Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche"

Transcription

1 Table des matières Introduction! *! Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse! 1.1!Les!matériaux! 1.2!Solides,!liquides!et!gaz 1.3!Gaspiller!de!l énergie! 1.4!Le!carburant!du!corps! Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche! 2.1!Les!cristaux! 2.2!La!séparation!des!mélanges! 2.3!Au!fil!de!l eau! 2.4!La!redoutable!rouille! Chapitre*3*:*Que*la*force*soit*avec*toi* 3.1!La!pression!de!l eau! 3.2!L attraction!gravitationnelle! 3.3!La!friction! 3.4!La!résistance!de!l air! Chapitre*4*:*C est*lumineux* 4.1!La!réflexion! 4.2!La!réfraction! 4.3!L histoire!de!l éclairage! 4.4!Le!comportement!de!la!lumière! Chapitre*5*:*Bien*au*courant! 5.1!Les!circuits!électriques! 5.2!Les!conducteurs! 5.3!L électricité,!une!source!potentielle!de!dangers! 5.4!La!foudre! Chapitre*6*:*Une*attraction*irrésistible! 6.1!Les!forces!magnétiques! 6.2!Des!aimants!bien!utiles! 6.3!Les!aimants! 6.4!Les!champs!magnétiques! Chapitre*7*:*Écoute*un*peu! 7.1!Des!sons!différents! 7.2!L amplification! 7.3!La!production!de!sons! 7.4!La!propagation!du!son! * * *

2 Chapitre*8*:*Quel*temps*faitIil*?! 8.1!L érosion! 8.2!Les!saisons! 8.3!Les!catastrophes!naturelles! 8.4!Les!prévisions!météorologiques! Chapitre*9*:*Les*trésors*du*sol! 9.1!Le!sol! 9.2!L intérieur!de!la!terre 9.3!Le!classement!des!roches! 9.4!Les!mines! Chapitre*10*:*Suivre*son*étoile! 10.1!Les!mouvements!de!la!Terre! 10.2!Les!ombres! 10.3!Le!système!solaire! 10.4!Les!pionniers!de!l espace Chapitre*11*:*C est*dans*ma*nature! 11.1!Les!habitats! 11.2!Les!parties!des!plantes! 11.3!La!biodiversité! 11.4!L adaptation! Chapitre*12*:*Les*plantes*et*les*animaux! 12.1!Les!classes!d animaux! 12.2!Le!classement!des!plantes! 12.3!Les!espèces!en!voie!de!disparition! 12.4!Les!espèces!éteintes!!

3 1.4 Le carburant du corps Avancé Objectif Les élèves connaîtront les aliments qui fournissent le plus d énergie et sauront comment lire les étiquettes des produits alimentaires pour faire des choix éclairés à propos de ce qu ils mangent. Savoirs essentiels Les sources d énergie des êtres vivants La transformation de l énergie chez les êtres vivants Un langage approprié (convention et mode de représentation propres aux concepts) Liste de matériel Des emballages de nourriture avec étiquette sur l information nutritionnelle. (Demandez aux élèves d apporter des emballages vides en classe pour qu ils puissent utiliser une variété de contenants dans les deux activités.) Mots-clés Énergie nourriture/fiche nutritionnelle/tableau de valeur nutritive Mise en œuvre Remue-méninges : Quels sont les aliments qui fournissent le plus d énergie? Des aliments pleins d énergie : Encouragez les élèves à analyser l information nutritionnelle fournie sur les étiquettes des emballages de produits alimentaires afin de sélectionner les aliments les plus appropriés à leurs besoins. Qu est-ce qu on mange? : Expliquez les avantages de lire l information nutritionnelle sur les emballages des produits alimentaires. Expliquez également que les aliments non transformés sont généralement plus sains que les aliments transformés. Activités Des aliments pleins d énergie Qu est-ce qu on mange? Activités complémentaires Faites des recherches sur les nutriments et sur les vitamines et déterminez quels aliments en fournissent une bonne quantité. Planifiez votre alimentation pour une semaine, en vous assurant d obtenir une quantité suffisante d énergie chaque jour. Dressez la liste de tout ce que vous mangez dans une journée et analysez la valeur nutritive des différents aliments. Analysez des publicités pour voir comment sont présentés les effets bénéfiques pour la santé de certains aliments. Certaines publicités sont-elles trompeuses? Déterminez les besoins alimentaires particuliers de certains groupes de personnes, comme les bébés, les femmes enceintes ou les personnes âgées. Évaluation Durée (60 min) 20 min 40 min Les élèves sont-ils capables de trouver des exemples adéquats d aliments dans chacun des groupes alimentaires? Les élèves sont-ils en mesure d analyser l information nutritionnelle fournie sur les étiquettes pour déterminer si un aliment est bon pour la santé ou non? 14 De la matière sérieuse 3162-RD_02I_ indd 14 13/06/11 4:22 PM

4 Fiche 1.4A Le carburant du corps Manger pour avoir de l énergie Pour fonctionner et grandir, le corps a besoin d énergie. La nourriture est une source d énergie pour lui. En digérant les aliments, le corps emmagasine l énergie qu ils contenaient. Le choix des aliments a un impact direct sur la quantité d énergie. Pour donner un bon niveau d énergie au corps, on doit absorber une certaine quantité de glucides, de lipides et de protéines. Il n est pas toujours facile de composer une ration alimentaire équilibrée. On reçoit parfois des renseignements différents et contradictoires des publicités ou des régimes populaires. La disponibilité des aliments sains et les goûts personnels peuvent aussi compliquer la tâche. Les protéines, les lipides et les glucides Les protéines aident les muscles à se développer et à s accroître. On les trouve dans des aliments comme la viande ou les noix. Les lipides fournissent beaucoup d énergie au corps, mais on engraisse si on en consomme trop. Ils peuvent causer diverses maladies, comme des troubles cardiaques. Les glucides simples, comme les sucres, fournissent de l énergie rapidement, mais ce regain ne dure pas très longtemps. Les glucides complexes sont une source d énergie durable. Les aliments comme les pâtes, le pain, le riz et les pommes de terre contiennent une bonne quantité de glucides complexes. Des guides alimentaires Lire les étiquettes des produits alimentaires peut aider à faire des choix éclairés. Les aliments non transformés sont généralement plus sains que les aliments transformés. Les guides alimentaires sont des outils visuels qui fournissent de l information sur la quantité d aliments de chaque groupe alimentaire qu on devrait consommer pour conserver une bonne santé. La plupart des guides indiquent que les glucides complexes devraient former la base d une bonne alimentation qui apporte assez d énergie et qui nous garde en bonne santé. Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc. Chapitre RD_02I_ indd 15 13/06/11 4:22 PM

5 Fiche 1.4B Des aliments pleins d énergie Pour faire des choix éclairés à propos des aliments que tu manges, tu dois comprendre le vocabulaire des étiquettes des produits alimentaires et des guides nutritionnels. Propose des aliments qui contiennent une grande quantité des éléments suivants : 1. L énergie fait référence à la quantité de calories ou de kilojoules contenue dans un aliment. Les calories et les kilojoules sont des mesures d énergie. Nomme cinq aliments qui fournissent beaucoup d énergie. 2. Les protéines sont essentielles au bon fonctionnement des muscles, des organes et des hormones. Nomme cinq aliments qui fournissent beaucoup de protéines. 3. Les lipides permettent au corps d emmagasiner de l énergie. Nomme cinq aliments qui fournissent beaucoup de lipides insaturés. 4. Les lipides saturés (ou gras trans), qui proviennent de source animale, constituent le pire type de gras qui peut être absorbé par le corps. Nomme cinq aliments qui contiennent beaucoup de lipides saturés. 5. Les glucides fournissent de l énergie aux cellules du corps. Nomme cinq aliments qui contiennent beaucoup de glucides. 6. Le sucre (ou le saccharose) est une forme de glucide simple qui fournit de l énergie. Les aliments riches en sucre sont souvent très peu nutritifs. Nomme cinq aliments qui contiennent beaucoup de sucre. 7. Le sodium fait référence à la teneur en sel. Manger trop de sel est très mauvais pour la santé. Nomme cinq aliments qui contiennent beaucoup de sodium. 16 De la matière sérieuse Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc RD_02I_ indd 16 13/06/11 4:22 PM

6 Fiche 1.4C Qu est-ce qu on mange? Nous savons que certains aliments sont meilleurs pour la santé que d autres. Peux-tu dire pourquoi? 1. Recueille trois étiquettes d information nutritionnelle sur des emballages de produits alimentaires. Parmi les produits que tu choisiras, il doit y en avoir un... A) que tu considères «mauvais pour la santé». B) que tu juges «acceptable». C) que tu considères «bon pour la santé». 2. Remplis le tableau suivant. par grammes A B C Calories Lipides saturés + trans Cholestérol Sodium Glucides fibres sucres Protéines Vitamine A Calcium Vitamine C Fer 3. Complète les phrases suivantes. L aliment A constitue un bon/un mauvais choix pour la santé, parce qu il L aliment B constitue un bon/un mauvais choix pour la santé, parce qu il L aliment C constitue un bon/un mauvais choix pour la santé, parce qu il Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc. Chapitre RD_02I_ indd 17 13/06/11 4:22 PM

7 R Fiche 4.2A La réfraction Pleins feux sur... Complètement transparent Dans certaines circonstances, la lumière peut changer de trajectoire. Ce phénomène se nomme réfraction. La lumière change de trajectoire lorsqu elle traverse des matériaux transparents à un certain angle. Les matériaux transparents sont ceux qui nous permettent de voir au travers d eux. Faire dévier les rayons lumineux Les éléments et les matériaux transparents comme l eau ou le verre sont des matériaux denses. La lumière voyage plus lentement à travers les matériaux denses qu à travers les autres types de matériaux. Les rayons lumineux qui voyagent dans l air ralentissent lorsqu ils atteignent la surface de l eau. La lumière dévie alors de son trajet original. La lumière passe par le verre à cet angle. Bloc de verre transparent Rayon de lumière vertical La lumière dévie en entrant. La lumière dévie à nouveau en ressortant. Angle de réfraction Quelques exemples de réfraction Lorsque la lumière est réfractée, les objets peuvent avoir l air déformés. Dans le cas où la réfraction se produit dans l eau, cela peut donner une perspective trompeuse aux objets qui s y trouvent. Les objets longs peuvent sembler pliés. Les objets submergés peuvent avoir l air d être positionnés différemment selon qu on les observe de côté ou de la surface. 58 C est lumineux! Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc.

8 R Fiche 4.2B Une expérience de réfraction Prépare une expérience pour démontrer les effets de la réfraction à tes camarades de classe. Souviens-toi que la réfraction peut faire en sorte que les objets apparaissent déformés. Les objets longs, par exemple, peuvent avoir l air d être pliés lorsqu ils sont plongés dans l eau. Décris ton expérience ci-dessous. Titre de l expérience : Liste de matériel : Description de l expérience : Analyse scientifique : Illustration : Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc. Chapitre 4 59

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché

Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché IP/03/1022 Bruxelles, le 16 juillet 2003 Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché Aujourd'hui la

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Trouver de l information nutritionnelle en ligne Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie :

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L EMPLOI DES ALLÉGATIONS RELATIVES À LA NUTRITION ET À LA SANTÉ

DIRECTIVES POUR L EMPLOI DES ALLÉGATIONS RELATIVES À LA NUTRITION ET À LA SANTÉ 1 CAC/GL 23-1997 DIRECTIVES POUR L EMPLOI DES ALLÉGATIONS RELATIVES À LA NUTRITION ET À LA SANTÉ CAC/GL 23-1997 Les allégations relatives à la nutrition devraient être compatibles avec la politique nationale

Plus en détail

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques SAS GLUTE SOUCIEUX DES CALORIES SOUCIEUX DU SODIUM RECHERCHE D U ÉQUILIBRE RECHERCHE DE PROTÉIES OUS POUVOS

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique (comparaison entre athlètes et non-athlètes; nouvelles tendances comme le jus de betteraves) Comme vous le savez, l'alimentation de l'athlète

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats -

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - La Vache qui rit CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - Le Groupe Bel, conscient du rôle à jouer par l industrie agroalimentaire dans la lutte contre les problèmes de santé

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Les aliments de l intelligence

Les aliments de l intelligence www.swissmilk.ch NEWS ER Conseils alimentation: L alimentation saine à l adolescence, 3 e partie Octobre 2010 Les aliments de l intelligence Des performances intellectuelles au top Des repas intelligents

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Oui, les noix sont grasses, mais elles sont aussi bourrées de vitamines, de minéraux, de fibres et de protéines! Quant à son gras, principalement monoinsaturé, il est bon pour le coeur. Et, combiné à l'action

Plus en détail

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME Vendredi 9 Décembre 2011 Pontaumur La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Emilie CHANSEAUME Lucile AUMOINE Céline

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Indications pédagogiques B2 / 32

Indications pédagogiques B2 / 32 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques B2 / 32 B : S INFORMER / SE DOCUMENTER Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés

Plus en détail

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants CONTEXTE 1. La bonne alimentation des nourrissons et des jeunes

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

«Bien manger» et «bouger», c est important pour les ados

«Bien manger» et «bouger», c est important pour les ados Dossier de presse 9 mai 2006 «Bien manger» et «bouger», c est important pour les ados Adultes de demain, les adolescents sont également concernés, à court, moyen ou long terme, par les maladies cardiovasculaires,

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE LA TROUSSE COEUR EN SANTÉ L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE MALADIES DU COEUR Nom : Cochez s il y a lieu Contrôlez votre poids.

Plus en détail

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Concours interne et de 3 ème voie Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France SESSION 2015 Epreuve écrite d admissibilité Vérification

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Les graisses dans l alimentation infantile

Les graisses dans l alimentation infantile FAMIPED Familias, Pediatras y Adolescentes en la Red. Mejores padres, mejores hijos. Les graisses dans l alimentation infantile Autor/es: Ana Martínez Rubio. Pediatra de Atención Primaria. Centro de Salud

Plus en détail

Manuel de l éducateur

Manuel de l éducateur Guide alimentaire du Nunavut Choisissez la nourriture traditionnelle et des aliments sains à l épicerie pour un corps en santé Guide alimentaire du Nunavut Manuel de l éducateur À PROPOS DE CE MANUEL Ce

Plus en détail

Prêt-à-manger. FOD1050 Document d appui. Ensemble d outils destiné aux enseignants du cours FOD1050

Prêt-à-manger. FOD1050 Document d appui. Ensemble d outils destiné aux enseignants du cours FOD1050 Prêt-à-manger FOD050 Document d appui Ensemble d outils destiné aux enseignants du cours FOD050 200 DONNÉES DE CATALOGAGE AVANT PUBLICATION (ALBERTA EDUCATION) Alberta. Alberta Education. Direction de

Plus en détail

Bien produire pour bien manger

Bien produire pour bien manger Bien produire pour bien manger Projet co-réalisé par Avec le soutien financier de Bien produire pour bien manger La thématique permet de recréer du lien entre le champ et l assiette en abordant les bases

Plus en détail

Notre engagement : une vie saine et active

Notre engagement : une vie saine et active L INDUSTRIE DES PRODUITS ALIMENTAIRES ET DE CONSOMMATION DU CANADA Notre engagement : une vie saine et active PRODUITS ALIMENTAIRES ET DE CONSOMMATION DU 2006 CANADA L INDUSTRIE DES PRODUITS ALIMENTAIRES

Plus en détail

Développement d une application pilote

Développement d une application pilote Développement d une application pilote Nutri-TIC Flora Massanella Principes Cette seconde phase vise à mettre en pratique les conclusions obtenues lors de la phase A. L application web Nutri- TIC a donc

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten?

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten? Pour ou contre le gluten? C est un peu la grande mode du moment : «ouaih moi, une semaine avant la course, je supprime tous les aliments contenant du gluten parce que c est mauvais» hum hum. Savez-vous

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Manger de bon cœur. Conseils santé et recettes savoureuses. Thérèse Laberge Samson, Margot Brun Cornellier. Guy Saint-Jean. diététiste.

Manger de bon cœur. Conseils santé et recettes savoureuses. Thérèse Laberge Samson, Margot Brun Cornellier. Guy Saint-Jean. diététiste. Manger de bon cœur Conseils santé et recettes savoureuses Thérèse Laberge Samson, Recettes de diététiste Margot Brun Cornellier En collaboration avec la Guy Saint-Jean Excerpt of É Dthe I Tfull E Upublication

Plus en détail

Tout sur le sucre Octobre 2012

Tout sur le sucre Octobre 2012 1 2 Tout sur le sucre Par Jérémy Anso Extrait 3 Disclaimer A lire 4 Vous êtes en train de lire un extrait du futur guide «Tout sur le sucre» qui sera disponible sur le site à partir du 31 octobre. Ce petit

Plus en détail

Un avenir sain commence par une alimentation saine

Un avenir sain commence par une alimentation saine Un avenir sain commence par une alimentation saine 1 FFL_Algemeen_v2_FR.indd 1 18-02-2009 14:03:46 SOMMAIRE 3 L alimentation saine chez l enfant Michèle Masereel 4 Un bon schéma alimentaire acquis très

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE, ET DES AFFAIRES RURALES Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Document aimab Document aimablement

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

GUIDE COMPLET SUR LES PROTÉINES COMMENT SÉLECTIONNER VOS PROTÉINES ET QUAND LES CONSOMMER. v3.0

GUIDE COMPLET SUR LES PROTÉINES COMMENT SÉLECTIONNER VOS PROTÉINES ET QUAND LES CONSOMMER. v3.0 GUIDE COMPLET SUR LES PROTÉINES COMMENT SÉLECTIONNER VOS PROTÉINES ET QUAND LES CONSOMMER v3.0 LES PROTÉINES LES BASES IL FUT UN TEMPS... Quand prendre un complément de protéine rimait avec gober des œufs

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Bureau 4A : Nutrition & Information sur les denrées alimentaires Novel Food, Adjonction V&M, SBNP Compléments

Plus en détail

Bien manger pour mieux vieillir. Aline Pageau Lauzière Dt.P., M.A. diététiste-nutritionniste

Bien manger pour mieux vieillir. Aline Pageau Lauzière Dt.P., M.A. diététiste-nutritionniste Bien manger pour mieux vieillir Dt.P., M.A. diététiste-nutritionniste Manger «Manger c est l acte social par excellence» «Non seulement nous sommes ce que nous mangeons, mais ce que nous avons mangé» (Richard

Plus en détail

MANGEZ SAINEMENT VIVEZ PLUS LONGTEMPS. Des étapes simples pour faire des choix santé

MANGEZ SAINEMENT VIVEZ PLUS LONGTEMPS. Des étapes simples pour faire des choix santé MANGEZ SAINEMENT VIVEZ PLUS LONGTEMPS Des étapes simples pour faire des choix santé MANGEZ SAINEMENT VIVEZ PLUS LONGTEMPS Des étapes simples pour faire des choix santé Table des matières : Bien manger

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs,

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs, JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008 INFO RÉGLEMENTATION info L étiquetage des denrées alimentaires L information des consommateurs, focus sur le règlement européen INCO L e règlement européen n 1169/2011 (ci-après

Plus en détail

Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché. Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec

Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché. Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec «Les tendances clés» «TENDANCE» Une tendance qui démontre une véritable opportunité de croissance;

Plus en détail

Point de vue de l'industrie alimentaire sur l'élimination des gras trans dans les produits alimentaires

Point de vue de l'industrie alimentaire sur l'élimination des gras trans dans les produits alimentaires Point de vue de l'industrie alimentaire sur l'élimination des gras trans dans les produits alimentaires Présenté par John Groenewegen du JRG Consulting Group (519) 836 1860 Le 31 mars 2005 Avertissement

Plus en détail

«Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école. Pour les parents et les enseignants

«Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école. Pour les parents et les enseignants «Je suis diabétique» Informations sur la prise en charge d enfants diabétiques à l école Pour les parents et les enseignants C est parti! Compréhensible et compacte: par le biais de cette brochure, parents

Plus en détail

avec Vi Crunch CROQUEZ DANS VOTRE CHALLENGE Fiche d information de Vi Crunch Super Céréale et Vi Crunch Fusions crunch.vi.com

avec Vi Crunch CROQUEZ DANS VOTRE CHALLENGE Fiche d information de Vi Crunch Super Céréale et Vi Crunch Fusions crunch.vi.com Fiche d information de Vi Crunch Super Céréale et Vi Crunch Fusions crunch.vi.com CROQUEZ DANS VOTRE CHALLENGE avec Vi Crunch 2013 ViSalus, Inc. Tous droits réservés. 3001CA002 09.13 1 Vi Crunch Super

Plus en détail

PROGRAMME AMBASSADEURS LAIT S GO SPORT 2015-2016

PROGRAMME AMBASSADEURS LAIT S GO SPORT 2015-2016 PROGRAMME AMBASSADEURS LAIT S GO SPORT 2015-2016 Bienfaits des protéines POUR VOS MUSCLES: Les protéines après un entraînement permettent de stimuler la synthèse et la réparation musculaire. 1 POUR VOTRE

Plus en détail

Papa, pourquoi je ne peux pas manger la même nourriture que toi?

Papa, pourquoi je ne peux pas manger la même nourriture que toi? 1 Papa, pourquoi je ne peux pas manger la même nourriture que toi? Un livret pour les enfants qui sont PCU par Gerda Lundberg, Association PCU de Suède 2 Traduit de l anglais Mme Yvonne Miller Berlie (A.P.E.P.)

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? Traduit de: PRODUCERS MIGHT WANT TO CONSIDER CREEP FEEDING Auteur: Stephen B. Blezinger, Ph.D., PAS (Copyright 2015 Dr. Stephen B. Blezinger) Adapté en français

Plus en détail

Unité 3 - Projet Sommatif 3 Nutrition

Unité 3 - Projet Sommatif 3 Nutrition 1 Unité 3 - Projet Sommatif 3 Nutrition Pour l unité de nutrition vous devez faire deux choses. La première est de faire de la recherche sur un type de régime et de le présenter aux autres élèves dans

Plus en détail

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread 777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread Une barre de flocons d avoine avec des bananes sèches. Flocons d avoine (38%), sucre inverti liquide, bananes sèches (8%), margarine (huile de palme, huile de

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

Apport hydrique et boissons

Apport hydrique et boissons Besoin hydrique de l organisme L eau représente chez l homme adulte 60% de la masse corporelle, 50% chez la femme adulte et jusqu à 80% chez le nouveau-né. Par exemple un homme qui pèse 80 kilos est constitué

Plus en détail

Mieux manger pour la santé de son cœur

Mieux manger pour la santé de son cœur SANS VOULOIR se substituer à la diététiste, il est bon que le médecin possède des connaissances sur les grands principes alimentaires et qu il soit outillé pour les traduire en conseils à ses patients.

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

Dextro Energy gel Liquid Apple

Dextro Energy gel Liquid Apple Dextro Energy gel Liquid Apple Un concentré glucidique pour les sportifs d endurance. Au parfum pomme. Eau, dextrose, sirop de sucre inverti, acidifiant (acide citrique), arôme, colorant (E 150c). 809

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

le guide du végétarien débutant Bases de la nutrition végétarienne, menus, recettes...

le guide du végétarien débutant Bases de la nutrition végétarienne, menus, recettes... le guide du végétarien débutant Bases de la nutrition végétarienne, menus, recettes... 5 Table des matières 2 Avant-propos 4 L alimentation végétarienne Un art de vivre 9 Le mythe des protéines 12 Le fer

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

manger vivre! Livret Animateur Mieux Mieux

manger vivre! Livret Animateur Mieux Mieux Mieux manger Mieux vivre! Livret Animateur Éditorial L équilibre alimentaire à l adolescence Pendant la période du collège, l enfant se transforme de manière rapide, non linéaire, avec des soubresauts

Plus en détail

Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète

Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète Guide d'auto administration des soins destiné aux personnes atteintes du diabète Avec le soutien d'une subvention sans restriction de French Version 1 Lorsque le diagnostic est celui du diabète...........03

Plus en détail

PARENTS. premiers éducateurs. Votre portail de la littératie familiale!

PARENTS. premiers éducateurs. Votre portail de la littératie familiale! 1 PARENTS premiers éducateurs Votre portail de la littératie familiale! www.coindelafamille.ca VOLUME 15, AUTOMNE 2009 2 Lire pour améliorer sa santé Le Conseil canadien sur l apprentissage (CCA) propose

Plus en détail

Bien manger : guide pour les personnes atteintes de sclérose en plaques

Bien manger : guide pour les personnes atteintes de sclérose en plaques SP BienManger F6:Layout 1 01/04/09 11:05 AM Page 1 Bien manger : guide pour les personnes atteintes de sclérose en plaques Guide rédigé par James Bailey Cette publication a été révisée par Carrie Shea,

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

Diabète. Entretenez votre capital santé! www.ml.be

Diabète. Entretenez votre capital santé! www.ml.be Diabète Entretenez votre capital santé! www.ml.be Contenu Le diabète en bref 4 Qu est-ce que le diabète? 4 Différents types de diabètes 4 Diagnostic 6 Diabète de type 2 7 Origine 7 Complications 7 Test

Plus en détail

Bien manger et être actif Ce que vous pouvez faire

Bien manger et être actif Ce que vous pouvez faire Bien manger et être actif Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Une bonne alimentation, l activité physique et le maintien d un poids santé comptent parmi

Plus en détail

2 Service de Pharmacologie médicale et toxicologie 191, avenue du doyen Gaston Giraud 34295 Montpellier cedex 5

2 Service de Pharmacologie médicale et toxicologie 191, avenue du doyen Gaston Giraud 34295 Montpellier cedex 5 1 Les allégations de santé des compléments alimentaires sont désormais réglementées Décembre 2012 14 Décembre 2012, une mini révolution dans l étiquetage des denrées alimentaires : toute allégation d un

Plus en détail

BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB. Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre.

BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB. Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre. BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre. Besoin alimentaire Allaitement maternelle : 1er jour=colostrum riche en protéines et en glucides Contient des AC Laxatif

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Planification de repas 1

Planification de repas 1 Planification de repas 1 FOD1040 Document d appui Ensemble d outils destiné aux enseignants du cours FOD1040 2013 [Cette page est intentionnellement laissée en blanc.] ISBN 978-1-4601-0425-5 Remarque.

Plus en détail