«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS"

Transcription

1 AU COLLÈGE Collège au cinéma Auteur «UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS Chloé Guerber Cahuzac Date 2009 Descriptif Ce document propose une synthèse de la formation organisée dans le cadre de "Collège au cinéma". Différents thèmes y sont développés : la comédie, le Conte fantastique, le récit initiatique, le personnage et l'acteur... Ce film est une comédie grand public. Ses qualités principales viennent de l écriture du scénario et de la direction d acteur. Il repose sur un comique de situation (avec une situation fantastique), l ensemble étant au service d un récit initiatique. La situation fantastique sert le récit comique, mais aussi l évolution psychologique du personnage. La fable morale est ici présentée avec légèreté. Les enjeux sont posés par les rebondissements et non par un discours moralisateur qu on trouverait plus volontiers dans d autres films hollywoodiens. On note dès le début que deux niveaux de lecture s imposent : - Nous suivons jour après jour le personnage qui essaie de lutter ou d exploiter cette situation absurde. - Nous savons, sans que cela soit dit, que le personnage doit, au-delà des gags, cheminer moralement pour sortir de son enfermement. C est ce deuxième point qui retiendra dans un premier temps notre attention. Cette interprétation que nous faisons du récit est favorisée par nos connaissances de lecteur et de spectateur. Et les scénaristes ont compté sur ces connaissances. Le film renvoie (sans s y conformer complètement) à différentes histoires ou structures de récit très connues. Nous pourrions ainsi nous amuser avec la proposition suivante : et si ce film était un conte, à quelle histoire nous ferait-il penser? Et s il renvoyait à un mythe? Et si ce film était une comédie romantique? etc. I- Un récit à la croisée d autres récits A) La caractérisation du personnage, point d ancrage du récit 1. Le sortilège Le sortilège subit par le héros est intrinsèquement lié à sa fonction. Le scénario est construit sur une distorsion temporelle : le temps s arrête. Or, notre héros annonce le temps qu il va faire. Plus de lendemain, plus de météo, notre héros perd sa fonction sociale. Cette fonction est le seul lien qu il a avec le monde extérieur puisqu il méprise ceux qui l entourent. Elle lui donne d ailleurs l arrogance d une petite célébrité locale. 1/5

2 2. Étude de l exposition : caractérisation du personnage Pour que nous puissions croire à l évolution psychologique de ce personnage assez détestable, il est important que quelques indices soient glissés ici et là dès le début du film. Ainsi, dès l exposition, nous voyons que Phil est touché par Rita alors qu il la découvre jouant devant le fond bleu. Ce plan est rapide, mais très important : certes, Phil a beaucoup de défauts, mais il peut être ému par quelqu un. L exposition nous permet aussi de découvrir les deux aspects du personnage : il a recours à un humour pince sans rire, cela fait de lui quelqu un d amusant. Rita rit de ses plaisanteries. Il est aussi cynique, grinçant et parfois méchant : cette facette le coupe des autres. C est ainsi que durant les 5 premières minutes du film, on oscille entre humour et méchanceté. Ce dosage fait partie du travail de caractérisation mené par les scénaristes. Il faut cette méchanceté pour justifier les péripéties qui vont suivre. Il faut aussi ces quelques indices, signes de sensibilité, pour que la fin soit crédible. 3. Bill Murray : l acteur statique Le film est porté par Bill Murray. Il est intéressant avec le recul de voir que le personnage qu il joue ici semble être à l origine de ceux qu il va incarner dans Lost in Translation de Sofia Coppola et Broken Flowers de Jim Jarmusch. Il s agit d un personnage plutôt raide et statique. C est sa posture globale qui le caractérise et non sa gestuelle. Ses bras sont le long de son corps, ses mains parfois enfouies dans les poches de son grand manteau. Son visage est plutôt impassible à quelques grimaces près. Dès lors, il dégage quelque chose d un peu mécanique. Le jeu rigide de Bill Murray est bien sûr accentué par certaines situations et par leur répétition même : ainsi il est constamment filmé en plongée, engoncé dans son lit. Au fur et à mesure du film, sa posture physique va s assouplir et ses vêtements changer. B) Mythes et contes 1. Le mythe autour de la répétition Dans différents mythes, un personnage défie les dieux et se voit puni par un châtiment qui se répète indéfiniment. Prométhée, qui a volé le feu pour le donner aux hommes, est ainsi attaché à un rocher. Un aigle vient dévorer son foie. Chaque jour, son foie se reconstitue et l aigle revient. 2. Conte et sortilège météorologique Dans un conte, le héros peut être la victime d un sortilège. Parfois, c est un sorcier, une belle-mère, un personnage malfaisant qui est la source de ce sortilège. Ici, le seul ennemi de Phil, c est son caractère suffisant qui l empêche de regarder le monde autour de lui. Sur un plan comique, le personnage malfaisant peut aussi être son double, Phil la marmotte. Comme lui, cette célébrité locale annonce le temps qu il va faire. Or, elle prédit, à juste titre, la poursuite de l hiver pendant 6 semaines de plus, tandis que Phil Connors lui se trompe sur le blizzard à venir! Le voici ridiculisé et obligé d hiberner dans le 2 février comme une marmotte. Le récit initiatique commence donc par une perte de maîtrise : le blizzard a bien lieu. Dès lors, le temps se fige, le héros perd sa fonction sociale. 3. La fin du sortilège Lorsqu un prince est victime d un sort, il doit faire preuve de bonne volonté pour plaire à la princesse qui le délivrera. Dans La Belle et la bête (1945) de Jean Cocteau, la bête doit se faire aimer de la belle. Lors du premier dîner au château, il lui explique la situation : «j apparaîtrai chaque soir à 7 h. Avant de disparaître je devrai vous poser une question, toujours la même : Belle, voulez-vous être ma femme?» Dans Un jour sans fin, nous sommes bien face à une belle et à une bête. La règle du jeu n est pas donnée. Aucune 2/5

3 condition n est réellement posée. Pourtant, nous savons dès le départ que Phil Connors doit se faire aimer de Rita. Les scénaristes comptent sur notre attente : ils vont la satisfaire, mais en commençant par la déjouer. En effet, Phil tente de séduire Rita à la 41e minute, c est trop tôt par rapport à la longueur du film. Il va donc échouer pour mieux susciter l intérêt de la jeune femme à la fin du film, alors qu il est devenu quelqu un de vraiment généreux. C) Un genre de cinéma: la comédie romantique Dès le début du film, la présentatrice du journal télévisé évoque les films traitant de sexe et de violence. Un peu plus tard, Phil Connors confond le poète, Sir Walter Scott, et le réalisateur Ridley Scott. Finalement, le suicide de Phil avec la marmotte est une parodie du suicide final dans Thelma et Louise de Ridley Scott (1991). Bien évidemment, Un jour sans fin se rapproche plutôt de la comédie romantique traditionnelle que d un film violent ou osé. Dans la plupart des comédies romantiques, deux personnages aux caractères opposés finissent par évoluer et trouver un terrain d entente. C est le cas dans New York-Miami de Frank Capra (1934) avec Claudette Colbert et Clark Gable. Dans Un jour sans fin, le scénario s appuie aussi sur une opposition caricaturale : elle est très naïve, il est cynique. Reste que seul Phil se transforme. Il n y a pas d interaction entre les personnages puisque le temps est figé. En revanche, nous avons le sentiment de découvrir Rita car au fur et à mesure des situations, elle se révèle très volontaire, capable de discernement et cela, sans rien perdre de sa capacité à s émerveiller. Phil, en faisant le bien autour de lui, va découvrir qu il peut, lui aussi, s émerveiller. Le film se déroule dans une petite ville américaine. Au départ, nous suivons le héros qui pense que l Amérique populaire est le lieu du mauvais goût et de l ennui. Le ton est plutôt satirique. Peu à peu, nous basculons dans le regard de Rita et du «nouveau Phil» : éloge des gens simples, du bon sens commun, de la gentillesse provinciale. C est en s intéressant à ces gens, au lieu de les mépriser que Phil va devenir attirant aux yeux de Rita. L opposition entre la grande ville et la petite ville provinciale est un leitmotiv du cinéma américain. On le retrouve notamment dans les films de Frank Capra. II- Comique fantastique et récit initiatique A) Le glissement vers le fantastique 1. Un enfermement temporel et personnel Nous nous posons très peu de questions sur la nature de cette distorsion temporelle puisqu il est entendu qu il s agit d un ressort comique et moral. On pourrait d ailleurs ramener cette histoire à une métaphore de l état d esprit du héros. Selon Phil, tous les jours se ressemblent et les personnes qui l entourent n ont aucun intérêt. Dès lors, pourquoi passer au jour suivant? Pourquoi rencontrer de nouvelles personnes? Tout se vaut. L univers mental du héros devient une réalité : le monde prend la forme de sa vision du monde. 2. La séquence du passage sans passage? Si deux éléments fragilisent le héros (la présence de son double et l erreur dans ses prévisions météorologiques), on ne peut pas dire qu un élément déclencheur particulier justifie le passage au fantastique. Au contraire, c est la répétition d une même situation qui fait apparaître le fantastique. On peut, dès lors, comparer le premier réveil et le second. Ce sont essentiellement les réactions du héros étonné qui différencient les deux séquences. On notera juste quelques plans supplémentaires et la présence de musique lors du deuxième réveil. 3/5

4 B) Du comique d enfermement au comique de répétition? 1. Comment réagir lorsque l on est enfermé dans le film d une journée? Le personnage commence par chercher des explications, des solutions. Finalement, se sentant seul et impuissant face à cette situation, il essaie d en tirer profit comme il peut. Si l on traduit cette situation en termes de cinéma, on pourrait dire que le personnage est enfermé dans un film, une structure narrative. Il peut éviter certaines séquences, en visiter d autres, changer son texte, mais les personnages en face de lui, joueront toujours le même rôle, dans le même décor et la durée de l ensemble sera toujours la même. 2. Répétition, variation et manipulation Comme le héros est le seul à comprendre qu il est pris dans une journée sans fin, il peut manipuler les autres. Il a une donnée que les autres personnages n ont pas. C est ainsi qu il peut séduire Nancy. Ses premières questions à la jeune femme nous intriguent. Dans un second temps, nous comprenons qu il la manipule. Enfin, nous constatons, et cela bien avant lui, qu il est très amoureux de Rita. Tantôt nous en savons moins que le héros, tantôt plus. La répartition des informations données au spectateur au cours d un film fait partie des éléments qui rendent le récit piquant. 3. Répétition, variation et ellipse Le récit se construit autour de répétitions avec variations et ellipses. Dès que le spectateur a identifié un certain nombre de lieux, de personnages marqueurs, de séquences matricielles, les ellipses peuvent commencer. Dans les premières séquences de séduction de Rita, nous découvrons le café, le bar, le restaurant, le jardin enneigé, la chambre. Puis, nous n avons plus que la conclusion de ces séquences : des gifles à répétition. Ces rencontres répétées avec un même personnage secondaire sont écrites selon deux modèles. 1) Le personnage secondaire conserve les éléments de son texte ainsi qu une attitude type, mais Phil tente des réactions diverses. Cela pourrait être un exercice d improvisation au théâtre : comment incarner un personnage toujours égal à lui-même alors que le partenaire est tantôt sympathique, tantôt odieux ou brutal? C est le cas des rencontres entre Phil Connors et Ned Ryerson. En les comparant, on voit que Ned finit par fuir Phil lorsque celui-ci mime son attitude corporelle et devient lui-même expansif et «collant». 2) Le personnage secondaire (Rita) montre une réelle finesse psychologique. Phil veut tenter de le manipuler, mais à trop répéter, il finit par jouer faux. C est le cas durant la séquence du bonhomme de neige. Ces situations ont été travaillées avec soin par les scénaristes. Elles se présentent aussi comme un commentaire sur le travail de l acteur multipliant les prises. Au bout de combien de prises, sera-t-il crédible? Suggestion : il serait bien sûr amusant d inventer d autres journées et d autres rencontres. III Autres films mêlant comique fantastique et récit initiatique Dans Docteur Jerry et Mister Love (1963), parodie réalisée et interprétée par Jerry Lewis, le professeur Kelp invente une potion qui le rend fort et séduisant. Malheureusement cette potion fait aussi de lui un personnage odieux. Il finit par déclarer à ses élèves qu il faut s aimer tel que l on est. Dans Sherlock Jr de et avec Buster Keaton (1924), le héros est accusé d un vol par sa fiancée. N ayant pas réussi à prouver son innocence, il retourne tristement à son travail de projectionniste. Il s endort en cabine et, dans ses rêves, parvient à entrer dans le film projeté en salle pour y résoudre une histoire de vol. Le film commence par rejeter sa présence en passant rapidement d un plan à l autre, d un paysage à l autre. Finalement, Keaton revêt le costume de Sherlock Jr : 4/5

5 une fois devenu héros de fiction, il peut jouer un rôle dans cette histoire. Dans son rêve, il parvient donc à faire ce qu il n a pu faire dans la réalité. Dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004) de Michel Gondry, le héros a demandé à une équipe médicale d effacer tous les souvenirs qu il avait de sa compagne. Durant l opération (les souvenirs s effacent en partant du plus récent pour aller vers le plus ancien), Joel s avère conscient de ce qui lui arrive. Il voit donc son passé défiler et, une fois parvenu aux bons souvenirs, décide de lutter contre le processus d effacement. Le voici qui court sur la glace, qui traverse plusieurs pièces comme s il arpentait le film de sa mémoire. Pris dans le montage de ces souvenirs qui disparaissent au fur et à mesure, il décide d emmener Clémentine dans des souvenirs d enfance. 5/5

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé!

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! < 03 octobre 2008 > Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! 24 épisodes en deux saisons, chacun d une vingtaine de minutes, tournés en 20 semaines réparties sur deux étés: ces conditions de

Plus en détail

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud FichepédagogiqueautourdeChefdemeutedeChloéRobichaud,parDonaldJAMES, MyFrenchFilmFestival,17janvier 17février2014,Unifrancefilms Chefdemeute UnfilmdeChloéRobichaud I. Laréalisatrice,ChloéRobichaud Sommaire

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p.

Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p. Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p. Tonoharu est un roman graphique, ou plutôt une autofiction graphique 1 : l auteur étatsunien ne se cache pas d avoir nourri

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales. Analyser une affiche de film et comprendre un film

Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales. Analyser une affiche de film et comprendre un film Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales Durée de l activité : 2 séances Analyser une affiche de film et comprendre un film 1 séance 1h30 (affiche + scène 1 et 2) + 1 séance 1h (tout le film)

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989.

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Lien : https://www.youtube.com/watch?v=ctmygrzqxpc Synopsis : Sur une étagère, parmi différents souvenirs, un bonhomme

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité?

Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité? Séduire en ligne Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité? Sommaire : ce que vous trouverez dans cet ouvrage INTRODUCTION p.5 1 ère PARTIE : ÉTAT D ESPRIT ET OBJECTIFS DE LA SÉDUCTION

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque La capture du capitaine Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick 1 2.a 2.b 3.a 3.b 4.a 4.b 4.c 4.d 4.e 5 6.a 6.b 7 8 9 10 11 12.a 12.b 13 14.a 14.b 15 17 16 18.a 18.b 19 20 21 22.a 22.b 23.a 23.b

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

IMPRO-SURPRISE. Spectacle professionnel de théâtre en français. Théâtre du Monte-Charge, Pau. Asociación kaleidòs

IMPRO-SURPRISE. Spectacle professionnel de théâtre en français. Théâtre du Monte-Charge, Pau. Asociación kaleidòs IMPRO-SURPRISE Spectacle professionnel de théâtre en français Théâtre du Monte-Charge, Pau Février, 2003 C.A.I., Zaragoza Asociación kaleidòs * Le spectacle Impro-surprise est un spectacle théâtral dont

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

D une façon ou d une autre, amusez-vous bien avec Colomo, le jeu des couleurs!

D une façon ou d une autre, amusez-vous bien avec Colomo, le jeu des couleurs! COLOMO C O L O M O Rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet tous connaissent les couleurs de l arc-en-ciel, ce sont les personnages principaux de tous les jeux COLOMO. Vous trouverez dans ce petit carnet

Plus en détail

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation N.B. La présente grille peut être utilisée avant, pendant et après la rédaction du mémoire : - avant pour se donner une représentation

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Vous allez considérer que vous entrez dans une école que vous n avez pas l habitude de fréquenter. Vous entrez

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... USAIN BOLT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séances et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur USAIN BOLT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2009 SYNOPSIS Une nuit, Lester, un vampire, s introduit chez une jeune femme.

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon

Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon Prénom : date : Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon Fiche 1 1. Reconstitue la couverture de l album : Complète la fiche d identité de l album. Titre : Auteur : 2. Réponds aux questions par une phrase

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

Deux regards sur la société des individus

Deux regards sur la société des individus Deux regards sur la société des individus Véronique GUIENNE Dans leurs derniers ouvrages, Robert Castel et François Dubet s interrogent sur la recherche en sociologie et son utilité sociale et politique.

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

À PROPOS DU SITE SÉSAMATH LA «CAVERNE D'ALI BABA» DES MATHS AU COLLÈGE

À PROPOS DU SITE SÉSAMATH LA «CAVERNE D'ALI BABA» DES MATHS AU COLLÈGE 189 À PROPOS DU SITE «SÉSAMATH» LA «CAVERNE D'ALI BABA» DES MATHS AU COLLÈGE On a souvent dit, du professeur, qu il était seul, seul face à ses élèves. Et comment nier cette évidence : en dernier recours,

Plus en détail

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom :

14. Projet d écoute. Français 20-2. Extrait de roman : En porcelaine. Cahier de l élève. Nom : 14. Projet d écoute Extrait de roman : En porcelaine Français 20-2 Cahier de l élève Nom : En porcelaine DESCRIPTION DU PROJET Les parents qui se quittent est une réalité que toi ou tes proches connaissez

Plus en détail

Est-ce que le Père Noël existe vraiment?

Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Le 24 décembre de l an 3000, le Père Noël livrait ses cadeaux de son domicile. Les lutins et les rennes n avaient plus beaucoup de travail depuis que Mère Noël

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs littéraires

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

DR. DAIN HEER LES CLASSE POUR ÊTRE PAR LE. Et si le chemin qui. vous emmène à. Être l Être Infini que. vous êtes réellement. était la plus grande

DR. DAIN HEER LES CLASSE POUR ÊTRE PAR LE. Et si le chemin qui. vous emmène à. Être l Être Infini que. vous êtes réellement. était la plus grande Introduction 1. Les classes Sois Toi, Change le Monde 2. La classe Intensive Synthèse Energétique d Être 3. La formation avancée La Symphonie des Possibilités LES CLASSE POUR ÊTRE Et si le chemin qui vous

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris

Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris Maîtriser son clavier et sa souris - 13 janvier 2014 p 1 Maîtriser son clavier et apprivoiser sa souris Le but de ce petit tutoriel est de vous aider à mieux connaître votre clavier, à insérer tous les

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Game Concept Flash Ma cité va t taper

Game Concept Flash Ma cité va t taper Game Concept Flash Ma cité va t taper Synopsis Le joueur a pour objectif de défendre la cité grâce à sa bande de Lascars. Scénario / Histoire Lassés de subir les incessantes bastons de regards et autres

Plus en détail

Univers social. Histoire et géographie 2 e secondaire Louise Bergeron - Année 2015-2016

Univers social. Histoire et géographie 2 e secondaire Louise Bergeron - Année 2015-2016 Univers social Histoire et géographie 2 e secondaire Louise Bergeron - Année 2015-2016 Les cours d histoire et de géographie de 2 e secondaire se veulent la suite des cours de première secondaire dans

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Zelig Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Dans ce film de 1983, Woody Allen utilise le genre du documentaire-fiction. Il nous est en effet raconté, à l aide d images d archives trafiquées et de procédés du cinéma

Plus en détail

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Au cours de l atelier «studio télé», vous serez invités, vous et vos élèves, à vous plonger dans l ambiance d un studio

Plus en détail

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique?

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique? SEQUENCE BAC PROFESSIONNEL Dom Juan ou Le festin de pierre de Molière (1665) Etude du genre théâtral Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin

Plus en détail

L Estime de soi et la confiance en soi

L Estime de soi et la confiance en soi L Estime de soi et la confiance en soi On confond couramment l estime de soi et la confiance en soi. Ce sont deux attitudes pourtant bien différentes qui se développent chacune à leur façon. On pense souvent

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

Atelier lecture d affiches de films - 1H30

Atelier lecture d affiches de films - 1H30 Atelier lecture d affiches de films - 1H30 I) Quelques principes généraux sur la lecture d affiches Pourquoi lire des affiches de cinéma à l école? 1) Dans le cadre du dispositif «école et cinéma» dans

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Règles des jeux de l Ambassadeur

Règles des jeux de l Ambassadeur Règles des jeux de l Ambassadeur - Jeu de l Ambassadeur, règles générales p.2 - Variantes du jeu, règles spécifiques p.6 -Trophée de l Ambassadeur du NADA p.9 -Ambassadeur 2013 Spécial Trophées 2008/2012

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

La 3D au cinéma. Morpheus (The Matrix) «Bienvenue dans le monde réel.» 2011 Pearson Education France Concevoir des films en 3D relief Sébastien Périer

La 3D au cinéma. Morpheus (The Matrix) «Bienvenue dans le monde réel.» 2011 Pearson Education France Concevoir des films en 3D relief Sébastien Périer 3 La 3D au cinéma «Bienvenue dans le monde réel.» Morpheus (The Matrix) 44 Concevoir des films en 3D relief Maintenant que nous savons comment fonctionne notre cerveau pour recréer la 3D relief, nous allons

Plus en détail

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse Concours National d Informatique Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse 28 février 2009 Poule de lard 1 Préambule Bienvenue à Prologin. Ce sujet est l épreuve écrite d algorithmique et constitue

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

DES PHOTOS, POUR QUOI FAIRE?

DES PHOTOS, POUR QUOI FAIRE? DES PHOTOS, POUR QUOI FAIRE? 1 PREMIER USAGE : LES PHOTOS ME PERMETTENT DE MIEUX COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE LE PAYSAGE... 1 2 DEUXIÈME USAGE : ELLES ME PERMETTENT D ORGANISER LE PARTAGE DE L EXPÉRIENCE...

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail