L AUTOMATIQUE AUTOMATISATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L AUTOMATIQUE AUTOMATISATION"

Transcription

1 L AUTOMATIQUE au service du stockage Gagner de l'espace et du temps, accroître la productivité, garantir la sécurité des employés et de la charge ou gérer le stock correctement sont quelques-uns des avantages de l'automatisation d'un magasin, qu'il s'agisse du produit fini ou bien d'alléger la chaîne de montage. Tendre vers l'automatisation n'est pas chose aisée, mais les bénéfices que l'on en retire se font sentir dès le premier jour. L a fonction logistique est en train de devenir un maillon primordial de l'activité entrepreneuriale et sa répercussion sur la réussite des entreprises est telle qu'elle l'emporte même sur le processus de production en soi. L'exigence d'un service excellent pour le client, la nécessité de produire et de servir des lots de plus en plus petits, avec une fréquence croissante, ainsi que le raccourcissement du cycle de vie des articles, font que, de nos jours, la logistique est un axe crucial dans les stratégies des entreprises. Les dépendances, où se déroule physiquement un grand nombre d'activités associées à la logistique, à savoir le magasin, sont le point central autour duquel tournent les stratégies. 88 MECALUXNEWS

2 1. RAYONNAGE Éléments structuraux où la charge est stockée. 2. TRANSTOCKEUR Il s'agit d'une grue de stockage automatique moderne qui opère en manœuvrant les unités de charge : il les recueille à l'entrée et les dépose dans les emplacements prévus ou bien les prélève sur le rayonnage pour les déposer sur les convoyeurs ou postes de sortie. Les charges, de même que leur poids et leurs dimensions, peuvent être très variées (palettes ou boîtes). Le transtockeur présente une physionomie différente selon le type d'installation, la hauteur, la géométrie et le poids des marchandises, les prestations, etc. Il comporte généralement un mât ou un double mât selon qu'il est muni d'une ou deux colonnes. D'autre part, le transtockeur peut desservir plusieurs allées grâce aux systèmes de changement tels que les ponts de transbordement qui transfèrent le transtockeur d'une allée à l'autre De même, selon le mécanisme de prélèvement et de dépôt des unités de charge, la machine peut être équipée de fourches télescopiques classiques (une ou plusieurs unités), de fourches télescopiques de stockage en double profondeur, d'un chariot satellite multiprofondeur, d'extracteurs à fourches rotatives, d'extracteurs spéciaux, etc. Pour le maniement manuel ou semi-automatique, ou bien pour faciliter les tâches d'entretien, il peut incorporer une cabine de commande. Depuis cette cabine, l'employé a la possibilité de procéder aux manœuvres de prélèvement et de dépôt, de même qu'il peut se déplacer dans l'allée en réalisant des mouvements de translation et de levage. Les transtockeurs peuvent également avoir différents systèmes de motorisation leur permettant d'ajuster leurs prestations et consommations aux besoins du client et ils disposent d'éléments de positionnement longitudinal et vertical précis ainsi que d'éléments de sécurité, de contrôle et de détection. 3. ÉQUIPEMENT DE L'ALLÉE 1. Rail inférieur de roulement : sur lequel circule le transtockeur. Fixé au sol. 2. Rail supérieur : stabilise la machine. Il est bridé aux liasons du rayonnage. 3. Butées hydrauliques : elles sont placées à chaque extrémité de l'allée pour absorber l'énergie cinétique du transtockeur en cas de choc incontrôlé. 4. Glissière électrifiée : il s'agit d'un rail fixé à la base de la structure du rayonnage et qui fournit la puissance électrique au transtockeur. 4. ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE ET DE CONTRÔLE 1.Transmission de données : la liaison entre transtockeur et entrée se fait au moyen de photocellules à infrarouges. Une paire de photocellules est placée sur chacun d'eux : l'une à bord et l'autre au bout de l'allée à proximité des armoires de manœuvre. 2. Circuit de secours : il incorpore un bouton de secours, un détecteur de câbles distendus, des relais de surintensité, des sondes thermiques, des parcours limites et un contrôle de survitesse de translation et de levage. 3. Contrôle de position de l'unité de charge à bord : vérifie la présence de la charge et son positionnement au moyen de photocellules de contrôle de gabarit sur les côtés et en hauteur. 4. Contrôle d'emplacement : une photocellule placée de chaque côté du berceau du transtockeur vérifie si l'emplacement est occupé ou libre en émettant un signal de défaut s'il n'y a pas de concordance entre le cycle prévu de prélèvement ou de dépôt et la lecture effectuée. 5. Contrôle de la position : la position du transtockeur est décelée en utilisant des codeurs absolus (on compare la valeur du codeur à la valeur programmée pour obtenir la position dans un temps record) ou avec des télémètres (lecture directe de la position du transtockeur par rapport au point de départ). 5. ÉQUIPEMENT DE L'ALLÉE Les éléments suivants sont employés pour acheminer la charge depuis l'extérieur de l'installation jusqu'au positionneur, où le transtockeur prélève ou dépose la palette ou la boîte. Ils sont également utilisés pour le transport vers la sortie ou la zone d'expédition du magasin. 1.Convoyeur à rouleaux : la charge se déplace grâce à la rotation des rouleaux actionnés par un système mécanique. 2. Convoyeur à chaînes : un motoréducteur actionne un pignon qui est relié à la chaîne utilisée comme base de transport. En actionnant le système, tout l'ensemble se met en mouvement pour déplacer la charge. 3. Dispositif de transfert : il sert à faire des intersections entre les convoyeurs à rouleaux et ceux à chaînes. 4. Tables pivotantes : également employées pour faire des intersections entre convoyeurs du même genre. 5. Camion-navette : c'est un convoyeur de translation qui roule sur des rails et permet de laisser la charge sur l'un des convoyeurs d'entrée ou de sortie dans les allées. Il ne permet pas d'accumuler les palettes ou les boîtes, contrairement aux convoyeurs à chaînes ou à rouleaux, qui, eux, peuvent fonctionner comme poumon et ont une capacité équivalente à leur longueur. 6. ARMOIRE ÉLECTRIQUE DE MANŒUVRE À l'intérieur de l'armoire se trouve l'automate esclave (un par transtockeur), qui est chargé de recevoir, par l'intermédiaire des photocellules à infrarouges, et d'exécuter les ordres de l'automate maître qui est fixe à l'extérieur des allées, et les variateurs de vitesse, qui s'occupent de contrôler les rampes d'accélération-décélération et la vitesse nominale de la machine. 7. CONTRÔLE DE GABARIT Il décèle le parfait positionnement de la charge (palette ou boîte) ainsi que les tolérances admissibles à partir de la dimension des alvéoles. Dans cette zone, on en profite pour notifier au logiciel central du magasin l'entrée des unités par des moyens automatiques (un laser lit le numéro matricule de la boîte ou de la palette, l'inclut dans l'inventaire et lui donne un emplacement) ou manuels (l'employé saisit dans un terminal le numéro matricule dans le même but). 8. BASCULE Elle est employée pour contrôler le poids des marchandises, car un magasin est prévu pour que chacune de ses alvéoles admette une charge maximale. 90 BestPractices 91 BestPractices

3 Quand on travaille dans des environnements où l'on jongle avec un grand nombre de références et de gros volumes, où des commandes doivent être livrées en moins de 24 heures, où des changements se produisent en faveur de la centralisation de l'approvisionnement (pour éliminer ou minimiser le stock du réseau), etc., il y a lieu d'envisager des améliorations importantes dans le mode de gestion du magasin. C'est alors que le besoin d'automatisation s'impose, c'est-à-dire : substituer aux opérations manuelles réalisées avec des empileurs, des chariots élévateurs rétractiles ou trilatéraux l'emploi de transtockeurs assumant automatiquement l'emplacement et le prélèvement de la charge des alvéoles des rayonnages, en commençant à travailler selon le principe de la " marchandise vers l'homme ". N'oublions pas que l'automatisation ne convient pas seulement dans les centres classiques de stockage de produit fini d'un fabricant ou d'un distributeur. Elle est de mise aussi dans le magasin qui sert de poumon dans les chaînes de montage, où l'alimentation des références doit être coordonnée à la seconde près avec le processus de fabrication et où les erreurs ne sont pas admises. Ce service de consultance permet de connaître exactement tous les besoins et de réduire les frais dans l'installation. C'est le seul moyen d'assurer le bon fonctionnement du magasin automatisé du début jusqu'à la fin : cela évite des problèmes et de devoir modifier la fonctionnalité ou le dimensionnement du magasin, ce qui est difficile à résoudre a posteriori ; il permet de choisir le logiciel de gestion le plus approprié ; les ressources sont dimensionnées ; il évite des frais superflus en équipements et en systèmes, etc. Mais le plus significatif pour justifier l'investissement est l'analyse de viabilité où sont prises en compte les retombées sur les trois générateurs de coût fondamentaux (le coût de l'espace, celui de la main-d'œuvre et celui du capital) de même que sur le niveau de service. La balance penche du côté de l'automatisation Nombreux sont les facteurs qui peuvent faire pencher la balance du côté de l'automatisation d'un magasin. Les facteurs énumérés ci-après aideront le personnel d'encadrement à prendre la décision qui leur semble convenir : Cela dit, quand on passe des opérations manuelles aux opérations automatiques, comme c'est le cas dans toute restructuration de cette nature, ce qui est une bonne solution pour une entreprise ne l'est pas forcément pour une autre. La règle de base est d'évaluer consciencieusement si la valeur ajoutée qu'est susceptible d'engendrer le nouveau système logistique compense le volume d'investissement nécessaire. A) Le gain d'espace : dans une installation automatique, le nombre de mètres carrés nécessaires par rapport à d'autres systèmes de stockage est de la moitié ; l'espace ainsi récupéré est de plus de 40 %, un pourcentage à considérer quand la valeur du terrain augmente tous les jours de même que les coûts de construction. Sur le marché actuel, il existe des entreprises qui non seulement se consacrent justement à évaluer si la mise sur pied d'un système automatique sera ou non rentable, mais qui se chargent en plus de la conception précise du futur centre avec tous ses éléments constituants. Il est en effet essentiel de considérer toutes les variables ayant une incidence sur le système de fonctionnement : les mètres carrés disponibles ou nécessaires, le type et la quantité de produits, leurs mouvements présents (y compris les volumes moyens et les pointes d'activité) et les prévisions à venir, entre autres aspects. 92 MECALUXNEWS 93 BestPractices

4 MAGASINS POUR BOÎTES Les magasins " Mini-load " sont indiqués pour les petites charges pouvant être placées dans des boîtes ou des conteneurs en plastique. Le logiciel qui gère le magasin est prévu pour travailler avec plus d'une référence par boîte. Le principe qui règle le système de fonctionnement, de même que dans les systèmes à palettes, est celui du " produit vers l'homme ", où les boîtes, situées sur les rayonnages, sont maniées automatiquement par les transtockeurs, lesquels les acheminent jusqu'au poste de l'employé, où celui-ci prélève ou dépose le produit. La boîte est ensuite remise dans son alvéole en suivant la même procédure. Chaque poste de travail peut être muni de tous les éléments nécessaires pour améliorer le rendement de l'employé : terminal, imprimante, numériseur, boîtes, sacs, etc. Le terminal affiche le compartiment d'où le matériel doit être prélevé, le nom, la quantité et le solde restant. B) Le gain de temps : les transtockeurs pour palettes peuvent atteindre une vitesse de levage allant jusqu'à 60 m/min et une vitesse de translation allant jusqu'à 200 m/min, ce qui permet des flux de matériels difficiles à atteindre avec les machines traditionnelles. C) Productivité : elle est la conséquence du gain de temps. la grande disponibilité est également significative ; un centre automatisé peut fonctionner 24 h/24. D) Fiabilité : en réduisant l'intervention humaine, le nombre d'étapes à suivre lors du processus et, en conséquence, les erreurs éventuellement commises, diminuent. E) Polyvalence : ce genre de système s'avère d'une grande utilité pour toutes sortes de marchandises et documents de dimensions, formes et poids divers, à condition qu'ils admettent le stockage sur palettes ou dans des boîtes. F) Gestion informatique du stock : le Système de Gestion du Magasin (SGM) qui émet les ordres aux transtockeurs permet une maîtrise parfaite des stocks et un inventaire permanent et fiable en temps réel G) Facilité et rapidité d'utilisation : s'agissant d'une gestion entièrement informatisée et travaillant selon le principe de la " marchandise vers l'homme ", le temps d'adaptation du personnel de magasin à ce genre de systèmes est minime. H) Sécurité de la charge et protection du stock : grâce à l'enceinte fermée et au contrôle informatique de chaque référence et de son emplacement, la possibilité que des pertes, des cassures et des manipulations inadéquates se produisent est éliminée. I) Sécurité du personnel : les transtockeurs et les convoyeurs travaillent dans un environnement clos auquel les employés n'ont pas accès, ce qui évite des accidents éventuels. On n'entre dans le magasin, proprement dit, que pour les entretiens et les réparations ; et ce, avec des systèmes de sécurité qui empêchent le risque d'accidents. J) Réduction de l'incidence sur l'environnement : les transtockeurs fonctionnent sur courant électrique et ne produisent pas de gaz ; ils ne marchent pas non plus sur batteries et n'utilisent pas d'huile comme les machines de manutention traditionnelles. Le magasin de détail Le critère suivi pour établir les caractéristiques de la future installation automatique est fondé sur le flux de mouvements ou sur les cycles, c'est-à-dire sur le nombre d'entrées et de sorties journalières d'un centre qui sont nécessaires pour absorber l'arrivée des marchandises et servir les commandes aux clients ou à une chaîne de montage. Il est également essentiel de connaître la journée de travail et les équipes établies. Il faut tenir compte du fait qu'un employé travaille de 7 à 8 heures par jour et qu'un transtockeur peut fonctionner 24 h/24. En fonction de ce flux de mouvements et des besoins en ce qui concerne la capacité de stockage, il est possible d'établir les éléments principaux du magasin et les caractéristiques de chacun d'eux. Évidemment, il est également indispensable de connaître la nature des marchandises à stocker ainsi que la superficie et le budget disponibles. Bien que chaque centre soit très différent (par exemple : le nombre d'allées et de transtockeurs, de boîtes ou de palettes, l'emplacement des accès d'entrée et de sortie, etc.), dans l'ensemble, ils ont tous en commun les mêmes éléments. Automatisation versus SGM L'automatisation comporte l'informatisation du stock et des mouvements qu'il subit. Le SGM est donc un logiciel qui maîtrise efficacement le flux de marchandise ainsi Pour justifier l'investissement dans un magasin automatique, il faut prendre en compte les retombées sur les trois générateurs de coût fondamentaux (le coût de l'espace, celui de la main-d'œuvre et celui du capital) de même que sur le niveau de service 94 BestPractices 95 BestPractices

5 STOCKAGE AUTOMATISÉ À PALETTES Un magasin automatique peut servir de poumon d'une chaîne de montage, où l'alimentation des références doit être coordonnée à la seconde près avec le processus de fabrication et où les erreurs ne sont pas admises équilibrage de la charge de travail par transtockeur, restriction dans le calcul de l'emplacement (niches ou zones obligatoires et interdites, affectation de zones à des catégories de références, quantités maximales et minimales d'un produit, hauteur et dimension d'une alvéole), etc. 3. la gestion des radiations : gestion de multiples bordereaux simultanés par poste et radiations par postes de prélèvement, par différents quais, par critères de sélection (par date d'entrée ou de péremption ou par proximité à l'entrée de l'allée...), etc. SPÉCIFICATIONS TRANSTOCKEUR TRANSTOCKEUR POUR PALETTES POUR BOÎTES (" MINI-LOAD ") Hauteur maximale des colonnes 32 m 12 m Charge nette maximale kg 300 kg Vitesse maximale de translation 200 m/min 250 m/min Accélération de la translation 0,5 m/s 2 1,5 m/s 2 Vitesse maximale de levage 60 m/min 120 m/min Accélération du levage 0,50 m/s 2 1,2 m/s 2 que les ressources d'un magasin. Le système de fonctionnement repose essentiellement sur l'optimalisation tant des prélèvements et des emplacements que de l'espace requis pour ceux-ci. Il coordonne en plus tous les éléments existants afin d'éviter les tâches répétitives. Le SGM du magasin peut également coordonner toutes les opérations de l'environnement. C'est-à-dire qu'il se charge de réceptionner les unités qui viennent juste d'arriver, d'émettre les ordres de prélèvement des palettes ou des boîtes qui se trouvent dans le magasin automatique, de préparer les expéditions ou de confirmer les sorties à destination, entre autres multiples fonctions. Les employés, selon l'endroit où ils se trouvent, reçoivent les ordres pour réaliser tous ces travaux par l'intermédiaire de terminaux fixes ou mobiles par radiofréquence. Ce système a l'avantage de maintenir aussi la traçabilité et de permettre de connaître immédiatement la situation de chaque marchandise et de chaque commande. Dans le magasin, l'ordre est chaotique, mais il suit la règle de classement A (rotation élevée), B (rotation moyenne) et C (rotation faible) des références. Cela permet de maximiser l'espace disponible et, malgré l'apparente désorganisation liée au fait qu'il n'y a que le SGM qui connaît et détermine l'emplacement réel des articles, le système permet de paramétrer le degré de chaos. C'està-dire qu'il est possible de maîtriser les décisions prises par le système en vue de maintenir un certain critère qui facilitera les tâches de prélèvement ou de mise en place (regrouper par catégories d'articles ou par éléments de manutention nécessaires). Le SGM à découvert Le SGM d'un magasin automatique, concrètement, prend en charge : 1. la gestion des références : maintenance des données, incorporations, radiations, importation du maître depuis un système externe par l'intermédiaire d'interfaces standard, classement multicritère pour définir les spécifications ou les restrictions dans les emplacements et les sorties, gestion de lots, etc. 2. la gestion des incorporations : mis en place de différentes références par palette ou par boîte, rotation, zonage,

6 Les transtockeurs pour palettes peuvent atteindre une vitesse de levage allant jusqu à 60 m/min et une vitesse de translation allant jusqu à 200 m/min, ce qui permet des flux de matériels difficiles à atteindre avec les machines traditionnelles 4. les consultations et les statistiques : le système permet de consulter toutes les informations et fournit des statistiques tirées des données historiques. Une solution pour chaque besoin Comme nous l'avons déjà dit, au moment de l'automatisation, les flux de mouvements qui se produisent dans un centre de stockage ou de distribution déterminent ses caractéristiques, mais dépendent aussi du type de marchandise qui est manié. Nous présentons ci-après quatre situations avec leurs solutions respectives : A) Grand volume et grand mouvement Une entreprise (par exemple, un distributeur de produits de grande consommation) a besoin de stocker un volume considérable de palettes (un chiffre supérieur à 6 000) et d'assumer quelque mille mouvements journaliers (entrées, sorties et replacements). La solution pourrait consister en la construction d'un magasin de plus de 20 m de haut équipé de plus de trois transtockeurs, dont le fonctionnement serait réglé sur celui des services de réception, de prélèvement et d'expédition. B) Grand volume et faible mouvement Une société qui travaille avec de longs tirages de production pour optimaliser les processus industriels ou un importateur d'articles de moyenne ou faible rotation (papier, carton, surgelés, pièces de rechange, archives, etc.) ont besoin d'une grande capacité de stockage sur une surface de petites dimensions, même s'ils manipulent un petit volume de mouvements. Une solution possible pour ce genre de situation pourrait se résumer en un magasin de palettes de grande hauteur (plus de 20 m), avec des rayonnages à double profondeur (deux ou plusieurs palettes dans la profondeur), desservis par un ou plusieurs transtockeurs et un pont de transbordement, au besoin. C) Intégration dans les processus de production Certains processus de production nécessitent des magasins intermédiaires (entreprises d'embouteillage, grossistes de fruits ou de légumes, fabricants de produits devant être fermentés ou mis en quarantaine, etc.) pour approvisionner les différents points de la chaîne de production. La bonne solution pourrait être de construire un centre de stockage de palettes, normalement à l'intérieur d'une halle, d'une hauteur de 12 m environ, avec des rayonnages classiques ou à double profondeur et équipé de deux ou plusieurs transtockeurs. Il peut également être équipé de systèmes de contrôle de la température et de l'humidité, bien que la clé réside dans l'intégration informatisée entre le production et le magasin. D) Processus de prélèvement intensifs Les compagnies pharmaceutiques, les parfumeries, les quincailleries, les distributeurs de produits de petite et moyenne dimension destinés aux boutiques ou directement au consommateur final sont généralement confrontés à la nécessité de préparer de nombreuses commandes peu volumineuses à livrer d'urgence. Une solution est l'installation d'un magasin automatique pour boîtes (" Mini-load ") ayant les caractéristiques suivantes : une hauteur inférieure à 10 m, rayonnages simples ou double profondeur et desservis par des transtockeurs à grande vitesse. Le système de sortie des boîtes doit également incorporer plusieurs postes de prélèvement et un système de classement. Par le biais de cet article, nous avons essayé de décrire les composants principaux d'un magasin automatisé. Il s'agit évidemment d'une ébauche et ces éléments peuvent présenter des variations importantes dans certains cas. Il est donc essentiel de souligner à nouveau l'importance de faire une étude préalable par l'intermédiaire d'une société de consultance afin de déterminer la solution la plus adéquate pour chaque entreprise. 98 BestPractices

Expert en Logistique

Expert en Logistique Les marchandises de petite taille ou les charges partielles sont souvent stockées sur des étagères, dans des boîtes ou dans leur conditionnement de transport. Il y a plusieurs formes d'étagères dont certaines

Plus en détail

THE POWER OF DELIVERY. Transstockeurs Plus de performances dans votre entrepôt

THE POWER OF DELIVERY. Transstockeurs Plus de performances dans votre entrepôt THE POWER OF DELIVERY Transstockeurs Plus de performances dans votre entrepôt Toujours la bonne solution Les transstockeurs de viastore systems sont toujours la bonne solution pour vos besoins. Nous pouvons

Plus en détail

Driving Down Costs* - Stockage grande densité

Driving Down Costs* - Stockage grande densité * Réduire les coûts Driving Down Costs* - Stockage grande densité www.toyota-forklifts.fr stronger together* Réduire les coûts de stockage grande densité La gestion optimale de l'espace de stockage constitue

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

Driving Down Costs* - Gerbage et stockage

Driving Down Costs* - Gerbage et stockage * Réduire les coûts Driving Down Costs* - Gerbage et stockage www.bt-forklifts.fr www.toyota-forklifts.fr stronger together* Réduire les coûts de gerbage et de stockage Les activités de stockage et les

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

Sorofi est fournisseur de produits de

Sorofi est fournisseur de produits de Sorofi choisit une solution automatique Les installations de Sorofi, leader régional de la distribution de produits sanitaires et de chauffage, se trouvent au Coteau, à 80 km de Lyon, la capitale de l

Plus en détail

Le défi : L'avantage Videojet :

Le défi : L'avantage Videojet : Note d'application Impression-pose d'étiquettes Améliorez votre rendement : passez des applicateurs mécaniques à l'étiquetage Direct Apply TM Le défi : Au cours de ces 20 dernières années, les systèmes

Plus en détail

ETUDE DE CAS No 5. Choisir une méthode de stockage selon l'éventail de marchandises, l'accès et l'utilisation de l'espace.

ETUDE DE CAS No 5. Choisir une méthode de stockage selon l'éventail de marchandises, l'accès et l'utilisation de l'espace. ETUDE DE CAS No 5 OBJECTIF Choisir une méthode de stockage selon l'éventail de marchandises, l'accès et l'utilisation de l'espace. DONNEES GENERALES Capacité de stockage demandée: 3000 palettes (0,8 x

Plus en détail

Systèmes Dynamiques. making workspace work

Systèmes Dynamiques. making workspace work Systèmes Dynamiques making workspace work Systèmes dynamiques systèmes de stockage avec élévateur LISTA Optimiser l'espace, optimiser le temps, optimiser les coûts Une technique de stockage rationnelle

Plus en détail

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Transmission sûre de l énergie Transmission sûre de l énergie Les machines mobiles sont tributaires d'une alimentation fiable en énergie. Les lignes d'alimentation

Plus en détail

UNICOMPACT: Magasins en nid d abeilles pour des gros volumes de stockage assurant une mise à disposition très rapide des produits longs, tôles,

UNICOMPACT: Magasins en nid d abeilles pour des gros volumes de stockage assurant une mise à disposition très rapide des produits longs, tôles, UNICOMPACT: Magasins en nid d abeilles pour des gros volumes de stockage assurant une mise à disposition très rapide des produits longs, tôles, palettes et autres. UNICOMPACT: Pour les charges de stockage

Plus en détail

Leçon 10. Procédures d inventaire et valorisation des stocks

Leçon 10. Procédures d inventaire et valorisation des stocks CANEGE Leçon 10 Procédures d inventaire et valorisation des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender les différentes techniques de valorisation des stocks et

Plus en détail

Systèmes de stockage et de manutention automatisés Ingénierie Logistique

Systèmes de stockage et de manutention automatisés Ingénierie Logistique Systèmes de stockage et de manutention automatisés Ingénierie Logistique ITALIE: Via dell Industria - 40064 Ozzano E. - Bo Italy Sede Legale - Uff.comm.italia e Servizio assitenza Via Bernardino verro,

Plus en détail

RECYCLAGE DE VÉHICULES AUTOMATISÉ

RECYCLAGE DE VÉHICULES AUTOMATISÉ RECYCLAGE DE VÉHICULES AUTOMATISÉ Desguace Malvarrosa a réduit la superficie de ses installations de 20 000 m 2 aux actuels 6 900 m 2 construits dont dispose son nouveau siège, grâce à l'incorporation

Plus en détail

1 1 1 1 QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 2 2 2 2 QUESTION 5 QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8

1 1 1 1 QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 2 2 2 2 QUESTION 5 QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION 8 1 1 1 1 QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 Donnez un synonyme de palettier. Citez un matériel de manutention? Donnez un synonyme de lisse. RANSTAPTTEE (remettre les lettres dans l'ordre) 2 2 2

Plus en détail

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes PLATEFORME LOGISTIQUE ET CIRCUIT DES DMS Exemple du CHU de Nîmes L ensemble des illustrations a été supprimé en raison de la taille du fichier incompatible avec la diffusion sur le site euro-pharmat.com.

Plus en détail

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC NOTE DE SYNTHESE La solution Dell PowerVault DL2000 optimisée par Symantec Backup Exec est la seule à proposer un système intégré de sauvegarde

Plus en détail

LA MAUVAISE UTILISATION DE CES RECOMMANDATIONS DE SÉCURITÉ PEUT PROVOQUER DE GRAVES DOMMAGES PERSONNELS LÉSION, DÉCÈS ET/OU INCAPACITÉ.

LA MAUVAISE UTILISATION DE CES RECOMMANDATIONS DE SÉCURITÉ PEUT PROVOQUER DE GRAVES DOMMAGES PERSONNELS LÉSION, DÉCÈS ET/OU INCAPACITÉ. Recommandations de sécurité LA MAUVAISE UTILISATION DE CES RECOMMANDATIONS DE SÉCURITÉ PEUT PROVOQUER DE GRAVES DOMMAGES PERSONNELS LÉSION, DÉCÈS ET/OU INCAPACITÉ. 1. LIRE ATTENTIVEMENT TOUTES LES INSTRUCTIONS

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15 Art. R. 233-16 Art. R. 233-17 Art. R. 233-18

CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15 Art. R. 233-16 Art. R. 233-17 Art. R. 233-18 CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15.- Les éléments mobiles de transmission d'énergie ou de mouvements des équipements de travail présentant des risques de contact mécanique pouvant entraîner des accidents doivent

Plus en détail

Élégance, Robustesse, Fiabilité... définit les élévateurs verticaux à course réduite ENI

Élégance, Robustesse, Fiabilité... définit les élévateurs verticaux à course réduite ENI Élégance, Robustesse, Fiabilité... définit les élévateurs verticaux à course réduite ENI La gamme d'élévateurs verticaux à course réduite eni est conçue pour déjouer les dénivellations d'un étage. Le modèle

Plus en détail

La préparation des commandes en entrepôt

La préparation des commandes en entrepôt La préparation des commandes en entrepôt Toutes les méthodes ou technologies de préparation des commandes ne sont pas adaptées à tous les entrepôts. Mais quel est le système de préparation qui constitue

Plus en détail

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux.

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. Très grandes performances en un temps record: Scies automatiques

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Sté Portes Automatiques - SPA

Sté Portes Automatiques - SPA 2010 Sté Portes Automatiques - SPA SPA Société Portes Automatiques Avril 2010 SPA Les Portes à satisfaire vos exigences! 1) Portes basculantes C est la solution la plus fiable pour votre garage maison

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

MultiPlus sans limites

MultiPlus sans limites MultiPlus sans limites La maîtrise de l'énergie avec le Phoenix Multi/MultiPlus de Victron Energy Parfois les possibilités offertes par un nouveau produit sont si uniques qu'elles sont difficiles à comprendre,

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

Monte-voitures. Elecar. Des solutions là où les autres n arrivent pas

Monte-voitures. Elecar. Des solutions là où les autres n arrivent pas Monte-voitures Elecar Des solutions là où les autres n arrivent pas Elecar La plateforme monte-voitures modèle ELECAR, est un elevateur conçu pour le transport vertical de véhicules (de tourisme) avec

Plus en détail

Manutention et Levage

Manutention et Levage Manutention et Levage Manutentions Manuelles : la norme NF X35-109 La masse unitaire maximale acceptable est fixée à 15kg pour le soulever/ tirer Pour les hommes et les femmes. Et ce, dans des conditions

Plus en détail

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 février 2006 ITM-CL 317.1 Monte escalier à siège ou pour chaise roulante sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond Prescriptions de sécurité types

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

SERVICE PHARMACIE PROJET DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE LA PLATE-FORME LOGISTIQUE

SERVICE PHARMACIE PROJET DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE LA PLATE-FORME LOGISTIQUE SERVICE PHARMACIE Jean-Louis LONGUEFOSSE Anne-Marie FORTUNE Géraldine LIGUORI Pharmacien Chef de service Pharmacien Pharmacien contractuel Tel : 0596 59 29 39 Tel : 0596 70 83 20 Tel : 05 96 59 28 62 jllonguefosse@ch-colson.fr

Plus en détail

Module 0 : Présentation de Windows 2000

Module 0 : Présentation de Windows 2000 Module 0 : Présentation de Table des matières Vue d'ensemble Systèmes d'exploitation Implémentation de la gestion de réseau dans 1 Vue d'ensemble Donner une vue d'ensemble des sujets et des objectifs de

Plus en détail

NOTICE D'UTILISATION POUR TIROIRS-CAISSES À OUVERTURE PAR PRESSION TIROIRS-CAISSES ENCASTRÉS CAISSES SOUS COMPTOIR CAISSES SUR COMPTOIR

NOTICE D'UTILISATION POUR TIROIRS-CAISSES À OUVERTURE PAR PRESSION TIROIRS-CAISSES ENCASTRÉS CAISSES SOUS COMPTOIR CAISSES SUR COMPTOIR NOTICE D'UTILISATION POUR TIROIRS-CAISSES À OUVERTURE PAR PRESSION TIROIRS-CAISSES ENCASTRÉS CAISSES SOUS COMPTOIR CAISSES SUR COMPTOIR Copyright 2002 Mogler-Kassen GmbH, Rappenau Printed in Germany Tous

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST La charge, on la partage! Colloque sur la manutention St-Hyacinthe 10 novembre 2010 Prix_Innovation.wmv Mot de la CSST Gabrielle Landry, Directrice Direction de la Prévention-Inspection Secteur des établissements,

Plus en détail

Référentiel de Certification. UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC AGENT(E) MAGASINIER(E)

Référentiel de Certification. UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC AGENT(E) MAGASINIER(E) Référentiel de Certification UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC AGENT(E) MAGASINIER(E) Libellé réduit: AM Code titre: TP-00472 Type de document: Guide RC Version: 1.4 Date de validation:

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER Date d entrée en vigueur: 30 aout 2011 Remplace/amende: VRS-51/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-51 Les utilisateurs de lasers devront suivre les directives, la politique

Plus en détail

Notice de travai consigne de livraison

Notice de travai consigne de livraison Notice de travai consigne de livraison Consigne de livraison pour cartonnages ESCHA S.A.S. Sommaire 1. Objectif Fonction 2. Domaine d'application 3. Délai de livraison et retard de livraison 4. Présentation

Plus en détail

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri.

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri. Lexique: Sondage des Actifs Arrêts de transport en commun Nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées : Les catégories suivantes reflètent le nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées, et non

Plus en détail

MODE D EMPLOI ST 4000. Route de la Neuville 08460 LALOBBE FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION ST 4000. Rapport N 2520/14/7656

MODE D EMPLOI ST 4000. Route de la Neuville 08460 LALOBBE FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION ST 4000. Rapport N 2520/14/7656 Route de la Neuville 08460 LALOBBE FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION ST 4000 Rapport N 2520/14/7656 APPAREILS DE LEVAGE - STRUCTURES ALUMINIUM ACCESSOIRES DIVERS www.alusd.com TEL : 03.24.59.41.91

Plus en détail

COUP DE PROJECTEUR Précision de mesure

COUP DE PROJECTEUR Précision de mesure Traçabilité de la puissance RF à Le présent article, émanant de l institut national de métrologie allemand (Physikalisch-Technische Bundesanstalt PTB), montre comment la mesure «Puissance haute fréquence»,

Plus en détail

Système de graissage par injection SKF

Système de graissage par injection SKF 1-4101-FR Système de graissage par injection SKF Lubrification pour chaîne et galets de convoyeurs par injection de graisse directement dans les axes Les systèmes de graissage GVP permettent le graissage

Plus en détail

Détecteur de fumée RM 3000+

Détecteur de fumée RM 3000+ Détecteur de fumée RM 3000+ avec socle RS 3000 pour des ensembles de blocage Les détecteurs DICTATOR de fumée RM 3000+ et de température WM 3000+ s'utilisent dans des ensembles de blocage, pour assurer

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

Stockage automatique pour palettes

Stockage automatique pour palettes Stockage automatique pour palettes La maîtrise de manutention automatisée www.alstef.com Présentation générale Concept général ALSTEF, concepteur-ensemblier, est un des acteurs majeurs dans les systèmes

Plus en détail

Contrôle d'accès. access.pro 08.12

Contrôle d'accès. access.pro 08.12 Contrôle d'accès access.pro 08.12 2 Prestations de ZEIT AG ZEIT AG se spécialise dans les solutions destinées aux entreprises afin de coordonner les personnes dans le temps et l'espace. Depuis 1994, ZEIT

Plus en détail

OTIS. Cargo l ascenseur de charge

OTIS. Cargo l ascenseur de charge OTIS Cargo l ascenseur de charge L ASCENSEUR DE CHARGE CARGO CONÇU POUR DURER Cargo est parfaitement adapté au transport vertical de tous les types de charge dans tous les domaines : Industries, entrepôts

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité LFS 400 en pratique Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe de nouveaux standards pour ce secteur d activité Logiciel et système de gestion d entrepôt E + P fixe de nouveaux standards d entreposage

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur.

Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur. Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur. ET-600 ET-1000 S/N AVERTISSEMENT Avant l'installation lire attentivement ce manuel. L'installation de l'automatisme

Plus en détail

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES Direction du développement des entreprises Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications : janvier 1995 Réédité

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

Tutoriel - flux de facturation

Tutoriel - flux de facturation 1 of 12 17.01.2007 01:41 Tutoriel - flux de facturation Le schéma ci-dessous illustre le flux de facturation classique : Lors de la création d'une facture, elle possède l'état de brouillon, ce qui veut

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ Décret n o 2008-1325 du 15 décembre 2008 relatif à la sécurité des ascenseurs,

Plus en détail

DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE

DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE Au service de l'eau F 57600 FORBACH Fax 03 87 88 18 59 E-Mail : contact@isma.fr DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE www.isma.fr SOMMAIRE Pages 1. GÉNÉRALITÉS...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE)

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) Mars 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) CAHIER DES CHARGES : ETIQUETTE MP06-EU (format ODETTE) Sommaire 1. Objet... 2 2. Domaine d'application... 2 3. Type de supports d'étiquettes

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie L éditeur partenaire des PMI Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Monte-charge industriels

Monte-charge industriels GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 21 mars 1995 ITM-CL 91.2 Monte-charge industriels Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent 8 pages Sommaire Article Page 1. Objectif

Plus en détail

De l automatisme à la domotique...

De l automatisme à la domotique... Domotique La Et si le futur était déja là D De l automatisme à la domotique... Simples ou complexes, les systèmes automatisés sont partout dans notre environnement quotidien. Les produits automatisés sont

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

FAQ: revo Monitoring System: rms

FAQ: revo Monitoring System: rms FAQ: revo Monitoring System: rms V161011fr 1.De quoi est composé le système rms?...1 2.Comment le rms prédit-il la durée de chaux restante?...3 3.Puis-je mettre à jour mon Shearwater actuel avec le rms?...3

Plus en détail

www.boutiquesolaire.com

www.boutiquesolaire.com INFORMATIONS SUR LES PRODUITS 03 / 2013 POWERBANKS CHARGEURS SOLAIRES Powerbanks Chargeurs solaires Cellules solaires pour Powerbanks CELLULES SOLAIRES POUR POWERBANKS www.boutiquesolaire.com CONTENU Powerbanks

Plus en détail

Leica Application Suite

Leica Application Suite Leica Application Suite Macro Editor et Macro Runner (Éditeur de macros et Exécuteur de macros) Personnalisées et automatisées 2 Les instructions peuvent être momentanément suspendues» de manière optionnelle

Plus en détail

Tremper, égoutter, fixer. Innovation, qualité, productivité, conformité, performance, fiabilité

Tremper, égoutter, fixer. Innovation, qualité, productivité, conformité, performance, fiabilité Eco www.a2c-fr.com Tremper, égoutter, fixer Innovation, qualité, productivité, conformité, performance, fiabilité BACS DE TREMPAGE POUR LE TRAITEMENT DES BOIS Mai 2006 Une large gamme pour toutes cadences,

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

Bras plafonnier Movita Fixation au plafond

Bras plafonnier Movita Fixation au plafond Bras plafonnier Movita Fixation au plafond Avec ses nombreuses possibilités de configuration et ses multiples options, la série Movita vous propose une grande capacité de charge, sans oublier les fonctions

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative 1 858 1858P01 1858P02 Symaro Sondes d'ambiance pour température et humidité relative QFA31... Alimentation 24 V~ ou 13,5...3 Signal de sortie 0...10 V / 4 20 ma pour humidité relative et température Très

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

00 44 1273 811 011 support@paxton.co.uk

00 44 1273 811 011 support@paxton.co.uk 28/01/2013 Ins-30169-F Net2 PaxLock Mifare Paxton Assistance technique 00 44 1273 811 011 support@paxton.co.uk Service d'assistance technique : du lundi au vendredi, de 07h00 à 19h00 (GMT) Le samedi de

Plus en détail

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données Page 1 of 5 Microsoft Office Access Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données S'applique à : Microsoft Office Access 2007 Masquer tout Les programmes de feuilles de calcul automatisées, tels que

Plus en détail

les Manutentions manuelles. fiche 1 - Zone de confort

les Manutentions manuelles. fiche 1 - Zone de confort fiche Manutentions manuelles. La préparation et la livraison des commandes sont des tâches très exigeantes physiquement : en termes de charges unitaires à manipuler (ex. packs d'eau, sacs d'aliments, lessives

Plus en détail

Un partenaire Un partenaire solide

Un partenaire Un partenaire solide Un partenaire Un partenaire solide Le groupe IMO dont le siège se situe à Gremsdorf dans la région de Nuremberg vous propose plus de 16 années d expérience et d innovations dans le domaine de la fabrication

Plus en détail

Ordonnance de télécom CRTC 2005-415

Ordonnance de télécom CRTC 2005-415 Ordonnance de télécom CRTC 2005-415 Ottawa, le 22 décembre 2005 Bell Canada Référence : Avis de modification tarifaire 6862 Service d'accès par passerelle fourni au moyen de lignes sèches 1. Le Conseil

Plus en détail

FONDAMENTAUX DU CAMPUS CONDORCET

FONDAMENTAUX DU CAMPUS CONDORCET FONDAMENTAUX DU CAMPUS CONDORCET Conclusions du séminaire des 2 et 3 septembre 2010 Ce séminaire a porté principalement, mais non exclusivement, sur les questions ayant trait aux espaces de recherche et

Plus en détail

EISENMANN. Automatisation du Cash Center

EISENMANN. Automatisation du Cash Center EISENMANN Automatisation du Cash Center Automatisation du Cash Center par EISENMANN Les solutions d automatisation entièrement intégrées dans le but de rendre l'ensemble des activités parfaitement transparentes

Plus en détail

conséquence, en cas d'une alarme pour les biens, d'une intrusion non permise ou d'une tentative, ou en cas d'une alarme pour les personnes, d'un

conséquence, en cas d'une alarme pour les biens, d'une intrusion non permise ou d'une tentative, ou en cas d'une alarme pour les personnes, d'un 25 AVRIL 2007. - Arrêté royal fixant les conditions d'installation, d'entretien et d'utilisation des systèmes d' et de gestion de centraux d' ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Le Cloud, qu'il s'agisse d'un Cloud privé proposé par un fournisseur de services gérés (MSP) ou d'un Cloud public tel que Microsoft

Plus en détail

Gamme des produits. www.boecker-group.com

Gamme des produits. www.boecker-group.com Gamme des produits www.boecker-group.com Viser haut en toute sécurité Treuil de chantier Baby Le petit assistant de chantier. Indispensable dans toute caisse à outils. Pour le levage de charges de tous

Plus en détail

Tranches en kwh Prix. Tarif de transit 0,0008700 EUR/kWh. Relevé annuel 5,36 EUR/an. de raccordement voir annexes voir annexes

Tranches en kwh Prix. Tarif de transit 0,0008700 EUR/kWh. Relevé annuel 5,36 EUR/an. de raccordement voir annexes voir annexes TARIFS DU GESTIONNAIRE DE RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL GASELWEST Tarifs imposés par la CREG - Valables pour les périodes du 1er janvier au 31 mars, du 1er avril au 30 juin, du 1er juillet au 30

Plus en détail

Rayonnages Bacs en plastique Préparation de commandes Stockage mobile efficacité et sécurité!

Rayonnages Bacs en plastique Préparation de commandes Stockage mobile efficacité et sécurité! Rayonnages Bacs en plastique Préparation de commandes Stockage efficacité et sécurité! PRO de BITO : Rayonnages s à la pointe de la technologie! Unique sur le marché : Combinaison parfaite entre mécanique

Plus en détail

Infrastructure de recharge >22kW

Infrastructure de recharge >22kW Directives EVite Directives EVite Infrastructure de recharge >22kW Version 2 1. Le principe EVite... 2 2. Principe... 2 3. Procédure de réalisation d'une station de recharge EVite... 2 3.1. Inscription

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Rôle dans le système de gestion de la qualité La gestion de l approvisionnement, la gestion des achats et des stocks est une composante

Plus en détail

Le disque qui convient au travail

Le disque qui convient au travail Stockage conçu pour la vidéosurveillance WD Le disque qui convient au travail Les disques durs de bureau standards sont conçus pour fonctionner environ huit heures par jour et cinq jours par semaine. Pensez

Plus en détail

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage ENTREPÔTS La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Entrez dans le monde de Sage Un éditeur leader spécialiste de votre

Plus en détail

GE Security. KILSEN série KSA700 Centrale de détection et d alarme Incendie analogique adressable. Manuel d utilisation

GE Security. KILSEN série KSA700 Centrale de détection et d alarme Incendie analogique adressable. Manuel d utilisation GE Security KILSEN série KSA700 Centrale de détection et d alarme Incendie analogique adressable Manuel d utilisation g ination imag at work Kilsen is a brand name of GE Security. www.gesecurity.net COPYRIGHT

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif CODE DU TRAVAIL Art. R. 232-12.- Les dispositions de la présente section s'appliquent à tous les établissements mentionnés à l'article L. 231-1 à l'exception de ceux qui constituent des immeubles de grande

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES 1 I. Les textes applicables Décret du 8 janvier 1965 modifié qui concerne les mesures de protection applicables aux établissements dont le personnel

Plus en détail

PORTE DE GARAGE À REFOULEMENT PLAFOND

PORTE DE GARAGE À REFOULEMENT PLAFOND PORTE DE GARAGE À REFOULEMENT PLAFOND PORTE DE GARAGE DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION AVEC UNE TECHNIQUE DE ROULEMENT PARFAITE N O U S V O U S O U V R O N S L E S P O R T E S D U P R O G R È S Portes de garage

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

Mise en sécurité des ascenseurs. Guide d aide à la décision

Mise en sécurité des ascenseurs. Guide d aide à la décision Mise en sécurité des ascenseurs Solutions techniques pour répondre à l obligation réglementaire de précision d arrêt et maintien à niveau des ascenseurs Utilisation des variateurs électriques de vitesse

Plus en détail