Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises.

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises."

Transcription

1 Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Mai 2009

2 Préface Les PME ont aujourd hui accès aux technologies déjà déployées dans les grandes entreprises. En effet, après la mise en place de solutions ERP PME : SAP, SAGE, CEGID, Microsoft, les PME déploient maintenant des solutions de reporting telles que Cognos, Hyperion, BO, Microsoft, Coaptis a souhaité interroger les directions financières et informatiques des PME/PMI françaises afin de mieux connaitre leur niveau d équipement actuel et leurs nouvelles attentes en termes de fonctionnalités et de solutions. Cette étude - réalisée auprès d une centaine de PME françaises - démontre clairement que le marché de la Business Intelligence est en constante évolution depuis 2005 : en 4 ans, une entreprise sur deux a acquis un premier niveau d équipement dans ce domaine. Face aux équipements implémentés, souvent trop partiels, les utilisateurs restent néanmoins peu satisfaits et déclarent l automatisation ainsi que la réduction du délai de clôture comme étant des priorités non totalement couvertes. Ces attentes traduisent des perspectives de projets pour les mois et années à venir. Emmanuel Lalau Coaptis 2 Étude «analyse, reporting et budget»

3 Table des matières Méthodologie de l enquête... 4 Un reporting automatisé, une priorité... 5 Une PME sur deux a investi dans une solution de reporting L automatisation et la réduction du délai de clôture, leviers de projets décisionnels pour la fonction finance Un processus budgétaire peu outillé... 7 De l élaboration au contrôle budgétaire, un processus complexe La complexité du processus budgétaire, principale raison du faible taux d équipement De nombreux projets de pilotage en perspective... 9 L équipement partiel, source de projets de refonte Les limites d Excel motivent les acquisitions d outils de pilotage Enjeux Étude «analyse, reporting et budget»

4 Méthodologie de l enquête Les résultats présentés dans cette étude sont issus d une enquête pilotée et organisée par Coaptis entre mars et mai Une dizaine d entretiens qualitatifs approfondis ont été menés avec les représentants des directions financières, de contrôle de gestion et des systèmes d information des PME françaises. Nous avons intégré dans notre panel uniquement les PME dotées d un service de contrôle de gestion et d un service informatique. Les entreprises n ayant pas de ressource dédiée à ces deux fonctions n ont en général pas atteint la taille critique pour investir sur une solution de reporting. Un questionnaire a ensuite été administré auprès des membres d une centaine d entreprises françaises représentatives en termes de revenus, de secteurs d activité et de taille. Trois modes d administration ont été utilisés : le face à face, l entretien téléphonique et le formulaire électronique. Répartition de l échantillon par fonctions, par effectifs et secteurs d activité CDG 33% % DG 3% > % % DSI 5% DAF 28% Dir. Fin. 31% <100 30% % Les résultats ainsi obtenus sont donc commentés et enrichis de points de vue de praticiens spécialistes pour aboutir au présent rapport d étude. service 33% industrie 47% distribution 20% 4 Étude «analyse, reporting et budget»

5 PREMIER CONSTAT: Un Reporting automatisé, une priorité En 2005/2006, nous avions tendance à identifier les PME comme étant une niche peu explorée par les professionnels de l informatique : leur taux d équipement en termes d ERP et d outils décisionnels n excédait pas les 16%. Cependant, ces 4 dernières années ont été riches en projets informatiques et les PME affichent à présent un taux d équipement qui avoisine les 50% dans le domaine des solutions de reporting et les 80% en ce qui concerne les ERP. Nous nous sommes intéressés dans un premier chef à l équipement informatique des PME françaises en termes de solutions de pilotage, à leurs besoins ainsi qu aux perspectives de projets dans ce domaine. >> Une PME sur deux a investi dans une solution de reporting Un premier niveau d équipement en forte progression depuis 4 ans Le principal outil d analyse des PME françaises dans les années 2005/2006 était Excel. Aujourd hui, 53% des PME interrogées ont d ores et déjà investi dans un outil de reporting du marché. Néanmoins, cet outil n a en aucune manière totalement remplacé Excel, qui reste massivement utilisé en complément de la solution de reporting Cognos, Microsoft, BO ou encore Hypérion. Un reporting à la fois financier et opérationnel Contrairement à certains grands-comptes dans lesquels l information est fortement cloisonnée, l étude fait apparaître que les PME/PMI souhaitent disposer d un reporting à la fois financier et opérationnel, avec un niveau de détail très fin. Cette attente constitue une des motivations importantes de la mise en place d une solution de reporting automatisée s appuyant sur l ERP. Possédez vous un outil de reporting automatisé? pas équipés 47% équipés 53% Hypérion 38% Quels sont les outils utilsés par le panel? BO 8% Microsoft 4% Cognos 50% 53% des entreprises sont équipées d un outil reporting 5 Étude «analyse, reporting et budget»

6 Cognos, leader sur le marché des solutions de pilotage orientées PME En termes de produits, on note parmi les PME interrogées, que près d une entreprise sur deux utilise Cognos, leader du marché de la Business Intelligence orientée PME, derrière Oracle/Hyperion, BO et Microsoft. >> L automatisation et la réduction du délai de clôture, principaux leviers des projets décisionnels pour la fonction finance L automatisation du reporting est la première fonctionnalité souhaitée (33% des attentes). En deuxième position, on trouve la réduction du délai de clôture. 53% des entreprises ont un délai de clôture supérieur à 7 jours ouvrés. Les autres attentes recouvrent une analyse plus opérationnelle, une ergonomie plus fonctionnelle ou encore une plus grande intégration de l outil décisionnel au SI existant. Quel est votre délais de clôture*? *sans les analyses complémentaires NSP 3% >14 jours 22% <7 jours 44% Plus de 50% des entreprises ont un délai de clôture > 7 jours entre 8 j et 14j 31% Des projets de reporting en perspective Ces différentes fonctionnalités qui sont tant vitales que souhaitées par les utilisateurs sont sources de projets. En effet, il est apparu que 60% des PME françaises s inscrivent dans une dynamique «projet» : 28% souhaitent mettre en œuvre un projet orienté reporting, 22% sont en réflexion et enfin 11% sont actuellement en transition. Avez vous pour projet la refonte de votre reporting? Transition 11% Oui 28% 60% des PME s inscrivent dans une dynamique «projet» Peut-être 22% Non 39% 6 Étude «analyse, reporting et budget»

7 DEUXIÈME CONSTAT: Un processus budgétaire peu outillé Seules 40% des PME sont équipées d un outil d élaboration budgétaire. Nous pouvons donc nous interroger sur les raisons de cette constatation. >> De l élaboration au contrôle budgétaire, un processus complexe Deux entreprises sur trois ont un processus budgétaire à la fois montant et descendant Cette étude montre que deux tiers des entreprises élaborent leurs budgets en tenant compte à la fois des directives ainsi que des remontées d informations des services opérationnels. Votre reporting est-il principalement? montant 33% 61% des PME ont un processus budgétaire montant et descendant les 2 61% Une vision très détaillée des agrégats budgétaires Afin d éviter les écarts avec la réalité, la majorité des PME françaises ont un niveau de détail de leurs agrégats budgétaires très fin. Ce phénomène s est fortement renforcé avec le contexte économique actuel. Quel est le niveau de détail de vos agrégats budgétaires? macro 14% les 2 22% descendant 6% micro 64% 64% des PME ont une vision micro de leurs agrégats budgétaires 7 Étude «analyse, reporting et budget»

8 >> La complexité du processus budgétaire, principale raison du faible taux d équipement Le niveau de détail et le workflow budgétaires des PME engendrent une complexité significative pour la mise en œuvre des projets d élaboration budgétaire. On peut donc supposer que le retour sur investissement de ce type de projets n a pas encore convaincu les directions financières et les directions générales. Ces dernières n ont également peut-être pas encore trouvé les limites d Excel sur ce domaine. Contrairement aux projets reporting, les perspectives de projets concernant le processus budgétaire sont moins nombreuses. Une entreprise sur deux est dans une dynamique «projet» (projet, transition ou réflexion) alors que le taux est de 60% pour le reporting. Êtes vous équipé d'une solution budgétaire automatisée? Avez vous pour projet la refonte de votre processus budgétaire? Un processus budgétaire peu outillé équipés 42% Peut-être 17% Transition 8% Oui 25% pas équipés 58% Non 50% 8 Étude «analyse, reporting et budget»

9 TROISIEME CONSTAT: De nombreux projets de pilotage en perspective Qu est ce qu une entreprise dite «équipée»? Dans cette étude, nous avons qualifié d équipée, toute entreprise ayant un outil décisionnel, quelque soit son degrés d implémentation. Cette troisième et dernière partie est consacrée aux perspectives de projets d une part pour les entreprises équipées et d autre part pour celles qui ne le sont pas. De nombreuses difficultés résiduelles Que les entreprises soient équipées ou non, elles rencontrent encore de nombreuses difficultés qui entravent le quotidien. D un point de vue qualitatif, il semble intéressant de dresser une typologie des difficultés rencontrées. Technologie : Délai de clôture trop long Pas de système d alertes Outil peu flexible Manque de fiabilité Limites d Excel : fichiers trop lourds, nombre d utilisateurs trop important (pas de partage possible) Mauvaise ergonomie Difficulté à obtenir une vision à la fois globale et détaillée Analyse trop financière et pas assez opérationnelle Ressource : Manque de fiabilité des données saisies Problème de maitrise de l outil Processus : Qualité des données Instabilité des processus Manque d optimisation des processus >> L équipement partiel, source de projets de refonte Seul un quart des entreprises équipées se déclare pleinement satisfaites de leur outil Une grande majorité des entreprises ne sont équipées que partiellement et l utilisation d Excel reste donc prédominante. C est la raison pour laquelle, la majorité des entreprises interrogées, soit plus de 3 entreprises sur quatre, déclare ne pas être pleinement satisfaite de leur outil de pilotage actuel. En ce qui concerne la couverture de 9 Étude «analyse, reporting et budget» Quelle proportion de vos besoins sont couverts pas votre solution de pilotage?

10 leurs besoins, seule une entreprise sur trois semble avoir des besoins couverts à plus de 75% par son outil de pilotage existant. Êtes vous satisfait de votre équipement? Seules 1/4 des entreprises semblent satisfaites de leur outil Insuffisament 23% Parfaitement 27% Moyennement 50% Malgré leur premier équipement, de nombreux projets sont encore en perspective Le caractère incomplet de la première mise en œuvre et le manque de satisfaction des utilisateurs sont sources de projets de refonte. Nous constatons qu une entreprise sur trois déclare vouloir mettre en œuvre un projet de refonte de leur outil de pilotage. A cela, s ajoutent les 6% qui semblent être en réflexion pour la mise en place d un projet de refonte à long terme. 1/3 des entreprises interrogées envisage un projet Avez vous des projets de refonte de votre reporting et/ou de refonte de leur de votre processus budgétaire? outil de pilotage Peut-être 6% Transition 18% Oui 35% Non 41% 10 Étude «analyse, reporting et budget»

11 >> Les limites d Excel motivent les acquisitions d outils de pilotage L usage unique d Excel comme solution de reporting ne suffit plus à partir du seuil de 250 salariés L analyse entre le taux de satisfaction envers Excel et l effectif des entreprises interrogées, nous renvoie que 250 salariés est le seuil critique. En effet, les entreprises qui se situent au dessus de ce seuil sont globalement insatisfaites d Excel, outil qui ne répond plus à leurs besoins. De la même manière, on constate que 36% des entreprises ont répondu avoir moins de la moitié de leurs besoins couverts par Excel. Cela explique, en majeure partie, l insatisfaction des entreprises avec un effectif supérieur à 250 salariés. Excel, un outil obsolète pour les PME de plus de 250 Excel couvre t-il vos besoins? Êtes vous satisfait d'excel? salariés 75%-100% 14% 50%-75% 50% 0%-25% 14% 25%-50% 22% 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Insuffisament Moyennement Parfaitement De nombreux projets d acquisition pour les entreprises non- équipées Les perspectives d acquisition d un outil de pilotage pour les entreprises n utilisant aujourd hui qu Excel sont importantes. En d autres termes, il apparait que plus de 70% des PME s inscrivent dans une dynamique «projet»: 10% sont en transition, 32% ont pour projet d acquérir un outil de pilotage et enfin 32% sont en réflexion. Ce dynamisme est principalement expliqué par le fait qu Excel ne répond plus aux besoins des PME ayant atteint le seuil de 250 salariés. Avez vous pour projet l'acquisition d'un outil de pilotage? Peut-être 32% Transition 10% Oui 32% 70% des PME s inscrivent dans une dynamique «projet» Non 26% 11 Étude «analyse, reporting et budget»

12 ENJEUX En conclusion de cette étude, il nous semble intéressant de préciser deux points clés : le caractère itératif des projets de pilotage et la difficile percée des solutions d élaboration budgétaire dans les PME/PMI. Les projets de pilotage sont des projets «itératifs». Il est erroné de les concevoir comme un projet d informatique de gestion classique. En effet, les projets d informatique de gestion s appuient sur des processus de gestion métier qui, souvent, ont une forte pérennité. Les solutions de pilotage sont, par nature, particulièrement évolutives. Chaque changement d organisation, de processus ou des technologies ont un impact sur les solutions de reporting, qui doivent évoluer en conséquence. Les projets d élaboration budgétaire avec une maille d information très fine et un workflow complexe représentent un investissement important qui n a pas encore fait ses preuves dans les PME/PMI. Ces dernières se suffisent aujourd hui de la souplesse d Excel. D une manière générale, nous pouvons également nous demander si les outils de pilotage continueront à gagner en flexibilité avec des offres qui s adaptent à la taille, aux besoins parfois spécifiques et aux budgets de l ensemble des petites et moyennes entreprises françaises. 12 Étude «analyse, reporting et budget»

13 A propos de COAPTIS Cabinet de conseil, assistance à maîtrise d ouvrage en contrôle de gestion et système d information : création / 2007 : développement de l activité d assistance à maîtrise d ouvrage : mise à disposition de ressources, expertise SI et conseil. 11, rue Caumartin, Paris Tél : +33 (0) Fax +33 (0)

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

«Pratique de la GPEC dans les entreprises»

«Pratique de la GPEC dans les entreprises» «Pratique de la GPEC dans les entreprises» Etat des lieux Etude réalisée par En partenariat avec Avril 2009 www.cerclerh.com Sommaire 1- Introduction 2- Méthodologie 3- Signalétique 4- Pratiques de la

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

L ENERGIE DU CHANGEMENT. LE FRP Sage 1 0 0 0. Pour piloter votre activité f inancière

L ENERGIE DU CHANGEMENT. LE FRP Sage 1 0 0 0. Pour piloter votre activité f inancière L ENERGIE DU CHANGEMENT LE FRP Sage 1 0 0 0 Pour piloter votre activité f inancière Découvrez le FRP* Sage 1000 Le métier des Directeurs Financiers a fortement évolué ces dernières années : vous avez plus

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Enquête construction bois Basse Normandie 2009

Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Courant 2009, ProfessionsBois a réalisé une enquête auprès des constructeurs bois intervenant sur la Basse Normandie. 118 entreprises bas normandes ont été

Plus en détail

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir?

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Solutions de pilotage Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Juin 2008 Préface L année 2007 a été particulièrement riche en

Plus en détail

Au service De l économie régionale

Au service De l économie régionale Au service De l économie régionale Enquête sur la participation des entreprises bretonnes aux projets européens Contexte BDI a précédemment mené deux enquêtes en 2005 et en 2010 sur la participation des

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Résultats de la 2 partie Modes d enquêtes existants et modes idéal INIT 2 rue Antoine Etex, 94020

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

Préparation à Solvabilité II. Analyse des réponses au questionnaire 2013 sur la préparation des organismes d assurance. 18 mars 2014 version 1.

Préparation à Solvabilité II. Analyse des réponses au questionnaire 2013 sur la préparation des organismes d assurance. 18 mars 2014 version 1. Préparation à Solvabilité II Analyse des réponses au questionnaire sur la préparation des organismes d assurance 18 mars 2014 version 1.0 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Principaux résultats... 3 3 Ce que

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens?

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? 4 pages de recherche Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? Virginie Lethiais Dans un contexte où l innovation des entreprises est vue comme une «ardente obligation» afin de «gagner

Plus en détail

Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France

Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France La Banque de France mène une enquête trimestrielle auprès des entreprises de l industrie, des services et du bâtiment sur

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Arthur Fontaine, Responsable Financier Sodexo Education. Ce que vous nous dîtes sur l externalisation de proximité

Arthur Fontaine, Responsable Financier Sodexo Education. Ce que vous nous dîtes sur l externalisation de proximité TEMOIGNAGE Temoignage préventive du poste clients? Arthur Fontaine, Responsable Financier Sodexo Education «La culture client et la culture cash sont des principes fondamentaux de Sodexo. Si Sodexo Education

Plus en détail

Association des Directeurs Généraux des Grandes Collectivités

Association des Directeurs Généraux des Grandes Collectivités Association des Directeurs Généraux des Grandes Collectivités Enquête sur les modalités d exercice des fonctions de Directeur Général dans les Grandes Collectivités KPMG Secteur public 5 juin 2013 1. Présentation

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013?

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013? ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS ENQUETES Quelles RESPONSABLES sont vos pratiques FORMATIONS en 2013? Quelles sont vos pratiques en 2013? Enquête réalisée entre juin et septembre 2013 sur un échantillon

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 Octobre 2012 JALMA N 110750 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion damien.philippot@ifop.com L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 1 La méthodologie 2 NOTE MÉTHODOLOGIQUE

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ACOSS, caisse nationale des Urssaf, vous a interrogé en 2007 afin d évaluer la qualité de service de la branche du recouvrement. Retour sur l enquête

Plus en détail

IMPLANTATION ET INTÉGRATIONS IMPLANTATION ET INTÉGRATIONS

IMPLANTATION ET INTÉGRATIONS IMPLANTATION ET INTÉGRATIONS IMPLANTATION ET INTÉGRATIONS IMPLANTATION ET INTÉGRATIONS Systèmes intégrés de gestion JOVACO, c est avant tout une entreprise au parcours jalonné de succès. Face à une technologie en perpétuelle mutation,

Plus en détail

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives Contacts CSA - Pôle Opinion-Corporate Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu Christophe PIAR Chargé d études / christophe.piar@csa.eu Contact Presse - Agence Hopscotch Mathilde Danquechin

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail

Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail Note de synthèse Enquête régionale Nord- Pas de Calais sur le télétravail RAPPEL DU CONTEXTE De plus en plus d entreprises en France se lancent dans le télétravail. Plus de 7 salariés sur 10 déclarent

Plus en détail

Personal Financial Services Fonds de placement

Personal Financial Services Fonds de placement Personal Financial Services Fonds de placement Un investissement dans des fonds de placement, c est la promesse de rendements attractifs pour un risque contrôlé. Informez-vous ici sur le fonctionnement

Plus en détail

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Méthodologie Mode de recueil : en ligne (CAWI) et par téléphone (CATI) Description des cibles interrogées : responsables développement

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace

Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace 99 rue de l Abbé Groult 75015 Paris 01 53 68 28 28 420 rue St Honoré - 75008 Paris - 01 47 03 68 00 Intranet et les salariés : les clefs pour un outil efficace Comportements d utilisation, satisfaction

Plus en détail

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 Certification ISO 9001 Enquête «entrants» et «sortants» M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 MWQ/MESURER/Enquêtes sur la certification/2010/iso 9001 1 1. Introduction Le document «Baromètre Qualité Bilan 2008»

Plus en détail

HUMANIS. TÉMOIGNAGE Juliette Reisenthel, Responsable de projets internet et e-commerce à la MOA digitale IMAGINEZ UNE NOUVELLE RELATION CLIENT

HUMANIS. TÉMOIGNAGE Juliette Reisenthel, Responsable de projets internet et e-commerce à la MOA digitale IMAGINEZ UNE NOUVELLE RELATION CLIENT HUMANIS IMAGINEZ UNE NOUVELLE ENT TÉMOIGNAGE Juliette Reisenthel, Responsable de projets internet et e-commerce à la MOA digitale IMAGINEZ UNE NO Humanis est un groupe spécialisé dans la protection sociale,

Plus en détail

Secteur public : une nouvelle façon d'acheter du conseil

Secteur public : une nouvelle façon d'acheter du conseil Secteur public : une nouvelle façon d'acheter du conseil Enquête 2009-2010 CPC PROVENCE - 16 place du général de Gaulle - 13001 MARSEILLE 04 91 57 71 45 - secretariat@cpcprovence.fr - www.cpcprovence.fr

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

Déploiement du Système d Information de Gestion- Etats des lieux et Perspectives

Déploiement du Système d Information de Gestion- Etats des lieux et Perspectives Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Eau Déploiement du Système d Information de Gestion-

Plus en détail

Total Value of Ownership des SI Achats. Avril 2013

Total Value of Ownership des SI Achats. Avril 2013 Total Value of Ownership des SI Achats Avril 2013 Tendances Achats Début 2013, Ivalua a lancé Tendances Achats, une enquête trimestrielle réalisée auprès de la communauté Achats Sujets d actualité, débats,

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens.

Plus en détail

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Votre Conseiller Emploi-Formation, partout en France La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Enquête sur l activité, l emploi et l alternance dans les TPE-PME Planète PME - 16 juin 2011

Plus en détail

Résultats Baromètre du Risque Client 2013

Résultats Baromètre du Risque Client 2013 Résultats Baromètre du Risque Client 2013 Page d accueil et Première Page du sondage 1/ Quel est votre secteur d'activité? 55,2% des répondants déclarent travailler dans l industrie, automobile/aénautique

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Baromètre sur le financement et

Baromètre sur le financement et pour Baromètre sur le financement et - Vague 17 - Contacts : Flore- Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

Cas d application client B2V. Le groupe B2V développe sa stratégie de relation client avec SugarCRM

Cas d application client B2V. Le groupe B2V développe sa stratégie de relation client avec SugarCRM Cas d application client B2V Le groupe B2V développe sa stratégie de relation client avec SugarCRM CARRENET, partenaire de SugarCRM, permet à B2V de centraliser ses données clients et d automatiser ses

Plus en détail

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6 Concours Passerelle Novembre 2012 N 110691 Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion damien.philippot@ifop.com Concours Passerelle Perceptions et attentes des recruteurs sur

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

ENQUETE CLIENTS RIVALIS

ENQUETE CLIENTS RIVALIS ENQUETE CLIENTS RIVALIS (octobre-décembre 2013) Introduction Rivalis effectue fréquemment des enquêtes auprès de ses clients utilisateurs de la méthode (la précédente a été réalisée en 2008). Cette année,

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Niveau des clubs et site internet

Niveau des clubs et site internet Panorama des sites internet des clubs de volley français I/ Taux d utilisation du web par les clubs A/ Au niveau national Clubs ayant un site internet¹ Oui / Actifs 48% Non / Inactifs 52% Clubs ayant une

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Objectifs et méthodologie: La Commission Emploi - Formation - Education de La Mêlée a pour vocation de connaître, entre

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 10 décembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Nous sommes

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche Merci pour votre participation Enquête téléphonique menée par le cabinet G et A Links (niveau territorial et national) Questionnaire préparé

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Trouver des solutions efficaces

Trouver des solutions efficaces Trouver des solutions efficaces & adaptées à vos enjeux VOTRE PARTENAIRE SPÉCIALISTE EN ORGANISATION, GESTION, COMPTABILITÉ ET FINANCE Comment développer votre entreprise? Comment piloter efficacement

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web. 4 ème édition - 2009

Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web. 4 ème édition - 2009 Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web 4 ème édition - 2009 www.adelanto.fr Synthèse Baromètre des Directeurs Marketing Avril 2009 p1 Introduction Depuis 4 ans, Adelanto réalise

Plus en détail

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconférence est un nouveau moyen de communication de plus en plus utilisé dans le monde professionnel. Les entreprises peuvent organiser des réunions

Plus en détail

Bilan 2006 et Perspectives 2007-2011

Bilan 2006 et Perspectives 2007-2011 Communiqué de presse 124 Bureaux de la Colline 92213 SAINT CLOUD CEDEX Téléphone : 01 55 39 61 00 Fax :01 55 39 61 01 www.idc.com Millions d'euros E t u d e I D C : L e M a r c h é F r a n ç a i s d e

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 1 Méthodologie LA CIBLE : Au sein de chaque entreprise, est interrogée la personne en charge de la majorité des démarches administratives

Plus en détail

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FIDELITY PERCO Conférence de presse 22 mai 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres Fiche technique Échantillon : Cible : DRH et DAF en entreprises d au moins 200 salariés Échantillon

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les préoccupations à six mois des Directeurs de Ressources Humaines B

Plus en détail

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9 Fabien Pinckaers Geoff Gardiner OpenERP Tiny Pour une gestion d entreprise efficace et intégrée, ISBN : 978-2-212-12261-9 Conclusion Parmi les géants comme SAP, Microsoft, et les petits éditeurs pullulant

Plus en détail

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS SOMMAIRE I. Pourquoi héberger ses applications de gestion?... 3 a. La disponibilité b. Actualisations du logiciel c. Simplicité d. Coût II. SaaS

Plus en détail

Vision des jeunes de l entrepreneuriat

Vision des jeunes de l entrepreneuriat Vision des jeunes de l entrepreneuriat Enquête réalisée auprès de 300 jeunes de 14 à 18 ans présents du 21 au 24 novembre 2013 sur le salon européen de l éducation. L étude porte sur deux points : l entrepreneuriat

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 116 questionnaires collectés / 20 questions Résultats en % des exprimés 1. Le contexte de l étude À votre écoute pour

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Espace d information et de conseil sur l emploi, l orientation, la formation et la création d entreprise, la Cité des métiers accueille depuis le 10 mars les Val-de- Marnais,

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

La sensibilisation à la sécurité de l information dans les entreprises En partenariat avec Les Assises Septembre 2014

La sensibilisation à la sécurité de l information dans les entreprises En partenariat avec Les Assises Septembre 2014 La sensibilisation à la sécurité de l information dans les entreprises En partenariat avec Les Assises Septembre 2014 CDSE 6 place d Estienne d Orves 75009 Paris Tel : 01 42 93 75 52 / Email : Contact@cdse.fr

Plus en détail

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle Charte Qualité et Service 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : VOTRE SATISFACTION TOUTES VOS SOLUTIONS D INFORMATION ET DE GESTION Recherche et Information Solution de Gestion Métier Gestion du Risque Développement

Plus en détail

bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012

bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012 Oi Orientation ti et accompagnement des bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012 Le Revenu de solidarité active Loi du 1er décembre 2008 généralise é le revenu de solidarité ité active

Plus en détail

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE DE COMPETENCES ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge - 87000 - LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr Le portage salarial est

Plus en détail

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations Chapitre V : Résultats Les corrélations présentées par la suite, sont celles qui correspondent aux chiffres choisis (corrélation de 0,13 ou 0,13), et celles que nous avons jugées les plus significatifs

Plus en détail

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Analyses, prévisions et pilotage PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Le contrôle et la gestion de la masse salariale Toute société

Plus en détail

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY Enquête ITIL et la performance en entreprise 0 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY CONTEXTE L enquête «ITIL et la gestion de la performance en entreprise» 0 de Devoteam Consulting a permis de recueillir 1

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017»

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» L OMI a réalisé en novembre 2014, en partenariat avec l ADI, l Association des Directeurs Immobiliers, une

Plus en détail

Résultats du 1 er Baromètre 2012 du Développement Logiciel réalisé en octobre novembre 2012

Résultats du 1 er Baromètre 2012 du Développement Logiciel réalisé en octobre novembre 2012 Résultats du 1 er Baromètre 2012 du Développement Logiciel réalisé en octobre novembre 2012 1.1/ Pouvez-vous nous préciser votre fonction/resp. principale? Responsable Informatique 10,53% Testeur 1,97%

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail