SOCIETE ROYALE. evue trimestrielle N 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIETE ROYALE. evue trimestrielle. 1964-N 4"

Transcription

1 SOCIETE ROYALE SAMBPE et MEUSE LE evue trimestrielle N 4

2 SOCIETE ROYALE et IN MEMORIAM 1 Fernand DANHAIVE Joseph CHOT Chanoine Evariste HAYOT HAUT PATRONAGE M. Robert GRLJSLIN. Gouverneur de la Province de Namur. S. E. Monseigneur CHARUE. Révérendissime Evêque de Namur. COMITE D'HONNEUR Présidenf : M. Joseph CALOZET. Membre de l'académie royale de langue et de Iitt* rature françaises, à Namur. Vice-présidents : M. le Chanoine Philippe DELHAYE. Professeur aux Facultés catho liques de Lille, de Lyon et de Montréal, à Namur ; M. Félix ROUSSEAU, Conservateur honoraire des Archives de l'etat, Membre d«l'académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, Professeur éinérite de l'université de Liège, à Jambes ; M. Joseph ROLAND, Préfet de l'athénée Royal de Namur, Président de la Commission belge de Folklore, Professeur extraordinaire à l'université de Louvain, à Namur. CONSEIL D ADMINISTRATION Président: M. l'abbé René BLOUARD, Aumônier de l'institut du Sacré-Cœur, 35. Rue Ernotte, à Namur. Tél. : Vice-présidents : M. Pierre MARTIN, Commissaire d'arrondissement à Dinant. M. Ernest MONTELLIER, Professeur au Conservatoire de musique à Namur. Secrétaire-Trésorier : M. Emile DAVE, Directeur général de l'institut International pour les Problèmes Humains du Travail, 9, rue Delvaux à Namur. Tél à Huy. Secrétaire-adjoint : Monsieur André DENISON, professeur à l'institut agricole de l'etat, Archiviste : M. Josy MULLER. Conservateur-adjoint des Musées du Cinquantenaire à Bruxelles. Membres: Madame Odette TURC-FRANÇOIS. Présidente des Jeunesses Musicales, à Namur ; Mademoiselle Louise-Marie DANHAIVE, Femme de lettres, à Namur ; M. Jean BOVESSE, Conservateur des Archives de l'etat, à Namur; M. François SARTEEL. Secré taire communal, à Auvelais. COMITE DE REDACTION DE LA REVUE : < LE GUETTEUR WALLON > Directeurs : M. l'abbé René BLOUARD et M. Emile DAVE. Membre»: Mademoiselle Louise-Marie DANHAIVE et M. Josy MULLER.

3 Les vieux Moulins de Thilay Haut Lieu de la Résistance ardennaise Journal de M, Fontaine présenté par Eva Thomé, Mademoiselle Eva Thomé, professeur au Lycée de Charleville a eu la délicatesse de nous faire l'hommage d'un exemplaire de son très beau livre. Nous la remercions de ce nouveau témoignage d'amitié et nous lui demandons d'accepter nos cordiales félicitations. Des voix plus autorisées ont apprécié l'œuvre de Mlle Thomé qui présente et commente les documents de la Résistance Ardennaise, Jour nal de Marguerite Fontaine. Voyez avec quelle foi et quelle poésie Mon sieur Robert Hayem, préfet des Ardennes, caractérise le comportement de tous les héros évoqués : La patrie appelle. On la sert. On sait les risques. Et c'est tout. Phrases lapidaires et émouvantes. Jugement d'un Français. Mais il nous appartient à nous Belges, amis de la France, Namurois, Ardennais de souche souvent, de dire à quel point nous nous sentons concernés par la tranche d'histoire que nous conte - à travers Marguerite Fontaine, - Melle Thomé. Direction, membres, amis, lecteurs du Guetteur Wallon ; - vacan ciers, excursionnistes, promeneurs, jeunes gens et jeunes filles des Camps de vacances et des Auberges de jeunesse, ces hauts-lieux de la Résistance Ardennaise nous sont familiers, qu'ils soient situés de l'un ou de l'autre côté de la frontière! Malvoisin, Haut-Fays, Gedinne, Willerzie, Rienne, Hautes Rivières, la Croix-Scaille, tout nous ramène ' ces hommes qui se cachèrent, œuvrè rent, tremblèrent, souffrirent là-bas et parfois y moururent. Des héros. A chaque page, simple ou grandiose, un mot ou un fait caractérise ou magnifie ceux qui vécurent la sombre et somptueuse aventure de la Résistance. Introduction p. 8 «tes lignes d'évasion de prisonniers, le rapatriement des aviateurs 85

4 tombés, l'aide au maquis ont été franco-belges. Ce fut le Marché Com mun du risque et du dévouement.» Ligne Dragon p. 11. «C'est par une journée maussade et pluvieuse que nous arriva... le premier. Ici on entend presque Marg. Fontaine accueillir son premier évadé qu'elle va héberger et aider à «passer». Visite à la prison de Saint Gilles p. 42. L'Abbé Grandjean de Willezie est prisonnier. Il a été torturé et s'est tu. Il va être dirigé vers l'allemagne où il mourra... Au cours d'une visite de ses fidèles, son seul souci : «Et la ligne». Réponse : «. Elle travaille au ralenti mais on passe toujours». Premier parachutage d'armes p. 46. «Désormais nous sommes engagés directement dans le dangereux chemin de la libération». Le Maquis se déplace p. 82. Les problèmes restent : ne pas rompre les contacts, assurer le ravi taillement. «Le lendemain, Marg. Fontaine fera le pain que les maquisards viendront chercher la nuit tombée.» Massacres p Les gens des hameaux rassemblent les cadavres et leur donnent une sépulture décente. «Ils risquent leur vie pour les rescapés, ils la risquent même pour les morts.» La Libération p «Marguerite Fontaine a écrit qu'il avait été merveilleux de fêter la Libération avec des héros. Elle devait dire entre héros de la Résis tance car,eux aussi, les Fontaine en étaient et, lui, le petit hameau opiniâtre et sans peur, et tous ceux qui, autour d'eux, sur le Plateau, dans les Vallées, avaient travaillé à la même œuvre.» Nous avons appris que Mmo Fontaine était originaire d'awenne. Elle est par conséquent concitoyenne de notre président Monsieur J. Calozet. Abbé Blouard. 86

5 Épitaphier du canton d'éghezée INTRODUCTION Plus riche que ceux des cantons de Gembloux (1) et de Namur-Nord (2) que nous avons publiés ici-même, l'épitaphier du canton d'eghezée doit être considéré comme une nouvelle contribution à l'histoire régionale d une contrée autrefois essen tiellement constituée par le nord du comté de Namur. Les cent quatre-vingt-dix inscriptions funé.a^res que nous publions ci-après ont été principalement relevées dans les églises paroissiales. Celles de Branchon, Eghezée, Franc-Waret, Harlues et Saint-Denis en sont particulièrement ri her. S'il y a peu d'édifices du culte qui en soient dépourvu, on déplore la disparition des pierres tom bales de l'abbaye de Boneffe (3). Un petit nombre seulement de ces épitaphes sont connues : les plus anciennes ont fait l'objet au siècle dernier d'une excellente étude (4) et on trouvera quelques transcriptions dans des monographies locales et des publications généalogiques (5). La plus grande par ie de ce recueil est donc inédite. Et pourtant il y a grand profit à mieux connaître ces inscriptions et, dans la mesure du possible, à les pro téger de la disparition qui les guette. Elles offrent à l'histoire et à l'archéologie de la documentation fort intéressante. L'historien retiendra, en particulier, des allusions aux misères du temps (6), aux guerres (7), aux des ructions (8), aux états de service dont s'enorgueillissaient les nobles et les hobereaux de chez nous (9). Bref, traits d'histoire saisis sur le vif - on nous pardonnera ce mot à propos d'épitaphes - elles sont un trait d'union entre l'histoire locale et l'histoire nationale. E. B. (DE. BROUETTE, Epitaphier du canton de Gembloux, dans le Guetteur Wallon, 1961, lre li vraison, pp (2) E. BROUETTE, Epitaphier du canton de Namur-Nord, dans la même revue, e livrai son, pp (3) Quelques armoiries subsistent dans le mur d'enceinte de l'abbaye. (4) A. BEQUET, Les tombes plates de l'ancien comté de Namur, dans les Annales de la Société archéologique de Namur,t. XIV, 1877, pp (5) On trouvera les références en note dans le corps de cette publication. (6) Franc-Waret 17, Longchamps 4. (7) Emines 3, Harlues 6, Pontillas 3. (8) Cortil-Wodon 2, Emines 2, Saint-Denis 12. (9) Branchon 4, 7 et 9, Dhuy 3, Eghezée 13, Fanquerne 7, Harlues 7, Liernu 2 Longchamps 2 et 3, Saint-Denis 8 et 13, Upigny 1 et 2, Warêt-la-Chaussée 4. 87

6 AISCHE EN REFAIL (grotte de Notre Dame de Lourdes attenante à la cure) : i CY REPOSE Fre G1LLE STEVENART EN SON TEMPS CUREZ DE CETTE EGLISE QUI TRESPASSA LAN 1585 (1) Sous une crucifixion, en caractère du XVIIe siècle : 2 CY GIST VENERABLE HOME MRE... ART EN SON VIVANT... FAVCON BIERWART (cimetière communal) : i Inscription en caractères onciaux courant sur trois des quatre côtés d'une dalle au centre de laquelle est gravé un écusson semé de fleurs de lis au canton dextre de trois lions issants : CHI GIESTE YERNAL DE RO.US QUY TR.ESPASATE LAN DE GRASSE MIELLE TREUS CENT SISANTE ET DOUS LE NUT SAN BIBRTREMES PREIS POR LAME DE LUI (2). 0 FRERES CHRESTIENS QUICY PASSEZ AYEZ MEMOIRE DES TRESPASSE IE FUT DOTREPPE IADIT CURE AYANT POUR SURNOM DESFOSSES DES FO5SE CHOPPAT EN LA FOSSE IL Vf E REPOSE EN CORPS EN OS EN ESPOIR EN RESSUSSITER AVtC DIEU DES CIEUX REGNER DECEDAT 24 DE NOVEMBRE 1671 PRIES POUR LUI QUE L'AME DE MAISTRE JACQUE FRANÇOIS DUBOli CURE DOTREP ET DE MEME QUE CELLES DE SES PARENTS REPOSENT EN PAIX IL LA RENDIT A SON CREATEUR LE 20 JANVIER 1744 ICI REPOSE MAITRE THOMAS COLON PASTEVR DE CESTE EGLISE NATIF...INNE DECEDEZ LE... MARS 1753 AGE DE 49 ANS ICI EGALEMENT REPOSE... VEVSE ADRIANNE... SA MERE DECEDEE LE 29 AOVST 1750 AGEE DE 81 ANS PRIE DIEV POVR LEVRS AMES AMEN HOD1E MIH1 GRAS TIBI (1) Retracé en (2) Publiée par A.BEQUET, Les tombes plates de l'ancien comté de Namur, dans les Annales de la Société archéologique de Namur, t. XIV, 1877, pp

7 Ecriture du XVIIIe siècle ICI REPOSE LE COR PS DE MICHEL LIE GEOIS ADM0D1ATE VR DV CHATEAV DE D'8bre... BOLINNES (église paroissiale) () : Pierre cruciforme : CY GIST HONESTE FEMME IC... IE LE BERGIER ESPEVSE A DENY LE BERGIER DE HERMALLE AU PREZ DARGENTEAU QUI TREPASSA LE 27 DE SEPTBRE 1599 (2) CY GIST HONORABLE ET VERTVEVX GE NTILHOME SR IAN DE CORTlL VIVANT FONDATEVR DE CESTE EGLISE PAROI CHIALE ET COLLATEVR DICELLE QV1 TRESPASSA LE 24 DE FEBVRIER 1625 ET DAMOISELLE LOWISÎE DE CEREF SA COMPAIGNE QVI TRES ASSA... PRIE DIEV POVR LEVRS AMES Pierre cruciforme ICY REPOSE LE CPS DE HONESTE HOMME MARTIN BRUMAIGNE LEQVELLE TREPASSA LE 13e lanvrer 1630 PRIE DIEV POVR SON AME 4 I. H. S. CY GIST LE CORPS D'HONNESTES PERSONNES ANTOINE HARD' V'VANT CENSIER PROPRIETAIRE A BOLINNES QUI T^ESPASSAT LE 4 9bre ET DÇ MARIE FRANÇOISE EVERARTS SA COMPAIGNE LAQUELLE TREPASSAT LE 18 7bre 1726 PRIEZ DIEU POUR LEURS AMES AD PEDES CRUCIFIXI HIC JACET APPOSITUS AD PATREM R.D. AC M. HENRICUS BOUILLION m ADVERSIS ATUJUE AC PROSPERIS IDEM SEMPER ET IN DOMINO LATUS AD ANNO 1674 PASTOR STA (»> GERTRUDIS IN BOLINNES VIGILANTISSIMUS CUNCTA QUA POASIDEBAT ECCLES1E DEDIT ET PAUPERIBUS FUERUNTQUE DIES VITAE EIUS 83 ANNI ET MQRTUUS EST IN SENECTUTE BONA 17 OCTOBRIS 1732 OREMUS UT PRO ANNI QUIBUS VfDIT MALA LAETETUM ET AETERNA REQUIESCAT IN PACE (*) En cutre une croix de pierre portant le millésime de (2) Transcription assez fautive dans E. MIN, Bolinne-Harlue,, souvenir Souvenir du passé, p. 9, Namur, (3) Sic. 89

8 t HIC INFRA JACET MAGISTER MARTINUS SELMELLE QUI 27 ANNIS NA TUS, DEQESSIT DIAGONUS D. O. M. HIC IACET RDUS DNS D. HENRICUS SIMON QUI HANC PAROCHIAM PER 33 ANNOS LAUDABILITER REXIT OBIIT 19a MARTII ANNI 1790 REQUIESCAT IN PACE BRANCHON (église paroissiale et cimetière entourant celle-ci) O : Caractères gothiques : GIST NICOLAS UGE Q TREPASSA... DE MAY LA(N) 1547 PREY DIEU PO SA AME Caractères du XVIe siècle : CY GIST... MATÎS (1) DE Sous les effigies des défunts sculptées en bas-relief et accom pagnées de leurs armoiries et de huit quartiers de noblesse : ICI REPOSENT LES CORPS DE NOBLE HOME PHILIPPE DE CHARLETTE ESCVIER COLLATEV DE CESTE EGLISE QVI DECEDA LE II DE MAY 1634 ET DE NOBLE DAMOISLE MARGVERITE LOCHON SA COMPAGNE QVI TREPASSA LE 3«FEB PRIE DIEV PV1R LEVRS AMES ICY GIST MONSIEUR SIMON JACQUES SALPIN ESCUIER JEUNE HOMME DE 64 ANS QUI A RENDU SON AME A DIEU LE 29 FEVRIER 1740 DAME ANNE MARIE FRANÇOISE SALPIN SA SŒUR ESPOUSE A MONSIEUR FERDINAND DE TAMISON GENTIL HOMME DE L'ETAT NOBLE DP CETTE PROVINCE LAQUELLE AT FONDE A L'EGLISE DE BRANCHON LA MESSE DU ST SACREMENT. ELLE EST DECEDEE AUDIT LIEU LE 7 AVRIL 1740 REQUIESCANT IN PACE C1) L'é7lise de Branchon renferme également, dans le chœur, le mausolée en gran't noir des comtes de Namur. Les épitaphes 1, 2 et 5 sont gravées sur des pierres cruciformes. (*) Douteux. 90

9 Caractères du XVIIe siècle : THIRI CONNNE ICY GISSENT ATTENDANT LE JUGEMENT M. MAXIMILIEN HENRY JSPH VANDEN STÏEEN NATIF DE GOSSELIES PASTEUR DE BRANCHON DEPUIS.. IL TREPASSA LE 5 OCTOBRE 175. ET MSR JOSEPH VANDEN STEEN S FRERE QUI TREPASSA LE 7 MAlRS 1750 PRIEZ DIEU P LRS AMES FTE PAR J. FEUILLIAT D.O.M. ICY GIST LE CORPS DE NOBLE DAME MADAME PHILIPPAINE THERESE NEE DE COLLAERT EPOUSE A MONSIEUR DE VEEQUEMANS SEIGNEUR DE BEAUCE CAPITAINE DE CAUALER'E AU SERVICE DE LEURS HAUTES PUISSANCES DECEDEE LE 29 8bre D.O.M. ICI GIST FERDINANDE VICTOR1NE DE COLLAERT CADETTE DE LA FAMIILE DECEDEE AU VILLAGE DE BRANCHON LE 13 MARS 1779 D.O.M. ICI GIST M. FRANCO'S IGNACE DE VEQUFMANS EN SON VIVANT CAPITAINE DE CAVALERIE AU SERVICE DE LEURS HAUTES PUISSANCES SEIGNEUR DE LA COUR ronciere DE BF.AUZE JUGE AU TERRCR (1) DF BRANCHON ETC DECEDE 11 (1) FEVRIER HIC JACET MTF.R APNOinu HUIUS ECCLESIAE PASTOR VIGILANTISS'MUS NOBILIS GRATUS PAU"FR ( IBUS) AM'C'S "" OMN'RUS CONFRATRIBUS CHARUS MULTIS PAROCHIANIS GRAV(I) MORBO GRASSANTE OPPRESSUS ANIMAM DANS PRO OVIBUS SU'S mafmature OBUT 3tia 7bris ANNO 1783 AETATIC ç"*c ^ REQVIESCAT IN PACE 11 ICI REPOSE LE Cn»o< DP IFAN LOUIS DETHILIFUX DECEDE LP Ç FEVRIER 1784 AGE r>c o ANS R.I.P. Douteux. 91

10 12 Cl GIT MAITRE CHARLES JOSEPH DRIOUL CURE DE BRANCHON LEQUEL APRES AVOIR GOU VERNE CETTE PAROISSE PEN DANT 27 ANS AVEC BEAUCOUP DE ZELE ET D'EDIFICATION EST DECEDE LE 27 AURIL 1810 AGE DE 55 ANS PRIEZ DIEU POUR SON AME 13 ICI REPOSE CHARLES GREGOIRE CELIBATAIRE DECEDE LE 10 FEVRIER AGE DE 64 ANS 182. PRIEZ DIEU POUR LE RE POS DE SON AME 14 D.O.M. ICI REPOSE LE CORPS RE MARIE CATHERINE ROMAINVILLE EPOUSE DE JEAN FRANÇOIS CAIOT INSTITUTEUR A BRANCHON LAQUELLE APRES UNE LONGUE MALADIE EST DECEDEE AUDIT LIEU LE 21 MAI 1838 DANS D«E GRANDS SENTIMEN3 DE PIETE ET DE RESIGNATION A LA VOLONTE DE SON CREATEUR ADMINTSTRIE (1) DES SACREMENTS DE L'EGLISE AGEE DE 35 ANS AIMONS. SERVONS MARIE ET LE CIEL EST A NOUS, TEiLC FUT SA VF lusqu'au DERNEIR (>) SOUPIR R.I.P. CORTIL-WODON (église paroissiale) Inscription en caractères gothiques du XVIe siècle sur les quatre côtés d'une dalle représentant, sculptées en bas-relief, les effigies d'un chevalier et d'une dame mains jointes : CY GIST NOBLE HOME GUILLAUME DE COURTY ESCUYER FTr Cl GIT LE CORPS DE MAITRE NICOLAS JOS MARCHANT REVEREND CURE DE CORTIL-WODON DECEDE LE 14 JANVIER 1834 AGE DE 76 ANS LEQUEL AX*ES AVOIR EXERCE LES FONCTIONS DU St MINISTRE A TEMPLOUX ET A MEAN, FUT NOMME A CHTTE CURE OU PLEIN DE ZELE POUR LA MAISON DE DEU IL CONTRIBUA PUISSAMMENT A FAIRE REBATIR L'EGLISE A SON HONNIEUR ET EDIFIA SON PEUPLE PAIR SES RARES VERTUS SON EXACTITUDE A REMPLIR LES DEVOIRS D'UN BON PASTEUR SA PIETE SA DOUCEUR ET SA TENDRE CHARITE ENVERS LES MALHEUREUX QUI LUI MEDITERENT L'AMOUR ET LE RESPECT DE SES OUAILLES RECLAMENT MAINTENANT LE SECOURS DE LEURS PRIERES AFIN QU'IL REPOS* EN PAIX. R.I.P. (i) Sic. 92

11 DHUY celle-ci) (église paroissiale et cimetière entourant CY GIST MARGVERITE DE LA VEYNE FILLE DE NOBLE HOME WÏBERT DE LA VEYNE ET DE MADAMELe ANTHOINETTE DE MARBAIX DITE DE LOUIIRVAUX LAQUELLE TREPASSA DE CE SIECLE LAN XVCXilll IE (2) Cl GIST SIR NICOLAS DE PAILHE EN SON TEMPS CURE DE DHUY LEQUEL TREPASSA LE 8' JOUR DE 7bre LAN 1609 (1) ICY REPOSE IEAN DE NAMVR CHEVALIER SEIGNEVR DE BERSEE EN SON VIVANT CAPITAINE D'VNE COMPAliGNIE D'INFANTERIE WALONE POVR LE SERVISCE DE SA MAJESTE QVI TRlESPASSA LE 21 DE MAY D: LAN ICY GIST MESSIRE AND"?IEV B"VNET CHAPELAIN AU 9R DE DHVY QVI TRESPASaAT LE 15 Dt MAks 1625 PRIEZ DIEV POVR SON AME D.O.M. ICI REPOSE LE CORPS DE Rd Mre HVBERT LE MRE VIVANT PASTEVR DE DHVY LEQVEL TRESPASSA LE 19 MARS 1667 PRIE DIEV POVR SON AME ICI REPOSE VENERABLE HOMME MESSIRE CHARLE MONNOYER B. F. EN LA S TH EN SON VIVANT PASTEUR A DHUY QUI TREPASSA LE 4e DE NOVEMBRE 1675 ICY REPOSE LE CORPS DE VENERABLE PERSONNE JEAN FRANÇOIS BVRLET NATIF DE NAMVR AGE DE 59 ANS EN SON VIVANT BACHELIER FORME EN THEOLOGIE DE LUNIVERSITE DE LOVVAIN PENDANT TRENTE DEVX ANS CVRE DE CETTE EGLISE LEQVEL APRES AVOIR ESTE ADMINISTRE DES TOVS LES SACREMENTS DE NOTRE MERE LA SAINTIE EGLISE A RENDV SON AME A DIEV LE 14 MARS 1745 C1) Ibid., pp (1) L'église de Dhuy renferme également, dans le chœur, le mausolée en granit noir de la famille de Namur. (2) Publiée dans ***, Tombes de l'ancienne éphse de Dhuy, dans les Annales de la Société archéologique de Namur, t. XIII, pp. 259 (avec fautes de transcription). 93

12 Inscription du XVIII" siècle : ICI REPOSE VENERABLE HOMME MESSIRE CHARLES D.O.M. HIC JACET VENERABILIS ANTONIUS DEFORG PER 50 ANNOS D'HUY PASTOR NATUS EN FONTAINE-VALLEMONT ANNO 1715 : VIR PIUS PRUDENS HUMILIS PUDICUS SOBRIAM CONSTANTER DUXIT VITAM. SACRAMENTIS PIE SUSCEPTIS PLACIDE IN DOMINO OBDORMIVIT ANNO 1801 DIE la 8bris RI.P. DHUY (croix de pierre en bordure du chemin de Rion) : 10 D.O.M. MONUMENT DE DOULEUR ET D'ESPERANCE ERIGE PAR DHUY EN 1840 EN L'HONNEUR DE Mr J : B : WAUTHIER TRES DIGNE CURE DE DHUY 17 ANS TOMBE MORT DANS LE CHEMIN LE 16 9bre 1818 AGE DE 64 ANS EGHEZEE (église paroissiale) (l) : Sous une crucifixion CY DEVANT REFOSE VENERABLE HOM(M)E MESSIRE VAULTIR BOVIR EN SON TEMPS CURE DE CESTE EGU SE QUY TRESPASSA LA(N) 1570 AU MOIS DE DECEIMIBRE LE IOUR ST NiCOLAS ATENDANT LA RESURRECTION DES MORTS PRIEZ DIEV PR SON AME CY GIST JEHAN HEVRAN DANDOY QUI TRESPASSA LE 4 DE MAY 1588 ET MARIE DE JVSEME SON EPEZE Q TRESPASSAT LE V MAY PRIE DIEV PO LEVRS AME (1) Les épitaphes 1, 3, 5 et 15 sont gravées sur des pieres cruciformes. 94

13 I.H.S. ICY GISENT HONEST HOME lean DE RETH OVR QVI TRESPASSA LAN DE GRACE 1618 LE XX" DE EEBVRIER (') ET CATHEri INE MO REAU SO N ESPEV SE LAQV EILE TRE SPASSA LE 9me DE SEP TEBRE LA N 16U8 I-K 1ER DIEV POVR LEV RS AMES ICY REP OS HERRI CHEBRIEVX QVI TREPASSA LAN 1620 PREI (1) DEIV (1) POVR SON AME CY GIST HONOR ABLE IEAN HALLET EN SON TEMPS MAYEVR ET CENSIER DE FROCOVRT QVI TREP ASSAT LE 23 DE FE BVRIER 1630 PRIEZ DIEV POR SON AME HIC IACET NOBILIS DNVS DOMINVS IACOBUS A WOELMONT TOPARCHA IN FROIDCOVR QVI HVIVS ECCLESIAE CHOaVM D.O.M. DIVOQ HVBERTO SACRVM VERO SIBI MONVMENTVM OPERE POSTHVMO EDIFICAVIT OBIIT CELEBS MENSE FEBR DE 4a A<NN)O 1686 VIRTVTE VIXIT PRECARE LECIOK VF GLORIA VIVAT CHARITAS OMNIA SVSTINE SISTE VIATOR RDVS DNVS AC MAGER ARTVS NOËL VIVENS HIC PASTOR SVOS VERBO PAVPERES CIBO OMNES EXEMPLO PAVIT IN DEFESSO ADIVVANTE PRAEN. IACOBO DE WOELMONT DNO DE FROICOVR E CINERE CHORVM HVNC CVM SAOELLIS EREXIT MORTVVS HIC EHEV IN CINEREM REDIGENDVS VERMIVM PABVLVM IACET HOMIBVS DILECTVS INTER DILECTOS DEO VT ETERNA REQVIESCAT IN PACE VIATOR PRECARE OBIIT 4 MARTII 1694 AETAT 63 PAST 38 0) Sic. 95

14 HIC IACET DOMINUS AC MAGISTER NICOLAUS DELSTANCHE S.T.B. HUIUS LOCI PASTOR EMERITUS QUI PRAEMATURA MORTE OMNIUM MAEkOKE SUBLATUS EST 25 FEBRUARII 1715 AETATIS SUAE 42 SACERDOTU(S) 12 PASTORATUS VERO 5 PRAECARE LfcCTOR UT AETERNA REQVIESCAT IN PACE D.O.M. ON RECOMMANDE DANS VOS PRIERES LES AMES D'HONNETES PERSONNES LUPICIN RAES DECEDE LE 26 AOUST 1744 D ANNë MARIt MO NNY SON EPOUSE T/REPASSBE LE 18 MAY 1745 ET DES LEURS ENFANTS SPECIALEMENT LAME DE IEAN IOSEPH RAES IEUNE HOMME QUI A RENDUS SON AME A DIEU LE 8 7bre ON RECOMMANDE EN VOS PRIERES LES AMES D'HONNETES PERSONES IEAN SOHIER DECEDE A FORVILLE LAN 1710 ET DE BARBE LE FL.AMEND SON EPOUSE ICY ENTEREE LE 19 DE IUN 1728 (1) PERE ET MERE DE MRE JEAN LAMBERT SOHIER DEZ LAN 1715 RD PASTEUR D'EGHEZEE DUQUEL LE CORPS GIST ICY POUR PATURE AUX VERS SON AME COMPARUT AU JUGEMENT DE DIEU LE 19 DU MOIS D'AVRIL 1749 REQUIESCANT IN PACE. AMEN. 11 ICY GIST MRE HENRI MINET UIVANT PASTEUR DE CE LIEV LEQUEL Y AT EXERCE LA CHARGE PASTORALE PENDANT 15 (1) QVI TRESPASSA LE 17 (1) JANVIER PRIE DIEU POUR SON AME 12 DANS CETTE EGLISE REPOSENT LES CORPS DE NOBLE HOMME PHILIPPE FRANÇOIS DE WOELMONT SR DE FROCOURT ETC FILS DE NOBLE HOMME CHARLE ALEXANDRE DE WOELMONT SR D'HAMBRENNE ETC, ET NOBLE DAME MARIE ANNE DAUVIN, LEQUEL EST MORT LE 5 DE FEVRIER ET DE NOBLE DAME MARIE EPOUSE, FILLE DE NOBLE HOMME JACQUE DE CORNIOULLE, SEIGNEUR D'IWOIR, ET DE NOBLE DAME CATHERINNE FRANÇOISE, DE DAVE, LAQUELLE EST MORTE LE 20 D'AVRIL R.I.P. Douteux. 96

15 13 D.O.M. ICI REPOSENT LES CORPS DE RD CLAUDE MASY CURE DE CETTE PAROISSE PENDANT 39 ANS ET DOYEN D'HANRET L'ESPACE DE 8 ANS DECEDE LE 25 FEVRIER 1788 AGE DE 70 ANS ET DE BENOIT MASY SON PERE DECEDE LE 4 MARS 1770 AGE DE 86 ANS PRIEZ DIEU POUR LEURS AMES 14 CY GIT TRES NOBLE ET ILLUSTRE SEIGNEUR MESSIRE NICOLAS CONSTANT BARON DE WOELMONT SEIGNEUR DE FROCOURT, EGHESEE MEHAIGNE, ST GERMAIN, SOIRON, WIGNEE, ETC. MENBRE 0) ET ANCIEN DEPUTE DE L'ETAT NOBLE DU PAYS ET COMTE DE NAMUR DECEDE LE 21 IUIN 1790 ET MADAME MARIE CHARLOTTE BARONNE DE HAULTEPENNE SON EPOUSE DECEDEE LE 19 NOVEMBRE 1795 R.I.P. 15 I.H.S. D.O.M. CY DEVANT REPOSENT LES CORPS D'HONNETES PERSONNES JEAN DEJAIFVE DECEDE LE 23 MAY 1751 ET DE JEANNE GRENDEVILLE SON EPOUSE QUI A RENDU SON AME A DIEU LE 26 FEVRIER 1740 ATTENDANT LA RESURRECTION DES MORTS PRIES DIEU POUR LEURS AMES COMME AUSY ON RECOMMANDE LES AMES DE JEAN HUBERT NOËL DECEDE LE LE (') 21 AUR(IL) 1770 ET DE MARIE ANNE CHARLOTTE DEJAI EVE SON EPOUSE QUI TREPASSA LE 13 IANVIER ICI REPOSENT LES CORPS DE MONSIEUR IGNACE ALEXANDRIE DE WOELMONT FILS DE NICOLAS CONSTANCE DE WOELMONT DECEDE LE 22 DE JUIN 1805 AGE DE 42 ANS ET DE MADAME MARIE ANNE DANDELOT SON EPOUSE DECEDE (*) LE... DE (:!) (à suivre) E. Brouette. (!) Douteux. C1) Sic. C1) Sic. (2) Trois espaces en blanc. 97

16 Sermon prononcé par M. l'abbé Elouard, le samedi 5 décem bre 1964, en l'église St-Joseph, à Namur, à l'occasion de la messe célébrée en l'honneur de sainte Cécile, à la mémoire des membres décédés de la Société Royale Moncrabeau (Les 40Molons). Messieurs les représentants des autorités religieuses et civiles, Mes biens chers frères, Mes chers Molons, Mon propos est de vous parler, ce soir, du wallon et de l'exégèse. Voilà un sujet qui paraît étonnant et extraordinaire, mais écoutez plutôt : L'exégèse est l'explication grammaticale historique et juridique des livres sacrés qui nous donnent le message divin relatif à notre sanctification. Dieu veut sauver tous les hommes., L'exégèse doit assurer à tous les hommes les moyens de connaître et d'appliquer la parole de Dieu. Saint Paul dit clairement : Comment les hommes peuvent-ils entendre la voix du Seigneur si on ne les prêche pas. Et donc, c'est par un langage compréhensible que chacun, doit pouvoir comprendre cette annonce du salut. Comment? Par la traduction de ce texte dans 'la langue propre à chacun. L'exégèse doit donc faire appel à la richesse de chaque langue, à son génie, pour que chaque homme puisse recevoir exactement la parole de Dieu, sans qu'elle soit trahie nullement dans les données essentielles. La Bible, rédigée à l'origine en hébreu, dut, par la force des choses, être traduite tout d'abord en grec, qui était la langue commerciale et véhiculaire utilisée dans tout le bassin méditerranéen par les Juifs, qui vivaient dans la diaspora la dispersion. Suite aux conquêtes romaines, c'est en latin que furent de nouveau traduits les Livres saints. C'est par le latin que 'la ^Parole de Dieu pénétra dans notre Gaule, où, par la suite, la diversité; des langues donna aux écrits une présentation dont l'originalité, la poésie et le pittoresque ont rendu plus tangible à chacun la pensée de l'auteur inspiré. C'est ici que nous retrouvons notre wallon, langue dont l'ancienneté remonte à la langue d'oiil. Notre wallon est aussi valable pour exprimer tous les sentiments humains et religieux. En effet, «notre patois comme le rappelait Félix Rousseau est une ancienne langue qui n'a pas eu de chance». 98

17 Langue parlée avant de devenir :langue écrite, notre wallon a des consonnances rehaussées de qualités de suavité, de délicatesse, de respect et de sensibilité qui lui permettent d'exprimer, sans toucher à l'essence du texte, la richesse des sentiments. C'est ce que les auteurs wallons ont très bien compris et que le Réli Namurois Reynolds Hostin exprimait si bien dans sa préface du «Tchmin dol Crwès». Dans le «lingadje di nos tayons», il y a tant de mots qui expriment si bien ce qu'ils disent que je n'ai pu résister au désir, peut-être téméraire, d'employer ce lingadje pour décrire une aussi noble chose. Voyez le plus beau mot de tous les livres :«Dieu est amour». Notre wallon ne convient-il pas particulièrement bien pour exprimer toute la valeur de cette affirmation. Je n'en veux pour preuve que cette expression qui m'a toujours frappé : «Si vôye voltî». Un jour que je me promenais dans la paroisse de Mozet, je rencontrai un de mes vieux braves. Je lui demande comment ça va. Il me répond : «Ah! Mossieu l'curé, on n'si ve pu voltî. Li bon Diè, li, nos ve voltî». Je fus frappé par la sincérité coutumière et l'esprit chrétien de mon interlocuteur. D'emblée, je.réalisai toute la ferveur de cette remarque. Ce n'est pas la simple affirmation de l'auteur inspiré : Dieu est charité, Dieu est amour. Il y a une invitation à modeler sa vie sur ces trois mots: «Si vôye volfî». «Si yôye» se voir, non seulement avec les yeux du corps, mais avec ceux de fâme, avec ce débordement pieux qui fait se rencontrer deux coeurs. Et le faire «voltî», donc avec générosité et un large sourire qui enengage toute la personne..quoi de plus beau comme impératif d'action? Des auteurs wallons, dans leur langue, ont exploité et présenté cette idée. Par cette expression si belle, si savoureuse, ils ont voulu chanter leur piété et leur.charité. Voici quelques exemples : «Si vôye voltî» dans la parabole de l'enfant prodigue. Dans ses extraits bibliques, E. S. Piret décrit la scène du retour du fils prodigue auprès de son père - Mi pôve èfant. comme dji'vos vwès voltî! Trwès mots, nin onc di pus... mais ça c'est l'pârdon qui vint do coeur et qui fait rovi non seulmint ossi à l'èfant totes ses frasques è comme jamais, s'papa va li r'sûre el maujo et ci cèrè li fièsse do pardon et dèl miséricorde!» Et aussi dans ce même recueil, l'expression de l'amour de Dieu qui se manifeste lorsque son Fils institua l'eucharistie. Ici nous touchons à la plénitude de l'amour de Dieu «Li mèrvèye d'amour». Faut-il qui l'bon Diè vôye voltî les ornes, qui po leù doner parèye preuve d'amour!». II est dit dans l'evangile que la Sainte Eucharistie la Messe et la Communion son,le sommet de l'amour de Dieu. In finem dilexit eos. Il les aima jusqu'à la fin. Il n'y a aucune difficulté à reprendre ici notre expression wal lonne «Si vôye voltî». Nos mamans, quand parfois l'amour maternel les 99

18 pousse, n'hésitent pas à dire en pressant leur enfant sur leur cœur : Djèl ve tél'mint voltî, qui djèl mougn'reuve. N'est-ce pas le rappel de cette union intime entre Dieu et l'âme par la Sainte Communion?, Dieu nous aime et nous montre l'exemple d'un amour parfait : II nous commande d'aimer notre prochain comme nous-mêmes, donc : «Si vôye voltî». Chez vous, dans votre société de Moncrabeau, il y a un aspect parti culier dans le commandement du Christ : «Que votre main gauche ignore ce que votre main droite donne». Dans votre société, le comité constitue la main droite. Seul, il sait vers quelles personnes se porte votre générosité. Et le reste se contente du rôle obscur de la main gauche, qui recueillie les dons tout en ignorant la main droite qui,donne généreusement, de Wallonie. Zèls ossi nos veuiynut voltî. Venons-en au domaine du mariage. Dieu n'a-t-il pas comparé son amour pour son peuple à l'amour de l'époux pour l'épouse? Emile Robin et Ernest Montellier nous invitent à «Si vôye voltî», dans Je titre même de leur chanson si bien connue, qui exprime la grandeur des accordailles et des épousailles de deux cœurs.unis par une véritable affection, base de nos traditionnelles vertus familiales, chères à la Wallonie. Ces sen timents d'amour et de bonheur promis aux jeunes époux, cautionnés par Notre.Seigneur Jésus-Christ aux Noces de Cana, leur rappellent il'enesignement du Christ et l'aide qu'il leur a promise. Nous ne pouvons pas nous quitter sans nous.souvenir de sainte Cécile, votre glorieuse patronne, et de la Sainte Vierge, nosse bonne Notre-Dame de Wallonie. Zèls ossi nos veuynut voltî et nos ossi noies veyant voltî. Ecoutez ce que Georges Michaux a si bien écrit : «On v'z'inme télmint, vos. Très Sinte Vierge Qui vosse t'auté est tcherdjî d'fleûrs. Afîye, one larme tchait foù d'on cierge E r'mercimint di vos faveurs». N'advedje nins raison di vos rapèler ces trwès mots «Si vôye voltî?» Avous l'bon Diè, avous l'avierge, avous sinte Cizile, on s've voltî, din l'jôye est din les larmes. Ni rovio nin l't'chandelle qui vos dit en brûlant, l'amour do bon Diè et nos'tindresse por!i et po l'avierge, jusqu'à z'est braire 1 100

19 Peu qu'ça n'si pièdc. Ayîr à Sint-d'Jôsèf on tchanteûve en wallon... Et l'priyére a r'djondu one saqwè dins lès âmes, One saqwè qu'on n'rèwîye que r'ttovant d'nos tayons, Sacants mots, one imaudje, one sov'nance qui sodwâme... Sacants fleurs di patwès au bouquet d'on sermon Polnut r'chandi nos cœurs, rallumer nos visadjes... Si v's-aviz plu choûtér voler l'pais do pardon Vies Vpôve èfant pièrdu qui r'véyeûve si viladje!... Combin gn'a-t-i Bon Diè qui sont-st-èvôye au Ion, Qu'ont r'noyî leû payis, qu'ont rovî leû lingadje? Gn'aurè-t-i co brâmint d'apaujîs qui r'vinront Dins leû prumî culot r'choûtér Vancyin mèssadje? Aurans-n' bintôt fini 'Bon Diè d'nos cohagnt! Et di n'ièyî po l's-ôtes qui c qui nos n plans l'zeû prinde... Sèreûve portant si simpe au monde di s'veûy' voltî! Mins l'orne est co trop bièses, i ne l'vout nin comprinde... Dispeûy' todis portant one soce a su Vlèsson Et r'poûje au fond d'sès djèsses tôt st-èspwèr au viquadje... Is s'sint'nut si lèdjères qu'is tchant'nut lès «Molons»... C'est Vtchant de l'charité qui mwîn.ne au grand rivadje!...ayîr à Sint-d'Jôsèf on prètcheûve en walon... Dédié en toute gratitude à Monsieur l'abbé Blouard pour la ferveur communiquée. R. Clinias. R.N. On n'si vwè pus voltî.»» «Inmez voss'près vwèsin tôt parèye qui vos min-me» Mèssadje si simple, si bia qui Diè nos-a lèyî. Malèreûz'mint, noss'monde ni sét pus quand-il in-me, Li bole n'est pus d'assène... On n'sî vwè pus voltî. Vèyoz lès djins d'asteûr courant corne dès copiches : I n'sont nin à rapache, tèlmint qu'i-z-ont fwain d'tot. Si v'ieû conf'yîz vos pwin-nes, i's sondj'nut à l'afiche D'on bia filmée coleûrs où qu'gn'a Bridjite Bardot. Waitîz li novèle waque : Vos dîrîz dès sauvadjes... Leûs fènasses dins leûs ouys et l'cœûr do costé drwèt. Pus rin n'rèspir'li djôye su leû pwin-neû visadje, Si c'n'èst di pcotapér quand-i's dans'nut l'yè-yè. Tôt ça, c'est l'signe dès timps apwârtér pa lès guères. C'est l'fwârdeau dès mwais djoûs qu'on-a deur-a rovî. Pardonnans-au pôve monde dèl'veûye one miète foû skère, Boutans tortos èchone et vèyans-nos voltî. 101 Rèspectuweûs homadjes à Monsieû l'abbé Blouard, avon I sov nance di s'bia Sermon à I'Eglîje Sint Djôsèf, li G. Michaux Moncrabeauciyn.

20 Deux chansons épiques en Entre-Sambre et Meuse à Oignies En 1954, M. Paul Collaer fit enregistrer, par les soins de /'Institut National de Radiodiffusion, quelques chansons traditionnelles de Wallonie1 Nous en présentons deux, recueillies à Oignies et chantées par Mlle Joséphine Grégoire, couturière, née en GERMAINE Allegretto J=104 l.ger-main1 do la Ger-mai ne s'en al-lait pro-me-ner. En son che-min rencontr' trois jeu-nes of-fi-ciers Qui lui ont de-raan-dé:"e-tes-vous à ma--rier?" Germain' de la Germaine s'en allait promener, (bis) En son chemin rencontr' trois jeunes officiers Qui lui ont demandé : «Etes-vous à marier?» Germain' de la Germaine aussitôt répondit : (bis) «Y-a aujourd'hui sept ans qu'mon mari est absent ; J'en aurai souvenir le reste de ma vie.» «Germain' de la Germaine, voulez-vous nous loger?» (bis) «Allez à ce château : là vous y trouverez, Là vous y trouverez la mèr' de mon mari.» IV «Bonjour, madam' l'hôtesse! Voulez-vous nous loger?» (bis) «Apportez sur la table à boire et à manger ; Allez chercher Germain' pour vous accompagner.» Le dossier et les bandes magnétiques sont déposés au Musée de la Vie Wallonne, en Féronstrée, à Liège. 102

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Venez à moi vous qui peinez..., je vous procurerai le repos. Dimanche dernier, dimanche des «Pâques closes», Robert nous a

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent Faire-part : page 1 à 4 Quelques citations dans le thème : page 4 Cartons d invitation à la noce : page 5 Remerciements : page 6 P Les apiers Zenchantés Mariage - Propositions de textes. Faire-part : Traditionnels

Plus en détail

Denise Morin 4 Utile à lire Les membres des forces de maintien de la paix de l Organisation des Nations Unies sont nommés les Casques bleus. Ils sont prêtés par leur pays d origine. Les Casques bleus canadiens

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus,

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus, nous avons, depuis peu, quelque espoir. Pour cela, il nous faut impérativement faire des travaux afin que notre maison soit juridiquement accessible. Très chers amis, Nous sommes très heureuses de vous

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile...

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile... Documentation de l Évangile Pour le foyer Écritures...2 Conférence générale...2 Magazines...3 Musique...3 Illustrations de l Évangile...3 Livres, manuels et brochures...4 Histoire familiale...6 Œuvre missionnaire...6

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Accords secondaires. Chapitre

Accords secondaires. Chapitre Chapitre 3 Accords secondaires Nous avons vu dans "La Prière du marin" comment on peut passer d'un mode mineur à son relatif majeur (Études mélodiques, chapitre 6). Pour le passage dans la tonalité relative,

Plus en détail

ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous?

ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous? De l entrée en Printemps à la fin d année ORIENTATIONS : Nos sens : Quels sont-ils? A QUOI SERVENT-ILS? Qu en faisons-nous? Nos sens nous font découvrir la création et nous ouvrent le cœur à l Amour de

Plus en détail

Direct and Indirect Object Pronouns

Direct and Indirect Object Pronouns Direct and Indirect Object Pronouns A. Complete the following sentences with the appropriate direct object pronoun. 1. Pierre regarde Marie. Pierre regarde. 2. André prend les photos. André prend. 3. La

Plus en détail

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE DOC. VI. MARIAGE Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE (Nom et prénoms du fiancé) (Nom et prénoms de la fiancée) Adresse actuelle: (localité et

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Class: IV Subject: French IN SCHOOL TEACHING SUNDAY TO THURSDAY Décrivez votre montre: 1-Ma montre est belle= my watch is beautiful. 2-Elle est noire = It is black. 3-Il

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

COLOC' JP (25-35 ANS)

COLOC' JP (25-35 ANS) COLOC' JP (25-35 ANS) CHARTE 228 rue Nicolas Parent 73000 CHAMBERY JUILLET 2015 1 Sommaire I. Présentation de la colocation... 3 Naissance d'un projet... 3 Pourquoi? Comment? Avec Qui?... 3 II. CHARTE...

Plus en détail

Une étude du leadership chrétien

Une étude du leadership chrétien Une étude du leadership chrétien DES HOMMES, DES TACHES ET DES BUTS par Billie Davis MANUEL D ETUDE Produit en collaboration avec la redaction de Global University--ICI Spécialiste du développement de

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE PROGRAMME DES COURS DE LICENCE DROIT PROCESSUEL (1 ère partie) ENSEIGNEMENTS ANNÉE C Abbé Bernard du PUY-MONTBRUN Ce cours sera consacré à l étude des procès canoniques. Après une introduction à l aide

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère NEWSLETTER Point agenda Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère Du 17 au 23 juin 2014 : Epreuves écrites du baccalauréat Du 24 au 30 juin 2014 : Oraux de Français pour les 1 ères sur le site

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels Activité 3 Peux-tu répéter? Compression de texte Résumé Puisque les ordinateurs disposent d un espace limité pour contenir les informations, ils doivent les représenter d une manière aussi efficace que

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

PAROISSE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION

PAROISSE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION PAROISSE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION FLAWINNE 2008-2009 Dans le diocèse de Namur Dans le doyenné et le secteur de Saint-Servais «Je vous appelle mes amis» Jésus - 1 - SOMMAIRE Bienvenue... 3 Nos Évêques...

Plus en détail

ENCHAINER LES ACCORDS

ENCHAINER LES ACCORDS TUTORIEL LES BASES DE L'HARMONIE TONALE CLASSIQUE Attention! Je considère comme acquises les notions de bases : intervalles, gammes, degrés et tonalités, données dans le tutorial de Setzer. Je ne parlerais

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur Page 1 sur 8 À la claire fontaine À la claire fontaine, M en allant promener. J ai trouvé l eau si belle Que je m y suis baigné. Il

Plus en détail

Vies consacrées, 78 (2006-3), 182-186

Vies consacrées, 78 (2006-3), 182-186 Vies consacrées, 78 (2006-3), 182-186 Le célibat consacré, le célibat non choisi: Epousailles ou naissance d en-haut? La consécration du corps au Christ est un élément essentiel dans la vie de tout baptisé.

Plus en détail

n 141 - Novembre 2010

n 141 - Novembre 2010 Le P tit Journal de St-Louis n 141 - Novembre 2010 10 Rue des Sœurs Grises, 4500 HUY Edit. Resp. : Laurent Gevers Le mot du directeur : Pour commencer, je voudrais utiliser une citation d'antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

Le voyage de Paul ou «Tiens bon, prends ma main, tiens bon»

Le voyage de Paul ou «Tiens bon, prends ma main, tiens bon» Le voyage de Paul ou «Tiens bon, prends ma main, tiens bon» Culte 4 pattes Auteurs : À partir d un travail avec l équipe catéchétique de la paroisse du Bouclier de Strasbourg, pistes retravaillées par

Plus en détail

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF La lettre commerciale Exemple Généralités Conventions Conseils Liens Exemple Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF Tél.: 01.45.88.98.32. 5 rue de la Liberté SIREN 455.239.666.00045

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail