La valorisation des terres excavées, une démarche de recyclage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La valorisation des terres excavées, une démarche de recyclage"

Transcription

1 La valorisation des terres excavées, une démarche de recyclage Après-midi «Matières premières, terres excavées et matériaux du BTP» P. Balon, C. Blanc, M. Scamps Nancy, le lundi 8 décembre BRGM / Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies

2 Les terres excavées, pourquoi? > Un exemple de valorisation de déchets du BTP > Spécificités : Enjeux liés à la gestion de la pollution dans l excavation et la réutilisation de remblais urbains Anticiper la dérive des coûts liés à la gestion des terres excavées Objectif : fiabiliser les opérations de planification et d aménagement en optimisant la gestion des matériaux Un moyen : le recyclage, ou réutilisation hors site des terres excavées > 2

3 Contexte > Dans le cadre de réaménagement urbain ou de développement industriel Excavations de terres qu il faut gérer en dehors de leur site d excavation Matériaux excédentaires potentiellement impactés Remblaiements pour combler des vides de fouille ou niveler les terrains Besoins en matériaux sur des terrains potentiellement impactés > 3

4 Problématique > Terres excavées sorties de leur site de production : statut de déchets Aujourd hui : éliminées en filières agréées (ISD) Coûts de gestion élevés pour les aménageurs > Directive Cadre Déchets : Objectif de 70 % de recyclage des déchets BTP > Besoin en matériaux primaires de moins en moins disponibles et réutilisés potentiellement sur des terrains déjà impactés Utilisation des ressources à optimiser Nécessaire optimisation du recyclage > 4

5 Des outils mis en place depuis 2012 > Guide de réutilisation hors site des terres excavées En technique routière En projets d aménagement > Hydrotex : Outil d étude d impact sur la ressource en eaux souterraines > TERRASS ( ) Bourse d échanges des terres Application web assurant la traçabilité des terres excavées > Guide de caractérisation des terres excavées et des sites receveurs > 5

6 Des outils mais concrètement > Comment mettre en adéquation offres et demandes? Excédents chantier Besoins en matériaux > 6

7 Une plateforme d information en ligne > 7

8 Un outil de gestion dédié aux terres excavées D3E D3E / 3SP 3SP > 8

9 Gestion des stocks et «recherches en bourse» Recherche en Bourse > 9

10 > 10

11 Des connaissances préliminaires indispensables > Au niveau de l aménagement Phasage des chantiers Estimation des cubatures (remblais et déblais) > D un point de vue environnemental Inventaire historique urbain (IHU) Fonds géochimiques naturel (FGN) et urbain (FGU) Caractérisation des terres à excaver et des terrains à remblayer Objectif : définir les potentialités de réutilisation les filières adéquates > 11

12 Des connaissances préliminaires environnementales (1) > Réalisation d Inventaire Historique Urbain (IHU) Déclinaison à l échelle cadastrale des Inventaires historiques régionaux (IHR) mis à disposition via la base de données BASIAS Outil dédié pour le recensement et la visualisation des terrains potentiellement pollués Outil d anticipation de la mise en application de la Loi ALUR (secteurs d information sur les sols) > Couplage avec les projets d aménagement ou les éléments de planification urbaine pour définir les gisements possibles de terres et les besoins en études (notamment en diagnostics et en caractérisations) > 12

13 Des connaissances préliminaires environnementales (2) > Réalisation des Fonds Pédo-Géochimiques : Urbain (FGU) et Naturel local (FGN) Caractériser les sols pour savoir si les terres sont polluées ou pas Définir les filières et le potentiel de valorisation de ces terres > 13

14 La création de plateformes/centres : de la nécessité de l aménageur à l opportunité industrielle > Gestion de la temporalité des chantiers Chantiers non concomitants Imprévus de chantier Gestion des stockages temporaires > Centralisation des opérations Gestion et optimisation des volumes (regroupement de petits volumes, préparation de lots homogènes) Gestion de la qualité (caractérisation des matériaux) et de la traçabilité > Possibilité de déclasser les terres par traitement (biopiles, unité de lavage, - nota: la stabilisation est interdite) > 14

15 Les modalités de création de plateformes Evaluer les opportunités : > Localisation : Où? Quel bassin d approvisionnement? Et de réemploi? > Dimensionnement : Quelle taille? Volumes à gérer? > Opérations réalisées : Transit? Regroupement? Traitement? > Intégration au marché : Quelles filières de réutilisation? > Conformité à la méthodologie : Besoin de définir des seuils? > Montage juridique et financier : Quel exploitant? Quel portage? >.. > 15

16 Exemple d une démarche de valorisation des terres excavées : le réaménagement de l île de Nantes > Pilotage par la SAMOA avec une assistance technique du BRGM > Réaménagement ambitieux sur 30 ans Aujourd hui : 337 ha, 5 km de long regroupant habitants, logements, emplois. Demain : Environ 1 million de m² constructibles pour logements supplémentaires, m² SHON d activités économiques et m² d équipements > Volumes de terres excavées conséquents à gérer (> 1 million de m 3 ) t/an entre 2015 et 2025 Anticiper la gestion des terres excavées Etablir une stratégie de gestion à l échelle du territoire Données estimatives utilisées avec l accord de la SAMOA Contact : Pauline Balon > 16

17 Evaluations préliminaires de faisabilité > Retour d expérience de la SAMOA 3 sites : 2011/2012 Filière Tonnage évacué (T) Dépense effective ISDND T HT ISDND + Biocentre T HT Total T HT Gain potentiel (3 sites) Réutilisation : ISDI 3+ : TOTAL : > Prospective S-O Ile de Nantes : t/an de terres excavées (hors sous-sol hôpital) Terres réorientées vers réutilisation ou ISDI 3+ (au lieu ISDND) Estimations des économies potentielles attendues : ISDND : 80 x T/an = /an Réutilisation : 8 x T/an = /an ISDI 3+ : 30 x T/an = /an Délai amortissement étude : quelques mois GAIN à /an Données estimatives utilisées avec l accord de la SAMOA > 17

18 Perspectives > Création de plateformes : équipements «facilitateurs» de la démarche de valorisation des terres excavées Gérer les flux de terres excavées entre sites producteurs et sites receveurs Regrouper/trier les terres de qualité homogène (physico-chimique, géotechnique, granulométrique) ou pour un même site receveur Garder la mémoire de la qualité des terres Importance d assurer la traçabilité > Besoin d anticiper la création des plateformes dans le cadre du développement urbain Intégration au niveau des documents d urbanisme (PLU, SCOT) Réflexion à l échelle d un territoire > 18

19 Aide documentaire et contacts > Site internet du Ministère en charge de l Environnement : > TERRASS : Mathilde SCAMPS > Hydrotex : Geoffrey BOISSARD > Guide de caractérisation : Samuel COUSSY > Projet de l île de Nantes : Pauline BALON > 19

La valorisation des terres excavées

La valorisation des terres excavées La valorisation des terres excavées Matinée "Matières premières et matériaux du BTP " Céline Blanc c.blanc@brgm.fr BRGM / Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies Lundi 2 décembre, 2013 Contexte

Plus en détail

Gestion hors site des terres excavées : méthodologie

Gestion hors site des terres excavées : méthodologie Gestion hors site des terres excavées : méthodologie Journée Technique «Gestion des Terres Excavées» Organisée par le MEDDE Réutilisation hors site des terres excavées > 2 cas de figure : Mesure de gestion

Plus en détail

Guide de réutilisation hors site des terres excavées, outils et évolutions futures Après-midi d échanges terres excavées BRGM-EPFN

Guide de réutilisation hors site des terres excavées, outils et évolutions futures Après-midi d échanges terres excavées BRGM-EPFN Guide de réutilisation hors site des terres excavées, outils et évolutions futures Après-midi d échanges terres excavées BRGM-EPFN Samuel Coussy 4 février 2015 Sommaire > La démarche générale de réutilisation

Plus en détail

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT Vers une meilleure gestion des terres excavées polluées : Exemple d un plan de gestion mis en œuvre dans le cadre de la construction d une infrastructure de transport Laurent Eisenlohr, CETE de Lyon, LRL

Plus en détail

Journée COTITA «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» Réemploi de terres excavées sur des chantiers d aménagement de ZAC

Journée COTITA «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» Réemploi de terres excavées sur des chantiers d aménagement de ZAC «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» 15.11.2012 Réemploi de terres excavées sur des chantiers d aménagement de ZAC Emmanuel L HUILLIER Groupe RAZEL-BEC Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

L approvisionnement en matériaux naturels. Gestion des flux de matières premières et de déchets de chantier Perspectives et scénarios

L approvisionnement en matériaux naturels. Gestion des flux de matières premières et de déchets de chantier Perspectives et scénarios L approvisionnement en matériaux naturels Gestion des flux de matières premières et de déchets de chantier Perspectives et scénarios l.rouvreau@brgm.fr Laurent ROUVREAU, Anne-Lise GAUTIER, Daniel MONFORT-CLIMENT,

Plus en détail

Réunion publique du 17 septembre 2015 PLU Déclaration de projet Plateforme de tri, transit, traitement et valorisation de matériaux non inertes

Réunion publique du 17 septembre 2015 PLU Déclaration de projet Plateforme de tri, transit, traitement et valorisation de matériaux non inertes Mézières-sur-Seine (78) Réunion publique du 17 septembre 2015 PLU Déclaration de projet Plateforme de tri, transit, traitement et valorisation de matériaux non inertes impactés 1 Localisation du projet

Plus en détail

Journée COTITA «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP»

Journée COTITA «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» Journée COTITA «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» 15.11.2012 PREDEC Planification des déchets du BTP en Ile-de-France Enjeux et Point d avancement Anne-Sophie de KERANGAL Responsable du

Plus en détail

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département des Deux-Sèvres

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département des Deux-Sèvres Observatoire Régional des Déchets Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département des Deux-Sèvres Année 2012-2013 Contexte Dans le cadre de l élaboration prochaine des Plans de Prévention

Plus en détail

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Caroline MARC - DREAL Normandie Service Energie Climat Logement Aménagement Durable 3 mars 2016 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

Dominique RAMBAUD Antea Group France. Ivry sur Seine 28 Mars 2012

Dominique RAMBAUD Antea Group France. Ivry sur Seine 28 Mars 2012 Réalisation dun d un cadastre des sols pollués et des sites industriels sur le territoire i de la Communauté téub Urbaine du Grand Toulouse (CUGT) Alain BOURROUSSE Dominique RAMBAUD Antea Group France

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I POLLUTION SOMMAIRE

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I POLLUTION SOMMAIRE INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I 12/11/2010 POLLUTION SOMMAIRE I- Introduction II- Phase Etudes III- Phase Travaux IV- Annexes 2 1 I- Introduction 3 I- Introduction Une pollution du sol

Plus en détail

TECHNIQUE DE DEPOLLUTION DES SOLS

TECHNIQUE DE DEPOLLUTION DES SOLS TECHNIQUE DE DEPOLLUTION DES SOLS CLASSIFICATION DES TECHNIQUES Biologiques Thermique Physico-chimique + Acceptation sociale + Techniques «douces» - Délais de traitement longs - Spectre de polluants restreint

Plus en détail

Révision de la norme NF P sur les missions géotechniques cinq ans après

Révision de la norme NF P sur les missions géotechniques cinq ans après Révision de la norme NF P 94-500 sur les missions géotechniques cinq ans après Par Jacques ROBERT, directeur d ARCADIS 1 Quelques définitions issues du Petit Larousse 2005 : Ingénierie : discipline qui

Plus en détail

Amiante, HAP: du projet au Chantier

Amiante, HAP: du projet au Chantier Journée technique inter- professionnelle - 14 Octobre 2014 Amiante, HAP: du projet au Chantier Responsabilité des Maîtres d Ouvrage Les pratiques du Conseil Général de Côte d Or Pôle Aménagement et Développement

Plus en détail

Réunion de travail du 16 Septembre 2014

Réunion de travail du 16 Septembre 2014 Risques de pollution des sols et intégration dans les documents d urbanisme Retour d expérience sur les opérations de la Ville du Havre Réunion de travail du 16 Septembre 2014 Le Havre Environ 175 000

Plus en détail

SECURISATION & DEPOLLUTION DU SITE DE LANGLADE Futur centre d exploitation et de maintenance pour autobus REHABILITATION DU SITE

SECURISATION & DEPOLLUTION DU SITE DE LANGLADE Futur centre d exploitation et de maintenance pour autobus REHABILITATION DU SITE SECURISATION & DEPOLLUTION DU SITE DE LANGLADE Futur centre d exploitation et de maintenance pour autobus REHABILITATION DU SITE PRESENTATION DU 08 FEVRIER 2007 SPPI / ORDIMIP BILAN DES TRAVAUX REALISES

Plus en détail

Ville de Noisy-le- Sec. Conseil de quartier Petit Noisy. Site «Engelhard» : informations sur les travaux

Ville de Noisy-le- Sec. Conseil de quartier Petit Noisy. Site «Engelhard» : informations sur les travaux Ville de Noisy-le- Sec Conseil de quartier Petit Noisy Site «Engelhard» : informations sur les travaux Ordre du jour 1. Présentation de l EPFIF et contexte d intervention 2. Informations sur le site Engelhard

Plus en détail

Métabolisme d une ville Exemple d Orléans Matinée «Matières premières et matériaux du BTP»

Métabolisme d une ville Exemple d Orléans Matinée «Matières premières et matériaux du BTP» Métabolisme d une ville Exemple d Orléans Matinée «Matières premières et matériaux du BTP» Pascale MICHEL p.michel@brgm.f, Laurent Rouvreau, l.rouvreau@brgm.fr Laurent ROUVREAU, Pascale MICHEL, Anne-Lise

Plus en détail

Maîtres d ouvrage privés : TOTAL, UIC, SNCF, FEDEM. Recherche publique : BRGM, INERIS, Armines, Apesa, GIS 3SP, GIS FI

Maîtres d ouvrage privés : TOTAL, UIC, SNCF, FEDEM. Recherche publique : BRGM, INERIS, Armines, Apesa, GIS 3SP, GIS FI Gestion intégrée des sols, des eaux souterraines et des sédiments pollués (économie circulaire) Feuille de route stratégique - Appel à manifestations d intérêt (AMI) 1Assemblée générale de la plateforme

Plus en détail

Réunion d information Dépôt sauvages de déchets

Réunion d information Dépôt sauvages de déchets Réunion d information Dépôt sauvages de déchets Zoom sur les installations de stockage de déchets inertes Gautier DEROY DRIEE - UT78 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de

Plus en détail

Gestion des matériaux géologiques naturels extraits en travaux souterrains

Gestion des matériaux géologiques naturels extraits en travaux souterrains Gestion des matériaux géologiques naturels extraits en travaux souterrains Florent Robert 1, Agathe Denot 2, Laetitia D Aloia 1 et Laurent Eisenlohr 2 1 CETU Centre d Etudes des Tunnels 2 Cerema, Direction

Plus en détail

La démarche HQE -Aménagement

La démarche HQE -Aménagement La démarche HQE -Aménagement Un outil opérationnel pour des aménagements durables ( ecoquartier, ecocités, ecoaménagement, ) TS01D Bridging the Rural/Urban Divide Michel GREUZAT The High Environnemental

Plus en détail

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Anthony MATYNIA 10 avril 2013 RST DECHETS Paris Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Commune de Bras Panon Lieu dit Paniandy

Commune de Bras Panon Lieu dit Paniandy Commune de Bras Panon Lieu dit Paniandy Avril 2015 1 Table des matières 1 Analyse de l état initial dans la zone d extraction agricole du SAR... 5 1.1 Mode d occupation du sol... 5 1.2 Topographie... 6

Plus en détail

Les carrières. un acteur majeur du recyclage. et de la valorisation. des déchets inertes. Emmanuel Faure

Les carrières. un acteur majeur du recyclage. et de la valorisation. des déchets inertes. Emmanuel Faure Les carrières un acteur majeur du recyclage et de la valorisation des déchets inertes Emmanuel Faure Président du Collège Granulats de l UNICEM Languedoc-Roussillon 1/ Etat des lieux Besoin annuel en granulats

Plus en détail

ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR

ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR R E G I O N M A R T I N I Q U E A D E M E C O N S E I L G E N E R A L D E L A M A R T I N I Q U E ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR DE LA FILIERE VHU EN MARTINIQUE SYNTHESE MAI 2011 SOMMAIRE I SYNTHESE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

CHANTIER DE REFERENCE TRAITEMENT BIOLOGIQUE DES SOLS SUR SITE ET TRAITEMENT PAR FILTRATION DE LA NAPPE SUR SITE

CHANTIER DE REFERENCE TRAITEMENT BIOLOGIQUE DES SOLS SUR SITE ET TRAITEMENT PAR FILTRATION DE LA NAPPE SUR SITE CHANTIER DE REFERENCE TRAITEMENT BIOLOGIQUE DES SOLS SUR SITE ET TRAITEMENT PAR FILTRATION DE LA NAPPE SUR SITE Site de : PONT AUDEMER Activité polluante : Ancienne FONDERIE CONTEXTE Acteurs impliqués

Plus en détail

NOTRE MÉTIER TRIER ET GÉRER LES DÉCHETS SUR LES CHANTIERS. Les déchets du BTP, nous en sommes tous responsables.

NOTRE MÉTIER TRIER ET GÉRER LES DÉCHETS SUR LES CHANTIERS. Les déchets du BTP, nous en sommes tous responsables. TRIER ET GÉRER LES DÉCHETS SUR LES CHANTIERS NOTRE MÉTIER Les déchets du BTP, nous en sommes tous responsables. Mais grâce à l impulsion de la maîtrise d ouvrage et de la maîtrise d œuvre, la coordination

Plus en détail

L'écologie industrielle (...) au service des entreprises et territoires --- Expérience Tarn & Dadou

L'écologie industrielle (...) au service des entreprises et territoires --- Expérience Tarn & Dadou L'écologie industrielle (...) au service des entreprises et territoires --- Expérience Tarn & Dadou 24 septembre 2010 Tarn & Dadou - Repères Données de cadrage Au coeur de l'axe Toulouse Albi A 35' de

Plus en détail

Dérogation des seuils chimiques pour la mise en dépôt des déchets inertes Article 10 de l'arrêté du 28/10/2010

Dérogation des seuils chimiques pour la mise en dépôt des déchets inertes Article 10 de l'arrêté du 28/10/2010 Dérogation des seuils chimiques pour la mise en dépôt des déchets inertes Article 10 de l'arrêté du 28/10/2010 Agathe DENOT et Laurent EISENLOHR CETE de Lyon Département Environnement Territoires Climat

Plus en détail

AMÉNAGEMENTS FICHE. Butte antibruit, aménagement extérieur, parcs et jardins. Remblais. Applications. Dénomination Matériaux

AMÉNAGEMENTS FICHE. Butte antibruit, aménagement extérieur, parcs et jardins. Remblais. Applications. Dénomination Matériaux AMÉNAGEMENTS Applications Dénomination Matériaux habituellement utilisés MATÉRIAUX RECOMMANDÉS PAR ECOMAT pour une gestion durable des ressources naturelles FICHE Butte antibruit, aménagement extérieur,

Plus en détail

Gérer les sites et sols pollués : vers un urbanisme durable? L exemple d aménagements municipaux

Gérer les sites et sols pollués : vers un urbanisme durable? L exemple d aménagements municipaux Gérer les sites et sols pollués : vers un urbanisme durable? L exemple d aménagements municipaux Luc BOLEVY Ville de Lyon Direction de la Stratégie Immobilière - Novembre 2013 - Plan de la présentation

Plus en détail

Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par :

Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par : Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par : - l urbanisme pré opérationnel - les PLU Thierry REPENTIN Président de Métropole Savoie Pierre-Yves GRILLET Directeur de Métropole

Plus en détail

Qui sommes nous? Le réseau envie. Les deux activités d envie. Le réseau envie

Qui sommes nous? Le réseau envie. Les deux activités d envie. Le réseau envie Qui sommes nous? Le réseau envie Depuis 23 ans, Envie requalifie professionnellement et socialement des personnes en situation d exclusion, par une activité économique de collecte d appareils électroménagers

Plus en détail

SARL ATLAS 109 bis Rue Jules Charpentier TOURS

SARL ATLAS 109 bis Rue Jules Charpentier TOURS OPERATIONS D AMENAGEMENT : LA DEMARCHE DE PROGRAMMATION, DE MONTAGE FINANCIER ET DE DIALOGUE PARTICIPATIF PROGRAMME DE FORMATION Journée 1 Thème : La démarche de programmation - 1 journée Objectifs Cette

Plus en détail

SMEPE Rencontre-débat «photovoltaïque au sol : enjeux et perspectives» 29 octobre Paul NEAU, bureau d études ABIES

SMEPE Rencontre-débat «photovoltaïque au sol : enjeux et perspectives» 29 octobre Paul NEAU, bureau d études ABIES SMEPE Rencontre-débat «photovoltaïque au sol : enjeux et perspectives» 29 octobre 2009 Paul NEAU, bureau d études ABIES www.abiesbe.com Abies Bureau d études en environnement spécialisé en énergies renouvelables

Plus en détail

Les Clausonnes : Concertation publique. 100 Ha STRATEGIQUES A L ENTREE DE SOPHIA ANTIPOLIS

Les Clausonnes : Concertation publique. 100 Ha STRATEGIQUES A L ENTREE DE SOPHIA ANTIPOLIS 100 Ha STRATEGIQUES A L ENTREE DE SOPHIA ANTIPOLIS Les secteurs du Fugueiret et des Clausonnes sont identifiés depuis de nombreuses années comme des espaces stratégiques à l entrée de la Commune et de

Plus en détail

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut Recueil d expériences sur la «Prise en compte de la trame verte et bleue dans les territoires de projet» Action portée dans le cadre du Réseau Rural français (www.reseaurural.fr) et financée par le Ministère

Plus en détail

Efficacité énergétique du réseau du Grand Paris Express et des quartiers de gare

Efficacité énergétique du réseau du Grand Paris Express et des quartiers de gare Efficacité énergétique du réseau du Grand Paris Express et des quartiers de gare Comité Stratégique séance commune aux groupes «Concept et performance du réseau», «Les gares» et «L environnement des gares»

Plus en détail

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/8 A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres).

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/8 A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres). AUDIT DES BATIMENTS AVANT TOTALE OU PARTIELLE 1/8 A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres). 1 - Identité du maître d'ouvrage DONNEES GENERALES Nom... Adresse...

Plus en détail

Note d information relative aux déchets inertes en Haute-Saône

Note d information relative aux déchets inertes en Haute-Saône PRÉFET DE LA HAUTE-SAÔNE Direction départementale des territoires Vesoul, le 18 février 2015 Service environnement risques Cellule crise risques et déchets Note d information relative aux déchets inertes

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES GESTION DES DÉCHETS DU B.T.P.P. EN BASSE-NORMANDIE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES GESTION DES DÉCHETS DU B.T.P.P. EN BASSE-NORMANDIE CHARTE DE BONNES PRATIQUES GESTION DES DÉCHETS DU B.T.P.P. EN BASSE-NORMANDIE PROBLÉMATIQUE Plus de 32 millions de tonnes de déchets de chantier de bâtiment et 100 millions de tonnes de déchets de travaux

Plus en détail

GT ÉCONOMIE CIRCULAIRE/ TERRITOIRE. Intégrer l'économie circulaire dans les stratégies territoriales d'aménagement. Séance 2

GT ÉCONOMIE CIRCULAIRE/ TERRITOIRE. Intégrer l'économie circulaire dans les stratégies territoriales d'aménagement. Séance 2 GT ÉCONOMIE CIRCULAIRE/ TERRITOIRE Intégrer l'économie circulaire dans les stratégies territoriales d'aménagement Séance 2 9 mars 2016 14h30 15h : Introduction et tour de table Ordre du jour (14h30 18h)

Plus en détail

ALUR. Cédric VILETTE DGPR/SRT/SDRCP/BSSS 09/09/2016. Ministère de l'environnement, de l Énergie et de la Mer.

ALUR. Cédric VILETTE DGPR/SRT/SDRCP/BSSS 09/09/2016. Ministère de l'environnement, de l Énergie et de la Mer. ALUR Cédric VILETTE DGPR/SRT/SDRCP/BSSS 09/09/2016 Ministère de l'environnement, de l Énergie et de la Mer www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire L article 173 de la loi n 2014-366 du 24 mars 2014

Plus en détail

Fédération du Calvados pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 3, rue de Bruxelles MONDEVILLE

Fédération du Calvados pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 3, rue de Bruxelles MONDEVILLE Fédération du Calvados pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 3, rue de Bruxelles 14120 MONDEVILLE Effacement des ouvrages hydrauliques et requalification des sites des centrales hydroélectriques

Plus en détail

Dépollution des sols à haut potentiel de valorisation

Dépollution des sols à haut potentiel de valorisation Dépollution des sols à haut potentiel de valorisation Hervé CASEZ de BG Ingénieurs Conseils Karine DUMAS de SITA Remédiation, division Grands Projets - Export Contenu de la présentation Introduction Présentation

Plus en détail

Dynamique de territoires et d entreprises en faveur du développement durable. Salon IDDEBA CCIT Oise

Dynamique de territoires et d entreprises en faveur du développement durable. Salon IDDEBA CCIT Oise Dynamique de territoires et d entreprises en faveur du développement durable Salon IDDEBA CCIT Oise 19-06-2014 1 De quoi parle t-on? Un contexte économique contraint qui nécessite de faire autrement. Avec

Plus en détail

Lyon Living Lab 1. FICHE D IDENTIFICATION. Consortium :

Lyon Living Lab 1. FICHE D IDENTIFICATION. Consortium : 1. FICHE D IDENTIFICATION Lyon Living Lab Consortium : Pilote: Métropole Grand Lyon, Bouygues, SPL Lyon Confluence, GE/Alstom Portage politique: Métropole de Lyon Maitrise d ouvrage: Métropole de Lyon

Plus en détail

ETUDE SUR LA CONSOMMATION DES GRANULATS RECYCLES A LA REUNION Année Mission gestion des déchets du BTP/ CER BTP

ETUDE SUR LA CONSOMMATION DES GRANULATS RECYCLES A LA REUNION Année Mission gestion des déchets du BTP/ CER BTP ETUDE SUR LA CONSOMMATION DES GRANULATS RECYCLES A LA REUNION Année 2013 - Mission gestion des déchets du BTP/ CER BTP LE CONTEXTE DE L ETUDE Les objectifs de l observatoire Etre un outil de connaissance

Plus en détail

Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP. 14 Octobre 2014

Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP. 14 Octobre 2014 Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP 14 Octobre 2014 SITA FD Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP 14 Octobre 2014 - 3 - CHIFFRES CLÉS AVEC

Plus en détail

RISQUES INONDATIONS ENJEUX DE LA RÉDUCTION DE LA VULNÉRABILITÉ DE L AGGLOMÉRATION PARISIENNE. Séminaire PNACC / 13 novembre 2015

RISQUES INONDATIONS ENJEUX DE LA RÉDUCTION DE LA VULNÉRABILITÉ DE L AGGLOMÉRATION PARISIENNE. Séminaire PNACC / 13 novembre 2015 RISQUES INONDATIONS ENJEUX DE LA RÉDUCTION DE LA VULNÉRABILITÉ DE L AGGLOMÉRATION PARISIENNE Séminaire PNACC / 13 novembre 2015 Ludovic FAYTRE / Responsable études Risques majeurs / Aménagement L IAU et

Plus en détail

Eaux, assainissement et déchets

Eaux, assainissement et déchets Eaux, assainissement et déchets Point sur les actions 2011 Orientations programme 2012 = PRIORITE 1 en 2012 Sétra Polen 2011 Elise TRIELLI Présentation effectuée à POLEN Service d études sur les transports,

Plus en détail

Plan de l exposé. 1. Contexte réglementaire Lois et le Code de l Environnement Responsabilités Les outils : planification des déchets du BTP

Plan de l exposé. 1. Contexte réglementaire Lois et le Code de l Environnement Responsabilités Les outils : planification des déchets du BTP Plan de l exposé 1. Contexte réglementaire Lois et le Code de l Environnement Responsabilités Les outils : planification des déchets du BTP 2. Déchets et filières Déchets produits sur les chantiers Gestion

Plus en détail

Journée CFMS du 28/01/09 Géotechnique Ferroviaire. Ingénierie SNCF 28/01/2009 1

Journée CFMS du 28/01/09 Géotechnique Ferroviaire. Ingénierie SNCF 28/01/2009 1 Journée CFMS du 28/01/09 Géotechnique Ferroviaire Ingénierie SNCF 28/01/2009 1 Journée CFMS du 28/01/09 Génie Civil Ferroviaire OUTIL D AIDE A LA DECISION DANS LE CADRE DE LA MAITRISE DE L ALEA FONTIS

Plus en détail

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière «Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière PARTIE 1 PARTIE 2 Le nouveau cadre règlementaire des Grenelle 1 et 2 Les déchets des entreprises en France

Plus en détail

offre BTP gérer et valoriser les déchets de chantier

offre BTP gérer et valoriser les déchets de chantier offre BTP gérer et valoriser les déchets de chantier optimiser la gestion de vos déchets de chantier pour mieux les valoriser En France, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) génère plus

Plus en détail

COMMUNE DE LE CHEYLAS

COMMUNE DE LE CHEYLAS Département de l Isère COMMUNE DE LE CHEYLAS DOSSIER DE CREATION D UNE PLATEFORME DE RECYCLAGE, NEGOCE DE MATERIAUX ET PRODUCTION D ENROBES FROIDS Extrait pour la consultation du public 22/01/2016 SOVEMAT

Plus en détail

Programme régional pour la réhabilitation des friches. Journée technique Recyclage des matériaux de déconstruction 4 mai 2016

Programme régional pour la réhabilitation des friches. Journée technique Recyclage des matériaux de déconstruction 4 mai 2016 Programme régional pour la réhabilitation des friches Journée technique Recyclage des matériaux de déconstruction 4 mai 2016 Stéphane DURU Métropole de Lyon Economie circulaire : quel avenir? Projection

Plus en détail

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau Cinquième niveau

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau Cinquième niveau ASSAINIR POUR CONSTRUIRE Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau Cinquième niveau Séance de présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. BRGM et sols pollués : chantiers d envergure et outils de reconquête. Hall 4 Allée L Stand 1

DOSSIER DE PRESSE. BRGM et sols pollués : chantiers d envergure et outils de reconquête. Hall 4 Allée L Stand 1 CONTACT PRESSE Arthur de Pas Tél. 02 38 64 46 65 Port. 06 84 27 94 14 presse@brgm.fr LABTOP pour le Groupement François Leclercq, architectes, urbanistes - EPAEM Hall 4 Allée L 48 Stand 1 BRGM et sols

Plus en détail

Protéger et valoriser les sols / gérer les matériaux d'excavation et les déchets de chantier

Protéger et valoriser les sols / gérer les matériaux d'excavation et les déchets de chantier C3 Protéger et valoriser les sols / gérer les matériaux d'excavation et les déchets de chantier Les sols se trouvant dans le secteur des Cherpines représentent une surface importante de sols de type naturel,

Plus en détail

DÉPOLLUTION DURABLE DES SITES : DES TRAVAUX SÉCURISÉS POUR DES RISQUES MAÎTRISÉS

DÉPOLLUTION DURABLE DES SITES : DES TRAVAUX SÉCURISÉS POUR DES RISQUES MAÎTRISÉS DÉPOLLUTION DURABLE DES SITES : DES TRAVAUX SÉCURISÉS POUR DES RISQUES MAÎTRISÉS Dimensionnement et opjmisajons d un chanjer de réhabilitajon de grande ampleur : Une gesjon maîtrisée des risques Isabelle

Plus en détail

Groupe de travail EcoQuartier. Paris La Défense 2 mars 2010

Groupe de travail EcoQuartier. Paris La Défense 2 mars 2010 Groupe de travail EcoQuartier Paris La Défense 2 mars 2010 Le territoire La genèse du projet urbain La méthode du projet et ses outils îledenantes >> Le territoire La métropole Nantes Saint-Nazaire >>

Plus en détail

PREFET DE HAUTE-LOIRE

PREFET DE HAUTE-LOIRE PREFET DE HAUTE-LOIRE AVIS DE L AUTORITÉ ENVIRONNEMENTALE Projet de révision du plan départemental de prévention et de gestion des déchets issus des chantiers du bâtiment et des travaux publics (PPGD-BTP)

Plus en détail

Evolution de la planification de l urbanisme. Le PLU Intercommunal. Communauté de Communes du Canton de Tournay

Evolution de la planification de l urbanisme. Le PLU Intercommunal. Communauté de Communes du Canton de Tournay Evolution de la planification de l urbanisme Le PLU Intercommunal Communauté de Communes du Canton de Tournay Tournay 18 novembre 2015 Le constat sur le territoire national L intercommunalité constitue

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché d assistance à maîtrise d ouvrage «Procédure adaptée» CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître de l ouvrage Commune de : Objet de la consultation Assistance à Maîtrise d Ouvrage Sommaire

Plus en détail

Terres en Villes Atelier 2 AgriPLUi. Diagnostic agricole et enjeux 1er décembre 2016

Terres en Villes Atelier 2 AgriPLUi. Diagnostic agricole et enjeux 1er décembre 2016 Terres en Villes Atelier 2 AgriPLUi Diagnostic agricole et enjeux 1er décembre 2016 Collectivité à statut particulier issue de la fusion de la Communauté Urbaine et du Département du Rhône 538 km² 59 communes

Plus en détail

Optimisation et limitation des impacts environnementaux des déchets TFA - Valorisation et choix des filières

Optimisation et limitation des impacts environnementaux des déchets TFA - Valorisation et choix des filières Optimisation et limitation des impacts environnementaux des déchets TFA - Valorisation et choix des filières Michel PIERACCINI (EDF / CIDEN) Eric FILLION (CEA / DPSN) Philippe PONCET (AREVA / DMDR) Optimisation

Plus en détail

COMMENT BIEN CALIBRER

COMMENT BIEN CALIBRER JOURNEE FOURNISSEURS 23/09/2015 COMMENT BIEN CALIBRER SON MÉMOIRE TECHNIQUE? LE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (DCE) AE L Acte d Engagement est la pièce qui engage le candidat. CCAP Le Cahier

Plus en détail

La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique

La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique Établissement public d aménagement Paris-Saclay Assises des énergies renouvelables en milieu urbain 20 octobre 2016 Julien Sorreau

Plus en détail

Observatoire régional des granulats et des matériaux recyclés HAUTE-NORMANDIE

Observatoire régional des granulats et des matériaux recyclés HAUTE-NORMANDIE Observatoire régional des granulats et des matériaux recyclés HAUTE-NORMANDIE 2012 Le contexte Aujourd hui, quel que soit le type de ressource naturelle, les potentialités d exploitation se restreignent

Plus en détail

Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012

Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012 Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2 Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012 L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Etablissement public à caractère

Plus en détail

Méthode de Diagnostic agricole foncier lors de l élaboration de documents d urbanisme

Méthode de Diagnostic agricole foncier lors de l élaboration de documents d urbanisme Méthode de Diagnostic agricole foncier lors de l élaboration de documents d urbanisme Atelier des méthodologies du foncier 22 mars 2012 Déroulement Objectifs du diagnostic agricole foncier Méthode d élaboration

Plus en détail

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide méthodologique élaboré par l école des Mines de Douai dans le cadre de la démarche SEDIMATERIAUX Yannick MAMINDY-PAJANY

Plus en détail

Département Expertise et Valorisation Réduire les importations d énergie fossile en visant un objectif de production d énergie électrique

Département Expertise et Valorisation Réduire les importations d énergie fossile en visant un objectif de production d énergie électrique Réduire les importations d énergie fossile en visant un objectif de Restitution de l'expertise collégiale 03 mars 2010 Un contexte plutôt favorable Environnement, indépendance, diversification, Potentiel

Plus en détail

Observation des «déchets et du recyclage» du BTP

Observation des «déchets et du recyclage» du BTP 1 Observation des «déchets et du recyclage» du BTP Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans l 1 ère commission 7 novembre 2012 Déroulement de la présentation 2 1.

Plus en détail

Les actions du PADDI pour l adaptation au changement climatique et la réduction de l impact du développement urbain sur le climat à HCMV

Les actions du PADDI pour l adaptation au changement climatique et la réduction de l impact du développement urbain sur le climat à HCMV Les actions du PADDI pour l adaptation au changement climatique et la réduction de l impact du développement urbain sur le climat à HCMV Morgane Perset - PADDI, Centre de prospective et d étude urbaine

Plus en détail

Le SCOT - Diagnostics thématiques : hypothèses stratégiques à vérifier SCOT - Méthodologie - Note N 2

Le SCOT - Diagnostics thématiques : hypothèses stratégiques à vérifier SCOT - Méthodologie - Note N 2 Le SCOT - Diagnostics thématiques : hypothèses stratégiques à vérifier SCOT - Méthodologie - Note N 2 19 mai 2004 Mission 1 du programme partenarial 2004 83 190 OLLIOULES Page 1/6 SOMMAIRE 1 - Un diagnostic

Plus en détail

Séminaire Seine Nord Europe Compiègne 7 septembre 2011 Retour d expérience:

Séminaire Seine Nord Europe Compiègne 7 septembre 2011 Retour d expérience: Séminaire Seine Nord Europe Compiègne 7 septembre 2011 Retour d expérience: Les retombées économiques et sociales du chantier de la LGV Rhin-Rhône branche Est Samuel Barbou Réseau Ferré de France LGV Rhin-Rhône

Plus en détail

Bruxelles-Ecopôle Projet Pôle de Réemploi

Bruxelles-Ecopôle Projet Pôle de Réemploi Bruxelles-Ecopôle Projet Pôle de Réemploi 1 Rétroactes Constat : Bruxelles Propreté a accès à un gisement de déchets dont une partie est réutilisable. => En collaboration avec différents partenaires, actifs

Plus en détail

SCOT et PLU intercommunal de la Métropole européenne de Lille

SCOT et PLU intercommunal de la Métropole européenne de Lille SCOT et PLU intercommunal de la Métropole européenne de Lille 85 communes 1,1 millions d habitants En cours de réalisation (phase PADD) Maître d ouvrage : ADULM, contact Brigitte Groenewald et Radostina

Plus en détail

Conseil général de Seine Saint Denis. Le tri des déchets dans le cadre de la démarche éco responsable. Jeudi 7 avril 2011

Conseil général de Seine Saint Denis. Le tri des déchets dans le cadre de la démarche éco responsable. Jeudi 7 avril 2011 Conseil général de Seine Saint Denis Le tri des déchets dans le cadre de la démarche éco responsable Jeudi 7 avril 2011 Conseil général de Seine Saint Denis - 8 000 agents - 142 tonnes de déchets papier

Plus en détail

Formation: Comment développer une agriculture durable sur votre territoire?

Formation: Comment développer une agriculture durable sur votre territoire? Formation: Comment développer une agriculture durable sur votre territoire? Les actions des collectivités sur le foncier A Celles-sur-Belle le 7/11/14 Constats et enjeux: 200 fermes disparaissent chaque

Plus en détail

Christine LAFEUILLE - LMCU Jean-Remi MOSSMANN - BRGM

Christine LAFEUILLE - LMCU Jean-Remi MOSSMANN - BRGM Programme de consolidation et de formalisation scientifique et technique des outils méthodologiques disponibles pour la réalisation d'études de sols potentiellement pollués sur le territoire anciennement

Plus en détail

de deux interprétations techniques de la définition d un sol pollué

de deux interprétations techniques de la définition d un sol pollué Confrontation de deux interprétations techniques de la définition d un sol pollué Cas des baux et des cessions/acquisitions Patrick SUIRE / Patrick EBERENTZ PREAMBULE Retour d expérience : analyse des

Plus en détail

AMO Démarche et Certification HQE

AMO Démarche et Certification HQE DOMAINE : La démarche et la certification HQE concerne les bâtiments neufs comme les bâtiments existants, publics ou privés, dans les domaines suivants : Bâtiments tertiaires ; Equipements sportifs ; Maison

Plus en détail

Sortie du statut de déchet

Sortie du statut de déchet Sortie du statut de déchet Xavier APARICIO Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département politique de gestion des

Plus en détail

Démonstrateur industriel pour la ville durable Paris - Saclay

Démonstrateur industriel pour la ville durable Paris - Saclay 1. FICHE D IDENTIFICATION Démonstrateur industriel pour la ville durable Paris - Saclay Consortium : Pilote Etablissement Public Paris Saclay (EPPS) Portage politique Communauté d Agglomération de Versailles

Plus en détail

GÉRER ET VALORISER LES DÉCHETS DE CHANTIER OFFRE SITA BTP

GÉRER ET VALORISER LES DÉCHETS DE CHANTIER OFFRE SITA BTP www.sita.fr GÉRER ET VALORISER LES DÉCHETS DE CHANTIER OFFRE SITA BTP OPTIMISER LA GESTION DE VOS DÉCHETS DE CHANTIER POUR MIEUX LES VALORISER En France, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP)

Plus en détail

La certification Habitat & Environnement. Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006

La certification Habitat & Environnement. Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006 La certification Habitat & Environnement Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006 La certification Habitat & Environnement Habitat & Environnement : quels objectifs? Se doter d un outil d évaluation et de mesure

Plus en détail

EDR GRANDE-PAROISSE. Assistance au maître d ouvrage et contrôle qualité. Présentation du la mission d AQUILA-CONSEIL

EDR GRANDE-PAROISSE. Assistance au maître d ouvrage et contrôle qualité. Présentation du la mission d AQUILA-CONSEIL EDR GRANDE-PAROISSE Assistance au maître d ouvrage et contrôle qualité Présentation du la mission d AQUILA-CONSEIL Mission AMO-Contrôle qualité Objectif : La conformité méthodologique du diagnostic approfondi

Plus en détail

INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 2. DONNEES CONCERNANT LES DECHETS

INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 2. DONNEES CONCERNANT LES DECHETS INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 1.1. POURQUOI UN FORMULAIRE INVENTAIRE DES DECHETS DE CONSTRUCTION? La démolition et l enlèvement sélectif des matériaux permettent de stimuler le tri des déchets de construction

Plus en détail

Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier. CoTITA Ouest. 16 novembre 2012

Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier. CoTITA Ouest. 16 novembre 2012 Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier CoTITA Ouest 16 novembre 2012 SOMMAIRE 1 Présentation du Département de Loire-Atlantique 2 Situation énergétique du parc immobilier 3 Volonté

Plus en détail

Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. présentation du programme. Option BIM et maquette numérique. Labellisé CGE depuis 2006

Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. présentation du programme. Option BIM et maquette numérique. Labellisé CGE depuis 2006 Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION Option BIM et maquette numérique présentation du programme Labellisé CGE depuis 2006 RNCP Niveau I «Manager de projets de construction», arrêté

Plus en détail

Evaluation de la production de déchets de la filière construction et amélioration de la connaissance de la filière de valorisation et d élimination

Evaluation de la production de déchets de la filière construction et amélioration de la connaissance de la filière de valorisation et d élimination Evaluation de la production de déchets de la filière construction et amélioration de la connaissance de la filière de valorisation et d élimination ~ Midi-Pyrénées ~ Septembre 2015 Comité Régional de Concertation

Plus en détail

Le déroulement de la Révis. jectifs de la révision du Le cadre réglementaire. Planning Prévisionnel. La prise en compte des contrainte

Le déroulement de la Révis. jectifs de la révision du Le cadre réglementaire. Planning Prévisionnel. La prise en compte des contrainte REVISION DUP.L.U. Les thèmes mes environnementaux jectifs de la révision du Nîmes 2020 : Schéma d intentiod Le cadre réglementaire Approche Environnementale de l Urbanisme Planning Prévisionnel Le déroulement

Plus en détail

La route, un patrimoine

La route, un patrimoine La route, un patrimoine Les stratégies de gestion du patrimoine routier La politique du CG56 «d entretien et d exploitation» et les revêtements de chaussée Xavier DOMANIECKI directeur des routes Conseil

Plus en détail

Secteurs d Information sur les Sols (SIS) Guide méthodologique d élaboration des SIS

Secteurs d Information sur les Sols (SIS) Guide méthodologique d élaboration des SIS Secteurs d Information sur les Sols (SIS) Guide méthodologique d élaboration des SIS 03 Novembre 2015, mis à jour juin 2016 Guide à l attention des producteurs de données (v2) > Elaboration et concertation

Plus en détail

Huit ports de plaisance exemplaires en réseau. Arles 19 juin 2012

Huit ports de plaisance exemplaires en réseau. Arles 19 juin 2012 Huit ports de plaisance exemplaires en réseau Arles 19 juin 2012 Ordre du jour 1. Rappel du projet global «ports de plaisance exemplaires en réseaux» 2. Pilotage 3. Lancement d une étude socio-éco-environnementale

Plus en détail