innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES"

Transcription

1 innovation / construction / territoire Crèche odulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

2 Présentation de la crèche éco-responsable et odulaire de la Rose des vents à Gaillac La counauté de counes Tarn & Dadou a présenté le 31 janvier 2013 la crèche de la Rose des vents - Avenue des Alizés à Gaillac. Une preière réalisation utilisant un concept très innovant de bâtient à ossatures bois odulaire et déplaçable, construit par la société Constructions Ecosy Sud. Une structure collective éco-responsable qui répond aux besoins du territoire en teres d aénageent, et qui allie une rapidité de réalisation et des charges de fonctionneent iniisées (bâtient basse consoation). Ce concept de systèe constructif représente aussi une réelle opportunité de développeent d une nouvelle filière éconoique locale avec un avenir proetteur. Ce nouveau bâtient de a pour abition de déontrer que de nouveaux systèes constructifs peuvent concurrencer les équipeents traditionnels en teres de rapidité de réalisation, d ipact environneental, d efficience énergétique et de confort pour les utilisateurs. Après une phase d étude et d ingénierie d un ois, les 13 odules à ossature bois coposant la crèche ont été fabriquée en 3 ois au sein des ateliers de l usine d ESCAFFRE PRODUCTION à Albi, avant d être acheinés à Gaillac en convoi exceptionnel par la route. Leur asseblage sur le site de la crèche a pris en tout et pour tout 5 jours. Reste ensuite l aénageent intérieur et des abords à finaliser pour son ouverture prévue en août bois, et le groupe Suisse BATINEG basé à Genève détenteur de ce savoir-faire. Un transfert technologique et industriel qui se présente ainsi coe porteur de développeent et d eploi local pour le départeent tarnais. Le coût d investisseent total de ce projet de crèche porté par la Counauté de counes Tarn & Dadou représente un budget de HT, subventionné à hauteur de par l Europe, l Etat, la Région et la Caf. 2 D une capacité d accueil de 20 places, la crèche de la Rose des vents fera alors figure d un preier ouvrage unique en son genre et un exeple ajeur pour la prootion de ce systèe ECOSY TM de construction odulaire. Un bon oyen de concrétiser et porter les fortes abitions de la co-entreprise CONSTRUCTION ECOSY SUD, fruit de la rencontre entre ESCAFFRE PRODUCTION, société ebléatique tarnaise du secteur de la filière

3 La Counauté de counes TARN & DADOU ESCAFFRE PRODUCTION Table Ronde 1 Marie-Christine Jaillet Nadine Coldefy Jocelyne Blaser Jean-Pierre Cordier Table Ronde 2 Jean-Pierre Loustau Elian Coent Alain Castells Luc Floissac Table Ronde 3 Gérard Poujade Stéphane Carassou Sabine Pradelle Marc Streichenberger Le bâtient éco-responsable en perspective 1 > Le bâtient de deain : enjeux et perspectives 2 > Matériaux et techniques : de l innovation à tous les étages 3 > Le bâtient éco-responsable : levier du développeent éconoique et territorial B > Le Biztro de Tarn & Dadou : déjeuner convivial et professionnel Ayant identifié le potentiel [ 9 h h 00 ] de développeent que Jeudi représente 9 juin le bâtient 2011 éco-responsable, les Tables au cinéa Rondes Gaillac de Tarn (81)& Dadou ont été organisées sur ce thèe en Inscrivez-vous sur Tarn & Dadou est une institution au service des counes, des entreprises et des habitants de son territoire. Tarn & Dadou est un territoire attractif de habitants regroupantles bassins de vie de Gaillac et de Graulhet. Avec ses 200 collaborateurs, le rôle de Tarn & Dadou est de favoriser un développeent cohérent et haronieux du territoire, que ce soit pour renforcer son développeent éconoique créateur d eplois ou pour créer des logeents accessibles à tous, tout en aîtrisant l urbanisation. Contact : François CARBONNEL Tél. : +33 (0) / Fondée en 1952, la société ESCAFFRE PRODUCTION est une entreprise failiale de transforation de bois. La société est iplantée sur la zone industrielle Albipôle à Terssac (Tarn). Elle est dotée des dernières technologies pour étudier, concevoir et fabriquer des charpentes industrielles ferettes, charpentes traditionnelles, urs à ossature bois et solive etal web easi-joist. La société ESCAFFRE PRODUCTION est équipée de achines à coandes nuérique dirigées par un bureau d études coposé de 4 dessinateurs DAO pour un effectif total de 17 spécialistes du bois. Contact : Jean ESCAFFRE Mob. +33 (0) / Les élus de la counauté de counes en visite aux ateliers de Escaffre Production à Terssac (décebre 2012) avec touleco-tarn.fr BATINEG CONSTRUCTIONS ECOSY SUD Fort d une expéreience de plus de 15 ans, le groupe Batineg peut se prévaloir de nobreuses réalisations en Suisse coe en France. La société suisse BATINEG, fondée en 1997 et basée à Genève, est une entreprise générale de solutions constructives innovantes. Très active dans la construction en bois, «son coeur de étier», pour les équipeents publics (écoles, crèches, arènes sportives, etc.), de pavillons et de villas, BATINEG construit dans le respect du développeent durable. Sous son enseigne, l entreprise réunit des copétences et savoir-faire copléentaires innovant autour de l expertise des constructions bois, coe les façades photovoltaïques et les toitures végétalisées. Elle copte aujourd hui un effectif 35 eployés. Contact : Frédéric GUILLOT Tél. : +41 (0) / Fruit de l association au cours de l année 2011 des entreprises BATINEG et ESCAFFRE PRODUCTION, la société CONSTRUCTIONS ECOSY SUD est une entreprise de fabrication de constructions à ossatures bois odulaires et déplaçables. Son systèe constructif ECOSY TM représente un concept innovant en teres de rapidité de réalisation, d ipact environneental réduit, d efficience énergétique et de confort pour les utilisateurs. L entreprise est installée au Centre d Affaires Bureau Club, à Terssac. Contact : Jean ESCAFFRE Mob. +33 (0) / Jean-Jacques Ghelfi (Batineg) entouré de Pascal Néel et Jean-Michel Escaffre lors de la pause du 13 èe et dernier odule le 31 janvier

4 sions Dien dule ue o q a h c de L l ht ois té de b Quanti icie Superf 2 360

5 Nobr es de od ules 13 Poids oyen de cha que o dule k Nobr ed de crèc e places he Conso énergé ation tique <50kw h/2/a n Durée d 20 u chan tier g 6 ois Ingénie rie Fabrica : 1 ois tion en atelier Iplan : 3 o ta is sur site tion/asseb l age : 5 jour s Investi sseen t 00 HT dont 59 5 de Euro 000 HT sub v pe, de l Etat, d entions et de la e CAF la Régi on 5

6 Crédit : D. Rousseau Que représente ce projet de crèche pour le territoire de Tarn & Dadou? Y a-t-il un avenir pour ce type de bâtient en Tarn & Dadou? Une fois que les odules seront installés, dans quel délai la crèche ouvrira-t-elle? 6 Pascal Néel Président de la C.C. Tarn & Dadou (Gaillac - Graulhet) La réalisation de cette nouvelle structure reflète à la fois notre politique de service public de proxiité et notre stratégie de développeent éconoique. D une part, c est un atout suppléentaire pour renforcer l accueil de la petite enfance dans un secteur du territoire où la déographie est en augentation constante ; d autre part, c est une opération qui correspond aux enjeux locaux de développeent éconoique et d aénageent du territoire. En effet, par cette opération, nous aéliorons l attractivité du territoire de Tarn & Dadou puisque nous augentons de presque 10% notre offre d accueil en structure collective et nous contribuons au développeent d une filière éconoique : celle du bâtient odulairedéplaçable éco-responsable. Depuis plusieurs années, nous orientons notre politique de développeent vers l éergence des filières éconoiques soucieuses du développeent durable. C est coe cela que nous avons is en relation il y a deux ans les sociétés Batineg et Escaffre Production et qu elles viennent de donner naissance à Constructions Ecosy Sud. Les élus de la counauté de counes sont convaincus que ce type de bâtient éco-responsable, odulaire et déplaçable, répond aux besoins de territoires coe le nôtre. Tout en ayant de gros atouts qualitatifs, dont la possibilité de déénager la structure, ce type de bâtient allie une rapidité de réalisation et des charges de fonctionneent iniisées (bâtient basse consoation). Je suis persuadé que ce systèe constructif a de l avenir et qu il va intéresser de nobreuses collectivités et entreprises dans la région et au-delà. Etant donnée l originalité de ce projet et les contraintes régleentaires liées à la réalisation d un tel équipeent, on avance de anière epirique. En effet, une crèche est un type de bâtient qui cuule les contraintes iposées par les organises coe la PMI* ou la Caf. Cependant, la livraison devrait se faire en avril prochain, soit six ois seuleent après le début du chantier. Nous prévoyons ensuite de ettre la crèche en service à copter du ois d août, le teps de réaliser les aénageents obiliers, de finaliser le projet pédagogique et les inscriptions. Dans l intervalle, Constructions Ecosy Sud pourra en faire un bâtient-téoin et une vitrine de son savoir-faire. Nous espérons que cela pourra déboucher sur des coandes et, le cas échéant, perettre à cette nouvelle entreprise de développer son activité et de créer de l eploi. *PMI : Service de la protection aternelle et infantile (Conseil Général du Tarn)

7 Jean-Michel Escaffre Dirigeant ESCAFFRE PRODUCTION Terssac (81) *BBC : Bâtient Basse Consoation Coent ESCAFFRE PRODUCTION s est positionnée sur le arché du systèe constructif odulaire? En 2006, nous avons installé notre site industriel sur la zone d Albipôle à Terssac, avec tout un systèe de production basé sur le nuérique. Et autour de cet outil de production, nous avons entaé une réflexion interne autour de la ise en place des nores de la construction, de l ipact environneental, et donc de nouvelles éthodes de travail. Aujourd hui, au-delà du étier d origine de «charpentier», ESCAFFRE PRODUCTION est devenu principaleent un concepteur et fabricant d éléents structurels bois pour le bâtient. C est un étier qui se spécialise et très encadré, et qui doit répondre à de fortes contraintes techniques. Et à l heure actuelle, nous soes toujours des précurseurs avec notre aîtrise et l application des nobreuses nores techniques et environneentales applicables à notre secteur d activité. Quels ont été les investisseents de la société ESCAFFRE PRODUCTION pour la ise en place de ce projet? Des investisseents ont été nécessaires principaleent au niveau des oyens huains, avec un renforceent des équipes de notre bureau d études. Nous avons aussi adapté notre surface de production avec la création à l été 2012 d un hall d asseblage de Il a fallu ensuite copléter une partie de notre atériel technique avec notaent quelques engins pour la anutention des éléents structurels des odules. Pour finaliser le transfert technologique de ce concept de systèe constructif au sein de notre entreprise, il nous a fallu aussi ettre en place avec notre partenaire BATINEG des forations spécifiques pour perettre à nos poseurs d acquérir une parfaite aîtrise technique de la fabrication du produit odulaire. Quelle perspective pour la filière bois représente ce type de construction selon vous? Nous croyons beaucoup à ce systèe constructif odulaire et déplaçable. Pour nos clients, il constitue une solution très flexible et à forte valeur ajoutée. De surcroît, c est un produit hauteent qualitatif qui répond d une part aux nores BBC*, et d autre part à la régleentation therique Ce qui est un atout ajeur suppléentaire, car assez unique actuelleent pour l offre odulaire présente sur le arché. Nous avons aujourd hui une forte deande pour l utilisation de ce concept sur le secteur du tourise pour de la résidence hôtelière, avec des odules séparés ou juxtaposables, ou pour des capings, qui recherchent des structures d accueil plus qualitatives. Le secteur du bâtient individuel constitue aussi un réel potentiel de arché pour tout ce qui concerne la réalisation de petits studios, l aénageent de pièces copléentaires jusqu à l extension de pavillons privés. 7

8 8 Jean-Jacques Ghelfi Dirigeant GROUPE BATINEG Coent le groupe BATINEG s est iposé coe spécialiste de la construction en bois? Dès nos débuts en 1997, nous nous soes orientés vers ce concept de bâtients écologiques et odulaires, donc flexibles et évolutifs. C était une nouvelle approche à êe de répondre aux besoins d une société en perpétuelle utation. Nous avons choisi le bois coe atériau de base, afin d offrir un confort durable (dans les deux sens du tere)». Durant toutes ces années, l évolution du groupe s est faite principaleent autour de l écologie. Quelle est la principale spécificité de votre entreprise? L évolution dans la construction écologique est apparu coe une évidence (toitures végétales, photovoltaïque, façades passives). Toute notre technologie est centrée autour de ce concept. Notre spécificité réside dans la construction rapide et efficace de projets divers. Pour offrir des solutions de bâtients, le groupe Batineg réunit sous son enseigne des savoir-faire copléentaires: Batineg (entreprise générale avec des solutions globales avec garantie en tere de prix, délai et exécution), Direx (bureau de direction des travaux), Atlante (bureau d études), Batiflex (concept innovant de constructions en bois), Constructions Ecosy (concept d habitat bois conteporain «odulaire»), Faceactive (résultat d une évolution iportante en atière d intégration de panneaux photovoltaïques à un concept de façade). Quels ont été les raisons principales de l alliance avec l entreprise ESCAFFRE PRODUCTION? La société ESCAFFRE PRODUCTION détient une longue expérience et un savoir-faire unique sur la région sud en France dans la transforation du bois, avec ses enuisiers et charpentiers. Nous avons été convaincus aussi de la capacité de son bureau d études à conduire et ener de tels projets techniques de systèe constructif odulaire bois. Nous avons ensuite travaillé enseble à la ise en place du transfert technologique vers les équipes d ESCAFFRE PRODUCTION pour la aîtrise de notre concept d habitat bois «odulaire» Ecosy TM.

9 Le projet a été accopagné techniqueent et adinistrativeent par la SEM 81. Intervenants : SCP SABATIER (Architectes), BATINEG (Bureau Etude Conception Modules Bois) ETB (OPC), ETB ENVIRONNEMENT (Bureau étude), SOCOTEC (Bureau de contrôle), Cabinet SOUSTELLE-VIES (Coordonnateur SPS) CONSTRUCTIONS ECOSY SUD (Entreprise Générale), LACLAU (Gros Œuvre VRD), ESCAFFRE PRODUCTION (Modules bois et enuiseries), SOULIE (Etanchéité), TRUJILLO (Plâtrerie Isolation), LACOMBE (Peintures sols souples), LAGREZE & LACROUX (Electricité, CVC) 9

10 Clip de présentation Un fil sur l accoplisseent du chantier de la crèche est consultable à l adresse : ted.fr Il coprend une séquence tie-lapse illlustrant le ontage pas-à-pas de ce bâtient odulaire et une présentation des atouts du projet par ses principaux acteurs. Une réalisation effectuée par l agence de counication Vent d Autan à Gaillac. Crèche odulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) François CARBONNEL Tél. : +33 (0) e-ail : Jean ESCAFFRE Mob. : +33 (0) e-ail : Frédéric GUILLOT Tél. : +41 (0) e-ail :

DOSSIER DE PRESSE CONCEPTION & RÉALISATION. Crèche Modulaire La Rose. des Vents JEUDI 31 JANVIER 2013 11H00 /GAILLAC COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

DOSSIER DE PRESSE CONCEPTION & RÉALISATION. Crèche Modulaire La Rose. des Vents JEUDI 31 JANVIER 2013 11H00 /GAILLAC COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DOSSIER DE PRESSE CONCEPTION & RÉALISATION Crèche Modulaire La Rose des Vents JEUDI 31 JANVIER 2013 11H00 /GAILLAC COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Sommaire p3 Communiqué de presse p4 Chiffres clé et implantation

Plus en détail

Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011

Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011 Le Centre de Tri Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011 Contexte 2 Objectifs 4 Projet 6 Lieu 8 Équipe projet 11 S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel

Plus en détail

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES Seaine de la PME BDC 2014 Résué --------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin DOSSIER DE DEMANDE D ENREGISTREMENT D UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Code de l Environneent Livre V Titre I SNC du Chein de Paris Création d un bâtient d activité industrielle

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE Salon de l iobilier d entreprise règleent de décoration VALIDATION DES PROJETS Vos projets d aénageent de stand devront être validés dans le cadre du respect des règles d architecture du salon et du respect

Plus en détail

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris e-coerce+ agazine d inforation d Octave N 11 Juin 2014 TO Passez au e-coerce pour siplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-coerce 23-25 septebre - Paris Salon #vad.conext 21-23 octobre -

Plus en détail

L indice des prix à la consommation

L indice des prix à la consommation L indice des prix à la consoation Base 2004 Direction générale Statistique et Inforation éconoique 2007 L indice des prix à la consoation Base 2004 = 100 La Direction générale Statistique et Inforation

Plus en détail

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE LABORATOIRE NATIONAL HENRI BECQUEREL Note technique LNHB/04-13 Arrondissage des résultats de esure Nobre de chiffres significatifs M.M. Bé,

Plus en détail

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande «Des places de jeux pour tous» Forulaire de deande Ce questionnaire infore quant à la place de jeu en projet et ne constitue pas une grille d évaluation. Les renseigneents doivent donner une ipression

Plus en détail

Les bases de données. Historique

Les bases de données. Historique 1 Les bases de données Aujourd hui indispensables dans tous les systèes de gestion de l inforation, les bases de données sont une évolution logique de l augentation de la deande de stockage de données.

Plus en détail

2.1 Comment fonctionne un site?

2.1 Comment fonctionne un site? Coent fonctionne un site? Dans ce chapitre, nous allons étudier la liste des logiciels nécessaires à la création d un site ainsi que les principes de base indispensables à son bon fonctionneent. 2.1 Coent

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - JANVIER 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité École Doctorale de Grenoble Master 2 Recherche Systèes et Logiciel Disponibilité des s Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA

Plus en détail

Abstract. Key-words: The flowshop problem, Heuristics, Job scheduling, Total flowtime.

Abstract. Key-words: The flowshop problem, Heuristics, Job scheduling, Total flowtime. Abstract Since the flowshop scheduling proble has found to be an NP-coplete proble, the developent of heuristic algoriths that give better solutions becoe necessary. In this paper we discuss how to resolve

Plus en détail

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon HUB nuérique * Accro à tout Le nuérique 04 08 10 12 14 16 18 Posté par Laurent et Olivier de la Clergerie. Fabrice Lacroix, 44 ans. Teinté d innovation et d entrepreneuriat, le parcours de Fabrice épouse

Plus en détail

Échafaudage de façade UNI 70/100

Échafaudage de façade UNI 70/100 Stark gerüstet. Échafaudage de façade 70/100 Français valable à partir du 15.04.2013 Table des atières Montage du systèe / Avantages du systèe 2-3 Châssis 4-5 Planchers 6 Escaliers «intérieurs» 7 Escaliers

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Utiliser Internet Explorer

Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer Internet Explorer est le plus utilisé et le plus répandu des navigateurs web. En effet, Internet Explorer, couraent appelé IE, est le navigateur

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 étallique -Matériaux nécessaires par 2 de

Plus en détail

Un mode opératoire unique : le 5D Process

Un mode opératoire unique : le 5D Process Un mode opératoire unique : le 5D Process Le groupe OSSABOIS s appuie depuis 28 ans sur un mode constructif basé sur la préfabrication des murs et des charpentes en atelier. Les murs sortent en effet de

Plus en détail

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération 2 e B et C 1 Position. Vitesse. Accélération 1 Mécanique : Cinéatique du point La écanique est le doaine de tout ce qui produit ou transet un ouveent, une force, une déforation : achines, oteurs, véhicules,

Plus en détail

IPPAC * Nous sommes à vos côtés. Internet & Publication

IPPAC * Nous sommes à vos côtés. Internet & Publication à propos du studio IPPAC * * Internet & Publication Pour Aéliorer votre Counication Nous soes à vos côtés Depuis plus de 20 ans notre agence de 10 personnes prend soin de ses clients avec suivi, sérieux

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

TECHNISCHE ROLLEN UND WALZEN TECHNICAL ROLLERS AND CYLINDERS ROULEAUX ET CYLINDRES TECHNIQUES RULLI E CILINDRI TECNICI. www.typ-gummi-tgw.

TECHNISCHE ROLLEN UND WALZEN TECHNICAL ROLLERS AND CYLINDERS ROULEAUX ET CYLINDRES TECHNIQUES RULLI E CILINDRI TECNICI. www.typ-gummi-tgw. TECHNISCHE ROLLEN UND WALZEN TECHNICAL ROLLERS AND CYLINDERS ROULEAUX ET CYLINDRES TECHNIQUES RULLI E CILINDRI TECNICI Ipressu Realisation: Bilder: Layout: Druck: TYP AG, CH-4502 Solothurn TYP AG, Kurt

Plus en détail

LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES 10-1 LOT 10 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE 00 GENERALITES 2 00.01 CONSISTANCE DES OVRAGES 2 00.02 DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES 2 00.03 DISPOSITIONS TECHNIQES GENERALES 4 01 DESCRIPTIF TECHNIQE 16 01.01

Plus en détail

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements Veuillez copléter ce docuent avec précision et nous le renvoyer accopagné de tous les docuents obligatoires Vos coordonnées coplètes sont égaleent à préciser ipérativeent dans la Fiche Copléentaire N 1

Plus en détail

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements

VERSION 6 A 10 JOURS. Aménagement de stand l Décoration. Aménagement de stand l Equipement divers. Communication visuelle. Electricité l Branchements Veuillez copléter ce docuent avec précision et nous le renvoyer accopagné de tous les docuents obligatoires Vos coordonnées coplètes sont égaleent à préciser ipérativeent dans la Fiche Copléentaire N 1

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

La mémoire C HAPITRE S EPT. 7.1 Qu est-ce que la mémoire? 166. 7.2 L utilisation de la mémoire à court terme 169

La mémoire C HAPITRE S EPT. 7.1 Qu est-ce que la mémoire? 166. 7.2 L utilisation de la mémoire à court terme 169 La éoire C HAPITRE S EPT 7.1 Qu est-ce que la éoire? 166 Les types de éoires 166 Vue d enseble des processus éoriels 168 7.2 L utilisation de la éoire à court tere 169 La éoire iconique 169 La éoire à

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.alternativesjournal.ca/people-and-profiles/web-exclusive-ela-alumni-make-splash

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.alternativesjournal.ca/people-and-profiles/web-exclusive-ela-alumni-make-splash Une personne de 60 kg est à gauche d un canoë de 5 de long et ayant une asse de 90 kg. Il se déplace ensuite pour aller à droite du canoë. Dans les deux cas, il est à 60 c de l extréité du canoë. De cobien

Plus en détail

THESE. Applications des algorithmes d'auto-organisation à la classification et à la prévision

THESE. Applications des algorithmes d'auto-organisation à la classification et à la prévision UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE U.F.R. DE MATHEMATIQUES et INFORMATIQUE Année 999 THESE Pour obtenir le rade de DOCTEUR DE L'UNIVERSITE PARIS I Discipline : Mathéatiques Présentée et soutenue publiqueent

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

Présentation du programme de. Henri Gaudier-Brzeska. Jean-Marc Rousseau, Conseiller Régional Adelgund Witte, architecte atelier awi

Présentation du programme de. Henri Gaudier-Brzeska. Jean-Marc Rousseau, Conseiller Régional Adelgund Witte, architecte atelier awi Présentation du programme de restructuration du lycée Henri Gaudier-Brzeska Jean-Marc Rousseau, Conseiller Régional Adelgund Witte, architecte atelier awi MAISON PASSIVE HALLE BOIS Réalisation des locaux

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Programme interreg Eco Fab. Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011. Compte rendu réalisé par

Programme interreg Eco Fab. Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011. Compte rendu réalisé par Programme interreg Eco Fab Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011 Compte rendu réalisé par Contexte : Le projet ECO FAB vise à créer un groupe de réflexion transmanche destiné à la création de réseaux thématiques

Plus en détail

Ossature - Poteaux-poutres

Ossature - Poteaux-poutres Construction Bois Ossature - Poteaux-poutres 2015 Construction de clos-couverts isolés en ossature bois ou système poteaux-poutres Pionnier de la construction bois dans l Ain, ELCC intègre toutes les compétences

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

PHANTOM 3. Guide de démarrage rapide PROFESSIONAL V1.0

PHANTOM 3. Guide de démarrage rapide PROFESSIONAL V1.0 PHANTOM 3 PROFESSIONAL Guide de déarrage rapide V.0 Phanto 3 Professional Découvrez votre Phanto 3 Professional. La caéra du Phanto 3 Professional vous peret d'enregistrer des vidéos en 4K et de prendre

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 SOMMAIRE Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2 Le gage de qualité NF Logement...p5 Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 La recherche de la satisfaction globale.p9 Nos actualités..p11

Plus en détail

GITE D'ETAPE "chez Mimile"

GITE D'ETAPE chez Mimile GITE D'ETAPE "chez Mimile" Notre gîte d'étape est en train de voir le jour, après des mois et des années d'études et de recherche de fonds pour sa réalisation. Merci au Conseil Général, à la Région, au

Plus en détail

L étalonnage par traceur Compton, une nouvelle méthode de mesure primaire d activité en scintillation liquide

L étalonnage par traceur Compton, une nouvelle méthode de mesure primaire d activité en scintillation liquide PH. CASSEE L étalonnage par traceur Copton, une nouvelle éthode de esure priaire d activité en scintillation liquide he Copton source efficiency tracing ethod, a new standardization ethod in liquid scintillation

Plus en détail

EXTENSIONS ECOLOGIQUES

EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com Louise Ranck, Latitude 48 www.latitude48.net EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com 27 mars 2010 Extensions écologiques, Joséfa Pricoupenko 1 Structure associative créée

Plus en détail

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 65 St Barnabé, (13) Rédacteur : Jérôme Solari / Clara Foussat 1 - Bâtiment tertiaire bioclimatique à l entrée du village de Saint Barnabé à Marseille.

Plus en détail

L autopromotion à Strasbourg. La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables»

L autopromotion à Strasbourg. La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables» L autopromotion à Strasbourg La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables» Ville et Communauté urbaine 1 parc de l Étoile 67076 Strasbourg Cedex - France Contact : forum-ecoquartiers@strasbourg.eu

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE aster «aîtrise d Ouvrage Publique et Privée» 9 ÈE PROOTION GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 SOAIRE Formalites d accueil... 3 Présentation générale du aster... 3 Programme détaillé du tronc

Plus en détail

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE LISTE DE RÉFÉRENCES ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE ASSISTANCE À LA MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE HQE & DÉVELOPPEMENT DURABLE MÉTHODOLOGIE ÉQUIPEMENT

Plus en détail

Gamme et conseils de mise en œuvre

Gamme et conseils de mise en œuvre ENVELOPPE DU BÂTIMENT Gae et conseils de ise en œuvre BATIROC COMPLÉMENT DE GAMME, nous consulter PROFILS DE BARDAGE BATIBAC 4-25BV BATIBAC 6-25BH BATIBAC 5-35BH 25 267,5 FACE B (extérieur) 25 80,8 FACE

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE

GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE aster «aîtrise d Ouvrage Publique et Privée» 8 EE PROOTION GUIDE PEDAGOGIQUE ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 SOAIRE Formalites d accueil... 3 Présentation générale du aster... 3 Programme détaillé du tronc

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE TOUS RISQUES CHANTIER MONTAGE ESSAIS Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA 1 POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA SOMMAIRE 1. OBJECTIFS ET ENJEUX 2. METHODOLOGIE 3. AUDIT ENERGETIQUE ET GROS ENTRETIEN 4. STRATEGIE ENERGETIQUE

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

SECURITIES & FINANCIAL SOLUTIONS EUROPE

SECURITIES & FINANCIAL SOLUTIONS EUROPE Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des architectes, maîtres d œuvre, BET, ingénieurs conseils et contractants généraux. (Partie courtier) Nom Adresse CP N tel E-mail N ORIAS

Plus en détail

Un service transport adapté à vos besoins

Un service transport adapté à vos besoins Catalogue 2013-2014 le service Création en 1913 12, boulevard des Filles du Calvaire 75011 PARIS Siège social et agasin 19/29, rue de Seine 94400 VITRY-SUR-SEINE Une équipe coerciale à votre écoute Un

Plus en détail

Autour des nombres et des polynômes de Bernoulli

Autour des nombres et des polynômes de Bernoulli Autour des nobres et des polynôes de Bernoulli Gaëtan Bisson d après un cours de Don Zagier Résué En athéatiques, les nobres de Bernoulli ont d abord été étudiés en cherchant à calculer les soes du type

Plus en détail

Service éducatif et culturel. Enquête à travers. www.musees-mulhouse.fr. Collèges

Service éducatif et culturel. Enquête à travers. www.musees-mulhouse.fr. Collèges Service éducatif et culturel Enquête à travers le temps www.musees-mulhouse.fr Collèges M ulhouse, une histoire particu lière Te voilà arrivé en ter re inconnue, ici tu vas remont er le temps Mulhouse,

Plus en détail

Commune de Kœnigsmacker

Commune de Kœnigsmacker Commune de Kœnigsmacker PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JANVIER 2015 L an deux mille quinze, le 29 janvier, à dix-neuf heures et trente minutes, les membres du Conseil

Plus en détail

Forum Bois Construction Beaune 2011 Construction modulaire Peio Gorroño 1

Forum Bois Construction Beaune 2011 Construction modulaire Peio Gorroño 1 Forum Bois Construction Beaune 2011 Construction modulaire Peio Gorroño 1 Conception et réalisation de 45 logements d habitat type modulaire par empilement de modules en 3 niveaux réalises avec des panneaux

Plus en détail

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat ALLONNES 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie Architecte : SELARL Laze & Petolat Pose de première pierre Lundi 19 octobre 2009 à 16 h 1 Sommaire Qui est Sarthe Habitat?

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013. Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif

Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013. Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013 Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif Le rôle de l architecte Par Alain Stevens, Chef de Service en maîtrise d ouvrage et construction

Plus en détail

PENAPALE Créations 10/2009 DURABLE. DeVELOPPEMENT. Mieux qu une carte de visite, découvrez nos réalisations

PENAPALE Créations 10/2009 DURABLE. DeVELOPPEMENT. Mieux qu une carte de visite, découvrez nos réalisations PENAPALE Créations 10/2009 DeVELOPPEMENT DURABLE Savoir-faire Conseils Compétences Expérience Mieux qu une carte de visite, découvrez nos réalisations Vecteur d économiies Le mot du Gérant Après plus de

Plus en détail

programme festival ARTS ET SCIENCES THÉÂTRE DANSE EXPOSITION MAGIE CONFÉRENCE TouTe L AcTuALITé du festival est Sur oise.fr

programme festival ARTS ET SCIENCES THÉÂTRE DANSE EXPOSITION MAGIE CONFÉRENCE TouTe L AcTuALITé du festival est Sur oise.fr prograe festival ARTS ET SCIENCES DANSE MAGIE THÉÂTRE EXPOSITION CONFÉRENCE TouTe L AcTuALITé du festival est Sur oise.fr 02 édito Yves roe président du conseil général de l oise Le conseil général en

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Équations générales des milieux continus

Équations générales des milieux continus Équations générales des ilieux continus Jean Garrigues 1 ai 212 ii Avant-propos L objectif de ce cours est d établir les équations générales régissant tous les ilieux continus, qu ils soient solides ou

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Eco-quartier 2011 Point 4 1/8

Eco-quartier 2011 Point 4 1/8 Eco-quartier Carte d identité et passeports énergie-climat Appel à projets éco-quartier 2011 - Point 4. Savoir gérer et évaluer son projet et son quartier La mise en place d un éco-quartier ne peut se

Plus en détail

Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy

Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy Contact : Bernard Tauvel au 5 rue Fabert 54000 Nancy Tél : 06 76 39 39 50 et 03 83 27 67 73 Email : bernard.tauvel@laposte.net

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

Compte-rendu technique complet et détaillé des cookies

Compte-rendu technique complet et détaillé des cookies Copte-rendu technique coplet et détaillé des cookies Site Web audité : Date de l audit : 01 Aug 2015 http://www.sd-france.co/ Ce docuent est fourni pour accopagner la gestion du consenteent de MSD France

Plus en détail

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr www.hdgdev.com 1 PROVAIR POUR EN SAVOIR PLUS! CODEVair : Livret d éd épargne monétaire rémunr munéré. Fonctionnement identique à celui d un d livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr munération indexé

Plus en détail

RÉSIDENCE LE PARC SAINT-VINCENT RENNES, CŒUR DE VILLE THABOR UNE ADRESSE DE PRESTIGE, UN JOYAU D ÉLÉGANCE

RÉSIDENCE LE PARC SAINT-VINCENT RENNES, CŒUR DE VILLE THABOR UNE ADRESSE DE PRESTIGE, UN JOYAU D ÉLÉGANCE RÉSIDENCE LE PARC SAINT-VINCENT RENNES, CŒUR DE VILLE THABOR UNE ADRESSE DE PRESTIGE, UN JOYAU D ÉLÉGANCE RÉSIDENCE LE PARC SAINT-VINCENT R ennes, coeur de ville Thabor La odernité devient patrioine V

Plus en détail

Bureau&Commerce, Epinay (93), SCI Mimosa. Bureau/Centre de tri/commerce La Poste, Cergy (95), POSTE IMMO

Bureau&Commerce, Epinay (93), SCI Mimosa. Bureau/Centre de tri/commerce La Poste, Cergy (95), POSTE IMMO MO BureaUx P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... Bureau, Paris (75), PCHVT Bureau&Commerce, Epinay (93), SCI Mimosa Bureau/Centre de tri/commerce La Poste, Cergy (95), POSTE IMMO Bureau à Energie Positive,

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Les études Les chiffres clés du marché» - Edition Juillet 2014 - Un marché morose Impacté par les tensions sur les indicateurs économiques et

Plus en détail

LYCEE LEONARD DE VINCI A SAINT- GERMAIN-EN-LAYE (78)

LYCEE LEONARD DE VINCI A SAINT- GERMAIN-EN-LAYE (78) Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LYCEE LEONARD DE VINCI A SAINT- GERMAIN-EN-LAYE (78)

Plus en détail

Construction modulaire pour la Faculté des sciences

Construction modulaire pour la Faculté des sciences Construction modulaire pour la Faculté des sciences Résultat de l'évaluation Outil mis à disposition par l'unité de développement durable du Département des infrastructures de l'état de Vaud. Données concernant

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2014

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2014 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2014 Profil Public cible Bureaux d architectes, d ingénieurs, de géomètres Entreprises de construction, de génie civil

Plus en détail

MASSE, VOLUME ET QUANTITE DE MATIERE

MASSE, VOLUME ET QUANTITE DE MATIERE MASSE, OLUME ET QUANTITE DE MATIERE Exercices du Livre Microega Hatier (004 Correction L acide sulfurique 1. Calculons la asse olaire de l acide sulfurique : M(H SO 4 xm(h + M(S + 4xM(O M(H SO 4 x1,00

Plus en détail

Une offre globale pour les datacenters. Siemens France. www.siemens.fr

Une offre globale pour les datacenters. Siemens France. www.siemens.fr Une offre globale pour les datacenters Siemens France www.siemens.fr Le défi majeur d un datacenter : garantir la disponibilité de de l équipement 24/7 100 % 84 % des datacenters rencontrent des problèmes

Plus en détail

LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013

LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013 ADEZAC Territoires de Courtabœuf, Limours, Marcoussis, Saclay LETTRE AUX ADHÉRENTS Décembre 2013 Page 1 sur 6 L ÉVÈNEMENT DU MOIS : Petit déjeuner ADEZAC du 5 décembre 2013 «Partenariat avec les pépinières

Plus en détail

Corps de palier. Aperçu des produits Corps de palier... 1322 Caractéristiques Matières du corps de palier et surfaces extérieures...

Corps de palier. Aperçu des produits Corps de palier... 1322 Caractéristiques Matières du corps de palier et surfaces extérieures... Corps Corps Pae Aperçu des produits Corps... 3 Caractéristiques Matières du corps et surfaces extérieures... 34 Paliers fixes et paliers libres... 34... 34 Corps à seelle onoblocs et en deux parties Corps

Plus en détail

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation Tout pour la revolution. KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI reduction de vos couts avec l'autoconsommation L ALTERNATIVE ELECTRIQUE INTELLIGENTE POUR LES PME - PMI GRACE AUX AVANTAGES DE L AUTOCONSOMMATION.

Plus en détail

Réseaux Évidentiels pour la fusion de données multimodales hétérogènes : application à la détection de chutes

Réseaux Évidentiels pour la fusion de données multimodales hétérogènes : application à la détection de chutes Réseaux Évidentiels pour la fusion de données ultiodales hétérogènes : application à la détection de chutes Paulo Arando Cavalcante Aguilar To cite this version: Paulo Arando Cavalcante Aguilar. Réseaux

Plus en détail

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009)

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Marché de l entretien-amélioration des bâtiments en 2007 Commissariat général au développement durable - Service

Plus en détail

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Phase 2: Analyse du besoin des entreprises Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Les plus fortes demandes en «Construction durable» Estimation

Plus en détail

Éditorial. Immobilier d entreprise : faire le choix de la Qualité. David LAURENT Directeur Général Adjoint Immobilier d'entreprise

Éditorial. Immobilier d entreprise : faire le choix de la Qualité. David LAURENT Directeur Général Adjoint Immobilier d'entreprise Éditorial Depuis 40 ans, Kaufman & Broad est l un des principaux acteurs français de l immobilier. Dans le domaine de l habitat résidentiel bien sûr - avec plus de 80 000 logements construits - mais aussi

Plus en détail

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Étanchéitéàl air le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Les rencontres du Groupe PROTEC - CONFERENCE Qui sommes nous? Bureau de mesure et contrôle de la perméabilité à l air Formations en Infiltrométrie

Plus en détail

Observatoire. > Fiche 26 4 Maisons de ville groupées avec jardin en label H&E

Observatoire. > Fiche 26 4 Maisons de ville groupées avec jardin en label H&E Observatoire > Fiche 26 4 Maisons de ville groupées avec jardin en label H&E Architecte : ALPcar Architectes (Jean-Charles Legrand) & SA Luc Peirolo et Associés (Luc Peirolo) Maître d ouvrage : SAGEP Eau

Plus en détail