rapport au deuxièe triestre 201. LES PLUS VASTES TLD PAR TAILLE DE ZONE Source : Zooknic, 3e triestre 201 ; Verisign, 3e triestre 201 ; Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201.co 1 (TOKELAU).tk 2 (ALLEMAGNE).de 3.net (CHINE).cn 5 (ROYAUME-UNI).uk 6.org 7 8 (FÉDÉRATION RUSSE).ru.info 9 (PAYS-BAS).nl MILLIONS Les plus grands doaines de preier niveau en teres de taille de zone étaient.co,.tk (Tokelau),.de (Alleagne),.net,.cn (Chine),.uk (Royaue-Uni),.org,.ru (Fédération russe),.info, et.nl (Pays-Bas).3 1 Les inforations sur les gtld et les cctld citées dans le présent rapport sont des estiations valables à la date d'élaboration du rapport et sont susceptibles de changer à esure que des inforations plus coplètes sont reçues. Le total coprend les nos de doaines internationalisés cctld. 2 Toute différence entre la soe de ces chiffres et le chiffre total de la base de nos de doaine est due aux arrondis. 3.tk est un cctld gratuit qui fournit des nos de doaine gratuits aux particuliers et aux entreprises. Le chiffre d'affaires est généré en onnayant les nos de doaine expirés. Les nos de doaine qui ne sont plus utilisés par l'inscrivant ou qui ont expiré sont récupérés par le registre et le trafic résiduel est vendu aux réseaux publicitaires. Rapport des tendances DDoS au 3e triestre 201, 2

3 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 RÉPARTITION DES gtld PAR TAILLE DE ZONE Plus vastes gtld et cctld coercialisés coe gtld par taille de zone Source : Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201 ; Zooknic, 3e triestre 201 Seuleent.co.tk.net.org.info.biz.co.obi.e.tv 22 % des utilisateurs pensent à l'heure actuelle qu'ils pourraient être la cible d'une cyber-attaque.5 Certains cctld, notaent.tk,.co,.e et.tv sont coercialisés au niveau ondial, utilisés par les inscrivants et traités par les oteurs de recherche coe des gtld.6 Le graphique ci-dessus classe la taille de zone des gtld et des cctld coercialisés coe gtld au 30 septebre 201, en tenant copte de cette classification. Les 10 gtld et cctld les plus iportants coercialisés coe des gtld par taille de zone étaient.co,.tk,.net,.org,.info,.biz,.co,.obi,.e et.tv au 30 septebre 201, représentant 179,2 illions d'enregistreents de no de doaine, soit 63,1 % du total ondial des enregistreents. Les attaques par déni de service distribué (DDoS) visant les clients de Verisign du secteur des édias et du spectacle ont représenté PLUS DE LA MOITIÉ de l'enseble des L I M I TAT I O N S au 3e triestre La navigation sur sartphone et tablette a représenté 52 % de l'enseble du trafic en ligne le jour de Thanksgiving.8 5 Le nobre d'internautes qui pensent ne pas risquer de devenir la cible de cyber-attaques est publié par B2B International et Kaspersky Lab. 6 Doaines géolocalisables par Google. 7 Rapport des tendances DDoS du 3e triestre 201, 8 Le volue de navigation sur sartphone et tablette le jour de Thanksgiving est publié par IBM. 3

4 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 Plus vastes nouveaux gtld par taille de zone, au 60e jour de leur période de disponibilité générale Source : Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201.xyz.club.wang.tokyo.expert.ninja.rentals.webca.events.wien pour cent À la fin du troisièe triestre 201, 13 nouveaux gtld ont été délégués dans la racine, dont 91 au cours du troisièe triestre 201. Les enregistreents de nouveaux gtld ont atteint 2 illions, soit 1,3 % du total des enregistreents de gtld.9 Le graphique ci-dessus représente le classeent du volue des 60 preiers jours d'enregistreent de ces nouveaux gtld totalisant 60 jours de disponibilité générale au cours du triestre. Pendant le troisièe triestre 201, 79 nouveaux gtld ont atteint 60 jours de disponibilité générale et, pari ceux-ci, les 10 plus iportants nouveaux gtld esurés par taille de zone le 60e jour de leur période de disponibilité générale respective étaient.xyz,.club,.wang,.tokyo,.expert,.ninja,.rentals,.webca,.events et.wien.10 RÉPARTITION DES cctld PAR TAILLE DE ZONE Plus vastes cctld par taille de zone Source : Zooknic, 3e triestre 201 Pour des inforations plus détaillées sur la éthodologie du dossier sur le secteur des nos de doaine, reportez-vous à la dernière page du rapport..tk.de.cn.uk.ru.nl.eu.br.au.fr (TOKELAU) (ALLEMAGNE) (CHINE) (ROYAUME-UNI) (FÉDÉRATION RUSSE) (PAYS-BAS) (UNION EUROPÉENNE) (BRÉSIL) (AUSTRALIE) (FRANCE) Au total, environ 132,1 illions d enregistreents de cctld ont été effectués au cours du 3e triestre 201, avec l ajout de 3,2 illions de nos de doaine, soit une hausse de 2,5 % par rapport au 2e triestre 201. Cela représente une augentation d environ 12,8 illions de nos de doaine, soit 10,7 % par rapport à l'année passée. Pari les 10 plus iportants cctld,.tk a bénéficié d une croissance globale supérieure à 9,1 % sur un triestre glissant. Au 30 septebre 201, il existait plus de 285 extensions cctld à l échelle ondiale déléguées dans la racine (nos de doaine internationalisés inclus), les 10 plus iportants cctld représentant 67,1 % du total des enregistreents de cctld. 9 Le nobre total de gtld et de leurs enregistreents est publié par l'interédiaire de Centralized Zone Data Service Les nouveaux gtld ayant atteint 60 jours de disponibilité générale au cours du troisièe triestre ont été déterinés en utilisant :

5 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 Nouveaux gtld géographiques coparés aux cctld existants Source : Centralized Zone Data Service, 3e triestre 201 ALLEMAGNE JAPON ROYAUME-UNI.de.berlin.haburg.ruhr.de.jp.tokyo.nagoya.uk.london.uk.jp Pari les nouveaux gtld à base géographique délégués, trois ont totalisé plus de enregistreents depuis leur ise en disponibilité générale à la fin du 3e triestre 201. notaent :.berlin (Alleagne) avec environ enregistreents,.tokyo (Japon) avec environ enregistreents,.london (RoyaueUni) avec environ enregistreents,.haburg (Alleagne) avec environ enregistreents,.ruhr (Alleagne) avec environ enregistreents et.nagoya (Japon) avec environ enregistreents. Au 30 septebre 201,.berlin,.haburg et.ruhr représentaient respectiveent 0,87 %, 0,10 % et 0,05 % du total des enregistreents référencés de TLD en Alleagne ;.tokyo et.nagoya représentaient respectiveent 1,5 % et 0,22 % du total des enregistreents référencés de TLD au Japon et.london représentait 0,20 % du total des enregistreents référencés de TLD au Royaue-Uni. CHARGE DES REQUÊTES DNS Au cours du 3e triestre 201, la charge quotidienne oyenne de requêtes du systèe de nos de doaine (DNS) de Verisign, issue de l'enseble des TLD exploités par Verisign, s est élevée à 11 illiards, avec un pic à 318 illiards au cours d'un seul triestre à ce jour. Par rapport au triestre précédent, la oyenne quotidienne a augenté de 20,1 % et le pic, de 55,6 %. En glisseent annuel, la oyenne quotidienne a augenté de 0 % et le pic, de 202,1 %. Charge de requêtes DNS par triestre 3e triestre 2006 au 3e triestre Pic des requêtes DNS quotidiennes Moyenne des requêtes DNS quotidiennes Milliards Billions e 3e tri 01 e s tri tre 2 1e es 006 ri 2 2e est 006 3e est 007 e est 007 1e es 007 ri 2 2e est 007 3e est 008 e est 008 1e es 008 ri 2 2e est 008 3e est 009 e est 009 1e es 009 ri 2 2e est 009 3e est 010 e est 010 1e es 010 ri 2 2e est 010 3e est 011 e est 011 1e es 011 ri 2 2e est 011 3e est 012 e est 012 1e es 012 ri 2 2e est 012 3e est 013 e est 013 1e es 013 ri 2 2e est 013 3e est 01 e 01 str e2 Q

6 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 ARTICLE PRÉSENTÉ CRYPTODEVISE ET SYSTÈME DE NOMS DE DOMAINE Les cryptodevises ont attiré une attention considérable au cours de l'an passé, pour une large part en raison de la popularité de Bitcoin. Lancé en 2008 anonyeent sous le pseudonye de «Satoshi Nakaoto», Bitcoin associe des protocoles cryptographiques à un astucieux prograe d'incitation pour créer une nouvelle «devise» décentralisée, sans aucun lien avec une banque centrale. 11 Les Bitcoins fraîcheent frappés sont attribués aux «ineurs» en copensation de leur travail, après vérification que les transactions précédentes en Bitcoin ont été correcteent enregistrées sur une «chaîne de blocs» publique. Les participants à Bitcoin transfèrent alors les soldes en Bitcoin entre eux via des transactions signées nuériqueent. Bien que les participants ne soient identifiés que par leur «adresse» Bitcoin nuérique, toutes les transactions sont enregistrées sur la chaîne de blocs. Par conséquent, le destinataire d'une transaction peut vérifier que l'expéditeur est «solvable», au oins jusqu'à l'heure de la ise à jour confirée la plus récente de la chaîne de blocs. L'idée que la cryptographie puisse perettre une nouvelle fore de systèe de paieent n'est pas nouvelle, elle reonte au oins aussi loin que l'article décisif présenté par David Chau lors de la conférence CRYPTO Dans le systèe iaginé par Chau, une banque centrale éet des valeurs en devise spécialeent foratée au profit des participants, la règle étant que seule la banque peut créer les valeurs. Toutefois, êe la banque ne sait pas quelles valeurs un participant a réelleent reçues. Les participants échangent alors ces valeurs entre eux, coe paieent pour des produits et services. Toutefois, la banque ne connaissant pas la valeur spécifique éise en faveur d'un participant, elle est incapable de déteriner, sur la base des dépôts ultérieurs, quelles transactions ont réelleent pris place entre les participants - d'où l'expression «espèces nuériques» pour ce type de systèe. Bitcoin se distingue des «espèces nuériques» de différentes façons : En preier lieu, les valeurs en devise nuérique ne sont pas éises par une banque centrale, et les Bitcoins ne sont pas adossés à une devise physique. La devise est au lieu de cela créée par l'interédiaire du protocole Bitcoin propreent dit, en copensation d'un travail. En second lieu, les chaînes de bits n'ont aucune «valeur» qui puisse être échangée coe paieent ou déposée en banque. Le solde de chacun des participants est au contraire déteriné par l'historique des transactions enregistré sur la chaîne de blocs. Un participant déontre qu'il est autorisé à transférer une partie de son solde en créant une signature nuérique, dans laquelle la clé publique de vérification de la signature correspond à son adresse Bitcoin. Enfin, les transactions en Bitcoin sont publiques, ais les participants ne sont identifiés que par leur adresse Bitcoin. Ainsi, n'iporte qui - y copris une banque centrale - peut déteriner quelles transactions ont eu lieu. En revanche, cette déterination se situe au niveau des adresses concernées. Personne ne connaît nécessaireent les individus ou organisations spécifiques que cachent les adresses, sauf s'ils choisissent eux-êes de s'identifier. Au oent où Chau a publié son article, l'idée que l'internet (alors intitulé «ARPA Internet» ou ARPANET) pourrait éventuelleent exercer un ipact profond sur le coerce coençait à se profiler. Ronald Rivest, Adi Shair et Leonard Adlean, dans leur article publié en 1978, présentaient une vision du systèe de cryptage RSA, «The era of electronic ail ay soon be upon us». 13 Ils déclaraient égaleent que la capacité de signature nuérique qu'ils décrivaient (otivés par l'article fondaental de Whitfield Diffie et Martin Hellan deux ans auparavant) aurait des «applications évidentes dans les systèes de courrier électronique et de transfert de fonds électronique». 1 Presque quatre décennies plus tard, le courrier électronique, le transfert de fonds électronique et de nobreuses autres fores de coerce électronique sont quasient oniprésents et les protocoles cryptographiques y jouent un rôle essentiel. Ce rôle a toutefois été liité à la production de versions nuériques de services de sécurité autrefois assurés par des oyens physiques. Les protocoles cryptographiques contribuent à protéger l'échange d'inforations sur les cartes de bancaires entre consoateurs et coerçants et entre coerçants et banques, qui serait autrefois passé par des bordereaux en papier. Ils protègent égaleent les transferts de fonds électroniques, autreent effectués par fax ou par téléphone. Bien que les volues soient considérableent plus iportants, les transactions de base sont pratiqueent les êes que par 11 Satoshi Nakaoto. Bitcoin : A Peer-to-Peer Electronic Cash Syste. Manuscrit, 31 octobre David Chau. Blind signatures for untraceable payents. Dans Advances in Cryptology : Proceedings of CRYPTO 82, pages 199 à 203. Plenu, R.L. Rivest, A. Shair et L. Adlean. A ethod for obtaining digital signatures and public-key cryptosystes. Counications de l'acm, 21(2) :120 à 126, février Whitfield Diffie et Martin E. Hellan. New directions in cryptography. IEEE Transactions on Inforation Theory, IT-22(6), novebre

7 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 le passé et ipliquent des transferts de valeurs dans les devises conventionnelles éises par les banques centrales. C'est à ce stade que l'écosystèe de cryptodevise éergent fait un bond en avant : l'écosystèe crée la devise par lui-êe. La banque centrale est replacée par la foule décentralisée des ineurs et les registres privés du systèe bancaire, par une chaîne de blocs publique. En plus des inforations davantage axées sur l'infrastructure entionnées dans le cadre latéral de cet article, l'activité du no de doaine associé à Bitcoin continue plus généraleent à augenter, coe illustré par le graphique ci-dessous, réceent publié dans le blog de Verisign intitulé Between the Dots. 16 Au cours de la preière année qui a suivi la publication de l'article de Satoshi Nakaoto, seuls huit nos de doaine contenant la chaîne «bitcoin» étaient enregistrés et seuleent 295 au cours de la deuxièe année. Le nobre d'enregistreents a régulièreent augenté depuis, avec plus de dans les doaines.co et.net dans la seule période de janvier à août 201. Ce rythe est siilaire à celui de 2013, qui a produit plus de enregistreents. Des ventes de nos de doaine de grande valeur ont égaleent eu lieu, BTC. co s'étant vendu pour 1 illion de $. 17 Source : Verisign Data Analyzer Bien que l'ipact ultie des systèes de cryptodevise sur la finance «réelle» deeure obscur, il est clair que les applications Internet - autorisées par des réseaux et une inforatique oniprésents - constituent une force puissante pour l'innovation financière. Qu'il s'agisse d'une cryptodevise basée sur une chaîne de blocs, de transactions signées nuériqueent rattachées à un copte dans une banque centrale ou d'un systèe totaleent différent, l'avenir de l'argent réside dans les transactions fondées sur Internet. Il sera intéressant de voir où nous conduiront les élanges éergents de nouvelles et d'anciennes devises, décentralisées et déléguées, anonyes et de arque. POINTS COMMUNS AVEC LE DNS À peu près à l'époque où Diffie, Hellan et RSA présentaient leurs systèes de cryptage et où Chau lançait les espèces nuériques, Paul Mockapetris créait le concept du Systèe de no de doaine, décrit dans le docuent RFC Le coerce électronique tel que nous le connaissons aujourd'hui se profilait à échéance d'une décennie, ais Mockapetris prévoyait que toutes les applications d'internet en rapide développeent nécessiteraient un «espace de nos cohérent utilisé pour se référer aux ressources», «devant être aintenu de façon distribuée». Le systèe qui en a résulté est à la fois centralisé et distribué. La racine centrale et par conséquent l'espace de nos ondial unique du DNS assure sa cohérence, ais il peut être délégué dans des sous-espaces indépendants, exploités par de nobreuses parties, partout dans le onde. Cet espace de nos ondial distribué s'est avéré fondaental dans de nobreuses applications d'internet et l'est encore dans l'écosystèe de cryptodevise où, bien que la devise propreent dite ne nécessite aucune autorité centrale, l'exploitation de l'écosystèe est entièreent basée sur la navigation jusqu'aux ressources par l'interédiaire du DNS. Par exeple, la page d'accueil de Bitcoin Counity Foundation réside sur bitcoin.org ; les spécifications du systèe sont aintenues sur bitcoin.it ; le code source et les propositions de perfectionneent sont distribués via github.co et les inforations de chaîne de blocs sont disponibles sur blockchain.info. Le DNS constitue égaleent le écanise par lequel les nœuds du réseau point-à-point Bitcoin se découvrent utuelleent via le robot analyseur «bitcoin-seeder». En outre, bien que les adresses Bitcoin soient anonyes, toute entreprise ayant investi dans l'élaboration d'une arque attire les visiteurs sur son site web, identifié par le no de doaine, si elle souhaite accepter les paieents en Bitcoin - plutôt que d'annoncer sipleent une adresse Bitcoin nuérique. L'adresse Bitcoin, tout coe l'adresse IP du site web, deeurent discrètes. Enfin, bien que le code source et les autres docuentations puissent noraleent être publiés en plaçant des «ancrages» dans la chaîne de blocs (il existe d'ailleurs des propositions proetteuses en ce sens), la éthode fiable et confidentielle pour ettre les ressources Bitcoin à la disposition du public consiste actuelleent à s'appuyer sur des éthodes qui jouissent déjà de la confiance du public. Chacun peut ensuite naviguer jusqu'aux inforations qui l'intéressent, exacteent coe pour accéder à toutes les autres ressources sur Internet : no de doaine vers adresse IP, vers ressource. Mêe un écosystèe décentralisé a besoin d'une éthode de confiance neutre pour se connecter au reste du onde. 15 P. Mockapetris.RFC882 : Doain Naes Concepts and Facilities. Novebre Doain Registrations : Is Bitcoin Going Mainstrea? Between the Dots. Décebre Jenin Mathew. Bitcoin Doain BTC.co Sold for $1M. International Business Ties, août

8 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE / JANVIER 2015 EN SAVOIR PLUS Pour vous abonner ou accéder aux archives du Dossier sur le secteur des nos de doaine, consultez le site VerisignInc.co/DNIB. Envoyez vos coentaires ou vos questions par e-ail à À PROPOS DE VERISIGN En qualité de leader ondial des nos de doaine et de la sécurité d'internet, Verisign optiise la navigation invisible qui peret à chacun d'aller où bon lui seble sur internet. Depuis plus de 15 ans, Verisign exploite l'infrastructure d'un portefeuille de doaines de preier niveau, qui coprend notaent.co,.net,.tv,.edu,.gov,.jobs,.nae et.cc, ainsi que deux des 13 serveurs racine ondiaux d'internet. L'éventail de produits de Verisign inclut égaleent des services de protection contre le déni de service distribué (DDoS), les prestations idefense Security Intelligence Services et Managed DNS. Pour découvrir ce que signifie Optiisé par Verisign, consultez le site VerisignInc.co. MÉTHODOLOGIE Les données présentées dans ce rapport sur les cctld, notaent les esures sur triestres et années glissants, reflètent les inforations à la disposition de Verisign lors de l'établisseent de ce rapport et peuvent intégrer des odifications et ajusteents relatifs à des périodes de rapport antérieures, fondés sur des inforations obtenues depuis leur date de publication, afin de refléter plus préciséent le taux de croissance des cctld. En outre, les données disponibles pour ce rapport sont susceptibles de ne pas inclure celles qui concernent les 283 extensions cctld déléguées à la racine, ais uniqueent les données disponibles lors de la préparation de ce rapport. En ce qui concerne les données gtld et cctld dont la source est Zooknic, l'analyse de Zooknic utilise une coparaison des odifications de fichier de zone racine du no de doaine, coplétée par les données Whois sur un échantillon statistique de nos de doaine, qui indique le bureau d'enregistreent responsable d'un no de doaine spécifique et la situation géographique de l'inscrivant. Les données coportent une arge d'erreur en fonction de la taille de l'échantillon et du arché. Les données cctld sont basées sur l'analyse des fichiers de zone racine. Pour des inforations plus détaillées, consultez le site ZookNIC.co. Les inforations présentées ou accessibles sur ce site Web font pas partie de ce rapport. Le processus Fast Track IDN cctld de l'internet Corporation for Assigned Naes and Nubers peret aux pays et territoires utilisant des langues basées sur des écritures non latines de proposer aux utilisateurs des nos de doaine en caractères non latins. Le preier rapport triestriel de Verisign sur les cctld IDN délégués dans la zone racine à cette époque date du 1er triestre Sachant que cette croissance n'est pas intervenue au cours du 1er triestre 2012, les changeents dans les enregistreents de no de doaine pour chaque nouveau TLD ont été synchronisés au début avec le triestre de lanceent initial des variantes IDN.IDN, afin de odéliser plus étroiteent les odifications de la croissance des nos de doaine dans le onde. Après le lanceent initial, le taux de croissance triestriel des précédents lanceents de TLD a été appliqué pour déteriner la base du doaine. Ces ajusteents ont produit une courbe de croissance pour chacun des TLD représentatif des cycles de vie d'introduction des TLD. ÉVÉNEMENTS DE L'INDUSTRIE Événeents à venir dans l'industrie jusqu'au 30 juin 2015 : ICANN 52 : du 8 au 12 février 2015, Singapour IETF 92 : du 22 au 27 ars 2015, Dallas Doaining Europe : du 23 au 25 avril 2015, Valence, Espagne ICANN 53 : du 21 au 25 juin 2015, Buenos Aires Les déclarations contenues dans le présent couniqué, à l exception des inforations et données rétrospectives, constituent des déclarations prospectives au sens de l article 27A du Securities Act de 1933 et de l article 21E du Securities Exchange Act de 193 aendé. Ces déclarations ipliquent des risques et des incertitudes susceptibles d entraîner une différence notable entre nos résultats réels et les résultats forulés ou sous-entendus dans de telles déclarations prospectives. Les risques et incertitudes potentiels coprennent, entre autres, l'incertitude que le inistère du coerce aéricain approuve l'un de nos exercices de notre droit d'augenter le prix par no de doaine.co, dans certaines circonstances, l'incertitude que nous serons en esure de déontrer au inistère du coerce aéricain que les conditions du arché justifient la suppression des restrictions tarifaires sur les nos de doaine.co et l'incertitude quant à d'autres odifications négatives de nos conditions tarifaires ; l'ipossibilité de renouveler des contrats essentiels dans des conditions siilaires ou l'ipossibilité totale de les renouveler ; l'incertitude quant au chiffre d'affaires, à la rentabilité future et aux fluctuations potentielles des résultats d'exploitation triestriels en raison de facteurs coe des restrictions d'augentation de prix aux teres du contrat de registre.co, de changeents de pratiques de arketing et publicitaires, notaent celles des bureaux d'enregistreent tiers, l'augentation de la concurrence et une pression tarifaire provenant de services concurrents proposant des prix inférieurs aux nôtres ; odification des algorithes de oteur de recherche et des pratiques de paieent publicitaires ; incertitude quant à notre réussite de développeent et de coercialisation de nos nouveaux produits et services, incertitude quant à l'adoption par le arché de nos nouveaux produits et services, le cas échéant, ou du résultat des revenus ; conditions éconoiques ondiales difficiles ; problèes de privatisation en cours de l'adinistration d'internet ; les conséquences de problèes légaux ou autres résultant de nos activités ou de celles des bureaux d'enregistreent ou des inscrivants, ou litiges au sens large ; l'incertitude concernant le résultat ultie ou le ontant des bénéfices que nous recevrons, le cas échéant, de la déduction de stock sans valeur ; lois et régleentations gouverneentales nouvelles ou existantes ; changeents de coporteent des clients, des odèles de platesfores Internet et de la navigation en ligne ; interruptions du systèe ; violations de la sécurité ; attaques de pirates inforatiques, virus ou actes de vandalise intentionnels sur Internet ; notre capacité à continuer l'expansion de notre infrastructure pour répondre à la deande ; incertitude liée aux dépenses et au teps nécessaire aux deandes d'indenisation, le cas échéant, concernant des désinvestisseents achevés ; ainsi que l'ipact de l'introduction des nouveaux gtld, les délais de leur introduction, l'ipact du contrat de registre de l'icann pour les nouveaux gtld et si nos candidatures pour les gtld et celles des candidats aux gtld pour lesquels nous soes engagés à fournir des services adinistratifs de registre seront couronnées de succès ; ainsi que l'incertitude concernant l'ipact, le cas échéant, de la délégation dans la zone racine de quelques 1 00 nouveaux TLD. Des d inforations plus détaillées sur les facteurs de risque potentiel susceptibles d affecter les résultats d activité et financiers de notre entreprise sont présentées dans les docuents déposés auprès de la SEC, notaent le rapport annuel de la société sur le forulaire 10-K pour l exercice clos le 31 décebre 2013, les rapports triestriels sur le forulaire 10-Q, et les rapports courants sur le forulaire 8-K. Verisign décline toute obligation d actualiser ces déclarations prospectives après la date de cette annonce. VerisignInc.co 2015 VeriSign, Inc. Tous droits réservés. VERISIGN, le logo VERISIGN, et les autres arques coerciales, arques de services et designs sont des arques coerciales déposées ou non déposées appartenant à VeriSign, Inc. et à ses filiales aux États-Unis et à l étranger. Toutes les autres arques coerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Verisign Public

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE Verisign propose un état des lieux du secteur des noms de domaine à travers

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net,

Plus en détail

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES Seaine de la PME BDC 2014 Résué --------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

L indice des prix à la consommation

L indice des prix à la consommation L indice des prix à la consoation Base 2004 Direction générale Statistique et Inforation éconoique 2007 L indice des prix à la consoation Base 2004 = 100 La Direction générale Statistique et Inforation

Plus en détail

Utiliser Internet Explorer

Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer Internet Explorer est le plus utilisé et le plus répandu des navigateurs web. En effet, Internet Explorer, couraent appelé IE, est le navigateur

Plus en détail

2.1 Comment fonctionne un site?

2.1 Comment fonctionne un site? Coent fonctionne un site? Dans ce chapitre, nous allons étudier la liste des logiciels nécessaires à la création d un site ainsi que les principes de base indispensables à son bon fonctionneent. 2.1 Coent

Plus en détail

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LE NOM DE DOMAINE EN TANT QU OPERATEUR DE REGISTRE.COM ET.NET, VERISIGN FAIT UN ETAT DES LIEUX DU SECTEUR DES NOMS

Plus en détail

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité École Doctorale de Grenoble Master 2 Recherche Systèes et Logiciel Disponibilité des s Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA

Plus en détail

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE LABORATOIRE NATIONAL HENRI BECQUEREL Note technique LNHB/04-13 Arrondissage des résultats de esure Nobre de chiffres significatifs M.M. Bé,

Plus en détail

Les bases de données. Historique

Les bases de données. Historique 1 Les bases de données Aujourd hui indispensables dans tous les systèes de gestion de l inforation, les bases de données sont une évolution logique de l augentation de la deande de stockage de données.

Plus en détail

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération 2 e B et C 1 Position. Vitesse. Accélération 1 Mécanique : Cinéatique du point La écanique est le doaine de tout ce qui produit ou transet un ouveent, une force, une déforation : achines, oteurs, véhicules,

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.alternativesjournal.ca/people-and-profiles/web-exclusive-ela-alumni-make-splash

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.alternativesjournal.ca/people-and-profiles/web-exclusive-ela-alumni-make-splash Une personne de 60 kg est à gauche d un canoë de 5 de long et ayant une asse de 90 kg. Il se déplace ensuite pour aller à droite du canoë. Dans les deux cas, il est à 60 c de l extréité du canoë. De cobien

Plus en détail

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Agenda Aperçu des noms de domaines, du calendrier gtld et du programme des nouveaux gtld Pourquoi l'icann fait cela; impact potentiel de cette initiative

Plus en détail

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris e-coerce+ agazine d inforation d Octave N 11 Juin 2014 TO Passez au e-coerce pour siplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-coerce 23-25 septebre - Paris Salon #vad.conext 21-23 octobre -

Plus en détail

Compte-rendu technique complet et détaillé des cookies

Compte-rendu technique complet et détaillé des cookies Copte-rendu technique coplet et détaillé des cookies Site Web audité : Date de l audit : 01 Aug 2015 http://www.sd-france.co/ Ce docuent est fourni pour accopagner la gestion du consenteent de MSD France

Plus en détail

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon HUB nuérique * Accro à tout Le nuérique 04 08 10 12 14 16 18 Posté par Laurent et Olivier de la Clergerie. Fabrice Lacroix, 44 ans. Teinté d innovation et d entrepreneuriat, le parcours de Fabrice épouse

Plus en détail

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande «Des places de jeux pour tous» Forulaire de deande Ce questionnaire infore quant à la place de jeu en projet et ne constitue pas une grille d évaluation. Les renseigneents doivent donner une ipression

Plus en détail

Présentation de l'iana Notes de présentation

Présentation de l'iana Notes de présentation Présentation de l'iana Notes de présentation Date 29 septembre 2008 Contact Kim Davies, Responsable des services de la zone racine kim.davies@icann.org Bien qu'internet soit connu pour être un réseau mondial

Plus en détail

Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011

Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011 Le Centre de Tri Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011 Contexte 2 Objectifs 4 Projet 6 Lieu 8 Équipe projet 11 S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel

Plus en détail

L étalonnage par traceur Compton, une nouvelle méthode de mesure primaire d activité en scintillation liquide

L étalonnage par traceur Compton, une nouvelle méthode de mesure primaire d activité en scintillation liquide PH. CASSEE L étalonnage par traceur Copton, une nouvelle éthode de esure priaire d activité en scintillation liquide he Copton source efficiency tracing ethod, a new standardization ethod in liquid scintillation

Plus en détail

innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES innovation / construction / territoire Crèche odulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Présentation de la crèche éco-responsable et odulaire de la Rose des vents à Gaillac La

Plus en détail

Abstract. Key-words: The flowshop problem, Heuristics, Job scheduling, Total flowtime.

Abstract. Key-words: The flowshop problem, Heuristics, Job scheduling, Total flowtime. Abstract Since the flowshop scheduling proble has found to be an NP-coplete proble, the developent of heuristic algoriths that give better solutions becoe necessary. In this paper we discuss how to resolve

Plus en détail

EXERCICE II : LE TELEPHONE "POT DE YAOURT" (5 points)

EXERCICE II : LE TELEPHONE POT DE YAOURT (5 points) USA 2005 EXERCICE II : LE TELEPHONE "POT DE YAOURT" (5 points) A l'ère du téléphone portable, il est encore possible de couniquer avec un systèe bien plus archaïque L'onde sonore produite par le preier

Plus en détail

M2102 - Architecture des réseaux

M2102 - Architecture des réseaux M2102 - Architecture des réseaux 8 - Service de Nom de Domaine (DNS) Cyril Pain-Barre IUT Aix-Marseille - Dept INFO Aix version du 10/3/2014 Cyril Pain-Barre 8 - DNS 1 / 16 Le DNS (Domain Name Service)

Plus en détail

CONTRAT CADRE. [cctld], groupe immatriculé conformément aux lois de [pays], dont le siège social est sis [lieu], ci-après "cctld"

CONTRAT CADRE. [cctld], groupe immatriculé conformément aux lois de [pays], dont le siège social est sis [lieu], ci-après cctld CONTRAT CADRE Le présent Contrat-Cadre ("CC") est conclu entre : [cctld], groupe immatriculé conformément aux lois de [pays], dont le siège social est sis [lieu], ci-après "cctld" et The INTERNET CORPORATION

Plus en détail

Réseaux Évidentiels pour la fusion de données multimodales hétérogènes : application à la détection de chutes

Réseaux Évidentiels pour la fusion de données multimodales hétérogènes : application à la détection de chutes Réseaux Évidentiels pour la fusion de données ultiodales hétérogènes : application à la détection de chutes Paulo Arando Cavalcante Aguilar To cite this version: Paulo Arando Cavalcante Aguilar. Réseaux

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Échafaudage de façade UNI 70/100

Échafaudage de façade UNI 70/100 Stark gerüstet. Échafaudage de façade 70/100 Français valable à partir du 15.04.2013 Table des atières Montage du systèe / Avantages du systèe 2-3 Châssis 4-5 Planchers 6 Escaliers «intérieurs» 7 Escaliers

Plus en détail

THESE. Applications des algorithmes d'auto-organisation à la classification et à la prévision

THESE. Applications des algorithmes d'auto-organisation à la classification et à la prévision UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE U.F.R. DE MATHEMATIQUES et INFORMATIQUE Année 999 THESE Pour obtenir le rade de DOCTEUR DE L'UNIVERSITE PARIS I Discipline : Mathéatiques Présentée et soutenue publiqueent

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

Noms de domaines internationalisés (IDN)

Noms de domaines internationalisés (IDN) Noms de domaines internationalisés (IDN) Marc Blanchet Viagénie http://www.viagenie.ca Présenté aux Journées Tunisiennes de l'internet, Février 2008 Plan DNS Noms de domaines internationalisés Rôle et

Plus en détail

Améliorez votre référencement

Améliorez votre référencement https://www.google.fr Améliorez votre référencement avec Symantec Google est de loin le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Et il entend bien le rester. Son extraordinaire popularité s explique

Plus en détail

RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 4E ÉDITION 4E TRIMESTRE 2014

RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 4E ÉDITION 4E TRIMESTRE 2014 RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE D'ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ (DDOS) 4E ÉDITION 4E TRIMESTRE RAPPORT VERISIGN SUR LES TENDANCES EN MATIÈRE 4E TRIMESTRE SOMMAIRE SYNTHÈSE 3 TENDANCES

Plus en détail

Convention entre l Etat et l AFNIC portant sur la gestion du nom de domaine de premier niveau correspondant au «.fr»

Convention entre l Etat et l AFNIC portant sur la gestion du nom de domaine de premier niveau correspondant au «.fr» Convention entre l Etat et l AFNIC portant sur la gestion du nom de domaine de premier niveau correspondant au «.fr» ENTRE : L Etat, représenté par le ministre chargé des communications électroniques,

Plus en détail

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin DOSSIER DE DEMANDE D ENREGISTREMENT D UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Code de l Environneent Livre V Titre I SNC du Chein de Paris Création d un bâtient d activité industrielle

Plus en détail

PHANTOM 3. Guide de démarrage rapide PROFESSIONAL V1.0

PHANTOM 3. Guide de démarrage rapide PROFESSIONAL V1.0 PHANTOM 3 PROFESSIONAL Guide de déarrage rapide V.0 Phanto 3 Professional Découvrez votre Phanto 3 Professional. La caéra du Phanto 3 Professional vous peret d'enregistrer des vidéos en 4K et de prendre

Plus en détail

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS IDENTIFIER. CONTRÔLER. PROTÉGER. Guide de migration RENOUVELLEMENTS ET MISES À NIVEAU DES LICENCES : Guide de migration PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE GAMME ENDPOINT SECURITY

Plus en détail

La mémoire C HAPITRE S EPT. 7.1 Qu est-ce que la mémoire? 166. 7.2 L utilisation de la mémoire à court terme 169

La mémoire C HAPITRE S EPT. 7.1 Qu est-ce que la mémoire? 166. 7.2 L utilisation de la mémoire à court terme 169 La éoire C HAPITRE S EPT 7.1 Qu est-ce que la éoire? 166 Les types de éoires 166 Vue d enseble des processus éoriels 168 7.2 L utilisation de la éoire à court tere 169 La éoire iconique 169 La éoire à

Plus en détail

LE RESEAU GLOBAL INTERNET

LE RESEAU GLOBAL INTERNET LE RESEAU GLOBAL INTERNET 1. INTRODUCTION Internet est un réseau international, composé d'une multitude de réseaux répartis dans le monde entier - des réseaux locaux, régionaux et nationaux, ainsi que

Plus en détail

LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3

LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3 LES NOMS DE DOMAINE (Notes) TABLE DES MATIÈRES 0.00 GÉNÉRALITÉS... 2 1.00 NOMS DE DOMAINES GÉNÉRIQUES INTERNATIONAUX... 3 2.00 NOMS DE DOMAINES À SUFFIXE DE DÉSIGNATION NATIONALE (cctld)... 4 3.00 PROCÉDURE

Plus en détail

Solutions de sécurité des données Websense. Sécurité des données

Solutions de sécurité des données Websense. Sécurité des données Sécurité des données Data Security Suite Data Discover Data Monitor Data Protect Data Endpoint Solutions de sécurité des données Sécurité des Données: l approche de permet d assurer l activité de l entreprise

Plus en détail

Équations générales des milieux continus

Équations générales des milieux continus Équations générales des ilieux continus Jean Garrigues 1 ai 212 ii Avant-propos L objectif de ce cours est d établir les équations générales régissant tous les ilieux continus, qu ils soient solides ou

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Fiche technique: Sécurité des terminaux Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Présentation permet de créer un environnement (terminaux, messagerie et Web) protégé

Plus en détail

COMMENT DEPOSER UN NOM DE DOMAINE?

COMMENT DEPOSER UN NOM DE DOMAINE? Le nom de domaine est l identité d une entreprise ou organisation sur Internet. Il se compose de deux éléments. 1 - un domaine de 2 ème niveau appelé aussi «racine» : suite de caractères correspondant

Plus en détail

LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES 10-1 LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE 00 GENERALITES 2 00.01 CONSISTANCE DES OVRAGES 2 00.02 DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES 2 00.03 DISPOSITIONS TECHNIQES GENERALES 4 01 DESCRIPTIF TECHNIQE 16 01.01

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP LE GROUPE LÈVE 38 M SUR LE MARCHÉ RÉGLEMENTÉ D EURONEXT PARIS (AVANT EXERCICE DE L OPTION DE SURALLOCATION PORTANT SUR UN MAXIMUM DE 5

Plus en détail

MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN

MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN 1. Introduction Le règlement (UE) n 610/2013 du 26 juin 2013 a modifié la convention d'application de l'accord de Schengen,

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE LA LOCATION

PROFESSIONNELS DE LA LOCATION Locations de vacances PROFESSIONNELS DE LA LOCATION Inforations pour les propriétaires-loueurs exigeants Bienvenue chez Interhoe! Logeents de vacances 2012 Alleagne 1 400 Andorre 40 Autriche 1 750 Belgique

Plus en détail

Nouvelle approche pour la protection complexe des réseaux d entreprise. Kaspersky. OpenSpaceSecurity

Nouvelle approche pour la protection complexe des réseaux d entreprise. Kaspersky. OpenSpaceSecurity Nouvelle approche pour la protection complexe des réseaux d entreprise Kaspersky Open Open Kaspersky Open Space Security est une solution développée pour la protection de tous les types de nœuds de réseau,

Plus en détail

Rod Beckstrom Président directeur général

Rod Beckstrom Président directeur général À l intention des candidats potentiels aux nouveaux gtld, L ICANN poursuit un objectif commun : l Internet mondial stable et sécurisé. En maintenant la sécurité et la stabilité du système de noms de domaine,

Plus en détail

Gamme et conseils de mise en œuvre

Gamme et conseils de mise en œuvre ENVELOPPE DU BÂTIMENT Gae et conseils de ise en œuvre BATIROC COMPLÉMENT DE GAMME, nous consulter PROFILS DE BARDAGE BATIBAC 4-25BV BATIBAC 6-25BH BATIBAC 5-35BH 25 267,5 FACE B (extérieur) 25 80,8 FACE

Plus en détail

Guide d'initiation aux. certificats SSL. Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en ligne. Document technique

Guide d'initiation aux. certificats SSL. Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en ligne. Document technique Document technique : Guide d'initiation aux certificats ssl Document technique Guide d'initiation aux certificats SSL Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Annexe 5. Kaspersky Security For SharePoint Servers. Consulting Team

Annexe 5. Kaspersky Security For SharePoint Servers. Consulting Team Annexe 5 Kaspersky Security For SharePoint Servers Consulting Team 2015 K A S P E R S K Y L A B Immeuble l Européen 2, rue 1 Joseph Monier 92859 Rueil Malmaison Cedex Table des matières Table des matières...

Plus en détail

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios LE SERVICE DNS Voici l'adresse d'un site très complet sur le sujet (et d'autres): http://www.frameip.com/dns 1- Introduction : Nom Netbios et DNS Résolution de Noms et Résolution inverse Chaque composant

Plus en détail

Présentation du système DNS

Présentation du système DNS Présentation du système DNS Résolution de noms Configuration des clients DNS Configuration du serveur DNS Configuration des zones DNS La délégation d de zones DNS Les outils d'administration Résolution

Plus en détail

Exemple d application: l annuaire DNS Claude Chaudet

Exemple d application: l annuaire DNS Claude Chaudet Exemple d application: l annuaire DNS Claude Chaudet 66 Institut Mines-Télécom Nommage des machines sur Internet n Le DNS (Domain Name System) est un annuaire associant des noms textuels et des adresses

Plus en détail

Charte de nommage du «.tn»

Charte de nommage du «.tn» République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Charte de nommage du «.tn» Version 1.3 Table des matières Article

Plus en détail

CREATION PAR LE GREFFIER DE FONDS D'AFFECTATION SPECIALE. Section 1

CREATION PAR LE GREFFIER DE FONDS D'AFFECTATION SPECIALE. Section 1 Cour Pénale Internationale International Criminal Court Instruction Administrative ICC/AI/2004/005 Date : 04 novembre 2004 CREATION PAR LE GREFFIER DE FONDS D'AFFECTATION SPECIALE Section 1 L'article 116

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ Aujourd'hui, les clients des banques peuvent effectuer la plupart

Plus en détail

-«Charte de Nommage» : toute règle administrative édictée par une Unité d Enregistrement ou un Registre pour enregistrer un Nom de Domaine.

-«Charte de Nommage» : toute règle administrative édictée par une Unité d Enregistrement ou un Registre pour enregistrer un Nom de Domaine. FranceDNS - CONDITIONS GENERALES DES NOMS DE DOMAINE CG-ND version 2.0 en date du 1er décembre 2012 FranceDNS SAS, 165 avenue de bretagne 59000 LILLE FRANCE, Ci-après dénommée «FranceDNS» S engage à réaliser

Plus en détail

PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES

PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES Sommaire ARTICLE 1. DONNÉES PERSONNELLES QUE NOUS RECUEILLONS ARTICLE 2. DONNÉES RELATIVES A LA CONSULTATION DU SITE o 2.1. L'intérêt de voir s'afficher des

Plus en détail

LEXIQUE DES NOMS DE DOMAINE

LEXIQUE DES NOMS DE DOMAINE LEXIQUE DES NOMS DE DOMAINE Adresse IP : adresse numérique, par exemple 195.20.224.113, utilisée pour localiser un serveur sur Internet en opposition au nom de domaine qui est la version alphabétique d'une

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE aster «aîtrise d Ouvrage Publique et Privée» 9 ÈE PROOTION GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 SOAIRE Formalites d accueil... 3 Présentation générale du aster... 3 Programme détaillé du tronc

Plus en détail

USERGATE MAIL SERVER. Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises :

USERGATE MAIL SERVER. Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises : USERGATE MAIL SERVER Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises : Facile a` configurer et controler Sans a` coups Sécurité totale Filtrage du spam ultime FONCTIONNEMENT Gestion d'e-mail

Plus en détail

IBM SPSS Direct Marketing

IBM SPSS Direct Marketing IBM SPSS Statistics 19 IBM SPSS Direct Marketing Comprenez vos clients et renforcez vos campagnes marketing Points clés Avec IBM SPSS Direct Marketing, vous pouvez : Comprendre vos clients de manière plus

Plus en détail

INTERNET, C'EST QUOI?

INTERNET, C'EST QUOI? INTERNET, C'EST QUOI? Internet, c'est quoi? «Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et

Plus en détail

Variation totale en %

Variation totale en % jeudi 16 février 2012 Kingfisher annonce un chiffre d'affaires en progression de 2,2 % au quatrième trimestre, en hausse de 4,0 % à taux de change constants (+ 0,9 % à surface comparable). Le groupe prévoit

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

SPÉCIFICATION DE L'API VERISIGN OPENHYBRID CLOUD SIGNALING

SPÉCIFICATION DE L'API VERISIGN OPENHYBRID CLOUD SIGNALING DOSSIER TECHNIQUE SPÉCIFICATION DE L'API VERISIGN OPENHYBRID CLOUD SIGNALING Version 1.0 Janvier 2015 VerisignInc.com DÉNI DE RESPONSABILITÉ LÉGALE DÉCLARATION DE COPYRIGHT Copyright 2015 VeriSign, Inc.

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

Autour des nombres et des polynômes de Bernoulli

Autour des nombres et des polynômes de Bernoulli Autour des nobres et des polynôes de Bernoulli Gaëtan Bisson d après un cours de Don Zagier Résué En athéatiques, les nobres de Bernoulli ont d abord été étudiés en cherchant à calculer les soes du type

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE aster «aîtrise d Ouvrage Publique et Privée» 8 EE PROOTION GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 SOAIRE Formalites d accueil... 3 Présentation générale du aster... 3 Programme détaillé du tronc

Plus en détail

Estimations d erreur a priori de la méthode de Lagrange Galerkin pour les équations de type Kazhikhov Smagulov

Estimations d erreur a priori de la méthode de Lagrange Galerkin pour les équations de type Kazhikhov Smagulov Estiations d erreur a priori de la étode de Lagrange Galerkin pour les équations de type Kazikov Sagulov Jocelyn Étienne b,a Pierre Saraito a a LMC-IMAG, BP 53, 3841 Grenoble cedex b Adresse actuelle:

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE Salon de l iobilier d entreprise règleent de décoration VALIDATION DES PROJETS Vos projets d aénageent de stand devront être validés dans le cadre du respect des règles d architecture du salon et du respect

Plus en détail

Conditions générales d abonnement en ligne et d utilisation du site

Conditions générales d abonnement en ligne et d utilisation du site Conditions générales d abonnement en ligne et d utilisation du site Ce site est édité par Veolia Eau - Compagnie Générale des Eaux, nommé Veolia dans la suite du document, SCA au capital de 2.207.287.340,98

Plus en détail

Guide d'utilisation de la formule VPS E-commerce Prestashop. Créez votre boutique en toute simplicité!

Guide d'utilisation de la formule VPS E-commerce Prestashop. Créez votre boutique en toute simplicité! Guide d'utilisation de la formule VPS E-commerce Prestashop Créez votre boutique en toute simplicité! Sommaire 1. L'offre VPS e-commerce Prestashop...3 2. Mise en place de la boutique...4 3. Créer votre

Plus en détail

SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS EN LIGNE

SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS EN LIGNE SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS EN LIGNE Ce supplément en ligne et notre Déclaration sur la protection des renseignements personnels décrivent nos pratiques

Plus en détail

Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018

Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018 Bernin, le 12 septembre 2013 Communiqué de presse Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018 Exercice

Plus en détail

Fiche technique: Sécurité des terminaux Symantec Endpoint Protection La nouvelle technologie antivirus de Symantec

Fiche technique: Sécurité des terminaux Symantec Endpoint Protection La nouvelle technologie antivirus de Symantec La nouvelle technologie antivirus de Symantec Présentation Protection avancée contre les menaces. Symantec Endpoint Protection associe Symantec AntiVirus à la prévention avancée des menaces pour fournir

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de Symantec Backup Exec System Recovery Granular Restore Option

Guide de l'utilisateur de Symantec Backup Exec System Recovery Granular Restore Option Guide de l'utilisateur de Symantec Backup Exec System Recovery Granular Restore Option Guide de l'utilisateur de Symantec Backup Exec System Recovery Granular Restore Option Le logiciel décrit dans le

Plus en détail

Protocole NSI Registry de registraire (RRP) version 1.1.0

Protocole NSI Registry de registraire (RRP) version 1.1.0 Groupe de travail Réseau S. Hollenbeck Request for Comments : 2832 M. Srivastava Catégorie : Information Network Solutions, Inc. Registry Traduction Claude Brière de L Isle mai 2000 Protocole NSI Registry

Plus en détail

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau.

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau. Firewall I- Définition Un firewall ou mur pare-feu est un équipement spécialisé dans la sécurité réseau. Il filtre les entrées et sorties d'un nœud réseau. Cet équipement travaille habituellement aux niveaux

Plus en détail

Culture numérique Nommage et gouvernance de l'internet

Culture numérique Nommage et gouvernance de l'internet Culture numérique Nommage et gouvernance de l'internet Hervé Le Crosnier Université de Caen Basse-Normandie herve.lecrosnier@unicaen.fr Internet Une interconnexion de réseaux Nommer (une personne, un service,

Plus en détail

Un guide étape par étape pour le trading des options binaires

Un guide étape par étape pour le trading des options binaires Un guide étape par étape pour le trading des options binaires www.cedarfinance.com Sommaire 3 Les meilleures raisons pour effectuer des transactions sur les options binaires 4 Les options binaires: leur

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

L expertise en sécurité pour toutes les entreprises! Passez à la vitesse supérieure. Kaspersky. avec. Open Space Security

L expertise en sécurité pour toutes les entreprises! Passez à la vitesse supérieure. Kaspersky. avec. Open Space Security L expertise en sécurité pour toutes les entreprises! Passez à la vitesse supérieure 2010 avec Kaspersky Open Space Security Aujourd hui, le réseau d une entreprise est un espace ouvert dynamique, mobile.

Plus en détail

Observation des modalités et performances d'accès à Internet

Observation des modalités et performances d'accès à Internet Observation des modalités et performances d'accès à Internet Avant-propos La base de cette étude est constituée par les informations collectées par l'outil Cloud Observer d'iplabel (chargement des différents

Plus en détail

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape www.cedarfinance.com Index 3 Les meilleures raisons pour commencer le trading d Options Binaires 4 Les Options Binaires: Histoire 5 Comment réaliser

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

PUISSANCE ET SIMPLICITE. Business Suite

PUISSANCE ET SIMPLICITE. Business Suite PUISSANCE ET SIMPLICITE Business Suite LA MENACE EST REELLE Les menaces numériques sont une réalité pour votre entreprise, quelle que soit votre activité. Que vous possédiez des données ou de l'argent,

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail