AGREGATION DE LIENS ENTRE UNE APPLIANCE FAST360 ET UN COMMUTATEUR. Table des matières PRINCIPES DE L'AGREGATION DE LIENS... 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AGREGATION DE LIENS ENTRE UNE APPLIANCE FAST360 ET UN COMMUTATEUR. Table des matières PRINCIPES DE L'AGREGATION DE LIENS... 2"

Transcription

1 AGREGATION DE LIENS ENTRE UNE APPLIANCE FAST360 ET UN COMMUTATEUR Table des matières PRINCIPES DE L'AGREGATION DE LIENS... 2 Définition... 2 Le Bonding Round Robin... 2 EtherChannel de Cisco... 2 Trunk de HP... 2 MISE EN PLACE DE L ATELIER DE TESTS... 3 Topologie réseau utilisée dans ce document... 3 Configuration du commutateur... 4 Configuration de l'appliance Fast Diagnostics sur les commutateurs... 6 Diagnostics sur l'appliance Fast POUR ALLER PLUS LOIN... 8 Limitations de l'agrégation de liens... 8 Cas pratique avec un cluster HA... 8 Page 1 sur 8 Version du 15/10/2013

2 Principes de l'agrégation de liens Définition L'agrégation de liens est le regroupement de plusieurs interfaces physiques distinctes sur une interface logique. Elle a pour objectifs : d'assurer une tolérance aux pannes en cas de perte d'un lien ou de problèmes sur une interface, d'augmenter la bande passante entre deux équipements interconnectés, éventuellement de permettre le dialogue entre deux équipements connectés, pour automatiser l'initialisation de l'agrégat, et décrire son mode de fonctionnement (nécessite l'utilisation d'un protocole). L'agrégation de liens peut être mise en place de diverses manières, généralement concurrentes et dépendantes des matériels. Entre deux équipements interconnectés, par exemple entre un routeur et un commutateur, certains mécanismes ne requièrent aucune configuration sur le commutateur (par exemple avec Adaptive transmit load balancing) alors que d'autres nécessitent une configuration des 2 équipements interconnectés (par exemple avec LACP alias IEEE802.3ad). Le Bonding Round Robin Une appliance Fast360 fournit par défaut la possibilité de mettre en œuvre une agrégation de liens de type Bonding Round Robin. Le trafic sortant est alternativement émis sur les interfaces membres de l'agrégation. Cette configuration effectuée côté appliance nécessite également la configuration du commutateur auquel l'agrégat est relié. EtherChannel de Cisco Les commutateurs Cisco sont compatibles avec la plupart des agrégations de liens courantes (LACP, PAgP, Bonding Round Robin, ). L'invite de commandes permet de regrouper plusieurs interfaces d'un commutateur dans un agrégat nommé EtherChannel (8 ports maximum), puis de configurer le mode de fonctionnement de cet agrégat. Tous les ports membres d'un agrégat EtherChannel doivent avoir la même vitesse. Trunk de HP Les commutateurs HP utilisent par défaut le protocole normalisé LACP mais permettent la reconnaissance d'autres types d'agrégats de liens, en configuration statique. Cet agrégat est nommé Trunk. NB : l'appellation Trunk chez Cisco représente une liaison entre deux éléments actifs, autorisant le passage de trames marquées 802.1q pour l'identification de réseaux VLANs. Pour ne pas créer d'ambiguïté, il est préférable dans le monde informatique de parler d'agrégation de liens plutôt que de Trunk ou d'etherchannel. Page 2 sur 8 Version du 15/10/2013

3 Topologie réseau utilisée dans ce document Mise en place de l atelier de tests ethgrp0 eth1 eth2 FAST360 COMMUTATEUR CISCO eth3 eth4 COMMUTATEUR HP ethgrp1 Une agrégation de deux interfaces est définie sur l'appliance Fast360, pour chaque commutateur. Page 3 sur 8 Version du 15/10/2013

4 Configuration du commutateur La configuration détaillée ici suppose une connaissance préalable de l'interface en ligne de commande du constructeur. Seule la mise en place de l'agrégation de liens est présentée ici, le commutateur étant déjà en mode de configuration. ILC CISCO ILC HP COMMENTAIRES Switch(config)# interface range Gi 0/23-24 Switch(config-if-range)# channel-group 1 mode on ProCurve(config)# trunk trk1 trunk Configuration de l'agrégation en mode statique (ce n'est pas du LACP) Switch(config-if-range)# exit Switch(config)# interface Port-channel1 Switch(config-if)#switchport mode trunk Switch(config-if)#switchport trunk allowed vlan 2-10 ProCurve(config)# vlan 2 ProCurve(config-vlan)# tagged trk s ProCurve(config-vlan)# vlan 10 ProCurve(config-vlan)# tagged trk1 Commandes facultatives, permettant un marquage 802.1q sur le lien logique commutateur-routeur, en cas d'utilisation des VLANs 2 à 10 dans cet exemple Pour éviter tout souci de couche 2 (instabilité de la table d'adresses MAC, tempête de diffusion, ), la configuration sur le commutateur de l'agrégat de liens doit être réalisée avant de connecter les câbles réseaux entre les éléments concernés. Après vérification du fonctionnement correct de l'agrégat (en provoquant la coupure d'un lien), il est nécessaire de sauvegarder la configuration du commutateur. NB : la dénomination et la numérotation des interfaces varient en fonction du modèle de commutateur choisi. Consultez la notice de ce dernier. Page 4 sur 8 Version du 15/10/2013

5 Configuration de l'appliance Fast360 La mise en œuvre d'une agrégation de liens sur une appliance Fast360 crée une interface dont le nom système est ethgrpx, la numérotation de X commençant à zéro. Page 5 sur 8 Version du 15/10/2013

6 Diagnostics sur les commutateurs ILC CISCO ILC HP COMMENTAIRES Switch#show interface port-channel 1 Port-channel1 is up, line protocol is up (connected) Hardware is EtherChannel, address is 001c.b1ba.1093 (bia 001c.b1ba.1093) MTU 1500 bytes, BW Kbit, DLY 10 usec, Pas d'équivalent sur HP Remarquer la bande passante : côté Cisco : BW = Kbit (2x 1 Gbps) Switch#show etherchannel 1 detail Group state = L2 Ports: 2 Maxports = 8 Port-channels: 1 Max Port-channels = 1 Protocol: - Minimum Links: 0 Ports in the Port-channel: dtrunkindex Load Port EC state No of bits Gi0/23 On Gi0/24 On 0 ProCurve(config)#show trunk Load Balancing Port Name Type Group Type /1000T Trk1 Trunk /1000T Trk1 Trunk Aucun protocole n'est associé au mode d'agrégation choisi qui est un mode de configuration statique compatible avec le Bonding Round Robin. Switch#debug etherchannel PAgP/LACP Shim/FEC debugging is on 00:56:13: FEC: pagp_switch_delete_port_from_agport_internal: delete_port_from_agport: for port Gi0/23 00:56:13: FEC: delete port (Gi0/23) from agport (Po1) 00:56:13: FEC: Un-Bndl msg NOT send to PM for port Gi0/23 from Po1 00:56:14: %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface GigabitEthernet0/23, changed state to down 00:59:50: %LINK-3-UPDOWN: Interface GigabitEthernet0/23, changed state to up 00:59:51: FEC: pagp_switch_agc_compatable: comparing GC values of Gi0/23 Gi0/24 flag = :59:51: FEC: pagp_switch_port_attrib_diff: Gi0/23 Gi0/24 same 00:59:51: FEC: pagp_switch_agc_compatable: GC values are compatable 00:59:51: FEC: add port (Gi0/23) to agport (Po1) 00:59:51: FEC: pagp_switch_add_port_to_agport_internal: msg to PM to bundle port Gi0/23 with Po1 00:59:51: FEC: pagp_switch_want_to_bundle: Bndl msg to PM for port Gi0/23 to Agport Po1 00:59:52: %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface GigabitEthernet0/23, changed state to up ProCurve(config)#show logging Keys: W=Warning I=Information M=Major D=Debug --- Event Log listing: Events Since Boot --- I 02/10/13 09:22:00 ports: trunk Trk1 is now active I 02/10/13 09:22:00 ports: port 23 in Trk1 is now on-line I 02/10/13 09:22:05 ports: port 24 in Trk1 is now on-line I 02/10/13 09:52:58 ports: port 23 in Trk1 is now off-line I 02/10/13 09:52:58 ports: port 23 in Trk5 is now on-line Des paquets de type ping sont envoyés à l'appliance Arkoon, depuis un poste connecté au commutateur. le câble connecté au premier port de l'agrégation est débranché : Le mode debug de Cisco ou log de HP montre les modifications. Le câble est rebranché, l'agrégation bascule sur son état normal. Le test peut bien sûr être mené à bien sur l'autre câble par la suite. Ne pas oublier de sortir du mode debug sur le commutateur Cisco. Remarque : aucun ping passant par le commutateur HP n'est perdu, en revanche, un ping est perdu sur le commutateur Cisco à chaque changement d'état (lorsque l'un des 2 câbles a été débranché, ou rebranché). Page 6 sur 8 Version du 15/10/2013

7 Diagnostics sur l'appliance Fast360 Lors de l'atelier, des ping sont effectués depuis un poste du réseau vers l'adresse IP de l'interface Bonding de l'appliance ( ) ; une règle de flux ayant été configurée pour autoriser ce trafic. Une capture de trames est lancée depuis Arkoon Manager (et ouverte avec Wireshark). Un paquet de type réponse ICMP (source : appliance, destination : hôte) apparaît ci-après : La ligne Source indique «MS-NLB-PhysServer», autrement dit, elle est censée représenter un serveur physique Microsoft qui effectue du Network Load Balancing (NLB), donc de la répartition paquet par paquet sur deux (ou plusieurs) ports physiques. Il ne s'agit pas d'une erreur mais d'une interprétation du logiciel Wireshark. En effet, le NLB Microsoft apparu avec Windows 2000 fonctionnait selon le mécanisme de Round Robin, comme Fast360 aujourd'hui, et réservait une adresse MAC spécifique dans la même plage que les appliances. Page 7 sur 8 Version du 15/10/2013

8 Pour aller plus loin Limitations de l'agrégation de liens L'ensemble des ports physiques d'un même agrégat doivent figurer sur un commutateur unique, voire sur un ASIC (Application Specific Integrated Circuits, qui représente ici un regroupement de ports) unique de ce commutateur (cas des Procurve HP), sauf dans le cas des commutateurs empilables (stackable), où la répartition peut se faire sur des commutateurs distincts. Par exemple, sur la gamme des commutateurs Cisco 3750, la technologie se nomme Cross-Stack EtherChannel et sa mise en place nécessite deux commutateurs en configuration VSS (Virtual Switching System), permettant à deux commutateurs physiques de fonctionner comme un commutateur logique. Un autre exemple est le protocole propriétaire DMLT (Distributed Multi-Link Trunking) du constructeur Avaya. Ainsi, il est possible de mettre en œuvre une infrastructure hautement résiliente, mais au prix d'investissements importants sur le matériel de couche 2 (commutateurs), et en termes de temps d'administration. Cas pratique avec un cluster HA Le schéma de configuration ci-contre permet une tolérance complète aux pannes. Deux appliances Fast360 forment un cluster haute disponibilité. Chaque nœud du cluster est relié à deux commutateurs distincts par le biais d'une agrégation de liens. Les deux commutateurs sont empilables et permettent une répartition des agrégats. Page 8 sur 8 Version du 15/10/2013

Installation de technologies Sur switch cisco 2950

Installation de technologies Sur switch cisco 2950 Installation de technologies Sur switch cisco 2950 Tanji slimane le 02/12/2005 Page 1 sur 26 Sommaire INTRODUCTION... 3 OBJECTIFS... 3 MATERIEL... 4 IOS... 4 CONFIGURATION DE LA CONNEXION HYPER TERMINAL...

Plus en détail

une architecture logique en libérant certaines contraintes physiques

une architecture logique en libérant certaines contraintes physiques M21 VLAN VLAN: Objectif Permet à donner au réseau une architecture logique en libérant certaines contraintes physiques Technique de segmentation permet d'apporter une sécurité permet de regrouper des hôtes

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO

MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO Table des matières MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO...1 I. Réinitialisation du commutateur :...2 II. Principales opérations :...2 A. Ouverture/fermeture de session :...2

Plus en détail

TP : Configuration de lien EtherChannel

TP : Configuration de lien EtherChannel SIO2 SISR Équilibrage de charges & Haute disponibilité Module SISR5 Le labo : TP : Configuration de lien EtherChannel Fig.1 Objectifs : Configurer le lien EtherChannel pour augmenter le débit (première

Plus en détail

Dans Packet Tracer, comme sur la figure, placez les différents éléments et interconnectez-les.

Dans Packet Tracer, comme sur la figure, placez les différents éléments et interconnectez-les. TP Agrégation de liens A. Présentation Nous allons nous faire plaisir et monter une architecture un petit peu complexe afin de constater que les concepts vus dans le cours peuvent se cumuler : agrégation,

Plus en détail

Laboratoire de téléinformatique, TIN Niveau 2 : Les LANs virtuels (VLANs)

Laboratoire de téléinformatique, TIN Niveau 2 : Les LANs virtuels (VLANs) Laboratoire de téléinformatique, TIN Niveau 2 : Les LANs virtuels (VLANs) 1. Description La création de réseaux virtuels (Virtual LANs : VLANs) permet de «séparer» des groupes de stations liées physiquement

Plus en détail

1. LE CONCEPT DES RESEAUX PRIVES VIRTUELS (VLAN) :... 2

1. LE CONCEPT DES RESEAUX PRIVES VIRTUELS (VLAN) :... 2 Les réseaux locaux virtuels (Vlan) 1. LE CONCEPT DES RESEAUX PRIVES VIRTUELS (VLAN) :... 2 1.1 PRESENTATION :... 2 1.2 VLAN ET MODELE OSI :... 2 2. LES RESEAUX LOCAUX VIRTUELS DE NIVEAU 1 ET 2 :... 3 2.1

Plus en détail

MAUREY Simon PICARD Fabien LP SARI. TP 5 : Routage IP Statique et Dynamique

MAUREY Simon PICARD Fabien LP SARI. TP 5 : Routage IP Statique et Dynamique MAUREY Simon PICARD Fabien LP SARI TP 5 : Routage IP Statique et Dynamique SOMMAIRE Matériels requis... 3 1. Routage statique Objectifs... 3 Architecture physique du réseau à mettre en oeuvre... 3 Configuration

Plus en détail

BAC PRO MRIM cisco-vlan.doc 15/04/2015. VLANs CISCO

BAC PRO MRIM cisco-vlan.doc 15/04/2015. VLANs CISCO VLANs CISCO A/ RAPPEL SUR LES VLANS ET LE VTP Un VLAN peut être assimilé à un domaine de broadcast. Typiquement, dans une configuration de VLAN, chaque VLAN comprend son propre sous-réseau. Sans équipement

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate Version 4

Cisco Certified Network Associate Version 4 Cisco Certified Network Associate Version 4 Protocoles et concepts de routage Chapitre 2 Le résultat de la commande Router# show interfaces serial 0/1 est le suivant : Serial0/1 is up, line protocol is

Plus en détail

GNS 3 Travaux pratiques

GNS 3 Travaux pratiques GNS 3 Travaux pratiques Sommaire Spécifications du laboratoire... 3 Configuration des hôtes virtuels... 3 Préparation des PC (Clouds) dans GNS3... 8 Préparation et configuration des routeurs... 9 Activation

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

Les LANs virtuels (VLANs)

Les LANs virtuels (VLANs) C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 1 Les LANs virtuels (VLANs) Génaël VALET Version 1.21 Jan 2011 C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 2 Sommaire Dans ce chapitre, nous aborderons : Qu est-ce

Plus en détail

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN Cours n 9 Trunking - VTP Inter-VLAN 1 Sommaire Agrégation (Trunking) VTP Inter-VLAN routing 2 Définition L'apparition de l'agrégation (trunking) remonte aux origines des technologies radio et de téléphonie.

Plus en détail

switchport access vlan 20

switchport access vlan 20 Chapitre 3 examen Quelles affirmations décrivent les avantages des VLAN? (Choisissez deux réponses.) Les VLAN améliorent les performances du réseau en régulant le contrôle du flux et la taille de la fenêtre.

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Désignation du périphérique Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut PC 1 192.168.1.3 255.255.255.0

Plus en détail

Principes de DHCP. Le mécanisme de délivrance d'une adresse IP à un client DHCP s'effectue en 4 étapes : COMMUTATEUR 1. DHCP DISCOVER 2.

Principes de DHCP. Le mécanisme de délivrance d'une adresse IP à un client DHCP s'effectue en 4 étapes : COMMUTATEUR 1. DHCP DISCOVER 2. DHCP ET TOPOLOGIES Principes de DHCP Présentation du protocole Sur un réseau TCP/IP, DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) permet d'attribuer automatiquement une adresse IP aux éléments qui en font

Plus en détail

Redondance du routeur ZyXel

Redondance du routeur ZyXel Redondance du routeur ZyXel Table des matières I) Introduction... 3 II) Pratique... 4 1) Configuration routeur «Master»... 4 2) Configuration routeur «backup»... 6 3) Mise en place de la synchronisation

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

TP2 Réseaux informatiques : Interconnexion de réseaux IP (Routeurs CISCO)

TP2 Réseaux informatiques : Interconnexion de réseaux IP (Routeurs CISCO) I4 IN411 groupe 5 T.GRANDPIERRE L.ADBAT TP2 Réseaux informatiques : Interconnexion de réseaux IP (Routeurs CISCO) RENOUX Charles ROHAUT Fanny ROUESSARD Julien TARRALLE Bruno TEA Christophe SCHAPIRA Boris

Plus en détail

Routage Statique. Protocoles de Routage et Concepts. Version 4.0. 2007 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1

Routage Statique. Protocoles de Routage et Concepts. Version 4.0. 2007 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Routage Statique Protocoles de Routage et Concepts Version 4.0 1 Objectifs Définir le rôle général d'un routeur dans les réseaux. Décrire les réseaux directement connectés et les différentes interfaces

Plus en détail

Commutateur intelligent Cisco SLM224G 24 ports 10/100 + 2 ports Gigabit : SFP. Commutateurs intelligents Cisco Small Business

Commutateur intelligent Cisco SLM224G 24 ports 10/100 + 2 ports Gigabit : SFP. Commutateurs intelligents Cisco Small Business Commutateur intelligent Cisco SLM224G 24 ports 10/100 + 2 ports Gigabit : SFP Commutateurs intelligents Cisco Small Business Solution de commutation rentable et sécurisée, à gestion simplifiée, pour les

Plus en détail

Corrigé CCNA 2 Chap1

Corrigé CCNA 2 Chap1 Corrigé CCNA 2 Chap1 Question 1 Parmi les affirmations suivantes concernant l'utilisation du Fast Ethernet bidirectionnel simultané, lesquelles sont vraies? (Choisissez trois réponses.) Le Fast Ethernet

Plus en détail

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Routage IP statique et dynamique» Par. Sylvain Lecomte

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Routage IP statique et dynamique» Par. Sylvain Lecomte IUT d Angers License Sari Module FTA3 Compte Rendu «Routage IP statique et dynamique» Par Sylvain Lecomte Le 17/12/2007 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Matériels requis... 3 3. Routage statique... 4 3.1

Plus en détail

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.)

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Cette conception n évoluera pas facilement. Le nombre maximal de VLAN pouvant

Plus en détail

Travaux Pratiques IPV6

Travaux Pratiques IPV6 Travaux Pratiques IPV6 Partie 1 : Configuration de réseaux IPv6 automatiques «stateless» et «statefull» Schéma du réseau initial à mettre en place : Hôte1 IPv6 TP IPv6 groupe n (n=1 à 4) Hôte2 IPv6 Routeur

Plus en détail

NAS 307 Agrégation de liens

NAS 307 Agrégation de liens NAS 307 Agrégation de liens Pouvoir configurer l'agrégation de liens sur votre NAS ASUSTOR C O L L E G E A S U S T O R OBJECTIFS DU COURS À la fin de ce cours, vous devriez : 1. Avoir une connaissance

Plus en détail

ALOHA LOAD BALANCER BONDING ACTIF-PASSIF

ALOHA LOAD BALANCER BONDING ACTIF-PASSIF ALOHA LOAD BALANCER BONDING ACTIF-PASSIF «APPNOTES» #0005 CONFIGURATION DU BONDING ACTIF-PASSIF Cette note applicative a pour vocation de vous aider à configurer le bonding pour assurer la haute disponibilité

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PROTOCOLE DE SECURITE VRRP (REDONDANCE) OU GLBP (H A) SUR LE ROUTEUR DE LA M2L

MISE EN PLACE DU PROTOCOLE DE SECURITE VRRP (REDONDANCE) OU GLBP (H A) SUR LE ROUTEUR DE LA M2L ALEXANDRINE Daniel 2015 BTS SIO MISE EN PLACE DU PROTOCOLE DE SECURITE VRRP (REDONDANCE) OU GLBP (H A) SUR LE ROUTEUR DE LA M2L [Sous titre du document] Table des matières Contexte... 2 Présentation du

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration des fonctions de sécurité des commutateurs

Travaux pratiques : configuration des fonctions de sécurité des commutateurs Travaux pratiques : configuration des fonctions de sécurité des commutateurs Topologie Table d'adressage Objectifs Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut R1 G0/1

Plus en détail

Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau

Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IPv6 Longueur du préfixe Passerelle par défaut Objectifs R1 G0/0

Plus en détail

B1-4 Administration de réseaux

B1-4 Administration de réseaux B1-4 Administration de réseaux Les réseaux virtuels (VLAN) École nationale supérieure de techniques avancées B1-4 Administration de réseaux 1 / 10 Historique 1 Les premiers réseaux Ethernet étaient conçus

Plus en détail

ETI/Domo. Français. www.bpt.it. ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144

ETI/Domo. Français. www.bpt.it. ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144 ETI/Domo 24810150 www.bpt.it FR Français ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144 Configuration du PC Avant de procéder à la configuration de tout le système, il est nécessaire de configurer le PC de manière

Plus en détail

Travaux pratiques - Analyse d ARP avec la CLI de Windows, la CLI d IOS et Wireshark

Travaux pratiques - Analyse d ARP avec la CLI de Windows, la CLI d IOS et Wireshark Travaux pratiques - Analyse d ARP avec la CLI de Windows, la CLI d IOS et Wireshark Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut R1 G0/1 192.168.1.1

Plus en détail

Rappel sur Ethernet commuté

Rappel sur Ethernet commuté Les VLAN sur les commutateurs Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.fr Rappel sur Ethernet commuté Un commutateur ne diffuse pas les trames, contrairement à un concentrateur (si la table de commutation

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant CRÉATION ET SIMULATION D UN RÉSEAU INFORMATIQUE

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant CRÉATION ET SIMULATION D UN RÉSEAU INFORMATIQUE 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/15 INFORMATIQUE Objectifs de l activité pratique : Choisir le matériel pour construire un réseau

Plus en détail

I. Plusieurs types de VLAN

I. Plusieurs types de VLAN Type de la séance : Courrss Série : Commutation Les réseaux locaux virtuels VLAN Virtual LAN NOM : NOTE : Le :. Classe : Durée :.. Les réseaux virtuels (VLAN : Virtual Local Area Network) permettent de

Plus en détail

Réseaux locaux virtuels : VLAN

Réseaux locaux virtuels : VLAN Réseaux locaux virtuels : VLAN I. Historique Les premiers réseaux Ethernet (on se situe donc en couche 2) étaient conçus à base de câbles coaxiaux raccordés entre eux et connectés aux ordinateurs, si bien

Plus en détail

VLAN ET ROUTAGE inter-vlan

VLAN ET ROUTAGE inter-vlan VLAN ET ROUTAGE inter-vlan Le principe de VLAN ou Virtual LAN (réseau local virtuel) réside dans la possibilité de créer des réseaux logiques indépendants. L'intérêt d'une telle démarche est multiple :

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Architecture : les bases Bureau S3-203 Mailto : alexis.lechervy@unicaen.fr D'après un cours de Jean Saquet Réseaux physiques LAN : Local Area Network

Plus en détail

Rapport de la mission

Rapport de la mission Rapport de la mission 22/03/2015 B2SIO1 - SISR Page 1 sur 17 22/03/2015 B2SIO1 - SISR Page 2 sur 17 22/03/2015 B2SIO1 - SISR Page 3 sur 17 0) Etat du commutateur/routeur et du poste d administration (VLAN

Plus en détail

Rejette toutes les trames de données venant du segment attaché Commute toutes les trames de données venant d'un autre port de transfert

Rejette toutes les trames de données venant du segment attaché Commute toutes les trames de données venant d'un autre port de transfert IPv6 I Préliminaire Désactiver le service IFPLUGD sur les machines : /etc/init.d/ifplugd stop II Étude de l attribution de l adresse de lien local 1. Mise en place du matériel Désactiver les interfaces

Plus en détail

TP n 2 : Liaison de données

TP n 2 : Liaison de données TP n 2 : Liaison de données Ce TP a pour objectif que vous maîtrisiez certains concepts et outils de base des réseaux informatiques. Les concepts : modèle en couches encapsulation / multiplexage adressage

Plus en détail

Configuration des VLAN

Configuration des VLAN Configuration des VLAN Le VLAN (Virtual Local Area Network) est un réseau local virtuel permettant de regrouper les machines de manière logique et d affranchir les limites de l architecture physique. Il

Plus en détail

Travaux pratiques 11.5.4 : Tests réseau

Travaux pratiques 11.5.4 : Tests réseau Schéma de topologie Objectifs pédagogiques À l issue de ces travaux pratiques, vous serez en mesure d effectuer les tâches suivantes : Concevoir la topologie logique des travaux pratiques Configurer la

Plus en détail

Exercice Packet Tracer 2.4.7 : configuration de la sécurité des commutateurs

Exercice Packet Tracer 2.4.7 : configuration de la sécurité des commutateurs Exercice Packet Tracer 2.4.7 : configuration de la sécurité des commutateurs Diagramme de topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Comm1 VLAN99 172.17.99.11 255.255.255.0

Plus en détail

Quelles interfaces de la présentation pourriez-vous utiliser pour une connexion WAN de ligne louée? (Choisissez deux réponses.

Quelles interfaces de la présentation pourriez-vous utiliser pour une connexion WAN de ligne louée? (Choisissez deux réponses. Quelles affirmations décrivent correctement les composants d un routeur? (Choisissez deux réponses.) La mémoire RAM stocke le fichier de configuration utilisé lors de la séquence d amorçage. La mémoire

Plus en détail

CISCO PACKET TRACER Tâche 1 : câblage du réseau

CISCO PACKET TRACER Tâche 1 : câblage du réseau CISCO PACKET TRACER Tâche 1 : câblage du réseau Installez un réseau similaire à celui du diagramme de topologie. La sortie utilisée dans ces travaux pratiques provient de routeurs 1841. Vous pouvez utiliser

Plus en détail

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION BLOG : WWW.REUSSIRSONCCNA.FR CONTACT : REUSSIRSONCCNA@GMAIL.COM CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGEZ LE TEST BLANC QUESTION 1 C est le protocole TCP Transport Control Protocol qui

Plus en détail

Agrégation de liens Ethernet

Agrégation de liens Ethernet Agrégation de liens Ethernet Bonding sur Linux et Etherchannel sur switch Cisco Documentation version 1.0 créé le 19 avril 2005 Dernière mise à jour le 21 avril 2005 Licence : GNU FDL Copyright : CRI74

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate Version 4

Cisco Certified Network Associate Version 4 Cisco Certified Network Associate Version 4 Protocoles et concepts de routage Chapitre 1 Quelles affirmations décrivent correctement les composants d un routeur? (Choisissez deux réponses.) La mémoire

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration d un routeur en tant que client PPPoE pour la connectivité DSL

Travaux pratiques : configuration d un routeur en tant que client PPPoE pour la connectivité DSL Travaux pratiques : configuration d un routeur en tant que client PPPoE pour la connectivité DSL Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut

Plus en détail

Travaux pratiques 9.2.3 Identification des erreurs de câblage et de support

Travaux pratiques 9.2.3 Identification des erreurs de câblage et de support Travaux pratiques 9.2.3 Identification des erreurs de câblage et de support Nom de Masque de Passerelle Port de Périphérique l hôte Interface Adresse IP sous-réseau par défaut commutation R1 R1 Fa0/0 192.168.1.1

Plus en détail

Date : 08/02/12 SISR1 tp.topologie.reseau.wan Durée : 2 h

Date : 08/02/12 SISR1 tp.topologie.reseau.wan Durée : 2 h Enoncé : Vous devez configurer un réseau wan à partir de deux Pcs en utilisant Packet Tracer. L'un est situé à Lyon et l'autre Pc est installé à Paris. Les deux Pcs sont reliés à partir deux routeurs qu'il

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration des protocoles HSRP et GLBP Topologie

Travaux pratiques : configuration des protocoles HSRP et GLBP Topologie Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page 1 / 9 Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par

Plus en détail

Mise en place de l'agrégation de liens

Mise en place de l'agrégation de liens Mise en place de l'agrégation de liens EOLE 2.3 révisé : Janvier 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) V e r s i o n d u d o c u m e n t r é

Plus en détail

Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels

Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels Schéma de topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau Passerelle par défaut S1 VLAN

Plus en détail

Configuration du matériel Cisco. Florian Duraffourg

Configuration du matériel Cisco. Florian Duraffourg Configuration du matériel Cisco Florian Duraffourg Généralités CLI - Utile Autocomplétion avec tab Comandes partielles valides si non ambigues ex: wr me write memory conf t configure terminal Aide

Plus en détail

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet.

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet. 1. Introduction La connexion entre ordinateurs nécessite une carte réseau implantée dans chaque ordinateur (PC ou autre) et éléments de réseau (commutateur, routeurs,...). Ces cartes sont aussi appelées

Plus en détail

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs.

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs. PRODUCTION ASSOCIEE Contexte : Le contexte de la Maison des Ligues de Lorraine (La M2L) a été retenu au sein de notre centre de formation dans le cadre des PPE. La M2L, établissement du Conseil Régional

Plus en détail

Mise en place d un cluster NLB (v1.12)

Mise en place d un cluster NLB (v1.12) Mise en place d un cluster NLB (v1.12) Tutorial conçu et rédigé par Michel de CREVOISIER Avril 2013 SOURCES Présentation du NLB : http://technet.microsoft.com/en-us/library/bb742455.aspx Installation :

Plus en détail

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs.

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs. PRODUCTION ASSOCIEE Contexte : Le contexte de la Maison des Ligues de Lorraine (La M2L) a été retenu au sein de notre centre de formation dans le cadre des PPE. La M2L, établissement du Conseil Régional

Plus en détail

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN.

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 1 But TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 2 Les VLAN 2.1 Définition Un VLAN (Virtual Local

Plus en détail

TP 1 et 2 de Réseaux en Master 1 Informatique : Assemblage d un réseau, configuration d adresses IP sous Linux et Windows

TP 1 et 2 de Réseaux en Master 1 Informatique : Assemblage d un réseau, configuration d adresses IP sous Linux et Windows TP 1 et 2 de Réseaux en Master 1 Informatique : Assemblage d un réseau, configuration d adresses IP sous Linux et Windows Auteur : Olivier GLÜCK, Université Lyon 1 Objectifs - répartition des adresses

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

Fonctions Réseau et Télécom. Haute Disponibilité

Fonctions Réseau et Télécom. Haute Disponibilité Appliance FAST360 Technical Overview Fonctions Réseau et Télécom Haute Disponibilité Copyright 2008 ARKOON Network Security 2/17 Sommaire I. Performance et disponibilité...3 1. Gestion de la bande passante

Plus en détail

Configuration IP des routeurs Cisco

Configuration IP des routeurs Cisco Configuration IP des routeurs Cisco Innokenty Rudenko Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09238-5 2000 3 Routage statique Solutions de configuration présentées dans ce chapitre Utiliser des interfaces connectées

Plus en détail

Travaux pratiques 8.3.3a Gestion de périphériques réseau distants avec Telnet

Travaux pratiques 8.3.3a Gestion de périphériques réseau distants avec Telnet Travaux pratiques 8.3.3a Gestion de périphériques réseau distants avec Telnet Périphérique Nom de l hôte Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Instructions réseau RIP v2 R1 R1 Serial 0/0/0 (DTE) 10.10.10.1

Plus en détail

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau.

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau. Firewall I- Définition Un firewall ou mur pare-feu est un équipement spécialisé dans la sécurité réseau. Il filtre les entrées et sorties d'un nœud réseau. Cet équipement travaille habituellement aux niveaux

Plus en détail

TP 4 : Configuration de VLANs et VTP Matière: RESEAUX LOCAUX

TP 4 : Configuration de VLANs et VTP Matière: RESEAUX LOCAUX TP 4 : Configuration de VLANs et VTP Matière: RESEAUX LOCAUX Enseignant: Ramzi BELLAZREG Les commandes de configuration des VLANs Afficher la configuration courante des VLAN RI_Switch#show vlan RI_Switch#show

Plus en détail

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014 École Supérieure d Économie Électronique Chap 9: Composants et systèmes de sécurité 1 Rhouma Rhouma 21 Juillet 2014 2 tagging et port trunk Création des via les commandes sur switch cisco 1 / 48 2 / 48

Plus en détail

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Objectifs Organiser les objectifs CCENT en fonction de la ou des couches auxquelles ils s adressent Contexte / Préparation

Plus en détail

STI2D. AP1.3 : Réseaux informatiques. Terminale. Option SIN. Informatique et réseaux

STI2D. AP1.3 : Réseaux informatiques. Terminale. Option SIN. Informatique et réseaux STI2D Option SIN AP1.3 : Réseaux informatiques Terminale Informatique et réseaux Durée prévue : 2 3h = 6h Problématique : paramétrage des réseaux informatiques Compétences visées Être capable de mettre

Plus en détail

Travaux pratiques : dépannage de la configuration et du placement des listes de contrôle d'accès Topologie

Travaux pratiques : dépannage de la configuration et du placement des listes de contrôle d'accès Topologie Travaux pratiques : dépannage de la configuration et du placement des listes de contrôle d'accès Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page

Plus en détail

Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels

Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels Périphérique Routeur A FastEthernet 0/0 FastEthernet 0/1 Adresse IP Passerelle par défaut Mot de passe secret actif Mots de passe

Plus en détail

SOURCES DE CONFIGURATION

SOURCES DE CONFIGURATION MISE EN SERVICE D UN - page 1/11 - Sommaire I. SOURCES DE CONFIGURATION : 2 A. Sources locales : 2 B. Sources distantes : 2 II. MODES DE CONFIGURATION : 3 III. PRINCIPALES OPERATIONS : 3 A. Ouverture/fermeture

Plus en détail

TP routage statique Réalisation du TP routage statique. Damien Varea, Imad Benchikh, David Tran LYCEE CHARLES PEGUY

TP routage statique Réalisation du TP routage statique. Damien Varea, Imad Benchikh, David Tran LYCEE CHARLES PEGUY TP routage statique Réalisation du TP routage statique Damien Varea, Imad Benchikh, David Tran LYCEE CHARLES PEGUY Table des matières I Schéma Réseau... 2 II Configuration IP... 3 III Paramétrage... 4

Plus en détail

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr DIFF AVANCÉE Samy samy@via.ecp.fr I. RETOUR SUR QUELQUES PROTOCOLES COUCHE FONCTIONS Protocoles 7 Application 6 Présentation 5 Session 4 Transport 3 Réseau 2 Liaison 1 Physique Interface entre l utilisateur

Plus en détail

Services d infrastructure réseaux

Services d infrastructure réseaux Services d infrastructure réseaux Cours de Réseaux Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012-2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Services d infrastructure réseaux 1 / 30 Plan 1 Adressage

Plus en détail

Travaux pratiques - Configuration d une adresse de gestion de commutateur

Travaux pratiques - Configuration d une adresse de gestion de commutateur Travaux pratiques - Configuration d une adresse de gestion de commutateur Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut Objectifs S1 VLAN 1 192.168.1.2

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A TP sur IP L'objectif de ce premier TP est de vous montrer comment les données circulent dans un réseau, comment elles

Plus en détail

TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux

TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux Objectifs - répartition des adresses IP à partir d un schéma de câblage physique - manipulation du matériel (câbles croisés ou non, hubs,

Plus en détail

ROUTAGE SOUS LINUX Et Vlan avec ESXi

ROUTAGE SOUS LINUX Et Vlan avec ESXi ROUTAGE SOUS LINUX Et Vlan avec ESXi.server Justin mbongueng projet Semestre 2010-2011 page 1 Table des matières Introduction..3 Matériel.3 Routage sous Linux 4 Routage statique sous ubunbtu 8 Routage

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

Création d'un réseau étendu

Création d'un réseau étendu Quel est le but de l'activité? Création d'un réseau étendu Il s'agit de mettre en place le réseau d'une entreprise internationale dont le siège social est en France à Paris et qui possède une succursale

Plus en détail

2.3.3 Protocole CDP (Cisco Discovery Protocol)

2.3.3 Protocole CDP (Cisco Discovery Protocol) 2.3.3 Protocole CDP (Cisco Discovery Protocol) Examinez la présentation. Quels sont les deux réseaux, auxquels sont destinés les paquets, qui nécessitent que le routeur effectue une recherche récursive?

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP Topologie Première partie (FTP) La première partie mettra l accent sur une capture TCP d une session FTP. Cette topologie

Plus en détail

TP 4 Réseaux privés virtuels

TP 4 Réseaux privés virtuels TP 4 Réseaux privés virtuels Réseaux et Télécoms IUT d'auxerre Université de Bourgogne Exercice 1 : site-à-site avec GRE Nous considérons le schéma réseau d'une entreprise avec deux sites reliés par un

Plus en détail

Chapitre 1 Le routage statique

Chapitre 1 Le routage statique Les éléments à télécharger sont disponibles à l adresse suivante : http://www.editions-eni.fr Saisissez la référence ENI de l ouvrage EIPRCIS dans la zone de recherche et validez. Cliquez sur le titre

Plus en détail

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4 VTP LAN Switching and Wireless Chapitre 4 ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Pourquoi VTP? Le défi de la gestion VLAN La complexité de gestion des VLANs et des

Plus en détail

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013 Les bases de la commutation A Guyancourt le 14/03/2013 AGENDA Le modèle OSI (Open Systems Interconnection). Hub vs Switch. Le fonctionnement des commutateurs. Les Standards de câblage et les normes Ethernet

Plus en détail

Mission 2 : Prise de contrôle à distance sur les éléments d'infrastructures, les serveurs (Contrôleur de domaine et DHCP) et les clients

Mission 2 : Prise de contrôle à distance sur les éléments d'infrastructures, les serveurs (Contrôleur de domaine et DHCP) et les clients Mission 2 : Prise de contrôle à distance sur les éléments d'infrastructures, les serveurs (Contrôleur de domaine et DHCP) et les clients Infrastructure final : Infrastructure salle 4009 Deux salles appartiennent

Plus en détail

Fonctionnalités de la mise en réseau virtuelle du commutateur réparti VMware vsphere et des commutateurs de la gamme Cisco Nexus 1000V

Fonctionnalités de la mise en réseau virtuelle du commutateur réparti VMware vsphere et des commutateurs de la gamme Cisco Nexus 1000V Fonctionnalités de la mise en réseau virtuelle du commutateur réparti VMware vsphere et des commutateurs de la gamme Cisco Nexus 1000V Cette présentation de la solution est le fruit du travail réalisé

Plus en détail

Session Novembre 2004

Session Novembre 2004 OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Direction Recherche et Ingénierie de la Formation Correction EFF Session Juillet 2012 Filière : Techniques des Réseaux Informatiques

Plus en détail

TP 3.1.2 Modes de commande et identification de routeur

TP 3.1.2 Modes de commande et identification de routeur TP 3.1.2 Modes de commande et identification de routeur Objectif Identifier les modes de base d'un routeur que sont le mode utilisateur et le mode privilégié. Utiliser les commandes qui permettent de passer

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Gestion des ressources Smart - EWTS metering, Smart sensing SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration de Syslog et de NTP

Travaux pratiques : configuration de Syslog et de NTP Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut R1 S0/0/0 (DCE) 10.1.1.1 255.255.255.252 N/A R2 S0/0/0 10.1.1.2 255.255.255.252 N/A G0/0 172.16.2.1

Plus en détail