GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE. EDS - étudiants Christine Defoin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE. EDS - étudiants Christine Defoin"

Transcription

1 GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE EDS - étudiants Christine Defoin

2 Préambule (1): Expériences préliminaires non structurées Décret du 14 novembre 2002 créant l Agence pour l évaluation de la qualité de l enseignement supérieur organisé ou subventionné par la Communauté française.

3 Préambule (2): Afin d organiser l évaluation interne la Direction de chaque institution a dû désigner: un coordinateur de la qualité une Commission d évaluation interne (CEvI)

4 Préambule (3) : A la HEPCUT: Rôle du coordinateur: implanter et gérer la démarche qualité au sein de l institution, organiser le travail des groupes, garantir sa cohérence, l archiver, relayer auprès de la Commission et des instances... Rôle de la CEvI: rédiger le rapport confidentiel d évaluation interne remis uniquement à la Direction et au Président de l Agence, impulser et orienter la démarche...

5 Préambule (4): En dehors des indicateurs sélectionnés, aucune méthodologie spécifique n est imposée par le décret du 14 novembre.

6 Méthodologie - approche (1) HE de l Enseignement provincial du Hainaut avec un Projet Pédagogique Social et Culturel (PPSC) spécifique existence d outils de réflexion et d analyse déjà disponibles comme le texte du PPSC, le rapport d activités et une démarche d enseignement ayant des missions et des caractéristiques propres 6 départements (économique, pédagogique, social, technique, agronomique, paramédical) 29 formations avec des centres d intérêt extrêmement différents et des préoccupations diverses

7 Méthodologie - approche (2) 5 sites (Charleroi, Montignies-sur-Sambre, Marcinelle, Tournai, Ath ) éloignés de plusieurs kilomètres manque évident de lien entre les implantations du fait de la distance et des orientations de formations souhait de développer un mouvement fédérateur autour de la notion de qualité

8 Méthodologie - approche (3) DONC une méthodologie prédéfinie ne semblait pas appropriée à la HEPCUT, recherche d une méthodologie adaptée au contexte de notre HE et à nos besoins, rôle des outils existants (Projet Pédagogique, rapport d activités, etc). Choix d une méthodologie contextualisée!

9 Méthodologie - approche (4) Construction d une méthodologie proche du programme européen SEQuALS Supporting evaluation of quality and learning of schools Entrée dans une «school-based evaluation» «un environnement scolaire d évaluation continue» c est-à-dire orientée «évaluation interne + évaluation externe»

10 Méthodologie - approche (5) OBJECTIF GENERAL: développer une «learning organisation» «organisation apprenante» c est à dire «une institution dans laquelle chacun, à tous les niveaux, tant individuels que collectifs, n a de cesse d augmenter ses capacités à produire des résultats qui lui importent vraiment».

11 Méthodologie - approche (6) POUR créer une réelle culture d établissement fondée sur un souci commun de la qualité, entrer dans la spirale de l amélioration continue, dans la transparence!

12 Méthodologie - approche (7) La méthodologie qualité SEQuALS propose de contextualiser l évaluation et de travailler à partir de à travers des DOMAINES CLES (Key areas) POINTS d ENTREE

13 Méthodologie - approche (8) DOMAINES CLES HEPCUT Communication externe, accueil Communication interne Interaction avec l extérieur Programmes et cours Apprentissage et enseignement Gestion, administration Aide aux étudiants Leadership Culture d établissement

14 Etapes (1) Etapes de la démarche SEQuALS A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un domaine clé et de points d entrée D. Groupes de réflexion E. Etat des lieux F. Enquête, indicateurs, évaluation interne G. Analyse, suggestions H. Action I. Evaluation externe

15 Etapes (2) Une fois ce choix méthodologique réalisé, mise en place de notre bonne pratique: EDS-étudiants Evaluation du degré de satisfaction des étudiants A partir du 8 avril 2003 A. Observation B. Choix d un objectif

16 Etapes (3) A. Observation: une constatation, la diminution sensible de la population toutes catégories confondues B. Objectif: redresser cette situation et obtenir une augmentation de la population à moyen terme

17 Etapes (4) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un domaine clé et de points d entrée: Communication externe, Accueil C est à dire un domaine clé... qui concerne toutes les catégories d intervenants (direction, enseignants, administratifs, étudiants )... dans lequel la HE connaisse des points forts observables.

18 JPO Rhétos Pub Inscription Communication externe - Accueil 1er contact Salon Visites Accueil 1er cours brochures Site Domaine clé Communication externe-accueil

19 Etapes (5) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un point d entrée D. Groupes de réflexion Organisation de «groupes de réflexion» sur base volontaire et bénévole Actuellement ( octobre 2005), 34 membres du personnel tant enseignant qu administratif travaillent dans 7 groupes de réflexions...

20 Etapes (6) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un point d entrée D. Groupes de réflexion E. Etat des lieux F. Enquête, indicateurs G. Analyse, suggestions

21 F.Q1 JPO F.Q3 Rhétos Inscription Accueil E. E. Ouverture Visibilité Accueil Documentation.Q2 Salon E. E. Pub brochures Visites site

22 Etapes (7) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un domaine clé et de points d entrée D. Groupes de réflexion E. Etat des lieux F. Enquête, indicateurs, évaluation interne G. Analyse, suggestions H. Action I. Evaluation externe

23 Actions et audits F.Q1 JPO F.Q2 PUB F.Q3 Salons I I.b. Audit externe: Ouverture Visibilité Accueil Documentation CAF G. Analyse et Suggestions H. Action I.a. Audit interne

24 Etapes (8) Méthodologie rigoureusement BOTTOM UP!

25 Etapes (9) A partir du 1er septembre 2004, sur proposition de la Commission d évaluation interne Nouveau domaine clé Interaction avec l extérieur Nouveaux points d entrée Mobilité, Stage, TFE

26 F.Q1 Jur y Suivi TFE Préparation E. Archivag e Mobilité Critères évaluation E. Visites Choix du lieu Rapport avec l entreprise F.Q3 Bourses Forme Europas Aides s Partenaires E. F.Q2 Stage

27 Outils (1) Entre le 8 avril 2003 et le 1er octobre groupes de réflexion 34 membres des groupes 12 questionnaires rédigés et mis en forme +/- 40 réunions par an plus de 3500 questionnaires distribués près de 2200 questionnaires traités (logiciel Sphinx)

28 Outils (2) Questionnaire PUB Questionnaire JPO Questionnaire JPO Interne étudiants Questionnaire JPO Complémentaire Questionnaire Salons Questionnaire argumentaire Questionnaire étoile Questionnaire Stage-TFE - Argumentaire Questionnaire Mobilité 2005 non institutionnelle Questionnaire Leonardo information Questionnaire Leonardo préparation Questionnaire Leonardo Debriefing

29 Résultats (1) Sommes-nous entrés dans le processus de l amélioration continue?

30 Résultats (2) Deux exemples concrets: A. le fonctionnement du groupe Mobilité 1 ) État des lieux de la mobilité

31 Etat des lieux de la mobilité institutionnelle en date du 1 er février 2005 Technique Paramédical Agronomique Economique Social Pédagogique Echanges non non non non non Séjours linguistiques non non non 2 ème année CE, 2 ème année SD : séjour d une semaine en Angleterre 3 ème année CE, 3 ème année SD : séjour d une semaine aux Pays-Bas Activités diplomante non non Voyages d études (plusieurs jours) Ing. Chimiste (Florence, visite usine) Aéronautique (WAN) A partir du mois de novembre 2004 Parfois mais difficile à mettre en place. Grande demande des étudiants ; initiative d étudiants mais peu efficaces. En Horticulture, voyage en Espagne (Mr Sirjacobs) Informatique (Nice, Poitiers, ) Immobilier (Venise, Amsterdam) AS,CS : Voyage aux Pays-Bas, séjour linguistique à Amsterdam, Montpellier, Luxembourg, Communication : Lomel Semaine d intégration ( ES) Voyage au Maroc + projet social (3ES) IP : une semaine à Virton 3IP : Strasbourg Visite d entreprise, d administration, de musée, voyage d un jour, etc Participation à des conférences Oui selon les opportunités Aéronautique (Paris, Salon) Ing. Chimiste (5 visites au cours du Master) Forum de l entreprise Visite adaptée aux besoins (ex : sevrice d hôpital) 2 ème et 3 ème année En moyenne, 2 visites sur la durée du Baccalauréat Oui Organisée au coup par coup selon les opportunités; parfois demandée par les étudiants Visite d entreprises, de fermes, station d épuration, entreprises agroalimentaires Oui Organisée au coup par coup selon les opportunités; parfois demandée par les étudiants Selon les opportunités SD (Allemagne) Informatique Immobilier (Batibouw, bureau d expertise ) Selon les opportunités Droit :conférence au Parlement, Séminaires Fortis CE,SD : cinéme Communication : Voyage à Maastricht Conférence multimédia avec Québec Groupes d entraide (I. Abras) Organisation de conférence Stages sportifs Barrage Eau d Heure Participation et organisation de conférences

32 Etat des lieux de la mobilité non institutionnelle en date du 1 er février 2005 Technique Paramédical Agronomique Economique Social Pédagogique Leonardo 2 projets pour non non 1 projet pour l année 1 projet pour l année non l année TEMPLE (aréonautique MESIC (chimie) (Sienne, Dresden) Candidature projet ALESE en TEMPLE ALESE en Partenaires : Pays-Bas, Espagne, France, GB, Allemagne, Irlande,Italie, Turquie Candidature pour Erasmus étudiant non non Turin, Bordeaux, Valladolid, Leon, +/- 6 mois rédaction du TFE sur place non oui (France) oui Erasmus enseignant non non oui (Turin, Bordeaux) DESS en fermentation non non oui (Barcelone) Stage à l étranger Oui oui oui oui pas en 2005 Oui aux frais de l étudiant Erasmus Belgica non non non En préparation non non Erasmus Mundus non non non non non non Autre projet non non Chine 2 candidats maximum pas de soutien financier soutien du Conseil social intervention = logement + formation Programme de coopération Tunisie Convention UQAM pour échange d enseignants et d étudiants (+/- 6 mois Projet transquébec Europass oui non non oui oui non Programme avec Québec

33 Résultats (3) 2 ) La «carte de la mobilité» HEPCUT

34 F.Q1 F.Q2 Stage/TFE F.Q3 Programmes européens (Leonardo) E. Vers la Flandre libr e Mobilité en vue d une formation Erasmus Belgica E. ECTS Erasmus HEPCUT Trialog Mobilité institutionnelle Voyag es d étude s Séjours linguistiques obligatoires Mobilité des enseignants Formatio n à l étranger E. Erasmus Échange s Visites d entreprises et institutions Visites de stage E. F.Q4

35 Résultats (4) 3 ) Questionnaires et enquêtes en cours Q1 Perception des programmes européens (2ème année) PERCEPTION Leonardo Q2 Degré de satisfaction quant à la préparation au stage à l étranger (3ème année fin 1er mois de stage) PREPARATION Leonardo Q3 Degré de satisfaction global (débriefing retour de stage) DEBRIEFING Leonardo Q4 Mobilité institutionnelle et mobilité enseignante (mai 2005)

36 Enquête «PERCEPTION» 2003: Durée du stage obligatoire 3 ème année 11,5% 7,7% 7,7% 12 semaines 19,2% 13 semaines 14 semaines 15 semaines je ne sais pas exactement 53,8% Tableau : durée du stage Modification des systèmes d information 9,7% 6,5% 6,5% 12 semaines 13 semaines 14 semaines 15 semaines je ne sais pas exactement 77,4%

37 Enquête «PREPARATION» satisfaction préparation GLOBALE ,2% 9,1% Pas du tout satisfait Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait 36,4% Satisfait 36,4% Très satisfait Dossier d information Autre horaire de réunion Rencontres individualisées Travail linguistique personnalisé satisfaction préparation GLOBALE ,7% 58,3% 25,0% Pas du tout satisfait Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait Satisfait Très satisfait

38 Enquête «PREPARATION» satisfaction information financière ,2% Pas du tout satisfait 45,5% Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait Satisfait 36,4% Très satisfait Meilleure info Dossier Excel Exemples concrets satisfaction information financière ,7% 33,3% Pas du tout satisfait Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait Satisfait Très satisfait 50,0%

39 Résultats (5) B. Le degré de satisfaction des visiteurs JPO: la signalisation et le fléchage

40 Degré de satisfaction signalisation JPO 2003 Appréciation signalisation/ fléchage JPO 2004 très satisfait 53,0% plutôt satisfait 22,5% pas du tout satisfait 18,5% inexistante 6,0% Excellente 24,0% Bonne 52,0% Moyenne 19,9% Passable 3,5% Mauvaise 0,6% Inexistante 0,0% Appréciation signalisation/fléchage JPO 2005 Excellente 24,0% Bonne 64,8% Moyenne 8,8% Passable 1,6% Mauvaise 0,8% Panneaux indicateurs MET Panneaux extérieurs Réflexion interne Participation des étudiants Inexistante 0,0%

41 Expériences positives et négatives (1) Des réussites, des points forts? Soutien de la part du Directeur Président. Liberté de travail et d expression tant dans les groupes que dans la Commission Sentiment d appartenir à un groupe de travail Rôle réellement fédérateur de la démarche Crédibilité des membres des groupes aux yeux des collègues...

42 Expériences positives et négatives (2) Des réussites, des points forts? La démarche spécifique et originale de la HEPCUT devient progressivement un modèle (participation à des séminaires, des colloques et des conférences) Reconnaissance par nos pairs Sentiment de «faire avancer» certaines choses au sein de l institution et surtout... dans l ensemble, le point fort de l institution est son «matériel» humain!

43 Expériences positives et négatives (3) Des difficultés, des écueils? Manque de crédibilité de la démarche aux yeux de certains et résistance en fonction d expériences antérieures négatives. «La qualité ce n est pas important, c est secondaire» Difficulté d adaptation des horaires de réunion en fonction de l emploi du temps de chacun. Faisabilité difficile de certaines suggestions pour des raisons budgétaires. Difficulté d implication des étudiants et du personnel administratif dans la Commission d évaluation. Difficulté dans la distribution des questionnaires. Pérennisation de la méthode?

44 Conseils Avoir l appui de la direction! Demander du temps! Créer une ambiance propice! Expliquer la démarche à tous et partout! Prendre du temps! Diffuser les résultats à tous et partout! Ne pas se décourager si les actions correctives ne suivent pas! Avoir du temps! Être très organisé(e)! ARCHIVER!

45 Contactpersoon / Personne de contact Christine DEFOIN HEPCUT Coordination Qualité 2 Square Jules Hiernaux 6000 Charleroi 071/ / MERCI!

Wallonie-Bruxelles International

Wallonie-Bruxelles International Wallonie-Bruxelles International Une agence disposant de la personnalité juridique en charge des relations internationales ; Œuvrant pour les 3 gouvernements : Fédération Wallonie-Bruxelles, Région wallonne,

Plus en détail

SMBG-EDUNIVERSAL Dossier de presse

SMBG-EDUNIVERSAL Dossier de presse SMBG-EDUNIVERSAL Dossier de presse Classement SMBG 2012-2013 des Meilleurs Licences, Bachelors et Grandes Ecoles Post-Bac / Post-Prépa Contact : Marie-Anne BINET Responsable des classements SMBG-EDUNIVERSAL

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Mobilité étudiante : ERASMUS+, ERASMUS BELGICA, FAME, Acte de CANDIDATURE

Mobilité étudiante : ERASMUS+, ERASMUS BELGICA, FAME, Acte de CANDIDATURE Veuillez sélectionner le Campus sur lequel vous étudiez : PHOTO Mobilité étudiante : ERASMUS+, ERASMUS BELGICA, FAME, Acte de CANDIDATURE Document à compléter et à envoyer aux personnes relais de la Cellule

Plus en détail

Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015

Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015 Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015 A) Règles d attribution Mobilité des ETUDIANTS 1 Les bourses de mobilités octroyées à l UMONS proviennent

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

Programme «Lecteurs Formateurs»

Programme «Lecteurs Formateurs» [Objectifs : Programme «Lecteurs Formateurs» Promotion de la langue française par l internationalisation des jeunes Jeunes diplômés en philologie romane, en traduction, en philologie classique ou autres

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

Campus Numérique. Université du Travail. Systèmes de communication, sécurité, d un Campus Numérique Académique. 24 mai 2007. Guy Leroy - Vincent Dewez

Campus Numérique. Université du Travail. Systèmes de communication, sécurité, d un Campus Numérique Académique. 24 mai 2007. Guy Leroy - Vincent Dewez Campus Numérique Université du Travail Systèmes de communication, sécurité, et développement d un Campus Numérique Académique 24 mai 2007 Guy Leroy - Vincent Dewez UT Enseignement supérieur Enseignement

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2012 des Meilleurs Masters, MS, MBA et formations spécialisées Bac +5 / Bac +6 Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

Le diplôme de bachelor en Marketing

Le diplôme de bachelor en Marketing Le diplôme de bachelor en Marketing Tu aimes: Bouger Rencontrer Communiquer Dialoguer Négocier Convaincre Calculer Décider Ton profil: Tu es une personne d action qui veut travailler sur le terrain Tu

Plus en détail

master langues étrangères appliquées

master langues étrangères appliquées université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master langues étrangères appliquées Relations Interculturelles et Coopération Internationale - RICI Management dudéveloppement

Plus en détail

Stages à l étranger Erasmus

Stages à l étranger Erasmus Technicien Supérieur Stages à l étranger Erasmus Europass Validation (ECVET/ECTS) LES STAGES POURQUOI DES STAGES A L ETRANGER? L activité du Technicien est de plus en plus tourné vers l international quel

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master 1/7 Année universitaire 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE pour une inscription en 2 ème année de master domaine Droit, Économie, Gestion mention Droit des assurances Avis de la commission DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

Le mot de l équipe. Une Triple compétence pour nos intervenants AMOS. L alternance MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES

Le mot de l équipe. Une Triple compétence pour nos intervenants AMOS. L alternance MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES Deportiva Sesión Valencia 2010 Le mot de l équipe AMOS a pour mission de former, dans le domaine des Organisations Sportives et des Entreprises liées au sport, des étudiants

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Management de la Communication dans les Organisations de Services aux Publics master

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

Les séjours au pair. La liste des critères de qualité

Les séjours au pair. La liste des critères de qualité LES SÉJOURS AU PAIR On entend par séjour au pair un séjour en France ou à l étranger à des fins linguistiques, comprenant d une part, un «travail» indemnisé dans une famille consistant dans la réalisation

Plus en détail

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourse de recherche Jeff Thompson Politique et procédures Table des matières Objet et contexte... 2 Financement... 2 Candidats admissibles... 3 Processus de sélection et d attribution de la bourse... 4

Plus en détail

PARTIR EN MOBILITE A L ETRANGER

PARTIR EN MOBILITE A L ETRANGER PARTIR EN MOBILITE A L ETRANGER LE SERVICE DES RELATIONS INTERNATIONALES Où sommesnous? Contacts Bâtiment Accueil des Étudiants -1 er étage : Pôle mobilité : accueil et gestion administrative des dossiers

Plus en détail

Master Dynamics of Cultural Landscapes and heritage Management

Master Dynamics of Cultural Landscapes and heritage Management Master Dynamics of Cultural Landscapes and heritage Management DYCLAM Dossier de candidature Etudiants 2015-2017 1 NOTES EXPLICATIVES Veuillez lire attentivement les instructions ci-dessous avant de compléter

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Management des Ressources Humaines master 1 - master 2 objectifs

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

sciences de l information et du document

sciences de l information et du document université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master sciences de l information et du document Gestion de l Information et du Document pour l Entreprise master 1 - master

Plus en détail

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 :

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : Les admissions parallèles sont un moyen d intégrer une école supérieure de commerce, sans avoir à effectuer les classes préparatoires. Les étudiants issus d un 1er

Plus en détail

5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE

5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE 5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE 5.1. ÉTUDIANT OU STAGIAIRE EN FPI Personne qui suit des cours de FPI et/ou diplômé d un établissement de FPI depuis moins d un an. 5.1.1. Profil et exigences minimales

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Externe master 1 - master 2 objectifs de la formation Vous souhaitez

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies?

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? Pascale Blanc, Directrice de la (GTI) 6 ème colloque du CIRTA 16 novembre 2009 HEC Montréal

Plus en détail

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT Titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles de niveau II délivré par Université Catholique de l Ouest IPLV (J.O du

Plus en détail

Evaluation du cursus «Gestion des transports et logistique d entreprise» 2013 2014

Evaluation du cursus «Gestion des transports et logistique d entreprise» 2013 2014 Evaluation du cursus «Gestion des transports et logistique d entreprise» 2013 2014 RAPPORT FINAL DE SYNTHESE Haute Ecole Charlemagne (HECH) Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL) Comité des experts

Plus en détail

Charte de qualité. pour l accueil des boursiers du gouvernement français

Charte de qualité. pour l accueil des boursiers du gouvernement français Charte de qualité pour l accueil des boursiers du gouvernement français Bien accueillir les étudiants étrangers correspond pour la France à une quadruple nécessité : culturelle, universitaire, économique

Plus en détail

Compétences visées dans la formation

Compétences visées dans la formation Droit privé Spécialité Professionnelle : Gestion du patrimoine privé Responsable : Jean-Marie PLAZY, Maître de conférences RETRAIT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE ENTRE LE 15 AVRIL ET LE 31 MAI sur le site

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

Métiers de la rédaction

Métiers de la rédaction université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master lettres Métiers de la rédaction master 1 - master 2 Objectifs de la formation Vous souhaitez devenir concepteur(trice)-

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets : - un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ; - un volet doctorat

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE Des animations de qualité pour les enfants 10 Allée du Cortil La Vacherie 74230 THÔNES Téléphone : 04 50 63 10 64 Messagerie : ofaq@aliceadsl.com Formations continues

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France)

La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France) La qualité pour et par la pédagogie : exemple d animation du SMQ du Master QHSE de Valenciennes (France) Jean-Luc Menet (ENSIAME-UVHC) Responsable Pédagogique Master QHSE Éric Winter (ENSIAME-UVHC) Responsable

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Scénarios des activités pédagogiques en ligne Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Intervenants Équipe e-learning Christiane Mathy, collaboratrice mais aussi: Enseignante en informatique de gestion Maître

Plus en détail

Consultation programmes européens de l éducation et formation

Consultation programmes européens de l éducation et formation Consultation programmes européens de l éducation et formation I. Programme éducation 1. Votre profil 2. Objectifs du programme (mobilité, qualité, cohésion sociale, innovation): pensez- vous que d autres

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

INFRASTRUCTURE FORMATIONS. «Ces formations m ont permis de clarifier ce que l on pouvait attendre de moi en tant que futur gestionnaire»

INFRASTRUCTURE FORMATIONS. «Ces formations m ont permis de clarifier ce que l on pouvait attendre de moi en tant que futur gestionnaire» 2 STRATEGIE La force de notre école, c est l ouverture sur le monde des entreprises et sur les autres cultures. C est aussi l un des fondements majeurs de notre stratégie. Info House Maroc (I.H.M) est

Plus en détail

«Créer et gérer son entreprise»

«Créer et gérer son entreprise» FORMATION CREATION D ENTREPRISE Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? (services, commerce, artisanat, activité libérale...) Vous souhaitez vous préparer à votre futur métier de chef d entreprise?

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA TACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com

Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com CEL Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com QUI SOMMES Le Centre d étude des Langues de l AIFCC est membre d un réseau de 120 centres en France, N 1 Français dans la formation en langues Le CEL du

Plus en détail

UNE FORMULE EFFICACE 100% D INSERTION PROFESSIONNELLE DES FORMATIONS UNIVERSITAIRES DIPLÔMANTES À L ÉCHELLE EUROPÉENNE

UNE FORMULE EFFICACE 100% D INSERTION PROFESSIONNELLE DES FORMATIONS UNIVERSITAIRES DIPLÔMANTES À L ÉCHELLE EUROPÉENNE UNE FORMULE EFFICACE DES FORMATIONS UNIVERSITAIRES DIPLÔMANTES À L ÉCHELLE EUROPÉENNE UNE FORTE IMPLICATION DES ENTREPRISES DE LA DISTRIBUTION UNE IMMERSION DANS LA VIE ACTIVE (STAGES INDEMNISÉS, DE L

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

I. Démarches administratives et documents à produire

I. Démarches administratives et documents à produire UCL - Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) porteur d un diplôme de médecine ou de spécialisation obtenu dans un pays hors Union Européenne. Ce petit guide reprend des informations

Plus en détail

La formation au Leadership Clinique a-t-elle transformé l infirmière en chef de mon unité de soins? Ressenti d un infirmier de terrain.

La formation au Leadership Clinique a-t-elle transformé l infirmière en chef de mon unité de soins? Ressenti d un infirmier de terrain. La formation au Leadership Clinique a-t-elle transformé l infirmière en chef de mon unité de soins? Ressenti d un infirmier de terrain. Olivier Guissard,, infirmier en unité de pneumologie, en charge de

Plus en détail

Master en management de la chaîne logistique Portes ouvertes 3 avril 2014

Master en management de la chaîne logistique Portes ouvertes 3 avril 2014 Avec le soutien de Présentation Master Management de la Chaîne Logistique Jeudi 02 avril 2015 Master en management de la chaîne logistique Portes ouvertes 3 avril 2014 L ÉQUIPE DU MASTER Riad Aggoune R&D

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

Quand le bâtiment va, tout va

Quand le bâtiment va, tout va Quand le bâtiment va, tout va Citation de Martin Nadeau en 1849 à l Assemblée législative de la France Martin Nadeau Ancien ouvrier maçon Député à l Assemblée législative Les sots font bâtir les maisons

Plus en détail

DOUBLES DIPLÔMES APPEL A CANDIDATURES 2012 : AIDE À LA CRÉATION DE DOUBLES DIPLÔMES EURORÉGIONAUX

DOUBLES DIPLÔMES APPEL A CANDIDATURES 2012 : AIDE À LA CRÉATION DE DOUBLES DIPLÔMES EURORÉGIONAUX DOUBLES DIPLÔMES I - CONTEXTE APPEL A CANDIDATURES 2012 : AIDE À LA CRÉATION DE DOUBLES DIPLÔMES EURORÉGIONAUX La coopération Eurorégionale entre les régions Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, les CC.AA.

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DES PATRIMOINES DEPARTEMENT DE LA FORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE STAGE TECHNIQUE INTERNATIONAL D ARCHIVES.

DIRECTION GENERALE DES PATRIMOINES DEPARTEMENT DE LA FORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE STAGE TECHNIQUE INTERNATIONAL D ARCHIVES. DIRECTION GENERALE DES PATRIMOINES DEPARTEMENT DE LA FORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE STAGE TECHNIQUE INTERNATIONAL D ARCHIVES Année 2014 Bulletin de candidature ~~~~~~~ JE SOUSSIGNÉ (E) Monsieur, Madame,

Plus en détail

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Marketing et Vente Spécialité

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Association Réseau Ecoles de Gestion et de Commerce C/o CCI France 46 Avenue de la Grande Armée - CS 50071-75958 Paris Cedex 17 - Tél.

Association Réseau Ecoles de Gestion et de Commerce C/o CCI France 46 Avenue de la Grande Armée - CS 50071-75958 Paris Cedex 17 - Tél. 1 SOMMAIRE EGC, ADN du réseau d écoles de commerce le plus dense de France 01 Une approche différenciatrice, équilibrant savoir-faire et savoir être 02 Une formation complète, tournée vers la réussite

Plus en détail

Réseaux sociaux professionnels et formation de formateurs De VizaFLE à IFprofs. Thessalonique, 17 octobre 2014

Réseaux sociaux professionnels et formation de formateurs De VizaFLE à IFprofs. Thessalonique, 17 octobre 2014 Réseaux sociaux professionnels et formation de formateurs De VizaFLE à IFprofs Thessalonique, 17 octobre 2014 VizaFLE en quelques mots : - Ouvert en Roumanie en 2011 à l adresse http://roumanie.vizafle.com,

Plus en détail

l innovation, l ouverture, la responsabilité et l excellence. (plus de 800 articles et ouvrages publiés au cours des cinq dernières années)

l innovation, l ouverture, la responsabilité et l excellence. (plus de 800 articles et ouvrages publiés au cours des cinq dernières années) Mastères Spécialisés * You have the answer* Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation, l ouverture, la responsabilité

Plus en détail

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PRÉSENTATION : Groupement Solidaire INSUP et organismes spécialisés dans les programmes internationaux ACTIONS : Développer la mobilité

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel.

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Entreprise ou organisme : ICN Business School Activité de l'entreprise ou de l'organisme : Par

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM Master CST Culture Scientifique et Technologique IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» 1 Architecture du Master Ouvert depuis sept. 2010 2 Spécialité Sciences Industrielles de l ingénieur Parcours Médiation

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION D ACQUIS OU VA 13 EN VUE DE L ACCES A DIFFERENTS NIVEAUX DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION D ACQUIS OU VA 13 EN VUE DE L ACCES A DIFFERENTS NIVEAUX DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Votre dossier doit être renvoyé à la composante de votre choix (adresses postales en page 7) DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION D ACQUIS OU VA 13 EN VUE DE L ACCES A DIFFERENTS NIVEAUX DE L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Admission de professionnels et d étudiants internationaux

Admission de professionnels et d étudiants internationaux Admission de professionnels et d étudiants internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des conservateurs Nom : Prénom : Spécialité demandée : Dates souhaitées

Plus en détail

L étudiant devra être capable d élaborer des stratégies de développement dans l entreprise, en situation réelle.

L étudiant devra être capable d élaborer des stratégies de développement dans l entreprise, en situation réelle. MASTER Européen de Management et de Stratégies touristiques Présentation : Ce master européen s adresse prioritairement à des étudiants ayant validé un diplôme de niveau II (Bac+3) dans les domaines de

Plus en détail

Information aux enseignants

Information aux enseignants SAPAD Service d Assistance Pédagogique à Domicile Information aux enseignants Chèr(e) collègue, Vous avez accepté d intervenir auprès d un enfant dont la scolarité est interrompue momentanément pour raisons

Plus en détail

La France au niveau international

La France au niveau international ETUDIER EN FRANCE La France au niveau international Superficie : 550 000 km2 Population de 62,4 millions 4,3 millions de résidents étrangers Un acteur majeur de l économie mondiale Cinquième puissance

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger

Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Financements de la Région Languedoc Roussillon BTS stage séjour d'études ou stage «chèque mobilité Eurocampus»

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

Etablissement d envoi :... Nom du Candidat : M. Mme Melle... Prénom :... Date de naissance : / /... Nationalité :... ADRESSE DU DOMICILE PERMANENT

Etablissement d envoi :... Nom du Candidat : M. Mme Melle... Prénom :... Date de naissance : / /... Nationalité :... ADRESSE DU DOMICILE PERMANENT DOSSIER A REMETTRE A VOTRE ETABLISSEMENT MINIMUM 1 MOIS AVANT LE DEPART CANDIDATURE A UNE BOURSE D ETUDES Cadre réservé à l établissement d envoi Cachet de l établissement Date de réception du dossier

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2013. Cour des comptes européenne Luxembourg **********************************

PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2013. Cour des comptes européenne Luxembourg ********************************** PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2013 Cour des comptes européenne Luxembourg ********************************** Institut universitaire européen - Florence Archives historiques

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université Libre de Bruxelles (ULB) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président, M. Mihai COMAN, M. Frank

Plus en détail