Entreprise de charpente :

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entreprise de charpente :"

Transcription

1 Maîtres d ouvrage : M. et Mme Lepavec, 05 Château-Vieux Maître d œuvre : M. Romuald Marlin, 05 Sigoyer BE Bois : S.A.R.L. E.Tech.Bois, 04 Sisteron Entreprise de charpente : S.A.R.L. Garcin, 04 Sisteron

2 Le chantier se situe à une altitude de m. Le projet Construction d une maison d habitation bioclimatique à Château-Vieux (05) Surface habitable : 160 m 2 (surface hors œuvre nette 196 m 2 = surface habitable + garage + annexes) Budget : TCE euros L architecte, M. Marlin, est depuis 25 ans à l écoute des besoins humains et travaille sur cette alchimie d avenir. Toutes conçues selon une recherche d un habitat sain et écologique, ses maisons ont expérimenté et valorisé les fondements de l architecture bois et d une conception bioclimatique. Elles ont en commun les caractéristiques suivantes : Une grande souplesse architecturale Une valorisation des structures apparentes extérieures et intérieures Une résistance naturelle aux phénomènes parasismiques Une haute performance d isolation thermique et acoustique Un très bon comportement au feu Un vieillissement et un entretien pris en compte dès la conception Une rationalisation de la surface et une fonctionnalité très étudiée Une conception bioclimatique Une économie d énergie de 30 à 50 % par l utilisation des apports solaires passifs Un confort thermique d hiver et d été voir son site Définition de l architecture bioclimatique Redécouverte au début des années 70, l architecture bioclimatique recherche une synthèse harmonieuse entre la destination du bâtiment, le confort de l occupant et le respect de l environnement permettant d allier tradition et techniques de pointe en faisant largement appel aux principes de l architecture. L architecture bioclimatique permet de réduire les besoins énergétiques et de créer un climat de bien-être dans les locaux : températures agréables, humidité contrôlée, éclairage naturel abondant. 34 Wood Surfer n 29 - août/septembre 2005

3 Quelques principes de base Implantation générale : favoriser une situation sur flanc sud d une colline ou à l abri d un talus placé au nord pour une meilleure protection du vent et une meilleure utilisation de l ensoleillement. Inertie thermique : créer des surfaces de forte inertie qui fonctionnent comme des masses d accumulation de chaleur servant à collecter l énergie reçue pendant la journée pour la restituer la nuit. Isolation : une bonne isolation permet de diminuer les déperditions thermiques. Surfaces vitrées : privilégier les surfaces vitrées dans les secteurs S.E. et S.O. ; installer des menuiseries à vitrages isolants peu émissifs avec protections nocturnes. Circulation de l air : favoriser la circulation de l air par convection. Protection solaire et végétalisation : un avanttoit ou des protections solaires (fixes ou mobiles) bien dimensionnées évitent la surchauffe estivale et laissent pénétrer le soleil hivernal. Des arbres et des haies plantées côté nord protègent du vent ; des arbres à feuilles caduques côté sud ne limitent la pénétration du soleil qu en été. Étude et conception La structure consiste en un mixte poteau poutre (façade sud) et ossature bois (côté nord). Les quatre arêtiers de la façade sud sont en lamellé-collé (137 x 405), repris en tête à un poteau de fond de diamètre 200 mm. La partie arrière est traitée en pannes porteuses (lamellé- Wood Surfer n 29 - août/septembre

4 Solivage et plancher Le solivage est composé de poutres porteuses en bois lamellé-collé épicéa, de section 16 x 36, qui reçoivent les solives en contrecollé épicéa de section 9,5 x 19,5 assemblées par entailles droites. Le plafond apparent est assuré par un voligeage en épicéa de section 22 x 125 monté sur bande de liège. Le complexe de sol est composé d une solive, d une bande liège, de volige, d une chape béton allégée de type Agrelith revêtue d un plancher flottant bambou ou de carrelage ; fonction : masse et affaiblissement acoustique. Les combles aménagés L isolation du comble est réalisée entre pannes avec 260 mm d ouate de cellulose ; la sous-face est faite avec des plaques de gypse et cellulose. 36 Wood Surfer n 29 - août/septembre 2005

5 Terrasses et brise-soleil Ces protections solaires fixes situées en façade sud sont réalisées en bois ronds de mélèze ; un système mobile (canisse) limite le rayonnement estival défavorable au confort d été. La terrasse située en façade sud est réalisée en lames de mélèze de 35 mm d épaisseur. Isolation et finitions intérieures L isolation des murs ossature bois est réalisée en ouate de cellulose, en deux couches croisées, par des panneaux d épaisseurs 120 mm et 45 mm. Le parement intérieur est assuré par des plaques de gypse et cellulose vissées sur ossature secondaire en tasseau épicéa de 45/60. Aucune peinture ni lasure ne sont utilisées sur les bois en décoration ; tous les bois sont traités à l huile de lin additionnée de térébenthine. Le traitement des bois est assuré par un produit "label vert". Quelques chiffres Épicéa massif : 7,945 m 3 Épicéa contrecollé : 4,650 m 3 Épicéa lamellé-collé : 5,746 m 3 Douglas lamellé-collé : 4,537 m 3 Douglas contrecollé : 1,650 m 3 Mélèze : 2,850 m 3 Cubage total : 27,378 Le taillage s est effectué de façon traditionnelle sur fiches de fabrication du BE. Wood Surfer n 29 - août/septembre

6 Utiliser l énergie solaire La lumière du soleil peut être transformée en électricité par des panneaux photovoltaïques. L énergie produite peut être stockée dans des batteries, ou convertie grâce à un onduleur et redistribuée sur le réseau national. Les systèmes photovoltaïques de connexion réseau produisent de l électricité dans les habitations raccordées au réseau public. Si la puissance solaire est supérieure à la puissance consommée, l excédent repart dans le réseau électrique. Dans Le solaire photovoltaïque Le solaire thermique le cas contraire, le complément d énergie est fourni par le réseau traditionnel. Dans le cas de notre chantier (la région est donnée pour connaître 240 jours d ensoleillement par an), l énergie produite est assurée par des tuiles photovoltaïques (6 m 2 ) qui ont l avantage de s intégrer facilement dans l architecture. La production est estimée en moyenne à 8 kw/jour. Site Internet : Le flux solaire peut être directement converti en chaleur par l intermédiaire de capteurs solaires thermiques. Cette technique est applicable au chauffage de l habitat, à la production d eau chaude sanitaire etc. Contrairement aux idées reçues, l apport du soleil est sensiblement le même sur tout le territoire. Dans le cas de notre chantier, 4 m 2 de panneaux disposés à l extrémité de la terrasse (nettoyage aisé) assurent la production de l eau chaude sanitaire stockée dans un ballon raccordé à l électricité. Site Internet : 38 Wood Surfer n 29 - août/septembre 2005

7 Le mur Trombe Mur Trombe, du nom de son inventeur, Félix Trombe, qui fut directeur du laboratoire d énergie solaire du Centre national de recherche scientifique de France, à Odeillo, dans les Pyrénées. Fonctionnement du mur Trombe (voir croquis) L air circule de bas en haut entre le vitrage qui joue le rôle d effet de serre et le mur qui joue le rôle de masse thermique : captage, stockage et restitution. L air s échauffe au contact du mur et pénètre dans la pièce, une partie de la chaleur captée est transmise lentement par rayonnement. Notre maison compte 10 m 2 de mur Trombe, répartis sur les façades sud et sud-est qui assurent en grande partie le chauffage de l habitation. Les besoins en chauffage n étant pas couverts en période hivernale rude, le complément est fourni par un poêle à granulats de bois. Site Internet : Crédit d impôt Depuis le 1 er janvier 2005, toute habitation principale qui s équipe avec une source d énergie renouvelable bénéficie d un crédit d impôt de 40 %. Il s applique sur le coût TTC d achat de l équipement qui figure sur la facture de l entreprise réalisant les travaux, déduction faite des subventions ou primes des collectivités. Il n inclut pas le coût de la main-d œuvre. Les équipements doivent être payés entre le 1 er janvier 2005 et le 31 décembre Wood Surfer n 29 - août/septembre

8 Fiche technique : fibres de cellulose, isolant thermique et acoustique La matière isolante est en fibres de cellulose, fabriquée à partir de papier journal pur avec adjonction de sels boriques. Elle ne crée aucune émission toxique. Le composé borique est un répulsif des termites, vermines et rampants, inhibant l activité enzymatique au niveau cellulaire et provoquant leurs morts par son absorption. Par ailleurs, sous l action d une forte chaleur, le composé borique dégage des molécules d eau, retardant l avancée éventuelle de flammes ; en effet, la cellulose se consume, mais ne brûle pas. C est un isolant biologique car elle a des caractéristiques intéressantes favorisant la construction d un lieu sain, non toxique, régulateur de l humidité et de la chaleur. C est aussi un isolant acoustique, nonconducteur de champs électriques ni magnétiques, peu dépensier en énergie grise. La fibre de cellulose offre une très bonne résistance thermique par unité d épaisseur et se recycle facilement. Caractéristiques techniques (variables selon le fabricant) : Conductivité thermique : lambda 0,0040 W/mk Chaleur spécifique : c = J/kg Application : vrac, soufflé, projeté, panneaux rigides Plaques gypse-fibres de cellulose Elles sont exclusivement composées de gypse et de fibres de cellulose issues du recyclage du papier. Le mélange de ces composants naturels additionné d eau est ensuite compressé à haute pression et séché à haute température pour obtenir une plaque rigide. Ce produit offre un très bon affaiblissement acoustique. Caractéristiques physiques : Masse volumique : à kg/m 2 Résistance à la flexion : 5,5 N/mm 2 Conductibilité thermique : lambda 0,36 W/mk Classements : Incombustible, classé M.0 Haute dureté Éco-Label Dimensions : Épaisseurs : 10 mm, 12,5 mm, 15 mm, 18 mm Format : 100 x 150, 240 x 120, 250 x 120, 260 x 120, 280 x 120, 300 x 120 Format hors standard : 600 x 254 au maximum Le bois et le soleil, matériau et énergie renouvelables, sont sources de création et d art de vivre. Ce cahier a été réalisé grâce aux informations recueillies par Daniel Coudert (ICCB). Photos : Laurent Anglésio 40 Wood Surfer n 29 - août/septembre 2005

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE L isolation écologique Economie de chauffage Sans danger pour la santé Classement au feu LA OUATE DE CELLULOSE pour combles perdus, planchers et murs Fabrication française www.ouatedecellulose-cedmat.fr

Plus en détail

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage Reportage un manifeste ECOLOGIQUE Sur les hauteurs d une colline, se dresse cette maison bioclimatique de 160 m², dominant le paysage environnant, à l image d un château ou d une forteresse. Construite

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

REHABILITATION ET EXTENSION ÉCOLOGIQUE

REHABILITATION ET EXTENSION ÉCOLOGIQUE Contexte Situation Réhabilitation et extension écologique avec les principes du label "Habitat Passif" Lauréate des "100 Maisons basses Energie en région Rhônes Alpes" Marché privé : Famille CLAUDEL Surface

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

Terre et Soleil : le Bioclimatisme

Terre et Soleil : le Bioclimatisme Maison Charmeau Cahier Bioclimatisme page 1 /7 Terre et Soleil : le Bioclimatisme La conception bioclimatique de l habitat : Concevoir des bâtiments adaptés au climat local, en utilisant, avec bon sens,

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité)

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Les panneaux solaires photovoltaïques, appelés modules photovoltaïques ou simplement panneaux solaires, convertissent la lumière en électricité.

Plus en détail

OUATECO, Projet Industriel Pilote. Usine de fabrication de Ouate de Cellulose entièrement conçu en bois dans une démarche de développement durable.

OUATECO, Projet Industriel Pilote. Usine de fabrication de Ouate de Cellulose entièrement conçu en bois dans une démarche de développement durable. OUATECO, Projet Industriel Pilote Usine de fabrication de Ouate de Cellulose entièrement conçu en bois dans une démarche de développement durable. UNE DEMARCHE ECOLOGIQUE 1 er bâtiment industriel HQE POSITIF

Plus en détail

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 AKTA - Chanvre Chènevotte calibrée pour le béton de chanvre et enduits isolants Domaine d emploi AKTA Chanvre est issu d un chanvre non-roui.

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation thermique d une maison de bourg Localisation : 49250 Saint-Mathurin-sur-Loire

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Catalogue d éléments de construction. Isolation thermique selon la norme SIA 380/1. Standard sans énergies renouvelables

Catalogue d éléments de construction. Isolation thermique selon la norme SIA 380/1. Standard sans énergies renouvelables Isolation thermique selon la norme SIA 380/1 Standard sans énergies renouvelables Standard pour les transformations Standard pour constructions basse énergie Standard pour maisons passives Catalogue d

Plus en détail

KRONOMOB. Panneaux et isolants pour la construction bois. une nouvelle idée de l'habitat

KRONOMOB. Panneaux et isolants pour la construction bois. une nouvelle idée de l'habitat KRONOMOB Panneaux et isolants pour la construction bois une nouvelle idée de l'habitat kronobois kronotherm kronotec Le concept Kronomob a été développé par Kronofrance pour répondre aux besoins de l'eco-construction

Plus en détail

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé Équipe: N. CHAUVINEAU (Ingénieur), L. COURTOIS (Architecte DPLG), C. RIBEIRO (Architecte DPLG), P. RIDGWAY (Architecte BA dip Arch.), E. WOZNY

Plus en détail

VILLA INDIVIDUELLE. 5 pièces de 140 m 2 habitable. Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206. Visualisation 3D 760'000.

VILLA INDIVIDUELLE. 5 pièces de 140 m 2 habitable. Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206. Visualisation 3D 760'000. VILLA INDIVIDUELLE 5 pièces de 140 m 2 habitable Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206 Visualisation 3D 760'000.- Une villa individuelle, un rêve d indépendance Vous avez désormais

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

ôtre Cottage Grandeur nature...

ôtre Cottage Grandeur nature... V ôtre Cottage Grandeur nature... Le Bleuet Optimum Avec les Cottages The Forester, découvrez tout un monde de nature! Les essentiels du Bleuet : Nous avons aimé, Une distribution simple mais rationnelle

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

climacell ouate de cellulose Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS

climacell ouate de cellulose Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La Climacell Installée depuis 1984 en Allemagne à Angelbachtal,

Plus en détail

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m²

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² BATIMENT A OSSATURE BOIS: 1300 m3 de bois UN JARDIN D HIVER DE 700 M² OUVERT SUR LE

Plus en détail

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive.

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive. Mardi 20 Novembre 2012 Démarche du projet Cette maison est un projet personnel, pour accueillir 4 personnes. Le choix du lieu d implantation a été important par rapport au lieu de travail afin de diminuer

Plus en détail

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009 L éco-maison Faibles coûts fabrication Basse consommation d énergie Données bases : -Occupants: famille quatre membres -Surface l habitation: 100 m² -Situation géographique: g Poitou-Charentes Caractéristiques

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

DecoBox 36. Dalle décorative et isolante pour les sous-faces de planchers. Edition Novembre 2012

DecoBox 36. Dalle décorative et isolante pour les sous-faces de planchers. Edition Novembre 2012 DecoBox 36 Dalle décorative et isolante pour les sous-faces de planchers Edition Novembre 2012 DecoBox 36 Une solution simple et innovante pour Les 9 plus du système Valoriser votre habitation Economies

Plus en détail

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort Distribué par EZ-ZAHIA 1 I- Qu est ce que c est le béton cellulaire? Le Béton cellulaire est un matériau de construction minéral et massif. Ses

Plus en détail

Des modules pour vos idées

Des modules pour vos idées Des modules pour vos idées Autres informations Nouvelle construction Nouvelle Pensée Les personnes qui désirent construire et vivre autrement sont plus en plus nombreuses. Elles aspirent à des solides

Plus en détail

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Menuiserie : Double vitrage bois 4/12/4 + 2 Velux 4/8/4 + 2 "lucarnes" de toiture. Murs Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Brique rouge alvéolaire 25cm + 7,5cm laine de verre + 7cm brique

Plus en détail

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La ouate de cellulose Climacell Installée depuis 1994 en Allemagne

Plus en détail

Table ronde n 3. Jusqu où intégrer les énergies renouvelables dans les opérations?

Table ronde n 3. Jusqu où intégrer les énergies renouvelables dans les opérations? Table ronde n 3 Jusqu où intégrer les énergies renouvelables dans les opérations? Muriel Corporandy, Gironde Habitat Johann Alvaro, Cabinet d Architectes Vacheron Marina Monnereau, BE Math Ingénierie José

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

N 1. solution. climate BUILDINGS. for sustainable - 1

N 1. solution. climate BUILDINGS. for sustainable - 1 N 1 climate solution for sustainable BUILDINGS F1-1 Du point de vue écologique comme architectural, un plafond SAPP ceiling est le système de climatisation qui s impose pour les projets les plus divers.

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

Communiqué de presse. La simple baraque de chantier se métamorphose en une maison des Eclaireurs moderne

Communiqué de presse. La simple baraque de chantier se métamorphose en une maison des Eclaireurs moderne Communiqué de presse Fribourg, novembre 2010 Rénovation énergétique d une maison en bois à Völs La simple baraque de chantier se métamorphose en une maison des Eclaireurs moderne Rénovation énergétique

Plus en détail

Communiqué de presse. La nouvelle géométrie de profil PAVATEX en pratique. Siège social de la société Abensberger Holz 100-Haus GmbH

Communiqué de presse. La nouvelle géométrie de profil PAVATEX en pratique. Siège social de la société Abensberger Holz 100-Haus GmbH Communiqué de presse Fribourg, juin 2012 Siège social de la société Abensberger Holz 100-Haus GmbH La nouvelle géométrie de profil PAVATEX en pratique Pavatex SA Martin Tobler Directeur Marketing et Développement

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Menuiseries extérieures

Menuiseries extérieures FICHE TECHNIQUE Menuiseries extérieures 2 5 CONNAÎTRE > Fonctions et composition > Evolution des menuiseries extérieures > Caractéristiques REGARDER > Fonctionnement des menuiseries > Fenêtres > Portes

Plus en détail

Associer énergie solaire et gaz naturel

Associer énergie solaire et gaz naturel Associer énergie solaire et gaz naturel Pourquoi associer l énergie solaire au gaz naturel? Si vous souhaitez équiper votre maison en privilégiant respect de l'environnement et économies d'énergie, alors

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION PROJETS BIOFIB ISOLATION Mars 2016 FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION CONSTRUCTION 100% CHANVRE / béton de chanvre Construction d une maison particulière en béton de chanvre. La marque française, Biofib Isolation,

Plus en détail

3CBOIS Construction. 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX. Construire Juste et Durable

3CBOIS Construction. 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX. Construire Juste et Durable 3CBOIS Construction 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX Construire Juste et Durable 2 Techniques pour construire BOIS avec 3CBois Construction Panneau Massif Contrecollé Isolation par l extérieur pour des

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Maisons modèles Catalogue 2015

Maisons modèles Catalogue 2015 Créateur et constructeur de maisons ossature bois Depuis plus de 18 ans Le bois, la plus noble manière de marier votre créativité au respect de l environnement. Notre société bénéficie de plus de 18 ans

Plus en détail

Construisez avec le soleil!

Construisez avec le soleil! DOSSIER DE PRESSE Construisez avec le soleil! Bâti Concept écologique Z.A. Les Meules 63270 Vic-le-Comte Contact : Stéphane WEBER - Tél. : 04.73.77.93.34. Contact presse : Vincent FABRE - Tél. : 06.01.84.50.13.

Plus en détail

Mise en œuvre pour Maison à ossature bois

Mise en œuvre pour Maison à ossature bois chapitre 1 - normes techniques Trois grandes nouveautés entrent dans cette réglementation thermique : Les exigences de performance globale sont exprimées en valeur absolue de consommation (kwh/m 2 /an)

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire 2013 APPEL A PROJETS LE «OFF» DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 ARCHITECTURE ET TECHNIQUES PASSIVES ET BIOCLIMATIQUES Réhabilitation en bureau d un monument historique du. Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne

Plus en détail

une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr

une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr disponible dès le 2 novembre 2015 UNE BIEN BELLE BOITE A OUTILS POUR L AUTOCONSTRUCTEUR! tout ce qu il faut savoir avant de se lancer dans

Plus en détail

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT Constructions Bois à GIRONDE HABITAT O.P.H. GIRONDE HABITAT Patrimoine de 13 000 logements sociaux Construction de 500 logements neufs par an Actions menées en faveur du Développement Durable depuis 2004

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

La toiture. Cette dernière reste surprenante. Extrêmement résistante, facile à poser, d'une portée libre

La toiture. Cette dernière reste surprenante. Extrêmement résistante, facile à poser, d'une portée libre La toiture La toiture d une habitation est un élément qui demandera une juste réflexion quant à son choix. Le premier critère sera porté sur le poids que la structure devra supporter en plus de son poids

Plus en détail

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois Performance thermique des enveloppes à ossature en bois MANDRARA Zaratiana Institut technologique FCBA www.fcba.fr Marché de la construction Bois 5% 12% Bois empilé CLT Poteaux poutres Ossature bois Autres

Plus en détail

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance.

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. L Eurothane G isole très efficacement les murs sans perdre d espace. Cet atout, combiné à sa légèreté, le rend particulièrement

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE Objectif Encourager la construction de bâtiments «exemplaires» sur le Pays des Herbiers : - consommant très peu d énergie - utilisant

Plus en détail

Le convecteur électrique

Le convecteur électrique Correction fiche d investigation 2/2 : Comment fonctionnent les systèmes de chauffage électrique? Type de chauffage électrique étudié : Le convecteur électrique Principe de fonctionnement : Comme son nom

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Dossier de presse - Avril 2013 Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Twinson, l aménagement de jardin intelligent. Bardages PVC et composite Façades www.deceuninck.fr Des

Plus en détail

Les Jeudis de la Construction Bois

Les Jeudis de la Construction Bois 1 Jeudi par mois = 1 visite de chantier ou de construction achevée en région Centre 1 chantier = 1 thématique Visite alternativement dans les 6 départements Plus d info : www.arbocentre.asso.fr Contact

Plus en détail

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La Climacell Installée depuis 1994 en Allemagne à Angelbachtal, l

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE LA OUATE DE CELLULOSE Fabrication : C est sur une ligne de fabrication entièrement automatisée que le papier journal est broyé puis mélangé au sel de bore et à l acide borique afin d obtenir la qualité

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes d émission de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

La NEF Logements & bureaux

La NEF Logements & bureaux 4 ème Forum International Bois Construction 2014 La NEF Logements & bureaux l J. P. Desgeorges 1 La NEF Logements & bureaux Jean Philippe Desgeorges BOILLE & Associés FR-Tours 2 La NEF Logements & bureaux

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Tendance Brise-soleil Vétisol. Matières à Protection Solaire!

Tendance Brise-soleil Vétisol. Matières à Protection Solaire! Tendance Brise-soleil Vétisol Matières à Protection Solaire! Le S oleil, ou comment s en protéger? Le soleil émet un rayonnement froid qui transporte uniquement de l énergie. C est l absorption de ce rayonnement

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 01 ISBN 978--1-1349- 1 Les Isoler son habitation est essentiel pour des questions économiques (réduction

Plus en détail

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Bureau d Etudes de Maîtrise d Oeuvre sommaire La perfo au natu rm rel ance 1Qu est ce que le chanvre? 2 Le stockage du Carbone 3 Les solutions

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux 5 bonnes raisons de construire en mono mur bio bric La RT 2012 fixe 3 objectifs de résultats : besoins bioclimatiques, consommation d énergie primaire, confort d été. La réponse à ces objectifs est notamment

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET 1 - SITUATION Le projet est situé en périphérie de la commune de Villeurbanne, 12 rue Jules Guesde. Il s agit d une réhabilitation d une maison de l après guerre.

Plus en détail

Dans le respect de l environnement

Dans le respect de l environnement ISOLER Dans le respect de l environnement Durabilité dans les bâtiments, 10 septembre 2010 Didier Fleury Collaborateur technique Arbio SA Pourquoi isoler? En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont

Plus en détail

Programme interreg Eco Fab. Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011. Compte rendu réalisé par

Programme interreg Eco Fab. Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011. Compte rendu réalisé par Programme interreg Eco Fab Rencontre avec Woodnet 28 juin 2011 Compte rendu réalisé par Contexte : Le projet ECO FAB vise à créer un groupe de réflexion transmanche destiné à la création de réseaux thématiques

Plus en détail

Maisons Ossature bois

Maisons Ossature bois Maisons Ossature bois ATTENTES Notre vision est simple et claire : créer et livrer des maisons au design magnifique, conçues par des architectes passionnés. Des économies d énergie importantes Une maison

Plus en détail

BÂTIMENTS INDUSTRIELS

BÂTIMENTS INDUSTRIELS BÂTIMENTS INDUSTRIELS UNE ADAPTATION NATURELLE AUX BESOINS DE VOTRE ACTIVITÉ Le bois et plus particulièrement les solutions constructives Metsä Wood permettent d envisager en toute simplicité la construction

Plus en détail

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un nouvel ouvrage est paru en 2013, destiné aux artisans, entreprises, architectes, maîtres d œuvre et maîtres d ouvrage,

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

LE SPÉCIALISTE DES PARQUETS ET PANNEAUX EN BAMBOU

LE SPÉCIALISTE DES PARQUETS ET PANNEAUX EN BAMBOU LE SPÉCIALISTE DES PARQUETS ET PANNEAUX EN BAMBOU panneau Vertical naturel BamWood Caramel BamWood Corfou Horizontal Caramel panneau Vertical Caramel placage Vertical Caramel BamWood Caramel 3 LE MONDE

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

Présentation exposition Parcours Bois 09

Présentation exposition Parcours Bois 09 Présentation exposition Parcours Bois 09 Parcours Bois 2009 est une exposition itinérante réalisée en 5 exemplaires par le CNDB (Comité National pour le Développement du Bois), en partenariat avec la Fédération

Plus en détail

diversité des options, classées en plusieurs thématiques : toitures, revêtement de façades, volumétries

diversité des options, classées en plusieurs thématiques : toitures, revêtement de façades, volumétries L OUTIL Nous avons imaginé 8 modules fonctionnels qui peuvent être assemblés de plusieurs manières et composer d innombrables maisons. Il s agit d une architecture modulaire présentant les qualités de

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail