«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS"

Transcription

1 AU COLLÈGE Collège au cinéma Auteur «UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS Chloé Guerber Cahuzac Date 2009 Descriptif Ce document propose une synthèse de la formation organisée dans le cadre de "Collège au cinéma". Différents thèmes y sont développés : la comédie, le Conte fantastique, le récit initiatique, le personnage et l'acteur... Ce film est une comédie grand public. Ses qualités principales viennent de l écriture du scénario et de la direction d acteur. Il repose sur un comique de situation (avec une situation fantastique), l ensemble étant au service d un récit initiatique. La situation fantastique sert le récit comique, mais aussi l évolution psychologique du personnage. La fable morale est ici présentée avec légèreté. Les enjeux sont posés par les rebondissements et non par un discours moralisateur qu on trouverait plus volontiers dans d autres films hollywoodiens. On note dès le début que deux niveaux de lecture s imposent : - Nous suivons jour après jour le personnage qui essaie de lutter ou d exploiter cette situation absurde. - Nous savons, sans que cela soit dit, que le personnage doit, au-delà des gags, cheminer moralement pour sortir de son enfermement. C est ce deuxième point qui retiendra dans un premier temps notre attention. Cette interprétation que nous faisons du récit est favorisée par nos connaissances de lecteur et de spectateur. Et les scénaristes ont compté sur ces connaissances. Le film renvoie (sans s y conformer complètement) à différentes histoires ou structures de récit très connues. Nous pourrions ainsi nous amuser avec la proposition suivante : et si ce film était un conte, à quelle histoire nous ferait-il penser? Et s il renvoyait à un mythe? Et si ce film était une comédie romantique? etc. I- Un récit à la croisée d autres récits A) La caractérisation du personnage, point d ancrage du récit 1. Le sortilège Le sortilège subit par le héros est intrinsèquement lié à sa fonction. Le scénario est construit sur une distorsion temporelle : le temps s arrête. Or, notre héros annonce le temps qu il va faire. Plus de lendemain, plus de météo, notre héros perd sa fonction sociale. Cette fonction est le seul lien qu il a avec le monde extérieur puisqu il méprise ceux qui l entourent. Elle lui donne d ailleurs l arrogance d une petite célébrité locale. 1/5

2 2. Étude de l exposition : caractérisation du personnage Pour que nous puissions croire à l évolution psychologique de ce personnage assez détestable, il est important que quelques indices soient glissés ici et là dès le début du film. Ainsi, dès l exposition, nous voyons que Phil est touché par Rita alors qu il la découvre jouant devant le fond bleu. Ce plan est rapide, mais très important : certes, Phil a beaucoup de défauts, mais il peut être ému par quelqu un. L exposition nous permet aussi de découvrir les deux aspects du personnage : il a recours à un humour pince sans rire, cela fait de lui quelqu un d amusant. Rita rit de ses plaisanteries. Il est aussi cynique, grinçant et parfois méchant : cette facette le coupe des autres. C est ainsi que durant les 5 premières minutes du film, on oscille entre humour et méchanceté. Ce dosage fait partie du travail de caractérisation mené par les scénaristes. Il faut cette méchanceté pour justifier les péripéties qui vont suivre. Il faut aussi ces quelques indices, signes de sensibilité, pour que la fin soit crédible. 3. Bill Murray : l acteur statique Le film est porté par Bill Murray. Il est intéressant avec le recul de voir que le personnage qu il joue ici semble être à l origine de ceux qu il va incarner dans Lost in Translation de Sofia Coppola et Broken Flowers de Jim Jarmusch. Il s agit d un personnage plutôt raide et statique. C est sa posture globale qui le caractérise et non sa gestuelle. Ses bras sont le long de son corps, ses mains parfois enfouies dans les poches de son grand manteau. Son visage est plutôt impassible à quelques grimaces près. Dès lors, il dégage quelque chose d un peu mécanique. Le jeu rigide de Bill Murray est bien sûr accentué par certaines situations et par leur répétition même : ainsi il est constamment filmé en plongée, engoncé dans son lit. Au fur et à mesure du film, sa posture physique va s assouplir et ses vêtements changer. B) Mythes et contes 1. Le mythe autour de la répétition Dans différents mythes, un personnage défie les dieux et se voit puni par un châtiment qui se répète indéfiniment. Prométhée, qui a volé le feu pour le donner aux hommes, est ainsi attaché à un rocher. Un aigle vient dévorer son foie. Chaque jour, son foie se reconstitue et l aigle revient. 2. Conte et sortilège météorologique Dans un conte, le héros peut être la victime d un sortilège. Parfois, c est un sorcier, une belle-mère, un personnage malfaisant qui est la source de ce sortilège. Ici, le seul ennemi de Phil, c est son caractère suffisant qui l empêche de regarder le monde autour de lui. Sur un plan comique, le personnage malfaisant peut aussi être son double, Phil la marmotte. Comme lui, cette célébrité locale annonce le temps qu il va faire. Or, elle prédit, à juste titre, la poursuite de l hiver pendant 6 semaines de plus, tandis que Phil Connors lui se trompe sur le blizzard à venir! Le voici ridiculisé et obligé d hiberner dans le 2 février comme une marmotte. Le récit initiatique commence donc par une perte de maîtrise : le blizzard a bien lieu. Dès lors, le temps se fige, le héros perd sa fonction sociale. 3. La fin du sortilège Lorsqu un prince est victime d un sort, il doit faire preuve de bonne volonté pour plaire à la princesse qui le délivrera. Dans La Belle et la bête (1945) de Jean Cocteau, la bête doit se faire aimer de la belle. Lors du premier dîner au château, il lui explique la situation : «j apparaîtrai chaque soir à 7 h. Avant de disparaître je devrai vous poser une question, toujours la même : Belle, voulez-vous être ma femme?» Dans Un jour sans fin, nous sommes bien face à une belle et à une bête. La règle du jeu n est pas donnée. Aucune 2/5

3 condition n est réellement posée. Pourtant, nous savons dès le départ que Phil Connors doit se faire aimer de Rita. Les scénaristes comptent sur notre attente : ils vont la satisfaire, mais en commençant par la déjouer. En effet, Phil tente de séduire Rita à la 41e minute, c est trop tôt par rapport à la longueur du film. Il va donc échouer pour mieux susciter l intérêt de la jeune femme à la fin du film, alors qu il est devenu quelqu un de vraiment généreux. C) Un genre de cinéma: la comédie romantique Dès le début du film, la présentatrice du journal télévisé évoque les films traitant de sexe et de violence. Un peu plus tard, Phil Connors confond le poète, Sir Walter Scott, et le réalisateur Ridley Scott. Finalement, le suicide de Phil avec la marmotte est une parodie du suicide final dans Thelma et Louise de Ridley Scott (1991). Bien évidemment, Un jour sans fin se rapproche plutôt de la comédie romantique traditionnelle que d un film violent ou osé. Dans la plupart des comédies romantiques, deux personnages aux caractères opposés finissent par évoluer et trouver un terrain d entente. C est le cas dans New York-Miami de Frank Capra (1934) avec Claudette Colbert et Clark Gable. Dans Un jour sans fin, le scénario s appuie aussi sur une opposition caricaturale : elle est très naïve, il est cynique. Reste que seul Phil se transforme. Il n y a pas d interaction entre les personnages puisque le temps est figé. En revanche, nous avons le sentiment de découvrir Rita car au fur et à mesure des situations, elle se révèle très volontaire, capable de discernement et cela, sans rien perdre de sa capacité à s émerveiller. Phil, en faisant le bien autour de lui, va découvrir qu il peut, lui aussi, s émerveiller. Le film se déroule dans une petite ville américaine. Au départ, nous suivons le héros qui pense que l Amérique populaire est le lieu du mauvais goût et de l ennui. Le ton est plutôt satirique. Peu à peu, nous basculons dans le regard de Rita et du «nouveau Phil» : éloge des gens simples, du bon sens commun, de la gentillesse provinciale. C est en s intéressant à ces gens, au lieu de les mépriser que Phil va devenir attirant aux yeux de Rita. L opposition entre la grande ville et la petite ville provinciale est un leitmotiv du cinéma américain. On le retrouve notamment dans les films de Frank Capra. II- Comique fantastique et récit initiatique A) Le glissement vers le fantastique 1. Un enfermement temporel et personnel Nous nous posons très peu de questions sur la nature de cette distorsion temporelle puisqu il est entendu qu il s agit d un ressort comique et moral. On pourrait d ailleurs ramener cette histoire à une métaphore de l état d esprit du héros. Selon Phil, tous les jours se ressemblent et les personnes qui l entourent n ont aucun intérêt. Dès lors, pourquoi passer au jour suivant? Pourquoi rencontrer de nouvelles personnes? Tout se vaut. L univers mental du héros devient une réalité : le monde prend la forme de sa vision du monde. 2. La séquence du passage sans passage? Si deux éléments fragilisent le héros (la présence de son double et l erreur dans ses prévisions météorologiques), on ne peut pas dire qu un élément déclencheur particulier justifie le passage au fantastique. Au contraire, c est la répétition d une même situation qui fait apparaître le fantastique. On peut, dès lors, comparer le premier réveil et le second. Ce sont essentiellement les réactions du héros étonné qui différencient les deux séquences. On notera juste quelques plans supplémentaires et la présence de musique lors du deuxième réveil. 3/5

4 B) Du comique d enfermement au comique de répétition? 1. Comment réagir lorsque l on est enfermé dans le film d une journée? Le personnage commence par chercher des explications, des solutions. Finalement, se sentant seul et impuissant face à cette situation, il essaie d en tirer profit comme il peut. Si l on traduit cette situation en termes de cinéma, on pourrait dire que le personnage est enfermé dans un film, une structure narrative. Il peut éviter certaines séquences, en visiter d autres, changer son texte, mais les personnages en face de lui, joueront toujours le même rôle, dans le même décor et la durée de l ensemble sera toujours la même. 2. Répétition, variation et manipulation Comme le héros est le seul à comprendre qu il est pris dans une journée sans fin, il peut manipuler les autres. Il a une donnée que les autres personnages n ont pas. C est ainsi qu il peut séduire Nancy. Ses premières questions à la jeune femme nous intriguent. Dans un second temps, nous comprenons qu il la manipule. Enfin, nous constatons, et cela bien avant lui, qu il est très amoureux de Rita. Tantôt nous en savons moins que le héros, tantôt plus. La répartition des informations données au spectateur au cours d un film fait partie des éléments qui rendent le récit piquant. 3. Répétition, variation et ellipse Le récit se construit autour de répétitions avec variations et ellipses. Dès que le spectateur a identifié un certain nombre de lieux, de personnages marqueurs, de séquences matricielles, les ellipses peuvent commencer. Dans les premières séquences de séduction de Rita, nous découvrons le café, le bar, le restaurant, le jardin enneigé, la chambre. Puis, nous n avons plus que la conclusion de ces séquences : des gifles à répétition. Ces rencontres répétées avec un même personnage secondaire sont écrites selon deux modèles. 1) Le personnage secondaire conserve les éléments de son texte ainsi qu une attitude type, mais Phil tente des réactions diverses. Cela pourrait être un exercice d improvisation au théâtre : comment incarner un personnage toujours égal à lui-même alors que le partenaire est tantôt sympathique, tantôt odieux ou brutal? C est le cas des rencontres entre Phil Connors et Ned Ryerson. En les comparant, on voit que Ned finit par fuir Phil lorsque celui-ci mime son attitude corporelle et devient lui-même expansif et «collant». 2) Le personnage secondaire (Rita) montre une réelle finesse psychologique. Phil veut tenter de le manipuler, mais à trop répéter, il finit par jouer faux. C est le cas durant la séquence du bonhomme de neige. Ces situations ont été travaillées avec soin par les scénaristes. Elles se présentent aussi comme un commentaire sur le travail de l acteur multipliant les prises. Au bout de combien de prises, sera-t-il crédible? Suggestion : il serait bien sûr amusant d inventer d autres journées et d autres rencontres. III Autres films mêlant comique fantastique et récit initiatique Dans Docteur Jerry et Mister Love (1963), parodie réalisée et interprétée par Jerry Lewis, le professeur Kelp invente une potion qui le rend fort et séduisant. Malheureusement cette potion fait aussi de lui un personnage odieux. Il finit par déclarer à ses élèves qu il faut s aimer tel que l on est. Dans Sherlock Jr de et avec Buster Keaton (1924), le héros est accusé d un vol par sa fiancée. N ayant pas réussi à prouver son innocence, il retourne tristement à son travail de projectionniste. Il s endort en cabine et, dans ses rêves, parvient à entrer dans le film projeté en salle pour y résoudre une histoire de vol. Le film commence par rejeter sa présence en passant rapidement d un plan à l autre, d un paysage à l autre. Finalement, Keaton revêt le costume de Sherlock Jr : 4/5

5 une fois devenu héros de fiction, il peut jouer un rôle dans cette histoire. Dans son rêve, il parvient donc à faire ce qu il n a pu faire dans la réalité. Dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004) de Michel Gondry, le héros a demandé à une équipe médicale d effacer tous les souvenirs qu il avait de sa compagne. Durant l opération (les souvenirs s effacent en partant du plus récent pour aller vers le plus ancien), Joel s avère conscient de ce qui lui arrive. Il voit donc son passé défiler et, une fois parvenu aux bons souvenirs, décide de lutter contre le processus d effacement. Le voici qui court sur la glace, qui traverse plusieurs pièces comme s il arpentait le film de sa mémoire. Pris dans le montage de ces souvenirs qui disparaissent au fur et à mesure, il décide d emmener Clémentine dans des souvenirs d enfance. 5/5

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé!

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! < 03 octobre 2008 > Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! 24 épisodes en deux saisons, chacun d une vingtaine de minutes, tournés en 20 semaines réparties sur deux étés: ces conditions de

Plus en détail

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud FichepédagogiqueautourdeChefdemeutedeChloéRobichaud,parDonaldJAMES, MyFrenchFilmFestival,17janvier 17février2014,Unifrancefilms Chefdemeute UnfilmdeChloéRobichaud I. Laréalisatrice,ChloéRobichaud Sommaire

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989.

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Lien : https://www.youtube.com/watch?v=ctmygrzqxpc Synopsis : Sur une étagère, parmi différents souvenirs, un bonhomme

Plus en détail

Deux regards sur la société des individus

Deux regards sur la société des individus Deux regards sur la société des individus Véronique GUIENNE Dans leurs derniers ouvrages, Robert Castel et François Dubet s interrogent sur la recherche en sociologie et son utilité sociale et politique.

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p.

Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p. Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p. Tonoharu est un roman graphique, ou plutôt une autofiction graphique 1 : l auteur étatsunien ne se cache pas d avoir nourri

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux!

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! Capsule 9 Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! QUE FAIRE? Joyce ne sait plus quoi faire. Son coordonnateur, Luc, a une drôle d attitude envers elle. Il vient la voir inutilement

Plus en détail

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir?

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? 1. Pourquoi cette question Tout trader «travaillant 1» sur les indices s est, à un moment ou un autre, posé cette question : «je sais que la tendance est bien haussière

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité?

Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité? Séduire en ligne Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité? Sommaire : ce que vous trouverez dans cet ouvrage INTRODUCTION p.5 1 ère PARTIE : ÉTAT D ESPRIT ET OBJECTIFS DE LA SÉDUCTION

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque La capture du capitaine Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick 1 2.a 2.b 3.a 3.b 4.a 4.b 4.c 4.d 4.e 5 6.a 6.b 7 8 9 10 11 12.a 12.b 13 14.a 14.b 15 17 16 18.a 18.b 19 20 21 22.a 22.b 23.a 23.b

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris

Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris Maîtriser son clavier et sa souris - 13 janvier 2014 p 1 Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris Le but de ce petit tutoriel est de vous aider à mieux connaître votre clavier, à insérer tous les

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS)

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Auteurs du dossier Suzy MALZIEU Annie DIBERT réalisé le 01/1992 Table des matières Remarques préliminaires Page

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

Game Concept Flash Ma cité va t taper

Game Concept Flash Ma cité va t taper Game Concept Flash Ma cité va t taper Synopsis Le joueur a pour objectif de défendre la cité grâce à sa bande de Lascars. Scénario / Histoire Lassés de subir les incessantes bastons de regards et autres

Plus en détail

IMPRO-SURPRISE. Spectacle professionnel de théâtre en français. Théâtre du Monte-Charge, Pau. Asociación kaleidòs

IMPRO-SURPRISE. Spectacle professionnel de théâtre en français. Théâtre du Monte-Charge, Pau. Asociación kaleidòs IMPRO-SURPRISE Spectacle professionnel de théâtre en français Théâtre du Monte-Charge, Pau Février, 2003 C.A.I., Zaragoza Asociación kaleidòs * Le spectacle Impro-surprise est un spectacle théâtral dont

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

M entends-tu? Qui me parle?

M entends-tu? Qui me parle? M entends-tu? Qui me parle? 3 :20 à 5 :56 M entends-tu? Qui me parle? A. La voix là : 4 :41 Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 Thème : adolescence : vie révée / vie réelle Après une mise en route sur les motivations qui poussent un jeune à quitter son

Plus en détail

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Zelig Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Dans ce film de 1983, Woody Allen utilise le genre du documentaire-fiction. Il nous est en effet raconté, à l aide d images d archives trafiquées et de procédés du cinéma

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

Un campement médiéval est prévu sur le site du château composé de :

Un campement médiéval est prévu sur le site du château composé de : Arrivée des participants au château (lieu à définir) Accueil par un membre de l organisation et présentation du lieu et des activités proposées (Sonorisation à prévoir pour ce briefing) Un campement médiéval

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur «À l heure où tout est prétexte à capturer les images et à les diffuser, il est important d offrir aux jeunes une éducation au regard.

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs littéraires

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon

Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon Prénom : date : Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon Fiche 1 1. Reconstitue la couverture de l album : Complète la fiche d identité de l album. Titre : Auteur : 2. Réponds aux questions par une phrase

Plus en détail

Management et Sociologie des ressources humaines - Chapitre1 AEI - L3RH - D. Glaymann - 2009-2010 1. Deux courants sociologiques anciens

Management et Sociologie des ressources humaines - Chapitre1 AEI - L3RH - D. Glaymann - 2009-2010 1. Deux courants sociologiques anciens Deux courants sociologiques anciens Le holisme selon lequel on ne peut saisir la façon dont les hommes agissent en société qu en étudiant les mécanismes et les déterminismes qui les enserrent dans leur

Plus en détail

Corpus : Allégories & Métaphore Travail présenté à :

Corpus : Allégories & Métaphore Travail présenté à : Corpus : Allégories & Métaphore Travail présenté à : LIT455G-40 Stéphane Leclerc L opposition entre les deux personnages principaux dans Seven de David Fincher par Simon Dor Travail dû le 9 mai 2005 UQÀM

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe - Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur Biographe Le Docteur une personne énigmatique à bien des égards. Peu de personne ont pu le voir, l approcher ou même voyager avec lui. Et s il

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

D une façon ou d une autre, amusez-vous bien avec Colomo, le jeu des couleurs!

D une façon ou d une autre, amusez-vous bien avec Colomo, le jeu des couleurs! COLOMO C O L O M O Rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet tous connaissent les couleurs de l arc-en-ciel, ce sont les personnages principaux de tous les jeux COLOMO. Vous trouverez dans ce petit carnet

Plus en détail

Hiérarchie et dominance par Dr Ian Dunbar (USA)

Hiérarchie et dominance par Dr Ian Dunbar (USA) Hiérarchie et dominance par Dr Ian Dunbar (USA) Les informations contenues dans cet article sont tirées d un entretien avec le docteur Ian Dunbar, qui a passé neuf années à étudier le comportement social

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA - 2015/2016

ECOLE ET CINEMA - 2015/2016 ECOLE ET CINEMA - 2015/2016 ----------------------- Document d accompagnement et de formation des enseignants Eléments de contexte «Ecole et cinéma» est un dispositif initié par le Ministère de l Education

Plus en détail

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez Fenêtre sur courts Sélection de courts métrages Livret d exploitation Mario Amusco Suárez CUBIERTA_LIVRETDVD.indd 2 21/3/11 16:17:52 CONTENUS 4 Introduction 5 Les crayons 13 Poteline 22 Bouts en train

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

«Jeu des trois figures» en classes maternelles

«Jeu des trois figures» en classes maternelles «Jeu des trois figures» en classes maternelles Prévenir la violence, éduquer aux images, naître à l'empathie Programme mené sous la supervision de Serge Tisseron La violence, notamment scolaire, un problème

Plus en détail

Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales. Analyser une affiche de film et comprendre un film

Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales. Analyser une affiche de film et comprendre un film Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales Durée de l activité : 2 séances Analyser une affiche de film et comprendre un film 1 séance 1h30 (affiche + scène 1 et 2) + 1 séance 1h (tout le film)

Plus en détail

Un film de TIM BURTON. ÉtatsÉtats-Unis, 1999. Musique : Danny Elfman

Un film de TIM BURTON. ÉtatsÉtats-Unis, 1999. Musique : Danny Elfman Sleepy hollow Un film de TIM BURTON Interprétation : Johnny Depp : Ichabod Crane Christina Ricci : Katrina Christopher Walken : le cavalier Miranda Richardson :Lady :Lady Van Tassel ÉtatsÉtats-Unis, 1999

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

L écorchure d Ana Maria Sandu, vu par Marine Joatton Des fragments du passé sont peu à peu évoqués par l auteur dans une oeuvre autobiographique.

L écorchure d Ana Maria Sandu, vu par Marine Joatton Des fragments du passé sont peu à peu évoqués par l auteur dans une oeuvre autobiographique. FILMS Un long dimanche de fi ançailles de Jean-Pierre Jeunet pour illustrer la perte de souvenirs et de la mémoire. Cela provoque une perte de repére pour la personne concernée même si psychologiquement

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

Atelier lecture d affiches de films - 1H30

Atelier lecture d affiches de films - 1H30 Atelier lecture d affiches de films - 1H30 I) Quelques principes généraux sur la lecture d affiches Pourquoi lire des affiches de cinéma à l école? 1) Dans le cadre du dispositif «école et cinéma» dans

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration Activités de BCD en maternelle, CP et CE1 Document élaboré par les enseignantes référentes des écoles homologuées de Tananarive à partir du tableau de programmation des activités BCD en ligne sur le site

Plus en détail

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans Cie MaMuse présente COMÉDIE «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans CONTACT DIFFUSION CIE MAMUSE MARIE BRIEN 06 16 42 30 72 / ma.muse.cie@gmail.com L HISTOIRE «- Comment ça se fait

Plus en détail

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant.

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant. Luxe L amour se fiche du luxe. Quand on aime, on vit d amour et d eau fraîche. C est mon cas. Je n ai pas besoin qu il vienne me chercher avec une voiture décapotable au bureau, ni qu il m offre une bague

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

WIKIPÉDIA OU LA TENTATION DU COPIER-COLLER?

WIKIPÉDIA OU LA TENTATION DU COPIER-COLLER? Recherches n 62, Reformuler, 2015 WIKIPÉDIA OU LA TENTATION DU COPIER-COLLER? Stéphanie Michieletto-Vanlancker Collège de Vieux-Condé [ ] QUELQUES IDÉES REÇUES POUR COMMENCER Il y a quelques années, lassée

Plus en détail

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1)

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Réponse apportée par une classe de PS-MS de l école maternelle du Gué d Alleré, à travers un projet mené au cours

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture Le Cercle d Éloan Carnet d Écriture Introduction Un récit fantastique est un genre littéraire où l on transgresse les lois naturelles pour y introduire des éléments surnaturels. Le carnet d écriture du

Plus en détail

Est-ce que le Père Noël existe vraiment?

Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Le 24 décembre de l an 3000, le Père Noël livrait ses cadeaux de son domicile. Les lutins et les rennes n avaient plus beaucoup de travail depuis que Mère Noël

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... USAIN BOLT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séances et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur USAIN BOLT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler

Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler Nos 8 conseils pour arrêter de ronfler Découvrez tous nos conseils et astuces pour diminuer vos ronflements et retrouver le plaisir de nuits sereines 1/5 Le ronflement : un problème très répandu. Il est

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : Les relations psychologiques homme-femme Après une mise en route à partir du synopsis et des affiches, les

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

Un sorcier pas comme les autres

Un sorcier pas comme les autres Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots inconnus et manifester sa compréhension dans un résumé, une reformulation et/ou des réponses à des questions / 7 Lis attentivement le texte suivant

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE Fiche technique SUJET Reportage sur l entreprise formatrice TITRE «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» BREVE DESCRIPTION DU SUJET Portrait d'une entreprise web en pleine expansion.

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail