Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys"

Transcription

1 Mise en place des projets collaboratifs public-privé dans les TIC à l entreprise Cynapsys 22 Septembre, Pôle Elghazala, Ariana Imed AMMAR Manager AGENDA Présentation de CYNAPSYS Vision et Stratégie de CYNAPSYS: Missions et Objectifs Créneaux porteurs de CYNAPSYS Importance de la R&DI au sein des entreprises Gouvernance Moyens de financements 1

2 PRESENTATION Création Collaborateurs Implantation Mission Références Tunisie Pôle Technologique Elgazala Allemagne Munich France Paris Accompagner nos clients et partenaires pour la mise en place de solutions TIC innovantes. Sagem, Siemens, Mentum Associations Get-it - Tunisian IT consortium CRENEAUX PORTEURS DE CYNAPSYS Systèmes d information Mobilité Automobile E-Health Finance Equipements Multimédia Embarqué Telecom Smart-House Energies Renouvelables 2

3 VISION: La valorisation est l activité clé Education Recherche Valorisation VISION: Recherche et Innovation ARGENT IDEES 3

4 Projets R DI à Cynapsys 21 PFE sur les Systèmes d information, Systèmes Embarqués, électronique, Industriel, Mobilité et Cloud Computing 4 Thèses de doctorat en collaboration avec des Laboratoires de Recherche financées par Cynapsys, sur des projets innovants: Smart House, E- Health, Energie Management et Multimédia 3D Un Projet PIRD soumis en Mai 2011 au ministère de l Industrie et de la Technologie: Prime au titre d'investissements dans la Recherche et le Développement Opportunités de soumissions d autre types de projets vers la fin 2011 et en collaboration avec les centres techniques et les laboratoires de recherche -PNRI: Programme National de Promotion de l'innovation Technologique -VRR: Valorisation des Résultats de la Recherche Participation à des projets FP7: Framework Program 7, fin 2011 Collaboration avec des laboratoires de recherche Université de Napier à Edinburg de l Ecosse, ESEO à Angers, Mir Lab, USA, Importance de la R D en Tunisie: Points forts des TIC Tissu industriel bien établi dans les domaines électriques, mécatroniques, électroniques et informatiques. Grande part des exportations tunisiennes sont dans les produits de l industrie mécanique et électrique Plusieurs laboratoires et unités de recherche électronique, électrique, informatique Chercheurs et chercheuses motivés Publications reconnues mondialement articles dans des revues internationales indexées Des parrainages avec des laboratoires internationaux Des projets de recherche internationaux financement international (Europe, Japon, USA) Résultats concurrentiels brevets, startupscréées, Centre d innovation, Pépinière, Technopôles et pôles de compétitivité, etc financement industriel (formation, séminaires, prestation) 4

5 Insuffisances de la Tunisie dans le domaine des TIC Manque de valorisation internationale et industrielle. Manque de parrainage Industriel des laboratoires de recherche, malgré la plus value claire. Côté industrie:avec les lois économiques actuelles, c est plus facile d importer un produit ou un savoir faire que de faire recours aux compétences académiques Tunisiennes dans les laboratoires de recherche (gestion de l argent, payement des experts, etc.) Côté académique : avec la non autonomie des universités (contraintes financières, temporelles et académiques), c est plus commode de proposer un système théorique ou simulé que de développer un système opérationnel pour l industrie. Recommandations d amélioration des TIC 1. Synergie Entreprise-Entreprise-Université: Encourager les thèses d ingénierie financées et en milieu industriel. 2. Synergie Entreprise-Entreprise-Université: Encourager l intégration de l enseignant-chercheur dans le monde industriel 3. Gouvernance efficace: Activer les appels d offre transparents, compétitifs et attractifs financièrement pour des projets de recherche & développement à forte implication industrielle à l échelle nationale(pnri, VRR, PIRD) et internationale (FP7). 5

6 Gouvernance Rôle de l Etat Rôle de l Université R D Rôle de l Industrie Organisme Indépendant de synergie Gouvernance Rôle de l Etat Législation Nationale de la propriété intellectuelle Création des marchés Soutien à travers des fonds pour la R&D Appui et Incitation ( valorisation du R&D, innovation, structure de recherche,..) Rôle des Universités Politique de R&D et networking Ouverture sur le monde socio-économique Migration vers une Structure EPST: Etablissement Publique à Caractère Scientifique et Technologique Rôle de l Industrie Financement de la R&DI Collaboration sur des projets conjoints Exploitation des licences, Marketing et Commercialisation 6

7 Perspective Une bonne gouvernance qui traduira la création d un organisme indépendant qui sert à réduire l écart entre université industrie en matière de R D Acteurs: - Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche - Ministère de l industrie et de la technologie - Ministère de la finance et Ministère de commerce - Investisseurs privés - Universités - Industries - Représentants du secteur privé - Centres techniques Un modèle simple à retenir: l Approche sectorielle peut conduire à un progrès social POLITIQUE ET POUVOIR DE DECISION PROGRES SOCIAL COMMENT? TECHNOLOGIE TECHNIQUES INNOVATION ECONOMIE 7

8 8

LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE

LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE PROGRAMME DE MODERNISATION INDUSTRIELLE LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE TERRITOIRES MÉTROPOLITAINS INNOVANTS : Technopoles et pôles de compétitivité Tunis 19 et 20 juin 2007

Plus en détail

19 au 23 Juillet 2011

19 au 23 Juillet 2011 Your gateway to IT development Présentation de la société L'école d'été de l innovation en Tunisie du 19 au 23 Juillet 2011 De l'idée au système «Conception, développement, évaluation et présentation»

Plus en détail

Le MIC: Une idée des réalisations

Le MIC: Une idée des réalisations Le MIC: Une idée des réalisations ission du MIC Le MIC est le fruit d un partenariat qui a été signé en Juillet 2006 entre: Le gouvernement tunisien Microsoft pour soutenir la stratégie de la Republique

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES STRUCTURES DE RECHERCHE EN STIC

CARTOGRAPHIE DES STRUCTURES DE RECHERCHE EN STIC Vendredi 1 er & Samedi 2 Octobre 2010 Hôtel Ramada Plaza Gammarth, Tunisie CARTOGRAPHIE DES STRUCTES DE RECHERCHE EN STIC Farouk Kamoun Professeur Emérite, membre du Laboratoire CRISTAL, ENSI Directeur

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

Les mécanismes de financement de l innovation

Les mécanismes de financement de l innovation REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE L ENERGIE ET DES MINES Les mécanismes de financement de l innovation Amira Ben Mohamed Direction Générale de l Innovation et du Développement Technologique

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité www.capdigital.com 8 marchés prioritaires MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME ENTREPRISE ETAT Et des leviers pour les

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Distribution et marketing de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services 3 minutes pour tout savoir sur Orange Consulting le conseil par Orange Business Services la technologie digitale est partout et n a jamais été aussi riche en promesses Notre ambition dans notre plan stratégique

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

Intitulé du Projet :

Intitulé du Projet : MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE CARTHAGE Intitulé du Projet : '' Renforcement des Capacités de Planification, de Gestion et de Suivi de l Université de

Plus en détail

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM Journée EcoInnovation et Biodiversité 21 mai 2014 - Contact: Catherine de Roincé, catherine.deroince@terroiko.fr Historique d une start-up issue de la recherche

Plus en détail

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Initiative «Digital Lëtzebuerg» Pour la définition, l élaboration et la mise en œuvre d une stratégie numérique globale pour le Luxembourg 1.

Plus en détail

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance La société STRATINNOV Nous sommes un bureau d études spécialisé dans l accompagnement des entreprises

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Management des Systèmes d Information, spécialité Management et Technologies

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise de l'énergie et environnement de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

développement innovation

développement innovation phases d un projet de recherche développement innovation Programme, projet et opération Programme : un ensemble de projets concourant à un même objectif. Projet : un ensemble finalisé d activités et d

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012 Le Valenciennois accueille la journée «TRANSPORT & MOBILITE» dans le cadre de la Semaine de l Innovation La troisième édition de la Semaine de l Innovation se tiendra du 26 au 30 novembre 2012. Depuis

Plus en détail

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc»

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Royaume du Maroc Premier Ministre Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications «Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Synthèse des résultats de l étude réalisée

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables.

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables. 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» L offre de formation Formation à distance Formation continue 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» 1- Présentation du nouveau régime LMD : A

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Licence et Master E.E.A.

Licence et Master E.E.A. Licence et Master E.E.A. N. Galopin & F. Camus UFR PHITEM 2 avril 2015 Spécialités des Masters 2 De roulement des E tudes Apre s le Master? De roulement des e tudes Locaux et environnement ge ographique

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

IT for Innovative Services (ITIS)

IT for Innovative Services (ITIS) DÉpartement RDI IT for Innovative Services (ITIS) Le département «IT for Innovative Services» (ITIS) du LIST conçoit des services IT innovants dans une démarche d innovation ouverte intégrant l ensemble

Plus en détail

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans.

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Aider le créateur à préciser son plan d entreprise et à procéder à des vérifications a minima techniques et juridiques pour

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Conférence de presse. Mardi 14 mai 2013. Aéropole de Charleroi

Conférence de presse. Mardi 14 mai 2013. Aéropole de Charleroi devient Conférence de presse Mardi 14 mai 2013 Aéropole de Charleroi Communiqué de presse Biopark Incubator devient i-tech Incubator En avril 2012 était inauguré le Biopark Incubator. Aujourd hui, la pépinière

Plus en détail

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Projet Tempus Go-Univ 544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Renforcement de la GOuvernance dans les UNIVersités marocaines à travers la mise en œuvre du Code Marocain de bonnes pratiques de gouvernance

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. La Grande Ecole des Télécommunications. et des Technologies de l Information

FORMATION CONTINUE. La Grande Ecole des Télécommunications. et des Technologies de l Information FORMATION CONTINUE La Grande Ecole des Télécommunications et des Technologies de l Information Contact : M. HILALI Abdelaziz Centre de Formation Continue de l INPT Avenue Allal Al Fassi, Madinat Al Irfane,

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce

Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce «profil» S orienter (éventuellement se réorienter) dans

Plus en détail

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin.

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Pour vous garantir un recrutement éfficace 1. Une phase de préparation en amont Pour sélectionner les apprentis

Plus en détail

INITIATIVE HPC-PME Calcul haute performance pour les PME

INITIATIVE HPC-PME Calcul haute performance pour les PME INITIATIVE HPC-PME Calcul haute performance pour les PME Pourquoi la simulation numérique? «La simulation est une extension ou une généralisation de l expérience» Théorie Expérimentation Simulation numérique

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

icn business school Creative thinking makes the difference * *La créativité fait la différence

icn business school Creative thinking makes the difference * *La créativité fait la différence icn business school Creative thinking makes the difference * *La créativité fait la différence Mission & valeurs Depuis 1905, ICN est la Grande École de management de l Est de la France, au cœur de l Europe.

Plus en détail

July 1, 2013. Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15

July 1, 2013. Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15 Mastère Spécialisé Big Data Stéphan Clémençon Télécom ParisTech July 1, 2013 Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15 Agenda Contexte et Opportunité Les grandes lignes

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité Direction générale opérationnelle Économie, Emploi et Recherche Département du Développement technologique Direction de l Accompagnement de la Recherche Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat :

Plus en détail

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement PRESIDENCE DU FASO BURKINA FASO = = = = = = = Unité Progrès Justice Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement Recommandations de la Première Session du CPI 5 6 Novembre 2009 0 SYNTHESE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande // La Base Académie // DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande Dispositif d accompagnement

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 2

Plus en détail

Un plan d'investissement pour l'europe

Un plan d'investissement pour l'europe Un plan d'investissement pour l'europe Le «triangle vertueux» INVESTISSEMENT RÉFORMES STRUCTURELLES RESPONSABILITÉ BUDGÉTAIRE 1 Un plan d'investissement pour l'europe MOBILISATION DE FINANCEMENTS POUR

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

Le WACC est-il le coût du capital?

Le WACC est-il le coût du capital? Echanges d'expériences Comptabilité et communication financière Dans une évaluation fondée sur la méthode DCF, l objectif premier du WACC est d intégrer l impact positif de la dette sur la valeur des actifs.

Plus en détail

Règles du concours de startups PulseContest

Règles du concours de startups PulseContest Règles du concours de startups PulseContest Article 1. Organisation Le présent concours est organisé par l Association La Cuisine du Web et la société Huawei France afin de soutenir l innovation et l entreprenariat

Plus en détail

Panorama des études à travers les filières. FEEL du 23 octobre 2014

Panorama des études à travers les filières. FEEL du 23 octobre 2014 Panorama des études à travers les filières FEEL du 23 octobre 2014 Plan Structure générale des études à l'ensimag 1A : le tronc commun 2A/3A : entrée dans les filières et spécialisation Modalités du choix

Plus en détail

La remise des prix se tiendra le 24 septembre (après-midi) dans le cadre de la Nantes Digital Week à La Cité à Nantes.

La remise des prix se tiendra le 24 septembre (après-midi) dans le cadre de la Nantes Digital Week à La Cité à Nantes. ATTENTION CETTE ANNEE CHANGEMENT DE FORMAT Dossier de candidature Candidature à transmettre avant le 2 juin 2015 à Carole Balzano (cbalzano@images-etreseaux.com) La remise des prix se tiendra le 24 septembre

Plus en détail

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul Université de Carthage Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Le mot du responsable Le master de recherche «Finance des Entreprises

Plus en détail

Qualité de Service des réseaux fixes: Défis du Régulateur

Qualité de Service des réseaux fixes: Défis du Régulateur 8 ème Réunion annuelle de FRATEL 8, 9 decembre 2010, Ouagadougou Qualité de Service des réseaux fixes: Défis du Régulateur Sihem Trabelsi Chef de Service Unité Internet et Adressage Tunisie (INT T) Email

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Activité iié et Résultats annuels 2013 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 26 février 2014 SOMMAIRE ALTEN, leader européen sur le

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Le groupe TELNET. 4 sites en Tunisie et 4 sites à l étranger. 20.5 M $ de Chiffre d Affaires en 2010. 600 employés dont 550 ingénieurs

Le groupe TELNET. 4 sites en Tunisie et 4 sites à l étranger. 20.5 M $ de Chiffre d Affaires en 2010. 600 employés dont 550 ingénieurs Le groupe TELNET Plus de 17 années d expérience 20.5 M $ de Chiffre d Affaires en 2010 600 employés dont 550 ingénieurs 4 sites en Tunisie et 4 sites à l étranger Partenariat avec des institutions internationales

Plus en détail

Atelier A6 : Editeurs de Logiciels, comment construire votre écosystème avec les Partenaires Revendeurs IBM?

Atelier A6 : Editeurs de Logiciels, comment construire votre écosystème avec les Partenaires Revendeurs IBM? Atelier A6 : Editeurs de Logiciels, comment construire votre écosystème avec les Partenaires Revendeurs IBM? Nicolas SUCHWALKO - IBM Ecosystem Development Frédéric DERIEUX - FRAME Sales Specialist AIM

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB SOUMISSION DE PROJETS AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB PRINCIPES ET PROCEDURE La mission de la est de fédérer, piloter et soutenir des actions de recherche proposées par les laboratoires et chercheurs

Plus en détail

Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment

Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre - Rennes - Le Liberté Portage salarial, couveuse, incubateur : entreprendre différemment Animé par : Anne-Marie DURAND Ad missions Laurent

Plus en détail

L informatique à l IN2P3 et le rôle du Chargé de Mission

L informatique à l IN2P3 et le rôle du Chargé de Mission L informatique à l IN2P3 et le rôle du Chargé de Mission Giovanni Lamanna Réunion du comité des DUs 29 avril 2013 Plan - Présentation du Charge de Mission pour l Informatique - Lettre de mission: défis

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

www.utseus.com Université de Technologie Sino-Européenne de l Université de Shanghai

www.utseus.com Université de Technologie Sino-Européenne de l Université de Shanghai Université de Technologie Sino-Européenne de l Université de Shanghai L Université de Technologie Sino-Européenne FORMATION Créée en 2005 1 200 étudiants 100 étudiants internationaux 6 universités partenaires

Plus en détail

Business Lunch 26 septembre 2014

Business Lunch 26 septembre 2014 26 septembre 2014 Présentation de Membres de Telecom Valley INNO TSD METCH CONSULTING MONACO TELECOM SOFTEAM CADEXTAN Actualité du réseau Les actualités «Social» de SYNTEC NUMERIQUE par Valérie Roulleau,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Avez-vous votre plan marketing?

Avez-vous votre plan marketing? Katherine Ducharme Conseillère en commercialisation, MAPAQ Agri-Vision 28 janvier 2014 Pourquoi un plan marketing? «Faire des affaires sans disposer d'un plan marketing, c'est comme conduire sans avoir

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES PME DANS LEUR DÉMARCHE D'INNOVATION. Réunion du 26 juin 2015. Rapport du Président CONSEIL RÉGIONAL N A.S.12

ACCOMPAGNEMENT DES PME DANS LEUR DÉMARCHE D'INNOVATION. Réunion du 26 juin 2015. Rapport du Président CONSEIL RÉGIONAL N A.S.12 CONSEIL RÉGIONAL Réunion du 26 juin 2015 Rapport du Président N A.S.12 ACCOMPAGNEMENT DES PME DANS LEUR DÉMARCHE D'INNOVATION 15 rue de l'ancienne Comédie CS 70575 86021 Poitiers Cedex Tél. 05-49-55-77-00

Plus en détail

DELIBERATION N CR 31-14

DELIBERATION N CR 31-14 1 CR 31-14 DELIBERATION N CR 31-14 DU 20 JUIN 2014 RENFORCER ET SPÉCIALISER LA GAMME RÉGIONALE D'INVESTISSEMENT EN FONDS PROPRES : FONDS NUMERIQUE, SILVER ECONOMIE ET ILE-DE- FRANCE CAPITAL 2 LE CONSEIL

Plus en détail

PROJET CREATION D INCUBATEURS SCIENTIFIQUES A L UNIVERSITE L ELEMENTS POUR LA DECISION

PROJET CREATION D INCUBATEURS SCIENTIFIQUES A L UNIVERSITE L ELEMENTS POUR LA DECISION UNIVERSITE D ORAND ORAN-UNIVERSITE EURO-MED TETHYS JOURNEES D ETUDES D VALORISATION, INCUBATEURS & PEPINIERES D ENTREPRISES D ORAN 17-18 18 FEVRIER 2007 PROJET CREATION D INCUBATEURS D SCIENTIFIQUES A

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ecole Supérieure d Agriculture de Mograne

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ecole Supérieure d Agriculture de Mograne REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Institution de la Recherche et de l Enseignement Supérieur Agricoles Université Carthage

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012)

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Afin de mener à bien leurs activités de recherche, les enseignants chargés de cours

Plus en détail

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain»

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain» Alma Consulting Group «Vos économies d aujourdd aujourd hui sont vos investissements de demain» 1 Alma Consulting Group en quelques chiffres Société créée en 1986 CA 2008 : 252 M Capital social : 70 M

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance et banque de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE UNE FISCALITÉ ADAPTÉE AU SERVICE DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L INVESTISSEMENT 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN 2 3 4 TAUX EFFECTIF D IMPOSITION COMPÉTITIF L étude KPMG Competitive Alternative (2014) compare

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE EN MANAGEMENT ET ECONOMIE DU NUMERIQUE (LIPMeN)

LICENCE PROFESSIONNELLE EN MANAGEMENT ET ECONOMIE DU NUMERIQUE (LIPMeN) LICENCE PROFESSIONNELLE EN MANAGEMENT ET ECONOMIE DU NUMERIQUE (LIPMeN) Domaine : Sciences et Techniques Mention : Management et Economie du Numérique La formation se déroule sur trois (3) ans (6 semestres).

Plus en détail

MÉMOIRE. 1 Mémoire 2013/2014 UVic

MÉMOIRE. 1 Mémoire 2013/2014 UVic MÉMOIRE UVic Annual Report (en): www.uvic.cat/en/uvic-figures Mémoire UVic (fr): www.uvic.cat/fr/le-modele Memoria UVic (es): www.uvic.cat/es/la-uvic-en-cifras Memòria UVic (ca): www.uvic.cat/la-uvic-ucc-en-xifres

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail