Le Cavalier seul. Tableau de Jacques Audiberti (Collection Marcel Maréchal) Jacques Audiberti Marcel Maréchal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Cavalier seul. Tableau de Jacques Audiberti (Collection Marcel Maréchal) Jacques Audiberti Marcel Maréchal"

Transcription

1 Tableau de Jacques Audiberti (Collection Marcel Maréchal) Jacques Audiberti Marcel Maréchal saison 2013/2014

2 Le Cavalier seul de Jacques Audiberti nouvelle mise en scène de Marcel Maréchal avec Marina Vlady Marcel Maréchal Mathias Maréchal Emmanuel Dechartre Antony Cochin Michel Demiautte distribution en cours Dramaturgie François Bourgeat Assistant à la mise en scène Antony Cochin Décors et costumes : Jacques Angéniol Lumières Jean-Luc Chanonat Une production de la Compagnie Marcel Maréchal contact Hélène Icart et Carole Ivars / Prima donna 10, rue de la Fontaine au Roi Paris T / / 2

3 ARROGANTE CIVILISATION DES CROISADES ET DU NAPALM Il est des titres de films, de romans, de pièces qui plus que d autres font rêver. Ainsi Le Cavalier seul Trois petits mots évoquant on ne sait quel d Artagnan jailli du terroir pour conquérir le monde. Ou peut-être un de ces héros de western que l on voit s éloigner à la fin du film, toute vengeance accomplie, cavalier seul sur un ciel en technicolor. Ou encore un de ces types bizarres qui un beau matin quittent la maison, la mère, le mol troupeau quotidien et partent au-devant d eux, poussés par un feu qui les brûle Et puis un jour on découvre qui s avance derrière ce beau titre. Devant nous se dresse Mirtus, le cavalier audibertien, jeune homme à la chair dure et au verbe cru, quittant son pays d oc pour à travers les terres et les mers s enfoncer dans la fabuleuse aventure de la Croisade, jusqu à Jérusalem et au tombeau du Christ. Dans ce jeune guerrier d élite, «gros amateur de donzelles» et qui un moment un moment seulement va se laisser tenter par le «miel oriental», c est nous-mêmes que nous retrouvons. C est notre faim d absolu mais aussi notre incommensurable orgueil occidental, notre grossièreté conquérante, notre appétit de domination, notre peur. Jamais le chef d œuvre d Audiberti n a paru aussi actuel qu aujourd hui, alors que l Occident, qui semble n avoir rien appris de ses déroutes coloniales, continue de vouloir imposer au monde une civilisation que certains s évertuent encore à croire supérieure. Le Cavalier seul, cette épopée qui, dans une langue admirable, brasse folie burlesque, acrobaties bouffonnes et moments d émotion intense, est un «J accuse» d une violence inouïe. Il sape et tourne en dérision les fondements même de notre «arrogante civilisation des Croisades et du napalm» (Gilles Sandier). Plus profondément, Mirtus, parvenu au terme de sa quête et bouleversé par la vision d un condamné à mort que l on conduit comme un christ au supplice, se révoltera contre une religion qui prospère sur la croyance au péché et la glorification de la souffrance «Ne nourrissons pas d une chair hurlante le rêve de l Église chrétienne. Laissons dans les bréviaires pourrir ce rêve noir. Tout ce que Dieu veut, c est un verre d eau. C est rentrer chez lui qu il veut. C est se coucher. C est qu on le délivre du mal» François Bourgeat 3

4 DE LYON A LA COUR D HONNEUR DU PALAIS DES PAPES, MARCEL MARÉCHAL RACONTE LE DESTIN DU CAVALIER SEUL. Ma passion pour Audiberti, que je considère comme un maître, mon maître, remonte à l adolescent qui découvre ses poèmes dans Des tonnes de semence ou Toujours. Ceci, par exemple :«Comme la main qui plonge aux paillasses des morts / Exhume les papiers, les valeurs, les affaires, / Ainsi l esprit fouillant l éternité des sphères / Découvre les secrets qui rendent faible et fort» Moi qui, comme l écrit Baudelaire, «tout enfant ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires, l horreur de la vie, et l extase de la vie», je me suis reconnu et trouvé, faible et fort, dans les mots de Jacques qui m ont d emblée transpercés. J étais né à l autre versant de la vie, l art, la poésie. J ai bien vite su que je n étais ni Baudelaire, ni Audiberti. J ai renoncé à ma folle envie d écrire et c est le cinéma qui m agrippa. Le théâtre était loin de mes pensées, mais c est finalement lui qui prit le dessus. Commence alors l histoire du Cothurne, à Lyon, petit théâtre de 99 places (113 avec les coussins!) où Roger Planchon avait fait ses débuts et où nous créons, en 1963, Le Cavalier seul, confrontation passionnée entre l Orient et l Occident à travers la croisade solitaire d un chevalier de langue d oc jusqu à Byzance et Jérusalem. «Lyon fait honte à Paris en créant le chef d œuvre d Audiberti», écrit alors Gilles Sandier. Aussitôt nous sommes invités au Studio des Champs-Élysées dirigé par Maurice Jacquemont. Même succès, qui vaut à notre jeune compagnie la première aide du Ministère de la Culture. Audiberti, derrière ses lunettes noires et son Borsalino était là chaque soir, Avenue Montaigne, pour savourer notre bonheur commun. Deux ans plus tard il nous quittait, le 10 juillet La nuit du 9 au 10, je couchais chez lui Boulevard Saint-Germain Son départ, s il fut pour moi une déchirure j étais orphelin d un guide, d un ami fit de moi un fils héritier avec le devoir de faire connaître encore mieux son œuvre. 4

5 C est ainsi que dix ans plus tard, en 1973, Audiberti et notre Cavalier seul faisaient leur entrée dans la Cour d honneur du Palais des Papes, en Avignon. «Avec 25 ans de retard, un public populaire découvre le seul dramaturge français de l après-guerre dont l oeuvre diversifiée pourrait satisfaire aussi bien les déshérités de la culture que les intellectuels exigeants de l avant-garde» (Jean-Yves Guérin) Passer d une salle de 99 places à la Cour d honneur prouve, s il en était besoin, la force singulière du Cavalier seul, pièce refusée par Jean Vilar et Jean-Louis Barrault alors qu Audiberti l avait écrite en pensant à Chaillot ou à l Odéon Nous jouons ensuite ce spectacle à Moscou, Leningrad, avant de le reprendre au Théâtre de la Criée, à Marseille, puis en Amérique du Sud (Rio, Buenos Aires, Montevideo, Brasilia). Et voici qu aujourd hui, c est à nouveau une toute «jeune» compagnie, la Compagnie Marcel Maréchal (c est ce qu on a trouvé de plus simple!) qui propose une nouvelle version de ce Cavalier seul. Remonter Le Cavalier seul, c est pour moi revisiter entièrement une œuvre qui me hante depuis des décennies. Une œuvre qui ne ressemble à aucune autre et de faire redécouvrir un poète, frère des Élisabéthains, qui se joue des conventions du langage avec un tel art du baroque qu il faudrait inventer pour lui le mot «baroxysme»! C est raconter une histoire magnifique, à la fois grand roman d aventures et quête mystique. C est enfin remettre en pleine clarté, comme peu d œuvres théâtrales ont su le faire, ce rapport de fascination-haine qui lie Occident et Orient. Aujourd hui plus que jamais, la mise en théâtre de cette parole prophétique s impose. On reproche trop souvent au théâtre ou au cinéma de se contempler le nombril. Pour une fois qu une œuvre s élève au-dessus de nous-mêmes, il y a urgence à la faire entendre. Et je veux et ne doute pas qu Audiberti rencontre une nouvelle fois la ferveur et l admiration du public de ce XXI ème siècle. Quant à moi, qui suis né avec Le Cavalier seul, je puis dire, comme le poète : «Je suis né, je commence encore une fois.» Marcel Maréchal Printemps

6 Jacques Audiberti 6

7 CE QUE RACONTE LE CAVALIER SEUL «HARDI! SECOUONS-NOUS! NOUS SOMMES LES CHRÉTIENS!» Le XI ème siècle, trois actes, trois lieux : le Languedoc, Byzance, Jérusalem. Traversant la pièce, Mirtus, jeune paysan du Languedoc. Endoctriné par un prêtre bénisseur d artillerie, Mirtus s en-va-t-en-guerre et en croisade. La chance lui sourit, il arrive le premier à Byzance où l autocrate Théopompe III et l impératrice Zoé, un peu desséchée, lui offrent quasiment l empire. À la cour raffinée de Théopompe, qu entourent adolescents et courtisanes, on n a pas assez de mépris pour les voyous occidentaux, ces sales tribus barbares, toute cette «écurie occidentale» qui s apprête à déferler, cette racaille catholique et affamée qui suit Mirtus, et plus encore pour leur sinistre Dieu, ce Dieu gendarme de la loi matrimoniale qui «sans cesse épie l homme et la femme dans le lit, et au nom de qui les prêtres bénissent les dogues lâchés sur les chevreuils». Mais Mirtus veut voir le Saint-Sépulcre. Le voici à Jérusalem, toujours chéri de la chance, c est à dire cette fois du Calife qui lui offre le commandement de l armée sarrasine et le lit de la belle Fatima. Sa morale commence à vaciller devant la fascination de l Orient avec son odeur de rose, de cendre, de santal et de mouton, cet Orient qui semble bien fasciner Audiberti Mais voici que ce troisième acte se met à dérailler de géniale façon Un homme paraît, couronné d épines, que la police mameluk s apprête à empaler. Cette séquence de la Passion, la rencontre de Mirtus et du Christ recrucifié depuis mille ans par l usage qu ont fait de lui et de ses paroles ses vicaires et ses soudards, je la tiens pour une des plus belles scènes du théâtre d aujourd hui. Mirtus comprend alors le mensonge du «bataclan évangélique», il comprend que rien n a eu lieu auparavant, que «c est en ce moment que la Passion s accomplit». Mirtus est illuminé, mais il n a pas le «plastron» de prendre la place du condamné, comme lui propose le Calife. Et notre héros, une fois ses frères d armes entrés à Jérusalem dans un bain de sang «et des fourgons pleins d hosties», s en ira avec eux gaillardement cravacher et saigner l infidèle, «dans le couscous, dans les palmiers» pour la plus grande gloire de Dieu et du Pontife. «Hardi! secouons-nous! Nous sommes les Chrétiens!» Gilles Sandier (Extraits d un texte paru dans Théâtre et Combat) 7

8 EXTRAITS DE PRESSE Créé en 1963 à Lyon, Le Cavalier seul est repris au Festival d Avignon en 1973, dans la Cour d honneur du Palais des Papes. «On a retrouvé, ce soir-là, les grands jours d Avignon». Gilles Sandier (Politique-Hebdo) «Une confrontation passionnée entre l Orient et l Occident à travers la croisade solitaire d un chevalier de langue d oc jusqu à Byzance et Jérusalem.» Robert Kanters (L Express) «Épopée bouffonne, drame insolent tournant en dérision les croyances et les passions, Le Cavalier seul retrouve, dans son éblouissant délire verbal, le souffle des poètes visionnaires, des créateurs de mythes qui transfigurent la réalité en symboles. Ce thème épique voyage de Candide ou quête de Perceval Audiberti le mène par les chemins imprévus de sa fantaisie, le suspend sur des méditations angoissées, l orne d anecdotes burlesques.» Louis Dandrel (Le Monde) «Et sus aux infidèles au nom de la foi! Les papes en ont déjà entendu de vertes, dans la cour de leur palais d Avignon. Mais un message aussi noir, aussi dur sous la dérision de la parole, un constat aussi sec et désespéré sous l oripeau des plaisanteries salaces et des jeux de mots, ce n est pas souvent que les pontifes ont pu en déguster de pareils! Nous non plus Marcel Maréchal et ses interprètes nous ont donné l impression d être inspirés, portés par le grand souffle de la poésie.» Matthieu Galey (Combat) «La mise en scène de Marcel Maréchal, à la mesure du Palais des Papes, donne le ton nécessaire à cet audibertissement plein de farces, de poésie et de truculence.» Vasquez de Sola (Le Canard enchaîné). «Au-delà de l anecdote, d une histoire perpétuellement brisée par un langage et une imagination débridés, il s agissait de montrer, en mettant en scène Audiberti, que le théâtre est avant tout langage. La réussite est totale.» Christine Glucksmann (France-Nouvelle) 8

9 JACQUES AUDIBERTI UNE ŒUVRE PROFONDÉMENT MODERNE Disparu en 1965, Jacques Audiberti était né en 1899, à la jointure de deux siècles. Et il fut à l extrême l homme de cette jointure, mêlant en un même chant ininterrompu Hugo, Baudelaire et les satellites artificiels. Son œuvre est immense. Tour à tour poète (Race des hommes, Ange aux entrailles ), romancier (Monorail, La Na, Carnage, Marie Dubois, Les Jardins et les fleuves, La Poupée, Dimanche m attend ), dramaturge ( Le Mal court, Quoat-Quoat, Les femmes du bœuf, Pucelle, La Fête noire, Le Cavalier seul, Opéra parlé ), essayiste (Les Médecins ne sont pas des plombiers, L Ouvre-Boîte, l Abhumanisme ) mais aussi critique de cinéma et peintre, il a été, comme Hugo, un «homme-livre». Lui qui se voulait l héritier littéraire du XIX ème siècle a vécu à fond les doutes et les enthousiasmes de notre temps. La science le passionnait. La science et la science-fiction. Et il enrageait de ce que la poésie, «avec ses gros sabots» s avérât incapable de «digérer le monde moderne». Le cinéma le fascinait. Il y voyait, outre «un fleuve de bonheur», un renouvellement possible de la rêverie poétique. Il collabora activement, entre autres, aux Cahiers du Cinéma. Michel Giroud réunira tous ses articles dans Le Mur du fond. En 1960, Jacques Baratier tournait La Poupée d après le roman du même nom. Quelques années plus tard, Marcel Maréchal s emparait à son tour de La Poupée et portait au théâtre cette histoire délirante où l amour donne la main à la révolution. On était en 1968 Jean-Luc Godard, attiré lui aussi par cette œuvre débordante et inclassable, réalisa Les Carabiniers d après une traduction qu avait faite Audiberti de l écrivain italien Jappolo. De son côté, François Truffaut rêva souvent de porter au cinéma Monorail ou Marie Dubois et ce n est pas un hasard si, dans La Sirène du Mississipi, il lui rend hommage en situant une scène du film sur la place Audiberti, à Antibes, tandis que s allume l enseigne au néon d un imaginaire hôtel Monorail Quant à Claude Nougaro, qui a mis en musique nombre de poèmes d Audiberti, voici ce qu il écrivait : «Audiberti n était pas un homme. C était quelque chose venu d ailleurs, sidérant, sidéral, englué, précipité dans le piège à con : parcelle lumineuse enlevée à la Divinité et emprisonnée ici-bas.» F.B. 9

10 AUDIBERTI / MARÉCHAL POINTS DE REPÈRE 1955 à 1950 Correspondance entre Jacques Audiberti et Marcel Maréchal dont l objet principal est la poésie Marcel Maréchal met en scène et joue Les Femmes du boeuf au Théâtre des Marronniers, à Lyon Il crée Le Cavalier seul dans le même théâtre. Décors de Nicolas Janin. Musique de Jean-Guy Bailly. «Lyon fait honte à Paris en créant le chef d oeuvre d Audiberti», écrit Gilles Sandier Reprise du Cavalier seul à Paris, au Studio des Champs-Élysées Marcel Maréchal crée L Opéra du monde au Théâtre de Lutèce à Paris, avec Emmanuelle Riva et Pierre Arditi. Décors et costumes de Frédéric Benrath. Le spectacle est repris à Lyon avec Catherine Arditi et Pierre Arditi Création de La Poupée, à Lyon, pour l inauguration du Théâtre du Huitième (devenu Maison de la Danse), avec Rita Renoir dans le rôle-titre. Décors et costumes de Jacques Angéniol Nouvelle mise en scène du Cavalier seul au Festival d Avignon dans la Cour d honneur, devant une toile de Byzantios Le Cavalier seul est repris à Paris et en Union Soviétique La Poupée à son tour est jouée au Festival d Avignon, dans la Cour d honneur, avec Francine Bergé dans le rôle-titre Création de Opéra parlé (ou La Hobereaute) au Nouveau Théâtre National de Marseille. Le spectacle est présenté ensuite au TNP Villeurbanne et au Théâtre de la Commune, Aubervilliers Nouvelle version du Cavalier seul au Théâtre national de Marseille / La Criée. Tournée en Argentine, en Urugay et au Brésil Quoat-Quoat, au Théâtre du Rond-Point, à Paris, avec Catherine Arditi et Nicolas Vaude Création de Audiberti & fils au Centre Dramatique National des Tréteaux de France, avec Marcel Maréchal et Mathias Maréchal. Textes de Jacques Audiberti. Adaptation et mise en scène François Bourgeat. Représentations notamment au Lucernaire et en Algérie. 10

11 Marcel Maréchal dans Le Cavalier seul 11

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion du 20 e anniversaire de la disparition de Jean Couty et de la présentation du livre «Jean Couty», de Lydia Harambourg, aux éditions Cercle

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE!

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! ROMANES LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! Le Cirque Romanès est de retour à Paris avec son nouveau spectacle : LA LUNE TZIGANE BRILLE PLUS QUE LE SOLEIL! A partir du Samedi 17 Octobre 2015 Sous le chapiteau

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique enregistré et retranscrit par Barbara Clerc www.ecoledutarot.com Depuis 1982, Barbara Clerc enregistre et retranscrit des lectures de Tarot et des Paroles de sagesse

Plus en détail

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi NOUVEAUTÉ Entretien Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi Younil, L œil du chacal. Alger : Éditions Barzakh, 2000. Nous avons rencontré à Alger, où elle est née en 1965, où elle est allée à l

Plus en détail

14 avril 1912 14 avril 2012

14 avril 1912 14 avril 2012 14 avril 1912 14 avril 2012 24/02/12 10:18 Découvrez l histoire du plus célèbre naufrage du xx e siècle, Le Titanic, à travers le témoignage étonnant de l un des survivants, Michel Navratil C était un

Plus en détail

Le palais des papes. Avignon

Le palais des papes. Avignon Le palais des papes Avignon Le mardi 21 janvier, nous sommes allés visiter le Palais des papes. Nous avons pris le bus. Nous avions nos manteaux car il faisait très froid. Chez nous c est l hiver. Il y

Plus en détail

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5 Yves Saint Laurent YVES SAINT LAURENT 14 Janvier 2009 Carte d identité Prénom: Yves Henri Donat Mathieu Nom: Saint Laurent Date de naissance: 1er Août 1936 Lieu de naissance:

Plus en détail

Les aventures de P tit Bonhomme.

Les aventures de P tit Bonhomme. Les aventures de P tit Bonhomme. Il était une fois un petit bonhomme qui s appelait P tit Bonhomme. Bon. P tit Bonhomme n était pas grand, mais il était très élégant. Il habitait tout en haut de la grande

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le Bienheureux Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938) Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le 9 avril 1911 à Burgos en Espagne, premier de quatre enfants d une famille aisée, catholique pratiquante.

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

jade chazel Le secret de la tour d Urculu

jade chazel Le secret de la tour d Urculu jade chazel Le secret de la tour d Urculu Jade Chazel est née en 2004 au pied des Cévennes. La nature et les livres sont ses terrains de jeux préférés. A notre demande, elle publie ici son premier récit

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2 Couleur Mékong Recueil de poèmes, de chansons et de partitions Volume 2 1 INDEX CHANSONS & PARTITIONS Chanson Partition Aime-moi sans mentir...................................... 75....... 218 Amours cosmiques........................................

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris

En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris 1 En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris Kaj Falkman : Dag Hammarskjöld et le respect de la parole Dag Hammarskjöld fut Secrétaire Général

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Contacter la Compagnie des Langages : 09 60 06 82 37 - compagniedeslangages@gmail.com

Contacter la Compagnie des Langages : 09 60 06 82 37 - compagniedeslangages@gmail.com Jeanne de la Fontaine /7 Jeanne de la Fontaine 2/7 Sommaire En résumé La compagnie et ses langages La note d intention La comédienne Les fables en photos Contact Compagnie des Langages 06 60 41 89 62-09

Plus en détail

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Intervenant Mathé Kaufmann Gestalt-Thérapeute, Superviseure

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

La gloire de mon père de Marcel Pagnol

La gloire de mon père de Marcel Pagnol Fiche Pédagogique La gloire de mon père de Marcel Pagnol Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3 4 Fiche professeur. 5 8 Transcription. 9 Sources. 10 1 Tableau descriptif Niveau

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse.

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse. Nom de l école : Membres de l équipe de pastorale : Paroisse affiliée : Boréal Tous les membres du personnel St-John s Thématique de l année 2014-2015 : Allez à contre-courant! Devise : Les trois désirs

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes et suggestions sur

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES Née à Anvers, diplômée de La Cambre-Ecole nationale supérieure des arts visuels de Bruxelles, Marie-Jo Lafontaine est une artiste européenne

Plus en détail

au s s i on t un e âm e

au s s i on t un e âm e Frère Marie-Angel Les canailles au s s i on t un e âm e Itinéraire spirituel d un enfant SDF éditions des Béatitudes Préface Je m appelle Angel. Mon second prénom chrétien est Gabriel et c est par ce dernier

Plus en détail

Théâtre de la Cavalerie 8 bis rue de la brebis 77240 Vert Saint-Denis 06.80.72.82.47 / 06.20.42.88.66 theatredelacavalerie@yahoo.

Théâtre de la Cavalerie 8 bis rue de la brebis 77240 Vert Saint-Denis 06.80.72.82.47 / 06.20.42.88.66 theatredelacavalerie@yahoo. Théâtre de la Cavalerie 8 bis rue de la brebis 77240 Vert Saint-Denis 06.80.72.82.47 / 06.20.42.88.66 theatredelacavalerie@yahoo.fr Le Monte-plats Pièce en un acte d Harold Pinter, écrivain, comédien,

Plus en détail

Parle-moi comme la pluie et laisse-moi écouter page 1

Parle-moi comme la pluie et laisse-moi écouter page 1 Compagnie http://nes.sous.x.free.fr 199 rue du Faubourg Saint-Martin ; 75010 Paris 09.53.71.77.76 nes.sous.x@gmail.com N licence entrepreneur du spectacle 7502138 SIRET : 491 505 541 000 12 / NAF : 9001

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

de Fabio Gorgolini et Fabio Marra Avec: Ciro Cesarano Laetitia Poulalion Paolo Crocco Fabio Gorgolini

de Fabio Gorgolini et Fabio Marra Avec: Ciro Cesarano Laetitia Poulalion Paolo Crocco Fabio Gorgolini de Fabio Gorgolini et Fabio Marra Avec: Ciro Cesarano Laetitia Poulalion Paolo Crocco Fabio Gorgolini La compagnie La compagnie Teatro Picaro est née en 2007. Elle a pour objectif la recherche d une nouvelle

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1 Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 Introduction Introduction : les requêtes spirituelles de Paul 1. Fortifier l homme intérieur, 2. Christ

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer

Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer «J AI PEUR D OUBLIER» Pitch : Fabienne (Clémentine Celarié), une belle femme de 45 ans, mère de famille et chef

Plus en détail

Les Battements du cœur

Les Battements du cœur Riche Balongana Louzolo Les Battements du cœur Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plus beau que la légende, les voix de l Histoire...

DOSSIER DE PRESSE. Plus beau que la légende, les voix de l Histoire... DOSSIER DE PRESSE Plus beau que la légende, les voix de l Histoire... Communiqué de presse été 2014 Montségur, plus beau que la légende, les voix de l Histoire... Paru aux éditions Christian Salès, le

Plus en détail

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Moments de paix Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Les âmes s'en vont rapidement vers un conflit ; autrement dit, une affreuse histoire mystérieuse. Le vent souffle,

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Un aventurier de Dieu

Un aventurier de Dieu Un aventurier de Dieu Augustin Schoeffler 22 novembre 1822 à Mittelbronn 1 er mai 1851 à Son-Tay Arbre généalogique d Augustin Schoeffler Côté paternel Jean Schoeffler né en1746 à Phalsbourg Charpentier

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

LA COMPAGNIE INTENTION

LA COMPAGNIE INTENTION Création Août 2013 Mise en scène : Cédric Le Stunff Comédiens marionnettistes : Ludovic Harel et Jérôme Guillot Création musicale : Stéphane Babiaud Création lumière : Cyril Lepage Costumes : Eva Malmasson

Plus en détail

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur Ecoute par Isabelle Philippe et Alain Davignon Mise en scène : Catherine Vion Lumières : Michel Wermester Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur L une chante, l autre aussi. Elle écrit, il compose, des

Plus en détail

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales Depuis longtemps texty francouzština Depuis longtemps / Už dlouho paroles / text Zdenka Dobiášová et Ivana Fitznerová nos coeurs sont liés par des lianes depuis longtemps le soleil nous envoie la même

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

Image et explication des symboles de la médaille :

Image et explication des symboles de la médaille : Image et explication des symboles de la médaille : Marie debout sur le globe terrestre (année 1830 de l apparition gravée dessus) : Marie a pour marchepied le globe terrestre. Que montre t-elle ainsi?

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu THE FORERUNNER SCHOOL OF MINISTRY MIKE BICKLE ETUDE LE L EPOUSE DE CHRIST Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu I. INTRODUCTION A. Un des buts ultimes de Dieu pour la création

Plus en détail

LE BRACELET. Ce jour-là, après les cours, je rentrai seule de l école, je regardai briller mon bracelet à mon bras et je rêvai tout haut de changer de

LE BRACELET. Ce jour-là, après les cours, je rentrai seule de l école, je regardai briller mon bracelet à mon bras et je rêvai tout haut de changer de LE BRACELET L an passé, je séjournais à Paris avec ma famille pendant un weekend. Nous profitâmes de cette visite pour découvrir les principaux monuments comme la Tour Eiffel et les jardins du Trocadéro,

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE Agenda des manifestations Septembre Octobre - Novembre Décembre 2015 SEPTEMBRE Vendredi 4 septembre Samedi 5 septembre s Mardi 8 septembre Mercredi 9 septembre De à 17h30 Je joue,

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr Relations Presse : Jean-Philippe Rigaud 06 60 64 94 27/ jphirigaud@aol.com Contact Tournée : En votre Compagnie Olivier Talpaert 06 77 32 50 50 / oliviertalpaert@envotrecompagnie.fr Contact Compagnie :

Plus en détail

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant.

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant. Luxe L amour se fiche du luxe. Quand on aime, on vit d amour et d eau fraîche. C est mon cas. Je n ai pas besoin qu il vienne me chercher avec une voiture décapotable au bureau, ni qu il m offre une bague

Plus en détail

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours.

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours. Dis, maman Dis, maman, c'est quoi le printemps? Le printemps, mon enfant, c'est la saison des amours. Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL DE 3 A 6 MOIS Bébé va apprendre à dormir des nuits complètes de 8-9 heures. Il s endort en sommeil lent et diminue le pourcentage de

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Le parvis : image de la parfaite justice de Christ

Le parvis : image de la parfaite justice de Christ Le parvis : image de la parfaite justice de Christ Prédication à l Église Réformée Baptiste de Rouyn-Noranda Dimanche le 29 janvier 2012 Par : Marcel Longchamps Leçon 9 sur le Tabernacle Texte : Exode

Plus en détail

SPECTACLES COMPLETS «clé en main» Plusieurs configurations techniques possibles Plusieurs thèmes au choix

SPECTACLES COMPLETS «clé en main» Plusieurs configurations techniques possibles Plusieurs thèmes au choix SPECTACLES COMPLETS «clé en main» Plusieurs configurations techniques possibles Plusieurs thèmes au choix Spectacle pyrotechnique musical Spectacle de 15 à 30 minutes avec 8 000 watts de son pyrotechnie

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

LE BRUIT DES COULEURS

LE BRUIT DES COULEURS La cie Les Voyageurs Immobiles présente: LE BRUIT DES COULEURS Spectacle pour les tout-petits à partir de 2 ans www.voyageurs-immobiles.com photos Jean Henry LE BRUIT DES COULEURS Spectacle visuel et sonore,

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Visites adaptées Publics sourds Programme 2015 / 2016 MUSEE FABRE DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Le Siècle d or de la peinture napolitaine Samedi 26 septembre à 11h00 et à 16h00 Dans le cadre de

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail