Projets - Gestion des Projets

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projets - Gestion des Projets"

Transcription

1 Projets - Gestion des Projets

2 p. 217 à 222

3

4 Projets - Gestion des Projets PGP / GPP PGP / GPP-E Gestion des petits projets Travaux neufs 5 Jours Niveau : Fondamentaux Améliorer la compréhension de la conduite des petits projets et des particularités d une organisation Travaux Neufs. Managers, superviseurs et ingénieurs des services procédés, travaux neufs, entretien, ingénierie du raffinage, de la pétrochimie et de la chimie impliqués dans les travaux neufs (ensemble de projets de moins de 10 millions d euros) et/ou responsables de leur réalisation. --Savoir appliquer efficacement les méthodes de gestion de projet aux travaux neufs. --Être capable de définir une organisation et un plan d exécution des petits projets adaptés à la structure du site. --Savoir piloter les interfaces critiques avec Production et Maintenance, à chaque étape. --Être capable d identifier les risques SHE pendant les études et la réalisation, et d en tenir compte dans le scope. --Nombreux exemples d application tirés de projets Raffinage/Chimie réels. --Étude de cas en fil rouge (exercices réalisés par les participants) illustrant les différentes étapes d un projet. --Un petit jeu permet à chaque participant de mieux comprendre les points-clé du processus Projet. Particularités des petits projets Vue d ensemble des Travaux Neufs Contraintes spécifiques aux petits projets (disponibilité des ressources, organisation, définition du besoin, estimation, urgence de réalisation, gestion simultanée de plusieurs projets, intervention sur unité en service et/ou pendant un arrêt). Risques associés aux projets de revamping (techniques, économiques, sécurité,...). Le processus Projet Les grandes étapes de réalisation (de la conception jusqu au démarrage). Responsable de projet : son rôle, ses responsabilités, son profil. Équipe intégrée, rôle de chaque fonction. Plan d exécution de projet : organisation, objectifs, priorités, étapes, contraintes. Maîtrise des interfaces avec les fonctions opérationnelles. Ingénierie - Études Études d ingénierie. Études de conception, études préliminaires, études de détail ; liste des livrables, maîtrise documentaire ; pièges. Planification, optimisation et contrôle du délai Relation entre préparation et planification. Techniques et outils de planification disponibles, avantages et limitations. Planification des travaux des sous-traitants. Interface avec le donneur d ordres, optimisation du délai, gestion des contraintes. Mesure et suivi de l avancement à chaque étape. Réaction en cas de glissement. Considérations liées aux projets de revamping. Planification des travaux d arrêt. Estimation, optimisation et contrôle des coûts Méthodes d estimation, précision et niveau de confiance. Imprévus. Analyse de la valeur, implication du donneur d ordres et de l équipe projet intégrée. Maîtrise des dérives de coût, contrôle des coûts, prévision du coût final, outils, reporting. Maîtrise des risques HSE Identification des risques : conception, réalisation (matériaux, travaux, changements, démarrage,...). Analyse des risques : méthodes (revue HAZOP, HAZID, What-If, Check-list). Permis de mise en service. Évaluation des risques associés aux modifications. Approvisionnements Stratégie Contrats Différentes formes de contrats pour Ingénierie. Achats et construction : forfait, remboursable (taux horaires, cost + fee), bordereaux. Avantages et inconvénients. Pratiques les plus courantes. Contrats-cadres. Approvisionnements Achat des matériels, spécifications techniques, relances, inspection, transport. Plan de Contrôle Qualité. 2 j Responsable : Alain Boyard Construction/Démarrage Construction Stratégie de construction (utilisation de la maintenance ou de sous-traitants). Méthodes de maîtrise de la construction. Supervision et contrôle des sous-traitants. Sécurité, Santé, Environnement. Maîtrise des modifications. Démarrage Préparation au démarrage, réception mécanique, acceptation, listes de réserves. Responsabilités pour le démarrage, implication de l équipe Projet et de l Ingénierie. Activités postérieures au démarrage, clôture technique et financière, acceptation définitive, garanties. FR Juin Lillebonne RNO FR Déc Martigues RMA Projets - Gestion des Projets Peut être adapté à vos besoins spécifiques et organisé dans le lieu de votre choix Pour d autres programmes intra, merci de consulter le chapitre Formation Intra-entreprise page 224 Raffinage - Chimie 217

5 Projets - Gestion des Projets PGP / MANEI Management des études d ingénierie 3 Jours Niveau : Fondamentaux Expliquer comment les études d ingénierie sont réalisées et contrôlées, de la conception jusqu aux dossiers Bon Pour Construction. Toute personne impliquée dans l exécution de projets (Maître d Ouvrage et contracteurs d Ingénierie) désirant mieux comprendre les phases d études préliminaires et détaillées (enjeux, processus, activités, livrables, contrôles). --Acquérir une vision globale du processus de réalisation des études dans chaque discipline et des interfaces entre elles. --Savoir définir les livrables de la phase d études, nécessaires pour passer à l étape suivante. --Être capable de contrôler des études pendant leur réalisation et à la fin de celle-ci. --Savoir gérer une demande de modification et évaluer ses conséquences. --Exemples d application et schémas tirés de projets Raffinage/Chimie réels. --Exercices d application pratique à chaque étape. --Distribution d un ouvrage professionnel faisant autorité en la matière. En quoi consiste l ingénierie Rôles de l ingénierie dans un projet. Organisation, plan d exécution, fonctions impliquées, scope, sous-traitance. Processus projet : premières étapes, contenus, éléments-clé des études préliminaires et des études de détail. Interfaces avec le Maître d Ouvrage, compréhension du scope, contraintes, justification. Procédure de coordination. Études préliminaires Bases d étude : contenus, critères, approbation par le Maître d Ouvrage et le Contracteur d Ingénierie, formulation des alternatives à évaluer. Définition des standards de conception applicables, en tenant compte du contexte international. Déviations aux standards, processus de dérogation. Valeur ajoutée de l Ingénierie. Études préliminaires : logigramme du processus, ordre des activités, contraintes techniques, implantation, livrables. Analyse de la valeur. Évaluation des alternatives : faisabilité, opérabilité, rapport coût/ bénéfices, choix. Estimation préliminaire du coût : documents et informations requis, précision, utilisation, implication du Maître d Ouvrage. Études de détail Études de détail : logigramme du processus, ordre des activités, livrables ; utilisation des maquettes. Contenu détaillé de chaque discipline (génie civil, matériaux et corrosion, équipements sous pression, tuyauteries, machines tournantes, instrumentation et contrôle de procédé, électricité). Pièges les plus courants. Processus de vérification, utilisation des check-lists par métier. Audits internes des études de détail. Études confiées à des organismes spécialisés (études de sol, vibration et flexibilité des tuyauteries, résistance des bâtiments et des structures, etc.). Élaboration des cahiers des charges et plans-guides. Sélection et contrôle des cabinets d expertise. Responsabilités contractuelles et juridiques des deux parties. Revues de projet : implication du maître d ouvrage dans la revue détaillée des études, selon les disciplines ; revues de sécurité aux différentes étapes des études, documents requis, implication des bureaux d études dans ces revues. Spécifications d achat : passage du dossier BPC aux spécifications d achat ; points-clé par type de matériel (équipements sous pression, bacs de stockage, tuyauteries, machines tournantes, instruments, électricité). Études d ingénierie : clés de la réussite Planning : compréhension des contraintes de délai du Maître d Ouvrage ; chemin critique, rôle des bureaux d études dans l optimisation du délai ; importance du délai pour les projets non critiques sur le délai ; contraintes internes aux bureaux d études relatives au planning (interfaces entre disciplines, informations fournies par les fournisseurs). Gestion des modifications : conséquences des modifications sur les études de détail, selon l avancement, le type de contrat et la criticité du projet en termes de coût et de délai ; interface avec le Maître d Ouvrage et le personnel d opération. Retour d expérience : utilisation pour l amélioration continue ; standards et procédures locaux ; formation du personnel d études. Responsable : Alain Boyard FR Sept Rueil rru Peut être adapté à vos besoins spécifiques et organisé dans le lieu de votre choix Pour d autres programmes intra, merci de consulter le chapitre Formation Intra-entreprise page Raffinage - Chimie

6 Projets - Gestion des Projets PGP / EMCOU PGP / EMCOU-E Estimation et maîtrise des coûts 4 Jours Niveau : Perfectionnement Apporter une compréhension structurée et pratique des méthodes d estimation des coûts des projets pétroliers. Toute personne désirant comprendre les méthodes d estimation des coûts des projets de l aval pétrolier : chefs de projets, entreprises d ingénierie, ingénieurs en charge de modifications d installations existantes. --Savoir définir techniquement un projet en vue d une estimation de coût. --Être capable d estimer le coût d un projet, aux différentes étapes de sa réalisation, à partir d une base de données. --Savoir évaluer la précision de cette estimation et d identifier les principaux risques de dérive de coût. --Être capable de contrôler le coût d un projet tout au long de son exécution. --Chaque apport théorique est illustré d exercices pratiques réalisés en petits groupes par les participants, puis corrigés en commun. --Nos formateurs ont une longue expérience de la pétrochimie industrielle et illustrent leurs propos par des exemples vécus. --Notre documentation de cours est agréable à lire, moderne et bien adaptée à l environnement industriel pétrochimique actuel. Processus Projet, coûts et justification Rappel des principales phases du processus et de leur contenu. d un projet. Importance de la maîtrise des coûts. Rappel des éléments de la justification (économique et HSE) d un projet. Types de coûts. Capitalisation. Méthodes d estimation du coût d un projet Définition et bases de l estimation, terminologie. Structure des coûts (WBS). Classes d estimations, bases d estimation, coûts directs et indirects. Précision des estimations. Estimations pendant les Études Préliminaires : Phase conceptuelle : facteurs de Chilton. Phase préliminaire : facteurs de Lang. Indices de variation (Nelson-Farrar, inflation, facteurs de localisation). Estimations pendant les Études de Base et de Détail : Méthode semi-détaillée : utilisation pour l approbation finale du projet et la passation du contrat d ingénierie. Estimation détaillée : mécanisme, rôle et intérêt pour le contrôle des coûts. Évaluation des risques financiers Risques et impondérables. Provisions pour développements et modifications. Imprévus : évaluation et quantification, plan d action pour minimiser les risques. Évolution des imprévus au cours de la réalisation du projet. Contrôle des coûts Définition, principes et objectifs du contrôle des coûts. Rôles et responsabilités du Maître d Ouvrage et de l Ingénierie. Tableaux de suivi des coûts, rapports, fréquence, mode de présentation par rapport à la structure de coûts et au budget. Compréhension des coûts, relation entre avancement physique et avancement financier. Prévisions de dépenses. Optimisation des coûts : analyse de la valeur, réduction des coûts. Traitement des demandes de modification : demandes de dérogations aux standards d engineering ; suggestions d amélioration, demandes de modifications contractuelles. 2 j FR Oct Rueil rru Projets - Gestion des Projets Peut être adapté à vos besoins spécifiques et organisé dans le lieu de votre choix Pour d autres programmes intra, merci de consulter le chapitre Formation Intra-entreprise page # Raffinage - Chimie 219

7 Projets - Gestion des Projets PGP / PLAPMD PGP / PLAPMD-E Planning d un projet et maîtrise des délais 3 Jours Niveau : Perfectionnement Comprendre le processus d élaboration et d optimisation du planning d un projet d investissement. Ingénieurs d affaires et spécialistes des organisations projets du raffinage et de la pétrochimie, responsables, sous l autorité d un Manager Projets et/ou d un Contracteur d Ingénierie, d élaborer et d optimiser le planning d un projet. --Être capable d expliquer l élaboration du planning d un projet, aux différentes phases de son exécution. --Être capable de choisir l outil informatique disponible le plus adapté, selon le stade et la complexité du projet. --Savoir créer le planning détaillé d un projet en utilisant MS Project. --Exemples d application tirés de projets Raffinage/Chimie réels, travaux en binômes. --Démonstrations et exercices d application pratique utilisant chacun des logiciels présentés. --Interface informatique fourni et utilisé avec l appui de professionnels. Rappel du processus projet Études de faisabilité, études de détail, approvisionnements, construction, démarrage. Implication du Contracteur d Ingénierie ou du bureau d études selon taille du projet et type de contrat. Plan d exécution d un projet, rôles et responsabilités des différentes parties prenantes. Importance du planning dans les différents types de projets, selon le stade de leur exécution. Élaboration du planning d un projet Découpage d un projet (WBS) et définition des codes hiérarchiques. Diagramme à barres en phase préliminaire. Estimation des durées de chaque activité. Enchaînement logique des activités. Chemin critique. Marge libre. Contraintes. Affectation des ressources. Optimisation de la durée d une activité. Étude de cas avec MS project Présentation d un projet fictif de revamping (nécessitant un arrêt d usine) qui fera l objet de l étude de cas. Démonstration des fonctionnalités du logiciel. Visualisation du chemin critique. Codification des activités, des tâches et des ressources. Niveaux de reporting. Mise à jour de l avancement réel. Découverte de Primavera (démonstration) Définition de la liste d activités à effectuer selon l étendue des travaux du projet. Codification des activités, des tâches et des ressources nécessaires à l exécution du projet. Séquencement des activités et estimation de leur durée. Visualisation du chemin critique. 3 j Responsable : Alain Boyard FR Juin Martigues RMA Peut être adapté à vos besoins spécifiques et organisé dans le lieu de votre choix Pour d autres programmes intra, merci de consulter le chapitre Formation Intra-entreprise page Raffinage - Chimie

8 Projets - Gestion des Projets SEC / OPDEM SEC / OPDEM-E Commissioning et démarrage des unités industrielles 4 Jours Niveau : Fondamentaux Apporter les connaissances nécessaires pour comprendre la méthodologie des opérations de démarrage. Ingénieurs, cadres et techniciens d usines (services exploitation, procédés, maintenance et travaux neufs). Ingénieurs et techniciens de projets et de procédés des sociétés d ingénierie. Équipes d exploitation appelées à démarrer et réceptionner de nouvelles unités industrielles ou des projets d amélioration d installations existantes. --Posséder les bases nécessaires pour planifier et organiser la réception et le démarrage des unités. --Connaître les contraintes spécifiques liées à ces opérations. --Anticiper les problèmes liés aux aspects techniques, opérationnels et organisationnels. --Études de démarrages d installations types. --Analyses d incidents réels choisis en fonction de l origine des participants. --Matériel de démonstration. Phases de la mise en route et maîtrise des risques associés Phases de la mise en route : précommissioning, commissioning et préparation à la mise en route, essais de performance, réception provisoire, garanties mécaniques, réception définitive. Transferts de responsabilité. Découpage des installations en systèmes et sous-systèmes. Plan d exécution du commissioning et du démarrage. Responsabilités respectives du maître d ouvrage et du maître d œuvre, domaine d intervention de l exploitant. Risques liés à la mise en services des fluides auxiliaires et des hydrocarbures : atmosphères explosives, azote, air, gaz. Prévention et précautions. Risques liés aux comportement des fluides : pression, température. Apport ou retrait de chaleur, expansion thermique, mise sous vide, coups de bélier. Évolution des risques entre le début et la fin de la mise en service. Maîtrise des risques liés aux modifications lors des différentes phases. Fin de la construction - Précommissioning Activités de précommissioning : épreuves hydrauliques et nettoyages des circuits. Participation de l exploitant à la réception mécanique, classement et gestion des listes de réserves (punch-list). Vérifications pratiques par rapport aux standards de montage : équipements statiques, instrumentation, systèmes utilités. Vérifications statique des équipements. Commissioning Activités de commissioning - Nettoyages : opérations de lavage, soufflages, nettoyages chimiques. Séchages des équipements. Préparation au démarrage des machines tournantes. Vérification dynamique des équipements. Démarrage et réception Revue de sécurité avant démarrage - Permis de démarrage : conditions à respecter et vérifications avant mise en produits. Démarrage et désaération : étanchéité, désaération et mise en ligne. Transition vers la production industrielle : démarrage et essais de performances, réception provisoire, période de garantie mécanique, réception définitive. Observation Cette formation est réalisable en anglais, espagnol et italien. Responsable : Alain Giliberti FR Juin Martigues RMA FR Oct Rueil rru Projets - Gestion des Projets Peut être adapté à vos besoins spécifiques et organisé dans le lieu de votre choix Pour d autres programmes intra, merci de consulter le chapitre Formation Intra-entreprise page 224 Raffinage - Chimie 221

9 Projets - Gestion des Projets PGP / DEMANT Démantèlement d unités industrielles 3 Jours Niveau : Fondamentaux Optimiser la réalisation d un démantèlement en tenant compte de la réglementation et des risques HSE. Personnel d encadrement du Maître d Ouvrage et de l Ingénierie responsable de piloter les travaux de démantèlement d une installation industrielle, quel que soit l objectif de ce démantèlement. --Être capable d organiser et de planifier un chantier de démantèlement dans le respect de la réglementation. --Savoir gérer ce chantier comme un projet (maîtrise de la Sécurité, estimation et contrôle des coûts et du planning). --Être capable de sélectionner les technologies les mieux adaptées aux équipements et aux produits concernés. --Savoir préserver tout au long du chantier l environnement et optimiser le traitement des déchets. --Exemples concrets de démantèlements récents dans l industrie pétrochimique. --Analyses d incidents réels survenus au cours de démantèlements. --Échanges d expériences entre les participants. Organisation et planification du démantèlement État initial et état final souhaité. Réglementation applicable selon les unités et les types de produits. Plan d Exécution du démantèlement, revue avec l Administration et le Maître d Ouvrage. Contrats de déconstruction : types, éléments constitutifs, mode de gestion, interfaces. Planification de la réception et de la fin de travaux. Critères d acceptation. Identification et maîtrise des risques sécurité et environnement Identification et plan de maîtrise des risques. Assurance Zéro Énergie. Étude d impact environnemental. Maîtrise de la pollution des sols, des eaux et de la nappe phréatique. Dépollution des sols : justification, évaluation de l état initial, techniques et coûts de dépollution. Filières d élimination et de recyclage des déchets (solides inertes, métaux recyclables et toxiques, amiante et fibres). Technologies de démantèlement Démantèlement d ouvrages de grande hauteur : meilleures technologies disponibles. Techniques de destruction des ouvrages en béton et des fondations. Démantèlement des bacs de stockage. Gros matériels spécifiques, précautions à prendre, contrôles réglementaires. Estimation et contrôle du coût et du planning du chantier Méthodes et bases de données d estimation. Optimisation des coûts. Préparation des travaux. Élaboration du planning et du chemin critique. Contrôle de l avancement coût et délai. Responsable : Alain Boyard FR Juin Rueil rru Peut être adapté à vos besoins spécifiques et organisé dans le lieu de votre choix Pour d autres programmes intra, merci de consulter le chapitre Formation Intra-entreprise page Raffinage - Chimie

10 Projets - Gestion des Projets

Organisation de la Maintenance et des Travaux

Organisation de la Maintenance et des Travaux Organisation de la Maintenance et des Travaux Politique de Maintenance et Fiabilisation des Installations...p. 191...p. 192 à 199 Politique de Maintenance et Fiabilisation des Installations OMT / GEMA

Plus en détail

Vos besoins, nos obligations

Vos besoins, nos obligations S Ingénierie Assistance Technique - Conseil Management des projets Prévention des risques Vos besoins, nos obligations Contact: Mr EL AAMRANI Saïd, Gérant 43 rue des Hirondelles, BP 600-68 76330 Notre

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

S engager pour gagner la confiance

S engager pour gagner la confiance Services S engager pour gagner la confiance Depuis 1934, les femmes et les hommes de COURBON mobilisent leurs énergies pour la réussite de vos projets. Les équipes COURBON sont présentes tout au long du

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT. 8 modules de management intégrés. www.red-on-line.net

HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT. 8 modules de management intégrés. www.red-on-line.net HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT 8 modules de management intégrés www.red-on-line.net www.red-on-line.net HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT 1. 2. 3. 1. 4. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 5. 1.

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Améliorer Processus de Production et Qualité. Solution MES - LIMS chez Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes

Améliorer Processus de Production et Qualité. Solution MES - LIMS chez Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes Améliorer Processus de Production et Qualité Solution MES - LIMS chez Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes La forte intégration entre le MES et le LIMS garantit un contrôle qualité efficace Salzgitter

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Terminologie Les solutions pour le client Les marchés La prestation L évaluation des postes Les entreprises Durée

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

Planifier et suivre un projet 03 jours 18,19 et 20 Mai 2014 S entraîner à la gestion de projet à travers une étude de cas

Planifier et suivre un projet 03 jours 18,19 et 20 Mai 2014 S entraîner à la gestion de projet à travers une étude de cas Lieu: Institut Univers (Akbou - Bejaia Algérie) Planifier et suivre un projet 03 jours 18,19 et 20 Mai 2014 S entraîner à la gestion de projet à travers une étude de cas 05 jours 01,02,03,04 et 05 juin

Plus en détail

Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com

Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com F.S. Concept Concepteur de vos formations Catalogue janv 2012 Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Cycle de formation Gestion de projet

Cycle de formation Gestion de projet Cycle de formation Gestion de projet Mener avec succès la conduite d un projet nécessite, pour son responsable, une expertise technique mais également un management efficace par la prise en compte globale

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Plan de modernisation des installations industrielles

Plan de modernisation des installations industrielles Plan de modernisation des installations industrielles 1 Sommaire 1 - Contexte - Introduction 2 - Réglementation 3 - Périmètre 4 - Guides techniques 5 - Synthèse : périmètre-actions 2 1 Contexte - Introduction

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management FORMATIONS 2014-2015 Énergies Formations métiers certifiantes ISO 50001 et audit de systèmes de management Audit énergétique NF EN 16247 : bâtiment et industrie - Méthodologie d audit énergétique NF EN

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle

Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle Institut Technologique de Maintenance industrielle Tél. : 418 962-9848 poste 222 Téléc. : 418 968-8205 abdeljalil.chaouki@itmi.ca www.itmi.ca

Plus en détail

La surveillance de la fabrication des équipements des centrales nucléaires pour EDF Création de l EMIB

La surveillance de la fabrication des équipements des centrales nucléaires pour EDF Création de l EMIB La surveillance de la fabrication des équipements des centrales nucléaires pour EDF Création de l EMIB Journées Techniques AFIAP du 14 mai 2013 C. Boveyron D. Dhennin (EDF/CEIDRE) 1 1 - CT du lundi 4 octobre

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités Chapitre 1 Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités La politique de maintenance, entre prévention et correction 25 f Qu est-ce que le «préventif» et le «correctif»?

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT FORMATION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT Présentation rapide Jamal Achiq Consultant - Formateur sur le management de projet, MS Project, et EPM Certifications: Management de projet : «PRINCE2, Praticien»

Plus en détail

Sécurité - Hygiène - Environnement

Sécurité - Hygiène - Environnement 230 Raffinage - Chimie - 2014 ANALYSES PRODUITS MOUVEMENTS STOCKAGE PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE RAFFINAGE GAZ PÉTROCHIMIE CHIMIE Sécurité - MATÉRIELS MATÉRIAUX CORROSION INSPECTION Hygiène - ÉNERGIE MATÉRIEL

Plus en détail

Gestion de Projet pour Microsoft Dynamics AX Solution pour les Sociétés de Services et d Ingénierie

Gestion de Projet pour Microsoft Dynamics AX Solution pour les Sociétés de Services et d Ingénierie Gestion de Projet pour Microsoft Dynamics AX Solution pour les Sociétés de Services et d Ingénierie Positionnement et Ciblage Métiers Fort de son expérience sur Microsoft Dynamics AX et particulièrement

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Supervision & Maintenance des centrales photovoltaïques en toiture GARANTIR LA PERFORMANCE DE VOS INVESTISSEMENTS DANS LE TEMPS

Supervision & Maintenance des centrales photovoltaïques en toiture GARANTIR LA PERFORMANCE DE VOS INVESTISSEMENTS DANS LE TEMPS Supervision & Maintenance des centrales photovoltaïques en toiture GARANTIR LA PERFORMANCE DE VOS INVESTISSEMENTS DANS LE TEMPS 2 EDF ENR Solaire La Supervision-Maintenance des toitures photovoltaïques

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de support technique maintenance industrielle Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle

Plus en détail

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali 1 Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur direct) Collaboration Subordonnés

Plus en détail

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux Appellations Agent / Agente de contrôle destructif en mécanique et travail des métaux Contrôleur-vérificateur / Contrôleuse-vérificatrice en mécanique Agent / Agente de contrôle non destructif en mécanique

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle 2 isrs 7 : pour la santé de votre entreprise Pour répondre à l accroissement des multiples exigences de vos Parties Intéressées,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2)

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2) Etude de cas 1 : La société Lebreton fabrique un produit A dont la nomenclature est la suivante (les chiffres entre parenthèses indiquent le nombre de composants dans un composé de niveau immédiatement

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION Siège social : 23, rue du Départ / 75014 PARIS Tél. : +33 (0) 1 40 64 70 25 Fax : +33 (0) 1 40 64 74 63 contact@exid.fr

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

ANAC INDUS. Analyses d huile pour applications industrielles

ANAC INDUS. Analyses d huile pour applications industrielles ANAC INDUS Analyses d huile pour applications industrielles ANAC INDUS : l outil indispensable pour optimiser vos coûts d exploitation L huile en service au cœur de vos équipements recèle des informations

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 Table des matières 1. Généralités Introduction Table des matières Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 2. Politique de sécurité Accueil et formation des nouveaux engagés

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

Gestion réussie d un portefeuille de projets

Gestion réussie d un portefeuille de projets Gestion réussie d un portefeuille de projets Daniel Carrel CEO K I M O r g a n i s a t i o n Royal Savoy, Lausanne 24 novembre 2006 22-oct.-06-1 Agenda Introduction Du projet au portefeuille de projets

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE MINISTERE DE L ENERGIE ET REPUBLIQUE DU MALI DE L HYDRAULIQUE Un Peuple Un But Une Foi ***** ***** DIRECTION NATIONALE DE L ENERGIE ***** PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A

Plus en détail

Pétrole & Gaz Traitement des Eaux Constructions Industrielles

Pétrole & Gaz Traitement des Eaux Constructions Industrielles Pétrole & Gaz Traitement des Eaux Constructions Industrielles PROFIL Raison Sociale: E.P.P.M «Engineering Procurement & Project Management» Capital Social: 5 000 000 $ Date de Création: 1993 Forme Juridique:

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL SOMMAIRE I. TRANSITION ENVIRONNEMENTALE II. TRANSITION DIGITALE III. ORGANISATION DURABLE DES ENTREPRISES IV. TECHNIQUES ET FILIERES METIERS 2 I- Transition

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 Objectif : découverte du logiciel Microsoft Project 2003 Un compte-rendu est à rendre en fin de séance (avec évidemment une introduction et une conclusion).

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning La planification est un outil indispensable de management de projet, un moyen essentiel de prise de décisions pour le chef de projet : pour définir les travaux à réaliser, fixer des objectifs, coordonner

Plus en détail

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM)

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) La démarche PLM La GDT dans le Système d Information informatisé Les bénéfices Muriel Pinel Laurent Tabourot Amphis pour entreprises

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

Cycle d e de f ormation fformation formation en Management de Pro ement de Pro ets selon la méthodologie PMI Tunis 2013

Cycle d e de f ormation fformation formation en Management de Pro ement de Pro ets selon la méthodologie PMI Tunis 2013 Cycle de formation en Management de Projets selon la méthodologie PMI Tunis 2013 Objectifs Contrairement au schéma classique de la gestion de projet portant l intérêt unique sur les 3 critères (coûts,

Plus en détail

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES HYDRAULIQUE MOBILE 5 Stages de 4 jours ----- HM1 HM2 HM3 HM4 HM5 2 Stages SAUER DANFOSS de 2 jours ----- PVG 32 ----- POMPE 90 MOTEUR 51 ELECTRONIQUE EMBARQUEE

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Octobre 2013 1 / 24 SOMMAIRE 1) LE PROCESSUS DE SOUSCRIPTION 1.1) Quand souscrire les assurances construction? 1.2) Quels sont les

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux 3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux (111) Cette section présente une liste d actions recommandées qui devraient être mises en place par le gouvernement central

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

Fonctionnalités HSE PILOT. Groupe QFI www.hse-pilot.com

Fonctionnalités HSE PILOT. Groupe QFI www.hse-pilot.com Fonctionnalités HSE PILOT Groupe QFI www.hse-pilot.com Module produit chimique RECENSEMENT DES PRODUITS Les produits chimiques sont omniprésents dans les entreprises. La gestion qui leur est associée peut

Plus en détail

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement Des modules d une filière (Master) dans le domaine «La gestion de l environnement et des déchets industrielles» L exemple de l Allemagne Otto Schmidt En RFA, l Autriche et la Suisse allemande: Des Masters

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile 1 4 Les De plus en plus d organisations voient l Agilité comme une piste de solution aux problèmes auxquels elles sont confrontées. Par ailleurs,

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4)

Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4) Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4) DOCUMENT DE REFERENCE Ce document présente le contexte relatif à l organisation des formations «amiante sous-section 4» : Les compétences

Plus en détail

PLANIFICATION & GESTION DE PROJETS

PLANIFICATION & GESTION DE PROJETS Séminaire de Formation: PLANIFICATION & GESTION DE PROJETS BAMAKO Sommaire Présentation ---------------------------------------------- 3 Le Contexte ---------------------------------------------- 4 Objectifs

Plus en détail

Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE

Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE Chimie Industrielle (anciennement : Industries chimiques et pharmaceutiques)

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCUTURES DE CONTROLES

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCUTURES DE CONTROLES MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCUTURES DE CONTROLES I- INTRODUCTION I-1 CADRE JURIDIQUE, RATTACHEMENT HIERARCHIQUE ET ORGANISATION I-2 ATTRIBUTIONS I-3 MISSIONS

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

FORMATION GENERALE DES OPERATEURS DE CONTROLE D'ETANCHEITE NIVEAU 1

FORMATION GENERALE DES OPERATEURS DE CONTROLE D'ETANCHEITE NIVEAU 1 87 CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN ETANCHEITE NIVEAU 1 NIVEAU 2 Stage GE10 + Stage GE11 + 3 mois minimum d'expérience professionnelle accès direct Stage GE20

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL 15 e École d été en évaluation environnementale Évaluation de la durabilité du développement urbain et industriel : outils d analyse de l empreinte écologique et des impacts sociaux et sanitaires Douala,Hôtel

Plus en détail

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF»

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Michel BOURLOUX 06/03/2013) LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Sommaire 1. Préambule 1.1 Les Besoins

Plus en détail

Gérez vos coûts de projet intelligemment

Gérez vos coûts de projet intelligemment Gérez vos coûts de projet intelligemment À propos de De nos jours, les projets en immobilisation sont de plus en plus gros, de plus en plus complexes. Sans une analyse exhaustive de la valeur acquise,

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning MSproject :Guide d utilisation MSProject Formation BTS Ce document ressource, complément au TP projet maison simplifié, vous guidera pour réaliser la planification (partie 1). Les étapes sont : A :Planifier

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail