LMW : Architecture des équipements

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LMW : Architecture des équipements"

Transcription

1 LMW : Architecture des équipements Antoine FRABOULET p. 1 Plan Introduction aux network processors Architecture des routeurs Commutation Quelques network processors p. 2

2 Processeur réseau Un processeur réseau (network processor) est un composant programmable dédié au traitement des paquets sur un réseau. Il est généralement composé d un processeur programmable, souvent spécialisé ainsi que de circuits dédiés au traitement des paquets. Il peut être constitué de diverses technologies: ASIC: Application Specific Integrated circuit ASIP: Application Specific Instruction Processor Co-processeur FPGA: Field Programmable Gate Array GPP: General Purpose Processor p. 3 Que fait un processeur réseau? On peut identifier quelques traitements clefs: Pattern matching (identification de motifs): identification de bit particuliers dans les champs d un paquet. Lookup (recherche par clef): action de recherche d une donnée dans une table indéxée par une clef. Calculs: checksum, encryption, decryption... Manipulation de données: fragmentation IP, re-assemblage, TTL... Gestion de file d attente: ordonnancement, stockages avant routage Contrôle: mise à jour des table de routage, analyses statistiques... p. 4

3 Problèmes dans les réseaux Les réseaux sont de plus en plus rapides multiplications des débits Les réseaux sont de plus en plus étendus multiplications du nombre de connexions La gestion du flux dans ces réseaux impose d avoir des équipement performants d interconnexion p. 5 Problèmes dans les réseaux Enjeux : la convergence voix/données les données représentent une grande partie du trafic la téléphonie (mobile) génère un trafic de plus en plus important (VoIP : Voice over IP) p. 6

4 Problèmes dans les réseaux Utilisation du GSM 50Mb/s 5 Mb/s 10 stations de base 12kb/s téléphone GSM appareil mobile station de base 100 mobiles p. 7 Problèmes dans les réseaux Mise en place de la convergence 50Gb/s 500 Mb/s 100 stations de base 1Mb/s UMTS voix données station de base 500 mobiles p. 8

5 Interventions des processeurs réseaux Principalement aux niveaux... 5 : session 4 : transport, contrôle de flux 3 : routage 2 : liaison 1 : physique p. 9 Plan Introduction aux network processors Architecture des routeurs Commutation Quelques network processors p. 10

6 Conception de routeurs Ensemble de ports d entrées/sorties Aiguillage entre les entrées et les sorties Gestion de la congestion p. 11 Conception de routeurs Port d entrée Matrice de commutation Port de sortie Interconnexion Port d entrée Processeur de routage Port de sortie Architecture globale Ports d entrée, ports de sortie Matrice de commutation (backplane) Processeur de routage p. 12

7 Architecture CPU processeur de routage configuration / routage dynamique réplication des tables en local Interconnexion Le processeur de routage traite les paquets à destination du routeur configuration - maintenance services dynamique (routage) p. 13 Architecture La table de routage est recopiée dans chaque port d entrée pour avoir un accès rapide et parallèle (pas de mémoire partagée) Les ports sont autonomes Lorsqu un port reçoit un paquet à destination du routeur il l envoit au processeur principal qui recalcule les tables et les redistribue p. 14

8 Ports d entrée Matrice de commutation Terminaison de ligne Terminaison de liaison de donnée (protocole, désencapsulation) Consultation, acheminement mise en attente interface avec le médium physique Terminaison de liaison réachemninement grâce à une table, mise en attente dans une file d attente. p. 15 Matrice de commutation Interconnexion Entrées Sorties Trois types de commutations: mémoire partagée (PC, routeurs bas de gamme) Bus partagé (milieu de gamme) Crossbar point à point (haut de gamme) p. 16

9 Speedup global du routeur Interconnexion C R E C : débit d entrée/sortie R E : débit d entrée de l interconnexion R S : débit de sortie de l interconnexion B : débit interne de l interconnexion B R S C rapport (speedup) bus/liaison B/C speedup entrée/liaison R E /C speedup R S /C sortie/liaison p. 17 Où se fait la mise en attente? File d attente en sortie Interconnexion algorithme simple: un seul point de congestion nécessite une accélération de sortie de N égale au nombre d entrées. p. 18

10 File d attente en entrée Interconnexion stockage des paquets en entrée si contention en sortie possibilité d utiliser l algorithme de backpressure efficacité limité à cause des contentions en sortie fonctionne bien en pratique p. 19 File d attente en entrée et en sortie Interconnexion utilisation efficace avec un speedup limité algorithmes complexes (plusieurs points de congestion) nécessité d avoir un contrôle de flux p. 20

11 Architecture des routeurs haut débit Combinaison file en entrée, file en sortie C E /C S 2 Interface d entrée : commutation, routage, classification Interface de sortie : ordonnancement Interconnexion : réseau commuté B = NxC L interconnexion permet de connecter simultanément plusieurs paires d entrée / sortie Les paquets sont fragmentés en cellules de petites tailles dans l interconnect pour éviter les contentions p. 21 Éviter le blocage en tête de ligne E 1 S 1 E 2 S 2 S 3 E 3 la sortie est calculée dans l interface d entrée les interfaces maintiennent une file virtuelle par sortie p. 22

12 Interface de sortie classif. flux 1 flux 2 flux 3 ordonnanc. l interface de sortie peut lisser le trafic avec un classificateur et un ordonnanceur voir le cours de QoS (délai, bande passante, pertes) p. 23 Mémorisation dans les réseaux Le partage de lien par multiplexage statistique est efficace La commutation/routage de paquets nécessite des mémoires Il faut éviter la perte de paquets Utiliser de grosses mémoires Les mémoires sont peu chères p. 24

13 Observations Routeur Plus les buffers sont gros, moins il y a de pertes Si le buffer n est jamais vide, l interface de sortie est tout le temps active. p. 25 Théorie des files d attente p 1 P [X > k] X On peut trouver la taille d un buffer pour un taux de perte donné Les pertes diminuent avec l augmentation de la taille Grand = mieux voir le cours de PBS p. 26

14 Taille des buffers 1Gb de mémoire peut contenir 500k paquets et ne coûte quasiment rien On peut faire des buffers de grande taille Les utilisateurs n aiment pas les buffers Les opérateurs non plus Idem pour les concepteurs En fait ce n est pas sûr que l on en ait besoin p. 27 Débits importants: exemple réseau à 10Gb/s 250ms de mémoire 300Mo de mémoire manipulation d un paquet de 40 octets toutes les 32ns Mémoire utilisée SRAM : 80 modules, 1kW, 2000$ DRAM : 4 modules, trop lent Réseaux à 40Gb/s? p. 28

15 Taille de buffers Utilisation de TCP : contrôle de bout en bout Les pertes sont prévues dans le protocole Fenêtre de congestion algorithme du slow start Les pertes ne sont pas graves Le débit est une meilleur métrique p. 29 Taille des buffers source routeur C destination 2T Règle habituelle : B = 2T C B est la taille de la mémoire (en bits), C est la capacité du lien (en bit/s), 2T est le temps d aller-retour p. 30

16 Taille des buffers Les routeurs gérant de nombreux flux peuvent en fait diminuer la taille des buffers 2T C B = N Cette diminution peut être effectuée car les flux TCP sont désynchronisés réseaux 40Gb/s règle habituelle : 10Gbits nouvelle mesure : 50Mbits p. 31 Vue du constructeur de routers Haut débit Sécurité Cryptographie, pare-feux, authentification Flexibilité Passage à l échelle Adaptabilité aux standards (ATM, UMTS, IPv6) Possibilité d ajouter de fonctionnalités Basse consommation Coût financier réduit p. 32

17 Plan Introduction aux network processors Architecture des routeurs Commutation et routage rapide Quelques network processors p. 33 Ethernet : commutation Passage d un bus à de la commutation de niveau 2 Réduction des domaines de collisions Les ports d entrées ont accès à une table de correspondance adresse MAC <-> port de sortie Possibilité d avoir des VLAN (filtrage dans la table : 802.1Q) Possibilité de faire de la priorisation (802.1P) Rapidité de traitement, pas de modification de la trame commutateur bas de gamme 8 ports : temps de commutation de 11µs. Au maximum trames par seconde. p. 34

18 Niveau 3 : routage / commutation Les routeurs reprennent la même architecture Les ports d entrées ont accès à une table de correspondance préfixes adresses IP <-> port de sortie Calculée par le routage Possibilité d avoir des VLAN par adresse IP Possibilité d avoir de la priorisation Commutation de niveau 3 : modification de la trame à la volée Les réseaux d entrée et de sortie doivent être de même nature Adresses MAC (source et destination) Recalcul du checksum (très long) Commutation de niveau 3 : reconstruction de trame Cas pour lequel les réseaux de niveau 2 sont différents p. 35 Niveau 3 : routage / commutation Problème du routage Identifier l interface de destination en fonction de l adresse destination IP Les tables de commutations ne stockent que la correspondance entre préfixes d adresses IP et port de sortie Le choix de la route doit donc trouver le port de sortie ayant le préfixe de correspondance le plus long p. 36

19 Table de commutation xxx xxx.xxx xxx p. 37 Table de commutation La structure de données utilisée pour représentée la table de correspondance est cruciale Une implémentation naïve fonctionne en O(m N) où m est la longueur du préfixe (32 pour IP), et N le nombre d entrée dans la table.? Quelle est cette représentation? p. 38

20 Algorithme de lookup CIDR: préfixe réseau de taille quelconque. La table de routage peut agréger des adresses de réseaux. Exemple: réseaux /24 jusqu à /24 chez le même provider. Ils sont agrégés par / / / Exception: /24 passe chez un autre provider. Deux solutions: repasser en 24 bits de préfixes (16 entrées au lieu d une), stocker l exception (2 entrées au lieu d une) p. 39 Algorithme: binary trie Recherche, pour une adresse à router, du plus grand préfixe présent dans la table. Chaque étage correspond à un bit. Préfixes a 0* b 01000* c O11* d 1* e 100* f 1100* g 1101* h 1110* i 1111* 0 b a c e 0 0 d f g h i p. 40

21 Algorithme: path compressed trie On compresse les chemins inutiles, les nœuds sont étiquetés avec le bit à consulter. Arrivé aux feuilles on compare le préfixe à l adresse et on remonte éventuellement. Préfixes a 0* b 01000* c O11* d 1* e 100* f 1100* g 1101* h 1110* i 1111* b 0 3 a 0 1 d c 1 e f g h i p. 41 Algorithme récents pour routage haut débit minimiser le nombre de lectures dans la table minimiser la taille de la structure Utiliser une structure hiérarchique à trois niveaux p. 42

22 Table de commutation Premier niveau : couvre tous les préfixes sur 16 bits Utilisation d un bit par préfixe (présent / non présent) Mémoire utilisée 2 16 = 64Kb = 8Ko On stocke un pointeur vers le niveau suivant si le préfixe est valide (densité) Deuxième niveau, troisième niveau... Les structures sont optimisés pour être rapides en lecture Le construction de la structure est plus délicate Les tables de routages ne changent pas souvent p. 43 Exemple: niveau 1 (vecteur de bit) Premier niveau tous les préfixes jusqu à la profondeur 16 1 bit par préfixe (2 16 = 8KB) Utiliser une structure hiérarchique à trois niveaux ???? pointer array Routing table level 2 chunk p. 44

23 Classification Le problème de lookup peut être vu comme un cas simple du problème de classification de paquet. Pour un paquet, on cherche à identifier: L adresse destination L adresse source Les protocoles de différents niveau On déduit une action pour chaque paquet. Ces traitement interviennent surtout dans les niveaux 4 et 5. p. 45 Exemple de table de classification Règle Dest. Addr/Mask Src. Addr/Mask App. Transp. Action prot. prot. Action R / / * * Refuser R / / = www UDP Refuser R / / >1023 TCP Accepter R / / * * Accepter p. 46

24 Plan Introduction aux network processors Architecture des routeurs Commutation et routage rapide Quelques network processors p. 47 Quelques network processors Principaux constructeurs: Intel IXP IBM Motorola... p. 48

25 Intel et IBM Intel IXP architecture à espace d adressage partagé processeur généraliste embarqué : Strong ARM, 6 processeurs programmables de traitement des paquets nombreux coprocesseurs matériels (gestionnaire de sémaphores, classification, recherche associative, etc) IBM PowerNP architecture à espace d adressage partagé Processeur généraliste embarqué : PowerPC, 16 processeurs RISC quadri-contexte pour traitement des paquets coprocesseurs matériels pour les fonctions de dispatch des paquets et ordonnancement des threads p. 49 Cisco 2600 p. 50

26 Cisco p. 51 Cisco p. 52

27 Niveaux 4, 5,... Plus on remonte dans les niveaux, plus le traitement à fournir dans l interface d entrée est important Les performances des routeurs varient grandement si l on active des services de haut niveau filtrage d adresses IP filtrage de port UDP ou TCP filtrage de contenu de requête... Unité de mesure : MPPS Millions de paquets par secondes p. 53 ExtremeNetwork BlackDiamond BlackDiamond 6800 jusqu à 1400 ports 100Mb/s backplane de commutation 768Gb/s 192 MPPS interventions niveaux 2,3,4 et applicatif BlackDiamond ports 10Gb/s Ethernet ou 480 ports Gb/s 1.6Tb/s en commutation 1,2 millions de routes IPv4/IPv6... p. 54

Partie QoS dans le réseau. QoS : mécanismes réseau. A voir. Chapitre 3 : Switching

Partie QoS dans le réseau. QoS : mécanismes réseau. A voir. Chapitre 3 : Switching Partie QoS dans le réseau Chapitre 3 : Switching 2011 RMMQoS-chap3 1 QoS : mécanismes réseau Utile (nécessaire?) applications multimédia applications contraintes (ex : télé-chirurgie) garanties sur débit/délai/gigue/pertes

Plus en détail

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans)

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans) Formation SIARS Les réseaux virtuels (Vlans) Plan Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes Les principes Historiquement

Plus en détail

L architecture des réseaux

L architecture des réseaux L architecture des réseaux les principes le modèle OSI l'architecture TCP/IP Architecture de réseaux : problèmes Comment concevoir un système complexe comme les réseaux? Établissement/Fermeture des connexions

Plus en détail

Réseaux Couche Réseau

Réseaux Couche Réseau Réseaux Couche Réseau E. Jeandel Partiel Mercredi 10 novembre 14h Salle 001 Tout le cours jusqu aujourd hui, compris Cours non autorisé 1 Un routeur Un routeur Un routeur relie plusieurs réseaux entre

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 69 Les principes - longtemps, la solution a consisté

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 1 - Introduction aux réseaux informatiques Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet

Plus en détail

Couche Accès réseau : Ethernet

Couche Accès réseau : Ethernet Couche Accès réseau : Ethernet Technologie Ethernet Principe de fonctionnement du Half Duplex Trame Ethernet Composition - Adresse matérielle Encapsulation des trames Ethernet Domaine de collision d un

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques Définition d un réseau Objectifs des réseaux Classification des réseaux Normalisation des réseaux Topologies des réseaux Mise en œuvre des réseaux Le matériel Les normes logiciels

Plus en détail

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24)

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24) Introduction (1/24) Internet = Interconnexion de réseaux et Services Informatiques (Années 60) Applications Informatiques: Transfert de fichier, Messagerie, News Internet = Interconnexion de réseaux et

Plus en détail

La Qualité de Service sur Internet

La Qualité de Service sur Internet Brève introduction à La Qualité de Service sur Internet Chaput Emmanuel 2011-2012 Chaput Emmanuel () Brève introduction à La Qualité de Service sur Internet 2011-2012 1 / 42 1 2 3 La qualité de service

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP BTS I.R.I.S NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP G.VALET Nov 2010 Version 2.0 Courriel : genael.valet@diderot.org, URL : http://www.diderot.org 1 LE BESOIN D UN MODÈLE Devant

Plus en détail

Travaux pratiques : sélection du matériel de commutation

Travaux pratiques : sélection du matériel de commutation Objectifs Partie 1 : découverte des commutateurs Cisco Partie 2 : sélection d un commutateur de couche d accès Partie 3 : sélection d un commutateur de couche de distribution/cœur Contexte/scénario En

Plus en détail

La couche réseaux dans Internet

La couche réseaux dans Internet La couche réseaux dans Internet 1. Introduction au protocole IP V4 Internet est vu comme un ensemble de sous-réseaux autonomes interconnectés pour constituer une infrastructure large au niveau mondial.

Plus en détail

Grenoble 1 Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole de routage OSPF (Open Shortest Path First)

Grenoble 1 Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole de routage OSPF (Open Shortest Path First) UFR IMA Informatique & Mathématiques Appliquées Grenoble 1 UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole

Plus en détail

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES Collez votre autocollant ici : 1 1 que vous en colliez un sur la copie double et 5 autres sur les sujets (un sur chaque feuille dans la case en haut à gauche). 1 3. Complétez le tableau suivant avec les

Plus en détail

-Partie7- La Couche Réseau

-Partie7- La Couche Réseau -Partie7- La Couche Réseau Plan La couche Réseau Définition et Objectifs Fonctions Adressage Routage Contrôle de flux / erreurs / congestion multiplexage segmentation / groupage des messages gestion des

Plus en détail

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP Sami Taktak sami.taktak@cnam.fr Centre d Étude et De Recherche en Informatique et Communications Conservatoire National des Arts et Métiers Rôle de la Couche

Plus en détail

Réseaux et informatique embarquée

Réseaux et informatique embarquée 4. Classification et architecture des processeurs Seatech - 4A Université de Toulon (UTLN) Plan du cours 1 Classification et contexte d utilisation des processeurs 2 Plan Classification et contexte d utilisation

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot 2009 1

Les Virtual LAN. F. Nolot 2009 1 Les Virtual LAN F. Nolot 2009 1 Les Virtual LAN Introduction F. Nolot 2009 2 Architecture d'un réseau Pour séparer, sur un réseau global, les rôles de chacun Solution classique : utilisation de sous-réseaux

Plus en détail

Services offerts par la couche 4 : contrôle du transport

Services offerts par la couche 4 : contrôle du transport Services offerts par la couche 4 : contrôle du transport Un message est identifié par sa source et sa destination ; comment distinguer plusieurs applications/flux sur une même machine? => la notion de

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

De l idée au produit

De l idée au produit Chapitre 1 De l idée au produit 1.1. Introduction La conjonction de l évolution des technologies de fabrication des circuits intégrés et de la nature du marché des systèmes électroniques fait que l on

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN.

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Chapitre I Notions de base Septembre 2008 I. Notions de base 1 But du chapitre Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Connaître les différentes topologies (bus, anneau, étoile, maillée) et leurs

Plus en détail

Chapitre 3. Les VLAN Page 143

Chapitre 3. Les VLAN Page 143 Les VLAN Page 143 Chapitre 3 A. Vue d ensemble des VLAN.......................................... 145 B. Implémentation de VLAN........................................... 154 C. Sécurité des VLAN.................................................

Plus en détail

R&T1 R1 TD3. Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6)

R&T1 R1 TD3. Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6) R&T1 R1 TD3 Rappels et compléments : Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6) commutation de circuits, par paquets, de messages

Plus en détail

Les réseaux Ethernet. Architecture protocolaire

Les réseaux Ethernet. Architecture protocolaire Les réseaux Ethernet Les origines 1970 : développement au centre de recherche Xerox de Paolo Alto 1980 : publication des spécifications Ethernet comme standard industriel 1983 : Ethernet 10 Mbps devient

Plus en détail

Topologies des réseaux locaux. Le réseau Ethernet

Topologies des réseaux locaux. Le réseau Ethernet Topologies des réseaux locaux En bus : Ethernet En étoile: Ethernet avec hub, En anneau: Token ring Hiérarchique Ethernet Hub Token ring A. Obaid - Téléinformatique (INF3270) Interconnexions - 1 Le réseau

Plus en détail

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX Dans ce chapitre, nous nous la description des et normes disponibles pour un administrateur afin d effectuer le d un local ou non. Les documents sont issus de la Transtec

Plus en détail

Votre Réseau est-il prêt?

Votre Réseau est-il prêt? Adapter les Infrastructures à la Convergence Voix Données Votre Réseau est-il prêt? Conférence IDG Communications Joseph SAOUMA Responsable Offre ToIP Rappel - Définition Voix sur IP (VoIP) Technologie

Plus en détail

GIF 3001 : Réseaux de transmission de données

GIF 3001 : Réseaux de transmission de données GIF 3001 : Réseaux de transmission de données Introduction Florent Parent Département de génie électrique et génie informatique Université Laval Autonme 2011 ver: 135 Réseaux de transmission de données

Plus en détail

Réseaux (INFO-F-303) - Année académique 2012-2013 Examen de théorie de première session - 14 janvier 2013 Nom: Prénom: Section :

Réseaux (INFO-F-303) - Année académique 2012-2013 Examen de théorie de première session - 14 janvier 2013 Nom: Prénom: Section : Réseaux (INFO-F-303) - Année académique 2012-2013 Examen de théorie de première session - 14 janvier 2013 Nom: Prénom: Section : 1 Lisez d'abord ce qui suit : - Indiquez vos nom et prénom sur chaque feuille,

Plus en détail

Présentation. Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit

Présentation. Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit Présentation Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit Tour d'horizon Dans un premier temps, nous allons aborder la problèmatique des réseaux

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

Réseaux en automatisme industriel

Réseaux en automatisme industriel Réseaux en automatisme industriel IUT-1 département GEii - 1 28/11/2008 1 Les Architectures d automatismes industriel Modèle multicouche Couche liaison Couche application 28/11/2008 2 Approche multicouche

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau Formation Diff de base par Xavier 'Tcas' Villaneau Plan de la Formation I. Présentation Théorique Couche physique Couche liaison Couche réseau Couche transport Couche application II. Le réseau de VIA Le

Plus en détail

Gestion des processus / Gestion de la mémoire

Gestion des processus / Gestion de la mémoire Gestion des processus / Gestion de la mémoire Alexis Lechervy d après un cours de Jacques Madelaine Université de Caen A. Lechervy (Université de Caen) Gestion des processus / Gestion de la mémoire 1 /

Plus en détail

4. Le réseau téléphonique et ses évolutions (S2) 4.1. Présentation de la signalisation sémaphore n 7

4. Le réseau téléphonique et ses évolutions (S2) 4.1. Présentation de la signalisation sémaphore n 7 4. Le réseau téléphonique et ses évolutions (S2) 4.1. Présentation de la signalisation sémaphore n 7 Les réseaux téléphoniques classiques sont constitués - de commutateurs téléphoniques - de bases de données

Plus en détail

Le Langage VHDL. Plan. Les Composants Reprogrammables. Chapitre 3. Introduction SPLD CPLD FPGA Conclusion

Le Langage VHDL. Plan. Les Composants Reprogrammables. Chapitre 3. Introduction SPLD CPLD FPGA Conclusion Le Langage VHDL Chapitre 3 Les Composants Reprogrammables Plan Introduction SPLD CPLD FPGA Conclusion 2 1 Introduction Objectifs Nous allons succinctement étudier les principales architectures et technologies

Plus en détail

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices Chapitre 6 Couche réseau Exercices No Exercice Points Difficulté Couche réseau, bases IP 1. Comment un destinataire sait-il qu il a reçu le dernier fragment 1 d un datagramme fragmenté? 2. Lorsqu un fragment

Plus en détail

Réseaux (INFO-F-303) - Année académique 2013-2014 Examen de théorie de première session - 7 janvier 2014 Nom: Prénom: Section :

Réseaux (INFO-F-303) - Année académique 2013-2014 Examen de théorie de première session - 7 janvier 2014 Nom: Prénom: Section : Réseaux (INFO-F-303) - Année académique 2013-2014 Examen de théorie de première session - 7 janvier 2014 Nom: Prénom: Section : 1 Lisez d'abord ce qui suit : - Indiquez vos nom et prénom sur chaque feuille,

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2?

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Ethernet Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr 22 juin 2007 Introduction Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Table des matières 1 Topologie de réseau 2 2 Adressage 3 3 Support physique

Plus en détail

Dossier I: Architecture et fonctionnement d un réseau informatique (14pts)

Dossier I: Architecture et fonctionnement d un réseau informatique (14pts) OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Direction de Recherche et Ingénierie de la Formation Examen de Fin de Formation Session Juin 2011 Filière : Techniques de Support

Plus en détail

Le protocole Ethernet

Le protocole Ethernet Le protocole Ethernet Omar Cheikhrouhou enis01amor@yahoo.fr Département Informatique Omar Cheikhrouhou 1 Rappel (fonctionnalité de La couche liaison de données) La couche liaison de données assure un transit

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap

Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap Description : Ce document présente la validation des mécanismes de qualité de service sur un Juniper M7i à l aide d une maquette

Plus en détail

ROUTEURS CISCO, MISE EN OEUVRE SUR IP

ROUTEURS CISCO, MISE EN OEUVRE SUR IP Réseaux et Sécurité ROUTEURS CISCO, MISE EN OEUVRE SUR IP Réf: ROC Durée : 5 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION A l'issue de ce cours pratique, les participants seront en mesure de : installer,

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers. Chaire de Réseaux

Conservatoire National des Arts et Métiers. Chaire de Réseaux Conservatoire National des Arts et Métiers 292, rue Saint Martin 75141 PARIS Cedex 03 Chaire de Réseaux Date de l examen : Mercredi 25 juin 2008 Titre de l enseignement : FORMATIQUE CYCLE APPROFONDISSEMENT

Plus en détail

Réseaux Ethernet 802.3

Réseaux Ethernet 802.3 Réseaux Ethernet 802.3 Sommaire Introduction Principes de fonctionnement La couche physique La couche liaison L'interconnexion Exploitation du réseau 2 Introduction Norme 802.3 Développé à l origine par

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 10 : Introduction à la Qualité de Service

M1 Informatique, Réseaux Cours 10 : Introduction à la Qualité de Service M1 Informatique, Réseaux Cours 10 : Introduction à la M1 Informatique, Réseaux Cours 10 : Introduction à la Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 7 avril

Plus en détail

Traduction d adresse Filtrage

Traduction d adresse Filtrage 2ème année 2005-2006 Filtrage Janvier 2006 Objectifs : La traduction d adresse (réseau) consiste à modifier des paquets IP afin de faire croire à une partie du réseau qu ils ont été émis par (ou à destination

Plus en détail

INTRODUCTION AUX RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS

INTRODUCTION AUX RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS Introduction aux Réseaux Locaux Industriels ou Bus de Terrain INTRODUCTION AUX RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS I) Définir le Bus de Terrain II) Avantages et Inconvénients III) Hier et Aujourd hui IV) Classification

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web Introduction A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 Plan Cours Introduction aux Réseaux Définition

Plus en détail

Adressage physique et logique

Adressage physique et logique Adressage physique et logique Table des matières 1. Couches et protocoles utilisés...2 2. Adresses physiques (mac)...2 3. Adresses logiques (IP) et paquets...3 4. Internet protocol...4 4.1. Adresses IPv4...4

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Transmission de données

Transmission de données Transmission de données Réseaux Privés Virtuels (RPV ou VPN) Introduction Un VPN (Virtual Private Network) est une liaison sécurisée entre 2 parties via un réseau public, en général Internet. Cette technique

Plus en détail

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et l'anglais. L'étudiant a le choix entre deux filières

Plus en détail

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU Modèle TCP/IP Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP APLICATION TRANSPORT RESEAU LIENS LLC LIAISON ----------- MAC PHYSIQUE Partie 2 : Présentation du modèle Positionnement des modèles INTERNET (adressage

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

Classification des réseaux

Classification des réseaux Classification des réseaux William PUECH MIAS L1 Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Nîmes PLAN Classification des réseaux I - CLASSIFICATION DES RESEAUX I - 1 Les réseaux Locaux (LAN)

Plus en détail

Les WAN et ATM. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Les WAN et ATM. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les WAN et ATM Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les WAN et ATM Rappels : LAN, MAN et WAN Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Introduction Les LAN, MAN et WAN sont des exemples de réseaux

Plus en détail

E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS POLYMOUSSE

E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS POLYMOUSSE BTS INFORMATIQUE DE GESTION 05NC-ISE4R SESSION 2005 E4R : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS POLYMOUSSE Ce sujet comporte 12 pages (dont 4 pages d annexes). Le candidat est invité à vérifier

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS

QoS et Multimédia SIR / RTS QoS et Multimédia SIR / RTS Les principes fondamentaux de la qualité de service Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Introduction

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes - longtemps, la solution a consisté à introduire des routeurs entre les

Plus en détail

Cahier des charges du renouvellement du cœur de réseau de l Institut Néel

Cahier des charges du renouvellement du cœur de réseau de l Institut Néel Contexte : Notre cœur de réseau est actuellement un montage de deux commutateurs routeur CISCO Catalyst 3550-12T gérant chacun la moitié des vlan et règles de filtrage définis et utilisés dans notre laboratoire

Plus en détail

Exemple : 1 local technique comportant la baie de brassage et 4 salles avec prises murales. portable 1. Salle 3. Poste1 2

Exemple : 1 local technique comportant la baie de brassage et 4 salles avec prises murales. portable 1. Salle 3. Poste1 2 Plan Panneau de brassage Services d infrastructure réseaux Cours de Réseaux Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 22-23 2 Encapsulation IP dans IP Les panneaux de brassages

Plus en détail

Master e-secure. Sécurité réseaux. VPNs

Master e-secure. Sécurité réseaux. VPNs Master e-secure Sécurité réseaux VPNs Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m2 VPNs - Principes But : établir une liaison entre deux sites, ou une machine et un site,

Plus en détail

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant Les cartes réseaux PLAN I. Introduction II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. Cartes réseau spécialisées V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. Cartes Half Duplex et Full Duplex.

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

Table des matières. Principes fondamentaux de conception des ordinateurs. Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV

Table des matières. Principes fondamentaux de conception des ordinateurs. Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV Table des matières Avant-propos Préface Remerciements XXI XXVII XXXV Chapitre 1 Principes fondamentaux de conception des ordinateurs 1.1 Introduction 2 1.2 L évolution de l informatique et la tâche du

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS Formation SIARS Principes de base TCP/IP QoS Plan La situation actuelle Qu est-ce que la QoS? DiffServ IntServ MPLS Conclusion La situation actuelle La situation actuelle La famille des protocoles TCP/IP

Plus en détail

Introduction à Frame Relay. Protocole FR

Introduction à Frame Relay. Protocole FR Introduction à Frame Relay 1 Protocole FR Les réseaux Frame Relay sont: Des réseaux à accès multiples comme les protocoles des LAN Plusieurs périphériques peuvent être connectés au réseau Non-Broadcast

Plus en détail

Chapitre 6-2. Ce chapitre présente le IPv6 ainsi que les protocoles de routage

Chapitre 6-2. Ce chapitre présente le IPv6 ainsi que les protocoles de routage Chapitre 6-2 Ce chapitre présente le IPv6 ainsi que les protocoles de routage 1. Présentation de IPv6 1.2. Adressage v6; 1.5 Le format V6 1.3. Les types d adressage; 1.6 Fonctionnement Multicasting 1.4

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

Central WifiManager Guide d installation. Date : 10-02-2015 Location: GUYANCOURT

Central WifiManager Guide d installation. Date : 10-02-2015 Location: GUYANCOURT Central WifiManager Guide d installation Date : 10-02-2015 Location: GUYANCOURT Introduction Central WifiManager est une solution de gestion centralisée de points d accès D-Link hébergée sur un serveur.

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

Eude d un réseau local de communication.

Eude d un réseau local de communication. Eude d un réseau local de communication. TP5 : SIMULATION D UN VLAN NIVEAU 1 NOM : Prénom : Date : Objectifs et compétences : CO4.2. Identifier et caractériser l agencement matériel et logiciel d un réseau

Plus en détail

Réseaux Haut Débit : où est le maillon faible?

Réseaux Haut Débit : où est le maillon faible? Réseaux Haut Débit : où est le maillon faible? Années 1980 LAN 10 Mb/s mais WAN ~ 100 Kb/s Années 2000 LAN 100 M, 1G, 10G ou +, WAN 2,5Gb/s, 10G, IEEE 802.3ba : étude de ethernet 40G (LAN) et 100G (WAN)

Plus en détail

Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802

Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802 Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802 1 Réseaux locaux et modèle OSI Le modèle OSI est orienté réseau maillé La couche physique : Caractéristiques physique du support de communication. Communication

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Couche transport TCP

Couche transport TCP Couche transport TCP Sébastien Jean IUT de Valence Département Informatique v3.1, 30 avril 2012 TCP, en bref Généralités TCP? TCP (Transmission Control Protocol, RFC 793) fournit un service de transfert

Plus en détail

Vous trouverez ci-après un résumé du contenu pédagogiques des différents modules de formation proposés.

Vous trouverez ci-après un résumé du contenu pédagogiques des différents modules de formation proposés. Le CESI, centre de formation professionnelle et supérieure, situé à Brest, recherche des personnes pour animer des formations dans les domaines suivants : Systèmes d information Page 2 Architecture systèmes

Plus en détail

Niveau Couche 4 Application 3 Transport 2 Internet 1 Hôte-réseau

Niveau Couche 4 Application 3 Transport 2 Internet 1 Hôte-réseau Chapitre 3 Modèle TCP/IP Le modèle TCP/IP est nommé d après ses deux protocoles principaux TCP et IP, mais il comporte en réalité plusieurs dizaine de protocoles. Il définit un modèle de quatre couches.

Plus en détail

IHM Opios. Auteurs : Hozzy TCHIBINDA. 04 Mars 2014 Version 1.3. Procédure de configuration des VPN OpenVPN (Road Warrior) www.openip.

IHM Opios. Auteurs : Hozzy TCHIBINDA. 04 Mars 2014 Version 1.3. Procédure de configuration des VPN OpenVPN (Road Warrior) www.openip. IHM Opios Procédure de configuration des VPN OpenVPN (Road Warrior) Auteurs : Hozzy TCHIBINDA 04 Mars 2014 Version 1.3 www.openip.fr Table des matières 1 Présentation 2 2 Création des certificats 3 2.1

Plus en détail

Administration des réseaux et systèmes

Administration des réseaux et systèmes dministration des réseaux et systèmes IUT Département Informatique nthony usson Plan du cours Cours Ethernet IP Spanning Tree VLN Routage (rappel) Firewall / CL NT / PT DHCP (rappel) SNMP 1 Spanning Tree

Plus en détail

Internet et la vidéo numérique

Internet et la vidéo numérique Internet et la vidéo numérique Dominique PRESENT I.U.T. de Marne la Vallée Flux asynchrones, synchrones et isochrones Un flux est l ensemble des trames échangées entre 2 applications Un flux est asynchrone

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Qualité du service et VoiP:

Qualité du service et VoiP: Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays membres du Groupe AF Bamako (Mali), 7-9 avril 2003 1 Qualité du service et VoiP: Aperçu général et problèmes duvoip Mark Scanlan Aperçu général

Plus en détail

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent?

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent? Chapitre 1 Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Couche d accès Couche cœur de réseau

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 7 01 Quels sont les facteurs à prendre en compte au moment de l implémentation d un protocole de couche 2 dans un réseau?

Plus en détail

Routage et filtrage IP avec Linux.

Routage et filtrage IP avec Linux. GNU/Linux: Un Unix libre Routage et filtrage IP avec Linux. SCI Limoges Marcel Giry 1 Plan de la formation: 1-Notions de base sur TCP/IP : Rappels sur l'adressage IP Principes du routage IP Les protocoles

Plus en détail

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail