Concevoir une nouvelle installation de chauffage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concevoir une nouvelle installation de chauffage"

Transcription

1 Concevoir une nouvelle installation de chauffage A quoi faut-il être attentif lorsque l on remplace une installation de chauffage? Ir. M. Demol Concevoir une nouvelle installation de chauffage A quoi faut-il être attentif lorsque l on remplace une installation de chauffage? Choix du combustible Dimensionnement de la chaudière Choix de la chaudière et du brûleur Choix du circuit hydraulique et de la régulation Adaptation des équipements auxiliaires 1

2 Fuel ou gaz? L'efficacité énergétique Fuel Gaz Rendement 86 % 92 % 102 % Attention à la dégradation du rendement de la chaudière fuel, lié à l encrassement progressif des surfaces de chauffe Fuel ou gaz? La production de CO 2 1 kwh gaz = 0,2 kg CO 2 1 kwh fuel = 0,265 kg CO 2 Emission de CO 2 du gaz = 75% émission de CO 2 du fuel 2

3 L'investissement Fuel ou gaz? Gaz Fuel Chaudière et brûleur Raccordement à la cheminée Tuyauterie d'alimentation du brûleur, filtre à gaz, robinet d'isolement Raccordement au réseau gaz (dont le coût est négociable) Tuyauterie d'alimentation du brûleur, filtre à fuel, robinet, pompe à fuel Cuve à fuel (enterrée, en cave ou extérieure) Equipements de protection : détection des fuites de gaz, vannes électromagnétiques Fuel ou gaz? Le coût du combustible En moyenne, de 1996 à 2001, le gaz a été 8 % (tarif ND2 - pour les consommateurs de moins de m³/an) plus cher que le fuel (au tarif officiel). Si ristourne de 5 % sur le prix officiel du fuel, différence de 13 %. (Le tarif ND3 est environ 2% moins cher) 3

4 Le coût du combustible Fuel ou gaz? L'approvisionnement et le suivi des consommations Gaz : livraison continue Fuel : disponible sur tout le territoire Gaz : facturation mensuelle et suivi facile des consommations ( détection des dérives éventuelles) Fuel : comptabilité énergétique mensuelle impossible sans compteur fuel sur les brûleurs (et leur relevé). Seul un suivi annuel est possible, et encore avec mesure précise des stocks en cuve au moment des livraisons. 4

5 Fuel ou gaz? L'entretien Fuel : AR 78 Gaz : pas de réglementation, mais Future réglementation fuel + gaz Les émissions polluantes Fuel : stockage, transport Gaz : moins de Nox Autres utilisations Synthèse des avantages Pour le gaz Le meilleur rendement grâce aux chaudières à condensation Emission de CO2 moindre de 25 % (à consommation égale) Emission de NOx et de SO2 moindre Approvisionnement continu (absence de stockage) Suivi facile des consommations Et... Avec la libéralisation, il devrait y avoir possibilités également de négociation des prix Pour le fuel Combustible le moins cher et négociation des prix possible Disponible sur tout le territoire 5

6 Dimensionnement de la chaudière Rappel : Impact du surdimensionnement de la chaudière et du brûleur : Surinvestissement, Augmentation des pertes à l arrêt, Augmentation des émissions polluantes et de l encrassement Dimensionnement de la chaudière NBN B : La puissance utile de la (des) chaudière(s) doit donc être supérieure ou égale à : P TOT > (P ti + 0,5 P vi ) x (1 + M 0 + M cw ) où: P tot = déperditions calorifiques totales du bâtiment [W] P ti = déperditions par transmission de tous les locaux [W] P vi = déperditions par ventilation de tous les locaux [W] M 0 = majoration pour l'orientation (selon NBN B62-003) M cw = majoration pour les parois froides (selon NBN B62-003) Remarque : dans le cas d'une ventilation mécanique, il faut tenir compte, lors du calcul des déperditions, de la totalité des déperditions par ventilation mécanique de tous les locaux. 6

7 Les déperditions -8 C 20 C Données nécessaires la surface et la composition de toutes les parois qui entourent le volume chauffé du bâtiment : murs extérieurs, murs intérieurs en contact avec des locaux non chauffés, portes et fenêtres, planchers sur sol, sur cave, sur vide ventilé, toiture ou plafond sous grenier non chauffé, coupoles,... les températures de consigne de chacune des zones intérieures 7

8 Données nécessaires Mauvaises méthodes en sommant la puissance des radiateurs existants les radiateurs sont presque toujours surdimensionnés ou en appliquant une proportionnelle au volume du bâtiment, du type W/m³ puissance nettement supérieure à la réalité c'est la surface déperditive qui définit les besoins de chaleur, pas le volume chauffé ou en reprenant la puissance des chaudières existantes les anciennes chaudières sont presque toujours surdimensionnées les bâtiments anciens ont souvent fait l'objet d'améliorations énergétiques (double vitrage, isolation de toiture,...) les chaudières ont un meilleur rendement utile 8

9 Faut-il surdimensionner la chaudière pour permettre l'intermittence? Selon la NBN B : oui Cahier des charges 105 et CSTC : non si on dimensionne les radiateurs en 80 /60 27% de surdimensionnement des émetteurs Moyenne sur la saison de chauffe : + de 100 % de surpuissance Arrêt du ralenti par froid extrême Vérification du dimensionnement Puissance ancienne chaudière = Puissance nouvelle chaudière Sur base des consommations antérieures ainsi que de l évaluation du rendement annuel de l ancienne installation! 9

10 Vérification du dimensionnement Vérification du dimensionnement : exemple m de long 20 m de large 6 m de haut Combles inoccupés et isolés Simple vitrage K

11 Vérification du dimensionnement : exemple Surface déperditive S : Façades et pignons : 2 x 6 m x 50 m = 600 m² 2 x 6 m x 20 m = 480 m² Sol et toit : 2 x 50 m x 20 m = m² Total = m² Volume chauffé V : 50 m x 20 m x 6 m = m³ V/S = m³ / m² = 3 Vérification du dimensionnement : exemple Puissance à installer : Entre : 20,2 + (33,8-20,2) x (100 70) / (150 70) = 25,3 W/m³ Et : 20,2 + (33,8-20,2) x (120 70) / (150 70) = 28,7 W/m³ Entre : 25,3 W/m³ x 6000 m³ = 152 kw Et : 28,7 W/m³ x 6000 m³ = 172 kw Ou pour Tint = 20 C et Text = -10 C : Entre : 152 kw x (20 - (-10 )) / (19 - (-8 )) = 169 kw Et : 172 kw x (20 - (-10 )) / (19 - (-8 )) = 191 kw 11

12 Surdimensionnement? A relativiser parfois! Car il s agit du surdimensionnement du brûleur, et non de la surface d échange de la chaudière Plus les surfaces d échange de la chaudière sont importantes, plus les températures des fumées seront faibles (diminution des pertes à la cheminée) Plus la plage de modulation du brûleur est grande, meilleures seront également les performances de la chaudière (voir plus loin) Choix de la chaudière - brûleur Evolution technologique en chaudières et brûleurs 12

13 Nouveaux concepts hydrauliques dépendant des exigences chaudières Brûleurs à condensation???? Chaudière fonte les chaudières en fonte s'adaptent aux chaufferies d'accès difficile car elles peuvent être montées sur place ; La fonte est plus cassante que l'acier et supporte mal les chocs thermiques Echange thermique diminuée de par les épaisseurs => nombreux chicanages et difficultés de nettoyage au combustible liquide. 13

14 Chaudière acier les chaudières en acier sont du type monobloc, étanches, et résistantes aux tensions thermiques; Echange thermique nettement améliorée, avec comme conséquence des risques plus importants de condensation et de corrosion en l absence de régulation appropriée. Chaudière acier inoxydable les chaudières en acier inoxydable résistent à la condensation, et n imposent plus aucune limite basse de température, Elles sont surtout utilisées dans le domaine de la condensation. Elles sont plus délicates à la fabrication. 14

15 Performances La législation impose un rendement minimal à toutes les chaudières vendues en Belgique. Les labels (OPTIMAZ pour le fuel et HR+/HR Top pour le gaz) ne garantissent guère plus. D'un autre côté, les chiffres annoncés par les fabricants ne représentent pas la réalité en exploitation et ne sont généralement pas comparables entre eux. Attention donc! Performances HR + «basse température»?? (rendement se situant entre HR+ et HRTop) Il ne s agit là que de performances améliorées, mais pas nécessairement de «basses températures d eau» En effet, plus une chaudière est performante, plus elle risque de condenser si on lui ramène de l eau à basse température!! Une vraie chaudière «basse température» ou «très basse température» doit être construite en matériaux résistant à la condensation! Car condensation il y aura! Cette chaudière pourra toutefois ne pas disposer du label «condensation», d un point de vue performances!, mais pourra fonctionner en température glissante, sans limite basse éventuelle! 15

16 Concept de chaudière : Grand ou faible volume d'eau? On rencontre sur le marché : des chaudières à faible volume d'eau (0,15.. 0,2 litre/kw) et perte de charge importante. En règle générale, ces chaudières imposent un débit d eau minimum (pour éviter les risques de surchauffe dans la chaudière) Une chaudière à faible volume d'eau a très peu d'inertie; elle peut donc réagir très rapidement à toute demande de variation de puissance, par exemple dans le cas d'une demande d'eau chaude sanitaire et d'une régulation avec priorité sanitaire. Concept de chaudière : On rencontre sur le marché : des chaudières à grand volume d'eau (plus de 1 litres/kw) et faible perte de charge. Une chaudière à grand volume d'eau a une plus grande inertie thermique. Ceci augmente les temps de fonctionnement des brûleurs et donc limite le nombre de démarrages du brûleur, source d'imbrûlés. Les chaudières à grand volume d'eau peuvent fonctionner sans circulation forcée. Lors du fonctionnement du brûleur, le débit d'eau interne circulant par thermosiphon est suffisant pour éviter tout risque pour la chaudière. Cette possibilité de fonctionner sans pompe d'irrigation simplifie grandement la conception des circuits de distribution, diminue les coûts d'investissement et d'exploitation. ET... 16

17 Concept de chaudière : Grand volume d'eau? Faible volume d'eau? Hydraulique simplifiée Concept de chaudière : Pour la condensation, il faut que la température d eau de retour soit la plus froide possible!!!! Pour une chaudière avec débit minimum, le T côté eau sera en général maximum de 20 C Pour une chaudière sans débit d eau minimum, le T côté eau pourra être de 45 C ou davantage 17

18 Circuit hydraulique : Circuit hydraulique : 18

19 Circuit hydraulique : Concept de chaudière : Attention : grand volume d eau ne veut pas dire nécessairement pas de débit d eau minimum!!!! En effet, encore faut-il que la construction de la chaudière soit telle qu il n existe aucun «point mort» côté eau, et qu il y ait une possibilité de circulation naturelle dans l enceinte de la chaudière pour évacuer l énergie produite par le brûleur sans SURCHAUFFE LOCALE 19

20 Concept de chaudière sans débit minimum imposé : Tubulure de départ Chambre de combustion (inox) Retour haute température Retour basse température 20

21 Evolution technologique Brûleur : Gaz ou mazout? Evolution technologique Brûleur gaz : atmosphérique atmosphérique assisté pulsé pulsé à prémélange total Brûleurs à condensation???? 21

22 Brûleur atmosphérique Avantages Le prix moindre. Une chaudière atmosphérique de conception "bas de gamme" coûte moins cher qu'une chaudière équipée d'un brûleur gaz pulsé. L'absence de bruit. Une chaudière atmosphérique ne comportant pas de ventilateur est nettement moins bruyante qu'un brûleur pulsé. La facilité de montage et de réglage. Possibilité de raccordement de plusieurs chaudières à une même cheminée Brûleur atmosphérique Inconvénients Un rendement saisonnier nettement dégradé, jusqu à 20% inférieur aux chaudières à brûleur pulsé. Cela provient fondamentalement des pertes à l arrêt! Dimension de cheminée beaucoup plus importante! Taux de rejets polluants et en particulier de NOx nettement supérieur aux autres technologies. 22

23 Brûleur Atmosphérique assisté Avantages Forte diminution des pertes à l arrêt grâce à l évacuation des fumées à la partie inférieure de la chaudière (la dépression dans le foyer est obtenue grâce à la présence d un ventilateur d extraction! Diminution des taux de rejets en NOx Surface au sol très faible! Démontable pour chaufferie difficile d accès Brûleur Optimagaz Avantages Forte diminution des pertes à l arrêt grâce à l évacuation des fumées à la partie inférieure de la chaudière (la dépression dans le foyer est obtenue grâce à la présence d un ventilateur d extraction! Diminution des taux de rejets en NOx Surface au sol très faible! Démontable pour chaufferie difficile d accès 23

24 Brûleur Pulsé (gaz ou mazout) Les chaudières actuelles pour ce type de brûleur sont dites "à foyer pressurisé", c'est-à-dire que le trajet des fumées dans la chaudière est assuré grâce à la pression fournie par le ventilateur du brûleur. Brûleur Pulsé (gaz ou mazout) Avantages Des pertes à l arrêt très faibles Maîtrise des taux de rejets en NOx (recyclage des fumées et chaudières à 3 parcours) Les faibles pertes à l'arrêt et la possibilité d'obtenir des rendements de combustion les plus élevés (sans condenser), font des chaudières à brûleur pulsé les chaudières les plus performantes dans le catégorie des chaudières dites "traditionnelles". Rendements améliorés par les possibilités de modulation du brûleur (jusqu à 25 à 30%) Inconvénients Coûts d installation Bruit 24

25 Brûleur Pulsé à prémélange total Avantages Faible taux de rejets NOx Rendements améliorés par les possibilités de modulation du brûleur (jusqu à 10% de charge) et les excès d air plus faibles Bruit nettement plus faible (grâce au ventilateur à courbe de pression plus plate) Brûleur 1, 2 allures ou modulant? 25

26 Brûleur 1, 2 allures ou modulant? Le brûleur 2 allures se justifie d'office à partir d'une puissance installée de 150 kw. Attention, il faut un brûleur à deux allures vraies réellement régulé en cascade et non un brûleur possédant une petite allure uniquement pour le démarrage et qui, en régime, fonctionne en 2ème allure, quels que soient les besoins. Le brûleur modulant se justifie plus difficilement, sauf dans le cas des brûleurs à prémélange! Pour celle-ci, le brûleur est intégré à la chaudière et ne demande pas de réglage compliqué. La plage de modulation est également plus importante (jusqu'à 25 % de la puissance pour les chaudières non à condensation). Dans cette gamme de chaudière, si un dispositif adapte automatiquement le débit d'air au débit de gaz, on a tout intérêt, quelle que soit la puissance, à choisir un modèle avec brûleur modulant Le brûleur à condensation : Paramètres influençant les performances des chaudières à condensation : La température des fumées à la cheminée, dépendant de : la température d eau de retour des consommateurs ; L efficacité de l échangeur (chaudière), c.a.d. sa surface d échange par rapport à la puissance brute. Plus sa surface d échange est grande, plus la température des fumées se rapproche de celle de l eau de retour. L excès d air de combustion, dépendant des : performances intrinsèques du brûleur, conditions de réglage du brûleur à la mise en service et lors des entretiens conditions atmosphériques 26

27 Le brûleur à condensation : La température des fumées : Les chaudières étant déjà surdimensionnées (pour des températures extérieures largement inférieures aux températures moyennes durant la saison de chauffe) L augmentation (relative) des surface de chauffe est obtenue par une capacité de modulation plus importante du brûleur jusqu à 10% de la puissance nominale. On obtient ainsi des températures de fumées de 0,5 C seulement supérieures à la température de retour de l eau!! L excès d air de combustion : Fortement variable à faible charge, l excès d air est régulé automatiquement au moyen d une sonde d oxygène dans les fumées qui corrige de manière continue, par modification de la vitesse du ventilateur, les variations du PCI du combustible, de la température et de la pression de l air de combustion, des variations de tirage de la cheminée... Le brûleur à condensation : 27

28 Le brûleur à condensation : Alors que pour la chaudière «haut rendement», l excès d air joue un rôle presque secondaire au niveau du rendement thermique, (de 1 à 2%) Pour la chaudière à condensation, cela devient pratiquement un MUST de disposer d un contrôle automatique de la qualité de combustion par : LA SONDE D OXYGENE En effet, l influence sur le rendement (en condensation) peut dépasser les 3 à 4% Et une chaudière peut ne plus condenser, simplement à cause de l excès d air au brûleur!!!! Brûleur à prémélange à tête géométriquement variable 28

29 Modulation du brûleur Flammes bleues bas NOx 29

30 Brûleurs radiants ou rayonnants Une application de cette technologie est le brûleur hémisphérique radiant. Il est composé d'une grille en forme de demi sphère. La grille est en acier inoxydable spécial réfractaire. Elle rougeoie et recède sa chaleur par rayonnement. Brûleur hémisphérique radiant (existe aussi en version plane) : le mélange air-gaz répartit sur la surface de combustion avec une vitesse très faible puisque cette surface est nettement plus importante que pour les brûleurs atmosphériques traditionnels. Le mélange brûle alors directement, pratiquement sans flamme visible et cède une partie de sa chaleur directement à l'élément réfractaire. Nombre de chaudières Au dessus d'une puissance à installer de 200 kw, il est conseillé de diviser la puissance en plusieurs chaudières, principalement pour assurer une continuité de fonctionnement en cas de panne. Ce découpage permet également de diminuer le nombre de démarrage des brûleurs et donc de diminuer l'encrassement des chaudières et les émissions polluantes. L'intérêt purement énergétique est, quant à lui, réduit du fait de l'important niveau d'isolation des chaudières actuelles. Si la condensation se justifie, l'idéal énergétique est de choisir une seule chaudière à condensation équipée d'un brûleur modulant. Si la sécurité de fonctionnement prime, la combinaison idéale est constituée d'une chaudière à condensation associée à une chaudière traditionnelle (chaufferie mixte). 30

31 Nombre de chaudières Cas particulier : les chaudières à condensation, modulantes de 10% à 100% Plus de cascade à prévoir ; (simplification de la régulation) Considérer les chaudières comme un seul ensemble Les raccorder en parallèle et les faire fonctionner toujours ensemble! Le seul intérêt est la continuité de la production en cas de panne d une d entre elles! La chaufferie mixte Définition Optimisation de son implantation Exemples de schémas hydrauliques 31

32 Chaufferie mixte = mise en cascade d une chaudière HR et d une chaudière à condensation Température de départ et de retour de l eau de chauffage en fonction de la temp. extérieure Système classique 70 / 90 ºC départ retour Point de rosée ºC Température extérieure 32

33 Histogramme des températures heures 400 Zone de condensation Températures extérieures Commande de la cascade en fonction de la température extérieure 100 % Charge 2 0 % 100 % chaudière 2 1 Chaudière 1 0 % Température extérieure 33

34 Température de départ et de retour de l eau de chauffage en fonction de la temp. extérieure Système 50 / 70 ºC avec surdimensionnement des radiateurs départ Point de rosée retour ºC Température extérieure But de la chaufferie mixte Réduire les coûts d une chaufferie à condensation Utilisation optimale des basses températures Priorité à la chaudière à condensation Isoler hydrauliquement les chaudières à l arrêt Commande de la cascade 34

35 35

36 Régulation en température glissante avec limite basse De plus, la température de départ de la régulation glissante peut avoir une limite basse afin de s assurer d une température de retour suffisante. Régulation en température glissante sans limite basse Essentiellement valable pour les chaudières à condensation (sans production d eau chaude sanitaire). 36

37 Adaptation des équipements auxiliaires Evacuation des fumées Résistant à la corrosion et étanche à l eau Tubage pour cheminées existantes Evacuation de l eau condensée Une chaudière de 70 kw produit env. 4 lit. de condensats par heure Acidité entre ph 3,9 et 4,5 37

38 Acidité de l eau condensée basique acide ph Ammoniaque Eau de mer Eau courante Eau distillée Eau de pluie pure Eau de pluie vinaigre Jus de fruit Acide fort Machine à laver Vlarem condensats Ainsi, si nous devions concevoir une nouvelle installation de production de chaleur, nous choisirions, si le gaz est disponible : une chaudière gaz à condensation ou la combinaison d'une chaudière à condensation avec une chaudière traditionnelle (si on désire une assurance de fourniture de chaleur en cas de panne), cette chaudière serait dimensionnée suivant la norme NBN B62-003, elle serait équipée d'un brûleur modulant (avec une grande plage de modulation : de 10 à 100 %) et avec un dosage entre l'air comburant et le gaz le plus précis possible sur toute la plage de modulation, elle serait raccordée à un circuit hydraulique favorisant au maximum la condensation et de préférence le plus simple possible de manière à éviter les erreurs de conception et de régulation (chaudière ne nécessitant pas de débit minimal), elle aurait les émissions de NOx les plus faibles possibles. 38

39 Ainsi, si nous devions concevoir une nouvelle installation de production de chaleur, nous choisirions, si le gaz n'est pas disponible : une chaudière ou plusieurs chaudières (si on désire une assurance de fourniture de chaleur en cas de panne) fuel à triple parcours, et à «Haut rendement», c est à dire travaillant avec des températures fumées les plus basses possibles sans risques de condensation! équipée d'un brûleur "Low NOx" à 2 allures, équipée d'un compteur fuel. Je vous remercie de votre attention Ir. M. Demol 39

Améliorer une installation de chauffage existante Concevoir une nouvelle installation de chauffage. Namur, 07/02/2013 -

Améliorer une installation de chauffage existante Concevoir une nouvelle installation de chauffage. Namur, 07/02/2013 - Améliorer une installation de chauffage existante Concevoir une nouvelle installation de chauffage Ir. Michel DEMOL Namur, 07/02/2013 - Dans le cadre de la formation URE non marchand de Wallonie Objectifs

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

Technologies de chauffage

Technologies de chauffage Technologies de chauffage Les différents types de systèmes Formation à la Procédure d Avis Énergétique Sommaire Production Chauffages décentralisés Chauffage central : chaudières à brûleur pulsé Chauffage

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne Chauffage et PEB en Région wallonne Exigences, enjeux, solutions techniques ir. Nicolas SPIES Conseiller énergie à la CCW Le 13 mai 2009 Sommaire 1. La conjoncture énergétique 2. Nouvelle réglementation

Plus en détail

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS Le système de chauffage et de production de chaleur fait partie des postes à contrôler pour assurer la rationalisation des

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

Fiche produit GAS 210 ECO PRO ECO PRO. Chaudière à condensation compacte pour un rendement optimal

Fiche produit GAS 210 ECO PRO ECO PRO. Chaudière à condensation compacte pour un rendement optimal Fiche produit GAS 210 ECO PRO GAS 210 ECO PRO Chaudière à condensation compacte pour un rendement optimal Les points forts en résumé. GAS 210 ECO PRO Remeha GAS 210 ECO PRO La chaudière Gas 210 ECO Remeha

Plus en détail

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois Le chauffage central (ou pellet) est un système éprouvé, écologique et économique. Il existe de nombreux distributeurs de granulés de bois livrant dans notre région. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Ces chaudières

Plus en détail

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE UN MAXIMUM DE PERFORMANCES DANS UN MINIMUM D ESPACE LES 6 POINTS CLÉS DE L INNOVATION

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

Que nous enseigne la base de données PAE?

Que nous enseigne la base de données PAE? Que nous enseigne la base de données PAE? Séminaire auditeurs PAE 8 juin 2009 Nicolas Heijmans, ir Division Energie et Climat CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 00/00/2006 Contenu

Plus en détail

Un système de chauffage encore plus performant en rénovation

Un système de chauffage encore plus performant en rénovation Un système de chauffage encore plus performant en rénovation Chauffage 1 Chauffage Evaluer : diagnostic énergétique d une installation existante (où part le combustible, notion de pertes et de rendement)

Plus en détail

Remeha Gas 210 Eco PRO 87, 120, 166 & 200 kw. Pour les installations les plus professionnelles

Remeha Gas 210 Eco PRO 87, 120, 166 & 200 kw. Pour les installations les plus professionnelles Remeha Gas 210 Eco PRO 87, 120, 166 & 200 kw Pour les installations les plus professionnelles Technique compacte aux applications multiples Remeha Gas 210 Eco La Remeha Gas 210 Eco PRO est une chaudière

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

Quinta 25/30s et 28/35c

Quinta 25/30s et 28/35c Fiche produit Quinta 25/30s et 28/35c Quinta 25/30s et 28/35c Chaudière murale à condensation Avec ou sans production ECS intégrée Quinta 25/30s et 28/35c Remeha Quinta 25/30s et 28/35c Les Remeha Quinta

Plus en détail

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat.

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat. Gamme VARINO VARINO GRANDE La gamme se décline en trois versions : - les VARINO d allure verticale de 65 kw à 300 kw (huit modèles) - les VARINO GRANDE d allure horizontale de 350 kw à 600 kw (six modèles)

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes d émission de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17. Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.33 DESCRIPTIF TECHNIQUE ******** CHAUDIERES EAU CHAUDE A CONDENSATION Série

Plus en détail

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC FABRICANT D AEROTHERMES, ROOF-TOP, GENERATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION Performances et Rendements Elevés (jusqu à 105%) Pas d émission

Plus en détail

Chaudière MURALE gaz condensation

Chaudière MURALE gaz condensation chaudières murales gaz Idra Condens Chaudière MURALE gaz condensation Technologie CONDENSATION haut rendement de 109,3% Confort SANITAIRE sur mesure Idra Condens Idra Condens System IdraEco Condens Micro

Plus en détail

Energie naturelle efficace. Les pompes à chaleur : un chauffage d avenir

Energie naturelle efficace. Les pompes à chaleur : un chauffage d avenir Pompes à chaleur Energie naturelle efficace. Les pompes à chaleur : un chauffage d avenir Des exemples de solutions domestiques 10 2012 Pompes à chaleur : le système de chauffage du futur. Découvrez des

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

IDRA CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION TECHNOLOGIE CONDENSATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 109,3% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE

IDRA CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION TECHNOLOGIE CONDENSATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 109,3% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE CHAUDIÈRE MURALE GAZ ATION TECHNOLOGIE ATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 09,% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE IdraEco Condens Idra Condens IdraEco Condens Idra Condens System Micro Idra Condens Micro IdraEco Condens

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Chaudière Colónia II

Chaudière Colónia II 74 COLONIA CHAUDIÈRES INDUSTRIELLES Chaudière Colónia II Principales caractéristiques Température maximale de sortie d'eau chaude: 90ºC. Éléments de fonte et trois pas de fumées offrant un excellent transfert

Plus en détail

Les phases du projet pas à pas... La bonne manière de placer une PAC...?! Case study. Etapes suivies par l'installateur...

Les phases du projet pas à pas... La bonne manière de placer une PAC...?! Case study. Etapes suivies par l'installateur... Etude de cas - résultats de la rénovation d'une habitation existante avec intégration d'une pompe à chaleur air/eau dans une installation de chauffage existante : dimensionnement et conception de l'installation

Plus en détail

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon tampon Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon Tampon BT Ballon tampon avec isolation, pour couplage avec chaudière bois, 4 départs, 4 retours, 4 raccordement sonde/thermomètre,

Plus en détail

Gaz 2500 FK Chaudière sol gaz basse température. Chauffage seul avec option ballon.

Gaz 2500 FK Chaudière sol gaz basse température. Chauffage seul avec option ballon. Chaudière sol gaz basse. Chauffage seul avec option ballon. Gaz 20 FK FBGN 23H N FBGN 27H N FBGN 34H N FBGN 78H N Chauffage seul FBGN 23H N FBGN 27H N FBGN 34H N FBGN 39H N Chauffage seul * Les points

Plus en détail

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique.

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX «Nous n'entendons quasiment pas notre

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

Entretien de la chaudière : Kesako?

Entretien de la chaudière : Kesako? L'entretien : une affaire de spécialiste Entretien de la chaudière : Kesako? Les chauffagistes sont des techniciens professionnels formés et agréés par les régions, seuls ceux-ci sont habilités à réaliser

Plus en détail

Audit énergétique de l'installation de chauffage Production d'eau chaude Distribution d'eau chaude et émission Gestion

Audit énergétique de l'installation de chauffage Production d'eau chaude Distribution d'eau chaude et émission Gestion Audit énergétique de l'installation de chauffage Production d'eau chaude Distribution d'eau chaude et émission Gestion Production d'eau chaude Méthode et page de calcul établie par l'équipe Architecture

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION

GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION Chauffage de 6 à 24 kw avec production e.c.s. par ballon intégré Chauffage de 6 à 35 kw avec production e.c.s. instantanée Chauffage seul de 6 à 24

Plus en détail

EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation

EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation il n y a pas mieux pour faire des économies Chaudières murales gaz à condensation pour la rénovation ou la construction neuve. EcoTherm

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE LOGANO GE434 Chaudière au sol de marque :

FICHE TECHNIQUE LOGANO GE434 Chaudière au sol de marque : FICHE TECHNIQUE LOGANO GE434 Chaudière au sol de marque : Chaudière gaz atmosphérique Ecostream Logano GE434: une chaudière basse température compacte à deux blocs chaudière parallèles pour un chauffage

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Cas pratique d une installation de cogénération. Introduction Rappel principes de base cogénération

Cas pratique d une installation de cogénération. Introduction Rappel principes de base cogénération Cas pratique d une installation de Introduction Rappel principes de base Circuit de valorisation thermique (intégration hydraulique) Organes de régulation hydrauliques (dimensionnement, ) et équipements

Plus en détail

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION Perfinox CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION MODULANTE Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R Chauffage et production d eau chaude sanitaire accumulée (ballon ACI 105 ou 131

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

à Condensation Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile

à Condensation Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile Chaudière murale gaz à Condensation Vivadens EASYLIFE Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile L ESSENTIEL DE LA

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions ULC Artikel März 2015 A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions 1. Modification règlementaires À partir du 1 janvier 2015 les nouvelles constructions se rapprocheront

Plus en détail

Chaleur bienveillante

Chaleur bienveillante C 256-01 made in Italy Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur et solaire Chaleur bienveillante FR Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur PERFORMANCES

Plus en détail

C 255-01 made in Italy. Bali R. Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz. chaleur bienveillante

C 255-01 made in Italy. Bali R. Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz. chaleur bienveillante C 255-01 made in Italy Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz chaleur bienveillante FR Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz INSTALLATION SIMPLE FONCTIONNEMENT SILENCIEUX FIABILITÉ

Plus en détail

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw Guide de la mesure pour chaudières de 4 à 400 kw Selon le nouvel arrêté du 15/09/2009 nous mettons à votre disposition : les attestations au format PDF - Dans les mallettes des analyseurs de combustion

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo Chaudière fioul À CONDENSATION EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Avec Buderus, la nouvelle «norme européenne d efficience énergétique» est très simple.

Avec Buderus, la nouvelle «norme européenne d efficience énergétique» est très simple. Norme européenne d efficience énergétique Avec Buderus, la nouvelle «norme européenne d efficience énergétique» est très simple. La chaleur est notre élément Label de produit Label de système 2 3 Aperçu

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE CONDENSATION AU SERVICE DU FIOUL

LA TECHNOLOGIE CONDENSATION AU SERVICE DU FIOUL C h a u d i è r e s F i o u l à C o n d e n s a t i o n n La Maîtrise de l Énergie pour plus d Économie n L Innovation pour Votre Confort et pour la planète n La Solution Idéale pour la Rénovation LA TECHNOLOGIE

Plus en détail

DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC BASSE TEMPÉRATURE ADAPTÉE AU BBC LES EXIGENCES DE PERFORMANCE LIÉES AU BBC ET RT2012

DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC BASSE TEMPÉRATURE ADAPTÉE AU BBC LES EXIGENCES DE PERFORMANCE LIÉES AU BBC ET RT2012 Unités intérieures murales Gamme Eco-performance DAIKIN AIRCONDITIONING FRANCE S.A.S. Juillet 2012 NOUVELLE GÉNÉRATION DE POMPE À CHALEUR AIR/EAU DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC BASSE TEMPÉRATURE ADAPTÉE AU BBC

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Espace Info Energie de la CoVe eie.carpentras@aere-asso.com 0490362509 Avec le soutien de : Isolation par l'intérieur des murs extérieurs Isolation

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie Les installations de brûleurs de Zantingh La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie You Zantingh fabrique des brûleurs au gaz sous son propre nom depuis 1970. Au cours des années,

Plus en détail

Wingo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Wingo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> solai re bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo C h a u d i è r e f i o u l À C O N d e N S A T i o N EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

Aérothermes gaz PC RA

Aérothermes gaz PC RA Aérothermes gaz PC RA Echangeur de chaleur et chambre de combustion en acier inox AISI 441. 105 % Rendement Bruleur premelange en acier inox PC aérothermes modulants a condensation 105 % Rendement NOx

Plus en détail

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22 condens Confort Sanitaire Rendement chauffage CONDENSATION 15% Crédit d impôt IsoDyn 2, une technologie exclusive Iso condensation bénéficie évidemment des toutes dernières innovations technologiques

Plus en détail

Chaudières murales gaz à condensation. CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré

Chaudières murales gaz à condensation. CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Les avantages de la gamme WOLF Crédit d Impôt 13 % Une gamme étendue : 14 modèles

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Œrtli GSR 140-45/115 Condens de 9 à 115 kw. Chaudière gaz au sol à condensation

Œrtli GSR 140-45/115 Condens de 9 à 115 kw. Chaudière gaz au sol à condensation Œrtli GSR 140-45/115 de 9 à 115 kw Chaudière gaz au sol à condensation Chaudière gaz au sol à condensation Œrtli Chaudière gaz Les chaudières gaz au sol à condensation de la série GSR 140-45 à GSR 140-115

Plus en détail

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable 1 boilers pompe à chaleur Midea est au niveau mondial un des plus important producteur de pompe à chaleur et de climatiseur

Plus en détail

1/19 Chauffage à la biomasse ------- Bonnes pratiques Yann ROGAUME Mise en Place d une Chaufferie Plaquettes 2/19 Etapes importantes : - Maîtriser les dépenses énergétiques ; - Déterminer précisément les

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

quand il s agit de ventilation...

quand il s agit de ventilation... quand il s agit de ventilation... Made in Belgium by Sanutal Echangeur de chaleur à haut rendement Système D Ventilation intelligente grâce à la récupération d énergie air Tallinn capitale de l Estonie,

Plus en détail

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw Chauffage seul ou ECS accumulée Ne choisissez plus entre confort et économies d énergie > Les meilleures performances pour plus d économies > Le

Plus en détail

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Le bien-être chez soi Hoval TopGas Un chauffage, c est aussi simple que cela Rentrer chez soi, bien au

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Chaudière à condensation fioul WTC-OW

Chaudière à condensation fioul WTC-OW Chaudières à condensation fioul murales Thermo Condens WTC-OW Chaudière à condensation fioul WTC-OW Echangeur très performant en Si/Al Brûleur fioul Premix Le fonctionnement silencieux et l utilisation

Plus en détail

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie MAZOUTMASSUIR.BE Utilisation rationnelle de l'énergie Légende: Chacun devrait considérer qu'il est de son devoir d'utiliser l'énergie de la façon la plus rationnelle possible. Ceci favorise non seulement

Plus en détail

Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES

Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES AJP@C À CHALEUR Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée 80 CPOMPE AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES AJP@C UNE POMPE À CHALEUR TRES HAUTE TEMPERA POUR LE REMPLACEMENT

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION LE CHAUFFAGE CENRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULAION Descriptif de la technologie L association d une chaudière turbo bois et d un ballon d hydroaccumulation est aujourd hui le meilleur système de chauffage

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Système de chauffage central DDG

Système de chauffage central DDG Système de chauffage central DDG Geberit VOTRE FOYER OU VOTRE POÊLE RACCORDÉ AU CHAUFFAGE CENTRAL http://www.ddg.be Pourquoi le DDG? Nous rêvons tous de l ambiance intime et agréable, et de la douce chaleur

Plus en détail

PAC en mode chauffage: Règles à respecter

PAC en mode chauffage: Règles à respecter PAC en mode chauffage: Règles à respecter GEOTHERMIE AEROTHERMIE Lyon, le 15 février 2011 Organisé par : Chambre de l Ingénierie 1/ Ne pas SURDIMENSIONNER Aérothermie Préconisation La PAC doit être dimensionnée

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

PAC GALICE LA SOLUTION

PAC GALICE LA SOLUTION PAC GALICE LA SOLUTION LA PLUS ÉCONOMIQUE POUR LA RT 2012 ÉCONOMIES D ÉNERGIE CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVELLE GÉNÉRATION de pompes à chaleur AIR/EAU DOUBLE SERVICE S : Chauffage seul SR :

Plus en détail