TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENT. INTRODUCTION du dossier de candidature. INTRODUCTION to the Candidature File

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENT. INTRODUCTION du dossier de candidature. INTRODUCTION to the Candidature File"

Transcription

1 VOLUME3

2

3 VOLUME3

4 2 TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENT INTRODUCTION du dossier de candidature 3 INTRODUCTION to the Candidature File 3 THÈME 11 Services médicaux et contrôle de dopage 5 THEME 11 Medical services and doping control 5 THÈME 12 Sécurité 21 THEME 12 Security 21 THÈME 13 Hérbergement 45 THEME 13 Accommodation 45 THÈME 14 Transport 129 THEME 14 Transport 129 THÈME 15 Technologie 181 THEME 15 Technology 181 THÈME 16 Opérations médias 197 THEME 16 Media operations 197 THÈME 17 Olympisme et culture 209 THEME 17 Olympism and culture 209

5 3 4 INTRODUCTION INTRODUCTION Une infrastructure opérationnelle dotée de qualités éprouvées An Operational Infrastructure of Proven Qualities Les plus grands défis posés pour l accueil des Jeux Olympiques d hiver ont trait invariablement au système de transport qui relie les sites de compétition de glace dans la ville aux sites de compétition de neige dans les montagnes. Les distances entre les centres urbains et alpins et les routes souvent étroites menant aux sites de montagne constituent d habitude le plus grand défi logistique des Jeux Olympiques. A Salzbourg, le CIO a la possibilité d éliminer ces défis car le plan technique de Salzbourg pour les Jeux repose sur la qualité de son infrastructure de transport de pointe. The greatest challenges in hosting the Olympic Winter Games are invariably focused on the transport system that links the ice venues in the city with the snow venues in the mountains. The distances between the urban and alpine centers and the often narrow road ways that lead to the mountain venues are usually the greatest logistical challenges of the Winter Games. In Salzburg, the IOC has an opportunity to eliminate those challenges because the foundation of Salzburg s technical plan for the Games is the quality of its advanced transport infrastructure. Introduction Au cours des 30 dernières années, Salzbourg a développé, agrandi continuellement et amélioré son système de transport qui relie efficacement le centre de la ville aux stations de montagne. Les sites de compétition de la ville et des montagnes du Plan des Jeux de Salzbourg qui ne sont qu à 30 minutes les uns des autres et qui sont reliés par autoroute et par chemin de fer sont plus étroitement alignés et plus facilement accessibles que ceux des villes hôtes des 30 dernières années. Ce qui est le plus important, c est que les capacités actuelles du réseau existant de bus et de train satisfont aisément aux besoins des spectateurs et de la main d œuvre pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d hiver. En utilisant son système de transport en tant qu élément moteur pour la sélection de ses sites pour les Jeux ainsi que pour l implantation de ses Villages, Salzbourg a mis sur pied une fondement solide qui permet à la ville hôte d atteindre un haut niveau d excellence. Toutefois, la promesse d une véritable excellence pour les Jeux d hiver à Salzbourg ne découle pas que des transports mêmes. Le projet comprend aussi une gamme d hébergements offrant une étonnante variété de logements de qualité à la Famille Olympique et à la vaste communauté de spectateurs qui, depuis des années, remplissent les stades à Salzbourg lors des compétitions de sports d hiver. Bien que l Autriche soit l un des pays les plus sûrs du monde, elle veillera à ce que les Jeux se déroulent à un niveau de sécurité le plus élevé possible grâce à la création du Bureau de la Sécurité Olympique dans le cadre du Ministère de l Intérieur, en garantissant à la fois une chaîne de commandement solide pour la protection des Jeux et les ressources nécessaires pour protéger efficacement les visiteurs. En outre, Salzbourg offre des services médicaux de qualité, une technologie de pointe et des médias opérationnels. Salzbourg est prête à assurer la diffusion de l événement avec un CPM existant et des systèmes de fibres optiques pleinement redondants. Et avec une Olympique Culturelle conçue pour atteindre la jeunesse du monde, Salzbourg offre au CIO une véritable célébration de la Magie des sports d hiver. Over the last 30 years, Salzburg has developed and continually expanded and upgraded a transport system that effectively links its city centre to its mountain resorts. Only 30 minutes apart and linked by autobahn and rail, the city and mountain venues in Salzburg s Games plan are more closely aligned and more easily reachable than those of any host city for the last three decades. More importantly, the current capacities of the existing bus and rail system easily meet the demands of spectators and workforce for the Olympic and Paralympic Winter Games. By using its existing transport system as a key driver in the selection of its venues for the Games as well as for the placement of its Villages, Salzburg has established a strong foundation for a Host City performance that reaches a high-level of excellence. But it is not transport alone that holds the promise of true excellence for a Winter Games in Salzburg. There is also an inventory of guest housing that offers a stunning variety of quality accommodation to the Olympic Family and to the vast community of spectators who have made Salzburg a centre of sold out winter sports events for years. Although it is one of the safest societies in the world, Austria has moved to ensure that the Games will have the highest level of security with the formation of the Office of Olympic Security within the Ministry of the Interior, ensuring both a strong single chain of command in protecting the Games and the full resources necessary to effectively protect all guests. In addition, Salzburg offers highly developed medical services, sophisticated technology and media operations. With an existing MMC and fully redundant fibre optic systems in place to the venues, Salzburg is broadcast ready. And with a Cultural Olympiad designed to reach the youth of the world, Salzburg offers the IOC a true celebration of the magic of winter sport. Introduction

6 THEME11 Services médicaux de qualité en Autriche accessibles à tous les visiteurs Olympiques Couverture complète en services médicaux et services d urgence sur chaque site et à chaque compétition SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL Austria s state-of-the-art medical services available for all Olympic guests Full complement of medical and emergency services at every venue and event

7 7 8 SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL Le Mouvement Olympique pourra bénéficier de services médicaux de tout premier ordre en Autriche. Le système de santé de l Autriche est l un des plus poussés d Europe, ce qui est reflété par l excellente santé de la population. Tous les visiteurs accrédités des Jeux Olympiques et Paralympiques d hiver bénéficieront de soins médicaux gratuits pendant leur séjour. L Hôpital St. Johann de lits à Salzbourg, établissement de soins de pointe de la ville, servira d Hôpital officiel pour la Famille Olympique pendant les Jeux. La Croix Rouge autrichienne assurera les services médicaux d urgence, comme elle le fait lors de tous les événements majeurs dans le pays. Deux polycliniques entièrement équipées seront en service dans les deux Villages olympiques pour les équipes et leur personnel médical, et tous les sites de compétition seront équipés de centres médicaux avec des médecins et des professionnels de santé qualifiés pour ce type d événements et ayant suivi une formation olympique complète. The Olympic and Paralympic Movements can expect state-of-the-art medical services in Austria. Austria s health care system is one of the finest in Europe, a fact reflected in the overall excellent health of the population. All accredited guests at the Olympic and Paralympic Winter Games will enjoy free health care during their stay. The 1,189-bed St. Johanns Hospital in Salzburg, the city s leading medical care facility, will serve as the Official Olympic Family Hospital during the Games. The Austrian Red Cross will provide emergency medical services as it does for all major events in the country. Two full polyclinics will operate in the two Olympic Villages for the benefit of the teams and their medical personnel and all venues will be equipped with medical centres staffed by doctors and event-experienced medical professionals who have undergone full Olympic orientation training and testing. A1 SYSTÉME SANITAIRE 11.1 Données sanitaires A1 HEALTH SYSTEM 11.1 Health Data Comme le montrent les tables ci-dessous, l Autriche est une nation très saine, ce qui est dû à la fois à l influence de l environnement naturel sur la population et à la qualité de son système de santé. Au cours des dix dernières années, il n y a eu ni épidémie ni vagues de maladies infectieuses en Autriche. As the tables that follow indicate, Austria is a very healthy nation, which is both a reflection of the influence of the natural environment on the populace and a tribute to the quality of its health care system. There have been no epidemics or infectious disease outbreaks in Austria during the last ten years. VENTILATION PAR TRANCHES D ÂGE - Ville de Salzbourg AGE DISTRIBUTION - City of Salzburg thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 Groupe d âge Groupe d âge Population VENTILATION PAR TRANCHES D ÂGE - Autriche Source: Archives de la ville et Département des statistiques de Salzbourg Population Source: Statistiques Austriche Age Groups Age Groups Population AGE DISTRIBUTION - Austria Sources: City Archives and Department of Statistics of Salzburg Population Sources: Statistics Austria theme 16 theme 11 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

8 9 10 SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL Taux de natalité - Taux de mortalité - Mortalité infantile Séjours hospitaliers Birth rate - Death rate - Infant mortality rate Hospitalisation rate Ville de Salzbourg * Autriche ** Autriche ** City Salzburg * Austria ** Austria ** Année Taux de natalité ¹ Taux de mortalité¹ Mortalité infantile² Taux de natalité ¹ Taux de mortalité¹ Mortalité infantile² Year Birth rate¹ Death rate¹ Infant mortality rate² Birth rate¹ Death rate¹ Infant mortality rate² ,3 9,9 4,2 12,0 10,4 6,5 0, ,7 9,8 6,3 11,6 10,2 6,3 0, ,5 10,4 7,3 11,2 10,2 5,4 0, ,7 9,9 5,5 11,2 10,2 5,1 0, ,3 10,3 4,7 10,5 10,0 4,7 0, ,7 10,2 4 10,2 9,8 4,9 0, ,3 10 4,8 9,8 9,8 4,4 0, ,4 10 4,9 9,8 9,6 4,8 0, ,0 9,8 4,6 9,4 9,3 4,8 0, ,0 9,6 6,2 9,7 9,4 4,1 0, ,1 9,8 3,0 9,5 9,5 4,5 0, ,3 8,4 5,1 9,7 9,1 4,5 0, Source: *Archives de la ville et département des statistiques de Salzbourg / **Stastiques Autriche Sources: * City Archives and Department of Statistics of Salzburg / ** Statistics Austria 11.2 Législation et organisation 11.2 Legislation and organisation thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 Le Gouvernement fédéral crée le cadre pour l accès aux prestations médicales en Autriche et les Gouvernements provinciaux assurent la mise à la disposition de ces services. Le financement du développement hospitalier incombe conjointement au Gouvernement fédéral et aux provinces respectives. La loi fédérale règle les qualifications, responsabilités et droits de toutes les personnes employées dans le système de santé autrichien (médecins, auxiliaires médicaux, personnel de santé et personnel infirmier) pour l exercice de leur profession. Dans les provinces, les services de santé sont délivrés aux personnes, sous l administration d autorités publiques, par des hôpitaux, cliniques privées agréées, cliniques de jour, généralistes et spécialistes, physiothérapeutes indépendants, sages-femmes, infirmières et aides-soignantes. Les provinces sont seules responsables des services de santé au niveau des communes et des districts ainsi que des services d urgence Système de santé en vigueur dans les villes Environ 98% de la population autrichienne est couverte par l assurance sociale (voir 11.4.) qui lui confère un accès direct au système de santé pour ses besoins médicaux. Au niveau national, les soins aux malades sont confiés à environ généralistes et spécialistes (médecins et dentistes) conventionnés. Environ sont enregistrés dans la Province de Salzbourg, la plupart disposant d un cabinet privé. Un certain nombre travaille dans des cabinets individuels et un certain nombre a des cabinets de groupe et partage les salles de consultation et les équipements médicaux. La grande majorité des médecins en cabinet a des contrats avec une ou deux caisses d assurance sociale appartenant à des réseaux qui couvrent les coûts des soins médicaux. En cas de maladie, le premier interlocuteur est le généraliste ou médecin de famille. Si l état de santé l exige, ce dernier dirige les patients vers des spécialistes ou cliniques. Si une hospitalisation s avère nécessaire, il existe un réseau de 275 hôpitaux en Autriche qui assurent des soins stationnaires, dont 30 dans la Province de Salzbourg. The Federal Government creates the framework for the provision of health care services in Austria and the Provincial Governments ensure the delivery of those services. The financing of hospital development is the joint responsibility of the Federal Government and the respective provinces. Federal law regulates the qualifications, responsibilities and rights of all people employed within the Austrian health care system (doctors, medical auxiliary personnel and health and nursing staff) with respect to the practice of their professions. Within the provinces, health services are provided to the community under the administration of public authorities by hospitals, by authorised private clinics, outpatient clinics, general and specialist doctors, self-employed physiotherapists, midwives, nurses and nursing attendants. The provinces bear sole responsibility for health services at the community and district levels and for emergency rescue services as well City and regional health care system Approximately 98% of the population of Austria is covered by social health insurance (see 11.4.), which provides them with direct access to the health care system for their medical needs. The outpatient medical care of the population is entrusted to approximately 18,000 registered general practitioners and specialists (doctors and dentists) nationally. Approximately 2,400 of those are registered in the State of Salzburg. Most are in private practice. Many operate individual offices and many participate in group practices, sharing consulting rooms and medical equipment. The great majority of doctors in private practice have contracts with one or more social insurers, belonging to networks that cover the costs of medical care. The first point of contact in the case of illness is the general practitioner or family doctor. From there, if the illness is serious, referrals lead patients to specialists or outpatient clinics. If hospitalisation is required, there is a network of 275 hospitals across Austria that provide inpatient care, including 30 hospitals in the State of Salzburg. theme 16 theme 11 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

9 11 12 SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL 11.4 Dépenses médicales pour les résidents et les visiteurs de passage L Autriche dispose d un système de santé bien développé qui est caractérisé par un programme efficace d assurance sociale. Le système garantit un niveau élevé de soins médicaux aux malades hospitalisés et aux autres. Le système de santé est financé par les cotisations d assurance sociale des citoyens autrichiens et il est garanti dans la Loi Générale d Assurance Sociale. Outre l assurance sociale, l Autriche dispose d une protection additionnelle par des assurances privées. L accès aux prestations médicales en Autriche pour les ressortissants de l Union Européenne et les visiteurs de pays tiers est réglementé par une série d accords et de conventions internationales. Lors des Jeux Olympiques et Paralympiques d hiver 2014, les soins médicaux aux personnes accréditées seront délivrés à titre gratuit. La période est définie de l ouverture du Village olympique à la fermeture du Village paralympique Medical expenses for residents and visitors Austria has a comprehensive health care system, which is characterised by an efficient social insurance programme. This system guarantees a high standard of inpatient and outpatient medical care. The health care system is financed by the social insurance contributions of Austrian citizens and is secured in the General Social Insurance Law. In addition to social insurance, many Austrians take out additional private insurance protection. The provision of health care services within Austria to residents of the European Union and visitors from other nations are ensured by a series of international agreements and covenants. During the 2014 Olympic and Paralympic Winter Games, all medical care for any accredited persons will be provided at no charge. This period is defined from the opening of the Olympic Village until the closing of the Paralympic Village Hôpitaux 11.5 Hospitals Comme le montre la table 11.5, il y a 11 hôpitaux avec lits dans la Province de Salzbourg, y compris 1 centre hospitalier universitaire, l hôpital St. Johanns à Salzbourg. Ils offrent à tous des services et soins médicaux relativement étendus à un très haut niveau qui correspond aux meilleurs standards internationaux. A Berchtesgaden, Allemagne, l hôpital de Berchtesgaden de 150 lits assurera les services médicaux pour le site des épreuves de glisse à Schoenau am Koenigssee. As the table 11.5 indicates, there are 11 hospitals with 3,598 inpatient beds within the State of Salzburg, including one teaching hospital, the St. Johanns hospital in Salzburg. All offer relatively comprehensive medical services and practice at the highest medical international standards. In Berchtesgaden, Germany, the 150 bed Berchtesgaden Hospital will provide services for the sliding venue at Schoenau am Koenigssee. Nom de I établissement Nome du site Distance du Village olympique (km) Distance du Village de neige (km) Nombre de lits Liste des départements par spécialité * Équipments lourdes ** Hospital Name Location Distance from Olympic Village (km) Distance from Snow Village (km) Number of beds List of departments by speciality * Heavy equipment ** Hôpital Hallein AN, CH, GGH, IM CT Hospital Hallein AN, CH, GGH, IM CT Hôpital Mittersill CH, GGH, IM Hospital Mittersill CH, GGH, IM Hôpital Oberndorf CH, GGH, IM Hospital Oberndorf CH, GGH, IM thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 Hôpital St. Johann Salzbourg AN, AU, CH, DER, GGH, HNO, KI, KCH, IM, MKC, OR, PUL, STR, UC, URO STR, CT, COR, LIT, MR, DSA, ECT, PET Hôpital des Accidentés Salzbourg AN, UC CT, MR, Hôpital Barmherzige Brueder Hôpital Christian Doppler Salzbourg AN, CH, GGH, HNO, IM, PCH, URO CT, ECT Salzbourg AG/R, AN, NC, NEU, PSY CT, MR, DSA, ECT Hôpital St. Veit IM, OR Hôpital Schwarzach AN, CH, GGH, HNO, IM, KI, NEU, OR, PSY, UC Hôpital Tamsweg AG/R, AN, CH, GGH, IM, PAL, UC Hôpital Zell am See AN, AU, CH, GGH, HNO, IM, UC, URO CT, MR, DSA, ECT, COR CT MR, DSA, ECT Hôpital Berchtesgaden (GER) CH, GGH, IM, OR, CT Nombre total: * Départements AG/R... Gériatrie IM... Médecine interne PAL... Soins palliatifs AN... Anesthésie et soins intensifs KCH... Chirurgie pédiatrique PCH... Chirurgie plastique AU... Ophtalmologie KI... Pédiatrie PSY... Psychiatrie CH... Chirurgie générale MKC... Chirurgie faciale et maxillaire PUL... Pneumologie DER... Dermatologie NEU... Neurologie STR... Cancérologie-Radiothérapie GGH... Obstétrique et gynécologie NC... Neurochirurgie UC... Chirurgie des accidentés HNO... ORL OR... Orthopédie et chirurgie orthopédique URO... Urologie ** Equipements lourds COR... Unité de cathéter cardiaque LIT... Lithotripteur CT... Tomographie à ordinateur MR... Tomographe à rèsonance magnétique DSA... Angiographie numérique PET... Tomographe par émission de positrons ECT... Tomographe par émission STR... Unité de radiothérapie L Institut de Médecine sportive situé dans un bâtiment extérieur à l hôpital fait partie de l Hôpital de Salzbourg, appartenant à la Province. L Institut met l accent sur des diagnostics internes liés aux performances et il est spécialisé dans l analyse et les traitements de blessures liées au sport. St. Johanns Hospital Salzburg AN, AU, CH, DER, GGH, HNO, KI, KCH, IM, MKC, OR, PUL, STR, UC, URO STR, CT, COR, LIT, MR, DSA, ECT, PET Accident Hospital Salzburg AN, UC CT, MR, Barmherzige Brueder Hospital Christian Doppler Clinic Salzburg AN, CH, GGH, HNO, IM, PCH, URO CT, ECT Salzburg AG/R, AN, NC, NEU, PSY CT, MR, DSA, ECT Hospital St. Veit IM, OR Hospital Schwarzach AN, CH, GGH, HNO, IM, KI, NEU, OR, PSY, UC Hospital Tamsweg AG/R, AN, CH, GGH, IM, PAL, UC Hospital Zell am See AN, AU, CH, GGH, HNO, IM, UC, URO CT, MR, DSA, ECT, COR The Institute for Sports Medicine is an independent hospital facility belonging to the state-owned Clinics of Salzburg. The Institute is focused on internal and performance-related diagnostics and specialises in the analysis and therapeutic treatment of sports related injuries. CT MR, DSA, ECT Hospital Berchtesgaden (GER) CH, GGH, IM, OR, CT Total number: * Departments AG/R... geriatric care within the out care sector IM... internal medicine PAL... palliative care AN... anaesthesiology and intensive care KCH... paediatric surgery PCH... plastic surgery AU... ophtalmology KI... paediatrics PSY... psychiatry CH... general surgery MKC... oral, maxillary and facial surgery PUL... pulmonology DER... dermatology NEU... neurology STR... radio-oncology-radiotherapy GGH... obstetrics and gynaecology NC... neuro surgery UC... accident surgery HNO... ENT (ear, nose, throat) OR... orthopaedics and orthopaedic surgery URO... urology ** Heavy Equipement COR... cardiac catheter unit LIT... shockwave lithotripter CT... computer tomograph MR... magnetic resonance tomograph DSA... digital angiography system PET... positron emission tomograph ECT... emission tomograph STR... radiotherapy unit Tableau 11.5 Hôpitaux Source: Province de Salzbourg Table 11.5 Hospitals Source: State of Salzburg theme 16 theme 11 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

10 13 14 SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL 11.6 Services d urgence Equipements d urgence 11.6 Emergency services emergency facilities La Croix Rouge autrichienne est définie par la loi comme la seule agence de service d urgence et de secours enregistrée et agréée dans le pays. Les équipes qu elle envoie comprennent des médecins agréés en plus ou à la place du personnel paramédical. Dans la Province de Salzbourg, la Croix Rouge autrichienne travaille par le biais de 29 services de secours avec 140 véhicules de secours. Les services d urgence sont disposés en fonction des besoins tactiques de déploiement de manière à garantir un délai de 15 minutes pour venir en aide dans 95% de toutes les interventions. Le service par hélicoptères est géré conjointement par un accord entre la République d Autriche, la Croix Rouge autrichienne et l Austrian Automobile and Touring Club/Automobile Club Autrichien (ÖÄMTC). 18 hélicoptères sont disponibles dans les provinces. La Province de Salzbourg coopère aussi de manière transfrontalière avec la Province Allemande de Bavière pour les secours d urgence et cette coopération serait renforcée pendant les Jeux Olympiques d hiver. Le temps de réponse moyen en cas d urgence dans l ensemble de la région, avec équipements courants, est de 10 minutes. The Austrian Red Cross is identified by law as the one and only registered and authorised rescue and emergency service agency in the country. The teams that it dispatches include certified doctors in addition to or in place of paramedics. Within the State of Salzburg, the Austrian Red Cross operates through 29 rescue service departments with 140 emergency vehicles. The rescue service departments are set up according to tactical deployment needs so that an assistance time of 15 minutes can be guaranteed in 95% of all deployments. The helicopter service is jointly operated through an agreement between the Republic of Austria, the Austrian Red Cross, and the Austrian Automobile and Touring Club (ÖAMTC). Up to 18 helicopters are available in the provinces. The State of Salzburg also cooperates cross-border with the German Province of Bavaria on emergency rescues and that cooperation would be strengthened during the Olympic and Paralympic Winter Games. The average emergency response time in the entire region with current equipment capabilities, is 10 minutes. Environ 160 professionnels des services d urgence à plein temps et volontaires s occupent des opérations de secours dans la région de Salzbourg. Ces professionnels disposent d une large expérience pour répondre aux urgences des sports d hiver et ont servi lors de nombreux événements de niveau de la Coupe du Monde et auprès d une population annuelle de skieurs de plus de 11 millions. Approximately 160 full-time medical emergency professions and 2,500 medical volunteers handle rescue operations in the Salzburg region. These professionals have vast experience in responding to winter sport emergencies and have served numerous world-cup level events and an annual skiing population of more than 11 million. La Croix Rouge autrichienne coopère étroitement avec plusieurs groupes spécialisés dans les services de secours, participant aux secours en montagnes, dans l eau et dans les grottes. Par le biais d un Centre d Alerte et de Contrôle Provincial à Salzbourg, il existe aussi une coordination pour des urgences majeures avec 119 centres de pompiers, de nombreux gendarmes locaux, l administration de la police et de la sécurité et l Armée autrichienne si nécessaire. L efficacité et la qualité de la collaboration sont garanties par des rencontres au niveau des commandements locaux et d exercices en commun. Il existe aussi un contact étroit avec les installations de la Croix Rouge dans l Etat voisin de Bavière. Cette relation a été testée et s est avérée efficace lors de nombreuses opérations de secours transfrontalières. The Austrian Red Cross cooperates closely with several specialised emergency service groups who handle or assist in mountain, water and cave rescues. Through a Provincial Control and Warning Centre in Salzburg, there is also coordination for major emergencies with 119 fire department deployment locations, numerous local constabularies, police and security administration and the Austrian Army if necessary. The efficiency and quality of these collaborations is ensured by joint provincial commander meetings and training exercises. There is also close contact with the facilities of the Red Cross in the neighbouring State of Bavaria. This relationship has been tested and proven effective in numerous cross-border rescue operations. thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème Services d urgence pour les Jeux L infrastructure de premiers secours et d urgence sous la direction de la Croix Rouge autrichienne sera mobilisée pour les Jeux. Des exercices et une formation à la logistique pour la période des Jeux pour les professionnels et volontaires de la Croix Rouge seront assurés par le COJO en coopération avec le Centre d Alerte et de Contrôle provincial. Pendant les Jeux, un système de communication coordonné pour répondre aux cas d urgence sera intégré aux systèmes de sécurité et de communication au niveau du Centre de Commandement des Opérations Olympiques Plans d évacuation et de secours La Province de Salzbourg est bien préparée pour répondre à une catastrophe naturelle. En 2003, Salzbourg a achevé la construction d un nouveau Centre d Alerte et de Contrôle de la Province de 4,5 millions USD, centre névralgique pour des catastrophes du niveau le plus récent, conçu pour prévenir d urgence le public en cas de crise et pour coordonner les services d évacuation et de secours. Les plans de réponse et de secours sont en place et les systèmes de réponse sont testés régulièrement par des simulations pour s assurer que toutes les entités responsables police, pompiers, armée, Croix Rouge et services médicaux sont prêtes à mettre en œuvre les procédures d urgence en cas de crise dans la province. En cas de catastrophe naturelle, la Province de Salzbourg est responsable pour gérer la réponse à la crise. La Chaîne de Commandement est clairement définie par la Loi de Réponse aux Catastrophes qui donne pleine autorité au Directeur de l Aide aux Catastrophes de Salzbourg, une Agence qui aide le Gouverneur en tant qu autorité administrative pour les crises majeures. En cas de catastrophes sur plusieurs provinces, 11.7 Emergency services for Games The existing emergency and rescue infrastructure under the direction of the Austrian Red Cross will be mobilised for the Games. Full orientation and training in Games time logistics for the Red Cross professionals and volunteers will be undertaken by the OCOG in full cooperation with the Provincial Control and Warning Centre. It is planned that during the Games, a coordinated emergency response communications system will be integrated along with the security and communications control systems through the Olympic Operations Command Centre Evacuation and assistance plans The State of Salzburg is well prepared to respond to a natural disaster. In 2003, Salzburg completed construction of a new USD4.5 million Provincial Control and Warning Centre, a state-of-the-art disaster operations nerve centre designed for emergency public notification of a crisis and coordination of evacuation and relief services. Full disaster response and relief plans are in place and the systems of response are tested regularly through simulations to ensure that all responsible agencies (police, fire, army, Red Cross and medical services) are prepared to implement crisis-level emergency procedures across the province. In the event of a natural disaster, the State of Salzburg is responsible for managing the response to the crisis. The chain of command is clearly defined by the Disaster Relief Law, which gives full authority to the head of Salzburg Catastrophe Aid, an agency that serves the Governor as the district administrative authority for major crises. For disasters that cross provinces, authority is turned over to a Provincial Deployment Office that operates directly under the Governor, who is head of the Provincial Government. theme 16 theme 11 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

11 15 16 SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL l autorité devient un Bureau de Déploiement Provincial placé directement sous l autorité du Gouverneur, Chef du Gouvernement de la Province. Les autres cadres juridiques pour la réponse en cas d urgence sont définis dans une série de lois, telles que la Loi d Aide en cas de Catastrophe de Salzbourg, la Loi sur les Pompiers de Salzbourg et la Loi de Sauvetage de Salzbourg qui soutiennent en outre les procédures d organisation en cas d urgence définies dans la Loi de Réponse en cas de Catastrophes. Afin de se préparer efficacement à affronter une catastrophe naturelle dans le contexte des Jeux Olympiques et Paralympiques d hiver, le COJO travaillera avec la Province de Salzbourg pour revoir le Plan de Protection contre les Catastrophes et les systèmes de réponse afin de s adapter aux besoins spécifiques et à la structure de commandement de la communication et sécurité des Jeux. Il est prévu que pendant les Jeux, les systèmes du Centre d Alerte et de Contrôle Provincial et toutes les agences d urgence responsables passeront temporairement sous la Chaîne de Commandement du Centre de Contrôle des Opérations des Jeux. Further legal definitions for emergency response are framed in a variety of laws such as the Salzburg Catastrophe Aid Law, the Salzburg Fire Department Law and the Salzburg Rescue Law, which further support the emergency organisational procedures outlined in the Disaster Relief Law. To effectively prepare for a natural disaster in the context of the Olympic or Paralympic Winter Games, the OCOG will work with the State of Salzburg to review the Disaster Protection Plan and all appropriate emergency response systems to adapt to the specific needs and security communications command structure of the Games. It is anticipated that during Games operations, the Provincial Control and Warning Centre systems and all responsible emergency agencies will temporarily fall under the chain of command of the Games Operations Command Centre Risques épidémiologiques 11.9 Epidemiological risks En Autriche, la Loi sur les Maladies Epidémiques définit les méthodes et procédures pour signaler et contrôler les maladies contagieuses. Au niveau national, la surveillance et la réponse aux risques épidémiologiques sont définies dans le Programme du Ministère de la Santé contre les Risques et elles incombent à l Autorité de Santé publique de la Province au niveau régional. Conformément à la loi autrichienne, toutes les institutions de soins médicaux sont obligées de signaler immédiatement l apparition de chaque maladie infectieuse aux responsables de la santé. Ceci garantit que des mesures d isolement immédiates peuvent être prises en accord avec le Plan National de Réponse Epidémique. A Salzbourg, tous les hôpitaux et cliniques disposent de procédures pour aménager des salles de quarantaine en cas de déclenchement d une épidémie. Des règles strictes de sécurité et de santé pour la préparation et l hygiène des produits alimentaires sont codifiées par la loi en Autriche à des niveaux internationaux des plus élevés. In Austria, the Epidemic Disease Law defines the methods and procedures for reporting and controlling any contagious diseases. Authority for monitoring and responding to epidemiological risks resides with the Health Ministry Programme Against Epidemiological Risks at the national level and with the Provincial Public Health Authority at the regional level. According to Austrian law, all medical care facilities are obligated to immediately report the appearance of any and every single infectious disease to these responsible health officials. This guarantees that immediate containment measures can be taken in accordance with National Epidemic Response Plan. Within Salzburg, all hospitals and clinics operate with procedures for setting up quarantine rooms in the event of an outbreak. Strict health and safety regulations in food preparation and food hygiene are codified in law in Austria at the highest international standards. A2 SERVICES SANITAIRES SPECIFIQUES AUX JEUX A2 GAMES SPECIFIC HEALTH SERVICES thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème Investissements sanitaires Afin de maintenir les standards élevés des soins de santé, des investissements et progrès médicaux sont en cours à Salzbourg. Au cours des dix dernières années, la ville, la Province et des entités privées ont investi un total de 264 millions USD dans l infrastructure médicale et l amélioration des services. Il ne sera pas nécessaire de prévoir des investissements supplémentaires pour fournir des services médicaux complets à tous les visiteurs des Jeux Olympiques et Paralympiques d hiver, mais des investissements généraux de 229 millions USD sont prévus par la ville, la Province et les entités médicales d ici Une table indiquant les investissements prévus est fournie dans le dossier des garanties Hôpitaux pour les groupes participant aux Jeux L Hôpital St. Johann à Salzbourg, centre médical principal de la ville, a été choisi pour servir d hôpital officiel à la Famille Olympique, y compris le CIO, les CNO, les FI, les athlètes et les médias. L hôpital St. Johann dispose de lits, de services d urgence et d une grande diversité de spécialités (voir liste au point 11.5). Pendant les Jeux, un certain nombre de lits seront réservés à la Famille Olympique. L hôpital est situé à 5 km ou 10 minutes en voiture du Village Olympique. Dans la région des montagnes, l hôpital de Schwarzach d environ 500 lits servira à la Famille Olympique. Il est situé à 26 km ou 20 minutes du Village de neige. Si la demande est forte, l hôpital St. Johann complètera l offre médicale pour le Village de neige. Il est à 67 km ou à 50 minutes Investments in healthcare facilities In the interests of maintaining the highest standards of health care, medical investments and advancements are on-going in Salzburg. Over the last decade, the city, state and private entities have invested a total of USD264 million in medical infrastructure and service enhancements. While no additional investments will be necessary to provide full medical services for all visitors to the Olympic and Paralympic Winter Games, general investments of USD229 million are planned by the city, state and medical entities before A table listing planned investments has been provided in the guarantee file Hospitals for constituent groups The St. Johanns Hospital in Salzburg, the city s leading medical care facility, has been chosen to serve as the Official Olympic Family Hospital. St. Johann s features 1,189 beds, emergency services and a full array of medical specialties (see 11.5). During the period of the Games, a certain number of beds will be reserved to serve the Olympic Family. The distance to St. Johanns Hospital from the Olympic Village is 5km or 10 minutes by car. In the mountain region, the Schwarzach Hospital, which has approximately 500 beds, will serve the Olympic Family. It is located 26 km or 20 minutes from the Snow Village. If demand is high, St. Johanns Hospital will provide supplemental care for the Snow Village. It is 67 km or 50 minutes away from the Snow Village. theme 16 theme 11 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

12 17 18 SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL Deux polycliniques entièrement équipées serviront les besoins des athlètes et des équipes dans les deux villages, équipées chacune conformément aux directives du Manuel technique du CIO. Il faut aussi noter que chaque site de compétition sera équipé d un centre médical de premiers secours et qu il disposera d un équipement de transport d urgence sur place pendant toute la durée des épreuves. Two fully equipped Polyclinics will serve the needs of the athletes and teams in both Villages, each equipped as required by the guidelines provided in the IOC s technical manual. It is also worth noting that every Olympic venue will be equipped with a medical centre for first aid and that each will have on-site full emergency transportation equipment during all events Personnel médical Medical Personnel Le groupe actuel de professionnels et de volontaires médicaux et l infrastructure actuelle des soins de santé de la Province de Salzbourg suffisent largement pour satisfaire aux besoins des Familles Olympiques et Paralympiques des spectateurs qui assisteront aux Jeux. Un Responsable Médical principal pour le COJO sera recruté parmi les médecins et administrateurs médicaux en Autriche. Des médecins seront recrutés et formés pour être déployés dans les polycliniques des villages et dans les centres médicaux de chacun des sites. Des volontaires seront recrutés et formés pour compléter les services dans les villages, sur chaque site et aux endroits avec grands rassemblements de personnes. Vu la grande expérience de la ville et de la Province au niveau des services médicaux lors de centaines d événements sportifs passés et les millions de touristes annuels, Salzbourg 2014 est confiant que les professionnels et volontaires de la communauté médicale de la région répondront aux besoins des Jeux. The existing community of medical professionals and volunteers and the current health care infrastructure in the State of Salzburg is more than adequate to meet the health care needs of the Olympic and Paralympic Families and the spectators who attend the Games. A Chief Medical Officer for the OCOG will be recruited from the ranks of doctors and medical administrators within Austria. Individual physicians will be recruited and trained for deployment in the Village Polyclinics and at the medical centres at each of the venues. Medical volunteers will be recruited and trained to supplement the services at the Villages and each venue and at places where large crowds congregate. Given the depth of experience of the city and state at providing medical services to hundreds of past sporting events and to the flow of millions of annual tourists, Salzburg 2014 is confident that the professional and volunteer resources of the region s medical community will meet the needs of the Games. B CONTROLE DE DOPAGE B DOPING CONTROL Accords internationaux de dopage International Anti-Doping Agreements thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 L Autriche a signé et ratifié 1) la Déclaration de Copenhague: Le Chancelier Fédéral a signé la Déclaration de Copenhague le 5 mars 2003 et 2) l Accord avec l AMA : Le Comité antidopage autrichien (OeADC) a signé l accord avec l AMA le 24 février 2004, et il est l une des premières organisations nationales à signer et à travailler actuellement en pleine conformité avec les standards de l AMA. Depuis 2004, l OeADC a signé chaque année avec l AMA un Accord de Partenariat pour le Prélèvement d Echantillons. La signature de la Convention de l UNESCO est imminente. Actuellement (hiver 2006), le processus de ratification de la Convention de l UNESCO en Autriche est en cours. Le processus devrait être terminé dans les prochains mois Législation et organisations antidopage Le 1er juillet 2006, l Autriche a voté une nouvelle loi exhaustive antidopage, la Loi Fédérale antidopage (Journal Officiel 64/2006), qui a codifié les politiques et procédures de l AMA dans le pays. Le Comité antidopage autrichien (OEADC) est l organisation antidopage en Autriche. Il est responsable de la mise en œuvre des procédures antidopage formulées dans la Loi antidopage et de la gestion des contrôles, de la surveillance, des tests et de la mise en œuvre de la loi dans le pays Garantie au niveau du Code antidopage de l AMA En sa qualité de Ministre des Sports, le Chancelier Fédéral a signé et fourni la garantie qui stipule que le Code mondial antidopage sera appliqué en Autriche pendant les Jeux et qu il primera sur les lois nationales d antidopage. Austria has signed and ratified the Copenhagen Declaration: The Federal Chancellory of Austria signed the Copenhagen Declaration on 5 March 2003 and 2) the Agreement with WADA: The Austrian Anti-Doping-Committee (OeADC) signed the agreement with WADA on 24 February 2004, becoming one of the first national organisations to sign and now operates in full compliance with WADA s standards. Since 2004, the OeADC has signed a Sample Collection Service Partnership Agreement with WADA every year. The signing of the UNESCO convention is imminent. At the moment (winter 2006) the process of ratification of the UNESCO convention in Austria is ongoing. The process is expected to be concluded within the next months Anti-Doping Legislation and Organisations On 1 July 2006, Austria passed a new and comprehensive law against doping, the Anti-Doping Bundesgesetz (BGBl. 64/2006), which effectively codified WADA s policies and procedures within the country. The Austrian Anti-Doping-Committee (OEADC) is the national anti-doping organisation in Austria. It is responsible for implementing the anti-doping procedures embodied in the Anti-Doping Law and for managing doping controls, monitoring, testing and enforcing the law across the nation WADA Anti-Doping Code Guarantee In his capacity as Minister of Sport, the Federal Chancellor has signed and provided the guarantee which states that the World Anti-Doping Code and the IOC Anti-Doping Rules will apply upon the occassion of the Games and shall have precedence over any other anti-doping rules applicable in Austria. theme 16 theme 11 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

13 19 20 SERVICES MÉDICAUX ET CONTRÔLE DE DOPAGE MEDICAL SERVICES AND DOPING CONTROL Laboratoire accrédité par l AMA WADA-accredited laboratory Afin de faciliter le travail et de garantir les standards les plus élevés, Salzbourg 2014 aurait l intention de mettre sur pied un laboratoire temporaire entièrement accrédité dans la ville pendant les Jeux. Le laboratoire accrédité par l AMA en Autriche est situé à Seibersdorf à environ 25 km au sud de Vienne, à 20 km de l Aéroport International de Vienne et à environ 320 km de Salzbourg. Il sera utilisé comme centre de formation et centre de soutien en cas d urgence pour le laboratoire temporaire à installer à Salzbourg pour les Jeux. There is no WADA-accredited laboratory in Salzburg. However Salzburg 2014 has developed plans to setup a fully accredited temporary laboratory in the city during the Games. The WADA-accredited laboratory in Austria is situated in Seibersdorf which is approximately 25km south of Vienna, 20km from the Vienna International Airport and 320km away from Salzburg. It will be used as the training base and technology transfer center for the temporary laboratory to be set up in Salzburg for the Games. Laboratoire antidopage pour les Jeux Anti-doping laboratory for the Games En coopération avec l équipe de direction du laboratoire accrédité par l AMA à Seibersdorf, l équipe du COJO recrutera et formera le personnel certifié, fixera le site/l installation appropriée dans un rayon de 5 km autour du Village, achètera les équipements, complétera la formation et transférera la technologie au site temporaire en temps suffisant pour les événements servant d essais avant les Jeux. Working with the leadership team of the existing WADA-accredited laboratory in Seibersdorf, the OCOG team will recruit and train appropriately credentialed staff, locate a suitable site/facility within 5km of the Village, acquire the equipment, complete the training and transfer the technology to the temporary site in sufficient time for the test events that precede the Games. Précisions es plan d approvisionnement Details and schedule for procurement Le laboratoire temporaire à Salzbourg aura les équipements, installations et le personnel suivant et sera mis en place selon le calendrier suivant. The temporary laboratory in Salzburg will have the following equipment, facilities and personnel and will be set up on the following schedule. Article Besoin pour les Jeux Item Need for Games Equipements GC-MS 10 Equipment GC-MS 10 GC-HRMS 2 GC-HRMS 2 GC-Q 2 GC-Q 2 GC-IRMS 2 GC-IRMS 2 LC/MS 5 LC/MS 5 IEF 3 IEF 3 Paramètres sanguins 2 Blood Parameter 2 thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 Installations Personnel Calendrier Une installation adaptée et sûre sera située près de l autoroute dans un rayon de 5 km du Village olympique dans la ville de Salzbourg. Un personnel national, des professeurs, scientifiques et étudiants des universités de la région de Salzbourg seront formés aux procédures de laboratoire. Des experts externes, familiarisés avec les procédures et protocoles internationaux de contrôle du dopage, seront aussi invités à participer. La formation commencée au laboratoire de l AMA à Seibersdorf sera poursuivie au nouveau laboratoire à construire à Salzbourg si cette option est poursuivie. Finalisation de l installation: Fin de la formation du personnel d aide à Seibersdorf: Fin de la formation du personnel d aide au nouveau laboratoire: Accréditation du laboratoire pour les Jeux : Début des analyses avec l équipe d experts internationaux : Transport des échantillons, distance et durée de trajet Hiver 2012 (pour épreuves-test) Automne 2013 Fin 2013 Fin an avant les Jeux Source: OEADC Le système de transport des échantillons sera mis en place par le Département Médical du COJO. Le transport de tous les échantillons sera surveillé par un personnel de sécurité médicale spécialement formé pour garantir une surveillance à 100%. Le transport du site de compétition au laboratoire sera géré par un système de courrier privé mis en place aussi par le COJO et surveillé par l équipe de sécurité. Les échantillons seront transportés et traités et les résultats renvoyés dans les 24 heures. Le laboratoire temporaire sera installé à moins de 5 km du Village olympique et à 70 km du site de compétition le plus éloigné. Il ne faudra pas plus de 50 minutes pour transporter les échantillons au laboratoire en voiture. Facilities Personnel Schedule A suitable and secure facility will be located near the autobahn within 5km of the Olympic Village in the City of Salzburg. National staff, professors, scientists and students from the Salzburg area Universities will be trained in the lab procedures. External experts who are familiar with the international doping control procedures and protocols will also be invited to participate. The training begun in the WADA-laboratory in Seibersdorf will be effectively transfered to the newly to built laboratory in Salzburg if this option is pursued. Adaption of the facility finalised: End of training of support personnel in Seibersdorf: End of training of support personnel in the new lab: Accreditation of the lab for the Games: Start of analyses including external expert team: Sample transportation, distance and time Winter 2012 (for test events) Autumn 2013 End of 2013 End of year before the Games Source: OEADC The sample transportation system will be set up by the Medical Department of the OCOG. Transportation of all samples will be supervised by specially trained medical security personnel to ensure a 100% secure chain of custody. Transport from the venue to the lab will be handled by a private courier system also set up by the OCOG and cleared by the security team. Samples will be transported and processed with results reported back within 24 hours. The temporary laboratory will be set up less then five km from the Olympic Village and 70km from the most distance venue. It will take no more than 50 minutes to transport samples to the laboratory by car. theme 16 theme 11 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

14 THEME12 Rudi SÉCURITÉ SECURITY Le Ministère de l Intérieur coordonnè les opérations de sécurité pour la COJO Tout le personnel de sécurité nécessaire servira sous une seule chaîne de commandement Ministry of Interior to coordinate security operations for OCOG All necessary security personnel to operate under single chain of command

15 23 24 SÉCURITÉ SECURITY Salzbourg offre un plan de sécurité exhaustif pour les Jeux. Avec la création du Bureau de la Sécurité Olympique (OOS) qui garantit une simple chaîne de commandement pour les opérations de sécurité et la coordination du COJO, Salzbourg a mis de bonne heure la priorité sur la sécurité pour tous les participants des Jeux de Bien que l Autriche qui a un faible niveau de criminalité et qui n est pas menacée par des actes terroristes internes ou externes soit classée chaque année comme l un des pays les plus sûrs du monde, la priorité accordée à la sécurisation des Jeux par le biais du OOS garantira un certain niveau d informations internationales et d opérations sur le terrain qui élimineront les risques et fourniront une protection complète. Salzburg offers a comprehensive security plan for the Games. With the creation of the Office of Olympic Security (OOS) which effectively guarantees a single chain of command for security operations and OCOG coordination, Salzburg has moved early to effectively prioritise the safety of all the participants in the 2014 Games. While Austria annually ranks as one of the safest countries on earth, with very low crime statistics and no internal or external terrorism threat, the priority of securing the Games through the OOS ensures a level of international intelligence and on-the-ground operations that will eliminate risk and deliver full protection. Risques d incendie 12.1 Risques généraux Le risque est minimal. L Autriche et la proche Bavière qui mettent fortement l accent sur des mesures de prévention contre l incendie ont chacune un système de couverture complète par brigades de pompiers. Dans la seule Province de Salzbourg, il y a membres actifs au sein des brigades de pompiers. Il y a 700 véhicules d urgence permettant de répondre aux interventions d urgence. Au niveau des statistiques sur les fréquences et les victimes d incendies, la région olympique toute entière affiche les pourcentages les plus faibles. Au regard des préparations actuelles et de l habitude de la région d organiser des événements majeurs sans incidents importants ni problèmes de gestion des incendies, le risque de dommages par incendie peut être considéré comme négligeable dans les plans olympiques. Risks of fire 12.1 General Risks The risk is minimal. Austria and neighbouring Bavaria, which place a great deal of emphasis on preventative fire protection measures, each have a complete coverage fire brigade system. In the province of Salzburg alone, there are 10,600 active fire brigade members. There are 700 emergency vehicles for coping with emergency deployments. In terms of fire frequency and fire victim statistics, the entire Olympic region ranks in the lowest percentiles. Based on current preparations and the region s history of conducting large events without major incident or fire management issues, the risk of fire damage with respect to the Olympic plans can be classified as insignificant. Le nouveau Centre d Alerte de la Province, ouvert en 2005, ajoute un atout majeur en termes de coordination avec une technologie de pointe pour la planification de la sécurité générale et incendie pour les Jeux. The new Provincial Warning Centre in Salzburg, which opened in 2005, adds a major coordination asset with state-of-the-art technology to the fire and overall security response planning for the Games. Risques d intrusion Risks of intrusion thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 Bien que la région olympique puisse être classée comme une région absolument sûre en ce qui concerne la criminalité générale, toutes les installations olympiques seront sécurisées, gardées par un personnel de securité et surveillées dans le cadre d un plan de protection des biens conçu afin d apporter un contrôle absolu pour la protection de ces installations. Risques de désobéissance civile Aucune désobéissance civile n est attendue dans la région olympique. Le risque est minime en raison de l énorme popularité des sports d hiver dans les sites de Salzbourg et de Bavière et de la longue tradition d accueil des événements de sports d hiver sans aucune protestation. Les opposants externes à la globalisation et d autres groupes d activistes seront surveillés au niveau international pendant le déroulement des Jeux et les analyses de risques seront alors ajustées. Risques de criminalité Le risque de criminalité est minime dans la région olympique. Le taux global de criminalité en Autriche et en Bavière est d un niveau mineur comparé au niveau international. Le taux de croissance de la criminalité est classé comme extrêmement faible dans ces régions, ce qui est dû à l efficacité et au travail de prévention de la police, au niveau élevé de formation des unités de police et à l excellente coopération avec les polices internationales. Une étude récente de l Institut International de Développement Opérationnel à Lausanne, Suisse, a classé l Autriche comme un pays le plus sûr du monde, reflétant ainsi son rang élevé en matière de sécurité contre les menaces et la violence et de sécurité des personnes et protection des biens. Although the Olympic region can be classified as absolutely safe with respect to general crime, all Olympic facilities will be secured, effectively staffed with security personnel and monitored under a property protection plan designed to provide absolute control in protecting these facilities. Risks of civil disobedience No civil disobedience is expected in the Olympic region. The enormous popularity of winter sports in the settings of Salzburg and Bavaria and the long history of hosting winter events here without protest indicate the risk is minimal. External anti-globalisation protesters and other anti-activist groups will be monitored internationally in the run up to the Games and risk analyses will be recalibrated then. Risks of crime The risk of crime is minimal in the Olympic region. The overall crime rate in Austria and Bavaria is of minor significance by international comparison. The growth rate of crime is classified as extremely low in these regions, a fact attributable to efficient and preventative police work, the high training standards for individual police units and the excellent collaboration with international police. In fact, a recent study by the International Institute for Management Development in Lausanne, Switzerland, ranked Austria as one of the safest countries in the world, reflecting its top classification in both safety from threats and violence and personal safety/property protection. theme 11 theme 16 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

16 25 26 SÉCURITÉ SECURITY Risques techniques pour les services essentiels Technological risks to service infrastructure L Autriche et la Bavière disposent de systèmes importants de surveillance de la sécurité pour les centrales électriques principales, systèmes de télécommunications, émetteurs, installations de transport, etc. Ces systèmes, intégrés au plan cadre de sécurité de Salzbourg 2014, sont soumis à des contrôles minutieux pour mesurer l efficacité dans le contexte olympique. Toutes les insuffisances en matière de couverture seront identifiées et corrigées en permanence. Les systèmes actuels de réponse aux urgences seront soumis au même contrôle minutieux et à la même mise à jour. Austria and Bavaria have in place significant security monitoring systems for all major power station plants, telecommunications systems, transmitters, transport facilities, etc. As part of the Salzburg 2014 Security Master Plan, these systems are undergoing scrutiny to measure effectiveness in the Olympic context. Any inadequacies in coverage will be identified and corrected on an on-going basis. Current emergency response systems will be subject to the same scrutiny and upgrading. Risques de trafic En raison de l introduction périodique de mesures de sécurité pour la circulation conduite de jour avec les codes, loi sur le port obligatoire de la ceinture de sécurité, utilisation de radars, permis de conduire temporaire et taux d alcoolémie dans le sang l Autriche a apporté des améliorations importantes à la sécurité routière au cours des dix dernières années. En fait, les accidents mortels en Autriche en 2005 furent les plus faibles depuis Si l Autriche se situe dans la moyenne en matière de statistiques sur les accidents de la route, la tendance est positive et des actions correctives sont en cours. En janvier 2002, le Conseil des Ministres a adopté un programme de sécurité routière visant à réduire de façon continue le nombre des accidents mortels de 50% d ici 2010, programme qui profitera largement d ici Pour les Jeux, il faut noter qu au niveau du transport par bus et chemin de fer qui sera utilisé pour la plupart des visiteurs le risque d accident est très faible moins de 1% de tous les accidents de la circulation. Risks of traffic Through the periodic introduction of traffic safety measures; driving with lights on during the day, mandatory seat belt law, use of radar, temporary driving licences and blood alcohol limits, Austria has made significant improvements in road safety over the last decade. In fact, traffic fatalities in Austria in 2005 were the lowest since While Austria currently ranks in the mid-range of traffic accident statistics, the trends are positive and corrective actions are in process. In January 2002, the Council of Ministers adopted a traffic safety programme with a goal to permanently reduce the number of traffic deaths by 50% by the year 2010; a programme that will produce clear benefits by For the Games, it should be noted that bus and rail transportation, which will be used to transport most Olympic guests, the risk of an accident is relatively very low, currently less than 1% of all traffic accidents. Risks in regards to natural catastrophes thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 Risques relatifs aux catastrophes naturelles Les risques de catastrophes naturelles dans la région olympique sont minimes. L Office Central de Météorologie et de Géodynamique estime que la probabilité d un tremblement de terre dans la Province de Salzbourg est négligeable. Il n y a pas de volcans en Autriche. Les inondations se produisent principalement de juin à août et à la fin de l année. La région de Salzbourg est équipée d un système important de préalerte pour les inondations utilisant les signaux de la défense civile pour une évacuation rapide des zones affectées. Aucun risque d inondation n est prévu pour les Jeux. Le risque d ouragans ou de tornades est également négligeable, voire inexistant. Si le risque d avalanche est relativement minime dans la région olympique et notamment dans les communes des sites de compétition dans les montagnes intérieures de moyenne altitude, les avalanches ont représenté historiquement en hiver la plus grande menace dans les Alpes. Salzbourg dispose de 70 Comités d alerte pour les avalanches, comprenant plus de 500 membres des organisations de sauvetage en montagne, des sociétés de remontées mécaniques, des communes et des parties intéressées. Ceux-ci évaluent ensemble les risques d avalanche sur une base journalière ou horaire et rendent compte au Centre d alerte sur les avalanches de la Province. Les plus grandes menaces sont réduites par le déclenchement ciblé d avalanches à un stade avancé. Au cours des 45 dernières années, les communes des sites de compétition du plan olympique de Salzbourg n ont pas subi de dommages du fait d avalanches selon l Office Central de Météorologie et de Géodynamique. Risques de catastrophes nationales Les risques de catastrophes chimiques, nucléaires ou biologiques sont éloignés et donc minimes. Il n y a pas de centrales nucléaires en Autriche. Les pays voisins exploitent 7 centrales nucléaires dans un rayon de 100 km de la frontière autrichienne. Tous ces pays sont tenus par des accords internationaux d alerter l Autriche à l avance de tout incident potentiellement dangereux. Il n y a pas d installations chimiques ou biologiques importantes dans la région olympique. Le transport de produits chimiques et biologiques à travers la région en empruntant les autoroutes A1 ou A10 est soigneusement enregistré, réglementé et suivi par un accord international et un protocole de sécurité. Ces protocoles seront analysés et renforcés si Salzbourg a le droit d accueillir les Jeux Dans ses vols commerciaux, Austria Airlines n a pas connu d accident depuis plus de 40 années. Le risque d accidents d avion dans la région olympique est négligeable, mais les trois aéroports l Aeroport W.A. Mozart à Salzbourg et deux petits à Zell am See et Mauterndorf disposent tous de systèmes et d équipements de The risks of natural disasters in the Olympic region are minimal. The Central Office for Meteorology and Geodynamics predicts as insignificant the likelihood of an earthquake in the province of Salzburg. There are no volcanoes in Austria. Floods occur mainly in the months from June to August and at the turn of the year. The Salzburg region is equipped with an extensive early flood warning system that utilises civil defence signals for rapid evacuation of affected areas. No flooding risk is foreseen for the Games. The risk from hurricanes or tornados is also insignificant if not non-existant. While the risk of avalanche is relatively minor in the Olympic region and particularly in the venue communities in the less dramatically vertically inner mountains, historically avalanches have posed the greatest threat to the Alps in winter. However, Salzburg has 70 avalanche warning committees comprised of more than 500 members of mountain rescue organisations, ski lift companies, the municipalities and other interested parties. Together they assess avalanche risks on a daily or hourly basis and report to the Province s avalanche warning centre. Major threats are abated through targeted triggering of avalanches at an early stage. No damage from avalanches has affected the venue communities in the Salzburg Olympic plan in the last 45 years according to the Central Office of Meteorology and Geodynamics. Risks of national catastrophes The risks of chemical, nuclear or biological disasters are remote and therefore minimal. There are no nuclear power plants in Austria. Neighbouring countries operate seven nuclear power plants in a radius of 100km from Austria s border. All countries are bound by international agreement to provide Austria with early warning of any potentially dangerous incident There are no major chemical or biological production facilities in the Olympic region. The transport of chemicals and biological materials through the region on the A1 or A10 autobahns is carefully registered, regulated and tracked by international agreement and security protocol. These protocols will be analysed and strengthened as appropriate if Salzburg wins the right to host the 2014 Games. In its commercial flight operations, Austria Airlines has been accident free for more than 40 years. The risk of plane crashes in the Olympic region is insignificant, but the three airports Salzburg Airport W.A. Mozart and two small airfields in Zell am See and Mauterndorf are all equipped with emergency response systems and equipment. The Salzburg Airport has an effective emergency response plan and personnel periodically engage in simulation exercises. Like any city that intersects a major highway system, Salzburg is exposed to the potential of a major accidents on the A1 and A10 autobahn s that course around the city. Preventative measures in traffic control theme 11 theme 16 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

17 27 28 SÉCURITÉ SECURITY réponse d urgence. L Aéroport Mozart de Salzbourg a mis en place un plan efficace de réponses aux urgences et le personnel effectue périodiquement des exercices de simulation. over the last two decades have proven effective in reducing major accidents. During the Games, traffic on the autobahns will be regulated and monitored more intensely to enhance safety. Comme toute ville traversée par un système d autoroute majeur, Salzbourg est exposée au risque d un accident important sur les autoroutes A1 et A10 qui contournent la ville. Des mesures préventives de contrôle du trafic au cours des vingt dernières années se sont avérées efficaces pour réduire les accidents majeurs. Pendant les Jeux, le trafic sur les autoroutes sera réglé et surveillé plus intensément afin d augmenter la sécurité. En cas de catastrophe, la ville et la région olympique sont prêtes, disposant d excellents systèmes de réponse aux cas d urgence. Tous ces systèmes seront adaptés pour les Jeux Olympiques d hiver par la mise en œuvre du Plan Cadre de Sécurité Salzbourg Dans son plan global de réponse aux urgences, Salzbourg dispose de plus de 100 unités avec équipements de secours stationnés dans les centres de pompiers dans la ville, chacun possédant un personnel d urgence équipé et formé spécialement à même de se trouver en quelques minutes sur le lieu de l urgence. En fait, il y a des brigades de pompiers dans chaque district de la Province de Salzbourg, équipées et formées aux urgences. Leur formation comprend le maniement de produits chimiques dangereux. A Salzbourg, l Armée autrichienne a stationné des forces de défense aux armes ABC pouvant répondre également à des menaces avec armes biologiques. Comme il est décrit au Point Services médicaux 11.0, il existe un système médical d urgence de niveau mondial dans la Province de Salzbourg qui est coordonné au-delà des frontières de la province avec la Bavière, Haute- Auriche, Styrie, Carinthie et le Tyrol. Des hôpitaux spéciaux ont été inclus dans la planification d urgence avec la capitale de la Province Salzbourg, dans la proche Bavière, p.ex. pour des grands brûlés. In the event of any disaster, the city and wider Olympic region are prepared with excellent emergency response systems, all of which will be contextualised for the Olympic Winter Games through the implementation of the Salzburg 2014 Security Master Plan. As part of its overall emergency response plan, Salzburg has more than 100 rescue equipment units stationed at the fire departments across the city, each with specially trained and equipped emergency personnel who can be on the scene of any crisis within minutes. In fact, there are fire departments in every district in the Province of Salzburg equipped and trained for emergency response. Their training includes handling dangerous chemicals. In Salzburg, the Austrian Army has stationed an ABC-weapons defence force that can also respond to biological weapons threats. As described in Medical 11.0, there is a world-class emergency medical system in the Province of Salzburg, which is coordinated beyond the provincial borders with Bavaria, Upper Austria, Styria, Carinthia and Tyrol. Special hospitals have been included in emergency planning with the provincial capital city of Salzburg and in nearby Bavaria, e.g. for high degree burns. Austria has a variety of monitoring systems in public spaces and at military installations to detect radiation. The University of Salzburg and the Nuclear Medicine Department of the Provincial Hospital have measurement devices that can indicate contamination in people or food. Since 1986, the province of Salzburg has had a radiation warning plan in place in which all of the necessary measures in coordination with the bordering provinces and the federation are detailed. thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 L Autriche a un certain nombre de systèmes de surveillance, dans des espaces publics et installations militaires, pour détecter les radiations. L Université de Salzbourg et le Département de Médecine Nucléaire de l Hôpital de la Province disposent de dispositifs de mesure pouvant indiquer la contamination sur les personnes et la nourriture. Depuis 1986, la Province de Salzbourg a mis en place un plan d alerte aux radiations dans lequel toutes les mesures nécessaires sont détaillées, conjointement avec les provinces voisines et la Fédération. Risques de terrorisme Actuellement, il n y a pas de risque terroriste dans la région olympique. A dire vrai, les risques de terrorisme pendant les Jeux dépendront du développement général des menaces terroristes en Europe. Le Centre Autrichien de Réponse aux Menaces (TRC) fournit un système d alerte à l avance sur le développement des menaces, car il reçoit des informations en temps réel d une agence internationale, des échanges de police et des informations nationales. Le TRC évalue toutes les menaces potentielles et crée un cadre pour une réponse rapide et pour lancer les contre-mesures appropriées. Risques de graves accidents de la circulation Comme il est mentionné, les taux d accidents de la circulation en Autriche se sont améliorés au cours des 30 dernières années, grâce aux programmes de sécurité nationaux. Un des risques non couverts ci-dessus est le défi spécifique présenté par les tunnels. Avec plus de 266 km de tunnels, l Autriche n est pas loin des meilleurs scores en Europe. L Office Fédéral des Transports, de l Innovation et des Technologies (BMVIT) a créé une commission pour les tunnels qui, conjointement avec le Conseil de Sécurité des Transports (KfV), surveille en permanence la sécurité des tunnels et procèdent à des améliorations, comme contrôles radar, mesures de distances et latérales, meilleur éclairage, murs plus clairs, vision améliorée, consistance au niveau des températures et marquage des issues de secours. Risks of terrorism There is currently no terrorist risk in the Olympic region. Realistically, the risks of terrorism at the Games will depend on the general development of terror threats in Europe. The Austrian Threat Response Centre (TRC) provides an early warning system on developing threats as it receives up-to-the-moment intelligence information through international agency and police exchanges and through national information procurement. The TRC assesses all potential threats and provides a framework for a swift response and the initiation of appropriate counter measures. Risks of major traffic accident As mentioned, Austrian traffic accident rates have been improving over the last 30 years as a direct result of national safety programmes. One point of traffic accident risk not covered above is the specific challenges presented by tunnels. With more than 266km of tunnels, Austria ranks near the top of the list in Europe. The Federal Office for Transport, Innovation and Technology (BMVIT) has created a tunnel commission that, together with the Transport Safety Board (KfV), is constantly monitoring tunnel safety and implanting improvements such as radar controls, distance and side measurements, better lighting, brighter walls, improved vision, consistency in temperatures and marking of escape routes. theme 11 theme 16 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

18 29 30 SÉCURITÉ SECURITY 12.2 Risques émanant de minorités activistes 12.2 Risks of activist minorities L Autriche n est pas affectée par des conflits politiques, religieux ou ethniques ou par des risques du fait de minorités activistes. Actuellement, les groupes religieux, politiques et ethniques ne sont pas une menace pour la sécurité de l Autriche. Il n y a pas de signes spécifiques indiquant des risques en Autriche au-delà du niveau général de menace en Europe. Les renseignements internationaux recueillis depuis le 11 septembre 2001 n ont ni signalé de menace en Autriche ni identifié l Autriche comme un terrain où le terrorisme pourrait se développer. Les risques de sécurité en Autriche sont faibles comparés aux évaluations internationales et européennes. Du point de vue géopolitique, l Autriche est caractérisée comme un état relativement sûr et stable. Des évaluations détaillées des risques basées sur des renseignements internationaux seront effectuées au cours des années menant aux Jeux, et l Armée ainsi que ses unités spéciales de lutte contre le terrorisme seront déployées sous la chaîne de commandement du Ministère de l Intérieur pour assurer la sécurité des Jeux, en coopération avec l équipe de sécurité du COJO, comme ceci a été fait par le passé (Championnats du Monde de ski alpin et de ski nordique et Jeux Olympiques d hiver en 1964 et 1976). En s alignant sur les pratiques internationales en matière de sécurité, renforcées après le 11 septembre, l Autriche impliquera les pays voisins dans les préparatifs de sécurité pour les Jeux. L évaluation a été préparée par le Ministère de l Intérieur. Le Bureau Fédéral pour la Protection de la Constitution et la Lutte contre le Terrorisme dans le cadre du Ministère de l Intérieur est responsable des renseignements relatifs au terrorisme et spécifiquement de l évaluation des risques de terrorisme en sécurisant les événements majeurs comme les Jeux Olympiques d hiver. Austria is not afflicted by any political, religious or ethnic conflicts or at risk from activist minorities. At present, religious, political and ethnic groups do not pose a threat to Austrian security. There are no specific signs that point to any risks in Austria beyond the general European threat level. International intelligence gathered since 11 September 2001 has not indicated any threat to Austria nor identified Austria as a breeding ground for terrorism. Austria s security risks consistently rank low in international and European comparative assessments. Geopolitically, Austria is characterised as a relatively safe and stable state. Detailed risk assessments based on international intelligence will be conducted in the years leading up to the Games and the military and its special counter terrorism units will be deployed under the chain of command of the Ministry of the Interior to provide the security for the Games, in cooperation with the OCOG security team, as it has in the past (Alpine and Nordic Ski World Championships and Olympic Winter Games in 1964 and 1976). In keeping with international security practices, which have been strengthened post 9/11, Austria will engage its neighbouring states in the security preparations for the Games. This assessment was prepared by the Federal Office for the Protection of the Constitution and Counter- Terrorism within the Ministry of the Interior, which is responsible for terrorism related intelligence and specifically for terrorism risk assessment in securing major events such as the Olympic Winter Games. thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème Organismes chargés de la sécurité Organismes concernés Le Ministère Fédéral de l Intérieur est l autorité suprême d Autriche en matière de sécurité et servira d Autorité finale pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d hiver. Le Ministère de l Intérieur a une responsabilité directe et gère les Forces de Police Fédérales et les forces de sécurité dans les neuf Provinces ainsi que les forces de police locales dans les communes des provinces. La hiérarchie des autorités de sécurité du niveau fédéral au niveau provincial est nommée par le Ministère de l Intérieur, pour une chaîne de commandement efficace. En 2005, la fusion réussie de la police fédérale et de la gendarmerie rurale a créé une structure de sécurité nationale unifiée. Aujourd hui en Autriche, les tâches de sécurité sont assurées par des fonctionnaires en uniformes de cette force unifiée. Comme il est mentionné, les risques internationaux sont évalués par l Office Fédéral de Protection de la Constitution et de Lutte contre le Terrorisme (BVT) qui recueille et analyse les renseignements à un niveau national et international et coordonne la mise en œuvre de mesures pour la sécurité nationale et des personnes. Le Ministère de l Intérieur nomme aussi des unités fédérales spéciales pour lutter contre le crime organisé et les activités criminelles sérieuses. Le Ministère de l intérieur bavarois sera responsable de la sécurité dans la région du site de compétition de Schönau am Königssee sur le territoire de la République Fédérale d Allemagne. Pour sécuriser les épreuves de glisse, le Ministère Bavarois s appuiera sur le Centre de Police de Haute-Bavière et l Autorité de Police de Traunstein. Naturellement, il y aussi des unités spéciales dans la police de Bavière pour lutter contre les activités terroristes et criminelles les plus sérieuses Security Organisations Organisations involved The Federal Ministry of the Interior is the highest security authority in Austria and will serve as the ultimate security authority for the Olympic and Paralympic Winter Games. The Ministry of the Interior has direct responsibility and oversight of the Federal Police force and the security forces in the nine federal provinces as well as the local police forces in the municipalities within the provinces. The chain of security authorities from the federal to the provincial level is appointed by the Ministry of the Interior, ensuring in the process an effective chain of command. In 2005, the successful merger of the Federal Police and the rural Gendarmerie created a unified national security structure. Today in Austria, security tasks are fulfilled by uniformed civil servants of this united force. As mentioned, international risks are assessed by the Federal Office for the Protection of the Constitution and Counter Terrorism (BVT), which procures and analyses intelligence on a national and international level and co-ordinates the implementation of measures for national and personal security. The Ministry of the Interior also appoints special federal criminal units to fight organized crime and serious criminal activity. The Bavarian Ministry of the Interior will be responsible for security at the venue region of Schoenau am Koenigssee in the territory of the Federal Republic of Germany. In securing the sliding events, the Bavarian Ministry will draw on the Upper Bavaria Police Headquarters and the Traunstein Police Authority. Naturally, there are also special units in the Bavarian police organisations for fighting the most serious criminal and terrorist activities. theme 11 theme 16 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

19 31 32 SÉCURITÉ SECURITY La coopération efficace entre les forces de sécurité d Autriche et de l Etat Libre de Bavière est caractérisée par une longue tradition amicale et elle est réglementée juridiquement par les Accords de Schengen et d autres accords bilatéraux. En décembre 2005, un Traité de Coopération des Polices a été signé par l Autriche et l Allemagne, conférant aux forces de police autrichiennes le pouvoir d opérer en Allemagne et réciproquement, à la demande du pays respectif. Effective cooperation between the security forces of Austria and the Free State of Bavaria is characterised by a long friendly tradition and is legally regulated by the Schengen Agreements and other bilateral agreements. In December 2005, a Police Cooperation Treaty was signed by Austria and Germany giving the Austrian Police Forces the ability to operate in Germany and vice versa on request of the respective home land. La collaboration étroite entre ces forces a été testée et s est avérée efficace lors de nombreux événements, le plus récemment lors des opérations délicates du Forum Economique Mondial lorsque des activistes antiglobalisation ont été contrôlés efficacement et lors de la Coupe du Monde FIFA Pour la Coupe du Monde, une Résolution Politique Commune a établi la base d une coopération étroite pour toutes les questions de sécurité. Toutes les organisations gouvernementales opérant dans le domaine de la sécurité seront intégrées dans les préparatifs du plan de sécurité pour les Jeux Olympiques d hiver. The close collaboration between these forces has been tested and proved effective on numerous events, most recently during the delicate operations at the World Economic Forum where anti-globalisation activists were effectively controlled and at the FIFA World Cup For the World Cup, a Common Political Acclamation established a foundation for close cooperation on all security matters. All government organisations active in the area of security will be integrated into security plan preparations for the Olympic Winter Games Responsabilités des organismes Responsibilities of the Organisations Ministère Fédéral de l Intérieur (BM.I) Federal Ministry of the Interior (BM.I) Bureau de la Sécurité Olympique (OOS) Office of Olympic Security (OOS) thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème 16 Comité de la Sécurité du COJO: Bureau exécutif Département de la sécurité Département des transports Département de la gestion des sites Département des services lors des épreuves Département des services médicaux Centre de Commande de la Sécurité: Ministère Fédéral de l intérieur Police Fédérale Centre de Commande Police Fédérale Commande régionale Salzbourg Police Fédérale Commande Ville de Salzbourg Centre Autrichien de Réponse aux Menaces (TRC) Bureau Fédéral de Protection de la Consitution et de Lutte contre le Terrorisme (BVT) Bureau Fédéral de Lutte contre la Criminalité (BKA) Ministère Fédéral de la Défense Croix Rouge Centre de Commande des Pompiers Autorité de Protection civile Il est prévu que le Ministère de l Intérieur crée un Bureau de la Sécurité Olympique (OOS) qui deviendra le corps central de coordination doté de la responsabilité ultime pour sécuriser les Jeux Olympiques et Paralympiques d hiver. Le chef du OOS rendra directement compte au Ministre de l Intérieur. Au sein de l OOS, toutes les agences de sécurité principales comme le BVT et le Département de la Défense sont représentées et devront rendre compte. L OSS sera intégré dans le Bureau de Sécurité du COJO et coordonnera l intégration de tous les services de sécurité fournis aux Jeux par les forces fédérales, provinciales et municipales. Le développement du plan de sécurité pour les Jeux sera déployé en cinq étapes: Evaluation: Identification de tous les services de sécurité essentiels et évaluation des risques basée sur le manuel technique du CIO, expérience des COJO précédents, conseils d experts et considérations opérationneles dans les villages, sites de compétition et sites olympiques clés. Estimation finale des ressources humaines et financières, nécessaires pour sécuriser les Jeux OCOG Security Committee: Executive Office Department of Security Department of Transport Department of Venue Management Department of Event Services Department of Medical Services Security Command Center: Federal Ministry of the Interior Federal Police Central Command Federal Police Regional Command Salzburg Federal Police Command City of Salzburg Austrian Threat Response Centre (TRC) Federal Office for the Protection of the Constitution and Counter Terrorism (BVT) Federal Criminal Office (BKA) Federal Ministry of Defence Red Cross Fire Service Command Civil Protection Authority It is envisioned that the Ministry of the Interior will lead an Office of Olympic Security (OOS), which will become the central coordinating body for securing the Olympic and Paralympic Winter Games. The head of the OOS will report directly to the Minister of the Interior. Within the OOS, all major government security agencies such as the BVT and the Department of Defence are represented. The OOS will be integrated into the OCOG Security Board and coordinate the integration of all security services provided to the Games. The development of the security plan for the Games will be deployed in five stages: Assessment; Identification of all essential security services and risk assessment based on IOC technical manual, experience of previous OCOGs, expert counsel and operational considerations at Villages, venues and all key Olympic sites. Final estimation of human and financial resources required to secure Games theme 11 theme 16 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

20 33 34 SÉCURITÉ SECURITY Planification & Organisation: Construction de la structure opérationnelle et de la chaîne de commandement pour déployer les forces de sécurité pendant les Jeux. Création du Centre de Commande de la Sécurité avec des communications sûres vers tous les systèmes de sécurité et d urgence. Recrutement & Formation: Mise en place des forces supplémentaires nécessaires et intégration dans l ensemble des opérations Simulation & Essais: Simulation des opérations dans chaque domaine des services de sécurité pour démontrer l efficacité des systèmes et de la formation Déploiement: Opérations de sécurité en temps réel au Jeux Selon l organigramme ci-dessus, les groupes suivants auront des responsabilités spécifiques en matière de sécurité, comme suit: Coordinnateur OOS: Planification directe des services de sécurité et mise à la disposition de toutes les agences gouvernementales du niveau fédéral au niveau local. Bureau de la sécurité du COJO: Coordonne la planification et les opérations de la sécurité pour le COJO sous la direction du Coordinnateur OOS en fonction des plans spécifiques des événements olympiques et logistiques. Centre de Commande de Sécurité COJO Coordonne et dirige les opérations de sécurité de toutes les forces de sécurité pendant la période des Jeux. Planning & Organisation; The building of the full operational structure and chain of command for deploying security forces during the Games. The creation of the Security Command Centre with secure communications to all security and emergency systems Recruitment & Training; Putting the necessary supplementary force in place and integrating into overall operations Simulation & Testing; The simulation of operations at every facet of security service to prove effectiveness of systems and training Deployment; Real time security operations at Games As per the organisation chart above, the following groups will have specific security responsibilities as follows: OOS Coordinator; Direct security service planning and provision of all government agencies from federal to local OCOG Security Board; Coordinate security planning and operations for OCOG under direction of OOS Coordinator against specific Olympic event and logistical plans OCOG Security Command Center; Coordinate and direct logistical operations of all security forces during Games time Organisations non concernées Organisations not involved Toutes les organisations clés existantes seront concernées. All existing key organisations will be involved. thème 11 thème 12 thème 13 thème 14 thème 15 thème Implication des services de renseignements Département affilié au Ministère de l Intérieur avec une assignation spéciale vis-à-vis de l OSS, le Bureau Fédéral pour la Protection de la Constitution et la Lutte contre le Terrorisme (BVT) sera intégré dès le début à la planification opérationnelle et à l évaluation des risques. En raison de l augmentation des actes terroristes dans le monde, le BVT coopère intensément avec les agences nationales et internationales au niveau des affaires transfrontalières et de la surveillance des voyages. Faisant partie d un réseau de renseignements global, le BVT surveille en permanence les risques et menaces dès leur apparition et échange des informations dans le respect d accords gouvernementaux internationaux. Cet effort sera particularisé pour répondre aux exigences de sécurité des Jeux et tous les partenaires seront formés pour aider à évaluer les risques potentiels. Le terrorisme depuis le 11 septembre 2001 a grandement intensifié la coopération internationale dans ce domaine. Parmi les autres initiatives prises depuis cette date, un groupe autrichien d experts en matière de terrorisme a été installé en permanence à EUROPOL à La Haye pour garantir le niveau le plus élevé de coopération entre EUROPOL et les autorités autrichiennes de sécurité Département de sécurité dans le COJO Comme l indique aux tableau , une structure de sécurité à plusieurs niveaux sera intégrée dans l organisation du COJO placée sous l autorité du OOS afin de garantir que tous les aspects des opérations des Jeux sont sécurisés efficacement. Le Bureau de Sécurité du COJO sera l Autorité de direction de la planification olympique et le Département de la Sécurité du COJO sera responsable de la coopération entre tous les départements et équipes opérationnelles du COJO et les forces de sécurité dirigées par l OOS Involvement of Intelligence Services As part of the Ministry of the Interior with a special assignment to the OOS, the Federal Office for the Protection of the Constitution and Counter-terrorism (BVT) will be involved in the operational planning and risk assessment from the very beginning. With respect to the worldwide rise in acts of terrorism, the BVT is engaged in intense cooperation with international and national agencies on border crossing issues and travel monitoring. As part of a global intelligence network, the BVT is constantly monitoring risks and threats as they develop and exchanging information in fulfilment of a number of international governmental agreements. This effort will be particularised against the security demands of the Games and all international partners will be briefed to help assess potential risks. The terrorism since 11 September 2001 greatly intensified the international collaboration in this area. Among other initiatives dating from that time, an Austrian terrorism expert was permanently stationed at EUROPOL in The Hague to ensure the highest level of cooperation between EUROPOL and Austrian security authorities Security department within OCOG As table indicates, a multi-layered security structure will be integrated into the OCOG organisation under the authority of the OOS to ensure that all aspects of Games operations are effectively secured. The OCOG Security Board will be the lead Olympic planning authority and the OCOG Security Department will be responsible for coordinating between all OCOG operational departments and teams and the OOS directed security forces. theme 11 theme 16 theme 12 theme 13 theme 14 theme 15 theme 17

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP Réglant sous forme de stages dans une tierce entreprise, l accueil d un apprenti pour complément

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL A BY-LAW CONCERNING THE CHIEF ADMINISTRATIVE OFFICER En vertu de l autorité que lui confère la Loi sur les municipalités, L.R.N.-B.

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre

Addressing the implementation challenges of regional integration. Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Addressing the implementation challenges of regional integration Intégration régionale : comment répondre aux défis de mise en œuvre Intégration régionale: défis migratoires L intégration régionale est

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Clinical Trials Regulation

Clinical Trials Regulation Clinical Trials Regulation National Implementation Cécile Delval Director of Evaluation Division French Medicines Agency (ANSM) France Ministry of Health ANSM Competent Authority Ethics Committee (EC)

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by.

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by. AUDIT REPORT ON THE CORTE QUALITY SYSTEM: CONFIRMATION OF THE CERTIFICATION (OCTOBER 2011) Name of document Prepared by Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

Filed August 19, 2003

Filed August 19, 2003 H-6.1 Hospital Act 2003-49 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-49 under the HOSPITAL ACT (O.C. 2003-241) Filed August 19, 2003 1 Section 2 of the New Brunswick Regulation 92-84 under the Hospital Act is amended

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets.

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets. Posting number: 14-129 Title: Campus: Coordinator, Administrative Services St. Lawrence Campus Champlain Regional College requires the services of a COORDINATOR, ADMINISTRATIVE SERVICES for a regular full-time

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving QUALIFICATION SYSTEM - 2 ND SUMMER YOUTH OLYMPIC GAMES - NANJING 2014 FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving A. Events (5) MEN S EVENTS (2) WOMEN S EVENTS (2) MIXED EVENTS (2) 3m individual springboard

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE (Note: This sample agreement will normally be initiated by the European/other partner institution on their proforma)

Plus en détail

Registration Application Form Formulaire de Demande d Enregistrement

Registration Application Form Formulaire de Demande d Enregistrement Application N o :. Form RE- 01 Numéro de demande REGISTRATION EXERCISE / EXERCICE D ENREGISTREMENT Registration Application Form Formulaire de Demande d Enregistrement Section 1: Identification *First

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

MEDICAL PROFESSION REGULATIONS R-021-2010 In force April 6, 2010. RÈGLEMENT SUR LES MÉDECINS R-021-2010 En vigueur le 6 avril 2010

MEDICAL PROFESSION REGULATIONS R-021-2010 In force April 6, 2010. RÈGLEMENT SUR LES MÉDECINS R-021-2010 En vigueur le 6 avril 2010 MEDICAL PROFESSION ACT LOI SUR LES MÉDECINS MEDICAL PROFESSION REGULATIONS R-021-2010 In force April 6, 2010 RÈGLEMENT SUR LES MÉDECINS R-021-2010 En vigueur le 6 avril 2010 AMENDED BY R-009-2012 MODIFIÉ

Plus en détail

Objet : Feux de forêt sur le territoire de la Paix des Braves

Objet : Feux de forêt sur le territoire de la Paix des Braves Sainte-Foy, le 16 juin 2005 Monsieur Pierre Corbeil Ministre 600-0117 Cabinet du Ministre des Ressources naturelles, de la faune 5700, 4 e avenue ouest Bureau A-308 Charlesbourg (Québec) G1H 6R1 Objet

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

SQUASH AND THE 2020 OLYMPIC AND PARALYMPIC GAMES I WOULD HAPPILY TRADE ALL MY SIX WORLD TITLES FOR OLYMPIC GOLD NICOL DAVID

SQUASH AND THE 2020 OLYMPIC AND PARALYMPIC GAMES I WOULD HAPPILY TRADE ALL MY SIX WORLD TITLES FOR OLYMPIC GOLD NICOL DAVID SQUASH AND THE 2020 OLYMPIC AND PARALYMPIC GAMES I WOULD HAPPILY TRADE ALL MY SIX WORLD TITLES FOR OLYMPIC GOLD NICOL DAVID J ÉCHANGERAIS SANS HÉSITER MES SIX TITRES MONDIAUX CONTRE UNE SEULE MÉDAILLE

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit)

Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Regulatory Capital (Cooperative Credit Associations) Regulations Règlement sur le capital réglementaire (associations coopératives de crédit) SOR/92-528 DORS/92-528 Current

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Official Letter of Invitation

Official Letter of Invitation Official Letter of Invitation Dear President We are honor to be host for 2015 U.W.W Greco-Roman wrestling World Cup. Hereby Iran wrestling federation invite you senior Greco-Roman team to participate in

Plus en détail

Thyroid Scan. To Prepare

Thyroid Scan. To Prepare Thyroid Scan A thyroid scan checks your thyroid gland for problems. The thyroid gland is located in your neck. It speeds up or slows down most body functions. You will be asked to swallow a pill that contains

Plus en détail

CHAPTER 17 CHAPITRE 17. (Assented to December 6, 2012) (sanctionnée le 6 décembre 2012) 1(1) Le présent article modifie la Loi sur le

CHAPTER 17 CHAPITRE 17. (Assented to December 6, 2012) (sanctionnée le 6 décembre 2012) 1(1) Le présent article modifie la Loi sur le STATUTE LAW AMENDMENT (NURSE PRACTIONERS) ACT LOI MODIFICATIVE SUR LES INFIRMIÈRES PRATICIENNES (Assented to December 6, 2012) (sanctionnée le 6 décembre 2012) The Commissioner of Yukon, by and with the

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number

PROCES-VERBAL DE CONTRÔLE ANTIDOPAGE N d ordre de mission Mission order number Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire destiné à l Agence française de lutte contre le dopage 229, bd Saint Germain 75007 PARIS Tél. 01.40.62.76.76 Athlete Id provided Sexe 1. 0 1. 0 Exemplaire

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention mission The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Équipes Santé familiale Promouvoir les les soins de de santé primaire. recrutement externe

Équipes Santé familiale Promouvoir les les soins de de santé primaire. recrutement externe Équipes Équipes Santé Santé familiale familiale Promouvoir Promouvoir les soins les de soins santé de primaire santé primaire Équipes Santé familiale Promouvoir les les soins de de santé primaire Guide

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE AGREEMENT FOR THE JOINT SUPERVISION OF DOCTORATES. L Université... The University of. Adresse complète / pays...

CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE AGREEMENT FOR THE JOINT SUPERVISION OF DOCTORATES. L Université... The University of. Adresse complète / pays... CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE AGREEMENT FOR THE JOINT SUPERVISION OF DOCTORATES Entre/ Between, L École des Hautes Études en Sciences Sociales 190-198 avenue de France 75013 Paris représentée par son

Plus en détail

PHARMACY REGULATIONS R-018-2007 In force April 2, 2007. RÈGLEMENT SUR LA PHARMACIE R-018-2007 En vigueur le 2 avril 2007 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY

PHARMACY REGULATIONS R-018-2007 In force April 2, 2007. RÈGLEMENT SUR LA PHARMACIE R-018-2007 En vigueur le 2 avril 2007 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY PHARMACY ACT LOI SUR LA PHARMACIE PHARMACY REGULATIONS R-018-2007 In force April 2, 2007 RÈGLEMENT SUR LA PHARMACIE R-018-2007 En vigueur le 2 avril 2007 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY MODIFIÉ PAR This consolidation

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Health Promotion in Community Pharmacy. Country Report - Luxembourg. Mr. Robert Lambé Union Nationale des Pharmaciens Luxembourgeois a.s.b.l.

Health Promotion in Community Pharmacy. Country Report - Luxembourg. Mr. Robert Lambé Union Nationale des Pharmaciens Luxembourgeois a.s.b.l. Health Promotion in Community Pharmacy Country Report - Luxembourg Mr. Robert Lambé Union Nationale des Pharmaciens Luxembourgeois a.s.b.l. March 2001 Union des Pharmaciens Luxembourgeois 12, Ceinture

Plus en détail

Statement of the European Council of Medical Orders on telemedicine

Statement of the European Council of Medical Orders on telemedicine Statement of the European Council of Medical Orders on telemedicine The CEOM statement on telemedicine was formally adopted by its participating organisations during the CEOM plenary meeting held in Bari

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN Présentation publique du jeudi 10 septembre, 2009 Public presentation of Thursday, September

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

FIÈVRE NORD-AMÉRICAINE DU SKI ACROBATIQUE POSTES CANADA CANADA POST NORAM FREESTYLE FRENZY INVITATION 2011

FIÈVRE NORD-AMÉRICAINE DU SKI ACROBATIQUE POSTES CANADA CANADA POST NORAM FREESTYLE FRENZY INVITATION 2011 FIÈVRE NORD-AMÉRICAINE DU SKI ACROBATIQUE POSTES CANADA CANADA POST NORAM FREESTYLE FRENZY INVITATION 2011 À tous, C est avec grand plaisir que le Comité organisateur de la Fièvre Nord Américaine de ski

Plus en détail

SLIPS, TRIPS AND FALLS ADVISORY

SLIPS, TRIPS AND FALLS ADVISORY SLIPS, TRIPS AND FALLS ADVISORY MESSAGE FROM ONTARIO s CHIEF PREVENTION OFFICER Falling from heights is a major hazard for workers and is one of the leading causes of critical injuries and fatalities in

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT Pursuant to subsection 42(1) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council is pleased to and doth hereby order as follows: 1. The annexed Public Property Regulations are made

Plus en détail

Loi sur la Semaine nationale du don de sang. National Blood Donor Week Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch.

Loi sur la Semaine nationale du don de sang. National Blood Donor Week Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch. CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION National Blood Donor Week Act Loi sur la Semaine nationale du don de sang S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch. 4 Current to June 9, 2015 À jour au 9 juin 2015 Published by the

Plus en détail

CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE

CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE PRESENTATION CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE Capacité: 10-16 Tarif: A partir de: 26.000 EUR Chambres: 6 SERVICES INCLUS 7 nuits dans une villa/chalet de luxe Lits fait à l'arrivée et linge de maison.

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form must be completed electronically in the

Plus en détail

IT S BIG UN ÉVÉNEMENT GRANDIOSE

IT S BIG UN ÉVÉNEMENT GRANDIOSE 14 days 40 skill categories 44 countries 800 competitors 3,000 volunteers 36,000 hotel room nights 200,000 student and public spectators 1,000,000 square feet of Competition space IT S BIG UN ÉVÉNEMENT

Plus en détail

The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit. For French please see pages 4-6. Purpose

The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit. For French please see pages 4-6. Purpose The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit For French please see pages 4-6 Purpose The Landscape of Grand Pré Society / Société du Paysage de Grand-Pré is seeking proposals

Plus en détail

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla

Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT. Ilona Genevois & Khadim Sylla Educational planning school census by mobile phone technology PPP-EMIS AFRICA PROJECT Ilona Genevois & Khadim Sylla Summary of presentation I. Background of the project II. Implementation process of data

Plus en détail