Exemples d'intrusion sur les réseaux VoIP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemples d'intrusion sur les réseaux VoIP"

Transcription

1 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI CELAR 2006 Mercredi 29 novembre 2006 Exemples d'intrusion sur les réseaux VoIP Olivier Dembour Guillaume Lehembre

2 Agenda Attaques des téléphones Attaques des passerelles Voix Attaques de l'architecture Téléphonie opérateur UMA GSM & VoIP IMS SIP 2 / 21

3 Attaques des téléphones 1/2 Équipements généralement peu sécurisés Prise d'empreinte assez facile Réponse ICMP dépendant de la taille des paquets Services ouverts Prise d'empreinte nmap Nombreux services ouverts SSH, HTTP, SNMP, telnet... Serveurs Web généralement activés par défaut Récupération des paramètres Possibilité de lancer tcpdump sur les téléphones SNOM 3 / 21

4 Attaques des téléphones 2/2 Assez sensibles aux attaques d'inondation Dépendant même du modèle pour une même marque Dégradation de la qualité de la voix Perte de liaison Blocage complet du téléphone Téléphones SIP Wifi assez folkloriques SNMP (lecture / écriture) Login admin codé en dur sur Hitachi (maintenant corrigé) DNS ou NTP codés en dur Ports non documentés Quid des procédures de mise à jour? 4 / 21

5 Attaques des passerelles Voix 1/4 Call Manager (Cisco) Gestionnaire de tous les téléphones Critique pour l'architecture Version 4 : possibilité de couper le service à distance (scan de port) Coupure totale de la téléphonie Version 5 (Linux ) : plus résistant, présence de filtres HTTP, SSH Protocole propriétaire SCCP (Skinny) Protocole en TCP suivit de (S)RTP Possibilité de déconnecter les téléphones Par ré enregistrement d'un téléphone connecté 5 / 21

6 Attaques des passerelles Voix 2/4 Protocole Skinny (suite) Usurpation d'identité (Protection par authentification?) IPBX d'alcatel Compte par défaut sur le PABX (avec hosts.equiv) Mots de passe triviaux Nombreux services (HTTP, telnet, FTP, RSH) Serveur WEB (CGI cachés vulnérables) Activation par défaut du protocole SIP (TCP / UDP) 6 / 21

7 Attaques des passerelles Voix 3/4 IPBX Alcatel (suite) Possibilité de connexion anonyme (SIP) Possibilité d'usurpation d'identité en interne (SIP) Protocole propriétaire (UA) Protocole en UDP Protocole de signalisation, puis RTP Possibilité d'usurper l'identité de l'ipbx Désynchronisation de la signalisation Redémarrage du téléphone Sonnerie intempestive du téléphone 7 / 21 Signalisation de décroché inopérante, nécessité de couper l'alimentation Mise hors service à distance (paquet usurpé)

8 Attaques des passerelles Voix 4/4 A long terme : des attaques externes commencent... VOIPSA (Mai 2006) Attaque de brute force (10 tentatives / secondes) Penser de suite au problème d'authentification! 8 / 21

9 Attaques de l'architecture 1/2 Réservation des adresses DHCP attribuables plus d'adresses = plus de service Solution : limitation du nombre de requêtes DHCP par port Répondre aux interrogations DHCP (DHCP Snooping) Solution : définir le(s) port(s) pouvant envoyer des réponses DHCP Écoute des conversations (Ex : C&A, ILTY, Wireshark, etc.) Solution : activer l'inspection ARP pour éviter les attaques MitM, chiffrer les communications 9 / 21

10 Attaques de l'architecture 2/2 Déni de service sur les téléphones (Ex: ISIC,inondation diverse, etc.) Solution partielle : filtrer le trafic inter téléphones pour ne laisser passer que les flux nécessaires Ne protège pas des DoS sur les protocoles ouverts nécessairement Accès au VLAN voix Pas vraiment de solutions simple Un attaquant peut toujours connecter son ordinateur à la place d'un téléphone en usurpant si nécessaire son adresse MAC. La solution arrivera avec 802.1X. Bref, des solutions simples permettent de palier un certain nombre de problèmes de sécurité 10 / 21

11 Téléphonie opérateur : UMA 1/2 Particularité de l'uma Plus GSM sur IP que Voix sur IP Nécessite une identité valide (Carte SIM) Protocole IKEv2 : RFC 4306 récente (Décembre 2005) Corrections des «problèmes» de IKEv1 Echange Diffie Hellman, chiffrement immédiat, puis dialogue Possibilité de monter une tunnel IKEv2 avec un PC Mais nécessité un peu de développement (intégration d'eap SIM) 11 / 21

12 Téléphonie opérateur : UMA 2/2 Exposition de l'infrastructure interne de l'opérateur HLR contenant les identités de tous les clients Interrogé par un serveur Radius Équipement de voix moins connu du domaine de la sécurité Moins testés? Mais aussi vulnérable Exemple: coupure de ports du UNC avec 1 paquet 12 / 21

13 Téléphonie opérateur : GSM & VoIP 1/2 Architecture avec BTS/IP MS [Interface Radio] Chiffrement en théorie... BTS/IP BTS/IP Abis over IP + RTP/RTCP Abis over IP + RTP/RTCP Abis over IP + RTP/RTCP A BSC/IP PCU Gb MSC/VLR 13 / 21 SGSN Dans la version initiale : absence de mécanismes de sécurité fondés sur la cryptographie dans l'adaptation du protocole Abis sur IP : Flux TCP (propriétaire) pour la signalisation sans authentification mutuelle ou BTS/IP unilatérale entre BTS et BSC, ni chiffrement ou contrôle d'intégrité, Flux UDP (RTP/RTCP) pour la voix à destination d'une passerelle MGW (Media Gateway) Même constat : absence complète de sécurisation Sécurité (physique/logique) des équipements BTS/IP?

14 14 / 21 Téléphonie opérateur : GSM & VoIP 2/2 Falsification d'appels entrants Signalisation GSM BSC (.105) BTS (.106) GSM PAGING_CMD(TS=0,CCCH,) # Appel Entrant GSM CHAN_RQD(TS=0,RACH,) GSM CHAN_ACTIV(TS=0,SDCCH4/0,) # Alloc. Canal Sig GSM CHAN_ACTIV_ACK(TS=0,SDCCH4/0,) GSM IMM_ASS(TS=0,CCCH,RR:Immediate Assignment) GSM EST_IND(TS=0,SDCCH4/0,RR:Paging Response) [...] Mécanismes d'authentification + chiffrement (MS + BTS) GSM DATA_REQ(TS=0,SDCCH4/0:MM:Identity Request) # IMEI GSM DATA_REQ(TS=0,SDCCH4/0:CC:Setup) GSM DATA_IND(TS=0,SDCCH4/0:MM:Identity Response) GSM DATA_IND(TS=0,SDCCH4/0:CC:Call Confirmed) GSM CHAN_ACTIV(TS=1,Bm,) [...] GSM CHAN_ACTIV_ACK(TS=1,Bm,) GSM DATA_REQ(TS=0,SDCCH4/0:RR:Assignment Command) RTP Payload type=unknown (84), SSRC= , Seq=50107, Time= RTCP Receiver Report [...] MGW (.203) BTS (.106) Flux Audio (RTP) Message CALL SETUP qui comporte le numéro appelant,, falsifiable : R éécriture en ::;;<<05522 Risques : Atteinte à la confidentialité des conversations, fraudes diverses (détournement d'appels, redirection vers des numéros surfacturés pour les appels sortants etc.)

15 Téléphonie opérateur : IMS 1/3 IMS : IP Multimedia Subsystem (3GPP) Spécification adaptée aux opérateurs SIP, incluant des modifications Convergence vers le tout IP des réseaux et services Télécom Communication IP de bout en bout Problème de la gestion des identités : Identité privée : utilisée pour l'authentification et la facturation Identité publique : présentée aux utilisateurs et aux applications Aucune corrélation entre l'en tête «FROM» SIP et l'identité privée, le P CSCF transfère les messages avec les en têtes forgés 15 / 21

16 Téléphonie opérateur : IMS 2/3 16 / 21

17 Téléphonie opérateur : IMS 3/3 MESSAGE SIP/2.0 From: To: Security-Verify: digest;d-ver="876708e489d65e36bcba9e01143c310b" Du P CSCF à la victime Le champ P Asserted Identity indiquant l'utilisateur authentifié est inséré par le P CSCF mais non pris en compte 17 / 21 Exemple : Identité privée utilisée = hsc1 Conséquences : Usurpation d'identité dans le «chat» Usurpation d'identité dans le partage de fichiers De l'attaquant au P CSCF MESSAGE SIP/2.0 From: To: Et aussi... possibilités : de canaux cachés non facturé en utilisant les messages de signalisation (MESSAGE) de SPAM dans l'uri SIP pour un coût nul (MESSAGE & INVITE) d'attaques inter mobiles (plus généralement)!

18 Téléphonie opérateur : SIP 1/3 De nombreux opérateurs & entreprises mettent à disposition de leurs clients des passerelles SIP (5060/udp) Quid de la sécurité des piles SIP? Des outils commencent à apparaître pour réaliser la prise d'empreinte des piles SIP (active ou passive) Analyse des réponses vis à vis de méthodes / messages / média non suportés, temps de réémmission, etc. smap logiciel hybride entre nmap & sipsak Hendrik Scholz Récupération des bannières des serveurs Autre logiciels connexes : parser_test, stackcmp, sip 18 / 21

19 Téléphonie opérateur : SIP 2/3 Fuite d'informations des piles SIP : dans les Call ID Souvent prédictibles Dérivés de l'adresse MAC (Teles iswitch) + réutilisé dans les Branch dans les Branch Ex : Newport SBC inclu les numéros des entités communicantes encodées + compteur qui s'incrémente permet de d'obtenir le nombre d'appels par seconde! Les parseurs des différentes piles SIP sont souvent trop permissifs et autorisent l'envoi de trames erronées (encodés, incluant des caractères interdits, etc.) susceptible de provoquer des erreurs applicatives 19 / 21

20 Téléphonie opérateur : SIP 3/3 Cas pratique d'intrusion sur des réseaux VoIP opérateur : Session Initiation Protocol Request Line: INVITE SIP/2.0 Message Header Via: SIP/2.0/UDP :7502 Max Forwards: 70 From: " " <sip: >;tag=9c6072bf2bd8428bb2f63d1191f23f34;epid=eae6c76a48 To: Call ID: 2c3fad5bdb6e48dda1640aaa7417d3b3 20 / 21 Impact : Consultation de la messagerie de tous les abonnés, Usurpation d'identité pour les appels et les SMS / MMS mais pas d'impact sur la facturation

21 Questions & Prochains rendez vous Formation ISO27001 Lead Auditor Certification ISO27001 Lead Auditor par LSTI Tutoriel Sécurité à Solutions Linux 2007 Lyon : 27 nov 1 déc Paris : 4 8 décembre Genève : janvier Toulouse : 5 9 février Prochainement un cours HSC sur la sécurité VoIP! Questions?? Olivier Dembour Guillaume Lehembre 21 / 21

VoIP : révolution ou dévolution?

VoIP : révolution ou dévolution? HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet VoIP : révolution ou dévolution? Séminaire EPFL VoIP State of the

Plus en détail

Sécurité Voix sur IP

Sécurité Voix sur IP HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Network Security Agency since 1989 Specialized in Unix, Windows, TCP/IP and Internet Sécurité Voix sur IP Franck Davy Nicolas Jombart

Plus en détail

VoIP ( H323,SIP) et sécurits. curité. Kamel HJAIEJ SUP COM

VoIP ( H323,SIP) et sécurits. curité. Kamel HJAIEJ SUP COM VoIP ( H323,SIP) et sécurits curité Kamel HJAIEJ SUP COM Sommaire Introduction Bilan de le voip Principaux risques Technologies et risques Eléments de sécurité Exemples d attaques - solutions Conclusion

Plus en détail

VoIP, même sécurité?

VoIP, même sécurité? HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet VoIP, même sécurité? Table-ronde AFFUT/Crestel 3 Juin 2008 Olivier

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet.

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet. HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet IPv6 Impacts et menaces Nicolas Collignon

Plus en détail

Appliance FAST360 Technical Overview. Sécurité de la VoIP. Copyright 2008 ARKOON Network Security

Appliance FAST360 Technical Overview. Sécurité de la VoIP. Copyright 2008 ARKOON Network Security Appliance 360 Technical Overview Copyright 2008 ARKOON Network Security 2/13 Sommaire I. Introduction sur la VoIP...3 1. Qu est ce que la VoIP?... 3 2. Les protocoles de VoIP... 3 II. Les vulnérabilités

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

LA VoIP LES PRINCIPES

LA VoIP LES PRINCIPES LA VoIP LES PRINCIPES 1 PLAN La VoIP Définition VoIP & ToIP Concepts de la VoIP Les principaux protocoles de la VoIP Transport Signalisation La sécurité dans la VoIP 2 Définition VoIP est l abréviation

Plus en détail

PROJET TRIBOX-2012-A

PROJET TRIBOX-2012-A PROJET TRIBOX-2012-A Auteur : Groupe Tutoriel d'installation et de configuration de Trixbox Membres du projet: GUITTON Jordan MORELLE Romain SECK Mbaye Gueye Responsable de la formation: MOTAMED Cina Client:

Plus en détail

Sécurité de la Voix sur IP

Sécurité de la Voix sur IP HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JTR 2010 Sécurité de la Voix sur IP Jean-Baptiste Aviat Jean-Baptiste

Plus en détail

Menaces et sécurité préventive

Menaces et sécurité préventive HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Menaces et sécurité préventive Matinales Sécurité Informatique 18

Plus en détail

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr M1 Informatique Réseaux Filtrage Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr Sécurité - introduction Au départ, très peu de sécurité dans les accès réseaux (mots de passe, voyageant en clair) Avec

Plus en détail

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Loic.Castel@telindus.com CHANGE THINGS YOUR WAY Quelques chiffres La téléphonie par IP en général Résultat d une enquête In-Stat sur des entreprises nord-américaines

Plus en détail

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323 Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN Plan Rappel VOIP SIP H323 SCCP 2 Rappel Bref sur la VOIP Voix sur IP (1996) Le transport sur IP est moins cher que le RTC La

Plus en détail

Chapitre 2. Vulnérabilités protocolaires et attaques réseaux M&K HDHILI

Chapitre 2. Vulnérabilités protocolaires et attaques réseaux M&K HDHILI Chapitre 2 Vulnérabilités protocolaires et attaques réseaux 1 Définitions Vulnérabilité: Défaut ou faiblesse d un système dans sa conception, sa mise en œuvre ou son contrôle interne pouvant mener à une

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

(In)sécurité de la Voix sur IP [VoIP]

(In)sécurité de la Voix sur IP [VoIP] (In)sécurité de la Voix sur IP [VoIP] Nicolas FISCHBACH Senior Manager, IP Engineering/Security - COLT Telecom nico@securite.org - http://www.securite.org/nico/ version 0.01 Introduction» Voix et téléphonie

Plus en détail

La sécurité des PABX IP. Panorama des risques et introduction des mesures de protection

La sécurité des PABX IP. Panorama des risques et introduction des mesures de protection La sécurité des PABX IP Panorama des risques et introduction des mesures de protection Marc LEFEBVRE Consultant Sécurité Orange Consulting - 25 avril 2013 Consulting Services cybersécurité by Orange unité

Plus en détail

L'écoute des conversations VoIP

L'écoute des conversations VoIP L'écoute des conversations VoIP Marc-André Meloche (OSCP, C EH, Security+) et Eric Gingras 5 à 7 Technique 21 Septembre 2010 Gardien Virtuel Entreprise de services-conseils spécialisée dans la sécurité

Plus en détail

VoIP et sécurité. Retour d'expérience d'audits de sécurité. 14 mars 2007

VoIP et sécurité. Retour d'expérience d'audits de sécurité. 14 mars 2007 VoIP et sécurité Retour d'expérience d'audits de sécurité 14 mars 2007 Hervé Schauer CISSP, ProCSSI, ISO 27001 Lead Auditor par LSTI Introduction Sommaire Technologies et risques

Plus en détail

Manuel d utilisation v1.0

Manuel d utilisation v1.0 Link Gate SIP (Firmware version 1.20) Manuel d utilisation v1.0 Sommaire Paramètres techniques & fonctionnalités... page 3 1. Choix du mode de fonctionnement (P2P ou SIP Serveur)... page 3 2. Mise en place...

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet IFACI

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet IFACI HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet IFACI Prestation sécurité Benjamin Arnault Matthieu Hentzien Benjamin

Plus en détail

VoIP et sécurité. Retour d'expérience d'audits de sécurité. 7 juillet 2006

VoIP et sécurité. Retour d'expérience d'audits de sécurité. 7 juillet 2006 VoIP et sécurité Retour d'expérience d'audits de sécurité 7 juillet 2006 Hervé Schauer CISSP, ProCSSI, ISO 27001 Lead Auditor par LSTI Introduction Sommaire Technologies et risques

Plus en détail

SÉCURITÉ SYSTÈMES ET RÉSEAUX, NIVEAU 2

SÉCURITÉ SYSTÈMES ET RÉSEAUX, NIVEAU 2 Réseaux et Sécurité SÉCURITÉ SYSTÈMES ET RÉSEAUX, NIVEAU 2 Réf: SEA Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce stage avancé vous permettra de mesurer le niveau de sécurité de votre système

Plus en détail

I m listening to you!

I m listening to you! Les environnements de VoIP I m listening to you! Nicolas Bareil (nbareil@free.fr) EADS CCR/SSI 2 juin 2005 Les environnements de VoIP Problématique Beaucoup de projets VoIP Peu de gens connaissant les

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies»

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies» CAS IT-Interceptor Formation «Certificate of Advanced Studies» Description détaillée des contenus de la formation. Structure, objectifs et contenu de la formation La formation est structurée en 3 modules

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration Pierre-Alexandre FUHRMANN Vice-President Global R&D 25 Avril

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau Formation Diff de base par Xavier 'Tcas' Villaneau Plan de la Formation I. Présentation Théorique Couche physique Couche liaison Couche réseau Couche transport Couche application II. Le réseau de VIA Le

Plus en détail

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2

Configuration du driver SIP dans ALERT. V2 Micromedia International Etude technique Configuration d Alert pour SIP Auteur : Pierre Chevrier Société : Micromedia International Date : 26/08/2013 Nombre de pages : 19 Configuration du driver SIP dans

Plus en détail

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications Tunnels et VPN 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP BTS I.R.I.S NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP G.VALET Nov 2010 Version 2.0 Courriel : genael.valet@diderot.org, URL : http://www.diderot.org 1 LE BESOIN D UN MODÈLE Devant

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Applications Réseau. Objectif: Contenu: Durée: Comprendre et utiliser les applications réseau

Applications Réseau. Objectif: Contenu: Durée: Comprendre et utiliser les applications réseau Applications Réseau Objectif: Comprendre et utiliser les applications réseau Contenu: principes des applications réseau diagnostic et dépannage exemples: telnet, FTP, NTP, commandes remote, affichage déporté

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 54 Audit et Sécurité Informatique Chap 1: Services, Mécanismes et attaques de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2

Plus en détail

Sécurité informatique : Sécurité dans un monde en réseau. Explosion des connexions à internet 2. ... Mais c est pas tout! 3

Sécurité informatique : Sécurité dans un monde en réseau. Explosion des connexions à internet 2. ... Mais c est pas tout! 3 Sécurité informatique : Matthieu Amiguet 2006 2007 Explosion des réseaux Explosion des connexions à internet 2 En 1990, environ 320 000 hôtes étaient connectées à internet Actuellement, le chiffre a dépassé

Plus en détail

Description du datagramme IP :

Description du datagramme IP : Université KASDI MERBAH OUARGLA Faculté des Nouvelles Technologies de l information et de la Communication Département Informatique et Technologies de les Information 1 er Année Master académique informatique

Plus en détail

Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection. Thierry Rouquet Président du Directoire

Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection. Thierry Rouquet Président du Directoire Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection Thierry Rouquet Président du Directoire IHEDN 27 Mars 2007 AGENDA 1. Arkoon Network Security 2. Les enjeux de

Plus en détail

Sécurité des Hébergeurs

Sécurité des Hébergeurs HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet FRnOG release 9 (24/11/2006) Sécurité des Hébergeurs Raphaël Marichez

Plus en détail

Guide de configuration Aastra 5000 pour le raccordement d un trunk Sip OPENIP

Guide de configuration Aastra 5000 pour le raccordement d un trunk Sip OPENIP Trunk SIP OPENIP A5000 R5.4 Guide de configuration Aastra 5000 pour le raccordement d un trunk Sip OPENIP Auteur Approbateur Autorisation Fonction/ Nom:. Fonction/ Nom:. Fonction/ Nom:.. Fonction/ Nom:

Plus en détail

SIP. Sommaire. Internet Multimédia

SIP. Sommaire. Internet Multimédia Internet Multimédia Le Protocole SIP 2011 André Aoun - Internet Multimédia SIP - 1 Sommaire 1. Présentation 2. Entités SIP 3. Méthodes et réponses 4. User Agent 5. Registrar 6. Proxy 7. Redirect Server

Plus en détail

L architecture des réseaux

L architecture des réseaux L architecture des réseaux les principes le modèle OSI l'architecture TCP/IP Architecture de réseaux : problèmes Comment concevoir un système complexe comme les réseaux? Établissement/Fermeture des connexions

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

(In)sécurité de la Voix sur IP (VoIP)

(In)sécurité de la Voix sur IP (VoIP) (In)sécurité de la Voix sur IP (VoIP) Nicolas FISCHBACH COLT Telecom/Sécurité.Org nico@{colt.net,securite.org} 1 Introduction Jusqu à récemment, la voix sur IP était plutôt la technologie d une minorité

Plus en détail

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3 Le modèle client serveur Introduction Licence MASS L3 Inf f3 Encapsulation : rappel Données Données Application En-tête En-tête Transport UDP Données TCP Données Paquet UDP Segment TCP En-tête IP Données

Plus en détail

1 Commandes DOS de test du réseau.

1 Commandes DOS de test du réseau. VSE_COM Vidéo surveillance sur réseau ETHERNET : Commandes réseaux Système : Système de vidéo surveillance Durée : 3 heures Travail individuel Savoirs associés : Réseaux locaux industriels On utilise le

Plus en détail

Objectif des gardes barrières. Barrière de Sécurité. Pare-feu. Pare-feu. Types de Pare-feu. Une vue d'ensemble

Objectif des gardes barrières. Barrière de Sécurité. Pare-feu. Pare-feu. Types de Pare-feu. Une vue d'ensemble ASR4 réseaux Barrière de Sécurité Introduction Serveur de proximité, pare-feu IP, filtrage, architecture 1 Objectif des gardes barrières Protéger un environnement (vis à vis de l extérieur et de l intérieur)

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

Gérer l'insécurité des infrastructures spontanées

Gérer l'insécurité des infrastructures spontanées Gérer l'insécurité des infrastructures spontanées ou Infogérance cachée Eurosec session S4 vers de nouvelles vulnérabilites 3 avril 2006 Hervé Schauer CISSP, ProCSSI, ISO 27001 Lead Auditor

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN

La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic IP, éditions

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3)

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) Table des matières: 1. Présentation de l atelier... 2 2. Présentation

Plus en détail

HiPath 2000 Gestion Web

HiPath 2000 Gestion Web HiPath 2000 Gestion Web Aide en ligne Les informations de ce document contiennent uniquement des descriptions générales ou des caractéristiques qui, dans des cas d'utilisation concrets, ne sont pas toujours

Plus en détail

Filtrage dynamique. 27/11/2006 Formation Permanente Paris6 49

Filtrage dynamique. 27/11/2006 Formation Permanente Paris6 49 Filtrage dynamique Linux noyau >= 2.4 netfilter : Iptables Cisco propose les CBAC (IOS Firewall) *BSD avec IPFilter Packet filter Beaucoup de Pare Feu utilise du filtrage dynamique Principe Fonctionnement

Plus en détail

Correspondance entre Modèle OSI et Modèle TCP/IP. 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets

Correspondance entre Modèle OSI et Modèle TCP/IP. 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets RES2 Savoirs associés : Réseaux locaux industriels Les réseaux informatiques : Encapsulation G.COLIN Objectifs : Analyser une trame ETHERNET Utilisation du logiciel WIRESHARK 1) Présentation Le modèle

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT Document référence : 9018209-02 Version 2 Le service M2Me_Connect est fourni

Plus en détail

Insécurité des environnements JAVA embarqués

Insécurité des environnements JAVA embarqués HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Insécurité des environnements JAVA embarqués Eurosec 2003 18 Mars

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil Hervé Schauer

Sécurité des réseaux sans fil Hervé Schauer <Herve.Schauer@hsc.fr> HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des réseaux sans fil Hervé Schauer Hervé Schauer

Plus en détail

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi Xposé logiciel, système et réseau Le tunneling _ 2 Le tunneling est un outil de plus en plus sollicité Solutions réseau Solutions logiciel Sécurité Insécurité _ 3 Les choses que nous allons aborder Le

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS TP sur IP L objectif de ce second TP est de vous faire comprendre : l adressage IP, la fragmentation IP le fonctionnement

Plus en détail

La taille de fenêtre est le processus TCP utilisé pour préparer les données à transmettre

La taille de fenêtre est le processus TCP utilisé pour préparer les données à transmettre 1 À quel protocole les serveurs de messagerie font-ils appel pour communiquer les uns avec les autres? FTP HTTP TFTP SMTP POP SNMP 2 Lequel de ces énoncés décrit le fonctionnement de la taille de fenêtre

Plus en détail

Sécurité Informatique. WIFI sécurisé en entreprise (sur un active directory 2003) 0 - Théories et principes divers sélectionnés.

Sécurité Informatique. WIFI sécurisé en entreprise (sur un active directory 2003) 0 - Théories et principes divers sélectionnés. Avertissements : Le contenu de ce document est sous licence GPL. Le document est librement diffusable dans le contexte de cette licence. Toute modification est encouragée et doit être signalée à olivier

Plus en détail

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP PLAN La VOIP 1 H.323 2 SIP 3 Comparaison SIP/H.323 4 2 La VOIP Qu appelle t on VOIP? VOIP = Voice Over Internet Protocol ou Voix sur IP La voix sur IP : Le transport

Plus en détail

Top 10 des failles internes «Améliorer sa sécurité en se piratant» 23 mars 2010

Top 10 des failles internes «Améliorer sa sécurité en se piratant» 23 mars 2010 Top 10 des failles internes «Améliorer sa sécurité en se piratant» 23 mars 2010 Immeuble ACTYS/1 Avenue l'occitane BP 67303 31673 LABEGE CEDEX contact@itrust.fr Tel: 09.80.08.36.12

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

Configuration O.box Table des matières

Configuration O.box Table des matières Configuration O.box Table des matières )Connexion à l'o.box avec le logiciel «O.box Manager».... )Inscrire un combiné DECT dans l'o.box...4 )Désinscrire un combiné DECT dans l'o.box...5 4)Associer un combiné

Plus en détail

Architecture client - serveur

Architecture client - serveur Le modèle client-serveur De nombreuses applications fonctionnent selon un environnement client-serveur, cela signifie que des machines clientes contactent un serveur, une machine généralement très puissante

Plus en détail

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack La VoIP et ToIP Introduction En 2002, le projet Asterisk sort au grand jour et fait son entrée dans un marché encore naissant. C est un PBX (Private Branch exchange) : auto commutateur matériel ou logiciel

Plus en détail

ETUDE DU PROTOCOLE TCP

ETUDE DU PROTOCOLE TCP TP Analyse de protocole ETUDE DU PROTOCOLE TCP Equipe Réseaux - 1 - 1. Travail préparatoire. Ouvrez une fenetre DOS et récupérer les informations suivantes : l adresse ip de votre machine? le masque de

Plus en détail

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité Administration réseau Architecture réseau et Sécurité Pourquoi la sécurité? Maladroits, pirates, plaisantins et autres malveillants Protéger ce qu'on a à protéger Continuer à fonctionner Responsabilité

Plus en détail

Sécurité de la ToIP & Rex : Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009

Sécurité de la ToIP & Rex : Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Sécurité de la ToIP & Rex : Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Philippe CONCHONNET (Orange Business Services) philippe.conchonnet@orange-ftgroup.com Dominique MACHU

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

4. Le réseau téléphonique et ses évolutions (S2) 4.1. Présentation de la signalisation sémaphore n 7

4. Le réseau téléphonique et ses évolutions (S2) 4.1. Présentation de la signalisation sémaphore n 7 4. Le réseau téléphonique et ses évolutions (S2) 4.1. Présentation de la signalisation sémaphore n 7 Les réseaux téléphoniques classiques sont constitués - de commutateurs téléphoniques - de bases de données

Plus en détail

Guide de connexion Wi-Fi sur un hotspot ADP Télécom

Guide de connexion Wi-Fi sur un hotspot ADP Télécom Sommaire Que faut-il pour se connecter? 2 Disposer du matériel adéquat 2 Disposer des droits d accès 2 Comment se connecter? 3 Etape 1 : s attacher au réseau Wi-Fi 3 Etape 2 : authentification 4 Comment

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Introduction. UDP et IP UDP

Introduction. UDP et IP UDP Introduction Protocoles TCP et UDP M. Berthet. Les illustrations sont tirées de l ouvrage de Guy Pujolle, Cours réseaux et Télécom TCP (Transmission Control Protocol) et UDP (User Datagram Protocol) assurent

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Matthieu Herrb CNRS-LAAS matthieu.herrb@laas.fr Septembre 2003 SIARS Toulouse 2003 Plan La technologie sans fils Faiblesses et Attaques Architecture Sécurisation des postes

Plus en détail

Siemens Gigaset C450IP avec Freebox en mode routeur DHCP et compte SIP

Siemens Gigaset C450IP avec Freebox en mode routeur DHCP et compte SIP Pour utiliser un téléphone C450IP en mode SIP avec une Freebox il est nécessaire de configurer plusieurs éléments : le compte SIP le routeur de la Freebox la base du C450IP Pour cela il va falloir récupérer

Plus en détail

Enjeux de la sécurité des réseaux

Enjeux de la sécurité des réseaux HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Enjeux de la sécurité des réseaux Séminaire Inkra Networks 14 octobre

Plus en détail

Les Attaques en Réseau sous Linux

Les Attaques en Réseau sous Linux Les Attaques en Réseau sous Linux Plan Introduction Partie 1: ARP Spoofing Partie 2: Outils de simulation. Partie 3: Démonstration de l attaque.. Partie 4: Prévention et détection de l attaque. Partie

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM Kamel HJAIEJ SUP COM Eléments essentiels de NGN Un cœur de réseau unique et mutualisé dont l architecture est en 3 couches : Transport, Contrôle et Services. Une évolution du transport en mode paquet (IP,

Plus en détail

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quelles sont les deux affirmations vraies relatives à la sécurité du réseau? (Choisissez deux réponses.) Protéger un réseau contre les attaques internes constitue une priorité moins élevée car les employés

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

Téléphonie Mobile. GPRS General Packet Radio Service (2,5G) LP R&T RSFS - Département R&T

Téléphonie Mobile. GPRS General Packet Radio Service (2,5G) LP R&T RSFS - Département R&T Téléphonie Mobile GPRS General Packet Radio Service (2,5G) LP R&T RSFS - Département R&T Introduction Technologie GPRS : General Packet Radio Service Basée sur la norme GSM Transmission par paquets, en

Plus en détail

Ekiga. La téléphonie IP libre. RMLL 3 juillet 2008. Damien Sandras

Ekiga. La téléphonie IP libre. RMLL 3 juillet 2008. Damien Sandras Ekiga La téléphonie IP libre RMLL 3 juillet 2008 Contenu (1) 30 années de VoIP Présentation d'ekiga L'équipe d'ekiga Historique Pourquoi des standards? Quelques mots sur SIP Contenu (2) Ekiga 3.00 Post-Ekiga

Plus en détail

Agenda. Agenda. Sécurité & nomadisme : Introduction. Sécurité & nomadisme. Sécurité & Téléphonie mobile. Sécurité & Mobilité. Sécurité & nomadisme

Agenda. Agenda. Sécurité & nomadisme : Introduction. Sécurité & nomadisme. Sécurité & Téléphonie mobile. Sécurité & Mobilité. Sécurité & nomadisme Sécurité & nomadisme Sécurité & Téléphonie mobile Sécurité & Mobilité 08/01/08 Anas Abou El Kalam - Sécurité Wi-Fi 1 08/01/08 Anas Abou El Kalam - Sécurité Wi-Fi 2 Sécurité & nomadisme : Introduction Sécurité

Plus en détail

1. Présentation du système

1. Présentation du système LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING THÈME : INSTALLATION ET ETUDE FONCTIONNELLE D UN SYSTEME DE VOIP TP-TD BAC PRO SEN TR ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOM : CI6 ET CI8 : REPRESENTATION DE L INFORMATION - REPRESENTATION

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail