Thème : Batteur - Mélangeur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème : Batteur - Mélangeur"

Transcription

1 Département Génie Industriel et Maintenance Thème : Batteur - Mélangeur Le sujet comporte : Dossier technique : Mise en situation, documents techniques, extraits de normes ou de catalogues,... Dossier de travail : Sujet Dossier réponse : Documents à compléter et à rendre obligatoirement. Temps conseillé pour chaque partie Lecture du sujet h Partie 1 : Etude des solutions mises en oeuvre pour assurer la sécurité h Partie 2 : Analyse technique du mécanisme de réduction de vitesse h Partie 3 : Modification du mécanisme. (a faire chez soi) h Les trois parties sont indépendantes. Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

2 Département Génie Industriel et Maintenance DOSSIER DE TRAVAIL Contenu du dossier sur 4 pages Description du système Evolution du produit Utilisation Sécurité Première partie : Etude des solutions technologiques mises en oeuvre pour assurer la sécurité de l utilisateur Deuxième partie : Analyse technique du mécanisme de réduction de vitesse Troisième partie : Modification du mécanisme Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

3 DESCRIPTION DU SYSTEME Suivre sur le document DT01 du dossier technique. Département Génie Industriel et Maintenance Le batteur mélangeur BE10 (DT01 - figure 1) est un appareil professionnel pour la boulangerie, la pâtisserie ou la cuisine, conçu pour pétrir toutes sortes de pâtes, émulsionner les sauces, foisonner les blancs d oeufs et mélanger ou malaxer différentes préparations. Il comprend essentiellement : Un bâti en tôle peinte reposant sur un piétement équipé de quatre patins réglables, qui renferme : le moteur, le variateur de vitesse électronique, le tableau de commande. Voir sur les documents DT02 et DT03 l éclaté de la structure et la nomenclature des éléments, et documents DT06, le schéma électrique. Une tête protégée par un capot, renfermant : le mécanisme de réduction de vitesse, le planétaire avec l arbre porte-outils, l écran de sécurité cuve, le levier de remontée du berceau porte cuve, côté droit (système «monte baisse». Voir sur les documents DT04 et DT05, l éclaté du mécanisme et la nomenclature des éléments. Une cuve en inox amovible (DT01 - figure 3). Un jeu de trois outils fournis en équipement standard (DT01 - figure 4) un crochet spiral pour pétrir, une palette pour travaux demi-durs, un fouet pour toutes les émulsions. EVOLUTION DU PRODUIT Le constructeur envisage de modifier le modèle BE10 en vue de le rendre capable d accepter des accessoires optionnels, disponibles pour l instant sur des appareils plus puissants (voir document DT07). UTILISATION Outre les opérations de chargement - déchargement de la cuve et de mise en place des outils, l utilisateur doit pouvoir piloter le système. Il dispose à cet effet d un tableau de commande (DT01 - figure 5) présentant : 1. - un bouton rotatif permettant de régler la vitesse de rotation du moteur, 2. - une manette permettant de gérer la durée de fonctionnement (minuterie), 3. - un poussoir «marche», 4. - un poussoir de type coup de poing «arrêt». 5. SECURITE La sécurité des utilisateurs exige la prise en compte, lors de la conception du produit, d un certain nombre de prescriptions. Ces dernières font l objet d une Fiche Technique de Sûreté (fiche n 21) éditée par l Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS). Voir extrait de cette fiche sur le document DT08. Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

4 Département Génie Industriel et Maintenance Le batteur ne peut-être mis en marche que si tous les éléments nécessaires au travail (cuve en position haute, écran de sécurité abaissé) sont bien en place, ce qui interdit l accès de la main ou des doigts de l utilisateur aux outils. L action sur le bouton d arrêt de type «coup de poing», l ouverture de l écran de sécurité cuve, la descente de la cuve entraînent l arrêt immédiat du moteur. PREMIERE PARTIE : Etude des solutions technologiques mises en œuvre pour assurer la sécurité de l utilisateur. L objectif de cette partie de l étude est de valider les choix effectués par le concepteur du produit, du point de vue des normes de sécurité. Les réponses aux questions -1-, 1-6 et 1-7 se feront sur le Document Réponse DR01 et pour les autres questions sur copie. A - Etude du comportement logique du système Le schéma est donné dans le Dossier Technique (Document DT06). 1-1 Compléter le tableau de la feuille réponse DR01, conformément aux situations décrites. Il s agit de faire apparaître l état de certains composants significatifs du système, à divers moments de son évolution, au cours de son utilisation normale. L état initial est défini par : l écran de protection cuve est fermé, la cuve est en position haute, la bobine KM n est pas alimentée. 1-2 Indiquer quelle est l évolution de l état du système à l apparition d une coupure de courant de réseau alors que l appareil est en marche? Quelles doivent être les conditions de remise en route? 1-3 Décrire les conséquences d une action sur le bouton «marche» alors que la cuve est baissée ou l écran de sécurité relevé, avec le sélecteur de la minuterie sur «CONTINU». 1-4 Bilan de l analyse Comparer le comportement du système avec les contraintes de la fiche de sécurité INRS 21 (document DT08). Expliquer éventuellement les choix du constructeur qui pourraient être en contradiction avec cette dernière. B - Arrêt de l outil La norme impose un «arrêt immédiat» de la rotation de l outil dès qu une des conditions de cet arrêt est remplie (appuie sur le coup de poing «arrêt», ouverture de l écran de protection, etc...). L objectif de cette partie de l étude est de montrer la nécessité d un système de freinage et de définir les caractéristiques énergétiques de celui-ci. 1-5 On suppose que le moteur tourne à sa vitesse maximale. Le moment d inertie équivalent des parties tournantes du système, ramené à l arbre du moteur électrique est : Ie=0,02 Kg.m² Le couple de frottement, ramené à l arbre moteur, est estimé à : Cfr=0,3 mn. Calculer le temps d arrêt du dispositif en l absence de tout système de freinage. Déterminer le nombre de tours effectués par le porte-planétaire 132 (voir Document DT01) au cours de cette durée. On rappelle les formules suivantes : 1 2 θ f = ω tf + ωi tf + θi 2 ω = ω t + ω f f i ω = cste Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

5 Département Génie Industriel et Maintenance C - Vérification de la sécurité du système «monte baisse» On souhaite que le contact du capteur «mb» s ouvre bien lors de la descente de la cuve avant que l utilisateur ne puisse introduire sa main entre cette dernière et l écran de protection. Autrement dit, on souhaite établir une relation entre l écart «e» existant entre le bord supérieur de la cuve et le bord inférieur de l écran de protection cuve, et l état du capteur de position «mb». La feuille réponse DR01 propose un schéma cinématique à l échelle 1:1 (sauf pour les colonnes 29) du système mécanique permettant de manœuvrer le berceau porte-cuve, et commander, par l intermédiaire d une came le capteur «mb». (voir par ailleurs l éclaté de la structure, document DT02). 1-6 Tracer la courbe représentative de l écart «e» en fonction de la position du levier I, caractérisée par la valeur du paramètre de position (θ OI ) du levier de manœuvre par rapport au bâti (réponse sur document réponse DR01). 1-7 Tracer la courbe représentative de l état logique du capteur «mb» en fonction de la valeur du paramètre de position (θ OI ) du levier de manoeuvre par rapport au bâti. 1-8 En déduire la valeur de l écart «e» au moment ou l état du capteur change. Quelles conclusions peut-on en tirer du point de vue de la sécurité de l opérateur et de la fiabilité du dispositif? DEUXIEME PARTIE : Analyse technique du mécanisme de réduction de vitesse L analyse technique suivante a pour objet de vérifier que le mécanisme a des caractéristiques conformes au cahier des charges. D - Etude cinématique Le dessin proposé DT09 représente le réducteur qui équipe le batteur-mélangeur. Un calcul préalable a permis de déterminer la fréquence de rotation maximum du porte-planétaire 132 par rapport au bâti : ω porte planétaire/bâti = 150tr/min. Le réducteur se compose de 2 éléments principaux : Une transmission par poulie-courroie (arbre moteur - arbre solaire 107) Un réducteur épicycloïdal (arbre solaire arbre planétaire 135) 2-1 Produire le schéma cinématique du mécanisme de réduction complet, entre l arbre moteur et l arbre Calculer le rapport de réduction i = ω moteur / ω arbre solaire Calculer le rapport de réduction du train épicycloïdal : j = ω arbre solaire 107 / ω porte planétaire En déduire le rapport de réduction total : k = ω moteur / ω porte planétaire 132. Comparer le résultat obtenu avec le rapport annoncé par le constructeur (caractéristiques techniques du produit). E - Etude du réducteur épicycloïdal 2-5 Les bagues extérieures des roulements du porte planétaire sont montées collées. La Société LOCTITE, fournisseur de la colle Scelroulement 603, préconise un espace de 0,02 à 0,04 mm entre les éléments à assembler. Proposer pour chaque logement de roulements dans le porte planétaire, une cotation de l alésage (diamètre et tolérances). Voir document DT10 et répondre sur le document réponse DR Donner les avantages et les inconvénients de l utilisation de la colle dans un montage de roulements. Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

6 Département Génie Industriel et Maintenance TROISIEME PARTIE : Modification du mécanisme On désire ajouter au réducteur une prise d accessoires (hachoir, moulin,...) La prise de mouvement se par un système roue et vis sans fin à partir de l arbre solaire 107 et entre les roulements 112 et 114. (voir document DT11). Le hachoir (ou tout autre outil de même principe) devra être mis en place rapidement. Le guidage en rotation de l arbre de la prise d accessoires est réalisé par des roulements. (voir document DT11). F - Calculs complémentaires de prédétermination 3-1 Calculer la fréquence de rotation du hachoir à régime rapide. 3-2 Faire le schéma cinématique relatif à l arbre 107 et aux roulements 112 et Vérification des roulements 112 et114 de l arbre solaire. On donne les charges supportées par les roulements (avec prise d accessoires en fonctionnement) Roulements Charge axiale en dan Charge radiale en dan Le constructeur désire une durée de vie des roulements supérieure à heures. (voir document DT12). Calculer la durée de vie de chacun de ces roulements dans ces conditions. Conclure. G - Conception de la prise d accessoires ( A faire chez vous individuellement et à rendre dans 15 jours) Sur le document réponse DR03 : Etudier : la modification de l arbre solaire 107, la transmission du mouvement de l arbre solaire vers l arbre de la prise mécanique du mouvement, le guidage de l arbre de la prise dans le corps principal, le mode de protection et de lubrification des roulements, la fixation rapide du hachoir à la prise mécanique, la liaison en rotation de l arbre du hachoir à l arbre de la prise (embout fendu). Veiller à l homogénéité des solutions par rapport à l ensemble de la machine. Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

7 Département Génie Industriel et Maintenance DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier sur 12 pages DT 01 : Présentation DT 02 : Eclaté de la structure du batteur-mélangeur DT 03 : Nomenclature de la structure DT 04 : Eclaté du réducteur DT 05 : Nomenclature du réducteur DT 06 : Schéma électrique DT 07 : Accessoires optionnels DT 08 : Consignes de sécurité DT 09 : Plan du réducteur (format A3) DT 10 : Jeux et ajustements arbre / roulement / alésage DT11 DT12 : Tableau de roulements : Vérification de la durée de vie des roulements Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20 Département Génie Industriel et Maintenance DOSSIER REPONSE Contenu du dossier sur 3 pages DR 01 DR 02 DR 03 : Etude de la sécurité Format A3 : Cotation fonctionnelle Format A4 : Construction Format A3 Institut Universitaire de Technologie Avenue Pierre Point Lieusaint Tél ou Fax : e.mail :

21

22

23

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

CERCLEUSE AUTOMATIQUE

CERCLEUSE AUTOMATIQUE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 CERCLEUSE AUTOMATIQUE Durée conseillée 1h30 Lecture des plans et sujet : 20mn Partie Cinématique Partie Statique

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES 1. Présentation SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES Le système d empilage de palettes de la société ERM «Multitec» est un mécanisme didactique qui permet de simuler un système d empilage ou de dépilage de palettes

Plus en détail

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents?

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents? PERFORATRICE REXEL Question sociétale : Le Confort Comment aider à gérer nos documents? Cette étude va nous conduire à vérifier comment la perforatrice Rexel répond au cahier des charges qui lui est fixé.

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS I - ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS PRÉSENTATION I.1 ) SITUATION On désire réduire, réguler ou annuler la vitesse d un solide. I.2 ) MOYENS Un solide en mouvement possède une énergie

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE

LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE DES PORTIQUES MODULAIRES À BASE DE POUTRES ALUMINIUM ET DE GUIDAGE EN V. +33 (0)1 34 64 30 44 info.fr@hepcomotion.com 2 LES AVANTAGES DE COÛT ET DE MISE EN OEUVRE

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

Transmission de puissance et levage. Vérins à vis cubiques type BG

Transmission de puissance et levage. Vérins à vis cubiques type BG RO ENZFELDER GmbH Transmission de puissance et levage Vérins à vis cubiques type BG Enzfelder en France : Gérard PREISS, 843 rue J&H Richard, 73290 La Motte Servolex Tél.+fax : 04 79 44 27 54 portable

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

Instructions de montage et de mise en service pour Limiteurs de couple EAS -Sm / EAS -Zr Type 4.03_._ Taille 0 4

Instructions de montage et de mise en service pour Limiteurs de couple EAS -Sm / EAS -Zr Type 4.03_._ Taille 0 4 Lire et respecter attentivement les instructions de mise en service! Le non-respect de ces instructions peut conduire à un dysfonctionnement ou à une panne du limiteur et aux dommages qui en résulteraient.

Plus en détail

ISAT/CM/2A/Glissières

ISAT/CM/2A/Glissières Analyse et conception des liaisons glissières I - Liaison glissière parfaite : définition II - Exemples : Classification des solutions technologiques III- Liaison glissière lisse III.1 Solutions sans préoccupation

Plus en détail

Batteurs mélangeurs BE5 300 W

Batteurs mélangeurs BE5 300 W Batteurs mélangeurs 2 dito electrolux batteurs mélangeurs Batteurs mélangeurs Dito Electrolux offre une vaste gamme de batteurs mélangeurs, robustes et fiables, de 5 à 80 litres pour satisfaire toutes

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges 41 Le cahier des charges Pages 205 et 206 Le cahier des charges est un document qui contient la liste des besoins, des exigences et des contraintes qu il faut respecter lors de la réalisation d un projet.

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

MACHINE A SCIER A RUBAN

MACHINE A SCIER A RUBAN MACHINE A SCIER A RUBAN 1. Présentation 1.1. Schéma G 1.2. Fonctionnement Le schéma ci-joint représente la chaîne cinématique d une boite de vitesse pour scie à ruban. Le moteur M communique son mouvement

Plus en détail

2. Analyse des performances et du comportement.

2. Analyse des performances et du comportement. 2. Analyse des performances et du comportement. Question 2.1: Calculer la valeur du paramètre "délai de démarrage" minimum à programmer dans la machine pour faire coïncider l'arrivée du paquet et l'étiquette

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

mots-clés informatique, lycée professionnel, lycée technologique, mécanique, postbac

mots-clés informatique, lycée professionnel, lycée technologique, mécanique, postbac PyVot: un outil qui tourne CÉDRICK FAURY [1] L étude des guidages en rotation fait partie de la plupart des référentiels d enseignement des matières technologiques. Mais, très souvent, les élèves éprouvent

Plus en détail

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE... Dossier technique Portail BFT Page 1/8 Portail BFT 1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 21) SADT... 3 22) FAST.... 3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

BATTEUR MELANGEUR BESOIN:

BATTEUR MELANGEUR BESOIN: BATTEUR MELANGEUR CENTRE D INTERET : CI 3 : Motorisation, conversion d énergie THEMATIQUE : E2 Structure et fonctionnement d un moteur asynchrone E4 Architecture de la chaîne d énergie, puissance et rendement

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Variateur de Scooter Questionnaire

Variateur de Scooter Questionnaire A 2 Variateur de Scooter Questionnaire Page 1/14 Variateur de Scooter I. ETUDE DES PERFORMANCES DU VARIATEUR... 3 I.1. FT OPTIMISER L ACCELERATION DU SCOOTER... 3 I.1.1 Objectifs... 3 I.1.2 Paramètres

Plus en détail

IGruse Maschinenbau GmbH & Co. KG Dibbetweg 32 D-31855 Aerzen (Lieu dit : Groß Berkel)

IGruse Maschinenbau GmbH & Co. KG Dibbetweg 32 D-31855 Aerzen (Lieu dit : Groß Berkel) SYSTÈMES DE LEVAGE ET DE MANUTENTION IGruse Maschinenbau GmbH & Co. KG Dibbetweg 32 D-31855 Aerzen (Lieu dit : Groß Berkel) ITél.: +49 (0) 5154-9510-0 Fax: +49 (0) 5154-20 30 Internet: www.gruse.de E-Mail:

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

SOIGNER LA PRESENTATION ET INTERPRETER CHAQUE RELEVE

SOIGNER LA PRESENTATION ET INTERPRETER CHAQUE RELEVE TP N 5 LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Fichier: Tp VV MAS-1 10-11 Variateur de vitesse MAS S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Utilisation

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

علوم المهندس العلوم الرياضية. Document réponse DR 1

علوم المهندس العلوم الرياضية. Document réponse DR 1 1 المادة: علوم المهندس المعامل: العلوم الرياضية مدة اإلنجاز: الشعبة( أو المسلك : I Tâche 1 (analyse fonctionnelle externe : 1. Les trois lieux publiques Tenir compte de diverses réponses possibles. Document

Plus en détail

Moyeu Multivitesse NEXUS SG-4R35

Moyeu Multivitesse NEXUS SG-4R35 SOMMAIRE 1. Présentation... 3 2. Principe de fonctionnement... 5 3. Analyse et description du moyeu multivitesse NEXUS SG-4R35... 6 4. Description de l ensemble moyeu NEXUS... 9 4.1. Nomenclature et dessin

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2009 Analyse et conception des solutions possibles d automatisation d un moyen de production (Sous-épreuve E 51) Questionnaire Ce dossier

Plus en détail

1STE Sciences Math B 2014/2015. Liaisons des pièces mécaniques. SCIENCES DE L INGENIEUR Manuel de cours. Liaisons et Assemblages

1STE Sciences Math B 2014/2015. Liaisons des pièces mécaniques. SCIENCES DE L INGENIEUR Manuel de cours. Liaisons et Assemblages SCIENCES DE L INGENIEUR Manuel de cours Liaisons des pièces mécaniques 1STE Sciences Math B 2014/2015 glioula.mohamed@gmail.com 1 Représentation des filetages 4.I Vocabulaire 4.II Filetage 4.III Taraudage

Plus en détail

NOUVEAU H20 / H25 La nouvelle référence en matière de chariots thermiques de 2,5 tonnes

NOUVEAU H20 / H25 La nouvelle référence en matière de chariots thermiques de 2,5 tonnes Dossier de presse 18 septembre 2002 NOUVEAU H20 / H25 La nouvelle référence en matière de chariots thermiques de 2,5 tonnes Un chariot élévateur thermique 100 % nouveau! Nouveau moteur et nouvelle transmission

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures BACCALAUREAT GENERAL Session 22 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Préambule Une partie des informations suivantes est issue du rapport de jury 2014. On y trouvera notamment les compétences et situations d évaluations

Plus en détail

Exercices d analyse technologique et de schématisation

Exercices d analyse technologique et de schématisation Exercices d analyse technologique et de schématisation 1 re année du deuxième cycle Nom : Corrigé Juin 2010 Par une équipe de travail formée de : Madame Isabelle Lafrance, conseillère pédagogique à la

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

FICHE CONTRAT. Heinlex

FICHE CONTRAT. Heinlex Lycée professionnel Heinlex SUPPORT : Multitech FICHE CONTRAT Zone d étude ACTIVITES ET TACHES : A1-T2: Préparer son intervention son dépannage. COMPETENCES VISEES : CP2.1 : Analyser le fonctionnement

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2002 ARTICULATION DE TOIT ESCAMOTABLE. SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES IN USTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE options A et B

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2002 ARTICULATION DE TOIT ESCAMOTABLE. SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES IN USTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE options A et B BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES IN USTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE options A et B SESSION 2002 ÉPREUVE: ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 6 heures Coefficient : 8 ARTICULATION DE TOIT ESCAMOTABLE

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un enseignement de spécialité autre

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

BALAI D ESSUIE-GLACE

BALAI D ESSUIE-GLACE BALAI D ESSUIE-GLACE I- PRESENTATION I-1-MISE EN SITUATION: Pour nettoyer correctement le pare-brise d un véhicule, le balai d essuie-glace doit rester en contact permanent avec la glace. A grande vitesse,

Plus en détail

Robot de pose de fibres optiques

Robot de pose de fibres optiques ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES, ECOLES NATIONALES SUPERIEURES DE L AERONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCEES, DES TELECOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ETIENNE, DES

Plus en détail

Tournez la page S.V.P.

Tournez la page S.V.P. 104 A Tournez la page S.V.P. ETUDE D UN SYSTEME DE TRANCANNAGE Figure 1 : Vue du système de trancannage REDEX A - Cahier des Charges Fonctionnel (Extraits) A.1 - Présentation du problème A.1.1 - Le contexte

Plus en détail

POUSSOIR HYDRAULIQUE PHX 40

POUSSOIR HYDRAULIQUE PHX 40 POUSSOIR HYDRAULIQUE TYPE PHX 40 1 MANUEL D UTILISATION I. MISE EN PLACE 1.1 LIVRAISON ET MANUTENTION p.3 1.2 MISE EN PLACE SUR LE SITE p.3 1.3 RACCORDEMENT AU RESEAU ELECTRIQUE p.4 II. MISE EN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique S2I 1 TSI 4 heures Calculatrices autorisées Modélisation d un hayon de coffre électrique 213 L industrie automobile propose sur les véhicules modernes de plus en plus de systèmes d aide à l utilisateur,

Plus en détail

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2009 ÉPREUVE E4.1 LE PONT DE COULÉE 65T DES FONDERIES DE SAINT GOBAIN P.A.M Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation Questionnement

Plus en détail

2. Contraintes et solutions choisies.

2. Contraintes et solutions choisies. Machines SERDI s.a. 23, avenue des Vieux Moulins B.P. 380 74012 Annecy Cedex France Tél. : (33) 04 50 65 63 00 Fax Direction : (33) 04 50 52 99 95 Commercial : (33) 04 50 52 99 92 Bureau d Etudes : (33)

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA FORMATION CONTINUE DES CONDUCTEURS DE L AIN 5 bis, avenue des Belges 01000 BOURG-EN-BRESSE Tél/Fax : 04.74.45.20.

ASSOCIATION POUR LA FORMATION CONTINUE DES CONDUCTEURS DE L AIN 5 bis, avenue des Belges 01000 BOURG-EN-BRESSE Tél/Fax : 04.74.45.20. ASSOCIATION POUR LA FORMATION CONTINUE DES CONDUCTEURS DE L AIN 5 bis, avenue des Belges 01000 BOURG-EN-BRESSE Tél/Fax : 04.74.45.20.07 E-Mail : afcca@orange.fr TABLE DES MATIÈRES Mise en place : Page

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION SESSION Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé : - Calculatrice

Plus en détail

a) modéliser la liaison entre un galet (Gi) et le rail (0),

a) modéliser la liaison entre un galet (Gi) et le rail (0), CORRIGE : MACHINE DE DÉCHARGEMENT ET DE DÉCHARGEMENT DE COMBUSTIBLE NUCLÉAIRE Q Réaliser le schéma cinématique en perspective, en respectant l orientation de la figure 6, de la machine de déchargement

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE LYCEE JACQUES PREVERT ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE PRESENTATION La structure ci-dessous représente la structure fonctionnelle générale

Plus en détail

Lycée professionnel Gaston Barré. Baccalauréat professionnel. MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014. L embrayage.

Lycée professionnel Gaston Barré. Baccalauréat professionnel. MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014. L embrayage. Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : Technologie 1 1/10 1/ Mise en situation 2/ Définition Quelle que soit

Plus en détail

Système d éclairage directionnel d Espace IV

Système d éclairage directionnel d Espace IV Système d éclairage directionnel d Espace IV 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1. Objectifs de l épreuve L objectif de l épreuve est d analyser les performances du système d éclairage directionnel d Espace

Plus en détail

Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES VÉHICULES Option A : Voitures Particulières

Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES VÉHICULES Option A : Voitures Particulières Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES VÉHICULES Option A : Voitures Particulières Nature des activités professionnelles de référence Compétences Activités Tâches associées C1.2 Communiquer en interne

Plus en détail

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410 MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK Modèle SP950 Numéro de série : Français 933.095.410 TABLE DES MATIERES Sommaire Page REGLES DE SECURITE...3 REGLES DE SECURITE...4 BREVE DESCRIPTION...5

Plus en détail

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 1. GENERALITE AU SUJET DU GUIDAGE EN ROTATION La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation. Le guidage en rotation

Plus en détail

La technologie brevetée NexTgen est issue des 30 années d expérience de SinapTec dans le domaine des ultrasons.

La technologie brevetée NexTgen est issue des 30 années d expérience de SinapTec dans le domaine des ultrasons. Nettoyage ultrasons La technologie brevetée NexTgen est issue des 30 années d expérience de SinapTec dans le domaine des ultrasons. Notre gamme de générateurs ultrasons NexTgen inside s intègre aisément

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D SESSION 2013 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue.

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue. Composants mécaniques L'objectif de ce TP est d'apprendre à reconnaitre les composants mécaniques courants et de comprendre leur fonction. Il en découlera l'identification des solutions techniques retenues

Plus en détail

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur ALTIVAR31 en coffret 1. Présentation de l Equipement L ensemble variateur

Plus en détail

Conception Mécanique IUT GMP Angers/Cholet

Conception Mécanique IUT GMP Angers/Cholet onception Mécanique IUT GMP ngers/holet révisions cotation, ajustements, matériaux, schémas cinématiques, hyperstatisme Durée : 3 heures ompte-rendu papier à rendre en fin de séance justements On donne

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2014 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

ACCOUPLEMENTS d arbres

ACCOUPLEMENTS d arbres ACCOUPLEMENTS d arbres Dominique Dubuis Lycée Margueritte VERDUN http://www.bacssimargo.fr 1. FONCTIONS PRINCIPALES A REALISER Le but est d accoupler deux arbres en vue de transmettre une puissance mécanique,

Plus en détail

Moteur hydraulique POCLAIN

Moteur hydraulique POCLAIN L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie Moteur hydraulique POCLAIN Description du mécanisme L étude porte sur un mécanisme de moteur hydraulique à huit pistons radiaux. Ce moteur équipe certains poids lourds

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE Partie D ETUDE DU LEVE VITE ELECTIQUE Etude du fonctionnement du système d anti-pincement Etude du bus CAN Temps conseillé : 1h00. Ce dossier est constitué de : - 11 pages numérotées de D1 à D11 (Questionnement

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

DS3. 1- EQUILIBREUSE DE ROUE Le schéma cinématique d'une équilibreuse de roue de véhicule est donné ci-dessous. x, y z

DS3. 1- EQUILIBREUSE DE ROUE Le schéma cinématique d'une équilibreuse de roue de véhicule est donné ci-dessous. x, y z Le sujet comprend : un exercice de cinématique (analytique) Un exercice de cinétique Un problème sur les inerties,et les asservissements Un exercice sur les asservissements. Bon courage EQUILIBREUSE DE

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique Le freinage problématique PAGE : 1 Le freinage doit être immédiat lors de l appuie sur AU Hors dispositifs électroniques Frein à appel de courant Dans le cas du frein à appel de courant, c'est l'alimentation

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur Etiqueteuse à transfert thermique ALX92 1/17 !" L'étiqueteuse ALX92 est une machine capable d'imprimer et de déposer des étiquettes sur

Plus en détail

Grille de départ pour piste de BMX - Cahier des Charges

Grille de départ pour piste de BMX - Cahier des Charges Grille de départ pour piste de BMX - Cahier des Charges Préambule Ce cahier des charges a pour but de définir les exigences réglementaires et techniques nécessaires à remplir pour toute personne morale

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1 Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges - FICHE CONTRAT - BAC PRO ELEEC Titre : Repère : TH3 TD N 1 Niveau : SECONDE

Plus en détail

Dossier technique Paletticc

Dossier technique Paletticc Dossier technique Paletticc Conditionnement et emballage : Dans la plus grande usine du monde d embouteillage d eau minérale, Perrier a mis en service un atelier d embouteillage hautement automatisé. L

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES (S.I.)

SCIENCES INDUSTRIELLES (S.I.) SESSION 2012 PSISI07 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI SCIENCES INDUSTRIELLES (S.I.) Durée : 4 heures N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, -

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - !"# $ # $ $ %&%' %# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - # $ # $ *#. $ ( $ *%# $ / 0. ( $ '# '( $ 1/*# 0* Support technique : Réducteur Intitulé : Etude de conception détaillée BTS CIM 1 ère année 2 ème sem. TP

Plus en détail

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON NOVEMBRE 2014 Maîtrise d ouvrage MAIRIE DE BRETTEVILLE SUR ODON Avenue de Woodbury 14 760 Bretteville sur Odon Maîtrise d œuvre L2

Plus en détail

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Centre d intérêt 5 : Transformation d énergie Phase de découverte L enceinte thermique et l équipage mobile Nom :... TP 17 Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Objectif Être

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

Machine de découpe de poutres en matériau léger

Machine de découpe de poutres en matériau léger 10PSI14 Machine de découpe de poutres en matériau léger QUESTIONNAIRE Le sujet remis aux candidats comprend : Un questionnaire Un dossier technique regroupant les annexes Un cahier réponses Le questionnaire

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

Convoyage www.socosystem.fr

Convoyage www.socosystem.fr Convoyage Convoyeurs à rouleaux Convoyeurs à galets Convoyeurs flexibles Convoyeurs à bandes Courbes Sélecteurs Élévateurs verticaux Tables tournantes Poussoirs Accessoires www.socosystem.fr Convoyage

Plus en détail

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Introduction Je propose de soumettre à nos outils de MAO (mécanique assistée par ordinateur) Cosmos pack éducation 2006,

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2012 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P.

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. 1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. Les premières automobiles étaient «propulsées» (roues arrière motrices). L efficacité de cette transmission est avérée mais le contrôle du véhicule devient délicat dès que le

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail