Chapitre 1 : INTRODUCTION AUX RESEAUX INFORMATIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 1 : INTRODUCTION AUX RESEAUX INFORMATIQUES"

Transcription

1 Chapitre 1 : INTRODUCTION AUX RESEAUX INFORMATIQUES Après avoir étudié ce chapitre, l étudiant sera en mesure de : - Connaître les terminologies de base. - Classifier les réseaux informatiques selon leurs tailles. - Décrire les diverses topologies physiques d interconnexion, leurs utilisations, leurs avantages et leurs inconvénients. - Expliquer les architectures des réseaux. - Identifier les différents types de commutations. Page 1

2 1. Terminologies Téléinformatique : Ensemble de techniques qui utilisent conjointement l informatique et la transmission de données à distance. Télécommunication : Tous les types de communication à distance. Ex. : télégraphe, téléphone, Minitel, Télétel, , etc. Télématique : Mise en uvre conjointe des télécommunications et de l informatique visant à offrir des services informatisés à distance. Réseau informatique : ensemble d'ordinateurs reliés entre eux grâce à des lignes physiques et échangeant des informations sous forme de données numériques (valeurs binaires). Intérêt du réseau : Un ordinateur est une machine permettant de manipuler des données. L'homme, un être de communication, a vite compris l'intérêt qu'il pouvait y avoir à relier ces ordinateurs entre eux afin de pouvoir échanger des informations. Un réseau permet : Le partage de fichiers et d'applications. La communication entre personnes (grâce au courrier électronique, la discussion en direct, etc.). La communication entre processus (entre des machines industrielles). La garantie de l'unicité de l'information (bases de données). Le jeu à plusieurs, etc. Les réseaux permettent d avoir plusieurs avantages en voici quelques uns : Diminution des coûts grâce aux partages des données et des périphériques. Standardisation des applications. Accès aux données en temps utile. Communication et organisation plus efficace. 2. Classification des réseaux informatiques selon leur taille Fig : Différentes catégories de réseaux informatiques Page 2

3 On peut classifier les réseaux informatiques selon leurs tailles, comme l indique la figure 1.1., en donnant ces différentes catégories : - Le bus : on le trouve dans un ordinateur pour relier ses différents composants (mémoires, périphériques d'entrée-sortie, processeurs, etc.) peuvent être considérés comme des réseaux dédiés à des tâches très spécifiques. - Le réseau personnel PAN (Personnal Area Network) interconnecte des équipements personnels comme un ordinateur portable, un agenda électronique, etc - Le réseau local LAN (Local Area Network) peut s'étendre de quelques mètres à quelques kilomètres et correspond au réseau d'une entreprise. Il peut se développer sur plusieurs bâtiments et permet de satisfaire tous les besoins internes de cette entreprise ( ou site universitaire ou usine). - Le réseau métropolitain MAN (Metropolitan Area Network) interconnecte plusieurs lieux situés dans une même ville, par exemple les différents sites d'une administration, chacun possédant son propre réseau local. - Le réseau étendu WAN (Wide Area Network) permet de communiquer à l'échelle d'un pays, ou de la planète entière, les infrastructures physiques pouvant être terrestres ou spatiales à l'aide de satellites de télécommunications (les modems sont indispensables). 3. Les topologies physiques d interconnexion La topologie réseau définit la structure du réseau. La topologie est définie en partie par la topologie physique, qui est la configuration proprement dite du câblage ou du média. L autre partie est la topologie logique, qui définit de quelle façon les hôtes accèdent aux médias pour envoyer des données. Un réseau informatique est constitué d'ordinateurs reliés entre eux grâce à du matériel (câblage, cartes réseau, ainsi que d'autres équipements permettant d'assurer la bonne circulation des données). L'arrangement physique de ces éléments est appelé topologie physique. A. La topologie en bus Une simple longueur de câble constitue l épine dorsale du réseau. Chaque noeud est connecté sur un bus : l'information passe devant chaque noeud et sera absorbée à l'extrémité du bus grâce aux bouchons qui empêchent le signal de se réfléchir, comme l indique la figure suivante : serveur ressource partageable Station de travail Répéteur Bouchon BUS Propagation Bidirectionnelle de l'information Bouchon Fig : Topologie en bus Page 3

4 Avantages : - Ne coûte pas cher. - Utilisation dans les architectures distribuées. - Temps de séjour dans le n ud est nul. - Une station tombe en panne ne paralyse pas le réseau. - Facilité d ajouter ou de supprimer une station réseau. Inconvénients : - Beaucoup de connexions donc plus de faux contacts. - Un seul court circuit ou dysfonctionnement coupe le réseau à tous les utilisateurs. - Le n ud joue un rôle passif d où la nécessité d'un répéteur. B. La topologie en boucle Dans une boucle simple, chaque n ud recevant un message de son voisin en amont le réexpédie à son voisin en aval (voir Fig.1.3.). Pour que les messages ne tournent pas indéfiniment le n ud émetteur retire le message lorsqu il lui revient. Si l un des éléments du réseau tombe en panne, alors tout s arrête. Ce problème est partiellement résolu par la double boucle dont chacune des boucles fait tourner les messages dans un sens opposé. En cas de panne d un équipement, on reconstitue une boucle simple avec les éléments actifs des deux boucles, mais dans ce cas tout message passera deux fois par chaque n ud. Il en résulte alors une gestion très complexe. ud de contrôle Serveur Station de travail Sens de propagation de l'information Station de travail Station de travail Fig : Topologie en boucle (ou anneau) Avantages : - Une meilleure qualité de signal car les stations jouent le rôle de répéteurs. - Chaque n ud est actif puisque chaque station agit comme un répéteur pour la transmission. Donc la non nécessité d'un répéteur. Page 4

5 Inconvénients : - Une seule station défectueuse peut désactiver le réseau. - Plus il y a de stations, plus le temps de réponse du réseau est important. - Topologie pas très simple ni extensible. C. La topologie en étoile Les stations sont connectées à un concentrateur (voir Fig.1.4.). Il s agit d un équipement permettant de recueillir l information en provenance de plusieurs terminaux. Station serveur Station de travail Concentrateur Fig : Topologie en étoile Avantages : - Chaque noeud ne fonctionnant pas correctement sur le réseau n'affecte en rien son utilisation. - Il est très simple de rajouter ou d'enlever des noeuds au réseau. Inconvénients: - Il nécessite un câblage bien plus important que le bus ce qui implique un coût plus élevé. - Si le concentrateur est victime de défaillance, tout le réseau tombe en panne. Bus d étoile C est la combinaison des topologies bus et étoile. Un bus d étoiles se compose de plusieurs réseaux à topologie en étoile, reliés par des tronçons de type bus linéaire (voir Fig.1.5.). Un concentrateur hybride : Les concentrateurs évolués permettant d utiliser plusieurs types de câbles sont appelés concentrateurs hybrides. Page 5

6 Fig : Topologie bus d étoile Anneau d étoile Cette topologie est centrée sur un concentrateur qui contient l anneau ou le bus réel. Dans un anneau d étoiles les concentrateurs sont reliés à un concentrateur principal, selon un schéma en forme d étoile représenté par la figure suivante : D. La topologie maillée Fig : Topologie anneau d étoile Très résistant aux défaillances, un réseau maillé optimise les ressources. On distingue deux types de maillage : Le maillage régulier Dans ce maillage régulier, l interconnexion est totale ce qui permet à chaque station d être connectée directement à toutes les autres stations du réseau pour assurer une fiabilité maximale, représentée par la figure suivante : Fig : Topologie en maillage régulier Page 6

7 Le maillage irrégulier Si l on allège le plan de câblage, le maillage devient irrégulier et la fiabilité peut rester élevée mais elle nécessite un cheminement des informations de façon parfois complexe, comme c est indiqué ci-dessous. Avantage : - Très fiable. Fig : Topologie en maillage irrégulier Inconvénients : - Trop de câbles. - Dans cette architecture il devient presque impossible de prévoir le temps de transfert d un n ud à un autre. E. Les réseaux satellites Fig : Réseau satellite Le signal reçu par le satellite dans une fréquence f1 est retransmis vers la terre avec une fréquence f2 vers l ensemble des stations terrestres. Il y a diffusion de signaux (voir Fig.1.9.). Avantage : - Débit de transmission très élevé. Inconvénients : - Coûte très cher. - Tout le monde écoute tout le monde. Page 7

8 F. La topologie cellulaire La topologie cellulaire est constituée de zones circulaires ou hexagonales comportant chacune un n ud individuel en son centre (voir Fig.1.10). Elle s agit d une zone géographique divisée en régions (cellules) aux fins de la technologie sans fil une technologie dont l'importance s'accroît chaque jour. Il n'y a aucun lien physique dans une topologie cellulaire, seulement des ondes électromagnétiques. Parfois, c'est le n ud récepteur qui bouge (tel le téléphone cellulaire de voiture) et parfois c'est le n ud émetteur (telles les liaisons par satellite). Avantage : Fig : Topologie cellulaire - L'absence de média tangible autre que l'atmosphère terrestre ou le vide de l'espace (et les satellites). Inconvénient : - Les signaux sont présents partout dans une cellule et qu'ils peuvent, par conséquent, se brouiller (à cause de l'homme ou de l'environnement) ou être l'objet de bris de sécurité (surveillance électronique et vol de service). 4. Architecture des réseaux A. Présentation de l'architecture d'un système client/serveur De nombreuses applications fonctionnent selon un environnement client/serveur, cela signifie que des machines clientes (des machines faisant partie du réseau) contactent un serveur, une machine généralement très puissante en terme de capacités d'entrée-sortie, qui leur fournit des services. Dans un environnement purement Client/serveur, les ordinateurs du réseau (les clients) ne peuvent voir que le serveur, c'est un des principaux atouts de ce modèle. Avantages des ressources centralisées: étant donné que le serveur est au centre du réseau, il peut gérer des ressources communes à tous les utilisateurs, comme par exemple une base de données centralisée, afin d'éviter les problèmes de redondance et de contradiction. Page 8

9 une meilleure sécurité: car le nombre de points d'entrée permettant l'accès aux données est moins important. une administration au niveau serveur: les clients ayant peu d'importance dans ce modèle, ils ont moins besoin d'être administrés. un réseau évolutif: grâce à cette architecture il est possible de supprimer ou rajouter des clients sans perturber le fonctionnement du réseau et sans modifications majeures Inconvénients un coût élevé dû à la technicité du serveur. un maillon faible : le serveur est le seul maillon faible du réseau client/serveur. Fonctionnement du modèle client/serveur Un système client/serveur fonctionne selon le schéma suivant : Fig : Modèle client/serveur Le client émet une requête vers le serveur. Le serveur reçoit la demande et répond à l'aide de l'adresse de la machine client et son port. B. Présentation de l'architecture de poste à poste Dans une architecture de poste à poste (où dans sa dénomination anglaise peer to peer), chaque ordinateur du réseau est libre de partager ses ressources. Un ordinateur relié à une imprimante pourra donc éventuellement la partager afin que tous les autres ordinateurs puissent y accéder via le réseau. Chaque poste connecté peut mettre ses ressources à la disposition du réseau (il joue alors le rôle de serveur) et bénéficie également des ressources du réseau (en tant que client). Avantages - Un coût réduit (les coûts engendrés par un tel réseau sont le matériel, les câbles et la maintenance) - Simple à mettre en oeuvre Inconvénients - Ce système n'est pas du tout centralisé, ce qui le rend très difficile à administrer. - La sécurité est très peu présente. - Aucun maillon du système n'est fiable. Page 9

10 Ainsi, les réseaux d'égal à égal ne sont valables que pour un petit nombre d'ordinateurs (généralement une dizaine), et pour des applications ne nécessitant pas une grande sécurité (il est donc déconseillé pour un réseau professionnel avec des données sensibles). Mise en oeuvre d'un réseau poste à poste On peut utiliser Windows NT Workstation, Windows 2000 Server ou Professionnel, Windows 98 ou Windows XP car tous ces systèmes d exploitation intègrent toutes les fonctionnalités du réseau poste à poste. La mise en oeuvre d'une telle architecture réseau repose sur des solutions standard : Placer les ordinateurs sur le bureau des utilisateurs. Chaque utilisateur est son propre administrateur et planifie lui-même sa sécurité. Pour les connexions, on utilise un système de câblage simple et apparent. Il s'agit généralement d'une solution satisfaisante pour des environnements ayant les caractéristiques suivantes : Moins de 10 utilisateurs. Tous les utilisateurs sont situés dans une même zone géographique. La sécurité n est pas un problème crucial. Ni l entreprise ni le réseau ne sont susceptibles d évoluer de manière significative dans un proche avenir. C. Présentation de l'architecture à 2 niveaux L'architecture à deux niveaux (aussi appelée architecture 2-tier, tier signifiant étage en anglais) caractérise les systèmes clients/serveurs dans lesquels le client demande une ressource et le serveur la lui fournit directement (voir Fig ). Cela signifie que le serveur ne fait pas appel à une autre application afin de fournir le service. Fig : Architecture à 2 niveaux D. Présentation de l'architecture à 3 niveaux Dans l'architecture à 3 niveaux (appelées architecture 3-tier), il existe un niveau intermédiaire (voir Fig.1.13.), c'est-à-dire que l'on a généralement une architecture partagée entre : Page 10

11 1. Le client: le demandeur de ressources. 2. Le serveur d'application (appelé aussi middleware): le serveur chargé de fournir la ressource mais faisant appel à un autre serveur. 3. Le serveur secondaire (généralement un serveur de base de données), fournissant un service au premier serveur. Comparaison des deux types d'architectures Fig : Architecture à 3 niveaux L'architecture à deux niveaux est donc une architecture client/serveur dans laquelle le serveur est polyvalent, c'est-à-dire qu'il est capable de fournir directement l'ensemble des ressources demandées par le client. Dans l'architecture à trois niveaux par contre, les applications au niveau serveur sont délocalisées, c'est-à-dire que chaque serveur est spécialisé dans une tâche (serveur Web/serveur de base de données par exemple). Ainsi, l'architecture à trois niveaux permet : une plus grande flexibilité/souplesse. une plus grande sécurité (la sécurité peut être définie pour chaque service). de meilleures performances (les tâches sont partagées). E. L'architecture multi-niveaux Dans l'architecture à 3 niveaux, chaque serveur (niveaux 1 et 2) effectue une tâche (un service) spécialisée. Ainsi, un serveur peut utiliser les services d'un ou plusieurs autres serveurs afin de fournir son propre service. Par conséquence, l'architecture à trois niveaux est potentiellement une architecture à N niveaux comme l indique la figure suivante : Page 11

12 5. La commutation Fig : Architecture à multi niveaux La commutation est nécessaire lorsqu une communication emprunte successivement plusieurs liaisons. Les équipements intermédiaires associent une liaison (entrante) à une autre liaison (sortante) parmi celles disponibles. A. Commutation de circuits - Exemple : RTC Un lien physique (continuité métallique) est réservé durant tout l'échange : 1) connexion 2) échange 3) déconnexion - Ressource monopolisée. - Présence physique permanente des deux abonnés. - Pas de stockage intermédiaire. - Régulation de trafic réalisée à la connexion. - Noeuds de commutation : de simples relais. - Facturation au temps de connexion et à la distance. - Permet à l'opérateur d'amortir assez vite l'infrastructure. - Résistance aux erreurs variable. B. Commutation de messages - Exemple : télex, Message = bloc d'information = unité de transfert - Acheminement individuel des messages, choix d un circuit à chaque transmission. - Message mémorisé intégralement par chaque noeud avant retransmission. Page 12

13 - Chaque noeud a une mémoire de masse importante donc débit limité. - Meilleure utilisation des lignes. - Transfert même si le correspondant est non connecté ou occupé. - Permet la diffusion (broadcast). - Permet le changement de format des messages. - Facturation au temps d'utilisation effectif. C. Commutation de paquets - Exemple : Transpac (X25), Internet (TCP/IP) Paquets = fragments de messages - Paquets envoyés indépendamment. - Séquencement non garanti à l'arrivée donc nécessite un réordonnancement. - Mémoire de masse à l'arrivée importante. - Nécessite la mémorisation chaque paquet en attente d'acquittement donc débit limité. D. Commutation de cellules - Exemple : ATM - Utilisation de circuits virtuels. - Information acheminée dans des cellules (taille : 48octets+5octets). - Pas de contrôle d'erreur dans le réseau. - Nécessite une connectique fiable. - Pas de mémorisation intermédiaire. - Permet de hauts débits. Une comparaison entre la commutation de paquets et la commutation de cellule montre un gain de temps offert par cette dernière par rapport à la première, comme l indique la figure suivante : Fig : Comparaison entre commutation de messages et commutation de paquets Page 13

Classification des réseaux informatiques

Classification des réseaux informatiques CHAPITRE 3 Classification des réseaux informatiques Objectif général : Ce chapitre vise à approfondir les capacités de l étudiant pour mieux maitriser les concepts et les notions fondamentaux du réseau.

Plus en détail

Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine

Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine Université de BOUMERDES UMBB Département de physique/infotronique IT/S5/Réseaux informatiques Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine Réaliser par Mr RIAHLA

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN.

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Chapitre I Notions de base Septembre 2008 I. Notions de base 1 But du chapitre Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Connaître les différentes topologies (bus, anneau, étoile, maillée) et leurs

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

Réseau étendu privé (WAN)

Réseau étendu privé (WAN) WAN, MAN, LAN Réseau étendu privé (WAN) Les WAN sont des réseaux qui recouvrent une grande étendue géographique et qui utilisent de circuits de télécommunications afin de connecter les nœuds intermédiaires

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Cours 10 : Les Réseaux Informatiques

Cours 10 : Les Réseaux Informatiques Cours 10 : Les Réseaux Informatiques Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université Constantine 2 Plan du cours Définition du Réseau Informatique

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant LA TOPOLOGIE DES RÉSEAUX

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant LA TOPOLOGIE DES RÉSEAUX 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Niveau : 2 Page:1/5 Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement les points suivants : - les

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web Introduction A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 Plan Cours Introduction aux Réseaux Définition

Plus en détail

1. Introduction aux réseaux

1. Introduction aux réseaux A. Description de l'unité pédagogique Communications et Réseaux 1. Introduction aux réseaux Intitulé : Sujet : Communications et Réseaux TIC - Informatique Code U.F. : 753224U32C1/753225U21D2 Auteur :

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques Définition d un réseau Objectifs des réseaux Classification des réseaux Normalisation des réseaux Topologies des réseaux Mise en œuvre des réseaux Le matériel Les normes logiciels

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

Bibliographie. Les Réseaux 1ere Année SRC. Quelques liens. Architectures des réseaux Modèle OSI. Qu'est-ce qu'un réseau? Qu'est-ce qu'un réseau?

Bibliographie. Les Réseaux 1ere Année SRC. Quelques liens. Architectures des réseaux Modèle OSI. Qu'est-ce qu'un réseau? Qu'est-ce qu'un réseau? Les Réseaux 1ere nnée SR 1. Introduction aux réseaux : rchitectures et modèle OSI 2. Réseaux locaux : Ethernet 3. Les protocoles TP/IP 4. Les réseaux sans fil 1 ibliographie Les réseaux G. Pujolle, éd.

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

Cours 1 : Introduction au réseaur

Cours 1 : Introduction au réseaur RE53 Cours 1 : Introduction au réseaur Philippe.Descamps@utbm.fr 1 Plan du Cours A. Terminologie et Concept Réseaux 1. Les différents types de réseaux 2. Communication et Échange des données 3. La segmentation

Plus en détail

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1 Chapitre II : Les Réseaux Informatiques Smii_adn@yahoo.fr 1 I- Introduction : Un réseau informatique est un ensemble d appareils(ordinateurs et périphériques)reliés entre eux dans le but de permettre à

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire 2 1 Les éléments de communication 1.1 Les éléments principaux d une communication Une communication démarre avec un message (ou des informations) qui doit être envoyé d un individu ou d un périphérique

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Stockage des informations. Transport des informations

Stockage des informations. Transport des informations Plan Réseaux Une introduction à la d informations Tuyêt Trâm ANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012 2013 1 2 Topologie d un réseau physique 3 1 2 3 Tuyêt Trâm ANG NGOC Réseaux 1 /

Plus en détail

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions Téléinformatique et télématique Revenons aux définitions Téléinformatique: exploitation à distance de systèmes informatiques grâce à l utilisation de dispositifs de télécommunication. Télématique: ensemble

Plus en détail

Architecture client - serveur

Architecture client - serveur Le modèle client-serveur De nombreuses applications fonctionnent selon un environnement client-serveur, cela signifie que des machines clientes contactent un serveur, une machine généralement très puissante

Plus en détail

CCNA DISCOVERY: Réseaux Domestiques des PME-PMI

CCNA DISCOVERY: Réseaux Domestiques des PME-PMI CCNA DISCOVERY: Réseaux Domestiques des PME-PMI Module 3 : Connexion au réseau 1 Objectifs :Connexion au réseau 2 Objectifs :Connexion au réseau À l issue de ce chapitre, vous serez en mesure d effectuer

Plus en détail

L architecture des réseaux

L architecture des réseaux L architecture des réseaux les principes le modèle OSI l'architecture TCP/IP Architecture de réseaux : problèmes Comment concevoir un système complexe comme les réseaux? Établissement/Fermeture des connexions

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 1 - Introduction aux réseaux informatiques Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet

Plus en détail

Chapitre 3 : Systèmes d'exploitation et réseaux

Chapitre 3 : Systèmes d'exploitation et réseaux Chapitre 3 : Systèmes d'exploitation et réseaux A. Système d exploitation I. Présentation d un système d exploitation : 1. Définition d un système d exploitation: Un système d exploitation est un ensemble

Plus en détail

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié».

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié». Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Il va permettre : - la communication entre utilisateurs à travers les machines - la partage de ressources matérielles - le partage de

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière;

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière; Rec. UIT-R F.1104 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1104 CARACTÉRISTIQUES DES SYSTÈMES RADIOÉLECTRIQUES POINT À MULTIPOINT UTILISÉS POUR LA CONNEXION RNIS DANS LA PORTION DE QUALITÉ LOCALE DU RÉSEAU (Question UIT-R

Plus en détail

Présentation des réseaux

Présentation des réseaux Deux familles : réseaux d opérateurs et réseaux d entreprise Présentation des réseaux réseau d'opérateur Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée réseau d'entreprise Réseau d entreprise

Plus en détail

Introduction aux réseaux de Communications

Introduction aux réseaux de Communications RESEAUX et TELECOMMUNICATIONS Ahmed Mehaoua Professeur Université de Paris 5 Ahmed Mehaoua 2006 Partie 1 : Introduction aux réseaux de Communications Ahmed Mehaoua 2006 - page 2 PLAN Bibliographie Qu est

Plus en détail

Electronicien en systèmes informatiques Technologie Réseaux

Electronicien en systèmes informatiques Technologie Réseaux HKSE ENGINEERING GmbH Lodzer Str. 2 D-70374 Stuttgart Tel.: +49 711 / 52 70 71 Fax: +49 711 / 52 70 72 E-Mail: info@hkse.de Internet: www.hkse.de CBT - Manuel de travail Professeur Page 1 Page de présentation

Plus en détail

4 : Applications Client/Serveur et Web

4 : Applications Client/Serveur et Web 4 : Applications Client/Serveur et Web Cours 4 : Applications Client/Serveur et Web Le Cocq Michel lecocq@ipgp.fr Licence Pro SIL 11 Février 2016 Rappel plan général Introduction au système UNIX - mardi

Plus en détail

Ammar Missaoui: ISAMM 2010. applicatives

Ammar Missaoui: ISAMM 2010. applicatives Evolution des architectures applicatives 2010/2011 I. Niveau d abstraction d une application Application La couche de présentation La logique applicative Les données II. Architecture 1 tiers Les trois

Plus en détail

Technologie sans fil (certains modèles)

Technologie sans fil (certains modèles) Technologie sans fil (certains modèles) Manuel de l'utilisateur Copyright 2007 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Windows est une marque déposée aux États-Unis de Microsoft Corporation. Bluetooth

Plus en détail

Eude d un réseau local de communication.

Eude d un réseau local de communication. Eude d un réseau local de communication. TP5 : SIMULATION D UN VLAN NIVEAU 1 NOM : Prénom : Date : Objectifs et compétences : CO4.2. Identifier et caractériser l agencement matériel et logiciel d un réseau

Plus en détail

COURS : ARCHITECTURE D UN RÉSEAU INFORMATIQUE ETC 3.2.4 1. PRÉSENTATION 2. LE MATÉRIEL 1.1. CATÉGORIES DE RÉSEAUX INFORMATIQUES

COURS : ARCHITECTURE D UN RÉSEAU INFORMATIQUE ETC 3.2.4 1. PRÉSENTATION 2. LE MATÉRIEL 1.1. CATÉGORIES DE RÉSEAUX INFORMATIQUES 1. PRÉSENTATION Un réseau (network) est un ensemble d'équipements électroniques (ordinateurs, imprimantes, scanners, modems, routeurs, commutateurs...) interconnectés et capables de communiquer (émettre

Plus en détail

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu.

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. NOTE DE SYNTHESE : Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. Page 1 sur 21 Sommaire Présentation de l entreprise :... 3 Son histoire:... 3 Infrastructure technique

Plus en détail

Introduction aux Réseaux Informatiques

Introduction aux Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Introduction aux Réseaux Informatiques 2006 - André Aoun - Introduction aux Réseaux Informatiques - 1 Sommaire 1. Histoire de la Communication 2. Évolution des Réseaux 3. Classification

Plus en détail

Grid et Multi-Grid Manager

Grid et Multi-Grid Manager Principaux Avantages Infoblox Grid des services réseau «toujours opérationnels» grâce à une architecture évolutive, redondante, fiable et à tolérance de panne Garantit l'intégrité et la disponibilité des

Plus en détail

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1 Support de Cours NGN 1 ère année Master de recherche Najjar M. 1 Chapitre 1 INTRODUCTION AUX RESEAUX NGN 1.1 Les exigences de tourner vers NGN 1.2 Caractéristiques du réseau NGN 1.3 Principaux équipements

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap1

Correction CCNA1 Chap1 Correction CCNA1 Chap1 1. Question Selon l image ci -contre, Quel ensemble de périphériques contient uniquement les périphériques intermédiaires? A, B, E, F C, D, G, I A, B, D, G G, H, I, J 2. Question

Plus en détail

Adressage physique et logique

Adressage physique et logique Adressage physique et logique Table des matières 1. Couches et protocoles utilisés...2 2. Adresses physiques (mac)...2 3. Adresses logiques (IP) et paquets...3 4. Internet protocol...4 4.1. Adresses IPv4...4

Plus en détail

Vous trouverez ci-après un résumé du contenu pédagogiques des différents modules de formation proposés.

Vous trouverez ci-après un résumé du contenu pédagogiques des différents modules de formation proposés. Le CESI, centre de formation professionnelle et supérieure, situé à Brest, recherche des personnes pour animer des formations dans les domaines suivants : Systèmes d information Page 2 Architecture systèmes

Plus en détail

COMMUNICATION ET RESEAUX

COMMUNICATION ET RESEAUX ORDINATEUR NOM: Prénom: Classe: Date: L'ordinateur se caractérise par: - sa rapidité : - ses possibilités de calculs : - ses capacités de stockage : - sa mémoire : - son système d'exploitation : 2 STRUCTURE

Plus en détail

Réseau d'entreprise. 1. Comment fonctionne l'informatique en entreprise. 2. Schéma type d'un réseau d'entreprise

Réseau d'entreprise. 1. Comment fonctionne l'informatique en entreprise. 2. Schéma type d'un réseau d'entreprise Réseau d'entreprise 1. Comment fonctionne l'informatique en entreprise 1.1 Un réseau en entreprise, pour quoi faire? Définition / Réseau d'entreprise catégorie : informatique traduction : Network Le réseau

Plus en détail

Téléinformatique! Réseaux Locaux

Téléinformatique! Réseaux Locaux Téléinformatique! Réseaux Locaux AS - 2010/2011 Thomas Morsellino IUT Bordeaux 1 (Dépt. Info) Réseau 2 n Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par un support de transmission : ces éléments

Plus en détail

R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2

R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2 R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2 1. Introduction 1.1 Contraintes d'un répéteur Quel type de contrainte un répéteur apporte-t-il dans un réseau? 1.2 Remplacement d'un répéteur par un pont Un pont

Plus en détail

TD séance n 13 Réseau Windows

TD séance n 13 Réseau Windows 1 Paramètre IP sous Windows Nous avons vu lors de la dernière séance qu un ordinateur connecté à Internet devait avoir une adresse IP. Ce que nous avons vu sous Linux est identique à ce que nous allons

Plus en détail

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Aucune notes personnelles ou documents ne sont autorisés. Lundi 07 juillet 2008 1) Le firewall 1.1) Quelle est la

Plus en détail

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50. MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50. MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++ LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50 MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++ Date du document : 17 novembre 2005 Ce livre blanc est destiné à l'information des professionnels

Plus en détail

Option 1 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 1 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quels sont les deux éléments généralement trouvés sur un diagramme de réseau logique? (Choisissez deux réponses.) Les identifiants d interfaces Les types de connecteurs Les versions du système d exploitation

Plus en détail

Manuel des communications Internet et réseau PC pour entreprises

Manuel des communications Internet et réseau PC pour entreprises Manuel des communications Internet et réseau PC pour entreprises Référence : 384570-051 Mai 2005 Ce manuel fournit des définitions et des instructions vous permettant d'exploiter les fonctionnalités de

Plus en détail

POWERSHIELD². Logiciel de communication LOGICIELS ET ACCESSOIRES

POWERSHIELD². Logiciel de communication LOGICIELS ET ACCESSOIRES POWERSHIELD² Logiciel de communication Powershield² garantit une gestion de l ASI efficace et intuitive de l ASI grâce à l affichage de toutes les informations les plus importantes telles que la tension

Plus en détail

GESTION D UN PARC INFORMATIQUE

GESTION D UN PARC INFORMATIQUE Gestion de parc - page 1/8 - GESTION D UN PARC INFORMATIQUE Contexte : - Une société disposant d un nombre de postes clients assez important. - Le technicien à pour rôle d'assurer la disponibilité technique

Plus en détail

Logiciel de gestion d imprimante

Logiciel de gestion d imprimante Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Utilisation du logiciel CentreWare», page 3-10 «Utilisation des fonctions de gestion de l imprimante», page 3-12 Utilisation du logiciel CentreWare

Plus en détail

Informatique 9 ème année de base

Informatique 9 ème année de base Informatique 9 ème année de base Chapitre 1 : Ordinateur et système d exploitation Chapitre 2 : Exploitation de logiciels Tableur : Ms Excel Chapitre 3 : Internet Professeur : Anissa TEYEB Programme annuel

Plus en détail

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Introduction Parallélisation sur mémoire distribuée.

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

GUIDE VSAT BIDIRECTIONNEL

GUIDE VSAT BIDIRECTIONNEL GUIDE VSAT BIDIRECTIONNEL Février 2008 p. 1/5 Les connexions haut débit par satellite utilisent une technologie de haut niveau. Si le coût de l équipement et de l abonnement mensuel sont souvent les principaux

Plus en détail

Adressage IP 1 ère partie COURS Page

Adressage IP 1 ère partie COURS Page 1 / 7 Sommaire 1. Adressage d une machine.... 2 2. Anatomie d une adresse IP.... 2 3. Masque de réseau.... 2 3.1. Format du masque.... 2 3.2. Calcul de l adresse réseau.... 3 3.3. Calcul de l adresse hôte

Plus en détail

Réseaux Informatiques

Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Introduction aux Réseaux Informatiques 2006 - André Aoun - Introduction aux Réseaux Informatiques - 1 Sommaire 1. Histoire de la Communication 2. Évolution des Réseaux 3. Classification

Plus en détail

Classification des réseaux

Classification des réseaux Classification des réseaux William PUECH MIAS L1 Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Nîmes PLAN Classification des réseaux I - CLASSIFICATION DES RESEAUX I - 1 Les réseaux Locaux (LAN)

Plus en détail

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE...

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... 4 CE QUI CHANGE POUR L'UTILISATEUR... 5 LE ROLE DE L'ADMINISTRATEUR... 5 LE MATERIEL... 5 CONFIGURATION SYSTEME... 6 DEPANNAGE... 7 DROITS DE L UTILISATEUR POUR

Plus en détail

Installer un réseau simple (Windows 98)

Installer un réseau simple (Windows 98) Installer un réseau simple (Windows 98) Différents types de réseau Pour relier deux machines On peut relier deux machines munies chacune d'une carte réseau par un simple câble croisé (connecteur RJ45)

Plus en détail

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 FOURNIR À L'UTILISATEUR UNE MACHINE VIRTUELLE ET UN ENVIRONNEMENT D'EXÉCUTION DE PROGRAMMES Plan ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ADAPTÉ AU BESOIN DE L'UTILISATEUR Fonctions de l'environnement d'exécution

Plus en détail

Réseaux locaux virtuels : VLAN

Réseaux locaux virtuels : VLAN Réseaux locaux virtuels : VLAN I. Historique Les premiers réseaux Ethernet (on se situe donc en couche 2) étaient conçus à base de câbles coaxiaux raccordés entre eux et connectés aux ordinateurs, si bien

Plus en détail

Module P : Préambule. Support de formation

Module P : Préambule. Support de formation Module P : Préambule Nous abordons ici la seconde partie d un parcours de formation complet. À l issue de cette partie, l utilisateur saura administrer au quotidien un domaine Domino multiserveur. Il saura

Plus en détail

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices

Couche réseau. Chapitre 6. Exercices Chapitre 6 Couche réseau Exercices No Exercice Points Difficulté Couche réseau, bases IP 1. Comment un destinataire sait-il qu il a reçu le dernier fragment 1 d un datagramme fragmenté? 2. Lorsqu un fragment

Plus en détail

Réseautique et gestion informatique

Réseautique et gestion informatique 1 SCI6052 Information documentaire numérique Réseautique et gestion informatique 27 octobre 2015 2 1 Les réseaux 1.1 Définitions et objectifs 1.2 Les composantes 1.2.1 Matériels 1.2.2 Protocoles 1.3 Sécurité

Plus en détail

LES RESEAUX INFORMATIQUE

LES RESEAUX INFORMATIQUE Chapitre 4 LES RESEAUX INFORMATIQUE Objectifs - Connaître les différents types de réseaux. - Travailler dans un environnement réseau. - Identifier et utiliser les services internet. Plan I. Présentation

Plus en détail

Introduction à BGP. AfNOG 2011. David Lopoi

Introduction à BGP. AfNOG 2011. David Lopoi Introduction à BGP AfNOG 2011 David Lopoi 1 IGP Protocoles intérieurs (Interior Gateway Protocol) Utilisés pour gérer le routage au sein d un même organisme Assure des prestations techniques de routage

Plus en détail

Algorithmique Distribuée

Algorithmique Distribuée Algorithmique Distribuée Problèmes et Algorithmes Fondamentaux Arnaud labourel http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/ arnaud.labourel Aix-Marseille Université 15 janvier 2014 Arnaud Labourel (AMU) Algorithmique

Plus en détail

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur Page 1 sur 35 Services réseau 6.1 Clients, serveurs et leur interaction 6.1.1 Relation client-serveur Tous les jours, nous utilisons les services disponibles sur les réseaux et sur Internet pour communiquer

Plus en détail

Master Time Center. Centre de contrôle pour systèmes de distribution horaire multifonctionnels et surveillance de la fréquence du secteur

Master Time Center. Centre de contrôle pour systèmes de distribution horaire multifonctionnels et surveillance de la fréquence du secteur Master Time Center Centre de contrôle pour systèmes de distribution horaire multifonctionnels et surveillance de la fréquence du secteur Master Time Center Gares Aéroports Centrales électriques Le Master

Plus en détail

FORMATION WS1202 LES FONDAMENTAUX D UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012

FORMATION WS1202 LES FONDAMENTAUX D UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 FORMATION WS1202 LES FONDAMENTAUX D UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 Contenu de la formation Les fondamentaux d une infrastructure Windows Server 2012 Page 1 sur 5 I. Généralités 1. Objectifs de

Plus en détail

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud SERVICES Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud L industrie du logiciel face aux défis du Cloud Les entreprises ont rapidement réalisé la

Plus en détail

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs SI 5 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Chapitre 3 : Support des Services et Serveurs Objectifs : Les échanges dans le monde TCP-IP Maîtriser le modèle TCP/IP, l'ensemble de ses protocoles,

Plus en détail

Chapitre 2 : Communication sur un réseau

Chapitre 2 : Communication sur un réseau CISCO Exploration 1: Chapitre 2 - Communication sur un réseau - Page 1 sur 40 Chapitre 2 : Communication sur un réseau De plus en plus, ce sont les réseaux qui nous relient. Les personnes communiquent

Plus en détail

TP n 1 : Diagnostiquer et Tester des connexions réseau TCP/IP

TP n 1 : Diagnostiquer et Tester des connexions réseau TCP/IP TP n 1 : Diagnostiquer et Tester des connexions réseau TCP/IP I. Le matériel II. Configuration du réseau Affichage de la configuration du réseau sous Windows Xp Affichage de la configuration à l'aide de

Plus en détail

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS La gamme de produits Seagate Business Storage NAS aide les revendeurs à valeur ajoutée à répondre aux besoins des clients recherchant un stockage

Plus en détail

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES Le cahier des charges est constitué d'un ensemble de documents contenant les spécifications adressées : à des fournisseurs de biens ou de services

Plus en détail

Système d exploitation (Operating System)

Système d exploitation (Operating System) Système d exploitation (Operating System) I. Introduction 1. Définition Système d exploitation : ensemble de programmes pour : Faciliter l utilisation de l ordinateur (ergonomie) Mettre à la disposition

Plus en détail

-Partie7- La Couche Réseau

-Partie7- La Couche Réseau -Partie7- La Couche Réseau Plan La couche Réseau Définition et Objectifs Fonctions Adressage Routage Contrôle de flux / erreurs / congestion multiplexage segmentation / groupage des messages gestion des

Plus en détail

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER TABLE DES MATIERES I. Introduction 3 II. Informations générales. 4 2.1 Identification du personnel utilisateur... 4 2.2 Gestion des vêtements

Plus en détail

2. Architecture materielle Objectifs Comprendre l'architecture d'un ordinateur

2. Architecture materielle Objectifs Comprendre l'architecture d'un ordinateur A. de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Concevoir, réaliser et mettre en œuvre des systèmes d'informations Evaluer le coup d un système et participer à

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

Cours Réseaux. http ://perso.univ-lr.fr/abouju. Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr)

Cours Réseaux. http ://perso.univ-lr.fr/abouju. Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr) Cours Réseaux Alain Bouju e-mail : abouju@univ-lr.fr http ://perso.univ-lr.fr/abouju Historique communication 1464 : Poste Royale par Louis XI 1794 : télégraphe optique Chappe 1832 : télégraphe électrique

Plus en détail

Réseaux de terrain : 1 partie

Réseaux de terrain : 1 partie Réseaux de terrain : 1 partie Un bus de terrain est un système de communication numérique dédié qui respecte le modèle d'interconnexion des systèmes ouverts (OSI) de l'organisation de Standardisation Internationale

Plus en détail

RESEAU. Licence Sciences de Gestion

RESEAU. Licence Sciences de Gestion π RESEAU Licence Sciences de Gestion 1 Hétérogénéïté Récent Électronique Transmission Bandes Moyens de transmission Modèle OSI TOPOLOGIE Commutation Adresse TIC Mémoire documentaire 2 Hétérogénéïté mainframe

Plus en détail

Examen de fin de formation Session Juin 2007. Durée : 4 Heures Barème : /70pts. Documents: non autorisés

Examen de fin de formation Session Juin 2007. Durée : 4 Heures Barème : /70pts. Documents: non autorisés OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Examen de fin de formation Session Juin 2007 Filière : Technicien Spécialisé en Systèmes et Réseaux Informatiques (TSSRI) Epreuve

Plus en détail

Examen de fin de formation Session Juin 2007. Durée : 4 Heures Barème : /70pts. Documents: non autorisés

Examen de fin de formation Session Juin 2007. Durée : 4 Heures Barème : /70pts. Documents: non autorisés OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Examen de fin de formation Session Juin 2007 Filière : Technicien Spécialisé en Systèmes et Réseaux Informatiques (TSSRI) Epreuve

Plus en détail

Splash RPX-ii Color Server. Guide de dépannage

Splash RPX-ii Color Server. Guide de dépannage Splash RPX-ii Color Server Guide de dépannage 2007 Electronics for Imaging, Inc. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document. 45060096 17 avril 2007

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

CCNA3.1 Module 1 Chapitre 2. Notions de base sur les réseaux - Topologies

CCNA3.1 Module 1 Chapitre 2. Notions de base sur les réseaux - Topologies CCNA3.1 Module 1 Chapitre 2 Notions de base sur les réseaux - Topologies Réseaux locaux (LAN : Local Area Network) Nés du besoin de partager des données entre services d un même site, Au début des réseaux

Plus en détail

Couche réseau du modèle OSI

Couche réseau du modèle OSI Chapitre 5 Exploration La couche Réseau IP - Page 1 sur 48 Couche réseau du modèle OSI Nous avons vu la manière dont les applications et services réseau d un périphérique final peuvent communiquer avec

Plus en détail

Exadata Database Machine Administration Workshop Ed 3.1 (FR)

Exadata Database Machine Administration Workshop Ed 3.1 (FR) Oracle University Contact Us: (+202) 35 35 02 54 Exadata Database Machine Administration Workshop Ed 3.1 (FR) Duration: 5 Days What you will learn Le cours "Exadata Database Machine Administration Workshop

Plus en détail