«rend service» Xavier FONTANET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«rend service» Xavier FONTANET"

Transcription

1 198 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 199 L entreprise «rend service» Xavier FONTANET Ancien Président du Groupe Essilor, Xavier Fontanet a créé une Fondation qui porte son nom, dédiée à l explication et à la promotion de l économie de marché. «Quand une affaire centuple, c est qu elle rend un service meilleur que ses concurrents partout dans le monde, écrit-il dans ce texte issu d une conférence tenue à l Institut Catholique de Paris, dans le cadre de la formation Forenphi, sur «la confiance». Il part de son exemple : «Essilor s est développé car ses verres étaient magnifiques, elle devait rendre un grand service au monde entier. La taille d une entreprise est la mesure du service rendu à l humanité ; et ce qui fait la valeur d une vente c est que les clients sont intelligents et libres!» À ses yeux, agir dans l entreprise, c est donc «rendre service au monde». Et dans notre pays, où la défiance est forte, «il faut reprendre toute l explication de l économie et des entreprises»

2 200 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 201 Je suis frappé par le fait que les Français ont une très mauvaise image de l entreprise. Or, ce que j ai personnellement vécu n est pas du tout ce que nous pouvons lire dans les journaux. Je me suis donc donné comme devoir de «retoquer» cette image : la Fondation Fontanet s est fixée comme but de faire comprendre l économie concurrentielle à tous les milieux, en particulier aux milieux politiques, syndicaux, journalistiques et religieux. Car l entreprise est un lieu où on peut travailler en confiance, rendre service aux autres et se développer soi-même. L origine de l économie, c est l acte de vente : un acte d échange confiant entre deux personnes, qui posent des actes qui engagent leur responsabilité. La confiance réciproque est nécessaire, de l acheteur en la qualité du produit ou du service acheté, et du vendeur en la valeur qu il reçoit en échange. Le cœur de l économie est une prise de responsabilité en toute liberté, il ne faut pas la décrire uniquement du point de vue de la production. Quand Peyrefitte s éveillait à la confiance Je lutte contre cette image déformée de l entreprise, introduite par Marx, expliquant que l entrepreneur est «quelqu un qui a du capital, qui achète des machines, qui par les publicités manipule le client, qui exploite ses employés et le résultat qu il fait est la mesure de l exploitation des employés et de la manipulation des clients». Une entreprise qui agit comme cela, elle ne va pas très loin. Si les entreprises se sont développées, ce n est pas en «exploitant» les gens; les gens ne sont pas idiots! Quand une affaire centuple, c est qu elle rend un service meilleur que ses concurrents partout dans le monde. Essilor s est développé car les verres étaient magnifiques, et qu elle devait rendre un grand service, utile, au monde entier. La taille d une entreprise est la mesure du service rendu à l humanité ; ce qui fait la valeur d une vente c est que les clients sont intelligents et libres! On ne conquiert pas le monde, on rend service au monde. Il faut reprendre toute l explication de l économie et des grandes entreprises. Une des personnes dont la pensée m a beaucoup formé est Alain Peyrefitte, je l ai rencontré deux ou trois fois et nous avons beaucoup discuté sur la confiance. Il a écrit «Miracle en économie» et «la Société de confiance». Alain Peyrefitte est un homme politique qui a travaillé pendant 14 ans aux côtés de Charles de Gaulle, quand il était Ministre de l Information, il le voyait vingt minutes tous les jours pour commenter l actualité. Dans ses écrits, à la fin de sa vie politique, il était pessimiste («Le mal français») mais il a retrouvé confiance dans une deuxième vie, celle de la retraite, lorsqu il a découvert l économie. Il s est passionné pour Fernand Braudel, Bastiat, Schumpeter, Friedrich Hayek et avait l idée, quand je l ai rencontré, de faire un tour de France avec une pièce de théâtre sur le thème : «Confiance, Défiance». Je me suis rendu compte de l importance de la confiance chez Essilor. Quand vous dirigez une très grande entreprise, vous ne «managez» plus vous vous appliquez à inspirer les dirigeants qui travaillent sous votre responsabilité. Il faut leur donner les idées qui leur permettent, à eux, de bien «manager». J ai été frappé par les différences de rentabilité entre les différentes filiales, et quand je les comparais, la différence venait souvent d une affaire de «management» : les filiales, où régnait une ambiance positive, fonctionnaient mieux que les autres. Le charisme, la confiance, l ambiance... ce sont des choses très difficiles à créer et faire durer ; mais ce mécanisme m a fasciné et m a fait réfléchir.

3 202 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 203 Il y a trois types de confiance, en réalité : la confiance en soi, la confiance dans les autres, la confiance dans la stratégie. La confiance en soi est essentielle dans une entreprise, car nous luttons contre les meilleurs concurrents mondiaux. Pour bien travailler, il faut avoir confiance. Il faut cependant veiller à ne pas être arrogant, la ligne de séparation est fine entre arrogance et confiance, il faut en être conscient. Dès que vous êtes arrogant, vous n apprenez plus, donc vous ne progressez plus. Il faut donc allier confiance et humilité. La confiance en soi cependant ne suffit pas, dans une grande entreprise il y a la production, le commerce, la recherche et développement, etc. Ainsi, il faut que les gens de productions travaillent, sachant que leur performance influencera les produits qui sortiront des unités de recherche et développement (R&D) ; les R&D doivent travailler dur aussi, en faisant confiance aux personnes de la production et des services commerciaux qui diffuseront leur innovation. La confiance en l autre est selon moi très importante, car rien ne m a plus donné confiance en moi-même que la confiance des autres en moi. Le Français désobéissant agace, mais il sait s adapter J ai eu la chance de beaucoup voyager, de travailler avec des nationalités différentes (le marché français ne représente que 5% du chiffre d affaire d Essilor) ; aussi je connais les différences entre les peuples et le Français est très spécial : il est désobéissant. Si les Allemands et les Japonais sont disciplinés et écoutent le chef, même si le chef les dirige mal, le Français, lui, désobéira pour montrer au chef qu il est intelligent. Il mettra le doigt sur l erreur du chef. C est très agaçant mais cela témoigne d une grande capacité d analyse et d un sens des situations. Quand vous êtes dans des métiers stables, un Allemand ou un Japonais va gagner. Carlos Ghosn m a ainsi dit «pour les Français, faire une voiture compliquée c est difficile car les ingénieurs désobéissent». Quand on désobéit, cela peut avoir des effets sur toute la chaîne de fabrication, quand elle est uniformisée. Par contre quand vous êtes sur des métiers originaux, par exemple la construction d un pont (il n y a jamais deux ponts identiques à construire), quand il faut s adapter à l environnement, c est le domaine d excellence du Français. Le Français est donc difficile à gérer. Celui qui y a réussi le mieux est Napoléon. Il expliquait la grande stratégie aux soldats, le plan. Une fois qu il l avait défini et expliqué, Napoléon savait que l exécution, avec son inventivité, serait au rendez-vous. La France n a en tout cas aucun complexe à avoir : il y a de nombreux métiers où nous sommes meilleurs que d autres, il faut le dire! Les Chinois ont fait, il y a deux ans, un classement des 100 meilleures entreprises au monde : 11 Français étaient dans le classement (en comparaison il y avait 7 Allemands). Les médias n en ont pas du tout parlé en France. Un patron de presse a même refusé d en parler car il «n était pas là pour faire de la promotion pour Fontanet et Mestrallet». Il se trouve qu Essilor et Suez étaient les premiers. Savoir être fier de nos réussites Il faut rendre honneur aux dirigeants français méritants. C est important que les entreprises françaises soient aimées par les Français sinon, dans la mondialisation, nous serions mal placés! En Allemagne, il n y a pas cette gêne, les Allemands sont fiers de leurs réussites. Or nous avons nous aussi, dans les grandes, petites ou moyennes entreprises, des leaders mondiaux. Le mécanisme fondamental de la confiance est la personne humaine. L économie de marché s est dévelop-

4 204 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 205 pée en Occident du fait du christianisme de Saint-Augustin, Saint Thomas d Aquin, puis Kant et Voltaire, qui ont tous dit que l individu est génial. Nous avons plus de respect pour une femme de ménage très professionnelle que pour le médiocre chef d entreprise : ce qui compte c est l excellence dans ce qu on fait plutôt que le statut. L économie de marché est venue de là. Pour créer de la confiance, il faut mettre des gens en responsabilité, c est-à-dire donner des objectifs. Ainsi, établir des budgets dans une entreprise ou collectivité, c est préciser les responsabilités pour chacun. C est par la prise de responsabilité que le développement se produit. Et si l on dit souvent qu il faut permettre l échec, je vais plus loin : il faut tirer partie d un échec. Il faut l analyser, le comprendre, pour ne plus le reproduire. Quand on sait dans une société que quand on réussit on est récompensé et quand on échoue on apprend à passer l erreur, on crée un mécanisme de confiance bénéfique à l entreprise. Bénéfique pour tous. Xavier FONTANET, ancien Président du Groupe Essilor. Auteur de : «Si on faisait confiance aux entrepreneurs» (Les Belles Lettres, 2010)

5 Retrouvez-nous sur La Revue Civique 112 avenue Kléber Paris Jean-Philippe Moinet, directeur / 82

Allez au sommet avec la méthode Feelselling

Allez au sommet avec la méthode Feelselling Allez au sommet avec la méthode Feelselling Les gagnants avec la méthode Feelselling Vos clients et votre société La direction La vente externe La vente interne Le service à la clientèle Le service après

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

Cahier de mise en candidature

Cahier de mise en candidature Sous la présidence d honneur de Monsieur Jean-Paul Boillot Président et chef de la direction Le Groupe Servo-Robot Cahier de mise en candidature Samedi 10 novembre 2007 Centre Marcel-Dulude, Saint-Bruno

Plus en détail

http://happy-newjob.com/

http://happy-newjob.com/ 1 LE MARKETING D ATTRACTION Quand le Marketing de réseau fricote avec la Loi d Attraction, ça donne une METHODE UNIQUE D ABONDANCE EXPLOSIVE Il faut être sur Terre et dans le Ciel pour tenir en EQUILIBRE

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Définir sa mission de vie

Définir sa mission de vie Définir sa mission de vie Je vous recommande de remplir aussi honnêtement que vous le pouvez la fiche d autoévaluation ci-dessous. Il n y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses. Écrivez tout ce qui vous

Plus en détail

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP 2006 1 Notions de base du commercial Principe de base Exercices Méthodologie Chronologie de l entretien 2 Notions de base du commercial Une personne fonctionne sur

Plus en détail

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE!

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! JE VAIS EGALEMENT VOUS FAIRE UN E-BOOK COMPLET! (SOMMAIRE, PHOTO ETC )

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner 2 cours Monseigneur Roméro - CS 50135 91004 EVRY Cedex Tel: 01.60.79.91.29- Fax : 01.64.97.94.98 Mel : crea-911 Page @essonne.cci.fr 0 www.essonne.cci.fr

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Colloque innovation : propositions 23 mai 2014

Colloque innovation : propositions 23 mai 2014 Colloque innovation : propositions 23 mai 2014 Madame la Ministre, je suis très heureux de vous accueillir à ce colloque de la CPU. Je sais que l innovation est un thème qui vous est cher et que vous portez

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

Les 10 Excuses qui vous Paralysent

Les 10 Excuses qui vous Paralysent Jérôme YVON Les 10 Excuses qui vous Paralysent Les réponses pour agir! Investisseur Immobilier Débutant.fr Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses F. D. Roosevelt Investisseur Immobilier

Plus en détail

SYNTHESE DE L ATELIER «EDUCATION»

SYNTHESE DE L ATELIER «EDUCATION» COMITE DE STRASBOURG SYNTHESE DE L ATELIER «EDUCATION» Méthodologie et base de réflexion : Avec près d une quarantaine de participants, d horizons, d âges, d engagements et de professions différents nous

Plus en détail

PME : L ambition de grandir

PME : L ambition de grandir NOVEMBRE 2006 PME : L ambition de grandir Paroles d entrepreneurs Date En préambule, quelques chiffres France Royaume-Uni Allemagne Entreprises employant entre 50 et 250 personnes * 24 420 28 820 44 000

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

etre agent immobilier

etre agent immobilier etre agent immobilier sommaire 11 Une profession critiquée mais enviée 13 Les professionnels de l immobilier en France 13 Histoire et géographie de l immobilier français 22 Les agents immobiliers aujourd

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

Le latin, instrument pédagogique pour tous

Le latin, instrument pédagogique pour tous Le latin, instrument pédagogique pour tous Francis Tilman Introduction 2 Du point de vue cognitif 2 Enjeu symbolique 4 Du point de vue culturel 4 Conclusion 5 Texte paru initialement dans Palamède. Bulletin

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE ENTREPRENEURIALE : UN DÉFI DE SOCIÉTÉ

LE DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE ENTREPRENEURIALE : UN DÉFI DE SOCIÉTÉ LE DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE ENTREPRENEURIALE : UN DÉFI DE SOCIÉTÉ Conférence prononcée au Séminaire d automne À l Orangerie du Château de Montmirail, en Champagne Claude RUEL Directeur général Réseau

Plus en détail

BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE

BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE est s- O u BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE Sèvres s est ues -Ou -O aris vres vres 1 parvis Charles de Gaulle 92310 Sèvres France email : sis@sis-sevres.net Tel. : +33 [0]1 72 77 70 40 Les

Plus en détail

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise Page 2 1. Qui je suis? Tout d abord, si vous ne me connaissez pas encore, permettez-moi de me présenter. Après tout qu estce qui me donne l autorité pour vous parler? Quelles preuves avez-vous que je peux

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

Communauté française d Abu Dhabi

Communauté française d Abu Dhabi Communauté française d Abu Dhabi Prononcé Mesdames, Monsieur les élus, Monsieur l ambassadeur, Mesdames, Messieurs les officiers, Mesdames, Messieurs, Chers amis, C est un grand plaisir d être parmi vous

Plus en détail

La simplicité de se lancer en affaires

La simplicité de se lancer en affaires La simplicité de se lancer en affaires Mon but en écrivant ce livre est de vous démontrer que si vous avez la volonté de vous lancer en affaires, c est facile d y parvenir. Se lancer en affaires C est

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

J aide mon enfant à développer son estime de soi

J aide mon enfant à développer son estime de soi Bruno Hourst J aide mon enfant à développer son estime de soi Illustrations de Jilème, 2012 ISBN : 978-2-212-55221-8 Chapitre 1 Qu est-ce que l estime de soi? Définir l estime de soi Le concept d estime

Plus en détail

Open Source n est pas une question de foi

Open Source n est pas une question de foi Finanzdirektion Groupe parlementaire pour une informatique durable Conférence de Monsieur le Conseiller d Etat Peter Hegglin sur le thème Open Source n est pas une question de foi Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

MODULE 9 13 Lancement à retardement

MODULE 9 13 Lancement à retardement MODULE 9 13 Lancement à retardement Dans cette vidéo, je vais vous présenter un autre exemple de lancement que vous pouvez effectuer. C est une technique qui a été utilisée par plusieurs marketeurs de

Plus en détail

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE AOÛT 2014 PM96 Est-ce que vous devez diminuer de 5,000 $, 10,000 $, 20,000 $ ou bien de 5%, de 10% ou plus, ou connaissez-vous une manière

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

La communication pour un conducteur de travaux

La communication pour un conducteur de travaux Page 1 / 5 Rapport technique / domaine de la formation Contenu : La communication Rédaction : Marc Doutaz / ETC 3 ème année Date : 03 janvier 2012 / Version 2 La communication pour un conducteur de travaux

Plus en détail

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4 CAFE ALEES - ETHIQUE ET POUVOIR Pouvoir équitable des parties prenantes Jean-Claude MONIER Le 26/04/2012 Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3 I - L entreprise, son

Plus en détail

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point!

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Mes bonnes résolutions pour réussir en Vente Directe - L engagement o Engagement avec soi : Je vais réussir La Vente directe est comme une

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS 2 INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS PRESENTATION Présentation Ce prospectus contient des informations sur le système scolaire et les principales règles qui le régissent.

Plus en détail

L éducation supérieure en comptabilité

L éducation supérieure en comptabilité L éducation supérieure en comptabilité Par Abderraouf YAICH Le domaine de l éducation constitue une nouvelle science à part entière. Bien entendu, je ne suis pas un spécialiste des sciences de l éducation

Plus en détail

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous.

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous. Ce e-book vous a été offert par Stéphane. En aucun cas il ne peut être vendu. Je suis heureux de vous offrir ce petit book qui je l espère vous aidera dans le développement de votre activité à domicile.

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Projet Éducatif du Cours Saint Thomas d'aquin.

Projet Éducatif du Cours Saint Thomas d'aquin. Projet Éducatif du Cours Saint Thomas d'aquin. " Ici, on apprend l'art de la rencontre. " (Albert Jacquard) Le cours Saint Thomas d'aquin de Toulouse est un établissement catholique d'enseignement primaire

Plus en détail

Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014

Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014 Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014 Déroulé de la journée : Présentation des participants Expression par chacun de son intention d apprentissage Circulation libre

Plus en détail

Conduire le changement avec succès

Conduire le changement avec succès Conduire le changement avec succès Lynn M.Levo, CSJ Occasional Papers Eté 2012 Le changement est inévitable et selon la nature du changement, il peut aussi être un défi. Les responsables d aujourd hui

Plus en détail

Travail Personnel Encadré

Travail Personnel Encadré Travail Personnel Encadré Recherche bibliographique Alain Boucher - IFI Page 1 Etapes d un processus de recherche (1) Enoncé et analyse du problème de recherche (2) Recherche bibliographique (3) Solution

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B1 : Interagir avec les autres B3 : Remplir et créer des documents Tâche 4 Déterminer les traits caractéristiques de certains leaders puis

Plus en détail

Hochschule München, Universités des Sciences appliquées de Munich

Hochschule München, Universités des Sciences appliquées de Munich Bilan d expatriation Goundo CAMARA, 3année Munich Summer semester 2013 Au cours de mon semestre 5 à l IPAG Paris j ai eu la possibilité de choisir entre effectuer un stage en entreprise à l étranger ou

Plus en détail

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 Demandred 09 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Un marché de la rencontre efficace 7 2.1 L algorithme de Gale-Shapley :...........................

Plus en détail

ATELIERS D EXPERIENCES INTER- ENTREPRISES :

ATELIERS D EXPERIENCES INTER- ENTREPRISES : Consultancy: Processes of Transformation Coaching and Teambuilding Project Management Cultural Integration ATELIERS D EXPERIENCES INTER- ENTREPRISES : ECHANGER POUR MIEUX FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DEFIS

Plus en détail

l éducation de demain Lundi 5 octobre 2015 UNESCO Paris 7 place de Fontenoy, Paris 7

l éducation de demain Lundi 5 octobre 2015 UNESCO Paris 7 place de Fontenoy, Paris 7 l éducation de demain Lundi 5 octobre 2015 UNESCO Paris 7 place de Fontenoy, Paris 7 Introduction TEDxChampsÉlyséesED est au service de la réflexion sur l éducation et se veut être un espace d inspiration

Plus en détail

Les enjeux existentiels du dirigeant

Les enjeux existentiels du dirigeant La complexité, tout simplement Les rencontres Trajectives Les enjeux existentiels du dirigeant S accomplir pour mieux diriger la transformation Qui sommes-nous? Un cabinet avec 10 années d expérience et

Plus en détail

Virage Bardagi. Bardagi. Formation intensive d une journée. Inspiration Perfectionnement Excellence. Une présentation de

Virage Bardagi. Bardagi. Formation intensive d une journée. Inspiration Perfectionnement Excellence. Une présentation de Formation intensive d une journée Une présentation de Coaching Bardagi 1290 Bernard Ouest, bur. 100, Montréal (Québec), H2V 1V9 514-271-2131 Bardagi.com Nouveau et différent, ce programme de formation

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Investissements machines. - Prenez le bon départ. Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos. Beaucoup plus vite.

Investissements machines. - Prenez le bon départ. Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos. Beaucoup plus vite. Investissements machines - Prenez le bon départ Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos Beaucoup plus vite. 12 minutes pour gagner 12 mois Si vous envisagez d investir dans une nouvelle machine, accordez-nous

Plus en détail

51 e Congrès national des Experts-comptables de justice

51 e Congrès national des Experts-comptables de justice 51 e Congrès national des Experts-comptables de justice 21 septembre 2012 Les conditions d une synthèse entre le modèle comptable européen et les normes IFRS --------------- Intervention de Jérôme Haas,

Plus en détail

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre «Ile Maurice, 500 cartes postales anciennes» d André de Kervern et d Yvan Martial le vendredi 7 décembre 2012 à 17h00 Blue Penny

Plus en détail

Profession GRAPHISTE INDÉPENDANT. Julien Moya Éric Delamarre

Profession GRAPHISTE INDÉPENDANT. Julien Moya Éric Delamarre Profession GRAPHISTE INDÉPENDANT Julien Moya Éric Delamarre Introduction Graphiste de formation ou autodidacte, professionnel déjà en exercice ou étudiant en fin de cursus, vous avez ouvert ce livre parce

Plus en détail

ISM Sciences Politiques 2013-2014

ISM Sciences Politiques 2013-2014 SOMMAIRE Présentation Le cursus La classe de Première La classe de Terminale Modalités d inscription L ISM Sciences Politiques est une structure pédagogique préparatoire aux concours d entrée des Instituts

Plus en détail

La distribution cinématographique: Le programmateur

La distribution cinématographique: Le programmateur Fiche métier La distribution cinématographique: Le programmateur Introduction: Le métier de programmateur constitue un poste clé dans l'activité de distribution d'un film. Il est celui qui permet au film

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants Pour en savoir plus : www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01

Plus en détail

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances *** Déplacement à Lannion - Conférence

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

Minute. Manager. Le nouveau. ken blanchard spencer johnson. Le best-seller mondial du management, 20 millions d exemplaires vendus

Minute. Manager. Le nouveau. ken blanchard spencer johnson. Le best-seller mondial du management, 20 millions d exemplaires vendus Le best-seller mondial du management, 20 millions d exemplaires vendus Le nouveau Manager Minute Réussir vite et mieux dans un monde en pleine mutation ken blanchard spencer johnson Le nouveau Manager

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

C est un plaisir, Cher Pascal BOURBON, d honorer à travers vous tant de mérites en une seule personne. Vous êtes à la fois :

C est un plaisir, Cher Pascal BOURBON, d honorer à travers vous tant de mérites en une seule personne. Vous êtes à la fois : ALLOCUTION DE M. DOMINIQUE DE VILLEPIN A L OCCASION DE LA REMISE DES INSIGNES DE CHEVALIER DE L ORDRE NATIONAL DU MERITE A M. PASCAL BOURBON LE VENDREDI 12 AVRIL 2013 C est un honneur d être parmi vous

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Interview avec Céline Boura de Selma Païva Publiée le 26.06.15

Interview avec Céline Boura de Selma Païva Publiée le 26.06.15 Interview avec Céline Boura de Selma Païva Publiée le 26.06.15 SELMA : Bonjour, c est Selma Païva du blog Selmapaiva.com et j ai un sujet formidable aujourd hui. Avec Céline Boura qui a fondé Le luxe d

Plus en détail

Élèves de seconde. Si vous pensez vous orienter vers une section littéraire, savez-vous que vous pouvez continuer à «faire» des Maths en option?

Élèves de seconde. Si vous pensez vous orienter vers une section littéraire, savez-vous que vous pouvez continuer à «faire» des Maths en option? Élèves de seconde Si vous pensez vous orienter vers une section littéraire, savez-vous que vous pouvez continuer à «faire» des Maths en option? À quoi ressemblent les Maths en option? 3 heures par semaine

Plus en détail

Le coaching vise à aider les gens à donner. le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs. sont toujours désireux de rehausser les

Le coaching vise à aider les gens à donner. le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs. sont toujours désireux de rehausser les LE COACHING PERFORMANT : UNE VUE D'ENSEMBLE Le coaching vise à aider les gens à donner le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs sont toujours désireux de rehausser les qualités des gens qu ils encadrent

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Dossier de presse. Mai 2015

Dossier de presse. Mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 03 05 06 07 08 10 12 13 Les débuts Le site skyscanner skyscanner en chiffres Les applications mobiles L équipe de direction Des données pour la presse Nos récompenses Contacts

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail