«rend service» Xavier FONTANET

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«rend service» Xavier FONTANET"

Transcription

1 198 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 199 L entreprise «rend service» Xavier FONTANET Ancien Président du Groupe Essilor, Xavier Fontanet a créé une Fondation qui porte son nom, dédiée à l explication et à la promotion de l économie de marché. «Quand une affaire centuple, c est qu elle rend un service meilleur que ses concurrents partout dans le monde, écrit-il dans ce texte issu d une conférence tenue à l Institut Catholique de Paris, dans le cadre de la formation Forenphi, sur «la confiance». Il part de son exemple : «Essilor s est développé car ses verres étaient magnifiques, elle devait rendre un grand service au monde entier. La taille d une entreprise est la mesure du service rendu à l humanité ; et ce qui fait la valeur d une vente c est que les clients sont intelligents et libres!» À ses yeux, agir dans l entreprise, c est donc «rendre service au monde». Et dans notre pays, où la défiance est forte, «il faut reprendre toute l explication de l économie et des entreprises»

2 200 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 201 Je suis frappé par le fait que les Français ont une très mauvaise image de l entreprise. Or, ce que j ai personnellement vécu n est pas du tout ce que nous pouvons lire dans les journaux. Je me suis donc donné comme devoir de «retoquer» cette image : la Fondation Fontanet s est fixée comme but de faire comprendre l économie concurrentielle à tous les milieux, en particulier aux milieux politiques, syndicaux, journalistiques et religieux. Car l entreprise est un lieu où on peut travailler en confiance, rendre service aux autres et se développer soi-même. L origine de l économie, c est l acte de vente : un acte d échange confiant entre deux personnes, qui posent des actes qui engagent leur responsabilité. La confiance réciproque est nécessaire, de l acheteur en la qualité du produit ou du service acheté, et du vendeur en la valeur qu il reçoit en échange. Le cœur de l économie est une prise de responsabilité en toute liberté, il ne faut pas la décrire uniquement du point de vue de la production. Quand Peyrefitte s éveillait à la confiance Je lutte contre cette image déformée de l entreprise, introduite par Marx, expliquant que l entrepreneur est «quelqu un qui a du capital, qui achète des machines, qui par les publicités manipule le client, qui exploite ses employés et le résultat qu il fait est la mesure de l exploitation des employés et de la manipulation des clients». Une entreprise qui agit comme cela, elle ne va pas très loin. Si les entreprises se sont développées, ce n est pas en «exploitant» les gens; les gens ne sont pas idiots! Quand une affaire centuple, c est qu elle rend un service meilleur que ses concurrents partout dans le monde. Essilor s est développé car les verres étaient magnifiques, et qu elle devait rendre un grand service, utile, au monde entier. La taille d une entreprise est la mesure du service rendu à l humanité ; ce qui fait la valeur d une vente c est que les clients sont intelligents et libres! On ne conquiert pas le monde, on rend service au monde. Il faut reprendre toute l explication de l économie et des grandes entreprises. Une des personnes dont la pensée m a beaucoup formé est Alain Peyrefitte, je l ai rencontré deux ou trois fois et nous avons beaucoup discuté sur la confiance. Il a écrit «Miracle en économie» et «la Société de confiance». Alain Peyrefitte est un homme politique qui a travaillé pendant 14 ans aux côtés de Charles de Gaulle, quand il était Ministre de l Information, il le voyait vingt minutes tous les jours pour commenter l actualité. Dans ses écrits, à la fin de sa vie politique, il était pessimiste («Le mal français») mais il a retrouvé confiance dans une deuxième vie, celle de la retraite, lorsqu il a découvert l économie. Il s est passionné pour Fernand Braudel, Bastiat, Schumpeter, Friedrich Hayek et avait l idée, quand je l ai rencontré, de faire un tour de France avec une pièce de théâtre sur le thème : «Confiance, Défiance». Je me suis rendu compte de l importance de la confiance chez Essilor. Quand vous dirigez une très grande entreprise, vous ne «managez» plus vous vous appliquez à inspirer les dirigeants qui travaillent sous votre responsabilité. Il faut leur donner les idées qui leur permettent, à eux, de bien «manager». J ai été frappé par les différences de rentabilité entre les différentes filiales, et quand je les comparais, la différence venait souvent d une affaire de «management» : les filiales, où régnait une ambiance positive, fonctionnaient mieux que les autres. Le charisme, la confiance, l ambiance... ce sont des choses très difficiles à créer et faire durer ; mais ce mécanisme m a fasciné et m a fait réfléchir.

3 202 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 203 Il y a trois types de confiance, en réalité : la confiance en soi, la confiance dans les autres, la confiance dans la stratégie. La confiance en soi est essentielle dans une entreprise, car nous luttons contre les meilleurs concurrents mondiaux. Pour bien travailler, il faut avoir confiance. Il faut cependant veiller à ne pas être arrogant, la ligne de séparation est fine entre arrogance et confiance, il faut en être conscient. Dès que vous êtes arrogant, vous n apprenez plus, donc vous ne progressez plus. Il faut donc allier confiance et humilité. La confiance en soi cependant ne suffit pas, dans une grande entreprise il y a la production, le commerce, la recherche et développement, etc. Ainsi, il faut que les gens de productions travaillent, sachant que leur performance influencera les produits qui sortiront des unités de recherche et développement (R&D) ; les R&D doivent travailler dur aussi, en faisant confiance aux personnes de la production et des services commerciaux qui diffuseront leur innovation. La confiance en l autre est selon moi très importante, car rien ne m a plus donné confiance en moi-même que la confiance des autres en moi. Le Français désobéissant agace, mais il sait s adapter J ai eu la chance de beaucoup voyager, de travailler avec des nationalités différentes (le marché français ne représente que 5% du chiffre d affaire d Essilor) ; aussi je connais les différences entre les peuples et le Français est très spécial : il est désobéissant. Si les Allemands et les Japonais sont disciplinés et écoutent le chef, même si le chef les dirige mal, le Français, lui, désobéira pour montrer au chef qu il est intelligent. Il mettra le doigt sur l erreur du chef. C est très agaçant mais cela témoigne d une grande capacité d analyse et d un sens des situations. Quand vous êtes dans des métiers stables, un Allemand ou un Japonais va gagner. Carlos Ghosn m a ainsi dit «pour les Français, faire une voiture compliquée c est difficile car les ingénieurs désobéissent». Quand on désobéit, cela peut avoir des effets sur toute la chaîne de fabrication, quand elle est uniformisée. Par contre quand vous êtes sur des métiers originaux, par exemple la construction d un pont (il n y a jamais deux ponts identiques à construire), quand il faut s adapter à l environnement, c est le domaine d excellence du Français. Le Français est donc difficile à gérer. Celui qui y a réussi le mieux est Napoléon. Il expliquait la grande stratégie aux soldats, le plan. Une fois qu il l avait défini et expliqué, Napoléon savait que l exécution, avec son inventivité, serait au rendez-vous. La France n a en tout cas aucun complexe à avoir : il y a de nombreux métiers où nous sommes meilleurs que d autres, il faut le dire! Les Chinois ont fait, il y a deux ans, un classement des 100 meilleures entreprises au monde : 11 Français étaient dans le classement (en comparaison il y avait 7 Allemands). Les médias n en ont pas du tout parlé en France. Un patron de presse a même refusé d en parler car il «n était pas là pour faire de la promotion pour Fontanet et Mestrallet». Il se trouve qu Essilor et Suez étaient les premiers. Savoir être fier de nos réussites Il faut rendre honneur aux dirigeants français méritants. C est important que les entreprises françaises soient aimées par les Français sinon, dans la mondialisation, nous serions mal placés! En Allemagne, il n y a pas cette gêne, les Allemands sont fiers de leurs réussites. Or nous avons nous aussi, dans les grandes, petites ou moyennes entreprises, des leaders mondiaux. Le mécanisme fondamental de la confiance est la personne humaine. L économie de marché s est dévelop-

4 204 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 205 pée en Occident du fait du christianisme de Saint-Augustin, Saint Thomas d Aquin, puis Kant et Voltaire, qui ont tous dit que l individu est génial. Nous avons plus de respect pour une femme de ménage très professionnelle que pour le médiocre chef d entreprise : ce qui compte c est l excellence dans ce qu on fait plutôt que le statut. L économie de marché est venue de là. Pour créer de la confiance, il faut mettre des gens en responsabilité, c est-à-dire donner des objectifs. Ainsi, établir des budgets dans une entreprise ou collectivité, c est préciser les responsabilités pour chacun. C est par la prise de responsabilité que le développement se produit. Et si l on dit souvent qu il faut permettre l échec, je vais plus loin : il faut tirer partie d un échec. Il faut l analyser, le comprendre, pour ne plus le reproduire. Quand on sait dans une société que quand on réussit on est récompensé et quand on échoue on apprend à passer l erreur, on crée un mécanisme de confiance bénéfique à l entreprise. Bénéfique pour tous. Xavier FONTANET, ancien Président du Groupe Essilor. Auteur de : «Si on faisait confiance aux entrepreneurs» (Les Belles Lettres, 2010)

5 Retrouvez-nous sur La Revue Civique 112 avenue Kléber Paris Jean-Philippe Moinet, directeur / 82

MODULE 9 13 Lancement à retardement

MODULE 9 13 Lancement à retardement MODULE 9 13 Lancement à retardement Dans cette vidéo, je vais vous présenter un autre exemple de lancement que vous pouvez effectuer. C est une technique qui a été utilisée par plusieurs marketeurs de

Plus en détail

Boostez votre CA. Tél : 06.03.01.17.69 email : pierre-jean.bouilliez@wanadoo.fr. www.pjbconsulting.fr

Boostez votre CA. Tél : 06.03.01.17.69 email : pierre-jean.bouilliez@wanadoo.fr. www.pjbconsulting.fr Boostez votre CA Tél : 06.03.01.17.69 email : pierre-jean.bouilliez@wanadoo.fr www.pjbconsulting.fr Consultants, indépendants, TPE : Réussir sa prospection commerciale Biographie Après des études supérieures

Plus en détail

+ Une Junior-Entreprise

+ Une Junior-Entreprise Expertise financière Au sein de l Université Paris-Dauphine, Dauphine Junior Conseil s est créé un pôle d expertise en finance qui bénéficie de la reconnaissance du monde professionnel. Une Junior-Entreprise

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise Page 2 1. Qui je suis? Tout d abord, si vous ne me connaissez pas encore, permettez-moi de me présenter. Après tout qu estce qui me donne l autorité pour vous parler? Quelles preuves avez-vous que je peux

Plus en détail

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime Conduite de projet Synthèse de cours Matthieu Alcime 2013 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Les approches managériales et organisationnelles des projets... 3 3 Le métier d ingénieur... 4 4 Le travail

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pratiques du coaching», promotion 2009 2010 Directeur de la Communication Financière ATOS Tout au long de cette formation,

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement»

Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» Les résultats de la grande enquête : «L énergie de l accomplissement» «Le succès n a rien à voir avec ce que vous gagnez ou accomplissez pour vous. C'est ce que vous faites pour les autres.» Danny Thomas

Plus en détail

DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact

DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact André Savard, CRHA CFC DOLMEN DESSUREAULT SAVARD CARON et associés 2012 1 Vous cherchez à exercer plus d influence dans votre organisation RÉALITÉ

Plus en détail

Améliorez vos résultats clients

Améliorez vos résultats clients Améliorez vos résultats clients Améliorez la fidélisation de vos clients Les conditions actuelles de notre marché rendent plus facile l infidélité de nos clients. Pourtant, l enjeu est d importance. Il

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

Comment retrouver la motivation? Présenté par Bruno Bandelier

Comment retrouver la motivation? Présenté par Bruno Bandelier Comment retrouver la motivation? Présenté par Bruno Bandelier La Motivation au cœur de nos vies! Pilier de l épanouissement personnel et du bonheur. Un impact sur le mentale et le physique Omniprésente,

Plus en détail

Définir sa mission de vie

Définir sa mission de vie Définir sa mission de vie Je vous recommande de remplir aussi honnêtement que vous le pouvez la fiche d autoévaluation ci-dessous. Il n y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses. Écrivez tout ce qui vous

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

Journée Internationale de la Femme Intervention de Valérie Létard, secrétaire d Etat à la solidarité, devant les jeunes filles de 18 ans

Journée Internationale de la Femme Intervention de Valérie Létard, secrétaire d Etat à la solidarité, devant les jeunes filles de 18 ans Journée Internationale de la Femme Intervention de Valérie Létard, secrétaire d Etat à la solidarité, devant les jeunes filles de 18 ans Sous réserve du prononcé. Dimanche 8 mars 2009 Mesdames, Mesdemoiselles,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE Une approche innovante pour développer un leadership efficace et une véritable empathie grâce aux neurosciences. Nous sommes nombreux à désirer développer des relations

Plus en détail

REALISER UN DIAGRAMME DE GANTT

REALISER UN DIAGRAMME DE GANTT REALISER UN DIAGRAMME DE GANTT Henry Laurence GANTT (86 99) est un ingénieur américain en mécanique et consultant en management. Il est surtout connu pour avoir mis au point en 90 son célèbre diagramme

Plus en détail

TP de risque management Risque Forex

TP de risque management Risque Forex TP de risque management Risque Forex Exercice 1 Partie 1. Le but de cette exercice est voir quel sont les options qui permettent de gérer le risque du au taux de change. En effet, dans notre cas, une société

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

enregistrement indexation catalogage intercalation équipement

enregistrement indexation catalogage intercalation équipement Avant l arrivée de l informatique dans les bibliothèques, au début des années 1980, le travail était fait entièrement à la main. Il demandait aux bibliothécaires beaucoup de patience et de précision, et

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

Vos interlocuteurs. Edelsen propose d accompagner ses clients sur le chemin de la réussite.

Vos interlocuteurs. Edelsen propose d accompagner ses clients sur le chemin de la réussite. Edelsen propose d accompagner ses clients sur le chemin de la réussite. Les fondateurs d Edelsen ont mis leur expérience au service d une nouvelle conception du rôle de l expert-comptable. Au-delà des

Plus en détail

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur?

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur? L 1. Qu est ce que l? Un est celui qui observe son environnement, identifie les opportunités qui se présentent eu plan économique ou social, réunit les moyens nécessaires, met en œuvre l activité et en

Plus en détail

Cela fait plus de 13 ans que nous avons ouvert notre premier centre laser. Il est désormais devenu le premier centre laser du grand ouest et un des

Cela fait plus de 13 ans que nous avons ouvert notre premier centre laser. Il est désormais devenu le premier centre laser du grand ouest et un des Cela fait plus de 13 ans que nous avons ouvert notre premier centre laser. Il est désormais devenu le premier centre laser du grand ouest et un des plus rentables de France. Depuis maintenant 5 ans, Zone

Plus en détail

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com COACH Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 Lobby&com 68 rue AMELOT 75011 PARIS tel : 01 42 73 18 36/ 06 79 64 01 15 www.lobbycom.fr Note d intention

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Le monde scolaire et le monde professionnel ont tout à gagner à se rapprocher, à collaborer

Le monde scolaire et le monde professionnel ont tout à gagner à se rapprocher, à collaborer INTRODUCTION -Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) vous propose de vous accompagner dans la préparation de la visite en entreprise dans le cadre de la «Journée Découverte». La préparation est une étape importante

Plus en détail

Validité prédictive des questionnaires Cebir. Etude 1 : validité critérielle dans le secteur du gardiennage

Validité prédictive des questionnaires Cebir. Etude 1 : validité critérielle dans le secteur du gardiennage Validité prédictive des questionnaires Cebir Introduction Dans le domaine de la sélection, il est particulièrement intéressant de déterminer la validité prédictive d un test. Malheureusement, les occasions

Plus en détail

La méthode avant la notoriété

La méthode avant la notoriété La méthode avant la notoriété Proxica, fraîchement lancé en licence de marque, souhaite s imposer dans l univers déjà très concurrentiel des agences immobilières. Plusieurs arguments plaident en sa faveur,

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

Approche de la négociation commerciale et objet du livre

Approche de la négociation commerciale et objet du livre I N T R O D U C T I O N Approche de la négociation commerciale et objet du livre Depuis l achèvement de la première édition de cet ouvrage en décembre 1997, le monde a changé sous plusieurs angles et a

Plus en détail

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT Éric Delamarre Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8 2 e édition Avant-propos Être photographe professionnel indépendant, c est avant tout concevoir,

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud 5 ème CONFÉRENCE ANNUELLE DES ENTREPRENEURS lundi 12 novembre 2012 Paris Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud Monsieur le Ministre, Mesdames et messieurs, «L avenir est quelque chose

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

DIFFERENTE HISTORIQUE UNE VISION DE LA COMMUNICATION!

DIFFERENTE HISTORIQUE UNE VISION DE LA COMMUNICATION! K I T M E D I A HISTORIQUE Créé en janvier 2010 par Lisa et Eric Pottier, New Life Communication est une société d édition de magazines gratuits qui compte aujourd hui plus de 15 salariés et a réalisé

Plus en détail

PROTECTION DE LA MARQUE. La marque a une valeur perçue par le public qui a souvent à voir avec le potentiel opérationnel des entreprises.

PROTECTION DE LA MARQUE. La marque a une valeur perçue par le public qui a souvent à voir avec le potentiel opérationnel des entreprises. PROTECTION DE LA MARQUE MEDIA HOMME CLE DISGRACE PUBLICITE/ COMMUNICATION La marque a une valeur perçue par le public qui a souvent à voir avec le potentiel opérationnel des entreprises. Une marque est

Plus en détail

les 7 vérités inédites

les 7 vérités inédites Résumé Prospection : les 7 vérités inédites La prospection, ça marche! La prospection classique consiste à présenter son produit de la meilleure façon possible aux prospects. L espoir est que certains

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Le améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Le DOMAINE D ACTIVITÉ Secteur Public Nexthink a été sélectionnée par le pour fournir

Plus en détail

QUELLE STRUCTURE JURIDIQUE CHOISIR?

QUELLE STRUCTURE JURIDIQUE CHOISIR? Dans une démarche de création d entreprise, vous devez réfléchir au statut juridique que vous allez donner à votre entreprise. En effet, il existe plusieurs statuts juridiques et il n est pas toujours

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

David Barros. 2014 Pearson France Projets créatifs avec SketchUp Laurent Brixius

David Barros. 2014 Pearson France Projets créatifs avec SketchUp Laurent Brixius David Barros Diplômé en études supérieures d agencement d intérieur avec une spécialisation dans le dessin technique assisté par ordinateur et cinq ans d expériences professionnelles, il se lance aujourd

Plus en détail

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles TackWin Dossier de Presse septembre 2012 Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de s professionnelles TackWin est la 1ère plateforme WEB d achat mutualisé de s professionnelles. Grâce à

Plus en détail

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage Présenté par: +20 ans d expérience. de culture polyvalente et de recherches en matière sûreté-sécurité Date de la présentation: 2013 Concurrentiel. DANS LA PRESTATION SECURITE SURVEILLANCE GARDIENNAGE

Plus en détail

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT Agent commercial indépendant Présentation Isabelle Blanchard et Xavier Dupin sont deux agents commerciaux de «La Vache qui Print» Xavier Dupin a fait des études marketing

Plus en détail

Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014.

Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014. Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014. Par Guillaume Biessy, actuaire EURIA promotion 2013, actuellement Doctorant chez

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI

UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI Projet Tuteuré - Deuxième Année Site de la RMMS de la Réole Etudiants : Menor Dimitri Lu Cong Sang Maxime Traveaux Olivier Nouvet Pierre Tuteur : M. Emery

Plus en détail

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS CHAPITRE 20 - CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Les points de référence de performance 4 étapes pour transformer les enquêtes

Plus en détail

-=-=- Alain Coulon, Chef du service : Stratégie de l enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP)

-=-=- Alain Coulon, Chef du service : Stratégie de l enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP) Conférence organisée par le CIEP, Sèvres, le 5 mai 2009 «LES SYSTEMES D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : COMPARAISONS INTERNATIONALES, COOPERATIONS UNIVERSITAIRES, POLITIQUE D ATTRACTIVITE» -=-=- Alain Coulon,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AOUT 2015 TROCCAURIS.COM, PLATEFORME D ECHANGE DE BIENS, SECURISEE, SIMPLE D UTILISATION ET GRATUITE

DOSSIER DE PRESSE AOUT 2015 TROCCAURIS.COM, PLATEFORME D ECHANGE DE BIENS, SECURISEE, SIMPLE D UTILISATION ET GRATUITE DOSSIER DE PRESSE AOUT 2015 TROCCAURIS.COM, PLATEFORME D ECHANGE DE BIENS, SECURISEE, SIMPLE D UTILISATION ET GRATUITE Plus qu une simple plateforme d échange de biens, Troccauris.com c est aussi le lieu

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

Et si vous rencontriez un activateur de projets innovants?

Et si vous rencontriez un activateur de projets innovants? Créateurs d entreprises Chercheurs Jeunes entreprises Et si vous rencontriez un activateur de projets innovants? Original en France, le Comité Innovergne mobilise les ressources financières et d accompagnement

Plus en détail

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth Projet de cryptographie Algorithme de cryptage de type Bluetooth Le but de ce projet est de créer une application qui crypte et décrypte des fichiers en utilisant le principe de cryptage du Bluetooth.

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

Les 4 signes que votre entreprise est prête à planifier pour le profit

Les 4 signes que votre entreprise est prête à planifier pour le profit Management briefing Les 4 signes que votre entreprise est prête à planifier pour le profit Transformez votre stratégie en réalité économique grâce aux données de votre système ERP Planification et optimisation

Plus en détail

Allez au sommet avec la méthode Feelselling

Allez au sommet avec la méthode Feelselling Allez au sommet avec la méthode Feelselling Les gagnants avec la méthode Feelselling Vos clients et votre société La direction La vente externe La vente interne Le service à la clientèle Le service après

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

Le secteur de la santé. Votre guide SMS

Le secteur de la santé. Votre guide SMS Le secteur de la santé Votre guide SMS Pourquoi utiliser le SMS? Le secteur médical est un milieu où l information doit circuler très rapidement et où les rapports entre médecins et patients sont primordiaux.

Plus en détail

Le pouvoir au peuple : une approche basée sur les droits du développement énergétique. Un entretien avec la militante hawaïenne Mililani Trask

Le pouvoir au peuple : une approche basée sur les droits du développement énergétique. Un entretien avec la militante hawaïenne Mililani Trask Le pouvoir au peuple: une approche basée sur les droits du développement énergétique. Un entretien avec la militante hawaïennemililanitrask Auteur:AgnesPortalewska Savoixestchaude,assurée,etemblématique;sontonpassionnéetsonmessageclairet

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 AVRIL 2012 Les questions liées à l application de l étalement seront traitées

Plus en détail

Fiche entreprise : E4

Fiche entreprise : E4 Fiche entreprise : E4 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est la seule qui soit rattachée aux ressources humaines dans l entreprise et, à ce titre, elle s occupe

Plus en détail

«Je voudrais évoluer»

«Je voudrais évoluer» 2 «Je voudrais évoluer» Thème : L entretien d évaluation et de carrière I. Quelques éléments du contexte Comme tous les ans, Younès Boualil s apprête à rencontrer sa supérieure hiérarchique immédiate (N

Plus en détail

NOTRE OFFRE Animation séminaire Team building «Time for Change» Un temps d avance par MEDIA BUSINESS

NOTRE OFFRE Animation séminaire Team building «Time for Change» Un temps d avance par MEDIA BUSINESS NOTRE OFFRE Animation séminaire Team building «Time for Change» Un temps d avance par MEDIA BUSINESS Schéma synoptique de l action 1.Cadrage avec le management Objectifs et Enjeux Etude contexte actuel,

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement d affaires Notre concept unique d accompagnement à l indépendance

Plus en détail