Choix d'enceintes de monitoring et autres...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Choix d'enceintes de monitoring et autres..."

Transcription

1 Formation technicien d'exploitation du son Choix d'enceintes de monitoring et autres... 1

2 Sommaire: -Introduction. P.3 -Problématique P.3 -Type de musique.. P.4 -Le local d'exploitation et ses incidences:. P.4 -Placement du système.... P.7 -Description technique des enceintes par le fabricant... P.9 -Installation des kits d'absorption de son.. P.11 -Correction électronique:.. P.11 -Processeur de diffusion numérique actif.. P.11 -Le coût.. P.13 -Conclusion.. P.13 -Annexe.. P.14 2

3 Introduction Les enceintes de monitoring sont très importantes dans une installation de type home-studio. Elles sont le dernier maillon de la chaîne son, et pour un compositeur, il est indispensable que leur réponse en fréquence soit la plus linéaire possible. En effet, certains fabricants ont pris le parti d accentuer certaines fréquences, ce qui peut donner un son flatteur mais aussi un déséquilibre de l image sonore réelle. Si l utilisateur souhaite un mix précis, il doit donc veiller aux caractéristiques de cellesci mais aussi aux conditions dans lesquelles elles vont être exploitées. Problématique : Avec un budget de 1500 euros, j entame la recherche de nouvelles écoutes qui devront au mieux répondre à mes attentes. Mais d abord mes attentes, quelles sontelles? 3

4 Type de musique : Mon home studio est principalement orienté vers le son électronique sans réelle prédominance d un style en particulier. Mes morceaux sont essentiellement composés avec des synthétiseurs numériques (Massive, Arp, Reactor, Fm8, Moog voyager, MS 20), des boites à rythmes et des samplers. Le type de musique jouée peut être une chose notable dans le choix d écoutes puisque dans ce cas précis, je souhaiterais être en mesure d exploiter des sons basse-fréquence qui permettent au moment d un «live act» de faire vibrer le public aux émissions des subwoofers. Aussi, les hautes fréquences doivent pouvoir être présentes et laisser vivre les harmoniques. La bande passante : Nous avons pour coutume d annoncer que l oreille humaine capte (selon les individus) les fréquences à partir de 20 Hz jusqu à 20 khz. Je souhaite donc que mes enceintes couvrent ce spectre. Or, une telle amplitude nécessitera l achat d un subwoofer en plus d une paire d enceintes-satellites. Le local d exploitation et ses incidences : Nous avons pu voir que le choix des enceintes se fait en fonction de facteurs qui ne se résument pas à une esthétique en vogue et qu il y a quelques caractéristiques à prendre en compte. Une, et qui est à mes yeux presque primordiale, est le lieu dans lequel le système va être exploité. Il est intéressant de savoir par exemple, que les caractéristiques techniques avancées par les fabricants, notamment au sujet des réponses de fréquences, sont la résultante de mesures bien souvent effectuées en champs libre, C est-à-dire sans contrainte physique autre que l air. De ce fait, il convient d avoir à l esprit que ces résultats seront rarement atteints dans une salle fermée comme un home-studio par exemple. Le local a une influence très forte sur le son ou la musique perçus. Chaque endroit possède sa propre acoustique avec ses réverbérations particulières et ses fréquences de résonance. Dans ce cas précis, et au vu de mon budget, je ne pourrais me contenter que d un léger correctif en 4

5 tentant une légère atténuation de quelques réverbérations et fréquences de résonance. (Fig. 1 et 2) Fig. 1 Fig. 2 Avant de me lancer dans le bricolage et pour vérifier l incidence de la réverbération dans ma pièce, j ai calculé le temps de réverbération approximatif en présence (RT60). La pièce est composée de 4 murs de plâtre peints, d un sol en parquet flottant et d un plafond de béton lisse peint. 5

6 L= 6m L= 4.5m H= 2.5m En faisant abstraction des incidences du mobilier, j obtiens : 1.48 sec à 125 Hz 1.82 sec à 250 Hz 2.13 sec à 500 Hz 2.13 sec à 1000 Hz 1.75 sec à 2000 Hz 1.07 sec à 4000 Hz Soit une moyenne de 1.73 seconde de temps de réverbération. Pour simplifier, un son percussif émis à l instant T disparaitra en T+1.73 sec. La réverbération aura une influence sur ce son pendant presque 2 secondes pleines. Autre sujet important : les fréquences de résonance. Plus difficiles à détectées, elles peuvent être néfastes au mix, à la création et aussi aux voisins! Quand deux ondes de mêmes fréquences se rencontrent, on parle de résonance. Dans un tel cas, l amplitude de chacune de ces ondes augmente jusqu à atteindre un maximum. De ce fait : lorsque deux ondes de même fréquence se rencontrent, elles entrent en résonance et le volume sonore s intensifie vers un maximum. Je ne vais pas développer ce phénomène fondamental, mais il est également à prendre en compte lors de l élaboration d un home-studio. Ces phénomènes nécessitent des calculs savants et des moyens financiers importants pour si ce n est résoudre les problèmes mais en tout cas se satisfaire de quelques corrections. En effet, pour la construction d un studio d enregistrement professionnel, on parle d un investissement de plusieurs dizaines de milliers d euros. 6

7 Or, mon budget étant moindre, je consacrerais une partie de celui-ci en l achat de mousses acoustiques, panneaux et bass trap. Mais avant, je dois déterminer l emplacement du système d écoute dans la pièce. (Fig. 3) Placement du système : Fig. 3 Afin d éviter l influence de la proximité des murs sur le son, je placerai mon système à environ 1/ 3 de la longueur totale, bien centré dans la largeur et les enceintes orientées vers le centre de la pièce. La zone d écoute optimale sera un espace situé à équidistance de chaque écoute, soit au sommet d un triangle équilatéral ayant pour base les deux moniteurs. (Fig. 4) 7

8 Fig. 4 Chaque moniteur sera placé sur un pied afin d éviter tout effet de sol et autres influences (par diffraction par exemple) des appareils présents sur le bureau (contrôleurs, claviers, ordinateur, écrans, etc ). Le caisson de basse quant à lui sera placé juste derrière le bureau, à bonne distance du premier mur. Les basses fréquences étant moins directives, il n est pas nécessaire de le disposer à hauteur d oreille. Il faudra veiller néanmoins à ne pas le coller au mur sous peine d accentuer les phénomènes vibratoires. A ce sujet, la propagation solidienne et les nuisances sonores plus généralement étant souvent un point de friction avec le voisinage, surtout dans un immeuble, je pense m orienter vers des enceintes munies de hautparleur 5 pouces afin d éviter trop de désagrément et de tentations. Pour l usage que j en aurais, il ne m est pas nécessaire de disposer d un rendement très élevé et, de la sorte pourrais-je peut être, en optant pour une économie sur la puissance, me permettre un gain en précision? 8

9 Après quelques visites dans les magasins spécialisés et dans les home-studio de mes amis, après de multiples écoutes de musiques familières et aussi parce-que j avais cette idée derrière la tête depuis quelques temps, j ai opté pour une paire d enceintes HS5 de chez Yamaha avec le subwoofer HS8S de la même marque. Description technique du fabricant: HS5 (1) et HS8S (2) Fig.5 9

10 Fig. 6 Les caractéristiques constructeur (Fig. 5 et 6) donnent quelques éléments sur le fonctionnement des enceintes et de son subwoofer. Nous regretterons pour autant le manque de certaines informations comme la pente de coupure de fréquence (db/octave) entre le «sub» et les hs5. Après l'étude des courbes de fréquence des deux appareils, que je n'ai malheureusement pas pu mettre sur le mémoire, j'ai opté pour un «cross-over» aux alentours de 80 Hz préférant limiter au maximum l'action du sub au-dessus de cette fréquence et privilégiant donc l'action des HS5 pour profiter de leur précision à ce niveau. J'ai pour cela utilisé le «low cut» et le «hi cut» du subwoofer (paramètres du cross over à l'arrière du caisson), et faute de moyens disponibles, affinerai avec le temps bien que cela soit subjectif à mon niveau. Ce choix me parait judicieux, mais je conviens que le «cross-over» du système nécessite des mesures précises afin que ce passage critique soit négocié sans bosse ni ventre (au niveau du croisement des courbes de réponse respectives) 10

11 avec un maximum de fluidité. L'action est d'autant plus délicate que les boutons rotatifs permettant les réglages ne sont pas gradués. Installation des kits d absorption de son : Une fois le placement des écoutes envisagé, je procède à la fixation des panneaux de mousse sur les murs et celle des bass-trap dans les angles de la pièce. Je place également un grand tapis (2.5m x 3m) sous la zone d écoute. (Fig. 7 et 8) Fig. 7 Fig. 8 Correction électronique: Processeur de diffusion numérique actif La correction électronique via un processeur de diffusion permet d'affiner le son perçu en prenant en compte les répercussions de l'acoustique de la salle. Placé en sortie de console ou de carte son, il va permettre une égalisation spécifique pour compenser les effets de la salle et adapter la réponse en fonction des attentes. Pour résumer le principe, l'appareil une fois correctement connecté va générer un bruit rose qui sera capté par un micro spécifique, positionné à l'endroit de la zone d'écoute (sweet-spot). Le son émis doit posséder les mêmes caractéristiques que le son capté. Le processeur œuvre à cette tâche en égalisant en fonction l'émission. Note: Il est évident que l'emploi de cette technique n'est pas sans faille. Corriger ou 11

12 adapter l'acoustique d'un local est une discipline extrêmement technique et bien souvent coûteuse. Le but de mon travail étant d'obtenir des conditions acceptables à moindre coût. De plus, mon intention de travail à un niveau raisonnable limitera ses effets qui auront été minimisés au préalable par le travail mécanique des mousses et électronique des filtres. Après m'être renseigné et toujours en fonction de mon budget, j'ai choisi le Driverack PA+ de DBX (Fig. 9) pour son égaliseur paramétrique stéréo multibandes et sa fonction Auto-EQ 28 bandes RTA (cf.: bruit rose dans paragraphe : correction électronique). Fig. 9 12

13 Le coût (prix Thomann au 7/05/2014): Une paire d'hs5 : 310 euros Un «sub» HS8S : 444 euros Un driverack Pa+ : 355 euros 8 bass trap 300 x 300 x 600mm : 199 euros 12 Panneaux acoustiques absorbeurs 60 x 60 x 5 cm : 196 euros Total: 1504 Euros TTC. Conclusion : Selon l intention finale, autrement dit selon que la production est destinée à un simple hobby, à la scène ou à l audiovisuel professionnel, choisir un système d écoute passe par l étude de facteurs collatéraux que sont l environnement d exploitation, les contraintes budgétaires, et les caractéristiques objectives des projets eux-mêmes. Ce mémoire ne propose pas une solution miraculeuse pour l obtention de sons de qualités professionnelles. Il envisage simplement des pistes de solutions accessibles à la plupart des «accros» de l audio, désireux de qualité et à ceux qui souhaitent au mieux véhiculer leur passion du son. 13

14 Annexe - Support de cours de Luc Marie-Sainte - «Acoustique des salles» de Thierry Mallet publication Georges Ventillard - Site : - Site : - Site : 14

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

1. Avant de régler la qualité sonore

1. Avant de régler la qualité sonore 1. Avant de régler la qualité sonore Fonctions disponibles lorsque le /la matrice AV en option est connecté Le tableau ci-après indique les plus fins réglages audio qui peuvent être effectués lorsque le

Plus en détail

CINEMA SB100 barre de son amplifiée

CINEMA SB100 barre de son amplifiée CINEMA SB100 barre de son amplifiée Guide de démarrage rapide Nous vous remercions d avoir choisi ce produit JBL La barre de son amplifiée JBL Cinema SB100 est un système audio intégré complet qui améliore

Plus en détail

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire.

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Point de départ : Il n y a pas une sorte de microphone qui convient à toutes les situations

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Ricardo Atienza Suzel Balez Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits! les bruits aériens

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

t h e s o u n d e x p e r i e n c e

t h e s o u n d e x p e r i e n c e the sound experience 8 GALILEO 10 MICHELANGELO 12 RAFFAELLO 14 GIOTTO 16 ACCESSOIRES 17 DIMENSIONS 5 SERIE.VOICE Les diffuseurs Série VOICE ont été développés afin de répondre aux exigences des professionnels

Plus en détail

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16

-1- SOUNDMAN. Fabrication et distribution. SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 -1- Mode d'emploi SOUNDMAN R MICRO À OREILLETTES Fabrication et distribution R SOUNDMAN e.k. Bornimer Str. 4 10711 Berlin (Allemagne) Tél & Fax (+49) - 30-28 59 81 16 Internet : http://www.soundman.de

Plus en détail

Configuration Mini Studio (la carte son en direct)

Configuration Mini Studio (la carte son en direct) Configuration Mini Studio (la carte son en direct) Principe : Pourquoi une carte son «musique» : Qualité des préamplis et des convertisseur Analogique Numérique (AN) Latences faibles Connectique (XLR,

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage?

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Comment isoler une pièce du bruit? À l issue de ce chapitre,

Plus en détail

Scarlett Plug-in Suite

Scarlett Plug-in Suite Scarlett Plug-in Suite Mode d emploi FA0000-01 1 Contents Installation... 3 Activation du Logiciel... 3 Modules Scarlett Plug-in Suite... 5 Compressor... 5 EQ... 6 Gate... 7 Reverb... 9 2 Installation

Plus en détail

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 V 1.0 2006 corr. 2009 Jacques Ferber LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 Email: ferber@lirmm.fr Home page: www.lirmm.fr/~ferber Problématique: Comment créer des sons

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

SB300 Barre de son munie d'un caisson d'extrêmes graves

SB300 Barre de son munie d'un caisson d'extrêmes graves FRANÇAIS SB300 Barre de son munie d'un caisson d'extrêmes graves Merci d avoir choisi ce produit JBL Guide de démarrage rapide Le SB300 est un système d'enceinte home cinéma constituée de deux pièces.

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION

BULLETIN D INSCRIPTION BULLETIN D INSCRIPTION À découper et à retourner à Domaine Musiques, 105 Avenue de la République 59110 La Madeleine Courriel formations@domaine-musiques.com www.domaine-musiques.com NOM FORMATIONS ART

Plus en détail

GUIDE DE PRODUCTION DES STEMS

GUIDE DE PRODUCTION DES STEMS GUIDE DE PRODUCTION DES STEMS 1. Contexte Ce document s adresse aux compositeurs et producteurs qui veulent livrer une série de stems au studio de mastering plutôt qu un mixage stéréo ou multicanal. Cette

Plus en détail

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1 Fiche technique n 1 Pompes à Chaleur & environnement acoustique Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur Association Française pour les Pompes A Chaleur 1 1 Puissance et pression acoustique

Plus en détail

Présentation de JC Nageleisen du 03/02/2009

Présentation de JC Nageleisen du 03/02/2009 Présentation de JC Nageleisen du 03/02/2009 Réalisation de «MP3» (petits lecteurs + µcasques), transcription «HIFI» (chaîne de salon) piste «son» de diaporama ou film video. Sources : Chaîne (platine +

Plus en détail

Scanner acoustique NoiseScanner

Scanner acoustique NoiseScanner Scanner acoustique NoiseScanner «Des yeux et des oreilles pour localiser les sources de bruit...» Scanner acoustique NoiseScanner Décibel d Or 2014 Caractéristiques générales Originalités Fruit de 20 ans

Plus en détail

2 g Net - 36 g emballé 2 tips silicone anallergique small + 2 medium + 2 filtres à membrane. 2 tailles d embouts

2 g Net - 36 g emballé 2 tips silicone anallergique small + 2 medium + 2 filtres à membrane. 2 tailles d embouts Pacato protecteurs auditifs Description Développé et conçu pour répondre aux exigences des musiciens, Pacato est muni d un filtre acoustique qui permet une réduction du niveau sonore, sans déformer la

Plus en détail

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Le choix du matériel et des configurations logicielles dépendent en grande partie de la situation

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles Nicolas REMY CRESSON école d architecture de Grenoble Nicolas REMY - L5C - école d architecture de Grenoble Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure

Plus en détail

Notice d utilisation Version 1.0 Août 2003 FRANÇAIS CONSIGNES DE SECURITE ATTENTION : Pour éviter tout risque de choc électrique, ne pas ouvrir le capot de l appareil ni démonter le panneau arrière. L

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

DJM-707 Table de mixage Hip Hop DJM-909 Table de Mixage avec Effets

DJM-707 Table de mixage Hip Hop DJM-909 Table de Mixage avec Effets DJM-707 Table de mixage Hip Hop DJM-909 Table de Mixage avec Effets DJM-707 Supersonique Les performances de la DJM-707 transportent les champions du Hip-Hop et les superstars du Scratch au-delà des niveaux

Plus en détail

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure.

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure. Filtres passe-bas Ce court document expose les principes des filtres passe-bas, leurs caractéristiques en fréquence et leurs principales topologies. Les éléments de contenu sont : Définition du filtre

Plus en détail

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001 Enregistrement et transformation du son S. Natkin Novembre 2001 1 Éléments d acoustique 2 Dynamique de la puissance sonore 3 Acoustique géométrique: effets de diffusion et de diffraction des ondes sonores

Plus en détail

Manuel d'installation, d'utilisation et de maintenance

Manuel d'installation, d'utilisation et de maintenance Simplicity & Comfort* Manuel d'installation, d'utilisation et de maintenance Ce manuel fait partie intégrante du kit et ne doit jamais être séparé de celui-ci F interphone vidéo à encastrer 2 fils platine

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004 Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! Découvrez : SABBIA, solution optimale pour maîtriser le bruit dans les Etablissements Scolaires. OPTIMA, fleuron des

Plus en détail

Utilisation du logiciel Audacity

Utilisation du logiciel Audacity Utilisation du logiciel Audacity Quelques conseils avant de commencer : - se donner des contraintes : par exemple, n utiliser que 3 sons différents (en les copiant, en les modifiant), ou n utiliser que

Plus en détail

4.11 Acoustique. Introduction

4.11 Acoustique. Introduction 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES 4.11 Acoustique Introduction Les nuisances sonores gagnent en importance. La circulation s intensifie, les voisins et les enfants disposent d installations hi-fi

Plus en détail

Qu est-ce que le monitoring?

Qu est-ce que le monitoring? Qu est-ce que le monitoring? Aujourd'hui je vous propose un cours spécifiquement sur le monitoring. C'est un sujet assez technique dont on parle peu, et pourtant il s'agit de notions que tout preneur de

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

ZA Campeaux - 440 rue du Dr Laënnec - 76360 BARENTIN Tél: 02 32 94 01 41 www.multisys76.com

ZA Campeaux - 440 rue du Dr Laënnec - 76360 BARENTIN Tél: 02 32 94 01 41 www.multisys76.com Mai 2012 HP - ref: HPXT339EA 499 HT 596 TTC HP Pro 3300 - SFF - 1 x P G630 / 2.7 GHz - 2 Go - 1 x 500 Go - DVD±RW / DVD- - HD Graphics - Gigabit Ethernet - Windows 7 Pro 64 bits - : aucun(e) Boitier faible

Plus en détail

Importer vos fichiers dans Audacity

Importer vos fichiers dans Audacity Importer vos fichiers dans Audacity Commencez bien sûr par ouvrir Audacity à partir du bureau ou du menu démarrer de Windows. Pour travailler sur vos fichiers audio, vous devez les importer dans Audacity

Plus en détail

Filtre - Egaliseur Programmable. Mode d'emploi UHF1. Digital Terrestrial Ref. : 6504

Filtre - Egaliseur Programmable. Mode d'emploi UHF1. Digital Terrestrial Ref. : 6504 R Réf. : 6504 Filtre - Egaliseur Programmable Mode d'emploi GND Digital MULTI CHANNEL PROGRAMMABLE FILTER-EQUALIZER R DC1 DC Split Input Digital Ref. : 6504 OUT DC3 +5V /500 ma + SPECIFICATIONS - Développé

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français AVERTISSEMENTS Ce symbole prévient l utilisateur de la présence de courants élevés dans l appareil,

Plus en détail

Analyse des bruits de clavier d ordinateur

Analyse des bruits de clavier d ordinateur Analyse des bruits de clavier d ordinateur Introduction 1 Enregistrement des bruits de clavier 2 Analyse des bruits de clavier 3 Analyse du niveau de pression acoustique vs. temps 4 Sonie vs. temps 4 Acuité

Plus en détail

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes En cas de problèmes PHENIX apporte tous les soins nécessaires à l élaboration de ses produits. Si toutefois vous rencontriez un problème avec ce modèle, ne le retournez pas au magasin où vous l avez acheté

Plus en détail

Audio pour HDSLR. «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?»

Audio pour HDSLR. «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?» Audio pour HDSLR «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?» LA PROBLEMATIQUE Le son est bien ce qui fait une des différences fondamentales entre la photo et la vidéo. Et

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Le monitoring d enregistrement dans le home-studio Avec Cubase SX

Le monitoring d enregistrement dans le home-studio Avec Cubase SX Le monitorg d enregistrement dans le home-studio Avec Cubase SX Défition : On entend par monitorg dans cet article le fait que la personne qui enregistre (chante ou joue d un strument) reçoit dans son

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

CHAP 08-COURS Son et architecture

CHAP 08-COURS Son et architecture 1/7 Thème : Son et musique Domaine : Son et architecture CHAP 08-COURS Son et architecture Mots clés : Auditorium ; salle sourde. Isolation phonique ; acoustique active ; réverbération 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

LINE POWER EXT PAIRING A A A A A A A A

LINE POWER EXT PAIRING A A A A A A A A Doro Secure 347 PAIRING EXT LINE POWER 5 1 2 3 4 6 7 8 9 10 18 19 20 21 1 4 7 2 3 5 6 8 9 0 M1 M2 M3 M4 11 12 13 14 15 16 22 17 23 24 A A A A A A A A 1 Touche de déclaration de la télécommande sans fil

Plus en détail

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012 Plafonds acoustiques Traitement absorbant mural Cloisons acoustiques 1 Table des matières Présentation de la société :... 3 Proposition de MP Acoustique :... 3 Qu est-ce

Plus en détail

PORTE DE GARAGE À REFOULEMENT PLAFOND

PORTE DE GARAGE À REFOULEMENT PLAFOND PORTE DE GARAGE À REFOULEMENT PLAFOND PORTE DE GARAGE DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION AVEC UNE TECHNIQUE DE ROULEMENT PARFAITE N O U S V O U S O U V R O N S L E S P O R T E S D U P R O G R È S Portes de garage

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

Plate-formes inclinées SUPRA & SUPRA LINEA

Plate-formes inclinées SUPRA & SUPRA LINEA Plate-formes inclinées SUPRA & SUPRA LINEA SUPRA LINEA - pour les escaliers droits Supra Linea économise l espace et est caractérisé par ses couleurs douces, ses bords arrondis et ses barrières pliables.

Plus en détail

Mixage : Régie Pioneer XDJ-RX. Unité de secours : Utilisable également sur les cocktails et cérémonies laïques : Pioneer XDj Aéro

Mixage : Régie Pioneer XDJ-RX. Unité de secours : Utilisable également sur les cocktails et cérémonies laïques : Pioneer XDj Aéro Fiche technique: 2015-2016 Mixage : Régie Pioneer XDJ-RX Contrôleur USB autonome pour utilisation avec Clé USB / PC link via Rekordbox ou en analogique avec lecteurs CD ou platines vinyle. Le XDJ RX est

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

FR Interphone vidéo couleur 7. réf. 512162. www.thomsonsecurity.eu

FR Interphone vidéo couleur 7. réf. 512162. www.thomsonsecurity.eu FR Interphone vidéo couleur réf. 512162 v1 www.thomsonsecurity.eu Interphone vidéo couleur SOMMAIRE A - consignes de sécurité 03 1 - précautions d utilisation 03 2 - entretien et nettoyage 03 3 - recyclage

Plus en détail

L'heure de la conférence a sonné. Comment tirer le meilleur parti de vos conférences téléphoniques

L'heure de la conférence a sonné. Comment tirer le meilleur parti de vos conférences téléphoniques L'heure de la conférence a sonné Comment tirer le meilleur parti de vos conférences téléphoniques L'heure de la conférence a sonné Pourquoi utiliser un téléphone de conférence? La plupart des téléphones

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 Cours d Acoustique Techniciens Supérieurs Son Ière année Aurélie Boudier, Emmanuelle Guibert 2006-2007 Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 La puissance acoustique Définition La puissance

Plus en détail

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Les plaques Gyptone sont fabriquées à base d'une plaque de plâtre de grande qualité. Ces plaques Gyproc sont perforées en usine au départ d'un

Plus en détail

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver

Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver > Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver L ESA, un matériau révolutionnaire hautes performances (Brevet n 9711656) Efficacité testée par le CSTB * *Centre Scientifique

Plus en détail

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE QU EST-CE QU UN OSCILLOSCOPE... Un oscilloscope est un appareil permettant d analyser avec une grande précision le comportement

Plus en détail

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons écologique chanvre ouate isolation thermique acoustique Isolation Performante et Durable ouate Caractéristiques techniques Composition ou a te on ti

Plus en détail

La pose d un plafond. La prise des mesures

La pose d un plafond. La prise des mesures La prise des mesures La prise des mesures, souvent contraignante chez nos confrères, même pour l établissement d un devis, est réduite à sa plus simple expression chez nous. Il suffit de prendre la plus

Plus en détail

Marc le Bihan. Président Directeur Général

Marc le Bihan. Président Directeur Général 24 cm 14 cm 24 cm COLOR 123, est un système multimédia amplifié issu du savoir-faire TRIANGLE. C est avant tout un concept d une grande simplicité. Forts de 30 années d expérience et d innovations acoustiques,

Plus en détail

Guide Utilisateur Voxengo HarmoniEQ

Guide Utilisateur Voxengo HarmoniEQ Version 2.0 http://www.voxengo.com/ Contenu Introduction 3 Spécifications 3 Compatibilité 3 Eléments de l Interface Utilisateur 4 Equalizer 4 Output 5 Crédits 7 Bêta-Testeurs 7 Marque déposée 2005-2010

Plus en détail

Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur

Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur Fabrice Beauville Journées Jeunes Chercheurs 18/12/2003 Les Coalescences Binaires & VIRGO Système binaire d objets compacts (étoiles à neutrons,

Plus en détail

Mode d emploi Konftel 220 FRANÇAIS

Mode d emploi Konftel 220 FRANÇAIS Mode d emploi Konftel 220 FRANÇAIS OmniSound HD Un son optimal Dotée d une fonction audio en duplex intégral, la technologie audio brevetée OmniSound garantit lors des téléconférences un son impressionnant

Plus en détail

En mars 2001, à l occasion d une journée

En mars 2001, à l occasion d une journée Solutions Cetiat MESURES ACOUSTIQUES TROIS NORMES POUR MESURER LE BRUIT DES MACHINES La chasse au bruit oblige les fournisseurs à tenir compte des caractéristiques acoustiques de leurs matériels de plus

Plus en détail

SERIES WIRED MICROPHONE PG ALT A TM PGA27 USER GUIDE. Le Guide de l Utilisateur. 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3)

SERIES WIRED MICROPHONE PG ALT A TM PGA27 USER GUIDE. Le Guide de l Utilisateur. 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3) PG ALT A TM SERIES WIRED MICROPHONE PGA27 USER GUIDE Le Guide de l Utilisateur 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3) PGA27 Microphones PG Alta Félicitations pour avoir acheté un microphone de la nouvelle

Plus en détail

Système de Vidéosurveillance

Système de Vidéosurveillance Système de Vidéosurveillance Systèmes Electroniques Numériques Lycée Professionnel Louis Lumière Contenu Mise en situation... 2 Cahier des charges... 2 Appropriation du matériel... 3 Caméra vidéo... 3

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Document rédigé par Alexis Michaud (en janvier 2005), réactualisé par Angélique Amelot (septembre 2009)

Document rédigé par Alexis Michaud (en janvier 2005), réactualisé par Angélique Amelot (septembre 2009) Mode d emploi de l électroglottographe & démarrage rapide Glottal Enterprises Two-Channel Electroglottograph Model EG2 UMR 7018 CNRS/Université Sorbonne Nouvelle, 19 rue des Bernardins, 75005 Paris Document

Plus en détail

SAGEDIS sprl. Tactical Headset XP. Lite-Com Basic. Pro-Tac II. Casque antibruit radio FM

SAGEDIS sprl. Tactical Headset XP. Lite-Com Basic. Pro-Tac II. Casque antibruit radio FM Tactical Headset XP Fonction à modulation sonore qui vous permet d entendre les sons ambiants : conversations, bruits de machines et signaux d avertissement Système menu guidé par voix OFF. Équipé des

Plus en détail

Exemples d application

Exemples d application Exemples d application Pour que vous puissiez tester les méthodes décrites ci-dessous, commencez par copier sur votre disque dur les exemples de bruits contenus dans le dossier Soundsamples qui se trouve

Plus en détail

Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID. www.camshop.fr

Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID. www.camshop.fr Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID Caractéristiques Panneau de contrôle Reconnait jusqu à 10 télécommandes Peut être connectée jusqu à 50 capteurs sans fil (contacts porte / fenêtre, radars ) Peut

Plus en détail

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes Chapitre Caractéristiques des ondes Manuel pages 31 à 50 Choix pédagogiques Le cours de ce chapitre débute par l étude de la propagation des ondes progressives. La description de ce phénomène est illustrée

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Le bruit. Le bruit Page 1 sur 10

Le bruit. Le bruit Page 1 sur 10 Le bruit Le bruit Page 1 sur 10 Introduction Les ambiances de travail (bruits, éclairage, ambiance thermique ) sont des éléments essentiels pour une bonne exécution d une tâche, tant leur impact sur l

Plus en détail

TeamConnect. SL TeamConnect CU1, Unité centrale SL TeamConnect CB1, Combox CARACTÉRISTIQUES

TeamConnect. SL TeamConnect CU1, Unité centrale SL TeamConnect CB1, Combox CARACTÉRISTIQUES TeamConnect SL TeamConnect CU1, Unité centrale SL TeamConnect CB1, Combox CARACTÉRISTIQUES 8 Connectivité par ligne téléphonique terrestre et PC/Voix sur IP (VoiP) pour téléconférence via téléphone et

Plus en détail

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Janv. 2007 code : F 3943 Répondre à la sécurité incendie? RÉPOND AUX EXIGENCES DE L ARRÊTÉ 1510 Mégaplac 25 La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Solution Placoplatre pour murs extérieurs et

Plus en détail

AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VOS COMMUNICATIONS. Terminaux Téléphoniques Panasonic

AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VOS COMMUNICATIONS. Terminaux Téléphoniques Panasonic AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VOS COMMUNICATIONS Terminaux Téléphoniques Panasonic DES COMBINÉS GARANTISSANT LA MEILLEURE QUALITÉ DE COMMUNICATION QUE VOUS PUISSIEZ EXIGER Qualité de son exceptionnelle et fiabilité

Plus en détail

DUO : Smart Noise Monitor. Station de surveillance. Brand of ACOEM

DUO : Smart Noise Monitor. Station de surveillance. Brand of ACOEM DUO : Smart Noise Monitor Sonomètre Station de surveillance Brand of ACOEM 25 ANS D INNOVATIONS 01dB introduit DUO Smart Noise Monitor, nouvelle génération d instruments dédiés à la mesure de bruit dans

Plus en détail

DBR. VARIZON Diffuseur basse vitesse avec diffusion d air réglable

DBR. VARIZON Diffuseur basse vitesse avec diffusion d air réglable VARIZON Diffuseur basse vitesse avec diffusion d air réglable Quelques caractéristiques Type de diffusion et zone de diffusion réglables Convient à tous les types de locaux avec des exigences élevées en

Plus en détail

M u r s e n m a ç o n n e r i e

M u r s e n m a ç o n n e r i e M u r s e n m a ç o n n e r i e d e t e r r e c u i t e Isolation acoustique Murs en maçonnerie de terre cuite: isolation acoustique TABLE DES MATIERES 1 1 Introduction 5 2 Le bruit 7 2.1. Qu est-ce que

Plus en détail

Le guide pinta de l acoustique

Le guide pinta de l acoustique Le guide pinta de l acoustique UNE INTRODUCTION DANS LE MONDE DE L ACOUSTIQUE [2/16] >> D où vient le bruit? QUELLES SONT LES BASES DE L ACOUSTIQUE DANS LA CONSTRUCTION ET L ARCHITECTURE? QUELLES NOR-

Plus en détail

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT TimberTeam construit des superbes maisons et villas en panneaux bois massif contrecollés. Celles-ci peuvent avoir une architecture classique ou au contraire

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

Guide d utilisation FRANÇAIS

Guide d utilisation FRANÇAIS Guide d utilisation FRANÇAIS Merci d avoir choisi cet appareil EMTEC. Veuillez lire attentivement ce guide d'utilisation afin de découvrir les fonctions de votre appareil. Sommaire Informations importantes

Plus en détail