Le Multicast. A Guyancourt le

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012"

Transcription

1 Le Multicast A Guyancourt le

2 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse de groupe). Soit de pouvoir partager des ressources via une IP à un groupe d utilisateurs spécifiques.

3 Le MULTICAST Les avantages du Multicast: Optimisation des performances : élimine le trafic redondant Communication et transmission efficace: réduction de la charge CPU Autorise de vrais applications distribuées en multipoint (VOIP, etc ). L inconvénient majeur: La diffusion du Multicast entraine une congestion du réseau

4 Le concept du MULTICAST 1. Vous devez être un «membre» du groupe de multidiffusion pour recevoir les données. 2. Si vous envoyez un fichier à un groupe multicast, tous les membres le reçoivent. 3. Vous pouvez envoyer des données à un groupe sans en être membre,

5 Le fonctionnement du Multicast Un groupe Multicast est un ensemble de 0 ou n machines et est entièrement dynamique. une station peut rejoindre ou quitter le groupe à tout moment. On le dît ouvert car une station peut émettre un paquet dans un groupe sans en faire partie.

6 Le MULTICAST Les paquets de données sont routés sur le réseau selon l adresse des destinataires encapsulée dans la trame transmise, il faut donc, pour être encapsulée dans une trame Ethernet, avoir une adresse MAC unique. --> Cette dernière se fabrique... Normalement, seuls les destinataires interceptent et décodent les paquets qui leurs sont adressés.

7 Les adresses Multicast A Guyancourt le

8 Adresse Ethernet Multicast Les trames Multicast commencent par E.????? Une adresse IP Mutlicast de la couche 3 correspond à une seule adresse MAC Multicast de la couche 2

9 Adresse IP Multicast En Multicast, le protocole IP utilise les adresses de la classe D à Les adresses IP Multicast à ont un rôle spécifique à l utilisation locale. Ex: >>Une adresse IP locale pouvant servir à une communication multicast: >>Une adresse IP Internet pouvant servir à une communication multicast: Réf:

10 Adresse IP Multicast --> Sur les 32 bits de l adressage en IPv4, les 4 premiers bits sont réservés et identiques, laissant libres les 28 bits suivants. Adresse IP sur 32-bits Class D address IANA owns E vendor address block; half of it is assigned for IP multicast.

11 Le fonctionnement du Multicast Un groupe Multicast est désigné par une adresse IP (de à ). >> Lorsqu un poste veut envoyer un paquet à un groupe Multicast, il envoie une requête IP pour s identifier. >> La réception est réalisé par un routeur abonné au groupe et le paquet et renvoyé grâce à une trame Multicast. Le Protocole IGMP ( Internet Group Management Protocol) est utilisé par le protocole IP pour l abonnement aux groupes.

12 L IGMP A Guyancourt le

13 Le protocole IGMP Internet Group Management Protocol (IGMP, RFC2236) Utilisé par les utilisateurs distants pour signaler leur appartenance à un groupe spécifique Multicast. Utilisé par les routeur afin de découvrir quels groupes Multicats sont susceptible d intéresser les membres d un réseau local auquel ils sont attachés. Implanté directement dans le protocole IP.

14 Le protocole IGMP Internet Group Management Protocol Comment les ordinateurs rendent compte aux routeurs de leur appartenance à un groupe?? Les routeurs sollicitent les adhésions auprès des stations directement connectés, A ce jour,il existe 3 version du protocole IGMP: 1. Le RFC 1112 spécifie IGMP version 1 2. Le RFC 2236 spécifie IGMP version 2 3. Le RFC 3376 spécifie la version actuelle d IGMP version 3

15 Le protocole IGMP L IGMP Version 1 Le routeur envoie des requêtes périodiques Les stations quittent le groupe sans en référer au routeur Le routeur continue d envoyer des requêtes périodiques Pas de rapports pour le groupe reçu par le routeur Le groupe disparaît par temporisation

16 Le protocole IGMP L IGMP Version 2 Requête spécifique à un groupe: Un routeur vérifie que le dernier récepteur intéressé par un groupe a bien quitté ce groupe avant de cesser l envoie de ses données sur un sous-réseau. Message pour quitter explicitement un groupe: Une station envoie un message de résiliation s il quitte le groupe(réduit le temps de latence de disparition d un groupe en comparaison à IGMPv1). Mécanisme d élection du routeur requérant: Sur les réseaux multi accès, un routeur requérant IGMP est élu sur la base de la plus petite adresse IP. Seul le routeur requérant envoie des requêtes.

17 Le protocole IGMP L IGMP Version 3 Sélection de sources spécifiques à l intérieur d un groupe. Filtrage de la source sous forme de «include» ou «exclude». Opération exploitée par PIM-SSM (Source Specific Multicast)

18 Le fonctionnement d IGMP -Joindre un Groupe Multicast Je désire joindre le groupe! Association par le Router au groupe Envoie de Données Je veux m associé à >> Lorsqu un poste veut envoyer un paquet à un groupe Multicast, il envoie une requête IP pour s identifier. >> La réception est réalisé par un routeur abonné au groupe et le paquet et renvoyé grâce à une trame Multicast.

19 Le Fonctionnement d IGMP - Requête d un Groupe Multicast Toujours interessé? (general query) group 0-10 sec OUI, moi! Je veux 125 sec Les hôtes doivent répondre à la requête globale pour indiquer s ils sont interessés pour continuer ou non l envoie de données. >>Seulement un hôte par groupe doit répondre aux requêtes Multicast pour continuer la connexion. Après 260 sec sans réponses, le routeur coupe la session multicast.

20 Le Fonctionnement d IGMP - Quitter un Groupe Multicast Quelqu un est-il interessé par ce groupe? <> 1 sec (re-transmit timer) <> Je veux quitter! <> Je ne veux plus du group

21 Le Multicast & les switches A Guyancourt le

22 Le fonctionnement des commutateurs Lorsqu une trame entre dans le commutateur, celui-ci conserve l adresse MAC de l émetteur, qu il associe au port sur lequel il l a reçu, dans une table de «pontage». Le commutateur envoie alors la trame reçue, directement au port correspondant à l adresse MAC de destination en consultant sa table d adresses MAC.

23 Le fonctionnement des commutateurs Si l adresse Mac est connue, il initialise sa table et la met à jour en s occupant que des adresses de destinations. Si l adresse de destination est inconnue du type Broadcast ou Multicast, le commutateur envoie simplement la trame sur tous les ports à l exception du port de réception. Si l adresse de destination est la même que celle de réception, la trame est filtrée.

24 Les commutateurs et le Snooping Les requêtes d hôtes IGMP demandent au routeur de commencer la diffusion de Multicast sur le LAN, puisqu'un ou plusieurs hôtes sur le LAN sont des membres d un groupe. Si des groupes d utilisateurs ne sont pas définis sur le LAN au niveau du commutateur, par convention tous les hôtes du réseau seront innondés de requêtes Multicast. Cela aura comme conséquence un ralentissement considérable du réseau local pouvant aller jusqu à la saturation de la bande passante du commutateur. Il existe cependant quelques techniques pour pallier à ce problème dont l IGMP Snooping.

25 Commutateur sans contrôle du multicast Problème: inondation des trames multicast Certains commutateurs traitent le trafic «multicast» comme inconnu ou comme «broadcast» et envoie la trame sur tous les ports. Des stations non intéressées reçoivent les flux multicast

26 Les commutateurs et le flux Multicast Video Server Switch Le flux Multicast est comme le flux broadcast, il innonde tous les ports

27 L IGMP Snooping Solution: «IGMP Snooping» Seules les stations interessées reçoivent le flux multicast Ce protocole a été implanté par différents constructeurs de matériels réseau informatique. Il est souvent intégré parmis les fonctionnalités des commutateurs de niveau 2 et 3. L IGMPv3 commence d ailleurs à devenir le protocole le plus communément utilisé.

28 Sans l IGMP snooping I want A Switch 1. L hôte A envoie une requête. 2. Le commutateur la transmet sur tous les ports. 3. Le Router renvoie les données(floods). 4. l hôte B désire rejoindre le groupe mais y est intégré d office. I want B

29 L IGMP Snooping Comment cela est-il géré au niveau de la couche MAC? L IGMP rajoute une table intégrant chaque adresse de destination associé aux ports du commutateur membres de groupe multicast. Lorsqu un hôte quitte le groupe IGMP son entrée est supprimée. Permet de limiter la diffusion multicast sur les commutateurs de niveau2. Les paquets IGMP sont interceptés par le processeur du commutateur ou par un ASIC spécifique.

30 Avec l IGMP snooping I want A Switch I want 1. L hôte A envoie une requête. 2. Le commutateur la transmet au routeur. 3. Le Router envoie le traffic.

31 Pourquoi utiliser le Multicast Lorsque l on a besoin d envoyer les mêmes données à de multiples utilisateurs. Meilleure utilisation de la bande passante. Utilise moins les ressources d un routeur. Applications associées: Video/Audio broadcast. Video conférence. Distribution en temps réel. Jeux Inter actifs.

32 Scénario A Guyancourt le

33 Scénario simple Utilisation du logiciel VLC. Le poste #1 est utilisé pour diffuser le flux Multicast sur le switch via le port #1. Le PC#2 est neutre et un sniffer permet d analyser Le flux reçu par ce dernier. PC # Adresse d émission PC # Station neutre Avec Sniffer activé Le PC#3 reçoit le flux PC #3 via le logiciel VLC Station cliente

34 Scénario simple Paramétrage de VLC serveur de diffusion

35 Scénario simple Paramétrage de VLC serveur de diffusion

36 Scénario simple Paramétrage de VLC de diffusion Coté serveur VLC Coté client VLC

37 Scénario simple Observations: Comment se comporte le commutateur? Lancez une capture de trames via «Wireshark» et que constatez vous?

38 Scénario simple Activer le protocole IGMP sur un smart switch

39 Scénario simple Configurer le protocole IGMP en sélectionnant le port ou sera connecté le serveur de multidiffusion sur un smart switch.

40 Scénario simple Configurer le filtrage des requêtes multicast en précisant le VLAN et le type de filtrage désiré. Choisir de préférence «Filter Unregistered Groups». Cette fonction permet la diffusion des requêtes multicast seulement vers les machines membres du groupe et empêchera les autres ports d être inondé par le trafic.

41 Scénario simple Observations: Comment se comporte le commutateur? Lancez une capture de trames via «Wireshark» et que constatez vous?

42 Scénario simple Exemple de configuration: Paramétrage de «l igmp-snooping» sur un Commutateur DGS TC. Aperçu via l interface Web

43 Aperçu via l interface Web

44 Aperçu via l interface Web

45 Aperçu via l interface Web 1 2

46 Aperçu via l interface Web

47 Commandes Telnet ou Hyperterminal Il suffit de saisir les lignes de commandes suivantes: DGS TC:admin#enable igmp_snooping DGS TC:admin#config igmp_snooping querier all state enable DGS TC:admin#config igmp_snooping all state enable DGS TC:admin#config multicast vlan_filtering_mode all filter_unregistered_groups DGS TC:admin#save

48 MERCI

Le Multicast. les commutateurs. Yves REMY Support Technique D-Link France

Le Multicast. les commutateurs. Yves REMY Support Technique D-Link France Le Multicast et les commutateurs Yves REMY Support Technique D-Link France Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés

Plus en détail

Quelques mots sur la technologie multicast

Quelques mots sur la technologie multicast Quelques mots sur la technologie multicast Nicolas MENECEUR Nicolas.Meneceur@rap.prd.fr L enregistrement vidéo de cette présentation est disponible sur http://www.rap.prd.fr/smil/technologie_multicast/presentation.smi

Plus en détail

Multicast & IGMP Snooping

Multicast & IGMP Snooping Multicast & IGMP Snooping par Pierre SALAVERA Service Technique ACTN «Dans l article de cette semaine, je vais vous parler d un principe «à la mode» comme on dit : le Multicast (multidiffusion). Cette

Plus en détail

Internet Group Management Protocol (IGMP) Multicast Listener Discovery ( MLD ) RFC 2710 (MLD version 1) RFC 3810 (MLD version 2)

Internet Group Management Protocol (IGMP) Multicast Listener Discovery ( MLD ) RFC 2710 (MLD version 1) RFC 3810 (MLD version 2) Internet Group Management Protocol (IGMP) Multicast Listener Discovery ( MLD ) RFC 2710 (MLD version 1) RFC 3810 (MLD version 2) multicast applications Site NREN MLD / IGMP IGMP v2 : generality Interaction

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/9 http://robert.cireddu.free.fr/sin LA SEGMENTATION VIRTUELLE DES DOMAINES DE DIFFUSION : LES VLANs

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

Rejette toutes les trames de données venant du segment attaché Commute toutes les trames de données venant d'un autre port de transfert

Rejette toutes les trames de données venant du segment attaché Commute toutes les trames de données venant d'un autre port de transfert IPv6 I Préliminaire Désactiver le service IFPLUGD sur les machines : /etc/init.d/ifplugd stop II Étude de l attribution de l adresse de lien local 1. Mise en place du matériel Désactiver les interfaces

Plus en détail

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP Sami Taktak sami.taktak@cnam.fr Centre d Étude et De Recherche en Informatique et Communications Conservatoire National des Arts et Métiers Rôle de la Couche

Plus en détail

Pile de protocoles TCP / IP

Pile de protocoles TCP / IP Pile de protocoles TCP / IP Fiche de cours La pile de protocoles TCP/IP est le standard de fait le plus utilisé au monde comme ensemble protocolaire de transmission dans les réseaux informatiques. La raison

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI Travaux Pratiques Octobre 2015 CESI 1. Adressage dans Internet 1.1 Identification d une machine Une machine (appelée aussi hôte ou host) est identifiée dans l Internet par son adresse. L adresse Internet

Plus en détail

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 1 Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 2 Le multicast, Pourquoi? Multicast vs Unicast 3 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast vs Broadcast 4 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast 5 Réseau 1 Serveur

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION BLOG : WWW.REUSSIRSONCCNA.FR CONTACT : REUSSIRSONCCNA@GMAIL.COM CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGEZ LE TEST BLANC QUESTION 1 C est le protocole TCP Transport Control Protocol qui

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

1. LE CONCEPT DES RESEAUX PRIVES VIRTUELS (VLAN) :... 2

1. LE CONCEPT DES RESEAUX PRIVES VIRTUELS (VLAN) :... 2 Les réseaux locaux virtuels (Vlan) 1. LE CONCEPT DES RESEAUX PRIVES VIRTUELS (VLAN) :... 2 1.1 PRESENTATION :... 2 1.2 VLAN ET MODELE OSI :... 2 2. LES RESEAUX LOCAUX VIRTUELS DE NIVEAU 1 ET 2 :... 3 2.1

Plus en détail

Trames Ethernet et IEEE 802.3:

Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trames Ethernet et IEEE 802.3: PLAN I. Introduction II.Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trame ETHERNET : III. 1. Description des différentes couches de TCP/IP 2. Couche INTERNET la norme IEEE 802.3 est légèrement

Plus en détail

switchport access vlan 20

switchport access vlan 20 Chapitre 3 examen Quelles affirmations décrivent les avantages des VLAN? (Choisissez deux réponses.) Les VLAN améliorent les performances du réseau en régulant le contrôle du flux et la taille de la fenêtre.

Plus en détail

Cours n 15. Frame Relay

Cours n 15. Frame Relay Cours n 15 Frame Relay 1 Frame Relay Technologie à commutation de paquets Remplace les réseaux point-à-point trop coûteux Se base sur l encapsulation HDLC Multiplexage (partage de la BP du nuage) Inconvénients

Plus en détail

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission Adressage IP C. Pain-Barre IUT INFO Année 8-9 Introduction Les adresses IP font partie intégrante de IP. Elles ont pour but de se substituer aux adresses physiques (MAC) des réseaux, qui sont différentes

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant CRÉATION ET SIMULATION D UN RÉSEAU INFORMATIQUE

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant CRÉATION ET SIMULATION D UN RÉSEAU INFORMATIQUE 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/15 INFORMATIQUE Objectifs de l activité pratique : Choisir le matériel pour construire un réseau

Plus en détail

Travaux pratiques - Utilisation de Wireshark pour voir le trafic réseau

Travaux pratiques - Utilisation de Wireshark pour voir le trafic réseau Travaux pratiques - Utilisation de Wireshark pour voir le trafic réseau Topologie Objectifs 1ère partie : Télécharger et installer Wireshark (facultatif) 2e partie : Capturer et analyser les données ICMP

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Topologie Objectifs 1re partie : Enregistrer les informations de configuration IP d un ordinateur 2e partie : Utiliser Wireshark

Plus en détail

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2)

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Contenu 1. Introduction au service DHCP... 2 2. Fonctionnement du protocole DHCP... 2 3. Les baux d adresse... 3 4. Etendues DHCP...

Plus en détail

Multicast. Auteur : Adlen KSENTINI

Multicast. Auteur : Adlen KSENTINI Pro IR Multicast Auteur : Adlen KSENTINI TD1 - RAV 1. But du TD Le but de ce TD est de vous familiariser avec le fonctionnement du Multicast aussi bien dans la gestion des groupes locaux que dans la gestion

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

L adressage IP & MAC

L adressage IP & MAC L adressage IP & MAC 1. Adresse MAC 1.1. Définition Dans un réseau informatique, l adresse MAC (Media Access Control) est l identifiant physique d une carte réseau d un périphérique. Stockée par le constructeur

Plus en détail

Commandes utiles à connaître

Commandes utiles à connaître La commande ping Commandes utiles à connaître La commande ping sert à tester les fonctions de transmission et de réception de la carte réseau, la configuration TCP/IP et la connectivité réseau. Les différentes

Plus en détail

Adressage de réseaux

Adressage de réseaux Page 1 sur 28 Adressage de réseaux 5.1 Adresses IP et masques de sous-réseau 5.1.1 Rôle de l adresse IP Un hôte a besoin d une adresse IP pour participer aux activités sur Internet. L adresse IP est une

Plus en détail

TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER

TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER Objectif du TP : Choix du matériel pour faire un réseau Comprendre l adressage IP Paramétrer des hôtes sur un même réseau pour qu ils communiquent entre eux

Plus en détail

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN Cours n 9 Trunking - VTP Inter-VLAN 1 Sommaire Agrégation (Trunking) VTP Inter-VLAN routing 2 Définition L'apparition de l'agrégation (trunking) remonte aux origines des technologies radio et de téléphonie.

Plus en détail

INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs

INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs Philippe Fournier-Viger Département d informatique, U.de M. Bureau D216, philippe.fournier-viger@umoncton.ca Automne 2014 1 Introduction Au dernier cours

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

Services d infrastructure réseaux

Services d infrastructure réseaux Services d infrastructure réseaux Cours de Réseaux Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012-2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Services d infrastructure réseaux 1 / 30 Plan 1 Adressage

Plus en détail

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet.

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet. 1. Introduction La connexion entre ordinateurs nécessite une carte réseau implantée dans chaque ordinateur (PC ou autre) et éléments de réseau (commutateur, routeurs,...). Ces cartes sont aussi appelées

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

Corrigé CCNA 2 Chap1

Corrigé CCNA 2 Chap1 Corrigé CCNA 2 Chap1 Question 1 Parmi les affirmations suivantes concernant l'utilisation du Fast Ethernet bidirectionnel simultané, lesquelles sont vraies? (Choisissez trois réponses.) Le Fast Ethernet

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

1 Commandes DOS de test du réseau.

1 Commandes DOS de test du réseau. VSE_COM Vidéo surveillance sur réseau ETHERNET : Commandes réseaux Système : Système de vidéo surveillance Durée : 3 heures Travail individuel Savoirs associés : Réseaux locaux industriels On utilise le

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013 Les bases de la commutation A Guyancourt le 14/03/2013 AGENDA Le modèle OSI (Open Systems Interconnection). Hub vs Switch. Le fonctionnement des commutateurs. Les Standards de câblage et les normes Ethernet

Plus en détail

Exercices Réseaux : 1 partie

Exercices Réseaux : 1 partie Table des matières I. Exercices de base...3 1. Calcul de débit (D)...3 2. Calcul de temps de transmission (t)...3 3. Calcul de la taille des données (Q)...3 II. Protocole Ethernet Ethernet 802.3...4 1.

Plus en détail

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN)

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN) VLAN Virtual LAN. I) Introduction. Ce document présente ce qu est un VLAN, les différents types de VLAN ainsi que les différentes utilisations possibles. II) Le VLAN. Un VLAN est un réseau logique et non

Plus en détail

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet?

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet? TD2 : CORRECTION I. connaître son environnement réseau a. Quelle est l adresse IPv4 de votre PC? l adresse IPv6? ipconfig : Adresse IPv4..............: 192.168.1.13 Masque de sous-réseau.... : 255.255.255.0

Plus en détail

VI - La couche réseau : adresse IP. LPSIL ADMIN 2014 M.A. Peraldi-Frati - IUT Nice Côte d Azur

VI - La couche réseau : adresse IP. LPSIL ADMIN 2014 M.A. Peraldi-Frati - IUT Nice Côte d Azur VI - La couche réseau : adresse IP LPSIL ADMIN 2014 M.A. Peraldi-Frati - IUT Nice Côte d Azur 86 La couche réseau Achemine les données entre l émetteur et le destinataire au travers de différents réseaux

Plus en détail

5.1.3 Protocole IPv4 : sans connexion. 10.2.2 Établissement des connexions de réseau local

5.1.3 Protocole IPv4 : sans connexion. 10.2.2 Établissement des connexions de réseau local EXAMEN FINAL CISCO 4 MODULE 1 5.1.3 Protocole IPv4 : sans connexion En implémentant des protocoles non orientés connexion au niveau des couches inférieures du modèle OSI, quels sont les éléments généralement

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Les LANs virtuels (VLANs)

Les LANs virtuels (VLANs) C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 1 Les LANs virtuels (VLANs) Génaël VALET Version 1.21 Jan 2011 C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 2 Sommaire Dans ce chapitre, nous aborderons : Qu est-ce

Plus en détail

PROJET TRIBOX-2012-A

PROJET TRIBOX-2012-A PROJET TRIBOX-2012-A Auteur : Groupe Tutoriel d'installation et de configuration de Trixbox Membres du projet: GUITTON Jordan MORELLE Romain SECK Mbaye Gueye Responsable de la formation: MOTAMED Cina Client:

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

TP routage statique Réalisation du TP routage statique. Damien Varea, Imad Benchikh, David Tran LYCEE CHARLES PEGUY

TP routage statique Réalisation du TP routage statique. Damien Varea, Imad Benchikh, David Tran LYCEE CHARLES PEGUY TP routage statique Réalisation du TP routage statique Damien Varea, Imad Benchikh, David Tran LYCEE CHARLES PEGUY Table des matières I Schéma Réseau... 2 II Configuration IP... 3 III Paramétrage... 4

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

TP Installation d un simple réseau, L3 Liens physiques, configuration des adresses IP, routage

TP Installation d un simple réseau, L3 Liens physiques, configuration des adresses IP, routage TP Installation d un simple réseau, L3 Liens physiques, configuration des adresses IP, routage Auteur: Congduc Pham, Université de Pau et des Pays de l Adour 1 Introduction Ce TP s attache aux aspects

Plus en détail

1 DHCP sur Windows 2008 Server... 2 1.1 Introduction... 2. 1.2 Installation du composant DHCP... 3. 1.3 Autorisation d'un serveur DHCP...

1 DHCP sur Windows 2008 Server... 2 1.1 Introduction... 2. 1.2 Installation du composant DHCP... 3. 1.3 Autorisation d'un serveur DHCP... Table des matières 1 DHCP sur Windows 2008 Server... 2 1.1 Introduction... 2 1.2 Installation du composant DHCP... 3 1.3 Autorisation d'un serveur DHCP... 11 1.4 Visualiser les serveurs autorisés... 12

Plus en détail

Travaux pratiques : Ethernet sur le LAN

Travaux pratiques : Ethernet sur le LAN Travaux pratiques : Ethernet sur le LAN Lab 1.2.3&4 1: Configuration du switch Cisco 2960 Exemple de configuration de la vitesse d un port sur l interface fa0/1: interface FastEthernet0/1 ip address 10.53.1.200

Plus en détail

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.)

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Cette conception n évoluera pas facilement. Le nombre maximal de VLAN pouvant

Plus en détail

Le service IPv4 multicast pour les sites RAP

Le service IPv4 multicast pour les sites RAP Le service IPv4 multicast pour les sites RAP Description : Ce document présente le service IPv4 multicast pour les sites sur RAP Version actuelle : 1.2 Date : 08/02/05 Auteurs : NM Version Dates Remarques

Plus en détail

Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux

Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux 1 Concevoir un réseau Faire évoluer l existant Réfléchir à toutes les couches Utiliser les services des opérateurs (sous-traitance) Assemblage de

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES RÉSEAUX INFORMATIQUES Page:1/13 Objectifs de l activité pratique : Réseau Ethernet : - câblage point à point, test d écho ; commandes «mii-tool» et «linkloop» Commutation Ethernet : - câblage d un commutateur

Plus en détail

Travaux pratiques - Utiliser l interface en ligne de commande d IOS avec les tables d adresses MAC du commutateur

Travaux pratiques - Utiliser l interface en ligne de commande d IOS avec les tables d adresses MAC du commutateur Travaux pratiques - Utiliser l interface en ligne de commande d IOS avec les tables d adresses MAC du commutateur Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr DIFF AVANCÉE Samy samy@via.ecp.fr I. RETOUR SUR QUELQUES PROTOCOLES COUCHE FONCTIONS Protocoles 7 Application 6 Présentation 5 Session 4 Transport 3 Réseau 2 Liaison 1 Physique Interface entre l utilisateur

Plus en détail

Advisor Advanced IP. Titan 2.0 TCP/IP. Connecteur IP intégré TCP/IP. Logiciel d automation Récepteur OHNetReceiver. Internet

Advisor Advanced IP. Titan 2.0 TCP/IP. Connecteur IP intégré TCP/IP. Logiciel d automation Récepteur OHNetReceiver. Internet TCP/IP Titan 2.0 Connecteur IP intégré Internet TCP/IP Logiciel d automation Récepteur OHNetReceiver 1 / 26 Sommaire Points clés Raccordement Configuration IP Télésurveillance Télémaintenance Diagnostique

Plus en détail

Description du Programme d Application THL210. Routeur IP/KNX TH210. THL210.x IP/KNX Router. Descriptif des fonctions. Désignation produit

Description du Programme d Application THL210. Routeur IP/KNX TH210. THL210.x IP/KNX Router. Descriptif des fonctions. Désignation produit Description du Programme d Application THL210 IP/KNX Router Référence produit Désignation produit /KNX Descriptif des fonctions Le routeur IP/KNX est un produit modulaire. Il permet de relier des lignes

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 6 01 Regardez le schéma d adressage IP illustré. Quel préfixe réseau y est adapté? /24 /16 /20 /27 /25 /28 02 Parmi

Plus en détail

Les Réseaux. Par THOREZ Nicolas

Les Réseaux. Par THOREZ Nicolas Les Réseaux Par THOREZ Nicolas V - Description des protocoles de la couche Internet @ et MSR L'adresse est l'adresse d'un poste sur un réseau. Elle est noté pas une suite de 4 nombres décimaux compris

Plus en détail

Rapport de laboratoires INFO-H-507: Réseaux d ordinateurs II

Rapport de laboratoires INFO-H-507: Réseaux d ordinateurs II Rapport de laboratoires INFO-H-507: Réseaux d ordinateurs II Thierry MBARGA Tuan-Tu TRAN 2008-2009 1 Laboratoire 1: pré-requis 1.1 Modules de mémoire des routeurs Cisco 25XX Les différents modules de mémoire

Plus en détail

Fiche de Réseau de données

Fiche de Réseau de données Fiche de Réseau de données V.R May 25, 2015 Contents I Le modèle OSI 2 1 Concepts de base 2 2 Modèle OSI 4 II Réseau de données 5 1 Erreurs et correction d erreurs 5 2 Contrôle de flux 6 3 Contrôle de

Plus en détail

La répartition de charge (Cluster NLB)

La répartition de charge (Cluster NLB) La répartition de charge (Cluster NLB) La répartition de charge devient indispensable quand un seul serveur ne suffit plus pour tenir la charge ou maintenir un temps de réponse acceptable. Si le besoin

Plus en détail

Serveurs DHCP et DNS

Serveurs DHCP et DNS T.P. n 2 Windows Server 2008 R2 Etudiant Serveurs DHCP et DNS Passerelle et routage Groupe Introduction Vous aller au cours de ce TP configurer un domaine (réseau local) «agence-i.c309.local» sous le simulateur

Plus en détail

Travaux pratiques 8.3.2 Capture d un réseau à l aide de Wireshark

Travaux pratiques 8.3.2 Capture d un réseau à l aide de Wireshark Travaux pratiques 8.3.2 Capture d un réseau à l aide de Wireshark Objectifs Réaliser la capture du trafic d un réseau à l aide de Wireshark pour se familiariser avec l interface et l environnement Wireshark

Plus en détail

Ed 03/95 PAQ 1530 NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE. OBJET : CONFIGURATION DU VLAN (802.1q) SUR LES ÉQUIPEMENTS IP DE L'OmniPCX 4400

Ed 03/95 PAQ 1530 NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE. OBJET : CONFIGURATION DU VLAN (802.1q) SUR LES ÉQUIPEMENTS IP DE L'OmniPCX 4400 Ed 03/95 PAQ 1530 COMMUNICATION TECHNIQUE N TC0295 Date : 15-03-2002 Nb de pages : 33 URGENTE (FLASH PRODUIT) NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE OBJET : CONFIGURATION DU VLAN (802.1q) SUR

Plus en détail

Eude d un réseau local de communication.

Eude d un réseau local de communication. Eude d un réseau local de communication. TP6 : SIMULATION D UN VLAN NIVEAU 2 NOM : Prénom : Date : Objectifs et compétences : CO4.2. Identifier et caractériser l agencement matériel et logiciel d un réseau

Plus en détail

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013 DHCP et NAT Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 22-23 Cours n 9 Présentation des protocoles BOOTP et DHCP Présentation du NAT Version

Plus en détail

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 TP ADMINISTRATION RESEAUX SANS FIL

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 TP ADMINISTRATION RESEAUX SANS FIL TP ADMINISTRATION RESEAUX SANS FIL Manipulation N 1 : Installation d un Réseau Ad-hoc ( indépendant, ou point à point). Matériel nécessaire : Trois postes PC fixes. Trois cartes (format PCI).client 11b

Plus en détail

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014 École Supérieure d Économie Électronique Chap 9: Composants et systèmes de sécurité 1 Rhouma Rhouma 21 Juillet 2014 2 tagging et port trunk Création des via les commandes sur switch cisco 1 / 48 2 / 48

Plus en détail

INSTALLATION D UN SERVEUR DHCP SOUS WINDOWS SERVER 2003

INSTALLATION D UN SERVEUR DHCP SOUS WINDOWS SERVER 2003 ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : INSTALLATION D UN SERVEUR DHCP SOUS WINDOWS SERVER 2003 CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels

Plus en détail

Fonctionnement du protocole DHCP. Protocole DHCP (S4/C7)

Fonctionnement du protocole DHCP. Protocole DHCP (S4/C7) Protocole DHCP (S4/C7) Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) Le service DHCP permet à un hôte d obtenir automatiquement une adresse IP lorsqu il se connecte au réseau. Le serveur DHCP

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Administration réseau Routage et passerelle

Administration réseau Routage et passerelle Administration réseau Routage et passerelle A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Routage et passerelle 1 Plan 1. Introduction 2. Routage dans IP Principes de base Manipulation des tables de routage 3.

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate Version 4

Cisco Certified Network Associate Version 4 Cisco Certified Network Associate Version 4 Protocoles et concepts de routage Chapitre 2 Le résultat de la commande Router# show interfaces serial 0/1 est le suivant : Serial0/1 is up, line protocol is

Plus en détail

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Objectifs Organiser les objectifs CCENT en fonction de la ou des couches auxquelles ils s adressent Contexte / Préparation

Plus en détail

Laboratoire de téléinformatique, TIN Niveau 2 : Les LANs virtuels (VLANs)

Laboratoire de téléinformatique, TIN Niveau 2 : Les LANs virtuels (VLANs) Laboratoire de téléinformatique, TIN Niveau 2 : Les LANs virtuels (VLANs) 1. Description La création de réseaux virtuels (Virtual LANs : VLANs) permet de «séparer» des groupes de stations liées physiquement

Plus en détail

Epreuve E6 Parcours de professionnalisation. BTS SIO option SISR. Apprenti : Période : Deuxième année d alternance du 01/09/2012 au 31/08/2014

Epreuve E6 Parcours de professionnalisation. BTS SIO option SISR. Apprenti : Période : Deuxième année d alternance du 01/09/2012 au 31/08/2014 Epreuve E6 Parcours de professionnalisation BTS SIO option SISR Apprenti : Période : Deuxième année d alternance du 01/09/2012 au 31/08/2014 Situation : Portefeuille de compétences Besoin : Restructuration

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP Topologie Première partie (FTP) La première partie mettra l accent sur une capture TCP d une session FTP. Cette topologie

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Désignation du périphérique Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut PC 1 192.168.1.3 255.255.255.0

Plus en détail

Activité Pratique n 1 Etude de Dossier Technique Enseignement Technologique Commun

Activité Pratique n 1 Etude de Dossier Technique Enseignement Technologique Commun Support Approche DD/C&I Connaissances abordées Topologie des Réseaux 3.2.4 Transmission de l information, réseaux et internet Organisations matérielle et logicielle d un dispositif communicant : constituants

Plus en détail

CCNP 1 - TPs Building Scalable Cisco Internetworks

CCNP 1 - TPs Building Scalable Cisco Internetworks CCNP 1 - TPs Building Scalable Cisco Internetworks Auteurs : GUILLEMOT Erwan & ROBIN Eric Version 1.0 04 Décembre 2003 SUPINFO - Ecole Supérieure d Informatique de Paris 23. rue de Château Landon 75010

Plus en détail

http://www.world-prog.com

http://www.world-prog.com Quelle couche OSI gère les segments de données? La couche application La couche présentation La couche session La couche transport 4.1.3 Prise en charge de communications fiables 2 Reportez-vous à l illustration.

Plus en détail

Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public.

Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public. TP 8.1 ÉTUDE D UN FIREWALL OBJECTIFS Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public. PRÉ-REQUIS Système d exploitation

Plus en détail

Mise en place d un cluster NLB (v1.12)

Mise en place d un cluster NLB (v1.12) Mise en place d un cluster NLB (v1.12) Tutorial conçu et rédigé par Michel de CREVOISIER Avril 2013 SOURCES Présentation du NLB : http://technet.microsoft.com/en-us/library/bb742455.aspx Installation :

Plus en détail