Le 8 mai Bonjour,

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le 8 mai 2015. Bonjour,"

Transcription

1 Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer des prochaines étapes de l intégration de notre société à Manuvie. La conclusion de l acquisition constituait la première étape du regroupement des deux entreprises. La Standard Life est en activité au Canada depuis 182 ans et ce fut pour nous un privilège de vous servir. Depuis 128 ans, Manuvie se mérite la confiance des Canadiens grâce à sa santé financière et à son souci d excellence en matière de service. Nous sommes fiers de maintenant faire partie de cette tradition. Tout au long du processus d intégration des deux organisations, notre priorité sera de continuer à bien répondre aux besoins de nos clients. La Standard Life se propose de conclure une convention de cession et de prise en charge avec Manuvie. Cette convention transfère à Manuvie la responsabilité juridique et financière de votre contrat de la Standard Life. Cela n exige aucune mesure de votre part. L opération ne changera rien aux services relatifs à votre régime collectif ni à ceux déjà offerts directement aux participants. Veuillez continuer d utiliser les formulaires et le matériel de la Standard Life, y compris les cartes médicaments jusqu à nouvel ordre. Le document ci-joint présente les modalités de la convention proposée. Il comprend une déclaration des faits importants, un résumé du rapport de l actuaire indépendant et une copie de l avis qui sera publié dans la Gazette du Canada ainsi que quelques quotidiens. Vous n avez pas à le conserver. Il n est fourni uniquement qu à titre informatif. Une fois la convention approuvée, Manuvie vous fera parvenir un certificat de prise en charge que vous pourrez conserver avec votre contrat.

2 L information relative au transfert de votre contrat à Manuvie vous parviendra séparément. Vous recevrez cette correspondance de ma part en tant que vice-président directeur, Marchés institutionnels de Manuvie et président de Manuvie Québec. Je vous prie d agréer mes salutations distinguées. Charles Guay Président et chef de la direction Compagnie d assurance Standard Life du Canada Si vous avez des objections, veuillez communiquer avec nous : Centre de service à la clientèle Téléphone : Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h (heure de l'est et heure des Rocheuses) Secrétaire générale Courriel : Poste : Secrétaire générale Compagnie d assurance Standard Life du Canada 1245, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) CANADA H3G 1G3

3 DÉCLARATION DES FAITS IMPORTANTS Contexte de l opération envisagée La Compagnie d assurance Standard Life du Canada («SCDA») est une filiale en propriété exclusive indirecte de La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers («Manufacturers»). SCDA et Manufacturers sont des sociétés d assurance vie canadiennes dûment autorisées à exercer des activités d assurance dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada. SCDA entend réaliser avec Manufacturers une opération de cession de ses activités selon laquelle Manufacturers prendra en charge l ensemble du passif de SCDA, y compris le passif relié aux contrats de SCDA. SCDA a été acquise par Manufacturers le 30 janvier Conséquences de l opération pour les titulaires de contrat Tous les contrats d assurance de SCDA actuellement en vigueur seront pris en charge par Manufacturers. Les actifs, les passifs et les obligations de SCDA seront intégralement transférés à Manufacturers. L opération ne modifiera aucunement les dispositions du contrat des titulaires ni les prestations, les primes ou les garanties prévues à celui-ci. Les services aux titulaires de contrat de SCDA sont actuellement gérés par des employés de SCDA. Ces employés et les systèmes administratifs utilisés à SCDA deviendront respectivement des employés et des systèmes de Manufacturers. Au cours des deux prochaines années, nous prévoyons migrer les activités de SCDA vers les systèmes de Manufacturers ou modifier le système de SCDA. Pour les clients de Solutions Retraite collectives, de l Assurance collective et des Services aux particuliers, la migration vers les nouveaux systèmes fera l objet d envoi d informations appropriées ainsi que de modification des numéros de contrats et de divers documents et formulaires visant à les harmoniser avec les contrats de Manufacturers. Les titulaires de contrat de SCDA peuvent obtenir une copie de la convention de cession et de prise en charge auprès de la secrétaire générale de SCDA à l une des adresses suivantes : 1245, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3G 1G3 ou 200 Bloor Street East, Toronto M4W 1E5 ou, par courriel, à Si l opération se réalise comme prévu, Manufacturers fera parvenir par courrier à chaque titulaire de contrat de SCDA concerné un certificat de prise en charge confirmant que Manufacturers a pris en charge l ensemble des responsabilités, obligations et passifs de SCDA à l égard de ces contrats. Objectifs de l opération pour SCDA et Manufacturers L opération envisagée vise à simplifier les activités de Manufacturers au Canada et à consolider ces activités sous la bannière de Manufacturers. Il est prévu que le regroupement des activités permettra à Manufacturers de réaliser des économies de coûts grâce à l élimination du dédoublement de plusieurs infrastructures, processus, rapports, relevés et documents à déposer en vertu de la Loi sur les sociétés d assurance (Canada) («LSA»), des lois provinciales sur les assurances, de la Loi de l impôt sur le revenu et d autres règlements provinciaux et fédéraux.

4 Cette simplification facilitera en outre la gestion des capitaux. Étapes juridiques de l opération de cession entre SCDA et Manufacturers L opération prévue implique les étapes suivantes : i) Canada Inc., la société de portefeuille qui détient actuellement SCDA, sera absorbée par Manufacturers, de telle sorte que SCDA deviendra une filiale en propriété exclusive directe de Manufacturers; ii) Tous les passifs de SCDA, y compris toutes les obligations au titre des contrats, seront pris en charge par Manufacturers et tous les actifs de SCDA seront transférés à Manufacturers; iii) SCDA sera prorogée en tant que société régie par la Loi canadienne sur les sociétés par actions («LCSA»); iv) SCDA sera dissoute en temps opportun. Prorogation de SCDA Par suite de l opération, SCDA cessera ses activités d assurance. Manufacturers entend faire en sorte que SCDA soit prorogée (la prorogation) sous le régime de la LCSA. Au moment de la prorogation, SCDA n aura plus aucun titulaire de contrat, ni d autre actionnaire que Manufacturers. Rapport de l actuaire indépendant Manufacturers a confié à M. Paul Della Penna le mandat de produire un rapport actuariel indépendant au sujet de l opération. Un résumé du rapport est ci-joint. M. Della Penna a étudié l incidence de l opération envisagée sur les intérêts des titulaires de contrat des deux sociétés, notamment en ce qui concerne leurs attentes raisonnables au titre des prestations, des coûts et des participations, leur protection et le maintien du service. Il est arrivé à la conclusion que l opération envisagée est avantageuse pour toutes les parties concernées et en a recommandé l approbation. Les titulaires de contrat de SCDA peuvent obtenir une copie du rapport de l actuaire indépendant auprès de la secrétaire générale de SCDA à l une des adresses suivantes : 1245, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3G 1G3 ou 200 Bloor Street East, Toronto M4W 1E5 ou, par courriel, à Approbations requises Manufacturers approuvera l opération le ou vers le 3 juin 2015 en tant qu unique actionnaire de SCDA après la dissolution de Canada Inc. Filiale en propriété exclusive de Manufacturers, Canada Inc. est la société de portefeuille qui détient actuellement SCDA. Un certain nombre de consentements, d approbations et de décisions provenant d organismes d État ou d autorités compétentes sont légalement requis ou souhaitables en

5 vue de la conclusion de l opération, y compris l approbation du ministre des Finances du Canada. Si ces consentements, approbations et décisions ne sont pas obtenus, l opération n aura pas lieu et SCDA continuera d exercer ses activités à titre de filiale de Manufacturers. SCDA publiera un avis décrivant l opération envisagée dans la Gazette du Canada et dans un journal à grand tirage. Vous trouverez ci-joint une copie de cet avis. Tout titulaire de contrat qui s oppose à la prise en charge de son contrat par Manufacturers peut communiquer avec la secrétaire générale de SCDA, au plus tard le 8 juin 2015, au 1245, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3G 1G3 ou, par courriel, à RENSEIGNEMENTS SUR SCDA Généralités SCDA a été constituée en 1989 par lettres patentes émises sous le régime de la Loi sur les compagnies d assurance canadiennes et britanniques et, par effet de la loi, est maintenant une société d assurance régie par la Loi sur les sociétés d assurance (Canada). SCDA a été acquise indirectement par Manufacturers le 30 janvier Son siège social est situé au 1245, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3G 1G3. Activités de SCDA SCDA est une société d assurance vie de juridiction fédérale autorisée à vendre des contrats d assurance vie, accident et maladie. SCDA et ses filiales fournissent des solutions d épargne à long terme, de placement et d assurance à plus de 1,4 million de personnes, y compris des participants de régimes de retraite et d assurance. Au 31 décembre 2014, son actif sous gestion se chiffrait à environ 53 milliards de dollars. RENSEIGNEMENTS SUR MANUFACTURERS Généralités Manufacturers a été constituée le 23 juin 1887 en vertu d une loi spéciale du Parlement du Canada. Conformément aux dispositions de la Loi sur les compagnies d assurance canadiennes et britanniques (Canada), qui a précédé la Loi sur les sociétés d assurance («LSA»), Manufacturers s est transformée en mutuelle d assurance vie le 19 décembre À ce titre, Manufacturers n avait pas de détenteurs d actions ordinaires et les membres de son conseil d administration étaient élus par les titulaires de contrat avec participation, conformément aux termes de la LSA. En vertu de lettres patentes de transformation prenant effet le 23 septembre 1999, Manufacturers a mis en œuvre un processus de démutualisation sous le régime de la LSA pour devenir une société d assurance vie avec actions ordinaires et est devenue une filiale active en propriété exclusive de la Société Financière Manuvie. La Société Financière Manuvie a été constituée en vertu de la LSA le 26 avril 1999 en vue de devenir la société de portefeuille de Manufacturers. Le siège social de Manufacturers est situé au 200 Bloor Street East, Toronto (Ontario) M4W 1E5. Activités de Manufacturers

6 Manufacturers est un groupe canadien et chef de file des services financiers dont les opérations principales sont en Asie, au Canada et aux États-Unis. Nous exercons nos activités sous les noms John Hancock aux États-Unis et Manuvie ailleurs dans le monde. Nous offrons à nos clients des solutions solides, fiables, sûres et avant-gardistes pour leurs décisions financières importantes. Notre réseau international d employés, d agents et de partenaires de distribution offre des produits et services de protection financière et de gestion de patrimoine à des millions de clients. Nous fournissons également des services de gestion d actifs à des clients institutionnels. Au 31 décembre 2014, l actif sous gestion de la Société Financière Manuvie et ses filiales se chiffrait à environ 691 milliards de dollars canadiens (596 milliards de dollars américains). La Société Financière Manuvie, société mère de Manufacturers, est inscrite aux Bourses de Toronto (TSX), de New York (NYSE) et des Philippines (PSE) sous le symbole «MFC», et à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole «945». Manuvie est présente sur le Web, à l adresse manuvie.com.

7 RÉSUMÉ DE L OPINION DE L ACTUAIRE INDÉPENDANT À l intention des parties concernées par la convention de cession et de prise en charge à intervenir entre la Compagnie d assurance Standard Life du Canada et La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers Objet : Rapport de l actuaire indépendant Ceci est un résumé du rapport que j ai rédigé, à titre d actuaire indépendant, au sujet du projet de transférer l ensemble des actifs, des passifs et des activités d assurance de la Compagnie d assurance Standard Life du Canada («SCDA»), filiale en propriété exclusive de La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers («Manufacturers»), à Manufacturers au moyen d une convention de cession et de prise en charge («la Convention»). L opération faisant l objet de la Convention est assujettie à l approbation du ministre des Finances du Canada, elle-même tributaire de la recommandation du Bureau du surintendant des institutions financières («BSIF»). Manufacturers est une société d assurance canadienne détenue par la Société Financière Manuvie. Son siège social est à Toronto, au Canada. Constituée en 1887, Manufacturers avait un actif consolidé de plus de 586 milliards de dollars canadiens au 31 décembre Elle a été une mutuelle de 1968 à Le 23 septembre 1999, elle s est transformée en société par actions. SCDA est une société d assurance canadienne dont le siège social est à Montréal, au Canada. Elle a été constituée en 1989 et son actif consolidé se chiffrait à plus de 53 milliards de dollars canadiens au 31 décembre SCDA est devenue une filiale en propriété exclusive de Manufacturers en janvier 2015, à la suite de l acquisition des filiales canadiennes de Standard Life plc par Manufacturers. Conformément à la ligne directrice publiée par le Bureau du surintendant des institutions financières à l égard du rôle de l actuaire indépendant, j ai étudié l incidence de l opération envisagée sur les intérêts des titulaires de contrat des deux sociétés, notamment en ce qui concerne leurs attentes raisonnables au titre des prestations, des coûts et des participations, leur protection et le maintien du service. Selon moi, l opération envisagée est avantageuse pour toutes les parties concernées. J en ai donc recommandé l approbation. Le détail des raisons motivant mes conclusions, de même qu une description du travail effectué pour arriver à ces conclusions, sont exposés dans mon rapport complet, qui a été déposé auprès du BSIF. Toute personne intéressée peut consulter ce rapport au siège social de Manufacturers 200 Bloor Street East, Toronto M4W 1E5 ou au siège social de SCDA 1245, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3G 1G3 pendant les heures normales de bureau. PAUL DELLA PENNA, FELLOW, INSTITUT CANADIEN DES ACTUAIRES

8 COMPAGNIE D ASSURANCE STANDARD LIFE DU CANADA CONVENTION DE CESSION ET DE PRISE EN CHARGE ET CERTIFICAT DE PROROGATION Avis est donné par les présentes, conformément au paragraphe 254(3) de la Loi sur les sociétés d assurance (Canada), que la Compagnie d assurance Standard Life du Canada («SCDA») entend demander au ministre des Finances, le 8 juin 2015 ou après cette date, d approuver la prise en charge de la quasi-totalité de ses passifs (y compris ses obligations envers les titulaires de contrat) par La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers et le transfert de la quasi-totalité de ses actifs à cette même société. Une copie de la convention de cession et de prise en charge proposée pourra être consultée par les titulaires de contrat de SCDA pendant les heures de normales de bureau, au bureau de SCDA, à l adresse suivante : 1245, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3G 1G3, Et ce pendant les trente jours suivant la publication du présent avis. Les titulaires de contrat peuvent également obtenir une copie de la convention de cession et de prise en charge; ils doivent en faire la demande par écrit à la secrétaire générale, à l adresse susmentionnée. Avis est également donné par les présentes, conformément au paragraphe 39(3) de la Loi sur les sociétés d assurance (Canada), que SCDA entend demander au ministre des Finances, le 8 juin 2015 ou après cette date, l autorisation de soumettre une demande de certificat de prorogation en qualité de société par actions régie par la Loi canadienne sur les sociétés par actions (LCSA), une fois le transfert et la prise en charge de ses actifs et de ses passifs effectués. Montréal, le 8 mai 2015 COMPAGNIE D ASSURANCE STANDARD LIFE DU CANADA

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE

AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE 14 avril 2007 Vous êtes partie à une entente d indemnisation en vertu de laquelle la Compagnie d assurance Standard Life (aujourd

Plus en détail

Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains qui sont des contribuables américains

Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains qui sont des contribuables américains Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains qui sont des contribuables américains Ce document est destiné aux actionnaires qui sont des personnes américaines aux fins de l'internal

Plus en détail

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Pour atteindre vos objectifs financiers, vous devez pouvoir compter sur un partenaire fiable pour la gestion de votre patrimoine. Et, à ce titre,

Plus en détail

Ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vous. souscrivez une assurance

Ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vous. souscrivez une assurance Ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vous souscrivez une assurance Aux Régimes d associations et de groupements de la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie (la «Sun Life»), nous estimons

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

Réponses concernant. l assurance-vie avec participation. RÉPONSES concernant

Réponses concernant. l assurance-vie avec participation. RÉPONSES concernant Réponses concernant l assurance-vie avec participation RÉPONSES concernant Quels contrats avec participation canadiens sont gérés par la Sun Life? Qu est-ce qu un contrat d assurance-vie avec participation?

Plus en détail

Solutions des Marchés des groupes à affinités

Solutions des Marchés des groupes à affinités Solutions des Marchés des groupes à affinités Guide du conseiller : Comment aider les clients qui présentent une demande de règlement Assurance invalidité et Indemnités d hospitalisation Protection Accidents

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

Loi sur les compagnies de prêt et de fiducie

Loi sur les compagnies de prêt et de fiducie Loi sur les compagnies de prêt et de fiducie Province du Nouveau-Brunswick RÉSUMÉ Le document qui suit résume les diverses obligations des compagnies extraprovinciales de prêt ou de fiducie titulaires

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES AUX FINS D ÉLABORER UNE STRUCTURE

LIGNES DIRECTRICES AUX FINS D ÉLABORER UNE STRUCTURE LIGNES DIRECTRICES AUX FINS D ÉLABORER UNE STRUCTURE DE CONVENTION D ASSURANCE EN QUOTE-PART Les lignes directrices qui suivent ont été élaborées par la Compagnie d assurance Sun Life du Canada afin d

Plus en détail

AVIS DE LA FCNB DEUXIÈME PÉRIODE DE CONSULTATION PROJET DE RÈGLE INS-001 DROITS EXIGIBLES

AVIS DE LA FCNB DEUXIÈME PÉRIODE DE CONSULTATION PROJET DE RÈGLE INS-001 DROITS EXIGIBLES AVIS DE LA FCNB DEUXIÈME PÉRIODE DE CONSULTATION PROJET DE RÈGLE INS-001 DROITS EXIGIBLES Le 26 août 2015 Contexte La Commission des services financiers et des services aux consommateurs (Commission) a

Plus en détail

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales)

Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Avis en vertu du Règlement sur la communication en cas de prorogation (Coopératives de crédit fédérales) Destinataires : Membres de Caisse populaire Acadie Ltée, Caisse populaire Beauséjour Ltée, Caisse

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

Examen des marchés publics

Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Canadian International Trade Tribunal TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Examen des marchés

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées

La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées La Société Canadian Tire Limitée Politique de service à la clientèle accessible Offrir des produits et des services aux personnes handicapées Canadian Tire Dans le cadre de la politique de service à la

Plus en détail

Investissements Manuvie annonce des changements à sa plateforme de fonds communs de placement

Investissements Manuvie annonce des changements à sa plateforme de fonds communs de placement En dollars canadiens, sauf indication contraire TSX/NYSE/PSE : MFC SEHK : 945 Pour publication immédiate Le 14 septembre 2015 Investissements annonce des changements à sa plateforme de fonds communs de

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ) Renouvellement de la carte d assurance-maladie des Territoires du Nord-Ouest pour 2013

Foire aux questions (FAQ) Renouvellement de la carte d assurance-maladie des Territoires du Nord-Ouest pour 2013 Foire aux questions (FAQ) Renouvellement de la carte d assurance-maladie des Territoires du Nord-Ouest pour 2013 Q1 : Pourquoi ai-je besoin d une carte d assurance-maladie? Q2 : Pourquoi les cartes d assurances-maladie

Plus en détail

Note de service À : De :

Note de service À : De : À : De : Note de service Tous les Fellows, affiliés, associés et correspondants de l Institut canadien des actuaires et autres parties intéressées A. David Pelletier, président Conseil des normes actuarielles

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

DIRECTIVES POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR INVALIDITÉ, MALADIE TERMINALE, HOSPITALISATION, MALADIE GRAVE ET MUTILATION

DIRECTIVES POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR INVALIDITÉ, MALADIE TERMINALE, HOSPITALISATION, MALADIE GRAVE ET MUTILATION AVIS IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR VOTRE DEMANDE DE RÈGLEMENT Assurez-vous que toutes les sections requises sont dûment remplies et que la documentation nécessaire est annexée.

Plus en détail

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services.

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services. Politique de la Compagnie d assurance-vie Première du Canada («Première du Canada») et de la Compagnie d assurances générales Legacy («Compagnie Legacy») en matière de service à la clientèle : Offrir des

Plus en détail

DÉCLARATION D EXERCICE DE LA MÉDECINE DENTAIRE EN SOCIÉTÉ

DÉCLARATION D EXERCICE DE LA MÉDECINE DENTAIRE EN SOCIÉTÉ 625, boul. René-Lévesque Ouest 15 e étage Montréal (Québec) H3B 1R2 Téléphone : 514 875-8511 Télécopieur : 514 393-9248 www.odq.qc.ca DÉCLARATION D EXERCICE DE LA MÉDECINE DENTAIRE EN SOCIÉTÉ Note : L

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d administration le 29 octobre 2013 CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité d évaluation des risques est chargé d aider le Conseil d administration

Plus en détail

AVIS DE REQUÊTES ET D AUDIENCE D HYDRO ONE INC. EN VUE D OBTENIR L AUTORISATION D ACHETER LES ACTIONS ÉMISES ET EN CIRCULATION DE NORFOLK POWER INC.

AVIS DE REQUÊTES ET D AUDIENCE D HYDRO ONE INC. EN VUE D OBTENIR L AUTORISATION D ACHETER LES ACTIONS ÉMISES ET EN CIRCULATION DE NORFOLK POWER INC. Ontario Energy Board Commission de l énergie de l Ontario EB-2013-0196 EB-2013-0187 EB-2013-0198 AVIS DE REQUÊTES ET D AUDIENCE D HYDRO ONE INC. EN VUE D OBTENIR L AUTORISATION D ACHETER LES ACTIONS ÉMISES

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

RAN Règlement automatisé de notes

RAN Règlement automatisé de notes RAN Règlement automatisé de notes Dépot direct Banque de Montréal Dépôt direct Banque de Montréal Les versements de primes doivent être envoyés directement à la Standard Life. Toutefois, dans le cas où

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

de principes Déclaration destinée à tous les clients en vertu des lois sur les valeurs mobilières 1. Objectif du présent document 2.

de principes Déclaration destinée à tous les clients en vertu des lois sur les valeurs mobilières 1. Objectif du présent document 2. destinée à tous les clients en vertu des lois sur les valeurs mobilières La réglementation en valeurs mobilières de certaines juridictions au Canada exige du conseiller en valeurs, dans la mesure où ses

Plus en détail

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels 2007-2008 Table des matières Introduction...........................................................

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE POUR MODIFIER UN PERMIS D ASSUREUR Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS : SONDAGE 2015 SUR L EFFICACITÉ MENÉ AUPRÈS DES INTERVENANTS

FOIRE AUX QUESTIONS : SONDAGE 2015 SUR L EFFICACITÉ MENÉ AUPRÈS DES INTERVENANTS FOIRE AUX QUESTIONS : SONDAGE 2015 SUR L EFFICACITÉ MENÉ AUPRÈS DES INTERVENANTS Cette FAQ est préparée à l intention des titulaires de permis et des exploitants de maisons de retraite. Objectif du sondage

Plus en détail

1 Article 25.2 de la Loi sur l Autorité des marchés financiers, L.R.Q., c. A-33.2. 2 L article 405.1 de la Loi sur les assurances prévoit que :

1 Article 25.2 de la Loi sur l Autorité des marchés financiers, L.R.Q., c. A-33.2. 2 L article 405.1 de la Loi sur les assurances prévoit que : Avis de l Autorité des marchés financiers relatif au cadre de sanctions administratives pécuniaires imposées en cas de production tardive de renseignements ou documents (articles 405.1 et suivants de la

Plus en détail

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Index A n o 9 CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Fondement législatif Articles 650, 651 et 654 de la Loi sur les sociétés d assurances (la «Loi») Définitions

Plus en détail

Règlement de l ARMC 81-501 Fonds d investissement

Règlement de l ARMC 81-501 Fonds d investissement Règlement de l ARMC 81-501 Fonds d investissement PARTIE 1 OPÉRATIONS INTÉRESSÉES 1. Définitions 2. Personne apparentée, intérêt appréciable, porteur de titres important 3. Propriété effective 4. Exclusion

Plus en détail

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers GUIDE DE PRÉSENTATION PORTANT SUR LA CONFORMITÉ D UNE CESSION D ENTREPRISE PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC Mars 2008 Autorité des marchés financiers Ce document a été produit par la Surintendance

Plus en détail

La coordination des prestations

La coordination des prestations ASSURANCE COLLECTIVE La coordination des prestations Quand vous êtes couvert par plus d un régime d assurance Lorsque plusieurs membres d une même famille occupent un emploi ou poursuivent des études post

Plus en détail

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Bureau du surintendant des institutions financières Canada 255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255 Albert Street Ottawa, Canada K1A 0H2

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 hypothécaire Représentant de BMO Banque de Montréal Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements sur le compte et

Plus en détail

MANUEL DE GOUVERNANCE GLOSSAIRE

MANUEL DE GOUVERNANCE GLOSSAIRE Dans tout le présent Manuel de gouvernance (à l exception de la politique d autorisations, qui comporte son propre glossaire), les mots en caractères gras s entendent au sens des définitions suivantes

Plus en détail

Déclaration de changement important Règlement 51-102

Déclaration de changement important Règlement 51-102 Déclaration de changement important Règlement 51-102 Émetteur assujetti : Genworth MI Canada Inc. (la «Société») 2060 Winston Park Drive, Suite 300 Oakville (Ontario) L6H 5R7 Date du changement important

Plus en détail

FONDS DÉMARRAGE. CLD Robert-Cliche. Demande de financement IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE. NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE : (Nom du demandeur)

FONDS DÉMARRAGE. CLD Robert-Cliche. Demande de financement IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE. NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE : (Nom du demandeur) FONDS DÉMARRAGE CLD Robert-Cliche Demande de financement IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE : (Nom du demandeur) Adresse : Rue : Municipalité : Code Postal : Téléphone : Télécopieur

Plus en détail

Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE

Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE Ministère des Richesses naturelles Ontario Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE Rédigé par - Direction Terres et Eaux Remplace la directive intitulée Défaut de paiement hypothécaire Enregistrement d actes

Plus en détail

Décret 362-2008, 16 avril 2008

Décret 362-2008, 16 avril 2008 Editeur officiel du Québec, 2008 1856 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 30 avril 2008, 140 e année, n o 18 Partie 2 peut cependant faire parvenir au secrétaire ses observations écrites en tout temps avant

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067 Norme définitive Version définitive des Normes de pratique Révision des Normes de pratique applicables aux régimes de retraite Déclaration des renseignements concernant le coût supplémentaire et la sensibilité

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

Politique d approbation des mémoires internationaux

Politique d approbation des mémoires internationaux Contexte et objet Politique d approbation des mémoires internationaux Document 215033 Un «mémoire» est soit la réponse officielle de l Institut à un appel à commentaires, soit un ensemble de commentaires

Plus en détail

régimes d épargne et de retraite

régimes d épargne et de retraite Solutions d investissements Votre guide sur les régimes d épargne et de retraite de la Standard Life Vers une meilleure retraite Accroître. Protéger. Apprécier. Léguer. For À l intention advisor use du

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

AVIS D ACQUISITION FORCÉE

AVIS D ACQUISITION FORCÉE Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes sur la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, votre avocat ou

Plus en détail

(Les textes sont reproduits ci-après). Commentaires

(Les textes sont reproduits ci-après). Commentaires Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (la «CDCC») Modifications aux règles Rendre obligatoire l ouverture d un compte bancaire en dollars américains L'Autorité des marchés financiers

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

BANQUE ZAG DIVULGATION DE LA COMPOSITION DES FONDS PROPRES AU TITRE DU TROISIÈME PILIER DE BÂLE III. 31 mars 2016

BANQUE ZAG DIVULGATION DE LA COMPOSITION DES FONDS PROPRES AU TITRE DU TROISIÈME PILIER DE BÂLE III. 31 mars 2016 BANQUE ZAG DIVULGATION DE LA COMPOSITION DES FONDS PROPRES AU TITRE DU TROISIÈME PILIER DE BÂLE III 1. APERÇU DE LA BANQUE ZAG La Banque Zag (la «Banque») est une banque à charte fédérale de l annexe I

Plus en détail

Outre l avis écrit et le relevé exigés, d autres documents et renseignements doivent être remis au surintendant en vertu du Règlement, notamment :

Outre l avis écrit et le relevé exigés, d autres documents et renseignements doivent être remis au surintendant en vertu du Règlement, notamment : Guide concernant les formules du BSIF-63 en vertu du Règlement sur l allègement de la capitalisation du déficit de solvabilité des régimes à prestations déterminées L avis et le relevé applicable doivent

Plus en détail

Faire fructifier votre patrimoine

Faire fructifier votre patrimoine Faire fructifier votre patrimoine la Compagnie d assurance-vie manufacturers Aperçu des FPG Sélect Les FPG Sélect se démarquent de tout autre produit de placement actuellement disponible au Canada. Pour

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements

Plus en détail

S informer sur. La protection de mes titres en cas de faillite de mon intermédiaire financier

S informer sur. La protection de mes titres en cas de faillite de mon intermédiaire financier S informer sur La protection de mes titres en cas de faillite de mon intermédiaire financier Octobre 2011 Autorité des marchés financiers La protection de mes titres en cas de faillite de mon intermédiaire

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance-vie hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance-vie hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 Assurance-crédit Contrat n o 51007 Représentant de BMO Banque de Montréal Nom de famille (en caractères d imprimerie) Prénom (en caractères d imprimerie) Timbre de la succursale domiciliataire Signature

Plus en détail

S informer sur. Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc.

S informer sur. Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc. S informer sur Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc. Autorité des marchés financiers Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc. Sommaire Les principaux acteurs 03 Les différentes

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Septembre 2015

Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Septembre 2015 Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Septembre 2015 Table des matières 1. Protection des renseignements personnels...

Plus en détail

Protection de votre vie privée

Protection de votre vie privée Protection de votre vie privée Notre engagement en matière de confidentialité Depuis sa fondation, BMO Ligne d action s est engagée à protéger tous les renseignements personnels que vous lui fournissez

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 3.8. Autres décisions. .. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 3.8. Autres décisions. .. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182 3.8 Autres décisions.. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182 3.8 AUTRES DÉCISIONS 3.8.1 Dispenses DÉCISION N : 2014-SACD-10009062 Le 7 février 2014 DANS L AFFAIRE DE LA LÉGISLATION EN VALEURS MOBILIÈRES DU QUÉBEC

Plus en détail

Votre rente en cas de séparation ou de divorce

Votre rente en cas de séparation ou de divorce Votre rente en cas de séparation ou de divorce Rupture de l union conjugale Votre rente en cas de séparation ou de divorce Nombreux sont ceux et celles qui vivent une rupture de leur mariage ou de leur

Plus en détail

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services GOUVERNEMENT DU NUNAVUT Demande d expression d intérêt Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services Le Conseil d examen des taux des entreprises de services, un organisme de

Plus en détail

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES»

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» Vous songez à signer une entente de retraite progressive ou vous bénéficiez déjà d une entente. Il est important de connaître les avantages de cette

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO : 500-06-000373-064 C O U R S U P É R I E U R E (Recours collectifs) OPTION CONSOMMATEURS Demanderesse et JEAN-FRANÇOIS TREMBLAY et al. Personnes

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Introduction 17 Seuils relatifs à l examen 20 Généralités 24 Par Shanon Grauer INTRODUCTION Lois sur les investissements étrangers 19 La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur

Plus en détail

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA 1. Définitions Pour les fins du présent régime, les termes énumérés ci-dessous ont le sens suivant : «actions ordinaires» désigne

Plus en détail

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS COGECO est une société de portefeuille diversifiée qui exerce des activités de câblodistribution, de télécommunication et de radiodiffusion

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Objet Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Le comité de rémunération est créé par le Conseil

Plus en détail

La déclaration des parents»

La déclaration des parents» La déclaration des parents» Vous pouvez remplir votre déclaration dans Internet! Rendez-vous sur notre site (www.afe.gouv.qc.ca) et cliquez sur Votre dossier en direct! Ce que vous devez savoir avant de

Plus en détail

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015

OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 OF-Fac-Oil-E266-2014-01 02 Le 13 mars 2015 M. Raoul Kanapé Responsable de communication Regroupement Petapan 32 de la Réserve Essipit, (Québec) G0T 1K0 Télécopieur : 418-233-2888 M. Kanapé, Oléoduc Énergie

Plus en détail

ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. Octobre 2014

ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. Octobre 2014 ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX Octobre 2014 Notre équipe de droit de la santé vous propose, mensuellement, une vigie des textes législatifs et réglementaires tant fédéraux

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET : HYDRO-QUÉBEC, personne morale

Plus en détail

8. Désignation et autorisation de la ou des personne(s) pour l utilisation de la carte d accès Desjardins et carte de crédit Desjardins

8. Désignation et autorisation de la ou des personne(s) pour l utilisation de la carte d accès Desjardins et carte de crédit Desjardins Procès-verbal de la séance ordinaire de la régie intermunicipale des Trois-Lacs tenue le 25 Mai 2011, à 17h, au 1281 chemin Lac Supérieur, Lac-Supérieur. Sont présents : Monsieur Pierre Poirier Madame

Plus en détail

Service administratif de rajustement de la pension alimentaire pour enfants

Service administratif de rajustement de la pension alimentaire pour enfants Service administratif de rajustement de la pension alimentaire pour enfants En quoi consiste ce service? Le gouvernement du Yukon envisage d offrir un service administratif qui se chargerait de rajuster

Plus en détail

Partie 1 Information générale. 1.1 Identification du type de demande. Partie 2 Identification et coordonnées de la demanderesse. 2.

Partie 1 Information générale. 1.1 Identification du type de demande. Partie 2 Identification et coordonnées de la demanderesse. 2. Afin de vous aider à remplir ce formulaire, un Guide à l intention des entreprises est disponible sur le site Web de l Autorité, au www.lautorite.qc.ca, à la section «Contrats publics». Partie 1 Information

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE D AUTORISATION AU MINISTRE DES FINANCES CONCERNANT L ATTRIBUTION OU LE TRANSFERT D ACTIONS AVEC DROIT DE VOTE PAR UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars

Plus en détail

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Notre objectif est de veiller à ce que vous receviez le meilleur service et toute l attention désirée durant le processus

Plus en détail

Dates limites pour les cotisations REER

Dates limites pour les cotisations REER La date limite de cotisation aux REER pour l année d imposition 2009 est le lundi 1 er mars 2010, à minuit. Les sections suivantes contiennent des renseignements détaillés sur la façon de soumettre vos

Plus en détail

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital Solutions de protection Tout sur l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital avec la Standard Life À l intention du représentant en assurance. Bonjour. La Loi de l impôt sur le

Plus en détail

FONDS DE FIDUCIE DU RÉGIME DE RETRAITE

FONDS DE FIDUCIE DU RÉGIME DE RETRAITE FONDS DE FIDUCIE DU RÉGIME DE RETRAITE FERRONNIERS SECTION LOCALE 842 LIVRET DES MEMBRES Septembre 2011 À tous les membres, Les fiduciaires sont très fiers de vous fournir la présente description sommaire

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca APA-0003 Le 16 mars 2001 (Mis à jour le 4 mars 2013) AVIS DU PERSONNEL

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

Partie F Liste de vérification Veuillez vous assurer que tous les éléments énumérés dans la liste sont bien inclus dans la demande.

Partie F Liste de vérification Veuillez vous assurer que tous les éléments énumérés dans la liste sont bien inclus dans la demande. Ministère de l'environnement Instructions pour remplir un formulaire de demande de certificat d exploitant de sous-réseau d eau limité À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR LE FORMULAIRE ET DE L ENVOYER

Plus en détail

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse?

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse? S informer sur Comment acheter des actions en bourse? Autorité des marchés financiers Comment acheter des actions en bourse? Sommaire Sous quelle forme dois-je détenir mes actions? 03 Quels sont les frais?

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES Conférence présentée dans le cadre du Séminaire sur les titres d emprunt Projet de renforcement de la COSOB (PRCOSOB) Agence canadienne

Plus en détail

Profitez au maximum de votre garantie à l échéance 1

Profitez au maximum de votre garantie à l échéance 1 SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 19 Profitez au maximum de votre garantie à l échéance 1 De nombreuses personnes détiennent des contrats à

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières

Bureau du surintendant des institutions financières Bureau du surintendant des institutions financières Rapport de la Vérification interne sur le Groupe de l assurance-vie Conglomérats Secteur de la surveillance Novembre 2013 BSIF OSFI Table des matières

Plus en détail

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE 455 RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ PRÉAMBULE Le Conseil scolaire Centre-Est reconnaît que parfois son personnel peut vouloir, pour diverses raisons, accéder à

Plus en détail