SYSTÈME DE DALLE ACTIVE ACTIV+ TEMPÉRISATION DE DALLE POUR CHAUFFER OU RAFRAÎCHIR LE CONFORT POUR LE TERTIAIRE

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTÈME DE DALLE ACTIVE ACTIV+ TEMPÉRISATION DE DALLE POUR CHAUFFER OU RAFRAÎCHIR LE CONFORT POUR LE TERTIAIRE"

Transcription

1 TEMPÉRISATION DE DALLE POUR CHAUFFER OU RAFRAÎCHIR LE CONFORT POUR LE TERTIAIRE *Des solutions polymères à l infini Bâtiment Automobile Industrie

2 Les bâtiments tertiaires possèdent des équipements consommant beaucoup plus d énergie que les bâtiments de logements. Tout comme les bâtiments à usage résidentiel, les bâtiments de bureaux portent leurs efforts de réduction des consommations d énergie sur les postes classiques comme le chauffage, la ventilation et la climatisation. Une vision rapide des avantages du système ACTIV+ de REHAU : - Faibles coûts d investissement - Coûts de fonctionnement réduits - Niveau de confort élevé et système écologique - Flexibilité du système - Simplicité de mise en œuvre du système grâce aux modules pré-fabriqués Solution Le système de dalle active ACTIV+ REHAU est une variante confortable et écologique à la climatisation des bureaux et des bâtiments administratifs modernes. À noter qu à ce jour, le système ACTIV+ est le seul à bénéficier d un avis technique en France (N 14/ ) L évolution des modes constructifs et la règlementation thermique ont amené REHAU Principe La dalle active repose sur l utilisation de la masse des structures en béton des bâtiments. Grâce à la dalle active, la masse de béton du bâtiment est utilisée comme un ballon tampon. Elle permet à la fois de chauffer ou de rafraîchir avec des niveaux de températures de fluide caloporteur peu élevés (de l ordre de 28 C en mode chauffage et 17 C en mode rafraîchissement) et ainsi de réduire la consommation énergétique. La production de froid ainsi que les installations de climatisation peuvent donc être réduites par rapport à un bâtiment sans dalle active. à développer un système de chauffage et rafraîchissement innovant : la dalle active. Déjà très répandu Outre-Rhin et dans le Nord de l Europe, ce nouveau système présente à la fois des avantages pour la mise en œuvre et pour tempérer des bâtiments dans le domaine du tertiaire. L isolation des dalles intermédiaires n est plus nécessaire car l inertie liée à la masse béton permet d absorber ou d émettre la chaleur à la fois par le haut et par le bas. En effet le plafond joue le rôle d émetteur ou d absorbeur de chaleur selon que le système de dalle active fonctionne en mode chauffage ou rafraîchissement. Le rafraîchissement est agréable et doux et induit moins de mouvement d air donc moins de bruit. Cela limite les problèmes de courant d air et donc du «Sick Building Syndrom» SBS (syndrome des bâtiments malsains).

3 ÉTUDE THERMIQUE Exemple : bureau avec 3 occupants Données de référence Dimensions du bâtiment : L33,5 x l13,8 x h13,4m Dimensions de la pièce étudiée : L5,6 x l5.3 x h2.9m Orientation : Façades principales, Nord-Sud Parois : Isolation ext. de 100 mm Surfaces : 1340 m² sur 4 étages Lieu : Essen (Allemagne) Conditions météorologiques : Temp ext. de base hiver : -15 C Temp ext. de base été : + 32 C Utilisation : présence de 7 h à 18 h Paramètres de fonctionnement en rafraîchissement : Température ambiante 27 C, température aller 17 C, Température retour 19 C Paramètres de fonctionnement en chauffage : Température ambiante 21 C, température aller 28 C, Température retour 26 C Puissances et flux thermiques En mode chauffage, la dalle active va assurer une base avec des émissions totales de l ordre de 34 W/m². En fonction des apports gratuits (nombre d occupants, ordinateurs, ), un système d appoint sera éventuellement nécessaire pour couvrir l ensemble des besoins de chauffage. Le système ACTIV+ révèle tout son intérêt en mode rafraîchissement. Les absorptions les plus importantes proviennent du plafond avec des puissances de l ordre de 45 W/m² et un complément par le sol de 19 W/m² ce qui permet d atteindre un total de 64 W/m². Ces ordres de grandeurs sont proches de celles d une climatisation traditionnelle.

4 ent. des e 19 de e. SYSTÈME DE DALLE ACTIVE ACTIV+ ÉTUDE THERMIQUE Simulation de l écoulement de l air en mode chauffage Températures de l air Critère de confort en chauffage : T > 21 C. - Le système de dalle active génère une stratification horizontale de l air et limite le phénomène de convection. - La strate d air haute (sous plafond) est à une température d environ 25 C. A hauteur du visage, la température effective de l air est comprise entre 23 et 24 C. La température de consigne est 21 C. Vitesses d écoulement de l air Critère de confort en chauffage : v < 0,16 m/s. - Les vitesses d écoulement de l air dans la masse d air globale sont inférieures à 0,1m/s. - Trois écoulements locaux d air plus chaud sont générés par des sources de chaleur (3 PC). Ces déplacements d air ont lieu vers le haut à des vitesses inférieures à 0,25 m/s. - Le long du mur, au voisinage de la fenêtre, un écoulement d air vertical est généré vers le sol avec une vitesse inférieur à 0,2 m / s. Simulation de l écoulement de l air en mode rafraîchissement Températures des parois Températures de l air - au sol : entre 23 et 24 C Critère de confort en rafraîchissement : T < 27 C. - au plafond : entre 21 et 22 C - Le système de dalle active génère une Très faible risque d atteinte du point de rosée stratification horizontale de l air sans phénomène de convection. Vitesses d écoulement de l air - L entrée d air de la pièce génère une masse d air Critère de confort en rafraîchissement : (h < 30 cm) dont la température est comprise v < 0,3 m/s. entre 20 et 22 C. - Les vitesses d écoulement de l air dans la strate - La strate d air basse (h < 1 m) est également fraîche, avec une température comprise entre 23 basse (h < 1,5 m) sont inférieures à 0,1m/s. et 25 C. - Trois écoulements locaux d air plus chaud sont - A hauteur du visage, la température effective de générés par des sources de chaleur (3 PC). l air est comprise entre 25 et 27 C. Ces déplacements d air ont lieu vers le haut à des La température ressentie de l air est comprise vitesses inférieures à 0,25 m/s. entre 24 et 26 C. - L entrée d air génère un écoulement dans la strate La température de consigne est 27 C. d air basse avec des vitesses inférieures à 0,2m/s.

5 CONFORT ET ÉCONOMIES REHAU GT Flächenheizung Sonderanwendung Comparatif économique des différents modes de chauffage/rafraîchissement Betonkerntemperierung 80 EUR / m² Coût total Coût annuel total annuel pour pour le le chauffage et le et rafraîchissement rafraichissement 70 EUR / m² 60 EUR / m² 50 EUR / m² 40 EUR / m² 30 EUR / m² 20 EUR / m² 10 EUR / m² 0 EUR / m² Variante A Variante B Variante C Variante D Variante E Consommation énergétique Frais d'entretien Cout d'investissement L étude vise à confronter 5 systèmes de chauffage/ rafraîchissement et à comparer des techniques conventionnelles par rapport au système ACTIV +. Voici les différentes variantes misent en œuvre : Variante A : Radiateurs + Centrale Traitement d Air (batteries chaude + froide + humidificateur et déshumidificateur) Variante B : Plancher Chauffant Rafraîchissant Basse Température + Centrale Traitement d Air Variante C : Plafond rafraîchissant et Radiateurs et Centrale Traitement d Air Variante D : Système ACTIV + et Radiateurs Variante E : Système ACTIV +, Radiateurs et Centrale Traitement d Air GT FH SA BKT f / Jährliche Gesamtkosten Gesamtkostenvergleich, Quelle: REHAU Studie Betonkerntemperierung Register 8 / VB / Seite 1 von 1 Confort La variante E (dalle active couplée à une centrale de traitement d air) permet d obtenir le meilleur ressenti en terme de confort en donnant à l utilisateur une sensation de bien-être plus rapide. Le rayonnement par le plancher a pour effet d augmenter la température résultante, c est à dire la température de confort ce qui permet de diminuer la température ambiante (de l air) de 2 à 3 C. Consommation Les coûts énergétiques entre les différents systèmes présentent une variation de l ordre de 3,5 à 7 /m²/ an suivant la variante. Le système ACTIV + est le plus économique surtout en comparaison avec une centrale de traitement d air car il permet de diviser les coûts annuels par deux. L un des avantages du système ACTIV + réside dans le rapport coût/performance : en effet la variante D (dalle active+ radiateurs) permet à la fois d obtenir un des plus faibles coût tout en garantissant un niveau de confort acceptable. Entretien Bien que la centrale de traitement d air offre un confort plus élevé, elle nécessite d importants frais de maintenance et reste la plus coûteuse par rapport aux autres variantes. Au même titre qu un plancher chauffant traditionnel, la dalle active ne nécessite aucune intervention et aucun entretien spécifique. La solution ACTIV+ permet ainsi d avoir des coûts de maintenance de l ordre de 2,3 /m²/an soit 80% moins élevé qu une climatisation. Investissement Le réel intérêt d ACTIV + se situe dès l achat avec des annuités de seulement 15,3 /m² pour le poste chauffage/rafraîchissement, la variante D (dalle active + radiateurs) permet d être 1/3 moins coûteuse qu une solution de traitement d air ou plafond rafraîchissant. Ces coûts d investissement sont réduits grâce aux dimensionnements réduits des installations complémentaires et au gain de temps lors de la mise en œuvre sur le chantier avec des modules pré-fabriqués.

6 Certificat de garantie REHAU Partie à compléter par REHAU Rénovation complété et contresigné par REHAU. Alimentation de radiateurs LES SERVICES REHAU Une palette de services, pour une assistance au quotidien 8 1 Aide à l étude 2 Logiciel de dimensionnement 3 Qualité 4 Formation 5 Outillage 6 e-business 7 Assistance technique téléphonique 8 Assistance technique chantier 9 Garantie La garantie REHAU ATEC 4 5 GARANTIE 10* ANS ISO 9001 couvrant les tubes REHAU RAUTHERM, RAUTHERM S 10 x 1,1 et les accessoires REHAU incorporés dans le béton dans les * Tous les systèmes REHAU Chauffage et Sanitaire sont garantis 10 ans, selon les conditions de garantie REHAU. installations de surfaces chauffantes Maître d ouvrage (propriétaire du chantier) et rafraîchissantes, d alimentation de radiateurs et de distribution d eau chaude et froide sanitaire. L ensemble de ces matériels développés par REHAU est garanti pendant Adresse exacte du chantier N Rue CP Ville Type de chantier Résidentiel (maison ind., pavillon) Collectif (1) 10 ans à compter de la date de l installation jusqu à concurrence de par sinistre et jusqu à pour tous les dommages par année. Nature du chantier Plancher chauffant-rafraîchissant Mur chauffant-rafraîchissant Plafond chauffant et rafraîchissant Dalle active Tertiaire (bureau, mairie, etc) Industriel (hall, hangar, etc) Autre Neuf ou Distribution sanitaire Colonnes montantes Membre fondateur du (1) remplir un certificat par bâtiment installé (quel que soit le nombre de logements) Partie à compléter par l installateur Par la présente, nous confirmons que dans le cas du projet ci-dessus, les tubes REHAU RAUTHERM RAU-PER et les accessoires Architecte Bureau d étude Chapiste Date d installation :... /... /... aux instructions de planification et d installation de REHAU. REHAU incorporés dans le béton ont été installés et mis en service conformément Fait à : le : Signature : Cachet de l installateur REHAU assume la garantie mentionnée plus haut vis-à-vis de l installateur en fonction des recours éventuels du maître d ouvrage. La garantie n est acquise que si le présent signé à l agence commerciale, (voir adresses certificat a été retourné dûment rempli et au verso) dans un délai de 3 mois à compter de la date de l installation et si un exemplaire dudit certificat a été retourné dûment Pour la Direction Commerciale et Technique Certificat de garantie N (**) : * Des solutions polymères à l infini Morhange, le (**) : ** Sera complété par REHAU. Il convient d appliquer les conditions de garantie. Agences commerciales REHAU SA : Région Sud-Ouest, Agen : ZI Le Treil, LE PASSAGE, Tél , Fax , Région Sud-Est, Lyon : 22 rue Marius Grosso, VAULX-EN-VELIN, Tél , Fax , Région Centre, Nord et IDF, Paris : 54 rue Louis Leblanc, BP 70, RAMBOUILLET Cedex, Tél , Fax , Région Ouest, Rennes : 15 rue Erbonnière, CESSON SEVIGNE, Tél , Fax , Région Est, Metz : ZAC de Morhange, MORHANGE, Tél , Fax , Siège social : REHAU Bâtiment, Place Cissey, MORHANGE Cedex, Tél , Fax , Bâtiment Automobile Industrie FR 01/2012 Copyright by REHAU

Solution plancher sec dalsec L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation. Trophée batiweb 2007, 2008, 2010

Solution plancher sec dalsec L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation. Trophée batiweb 2007, 2008, 2010 Solution plancher sec dalsec L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation Trophée batiweb 2007, 2008, 2010 *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie découpe

Plus en détail

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage *Des solutions polymères à l infi ni www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie Solution pack BI-TEMPÉRATURE chauffage

Plus en détail

Systèmes pour Transport de Fluides

Systèmes pour Transport de Fluides Systèmes pour Transport de Fluides Bâtiments tertiaires et industriels page REHAU propose différents systèmes de tubes (nu, préisolé, pré-gainé) et solutions de raccordement permettant de répondre : -

Plus en détail

RAUSIKKO BOX. Bâtiment Automobile Industrie. *Des solutions polymères à l infini. www.rehau.fr

RAUSIKKO BOX. Bâtiment Automobile Industrie. *Des solutions polymères à l infini. www.rehau.fr RAUSIKKO BOX Structure ALVéOLAIRE ULTRA LéGèRE HYDRO-CURABLE POUR RéTENTION ET INFILTRATION DES EAUX DE PLUIE *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie RAUSIKKO BOX

Plus en détail

Passive. France. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives

Passive. France. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives La récupération de chaleur sur l air vicié est indispensable aux maisons Elle réduit considérablement les pertes de

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

LE SYSTÈME THERMACTIF UN CONCENTRÉ DE TECHNOLOGIE

LE SYSTÈME THERMACTIF UN CONCENTRÉ DE TECHNOLOGIE LE SYSTÈME THERMACTIF UN CONCENTRÉ DE TECHNOLOGIE Tous les éléments du système interagissent entre eux de manière optimale et étudiée, afin de vous garantir un sol chauffant ultra-réactif pour un confort

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes d émission de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens

La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens Un système idéal pour le renouvellement d air : Le renouvellement d air des ambiances intérieures est indispensable pour garantir l hygiène,

Plus en détail

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO.

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. 02 Les ressources en énergie se réduisent, les couts énergétiques augmentent. Pour ces raisons, l Energie est une valeur importante dans nos sociétés.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 105.867.371 Valable jusqu au : 20/05/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Type d activités: Autres Année de construction : 1989-2000 Surface utile

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC 24 Juin 2015 TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC Afin de répondre aux attentes des locataires et aux enjeux de l environnement, en collaboration avec les membres du Conseil de Concertation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

Système de chauffage par vecteur air pour logements collectifs

Système de chauffage par vecteur air pour logements collectifs Système de chauffage par vecteur air pour logements collectifs Zaio, système de chauffage multizones pour logements BBC Zaio, la réponse aux enjeux énergétiques La réglementation thermique 2012 s appliquera

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie plancher chauffant basse température Solution plancher sec : L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation La solution plancher sec REHAU est dotée de toutes les caractéristiques du plancher

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

N 1. solution. climate BUILDINGS. for sustainable - 1

N 1. solution. climate BUILDINGS. for sustainable - 1 N 1 climate solution for sustainable BUILDINGS F1-1 Du point de vue écologique comme architectural, un plafond SAPP ceiling est le système de climatisation qui s impose pour les projets les plus divers.

Plus en détail

PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE. Présentation CALSOL ENERGIE- Janvier 2012

PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE. Présentation CALSOL ENERGIE- Janvier 2012 PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE La Géothermie basse température Sèche Profonde Les roches de la croûte terrestre génèrent une température naturelle

Plus en détail

HRC 70. 100 kw 15 % 23 % POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C AUER 1892-2012. 1892-2012 - 120 ans d innovations

HRC 70. 100 kw 15 % 23 % POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C AUER 1892-2012. 1892-2012 - 120 ans d innovations AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C Le chauffage garanti même par grands froids! Chauffe seule et confortablement la maison pendant

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

il y a des économies dans l air!

il y a des économies dans l air! Avec les Pompes à Chaleur... il y a des économies dans l air! Jusqu à 70% d économies de chauffage (1) Crédit d impôt possible jusqu à 8 000 (1) et 5 fois moins d émissions de CO 2 (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

aralya-design, la fenêtre éco-nome une longueur d avance pour l équilibre de la planète! Bâtiment Automobile Industrie

aralya-design, la fenêtre éco-nome une longueur d avance pour l équilibre de la planète! Bâtiment Automobile Industrie aralya-design, la fenêtre éco-nome une longueur d avance pour l équilibre de la planète! *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie fenêtres en profilés rehau Aralya-DEsign

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage Individualisation des frais de chauffage Gérer l eau et l énergie en copropriété D après une étude menée conjointement par l Ademe, le Syndicat de la Mesure et le COSTIC, l individualisation des frais

Plus en détail

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A La Maison Passive La Maison Passive, souvent appelée «maison sans chauffage», repose sur un concept de construction très basse consommation, basé sur l utilisation de la chaleur passive du soleil, sur

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

La performance au service de l eau et du chauffage

La performance au service de l eau et du chauffage La performance au service de l eau et du chauffage Vous cherchez une solution performante de chauffage et de production d eau chaude sanitaire? L ensemble des questions et la diversité des réponses qui

Plus en détail

Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT

Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT SIKA VISCOCHAPE UNE SOLUTION SIMPLE ET PRÊTE À L EMPLOI Les modes constructifs évoluent au fil des innovations et des réglementations. Les habitudes de travail

Plus en détail

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT?

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Séquence pédagogique détaillée COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Discipline : Technologie Niveau : 4 e SITUATION DANS LES PROGRAMMES Approche du programme : «Les énergies mises en

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques NOUVEAU Panneaux solaires thermiques Une solution chauffage 100 % fiable pour économiser l énergie. Ne choisissez plus entre confort et performance énergétique. Avec les solutions de capteurs solaires

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire

vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire 1 L isolation thermique par l extérieur 2 3 Les enjeux d une bonne enveloppe! Economiques (réduction des consommations, valorisation architecturale

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Méthode d évaluation. Bâtiments démonstrateurs sur. Nantes Résumé

Méthode d évaluation. Bâtiments démonstrateurs sur. Nantes Résumé Méthode d évaluation Bâtiments démonstrateurs sur Nantes Résumé juillet 2008 Historique des versions du document Date Auteur Commentaires 15/07/2008 Myriam HUMBERT Document à destination de la DRE PdL

Plus en détail

VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT

VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT poutrelles béton sur vide sanitaire VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT LE MEILLEUR Support. 23, rue de la Vanne 92126 Montrouge Cedex Tél 01 49 65 09 09 Fax 01 49 65 08 61 Mail fib@fib.org Site www.fib.org Industrie

Plus en détail

L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité?

L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité? L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité? ADIL / L INFORMATION SUR L HABITAT une question d adresse... Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Concevoir des solutions pour le chauffage, le rafraîchissement,la production d eau chaude sanitaire visant à. l Indépendance Energétique

Concevoir des solutions pour le chauffage, le rafraîchissement,la production d eau chaude sanitaire visant à. l Indépendance Energétique Le 2 Février 010 Notre métier Concevoir des solutions pour le chauffage, le rafraîchissement,la production d eau chaude sanitaire visant à l Indépendance Energétique, économiques à l investissement, faciles

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Isolation dynamique des combles: DuPont Energain offre des températures agréables durant les chaudes journées d'été.

Isolation dynamique des combles: DuPont Energain offre des températures agréables durant les chaudes journées d'été. Isolation dynamique des combles: DuPont Energain offre des températures agréables durant les chaudes journées d'été. Auteurs : Jacques Gilbert et Ulrike Koster, DuPont Building Innovations DuPont de Nemours

Plus en détail

Notice de dimensionnement

Notice de dimensionnement 2013 Notice de dimensionnement DDG Kolonel Begaultlaan 43/2 3012 LEUVEN Belgique www.ddg.be info@ddg.be T : 00 32 16 22 24 94 Comment dimensionner un poêle-chaudière DDG? Le dimensionnement d un poêle

Plus en détail

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre!

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre! GUIDE 2015 PROFESSIONNELS L ÉTIQUETTE ENERGIE DES CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES À ACCUMULATION ET DES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES Les informations clés pour tout comprendre! 1 Dès le 26 septembre 2015, un nouveau

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

www.france-air.com/habitat

www.france-air.com/habitat www.france-air.com/habitat Rue des Barronnières - BEYNOST - 01708 Miribel Cedex Fax : 04 78 55 25 63 www.france-air.com/habitat www.traitdunion-com.fr X E Un nouvel air éco-durable O N I U Q E Le premier

Plus en détail

Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures.

Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures. Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures. Building Technologies 3 Nouvelle gamme RVL. Une ligne complète de quatre régulateurs, résolument tournée vers l efficacité

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

Bilan d exploitation

Bilan d exploitation Rénovation Energétique du Bâtiment Municipal à UGINE 21/01/2009 Bilan d exploitation Réalisé le 19 Mars 2012 à Saint Etienne 14/10/2010 Période réalisation des travaux : du 15 Avril 2010 au 21 Octobre

Plus en détail

AcoSense Présentation du système

AcoSense Présentation du système AcoSense Présentation du système NOUVEAU La solution plafonds et murs chauffants-rafraîchissants pour un grand confort basse consommation. Plafonds et murs chauffants- ACOSENSE est une solution de grand

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Article 1er.- Objet Il est accordé sous les conditions et modalités ci-après

Plus en détail

La maîtrise de l énergie par les TIC

La maîtrise de l énergie par les TIC La maîtrise de l énergie par les TIC Les Technologies de l Information et de la Communication au cœur de la production électrique national et de son ajustement en temps réel. Sommaire 1. Notre offre de

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent.

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Sentez-vous bien. Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Profitez de températures confortables, faites des économies d énergie, bénéficiez de la lumière naturelle et augmentez jusqu à 41% le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

COUVERTURE SOLAIRE THERMIQUE EN ARDOISE NATURELLE

COUVERTURE SOLAIRE THERMIQUE EN ARDOISE NATURELLE COUVERTURE SOLAIRE THERMIQUE EN ARDOISE NATURELLE THERMOSLATE, la puissance de la nature Le système solaire THERMOSLATE crée de l énergie renouvelable, propre et respectueuse de l environnement. 1m 2 évite

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 20111012-01 / DPE Valable jusqu au : 11/10/2021 Type de bâtiment : Bureaux Type d activités: Bureaux Année de construction : Partiellement < 1948 et > 1975 Surface utile : 1755 m² Adresse : 73 chemin

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

Le chauffage infrarouge Schwank Principe et fonctionnement

Le chauffage infrarouge Schwank Principe et fonctionnement Le chauffage infrarouge Schwank Principe et fonctionnement Le soleil Le chauffage naturel du monde Confort par la chaleur infrarouge Nous avons repris le principe du soleil. Les rayons du soleil traversent

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/7 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : GESTION ET MAINTENANCE D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION Date

Plus en détail

Le nouveau concept du radiateur infrarouge design. Votre atout chauffage-confort

Le nouveau concept du radiateur infrarouge design. Votre atout chauffage-confort Le nouveau concept du radiateur infrarouge design Votre atout chauffage-confort Le chauffage infrarouge à ondes longues Réchauffe par son rayonnement les surfaces des pièces ( sols, murs, plafonds) Cette

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Voltex. Chauffe-eau hybride électrique-pompe à chaleur

Voltex. Chauffe-eau hybride électrique-pompe à chaleur Voltex Chauffe-eau hybride électrique-pompe à chaleur MC Chauffe-eau hybride électrique Voltex MC Avec une efficacité énergétique plus de deux fois supérieure à celle d un chauffe-eau électrique standard,

Plus en détail

Thermographie infra-rouge des bâtiments

Thermographie infra-rouge des bâtiments Espace Centre & Ouest Vosges Thermographie infra-rouge des bâtiments Pierre Pellégrini Conseiller énergie Avec les soutiens de : 1 Au programme Energies et bâtiments Principes de la thermique du bâtiment

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai 2013. Maître d'ouvrage :

RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai 2013. Maître d'ouvrage : Affaire : 12029 Document : Rapport d'études Version : 0.1 Date : Mai 2013 11 ROUTE DE LAUTREC PLACE DE LA MAIRIE 81440 VENES TEL : 05.63.500.606 FAX : 05.63.500.347 EMAIL : INGLIN.ITEC@SCMTRIPTIC.FR Maître

Plus en détail

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux Matinée technique 24 novembre 2011 Régulation et Gestion Technique Bâtiment Gisements et Enjeux Gisements et Enjeux - constat Communes du Pays de Rennes adhérentes au Conseil en Energie Partagé soit 49

Plus en détail

LUCHT LHZ fabricant de radiateurs à pierres réfractaires

LUCHT LHZ fabricant de radiateurs à pierres réfractaires LUCHT LHZ fabricant de radiateurs à pierres réfractaires La solution pour tous les endroits difficiles Les radiateurs électriques à pierres réfractaires LHZ ont été conçus en utilisant une technologie

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton!

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! global construct Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! Nos produits Bloc Global Construct Bloc de coffrage (Bloc de mur) K=0,111! Le Bloc Global Construct est le résultat d années d expériences

Plus en détail

Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure!

Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure! Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure! Eau Solaire Gaz Pascal P. Plombier (Lyon) RAPIDITÉ Réalisez vos installations en toute sécurité et dans un temps record! Le sertissage est jusqu

Plus en détail

DOSSIER VANNES 3 VOIES

DOSSIER VANNES 3 VOIES DOSSIER VANNES 3 VOIES REGULATION CIRCUIT DE CHAUFFAGE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT TECHNOLOGIES PRINCIPE DE REGULATION MONTAGE EN MELANGE MONTAGE EN REPARTITION MONTAGE EN DECHARGE MONTAGE EN INJECTION

Plus en détail

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE FAITES CONNAISSANCE AVEC... LA GAMME EVOLUTION 2 Qu est-ce qu une pompe à chaleur «Alféa Evolution 2

Plus en détail

VIVRACOME Les exigences réglementaires

VIVRACOME Les exigences réglementaires Les exigences réglementaires VIVRACOME et la réglementation thermique (NFP 52.307) La réglementation thermique actuelle des bâtiments neufs ou existants porte sur l amélioration de leur performance énergétique.

Plus en détail

CAPTEURS THERMOSOLAIRE

CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CATEGORIE Constructions neuves Les capteurs thermosolaires sont destinés à transformer le rayonnement solaire pour chauffer un fluide caloporteur. La chaleur

Plus en détail

Climatiser et chauffer plusieurs pièces avec un seul appareil,

Climatiser et chauffer plusieurs pièces avec un seul appareil, Climatiser et chauffer plusieurs pièces avec un seul appareil, caché dans les combles ou faux plafonds, invisible de l intérieur et sans compresseur extérieur. ECONOMIES D ÉNERGIE LES AVANTAGES Villa Clim

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat 1 - Td 3-1 Etude des déperditions d un pavillon F3 On étudie le pavillon F3, situé à Blois (41) dont le plan de masse est donné ci-dessous. La ventilation de ce pavillon est

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

Nom technologie: Chauffe eau solaire i INTRODUCTION

Nom technologie: Chauffe eau solaire i INTRODUCTION Nom technologie: Chauffe eau solaire i Sous-secteur Short Term / Small Scale INTRODUCTION Les chauffe-eau solaires individuels (CESI) : Issus de technologies en constante amélioration depuis plus de vingt

Plus en détail

Rénovation et Transition Energétique

Rénovation et Transition Energétique 1 Rénovation et Transition Energétique Phase Exploitation: Leçons d une année d instrumentation PLAN 2 1. Présentation d AMOES 2. Présentation de l opération 3. Instrumentation et présentation des résultats

Plus en détail

COFRACOM : COFFRETS DE COMMUNICATION VDI POUR LA DISTRIBUTION DE VOS CÂBLES COURANTS FAIBLES DANS L HABITAT. Bâtiment Automobile Industrie

COFRACOM : COFFRETS DE COMMUNICATION VDI POUR LA DISTRIBUTION DE VOS CÂBLES COURANTS FAIBLES DANS L HABITAT. Bâtiment Automobile Industrie COFRACOM : COFFRETS DE COMMUNICATION VDI POUR LA DISTRIBUTION DE VOS CÂBLES COURANTS FAIBLES DANS L HABITAT *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie CONNECTER SON

Plus en détail

ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE. Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage. Présentation du système

ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE. Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage. Présentation du système ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage Plancher chauffant électrique De nombreux avantages pour l utilisateur Le système

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail