Chapitre 7 Samedi (partie 1)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 7 Samedi (partie 1)"

Transcription

1 Chapitre 7 Samedi (partie 1) J e d é t e s t e l e s s a m e d i s m a t i n. C e s t t r è s i n q u i é t a n t t o u t e c e t t e a g i t a t i o n, l e s p o r t e s q u i c l a q u e n t, l e s «c e s t t o i q u i a s p r i s l e p o r t e - m o n n a i e?», l e s «o ù e s t l a l i s t e d e s c o u r s e s?» e t l e s «o n d o i t a c h e t e r d e s b o î t e s p o u r l e c h a t?». B i e n s û r q u i l f a u t d e s b o î t e s p o u r l e c h a t. Q u e s t - c e q u e j e s u i s s u p p o s é m a n g e r t o u t e l a s e m a i n e? D u v e n t?

2 I l s é t a i e n t p l u t ô t c a l m e s c e j o u r - l à. I n s t a l l é e à l a t a b l e, E l l i e g r a v a i t, p o u r T h u m p e r, u n e a s s e z j o l i e p i e r r e t o m b a l e d a n s u n r e s t e d e c a r r e a u e n l i è g e. Thumper Repose en paix N e t e d é p ê c h e p a s d e l a p p o r t e r a u x v o i s i n s, l u i a c o n s e i l l é s o n p è r e. P a s a v a n t q u i l s n o u s a i e n t p r é v e n u s d e l a m o r t d e T h u m p e r. C e r t a i n e s p e r s o n n e s s o n t n é e s s e n s i b l e s. L e s y e u x d E l l i e s e s o n t r e m p l i s d e l a r m e s. T i e n s, l a v o i l à, l a v o i s i n e, a a n n o n c é l a m è r e d E l l i e q u i r e g a r d a i t p a r l a f e n ê t r e. E t o ù e l l e v a? V e r s l e s m a g a s i n s.

3 B o n, s i o n r e s t e a s s e z l o i n d e r r i è r e, o n p e u t c o n d u i r e T u f f y c h e z l e v é t é r i n a i r e s a n s l a r e n c o n t r e r. T u f f y? L e v é t é r i n a i r e? E l l i e é t a i t e n c o r e p l u s t e r r o r i s é e q u e m o i. E l l e s e s t j e t é e s u r s o n p è r e e t l a f r a p p é a v e c s e s p e t i t s p o i n g s. P a p a! N o n! T u n a s p a s l e d r o i t!

4 G r â c e à m e s g r i f f e s, j a i é t é p l u s e f f i c a c e d a n s l a b a t a i l l e. Q u a n d i l a f i n i p a r m e s o r t i r d e f o r c e d u p l a c a r d s o u s l é v i e r, i l a v a i t l e p u l l d é c h i r é e t l e s m a i n s e n s a n g. I l n é t a i t p a s v r a i m e n t c o n t e n t. V i e n s u n p e u i c i, a f f r e u x p s y c h o p a t h e à f o u r r u r e. T u a s s e u l e m e n t r e n d e z - v o u s p o u r l e v a c c i n a n t i - g r i p p e, e t c e s t b i e n d o m m a g e. V o u s l a u r i e z c r u, v o u s? J e n e n s u i s p a s v r a i m e n t s û r. E l l i e n e l é t a i t p a s n o n p l u s, e l l e n e l â c h a i t p a s s o n p è r e d u n e s e m e l l e. J e m e m é f i a i s t o u j o u r s, u n e f o i s a r r i v é c h e z l e v é t é r i n a i r e. C e s t p o u r c e t t e s e u l e r a i s o n q u e j a i c r a c h é s u r l a j e u n e f i l l e à l a r é c e p t i o n. E l l e n a v a i t a u c u n m o t i f d e n o t e r e n t ê t e d e m o n d o s s i e r À M A N I P U L E R A V E C P R É C A U T I O N. M ê m e s u r l e d o s s i e r d u b e r g e r a l l e m a n d d e s T h o m p s o n, i l n ' y a p a s À M A N I P U L E R A V E C P R É C A U T I O N.

5 A l o r s, q u e s t - c e q u e j a i d e s p é c i a l, m o i? C e r t e s, j e m e s u i s m o n t r é u n p e u i m p o l i d a n s l a s a l l e d a t t e n t e. E t a l o r s? J e d é t e s t e a t t e n d r e. E t s u r t o u t j e d é t e s t e a t t e n d r e c o i n c é d a n s u n e c a g e g r i l l a g é e. O n n a p a s l a p l a c e d e s e r e t o u r n e r. I l f a i t c h a u d. E t o n s e n n u i e. A p r è s ê t r e r e s t é t r a n q u i l l e p e n d a n t q u e l q u e s c e n t a i n e s d e m i n u t e s, n i m p o r t e q u i c o m m e n c e à t a q u i n e r s e s v o i s i n s. J e n e v o u l a i s p a s t e r r o r i s e r l e p e t i t b é b é g e r b i l l e m a l a d e. J é t a i s j u s t e e n t r a i n d e l e r e g a r d e r. O n e s t l i b r e i c i, n o n? E s t - c e q u u n c h a t n a p a s l e d r o i t d e r e g a r d e r u n j o l i p e t i t b é b é g e r b i l l e? E t s i j e m e l é c h a i s l e s b a b i n e s ( c e q u i n é t a i t p a s l e c a s ), c e s t q u e j a v a i s s o i f. J e v o u s j u r e. J e n e s s a y a i s p a s d e l u i f a i r e c r o i r e q u e j a l l a i s l e m a n g e r. L e p r o b l è m e a v e c l e s b é b é s g e r b i l l e s, c e s t q u i l s n o n t p a s l e s e n s d e l h u m o u r.

6 D a i l l e u r s, l e s g e n s q u i s e t r o u v a i e n t l à n e l a v a i e n t p a s n o n p l u s. L e p è r e d E l l i e a l e v é l e s y e u x d e s a b r o c h u r e i n t i t u l é e A n i m a u x d o m e s t i q u e s e t v e r s. T r è s s y m p a t h i q u e, v r a i m e n t. R e t o u r n e l a c a g e, a - t - i l d e m a n d é à E l l i e. E l l i e a r e t o u r n é l a c a g e.

7 M a i n t e n a n t, j e v o y a i s l e t e r r i e r d e s F i s h e r. E t s i u n a n i m a l m é r i t e l a m e n t i o n À M A N I P U L E R A V E C P R É C A U T I O N s u r s o n d o s s i e r, c e s t b i e n l e t e r r i e r d e s F i s h e r. B o n d a c c o r d, j e l u i a i s i f f l é d e s s u s. P a s f o r t d u t o u t. I l f a l l a i t a v o i r d e s o r e i l l e s b i o n i q u e s p o u r l e n t e n d r e. E t j a i a u s s i u n p e u g r o g n é. M a i s p o u r l e g r o g n e m e n t, i l a l a v a n t a g e. L u i, c e s t u n c h i e n. M o i, j e n e s u i s q u u n c h a t. E t o u i, d a c c o r d, j a i u n p e u c r a c h é. M a i s s i p e u. R i e n q u o n n e r e m a r q u e, s a u f s i o n e s t s u r l e d o s d e q u e l q u u n. B o n, c o m m e n t j e p o u v a i s l e s a v o i r, m o i, q u i l n a l l a i t p a s t r è s b i e n? T o u s c e u x q u i a t t e n d e n t n e s o n t p a s o b l i g a t o i r e m e n t m a l a d e s. J e n é t a i s p a s m a l a d e, m o i. E n f a i t, j e n a i j a m a i s é t é m a l a d e. J e n e s a i s m ê m e p a s c e q u e c e s t. M a i s j e p e n s e q u e, m ê m e s i

8 j é t a i s m o u r a n t, u n e b o u l e d e p o i l s e n f e r m é e d a n s u n e c a g e e t m a d r e s s a n t u n t o u t p e t i t p e t i t c r i, n e m e f e r a i t p a s f i l e r e n p l e u r n i c h a n t e t e n t r e m b l a n t s o u s l a c h a i s e d e m a m a î t r e s s e, b i e n à l a b r i s o u s s e s j u p e s. C e s t p l u s u n e p o u l e m o u i l l é e q u u n s c o t c h - t e r r i e r, s i v o u s v o u l e z s a v o i r c e q u e j e p e n s e.

9 V o u s n e p o u r r i e z p a s t e n i r v o t r e h o r r i b l e c h a t? a d e m a n d é m é c h a m m e n t M m e F i s c h e r. E l l i e a p r i s m a d é f e n s e. M a i s e n f i n, i l e s t e n c a g e! Ç a n e l e m p ê c h e p a s d e t e r r o r i s e r l a m o i t i é d e s a n i m a u x d a n s c e t t e s a l l e. V o u s n e p o u r r i e z p a s f a i r e q u e l q u e c h o s e, l i s o l e r?

10 E l l i e, j e d o i s l e d i r e, a c o n t i n u é à m e d é f e n d r e. M a i s s a n s m ê m e l e v e r l e s y e u x d e s a b r o c h u r e s u r l e s v e r s, s o n p è r e a j e t é s o n i m p e r m é a b l e s u r m a c a g e, c o m m e s i j é t a i s u n v i e u x p e r r o q u e t g a l e u x. E t j e m e s u i s r e t r o u v é d a n s l e n o i r. R i e n d é t o n n a n t à c e q u e j e n a i e p a s é t é v r a i m e n t d h u m e u r q u a n d l a v é t é r i n a i r e s e s t a p p r o c h é e a v e c s o n a i g u i l l e h o r r i b l e m e n t l o n g u e. P o u r t a n t, j e n a v a i s p a s p r é v u d e l a g r i f f e r s i f o r t. N i d e c a s s e r t o u t e s s e s p e t i t e s b o u t e i l l e s e n v e r r e. N i d e f a i r e t o m b e r d e l a t a b l e l a t o u t e n e u v e e t t r è s c h è r e b a l a n c e p o u r c h a t s. N i d e r e n v e r s e r t o u t l e d é s i n f e c t a n t. M a i s c e n e s t p a s m o i q u i a i d é c h i r é m a f i c h e e n m i l l e m o r c e a u x. N o n, c e s t l a v é t é r i n a i r e.

11

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Patrick Ciarlet et Vivette Girault ciarlet@ensta.fr & girault@ann.jussieu.fr ENSTA & Laboratoire Jacques-Louis Lions, Paris 6 Condition

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS DE L ASSOCIATION Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 Statuts adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire du dimanche 1 er avril 2007 ËØ ØÙØ Ð³ Ó Ø ÓÒ ÖØ Ð ÔÖ Ñ Ö¹ ÒÓÑ Ò Ø

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ÅÓÒØÖ Ð ÍÒ ÑÓ Ð ÙÒ ÓÖÑ ÔÓÙÖ Ð ÑÓ Ð Ø ÓÒ Ø Ð Ñ Ø ÑÓ Ð Ø ÓÒ ³ÙÒ Ñ ÑÓ Ö ³ ÒØÖ ÔÖ Ô Ö ÇÐ Ú Ö Ö Ô ÖØ Ñ ÒØ ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ø Ö Ö ÓÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ ÙÐØ ÖØ Ø Ò Ì ÔÖ ÒØ Ð ÙÐØ ØÙ ÙÔ Ö ÙÖ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö È

Plus en détail

Programme Prélavage vapeur. Nettoyage automatique du tambour Permet de nettoyer automatiquement le tambour.

Programme Prélavage vapeur. Nettoyage automatique du tambour Permet de nettoyer automatiquement le tambour. Ó ² ¼ù ² «½ ±² ¼«Ô ª»óÔ ²¹» ÓßÒËÛÔ Üù ÒÍÌÎËÝÌ ÑÒÍ ÜÉÝóÔÝïîïïÍ ñ ÜÉÜóÔÜïìïÕÝÍ Verrouillage enfant Le système de verrouillage enfant empêche que les enfants appuient sur un bouton et modifient le programme

Plus en détail

Le Processus Unifié de Rational

Le Processus Unifié de Rational Le Processus Unifié de Rational Laurent Henocque http://laurent.henocque.free.fr/ Enseignant Chercheur ESIL/INFO France http://laurent.henocque.perso.esil.univmed.fr/ mis à jour en Novembre 2006 Licence

Plus en détail

Manuel d utilisation. ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0

Manuel d utilisation. ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0 Manuel d utilisation ShareCenter Quattro DNS-345 VeRsion 1.0 Table des matières Table des matières introduction...1 Pré-requis...2 Coniguration système requise...2 Présentation du produit...3 Contenu de

Plus en détail

ÇÆ ÈÌÁÇÆ Ì Ê ÄÁË ÌÁÇÆ ³ÍÆ ÈÈÄÁ ÌÁÇÆ ËÌÁÇÆ Ê Ë Í Ë ÇÅÈÇË ÆÌË Ê È ÊÌÁË Ô Ö ÅÓ Ñ Ö Þ Ñ ÑÓ Ö ÔÖ ÒØ Ù Ô ÖØ Ñ ÒØ Ñ Ø Ñ Ø ÕÙ Ø ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö Ñ ØÖ Ò ÅºËºµ ÍÄÌ Ë Ë Á Æ Ë ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ËÀ Ê ÊÇÇÃ

Plus en détail

Ä ÇÊ ÌÇÁÊ ÈÀ ËÁÉÍ ÌÀ ÇÊÁÉÍ ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ÈÁ ÊÊ ÌÅ ÊÁ ÍÊÁ ij ÇÄ ÆÇÊÅ Ä ËÍÈ ÊÁ ÍÊ ÌÀ Ë Ç ÌÇÊ Ì Ä³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ È ÊÁË ËÔ Ð Ø ÈÀ ËÁÉÍ ÌÀ ÇÊÁÉÍ Ë Ö ÄÇÊ ÆË ÔÖ ÒØ Ô Ö Ç Ì ÍÊ Ä³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ È ÊÁË ÔÓÙÖÓ Ø Ò ÖÐ Ö ÇÀ Ê Æ ÌÄÇ

Plus en détail

Ê ÙÐ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ö Ø ØÙÖ Ø Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ö Ï ÙØ Ð Ø ÙÐØ ÆÓØÖ ¹ Ñ Ä È Ü Æ ÑÙÖ Ð ÕÙ Û ÙØ Ð Ò Óº ÙÒ Ôº º Ê ÙÑ º ij ÑÔÓÖØ Ò Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ô ÖØ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ò³ Ø ÔÐÙ ÑÓÒØÖ Öº Ò Ø Ð Ó Ü ³ÙÒ ØÝÔ

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÙÐØ Ë Ò ÓÒÓÑ ÕÙ Î ÄÍ ÌÁÇÆ ÅÈÁÊÁÉÍ Ë Å ÆÁËÅ Ë ÌÊ ÆËÅÁËËÁÇÆ Ë ÀÇ Ë ÇÆ Å ÆÌ Í Ì ÆÇÆ ÇÆ Å ÆÌ Í Î ÊË Ä Ë Å Ê À Ë ÇÍÊËÁ ÊË Ì ÔÖ ÒØ ÔÓÙÖ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ø ØÖ ÓØ ÙÖ Ä³ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÈÖ ÒØ

Plus en détail

DELIBERATION N CP 13-639

DELIBERATION N CP 13-639 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 13-639 DELIBERATION N CP 13-639 DU 17 OCTOBRE 2013 La politique sociale régionale La politique régionale pour les personnes en situation de handicap Cinquième affectation

Plus en détail

Î ÐÙ Ø Ê Ñ ÙÖ Ô Ø Ð ÓÒÓÑ ÕÙ µ Ð Ê ÓÙÐ Ø ² Ì ÖÖÝ ÊÓÒ ÐÐ ÖÓÙÔ Ê Ö ÇÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ Ö Ø ÄÝÓÒÒ Ñ Ð ÐºÖ ÓÙÐ ØÖ ØÐÝÓÒÒ º Ö Ø ÖÖݺÖÓÒ ÐÐ Ö ØÐÝÓÒÒ º Ö ÈÐ Ò Ð³ ÒØ ÖÚ ÒØ ÓÒ ½º ÁÒØÖÓ ÙØ ÓÒ ÓÒ ÔÖÓÔÖ Ø Î ÐÙ ¹ Ø¹Ê Ä Ü

Plus en détail

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION 2 IUT Blois Déparemen GTR J.M. Giraul, O. Bou Maar, D. Ceron M. Richard, P. Sevesre e M. Leberre. -TP- Modulaions digiales ASK - FSK IUT Blois Déparemen du Génie des Télécommunicaions e des Réseaux. Le

Plus en détail

Ì ÖÖÝ ÅÓÝ ÙÜ ÖÓÙÔ Å Ë ÂÙ ÐÐ Ø ¾¼¼¾ Ì Ò ÕÙ ÑÙÐØ ÒØ ÔÓÙÖ Ð Ö ÙØ ÓÒ Ð³ ÑÔÐ Ø ÓÒ Ð Ñ Ò Ò ÙÒ Ò ÐÓ Ø ÕÙ ÔÔÐ Ø ÓÒ Ð³ Ò Ù ØÖ ÓÖ Ø Ö Ö Ø ÙÖ ÈÖÓ º Ö Ñ ¹ Ö Ó¹ Ö Ø ÙÖ ÈÖÓ º ËÓÔ ³ ÑÓÙÖ ÈÖÓ º ÖÒ Ö Ô Ò ÈÖÓÔÓ Ø ÓÒ Ø ÓØÓÖ

Plus en détail

Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel

Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel Analyse du temps de réponse des systèmes temps réel Pascal Richard Laboratoire d Informatique Scientifique et Industrielle, ENSMA BP 40198 Téléport 2 F-86960 Futuroscope pascal.richard@ensma.fr RÉSUMÉ.

Plus en détail

ÓÐ ÓØÓÖ Ð Å Ø Ñ Ø ÕÙ Ë Ò Ø Ì ÒÓÐÓ Ð³ÁÒ ÓÖÑ Ø ÓÒ ÁÒ ÓÖÑ Ø ÕÙ Í Ê ÁÅ ÓÖÑ Ð Ø ÓÒ ÓÒÒ Ò ÓÙÑ ÒØ Ö Ø ÓÒÒ Ò ÓÒ ÔØÙ ÐРг ³ÓÒØÓÐÓ ÔÔÐ Ø ÓÒ Ð Ö ÔØ ÓÒ ÓÙÑ ÒØ Ù ÓÚ Ù Ð ÌÀ Ë ÔÖ ÒØ Ø ÓÙØ ÒÙ ÔÙ Ð ÕÙ Ñ ÒØ Ð Å Ö ¾¼¼ ÔÓÙÖ

Plus en détail

Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud

Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud Eddy Caron, Frédéric Desprez, Adrian Muresan, Frédéric Suter To cite this version: Eddy Caron, Frédéric Desprez, Adrian

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø Ö ÒÓ Ê Ð ÌÓÙÖ ÓÐ ÓØÓÖ Ð Ë ÒØ Ë Ò Ø Ì ÒÓÐÓ ÒÒ ÍÒ Ú Ö Ø Ö ¾¼¼¾¹¾¼¼ BLOIS CHINON ÌÀ Ë ÈÇÍÊ Ç Ì ÆÁÊ Ä Ê Ç Ì ÍÊ Ä³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ÌÇÍÊË ÔÐ Ò ÁÒ ÓÖÑ Ø ÕÙ ÔÖ ÒØ Ø ÓÙØ ÒÙ ÔÙ Ð ÕÙ Ñ ÒØ Ô Ö Æ ÓÐ Ä ÊÇ À Ð Ñ Ö

Plus en détail

Vérification d invariants de systèmes paramétrés par superposition

Vérification d invariants de systèmes paramétrés par superposition Université defranche-comté École doctorale Sciences Pour l Ingénieur et Microtechniques U.F.R. des Sciences et Techniques Vérification d invariants de systèmes paramétrés par superposition THÈSE présentée

Plus en détail

accident du travail ou maladie professionnelle du

accident du travail ou maladie professionnelle du accidents travail et maladies définis et prescrits par le en avec le médecin conseil volet 1 à conserver par le médecin traitant nom de naissance (suivi s'il y a lieu nom d'usage)-prénom accident travail

Plus en détail

Ä Ù Ù ÊÇÇÌ Ö ÔÓÙÖ Ä ÒÙÜ Ö ÙÑ Ö º ÙÑ Ä ÒÙܺ ͺÇÖ Ö º ÙÑ Ö Ò ÜºÓÖ Î Ö ÓÒ ¾º ¾½ Ë ÔØ Ñ Ö ½ Ì Ð Ñ Ø Ö ½ ÈÖ Ñ ÙÐ ½ ½º½ À ØÓ Ö Ù º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º

Plus en détail

Premier réseau social rugby

Premier réseau social rugby Premier réseau social rugby Rugbygeneration.com est le premier site de la communauté autour de Rugby. Dédié à tous les fans de rugby et les amateurs de toutes générations. Rugby? Échanger, rester en contact,

Plus en détail

N o de publication P0919458 03. Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks

N o de publication P0919458 03. Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks N o de publication P0919458 03 Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks 2 Guide d exploitation de l application Call Center de Nortel Networks Nortel Networks, 2002 Tous droits

Plus en détail

N o de publication P0945711 03. Guide d administration du système téléphonique de l'application Basic Call Center du système CallPilot 150

N o de publication P0945711 03. Guide d administration du système téléphonique de l'application Basic Call Center du système CallPilot 150 N o de publication P0945711 03 Guide d administration du système téléphonique de l'application Basic Call Center du système CallPilot 150 2 Guide d'administration du système téléphonique de l'application

Plus en détail

Ê ÔÔÓÖØ Ø Ù ÐÐ ÙÑ Î Ð ÓÒ ¾ Ù Ò ¾¼¼¼ Ì Ð Ñ Ø Ö Á ÓÖ Ð ÓÑÑÙÒ Ø ÓÒ ½ ÈÖ ÒØ Ø ÓÒ Ð Ó Ø ¾ Ä ÓÑ Ò ³ Ø Ú Ø ¾º½ Ñ Ò ØÖ Ø ÓÒ Ý Ø Ñ Ð³ Ò ÓÖÑ Ø ÓÒ º º º º º º º º º º º ¾º¾ Ö Ø ØÙÖ Ö ÙÜ ÓÑÑÙÒ Ø ÓÒ º º º º º º º º

Plus en détail

Classement Raid 2015

Classement Raid 2015 Classement Raid 2015 Table des matières Classement Général... 1 Classement Actif... 2 Classement Etudiant... 3 Classement J1... 4 Classement J2... 6 Classement J3... 8 Classement Général Rang Nom de l

Plus en détail

Raisonnement distribué dans un environnement de type Pair-à-Pair

Raisonnement distribué dans un environnement de type Pair-à-Pair Actes JNPC 04 Raisonnement distribué dans un environnement de type Pair-à-Pair P. Adjiman P. Chatalic F. Goasdoué M.-C. Rousset L. Simon adjiman,chatalic,fg,mcr,simon @lri.fr Résumé Dans un système d inférence

Plus en détail

Premiers pas sur le site ecommerce.cléde13.fr. Sommaire

Premiers pas sur le site ecommerce.cléde13.fr. Sommaire Premiers pas sur le site ecommerce.cléde13.fr Sommaire A: Se connecter B: Compte utilisateur C: Recherche d'article D: Constituer votre panier - l'enregistrer - Faire une demande de devis - Passer une

Plus en détail

Ï Í Å Ò Ò ÁÒØ Ö¹Ë Ø Ò ÐÝ Ù ÓÑÔÓÖØ Ñ ÒØ ÍØ Ð Ø ÙÖ ÁÑÔ Ø ÁÑÑ Ø ÁÒØ Ö Ø Ï Í Å Ò Ò Í Ö Ú ÓÙÖ Ò ÐÝ Û Ø ÁÑÑ Ø ÁÑÔ Ø º Å Ð ½ ¾µ ź Ì Ö ½µ Ⱥ ÈÓÒ Ð Ø ½µ ½µ ÄÁÊÅÅ ÍÅÊ ÆÊË ¼ ½ ½ ÊÙ ¾ ÅÓÒØÔ ÐÐ Ö Ü Ö Ò ¾µ Ä ÓÖ ØÓ

Plus en détail

P etit pat hw o rk de ombinatoire énumérative Mireille Bousquet-Mélou, CNRS, LaBRI, Bo rdeaux http://www.lab ri.fr/ b ousquet

P etit pat hw o rk de ombinatoire énumérative Mireille Bousquet-Mélou, CNRS, LaBRI, Bo rdeaux http://www.lab ri.fr/ b ousquet Ô Ø ÛÓÖ È Ø Ø ÓÑ Ò ØÓ Ö ÒÙÑ Ö Ø Ú Å Ö ÐÐ ÓÙ Õ٠عŠÐÓÙ ÆÊË Ä ÊÁ ÓÖ ÙÜ ØØÔ»»ÛÛÛºÐ Ö º Ö» ÓÙ ÕÙ Ø Ä ÓÑ Ò ØÓ Ö ÒÙÑ Ö Ø Ú ººº ³ ØÕÙÓ ÈÓÙÖÕÙÓ ÓÑÑ ÒØ ÇÅÈÌ Ê κ ij ÖØ ÓÑÔØ Ö Ô Ðغ Ø Ð ÖÐ ÒÓÑ Ö Ö Ö ÒÓÑ Ö Ö ÒÓÑ

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche. Camp des Cactus JD1 @ Stanstead 16:30 18:30 FOOTBALL CADET D2

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche. Camp des Cactus JD1 @ Stanstead 16:30 18:30 FOOTBALL CADET D2 Août 2015 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 RENTRÉE SERVICE DES SPORTS 11 Cactus JD1 15:00 18:30 Accueil et mee ng au local 287 + prépara on des équipements au ves

Plus en détail

Extrait de http://www.microsoft.com/france/windows/xp/virtualpc/deco uvrez/technique.mspx UREC 2006-09 MMSH (S. ZARDAN) 1

Extrait de http://www.microsoft.com/france/windows/xp/virtualpc/deco uvrez/technique.mspx UREC 2006-09 MMSH (S. ZARDAN) 1 Extrait de http://www.microsoft.com/france/windows/xp/virtualpc/deco uvrez/technique.mspx MMSH (S. ZARDAN) 1 Les systèmes d exploitation d hébergh bergés s Windows 98, Windows 2000 et Windows XP dans Windows

Plus en détail

Proposition Technique et Financière (PTF) pour un raccordement au réseau de distribution d électricité

Proposition Technique et Financière (PTF) pour un raccordement au réseau de distribution d électricité Proposition Technique et Financière (PTF) pour un raccordement au réseau de distribution d électricité Résumé Ce modèle présente les composantes techniques et financières de la proposition de raccordement

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public. la solution mutualisée CPP2017

Dématérialisation des factures du Secteur Public. la solution mutualisée CPP2017 Dématérialisation des factures du Secteur Public la solution mutualisée CPP2017 Contexte de la facturation électronique 2017 De la loi à l ordonnance La loi habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser

Plus en détail

Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 %

Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 % [201876] Ville de MACON/Contrat N:8ORef: Type: Inconnue 110001201876-80 Emprunt n 710 Budget Ville : 95,43 % + ancien piscine : 0,98 % Budget Eaux : 3,47 % Budget OIC : 0500 : 0,12 % N de dossier : MPH199235EUR

Plus en détail

Cloud pour applications PC SOFT Tarification

Cloud pour applications PC SOFT Tarification Cloud pour applications PC SOFT Tarification Date d entrée en vigueur de cette tarifi cation : 26 mai 2014 16:44 Présentation Le Cloud pour applications PC SOFT met à votre disposition des plateformes

Plus en détail

¹ËÁÊ ¹ Ê ÔÔÓÖØ Ø ÈÖÓ Ø Ä Ò Ø Ê Ô ÖØ Ø ÓÒ Ö Ö Ò Ó Ò Æ Ó Ò Ö Ñ ÒØ ÀÙ ÖØ Æ Ë ÔØ Ñ Ö ¾¼¼¾ ¾ Ì Ð Å Ø Ö ÁÒØÖÓ ÙØ ÓÒ ½ Ø Ø Ð³ ÖØ ½ ½º½ ÁÒØÖÓ ÙØ ÓÒ º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º º

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

Algorithmique en classe de première avec AlgoBox

Algorithmique en classe de première avec AlgoBox Algorithmique en classe de première avec AlgoBox Version 1.2 - Décembre 2012 Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d utilisation Commerciale

Plus en détail

deuxième partie maladies infectieuses et parasitaires

deuxième partie maladies infectieuses et parasitaires 2 deuxième partie maladies infectieuses et parasitaires 1 CHARBON... 2 CHOLÉRA... 3 CYSTICERCOSE... 4 dengue... 5 HÉPATITE... 6 LÈPRE... 7 LEPTOSPIROSE... 8 mélioïdose... 131 9 myosite TROPICALE... 133

Plus en détail

2 20 e Journées Bases de Données Avancées (BDA 2004). 1. Introduction

2 20 e Journées Bases de Données Avancées (BDA 2004). 1. Introduction arxiv:0704.3501v1 [cs.db] 26 Apr 2007 Conception d un banc d essais décisionnel : ÖÓÑ º ÖÑÓÒØÙÒ Ú¹ÐÝÓÒ¾º Ö Jérôme Darmont Fadila Bentayeb Omar Boussaïd ERIC Université Lumière Lyon 2 5 avenue Pierre Mendès-France

Plus en détail

Introduction à la finance d'entreprise. Université Paris XIII

Introduction à la finance d'entreprise. Université Paris XIII Introduction à la finance d'entreprise Université Paris XIII GENILUM BE éclairage et conception lumière Nicolas Mangin @: nmangin@genilum.fr Tel: 06 63 39 18 40 Pourquoi tenir une comptabilité Une obligation

Plus en détail

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Hôpital Cochin Samedi 1 er avril 2006 Forum Saint Jacques La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Dr Jean-Baptiste Fassier 1,2 Centre d Etude et

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

Les Réunions d information aux associations

Les Réunions d information aux associations REUNION D INFORMATION AUX ASSOCIATIONS Les Réunions d information aux associations du 1 er au 16 octobre 2014 Direction Générale Adjointe du Cadre de Vie 1 Programme Les nouveautés Le projet associatif

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange)

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange) e (Single Euro Payments Area) qui suit la mise en place de l euro en 2002, concerne tous les acteurs économiques en Europe : grandes entreprises, PME-PMI, associations, collectivités publiques, particuliers.

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits {Â Ö Ñ º ØÖ Ý,È ØÖ ºÄÓ Ù,Æ ÓÐ ºÎ ÝÖ Ø¹ ÖÚ ÐÐÓÒ} Ò ¹ÐÝÓÒº Ö ØØÔ»»Ô Ö Óº Ò ¹ÐÝÓÒº Ö» Ö Ñ º ØÖ Ý»¼ Ö½» ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits 13, 20 et 27 novembre 2006 Présentation générale On choisit

Plus en détail

Etude des problèmes de sécurité liés au protocole SIP (Session Initiation Protocol)

Etude des problèmes de sécurité liés au protocole SIP (Session Initiation Protocol) Etude des problèmes de sécurité liés au protocole SIP (Session Initiation Protocol) Boucadair Mohamed France Télécom R&D- DMI/SIR 42 rue des Coutures, 14066 Caen Cedex, France. mohamed.boucadair@rd.francetelecom.com

Plus en détail

Résumé. Nature de la modification. Version

Résumé. Nature de la modification. Version Formulaire de demande de raccordement individuel au réseau public de distribution géré par Électricité de Strasbourg Réseaux pour une nouvelle installation de consommation d'électricité de puissance inférieure

Plus en détail

F. Barthélemy. 17 mai 2005

F. Barthélemy. 17 mai 2005 Typage de la généricité en Java F. Barthélemy 17 mai 2005 1 Le shéma général La g én éricit é en Java est un ajout r éalis é sur un langage existant depuis d éjà une dizaine d ann ées, avec des contraintes

Plus en détail

Guide de fonctions du téléphone du système SCI Norstar

Guide de fonctions du téléphone du système SCI Norstar Guide de fonctions du téléphone du système SCI Norstar Renseignements généraux Cette fiche sert de référence rapide pour accéder aux fonctions de votre poste. Votre coordinateur de système vous avisera

Plus en détail

MASTER DROIT-ECONOMIE-GESTION Co-diplômation Mentions «Droit Public» et «Science politique»

MASTER DROIT-ECONOMIE-GESTION Co-diplômation Mentions «Droit Public» et «Science politique» Mai 0 U.F.R. Droit et Science Politique MASTER DROIT-EONOMIE-GESTION o-diplômation Mentions «Droit Public» et «Science politique» Spécialité recherche et professionnelle (M) Métiers de l administration

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E DOSSIER DE PRESSE S O M M A I R E Le Groupe Électricité de Strasbourg et ses nouvelles marques - En 2008, la préparation de la filialisation du commercialisateur......................3 - Organigramme simplifié

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Comprendre les bases - référencement, indexation et positionnement - comment fonctionne Google pour indexer et référencer un site?

SOMMAIRE. 1. Comprendre les bases - référencement, indexation et positionnement - comment fonctionne Google pour indexer et référencer un site? SOMMAIRE 1. Comprendre les bases - référencement, indexation et positionnement - comment fonctionne Google pour indexer et référencer un site? 2. Comment définir une stratégie de référencement? - connaître

Plus en détail

RAPPEL LIMINAIRE : LA

RAPPEL LIMINAIRE : LA JOURNEES D ETUDES PROFESSIONNELLES (JEP) 24 janvi er 2013 1 JEP 2013 Partenaires de la FPI 2 ACTUALITÉ DE LA VEFA Christophe Sizaire Avocat Bérengère Joly Resp ponsable juridique FPI 3 RAPPEL LIMINAIRE

Plus en détail

Déplaçons-nous autrement!

Déplaçons-nous autrement! Déplaçons-nous autrement! Pffff!!! Encore une heure pour rentrer du boulot! Nos habitudes Un quoi? Nous, on a mis en place un «PDE»! Plan de Déplacements Entreprise! On s est organisé pour covoiturer,

Plus en détail

Article. «Le Livre blanc sur la fiscalité» Jean-Luc Migué et Gérard Bélanger. L'Actualité économique, vol. 45, n 3, 1969, p. 401-420.

Article. «Le Livre blanc sur la fiscalité» Jean-Luc Migué et Gérard Bélanger. L'Actualité économique, vol. 45, n 3, 1969, p. 401-420. Article «Le Livre blanc sur la fiscalité» Jean-Luc Migué et Gérard Bélanger L'Actualité économique, vol. 45, n 3, 1969, p. 401-420. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1003735ar

Plus en détail

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE ÉVAPORATION SOUS VIDE 1 I SOMMAIRE I Sommaire... 2 II Évaporation sous vide... 3 III Description de l installation... 5 IV Travail pratique... 6 But du travail... 6 Principe... 6 Matériel... 6 Méthodes...

Plus en détail

Le Cloud, pilier de la Transformation Numérique des Entreprises. Didier Krainc 10 Juillet 2015

Le Cloud, pilier de la Transformation Numérique des Entreprises. Didier Krainc 10 Juillet 2015 Le Cloud, pilier de la Transformation Numérique des Entreprises Didier Krainc 10 Juillet 2015 2 réparer l avenir des organisations -> +2016 fondations 2014 -> +2 L innovatio La moitié des entreprises françaises

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

Tarif Public France Mai 2012

Tarif Public France Mai 2012 Propulsé par neotice 225 Chemin de la Demorte 13330 PELISSANNE Tél : (+33) 0962 547 963 Fax : (+33) 09 72 31 64 27 Vos contacts commerciaux: Régions Nord et France entière Jean-François PHILIP (Direction

Plus en détail

Sommaire & calendrier

Sommaire & calendrier Associations FORMATIONS & ECHANGES : L INFORMATIQUE 1er trimestre 2011 MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE 140, Allée Robert Govi, Les Défensions 13400 AUBAGNE Tél. 04.42.18.17.75 / Fax : 04.42.18.17.40 Email

Plus en détail

Comité de pilotage 2014. Site natura 2000 des carrières de Cénac

Comité de pilotage 2014. Site natura 2000 des carrières de Cénac Comité de pilotage 2014 Site natura 2000 des carrières de Cénac Ordre du jour Bilan de la première tranche d animation (2011 2014) Perspectives pour la future tranche (2015-2017) SE2 Acquisition, pose

Plus en détail

(Quelle identité par la parole?) Thèse. présentée à la section. Systèmes de Communication. par. Dominique Genoud

(Quelle identité par la parole?) Thèse. présentée à la section. Systèmes de Communication. par. Dominique Genoud Reconnaissance et transformation de locuteurs (Quelle identité par la parole?) Thèse présentée à la section Systèmes de Communication de l Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) par Dominique

Plus en détail

INTRODUCTION. Cable USB Connecteur USB. Mini-B OAKLEY THUMP

INTRODUCTION. Cable USB Connecteur USB. Mini-B OAKLEY THUMP 1 SOMMAIRE Introduction 2 Configuration de la OAKLEY THUMP en Lecture Audio 3-5 Formats de Fichiers Audio Compatibles 6 Stocker des Fichiers 7 Recharger la Batterie 8 Accessoires 9 Dépannage 10-11 Sécurité

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi FORMATIONS PROPOSÉES PAR LES EXPOSANTS Immobilier Banque Assurances Pour plus d informations, retrouvez l ensemble des formations sur : www.lorpm.eu Gardien d immeubles IMMOBILIER - Il participe à la gestion

Plus en détail

Méthode : On raisonnera tjs graphiquement avec 2 biens.

Méthode : On raisonnera tjs graphiquement avec 2 biens. Chapiittrre 1 : L uttiilliitté ((lles ménages)) Définitions > Utilité : Mesure le plaisir / la satisfaction d un individu compte tenu de ses goûts. (On s intéresse uniquement à un consommateur rationnel

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Table des matières. Q classic... 4-5. Q color... 6-7. Q swing... 8-9. Q slide...10-11. Q mobil... 12-1. Organisants...14. Colorimétrie...

Table des matières. Q classic... 4-5. Q color... 6-7. Q swing... 8-9. Q slide...10-11. Q mobil... 12-1. Organisants...14. Colorimétrie... bic Table des matières Q classic... 4-5 Q color... 6-7 Q swing... 8-9 Q slide...10-11 Q mobil... 12-1 Organisants...14 Colorimétrie...14 Respect de l environnement...15 Normes, sécurité et garanties...15

Plus en détail

LAVE-VAISSELLE MODELE : VAL 14C42 MDSC 2 NOTICE D UTILISATION. Code Produit:941156

LAVE-VAISSELLE MODELE : VAL 14C42 MDSC 2 NOTICE D UTILISATION. Code Produit:941156 LAVE-VAISSELLE MODELE : VAL 14C42 MDSC 2 Code Produit:941156 NOTICE D UTILISATION Veuillez lire attentivement cette notice d utilisation avant d utiliser votre lave-vaisselle. Conservez-la pour toute future

Plus en détail

Créer son propre site Internet formation WordPress 2015

Créer son propre site Internet formation WordPress 2015 Créer son propre site Internet formation WordPress 2015 Ligue de l enseignement Programme de la formation wordpress Introduction Qu est ce qu un CMS? (Système de gestion de contenu) Qu est ce qu un hébergeur,

Plus en détail

ONE STEP GESTION DES BATTERIES.

ONE STEP GESTION DES BATTERIES. ONE STEP GESTION DES BATTERIES. SYSTEM ENTERPRISE BATTERY ASSET MANAGEMENT Dans la mesure où la fiabilité de l'alimentation électrique revêt une importance cruciale dans les télécommunications, la gestion

Plus en détail

Bienvenue. Jeudi 26 avril 2012 Comment vendre face à une concurrence ouverte et les réseaux sociaux?

Bienvenue. Jeudi 26 avril 2012 Comment vendre face à une concurrence ouverte et les réseaux sociaux? Bienvenue Jeudi 26 avril 2012 Comment vendre face à une concurrence ouverte et les réseaux sociaux? Plan Objectif du Forum Approche et expériences des intervenants Présentation des livres Fil rouge autour

Plus en détail

La transmission pour information du présent document dans sa présentation intégrale, le présent paragraphe compris, est autorisée.

La transmission pour information du présent document dans sa présentation intégrale, le présent paragraphe compris, est autorisée. ELECTRICITE DE STRASBOURG Référentiel Technique Proposition Technique et Financière pour le raccordement au réseau public de distribution d Électricité de Strasbourg d une installation consommateur HTA

Plus en détail

À Jean-Yves, Marie-Thé, Loïc, Gabi et Marguerite.

À Jean-Yves, Marie-Thé, Loïc, Gabi et Marguerite. ÌÀ Ë Ä³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ È ÊÁ˹ËÍ Á ÈÀ ËÁÉÍ ËÔ Ð Ø Å ÐÄ ÌÊ ÍËÌ ÈÖ ÒØ Ô Ö Ç Ì ÍÊ Ä³ÍÆÁÎ ÊËÁÌ È ÊÁ˹ËÍ Á ÔÓÙÖÐ³Ó Ø ÒØ ÓÒ ÙØ ØÖ ÌÀ ÇÊÁ ijÁÆ ÇÊÅ ÌÁÇÆ Â Í Ê È Ì Ë Î Ç Ë ÊÎ ÌÁÇÆ ÁÅÈ Ê ÁÌ ÌÊ Ë Í ÇÅÅÍÆÁ ÌÁÇÆ ÆÌÊ ÄÁË Ë

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

Secure e-mail de la Suva. Brochure à l intention des cadres et des responsables informatiques

Secure e-mail de la Suva. Brochure à l intention des cadres et des responsables informatiques Secure e-mail de la Suva Brochure à l intention des cadres et des responsables informatiques Sommaire Secure e-mail de la Suva en bref 3 Problèmes lors de l envoi d e-mails classiques 4 Vos avantages grâce

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

FÖLDRAJZ FRANCIA NYELVEN GEOGRAPHIE

FÖLDRAJZ FRANCIA NYELVEN GEOGRAPHIE Földrajz francia nyelven középszint 0612 É RETTSÉGI VIZSGA 2006. október 25. FÖLDRAJZ FRANCIA NYELVEN GEOGRAPHIE KÖZÉPSZINTŰ ÍRÁSBELI ÉRETTSÉGI VIZSGA EPREUVE ECRITE DE BACCALAUREAT NIVEAU MOYEN JAVÍTÁSI-ÉRTÉKELÉSI

Plus en détail

Bienvenue au Grand-Bornand / Chinaillon

Bienvenue au Grand-Bornand / Chinaillon Bienvenue au Grand-Bornand / Chinaillon APPARTEMENTS SPACIEUX MAGASIN DE SKI DANS LA RÉSIDENCE PROCHE DES COMMERCES ACCÈS AU DOMAINE SKIABLE DES ARAVIS CENTRE Ô DES CIMES, SPA D ALTITUDE Le Chinaillon

Plus en détail

- B U S I N E S S E N E R G P O R T A I

- B U S I N E S S E N E R G P O R T A I Relevé mobile des données des compteurs Smart Metering Télélecture des compteurs Gestion des données énergétiques Décompte d énergie/crm Business Process Management BUSINESS PROCESS Management BPM Nous

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Quiz. Webinar. Mini-site. E-mailing Quiz. Quiz. E-mailing BtoB : Webinar. Quiz. E-mailing. Mini-site. Mini-site Prospection

Quiz. Webinar. Mini-site. E-mailing Quiz. Quiz. E-mailing BtoB : Webinar. Quiz. E-mailing. Mini-site. Mini-site Prospection E-mailing Invitat 3 E-mailing E-mailing Événemen Invitation Événem Webina Prospectio É Prospectio Enquête 3 E-mailing BtoB : osez la qualité avec le leader! Un média d excellence pour des résultats d exception!

Plus en détail

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent 027 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le virement SEPA LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Novembre 2007 Ce mini-guide

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

MyReport, LE REPORTING SOUS EXCEL

MyReport, LE REPORTING SOUS EXCEL MyReport, LE REPORTING SOUS EXCEL De la simplicité d Excel à l autonomie des utilisateurs Avec MyReport : De la manipulation en moins. De l analyse en plus! Tous les services de l entreprise utilisent

Plus en détail

Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2)

Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2) Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2) Premier cours: présentation du module, codage et définition de l algorithmique Matthieu Puigt IUT du Littoral Côte d Opale DUT Génie Industriel

Plus en détail

DEPENSES PUBLIQUES ET CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES EN FRANCE GASTOS PUBLICOS E CONTROLE DAS FINANCAS PUBLICAS NA FRANCA

DEPENSES PUBLIQUES ET CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES EN FRANCE GASTOS PUBLICOS E CONTROLE DAS FINANCAS PUBLICAS NA FRANCA DEPENSES PUBLIQUES ET CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES EN FRANCE GASTOS PUBLICOS E CONTROLE DAS FINANCAS PUBLICAS NA FRANCA - 5 novembre 2014 5 de novembro de 2014 - David BARES Directeur du pôle Gestion

Plus en détail

CN5 Productions. dossier de souscription. composition du dossier de souscription : Veuillez envoyer l ensemble des documents ci-dessus à :

CN5 Productions. dossier de souscription. composition du dossier de souscription : Veuillez envoyer l ensemble des documents ci-dessus à : dossier de souscription CN5 Société Anonyme au capital de 37 000 800 055 790 RCS PARIS Siège social : 21 rue du Faubourg Saint- Antoine, 75011 Paris Tél. : + 33 (0)1 55 28 32 15 Email : contact@cn5productions.com

Plus en détail

Journal d'un chat assassin Anne Fine

Journal d'un chat assassin Anne Fine Journal d'un chat assassin Anne Fine Chapitre 1 Lundi C'est ça, c'est ça. Allez-y, pendez-moi. J'ai tué un oiseau. C'est que je suis un chat, moi. En fait, c'est mon boulot de rôder dans le jardin à la

Plus en détail

dossier de souscription

dossier de souscription Société Anonyme au capital de 37 000 Y Siège social : 5 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris 799 429 105 RCS PARIS Tél. : + 33 (0)1 48 78 16 09 Email : contact@chaocorpcinema.com Site : www.chaocorpcinema.com

Plus en détail

UNIVERSITÉ EUROPÉENNE D ÉTÉ 2013 (5e éd.) Centre d études européennes de l Université de Szeged

UNIVERSITÉ EUROPÉENNE D ÉTÉ 2013 (5e éd.) Centre d études européennes de l Université de Szeged UNIVERSITÉ EUROPÉENNE D ÉTÉ 2013 (5e éd.) Centre d études européennes de l Université de Szeged "L Union européenne et ses voisins" Du 1 er au 6 juillet 2013 à Szeged En bref Le Centre d études européennes

Plus en détail

20eme Symposium Franco-Hongrois de Radiologie 25-27 avril 2012 Hotel Bambara, Felsőtárkány, Hongrie

20eme Symposium Franco-Hongrois de Radiologie 25-27 avril 2012 Hotel Bambara, Felsőtárkány, Hongrie MRT, ÁEK, GREF és SFR rendezvénye 2012 április 25 27 Hotel Bambara, Felsőtárkány A kongresszus elnökei: Jean- Michel BIGOT, Jean- Pierre PRUVO, FORRAI Gábor, FORNET Béla 20eme Symposium Franco-Hongrois

Plus en détail

Cryptologie à clé publique

Cryptologie à clé publique Cryptologie à clé publique La cryptologie est partout Chacun utilise de la crypto tous les jours sans forcément sans rendre compte en : - téléphonant avec un portable - payant avec sa carte bancaire -

Plus en détail

&RQVHLO5pJLRQDO 1RUG± 3DVGH&DODLV

&RQVHLO5pJLRQDO 1RUG± 3DVGH&DODLV SRXU &RQVHLO5pJLRQDO 1RUG± 3DVGH&DODLV (WXGH GHIDLVDELOLWpG XQHILOLqUHUpJLRQDOHLQIRUPDWLTXH HQ 2SHQ6RXUFH ª 6RPPDLUH / REMHWGHO pwxgh /HVSURMHWVHWDSSOLFDWLRQVHQ13'& /HVDWRXWVHWIDLEOHVVHVGHODUpJLRQ /HVFRQVWDWV

Plus en détail

Forfait montage 1 PNEU... 3,00. Forfait montage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE 4X4...20,40. Forfait GONFLAGE À L'AZOTE 4 PNEUMATIQUES + ROUE DE SECOURS...

Forfait montage 1 PNEU... 3,00. Forfait montage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE 4X4...20,40. Forfait GONFLAGE À L'AZOTE 4 PNEUMATIQUES + ROUE DE SECOURS... PNEUMATIQUE Forfait motage 1 PNEU... 3,00 Forfait motage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE JANTE TÔLE... à partir de 11,40 Forfait motage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE JANTE ALUMINIUM... à partir de 13,40 Forfait motage 1 PNEU

Plus en détail

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS!

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS! V O T R E C A T A L O G U E F O R M A T I O N S B A C + 2 À B A C + 5 U&me SCIENCES 6 FILIÈRES I INITIAL I ALTERNANCE I APPRENTISSAGE I DIPLÔMES & TITRES CERTIFIÉS RECONNUS PAR L ÉTAT * C EST TOUT POUR

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP STATUTS DE L ASSOCIATION REMP WEMF AG für Werbemedienforschung REMP Recherches et études des médias publicitaires Bachmattstrasse 53 CH-8048 Zurich Téléphone +41 43 311 76 76 Fax +41 43 311 76 77 remp@remp.ch

Plus en détail