CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES"

Transcription

1 CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques. Contribution attendue : Utiliser un produit chimique domestique en respectant les consignes de sécurité. Références : Niveau d enseignement concerné : Troisième Module du programme traité : A La chimie, science de transformation de la matière Connaissances et capacités spécifiques à la discipline : Extraire d un document les informations relatives aux dangers d un produit chimique Organisation de la séance : Les élèves sont en classe entière et disposent d une heure pour effectuer l activité. On attend d eux une restitution écrite. Les élèves travailleront en groupes. On attend des réponses rédigées dans un français correct. Documents supports et aides pédagogiques utilisés : Un questionnaire. Une annexe donnant les consignes de sécurité à respecter lorsque l on manipule de l acide chlorhydrique. Travail attendu des élèves : Un document rédigé comportant les réponses aux questions posées. Nature de l évaluation proposée pour attester de l acquisition des connaissances et des capacités : dans le programme de Sciences Physiques traité dans la compétence du socle travaillée Un exercice de même type mais prenant appui sur un autre produit chimique ACTIVITE PROPOSEE : Le document ci dessous est fourni à l élève : le travail se présente sous la forme d un questionnaire. Les questions proposées attendent des réponses qui seront apportées : en prélevant des informations dans le texte ; en interprétant des informations extraites : l'élève utilise les informations présentes dans le texte pour construire une réponse ; en argumentant autour d une affirmation ou d une information relevée dans le texte. On attend des élèves qu ils répondent aux questions posées en rédigeant leurs réponses.

2 Contexte : Votre oncle vient d acheter une maison de campagne. Vous vous proposez de passer un week end chez lui pour l aider à bricoler. L eau de la région dans laquelle il habite est très calcaire. Les tuyauteries sont très entartrées. La veille de son départ, votre oncle vous téléphone pour vous demander de regarder sur Internet les précautions à respecter lorsque l on utilise de l acide chlorhydrique. Il a acheté une bouteille d un litre en grande surface. Sur l étiquette on peut lire qu il s agit d une solution à 33 %. En cherchant sur Internet, vous trouvez sur le site de Commission de la Sécurité de Consommateur un document (voir annexe 1 ci après) que vous imprimez.

3 Questions : Votre oncle vous propose de diluer, dans un seau de 10 litres, un litre d acide chlorhydrique concentré, avant de le verser dans l évier que vous voulez détartrer. Vous souhaitez obtenir un produit le plus concentré possible en respectant les conseils donnés sur la fiche de sécurité. Comment opérez vous? Quelle quantité de produit obtenez vous? En versant l acide chlorhydrique dilué dans l évier, vous recevez quelques gouttes sur la main. Que faites vous? Votre oncle débouche la seconde bouteille d acide chlorhydrique pour détartrer la douche. A la fin de l opération, il reste environ un quart de litre dans la bouteille. Votre oncle trouve que la bouteille en plastique ne semble pas très solide car elle se déforme si l on appuie dessus. Il se demande ce qu il va faire. Conserver l acide dans la bouteille d origine, même si elle ne semble pas solide. Verser l acide dans une bouteille de jus d orange en verre qui ferme avec une capsule hermétique. Verser le produit dans une ancienne boîte de peinture métallique qui ferme correctement. Diluer le produit et le laisser dans la bouteille d origine. Jeter le reste du produit afin d éviter un accident. Quelles sont les propositions qui présentent un danger ou une contre indication? Justifier. Pour les autres propositions, quels sont les avantages et les inconvénients? Contre votre avis, votre oncle conserve l acide chlorhydrique dans une bouteille de jus d orange en verre. Dans l après midi, un visiteur boit une petite gorgée de ce qu il croit être du jus d orange et se brûle. Evaluation : Que faites vous? Une évaluation peut être proposée à propos d un produit courant, l eau de javel. On pourra distribuer une fiche complète ou bien simplifiée, voir annexe 2 ci après. Questionnaire : Pourquoi est il déconseillé d acheter de l eau de Javel en grande quantité? Pourquoi conseille t on de conserver l eau de Javel, même diluée, dans des placards en hauteur? Pourquoi faut il manipuler l eau de Javel avec des gants? Pourquoi ne faut il pas conserver de l eau de Javel, même diluée, dans des récipients alimentaires? De l eau de Javel a été utilisée pour laver des sanitaires. Le seau contenant l eau de Javel diluée a été laissé dans la salle de bain. Un appel téléphonique interrompt la personne qui faut le ménage. Pendant ce temps, un enfant de deux ans a mis ses jouets de bain dans le seau, joue avec l eau et en avale. Que faut il faire?

4 PRODUITS CHIMIQUES Acide chlorhydrique à la maison FICHE DE PRÉVENTION L'acide chlorhydrique est un produit liquide incolore ou légèrement coloré jaune vert. Commercialisé sous forme d'une solution à 33 % il doit être utilisé dans la proportion d'une dose de solution d'acide dans au moins quatre doses d'eau. Il sert à la maison à des activités d'entretien et de bricolage, mais doit être utilisé dans des conditions de sécurité bien précises. C'est un produit corrosif utilisé pour détartrer ou désinfecter les sanitaires ou les WC. Il sert aussi à la rénovation des marbres, des carrelages et des objets en cuivre oxydés. Il est également utile aux bricoleurs pour décaper des surfaces métalliques avant soudures. Très corrosif, il peut attaquer certains métaux comme l'aluminium, l'étain, les bronzes, le laiton et certains alliages, ainsi que certaines qualités de joints. L'acide chlorhydrique est un produit toxique qu'il convient de manier avec de très grandes précautions. C'est un produit irritant qui peut provoquer de graves brûlures. Il est non combustible, mais la formation d'hydrogène en cas de contact avec certains métaux peut rendre l'atmosphère explosive. CONSEILS D UTILISATION Acheter seulement la quantité nécessaire à une utilisation précise, pour éviter les risques liés au transport et au stockage. Lire attentivement les conseils sur l étiquette, notamment ceux concernant les modes d ouverture et de fermeture de la bouteille. Le plus souvent, ce sont des fermetures de sécurité spécialement adaptées aux produits dangereux. Elles nécessitent un peu de patience et interdisent tout usage d outil coupant. Eviter de respirer de l acide chlorhydrique en ouvrant la bouteille. L odeur est agressive. En cas d inhalation, ce produit peut provoquer une atteinte des voies respiratoires. Porter des gants pour effectuer les travaux. Ce produit peut provoquer des brûlures (chimiques). Porter des lunettes de protection. Si vous portez habituellement des lentilles de contacts, vous devez les enlever et remettre des lunettes. Verser lentement l acide dans l eau et non pas le contraire car la dilution provoque un échauffement violent. Attention : Ne pas détacher l étiquette du conditionnement. Ces informations seront utiles en cas de réutilisation du produit ou en cas d accident. Ne pas transvaser le produit dans une bouteille destinée à un autre usage. Ne pas mélanger l acide chlorhydrique avec d autres produits, comme l eau de Javel ou tout autre acide. Cela risque d entraîner une réaction chimique avec dégagement de chlore, très dangereux en cas d inhalation.

5 Ne pas jeter les résidus de produit pur dans les canalisations. Ce produit est dangereux pour l environnement et peut dégrader par corrosion les installations. Renseignez vous auprès des services techniques de votre commune pour savoir comment vous en débarrasser. EN CAS D ACCIDENT En cas de projection dans les yeux : Rincer abondamment en maintenant la paupière ouverte et en répétant l opération plusieurs fois pendant 10 à 15 minutes pour éliminer le maximum de produit. Consulter immédiatement un ophtalmologiste ou se rendre au service d urgence de l hôpital le plus proche. En cas de contact avec la peau : Rincer abondamment à l eau courante si possible tiède. Consulter un médecin. En cas d inhalation : Faire respirer de l air frais. Aérer les locaux. Consulter un médecin ou appeler le Samu (15). En cas de réaction chimique ayant provoqué un dégagement de gaz toxique (voir plus haut et aussi les fiches «eau de Javel» et «mélange de produits ménagers») : Appeler les pompiers (18) En cas d ingestion : Si le sujet est conscient, il doit se rincer la bouche abondamment. Ne pas essayer de le faire vomir ; il y a des risques de perforation de l œsophage et de l estomac. Dans tous les cas, conduire très rapidement la personne aux urgences de l hôpital le plus proche ou appeler le Samu (15).

6 PRODUITS CHIMIQUES Eau de Javel FICHE DE PRÉVENTION L'eau de Javel est un des agents antiseptiques les plus couramment utilisés tant dans le milieu médical que chez les particuliers. Elle est commercialisée sous deux titres différents : l'eau de Javel diluée classique à 12 chlorométrique (38 g/l de chlore actif) et l'extrait d'eau de Javel (le «berlingot») à 48 chlorométrique (152 g/l de chlore actif). LES RISQUES Ils sont essentiellement de trois ordres : projection dans l œil, projection sur la peau, ingestion. Avec l eau de Javel diluée, les risques sont relativement limités. Avec les berlingots d eau de Javel concentrée, le danger est beaucoup plus grave, puisqu il s agit d un produit corrosif. Par ailleurs, il y a lieu de rappeler ici : qu il ne faut pas transvaser de l eau de Javel dans un récipient à usage alimentaire qu il ne faut pas mélanger de l eau de Javel avec un produit acide tel qu un détartrant : il y a alors formation de dichlore (communément appelé chlore), gaz irritant provoquant toux, gêne respiratoire, crises d asthme. QUE FAIRE EN CAS D ACCIDENT? Ingestion d eau de Javel : s il s agit d eau de Javel diluée : il est toujours nécessaire de prendre l avis du médecin, mais en général, l accident est bénin et les suites inexistantes, s il s agit d eau de Javel en berlingot : en général, la quantité absorbée est minime (recul immédiat devant le goût de l eau de Javel). Si la quantité est plus importante, il y a risque de brûlure de l appareil digestif : consultez immédiatement le centre antipoison le plus proche de votre domicile. Surtout ne pas faire vomir, ni avaler quoi que ce soit. Projection d eau de Javel sur la peau : il suffit de rincer abondamment à l eau courante. Projection d eau de Javel dans l œil : il faut intervenir très rapidement, sinon la cornée peut subir des dommages. En cas d eau de Javel en berlingot, il faut appeler les services d urgence (15, SAMU) ou un médecin qui, en général, prescriront un rinçage de l œil immédiat, abondant et prolongé (10 minutes) sous la douche ; une ou deux minutes ne sont pas suffisantes. Ultérieurement, il est recommandé de consulter un ophtalmologue. REMARQUE Il existe aussi des pastilles se présentant comme des substituts de l eau de Javel. Leur composition est différente. Attention à celles présentées dans des emballages qui peuvent les faire confondre avec des friandises et qui peuvent attirer les enfants. Cette présentation n est pas conforme à la réglementation. Si vous utilisez ce type de pastilles, conservez les toujours hors de portée des enfants. Les précautions d emploi de l eau de Javel leur sont applicables.

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

Poisons et produits toxiques

Poisons et produits toxiques Poisons et produits toxiques Ouvrez l œil bpa Bureau de prévention des accidents Pour ne pas vous empoisonner la vie, informez-vous sur les produits toxiques et maniez-les avec une bonne dose de prudence!

Plus en détail

Lisez l étiquette! Ce que vous devez savoir pour veiller à utiliser en toute sécurité détergents et produits d entretien dans la maison

Lisez l étiquette! Ce que vous devez savoir pour veiller à utiliser en toute sécurité détergents et produits d entretien dans la maison Lisez l étiquette! Ce que vous devez savoir pour veiller à utiliser en toute sécurité détergents et produits d entretien dans la maison De nouvelles étiquettes d avertissement feront bientôt leur apparition

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Page 1 of 8 FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE LA SOCIETE. 1.1 Identification de la préparation: FINISH/ CALGONIT PROFESSIONNEL NETTOYANT MACHINE 5 LITRES 1.2 Fabricant

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI

FICHE DE DONNEES DE SECURITE KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI FICHE DE DONNEES DE SECURITE KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI Désignation commerciale : KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI Date de création : 29/02/2000 Date de révision : 01/04/2005 FICHE DE DONNEES DE SECURITE

Plus en détail

Encouragés par la publicité, nous avons pris l habitude d utiliser de l eau de javel régulièrement.

Encouragés par la publicité, nous avons pris l habitude d utiliser de l eau de javel régulièrement. Encouragés par la publicité, nous avons pris l habitude d utiliser de l eau de javel régulièrement. L eau de javel s utilise soit pure, pour désinfecter uniquement, soit mélangée à du détergent, dans un

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE (selon Le règlement (CE) 1907/2006 REACH) EAU DE JAVEL CONCENTREE A 9,6 % DE CHLORE ACTIF

FICHE DE DONNEES DE SECURITE (selon Le règlement (CE) 1907/2006 REACH) EAU DE JAVEL CONCENTREE A 9,6 % DE CHLORE ACTIF FICHE DE DONNEES DE SECURITE (selon Le règlement (CE) 1907/2006 REACH) EAU DE JAVEL CONCENTREE A 9,6 % DE CHLORE ACTIF 1- IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE LA SOCIETE Identification de la préparation:

Plus en détail

Substances dangereuses

Substances dangereuses Substances dangereuses Les substances dangereuses (également appelées produits aux propriétés dangereuses ) font partie de notre quotidien. On les retrouve dans la vie de tous les jours (par exemple dans

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : ANTI-MOISISSURES ECOGENE 1 L (réf. 000562) Utilisation du produit Société : Téléphone en cas d'urgence : : Anti-moisissures

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE 1. Identification du produit et de la société Nom du produit Utilisation du produit / Préparation Fabricant La colle à joint FERMACELL Greenline est utilisée pour le traitement des joints entre plaques

Plus en détail

Toxicité de quelques réactifs utilisés en chimie Edith ANTONOT lycée Louis Vincent (METZ) - edith.antonot@ac-nancy-metz.fr

Toxicité de quelques réactifs utilisés en chimie Edith ANTONOT lycée Louis Vincent (METZ) - edith.antonot@ac-nancy-metz.fr Toxicité de quelques réactifs utilisés en chimie Edith ANTONOT lycée Louis Vincent (METZ) - edith.antonot@ac-nancy-metz.fr Sommaire Toxicité de quelques réactifs utilisés en chimie... 1 Résumé et remerciements...

Plus en détail

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants.

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Solvants au Travail Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Qu est-ce qu un solvant? De nombreux produits chimiques utilisés pour dissoudre ou diluer d autres produits ou matériaux sont appelés

Plus en détail

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe TUTORIAL N 2 La Photodécoupe Materiel nécessaire : - Eau oxygénée 130 vol. - Acide Chlorhydrique - Alcool à brûler - Acétone - 2 Bacs en plastique - 1 verre doseur en plastique ou verre - 1 fer à repasser

Plus en détail

Exercices du chapitre VII : Solutions acides et basiques

Exercices du chapitre VII : Solutions acides et basiques Exercices du chapitre VII : Solutions acides et basiques Activité en groupes : Les produits ménagers, Utiles mais pas anodins. Objectifs : - Observer et comprendre une étiquette d un produit chimique commercial

Plus en détail

EFFET IMMEDIAT / EFFET DIFFERE

EFFET IMMEDIAT / EFFET DIFFERE Produits dangereux Les artisans du BTP utilisent au quotidien des produits chimiques. L'exposition à des produits chimiques et aux poussières peut avoir des conséquences graves pour votre santé et celle

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants.

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants. Date d impression : 9/07/2007 Valable à partir du : 05/06/2007 Page: 1/5 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. Données relatives au produit : Mortier Colle pour collage en

Plus en détail

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino.

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino. FICHE DE DONNEES DE SECURITE Selon 91/155/CEE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : EAU DE CUIVRE BLEUE Version 3 du 12/01/2010 Utilisation : détergent

Plus en détail

des directives DSD/DPD *

des directives DSD/DPD * Répertoire des éléments d étiquetage des directives DSD/DPD * Ce document détaille les symboles, indications et phrases des dangers physiques, pour la santé et pour l environnement définis par les directives

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : SHAMPOOING APR CHAT 200 ML VETOPAT (réf. 112433) Utilisation du produit : Shampooing insectifuge pour chat Société

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse SECTION 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIETE/ L ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Nom du produit : Enclean anti-mousse Substance active : Acide Nonanoïque Formule chimique

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Page : 1/8 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Identification de la préparation Utilisation de la préparation Identification de la Société / Entreprise Adresse : Eosine

Plus en détail

FICHES DE DONNES DE SECURITE Selon le règlement CE 1907/2006 modifié par le règlement UE n 453/2010

FICHES DE DONNES DE SECURITE Selon le règlement CE 1907/2006 modifié par le règlement UE n 453/2010 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/MELANGE ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE 1.1 Identification de la substance/ mélange Nom de la substance/mélange : OXYDOR 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE FICHE DE DONNEES DE SECURITE SS N WM-004-E08, éd.5, 23/09/13 Conforme aux directives Européennes 93/112/EC et ISO 11014-1 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Fils plein

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit Trousse de nettoyage de Formule chimique Famille chimique Utilisations Section II. Composition et information sur les composants

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé :

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé : Contrôle en Cours de Formation Établissement : Situation sciences Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Année scolaire :.. / Nom : Prénom : Diplôme préparé : HYGIÈNE ET SANTÉ À lire attentivement

Plus en détail

FICHE DE DONNÈES DE SÉCURITÉ. Code produit : CIRE 213 Version : 1 date : 20/05/2007

FICHE DE DONNÈES DE SÉCURITÉ. Code produit : CIRE 213 Version : 1 date : 20/05/2007 Produit CIRE 213 page : 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du Produit : CIRE 213 Nom : Bibliothèque nationale de France Adresse : Château de Sablé 72300 Sablé sur Sarthe Téléphone :

Plus en détail

BRICOLAGE. Les précautions à prendre

BRICOLAGE. Les précautions à prendre BRICOLAGE Les précautions à prendre Chaque année, près de 300 000 personnes arrivent aux Urgences à la suite d un accident de bricolage et/ou de jardinage. Respecter quelques règles simples de prévention

Plus en détail

Inhibiteurs de corrosion en conformités avec la liste des additifs autorisés dans les circuits en simple échange avec de l'ecs.

Inhibiteurs de corrosion en conformités avec la liste des additifs autorisés dans les circuits en simple échange avec de l'ecs. CARACTERISTIQUES : Aspect: Liquide rouge (Mono Propylène Glycol : 95 % minimum) Inhibiteurs de corrosion en conformités avec la liste des additifs autorisés dans les circuits en simple échange avec de

Plus en détail

FENÊTRE OUVERTE DANGER

FENÊTRE OUVERTE DANGER FENÊTRE OUVERTE DANGER Réf. 413-08535-A RC Nanterre B 330 742 784 Illustration: Marianne Maury Kaufmann NE LAISSEZ JAMAIS UN ENFANT SEUL PRÈS D UNE FENÊTRE OUVERTE OU SUR UN BALCON. Chaque année, des enfants

Plus en détail

(D après sujet de CAP Secteur 1 Groupement interacadémique II Session 2005)

(D après sujet de CAP Secteur 1 Groupement interacadémique II Session 2005) EXERCICES SUR LES RISQUES CHIMIQUES Exercice 1 1) Une solution acide est particulièrement dangereuse lors de sa manipulation. Parmi les pictogrammes,,, et suivants, lequel indique que les solutions sont

Plus en détail

La prévention des Accidents Domestiques de la Vie Courante liés au printemps.

La prévention des Accidents Domestiques de la Vie Courante liés au printemps. La prévention des Accidents Domestiques de la Vie Courante liés au printemps. Les beaux jours sont de retour et, avec eux, les moments de bricolage et de jardinage en extérieur. L'occasion de prendre en

Plus en détail

Liqueur de Fehling Fiche de données de sécurité MERCK Eurolab selon la Directive Européenne 91/155/CEE

Liqueur de Fehling Fiche de données de sécurité MERCK Eurolab selon la Directive Européenne 91/155/CEE Page 1 sur 5 Liqueur de Fehling Fiche de données de sécurité MERCK Eurolab selon la Directive Européenne 91/155/CEE 1. Identification du produit et de la société * Identification du produit Code produit:

Plus en détail

LES PRODUITS CHIMIQUES

LES PRODUITS CHIMIQUES LES PRODUITS CHIMIQUES Dernière révision du document : août 2015 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Règlement (CE) n 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil du 16/12/2008 relatif à la classification, à l'étiquetage

Plus en détail

La distance d arrêt.

La distance d arrêt. La distance d arrêt. Niveau Références B.O. Partie 3 ème C - De la gravitation à l énergie mécanique. C2 - Énergie cinétique et sécurité routière. Sous-partie Pourquoi la vitesse est-elle dangereuse? Pré

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques Partie 2 SOMMAIRE v Les objectifs du Document Unique v Quelques Recommandations v L évaluation Professionnels Une démarche Méthodologique 25-06- 2015 Isabelle Weissberger Président de BW Consultants Précédemment

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

TEXTILE WASH. Fiche de données de sécurité (FDS) 1. Identification de la substance et de l'entreprise. 2. Composition / information sur les composants

TEXTILE WASH. Fiche de données de sécurité (FDS) 1. Identification de la substance et de l'entreprise. 2. Composition / information sur les composants 1. Identification de la substance et de l'entreprise IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE Nom commercial Dénomination chimique Nom/Raison sociale Coordonnées locales NUMERO D APPEL D URGENCE Nettoyant pour textiles

Plus en détail

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial

Quatrième partie. Le jeune diabétique hors de son milieu familial Quatrième partie Le jeune diabétique hors de son milieu familial Chapitre 51 1 À la garderie Caroline Boucher L entrée d un enfant diabétique à la garderie peut s avérer traumatisante pour certains parents.

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : BISULFITE D AMMONIUM

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : BISULFITE D AMMONIUM Nom du produit : Bisulfite d ammonium 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Noms commerciaux et synonymes : Bisulfite d ammonium (à différentes concentrations) Informations sur le fournisseur :

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Fiche de données de sécurité Version du: 10.07.2007 Remplace l édition du 16.10.2003 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

Instructions pour la rédaction des conseils de premiers secours pour les pesticides à usage agricole en Belgique. Version 6, juin 2013.

Instructions pour la rédaction des conseils de premiers secours pour les pesticides à usage agricole en Belgique. Version 6, juin 2013. Instructions pour la rédaction des conseils de premiers secours pour les pesticides à usage agricole en Belgique Version 6, juin 2013 Introduction Ces instructions ont été formulées par le Centre Antipoisons

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

Classification, Labelling & Packaging

Classification, Labelling & Packaging Le règlement r CLP Classification, Labelling & Packaging Règlement (CE) n 1272/2008 relatif à la classification, à l étiquetage et à l emballage des substances et des mélanges Déclinaison du SGH au niveau

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

1. Les produits chimiques et leurs stockages

1. Les produits chimiques et leurs stockages 1. Les produits chimiques et leurs stockages BUT : Répondre à des questions telles que : Où trouve-t-on les produits chimiques? Quelles informations trouve-t-on sur les étiquettes? Comment les stocker?

Plus en détail

Fiche signalétique SECTION 1 IDENTIFICATION

Fiche signalétique SECTION 1 IDENTIFICATION Fiche signalétique Duracool 12a Cylindre de 12 lb. Duracool 12a Cylindre de 20 lb. Fabricant: Deepfreeze Refrigerants Inc. 2695 Slough Street Mississauga Ontario L4T 1G2 Canada. SECTION 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Activité expérimentale TP Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée par la «méthode de l échelle

Plus en détail

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS)

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) classe : troisième durée : 1h30 Travail préparatoire sur les tests des ions : (réalisé en classe et noté au tableau, sans traces pour les élèves à ce stade.) Il est

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIÉTÉ / L'ENTREPRISE 1. 1. Identificateur de produit: 1. 1. 1. N CE: Non applicable. 1. 2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Tout dommage résultant de la non observation de la présente notice entraîne l annulation du contrat de garantie.

Tout dommage résultant de la non observation de la présente notice entraîne l annulation du contrat de garantie. Alarme Flash Code : 750174 Domaine d application : L alarme flash sert au déclenchement d une alarme acoustique et optique par l actionnement d un cran de sécurité. De plus une petite lampe y est intégrée.

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

Le PPSPS. Identification. Définitions utiles

Le PPSPS. Identification. Définitions utiles Définitions utiles Le PPSPS Un PPSPS est un Plan Particulier de Sécurité et de Protection de. Le PPSPS est établi par les entreprises qui travaillent sur un chantier et remis au coordonnateur de sécurité

Plus en détail

LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR 1,6 1,6 2,1 1,4 1,3 1,1

LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR 1,6 1,6 2,1 1,4 1,3 1,1 Les déchets FICHE N 1 LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE CRITÈRES PRÉVENTION DES RISQUES ÉCONOMIQUE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR CONTENTIEUX (PÉNAL, CIVIL) MOYENS À DÉPLOYER

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1 PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes Réalisation d un jeu sur la base du trivial pursuit. Objectifs généraux: Faire prendre

Plus en détail

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève Nicolas di Scala TP de quatrième (4 ème ) qui rentre dans la partie du programme : «A. De l air qui nous entoure à la molécule». Il s agit d un TP évalué où les élèves doivent réaliser une expérience par

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder.

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder. TP ph 4 Univers Sécurité au laboratoire! Attention! Un produit chimique ne doit pas être senti, goûté, touché! Objectifs du T.P. : Appliquer les indispensables règles de sécurité de la personne. Découvrir

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

Question Qu est-ce qu est qu une preuve de protection? Devrais-je voir un document quelconque?

Question Qu est-ce qu est qu une preuve de protection? Devrais-je voir un document quelconque? Qu est-ce qu est qu une preuve de protection? Devrais-je voir un document quelconque? Votre entrepreneur devrait avoir, ou peut facilement obtenir, un document de Travail sécuritaire NB qui indique qu

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique adoptée par le conseil d administration du CPE les Globules le 4 juin 2013 Révisé et adopté par le CA le 22 mai 2014. Le centre de la petite

Plus en détail

LES PRODUITS DANGEREUX

LES PRODUITS DANGEREUX Fiche n 8 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LES PRODUITS DANGEREUX Attention : risques en stock L'imprimeur manipule des produits susceptibles de provoquer des incendies, des intoxications, ou encore des

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

LA PRÉPARATION DES PLAQUES

LA PRÉPARATION DES PLAQUES Fiche n 3 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LA PRÉPARATION DES PLAQUES Le bon choix pour faire bonne impression Les formes imprimantes sont pour la plupart constituées d'un support recouvert d'une couche

Plus en détail

Granulés anti-limaces : pas sans risques!

Granulés anti-limaces : pas sans risques! Granulés anti-limaces : pas sans risques! Conseils pratiques pour une utilisation et un stockage corrects et sans danger pour vos animaux domestiques Comment utiliser et stocker sans danger les granulés

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière Sujets preuves d un changement chimique types de réactions

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité conforme à la direktive (EU) Nr. 453/2010

Fiche de données de Sécurité conforme à la direktive (EU) Nr. 453/2010 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1 Identificateur de produit PAVAROOf-K 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Fiche de données de sécurité Version du: 21.04.2007 Remplace l édition du 19.03.2004 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

Déboucher un WC. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment déboucher un WC? Débutant

Déboucher un WC. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment déboucher un WC? Débutant Déboucher un WC Débutant Comment déboucher un WC? Épreuve incontournable des petits problèmes domestiques, déboucher un WC est une intervention à la portée de tous. Déboucheur liquide, ventouse, furet

Plus en détail

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Infos Prévention SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Activités concernées Les évènements indésirables dus à l utilisation de produits dangereux Les voies de pénétration dans l organisme Les dangers et risques

Plus en détail

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 Installation et utilisation pédagogique du PGI EBP «Open Line» Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 2 ) Notions importantes et principes de l applicati on :... 2 2.1) Notion de base de données

Plus en détail

Mentions légales et conditions générales d utilisation des services proposés sur le site www.lesbonsechos.com

Mentions légales et conditions générales d utilisation des services proposés sur le site www.lesbonsechos.com Mentions légales et conditions générales d utilisation des services proposés sur le site www.lesbonsechos.com 1) Mise en garde Vous ne devez pas utiliser le site www.lesbonsechos.com si vous n êtes pas

Plus en détail

PRELUDE. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise

PRELUDE. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Référence : FDS-LEVURE Page 1 sur 5 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Dénomination commerciale : Utilisation : Œnologie Fournisseur : Œnologie IMMELE SAS - 10,

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Programme de formation initiale SST

Programme de formation initiale SST Programme de formation initiale SST Pré requis : Aucun Encadrement : La formation est dispensée au minimum par un formateur SST rattaché à : Un organisme de formation habilité pour la formation initiale

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Standapol EA-1 Date de révision : 02.03.2013 page: 1/6

Fiche de données de sécurité Standapol EA-1 Date de révision : 02.03.2013 page: 1/6 Date de révision : 02.03.2013 page: 1/6 1. Identification du produit et de la société Société BASF Canada Inc. 100 Milverton Drive Mississauga, ON L5R 4H1, CANADA Information 24 heures en cas d'urgence

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET Nom du produit : IOC VEHICULE NET Informations sur la société : 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Institut Œnologique de Champagne Z.I. de Mardeuil BP 25 51201 EPERNAY Cedex Tel : + 33 (0)

Plus en détail

Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31

Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Electrolyte de CO 2 1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Utilisation de la substance

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HUILE ESSENTIELLE DE CANNELLE 100% pure et naturelle

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HUILE ESSENTIELLE DE CANNELLE 100% pure et naturelle 1. IDENTIFICATION /PREPARATION FICHE DE DONNEES DE SECURITE HUILE ESSENTIELLE DE CANNELLE 100% pure et naturelle Nom commercial : Huile essentielle de Cannelle (Cinnamomum cassia) Identification de la

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT CYCLES 2 et 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Minimum à savoir (enseignant) Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT Définition : On observe une

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et

Plus en détail

SUP OPERATS BLOC AMM n 98 00 112

SUP OPERATS BLOC AMM n 98 00 112 Descriptif PRODUIT SUP OPERATS BLOC AMM n 98 00 112 Bloc Process Liphatech Matière Active : BROMADIOLONE (0.005%) Support : Bloc extrudé process Liphatech emballé Usages : Souris et rats (rat noir et surmulot)

Plus en détail

3 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA CHIMIE CRÉATRICE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

3 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA CHIMIE CRÉATRICE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 3 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA CHIMIE CRÉATRICE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 18 1 Pour préparer des espèces chimiques, il est possible

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT DE LA SOCIETE Nature du produit : Nom du produit : Type d utilisation : Importateur : Origine : Adresse France : Isolant à base de fibres de cellulose

Plus en détail

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT 1. Introduction Cette mallette pédagogique, réalisée par la sous-commission technique «Hygiène et sécurité» rattachée à la commission

Plus en détail

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable : En présence d une personne qui présente un saignement abondant, de réaliser une compression directe de

Plus en détail

DRAXIMAGE MD Xénon Xe 133

DRAXIMAGE MD Xénon Xe 133 FICHE SIGNALÉTIQUE DRAXIMAGE MD Xénon Xe 133 Date de révision: juillet 2011 Révision No.: 3 Section 1. Identification du produit chimique et de la compagnie Nom du produit : DRAXIMAGE MD Xénon Xe 133 Fabriquant

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse?

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse? S informer sur Comment acheter des actions en bourse? Autorité des marchés financiers Comment acheter des actions en bourse? Sommaire Sous quelle forme dois-je détenir mes actions? 03 Quels sont les frais?

Plus en détail