La caméra Embarquée et subjective

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La caméra Embarquée et subjective"

Transcription

1 La caméra Embarquée et subjective

2 La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations bien plus fortes. Elle est souvent couplée à une caméra à l épaule et un bon plan séquence. Point de vue Subjectif optique Alternance objectif/subjectif (un sur deux) Effet Viseur PDV subjectif avec amorce (mur, buisson, corps) PDV rapprochant (zoom/réalité) Point de vue Subjectif permanent Effet optique de subjectivité (Fish eye) Subjectif total Corps du regardeur en amorce (mains, pistolet) Point de vue de récit Regard caméra PDV focalisé sur un personnage Bifurcation documentaire/fiction LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 1 SUR 8

3 A. La caméra embarquée : Découvrir les lieux, les personnages, les faits, en même temps que le personnage. [REC] fait peur grâce à une agressivité visuelle et une menace pratiquement palpable à travers l'écran 00 à 00 : 01 : 50 Caméra embarquée façon Documentaire 11 : 00 à 16 : 20 passage documentaire en caméra subjective. On parle au personnage et non plus aux téléspectateurs. 19 : 00 à 20 : : 42 à 52 : 42 BLAIR WITCH suggère constamment et joue en permanence sur le mystère avec une menace qui plane sans jamais se montrer. 6 : 00 Caméra embarquée façon documentaire, reportage. 1 : 03 : 23 à 1 : 05 : 00 = stress 1 : 07 : 28 à 1 : 09 : 27 La caméra devient témoin (subjectif) une personne. 1 : 10 : 10 Stress bois + maison CLOVERFIELD de Matt Reeves, à lui aussi été tourné entièrement en vue embarquée et subjective ce qui a pour but de mettre le spectateur au premier rang de l'action. Caméra embarquée = passage de la caméra entre les personnages. Timecode sur l écran qui casse l effet subjectif 3 : 30 à 4 : 30 Souvenirs 6 : 00 Fin de la timecode 6 : 30 à 7 : 16 Témoignage 44 : 00 à 46 : 00 = Attaque (sang à la Children of men ) Vision de nuit merdique, passage lampe et visage cameramen. LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 2 SUR 8

4 Ils sont tous filmés en caméra embarquée : Saccadée et Brute Mélange des genres (Embarquée, Subjectif et plan séquence) 11 : 00 à 12 : 40 = Chambre caméra sur le lit 21 : 00 à 23 : 00 = dans les couloirs de l hôpital 24 : 40 à 28 : 00 = dans l hôpital 19 : 00 stress nuit gore 56 : 00 à 57 : 34 = Amputation 59 : 50 à 1 : 01 : 10 1 : 15 : 40 à 1 : 18 : 28 = Viol 1 : 19 : 50 à 1 : 25 : 40 =capturés et massacré. Début en Embarquée 34 : 30 à 36 : 08 = meurtre preneur de son Passage subjectif embarquée subjectif 42 : 07 à 44 : 00 = Voiture 44 : 00 à 45 : 36 = meurtre 51 : 00 à 52 : 00 = à la REC 1 : 30 : 00 à 1 : 32 : 00 = caméra acteur N : 30 à 32 : : 23 à 36 : 14 LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 3 SUR 8

5 52 : 00 à 57 : 00 = Hôtel Vous voulez vraiment voir?? 4 : 50 à 6 : 24 Bref, je trouve qu'il y a une véritable variété de films en caméra embarquée (les faux documentaires, les faux snuff, les faux films amateur...) et on peut considérer cette technique comme un genre à elle toute seule. «Ruggero'style» (caméra actrice)? B. La caméra subjective : En caméra subjective, la caméra est le sujet de l'action ; le point de vue de la caméra est alors celui d'un personnage, de telle sorte que le spectateur ait la sensation de partager la perception visuelle de celui-ci. Il participe à accentuer le processus d'identification au personnage de la part du spectateur. En : 05 à 4 : 25 5 : 00 à 6 : : 40 à 31 : 48 à 36 : 17 = Visite chirurgien Exercice de style pour ne pas montrer le Célèbre visage de Bogart avant l opération de chirurgie esthétique. Le premier visage est montré seulement à travers une photo WANTED. Et en : 55 à 28 : : 23 à 39 : 36 Et en : 40 à 17 : : 00 LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 4 SUR 8

6 Quelques progrès!!! 00 : 47 à 3 : : 00 à 51 : 33 1 : 21 : 58 à 1 : 25 : 42 Accident de voiture à L action en temps réel. Ou comment être aux manettes d un GTA sous acides. 1 : 04 à 2 : 00 La camera subjective est dans les yeux d'un jeune garçon qui vient d'être renversé par une voiture. Les jeux vidéos à Une adaptation d'un jeu vidéo lui-même en vue subjective. Pour coller au mieux au jeu, le réalisateur a choisi de placer sa caméra à certains moments du film dans les yeux de ses acteurs pour donner l'impression de jouer. Une adaptation d'un jeu vidéo à la première personne. La vision subjective est, dans un jeu vidéo, la vue à la première personne, celle du personnage joué ou avatar, contrairement à la vue à la troisième personne ou vision cinéma. Pour la vision subjective, la caméra ou la vue peut aussi être placée sur l'épaule ou sur la tête du personnage joué. LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 5 SUR 8

7 Le procédé peut aller jusqu'à être employé comme exercice de style sur la durée complète du film. Le premier film entièrement tourné en caméra subjective est La dame du lac (Lady in the Lake, 1947) de Robert Montgomery adapté d'un roman noir de Raymond Chandler. L'idée était de faire du spectateur le détective privé progressant dans son enquête. Plus récemment, La femme défendue de Philippe Harel (1997), utilise aussi le procédé de façon permanente. Son usage consiste à plonger le spectateur dans l'intimité d'un couple. CALME ET FLUIDE 5 : 11 à 6 : 00 au restaurant 7 : 11 à 7 : 40 en voiture 1 : 58 à 13 : 50 au parc 25 : 30 à 26 : 30 au lit 1 :23 : 00 à 1 : miroir On parle de caméra subjective quand la caméra est presque en permanence le regard d'un des personnages. Ainsi on découvre le monde comme s'il on était un personnage. Il faut savoir qu'il y a peu de films qui ont fait appel aux plans subjectifs. C'est un procédé qu'on utilise plus pour un exercice de style que par volonté de "poser un récit". Et les Clips Prodigy smack my bitch up 4 minutes L'effet est d'autant plus appuyé que la caméra aura été tenue à l'épaule et subira les mouvements, faiblement mais effectivement perceptibles, du cameraman, rendant plus crédible le point de vue humain. Pub Loto Lily Allen Fuck You LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 6 SUR 8

8 C. Autres subtilités : 43 :03 Parle à la caméra 1 :31 :00 à 1 :37 : 00 Retour télécommande Fin = regard caméra De0 : 54 à 2 :12 De 00 à 1 :20 Très très bon et entièrement en PDV du protagoniste qui est en plus est enchaîné alors le plan est quasiment au même endroit pendant tout le court... (en entier) 0 : 00 à 4 : 35 6 : 37 à 7 : 20 = avec les battements de cœur. 9 : 49 à 10 : 08 = effet amputation réussi! Vue sur MASH Un épisode de MASH (série télévisée US adaptée d'un film de R. Altman, années 70, se passant dans un hôpital militaire pendant la guerre de Corée) entièrement tourné en caméra subjective. 1 : 20 à 3 : 30 = Guerre + hélico 6 : 00 = Hôpital 1 : 18 : 52 à 1 : 22 : 22 et 1 : 22 : 48 à 1 : 23 : 26 Pas un subjectif (limite effet subjectif), ne regarde pas la caméra mais l autre acteur. LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 7 SUR 8

9 Travail sur la définition de la caméra subjective par rapport au plan fixe 2 00 à 3 18 (mouvement et rires) à à à (visage + zoom) Il peut être utilisé sans référence explicite à un des protagonistes, un spectateur par exemple pour accentuer la tension. Subjectif sonore 1 : 11 : 00 1 : 40 = Salle de réveil 14 : 50 à 15 : 33 = Opération œil 16 : 10 = Fauteuil roulant Subjectif animal LA CAMERA EMBARQUEE ET SUBJECTIVE PAGE 8 SUR 8

10 ANNEXE

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

Méthodologie du reportage vidéo

Méthodologie du reportage vidéo 1 Méthodologie du reportage vidéo Mai 2002, Philippe Bouesse Professeur animateur, CRDP POURQUOI PRODUIRE UN REPORTAGE VIDÉO EN CLASSE? Apprendre à communiquer C'est un moyen de transmission d'informations

Plus en détail

Poste 2 la technique de tournage

Poste 2 la technique de tournage 1/8 Tournons des vidéos mais correctement! Conseils et astuces pour les mouvements de caméra Erreurs à éviter Le trépied 2/8 Tournons des vidéos mais correctement! Description de la tâche 1. Lisez les

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 Annexe réalisée par le réseau CANOPE

Plus en détail

M entends-tu? Qui me parle?

M entends-tu? Qui me parle? M entends-tu? Qui me parle? 3 :20 à 5 :56 M entends-tu? Qui me parle? A. La voix là : 4 :41 Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Analyse filmique du «Gone du Chaaba»

Analyse filmique du «Gone du Chaaba» LE NARRATEUR : OMAR EST LE NARRATEUR. On le voit écrire les mémoires du chaâba ; - Au début et à la fin, on entend la voix off ; - Dans de nombreuses scènes, il est témoin spectateur ; - Les plans subjectifs

Plus en détail

Illusion & Réalité dans KOR

Illusion & Réalité dans KOR Illusion & Réalité dans KOR (Caméra Photographie Pouvoir) 1- La photographie dans KOR : Je me suis toujours demandée quel était le sens de la photographie qui revient très souvent aussi bien dans la série

Plus en détail

Battlefield LDME par Jyuza le nuage

Battlefield LDME par Jyuza le nuage Battlefield LDME par Jyuza le nuage Test de King Kadelfek Ah! Les zombies nous ont envahi! Sous l'action d'un dangereux esprit maléfique contagieux, les makers se mettent au service du mal. Heureusement,

Plus en détail

Un film de TIM BURTON. ÉtatsÉtats-Unis, 1999. Musique : Danny Elfman

Un film de TIM BURTON. ÉtatsÉtats-Unis, 1999. Musique : Danny Elfman Sleepy hollow Un film de TIM BURTON Interprétation : Johnny Depp : Ichabod Crane Christina Ricci : Katrina Christopher Walken : le cavalier Miranda Richardson :Lady :Lady Van Tassel ÉtatsÉtats-Unis, 1999

Plus en détail

NOTE D INTENTION PUBLICITÉ RED BULL 45 SECONDES INCLUANT 5 SECONDES DE PACKSHOT MEMBRES DE L EQUIPE

NOTE D INTENTION PUBLICITÉ RED BULL 45 SECONDES INCLUANT 5 SECONDES DE PACKSHOT MEMBRES DE L EQUIPE NOTE D INTENTION PUBLICITÉ RED BULL 45 SECONDES INCLUANT 5 SECONDES DE PACKSHOT MEMBRES DE L EQUIPE JULIEN BUDIN BATISTE FISHER MAËL CARON JORDAN MEREAU EMELINE COLOMBIN PRÉAMBULE Publicité pour la marque

Plus en détail

FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015

FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015 FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015 QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) EN BREF QU EST-CE QU ON FAIT? On fait de la vidéo et de la photo. On produit,

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

REVENGE Alfred Hitchcock Découpage séquentiel

REVENGE Alfred Hitchcock Découpage séquentiel REVENGE Alfred Hitchcock Découpage séquentiel Séquence Descriptif Son Nombre de plans / total Enchaînement séquence suivante Générique de la série «Alfred Hitchcock presents» Marche funèbre pour une 0

Plus en détail

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1 - SOMMAIRE

Plus en détail

Rapport final. Film interactif : Live one more day 14/12/2010 UTC. Tuan Le Rémi Samyn Guillaume Stievenart

Rapport final. Film interactif : Live one more day 14/12/2010 UTC. Tuan Le Rémi Samyn Guillaume Stievenart Rapport final Film interactif : Live one more day 14/12/2010 UTC Tuan Le Rémi Samyn Guillaume Stievenart SOMMAIRE I. Synopsis... 3 1. Concept... 3 2. Public cible... 3 3. Objectifs... 4 II. Cahier des

Plus en détail

Aurèle Duffey - Eliott Ilano - Edwin Allan

Aurèle Duffey - Eliott Ilano - Edwin Allan CM34 EikonEMF Aurèle Duffey - Eliott Ilano - Edwin Allan Dossier de production page III «Dump the clip» - Army of the Pharaohs Clip musical Sommaire page 1 A. Table des matières 1. Note d intention...

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

Action éducative DOSSIER PEDAGOGIQUE

Action éducative DOSSIER PEDAGOGIQUE Action éducative DOSSIER PEDAGOGIQUE LA SEINE, c est un fleuve, répond un enfant «La Seine a rencontré Paris» de Jacques Prévert recueil «Choses et autres» DU CINEMA, DES THEMES, DES ACTIVITES PANORAMA

Plus en détail

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE

Fiche technique. «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» SUJET. Reportage sur l entreprise formatrice TITRE Fiche technique SUJET Reportage sur l entreprise formatrice TITRE «L entreprise des médias interactifs!» ou «Graf Miville» BREVE DESCRIPTION DU SUJET Portrait d'une entreprise web en pleine expansion.

Plus en détail

Le reportage VIDEO de mariage

Le reportage VIDEO de mariage Le reportage VIDEO de mariage Si le reportage photo semble incontournable lors d'un mariage, avez-vous pensé d'y ajouter une vidéosouvenir en qualité HD? Indépendant dans le monde de la vidéo depuis plusieurs

Plus en détail

Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010

Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010 Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010 L objectif de la Ligue : dénoncer la publicité détournée Le placement de produits est une technique de commercialisation visant

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : l identité visuelle de TV5MONDE Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans

Plus en détail

Objectif : Photo! Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés. 1. Vocabulaire thématique

Objectif : Photo! Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés. 1. Vocabulaire thématique Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés 1. Vocabulaire thématique La photographie comme distraction La photographie est une distraction appréciée de

Plus en détail

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983

Zelig. Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Zelig Woody Allen, Etats-Unis, 1983 Dans ce film de 1983, Woody Allen utilise le genre du documentaire-fiction. Il nous est en effet raconté, à l aide d images d archives trafiquées et de procédés du cinéma

Plus en détail

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 Nota : Narrateur, voix off : celle de Yolan. Tonalité de narration, neutre. Texte en noir dans le script. Yolan dans l'action : texte en vert. Elfe mâle, jeune.

Plus en détail

Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision

Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision La musique originale sans souci Comment communiquer avec un compositeur Préparé par Louis Babin Le rôle de la musique Souligner, accentuer les émo/ons

Plus en détail

4.1. Principes méthodologiques pour l enseignement/apprentissage du français langue étrangère avec un document filmique

4.1. Principes méthodologiques pour l enseignement/apprentissage du français langue étrangère avec un document filmique 4.1. Principes méthodologiques pour l enseignement/apprentissage du français langue étrangère avec un document filmique L enjeu de ce blog pédagogique est de fournir des outils théoriques et méthodologiques

Plus en détail

[4 ème -3 ème ] Lumière et Image au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM : CORRIGE. Parcours élève. Xavier Marliangeas

[4 ème -3 ème ] Lumière et Image au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM : CORRIGE. Parcours élève. Xavier Marliangeas [4 ème -3 ème ] CORRIGE Lumière et Image au Musée des arts et métiers Parcours élève Xavier Marliangeas NOM : PRENOM :.. Instrument Scientifique Vous vous trouvez dans la collection «Instrument Scientifique».

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Poste 3 c est le son qui fait le film

Poste 3 c est le son qui fait le film 1/6 C est le son qui fait le film! L effet produit par la musique dans les vidéos Conseils et astuces pour la postsonorisation de matériel vidéo enregistré 2/6 C est le son qui fait le film! Description

Plus en détail

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR?

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? EN PROLOGUE Les personnes âgées qui doivent arrêter de conduire vivent

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS)

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Auteurs du dossier Suzy MALZIEU Annie DIBERT réalisé le 01/1992 Table des matières Remarques préliminaires Page

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Un self-made-man béninois

Un self-made-man béninois Un self-made-man béninois Thèmes Économie, consommation, publicité Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays d Afrique

Plus en détail

Distinguer trois domaines...

Distinguer trois domaines... Remarque préliminaire : Les éléments qu'il est possible de prendre en compte dans l'analyse de l'image sont multiples et extrêmement variés. La liste proposée ici est là à titre indicatif, un peu comme

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11.

La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11. La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11.2013 1. Partie Où? Qui? Comment? Pourquoi? 1.1. Où? 1.2. Qui? Caméras

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Au cours de l atelier «studio télé», vous serez invités, vous et vos élèves, à vous plonger dans l ambiance d un studio

Plus en détail

RENNES VILLE LUMIÈRE

RENNES VILLE LUMIÈRE RENNES VILLE LUMIÈRE CONTACT ANGELINI Barbara 06-99-20-92-81 barbaraa90@gmail.com Opérateur Son. BION Mélanie 06-78-23-46-21 melbion@hotmail.fr Opérateur Image. CHERET Jessica 06-06-41-18-47 jessie.cheret@gmail.com

Plus en détail

La 3D au cinéma. Morpheus (The Matrix) «Bienvenue dans le monde réel.» 2011 Pearson Education France Concevoir des films en 3D relief Sébastien Périer

La 3D au cinéma. Morpheus (The Matrix) «Bienvenue dans le monde réel.» 2011 Pearson Education France Concevoir des films en 3D relief Sébastien Périer 3 La 3D au cinéma «Bienvenue dans le monde réel.» Morpheus (The Matrix) 44 Concevoir des films en 3D relief Maintenant que nous savons comment fonctionne notre cerveau pour recréer la 3D relief, nous allons

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE PATINAGE

PROJET PEDAGOGIQUE PATINAGE PROJET PEDAGOGIQUE PATINAGE SEPTEMBRE 2012/EQUIPE EPS 1-IA63 OBJECTIFS ET COMPETENCES Rappels programmes : OBJECTIFS EPS CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS : Le développement des capacités motrices, La pratique

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Cognition & Emotions

Cognition & Emotions Université Nice Sophia-Antipolis Département Sociologie Anthropologie Cognition & Emotions L Emotion et le Virtuel : Le Cas Heavy Rain Julien ROCCHI Master 1 Sociologie Semestre 2 Enseignement A. HALLOY

Plus en détail

Note d information Paris, 8 septembre 2011

Note d information Paris, 8 septembre 2011 Note d information Paris, 8 septembre 2011 FESTIVAL DE LA ROCHELLE 2011 L OFFRE ET LA CONSOMMATION DE FICTIONS SUR INTERNET Dans le cadre de sa mission d observation des usages numériques et de valorisation

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Thomas Sorin

Plus en détail

CLIP-VIDÉO : BREF, NORMANFAITDESVIDEOS, C'EST PAS SORCIER... SYNOPSIS Groupe : TITRE Bref : encore un exam' à gérer

CLIP-VIDÉO : BREF, NORMANFAITDESVIDEOS, C'EST PAS SORCIER... SYNOPSIS Groupe : TITRE Bref : encore un exam' à gérer SYNOPSIS Groupe : TITRE Bref : encore un exam' à gérer Synopsis : Dylan est en examen de maths. Il y a toujours son prof qui le stresse, «Plus que 10 minutes, tic tac tic tac» et il n'aime pas. S'il pouvait,

Plus en détail

La compagnie. http://compagnie- du- brouillard.fr

La compagnie. http://compagnie- du- brouillard.fr La compagnie Créée en 2001 à Besançon autour d'une réflexion sur le spectacle jeune et très jeune public, la Compagnie du Brouillard est conjointement dirigée par Francine Gaonach et Mélanie Manuélian,

Plus en détail

DOSSIER VOCABULAIRE : LES MÉDIAS

DOSSIER VOCABULAIRE : LES MÉDIAS DOSSIER VOCABULAIRE : LES MÉDIAS 1 Les médias, les informations, et la culture France 3 le Parisien L'audiovisuel La télévision : {la télé} (familier) = sens général Le petit écran = la télévision Un téléspectateur,

Plus en détail

Gildas. Lightpainting

Gildas. Lightpainting Gildas Lightpainting Calligraphie de Lumière/Lightpainting Le travail des recettes calligraphiques a contribué à la naissance d une nouvelle forme d expression artistique. Les signes de lumières sont exécutés

Plus en détail

CASSETTES VIDEO. TITRE Éditeur THEME CONTENU Contact Max dans la rue

CASSETTES VIDEO. TITRE Éditeur THEME CONTENU Contact Max dans la rue CASSETTES VIDEO MATERNELLE : Max dans la rue Enfant piéton 35 épisodes sous forme de dessin animé mettant en scène Max et des enfants confrontés aux risques encourus dans la circulation. Léo et Margot

Plus en détail

Karine St-Georges Cs des Chênes 2012. Windows 7

Karine St-Georges Cs des Chênes 2012. Windows 7 Windows 7 Windows Live Movie Maker Ce que vous devez savoir avant de commencer... Windows Live Movie Maker est un logiciel de montage vidéo inclus avec Windows Vista et Windows 7. Vous pouvez ajouter des

Plus en détail

Nouvelles approches : multimédia réalité virtuelle réalité augmentée

Nouvelles approches : multimédia réalité virtuelle réalité augmentée 1 Sylvain COLLET Master 2 PLS http://link.dixkey.com Nouvelles approches : multimédia réalité virtuelle réalité augmentée Interaction homme machine Catherine RECANATI 19 février 2010 2 Plan I) Multimédia

Plus en détail

STÉRÉOSCOPIE 3D UN PORTRAIT EN 2D

STÉRÉOSCOPIE 3D UN PORTRAIT EN 2D STÉRÉOSCOPIE 3D UN PORTRAIT EN 2D 1 2 Laquelle de ces deux technologies est la plus récente? Démystifier le 3D 3 L expression 3D porte parfois à confusion 2D 3D vs s3d 4 1898 : Premier brevet pour un film

Plus en détail

Enfance clandestine Benjamin Avila (Argentine, 2012,1h52)

Enfance clandestine Benjamin Avila (Argentine, 2012,1h52) Enfance clandestine Benjamin Avila (Argentine, 2012,1h52) (Notes sur l intervention cinéma de Renaud Fely dans le cadre de la formation proposée par l ARCALT pour les professeurs de l enseignement agricole)

Plus en détail

La Famille Tenenbaum

La Famille Tenenbaum La Famille Tenenbaum Dans la déjà riche carrière de Wes Anderson, «La Famille Tenenbaum» semble le film qui met en scène les thèmes récurrents et les obsessions de son auteur, à savoir la famille et les

Plus en détail

TITRE PARTIE TITRE SECTION. Faire des anaglyphes avec CatiaV5

TITRE PARTIE TITRE SECTION. Faire des anaglyphes avec CatiaV5 TITRE PARTIE TITRE SECTION Faire des anaglyphes avec CatiaV5 1 SOMMAIRE SOMMAIRE 1. QU'EST-CE QU'UN ANAGLYPHE? 3 2. LES LOGICIELS A INSTALLER 5 3. CREATION D'UN ANAGLYPHE FIXE 6 4. CREATION D'UN ANAGLYPHE

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L école autrement»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L école autrement» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L école autrement» Matériel requis : - Vidéo : «L école autrement» dans la section «vidéos» du site Question 1 : Lorsqu il était plus jeune,

Plus en détail

Mickaël Miro : L horloge tourne

Mickaël Miro : L horloge tourne Mickaël Miro : L horloge tourne Paroles et musique : Mickaël Miro Universal Music Thèmes La fuite du temps. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire un personnage. Identifier des objets, des personnes,

Plus en détail

ASJ. Les différents types de. Introduction : SOMMAIRE (Version informatique : cliquez sur le nom du projet pour y accéder)

ASJ. Les différents types de. Introduction : SOMMAIRE (Version informatique : cliquez sur le nom du projet pour y accéder) Les différents types de PROJETS d ACTIVITES Accueils Collectifs de Mineurs Introduction : Pour abordera la mise en place d un projet, nous vous proposons, avant d utiliser le PS(i)ALACRE la méthode suivante

Plus en détail

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES Née à Anvers, diplômée de La Cambre-Ecole nationale supérieure des arts visuels de Bruxelles, Marie-Jo Lafontaine est une artiste européenne

Plus en détail

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son / Preneur de son Version 1 «Ingénieur du son /preneur de son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son Preneur de son Chef opérateur du son DEFINITION DU METIER Collaborateur du réalisateur,

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Guide du militant vidéaste

Guide du militant vidéaste Guide du militant vidéaste «Caméra au poing!» Hier mais aujourd'hui encore! nous utilisions l'écriture, le dessin, la photographie et le cinéma, comme moyens d'expression militante afin de toucher le plus

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE

PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE Elaboré par l équipe pédagogique de l option Cinéma audiovisuel du lycée du Garros Auch PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE AMORCE 1) Au début d'une bobine, morceau de pellicule non impressionné

Plus en détail

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14)

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) 5 10 15 20 25 30 Au-dehors, même à travers le carreau de la fenêtre fermée, le monde paraissait froid. Dans la rue, de petits remous de vent faisaient tourner

Plus en détail

Entre Toit et moi pas de place pour la rue

Entre Toit et moi pas de place pour la rue Entre Toit et moi pas de place pour la rue Clés en main Présentation organisme Origine du projet Entre Toit et moi; pas de place pour la rue But : Favoriser le maintien en logement Objectifs Population

Plus en détail

La chanson du hérisson Philippe Châtel

La chanson du hérisson Philippe Châtel La chanson du hérisson Philippe Châtel 1 - Analyse de la chanson Présentation du morceau Ce morceau est extrait de la Comédie Musicale «Emilie Jolie» de 1979 Comédie musicale dont l auteur est Philippe

Plus en détail

NEXUS. Grâce à son succès, la famille Nexus s agrandit! www.nexuslenses.com

NEXUS. Grâce à son succès, la famille Nexus s agrandit! www.nexuslenses.com Grâce à son succès, la famille Nexus s agrandit! www.nexuslenses.com NEXUS, une lentille progressive de dernière génération conçue avec la plus récente technologie, «FREE FORM Digital». Grâce à son design

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Nos caméramans professionnels assurent avec discrétion et réactivité la captation de votre mariage.

Nos caméramans professionnels assurent avec discrétion et réactivité la captation de votre mariage. Nos caméramans professionnels assurent avec discrétion et réactivité la captation de votre mariage. Nous travaillons avec du matériel haut de gamme afin d obtenir une très haute résolution et un piqué

Plus en détail

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Thème Éducation aux médias, journalisme Public Étudiants en journalisme, diplomatie, histoire, sciences politiques ou en relations internationales, écoles

Plus en détail

La relation textes/images à l école primaire

La relation textes/images à l école primaire La relation textes/images à l école primaire Réaliser des Vidéos, des BD et des photos romans Un dossier proposé par Fabienne Dachet Maître formateur CD 77 Réaliser un photo roman au C2 CE1 Insérer de

Plus en détail

# DOSSIER DE PRESSE #

# DOSSIER DE PRESSE # La troupe de théâtre engagé du CAC SUD 22, Les poules qui lèvent la tête Présente # DOSSIER DE PRESSE # Cette pièce mérite d être vue par un maximum de gens, elle est même d utilité publique Guy, un spectateur

Plus en détail

Résumé de la campagne

Résumé de la campagne Nom de l entité déposante : agence x annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Grand Dax FILM DE PROMOTION DU FAB LAB DATE DE RÉALISATION : juin 2015 CATÉGORIE : audiovisuel Résumé de la campagne

Plus en détail

Cette leçon dure environ 60 minutes

Cette leçon dure environ 60 minutes 11 Durée Objectifs Cette leçon dure environ 60 minutes Appliquer des effets vidéo Modifier les paramètres des effets Auditionner des effets Animer des effets avec des images-clés Appliquer des effets audio

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde

Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde Stockage sécurisé des données et excellente facilité d utilisation 2 Simple et fiable Frank Moore, propriétaire

Plus en détail

Agence d événement santé issue de l évolution. Présentation AGENCE

Agence d événement santé issue de l évolution. Présentation AGENCE Agence d événement santé issue de l évolution Présentation AGENCE LES OFFRES LABORATOIRES 2 UNE VISION Améliorer les performances de votre organisation en optimisant de manière combinée la dynamique collective

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

Le documentaire Et la question du réel Dans la fiction

Le documentaire Et la question du réel Dans la fiction Le documentaire Et la question du réel Dans la fiction FORMATION Le documentaire et la question du réel dans la fiction «Tout film est documentaire de son tournage» Jean-Luc Godard A. Un objet difficile

Plus en détail

Regarde J existe! «Slam images!» Projet. Pour une compréhension de soi et de l'autre.

Regarde J existe! «Slam images!» Projet. Pour une compréhension de soi et de l'autre. Projet «Slam images!» Pour une compréhension de soi et de l'autre. Association «Regarde J existe» - Beaudour Allala 06.73.38.02.50 ou 01.48.72.26.90 26 rue des Thillards 94170 Le Perreux sur Marne Constat

Plus en détail

Tutoriel. Tutoriel. Quicktime. Player. Tutoriel > Quicktime Player

Tutoriel. Tutoriel. Quicktime. Player. Tutoriel > Quicktime Player Tutoriel Tutoriel Quicktime Player Tutoriel > Quicktime Player Tutoriel Quicktime Player (Mac) ULB Podcast TUTORIEL QUICKTIME PLAYER (MAC) INTRODUCTION Objectifs Ce tutoriel a pour objectif de vous permettre

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Initiation au montage video avec Movie Maker

Initiation au montage video avec Movie Maker Initiation au montage video avec Movie Maker Il existe différents types de fichiers vidéos, principalement en fonction de leur taux de compression. Les plus communs sont les fichiers «AVI», «MPEG», ou

Plus en détail

Ces ateliers ont pour but d initier les participants à la réalisation d images en mouvement, à la conception d une esthétique et d une mise en scène.

Ces ateliers ont pour but d initier les participants à la réalisation d images en mouvement, à la conception d une esthétique et d une mise en scène. Ces ateliers ont pour but d initier les participants à la réalisation d images en mouvement, à la conception d une esthétique et d une mise en scène. Chaque atelier est animé par deux intervenants, un

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Adultes - Module B1 Technique individuelle Table des matières Introduction La passe Le dribble Les changements de direction Les arrêts

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2015 PHYSIQUE CHIMIE VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2015. Durée : 2 heures.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2015 PHYSIQUE CHIMIE VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2015. Durée : 2 heures. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2015 PHYSIQUE CHIMIE VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2015 Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est

Plus en détail

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches.

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches. Oui, mais c'est l œuvre de quelqu'un d'autre 1 «On parle souvent des cinéastes qui, à Hollywood, déforment l œuvre originale. Mon intention est de ne jamais faire cela»¹ «la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation

Plus en détail

Taxi Driver Bruce Davidson, par exemple, et particulièrement son livre Subway). Prises avec un flash, ces photographies sont d un noir dense, aux couleurs saturées, et surtout brillantes. Scorsese prétend

Plus en détail

Réaliser un film. Susciter l imagination

Réaliser un film. Susciter l imagination Réaliser un film Susciter l imagination 1. Aperçu 2. Fiche d identité 1. Auteur Benoît SQUELIN CERTNEF 2. Date 2008 3. TIC utilisé 4. Fonctionnalité Construire un film (montage) 5. Plus-value pédagogique

Plus en détail

Visioconférence système Lifesize. Mode d'emploi

Visioconférence système Lifesize. Mode d'emploi Visioconférence système Lifesize Mode d'emploi Mode d'emploi 2 Table des matières Chapitre 1 - Informations de connexion... 4 Chapitre 2 - Allumer le matériel... 5 Chapitre 3 - Passer un appel... 6 Chapitre

Plus en détail

LA VILLE D ÉPINAL PROPOSE. www.epinal.fr TOUT UN PROGRAMME POUR L'ÉTÉ!

LA VILLE D ÉPINAL PROPOSE. www.epinal.fr TOUT UN PROGRAMME POUR L'ÉTÉ! LA VILLE D ÉPINAL PROPOSE www.epinal.fr TOUT UN PROGRAMME POUR L'ÉTÉ! ACTIVITÉS MULTIMÉDIA DU 8 AU DATE 12 JUILLET entre 2006 et 2007 JEUX ET MAÎTRISE DES ÉLÉMENTS DE L ORDINATEUR Les enfants vont apprendre

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail