Choix d'enceintes de monitoring et autres...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Choix d'enceintes de monitoring et autres..."

Transcription

1 Formation technicien d'exploitation du son Choix d'enceintes de monitoring et autres... 1

2 Sommaire: -Introduction. P.3 -Problématique P.3 -Type de musique.. P.4 -Le local d'exploitation et ses incidences:. P.4 -Placement du système.... P.7 -Description technique des enceintes par le fabricant... P.9 -Installation des kits d'absorption de son.. P.11 -Correction électronique:.. P.11 -Processeur de diffusion numérique actif.. P.11 -Le coût.. P.13 -Conclusion.. P.13 -Annexe.. P.14 2

3 Introduction Les enceintes de monitoring sont très importantes dans une installation de type home-studio. Elles sont le dernier maillon de la chaîne son, et pour un compositeur, il est indispensable que leur réponse en fréquence soit la plus linéaire possible. En effet, certains fabricants ont pris le parti d accentuer certaines fréquences, ce qui peut donner un son flatteur mais aussi un déséquilibre de l image sonore réelle. Si l utilisateur souhaite un mix précis, il doit donc veiller aux caractéristiques de cellesci mais aussi aux conditions dans lesquelles elles vont être exploitées. Problématique : Avec un budget de 1500 euros, j entame la recherche de nouvelles écoutes qui devront au mieux répondre à mes attentes. Mais d abord mes attentes, quelles sontelles? 3

4 Type de musique : Mon home studio est principalement orienté vers le son électronique sans réelle prédominance d un style en particulier. Mes morceaux sont essentiellement composés avec des synthétiseurs numériques (Massive, Arp, Reactor, Fm8, Moog voyager, MS 20), des boites à rythmes et des samplers. Le type de musique jouée peut être une chose notable dans le choix d écoutes puisque dans ce cas précis, je souhaiterais être en mesure d exploiter des sons basse-fréquence qui permettent au moment d un «live act» de faire vibrer le public aux émissions des subwoofers. Aussi, les hautes fréquences doivent pouvoir être présentes et laisser vivre les harmoniques. La bande passante : Nous avons pour coutume d annoncer que l oreille humaine capte (selon les individus) les fréquences à partir de 20 Hz jusqu à 20 khz. Je souhaite donc que mes enceintes couvrent ce spectre. Or, une telle amplitude nécessitera l achat d un subwoofer en plus d une paire d enceintes-satellites. Le local d exploitation et ses incidences : Nous avons pu voir que le choix des enceintes se fait en fonction de facteurs qui ne se résument pas à une esthétique en vogue et qu il y a quelques caractéristiques à prendre en compte. Une, et qui est à mes yeux presque primordiale, est le lieu dans lequel le système va être exploité. Il est intéressant de savoir par exemple, que les caractéristiques techniques avancées par les fabricants, notamment au sujet des réponses de fréquences, sont la résultante de mesures bien souvent effectuées en champs libre, C est-à-dire sans contrainte physique autre que l air. De ce fait, il convient d avoir à l esprit que ces résultats seront rarement atteints dans une salle fermée comme un home-studio par exemple. Le local a une influence très forte sur le son ou la musique perçus. Chaque endroit possède sa propre acoustique avec ses réverbérations particulières et ses fréquences de résonance. Dans ce cas précis, et au vu de mon budget, je ne pourrais me contenter que d un léger correctif en 4

5 tentant une légère atténuation de quelques réverbérations et fréquences de résonance. (Fig. 1 et 2) Fig. 1 Fig. 2 Avant de me lancer dans le bricolage et pour vérifier l incidence de la réverbération dans ma pièce, j ai calculé le temps de réverbération approximatif en présence (RT60). La pièce est composée de 4 murs de plâtre peints, d un sol en parquet flottant et d un plafond de béton lisse peint. 5

6 L= 6m L= 4.5m H= 2.5m En faisant abstraction des incidences du mobilier, j obtiens : 1.48 sec à 125 Hz 1.82 sec à 250 Hz 2.13 sec à 500 Hz 2.13 sec à 1000 Hz 1.75 sec à 2000 Hz 1.07 sec à 4000 Hz Soit une moyenne de 1.73 seconde de temps de réverbération. Pour simplifier, un son percussif émis à l instant T disparaitra en T+1.73 sec. La réverbération aura une influence sur ce son pendant presque 2 secondes pleines. Autre sujet important : les fréquences de résonance. Plus difficiles à détectées, elles peuvent être néfastes au mix, à la création et aussi aux voisins! Quand deux ondes de mêmes fréquences se rencontrent, on parle de résonance. Dans un tel cas, l amplitude de chacune de ces ondes augmente jusqu à atteindre un maximum. De ce fait : lorsque deux ondes de même fréquence se rencontrent, elles entrent en résonance et le volume sonore s intensifie vers un maximum. Je ne vais pas développer ce phénomène fondamental, mais il est également à prendre en compte lors de l élaboration d un home-studio. Ces phénomènes nécessitent des calculs savants et des moyens financiers importants pour si ce n est résoudre les problèmes mais en tout cas se satisfaire de quelques corrections. En effet, pour la construction d un studio d enregistrement professionnel, on parle d un investissement de plusieurs dizaines de milliers d euros. 6

7 Or, mon budget étant moindre, je consacrerais une partie de celui-ci en l achat de mousses acoustiques, panneaux et bass trap. Mais avant, je dois déterminer l emplacement du système d écoute dans la pièce. (Fig. 3) Placement du système : Fig. 3 Afin d éviter l influence de la proximité des murs sur le son, je placerai mon système à environ 1/ 3 de la longueur totale, bien centré dans la largeur et les enceintes orientées vers le centre de la pièce. La zone d écoute optimale sera un espace situé à équidistance de chaque écoute, soit au sommet d un triangle équilatéral ayant pour base les deux moniteurs. (Fig. 4) 7

8 Fig. 4 Chaque moniteur sera placé sur un pied afin d éviter tout effet de sol et autres influences (par diffraction par exemple) des appareils présents sur le bureau (contrôleurs, claviers, ordinateur, écrans, etc ). Le caisson de basse quant à lui sera placé juste derrière le bureau, à bonne distance du premier mur. Les basses fréquences étant moins directives, il n est pas nécessaire de le disposer à hauteur d oreille. Il faudra veiller néanmoins à ne pas le coller au mur sous peine d accentuer les phénomènes vibratoires. A ce sujet, la propagation solidienne et les nuisances sonores plus généralement étant souvent un point de friction avec le voisinage, surtout dans un immeuble, je pense m orienter vers des enceintes munies de hautparleur 5 pouces afin d éviter trop de désagrément et de tentations. Pour l usage que j en aurais, il ne m est pas nécessaire de disposer d un rendement très élevé et, de la sorte pourrais-je peut être, en optant pour une économie sur la puissance, me permettre un gain en précision? 8

9 Après quelques visites dans les magasins spécialisés et dans les home-studio de mes amis, après de multiples écoutes de musiques familières et aussi parce-que j avais cette idée derrière la tête depuis quelques temps, j ai opté pour une paire d enceintes HS5 de chez Yamaha avec le subwoofer HS8S de la même marque. Description technique du fabricant: HS5 (1) et HS8S (2) Fig.5 9

10 Fig. 6 Les caractéristiques constructeur (Fig. 5 et 6) donnent quelques éléments sur le fonctionnement des enceintes et de son subwoofer. Nous regretterons pour autant le manque de certaines informations comme la pente de coupure de fréquence (db/octave) entre le «sub» et les hs5. Après l'étude des courbes de fréquence des deux appareils, que je n'ai malheureusement pas pu mettre sur le mémoire, j'ai opté pour un «cross-over» aux alentours de 80 Hz préférant limiter au maximum l'action du sub au-dessus de cette fréquence et privilégiant donc l'action des HS5 pour profiter de leur précision à ce niveau. J'ai pour cela utilisé le «low cut» et le «hi cut» du subwoofer (paramètres du cross over à l'arrière du caisson), et faute de moyens disponibles, affinerai avec le temps bien que cela soit subjectif à mon niveau. Ce choix me parait judicieux, mais je conviens que le «cross-over» du système nécessite des mesures précises afin que ce passage critique soit négocié sans bosse ni ventre (au niveau du croisement des courbes de réponse respectives) 10

11 avec un maximum de fluidité. L'action est d'autant plus délicate que les boutons rotatifs permettant les réglages ne sont pas gradués. Installation des kits d absorption de son : Une fois le placement des écoutes envisagé, je procède à la fixation des panneaux de mousse sur les murs et celle des bass-trap dans les angles de la pièce. Je place également un grand tapis (2.5m x 3m) sous la zone d écoute. (Fig. 7 et 8) Fig. 7 Fig. 8 Correction électronique: Processeur de diffusion numérique actif La correction électronique via un processeur de diffusion permet d'affiner le son perçu en prenant en compte les répercussions de l'acoustique de la salle. Placé en sortie de console ou de carte son, il va permettre une égalisation spécifique pour compenser les effets de la salle et adapter la réponse en fonction des attentes. Pour résumer le principe, l'appareil une fois correctement connecté va générer un bruit rose qui sera capté par un micro spécifique, positionné à l'endroit de la zone d'écoute (sweet-spot). Le son émis doit posséder les mêmes caractéristiques que le son capté. Le processeur œuvre à cette tâche en égalisant en fonction l'émission. Note: Il est évident que l'emploi de cette technique n'est pas sans faille. Corriger ou 11

12 adapter l'acoustique d'un local est une discipline extrêmement technique et bien souvent coûteuse. Le but de mon travail étant d'obtenir des conditions acceptables à moindre coût. De plus, mon intention de travail à un niveau raisonnable limitera ses effets qui auront été minimisés au préalable par le travail mécanique des mousses et électronique des filtres. Après m'être renseigné et toujours en fonction de mon budget, j'ai choisi le Driverack PA+ de DBX (Fig. 9) pour son égaliseur paramétrique stéréo multibandes et sa fonction Auto-EQ 28 bandes RTA (cf.: bruit rose dans paragraphe : correction électronique). Fig. 9 12

13 Le coût (prix Thomann au 7/05/2014): Une paire d'hs5 : 310 euros Un «sub» HS8S : 444 euros Un driverack Pa+ : 355 euros 8 bass trap 300 x 300 x 600mm : 199 euros 12 Panneaux acoustiques absorbeurs 60 x 60 x 5 cm : 196 euros Total: 1504 Euros TTC. Conclusion : Selon l intention finale, autrement dit selon que la production est destinée à un simple hobby, à la scène ou à l audiovisuel professionnel, choisir un système d écoute passe par l étude de facteurs collatéraux que sont l environnement d exploitation, les contraintes budgétaires, et les caractéristiques objectives des projets eux-mêmes. Ce mémoire ne propose pas une solution miraculeuse pour l obtention de sons de qualités professionnelles. Il envisage simplement des pistes de solutions accessibles à la plupart des «accros» de l audio, désireux de qualité et à ceux qui souhaitent au mieux véhiculer leur passion du son. 13

14 Annexe - Support de cours de Luc Marie-Sainte - «Acoustique des salles» de Thierry Mallet publication Georges Ventillard - Site : - Site : - Site : 14

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO. Les dimensions de la pièce...

SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO. Les dimensions de la pièce... 1 SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO Les dimensions de la pièce... 3 Absorption/réflexion... 4 Diffusion... 5 Diffraction... 5 III. APPLICATION

Plus en détail

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Etude du niveau sonore Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Mots clés : Enceintes acoustiques, auditorium, Sommaiire Principe : --------------------------------------------------------------1 1. Atténuation

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1 - Sommaire 2 - INTRODUCTION 2-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ 2-3 Précautions lors de l installation d un caisson de basses 3-4 CONSEILS 3-4 Conseils de placement d un caisson de basses Général

Plus en détail

07 Mesurage des appareils de correction auditive

07 Mesurage des appareils de correction auditive 07 Mesurage des appareils de correction auditive Sommaire 1. Introduction... 1 1.1. Evaluation subjective:... 1 1.2. Mesurage objectif:... 2 2. Pourquoi faire des mesurages objectifs?... 2 2.1. Fabricant...2

Plus en détail

Propriétés ondulatoires du son

Propriétés ondulatoires du son Propriétés ondulatoires du son But de la manipulation : Illustrer le caractère ondulatoire du son. Introduction : Pour se convaincre que le son est une onde, il suffit de montrer que son comportement est

Plus en détail

Différence entre Traitement Acoustique et Isolation Phonique

Différence entre Traitement Acoustique et Isolation Phonique Acheter du bon matériel (bonnes enceintes, bon micro, etc) c'est bien, mais si votre pièce de musique n'est pas traitée acoustiquement, peut-être utilisez-vous votre matériel à 60% ou à 80%? Le pire qui

Plus en détail

Des possibilités de correction de l environnement acoustique. Par. PERALES-ELIZALDE Armand Jacques Formation Technicien d Exploitation du Son

Des possibilités de correction de l environnement acoustique. Par. PERALES-ELIZALDE Armand Jacques Formation Technicien d Exploitation du Son Des possibilités de correction de l environnement acoustique Par PERALES-ELIZALDE Armand Jacques Formation Technicien d Exploitation du Son INTRODUCTION Lors du stage effectué dans le cadre de la formation

Plus en détail

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale Ondes acoustiques ; acoustique musicale On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu élastique, sans transport de matière mais avec transport d énergie. L exemple

Plus en détail

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire.

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Point de départ : Il n y a pas une sorte de microphone qui convient à toutes les situations

Plus en détail

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes)

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Séance de Spécialité n o 10 Isolation & filtrage Mots-clefs «instruments électroniques», «traitement du son» et «isolation phonique». 1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Un logement

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Mixeur Version 1 «Mixeur» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son mixeur Ingénieur du son postproduction DEFINITION DU METIER Le mixeur (souvent ingénieur du son mixeur) effectue un travail de mixage

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

1. Avant de régler la qualité sonore

1. Avant de régler la qualité sonore 1. Avant de régler la qualité sonore Fonctions disponibles lorsque le /la matrice AV en option est connecté Le tableau ci-après indique les plus fins réglages audio qui peuvent être effectués lorsque le

Plus en détail

Table des matières 2. 1 Présentation de l application Speech Processor 3. 1.1 Automixer... 3. 1.2 Compresseur... 3. 1.3 Speech Conformer...

Table des matières 2. 1 Présentation de l application Speech Processor 3. 1.1 Automixer... 3. 1.2 Compresseur... 3. 1.3 Speech Conformer... Table des matières Table des matières 2 1 Présentation de l application Speech Processor 3 1.1 Automixer... 3 1.2 Compresseur... 3 1.3 Speech Conformer... 4 1.4 Feedback killer... 4 2 Réglage de l application

Plus en détail

ISOPHASES http://www.isophases.com

ISOPHASES http://www.isophases.com ISOPHASES http://www.isophases.com LE PROCESSEUR D IMAGE STEREOPHONIQUE ISO-B12 par Claude Carpentier v :3.1 - Juin 2004 OFF 160 320 630 ISOPHASE 1250 2500 5000 80 160 320 640 1250 2500 ON LEVEL BALANCE

Plus en détail

Utilisation de Audacity Enregistrement et traitement du son

Utilisation de Audacity Enregistrement et traitement du son Utilisation de Audacity Enregistrement et traitement du son 1. Présentation de l interface 2. Enregistrer avec un micro a) réglages préalables b) enregistrement 3. Effacer un morceau de la bande sonore

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

CINEMA SB100 barre de son amplifiée

CINEMA SB100 barre de son amplifiée CINEMA SB100 barre de son amplifiée Guide de démarrage rapide Nous vous remercions d avoir choisi ce produit JBL La barre de son amplifiée JBL Cinema SB100 est un système audio intégré complet qui améliore

Plus en détail

Son directionnel. Attirez l attention de vos visiteurs en diffusant un son dirigé avec précision

Son directionnel. Attirez l attention de vos visiteurs en diffusant un son dirigé avec précision Attirez l attention de vos visiteurs en diffusant un son dirigé avec précision Une solution adaptée à vos installations de : Muséographie Espace accueil Applications magasins Salon Signalétique digitale

Plus en détail

LES BIBLIOTHEQUES SONORES

LES BIBLIOTHEQUES SONORES ASSOCIATION DES DONNEURS DE VOIX LES BIBLIOTHEQUES SONORES www.advbs.fr UTILISATION DU MICRO AUDIO TECHNICA AT2020 USB 2 - ÉLÉMENTS FOURNIS 1 - Présentation Le micro AT2020 USB est un microphone de studio

Plus en détail

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Le choix du matériel et des configurations logicielles dépendent en grande partie de la situation

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Repère : SESSION 2008 Durée : 3 H Page : 0/7 Coefficient : 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/7 Coefficient : 2

Plus en détail

Qu est-ce que le monitoring?

Qu est-ce que le monitoring? Qu est-ce que le monitoring? Aujourd'hui je vous propose un cours spécifiquement sur le monitoring. C'est un sujet assez technique dont on parle peu, et pourtant il s'agit de notions que tout preneur de

Plus en détail

Vision industrielle Dispositif optique

Vision industrielle Dispositif optique Vision industrielle Dispositif optique Plan du cours L objectif La focale L ouverture La mise au point Qualité d image Choix de l objectif Cours de Vision Industrielle Nicolas Vandenbroucke 2 Constitution

Plus en détail

Branchements et fonctionnement d une table de mixage

Branchements et fonctionnement d une table de mixage Branchements et fonctionnement d une table de mixage I - Table de mixage : principes La table de mixage sert à traiter et mélanger plusieurs sources sonores Il y a plusieurs entrées : on y branche des

Plus en détail

Amplificateur de sonorisation

Amplificateur de sonorisation Amplificateur de sonorisation On se propose de vérifier quelques spécifications d un amplificateur basse-fréquence de sonorisation dont les caractéristiques techniques sont données en Annexe. Remarques

Plus en détail

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son / Preneur de son Version 1 «Ingénieur du son /preneur de son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son Preneur de son Chef opérateur du son DEFINITION DU METIER Collaborateur du réalisateur,

Plus en détail

Exercice 1 : Concert de violon.

Exercice 1 : Concert de violon. Exercice : Concert de violon. Document : Superposition des sources sonores Document 2 : Echelle de bruit. On considère une source sonore d intensité sonore I et de niveau sonore L. Si l on considère maintenant

Plus en détail

GROUPE DE VENTILATION DOUBLE FLUX UNIQUE ET BREVETÉ

GROUPE DE VENTILATION DOUBLE FLUX UNIQUE ET BREVETÉ GROUPE DE VENTILATION DOUBLE FLUX UNIQUE ET BREVETÉ 2 purify your home... INDEX Qui est la société Elek Trends Productions? Avantages Veneco 4 Logiciel Base de données PEB Données techniques P04 P06 P08

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments Descripteurs acoustiques des espaces paysagers Quelques éléments Acoustique des espaces paysagers Le confort acoustique dans les espaces paysagers Éléments d appréciation Une ambiance sonore modérée mais

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

Puissance & Equilibre

Puissance & Equilibre Puissance & Equilibre Série HK AUDIO PULSAR. AMÉLIOREZ VOTRE QUALITÉ DE Grâce à la technologie numérique moderne, une nouvelle classe d enceintes actives compactes large bande a vu le jour, capable de

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

t h e s o u n d e x p e r i e n c e

t h e s o u n d e x p e r i e n c e the sound experience 8 GALILEO 10 MICHELANGELO 12 RAFFAELLO 14 GIOTTO 16 ACCESSOIRES 17 DIMENSIONS 5 SERIE.VOICE Les diffuseurs Série VOICE ont été développés afin de répondre aux exigences des professionnels

Plus en détail

PRINCIPE DE BASE PRINCIPE DE BASE SOURCES RETOUR RETOUR FACADE FACADE AMPLI RETOUR AMPLI SENS DU SIGNAL FACADE TABLE MIXAGE

PRINCIPE DE BASE PRINCIPE DE BASE SOURCES RETOUR RETOUR FACADE FACADE AMPLI RETOUR AMPLI SENS DU SIGNAL FACADE TABLE MIXAGE FORMATION SONO SER PRINCIPE DE BASE SOURCES PRINCIPE DE BASE RETOUR RETOUR FACADE FACADE AMPLI RETOUR SENS DU SIGNAL AMPLI FACADE TABLE MIXAGE MATERIEL SOURCES MATERIEL VOIX OU ENSEMBLE AVEC MICRO 2 TYPES

Plus en détail

Une nouvelle ère de la sonorisation intelligente des salles

Une nouvelle ère de la sonorisation intelligente des salles Une nouvelle ère de la sonorisation intelligente des salles 3 Amplification intelligente Pendant des sessions de formation ou des présentations, il est essentiel que l audience puisse entendre et comprendre

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

Choisir un vidéoprojecteur pour sa classe

Choisir un vidéoprojecteur pour sa classe Choisir un vidéoprojecteur pour sa classe Sommaire 1) Introduction 2) Les critères de choix 3) L usage que l on veut en faire 4) Le prix 5) Les caractéristiques détaillées a. L interactivité b. Longue

Plus en détail

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Il ne va pas de soi que l ensemble des musiciens trouvent le son bon dans un local de répétition. Les répétitions ont souvent

Plus en détail

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 V 1.0 2006 corr. 2009 Jacques Ferber LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 Email: ferber@lirmm.fr Home page: www.lirmm.fr/~ferber Problématique: Comment créer des sons

Plus en détail

Système de Vidéosurveillance

Système de Vidéosurveillance Système de Vidéosurveillance Systèmes Electroniques Numériques Lycée Professionnel Louis Lumière Contenu Mise en situation... 2 Cahier des charges... 2 Appropriation du matériel... 3 Caméra vidéo... 3

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Complément de formation Lecture de référence. Chapitre: Métiers de l audio : Sonorisation

Complément de formation Lecture de référence. Chapitre: Métiers de l audio : Sonorisation Complément de formation Lecture de référence. Chapitre: Métiers de l audio : Sonorisation 1. COUR VS JARDIN... 3 2. PRINCIPES DE BASE DE LA SONORISATION... 3 3. PRINCIPES DE BASE DE LA SONORISATION...

Plus en détail

Analyse des bruits de clavier d ordinateur

Analyse des bruits de clavier d ordinateur Analyse des bruits de clavier d ordinateur Introduction 1 Enregistrement des bruits de clavier 2 Analyse des bruits de clavier 3 Analyse du niveau de pression acoustique vs. temps 4 Sonie vs. temps 4 Acuité

Plus en détail

amina. G U I D E D I N S T A L L A T I O N Gamme : A I W X AIW1X, AIW2X, AIW3X, AIW4X, AIW5X Enceintes Invisibles

amina. G U I D E D I N S T A L L A T I O N Gamme : A I W X AIW1X, AIW2X, AIW3X, AIW4X, AIW5X Enceintes Invisibles Gamme : A I W X AIW1X, AIW2X, AIW3X, AIW4X, AIW5X Installer Amina dans un mur ou un plafond IMPORTANT : Une mauvaise installation peut provoquer une panne des enceintes. Et pourrait rendre invalide votre

Plus en détail

Toute l'énergie de la musique avec les nouvelles

Toute l'énergie de la musique avec les nouvelles Communiqué de presse Le 30 mars 2015 Toute l'énergie de la musique avec les nouvelles enceintes portables sans fil de Sony Les nouvelles enceintes portables sans fil de Sony simplifient vos envies de musique

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

Sony élargit sa gamme de meubles pour télévision avec deux nouveaux modèles

Sony élargit sa gamme de meubles pour télévision avec deux nouveaux modèles Paris, le Sony élargit sa gamme de meubles pour télévision avec deux nouveaux modèles Les meubles BRAVIA Theatre RHT-G900 et G1500 au design raffiné vous offre un système complet de son surround 5.1 Les

Plus en détail

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES OBJECTIFS Observation de la diffraction. Observation des interférences. I ) DIFFRACTION D ONDES A LA SURFACE DE L EAU Sur la photographie ci-dessous, on observe que les vagues, initialement rectilignes,

Plus en détail

ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES

ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES GUIDE Application du décret n 98-1143 du 15 décembre 1998 document élaboré par : Préfecture

Plus en détail

La sonorisation dans le cours d Education Musicale

La sonorisation dans le cours d Education Musicale La sonorisation dans le cours d Education Musicale définition et principes Action d organiser la diffusion d un son en ce qui nous concerne : sonorisation de l activité d écoute (percevoir) sonorisation

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

www.bowers-wilkins.com

www.bowers-wilkins.com Français CCM6 Bienvenue dans le monde Bowers & Wilkins et la CCM6 Series Nous vous remercions d avoir choisi Bowers & Wilkins. Lorsque John Bowers a créé sa société, il savait déjà qu un design imaginatif,

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

f m 280 Hz 0,30x1,0.10

f m 280 Hz 0,30x1,0.10 CORRECTION DU TP PHYSIQUE N 12 SPECIALITE TS 1/5 LA RECEPTION RADIO Correction du TP de physique N 12 La réception radio Activité préparatoire Les stations radios : nécessité d un dispositif récepteur

Plus en détail

1. Avant de régler la qualité sonore

1. Avant de régler la qualité sonore 1. Avant de régler la qualité sonore Fonctions disponibles lorsque le décodeur/la matrice AV 5.1 canaux est connecté Le tableau ci-après indique les plus fins réglages audio qui peuvent être effectués

Plus en détail

Chaîne Hi-Fi NAS-Z200iR. Ecoutez toutes vos musiques stockées sur ordinateur sans contrainte. NAS-Z200iR

Chaîne Hi-Fi NAS-Z200iR. Ecoutez toutes vos musiques stockées sur ordinateur sans contrainte. NAS-Z200iR Paris, Vendredi 24 Juillet Chaîne Hi-Fi NAS-Z200iR Ecoutez toutes vos musiques stockées sur ordinateur sans contrainte NAS-Z200iR Le système audio compact qui sait tout faire Sobriété à l extérieur : une

Plus en détail

Comment créer son propre studio photo?

Comment créer son propre studio photo? Comment créer son propre studio photo? Pour les e-commerçants qui n'ont pas le budget nécessaire pour investir dans l'achat d'un studio photo, il est possible de créer son propre studio photo à moindre

Plus en détail

B2I Niveau 1. 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique.

B2I Niveau 1. 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Fiche pédagogique Activité 1 Cycle 1 (Maternelle) B2I Niveau 1 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Compétence visée : 1.1 Je désigne avec précision les différents éléments

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Photo de portrait aux flashs

Photo de portrait aux flashs Photo de portrait aux flashs Souvent, on est déçu par les photos prises au flash. On ne comprend pas très bien comment ça marche, le flash produit une image peu flatteuse à cause de la lumière dure qu

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS. Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS. Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe LES EFFETS DE SITE TOPOGRAPHIQUES Amplification des secousses provoquée

Plus en détail

Mon Mobile et Ma santé octobre 2011 58

Mon Mobile et Ma santé octobre 2011 58 Mon mobile et ma santé Octobre 2011 58 Ministère chargé de la Santé, Ministère chargé de l Écologie, Ministère chargé de l Industrie «Aucune preuve scientifique ne permet de démontrer aujourd hui que l

Plus en détail

Guide pratique DE LA SONORISATION

Guide pratique DE LA SONORISATION Guide pratique DE LA SONORISATION LIONEL HAIDANT GUIDE PRATIQUE DE LA SONORISATION CONCERT, SPECTACLE, CONFÉRENCE 2 e édition Du même auteur Photos de couverture : (en haut) système de diffusion K1/KUDO

Plus en détail

PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille

PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille Résumé de PFE PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille Introduction Dans le domaine de la robotique, la robotique

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

AMPLIFICATEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE PDA 200/2 - PDA 500/2 PDA 1000/2 RECEPTEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE NOTICE D UTILISATION

AMPLIFICATEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE PDA 200/2 - PDA 500/2 PDA 1000/2 RECEPTEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE NOTICE D UTILISATION AMPLIFICATEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE PDA 200/2 - PDA 500/2 PDA 1000/2 RECEPTEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE RXT 12 NOTICE D UTILISATION 1 AVIS RISQUE DE CHOCS ELECTRIQUES NE PAS OUVRIR -------------------------------

Plus en détail

FABRIQUEZ VOTRE VIDEOPROJECTEUR POUR MOINS DE 10 EUROS!!!

FABRIQUEZ VOTRE VIDEOPROJECTEUR POUR MOINS DE 10 EUROS!!! FABRIQUEZ VOTRE VIDEOPROJECTEUR POUR MOINS DE 10 EUROS!!! Copyright 2007 Refextra Tous droits réservés, La lentille de Fresnel LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT L'objectif de Fresnel a été inventé par Augustin

Plus en détail

M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE

M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE M a n u e l d a p p l i c a t i o n s OVISIO L ECRAN NUMERIQUE 2 ovisio, liste du matériel Caméra numérique de type webcam Dispositif de réglage de la distance de travail Ecran blanc de travail et écran

Plus en détail

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON Société Française d Acoustique (SFA) Section Grand Nord Ouest (GNO) Salle Jean Noël Decarpigny Institut Supérieur de l Électronique et du Numérique (ISEN) Agenda

Plus en détail

Devis technique et informations

Devis technique et informations 1 S Devis technique et informations Sommaire Pages Sujets 2 Coordonnées de la salle de spectacle 3 Devis technique de l éclairage et du multimédia 4 Devis technique de la sonorisation 5 Répartition des

Plus en détail

6GEI500 Signaux et systèmes. Laboratoire #2

6GEI500 Signaux et systèmes. Laboratoire #2 6GEI500 Signaux et systèmes Laboratoire #2 Analyse en fréquences avec MATLAB Automne 2009. Objectifs Se familiariser avec l analyse en fréquences avec MATLAB Explorer le phénomène de Gibbs Faire une analyse

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION

BULLETIN D INSCRIPTION BULLETIN D INSCRIPTION À découper et à retourner à Domaine Musiques, 105 Avenue de la République 59110 La Madeleine Courriel formations@domaine-musiques.com www.domaine-musiques.com NOM FORMATIONS ART

Plus en détail

Force de tension d une corde

Force de tension d une corde Force de tension d une corde 1.a. Deux façons de répondre à la question : 25 images 1 seconde 1 image T T = 1/25 = 0,04 s. 25 images par seconde représente la fréquence de prise de vue. Or T = 1/f donc

Plus en détail

Pièces maîtresses de l iphone, les applications vous permettent d étendre

Pièces maîtresses de l iphone, les applications vous permettent d étendre Gérer les applications Pièces maîtresses de l iphone, les applications vous permettent d étendre librement ses fonctions et d envisager les activités les plus variées, de la lecture de films à la consultation

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

Identification de ve hicule Système TeleTag Lecteur RFID UHF STid NOTE D APPLICATION

Identification de ve hicule Système TeleTag Lecteur RFID UHF STid NOTE D APPLICATION Identification de ve hicule Système TeleTag Lecteur RFID UHF STid NOTE D APPLICATION Introduction Ce document à pour objet de décrire l approche qu il convient d avoir pour aborder un projet d identification

Plus en détail

FRANÇAIS. Guide d Utilisation HS-04U

FRANÇAIS. Guide d Utilisation HS-04U Guide d Utilisation HS-04U 1 Table des matières 1 Présentation du HS-04U..3 2 Présentation de la technologie audio Xear 3D...4 3 Schéma de fonctionnement et vue d ensemble...5 4 Configuration requise et

Plus en détail

FlatPhone est une gamme de haut-parleurs directionnels conçus par TKGeo qui permettent de réintroduire la communication sonore en lieux publics.

FlatPhone est une gamme de haut-parleurs directionnels conçus par TKGeo qui permettent de réintroduire la communication sonore en lieux publics. Qu est ce que FlatPhone : FlatPhone est une gamme de haut-parleurs directionnels conçus par TKGeo qui permettent de réintroduire la communication sonore en lieux publics. Il ne s agit donc pas de simplement

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

TV5 BASE D ENCEINTE TV HAUT DE GAMME

TV5 BASE D ENCEINTE TV HAUT DE GAMME TV5 BASE D ENCEINTE TV HAUT DE GAMME Avec cette puissante base d enceinte, vous pouvez remplacer le son terne et sans vie de votre TV par une bande sonore puissante et immersive. Entendez tous vos supports

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes d émission de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

Télégestion d une éolienne

Télégestion d une éolienne Télégestion d une éolienne Le support de ce projet est le banc d essai d une éolienne ci-dessous. L ensemble des commandes et des mesures sont à effectuer à l aide de générateurs et d appareils de mesure

Plus en détail

Microphone et haut-parleur

Microphone et haut-parleur Thème 1 : Son et musique Sous-thème : 1. Émetteurs et récepteurs sonores Séance 1.1.1. Microphone et haut-parleur Analyse et synthèse de documents scientifiques : environ 45 min Document 1 : Le professeur

Plus en détail

Notice de pose de DELTA -ALPINA pour toiture en tuiles de béton ou terre cuite en BENELUX.

Notice de pose de DELTA -ALPINA pour toiture en tuiles de béton ou terre cuite en BENELUX. Notice de pose de DELTA -ALPINA pour toiture en tuiles de béton ou terre cuite en BENELUX. La pose de DELTA-ALPINA : DELTA -ALPINA est une feuille universelle revêtue des deux côtés, muni d une lèvre d

Plus en détail

Notice d utilisation. EASY Sender 5.8. Avec relais de télécommande

Notice d utilisation. EASY Sender 5.8. Avec relais de télécommande EASY Sender 5.8 Avec relais de télécommande Notice d utilisation Référence document : NS_511058_1002 Pour une installation correcte et rapide, nous insistons sur l utilisation de cette notice. 2 Certificat

Plus en détail

Videophone. Manuel d'installation et d'utilisation. (Modèle : 34837)

Videophone. Manuel d'installation et d'utilisation. (Modèle : 34837) Introduction Videophone Manuel d'installation et d'utilisation (Modèle : 34837) Merci d'avoir acheté ce produit Chacon. Ce videophone est un interphone vidéo facile à monter et à utiliser. Pour garantir

Plus en détail

Vidia La solution de visioconférence de Swisscom & astuces

Vidia La solution de visioconférence de Swisscom & astuces La solution de visioconférence de Swisscom Trucs & astuces Sommaire 1 Réussir ses conférences vidéo avec Vidia 3 2 Obtenir une qualité de son et d image optimale 3 2.1 Qualité de l image 3 2.1.1 Caméra

Plus en détail

par BernardLimont L idée de départ

par BernardLimont L idée de départ L idée de départ Quand on pose un plan de travail de cuisine, on est amené à en découper au moins un morceau (ici découpe de l évier). D où l idée de réutiliser cette chute pour faire une table de même

Plus en détail

Convertisseur Dactablette

Convertisseur Dactablette Convertisseur Dactablette La plupart des systèmes d amplification de très haute qualité ne traitent les signaux provenant de leurs sources qu en analogique, les systèmes «tout numérique» étant plus généralement

Plus en détail