«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS"

Transcription

1 AU COLLÈGE Collège au cinéma Auteur «UN JOUR SANS FIN» D HAROLD RAMIS Chloé Guerber Cahuzac Date 2009 Descriptif Ce document propose une synthèse de la formation organisée dans le cadre de "Collège au cinéma". Différents thèmes y sont développés : la comédie, le Conte fantastique, le récit initiatique, le personnage et l'acteur... Ce film est une comédie grand public. Ses qualités principales viennent de l écriture du scénario et de la direction d acteur. Il repose sur un comique de situation (avec une situation fantastique), l ensemble étant au service d un récit initiatique. La situation fantastique sert le récit comique, mais aussi l évolution psychologique du personnage. La fable morale est ici présentée avec légèreté. Les enjeux sont posés par les rebondissements et non par un discours moralisateur qu on trouverait plus volontiers dans d autres films hollywoodiens. On note dès le début que deux niveaux de lecture s imposent : - Nous suivons jour après jour le personnage qui essaie de lutter ou d exploiter cette situation absurde. - Nous savons, sans que cela soit dit, que le personnage doit, au-delà des gags, cheminer moralement pour sortir de son enfermement. C est ce deuxième point qui retiendra dans un premier temps notre attention. Cette interprétation que nous faisons du récit est favorisée par nos connaissances de lecteur et de spectateur. Et les scénaristes ont compté sur ces connaissances. Le film renvoie (sans s y conformer complètement) à différentes histoires ou structures de récit très connues. Nous pourrions ainsi nous amuser avec la proposition suivante : et si ce film était un conte, à quelle histoire nous ferait-il penser? Et s il renvoyait à un mythe? Et si ce film était une comédie romantique? etc. I- Un récit à la croisée d autres récits A) La caractérisation du personnage, point d ancrage du récit 1. Le sortilège Le sortilège subit par le héros est intrinsèquement lié à sa fonction. Le scénario est construit sur une distorsion temporelle : le temps s arrête. Or, notre héros annonce le temps qu il va faire. Plus de lendemain, plus de météo, notre héros perd sa fonction sociale. Cette fonction est le seul lien qu il a avec le monde extérieur puisqu il méprise ceux qui l entourent. Elle lui donne d ailleurs l arrogance d une petite célébrité locale. 1/5

2 2. Étude de l exposition : caractérisation du personnage Pour que nous puissions croire à l évolution psychologique de ce personnage assez détestable, il est important que quelques indices soient glissés ici et là dès le début du film. Ainsi, dès l exposition, nous voyons que Phil est touché par Rita alors qu il la découvre jouant devant le fond bleu. Ce plan est rapide, mais très important : certes, Phil a beaucoup de défauts, mais il peut être ému par quelqu un. L exposition nous permet aussi de découvrir les deux aspects du personnage : il a recours à un humour pince sans rire, cela fait de lui quelqu un d amusant. Rita rit de ses plaisanteries. Il est aussi cynique, grinçant et parfois méchant : cette facette le coupe des autres. C est ainsi que durant les 5 premières minutes du film, on oscille entre humour et méchanceté. Ce dosage fait partie du travail de caractérisation mené par les scénaristes. Il faut cette méchanceté pour justifier les péripéties qui vont suivre. Il faut aussi ces quelques indices, signes de sensibilité, pour que la fin soit crédible. 3. Bill Murray : l acteur statique Le film est porté par Bill Murray. Il est intéressant avec le recul de voir que le personnage qu il joue ici semble être à l origine de ceux qu il va incarner dans Lost in Translation de Sofia Coppola et Broken Flowers de Jim Jarmusch. Il s agit d un personnage plutôt raide et statique. C est sa posture globale qui le caractérise et non sa gestuelle. Ses bras sont le long de son corps, ses mains parfois enfouies dans les poches de son grand manteau. Son visage est plutôt impassible à quelques grimaces près. Dès lors, il dégage quelque chose d un peu mécanique. Le jeu rigide de Bill Murray est bien sûr accentué par certaines situations et par leur répétition même : ainsi il est constamment filmé en plongée, engoncé dans son lit. Au fur et à mesure du film, sa posture physique va s assouplir et ses vêtements changer. B) Mythes et contes 1. Le mythe autour de la répétition Dans différents mythes, un personnage défie les dieux et se voit puni par un châtiment qui se répète indéfiniment. Prométhée, qui a volé le feu pour le donner aux hommes, est ainsi attaché à un rocher. Un aigle vient dévorer son foie. Chaque jour, son foie se reconstitue et l aigle revient. 2. Conte et sortilège météorologique Dans un conte, le héros peut être la victime d un sortilège. Parfois, c est un sorcier, une belle-mère, un personnage malfaisant qui est la source de ce sortilège. Ici, le seul ennemi de Phil, c est son caractère suffisant qui l empêche de regarder le monde autour de lui. Sur un plan comique, le personnage malfaisant peut aussi être son double, Phil la marmotte. Comme lui, cette célébrité locale annonce le temps qu il va faire. Or, elle prédit, à juste titre, la poursuite de l hiver pendant 6 semaines de plus, tandis que Phil Connors lui se trompe sur le blizzard à venir! Le voici ridiculisé et obligé d hiberner dans le 2 février comme une marmotte. Le récit initiatique commence donc par une perte de maîtrise : le blizzard a bien lieu. Dès lors, le temps se fige, le héros perd sa fonction sociale. 3. La fin du sortilège Lorsqu un prince est victime d un sort, il doit faire preuve de bonne volonté pour plaire à la princesse qui le délivrera. Dans La Belle et la bête (1945) de Jean Cocteau, la bête doit se faire aimer de la belle. Lors du premier dîner au château, il lui explique la situation : «j apparaîtrai chaque soir à 7 h. Avant de disparaître je devrai vous poser une question, toujours la même : Belle, voulez-vous être ma femme?» Dans Un jour sans fin, nous sommes bien face à une belle et à une bête. La règle du jeu n est pas donnée. Aucune 2/5

3 condition n est réellement posée. Pourtant, nous savons dès le départ que Phil Connors doit se faire aimer de Rita. Les scénaristes comptent sur notre attente : ils vont la satisfaire, mais en commençant par la déjouer. En effet, Phil tente de séduire Rita à la 41e minute, c est trop tôt par rapport à la longueur du film. Il va donc échouer pour mieux susciter l intérêt de la jeune femme à la fin du film, alors qu il est devenu quelqu un de vraiment généreux. C) Un genre de cinéma: la comédie romantique Dès le début du film, la présentatrice du journal télévisé évoque les films traitant de sexe et de violence. Un peu plus tard, Phil Connors confond le poète, Sir Walter Scott, et le réalisateur Ridley Scott. Finalement, le suicide de Phil avec la marmotte est une parodie du suicide final dans Thelma et Louise de Ridley Scott (1991). Bien évidemment, Un jour sans fin se rapproche plutôt de la comédie romantique traditionnelle que d un film violent ou osé. Dans la plupart des comédies romantiques, deux personnages aux caractères opposés finissent par évoluer et trouver un terrain d entente. C est le cas dans New York-Miami de Frank Capra (1934) avec Claudette Colbert et Clark Gable. Dans Un jour sans fin, le scénario s appuie aussi sur une opposition caricaturale : elle est très naïve, il est cynique. Reste que seul Phil se transforme. Il n y a pas d interaction entre les personnages puisque le temps est figé. En revanche, nous avons le sentiment de découvrir Rita car au fur et à mesure des situations, elle se révèle très volontaire, capable de discernement et cela, sans rien perdre de sa capacité à s émerveiller. Phil, en faisant le bien autour de lui, va découvrir qu il peut, lui aussi, s émerveiller. Le film se déroule dans une petite ville américaine. Au départ, nous suivons le héros qui pense que l Amérique populaire est le lieu du mauvais goût et de l ennui. Le ton est plutôt satirique. Peu à peu, nous basculons dans le regard de Rita et du «nouveau Phil» : éloge des gens simples, du bon sens commun, de la gentillesse provinciale. C est en s intéressant à ces gens, au lieu de les mépriser que Phil va devenir attirant aux yeux de Rita. L opposition entre la grande ville et la petite ville provinciale est un leitmotiv du cinéma américain. On le retrouve notamment dans les films de Frank Capra. II- Comique fantastique et récit initiatique A) Le glissement vers le fantastique 1. Un enfermement temporel et personnel Nous nous posons très peu de questions sur la nature de cette distorsion temporelle puisqu il est entendu qu il s agit d un ressort comique et moral. On pourrait d ailleurs ramener cette histoire à une métaphore de l état d esprit du héros. Selon Phil, tous les jours se ressemblent et les personnes qui l entourent n ont aucun intérêt. Dès lors, pourquoi passer au jour suivant? Pourquoi rencontrer de nouvelles personnes? Tout se vaut. L univers mental du héros devient une réalité : le monde prend la forme de sa vision du monde. 2. La séquence du passage sans passage? Si deux éléments fragilisent le héros (la présence de son double et l erreur dans ses prévisions météorologiques), on ne peut pas dire qu un élément déclencheur particulier justifie le passage au fantastique. Au contraire, c est la répétition d une même situation qui fait apparaître le fantastique. On peut, dès lors, comparer le premier réveil et le second. Ce sont essentiellement les réactions du héros étonné qui différencient les deux séquences. On notera juste quelques plans supplémentaires et la présence de musique lors du deuxième réveil. 3/5

4 B) Du comique d enfermement au comique de répétition? 1. Comment réagir lorsque l on est enfermé dans le film d une journée? Le personnage commence par chercher des explications, des solutions. Finalement, se sentant seul et impuissant face à cette situation, il essaie d en tirer profit comme il peut. Si l on traduit cette situation en termes de cinéma, on pourrait dire que le personnage est enfermé dans un film, une structure narrative. Il peut éviter certaines séquences, en visiter d autres, changer son texte, mais les personnages en face de lui, joueront toujours le même rôle, dans le même décor et la durée de l ensemble sera toujours la même. 2. Répétition, variation et manipulation Comme le héros est le seul à comprendre qu il est pris dans une journée sans fin, il peut manipuler les autres. Il a une donnée que les autres personnages n ont pas. C est ainsi qu il peut séduire Nancy. Ses premières questions à la jeune femme nous intriguent. Dans un second temps, nous comprenons qu il la manipule. Enfin, nous constatons, et cela bien avant lui, qu il est très amoureux de Rita. Tantôt nous en savons moins que le héros, tantôt plus. La répartition des informations données au spectateur au cours d un film fait partie des éléments qui rendent le récit piquant. 3. Répétition, variation et ellipse Le récit se construit autour de répétitions avec variations et ellipses. Dès que le spectateur a identifié un certain nombre de lieux, de personnages marqueurs, de séquences matricielles, les ellipses peuvent commencer. Dans les premières séquences de séduction de Rita, nous découvrons le café, le bar, le restaurant, le jardin enneigé, la chambre. Puis, nous n avons plus que la conclusion de ces séquences : des gifles à répétition. Ces rencontres répétées avec un même personnage secondaire sont écrites selon deux modèles. 1) Le personnage secondaire conserve les éléments de son texte ainsi qu une attitude type, mais Phil tente des réactions diverses. Cela pourrait être un exercice d improvisation au théâtre : comment incarner un personnage toujours égal à lui-même alors que le partenaire est tantôt sympathique, tantôt odieux ou brutal? C est le cas des rencontres entre Phil Connors et Ned Ryerson. En les comparant, on voit que Ned finit par fuir Phil lorsque celui-ci mime son attitude corporelle et devient lui-même expansif et «collant». 2) Le personnage secondaire (Rita) montre une réelle finesse psychologique. Phil veut tenter de le manipuler, mais à trop répéter, il finit par jouer faux. C est le cas durant la séquence du bonhomme de neige. Ces situations ont été travaillées avec soin par les scénaristes. Elles se présentent aussi comme un commentaire sur le travail de l acteur multipliant les prises. Au bout de combien de prises, sera-t-il crédible? Suggestion : il serait bien sûr amusant d inventer d autres journées et d autres rencontres. III Autres films mêlant comique fantastique et récit initiatique Dans Docteur Jerry et Mister Love (1963), parodie réalisée et interprétée par Jerry Lewis, le professeur Kelp invente une potion qui le rend fort et séduisant. Malheureusement cette potion fait aussi de lui un personnage odieux. Il finit par déclarer à ses élèves qu il faut s aimer tel que l on est. Dans Sherlock Jr de et avec Buster Keaton (1924), le héros est accusé d un vol par sa fiancée. N ayant pas réussi à prouver son innocence, il retourne tristement à son travail de projectionniste. Il s endort en cabine et, dans ses rêves, parvient à entrer dans le film projeté en salle pour y résoudre une histoire de vol. Le film commence par rejeter sa présence en passant rapidement d un plan à l autre, d un paysage à l autre. Finalement, Keaton revêt le costume de Sherlock Jr : 4/5

5 une fois devenu héros de fiction, il peut jouer un rôle dans cette histoire. Dans son rêve, il parvient donc à faire ce qu il n a pu faire dans la réalité. Dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004) de Michel Gondry, le héros a demandé à une équipe médicale d effacer tous les souvenirs qu il avait de sa compagne. Durant l opération (les souvenirs s effacent en partant du plus récent pour aller vers le plus ancien), Joel s avère conscient de ce qui lui arrive. Il voit donc son passé défiler et, une fois parvenu aux bons souvenirs, décide de lutter contre le processus d effacement. Le voici qui court sur la glace, qui traverse plusieurs pièces comme s il arpentait le film de sa mémoire. Pris dans le montage de ces souvenirs qui disparaissent au fur et à mesure, il décide d emmener Clémentine dans des souvenirs d enfance. 5/5

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur «À l heure où tout est prétexte à capturer les images et à les diffuser, il est important d offrir aux jeunes une éducation au regard.

Plus en détail

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud

Chef de meute Un film de Chloé Robichaud FichepédagogiqueautourdeChefdemeutedeChloéRobichaud,parDonaldJAMES, MyFrenchFilmFestival,17janvier 17février2014,Unifrancefilms Chefdemeute UnfilmdeChloéRobichaud I. Laréalisatrice,ChloéRobichaud Sommaire

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 Thème : adolescence : vie révée / vie réelle Après une mise en route sur les motivations qui poussent un jeune à quitter son

Plus en détail

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé!

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! < 03 octobre 2008 > Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! 24 épisodes en deux saisons, chacun d une vingtaine de minutes, tournés en 20 semaines réparties sur deux étés: ces conditions de

Plus en détail

Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p.

Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p. Tonoharu (Lars Martinson) Tonoharu, Lars Martinson, Le Lézard Noir, 2011, 269 p. Tonoharu est un roman graphique, ou plutôt une autofiction graphique 1 : l auteur étatsunien ne se cache pas d avoir nourri

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque La capture du capitaine Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick 1 2.a 2.b 3.a 3.b 4.a 4.b 4.c 4.d 4.e 5 6.a 6.b 7 8 9 10 11 12.a 12.b 13 14.a 14.b 15 17 16 18.a 18.b 19 20 21 22.a 22.b 23.a 23.b

Plus en détail

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989.

Fiche pédagogique - Court-métrage Knick Knack. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Knick Knack est une court film d animation américain des studios Pixar, réalisé en 1989. Lien : https://www.youtube.com/watch?v=ctmygrzqxpc Synopsis : Sur une étagère, parmi différents souvenirs, un bonhomme

Plus en détail

M entends-tu? Qui me parle?

M entends-tu? Qui me parle? M entends-tu? Qui me parle? 3 :20 à 5 :56 M entends-tu? Qui me parle? A. La voix là : 4 :41 Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un

Plus en détail

Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité?

Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité? Séduire en ligne Comment séduire sur un site de rencontres en toute simplicité? Sommaire : ce que vous trouverez dans cet ouvrage INTRODUCTION p.5 1 ère PARTIE : ÉTAT D ESPRIT ET OBJECTIFS DE LA SÉDUCTION

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire BIGLOUCHE

Fiche d appréciation littéraire BIGLOUCHE Fiche d appréciation littéraire BIGLOUCHE Auteur illustrateur: ALYSSA VERBIZH et MYRRHA VERBIZH Alyssa Verbizh est née en 1976 en Autriche Elle a fait des études de lettres, d allemand et de cinéma Depuis

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

2013 Anatole a disparu! spectacle jeune public à partir de 3ans. «où est donc passé Anatole?» Théâtre et marionnettes

2013 Anatole a disparu! spectacle jeune public à partir de 3ans. «où est donc passé Anatole?» Théâtre et marionnettes La Cie Des Mains Des Pieds, etc. 2005 Création de la Compagnie à Colomiers, à côté de Toulouse. 2006 Tartine et Clémentine, duo de clownes pour la rue. Animation de rue 2007 Pirouette Galipette, spectacle

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA - 2015/2016

ECOLE ET CINEMA - 2015/2016 ECOLE ET CINEMA - 2015/2016 ----------------------- Document d accompagnement et de formation des enseignants Eléments de contexte «Ecole et cinéma» est un dispositif initié par le Ministère de l Education

Plus en détail

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI

UNE HISTOIRE P O U R LES PLUS PETITS À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI UNE HISTOIRE À INVENTER PAR TES COÉQUIPIERS ET TOI P O U R LES PLUS PETITS Un livre à éditer Projet en interdisciplinarité entre le français et les arts plastiques En équipe de quatre personnes, vous aurez

Plus en détail

Un campement médiéval est prévu sur le site du château composé de :

Un campement médiéval est prévu sur le site du château composé de : Arrivée des participants au château (lieu à définir) Accueil par un membre de l organisation et présentation du lieu et des activités proposées (Sonorisation à prévoir pour ce briefing) Un campement médiéval

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

06 La femme infidèle 1968 juillet / août 1968/1969 claude chabrol seul

06 La femme infidèle 1968 juillet / août 1968/1969 claude chabrol seul 06 La femme infidèle 1968 juillet / août 1968/1969 claude chabrol seul Il arrive que le réel soit si transparent qu il nous aveugle et qu il en devienne obscur. C est une peu le manifeste jeté par Chabrol,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE VENTRE DE LA BALEINE

DOSSIER DE PRESSE LE VENTRE DE LA BALEINE Compagnie de Théâtre et de Solidarité Internationale DOSSIER DE PRESSE LE VENTRE DE LA BALEINE Le Ventre de la Baleine de Stanislas Cotton (éditions Lansman) Le thème de la violence conjugale: Le personnage

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique?

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique? SEQUENCE BAC PROFESSIONNEL Dom Juan ou Le festin de pierre de Molière (1665) Etude du genre théâtral Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin

Plus en détail

Provocation à la Sécurité Routière

Provocation à la Sécurité Routière Compagnie LEZ ARTS VERS 28bis, rue Denis Papin 49100 Angers 06 28 33 49 63 www.lezartsvers.com tournées/diffusion : Louise Moissonnié spectacles@lezartsvers.com Provocation à la Sécurité Routière La forme

Plus en détail

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème )

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Titre : Comme le Petit Chaperon Rouge de Perrault, apprenons à nous méfier des apparences... Pré requis de

Plus en détail

LE THÉÂTRE DES ARTS ÉVOLUTIFS. 7 Avenue du général Leclerc 56300 PONTIVY. E-mail : th.arts.evolutifs@gmail.com. Tél. : 06.23.26.21.

LE THÉÂTRE DES ARTS ÉVOLUTIFS. 7 Avenue du général Leclerc 56300 PONTIVY. E-mail : th.arts.evolutifs@gmail.com. Tél. : 06.23.26.21. LE THÉÂTRE DES ARTS ÉVOLUTIFS 7 Avenue du général Leclerc 56300 PONTIVY E-mail : th.arts.evolutifs@gmail.com Tél. : 06.23.26.21.21 1 Le Théâtre des arts évolutifs a le privilège de vous présenter sa première

Plus en détail

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e).

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e). Thé ou café Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept Catherine Ceylac reçoit des personnalités de tous les horizons, du chef d entreprise au navigateur solitaire, dans le cadre convivial et intimiste

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture Le Cercle d Éloan Carnet d Écriture Introduction Un récit fantastique est un genre littéraire où l on transgresse les lois naturelles pour y introduire des éléments surnaturels. Le carnet d écriture du

Plus en détail

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon»

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Ecouter et comprendre un texte lu par l adulte Prendre des indices dans le texte pour entrer dans la compréhension de l'histoire

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom :

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom : R Projet d écoute Texte ludique : Fais ton ménage! FLA 10-2 Cahier de l élève Nom : Fais ton ménage! DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras un extrait intitulé : Les petits pouvoirs de Suzanne Lebeau. L extrait

Plus en détail

Robocop. Paul Verhoeven, Etats-Unis, 1987

Robocop. Paul Verhoeven, Etats-Unis, 1987 Robocop Paul Verhoeven, Etats-Unis, 1987 Robocop est un film réalisé par Paul Verhoeven, cinéaste néerlandais qui débuta sa carrière à la télévision hollandaise où il découvrit l un de ses acteurs fétiches,

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe - Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur Biographe Le Docteur une personne énigmatique à bien des égards. Peu de personne ont pu le voir, l approcher ou même voyager avec lui. Et s il

Plus en détail

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Théâtre, danse, conte et jonglage seront aux rendez vous de cette semaine. Tous les ans, le Dix (Maison de quartier de la Butte Sainte Anne) accueille

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque La punition des enfants Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick 1 2 3 4 5 6.a 6.b 7.a 7.b 8 9.a 9.b 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20.a 20.b 21 22 23 24 25 26 27 28 29.a 29.b 29.c 30 31 32 33.a 33.b

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

1 DOSSIER DE DIFFUSION

1 DOSSIER DE DIFFUSION 1 DOSSIER DE DIFFUSION Contact diffusion : art terre - Elise COUTABLE 56 route de Bret - 74500 MAXILLY SUR LÉMAN 06 83 84 41 78 elise.coutable@art-terre.net Plumo est le personnage central des deux spectacles

Plus en détail

PROJET ATELIER MARIONNETTES Fiche descriptive récapitulative

PROJET ATELIER MARIONNETTES Fiche descriptive récapitulative Koloaina avril 09 PROJET ATELIER MARIONNETTES Fiche descriptive récapitulative Partenariat Koloaïna Inter Aide Antananarivo, Madagascar Présentation de l atelier : Suite à la formation «atelier marionnettes»

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

La Princesse et le Plombier

La Princesse et le Plombier La Compagnie Antre-Nous présente La Princesse et le Plombier (un spectacle pour enfants à partir de 3 ans) Une comédie sur la tolérance, l amour et les contes de fée... Dans un pays de la taille d un petit

Plus en détail

Le latin, instrument pédagogique pour tous

Le latin, instrument pédagogique pour tous Le latin, instrument pédagogique pour tous Francis Tilman Introduction 2 Du point de vue cognitif 2 Enjeu symbolique 4 Du point de vue culturel 4 Conclusion 5 Texte paru initialement dans Palamède. Bulletin

Plus en détail

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Zelig Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Dans ce film de 1983, Woody Allen utilise le genre du documentaire-fiction. Il nous est en effet raconté, à l aide d images d archives trafiquées et de procédés du cinéma

Plus en détail

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir?

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? 1. Pourquoi cette question Tout trader «travaillant 1» sur les indices s est, à un moment ou un autre, posé cette question : «je sais que la tendance est bien haussière

Plus en détail

Provocation à la Sécurité Routière

Provocation à la Sécurité Routière Compagnie LEZ ARTS VERS 1 rue Max Richard 49100 Angers 02 41 36 33 89 www.lezartsvers.com diffusion : Louise Moissonnié projet-psr@lezartsvers.com Provocation à la Sécurité Routière La forme artistique

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS création janvier 2016 SAISON 2015 2016 texte Magali Mougel / mise en scène Johanny Bert Vee Speers THÉÂTRE POUR FILLES, GARÇONS, FEMMES ET HOMMES DÈS 7 ANS DURÉE 1 HEURE

Plus en détail

De la bande dessinée au roman photo. Circonscription de Matoury 2 Maroni Karine Gasselin CPC TICE

De la bande dessinée au roman photo. Circonscription de Matoury 2 Maroni Karine Gasselin CPC TICE De la bande dessinée au roman photo Circonscription de Matoury 2 Maroni Karine Gasselin CPC TICE A la découverte de la bande dessinée Un peu d'histoire 3 Rodolphe Töpffer, premier auteur de bande dessinée

Plus en détail

sommaire Chapitre 1 - Se préparer avant de se lancer 29

sommaire Chapitre 1 - Se préparer avant de se lancer 29 Introduction 17 sommaire Avant-propos 21 Neuf millions de célibataires et moi! 21 Changer de mentalité! 22 Comprendre les lois naturelles 23 Les codes sociaux 25 Première partie - TROUVER LE BON 27 Chapitre

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : La frénésie de Noël Après avoir dévoilé (ou inventé) une facette de leur personnalité et imaginé un petit

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes et suggestions sur

Plus en détail

Un film de TIM BURTON. ÉtatsÉtats-Unis, 1999. Musique : Danny Elfman

Un film de TIM BURTON. ÉtatsÉtats-Unis, 1999. Musique : Danny Elfman Sleepy hollow Un film de TIM BURTON Interprétation : Johnny Depp : Ichabod Crane Christina Ricci : Katrina Christopher Walken : le cavalier Miranda Richardson :Lady :Lady Van Tassel ÉtatsÉtats-Unis, 1999

Plus en détail

LE SCENARIO. 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique.

LE SCENARIO. 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique. Sofia Norlin Scénariste-réalisatrice. LE SCENARIO 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique. Quand on pense faire un film, on le voit probablement déjà dans la tête. Quand on écrit le scénario,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Nous nous demandons donc en quoi cette scène de comédie est au service de la présentation de Tartuffe.

Nous nous demandons donc en quoi cette scène de comédie est au service de la présentation de Tartuffe. Introduction Molière est un grand auteur classique et acteur de théâtre français du XVIIe siècle, né en 1622 et décédé en 1673. Il écrit de nombreuses pièces qui rencontrèrent le succès comme «L école

Plus en détail

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille L affirmation de soi Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille S affirmer «Communiquer de façon affirmée, c est exprimer ses sentiments et ses façons de voir, par des mots, des gestes,

Plus en détail

Objet d étude : Du côté de l imaginaire.

Objet d étude : Du côté de l imaginaire. Objet d étude : Du côté de l imaginaire. Oeuvre intégrale : THE HOST, Gwoemul de Joon-Ho Bong, (2006). Problématique générale : le spectateur d œuvres de fiction, et particulièrement de film de monstres,

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... c) Est-il jeune ou vieux?...

1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... c) Est-il jeune ou vieux?... L envolée sauvage Auteurs :... Éditeurs :... Différents âges de la vie 1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... b) Comment le personnage est-il arrivé dans cet endroit? Que vient-il faire? c) Est-il

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Toute une famille mobilisée

Toute une famille mobilisée Toute une famille mobilisée Témoignage Nadine, professionnelle de santé, a été entraînée en quelques mois, avec son compagnon, dans un enfermement psychologique qui a failli la conduire en hôpital psychiatrique,

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl

ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard

Plus en détail

DEVENIR CRITIQUE DE CINÉMA GUIDE D ACTIVITÉS. Avec la contribution de la fondation René Malo

DEVENIR CRITIQUE DE CINÉMA GUIDE D ACTIVITÉS. Avec la contribution de la fondation René Malo DEVENIR CRITIQUE DE CINÉMA GUIDE D ACTIVITÉS Avec la contribution de la fondation René Malo DEVIENS CRITIQUE DE CINÉMA : TA MISSION Mise en contexte Chaque semaine, des dizaines de films prennent l affiche

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 Thème : un conte moderne Après une réflexion sur les inspirations possibles du réalisateur, les apprenants iront à la rencontre

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

HANNA SCHYGULLA NINA MEURISSE MIOU MIOU AVANTI UN FILM DE EMMANUELLE ANTILLE JEAN-PIERRE GOS MONIQUE MELINAND CHRISTOPHE REVEILLE

HANNA SCHYGULLA NINA MEURISSE MIOU MIOU AVANTI UN FILM DE EMMANUELLE ANTILLE JEAN-PIERRE GOS MONIQUE MELINAND CHRISTOPHE REVEILLE HANNA SCHYGULLA NINA MEURISSE MIOU MIOU AVANTI UN FILM DE EMMANUELLE ANTILLE JEAN-PIERRE GOS MONIQUE MELINAND CHRISTOPHE REVEILLE SCÉNARIO ET RÉALISATION EMMANUELLE ANTILLE IMAGE STÉPHANE KUTHY MONTAGE

Plus en détail

dossier de presse saison 1 saturdayman - doyobi sentaï - l escadron du samedi -

dossier de presse saison 1 saturdayman - doyobi sentaï - l escadron du samedi - dossier de presse saison 1 saturdayman - doyobi sentaï - l escadron du samedi - 1 dossier de presse saison 1 saturdayman - doyobi sentaï - l escadron du samedi - saturdayman qu est-ce? SaturdayMan est

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

ANALYSE DE LA PUBLICITE «Dior : j adore»

ANALYSE DE LA PUBLICITE «Dior : j adore» ANALYSE DE LA PUBLICITE «Dior : j adore» Dior est une maison de haute couture française fondée en 1947. Dès lors, elle décide de conquérir aussi le marché des parfums. C est pourquoi la même année est

Plus en détail

Vous propose une large gamme de

Vous propose une large gamme de Vous propose une large gamme de Notre équipe est composée d auteurs, de réalisateurs et de comédiens professionnels formés à l improvisation www.elipsagence.com Notre agence conçoit et scénarise les Team

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015 Μάθημα: Γαλλικά Δπίπεδο: E3 Γιάρκεια: 2 ώρες Ημερομηνία: Τπογραφή

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Contacter la Compagnie des Langages : 09 60 06 82 37 - compagniedeslangages@gmail.com

Contacter la Compagnie des Langages : 09 60 06 82 37 - compagniedeslangages@gmail.com Jeanne de la Fontaine /7 Jeanne de la Fontaine 2/7 Sommaire En résumé La compagnie et ses langages La note d intention La comédienne Les fables en photos Contact Compagnie des Langages 06 60 41 89 62-09

Plus en détail

Zazie et Max / Spectacle Jeune public

Zazie et Max / Spectacle Jeune public Zazie et Max / Spectacle Jeune public Cet été aux Rencontres de théâtre jeune public de Huy la Compagnie «36,37,etc» présentait "Zazie et Max", spectacle jeune public à l attention des 6/10 ans La fraîcheur,

Plus en détail

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique Delphine Regnard, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Lycée, terminale (latin) Autres niveaux et thèmes de programme

Plus en détail

L'école de la vie (Nas poids plume t.1) d'ismaël MÉZIANE

L'école de la vie (Nas poids plume t.1) d'ismaël MÉZIANE Biographie : Site Internet : http://ismaelmeziane.canalblog.com/ Bibliographie Série BD réalisée par Ismaël MÉZIANE : -e Nas poids plume Diplômé de l institut Saint-Luc de Liège, ISMAEL MEZIANE est un

Plus en détail

Portrait de Midow par lui-même

Portrait de Midow par lui-même Portrait de Midow par lui-même Né terrien en 1930, Midow survit tant bien que mal sur sa petite planète d'origine ; son rêve est d'aller visiter l'espace depuis qu'il a rencontré Bubulle le poisson sage.

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

Ma Mamie m a dit Conte de Papier et de Sons. Dossier Pédagogique

Ma Mamie m a dit Conte de Papier et de Sons. Dossier Pédagogique Ma Mamie m a dit Conte de Papier et de Sons Dossier Pédagogique 1 Le Petit Chaperon Rouge 2 Le Kamishibaï 3 Créer un Kamishibaï d après le Petit Chaperon Rouge Le Petit Chaperon Rouge, un conte oral et

Plus en détail

ALICE. Réalisateur : Jan Svankmajer Tchécoslovaquie 1988 1h25

ALICE. Réalisateur : Jan Svankmajer Tchécoslovaquie 1988 1h25 ALICE Réalisateur : Jan Svankmajer Tchécoslovaquie 1988 1h25 Généralités sur le film La réception du film Le film dans sa forme un film obsessionnel les objets et le réel le son le montage-collage la bouche

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez Fenêtre sur courts Sélection de courts métrages Livret d exploitation Mario Amusco Suárez CUBIERTA_LIVRETDVD.indd 2 21/3/11 16:17:52 CONTENUS 4 Introduction 5 Les crayons 13 Poteline 22 Bouts en train

Plus en détail

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Document d appui en littératie septembre 2015 Dans ce document, le genre masculin est utilisé

Plus en détail

Règles des jeux de l Ambassadeur

Règles des jeux de l Ambassadeur Règles des jeux de l Ambassadeur - Jeu de l Ambassadeur, règles générales p.2 - Variantes du jeu, règles spécifiques p.6 -Trophée de l Ambassadeur du NADA p.9 -Ambassadeur 2013 Spécial Trophées 2008/2012

Plus en détail

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS)

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Auteurs du dossier Suzy MALZIEU Annie DIBERT réalisé le 01/1992 Table des matières Remarques préliminaires Page

Plus en détail

Le rapport avec le texte : les différentes fonctions de l image

Le rapport avec le texte : les différentes fonctions de l image Le rapport avec le texte : les différentes fonctions de l image Une fonction descriptive Par la redondance avec le texte, elle apporte des précisions quand à la description des lieux et de personnages,

Plus en détail