Règlement pour les fournisseurs de SuisseID

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement pour les fournisseurs de SuisseID"

Transcription

1 Règlement pour les fournisseurs de SuisseID Version 1.0c du 4 novembre 2010

2 Règlement pour fournisseurs de SuisselD Nom Numéro de standard Catégorie Degré de maturité Règlement pour les fournisseurs de SuisseID (gouvernance SuisseID) ouvert Version 1.0 Statut en vigueur interne à l association Approuvé le Date d émission Langue français Editeur / distribution Association «Trägerschaft SuisseID» c/o Secrétariat d'etat à l'économie SECO Mesures cyberadministratives pour les PME, Belpstrasse 18 CH-3003 Berne Objectif du document Le présent document définit et explique, en complément du document «SuisseID Specification», les caractéristiques non-techniques les plus importantes de la SuisseID et fixe les conditions-cadres organisationnelles et juridiques. Il fixe en particulier les exigences et les conditions que doivent respecter les organisations qui proposent la SuisseID et qui désirent adhérer à l'association «Trägerschaft SuisseID». Le présent règlement est conçu comme un instrument d autorégulation d un groupe de fournisseurs de produits de même nature. Ce règlement ou des parties de celui-ci ne peuvent en aucun cas fonder des prétentions de tiers envers un fournisseur. page 2 de 10

3 Règlement pour founisseurs de SuisselD Table des matières 1 Introduction La SuisseID Documents au sujet de la SuisseID Eléments constitutifs du produit SuisseID Support de certificat avec certificat de signature Certificat d'authentification standardisé (IAC) Numéro SuisseID Identity-Provider-Service (IdP) Support Exigences posées aux produits SuisseID Exigences posées aux fournisseurs de SuisseID Certificat de signature qualifié (QC) Certificat d authentification (IAC) SuisseID-Identity-Provider-Service (IdP) Groupage avec d autres produits Responsabilité des CSP Principes Modèles d endossement de responsabilité... 8 Annexe A - Références & bibliographie... 9 Annexe B - Abréviations... 9 Annexe C - Glossaire page 3 de 10

4 Règlement pour fournisseurs de SuisselD 1 Introduction 1.1 La SuisseID Le nom SuisseID définit un produit de certification standardisé qui peut être proposé par des fournisseurs reconnus de certificats de signature conformes à la SCSE [1]. La définition du produit SuisseID consiste en un standard commun à tous les fournisseurs (autorégulation) qui a été mis sur pied sous la direction du SECO dans le cadre du troisième paquet de mesures de stabilisation conjoncturelles [4] et qui est soutenu dans ce cadre par la Confédération. Les produits conformes à la SuisseID complètent les cartes ainsi que les appareils avec un certificat de signature selon la SCSE disponibles jusqu ici par un certificat d authentification supplémentaire standardisé, un numéro de SuisseID clair et un service de preuve des qualités d identification (Identity Provider Service). Grâce à cela, les prestataires de services publics et privés (Service Provider) peuvent authentifier leurs usagers avec sûreté. Les utilisateurs peuvent pour leur part s identifier avec sûreté et prouver leur identité grâce à la SuisseID pour une très large palette d'applications étatiques et privées. La spécification de la SuisseID se base principalement sur les règles de la SCSE [1] [2] [3] ; les exigences supplémentaires portent avant tout sur a) le certificat d authentification (IAC) et la façon dont celui-ci se présente par rapport à une application ; b) le Identity Provider Service (IdP) et ses interfaces, qui permettent à un titulaire de certificat de demander un paquet de données qui confirme les données d'identification personnelles saisies au moment de l enregistrement. Plusieurs caractéristiques des produits avec certificats ne sont pas explicitement réglées par la SuisseID. C est ainsi que la spécification de la SuisseID ne fournit pas d indications quant à la forme du jeton, de la puce ou de l installation sur le PC du client. Une SuisseID peut également être proposée groupée avec d autres produits dans un paquet («bundling»). 1.2 Documents au sujet de la SuisseID Les documents suivants existent dans le contexte de la SuisseID : a) les statuts de l association «Trägerschaft SuisseID» ; b) les spécifications techniques de la SuisseID sous le nom de «SuisseID Specification - Digital Certificates and Core Infrastructure Services» avec les exigences techniques pour l ensemble du système ; c) le présent «Règlement pour les fournisseurs de SuisseID» ; d) un contrat de licence avec des annexes entre la Confédération suisse, représentée par le Secrétariat d'etat à l'économie (SECO), en tant que titulaire de la marque SuisseID, et chacun des fournisseurs de SuisseID, en tant qu'utilisateur de la marque. e) les conditions générales et les autres documents contractuels du fournisseur de SuisseID, qui doivent contenir certaines dispositions en matière de responsabilité civile définies dans le règlement. page 4 de 10

5 Règlement pour founisseurs de SuisselD 2 Eléments constitutifs du produit SuisseID Une SuisseID est constituée des produits et des prestations de services suivants : un support de certificat avec un certificat de signature selon la SCSE (QC) ; plus un certificat d authentification standardisé (IAC) ; l'un et l'autre avec un numéro SuisseID clair, ainsi que ; le SuisseID Identity Provider Service (IdP). 2.1 Support de certificat avec certificat de signature Les supports de certificat conformes à la SuisseID contiennent également toujours un certificat de signature SCSE ; deux raisons importantes plaident pour cela : l utilisateur ne comprendrait d une part pas que s il achète un produit certifié avec l appui de l Etat, il ne puisse pas l utiliser pour interagir de manière valable avec les autorités par voie électronique. Il n aurait d autre part pas non plus été du tout possible d offrir une sécurité complète, solide et vérifiée pour le lancement de la SuisseID fixé à si brève échéance. Cela signifie que dans la mesure où ils sont applicables, les processus prescrits par la SCSE pour le certificat de signature (QC) s appliquent également pour le certificat d'authentification (IAC). Même si la sécurité et la qualité SCSE ne couvrent pas intégralement tous les aspects de la SuisseID, tout le produit repose néanmoins sur des processus précisément définis et vérifiés d une entreprise certifiée. La SuisseID hérite de cette façon de la sécurité et de la confiance des supports de certificat conformes à la SCSE existants. 2.2 Certificat d'authentification standardisé (IAC) La plupart des supports de certificat conformes à la SCSE recevaient déjà un certificat avancé à des fins d authentification et/ou pour d autres buts. Ces autres certificats n ont jusqu'à présent pas été standardisés, ce qui fait qu il existe, le plus souvent sans nécessité, des différences considérables entre les différentes implémentations. La SuisseID remédie à ce défaut en spécifiant de manière détaillée le certificat d'authentification. 2.3 Numéro SuisseID Chaque SuisseID reçoit dans les deux certificats un numéro SuisseID clair et non parlant qui peut être maintenu en cas de prolongation du certificat. Cela permet des processus simplifiés entre le titulaire du certificat et l application à l échéance du certificat. Une personne peut acquérir plusieurs SuisseID, à choix avec le même numéro SuisseID ou avec un autre numéro SuisseID. Voilà qui offre à l utilisateur une grande flexibilité ainsi qu une sécurité et une discrétion supplémentaires dans l utilisation de sa SuisseID tout en sauvegardant au mieux les intérêts de la protection des données. 2.4 Identity-Provider-Service (IdP) Pour différentes raisons (protection de la personnalité et autres), les deux certificats SuisseID ne contiennent que très peu d'attributs d'identification. Pour des applications dans le cadre d une relation existante (par exemple du e-banking) ou lorsqu un processus d'enregistrement vaut la peine (par exemple un portail de cyberadministration), cela est suffisant. Si une application a besoin de caractéristiques d identifications supplémentaires dès le premier contact, elle peut les demander à l utilisateur lors du processus d authentification par le biais d un dialogue standardisé. Dans ce cas, le titulaire du certificat s authentifie auprès du SuisseID-Identity Provider Server (IdP), qui lui indique les attributs réclamés Association par Trägerschaft l application SuisseID page 5 de 10

6 Règlement pour fournisseurs de SuisselD pour vérification. Si le titulaire du certificat donne son accord à leur fourniture, ces attributs sont signés par l IdP et transmis à l application. Dans le SuisseID-IdP qui fait obligatoirement partie de SuisseID, les données de la pièce d identité utilisée pour l enregistrement sont stockées sans photo ni signature. Les détails sont définis dans les spécifications techniques de la SuisseID. Le fournisseur concerné de services de certification saisit les attributs nécessaires pour le SuisseID-Identity Provider Service lors de l enregistrement et les sauvegarde dans l IdP. Les spécifications techniques de la SuisseID décrivent comment un utilisateur, respectivement une application peuvent demander des données d identification spécifiques, comment l'utilisateur les libère et comment elles sont livrées à l application. 2.5 Support Les CSP fournissent à leurs clients le support pour les prestations de services de certificat. page 6 de 10

7 Règlement pour founisseurs de SuisselD 3 Exigences posées aux produits SuisseID 3.1 Exigences posées aux fournisseurs de SuisseID Les SuisseID ne peuvent être produites et distribuées que par des prestataires de services de certification (CSP) reconnus au sens de la SCSE qui se soumettent par ailleurs au présent règlement et aux spécifications techniques. 3.2 Certificat de signature qualifié (QC) Toutes les dispositions pertinentes de la SCSE et de ses prescriptions d exécution s appliquent intégralement au certificat de signature lié à la SuisseID, tout comme, également, les dispositions contenues dans le document intitulé SuisseID Specification - Digital Certificates and Core Infrastructure Services. 3.3 Certificat d authentification (IAC) Le CSP s engage en matière de certificat d authentification à respecter les mêmes devoirs de diligence que ceux qui sont imposés par la loi pour les certificats de signature qualifiés ainsi que, en plus, les dispositions du document intitulé SuisseID Specification - Digital Certificates and Core Infrastructure Services. Il répond vis-à-vis du titulaire et des tierces personnes qui se fient à un certificat valable des dommages que ceux-ci subissent parce qu il n a pas respecté ces devoirs. 3.4 SuisseID-Identity-Provider-Service (IdP) L utilisation du SuisseID-Identity-Provider-Service est gratuite pour les titulaires d une SuisseID (comprise dans le prix de base de la SuisseID). Le CSP est responsable de ce que - les données du titulaire d une SuisseID soient disponibles sur le SuisseID-IdP au plus tard au moment de la mise en service de la SuisseID correspondante et que - le contenu des attestations de l IdP concordent avec les données saisies pour l enregistrement du titulaire de la SuisseID. Le SuisseID-Identity-Provider-Services doit être exploité de telle sorte que - les données du titulaire d une SuisseID soient protégées contre un accès non autorisé et - que les attestations soient toujours délivrées au titulaire de la SuisseID correspondante que contre une forte authentification. Le trafic sur un serveur IdP ne peut être protocolé que dans la mesure où cela est indispensable à la sécurité de son exploitation et à une gouvernance nécessaire. Les protocoles ne peuvent être examinés qu en cas d'incident et uniquement afin de résoudre ledit incident. En l absence d incident, les données sont effacées après 24 heures. En cas d incident, les données nécessaires pour résoudre l incident seront effacées 24 heures après la résolution de l incident. 3.5 Groupage avec d autres produits Il est possible de grouper la SuisseID avec d autres produits, par exemple avec d autres types de certificats ou avec des supports particuliers. Dans un tel cas, le fournisseur indique de manière explicite et compréhensible quels éléments appartiennent à la SuisseID et lesquels non. page 7 de 10

8 Règlement pour fournisseurs de SuisselD 4 Responsabilité des CSP 4.1 Principes Les CSP sont responsables envers les tiers qui se fient aux certificats, que ce soit en tant que fournisseurs d'application ou de destinataires d un message signé, - s il existe un certificat de signature conformément aux dispositions de la SCSE ; - s il existe un certificat d'authentification et des prestations de services de l IdP au sens des dispositions du présent règlement. 4.2 Modèles d endossement de responsabilité Chaque CSP reprendra les dispositions suivantes en matière de responsabilité dans les documents contractuels utilisés : Responsabilité pour les certificats d authentification SuisseID En ce qui concerne le certificat d authentification lié à la SuisseID, <l entreprise> s engage à respecter les mêmes devoirs de diligence que ceux que la loi lui impose pour les certificats de signature qualifiés. <l entreprise> répond vis-à-vis du titulaire et des tierces personnes qui se fient à un certificat valable des dommages que ceux-ci subissent parce qu elle n a pas respecté ces devoirs. Sa responsabilité est limitée à CHF par sinistre. Responsabilité pour les prestations du SuisselD-ldentity-Provider-Service (ldp) <L entreprise> garantit que les données contenues dans les attestations fournies par l IdP concordent avec les données saisies lors de l enregistrement du titulaire du certificat sur la base du document d identité présenté à cette occasion. <L entreprise> garantit au titulaire du certificat que ces attestations ne sont délivrées qu'aux titulaires du certificat d'authentification correspondant qui se sont identifiés avec une forte authentification. En ce qui concerne les prestations du SuisseID-IdP, <l entreprise> s engage à respecter les mêmes devoirs de diligence que ceux qui lui sont imposés par la loi pour l exploitation de services d annuaire pour les certificats qualifiés. <L entreprise> répond vis-à-vis du titulaire et des tierces personnes qui se fient à une attestation IdP signée par elle des dommages que ceux-ci subissent parce qu elle n a pas respecté ces devoirs. Sa responsabilité est limitée à CHF par sinistre. page 8 de 10

9 Règlement pour founisseurs de SuisselD Annexe A - Références & bibliographie [1] RS , SCSE, loi fédérale du 19 décembre 2003 sur les services de certification dans le domaine de la signature électronique [2] RS , OSCSE, ordonnance du 3 décembre 2004 sur les services de certification dans le domaine de la signature électronique [3] RS PTA-OSCSE, ordonnance de l OFCOM du 6 décembre 2004 sur les services de certification dans le domaine de la signature électronique, édition 3 du 13 novembre 2006 [4] RS , loi fédérale du 25 septembre 2009 sur des mesures de stabilisation conjoncturelle temporaires dans les domaines du marché du travail, des technologies de l information et de la communication et du pouvoir d achat Annexe B - Abréviations CSP IAC IdP QC SECO RS PTA SCSE Certification Service Provider Identity & Authentication Certificate Identity Provider Qualified Certificate Secrétariat d'etat à l'économie Recueil systématique (http://www.admin.ch/ch/f/rs/) Prescriptions techniques et administratives Loi fédérale sur les services de certification dans le domaine de la signature électronique page 9 de 10

10 Règlement pour fournisseurs de SuisselD Annexe C - Glossaire Authentification (1) - vérification de l identité par un fournisseur de service (service provider). Authentification (2) - processus de preuve de sa propre identité. Certificat d'authentification - Certificat numérique utilisé à des fins d'authentification. Identity & Authentication Certificate (IAC) - Certificat avancé, non qualifié, utilisé à des fins d identification et d authentification (identification & authentication certificate) qui est émis conformément aux dispositions techniques et administratives du chapitre 4. Un certificat IAC SuisseID est toujours émis avec un QC SuisseID au sein d un jeu de certificats SuisseID. Identity Provider (IdP) - Service qui authentifie le titulaire du certificat conformément aux spécifications du présent document et qui est émet un paquet de données standardisé SAML 2.0 confirmant cette authentification. Qualified Certificate (QC) - Certificat qualifié (qualified certificate) qui est émis conformément aux dispositions du chapitre 4 relatives aux dispositions techniques et administratives. Un QC SuisseID est toujours émis avec un certificat IAC SuisseID au sein d un jeu de certificats SuisseID. Fournisseur de services (service provider) - fournisseur d un service en ligne. Signature - Paquet de données qui fait partie d un document ou d un message. Les principales caractéristiques sont la garantie de a) l intégrité et b) de la provenance (origine). Une signature peut être utilisée comme signature électronique au sens juridique si les dispositions pertinentes de la loi sur la signature électronique (SCSE) [1] sont respectées. Certificat de signature - Certificat électronique utilisé en matière de signature électronique. IAC SuisseID - Voir Identity & Authentication Certificate. Numéro SuisseID - Numéro clair et non parlant attribué par le CSP qui est assigné à un titulaire de certificat. QC SuisseID - Voir Qualified Certificate. Certificat SuisseID - QC SuisseID ou IAC SuisseID. Titulaire du certificat - Personne physique pour laquelle un certificat conforme à SuisseID est émis et qui est en possession du produit correspondant (support du certificat SuisseID), et donc de la clé secrète. Les certificats SuisseID sont exclusivement attribués à des personnes physiques. Le titulaire du certificat peut utiliser un ou plusieurs certificats SuisseID d un ou de plusieurs CSP. page 10 de 10

EXPOSE. La SuisseID, qu est ce que c est? Secrétariat d Etat à l Economie SECO Pierre Hemmer, Chef du développement egovernment

EXPOSE. La SuisseID, qu est ce que c est? Secrétariat d Etat à l Economie SECO Pierre Hemmer, Chef du développement egovernment EXPOSE La SuisseID, qu est ce que c est? Association Romande des Informaticiens ARI Vendredi 18 juin 2010 Secrétariat d Etat à l Economie SECO Pierre Hemmer, Chef du développement egovernment 1 Table des

Plus en détail

SuisseID Mon «moi numérique»

SuisseID Mon «moi numérique» Mon «moi numérique» Si vous pouvez lire ce texte, vous devez réinsérer le transparent du modèle d'origine à l'aide de la fonction "insérer transparent" dans le menu de la Poste.. Sinon, il est impossible

Plus en détail

La SuisseID, pas à pas

La SuisseID, pas à pas La SuisseID, pas à pas Une initiative du Secrétariat d Etat à l économie Signature électronique Authentification sur internet Preuve de la fonction exercée Sommaire Elan pour l économie... 4 La SuisseID,

Plus en détail

Ordonnance sur les services de certification électronique

Ordonnance sur les services de certification électronique Ordonnance sur les services de certification électronique (OSCert) 784.103 du 12 avril 2000 (Etat le 23 mai 2000) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, 62 et 64 de la loi du 30 avril 1997 sur les

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance» Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance» «professionnel indépendant» (Convention complète) 1 Notice explicative... 2 1.1 Préambule... 2 1.2 Référencement du concentrateur...

Plus en détail

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD)

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Valable dès le 1 er janvier 2011 318.107.10 f DGD 11.10 2 Avant-propos La présente version est une nouvelle édition

Plus en détail

Ce document décrit une solution de single sign-on (SSO) sécurisée permettant d accéder à Microsoft Exchange avec des tablettes ou smartphones.

Ce document décrit une solution de single sign-on (SSO) sécurisée permettant d accéder à Microsoft Exchange avec des tablettes ou smartphones. PERSPECTIVES Le Single Sign-On mobile vers Microsoft Exchange avec OWA et ActiveSync Ce document décrit une solution de single sign-on (SSO) sécurisée permettant d accéder à Microsoft Exchange avec des

Plus en détail

Solutions Microsoft Identity and Access

Solutions Microsoft Identity and Access Solutions Microsoft Identity and Access 2 Solutions Microsoft Identity and Access Microsoft Identity and Access (IDA) permet aux entreprises d améliorer leur efficacité et leurs connexions internes et

Plus en détail

Concept pour des systèmes d'eid suisses reconnus par l'état

Concept pour des systèmes d'eid suisses reconnus par l'état Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la police fedpol Domaine Développement des documents d'identité Concept pour des systèmes d'eid suisses reconnus par l'état Donneur d'ordre

Plus en détail

ech-0007 Norme concernant les données Communes

ech-0007 Norme concernant les données Communes Normes en cyberadministration page 1 sur 8 ech-0007 Norme concernant les données Communes Titre Code Type Stade Norme concernant les données Communes ech-0007 Norme Implémenté Version 6.0 Statut Proposition

Plus en détail

3 mai 2013, Delémont

3 mai 2013, Delémont 3 mai 2013, Delémont Le Canton du Jura profite du registre de la Poste pour identifier ses utilisateurs grâce à la SuisseID 3 Mai 2013, Delémont MATTHIEU LACHAT, Chef du Service de l informatique du Canton

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation. Sunnystamp 2D-Doc Services CA

Conditions Générales d Utilisation. Sunnystamp 2D-Doc Services CA Sunnystamp 2D-Doc Services CA Version.0 Tous droits réservés Technopole de l Aube en Champagne BP 60-00 Troyes Cedex Tél. : + (0) 2 4 0 8 Fax : + (0) 8 40 0 08 www.lex-persona.com contact-2d-doc@lex-persona.com

Plus en détail

MINISTÈRE DES SOLIDARITÉ ET DE LA COHÉSION SOCIALE

MINISTÈRE DES SOLIDARITÉ ET DE LA COHÉSION SOCIALE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE l EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉ ET DE LA COHÉSION SOCIALE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Standard d'interopérabilité entre

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Redevance pour la mise à disposition de settop-boxes avec mémoire et de vpvr

Redevance pour la mise à disposition de settop-boxes avec mémoire et de vpvr ProLitteris Société suisse de droits d auteur pour l art littéraire et plastique, coopérative SSA Société Suisse des Auteurs, Société coopérative SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de musique SUISSIMAGE

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE - Signature électronique et cryptographie 71. Sommaire

COMMERCE ELECTRONIQUE - Signature électronique et cryptographie 71. Sommaire COMMERCE ELECTRONIQUE - Signature électronique et cryptographie 71 SIGNATURE ELECTRONIQUE ET CRYPTOGRAPHIE Sommaire A- Signature électronique I - Textes luxembourgeois 1. Code civil (Extrait: Articles

Plus en détail

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Informations aux clients et (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Edition 01.2011 Informations aux clients Informations aux clients Ce que vous devriez savoir à propos

Plus en détail

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Mise à jour des informations Décembre 2011 1. Objet de la licence 1.1 L objet de la licence est le logiciel mis au point et fabriqué

Plus en détail

Directive 8: Sponsored Access

Directive 8: Sponsored Access SIX Swiss Exchange SA Directive 8: Sponsored Access du 9..0 Entrée en vigueur: 07.04.04 Directive 8: Sponsored Access 07.04.04 Sommaire. But et fondement.... Définitions.... Sponsored Access (SA).... Sponsoring

Plus en détail

ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES

ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES Identification, authentification et navigation entre les plateformes et les portails officiels Recommandations de la CORENE Juin 2014 Contenu Bref rappel du dossier... 3

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

Contrôle d accès, une approche self-service!

Contrôle d accès, une approche self-service! Contrôle d accès, une approche self-service! Concept et retour d expérience Présentations Jean-Daniel SCHLAEPPY jean-daniel.schlaeppy@lausanne.ch Chef de la section Etudes et Applications Pilotage du programme

Plus en détail

CONTRAT D INTERCHANGE EDI

CONTRAT D INTERCHANGE EDI CLUB INFORMATIQUE DES GRANDES ENTREPRISES FRANCAISES 21, avenue de Messine - 75008 PARIS Tél. : 01 56 59 70 00 - Fax : 01 56 59 70 01 http://www.cigref.fr cigref@cigref.fr CONTRAT D INTERCHANGE EDI Janvier

Plus en détail

Secure e-mail de la Suva. Brochure à l intention des cadres et des responsables informatiques

Secure e-mail de la Suva. Brochure à l intention des cadres et des responsables informatiques Secure e-mail de la Suva Brochure à l intention des cadres et des responsables informatiques Sommaire Secure e-mail de la Suva en bref 3 Problèmes lors de l envoi d e-mails classiques 4 Vos avantages grâce

Plus en détail

Ordonnance sur les ressources d adressage dans le domaine des télécommunications

Ordonnance sur les ressources d adressage dans le domaine des télécommunications Ordonnance sur les ressources d adressage dans le domaine des télécommunications (ORAT) Modification du 19 décembre 2001 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 6 octobre 1997 sur les ressources

Plus en détail

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1.

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1. 1 BUT 1.1 Le but de la présente directive est de définir les droits et les devoirs des utilisateurs à propos des moyens de communication (Internet, messagerie électronique, téléphonie) et des postes de

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

Mandats attribués à des entreprises externes

Mandats attribués à des entreprises externes Mandats attribués à des entreprises externes Directive DIT-17 Champ d application : Université 1 Buts Le but de cette directive est de rendre les entreprises externes attentives à la législation à laquelle

Plus en détail

Directive 23 Scoach Suisse SA Connectivité

Directive 23 Scoach Suisse SA Connectivité Directive 23 Scoach Suisse SA Connectivité Version: 19.02.2009 En vigueur depuis: 01.04.2009 Directive 23 Scoach Suisse SA Page i TABLE DE MATIÈRES 1. Généralités... 1 2. Définitions et abréviations...

Plus en détail

LemonLDAP::NG / SAML2. Xavier GUIMARD (Gendarmerie Nationale) Clément OUDOT (Groupe LINAGORA) WWW.LINAGORA.COM

LemonLDAP::NG / SAML2. Xavier GUIMARD (Gendarmerie Nationale) Clément OUDOT (Groupe LINAGORA) WWW.LINAGORA.COM LemonLDAP::NG / SAML2 Xavier GUIMARD (Gendarmerie Nationale) Clément OUDOT (Groupe LINAGORA) WWW.LINAGORA.COM 16, 17 et 18 MARS 2010 SOMMAIRE Définition du WebSSO Présentation de LemonLDAP::NG SAML2 et

Plus en détail

Sécurisation des architectures traditionnelles et des SOA

Sécurisation des architectures traditionnelles et des SOA Sécurisation des architectures traditionnelles et des SOA Un livre blanc de Bull Evidian Gestion SAML des accès SSO aux applications classiques et J2EE. Max Vallot Sommaire Émergence des architectures

Plus en détail

2.2 Objet du contrôle Il y a lieu de vérifier les points suivants de manière individuelle ou combinée.

2.2 Objet du contrôle Il y a lieu de vérifier les points suivants de manière individuelle ou combinée. Protection des données; examen périodique des applications informatiques; CONDITIONS GÉNÉRALES (également valables lors de recours à des sociétés d audit) 1 Quiconque souhaite charger une société d audit

Plus en détail

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4 Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives Annexe 4 Table des matières 1 Objectif et contenu 3 2 Notions 3 2.1 Fournisseur... 3 2.2 Plateforme... 3 3 Exigences relatives à

Plus en détail

Contrat d Utilisateurs de la carte REAL et des Certificats

Contrat d Utilisateurs de la carte REAL et des Certificats Contrat d Utilisateurs de la carte REAL et des Certificats Table des matières 1. Définitions 2. Parties au Contrat 3. Autorité de certification Autorité d enregistrement Répartition des rôles 4. Objet

Plus en détail

Entrée et séjour en Europe

Entrée et séjour en Europe Entrée et séjour en Europe CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction... 3 1. Entrée...

Plus en détail

Politique de Référencement Intersectorielle de Sécurité (PRIS)

Politique de Référencement Intersectorielle de Sécurité (PRIS) PREMIER MINISTRE ADAE PREMIER MINISTRE SGDN - DCSSI =========== Politique de Référencement Intersectorielle de Sécurité (PRIS) Service de confiance "Authentification" =========== VERSION 2.0 1.2.250.1.137.2.2.1.2.1.5

Plus en détail

Code civil suisse (forme authentique)

Code civil suisse (forme authentique) Code civil suisse (forme authentique) Avant-projet Modification du... L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du, arrête: I Le titre final du code civil est modifié

Plus en détail

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes Agrément des hébergeurs de données de santé 1 Questions fréquentes QUELS DROITS POUR LES PERSONNES CONCERNEES PAR LES DONNEES DE SANTE HEBERGEES? La loi précise que l'hébergement de données de santé à

Plus en détail

2014 Directives relatives au traitement des avoirs sans contact et en déshérence auprès de banques suisses (Directives Narilo)

2014 Directives relatives au traitement des avoirs sans contact et en déshérence auprès de banques suisses (Directives Narilo) 2014 Directives relatives au traitement des avoirs sans contact et en déshérence auprès de banques suisses (Directives Narilo) Préambule 1 D une part, les Directives ci-après ont pour but, en prenant des

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale (Ordonnance GEVER) 172.010.441 du 30 novembre 2012 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57h,

Plus en détail

ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION

ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION Copyright : FoodPLUS GmbH Page 1 sur 6 ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION pour la participation en tant qu'acteur du marché intéressé dans le cadre du système GLOBALGAP (EUREPGAP) de Bonnes Pratiques

Plus en détail

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration du 1 er juillet 2015 Le Conseil fédéral suisse édicte les directives suivantes: 1 Dispositions générales 1.1 Objet

Plus en détail

Solutions d accès sécurisées pour opérer une Market Place Saas multitenante

Solutions d accès sécurisées pour opérer une Market Place Saas multitenante Solutions d accès sécurisées pour opérer une Market Place Saas multitenante Plan de la présentation Le Saas et les enjeux économiques des services en ligne La notion de shops multi-tenantes dans une market

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information (ANSSI) Secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) Référentiel Général de Sécurité version 2.0 Annexe

Plus en détail

Conditions Générales du RME

Conditions Générales du RME 1. Champ d application 1 2. Règlement RME 1 3. Prestations du RME 1 3.1 Généralités 1 3.2 Enregistrement 1 3.3 Liste des Méthodes 2 3.4 Conditions d Enregistrement 2 3.5 Demandes d enregistrement 2 3.6

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation du Standard Protection Profile for Enterprise Security Management Access Control Version 2.0 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «Expert en automobile indépendant» (convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par M. Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet

Plus en détail

Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche 07/11/2006

Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche 07/11/2006 Schéma directeur des espaces numériques de travail Annexe AAS Authentification-Autorisation-SSO Version 2.0 SOMMAIRE 1. Introduction... 3 1.1 Contexte... 3 1.2 Objectifs et contenu du document... 4 1.3

Plus en détail

SARL NGP INFORMATIQUE au capital de 45059, RCS Rennes 400910931 NAF 4741Z siège social 9, square du 8 mai 1945 35000 RENNES CONDITIONS GENERALES

SARL NGP INFORMATIQUE au capital de 45059, RCS Rennes 400910931 NAF 4741Z siège social 9, square du 8 mai 1945 35000 RENNES CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES e.coodentist gestion de cabinets dentaires en mode SAAS PREAMBULE L utilisation de l ensemble du site et des fonctionnalités du progiciel e.coodentist (ci-après

Plus en détail

Conditions Générales de Vente «Cogito-Sport» entre «Proximity-Softwares Sàrl» Case Postale 241 1018 Lausanne, 18 (ci-après PXY) d une part

Conditions Générales de Vente «Cogito-Sport» entre «Proximity-Softwares Sàrl» Case Postale 241 1018 Lausanne, 18 (ci-après PXY) d une part Conditions Générales de Vente «Cogito-Sport» entre «Proximity-Softwares Sàrl» Case Postale 241 1018 Lausanne, 18 (ci-après PXY) d une part et «Client». (ci-après le Client) d autre part. Préambule : AVIS

Plus en détail

MEMENTO Version 0.94 25.08.04

MEMENTO Version 0.94 25.08.04 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil Signature électronique Point de situation

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

Exigences pour la certification HERMES. Règlement des examens de certification personnelle, version public

Exigences pour la certification HERMES. Règlement des examens de certification personnelle, version public Exigences pour la certification HERMES Règlement des examens de certification personnelle, version public Suivi des modifications, contrôle, approbation Version Date Description, remarque Nom ou rôle 2.0

Plus en détail

Guide d'inscription pour obtenir un certificat ssl thawte

Guide d'inscription pour obtenir un certificat ssl thawte Guide d'inscription pour obtenir un certificat ssl thawte Sommaire Guide d inscription pour obtenir un certificat SSL Thawte 1 7 étapes simples 1 Avant de commencer 1 Soumettre votre demande d'inscription

Plus en détail

Forum Suisse pour le Droit de la Communication. Séminaire du 28 novembre 2008

Forum Suisse pour le Droit de la Communication. Séminaire du 28 novembre 2008 Forum Suisse pour le Droit de la Communication Université de Genève Séminaire du 28 novembre 2008 Devoirs et responsabilités des organes de sociétés en matière de sécurité informatique Wolfgang Straub

Plus en détail

A votre service, en ligne

A votre service, en ligne A votre service, en ligne Notre portail en ligne pour la clientèle MyVisana Une couverture d assurance optimale à chaque étape de votre vie. www.visana.ch Inscrivez-vous sans plus attendre! www.myvisana.ch

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION ET D ACQUISITION DU CERTIFICAT ELECTRONIQUE SECURISE

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION ET D ACQUISITION DU CERTIFICAT ELECTRONIQUE SECURISE CONDITIONS GENERALES D UTILISATION ET D ACQUISITION DU CERTIFICAT ELECTRONIQUE SECURISE Article 1 : OBJET Les présentes Conditions générales ont pour objet de préciser les conditions et les modalités d

Plus en détail

Politique de Certification de l'ac INFRASTRUCTURE Profils «Client / Serveur SSL»

Politique de Certification de l'ac INFRASTRUCTURE Profils «Client / Serveur SSL» Politique de Certification de l'ac INFRASTRUCTURE Profils «Client / Serveur SSL» Version 1.1 du 16/01/2012 État : validé Suivi des mises à jour Version Date Auteur Commentaire(s) 1.0 29/09/2010 Solucom

Plus en détail

FAQ pour utilisateurs

FAQ pour utilisateurs FAQ pour utilisateurs Table des matières 1. Qu'est-ce que Swissdec? 2 2. Quelles sont les attributions de Swissdec? 2 3. Quel avantage m'apporte Swissdec? 2 4. De quoi ai-je besoin? 2 5. Quel programme

Plus en détail

Les questions juridiques importantes quand on lance une start-up

Les questions juridiques importantes quand on lance une start-up Swiss Tech Talks - 26 février 2015 - Sion Les questions juridiques importantes quand on lance une start-up Avocat-stagiaire à Sion Juriste spécialisé en droit des technologies de l information Secrétaire

Plus en détail

Archivage électronique

Archivage électronique Archivage électronique En raison du développement constant de la numérisation et de l augmentation croissante du nombre d informations auxquelles les entreprises sont confrontées, l accès rapide et contrôlé

Plus en détail

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002 IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr JTO décembre 2002 Chiffrement asymétrique Confidentialité d un message : le chiffrer avec la clé publique du destinataire.

Plus en détail

R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S

R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S Direction des ressources humaines Centre de formation Formations spécialisées en soins R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S P O U

Plus en détail

Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP)

Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP) Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP) JDLL 14 Octobre 2006 Lyon Bruno Bonfils 1 Plan L'utilisation des certificats Le rôle d'un certificat Les autorités de confiance Le

Plus en détail

Statuts et Usages de l'association des Commerçants d'art de Suisse

Statuts et Usages de l'association des Commerçants d'art de Suisse Statuts et Usages de l'association des Commerçants d'art de Suisse Statuts de l'association des Commerçants d'art de Suisse Association selon l article 60 et suivants du Code des obligations 1. L Association

Plus en détail

Aperçu des 37 principes directeurs

Aperçu des 37 principes directeurs Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Gouvernement d entreprise de la Confédération Aperçu des 37 principes directeurs Principe n o 1 En principe, il convient d

Plus en détail

Réduire les coûts et la complexité

Réduire les coûts et la complexité Entrust Cloud Gestion des identités et de certificats via le cloud Les certificats numériques sont devenus une assise fiable pour les identités, la communication, les transactions et la sécurité de l information

Plus en détail

Les services dispensés sont accessibles par différentes voies :

Les services dispensés sont accessibles par différentes voies : 24 septembre 2014 Règlement à l usage des utilisateurs en vue de l accès et de l utilisation du système informatique de l Etat fédéral et des institutions publiques de sécurité sociale par les citoyens

Plus en détail

Conditions générales concernant la fourniture de prestations informatiques par HMS Hauri Micro Solutions - Backup et restauration - "Conditions MSP"

Conditions générales concernant la fourniture de prestations informatiques par HMS Hauri Micro Solutions - Backup et restauration - Conditions MSP Page 1 sur 5 Conditions générales concernant la fourniture de prestations informatiques par HMS Hauri Micro Solutions - Backup et restauration - "Conditions MSP" Seules les présentes conditions générales

Plus en détail

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire Le système français de Validation des Acquis de l Expérience Glossaire ORGANISME CERTIFICATEUR (Ministère, branche professionnelle, organismes de formation privé). Ils évaluent les candidats et délivrent

Plus en détail

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3.

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3. PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur

Plus en détail

PostFiles. La solution de partage et de synchronisation de fichiers dédiée aux professionnels. www.oodrive.com

PostFiles. La solution de partage et de synchronisation de fichiers dédiée aux professionnels. www.oodrive.com La solution de partage et de synchronisation de fichiers dédiée aux professionnels www.oodrive.com Partager tout type de fichiers sans contrainte de taille et de format. Synchroniser et consulter ses fichiers

Plus en détail

REGLES GENERALES DE CERTIFICATION HACCP

REGLES GENERALES DE CERTIFICATION HACCP REGLES GENERALES DE CERTIFICATION HACCP Date d application 1 er Mars 2012 Angle Avenue Kamal Zebdi et rue Dadi Secteur 21, Hay Riad-Rabat Tél.: (+212) 537 57 24 49/53 Fax: (+212) 537 71 17 73 URL : www.imanor.ma

Plus en détail

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration»

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Le champ d activité des employés 1 de commerce de la branche «Services et administration» va du contact avec la clientèle au back office. La

Plus en détail

ech-0048 Classes de certificats PKI

ech-0048 Classes de certificats PKI Normes pour la cyberadministration Page 1 / 24 ech-0048 Classes de certificats PKI Titre Code Type Stade Classes de certificats PKI ech-0048 Norme de procédure définie Version V1-0 Statut approuvée Validation

Plus en détail

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012 Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer Edition Avril 2012 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire A Information aux clients 3 1 Partenaires

Plus en détail

TheGreenBow IPsec VPN Client. Guide de Déploiement Options PKI. Site web: www.thegreenbow.com Contact: support@thegreenbow.com

TheGreenBow IPsec VPN Client. Guide de Déploiement Options PKI. Site web: www.thegreenbow.com Contact: support@thegreenbow.com TheGreenBow IPsec VPN Client Guide de Déploiement Options PKI Site web: www.thegreenbow.com Contact: support@thegreenbow.com Table des matières 1 Introduction...3 1.1 Références...3 2 Configuration du

Plus en détail

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer 531.44 du 14 juin 2002 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 22, al. 1, et 52 de la

Plus en détail

CODE DE CONDUITE HEBERGEMENT (CCH) Procédure de notification et de retrait de contenu illicite

CODE DE CONDUITE HEBERGEMENT (CCH) Procédure de notification et de retrait de contenu illicite CODE DE CONDUITE HEBERGEMENT (CCH) Procédure de notification et de retrait de contenu illicite PREAMBULE La simsa swiss internet industry association a élaboré le présent Code de conduite Hébergement (ci-après

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2014-112 DU 28 JUILLET 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT

Plus en détail

Présentation SafeNet Authentication Service (SAS) Octobre 2013

Présentation SafeNet Authentication Service (SAS) Octobre 2013 Bâtir un environnement d'authentification très fiable Présentation SafeNet Authentication Service (SAS) Octobre 2013 Insérez votre nom Insérez votre titre Insérez la date 1 Présentation de l offre SAS

Plus en détail

Client HIN. Release Notes. Version: 1.5.0-16 Date: 02.08.2015 Statut: Final. Health Info Net AG (HIN) Pflanzschulstrasse 3 8400 Winterthur

Client HIN. Release Notes. Version: 1.5.0-16 Date: 02.08.2015 Statut: Final. Health Info Net AG (HIN) Pflanzschulstrasse 3 8400 Winterthur Client HIN Release Notes Version: 1.5.0-16 Date: 02.08.2015 Statut: Final Health Info Net AG (HIN) Pflanzschulstrasse 3 8400 Winterthur 1 Introduction au Client HIN 1.1 Qu est-ce que HIN? HIN est la plate-forme

Plus en détail

DESCRIPTION DU COMPOSANT

DESCRIPTION DU COMPOSANT Gestion des utilisateurs et des accès Composant pour un Egov intégré Qu'est-ce qu'un composant? C est un élément indispensable à l intégration des systèmes e-gov des différents niveaux politiques. Cet

Plus en détail

Conditions générales (CG) relatives à l enregistrement et à la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine ".ch" ou ".li"

Conditions générales (CG) relatives à l enregistrement et à la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine .ch ou .li Conditions générales (CG) relatives à l enregistrement et à la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine ".ch" ou ".li" Entrée en vigueur : 1 janvier 2015 (version 10) 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

«De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques internationales?

«De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques internationales? C.N.U.D.C.I./U.N.C.I.T.R.A.L. Nations Unies - New York, 14 février 2011 «De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques

Plus en détail

Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178. en tant qu utilisateur ecode178

Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178. en tant qu utilisateur ecode178 Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178 en tant qu utilisateur ecode178 entre l Association pour la gestion d une centrale d information de crédit (ci-après:

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

MANDAT DE GESTION DE FORTUNE

MANDAT DE GESTION DE FORTUNE MANDAT DE GESTION DE FORTUNE Parties au contrat de mandat Le/les soussigné(s) (ci-après le "Client"): Monsieur Citoyen Domicilié Email de télécopie de téléphone (ci-après l «Agent») ou SA / Sàrl Société

Plus en détail

Informatikerin EFZ / Informatiker EFZ Informaticienne CFC / Informaticien CFC Informatica AFC / Informatico AFC

Informatikerin EFZ / Informatiker EFZ Informaticienne CFC / Informaticien CFC Informatica AFC / Informatico AFC Dispositions d exécution afin de garantir la comparabilité des évaluations des prestations pour les modules des compétences informatiques dans les écoles professionnelles et les cours interentreprises

Plus en détail

Directives concernant la conservation des documents comptables

Directives concernant la conservation des documents comptables RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DES FINANCES ET DES AFFAIRES SOCIALES SERVICE FINANCIER Directives concernant la conservation des documents comptables (du 18 avril 2008) Préambule Les présentes

Plus en détail

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 19 Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 1. Introduction Rôles et fonctionnalités Les rôles et fonctionnalités ci-dessous ne sont qu'une petite liste de ceux présents dans Windows Server 2012 R2. 2. Les

Plus en détail

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO)

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO) CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS (Product for Advanced SSO) Préparé pour : ANSSI Préparé par: Thales Communications & Security S.A. 4 Avenue des Louvresses 92622 GENNEVILLIERS CEDEX France This document

Plus en détail

Windows Server 2008. Chapitre 3 : Le service d annuaire Active Directory: Concepts de base

Windows Server 2008. Chapitre 3 : Le service d annuaire Active Directory: Concepts de base Windows Server 2008 Chapitre 3 : Le service d annuaire Active Directory: Concepts de base omar.cheikhrouhou@isetsf.rnu.tn omar.cheikhrouhou@ceslab.org Objectives Comprendre les concepts de base d Active

Plus en détail

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com Politique d Horodatage achatpublic.com Version 1.0 1 Préambule 2 1.1 Glossaire et bibliographie 2 1.2 Objet du présent document 2 1.3 Les services d achatpublic.com achatpublic.com 2 1.4 Les marchés publics

Plus en détail

REAUMUR-ACO-PRES. Wifi : Point et perspectives

REAUMUR-ACO-PRES. Wifi : Point et perspectives REAUMUR-ACO-PRES Wifi : Point et perspectives 26 Octobre 2005 www.reaumur.net REseau Aquitain des Utilisateurs des Milieux Universitaire et de Recherche Version du 11/06/2006 09:03:32 1 26/10/2005 REAUMUR-ACO

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX DE RECHERCHE IMPLIQUANT DES ANIMAUX ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 20 DÉCEMBRE 2005 MODIFIÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 3 JUIN 2008 ET

Plus en détail