FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHES DE REVISIONS LITTERATURE"

Transcription

1 Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre 4- Le texte argumentatif qui sert à défendre une opinion, un point de vue Pour trouver la situation d énonciation d un texte, je me pose les 3 questions suivantes : Qui parle? De quoi? A qui? Dans un récit, c est toujours le narrateur qui parle. Attention! Le narrateur n est pas l auteur. Le narrateur est celui qui raconte l histoire alors que l auteur est celui qui l a inventé. Le narrateur et l auteur sont différents sauf pour l autobiographie. En poésie, c est le sujet lyrique qui parle. On ne peut pas parler de narrateur car ce n est pas une histoire. En théâtre, la situation d énonciation est double : les personnages parlent entre eux mais la parole est aussi destinée aux spectateurs/lecteurs.

2 Fiche n 3 : La différence entre genre et registre Fiche n 4 : Les registres littéraires Le genre littéraire consiste à classer les textes en fonction de leurs formes (récit, théâtre, poésie) alors que le registre consiste à les classer en fonction des sentiments qu'ils suscitent chez le lecteur (registre comique, pathétique, fantastique...) Registre littéraire : ensemble des sentiments qu'un auteur veut faire naître chez son lecteur registre comique : volonté de l'auteur de faire rire ou sourire le lecteur registre pathétique : volonté de l'auteur de faire ressentir crainte et pitié au lecteur registre fantastique : doute du lecteur qui hésite entre une interprétation scientifique, réaliste et une interprétation surnaturelle, merveilleuse

3 Fiche n 5 : Les différentes formes de comique Fiche n 6 : Les Genres littéraires Comique de mots : l'auteur amuse le lecteur avec les mots (jeux de mots, ironie, contrepèteries...) Comique de gestes : le corps, les mouvements, les grimaces Comique de situation : situation burlesque, amusante (ex : quiproquo) Comique de répétition : un fait se produit tellement souvent qu'il en devient ridicule Récit : histoire racontée par un narrateur Romans Autobiographies Nouvelles Contes Récits de Science Fiction Théâtre : histoire racontée sans aucune narration seules les répliques des personnages constituent le texte Comédies Tragédies Farces Poésie : il ne s agit pas forcément de raconter une histoire, il faut surtout fabriquer un beau langage Sonnet Fable Poésie en prose Poésie en vers Poésie engagée

4 Fiche n 7 : Le Schéma narratif Fiche n 8 : Le Schéma actanciel 1- Situation initiale : présentation de l époque, du lieu, des personnages. L histoire n a pas encore commencé 2- Elément perturbateur : ce qui lance l action, le problème qui est à l origine de l histoire 3- Péripéties : aventures rencontrées par le héros 4- Elément de résolution : fin des aventures, le problème est résolu 5- Situation finale : les derniers mots du récit ; la nouvelle vie des personnages peut commencer Il sert à classer les personnages en fonction de leur place dans le récit. SUJET = personnage principal qui poursuit l objet d une QUETE ADJUVANT : personnage qui aide le sujet à atteindre l objet de sa quête OPPOSANT : personnage qui empêche le sujet d atteindre l objet de sa quête

5 Fiche n 9 : L autobiographie Fiche n 10 : L'autobiographie et le devoir de mémoire Genre littéraire dans lequel auteur et narrateur se confondent. L auteur raconte ses souvenirs et le lecteur accepte le pacte autobiographique qu il lui propose ; c est-à-dire qu il s engage à dire la vérité et le lecteur s engage à le croire. Exemples d autobiographies : Pagnol, La Gloire de mon père, Le Château de ma mère, Le Temps des secrets Pennac, Chagrin d école Attention! Il ne faut pas confondre l autobiographie avec un récit à la première personne (qui est une fiction) ou l autofiction, c est-àdire un récit pour lequel l auteur s inspire de sa vie mais il ne s engage pas dans le pacte autobiographique. Par exemple, il peut changer le nom du personnage principal, comme Colette dans Claudine à l école. La littérature peut-elle être un document historique? Exemple : Elie Wiesel, La Nuit Création littéraire Nombreuses figures de style (symbole du titre) lexique des sentiments qui favorise le pathos travail autour du mythe d'abraham Travail sur la langue : la traduction du yiddish en français et en anglais Document historique Précision géographique précision historique intention de l'auteur dans la préface livre témoin des traditions juives Problème = le scandale de la presse à propos d'elie Wiesel qui serai un imposteur

6 Fiche n 11 : La poésie Fiche n 12 : Le théâtre Du grec «poeïen» = «fabriquer, produire» : un texte poétique est donc le fruit d un véritable travail du langage. Lyrisme = le sujet lyrique nous livre ses sentiments Sujet lyrique = la voix que l on entend dans un poème ; on ne peut pas parler de narrateur parce que ce n est pas une histoire qu on nous raconte Poésie en prose = pas de vers classiques ; les phrases sont disposées en paragraphes mais qui font preuve de poésie dans le style de l auteur. Vers libre = poème versifié qui ne se soucie pas du nombre de pieds, ni des rimes Alexandrin = 12 pieds ; décasyllabe = 10 pieds ; octosyllabe = 8 pieds ABAB = rimes croisées ; ABBA = rimes embrassées ; AABB = rimes plates ou suivies L un des 3 grands genres littéraires Histoire racontée, non pas par un narrateur mais à l aide des répliques que s échangent les personnages. Le texte est aussi composé des didascalies (indications scéniques données par l auteur pour aider l acteur dans son interprétation.) La composition d une pièce de théâtre : Acte = division d une pièce ; à la fin d un acte, le rideau tombe et on change le décor Scène = division d un acte ; une scène change lorsqu un personnage entre ou sort Les genres théâtraux : tragédie, comédie, tragi-comédie

7 Fiche n 13 : La Tragédie Fiche n 14 : La fiction pour envisager une nouvelle société La tragédie selon Aristote, dans son texte, intitulé Poétique : Des personnages de haut rang Registre pathétique Règle des 3 unités : de temps, de lieu, d action 5 actes Cette définition a été très respectée en France, au XVIIe par Racine, notamment. Au fil des siècles, on s est éloigné de cette définition pour ne plus conserver que le registre. Shakespeare s est éloigné de la définition d Aristote si bien que sa pièce est aussi ponctuée de moments comiques. Utopie : «nulle part, endroit qui n existe pas» : du texte de Thomas More, Utopia (1516) dans lequel l auteur invente une société idéale mais non réaliste. Contre-Utopie : L auteur invente un monde catastrophique mais envisageable Les (contre-)utopies ont pour but de dénoncer les sociétés contemporaine des auteurs. Les contre-utopies sont souvent des récits de science-fiction, c est-àdire une narration dont l action se déroule dans le futur

8 Fiche n 15 : Les Points de Vue narratifs Fiche n 16 : Comment créer l'oralité d'un texte Le Point de vue externe : Récit à la 3 ème personne Le narrateur ne fait pas partie de l action, il se contente de dire au lecteur ce qu il voit, ce qu il entend. Le Point de vue interne : Récit à la 1 ère personne Récit à la 3 ème personne mais le narrateur se glisse dans la tête d un ou des personnages et il adopte leur regard, leur opinion. Exemple : Céline, Voyage au bout de la nuit (séquence V) Niveaux de langue : courant, familier voire grossier Discours direct incorrection de la langue incohérence dans la concordance des temps Le Point de vue omniscient : Récit à la 3 ème personne Le narrateur ne se contente pas de dire ce qu il voit : il sait tout! Les pensées des personnages, leurs sentiments, le passé, l avenir

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

La série L est revalorisée

La série L est revalorisée La série L est revalorisée «elle devient une série d excellence pour les langues» Option LVE de 3 H = Un enseignement obligatoire de 2H = LV1 ou 2 ou LV3 approfondie education.gouv.fr Bulletin officiel

Plus en détail

Brevet de français Mémento

Brevet de français Mémento Brevet de français Mémento Livret de révisions pour préparer le Brevet Présentation de l épreuve L épreuve dure trois heures et comporte deux parties. Première partie (1h30) Etude de texte (15 pts), réécriture

Plus en détail

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion...

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... Table des matières Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... 41 PREMIÈRE PARTIE Aspects sémio-linguistiques

Plus en détail

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres)

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) Auteur Marie Ndiaye Nadja Mouche de l école des loisirs, 39 pages, 2002 niveau 2 Mots clés : Différences, enfants, handicap, rumeur

Plus en détail

2 e cycle du secondaire. Théâtre de Quat S6ou9 s, saison 1968-19. pièces détachées

2 e cycle du secondaire. Théâtre de Quat S6ou9 s, saison 1968-19. pièces détachées 2 e cycle du secondaire Théâtre de Quat S6ou9 s, saison 1968-19 pièces détachées pièces détachées michel tremblay, 1969 nombre de personnages dans la pièce 25 (18 femmes et 7 hommes) extraits proposés

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 4

Projet de programme pour le cycle 4 Projet de programme pour le cycle 4 9 avril 2015 Mis à jour du 15 avril 2015 SOMMAIRE Avant propos p 1 Volet 1 : Les objectifs de formation du cycle 4 p 3 Volet 2 : Contribution de chaque enseignement

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir l univers d un dramaturge ; sensibiliser les apprenants à l univers du spectacle vivant.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir l univers d un dramaturge ; sensibiliser les apprenants à l univers du spectacle vivant. Scènes de théâtre Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre Concept Dans cette fiche, vous trouvez des activités autour d une ou plusieurs scènes de théâtre choisies, des pistes d exploitations pédagogiques

Plus en détail

$?;./$/-$.08-/$N$G"O"/2$P;"-0;:11:

$?;./$/-$.08-/$N$GO/2$P;-0;:11: On est dans un tout autre registre avec le Candide de Rafael Bianciotto au Théâtre de Ménilmontant (01.46.36.98.60). Est-on à la commedia dell arte, au cirque, au théâtre de marionnettes? On ne sait. C

Plus en détail

LECTURE ORAL ECRIT. * Récitation (mise en jeu du sens). * Co-évaluation professeurélèves. -l intonation -le rythme -le volume -l articulation

LECTURE ORAL ECRIT. * Récitation (mise en jeu du sens). * Co-évaluation professeurélèves. -l intonation -le rythme -le volume -l articulation INTRODUCTION Le stage en pratique accompagnée effectué en lycée avec deux classes de seconde m a fait prendre conscience d un fait troublant : la représentation que la plupart des élèves de seconde ont

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

C est du 36, mais ça chausse grand

C est du 36, mais ça chausse grand C est du 36, mais ça chausse grand Nouveau Clown-théâtre Public familial à partir de 8 ans Par la compagnie du BP 7 85 390 MOUILLERON EN PAREDS 02 51 87 56 42 / 06 85 42 99 79 francois.tcv@orange.fr Contact

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES. école fondamentale

PLAN D ÉTUDES. école fondamentale PLAN D ÉTUDES école fondamentale Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, Vu la loi du 6 février 2009 portant organisation de l enseignement fondamental; Notre Conseil d État entendu; Sur le

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856 Un jour je vis, debout au bord des flots mouvants, Passer, gonflant ses voiles, Un rapide navire enveloppé de vents, De vagues et d'étoiles ; Et j'entendis, penché sur l'abîme des cieux, Que l'autre abîme

Plus en détail

La Fin DOSSIER THÉMATIQUE

La Fin DOSSIER THÉMATIQUE DOSSIER THÉMATIQUE La Fin «EH BIEN, CONTINUONS.» SARTRE La fin d une œuvre est une étape éminemment ambiguë. Toute œuvre littéraire se conclut, et pourtant on ne trouve pas deux fins identiques dans leurs

Plus en détail

Tâches d écriture 5f. Ces ressources peuvent servir de déclencheur, de modèle ou tout simplement d inspiration. La recette.

Tâches d écriture 5f. Ces ressources peuvent servir de déclencheur, de modèle ou tout simplement d inspiration. La recette. Tâches d écriture 5f Il est souvent difficile de motiver les élèves à écrire. TFO vous propose d utiliser des émissions, des sites Web et des documents imprimés pour donner un peu de piquant aux activités

Plus en détail

Reapciuk Tatiana. Outils pour analyser un texte Guide méthodologique constitué de deux perspectives Théorique Pratique

Reapciuk Tatiana. Outils pour analyser un texte Guide méthodologique constitué de deux perspectives Théorique Pratique Reapciuk Tatiana Outils pour analyser un texte Guide méthodologique constitué de deux perspectives Théorique Pratique Sommaire Introduction......4 Unité1 I- Les types de textes ou les formes du discours

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

Des textes de tous genres

Des textes de tous genres Des textes de tous genres L ensemble de ces textes étaient prescrits dans les attentes du programme-cadre Français, de la 1 re à la 8 e année (1997). Gestion de classe Des textes de tous genres page 1

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE

COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE 1 COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE Christiane SEYDOU : «Comment définir le genre épique? Un exemple : l épopée africaine» in JASO Journal of the Anthroplogical Society

Plus en détail

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 En quelques mots Un certain nombre de compétences langagières attendues en fin de cycle 3 pour l'anglais a été mis en œuvre par une classe de CM2 de la circonscription

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire Mythes et musique. Quelques éléments de compréhension Cette séquence intervient en fin d année scolaire et permet une transversalité avec les cours d histoire et de français. Elle revient sur deux mythes

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Là où vont nos pères1

Là où vont nos pères1 Là où vont nos pères1 Ces pages ne cherchent pas à servir de guide d interprétation pour cet album sans paroles. Chacun y cherchera et y trouvera des significations personnelles, des situations familières

Plus en détail

ÉDITORIAL DE PRÉSENTATION. Anne Übersfeld Université Paris III

ÉDITORIAL DE PRÉSENTATION. Anne Übersfeld Université Paris III ÉDITORIAL DE PRÉSENTATION Anne Übersfeld Université Paris III POÉTIQUE ET PRAGMATIQUE : LE DIALOGUE DE THÉÂTRE La sémiotique du théâtre est une activité difficile. D abord l analyse du récit ne peut s

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

ASSOCIATION TROUBADOURS Edwige Nomdedeu ~ 06 81 98 78 50 www.troubadours-aquitaine.fr // contact@troubadours-aquitaine.fr

ASSOCIATION TROUBADOURS Edwige Nomdedeu ~ 06 81 98 78 50 www.troubadours-aquitaine.fr // contact@troubadours-aquitaine.fr ASSOCIATION TROUBADOURS Edwige Nomdedeu ~ 06 81 98 78 50 www.troubadours-aquitaine.fr // contact@troubadours-aquitaine.fr Troubadours L association Troubadours existe depuis 2005 et fonctionne uniquement

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

La Bonne Âme de Se-Tchouan

La Bonne Âme de Se-Tchouan Saison 2014-2015 Dossier pédagogique La Bonne Âme de Se-Tchouan Bertolt Brecht Mise en scène de Jean Bellorini Compagnie Air de Lune Polo Garat Odessa Dates de représentation : 10 mars 2015 à 20h30 11

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

- LA COHÉSION EN CHANSON -

- LA COHÉSION EN CHANSON - F i c h e 0 4 0 1 - LA COHÉSION EN CHANSON - Exigeant et toujours passionnant, ce travail réunira tout les participants autour d une même difficulté : la découverte de la vocalité. Dans un premier temps,

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

hikikomori le refuge écriture et mise en scène Joris Mathieu Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon

hikikomori le refuge écriture et mise en scène Joris Mathieu Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon hikikomori le refuge écriture et mise en scène Joris Mathieu Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon Hikikomori - Le refuge THÉÂTRE TOUT PUBLIC DÈS 8 ANS Une création du Théâtre Nouvelle Génération -

Plus en détail

Plan d Études Standard cantonal des écoles de commerce pour la filière CFCi

Plan d Études Standard cantonal des écoles de commerce pour la filière CFCi Plan d Études Standard cantonal des écoles de commerce pour la filière CFCi Édition 2013 (Version 0) Département de l Instruction Publique de la Culture et du Sport Direction générale de l enseignement

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

SOMMAIRE. LE SPECTACLE QUE VOUS ALLEZ VOIR p. 3. DON QUICHOTTE p.6. AUTRES ACTIONS ENVISAGEABLES p.9

SOMMAIRE. LE SPECTACLE QUE VOUS ALLEZ VOIR p. 3. DON QUICHOTTE p.6. AUTRES ACTIONS ENVISAGEABLES p.9 DOSSIER PEDAGOGIQUE SOMMAIRE LE SPECTACLE QUE VOUS ALLEZ VOIR p. 3 Résumé, démarche DON QUICHOTTE p.6 Le roman, l histoire, le chef d œuvre ATELIERS POSSIBLES p. 8 Par les comédiens ou par les enseignants

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

L ORAL OBJET OU MOYEN D APPRENTISSAGE?

L ORAL OBJET OU MOYEN D APPRENTISSAGE? PROFESSIONAL COMMUNICATION AND TRANSLATION STUDIES, 6 (1-2) / 2013 211 L ORAL OBJET OU MOYEN D APPRENTISSAGE? Laura CHIRIAC Politehnica University of Timişoara, Romania Résumé: Cet article tente de donner

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

«Mettre en scène le meilleur de soi pour le bénéfice de tous»

«Mettre en scène le meilleur de soi pour le bénéfice de tous» Form En Scène Formation professionnelle en ressources humaines par le THEATRE Arlette GELABERT Comédienne, formatrice, animatrice «Mettre en scène le meilleur de soi pour le bénéfice de tous» Form En Scène

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Le Centre régional du Livre de Franche-Comté. Les éditeurs présents sur le stand. Les auteurs en dédicace sur le stand. Informations pratiques

Le Centre régional du Livre de Franche-Comté. Les éditeurs présents sur le stand. Les auteurs en dédicace sur le stand. Informations pratiques DOSSIER DE PRESSE LES ÉDITEURS DE FRANCHE-COMTÉ AU SALON DU LIVRE ET DE LA PRESSE DE GENÈVE DU 30 AVRIL AU 4 MAI 2014 Le Centre régional du Livre de Franche-Comté organise comme chaque année un stand commun

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait Fiche de préparation Cycle III Niveau de classe : CM Intitulé de séquence : le portrait Domaines étudiés : arts du langage, arts visuels Champs disciplinaires : français/ langage oral, lecture, écriture

Plus en détail

Séquence inaugurale qui conduira les étudiants à soulever les problématiques essentielles.

Séquence inaugurale qui conduira les étudiants à soulever les problématiques essentielles. 1 Thèmes, problématiques Objectifs méthodologiques Activités Supports Compléments, soutien, Séquence inaugurale qui conduira les étudiants à soulever les problématiques essentielles. S 1 Le livre, un objet

Plus en détail

Otto, autobiographie d un ours en peluche

Otto, autobiographie d un ours en peluche Otto, autobiographie d un ours en peluche Présentation de l ouvrage Titre : Otto, autobiographie d un ours en peluche Auteur : Tomi Ungerer Editeur : Ecole des Loisirs Genre : album, fausse autobiographie

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE

EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE SITUATION DE REFERENCE Proposer une composition qui interprète de façon personnelle dans des registres variés : le mime, les arts du cirque, l expression

Plus en détail

Utopia, tous des barbares

Utopia, tous des barbares Utopia, tous des barbares compagnie émile saar «Je dois vous dire que je ne sais pas parler» extrait de La langue vulgaire, P.P Pasolini Un spectacle sur la langue. Notre expérience de l oralité, faire

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français

Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français AVANT-PROPOS Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français dans le cadre d une recherche avancée.

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE 2 TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE Application Icône Catégorie Compétence Description Prix Les jeux de puzzles pour les enfants Jeux Apprendre des mots en faisant des cassetête Le jeu de puzzle est unique

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

et ses rencontres! Ça va faire du FOIN! 6ème Festival de Théâtre Du 21 au 22 août 2015 Programmation 2015 présente

et ses rencontres! Ça va faire du FOIN! 6ème Festival de Théâtre Du 21 au 22 août 2015 Programmation 2015 présente présente et ses rencontres! Ça va faire du FOIN! 6ème Festival de Théâtre Du 21 au 22 août 2015 Programmation 2015 Contact : Cie Théâtre L emporte-pièce Chez M. Jeunet 6, rue Charles Dumoulin 71100 LUX

Plus en détail

Scènes du Répertoire

Scènes du Répertoire Ateliers artistiques de la Francophonie 2015 - Dinard du 24 au 29 août 2015 au Château Hébert Comédienne intervenante : Marie Frémont productions du dauphin Scènes du répertoire Ce stage sera l occasion

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

Françoise HEULOT-PETIT. Maître de Conférences en Arts du spectacle. Université d Artois

Françoise HEULOT-PETIT. Maître de Conférences en Arts du spectacle. Université d Artois Françoise HEULOT-PETIT Maître de Conférences en Arts du spectacle Université d Artois francoise.heulot@voila.fr Membre permanent de «Textes & Cultures», EA 4028, Axes «Praxis & esthétique des arts» et

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software Version : 0.9.13 Licence : GPL Date de parution : octobre 2004 Environnement requis :

Plus en détail

L héritage Gréco-latin dans le monde contemporain. Ecole pratique des hautes études - Université de Paris-Sorbonne

L héritage Gréco-latin dans le monde contemporain. Ecole pratique des hautes études - Université de Paris-Sorbonne L héritage Gréco-latin dans le monde contemporain Ecole pratique des hautes études - Université de Paris-Sorbonne Organisateurs : Bénédicte GORRILLOT, Université de Valenciennes (UVHC) Perrine GALAND,

Plus en détail

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet MUSIQUE ET VARIATION Objectifs A être auditeur, interprète et créateur. A décrire, identifier et caractériser les éléments constitutifs du phénomène musical. A écouter sa production pour la corriger et

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

SEUL EN SCENE. Créé au Théâtre du Chêne noir au festival d Avignon 2013 En 2014 au théâtre des Béliers à Avignon. En tournée dans toute la France

SEUL EN SCENE. Créé au Théâtre du Chêne noir au festival d Avignon 2013 En 2014 au théâtre des Béliers à Avignon. En tournée dans toute la France SEUL EN SCENE Créé au Théâtre du Chêne noir au festival d Avignon 2013 En 2014 au théâtre des Béliers à Avignon En tournée dans toute la France écrit et interprété par ALI BOUGHERABA Création 2013 Télérama

Plus en détail

Préface de Germain Duclos

Préface de Germain Duclos je suis capable! i, Moi auss Marie-Francine Hébert Marie-Claude Favreau Préface de Germain Duclos Moi aussi je suis capable! Texte : Marie-Francine Hébert Illustrations : Marie-Claude Favreau Préface

Plus en détail

Séquence 2 : Œuvre intégrale : Auteur/ Titre Georges Pérec, W ou le souvenir d enfance (1975)

Séquence 2 : Œuvre intégrale : Auteur/ Titre Georges Pérec, W ou le souvenir d enfance (1975) Descriptif pour les épreuves orales de l EAF, session 2014, Série ES/S / L tronc commun + séquences spécifiques aux L Etablissement et ville : LYCEE DUBY, Luynes (Aix-en-Provence), Académie Aix-Marseille

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Thomas Sorin

Plus en détail

«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS

«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS AU COLLÈGE Collège au cinéma Auteur «UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS Chloé Guerber Cahuzac Date 2009 Descriptif Ce document propose une synthèse de la formation organisée dans le cadre de "Collège au

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

LA PRODUCTION ÉCRITE SEPTIÈME ANNÉE

LA PRODUCTION ÉCRITE SEPTIÈME ANNÉE LA PRODUCTION ÉCRITE SEPTIÈME ANNÉE INTRODUCTION LA PRODUCTION ÉCRITE La production écrite est un acte signifiant qui amène l élève à former et à exprimer ses idées, ses sentiments, ses intérêts, ses préoccupations,

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

Comité scientifique 7 décembre 2007. Observatoire de Paris

Comité scientifique 7 décembre 2007. Observatoire de Paris Comité scientifique 7 décembre 2007. Observatoire de Paris Présents : C. Blin, I. Diu, J. Ducos, A. Gaillard, V. Giacomotto Excusés : L. Bobis, P. Duris, V. Fromentin, N. Ly, B. Mondrain, I. Pantin, I.

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Convaincre, persuader, délibérer les formes de l essai, du dialogue et de l apologue

Convaincre, persuader, délibérer les formes de l essai, du dialogue et de l apologue Toutes séries l Convaincre, persuader, délibérer les formes de l essai, du dialogue et de l apologue Le cours Consultez aussi le chapitre en ligne Question de forme Question de mode Et vous? z Ce que vous

Plus en détail

Niveau linguistique Berlitz 1 Niveau A1 du CECRL

Niveau linguistique Berlitz 1 Niveau A1 du CECRL Niveau linguistique Berlitz 1 Niveau A1 du CECRL Vous pouvez comprendre et utiliser des expressions courantes familières et des phrases simples. Vous êtes capable de vous présenter et de poser à vos interlocuteurs

Plus en détail

Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne

Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne DE SYNTAXE L ADVERBE DE NÉGATION NE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin,

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Semaine 15 CM1/CM2. Dictée verte / orange : Dictée rouge : Dictées orange roux profiter un client un caillou un prince lourd un cheveu

Semaine 15 CM1/CM2. Dictée verte / orange : Dictée rouge : Dictées orange roux profiter un client un caillou un prince lourd un cheveu CM1/CM2 verte/ s verte / : Dans son usine, cet ouvrier participe à la fabrication de lourdes plaques de métal qui défilent devant lui sur le tapis roulant. Pour chaque mot étudié, les élèves recherchent

Plus en détail