LA SANTÉ : UNE PRIORITÉ? ÉDITION SPÉCIALE ÉLECTION La campagne électorale bat son plein! À VOUS MAINTENANT DE FAIRE VOTRE CHOIX!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SANTÉ : UNE PRIORITÉ? ÉDITION SPÉCIALE ÉLECTION 2012. La campagne électorale bat son plein! À VOUS MAINTENANT DE FAIRE VOTRE CHOIX!"

Transcription

1 ÉDITION SPÉCIALE ÉLECTION 2012 LA SANTÉ : UNE PRIORITÉ? Vol. 17 N o 3 1 er AOÛT 2012 La campagne électorale bat son plein! À VOUS MAINTENANT DE FAIRE VOTRE CHOIX!

2 Première. Primée. POUR VOUS. MD est la seule société de gestion du patrimoine à offrir des conseils sur la constitution en société exclusivement aux médecins. Nos clients tirent profit des connaissances d une équipe de plus de 250 experts chevronnés en matière de constitution en société qui, de par leurs pratiques exemplaires, produisent des résultats significatifs depuis Si vous désirez saisir des occasions de placement, réduire vos impôts et jouir d une sécurité financière accrue, un seul choix s impose. Blitz électoral à l AMQ Communiquez avec un conseiller MD dès aujourd hui l md.amc.ca/societe MD est un service réservé exclusivement aux membres de l AMQ et de l AMC. Vous n êtes pas membre? Composez le Eileen Maltinsky Vice-présidente, Services fiscaux Accompagnée de l Équipe stratégique de la constitution en société Cher(e) docteur(e), Devant la nécessité d inclure sa voix et de sensibiliser les partis aux enjeux de la transformation de notre système de santé, votre association s est elle aussi mise au pas électoral. Soutenant les préoccupations des médecins du Québec, l AMQ a rencontré, au cours des dernières semaines, des représentants de chacun des partis politiques. Lors de nos discussions, nous avons notamment réitéré certaines de nos positions : - Les médecins du Québec préconisent une approche collaborative et multidisciplinaire axée sur le patient ; - L AMQ soutient que le financement par activité devrait permettre d accroître l accessibilité et de réduire le temps d attente ; - L AMQ prône une adaptation majeure de l organisation des services de santé pour faciliter l accessibilité qui passera, entres autres, par la révision du mode de rémunération des médecins ; - L AMQ accueille favorablement les recommandations de la Com mission sur le droit de mourir dans la dignité et privilégie spécialement d instaurer des mécanismes pour améliorer la nature, la portée et la qualité des soins palliatifs et d élargir la disponibilité des services à domicile ; - L AMQ considère que le prochain gouvernement devrait revoir la décision de permettre la réouverture de la Mine Jeffrey en plus de bannir l exportation de produits dangereux vers des pays où les travailleurs ne sont pas protégés ; - Les médecins du Québec préconisent le maintien des services de santé à l intention des réfugiés. À la lumière de nos échanges et de notre analyse, nous sommes heureux de vous proposer cet outil qui vous servira de guide et vous permettra d approfondir votre réflexion sur le futur de notre profession. Il sera d autant plus important pour la communauté médicale de prendre position car comme l a si bien mentionné le Premier ministre Jean Charest dans un récent point de presse «Cette élection représentera un choix très important sur le type de société dans lequel nous voulons vivre» À vous maintenant de faire votre choix! Normand Laberge Directeur général Ruth Vander Stelt, M.D. Présidente Vouée aux médecins MC Services aux médecins MD offre des produits et services financiers, la famille de fonds communs de placement MD, des conseils en placement, ainsi que des produits et services de gestion médicale par l entremise du groupe d entreprises MD. Pour obtenir une liste détaillée de ces entreprises, prière de consulter notre site à l adresse md.amc.ca. MC Marque de commerce de l Association médicale canadienne utilisée sous licence. Pour mieux saisir le financement à l activité.. Le financement à l activité établit un lien direct entre les soins prodigués et leur financement. Plus précisément, il s agit d un mécanisme d allocation des ressources effectuée en fonction du type et du volume des services fournis, les ressources étant ajustées pour tenir compte de la complexité des soins apportés aux patients. Le financement à l activité fait en sorte que le service rendu aux patients permet aux établissements d obtenir un financement adéquat pour la production de ce service. Source : Document d information, «L implantation du financement à l activité dans le secteur de la santé et des services sociaux», Groupe d experts sur le financement à l activité, Juillet 2012, p.6. Édition spéciale AMQ-info 3

3 Coalition Avenir Québec C'EST ASSEZ, FAUT QUE ÇA CHANGE! M. François Bonnardel, porte-parole de la CAQ en santé et la Dre Ruth Vander Stelt, présidente de l AMQ Une rémunération bonifiée pour les médecins atteignant leur quota de patients Un médecin de famille accessible pour chaque Québécois En matière de santé, la Coalition Avenir Québec possède un double héritage : celui de son chef, François Legault, ancien député péquiste et brièvement ministre de la Santé en 2002 ainsi que celui de l Action démocratique du Québec (ADQ), parti avec lequel la CAQ a fusionné en décembre À titre de ministre de la Santé, François Legault a vertement critiqué la réduction des transferts fédéraux en santé. Avant que le Parti Québécois ne soit défait en 2002, François Legault avait alors déposé un plan de relance de la santé qui prévoyait 160 M$ pour créer 300 groupes de médecine de famille en cinq ans. Au total, il projetait d'investir 840 M$ pour rehausser les soins de première ligne. Quant à l ADQ, elle annonçait qu'un gouvernement adéquiste était favorable à un système de santé à la fois public et privé, à la condition que les médecins aient d abord rempli un certain quota dans le système public. De plus, l'adq souhaitait améliorer la formation des infirmières pour en faire des infirmières spécialisées qui pourraient poser des actes médicaux, et même prescrire et renouveler des ordonnances. UN MÉDECIN DE FAMILLE POUR CHAQUE QUÉBÉCOIS Voilà ce qui est principalement ressorti de notre entretien avec François Bonnardel, député de Shefford, membre de la CAQ et porte-parole du 2 e groupe d'opposition en matière de finances publiques, de revenu et de santé et services sociaux. Pour une première ligne forte Une fois portée au pouvoir, la CAQ entend rouvrir les conventions collectives et les ententes conclues avec les enseignants et les médecins dans l espoir d améliorer les services à la population. Selon leur évaluation, il y a actuellement assez de médecins pour servir l ensemble des Québécois. Il faudrait simplement inciter les médecins à prendre en charge davantage de patients en équipe avec d autres médecins, des infirmières et du personnel de soutien, réunis au sein de groupes de médecine familiale (GMF). Une rémunération bonifiée pour les médecins atteignant leur quota de patients est au programme. Pour une réduction des listes d attente La fusion de la CAQ et de l ADQ a ouvert la porte à la mise sur pied d un projet mixte public-privé dans le secteur de la santé. Pour rendre les soins de 2e et 3e ligne plus accessibles, plus rapidement, la CAQ favoriserait la création de cliniques spécialisées affiliées au réseau public pour certaines chirurgies ambulatoires. Un gouvernement de la CAQ prendra résolument le virage technologique dans le domaine des soins de santé. Il fera tout d abord une priorité de voir à l implantation, dans les meilleurs délais, au meilleur coût et de manière rigoureuse, d un dossier patient informatisé pour chaque Québécois, de même qu à son adoption par tous les acteurs du domaine de la santé (établissements, cliniques, médecins, pharmaciens, etc.) et ce, sur l ensemble du territoire. Il privilégiera de même le recours aux technologies de l information et des communications pour améliorer la gestion des dossiers patients, le soutien à la décision clinique pour les pathologies les plus courantes, la communication avec les patients, incluant la prise de rendez-vous, de même que le suivi de l état de santé des patients et de l exécution des plans de soins. L amélioration des soins aux aînés À l instar de son parti, M. Bonnardel nous a assuré être préoccupé par le vieillissement de la population. Dès son élection, un gouvernement caquiste s engagerait donc à faire du traitement des aînés une priorité, particulièrement au chapitre de leur maintien à domicile. Cette approche aurait un double effet, soit d augmenter significativement la qualité de vie et l état de santé général des patients et de faire économiser des sommes substantielles à l État. Un gouvernement de la CAQ prendra en charge résolument les problèmes notés dans la qualité des soins offerts à nos aînés dans les CHSLD, résidences et ressources intermédiaires. Outre le fait d accroître le nombre et la fréquence des inspections et de s assurer de rendre disponibles des mécanismes efficaces de formation pour toute personne intervenant auprès des aînés, il mettra en place des mesures pour assurer que leurs dirigeants soient pleinement imputables de la qualité des soins qui y sont prodigués. Un gouvernement de la CAQ obligera par ailleurs les CSSS à faire rapport annuellement au ministère de la Santé et des Services sociaux quant à la façon dont sont dépensées les sommes prévues aux budgets destinés aux aînés. Il s engage également à mettre en œuvre l ensemble des recommandations du rapport de la Commission sur le droit de Mourir dans la dignité. Une structure à revoir M. Bonnardel a affirmé que la bureaucratie est indéniablement trop lourde dans le système de santé. Si elle est portée au pouvoir, la CAQ s engage à alléger la structure afin de réinvestir en première ligne. Comment? En abolissant d abord les agences de santé et de services sociaux et en imputant plus de responsabilité et d autonomie aux CSSS et autres établissements de santé, générant potentiellement une économie nette de 103 M $. Les fonctions du Ministère seraient recentrées sur l établissement des objectifs, l évaluation des résultats, la répartition des effectifs médicaux et le financement des établissements sur la base des activités. Ce nouveau mode de financement tiendrait cependant compte de la vocation particulière des divers établissements du réseau et notamment, celle d enseignement et de recherche des établissements universitaires. 4 AMQ-info Édition spéciale Édition spéciale AMQ-info 5

4 DRAFT Option nationale ON PEUT MIEUX POUR LE QUÉBEC La santé et l éducation sont des biens collectifs et publics! choix du médicament à remettre au patient selon le diagnostic posé par le médecin. La vie est remplie de surprises et d imprévus. Laissez-nous vous épauler avec le nouveau régime d assurance invalidité d AMQ Assurance. Le nouveau régime d assurance invalidité d AMQ Assurance s illustre en prenant en considération vos priorités, votre niveau de vie et même votre retraite en cas d invalidité. Consacrée exclusivement à servir des médecins et des résidents comme vous, AMQ Assurance se fait un devoir de vous proposer les protections les mieux adaptées à vos besoins. Visitez le aujourd hui pour découvrir les détails d une protection invalidité qui se démarque par sa flexibilité et son coût avantageux! Laissez nos conseillers vous simplifier la vie pour votre assurance vie, invalidité et santé. Communiquez avec nous au ou à M. Normand Laberge, directeur général de l AMQ et M. Jean-Martin Aussant, chef d Option nationale Option nationale (ON) est un parti souverainiste créé en 2011 par le député de Nicolet-Yamaska, Jean-Martin Aussant. Le parti n a donc pas d historique à proprement parler. Soulignons cependant que M. Aussant a été élu député péquiste en Il était le porte-parole en matière d économie. Suite à nos échanges avec le chef, nous pouvons conclure que la santé se situe au quatrième rang des priorités de ce parti, derrière la pose de gestes concrets pour assurer la souveraineté du Québec, l économie et l éducation. Toutefois, ses positions en matière de santé semblent bien arrêtées. UN SYSTÈME QUI DOIT RESTER PUBLIC ET UNIVERSEL Pour Option nationale, l objectif premier en santé est le maintien d un système public et la limitation du privé en santé. Des équipes de soins au service de chaque Québécois Les discussions avec M. Aussant furent fort intéressantes et pourraient se traduire par l affirmation suivante : le système de santé doit être recentré sur les besoins du patient. Sous un gouvernement d Option nationale, le mode de rémunération des médecins serait revu. Les médecins seraient payés à salaire plutôt qu à l acte «au moment où le contexte s y prêtera» et le salaire serait modulé selon l expertise et les conditions de travail. L accès à la première ligne serait favorisé par un élargissement des responsabilités des infirmières et par la formation accrue d infirmières praticiennes spécialisées. Pour leur part, les pharmaciens obtiendraient davantage de latitude dans le renouvellement d ordonnances et dans le La promotion de la santé sera un point central de son programme. La promotion de saines habitudes de vie demeure le meilleur moyen de garder notre nation en santé alors que chaque dollar investi en prévention rapporte dix fois plus en regard des dépenses curatives évitées. Option nationale misera particulièrement sur la prévention de la maladie et les déterminants en santé ce qui impliquera l ensemble des institutions. Jean-Martin Aussant considère que c est au gouvernement et non aux groupes d intérêts privés de décider ce qui est bon pour la population. Son gouvernement ferait donc fi des recommandations provenant des «lobbys médicaux et pharmaceutiques» et restreindrait l accès des représentants pharmaceutiques aux médecins. Formation et informatisation Si un gouvernement d Option nationale était au pouvoir, l atteinte de la cible d un médecin pour chaque québécois Finances Pratique Mieux-être md.amc.ca Services aux médecins MD offre des produits et services financiers, la famille de fonds communs de placement MD, des conseils en placement, ainsi que des produits et services de gestion médicale par l entremise du groupe d entreprises MD. Pour obtenir une liste détaillée de ces entreprises, prière de consulter notre site à l adresse md.amc.ca. Tous les conseillers en assurance MD sont détenteurs d un permis d assureur-vie par l entremise de l Agence d assurance MD limitée, une compagnie de l Association médicale canadienne. MDPSI INS AMQ Assurance Sante Fullpage.indd 1 passera par l informatisation du réseau ainsi que par la formation de plus de professionnels de la santé. Accélérer l informatisation du réseau de la santé, réviser le contingentement des divers programmes d études en santé et la reconnaissance des professionnels de la santé immigrants seraient au nombre des autres priorités. Finalement, Option nationale préconiserait que la formation en médecine générale soit offerte dans cinq pôles universitaires supplémentaires, notamment à Trois-Rivières, Gatineau, Chicoutimi, Rimouski et en Abitibi-Témiscamingue. Fonctionnement du système de santé Option nationale reverrait le fonctionnement du système de santé en créant :49 PM des Conseils régionaux qui regrouperaient agences de santé, commissions scolaires et conférences régionales des élus. Cette structure ferait en sorte d optimaliser les ressources dans le système de santé et de réduire le taux d encadrement. Option nationale se positionne en faveur de la création de Pharma-Québec, une société d État responsable de la gestion des produits pharmaceutiques dans le réseau québécois qui permettrait de freiner la hausse du coût des médicaments au Québec. Pharma-Québec obtiendrait également l autorisation de produire ses propres médicaments génériques. 6 AMQ-info Édition spéciale Édition spéciale AMQ-info 7

5 Parti Libéral du Québec POUR LE QUÉBEC Renforcer la 1ère ligne par la formation de 500 infirmières praticiennes spécialisées Ramener les soins le plus près du patient et de la population Élu premier ministre en 2003, Jean Charest a fait du réinvestissement en santé et de la réduction du temps d attente dans les hôpitaux les priorités de son gouvernement. Pas moins de 60% des nouvelles dépenses de programmes du gouvernement depuis 2003 ont été affectées à la santé, augmentant le budget de plus de la moitié. Résultat : il y aurait maintenant des milliers de médecins et d infirmières supplémentaires dans le réseau. Le gouvernement Charest a aussi réorganisé le réseau de manière à diminuer les obstacles bureaucratiques et à faciliter le suivi du patient au sein des différents services et établissements. Il a investi dans la prévention, resserrant les lois et les règlements afin de lutter contre l'alcool et la vitesse au volant, la malbouffe dans les écoles, le harcèlement psychologique dans les milieux de travail, le tabac dans les espaces publics et l'enfer de l'itinérance et de la toxicomanie. Enfin, ce gouvernement a mis sur pied la Commission sur la condition de vie des aînés, mais peu de changements tangibles ont été jusqu ici observés. Lors de la prochaine élection provinciale, la santé se situera au 3e rang de leurs priorités, derrière l économie et le développement du Plan Nord. RAMENER LES SOINS PLUS PRÈS DU PATIENT Malgré les politiques mises sur pied par le gouvernement telle la «taxe santé» de 200 $ pour chaque citoyen, deux millions de Québécois sont actuellement sans médecin de famille. Lors de notre passage dans ses bureaux, le ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Yves Bolduc, a réitéré l engagement selon lequel chaque Québécois aura accès à un médecin de famille dès 2016 notamment grâce au nombre d admissions dans les facultés de médecine qui ont doublé depuis 10 ans, à la croissance des groupes de médecine de famille et à l informatisation du réseau de la santé. Il est à noter que deux pôles facultaires de médecine ont été ouverts en région à Trois-Rivières et à Chicoutimi. Pour atteindre cet objectif, le ministre considère primordial de renforcer la première ligne. Le gouvernement libéral a annoncé son intention de compléter le réseau des 300 GMF, à travers tout le Québec, d ici Dans cet esprit, le gouvernement libéral vient d annoncer la forma- La Dre Ruth Vander Stelt, présidente de l AMQ et le Dr Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux tion de 500 infirmières praticiennes spécialisées au cours des sept prochaines années. Présentement, on compte 151 infirmières praticiennes spécialisées, pratiquant dans quatre spécialités dont la néonatalogie, la cardiologie, la néphrologie et la médecine de famille. On retient également de nombreux modèles de soins qui ont démontré leur efficacité nécessitant l engagement des médecins dans les fonctions médico-administratives. Le docteur Bolduc considère que le rôle du médecin devra donc évoluer et nous assure que la cogestion sera davantage soutenue. En matière de rémunération, le ministre nous a mentionné que le gouvernement Libéral compte récompenser financièrement les comportements qu il désire promouvoir. Finalement, tel que l AMQ et l ensemble des médecins du Québec le souhaitaient, le gouvernement Libéral continuera d augmenter les ressources consacrées au maintien à domicile en fonction du milieu et de la région. Viser l excellence Le Parti Libéral s est doté d un plan d action audacieux en recherche médicale, notamment en sciences de la vie. Il souhaite miser sur l'innovation, l'entrepreneuriat et le partenariat pour renforcer la position du Québec dans ce secteur stratégique, à l'échelle nationale et internationale. Le ministre Bolduc s est dit en faveur d un système universel combiné à un système privé, notamment dans l attribution de contrats en partenariat public-privé (PPP) pour les CHSLD car selon son analyse, «dans le cas de certaines activités et interventions, des acteurs privés parviennent à obtenir les mêmes résultats opérationnels et cliniques à moindre coût ou avec moins de délai. Le réseau public fait peu appel à cette alternative, qui se développe néanmoins en facturant directement ses patients.» Le gouvernement Libéral s oppose cependant à la pratique mixte publique/ privée pour les médecins, arguant qu une telle mesure ferait augmenter les coûts ainsi que la longueur des listes d attente dans les hôpitaux. Il se positionne fortement en faveur du financement par activité. D ailleurs, à cet égard, le gouvernement, quelques semaines à peine avant le déclenchement des élections, a mis sur pied un groupe d experts. Ce groupe est présidé par madame Wendy Thomson, qui a été conseillère principale de l ancien premier ministre britannique Tony Blair sur la réforme des services publics. Le groupe d experts a pour mandat de formuler des recommandations afin d implanter le financement à l activité, notamment afin d améliorer la qualité, l accessibilité et l efficience des services de santé. Le groupe doit aussi identifier les modalités d implantation et les conditions de mise en œuvre de ce nouveau processus de budgétisation. Le financement par activité devrait faire l objet d une implantation graduelle à compter du printemps Une politique du médicament efficace Le gouvernement Charest a initié une politique sur l accès aux médicaments. Jusqu ici, un groupe supplémentaire d un demi-million de Québécois à faible revenu ont accès à la gratuité des médicaments mais le projet doit encore livrer certaines promesses notamment, en ce qui à trait aux ententes de partenariat et au partage des risques avec les compagnies pharmaceutiques. 8 AMQ-info Édition spéciale Édition spéciale AMQ-info 9

6 Parti Québécois À NOUS DE CHOISIR La problématique est hospitalière et les solutions sont en amont et en aval Dr Réjean Hébert Il faut rétablir et renforcer le système public M. Martin Caillé, directeur adjoint de cabinet et la Dre Ruth Vander Stelt, présidente de l AMQ des coopératives de solidarité santé. Ces mesures visent à assurer le respect de la Loi sur l assurance maladie ainsi que la gratuité et l universalité de l accès aux soins médicaux, en particulier pour les plus démunis. les habitudes de vie, une politique de prévention pour lutter contre la malbouffe, la sédentarité, le tabagisme et les infections transmises sexuellement. Cette politique sera accompagnée des mesures suivantes : Le Parti Québécois fut à la tête du gouvernement de 1995 à Madame Marois, l actuelle chef du PQ, fut d ailleurs ministre de la Santé et des Services sociaux entre 1998 et À ce titre, elle a piloté la Loi 72, loi spéciale qui rendait illégale la grève des infirmières, mis en place le comité Freeman visant à réagir à la crise majeure de retards en radio-oncologie et mis sur pied en 2001, le Centre de coordination nationale de lutte contre le cancer. Dès l automne 2000, moins de patients cancéreux sont envoyés aux États-Unis. Toujours en 2000, le financement des thérapies de sevrage de la nicotine est introduit sur la liste des médicaments assurés. C est aussi sous son règne au même ministère que la construction du CHUM a été annoncée. Depuis 2010, Agnès Maltais, ex-présidente du conseil d administration de la Régie de la Santé et des Services sociaux de Québec, est la porte-parole officielle en matière de santé pour le Parti Québécois. Le Dr Réjean Hébert, député de Saint-François, sera candidat aux prochaines élections. Cet ancien doyen de la Faculté de médecine de l Université de Sherbrooke a fondé le Centre de recherche sur le vieillissement de l Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke en 1988 et le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement en RENFORCER LE SYSTÈME DE SANTÉ PUBLIC Lors de notre passage dans le quartier général du Parti Québécois, le Dr Hébert s est dit d avis que la solution à la transformation du système de santé passe d abord et avant tout par une efficacité accrue et une consolidation des services publics et non par un recours au privé. Le Parti Québécois mettra fin au concept des partenariats publics-privés (PPP) pour la construction de CHSLD et ne tolérera plus le recours aux agences de placement privées en soins infirmiers. Une fois porté au pouvoir, le PQ simplifiera les structures du réseau de la santé et des services sociaux du ministère et de ses agences afin d éliminer le dédoublement des rôles en augmentant les ressources pour une offre directe de services à la population. Un gouvernement péquiste revalorisera les CLSC en leur donnant davantage de responsabilités et d autonomie et insistera sur leur rôle comme instance de première ligne dans la prestation de soins de santé. Enfin, madame Marois élargira l accès à des groupes de médecine familiale et fera de l informatisation du réseau, un projet prioritaire. En faveur du financement par activité Un gouvernement du PQ modulera le financement des établissements de santé en fonction des services rendus tout en s assurant de la qualité, de manière à les inciter à viser la performance et à adopter les meilleures pratiques. Il écartera également toute politique de tarification à l acte, abolira la «taxe santé» de 200 $ pour faire payer les plus riches, et mettra en place une politique d encadrement Une approche collaborative et multidisciplinaire L accès aux soins est pour le PQ un enjeu important car chaque citoyen qui le désire devrait avoir accès à un médecin de famille. Préconisant une approche collaborative et multidisciplinaire, un gouvernement péquiste favorisera donc le rapprochement des GMF et des CLSC afin que tous les professionnels de la santé soient encore plus disponibles pour la population et formera davantage d infirmières praticiennes spécialisées en priorisant leur pratique dans les régions du Québec qui vivent une pénurie de médecins de famille. Le rôle et les responsabilités des pharmaciens seraient également élargis. Une thématique récurrente dans les propos du Dr Hébert fut sans contredit le concept «d hospitalisation évitable». Le PQ souhaite, entre autres, faire du maintien à domicile une priorité et par le fait même, accentuer les efforts sur la prévention. À cet égard, un gouvernement du Parti québécois adoptera, afin de réduire la prévalence des maladies chroniques et d améliorer Une campagne multiforme contre la malnutrition avec un accent particulier à l école; une réglementation limitant la teneur en sodium, en gras trans et en sucre des aliments industriels et une taxe spéciale sur certains produits néfastes pour la santé; Une campagne d information sur les bienfaits de l activité physique, une augmentation de l éducation physique à tous les niveaux scolaires et des incitatifs fiscaux remboursables pour encourager l activité physique ou sportive, peu importe le statut économique; L intensification des campagnes contre le tabagisme, une plus grande accessibilité des moyens mis à la disposition des personnes désirant cesser de fumer et un moratoire sur tout nouveau produit du tabac visant les jeunes; La réintroduction dans les écoles secondaires des blocs de cours spécifiques dispensés par des professionnels, portant sur l éducation à la sexualité. Le Parti Québécois veut aussi relancer une véritable stratégie de prévention du suicide qui sera axée sur la formation et l information auprès des intervenants des milieux sanitaire, scolaire et du travail, en vue d aider la population à détecter la détresse psychologique et les pensées suicidaires. Enfin, un gouvernement du Parti Québécois veut faire de la lutte contre le cancer une véritable priorité nationale en procédant à une profonde réorganisation de la lutte contre le cancer au Québec afin d améliorer concrètement la coordination entre la recherche, la prévention, le dépistage et le diagnostic, l organisation des soins, les ressources matérielles et humaines, la formation des intervenants, le soutien communautaire et les soins de fin de vie. Le Parti Québécois appliquera les recommandations du rapport de la Com mission sur le droit de mourir dans la dignité. 10 AMQ-info Édition spéciale Édition spéciale AMQ-info 11

7 Québec Solidaire DEBOUT Protéger les acquis dans un système public ACCESSIBILITÉ ET UNIVERSALITÉ Québec Solidaire défend l idée d un système de santé public universel, accessible et gratuit. L accessibilité gratuite et universelle s étend même à l assurance-médicaments ainsi qu aux soins dentaires de base et à l optométrie. Pour Québec Solidaire, la réorganisation du système s avère nécessaire afin d en faciliter l accès à tous les citoyens : investissement massif et embauche de personnel supplémentaire font partie des mesures mises de l avant afin d assurer un meilleur accès au système de santé. Le Dr Amir Khadir compte également favoriser la rétention et le recrutement du personnel nécessaire afin de contrer les pénuries de main-d œuvre notamment par une reconnaissance plus rapide des diplômes étrangers. aussi de l avant le maintien à domicile, notamment grâce à l amélioration des services offerts. Finalement, QS souhaite investir en santé mentale et adapter l offre des services en santé à la situation de la femme. Régulariser les dépenses en santé Les coûts sont en croissance et paradoxalement, les soins se dégradent. Pour le Dr Khadir, la santé laissée aux bons soins de la «loi du marché» ne pourrait être accessible pour toutes et tous. C est pourquoi, l État doit intervenir directement pour protéger ce système fondé sur la solidarité citoyenne. Il propose donc de mettre sur pied Pharma-Québec, un pôle public d acquisition, de recherche et de production de produits pharmaceutiques dans le but de freiner la croissance des coûts en santé, d enrichir les capacités scientifiques du Québec et d innover dans le domaine du médicament. On ne préconise pas d augmentation de l enveloppe budgétaire mais plutôt un rééquilibrage de l offre. Québec Solidaire considère qu il n y a pas de solution facile ou miracle mais qu il existe néanmoins des approches novatrices à explorer. Le Dr Amir Khadir, co-chef de Québec Solidaire et la Dre Ruth Vander Stelt, présidente de l AMQ Québec Solidaire est né en 2006 d une fusion entre deux formations politiques : un parti politique, l Union des forces progressistes et un mouvement politique, Option citoyenne. Le seul député élu à l Assemblée nationale est le co-chef, Amir Khadir. La co-chef de QS est Françoise David. Amir Khadir est médecin spécialiste en microbiologie-infectiologie et pratique actuellement au Centre hospitalier Pierre-Le-Gardeur, à Lachenaie. Reconnu pour ses positions bien arrêtées en matière de santé, le député de Mercier a déposé en février une motion pour que l'assemblée nationale réitère son appui au système de santé public et mette fin à «la création d'un système privé parallèle où sont traités uniquement ceux qui ont la capacité de payer». La transformation du système passe également par une meilleure gestion des listes d attente en intégrant davantage les infirmières et d autres professionnels comme acteurs au sein des équipes de soins. Il est également primordial non seulement de régulariser les écarts de rémunération des médecins, mais également de revoir spécifiquement la logique économique même des modes de rémunération et ceci, dans l intérêt supérieur du patient. La proximité des services fait aussi partie de leur philosophie : que ce soit un réinvestissement dans les CLSC ou des cliniques ambulatoires publiques. Ainsi, la contribution des médecins de famille qui exercent en première ligne est essentielle. De plus, la prévention est au centre des priorités, si bien que Québec Solidaire consacrerait 5% de l enveloppe budgétaire en santé à la prévention. Québec Solidaire met RÉSERVEZ LES DATES! Conférence internationale AMA AMC BMA sur la santé des médecins De la réflexion à l action Du 25 au 27 octobre 2012 L hôtel Westin Montréal Montréal (Québec), Canada Inscrivez-vous maintenant à amc.ca/conferenceinternationale2012. En collaboration avec Cet événement a reçu l appui de 12 AMQ-info Édition spéciale

8 Vous prônez le travail collaboratif? En partenariat avec Le programme de Leadership médical PMI de l AMQ vous permettra d assumer avec plus d efficacité les fonctions médico-administratives qui vous sont confiées grâce au développement de diverses compétences en gestion dont : La direction d équipe La négociation La gestion de conflit La gestion du changement La planification stratégique Pour mener à bien la transformation du système de santé! Nos prochaines sessions : Être son propre leader / Mobiliser les autres Montréal : 31 octobre au 4 novembre 2012 Session complète (liste d attente) Québec : 19 au 24 février 2013 Places disponibles Session personnalisée en établissement (sur demande) Visitez notre site web ou contactez-nous dès aujourd hui pour en apprendre davantage sur le Programme de leadership PMI! Chers collègues, Il est impératif d unir nos voix pour innover et proposer des solutions concrètes pour la pérennité de notre système de santé. L'AMQ représente assurément une tribune où les médecins peuvent, en toute indépendance, partager leurs idées concernant l organisation des soins et des services de santé et les faire connaître auprès des décideurs. Si nous voulons contribuer à l amélioration des conditions de pratique de la médecine et garantir à la population québécoise les meilleurs soins possibles, nous devons agir et participer activement aux décisions qui transformeront notre système de santé. Pour réaliser cette grande mission, l AMQ doit pouvoir compter sur un bassin de membres le plus large possible et le plus représentatif de la profession médicale. À tous nos membres, merci pour votre fidélité! Vous désirez vous impliquer davantage ou discuter d un enjeu de l heure? N hésitez pas à nous joindre. Si ce n est déjà fait, je vous invite au nom des membres de l AMQ à joindre les rangs de l Association, à l enrichir de vos idées et ainsi faire progresser la profession médicale. De plus, vous pourrez profiter de ressources et d outils vous offrant un soutien précieux, tant professionnel que personnel. Vous n avez qu à remplir le formulaire ci-contre et à nous le retourner par la poste ou rendez-vous au pour vous inscrire. Cordialement, Ruth Vander Stelt, M.D. Présidente Faire les choses autrement pour transformer notre système de santé! ASSoCIAtIoN MéDICALe Du QuébeC Versements mensuels Cotisation En pratique 60,84 $ par mois Temps partiel* 38,75 $ par mois Retraité 23,84 $ par mois Prélèvements bancaires (le 15 de chaque mois) Je joins un chèque portant la mention «NUL» ou «SPÉCIMEN» et j autorise l Association médicale du Québec à soustraire de mon compte la somme indiquée ci-dessus. Paiement unique Cotisation En pratique 730 $ par année Temps partiel* 465 $ par année Retraité 286 $ par année Chèque Libellé à l'ordre de l'association médicale du Québec Carte de crédit Visa MasterCard Nº de la carte Nom du détenteur de la carte de crédit Signature * Temps partiel : membre en pratique qui exerce moins de 20 heures par semaine pour des raisons de conciliation travail-famille, d invalidité partielle, de fin de carrière ou de motifs personnels. Vous devez confirmer, dans une lettre signée, votre nombre d heures travaillées. En devenant membre de l AMQ, vous adhérez aussi à l Association médicale canadienne (AMC), une force vive de plus de membres. Votre adhésion entrera en vigueur immédiatement et vous donnera accès à l ensemble des produits et services exclusifs de l AMQ et de l AMC. La cotisation est valable pour 12 mois. Un reçu vous sera émis pour usage fiscal. Pour plus de détails : Date d expiration Numéro de permis 380, rue Saint-Antoine Ouest, bur Montréal (Québec) H2Y 3X

9 «Mes tarifs de groupe m ont permis d économiser beaucoup.» Mireille Baron Membre de l AMQ et cliente satisfaite depuis 2003 Des soumissions qui font jaser. Chez TD Assurance Meloche Monnex, nous connaissons l importance d économiser autant que possible. En tant que membre de l Association médicale du Québec, vous pourriez profiter de tarifs de groupe avantageux sur vos assurances habitation et auto et d autres privilèges exclusifs, grâce à notre partenariat avec votre association. Vous bénéficierez également d une excellente protection et d un service exceptionnel. Nous sommes convaincus que nous pouvons rendre l assurance d une simplicité sans égale afin que vous puissiez choisir votre protection en toute confiance. Demandez une soumission en ligne au ou téléphonez au Lundi au vendredi, de 8 h à 20 h Samedi, de 9 h à 16 h Programme d assurance recommandé par Le programme d assurances habitation et auto de TD Assurance Meloche Monnex est souscrit par SÉCURITÉ NATIONALE COMPAGNIE D ASSURANCE. Le programme est distribué par Meloche Monnex assurance et services financiers inc. au Québec et par Meloche Monnex services financiers inc. dans le reste du Canada. En raison des lois provinciales, notre programme d assurance auto n est pas offert en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan. *Aucun achat requis. Concours organisé conjointement avec Primmum compagnie d assurance. Peuvent y participer les membres ou employés et autres personnes admissibles appartenant aux groupes employeurs ou de professionnels et diplômés qui ont conclu un protocole d entente avec les organisateurs et qui, par conséquent, bénéficient d un tarif de groupe. Le concours se termine le 31 janvier prix à gagner. Le gagnant a le choix de son prix entre un Lexus RX 450h comprenant l équipement standard de base incluant les frais de transport et de préparation d une valeur totale de $ ou $ canadiens. Le gagnant sera responsable de payer les taxes de vente applicables au véhicule. Réponse à une question d habileté mathématique requise. Les chances de gagner dépendent du nombre d inscriptions admissibles reçues. Règlement complet du concours disponible au MD/ Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion ou d une filiale en propriété exclusive au Canada et(ou) dans d autres pays.

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d admini istration Mai 2012 1 Le programme de maîtrise en administration des affaires, cheminement coopératif (MBA Coop) de la Faculté d administration

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif»

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif» Conférence de M. Claude Quintin Présentée lors de la journée de mobilisation et de consultation sous le thème; «Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle

Plus en détail

Projet de loi n o 20

Projet de loi n o 20 Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée Mémoire présenté

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives

Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives Projet de Loi no 98 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicament et d autres dispositions législatives Présentation à la Commission des affaires sociales Ordre des pharmaciens du Québec 28 mai 2002

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Le travail continue! Message du président

Le travail continue! Message du président Bulletin / avril 2014 Section Télébec Message du président Le travail continue! L hiver est maintenant derrière nous et les beaux jours du printemps sont à notre porte. Enfin, diront certains. Mais, quelle

Plus en détail

Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise

Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise Grâce à leur régime d assurance collective, les employés sont toujours gagnants Augmentation salariale ou régime d assurance collective? Il

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE FSSS FP (CSN) au 1 er avril 2009 RESTRUCTURATION DES RÉGIMES D ASSURANCE MALADIE ET DE SOINS DENTAIRES Régime d assurance santé CAMPAGNE D

Plus en détail

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX DE MONTRÉAL (SCFP) Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec 25 février 2014 1 Contexte et évolution 22 JUIN 2011 Conférence de presse des maires Gérald

Plus en détail

Pour l exclusion des offices d habitation des décrets sur le personnel d entretien des édifices publics

Pour l exclusion des offices d habitation des décrets sur le personnel d entretien des édifices publics Pour l exclusion des offices d habitation des décrets sur le personnel d entretien des édifices publics Mémoire présenté au ministère du Travail dans le cadre de la consultation de la Loi sur les décrets

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Conditions de renouvellement au 1 er avril 2015 et modification du choix d option Regroupement des organismes

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 ANNEXES Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques www.rsi.fr Une mission : assurer la protection sociale

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités La retraite, pour les ex-membres de la FQDE ou ceux 1 qui ont déjà occupé une fonction à la direction d établissement

Plus en détail

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux, Direction des dépendances et de l itinérance Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Le régime d assurances collectives prosanté

Le régime d assurances collectives prosanté signature privilège distinction prestige Le régime d assurances collectives prosanté LES AVANTAGES SIGNATURE Un régime, trois séries d avantages L une des préoccupations majeures des entreprises québécoises

Plus en détail

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale!

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Plan «Urgences» 1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Fiche 1.1 La permanence des médecins généralistes Mesure 1 Assurer la permanence de soins Mesure

Plus en détail

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28)

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Pour un soutien médical sur mesure

Pour un soutien médical sur mesure Pour un soutien médical sur mesure Assistance soins médicaux Comment accéder aux services d Assistance soins médicaux 1. Téléphonez au 514 871-9884 ou sans frais au 1 877 778-9808. 2. Assurez-vous d avoir

Plus en détail

Changements au régime d'assurance collective au 1 er janvier 2015 qui s appliquent aux retraités du Mouvement Desjardins. Questions et réponses

Changements au régime d'assurance collective au 1 er janvier 2015 qui s appliquent aux retraités du Mouvement Desjardins. Questions et réponses Changements au régime d'assurance collective au 1 er janvier 2015 qui s appliquent aux retraités du Mouvement Desjardins Questions et réponses Q-1 Pourquoi modifier à nouveau le régime d'assurance collective

Plus en détail

Mise en place d une banque de lait maternel au Québec

Mise en place d une banque de lait maternel au Québec 1974 Ouverture banque de lait en Colombie Britannique 1 re banque de lait au Canada Mise en place d une banque de lait maternel au Québec Historique et actions du MAQ Juin 2008 Politique de périnatalité

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC Québec, le 21 février 2000 2. PRÉAMBULE La Fédération des médecins

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE»)

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Aperçu du programme et occasions à saisir Pascal Martel Yara Bossé-Viola 8 octobre 2014 Objectifs Objectifs du

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

Évaluation du régime général d assurance-médicaments

Évaluation du régime général d assurance-médicaments Évaluation du régime général d assurance-médicaments mémoire présenté à la Commission parlementaire des affaires sociales par la Fédération de médecins omnipraticiens du Québec LE RÉGIME GÉNÉRAL d assurancemédicaments

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

L Info assurance médicaments présente les positions de la Régie de l assurance maladie du Québec sur différents sujets se rapportant à la Loi sur l

L Info assurance médicaments présente les positions de la Régie de l assurance maladie du Québec sur différents sujets se rapportant à la Loi sur l L Info assurance médicaments présente les positions de la Régie de l assurance maladie du Québec sur différents sujets se rapportant à la Loi sur l assurance médicaments et sur l administration du régime

Plus en détail

Régime d assurance collective conçu exclusivement à l intention des membres. En vigueur au 1 er mai 2015

Régime d assurance collective conçu exclusivement à l intention des membres. En vigueur au 1 er mai 2015 Régime d assurance collective conçu exclusivement à l intention des membres En vigueur au 1 er mai 2015 Assurance médicaments, soins de santé et voyage FKQ ASSURANCE Une gamme de protections complètes

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

Loi 10. ARGUMENTAIRE CONTRE LE PROJET de. démantèlement FICHE 1 AUCUNE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES SERVICES EN ACTION CONTRE LE

Loi 10. ARGUMENTAIRE CONTRE LE PROJET de. démantèlement FICHE 1 AUCUNE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES SERVICES EN ACTION CONTRE LE ARGUMENTAIRE CONTRE LE PROJET de Loi 10 FICHE 1 AUCUNE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES SERVICES À LA POPULATION DANS LE PROJET DE LOI 10 DU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX, GAÉTAN BARRETTE, BIEN

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Profitez de la vie. L'expérience à votre service

Profitez de la vie. L'expérience à votre service Profitez de la vie. Profitez de la vie en adhérant à un régime qui agira lorsque vous ou vos proches en aurez besoin. L'expérience à votre service Profitez de la vie. ENCON vous protège. Le Régime d assurance-vie

Plus en détail

Une galaxie près de chacun de nous

Une galaxie près de chacun de nous Une galaxie près de chacun de nous Le SSESOCQ c'est comme une galaxie Vu de loin, on peut y voir un ensemble de composantes qui impressionnent et invoquent l admiration. De plus près, ces composantes sont

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

La reconnaissance mutuelle

La reconnaissance mutuelle La reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles Entente Québec-France Une nouvelle passerelle entre le Québec et la France L Entente Québec-France Introduction Lever les obstacles à l attraction

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008.

Compte-rendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008. Compterendu de la rencontre politique tenue à la Maison du commerce de la Chambre de commerce du Saguenay, lundi le 1er décembre 2008. Animateurs de la rencontre : Madame Nadine Daoud, présidente de la

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE Service des ressources humaines et affaires juridiques 20 octobre 2014 TABLE DES MATIÈRES Contenu Introduction 1 Les dispositions

Plus en détail

Notes de recherche de l

Notes de recherche de l Notes de recherche de l DÉCEMBRE 2009 La situation du régime complémentaire de retraite de l industrie de la construction du Québec François L Italien, Doctorant, Département de sociologie, Université

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives ?Votre guide de référence Assurances collectives samsongroupeconseil.com Votre partenaire de parcours Introduction Au printemps 2006, neuf syndicats d enseignement débutaient un processus de désaffiliation

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES CFP 004M C.P. P.L. 28 Budget du 4 juin 2014 MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES Dans le cadre des consultations particulières portant sur le projet de loi 28 Loi concernant principalement

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC DOCUMENT D INFORMATION Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC document d information Septembre 2014 La fiscalité des particuliers au Québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

Votre voix en. médecine familiale. Votre voix en. médecine familiale

Votre voix en. médecine familiale. Votre voix en. médecine familiale médecine familiale Sommaire 1 Sections provinciales et sections spéciales 2 Avantages de l adhésion 3 Services du CMFC 5 Catégories de membres du CMFC/ Droits d adhésion 6 Demande d adhésion Mission Le

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire. Résumé des faits

Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire. Résumé des faits Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire / Avril 2014 1 Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire Résumé des faits Le Conseil d administration a décidé d imposer

Plus en détail

Régime à cotisation déterminée. On sait ce qu on met dedans; ce qu on retirera à la retraite dépend du rendement.

Régime à cotisation déterminée. On sait ce qu on met dedans; ce qu on retirera à la retraite dépend du rendement. Le Régime volontaire d épargne retraite (RVER) face au défi de la sécurité du revenu à la retraite des personnes salariées des groupes communautaires et de femmes et des entreprises d économie sociale

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail