CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH"

Transcription

1 CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/SPC/368/Add. Original: anglais 3 juin 1975 CM-P ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES DIRECTIVES SCIENTIFIQUES Quatre-vingt-cinquième réunion Genève - 12 et 13 mai 1975 FUTURES INSTALLATIONS DE CALCUL ELECTRONIQUE AU CERN Deuxième partie: Propositions d'améliorations des intallations de calcul électronique au CERN Faisant suite à l'étude des besoins futurs présentée dans la première partie (CERN/SPC/368), le présent document expose les principales mesures à prendre pour répondre à ces besoins de la façon la plus efficace et la plus économique.

2 FUTURES INSTALLATIONS DE CALCUL ELECTRONIQUE AU CERN Deuxième partie: Propositions d'améliorations des installatio électronique au CERN 1. INTRODUCTION Faisant suite à l'étude des besoins futurs présentée dans la première partie (CERN/SPC/368), le présent document expose les principales mesures à prendre pour répondre à ces besoins de la façon la plus efficace et la plus économique. 2. AUGMENTATION DE LA CAPACITE DE CALCUL ELECTRONIQUE En 1970, il a été décidé d'acheter un ordinateur CDC L'évaluation effectuée à cette époque prévoyait une croissance des besoins en matière de calcul électronique qui exigerait une nouvelle augmentation importante de la capacité de calcul pour 1975; il était prévu également qu'une façon efficace de satisfaire à cette exigence consisterait à ajouter un deuxième processeur CDC Comme moyen d'accroître la capacité de calcul électronique du centre en vue de répondre aux besoins du programme d'expérimentation du SPS, cette solution reste la meilleure, tant du point de vue économique que du point de vue technique. 2.1 Considérations d'ordre économique i) L'adjonction d'un CDC 7600 est considérablement meilleur marché, du point de vue du rapport prix/performances, que toute autre solution. Une enquête préliminaire effectuée l'année dernière auprès de constructeurs concernant une installation de calcul électronique de grande puissance (envisagée à l'époque pour fournir une assistance en temps réel pour les zones d'expérimentation) a confirmé que le prix de deux installations non intégrées, de valeur éprouvée, qui approcheraient de la puissance supplémentaire obtenue avec un seul CDC 7600 serait au moins 50% plus élevé, en raison, partiellement, de la nécessité d'acquérir de l'équipement périphérique supplémentaire. ii) Les seuls éléments nouveaux importants nécessaires sont l'unité centrale elle-même et une mémoire à disques supplémentaire; les ordinateurs d'extrémité et l'équipement périphérique auxiliaire existent déjà. iii) Aucune augmentation des effectifs d'opérateurs ou d'analystes-système ne sera nécessaire. En effet, la charge de travail que représente l'exploitation est due principalement aux opérations manuelles exécutées sur les ordinateurs d'extrémité, et elle ne changera guère.

3 page Considerations d'ordre technique L'achèvement du centre CDC par l'adjonction d'un deuxième CDC 7600 est aussi sur le plan technique le moyen le plus efficace de doubler la capacité de calcul électronique. i) Les nouvelles versions du logiciel système mises en place au cours de 1975 en vue d'assurer l'optimisation nécessaire du rendement d'exploitation sont des systèmes types élaborés et suivis par CDC qui permettront également d'utiliser,sans modifications importantes, deux CDC 7600 se partageant deux ordinateurs d'extrémité CDC Schémati-quement, la configuration serait celle représentée sur la figure 1. ii) L'ordinateur CDC 7600 est maintenant bien connu par les opérateurs et les analystes-système; il ne serait pas nécessaire de former à nouveau le personnel. iii) Le nouveau système serait entièrement compatible avec l'installation actuelle et, de ce fait, il ne serait pas nécessaire de modifier les programmes des utilisateurs. iv) Une bien meilleure disponibilité des ordinateurs peut être assurée aux utilisateurs; en effet, si l'une des deux machines 7600 tombe en panne, l'autre peut prendre la relève pour les travaux prioritaires. v) L'installation actuelle a maintenant atteint un niveau acceptable de fiabilité; la moyenne des temps de bon fonctionnement du CDC 7600 est voisine de 10 heures; la reprise après défaillance du matériel ou du logiciel est maintenant rapide et cause rarement des difficultés aux utilisateurs. Il importe également de se rendre compte de la différence technique essentielle existant entre l'adoption de ce deuxième ordinateur et les mises en service du CDC 6600 et du premier CDC 7600, qui ont toutes deux été suivies de longues périodes de difficultés; il s'agissait en effet de matériel et de logiciel tout à fait nouveaux. Un rapprochement peut être fait avec la mise en place du CDC 6400,qui s'est effectuée sans problème et a rapidement permis un accroissement important de la capacité. Une période de mise en route de quelques mois sera cependant nécessaire pour réaliser les principales améliorations dans le domaine de l'exploitation en mode non intégré, qui sera plus complexe. 2.3 Proposition Etant donné la nécessité d'assurer un accroissement important de la capacité de calcul électronique en temps utile pour répondre aux besoins du programme d'expérimentation du SPS, lequel doit commencer à la fin de 1976, un deuxième CDC 7600 devrait être acheté et installé pour la fin de 1975.

4 page 3 CDC a proposé de fournir la nouvelle unité centrale et les disques-système pour un prix d'environ 6,43 millions de dollars US (soit 16,46 millions de francs suisses au cours actuel). Dans le contrat, on insistera particulièrement sur la qualité de l'entretien et de l'assistance technique que devra assurer CDC. 3. AUTRES AMELIORATIONS A APPORTER AUX INSTALLATIONS CENTRALES 3.1 Politique future L'adjonction d'un deuxième CDC 7600 est une mesure qui achève le centre d'ordinateurs CDC dans le sens prévu en 1970, assurant ainsi un doublement de la capacité de calcul électronique d'une façon très économique et efficace. Cependant, à long terme il serait peu raisonnable de continuer à dépendre totalement d'un seul fabricant. De plus, s'il est vrai que les installations de CDC sont sans égales en ce qui concerne la puissance de calcul, cette société a plusieurs années de retard sur la technologie de pointe dans les domaines des systèmes de mémoire de masse et des performances de bandes magnétiques, qui constituent les deux autres secteurs dans lesquels il est essentiel d'améliorer les installations centrales pour répondre aux besoins du programme d'expérimentation. Pour un laboratoire comme le CERN, qui doit traiter un volume de données important, la fiabilité et les performances de l'équipement périphérique, particulièrement des bandes magnétiques, et la disponibilité d'installations spéciales, telles que la mémoire de masse récemment commercialisée par IBM, sont aussi importantes que la capacité de calcul. On considère par conséquent que le moment est venu de faire appel à un autre constructeur en vue de l'acquisition d'une installation d'ordinateurs permettant de répondre aux besoins exposés dans les deux points suivants. 3.2 Bandes magnétiques à hautes performances et mémoire de masse Le document CERN/SPC/368 a souligné la nécessité de disposer de bandes magnétiques fiables et à hautes performances. Les très grandes quantités de données fournies par les expériences exigeront des unités de bandes magnétiques opérant à une densité beaucoup plus élevée que celles actuellement en usage au CERN; d'autres laboratoires ont déjà installé de l'équipement fonctionnant à une densité de 6250 bpi, soit le quadruple. L'autre grande amélioration requise dans ce domaine est une mémoire de masse, assurant un accès en ligne à une capacité équivalant à environ bandes magnétiques, en vue de créer un fichier central

5 page 4 pour le Laboratoire. Il s'agit-là d'un besoin qui devient pressant pour l'exploitation; le nombre de bandes magnétiques en stock, actuellement d'environ , augmente à raison de par année et certains signes indiquent que ce rythme connaît un accroissement important. L'installation de mémoire de masse doit comprendre non seulement la mémoire matérielle et les modules câblés pour la recherche des informations mais également un système évolué de logiciel pour gestion de bibliothèque de programmes; ce dernier sera fourni par le fabriquant et sera exploité sur un ordinateur livré à titre d'élément de l'installation de mémoire de masse. Ce même ordinateur gérera les nouvelles unités de bandes magnétiques à hautes performances car, là encore, nous voulons utiliser le logiciel d'exploitation type fourni par le fabriquant pour la commande directe de ces unités de bandes magnétiques. Ces améliorations dans la manipulation et l'emmagasinage des données deviendront essentielles après le démarrage du programme d'expérimentation du SPS. 3.3 Echantillonnage des données à réponse_rapide pour les expériences Il a été souligné qu'il s'agit-là d'un élément particulièrement important du service devant être assuré par l'installation du CERN. Au cours de 1978, les expériences dans la zone Nord du SPS commenceront à fournir une part importante des tâches d'échantillonnage de données dévolues au centre CDC (deux 7600 non intégrés), et ce, dans des proportions susceptibles de compromettre gravement le fonctionnement des nombreux autres services qui doivent être assurés par le centre; il est par conséquent proposé que la puissance du nouvel ordinateur qui sera mis en place soit telle qu'à partir de 1978 celui-ci puisse assumer une partie de ces tâches, en assurant au début un service déterminé pour un ensemble limité d'utilisateurs, par exemple en desservant certaines expériences dans la zone Nord. Cet ordinateur constituerait une base pour de nouvelles améliorations qui pourraient se révéler nécessaires au-delà de la période de cinq ans envisagée ici. 3.4 Résumé Il est proposé de faire appel à un autre fabricant pour la fourniture d'un ordinateur gérant des bandes magnétiques à haute densité ainsi qu'une mémoire de masse, et capable d'assumer une partie des tâches d'échantillonnage de données au cours de Les spécifications et une enquête préliminaire auprès des fabricants sont en cours de préparation; la livraison de l'ordinateur de base devrait avoir lieu à la fin de 1976.

6 Page 5 Cet équipement vient augmenter la capacité doublée par l'installation d'un deuxième CDC 7600 en vue de répondre, de la manière la plus efficace, aux besoins décrits dans le document CERN/SPC/368. Le deuxième CDC 7600 assure également les conditions d'exploitation permettant au service de calcul électronique de s'acquitter de ses obligations permanentes, tout en procédant à une mise en service régulière et efficace de l'équipement d'un autre constructeur. Cette mise en service pourra ainsi s'effectuer progressivement; ce nouvel équipement assurera un service déterminé et n'aura pas à supporter dès le début une part importante du volume total des tâches. 4. RESEAU DE TRANSMISSION DE DONNEES Le rôle du réseau de transmission de données dans l'amélioration de l'efficacité de l'emploi des ordinateurs au CERN par mise à disposition de dispositifs de transmission entre les ordinateurs répartis sur le Laboratoire, tant pour le transfert de fichiers que pour la transmission d'échantillons de données, a été décrit dans la première partie. Ce réseau est essentiellement une structure modulaire pouvant être installée par étapes. Des appels d'offres ont été envoyés pour la fourniture d'éléments pour la première phase,au cours de laquelle il s'agit, en priorité, de mettre en place un dispositif de transmission de données entre les ordinateurs centraux et un ordinateur de desserte des zones d'expérimentation qui sera installé dans la zone Nord du SPS; ce dispositif doit être prêt pour janvier Un stade ultérieur consisterait à établir des liaisons, par l'intermédiaire des lignes des P & T, entre les ordinateurs et terminaux du réseau du CERN et les ordinateurs d'autres laboratoires. Les dépenses pour la première phase sont estimées à environ 3,2 millions de francs suisses. L'ensemble du projet, tel qu'il est actuellement envisagé, pourrait coûter environ 8,5 millions de francs suisses, y compris six petits ordinateurs auxiliaires installés dans les zones d'expérimentation. 5. CONSIDERATIONS D'ORDRE BUDGETAIRE Une amélioration de l'installation centrale de calcul électronique en vue de desservir les programmes du PS et des ISR avait été initialement prévue pour 1974 mais a été ensuite reportée, en raison des économies décidées dans le programme du Laboratoire I, d'abord à 1976 lorsque le site de Meyrin a été choisi pour le SPS (CERN/FC/1391), et ensuite à 1978 par suite des économies imposées en 1973 (CERN/FC/1636). 75/39/5/f

7 page 6 En revanche, des crédits ont été réservés dans les prévisions budgétaires du Laboratoire I pour la desserte par ordinateur des expériences du programme du SPS. Cette question est exposée dans le document traitant des travaux préparatoires en vue des expériences avec le SPS présenté au Comité des Directives scientifiques en décembre 1973 (CERN/1118). Le montant total des crédits prévus était de 40 millions de francs suisses (prix de 1973), partagés (arbitrairement) entre les zones Ouest et Nord. Lors de l'examen, effectué au cours de l'année dernière, des besoins de l'ensemble du Laboratoire en matière de calcul électronique, dans lesquels ceux du programme du SPS occupent une place prédominante, il est apparu clairement que la façon la plus efficace et la plus économique de satisfaire les besoins essentiels de l'ensemble du programme consiste à réaliser les améliorations exposées ci-dessus, et cela est vrai aussi bien sur le plan financier que sur celui des effectifs. De cette façon, les besoins de l'ensemble du Laboratoire en matière de calcul électronique au cours des cinq prochaines années devraient être satisfaits moyennant une dépense compatible avec les prévisions budgétaires. Les améliorations seront réalisées dans les limites du plafond actuel des effectifs de la Division DD. 6. RECAPITULATION DES AMELIORATIONS PROPOSEES ET LEUR REALISATION i) Installation d'un deuxième CDC 7600 pour la fin de 1975; l'approbation du Comité des Finances a été demandée pour l'achat par un marché de gré à gré. ii) Mise en place d'une installation de calcul (non CDC) gérant une mémoire de masse et des bandes magnétiques à hautes performances et assurant, pendant 1978, l'échantillonnage des données pour des expériences déterminées. Les spécifications et les enquêtes préliminaires auprès de fabricants sont en préparation; l'installation de calcul de base et les bandes doivent être installées avant la fin de 1976 et la mémoire de masse en iii) Réseau de transmission de données; des soumissions ont été demandées pour la première étape. Il est demandé au Comité des Directives scientifiques de donner son soutien aux améliorations proposées. 75/39/5/f

8 79/39/5/f FIGURE 1: SCHEMATIC CONFIGURATION a) FULL LINES: PRESENT CENTRAL COMPUTER SYSTEM CDC 7600/6500/6400 b) DOTTED LINES: ADDITIONS FOR SECOND CDC 7600 CERN/SPC/368/Add. page 7

ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/1328 Original: anglais 2 février 1971 CM-P00087545 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/2291 Original: français 22 août 1979 CM-P00092574 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CONFIDENTIEL CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00092471 CERN/FC/2206 Original : anglais 6 octobre 1978 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique

Institut National de la Recherche Agronomique Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité et de sauvegarde pour les Centres de Recherche Inra de : Bordeaux

Plus en détail

STATISTICA Entreprise (Version 9) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix

STATISTICA Entreprise (Version 9) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : STATISTICA Entreprise (Version 9) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal Server

Plus en détail

Adresse de l'autre pouvoir adjudicateur pour le compte duquel le pouvoir adjudicateur agit

Adresse de l'autre pouvoir adjudicateur pour le compte duquel le pouvoir adjudicateur agit AVIS DE MARCHE Marché de services informatiques et services connexes Directive 2004/18/CE SECTION I: POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM, ADRESSES ET POINT(S) DE CONTACT Régie Immobilière de la Ville de Paris

Plus en détail

Vu le Code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36-7 ;

Vu le Code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36-7 ; Avis n 04-368 de l Autorité de régulation des télécommunications en date du 4 mai 2004 sur la décision tarifaire de France Télécom n 2004046 relative à la commande en nombre d accès «L ADSL de» L Autorité

Plus en détail

Plan de cours Système d exploitation 2

Plan de cours Système d exploitation 2 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, Qc. J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Plan de cours Système d exploitation 2 Information sur le cours Titre Système d exploitation 2 Numéro

Plus en détail

ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE

ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE SYNTHESE Le groupe de travail a examiné avec une particulière attention les options disponibles pour le recouvrement d une cotisation sur la valeur ajoutée ou de

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN/FC/1092 Original: anglais 6 janvier 1969 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES Quatre-vingt-quatorzième réunion Genève

Plus en détail

CENTRE D'ÉMULATION INFORMATIQUE JURA

CENTRE D'ÉMULATION INFORMATIQUE JURA CENTRE D'ÉMULATION INFORMATIQUE DU JURA LA MAINTENANCE D UN ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE Maintenance d un équipement page 1 / 10 CEIJ - v. 1 / 5.04 INTRODUCTION L acquisition d un équipement informatique (ordinateurs,

Plus en détail

Emissions de CO2 des véhicules légers

Emissions de CO2 des véhicules légers Projet No 85/2011-1 14 octobre 2011 Emissions de CO2 des véhicules légers Texte du projet Projet de loi portant exécution du règlement (UE) No 510/2011 du Parlement européen et du Conseil du 11 mai 2011

Plus en détail

La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH

La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH L'informatisation sert a faire progresser les pratiques de gestion (dans tous les domaines), elle ne peut donc se limiter à une simple automatisation

Plus en détail

Commissionnement en Génie Climatique

Commissionnement en Génie Climatique Commissionnement en Génie Climatique Marchand Jean- Luc POINT DE VUE TERRAIN DE DALKIA SUR LA MAINTENANCE BATIMENTS A USAGE DE BUREAUX L'exploitation et la maintenance doivent être pris en compte dès la

Plus en détail

Technique de réseaux et USV

Technique de réseaux et USV Remarques sur la technique de réseau Exploitation sur serveurs réseau WinCC ne prend en charge que le protocole réseau TCP/IP sur le bus pour terminaux. Il est impossible d'exploiter WinCC sur des serveurs

Plus en détail

Conditions générales (CG) Viteos SA

Conditions générales (CG) Viteos SA 1 Conditions générales (CG) de reprise de l'énergie et de la qualité pour les installations de production jusqu'à 30kVA de Viteos SA Quai Max-Petitpierre 4 2000 Neuchâtel Du 19 décembre 2014 2 Table des

Plus en détail

RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom)

RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom) Adopté le 14.12.1979, entrée en vigueur le 01.01.1980 - Etat au 01.07.2006 (en vigueur) RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom) du 14 décembre 1979 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

WEBSTATISTICA - Version 10

WEBSTATISTICA - Version 10 WEBSTATISTICA - Version 10 Instructions d'installation WEBSTATISTICA Serveur Unique Remarques : 1. L'installation de WEBSTATISTICA s'effectue en deux temps a) l'installation du serveur et b) l'installation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE Atlan-TIC

CONDITIONS GENERALES DE VENTE Atlan-TIC CONDITIONS GENERALES DE VENTE Atlan-TIC 1. Domaine d'application Sauf dérogation particulière et écrite, nos conditions de vente remplacent et annulent toutes les autres conditions générales d'achat du

Plus en détail

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 ISO 9001:2008 donne à l'organisme une grande flexibilité quant à la façon de documenter son Système de Management de la Qualité (SMQ). Il convient de souligner

Plus en détail

Service d'assistance HP pour PC

Service d'assistance HP pour PC Service d'assistance HP pour PC Services Care Pack HP Données techniques Le service d'assistance HP pour PC offre aux professionnels des petites et moyennes entreprises un accès à des conseils et un soutien

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS POUR AUGMENTER LE CAPITAL SOCIAL D'UNE SARL ET FORMALITÉS À ACCOMPLIR

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS POUR AUGMENTER LE CAPITAL SOCIAL D'UNE SARL ET FORMALITÉS À ACCOMPLIR MODALITÉS POUR AUGMENTER LE CAPITAL SOCIAL D'UNE SARL ET FORMALITÉS À ACCOMPLIR L'augmentation de capital social dans les SARL Introduction Le capital social de la société à responsabilité limitée peut

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CONFIDENTIEL CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/2070 Original: anglais 26 août 1977 CM-P00089689 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES

Plus en détail

A L'INTÉRIEUR DE L'ORDINATEUR

A L'INTÉRIEUR DE L'ORDINATEUR A L'INTÉRIEUR DE L'ORDINATEUR Zot' Cyber Case des Bambous Support de cours Maintenance 1 TABLE DES MATIÈRES 1. A L'INTÉRIEUR DU PC...3 1. LA CARTE MÈRE...3 2. LE PROCESSEUR...6 3. LA MÉMOIRE VIVE...6 4.

Plus en détail

CIRCULAIRE OPERATIONNELLE N 5 Publiée par la Département des Ressources humaines

CIRCULAIRE OPERATIONNELLE N 5 Publiée par la Département des Ressources humaines CERN ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH Laboratoire Européen pour la Physique des Particules European Laboratory for Particle Physics CIRCULAIRE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE WEST AFRICAN HEALTH ~~ISATION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE ORGANIZAÇAo OESTE AFRICANA DA SAÛDE CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE t Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

40 L & 200 L CYCLIX II

40 L & 200 L CYCLIX II l UNITE D'AGITATION 40 L & 200 L CYCLIX II CARACTERISTIQUES TECHNIQUES NOTICE ORIGINALE IMPORTANT : Lire attentivement tous les documents avant le stockage, l'installation ou la mise en service du matériel

Plus en détail

La transmission sans fil, débit et temps de latence

La transmission sans fil, débit et temps de latence Note d'application La transmission sans fil, débit et temps de latence Bertrand VERDIER GE3 Projet P12AB04 Polytech Clermont-Ferrand année 2012 / 2013 Table des matières Introduction...1 Les technologies

Plus en détail

Contrat d utilisation du Logiciel de Polices de Caractères

Contrat d utilisation du Logiciel de Polices de Caractères Contrat d utilisation du Logiciel de Polices de Caractères 1 Droit d utilisation 2 Exclusion de toute autre utilisation 3 Garantie et responsabilité 4 Généralités 1 Droit d utilisation 1.1 Le Logiciel

Plus en détail

AVIS DE MARCHE. Marché de services informatiques et services connexes SECTION I: POUVOIR ADJUDICATEUR. Directive 2004/18/CE

AVIS DE MARCHE. Marché de services informatiques et services connexes SECTION I: POUVOIR ADJUDICATEUR. Directive 2004/18/CE AVIS DE MARCHE Marché de services informatiques et services connexes Directive 2004/18/CE SECTION I: POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM, ADRESSES ET POINT(S) DE CONTACT Centre Hospitalier Henri GUERIN M Michel

Plus en détail

Architecture matérielle d'un système informatique

Architecture matérielle d'un système informatique Architecture matérielle d'un système informatique I) DEFINITION 2 II) REPRESENTATION EN COUCHES 2 III) SCHEMA EN COUCHES 2 IV) DESCRIPTION DES COUCHES 2 V) ORGANISATION DE LA COUCHE MATERIELLE 4 VI) DESCRIPTION

Plus en détail

Installation et de paramétrage des services DNS, DHCP et Active Directory

Installation et de paramétrage des services DNS, DHCP et Active Directory Installation et de paramétrage des services DNS, DHCP et Active Directory Par AVIGNON Bastien et CHOMILIER Tom I) Prérequis pour l'exécution de la procédure 1. Attribuer une adresse IP statique au serveur

Plus en détail

Mode d'emploi. Chauffage. www.juwel-aquarium.com

Mode d'emploi. Chauffage. www.juwel-aquarium.com Mode d'emploi Chauffage www.juwel-aquarium.com Introduction Nous sommes heureux que vous ayez choisi un aquarium de la marque JUWEL Aquarium et vous remercions ainsi pour la confiance dont vous nous avez

Plus en détail

MISE À JOUR DU LOGICIEL VERSION MULTIPOSTES

MISE À JOUR DU LOGICIEL VERSION MULTIPOSTES Accueil > Mises à jour du logiciel > Mise à jour du logiciel version multipostes MISE À JOUR DU LOGICIEL VERSION MULTIPOSTES INSTALLATION MULTIPOSTES DE SPAIECTACLE 5.2 SOUS WINDOWS INSTALLATION MULTIPOSTES

Plus en détail

Programme. Informations concernant la SES

Programme. Informations concernant la SES DET 2015 «Installations de détection d'incendie» et «Installations sprinklers» Kurt Girschweiler, responsable de la ligne de produits incendie, évacuation, gaz Siemens Schweiz AG, président de l'association

Plus en détail

LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx

LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx 1 re édition - juin 2012 n Les traiteurs d eau et les sociétés d ingénierie constatent, à l appui d expériences passées, que les textes

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES MAPA 2014-03 Cahier des Clauses Particulières Pouvoir adjudicateur Mairie de Saint Hilaire de Brethmas 1, chemin du stade 30560 Saint Hilaire de Brethmas Tel. :

Plus en détail

La chaîne logistique virtuelle de Cisco Systems

La chaîne logistique virtuelle de Cisco Systems La chaîne logistique virtuelle de Cisco Systems Kevin DEAN Industry Partner Internet Business Solutions, Cisco Systems La chaîne logistique de Cisco ne cesse d évoluer. La présentation d aujourd hui ne

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

Description du produit et du fonctionnement

Description du produit et du fonctionnement Description du produit et du fonctionnement L'actionneur de stores 523/11 est un dispositif pour montage sur rail DI avec largeur de 8 UM pour la commande de stores, de volets roulants et de marquises.

Plus en détail

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 TECHNIQUE 1er mars 2000 N 31 - TECHNIQUE N 3 LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 LES NORMES ISO 14000 3, rue de Berri 75008 PARIS Téléphone : 01 44 13 31 44 Télécopieur : 01 45 61 04 47 Web : www.fntp.org

Plus en détail

Refonte du site Web du CEMHTI cahier des charges

Refonte du site Web du CEMHTI cahier des charges 1 Refonte du site Web du CEMHTI cahier des charges 1. Marché 1.1 Le contexte Le CEMHTI, laboratoire du CNRS d environ 120 personnes, dispose actuellement d un site Web www.cemhti.cnrs orleans.fr comprenant

Plus en détail

Remarques préalables. 1. Champ d'application et domaine d'utilisation

Remarques préalables. 1. Champ d'application et domaine d'utilisation CONDITIONS DE LICENCE STREAMING / SYSTÈME D'INTÉGRATION EN BLO C OPÉRATOIRE Remarques préalables Le bénéficiaire de la licence à l'intention d'utiliser le système d'intégration en bloc opératoire «TEGRIS»

Plus en détail

Mise à jour V9. Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488

Mise à jour V9. Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Mise à jour V9 Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Mise à jour V9 Sommaire 1. A LIRE AVANT INSTALLATION... 3 Pré-requis système... 3 Cegid Business sur DVD... 3 Nouveaux assistants d installation

Plus en détail

CAISSE DE PENSIONS POUR LA FONCTION PUBLIQUE DU CANTON DE NEUCHÂTEL 16.011

CAISSE DE PENSIONS POUR LA FONCTION PUBLIQUE DU CANTON DE NEUCHÂTEL 16.011 CAISSE DE PENSIONS POUR LA FONCTION PUBLIQUE DU CANTON DE NEUCHÂTEL 16.011 Rapport du Conseil d'état au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi portant modification de la loi sur la Caisse de pensions

Plus en détail

Conditions particulières

Conditions particulières Conditions particulières relatives au comptage et au rachat par les Services industriels de Lausanne (SiL) de l énergie électrique refoulée par des installations de production raccordées au réseau de distribution

Plus en détail

ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE C E R N EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES. Quatre-vingt-quinzième

ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE C E R N EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES. Quatre-vingt-quinzième CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/1103 Original: français 17 janvier 1969 CM-P00085519 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE C E R N EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M (Question UIT-R 87/8)

RECOMMANDATION UIT-R M (Question UIT-R 87/8) Rec. UIT-R M.1090 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1090 PLANS DE FRÉQUENCES POUR L'ÉMISSION DE PORTEUSES MONOVOIE AU MOYEN D'UN RÉPÉTEUR NON LINÉAIRE DANS LE SERVICE MOBILE PAR SATELLITE (Question UIT-R 87/8)

Plus en détail

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9 Résumé Lux-Development (LuxDev) est le bras opératif de l aide bilatérale de Luxembourg. En 2009, LuxDev a déboursé et géré plus de 70 millions dans les dix pays partenaires du Luxembourg pour l aide bilatéral.

Plus en détail

Processus de vente. Déroulement et documents. Contenu

Processus de vente. Déroulement et documents. Contenu Déroulement et documents Le processus de vente est un déroulement clé dans une opération. Il est divisé en différentes étapes, qui seront accompagnées de divers documents. Contenu Vue d'ensemble du processus

Plus en détail

ACCORD DE LICENCE D'UTILISATION A TITRE GRATUIT DU TOOLKIT ET DU LOGICIEL MUSCADE DANS LE CAS DE LEUR USAGE A DES FINS NON COMMERCIALES

ACCORD DE LICENCE D'UTILISATION A TITRE GRATUIT DU TOOLKIT ET DU LOGICIEL MUSCADE DANS LE CAS DE LEUR USAGE A DES FINS NON COMMERCIALES ACCORD DE LICENCE D'UTILISATION A TITRE GRATUIT DU TOOLKIT ET DU LOGICIEL MUSCADE DANS LE CAS DE LEUR USAGE A DES FINS NON COMMERCIALES (Version 6.5 / 2015-01-01 et supérieur) EN ACCEPTANT LES TERMES DU

Plus en détail

services de la communauté d agglomération et pour l hôtel d entreprises INNOPROD»

services de la communauté d agglomération et pour l hôtel d entreprises INNOPROD» CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES MARCHE à PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du code des marchés publics) POUVOIR ADJUDICATEUR : Communauté d Agglomération de l Albigeois

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00091231 Original: français 4 février 1986 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES Deux cent neuvième

Plus en détail

Note de service pour la connexion au réseau de l'université d'angers des matériels informatiques

Note de service pour la connexion au réseau de l'université d'angers des matériels informatiques Note de service pour la connexion au réseau de l'université d'angers des matériels informatiques Cette note a pour objectif de fixer les règles à respecter pour garantir la sécurité du système d'information

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Multi Level Marketing MultiLev 2 Manuel de l utilisateur Edition 5-2003 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis. Sauf mention contraire, les sociétés,

Plus en détail

Windows 8 Installation et configuration

Windows 8 Installation et configuration 112 Windows 8 Installation et configuration Pour terminer l'application de l'image, nous devons configurer les fichiers de l'environnement de démarrage sur la partition système Windows 8. 3.3.5 Configuration

Plus en détail

Les protocoles utilisés et leurs faibless es

Les protocoles utilisés et leurs faibless es Chapitre 4 Les protocoles utilisés et leurs faiblesses 1. Introduction Les protocoles utilisés et leurs faibless es Dans le milieu industriel, les hommes ont toujours cherché à automatiser les tâches à

Plus en détail

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum.

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Partout où l'électricité et la chaleur sont nécessaires Rendement

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES 00065/2010/FR WP 174 Avis 4/2010 sur le code de conduite européen de la FEDMA relatif à l exploitation de données à caractère personnel dans

Plus en détail

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES UN SERVICE GLOBAL AU CŒUR DE LA COMMUNICATION Écouter Conseiller S engager Bâtir Accompagner Gescourt & son environnement ERIVAL investit depuis

Plus en détail

Politique du Fonds mondial relative aux extensions de subventions

Politique du Fonds mondial relative aux extensions de subventions Politique du Fonds mondial relative aux extensions de subventions Bienvenue dans ce module de formation en ligne sur la «Politique du Fonds mondial relative aux extensions de subventions». Cliquez sur

Plus en détail

Global Retail CIO Survey 2010

Global Retail CIO Survey 2010 10 2010 : Adapter la supply chain au service du consommateur Les Sponsors Recherche conduite par 10 Aperçu général Aldata et IBM vous présentent la deuxième édition de leur étude sur la grande distribution

Plus en détail

Introduction à l'informatique

Introduction à l'informatique Introduction à l'informatique 1/ Définition Ordinateur? Anglais : Computer (to compute = calculer). Jaques Perret, professeur de philologie latine à la Sorbonne, propose le mot «Ordinateur» en 1955. Adjectif

Plus en détail

Étude du marché québécois de l'achat de livres par Internet

Étude du marché québécois de l'achat de livres par Internet Étude du marché québécois de l'achat de livres par Internet Présentée au Ministère de la Culture et des Communications du Québec Août 2000 1180, rue Drummond, bureau 620, Montréal (Québec) H3G 2S1 (514)

Plus en détail

TÉLÉCOMMUNICATIONS ANALOGIQUES, MODÈLE 8080

TÉLÉCOMMUNICATIONS ANALOGIQUES, MODÈLE 8080 Télécommunications SYSTÈME DIDACTIQUE EN TÉLÉCOMMUNICATIONS ANALOGIQUES, MODÈLE 8080 DESCRIPTION GÉNÉRALE Le Système didactique en télécommunications analogiques de Lab-Volt, modèle 8080, est un ensemble

Plus en détail

B-Bruxelles: Services de traduction 2012/S Avis de marché. Services

B-Bruxelles: Services de traduction 2012/S Avis de marché. Services 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:29084-2012:text:fr:html B-Bruxelles: Services de traduction 2012/S 18-029084 Avis de marché Services Directive 2004/18/CE Section I:

Plus en détail

ANNEXE A PLAN RELATIF AUX LOCAUX DE L OMPI

ANNEXE A PLAN RELATIF AUX LOCAUX DE L OMPI page 220 ANNEXE A PLAN RELATIF AUX LOCAUX DE L OMPI Généralités 341. Le plan relatif aux locaux de l OMPI a pour objet, en tant qu instrument de planification, de présenter les prévisions concernant les

Plus en détail

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT E.140 COMITÉ CONSULTATIF (08/92) INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE

Plus en détail

Article. «Taux de croissance et potentiel de production» Jean Lotte. L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104.

Article. «Taux de croissance et potentiel de production» Jean Lotte. L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104. Article «et potentiel de production» Jean Lotte L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1002966ar

Plus en détail

Institut Supérieur d Administration des Affaires de Sfax Filière Système d Information des Affaires

Institut Supérieur d Administration des Affaires de Sfax Filière Système d Information des Affaires Institut Supérieur d Administration des Affaires de Sfax Filière Système d Information des Affaires Travaux Pratiques : Systèmes d information avancés Niveau : 4 ème année SIA TP 1 Introduction aux réseaux

Plus en détail

Normes de référence en matière de mesures. anti-incendie pour les installations présentes sur. le site de l'expo 2005

Normes de référence en matière de mesures. anti-incendie pour les installations présentes sur. le site de l'expo 2005 DIRECTIVES DE L'EXPO 2005 A L'INTENTION DES PARTICIPANTS OFFICIELS GL4-4 Normes de référence en matière de mesures anti-incendie pour les installations présentes sur le site de l'expo 2005 (novembre 2003)

Plus en détail

Travail de séminaire sur

Travail de séminaire sur Sommersemester 2004 Travail de séminaire sur "Umsetzung der kundenindividuellen Massenproduktion" d après "Mass Customization" de F. T. Piller Givisiez (CH) en mai 2004 Daniel Wenger Route du Mont-Carmel

Plus en détail

Avis de marché. Fournitures. Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur

Avis de marché. Fournitures. Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur Avis de marché Fournitures Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : C.A. Chalon Val de Bourgogne, 23 avenue Georgespompidou CS 90246, à l'attention

Plus en détail

Instructions d'installation d'ibm SPSS Data Access Pack pour Windows

Instructions d'installation d'ibm SPSS Data Access Pack pour Windows Instructions d'installation d'ibm SPSS Data Access Pack pour Windows Remarque Les captures d'écrans et les graphiques de ce document ne sont pas disponibles en français à la date d'impression. Table des

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT, DE RENOUVELLEMENT ET DE TRANSFERT DE NOMS DE DOMAINE

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT, DE RENOUVELLEMENT ET DE TRANSFERT DE NOMS DE DOMAINE CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT, DE RENOUVELLEMENT ET DE TRANSFERT DE NOMS DE DOMAINE Unité d'enregistrement (Registrar) : Entité agréée par l'icann, constituant un intermédiaire technique au

Plus en détail

BWC/CONF.VI/4 7 décembre 2006. Original: ANGLAIS

BWC/CONF.VI/4 7 décembre 2006. Original: ANGLAIS SIXIÈME CONFÉRENCE DES ÉTATS PARTIES CHARGÉE DE L'EXAMEN DE LA CONVENTION SUR L'INTERDICTION DE LA MISE AU POINT, DE LA FABRICATION ET DU STOCKAGE DES ARMES BACTÉRIOLOGIQUES (BIOLOGIQUES) OU À TOXINES

Plus en détail

Avis de marché. Fournitures

Avis de marché. Fournitures 1 / 5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:49083-2017:text:fr:html Mali-Bamako: Acquisition de différents types de véhicules commerciaux pour EUTM Mali et service de garantie

Plus en détail

DSE 16 Aide pour la residence principale DSE 16 Aide pour la residence principale 01-06-2003 01-07-2005 INDEX

DSE 16 Aide pour la residence principale DSE 16 Aide pour la residence principale 01-06-2003 01-07-2005 INDEX DSE 16 Aide pour la residence principale DSE 16 Aide pour la residence principale 01-06-2003 01-07-2005 Introduction L employeur veut accroître la mobilité du fonctionnaire en facilitant l acquisition,

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION VISANT LES TRAVAUX DE RACCORDEMENT DU POSTE ANNE-HÉBERT AU RÉSEAU DE DISTRIBUTION

DEMANDE D'AUTORISATION VISANT LES TRAVAUX DE RACCORDEMENT DU POSTE ANNE-HÉBERT AU RÉSEAU DE DISTRIBUTION DEMANDE D'AUTORISATION VISANT LES TRAVAUX DE RACCORDEMENT DU POSTE ANNE-HÉBERT AU RÉSEAU DE DISTRIBUTION Page de Table des matières CONTEXTE... OBJECTIFS VISÉS PAR LE PROJET... SOLUTION ENVISAGÉE....

Plus en détail

Logiciels malveillants bloquant les PC des utilisateurs et se faisant passer pour ecops, FCCU ou autres services de police étrangers

Logiciels malveillants bloquant les PC des utilisateurs et se faisant passer pour ecops, FCCU ou autres services de police étrangers Disclaimer Logiciels malveillants bloquant les PC des utilisateurs et se faisant passer pour ecops, FCCU ou autres services de police étrangers Depuis plusieurs jours de plus en plus d'utilisateurs de

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/1143 Original: français 28 mai 1969 CM-P00085571 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES Quatre-vingt-dix-huitième

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/FC/1849 Original: français 2 juin 1975 CM-P00092339 ORGANISATION EUROPĒENNE POUR LA RECHERCHE NUCLĒAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES FINANCES Cent

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES INTRODUCTION AUX RESEAUX TCP/IP SOUS WINDOWS

BAC PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES INTRODUCTION AUX RESEAUX TCP/IP SOUS WINDOWS ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : INTRODUCTION AUX RESEAUX TCP/IP SOUS WINDOWS CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels TAXONOMIE 1 2 3 4 ON DEMANDE

Plus en détail

L'ensemble des tarifs et prix sont proposés Hors Taxes. Le tarif indiqué ne comprend ni l'impression ni l envoi ni tout autre dépenses accèssoires.

L'ensemble des tarifs et prix sont proposés Hors Taxes. Le tarif indiqué ne comprend ni l'impression ni l envoi ni tout autre dépenses accèssoires. CONTRAT CADRE & CONDITIONS DE VENTES Créateur d'image rcs Caen 489 746 313 Préambule Les présentes conditions de vente s appliquent de plein droit à toute commande de prestation par l'agence de Conseil

Plus en détail

Medical equipments. Info. Buyer. Description. Original text: Fourniture de dispositifs medicaux - article 35-i-1. Ext. description.

Medical equipments. Info. Buyer. Description. Original text: Fourniture de dispositifs medicaux - article 35-i-1. Ext. description. Medical equipments Info Version 1 Url http://com.mercell.com/permalink/36166899.aspx External tender id 335721-2012 Tender type Tender Document type Contract notice Procurement procedure Negotiated procedure

Plus en détail

Qu'il s'agisse d'un problème avec votre ordinateur ou d'une formation, SpaceNet S! vous apporte une assistance informatique à tous les niveaux.

Qu'il s'agisse d'un problème avec votre ordinateur ou d'une formation, SpaceNet S! vous apporte une assistance informatique à tous les niveaux. SpaceNet S! Services à la personne Qu'il s'agisse d'un problème avec votre ordinateur ou d'une formation, SpaceNet S! vous apporte une assistance informatique à tous les niveaux. En tant que particulier,

Plus en détail

emedia-cs / Wifimage+

emedia-cs / Wifimage+ emedia-cs / Wifimage+ Introduction WiFiMage+ est une application qui vous permet de saisir toutes les informations d'un badge directement depuis un iphone ou un ipad. Pour plus d'information, vous pouvez

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1036-2

RECOMMANDATION UIT-R M.1036-2 Rec. UIT-R M.1036-2 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1036-2 Arrangements de fréquences applicables à la mise en œuvre de la composante de Terre des Télécommunications mobiles internationales-2000 (IMT-2000) dans

Plus en détail

Transmission de donnée

Transmission de donnée Transmission de donnée Modèle OSI Mise en situation. Pour des raisons d efficacité, on essaie de plus en plus de connecter des systèmes indépendants entre eux par l intermédiaire d un réseau. On permet

Plus en détail

La maintenance des systèmes automatisés

La maintenance des systèmes automatisés Durée : 5 jours La des systèmes automatisés Réf : (MAIN.I.01) Techniciens supérieurs et techniciens responsables techniques de la production,, contrôle technique et bureau d'étude de l entreprise. Techniciens

Plus en détail

Résolution des différends en matière d instruments documentaires

Résolution des différends en matière d instruments documentaires RÈGLEMENT DOCDEX Règlement d expertise de la Chambre de commerce internationale pour la Résolution des différends en matière d instruments documentaires Première revision En vigueur à compter du 15 mars

Plus en détail

Service de la circulation

Service de la circulation Recommandation Sécurité des circulations Moyen acceptable de conformité Service de la circulation RC A-B 2a n 1 Applicable sur : RFN Version n 1 du 20 novembre 2015 Applicable à partir du : 5 juin 2016

Plus en détail

L ordinateur. Un ordinateur est un ensemble de circuits électroniques permettant le traitement de l information. restituée. transformée.

L ordinateur. Un ordinateur est un ensemble de circuits électroniques permettant le traitement de l information. restituée. transformée. Plan du cours 1. Définition de l informatique 2. Définition de l ordinateur 3. Définition de l information 4. Architecture générale de l ordinateur 5. Composants d un ordinateur Hardware (Processeur, mémoires,

Plus en détail

Les Bus et Entrées/Sorties

Les Bus et Entrées/Sorties Les Bus et Entrées/Sorties Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Bus Les systèmes/éléments dans un ordinateur sont reliés par Un ensemble

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE. Carte consulaire et rapport

SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE. Carte consulaire et rapport SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE Carte consulaire et rapport Adopté en Assemblée Générale de la C.R.C.I. Aquitaine le 15 juin 2006 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 JUIN 2006

Plus en détail

Créer un réseau informatique à partir de deux ou plusieurs ordinateurs

Créer un réseau informatique à partir de deux ou plusieurs ordinateurs Créer un réseau informatique à partir de deux ou plusieurs ordinateurs Définition : Un réseau local est un groupe d'ordinateurs et de périphériques installés dans un rayon relativement limité et connectés

Plus en détail

MUNICIPALITE PRÉAVIS N 27/2002 AU CONSEIL COMMUNAL. Acquisition de matériel informatique pour la Bibliothèque municipale

MUNICIPALITE PRÉAVIS N 27/2002 AU CONSEIL COMMUNAL. Acquisition de matériel informatique pour la Bibliothèque municipale MUNICIPALITE PRÉAVIS N 27/2002 AU CONSEIL COMMUNAL Acquisition de matériel informatique pour la Bibliothèque municipale 1 Vevey, le 24 octobre 2002 Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, 1. Objet

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Année de compétition. Vancouver, C.- B. Numéro de concours. TI Administration des systèmes et des réseaux

FICHE TECHNIQUE. Année de compétition. Vancouver, C.- B. Numéro de concours. TI Administration des systèmes et des réseaux FICHE TECHNIQUE Année de compétition Endroit Numéro de concours Nom du métier Niveau 2013 Vancouver, C.- B. 39 TI Administration des systèmes et des réseaux Secondaire 1. INTRODUCTION 1.1 But de l épreuve

Plus en détail

01/01/2016 CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL LINANT NICOLAS DEVAUX YOANN AUPLAT QUENTIN SOCIETE H

01/01/2016 CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL LINANT NICOLAS DEVAUX YOANN AUPLAT QUENTIN SOCIETE H 01/01/2016 CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL LINANT NICOLAS DEVAUX YOANN AUPLAT QUENTIN SOCIETE H Sommaire Présentation de l entreprise... 2 Historique... 2 Organigramme... 2 Système d information... 3 Équipe

Plus en détail