L incomparable Mademoiselle C.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L incomparable Mademoiselle C."

Transcription

1 L incomparable Mademoiselle C. journal des cinémas le parc et churchill du 24 novembre au 28 décembre 2006 n 161 Belgique-Belgïe P.P Liège x 9/32 bureau de dépôt liège x périodique les inédits d u c i n é m a pa r a î t toutes les 6 semaines s a u f a o û t c e n t r e culturel les grignoux a sbl 9 rue sœurs de hasque 4000 liège Un film de Jonathan Dayton et Valérie Faris Samedi 25 nov. et vendredi 1 er déc. au PARC 2 voyages en musique autour du film Vendredi 15 décembre à 20 h 15 au PARC soirée autour des lumières du faubourg Azur et Asmar Le bonhomme de neige Souris City

2 2 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 éditorial Belhorizon L e cinéma africain est devenu extrêmement rare sur nos écrans. La sortie de Bamako est sans conteste un des évènements de cette fin de semestre. Le Malien Abderrahmane Sissako signe une œuvre magnifique et implacable qui s en prend aux institutions internationales qui entretiennent l extrême misère de l Afrique. Bamako évite toute forme de compassion et de condescendance. Il nous donne l image d une Afrique belle, digne et enragée, une Afrique capable d orchestrer une parole juste, une analyse foudroyante. Bamako interpelle l intelligence et la complicité active d un public attentif aux débats d un tribunal mais aussi aux micro-évènements qui peuvent surgir dans la cour d une modeste maison africaine. Bamako est assurément l œuvre idéale pour inaugurer la nouvelle saison du ciné-club Attac. Depuis nos premières pirouettes dans la planète cinéma, nous avons toujours été émerveillés par les affinités charnelles que certains films pouvaient entretenir avec la musique. Sans être exhaustif, on se souviendra des concerts proposés à l occasion de la sortie de Round Midnight, Le temps des Gitans, Bird, Le destin Cette année, on a voulu fêter Transylvania, le dernier film de Tony Gatlif (Gadjo Dilo, Vengo, Swing ) qui, une fois encore, a mis en scène les mille et une vibrations de la musique tzigane. Avec deux concerts au Café du, on accompagnera l actrice Asia Argento, humble et déchirée dans son périple particulièrement exalté à travers les âmes et paysages saisissants de la Roumanie profonde. Le film américain, Little Miss Sunshine se déroule également comme un voyage initiatique. Ce divertissement familial craquant de drôlerie nous rappelle que les États- Unis ne se résument pas aux génuflexions de la famille Bush. Dans le film de Jonathan Dayton et Valérie Faris, la classe moyenne américaine existe et s épanouit avec son confort étriqué, ses familles bordéliques, ses eldorados aux saveurs frelatées. Mardi 28 novembre à 19 h 45 au Présentation de à l école du cinéma : une séance spéciale suivie de la projection de Babel d Alejandro Gonzales Iñárritu La projection sera suivie d un entretien avec les personnes intéressées. À l occasion de la sortie du film Babel, visible en séances scolaires, une rencontre entre les enseignants et l équipe d Écran large sur tableau noir sera organisée au cinéma : ce sera notamment l occasion d une présentation de l ouvrage À l école du cinéma, publié aux éditions De Boeck et proposant aux enseignants du secondaire plusieurs pistes pour exploiter la vision d un film de fiction en situation scolaire. Nous vous avons déjà fait part de notre perplexité face à la masse de films qui arrivent chaque semaine sur les écrans. La concurrence est impitoyable. Surtout pour les œuvres fragiles, mal identifiées par le public et dépourvues de «grosses» campagnes publicitaires. L automne 2006 (un été indien de derrière les fagots) a été cruel pour les films belges et français. Les films de Lucas Belvaux (La raison du plus faible), de Pierre-Paul Renders (Comme tout le monde) mais aussi ceux de Christophe Honoré (Dans Paris), Jean-Pierre Darroussin (Le pressentiment), d Emmanuel Bourdieu (Les amitiés maléfiques) ont fait des apparitions éphémères d une ou deux semaines dans les complexes commerciaux de notre communauté. Une analyse détaillée des chiffres d entrées nous montre que tous ces films réalisent une part importante de leur carrière dans les salles du et du. Un tel constat est loin de nous réjouir. L extrême fragilité de l art et essai sur l ensemble du territoire belge risque de modifier sérieusement notre environnement culturel. Aujourd hui, la programmation est un véritable casse-tête ; la moindre séance a une importance déterminante pour la vie d un film. Avec quatre salles, nous nous sentons de plus en plus à l étroit. Il est impossible «d absorber» tous les films proposés, et une fois que nous avons opéré une sélection en fonction de notre politique éditoriale, il est souvent difficile de garantir aux œuvres choisies une exposition idéale. De plus, on ne peut pas répondre systématiquement à toutes les sollicitations des mouvements associatifs. Et nous-mêmes, nous sommes frustrés de ne pas pouvoir créer de nouveaux évènements cinématographiques (festivals thématiques, rétrospectives ). Aussi, on attend avec impatience l ouverture des nouvelles salles du cinéma Sauvenière. On espère également que le réseau belge francophone du cinéma art et essai va se renforcer (avec notamment l arrivée du Pathé Palace à Bruxelles) et continuera à mettre en place des activités collectives, comme cette sortie des Lumières du faubourg d Aki Kaurismäki qui scintillera simultanément à Bruxelles, Mons, Namur, Charleroi et Liège. Dans cette même logique qui tente de créer des niches privilégiées pour un cinéma alternatif, nous avons mis sur pied un cycle consacré au travail de nos jeunes auteurs. Il y aura ainsi un rendez-vous régulier au où on pourra rencontrer un cinéma en mouvement, un cinéma en train de se construire tout près de chez nous. Ce cycle a été allumé par Joaquim Lafosse et les comédiens de son film Ça rend heureux. Un film particulièrement emblématique où il est question de désir de cinéma, désir de filmer, désir d exercer son métier tout simplement, à la manière d un boulanger ou d un menuisier. Le prochain rendez-vous est déjà fixé au mercredi 29 novembre pour le premier long métrage d Inès Rabadan, Belhorizon. Que tout aille bien pour votre cinéphilie d ici là Cinéma Sauvenière : L air de rien, tout bouge du dehors au-dedans. Échelle, passerelle, la fiction prend corps. Soirée sénégalaise Vendredi 24 novembre à 20 h au Cinéma le Préventes (,, FNAC, Belle-Ile) : 11 Le jour même: 13 Concert de El Hadj N Diaye accompagné de Moriba Koïta-n goni suivi de la projection du film La Noire de de Ousmane Sembène Alain Janssens Nos évènements Vendredi 24 novembre à 20 h au > ci-contre Soirée sénégalaise : film + concert Samedi 25 novembre à 20 h 30 au cinéma Le > p. 3 Accueil musical suivi de la projection de Transylvania de Tony Gatlif et d un concert du Trio Ocarina au Café du Mardi 28 novembre à 20 h au > p. 6 Projection unique de Où tu vas d Alain de Halleux + réalisateur et débat Mercredi 29 novembre à 20 h 15 au > p. 11 Avant-première de Belhorizon d Inès Rabadan + réalisatrice Jeudi 30 novembre à 20 h au > p. 6 Projection de Bamako d Abderrahmane Sissako suivie d un débat dans le cadre du ciné-club Attac Vendredi 1 er décembre à 22 h au Café du > p. 3 Klezmic Zirkus en concert Lundi 4 décembre à 20 h au > p. 5 Les Classiques du : Le magicien d Oz Vendredi 8 décembre à 20 h 30 au Café du > p. 15 Stinky Lou and the Goon Mat en concert Vendredi 15 décembre à 20 h 15 au PARC > p. 3 Soirée autour des lumières du faubourg film + concert Lundi 18 décembre à 20 h au > p. 5 Les Classiques du : Mademoiselle Mercredi 20 décembre à 20 h au > p. 11 Ciné-club Imago : L immeuble Yacoubian de Marwan Hamed Samedi 23 décembre à 14 h au > p. 13 Avant-première de L incomparable mademoiselle C. de Richard Ciupka + animations El Hadj N Diaye Entre protest song, blues et chant traditionnel, El Hadj N Diaye allie divers courants et aspects de l identité sénégalaise au carrefour de la tradition et de la modernité. El Hadj N Diaye a pour lui une puissance saisissante, comme sculptée dans un arbre debout. Une solide émotion dans sa voix, au timbre de métal brûlant, forgée par les réalités de la vie pauvre, mais trempée au miel de la connaissance et de l instruction. Sur scène son positionnement radical, l absence d effets de mode, sa voix implacable font de lui un oiseau rare. L Inédit, le journal des membres des cinémas Le & gérés par le centre culturel «Les Grignoux» asbl 9 rue Sœurs de Hasque 4000 Liège Tél Fax Programmation et infos : Programmation quotidienne sur répondeur : courriel : Les inédits du cinéma n 161 du 24 novembre au 28 décembre 2006 Tirage : ex. Equipe de rédaction : Michel Condé Dany Habran Michaël Ismeni Jean-Pierre Pécasse Anne Vervier Illustrateurs : Pierre Kroll Jean-Claude Salémi Graphisme : Yves Schamp Impression : Masset sa Contact publicité : Les Grignoux Christine Legros be Editeur responsable : J.M. Hermand 5 rue G. Rem 4000 Liège Cinéma Le 22 rue Carpay Liège/Droixhe Cinéma 20 rue du Mouton Blanc Liège Avec l aide du Ministère de la Communauté française, du Ministère de la Région Wallonne, de la Ville de Liège et le soutien d Europa Cinemas La Noire de Une jeune Sénégalaise, Diouna, rejoint en France un couple de coopérants. Elle imaginait qu'elle s'occuperait des enfants, découvrirait la France, s'épanouirait Elle ne sera que la bonne à tout faire de Madame. Face à la condescendance du Blanc et sa position de pouvoir, la situation dégénère rapidement (cinéma Nova) de Ousmane Sembène,Sénégal, 1966, 61 mn Avec l aide des Affaires culturelles de la Province de Liège et des Jeunesses Musicales m e d i a p r o g r a m m e o f t h e e u r o p e a n u n i o n

3 Transylvania Pour ceux qui n ont pas encore eu la chance de voir un film de Tony Gatlif, c est le moment ou jamais de venir découvrir son univers. Quant à ceux qui connaissent le cinéma flamboyant de ce cinéaste hors norme, ils vont adorer cette invitation au voyage (les étranges et envoûtants paysages de Roumanie) et à la musique (les mélodies tziganes déchirantes et endiablées) A près Exils et son retour aux sources maghrébines, nous retrouvons dans Transylvania les terres où Gatlif avait tourné l excellent Gadjo Dilo, pour une histoire d amour aux frontières de la (dé)raison. Zingarina est une jeune femme libre, sauvage, au tempérament de feu. C est une passionnée, un mélange détonnant d assurance et de fragilité. Elle est française, mais on a cette étrange impression que c est du sang tzigane qui coule dans ses veines. Lorsque l homme qu elle aime, un musicien roumain, disparaît du jour au lendemain, sans doute expulsé de France car sans papiers, elle décide donc sans hésiter de partir à sa recherche en Transylvanie. Elle entreprend son périple flanquée de son amie Marie, qui veille jalousement sur elle. Elle est prête à parcourir des milliers de kilomètres pour rejoindre l homme dont elle attend un enfant et on sent que rien ne pourrait l arrêter Zingarina se jette à corps perdu dans cette quête qui s avèrera bien plus qu amoureuse, et se laisse happer par un pays qui la fascine totalement, cette Transylvanie soumise depuis des temps immémoriaux aux invasions les plus diverses, devenue véritable carrefour européen où cohabitent plusieurs communautés, où l on parle rom, roumain, hongrois ou allemand Et c est sur ces routes qu elle croise Tchangalo, un homme seul, énigmatique, sans attache. Il est comme elle imprévisible et vulnérable, et dès les premiers échanges de regards, on voit que ces deux-là sont faits du même bois La Gazette Utopia de Tony Gatlif, France/Roumanie, 2006, 1 h 43, VO. Avec Asia Argento, Amira Casar, Birol Unel, Alexandra Beaujard, Marco Castoldi. / Transylvania : deux voyages en musique Dans le cadre de la sortie du film Transylvania, nous vous proposons deux voyages en musique Samedi 25 novembre au cinéma et au Café du Trio Ocarina en concert À 20 h 30 au cinéma Le : accueil musical par le Trio Ocarina suivi de la projection de Transylvania de Tony Gatlif À 22 h 45 au Café du : concert du Trio Ocarina Trio Ocarina Trio familial d origine rom, le Trio Ocarina nous vient du Kosovo. Autour de leur père clarinettiste et saxophoniste de renom de l ex-yougoslavie, le groupe s inspire de musiques multiples : rom, turque, arabe, bulgare. Avec une grande sensibilité, cette formation de talent va nous faire voyager dans la richesse, l émotion et l unité de style de la musique orientale. Soirée complète accueil musical + film + concert au café (dans la limite des places disponibles) : 6 Uniquement le concert au café : 5 Avec l aide des Affaires culturelles de la Province de Liège Vendredi 1 er décembre à 22 h au Café du Klezmic Zirkus en concert Inspiré de toutes les musiques d Europe de l Est, ce jeune groupe propose une musique festive et énergique autour d une clarinette, d une contrebasse, d un accordéon et d une batterie. Composé de musiciens talentueux issus d horizons très divers (jazz, classique, rock, reggae, folk ), Klezmic Zirkus pimente un riche répertoire classique d une touche de modernisme entre arrangements fouillés et espaces d improvisation. Entrée : 6 (gratuit pour les spectateurs du film dans les limites des places disponibles). Avec l aide des Affaires culturelles de la Province de Liège. 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Les lumières du faubourg Laitakaupungin valot C est sur une trame archi-classique tout droit sortie d un film noir qu Aki Kaurismäki clôt la trilogie entamée avec Au loin s en vont les nuages, qu avait suivi L homme sans passé. Son héros, Koistinen, est le dernier chevalier d un pays où les bandits sont rois K oistinen travaille comme veilleur de nuit dans les faubourgs d Helsinki. Le soir, il fait la tournée des boutiques de luxe dont il a la garde, interdisant leur accès à qui n a pas la clé de la prospérité ; puis il fait la tournée des bars, à la recherche d un remède à sa solitude, et finit sa nuit accoudé au comptoir de la roulotte d Aila, la vendeuse de hotdogs, à lui confier ses rêves et ses espoirs. Il rentre alors chez lui où il potasse les cours qui lui permettront un jour de sortir de sa condition. Jusqu au soir où il croise le regard de Mirja, la femme qui va lui faire croire à l amour pour mieux le mener à sa perte. Car Mirja n est pas libre : elle appartient à Lindström, qui va se servir d elle pour monter un cambriolage dont le malheureux Koistinen sera le bouc émissaire. En nous racontant cette histoire a priori rebattue, Kaurismäki nous parle en fait de bien d autres choses. Il nous parle de Koistinen tout court, non plus un homme sans passé mais un homme sans prénom, c est-à-dire pourvu d une identité sociale, d un emploi, d un logement, mais à qui personne, jamais, ne dit «tu». Un homme hanté par la solitude, de celle qui pèse sur ceux qui ne jouent pas le jeu brutal et cynique d un monde mort aux sentiments. Sa place n est nulle part dans cette ville blafarde et froide, ni dans les clubs, ni dans les bars où il pousse son ennui, encore moins dans son chez lui, relégué à l entresol d un bâtiment anonyme et sans grâce, où la lumière du monde descend d un soupirail. Son seul refuge, le seul îlot d humanité, comme souvent chez Kaurismäki, c est dans un no man s land qu il le trouve, au fond du terrain vague où Aila tient sa cambuse. Allez savoir si dans ce monde obscur, ce ne seraient pas eux, Aïla et Koistinen, les lumières du faubourg? La Gazette Utopia d Aki Kaurismäki, Finlande, 2006, 1 h 20, VO. Avec Janne Hyytiäinen, Maria Järvenhelmi, Ilkka Koivula, Maria Heiskanen. / Soirée autour des Lumières du faubourg Dans le cadre de la sortie du dernier film de Kaurismäki, nous vous proposons une grande soirée décalée avec projection des Lumières du faubourg, de courts métrages inédits du réalisateur finlandais et suivie d un concert au Café d un duo inédit, Céline K et Anne Deville Vendredi 15 décembre à 20 h 15 au Soirée autour des lumières du faubourg Projections des Lumières du faubourg et de courts métrages d Aki Kaurismäki au cinéma Le, suivies au Café du d un concert de Céline K, Anne Deville et leurs invités. Concert seul à 22 h : entrée 5 Vous venez voir le film, on vous offre le concert dans la limite des places disponibles. Dans le cadre de l activité commune «Kaurismäki» qui se déroule simultanément dans toutes les salles du nouveau réseau Diagonale regroupement des salles d Art et Essai de la Communauté française. Avec l aide sympathique de l équipe du cinéma Nova à Bruxelles et des Affaires culturelles de la Province de Liège. Aki Kaurismäki en courts Fin des années 80, début des années 90, Kaurismäki réalise quelques courts métrages dans lesquels il fait cohabiter deux de ses plus grandes passions : le cinéma et la musique. Le principe est simple et se rapproche des clips musicaux. Une chanson le temps d une saynète avec la kaurismäki touch, bien sûr. (NOVA) Projection de Rocky VI (1986, 8 mn), Through the Wire (1987, 6 mn), Those Were The Days (1991, 5 mn) et These Boots (1992, 5 mn). Céline K et Anne Deville Dans un savant dosage de joyeuses entrées et de sorties mémorables, de l humour vachard et décalé, des envolées de textes frais et revigorants, des plaisirs subtils, soudains ou sirupeux pour une plongée sans filet dans des visions du quotidien, des hi, des ho, des ha. Céline K., hilarante sur scène, c est l amie proche qui pointe du doigt nos travers et nos contradictions, nos douceurs aussi. Anne Deville, c est son «accordéoneuse», droite, sérieuse et ponctuelle. Un duo de choc (ola!) franco-belge avec des invités surprises de choix pour cette soirée. Vacances de Noël Séances à 10 h au Tarif réduit : 3,70 Programmation au-delà du 28 décembre visible sur le site internet dès le 18 décembre du lundi au vendredi Séances de midi au Tarif réduit : 3,70 Atelier Déco Nathalie Zeimes Confection de stores, tentures Tissus d ameublement Garnissage Lampes Canapés Bruno Foguenne Création de mobilier classique et contemporain Objets déco 1 rue H. Vieuxtemps 4000 Liège / / show-room ouvert les vendredis et samedis de 11 à 18 h

4 Indigènes 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 En 1943, à la demande du gouvernement de la «France libre», soldats des colonies se sont enrôlés dans l armée française. Indigènes retrace le parcours héroïque de quatre tirailleurs algériens, et c est là son très grand mérite, rend h o m m a g e à tous ces combattants venus d Afrique qui ont c o n t r i b u é à libérer la France, au cours d une longue campagne, remettant au passage quelques pendules à l heure. Ce faisant, il retrace une page d histoire assez largement méconnue, ce qui, dans le contexte social et politique actuel, n est pas du luxe. Ensuite, le film se donne les moyens de ses ambitions, en convoquant au générique les quatre acteurs d origine maghrébine les plus connus et les plus populaires, qui recevront à Cannes, avec Bernard Blancan, un prix d interprétation collectif très symbolique mais aussi très mérité. de Rachid Bouchareb, France/Maroc/Algérie, 2006, 2 h 05. Avec Jamel Debbouze, Roschdy Zem, Samy Nacéri, Sami Bouajila, Bernard Blancan. / Babel En plein désert marocain, un coup de feu retentit soudain. Il va déclencher toute une série d évènements qui impliqueront un couple de touristes américains au bord du n a u f r a g e, deux jeunes Marocains auteurs d un crime accidentel, une nourrice qui voyage illégalement avec deux enfants américains, et une adolescente japonaise rebelle dont le père est recherché par la police à Tokyo. Séparés par leurs cultures et leurs modes de vie, chacun de ces quatre groupes de personnes va cependant connaître une même destinée d isolement et de douleur Alejandro Gonzáles Iñárritu (Amours chiennes, 21 grammes) nous offre un magnifique instantané de l Humanité de ce début mouvementé de siècle. Un film ample et baroque qui est aussi un constat politique et humain d une grande lucidité. Prix de la mise en scène, Cannes d Alejandro Gonzáles Iñárritu, Mexique/USA, 2006, 2 h 23, VO anglaise/espagnole/japonaise/ arabe. Avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Gael Garcia Bernal, Kôji Yakusho, Adriana Barraza, Rinko Kikuchi, Said Tarchani, Boubker Ait El Caid. / Takeshis Beat Takeshi est une célébrité du show-biz au Japon. Sa vie est mouvementée et parfois surréaliste. Un jour sur un plateau de télévision, il rencontre son sosie qui rêve d être un acteur célèbre. En attendant, il est caissier dans un magasin du quartier. Mais sa rencontre avec Beat Takeshi va changer sa vie : il se met rêver qu il est vraiment Takeshi Le résultat est carrément stupéfiant, assurément expérimental et en même temps divertissant, accumulant les fausses pistes et les vrais aveux avec une franchise déconcertante. Il en émerge une méditation en mouvement sur le créateur et interprète du film, les manières dont il est perçu au-dehors et les rêves qui le meuvent intérieurement. (Louis Danvers, Le Vif/L Express) de Takeshi Kitano, Japon, 2006, 1 h 42, VO. Avec Takeshi Kitano, Kotomi Kyono, Kayoko Kishimoto, Ren Oshugi. Comme tout le monde Le jour où Jalil gagne la finale du jeu télé Comme tout le monde, la merveilleuse Claire lui tombe dans les bras. Mais comment se douterait-il que Claire est une actrice qui a pour mission de le séduire et de partager sa vie? Car Jalil dispose d un d o n a u s s i infaillible q u i n e x - p l i c a b l e : quelle que soit la question posée, il donne toujours la réponse de la majorité. À lui seul, il est l échantillon idéal, du pain bénit pour les sondeurs d opinion, en particulier ceux de la Somadi qui l ont découvert. Le voici donc observé et testé en permanence par un énorme dispositif dont Claire est la pièce maîtresse À l heure où la mondialisation n est plus un projet économique mais une réalité qui traverse nos corps et nos horizons de sens, Comme tout le monde a le mérite de poser de manière originale : «Pourquoi acceptons-nous d être formatés?» de Pierre-Paul Renders, France/Belgique, 2005, 1 h 30. Avec Khalid Maadour, Caroline Dhavernas, Thierry Lhermitte, Gilbert Melki, Chantal Lauby. Le pressentiment Charles Benesteau rompt avec la grande bourgeoisie à laquelle il appartient. Il quitte tout pour aller vivre solitaire et anonyme dans un quartier populaire de Paris. On ne sait rien des motivations exactes qui ont conduit Jean-Pierre Darroussin, ce considérable acteur à franchir le cap de la mise en scène, mais son film, dans lequel il s attribue l omniprésent premier rôle, suggère en tout cas l idée qu il a voulu se peindre, se filmer, comme personne avant lui ne l avait fait [ ]. La tenue du film comme son propos stupéfient : légèreté et élégance au service d une vision profonde des hommes, des femmes et du lien social. Cela pourrait être une fable sur la générosité, mais c est beaucoup mieux : une leçon amicale sur le sens de la vie qu il nous reste, à tous et ensemble, à vivre et à mener. (Libération) de Jean-Pierre Darroussin, France, 2006, 1 h 40. Avec Jean-Pierre Darroussin, Valérie Stroh, Amandine Jannin. Le voyage en Arménie Anna mène à Marseille une existence bien réglée que rien ne semble pouvoir troubler. Mais un matin, son septuagénaire de père, avec qui elle entretient des relations orageuses, disparaît sans laisser d adresse. Quand elle d é c o u v r e qu il s est e n f u i e n Arménie où il n a plus vécu depuis les années cinquante, elle décide de partir à sa recherche. L enquête d Anna pour retrouver son père va à sa grande surprise se transformer en quête initiatique. Guédiguian joue des multiples codes du spectacle : à partir d une aventure familiale, il glisse sur la fausse ligne du documentaire de voyage, avant de mélanger chronique et inventions, comédie et mélo, notations quotidiennes et réflexions philosophiques, pour ne pas dire métaphysiques. (Jean A. Gili, Positif) de Robert Guédiguian, France, 2006, 2 h 05. Avec Ariane Ascaride, Gérard Meylan, Chorik Grigorian, Simon Abkarian, Jalil Lespert, Jean- Pierre Darroussin. La science des rêves The Science of Sleep Venu travailler à Paris dans une entreprise fabriquant des calendriers, Stéphane Miroux mène une vie monotone qu il compense par ses rêves. Devant des caméras en carton, il s invente une émission de télévision sur le rêve. Un jour, il fait la connaiss a n c e d e Stéphanie, sa voisine, dont il tombe amoureux. D abord charmée par les excentricités de cet étonnant garçon, la jeune femme prend peur et finit par le repousser. Ne sachant comment parvenir à la séduire, Stéphane décide de chercher la solution de son problème là où l imagination est reine Michel Gondry (Human Nature, Eternal Sunshine of the Spotless Mind) mêle avec virtuosité humour potache et poésie à fleur de peau dans une œuvre où l imagination, la fantaisie débordent de l écran. de Michel Gondry, France/Grande-Bretagne, 2006, 1 h 45, VO anglaise/française/espagnole. Avec Gael Garcia Bernal, Charlotte Gainsbourg, Alain Chabat. Je vais bien, ne t en fais pas Comme elle rentre de vacances, Lili, 19 ans, apprend par ses parents que Loïc, son frère jumeau, suite à une violente dispute avec son père, a quitté la maison. Loïc ne lui donnant pas de nouvelle, Lili finit par se persuader qu il lui est arrivé quelque chose. Rongée par l inquiétude, elle cesse de s alimenter et dépérit dangereusement. On l hospitalise, mais rien n y fait, elle se laisse glisser. Quand une l e t t r e d e Loïc arrive enfin. Il s y excuse de l avoir laissée sans nouvelle, y dit aller de ville en ville, vivre de petits boulots, et y fustige son père qu il tient pour responsable de leur petite vie étriquée qu il a décidé de fuir à jamais. Lili se rétablit, sort de l hôpital et part à la recherche de son frère. Ce qu elle va découvrir dépasse l entendement. de Philippe Lioret, France, 2006, 1 h 40. Avec Mélanie Laurent, Kad Merad, Isabelle Renaud. Ça rend heureux Fabrizio, cinéaste au chômage, est assailli par les déboires : menacé de radiation par le chômage, égaré dans son couple, confronté à l échec commercial de son premier film Avec l énergie du désespoir, il décide de tourner un n o u v e a u film, fauché, «sauvage», inspiré de son quotidien et de l expérience de ses proches. Autour de l enthousiasme de Fabrizio naît une solidarité créatrice. Toutefois, son désir de mêler réalité et fiction, et le plaisir qu il prend à troubler les pistes, ne laissera pas ses partenaires indemnes «Un tournage de film, ça ressemble exactement au trajet d une diligence au Far West. D abord on espère faire un beau voyage, et puis, très vite, on en vient à se demander si on arrivera à destination». de Joachim Lafosse, Belgique, 2005, 1 h 25. Avec Fabrizio Rongione, Kris Cuppens, Catherine Salée, Mariet Eyckmans. La couleur du sacrifice «Ton histoire et celle de tes semblables qui est enfouie dans les catacombes de la conscience. Effacée. Broyée. Gommée sous les enluminures de la grande histoire : celle des livres et des mensonges. Un jour, un jour prochain, s e p e rd r a ta trace et celle de tes a n c ê t r e s. On oubliera leur sang sur les champs de bataille de France et d ailleurs. Elle est longue, elle est lourde, elle est terrible, ton histoire. Presque morte, déjà morte avec ceux qui sont morts en la faisant, avec toi qui meurs sans lui survivre. Avec l indécente amnésie qui la recouvre sans bruit. Dans dix ans, vingt ans, qui se souviendra des bicots, des nègres et des autres, glacés de solitude, les yeux grands ouverts, dans les charniers de 14/18 les massacres de 39/45 et le prix du sang, décompté à l écart des mémoires indiscrètes.» de Mourad Boucif, Belgique, 2006, 1 h 23. The Queen Alors qu une vague d émotion et de chagrin submerge la Grande-Bretagne à la suite de la mort de Diana, Tony Blair, élu à une écrasante majorité au mois de mai précédent, sent instantanément que quelque chose est en train de se passer, comme si le pays tout entier avait perdu une sœur, une mère ou une fille. Au château de Balmoral en Écosse, Elizabeth II reste silencieuse, distante, appar e m m e n t indifférente. Désemparée par la réaction des Britanniques, elle ne comprend pas l onde de choc qui ébranle le pays. C est plus qu habile, c est admirable. [ ] Le jury de Venise ne s est pas trompé en distinguant Peter Morgan au titre du scénario comme il ne pouvait que couronner Helen Mirren en Elizabeth [ ]. (Jean Roy, L Humanité) de Stephen Frears, Grande-Bretagne, 2006, 1 h 37, VO. Avec Helen Mirren, Michael Sheen, James Cromwell, Sylvia Syms. / Dans Paris Après 17 fois Cécile Cassard et Ma mère, Christophe Honoré revient avec Dans Paris, une comédie contemporaine post-nouvelle Vague. Le réalisateur y dresse un portrait familial où Paul, le fils ainé, tente d échapper à une histoire d amour qui finit mal en se réfugiant chez son père, un papa poule qui se fait un sang d encre p o u r s o n fiston. Paul a aussi un frère, qui lui, pète le feu! Bondissant d amourette en amourette, prêt à empoigner ce que la vie met à sa portée, il est prêt à inventer n importe quoi, n importe quelle plaisanterie idiote pour que son frère réagisse. Dilettante et agité, il doit tenir de la mère qui déboule, parfaitement séduisante et complètement à côté de ses pompes, pas du tout disposée à se préoccuper du mal de vivre des uns et des autres, vu qu elle a bien trop à faire avec elle-même. de Christophe Honoré, France, 2006, 1 h 32. Avec Romain Duris, Louis Garrel, Guy Marchand, Joana Preis, Marie-France Pisier. com/ Thank You for Smoking Lobbyiste séduisant et ambitieux, Nick Naylor met son talent et son sourire carnassier au service de l Academy of Tobbaco Studies pour contrer les ravages de la politique de prévention contre le tabagisme et prétendre en toute mauvaise foi que rien ne prouve que la cigarette est vraiment nuisible à la santé. Ainsi, de conférence de presse en talkshow télévisé, Nick Naylor défend l indéfendable avec un talent indéniable Porté par une distribution uniformément excellente, qui inclut aussi JK Simons, Robert Duval, Rob Lowe, Sam Elliott et Katie Holmes, le film est aussi incisif que divertissant. De toute évidence, Eckhart et les acteurs qui l entourent s amusent beaucoup à agir en parfaits salauds et à réciter les dialogues percutants du scénario, adapté du roman de Christopher Buckley. (Kevin Laforest, de Jason Reitman, USA, 2005, 1 h 32, VO. Avec Aaron Eckhart, Robert Duvall, Katie Holmes, William H. Macy, Maria Bello. thankyouforsmoking/ Samedi 25 novembre à 17 h 15 au à l occasion de la journée sans achats : Thank You for Smoking Après la projection, présentationdébat de cette journée internationale sur la surconsommation Bled Number One À peine sorti de prison, Kamel joué par le réalisateur lui-même, Rabah Ameur- Zaïmeche est expulsé vers son pays d origine, l Algérie. Cet exil forcé le contraint à observer avec lucidité un pays qu il connaît à peine, un pays en pleine effervescence, tiraillé entre un désir de modernité et le poids de traditions ancestrales. S il décrit des nœuds conflictuels et des blocages moraux, ce travail de constat est soulevé du sol par une inspiration poétique qui cherche derrière les apparences à déchiffrer de plus rudes énigmes. Le film prend alors des accents élégiaques pour célébrer l énergie de la fête, l instabilité vibratile de l air chaud, le vent, la tension érotique, la violence sacrificielle du sang et la nostalgie d un pays toujours déjà perdu. (Didier Péron, Libération) de Rabah Ameur-Zaïmeche, France/Algérie, 2006, 1 h 37, VO français/arabe. Avec Meriem Serbah, Abel Jofri, Rabah Ameur-Zaïmeche, Ramzy Bedia. L homme de sa vie Comme chaque été, Frédéric e t s a f e m m e F r é d é r i q u e vont passer les vacances dans leur maison de campagne de la Drôme, avec une bonne partie de leur nombreuse et turbulente famille. Un soir, ils invitent à dîner Hugo, leur nouveau voisin, qui affiche avec amusement, sans provocation mais sans fausse pudeur non plus, son homosexualité. La soirée se passe dans la bonne humeur, tout le petit monde va se coucher, sauf Hugo et Frédéric, qui restent seuls à discuter jusqu à l aube, de tout et de rien, mais pas mal de l amour et des sentiments. C est le début d une relation qui va jeter le trouble dans leur cœur, et évidemment dans leur entourage. Quatre ans après Se souvenir des belles choses, qui avaient de fait laissé de bien jolies traces dans les mémoires, voici le deuxième film de Zabou Breitman. d e Z a b o u B re it m a n, Fra n c e, , 1 h 5 4. Avec Bernard Campan, Charles Berling, Léa Drucker. / Le programme du - se trouve chaque semaine dans le Passe-partout Les programmes du / sont diffusés quotidiennement sur le télétexte de RTC Liège L'Inédit est disponible au Stand Info de Belle-Île L'Inédit est disponible à la Fnac

5 Paris, je t aime 18 réalisateurs du monde entier, 18 quartiers, 18 rencontres amoureuses, 18 regards, 18 atmosphères. De la culture, de la violence, de la fantaisie, de l élégance, de l exotisme, de la souffrance Mieux qu un city trip P aris, je t aime ou les arrondissements de Paris filmés par une crème de réalisateurs internationaux (Coen, Salles, Payne, Van Sant ) est un projet qui avait de quoi éblouir avec sa pléiade de stars (Binoche, Buscemi, Gyllenhaal, Portman, Wood ) et inquiéter par son côté cachetonneur. D abord, il ne s agit pas d un projet administrato-géographique, on ne passe pas d un arrondissement mais d un lieu à l autre, des quais de la Seine au quartier du Marais, du Père Lachaise à la porte de Choisy, sans se préoccuper du code postal. On est immergé dans une ville, Paris ayant la particularité d offrir une extraordinaire sensation d homogénéité et une incroyable diversité de décors. Mais ceux-ci restent à leur place, car ce qui compte c est de faire entendre le cœur d une ville, le cœur car l exercice imposé à chaque cinéaste est de raconter en cinq minutes une rencontre amoureuse dans un quartier de Paris. Soit deux solitudes à Montmartre, un couple qui renaît de ses cendres près de la Bastille, d ultimes retrouvailles dans un bistrot à Saint-Germain ou le baiser du vampire dans un coin sombre du viii e arrondissement. Le petit miracle c est que le film concentre, en deux heures, les émotions d un city trip. On se rend dans une ville un guide à la main pour y voir un bâtiment, un musée, un théâtre, mais on en revient avec des reliefs de rencontres, un peu du parfum dans l air de la cité que chacun filtre à sa façon. Certains sont sensibles à la beauté architecturale, à l harmonie urbanistique, d autres aux stigmates de l injustice sociale ou à l humeur des habitants. L air d une ville est différent pour chacun et c est ce que réussit idéalement Paris, je t aime, dont la bonne idée est d avoir confié la caméra à des réalisateurs étrangers, à des touristes en quelque sorte mais à la personnalité marquée. Cela nous vaut autant d éclairages très variés, fugaces, autant de courts métrages drôles, poignants, creux, légers, pittoresques, agaçants, fantastiques, branchés Chacun établira à la fin son petit classement personnel. d après Fernand Denis, La Libre Belgique d Olivier Assayas, Frédéric Auburtin & Gérard Depardieu, Sylvain Chomet, Joël & Ethan Coen, Isabel Coixet, Wes Craven, Alfonso Cuaron, Christopher Doyle, Richard Lagravenese, Raphaël Nadjari, Vincenzo Natali, Alexander Payne, Bruno Podalydès, Walter Salles, Oliver Schmitz, Nouhiro Suwa, Tom Tykwer & Gus Van Sant, France, 2006, 2 h, VO. Avec Fanny Ardant, Juliette Binoche, Steve Buscemi, Natalie Portman, Gena Rowland, Yolande Moreau, Ludivine Sagnier, Elijah Wood, Willem Dafoe, Gérard Depardieu. Une vérité qui dérange An Inconvenient Truth Que fait Al Gore, l ancien vice-président américain depuis qu il a perdu les élections? Il pleure? Il rumine sa défaite? Non, il donne des conférences pour nous convaincre que le réchauffement climatique menace notre planète 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Les Classiques du Que du beau monde! Orson Welles, Federico Fellini, Ernst Lubitsch, Ingmar Bergman, John Huston, Yasujiro Ozu, Tod Browning, Erich Von Stroheim, André Delvaux, George Cukor, Kenji Mizoguchi ou Victor Flemming s inviteront, entre autres, à cette nouvelle saison des Classiques du. Grâce à cette programmation de grande qualité, la défense et la découverte du patrimoine cinématographique trouvent à Liège une place privilégiée. Et les cinéphiles ardents de rencontrer leur bonheur sur grand écran, en pellicule et en version originale sous-titrée en français. Tous les films sont restaurés et /ou conser vés par la Cinémathèque Royale et présentés avec l aide du Ser vice de Culture Cinématographique. Chaque projection sera précédée d une conversation autour du film avec Dick Tomasovic (chercheur FNRS, Service cinéma de l ULg). Présentation du film à 20 h (l accès à la salle n est pas possible durant la présentation ; réouverture des portes à l issue de la présentation). Projection du film à 20 h 30 (sauf Fanny et Alexandre, le 2 avril 2007 : présentation à 19 h 30 et film à 20 h). Les films sont rediffusés le lendemain vers 14 h au. Prix d entrée habituels. Possibilité de séances en matinée scolaire : réservation indispensable au Lundi 4 décembre seconde projection le mardi 5 décembre Le magicien d Oz The Wizard of Oz USA, 1939/de Victor Fleming/avec Judy Garland, Jack Haley, Ray Bolger/noir & blanc et couleur/102 mn Dorothy, une gamine du sud des États-Unis qu un ouragan arrache à sa triste existence, se retrouve «au-delà de l arc-en-ciel», dans un pays fabuleux. Au cours de son périple, un homme en fer-blanc, un lion peureux et un épouvantail deviendront ses amis et partageront ses mésaventures Ponctué de numéros musicaux entrés dans la légende, Le magicien d Oz passe habilement du noir et blanc à la couleur la plus flamboyante, au cours d un spectacle plein de fantaisie. Adapté d un best-seller de la littérature enfantine, ce film référence dans la carrière de Judy Garland qui avait (déjà) dix-sept ans à l époque et dont le rôle dans le film faillit être tenu par Shirley Temple reste un chefd œuvre de la culture populaire américaine et mondiale. Après le succès colossal, au début de 1938, de Blanche-Neige et les sept nains, premier long métrage de Walt Disney, qui combinait les formules du conte pour enfants, du récit fantastique et de la comédie musicale, la MGM va essayer de conquérir le même public avec ses moyens propres. C est Arthur Freed, auteur de Iyrics pour la firme et futur producteur associé du Magicien d Oz, qui conseillera à Louis B. Mayer d acquérir les droits des histoires de L. Frank Baum, célèbres à travers toute l Amérique (elles avaient d ailleurs fait l objet de plusieurs adaptations à l époque du muet). L autre apport déterminant d Arthur Freed au film sera de défendre contre vents et marées le choix de Judy Garland pour le rôle principal. Jacques Lourcerelles, Dictionnaire du cinéma Lundi 18 décembre 2006 seconde projection le mardi 19 décembre Mademoiselle Royaume-Uni, 1966/de Tony Richardson/avec Jeanne Moreau, Ettore Manni/noir & blanc/105 mn Jeanne Moreau tire à elle toute l attention dans ce film sombre où elle campe une institutrice de province pleine d angoisses et de frustrations. En secret, elle se livre à des actes de vandalisme (incendie, inondation), et tente d en faire porter le chapeau à un travailleur saisonnier italien, tout en cherchant à séduire ce dernier. Un film hanté par l obsession érotique et les pulsions xénophobes, peignant un paysage humain de la France profonde pas vraiment optimiste. Justifiée ou non, cette vision née d une histoire du sulfureux Jean Genet retravaillée par Marguerite Duras prend une force peu banale devant la caméra naturaliste et impitoyable de Tony Richardson. Plutôt qu un physique, c est bien un caractère que Jeanne Moreau a imposé à l écran : celui des femmes qui savent ce qu il en est de lutter, de subir des pressions, de se heurter à un ordre établi, de contester l arbitraire. [ ] Un rôle de créature possédée par des sentiments destructeurs aurait manqué dans sa longue liste de personnages. Le cinéaste Tony Richardson ex-enfant terrible du «Free Cinema» britannique, réputé pour son non-conformisme le lui offrit en Désirant ardemment travailler avec elle, il la laissa libre de choisir ce qu elle voulait. Jeanne pensa tout de suite à un scénario que Jean Genet avait écrit sept ans plus tôt et qui n avait jamais été tourné. «C était un texte d une centaine de pages, se souvient-elle, je le trouvais fantastique. À ce moment-là, Genet habitait près de chez moi. Nous nous voyions souvent et il me parlait de son scénario par images poétiques» Jean-Claude Moireau, Jeanne Moreau, Ed. Ramsay Cinéma, 1994 P our exposer les conséquences dramatiques du réchauffement climatique, Al Gore va de ville en ville avec une conférence dans ses bagages. Il ne s agit pas toutefois d une lecture classique mais d une sorte de spectacle audiovisuel aux ambitions très pédagogiques. Il serait illusoire de vouloir résumer en quelques paragraphes cet exposé rigoureux et dense, soutenu efficacement par des photos, des infographies, des images sans oublier la tchatche d Al Gore. En fait, Une vérité qui dérange met lumineusement en perspective une série de phénomènes observés par la science et tout un chacun, du réchauffement des températures à la fonte des glaces, en passant par la transformation des saisons longues périodes de sècheresse ou de pluie l apparition de maladies inconnues sous nos climats, la multiplication des ouragans, etc. En guise de respiration, de pause, dans cet exposé scientifique rendu digeste par une utilisation optimale des ressources du multimédia, le réalisateur Davis Guggenheim raconte en parallèle le trajet d Al Gore lui-même, de sa prise de conscience jusqu à cette longue marche désintéressée électoralement semble-t-il pour convaincre une personne après l autre de l urgence de la réaction. Fernand Denis, La Libre Belgique de Davis Guggenheim, USA, 2006, 1 h 38, VO. / Président La vie quotidienne d un chef d État, confronté aux trahisons, au doute, à ses contradictions, au vertige et à l extrême solitude du pouvoir. Avec un Albert Dupontel royal L orsque l on parle du retour en force du film politique, on a tendance à lorgner du côté d Hollywood, vers les Syriana, Lord of War et autres Good Night, and Good Luck. Ce serait oublier que, tant bien que mal, le cinéma français, lui aussi, tente d aborder le sujet. Si Guédiguian s essayait à la biographie déguisée de Mitterrand dans Le promeneur du Champ de Mars, Chabrol à la comédie cynique très proche d une certaine affaire dans L ivresse du pouvoir, Lionel Delplanque choisit, lui, de nous livrer une brillante leçon de realpolitik. À la différence de ses illustres confrères, le jeune réalisateur décide cependant de couper les ponts avec la réalité ce qui n empêche pas son Président de chercher à se rapprocher de la vérité. Ne citant jamais le parti auquel appartient son Président même si on peut imaginer qu il est, ou du moins a été, de gauche, puisant ses références chez tous ceux qui se sont succédé à l Élysée depuis de Gaulle, le Français opte, en effet, pour une abstraction de l homme de pouvoir, à travers le portrait d un personnage difficile à cerner. Car si son engagement pour la suppression de la dette en Afrique est louable, le bonhomme n hésite pas dans le même temps à user des pires moyens pour conserver son poste remis en question suite à un scandale politico-financier. Pourtant, Delplanque refuse le simplisme, ne cherche jamais à condamner purement et simplement son Président, lui conservant une certaine sincérité dans son engagement. Il offre dès lors un portrait très crédible, jamais manichéen, d un homme grisé par le pouvoir, qui a dû se compromettre, jouer le jeu pour en arriver là où il est aujourd hui. Hubert Heyrendt, La Libre Belgique de Lionel Delplanque, France, 2006, 1 h 37. Avec Albert Dupontel, Jérémie Rénier, Mélanie Doutey, Claude Rich.

6 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Jeudi 30 novembre à 20 h au Projection suivie d un débat avec Olivier Bonfond, économiste, Secrétaire général du CADTM et membre d Attac. Dans le cadre du ciné-club Attac. Attac > Association pour la Taxation des Transactions financières pour l Aide aux Citoyens Association Sans But Lucratif Centre liégeois du Beau Mur 48 rue du Beau Mur 4030 Liège Tél Permanences : du mardi, mercredi vendredi de 10 h à 13 h Bamako Un grand film politique qui met en scène rien de moins que le procès fictif de la Banque Mondiale et du FMI, accusés d être responsables du drame africain. Superbe, didactique, drôle et surprenant A uteur de La vie sur terre (1998), Abderrahmane Sissako fait de son nouveau film un pari original, mais parfaitement inscrit au cœur de nos préoccupations actuelles. Autour d un procès imaginaire, tenu cependant dans les conditions d un évènement réel, le réalisateur élabore une fiction juridique, où des représentants de la société africaine décident d engager une procédure judiciaire à l encontre de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, qu ils estiment associés aux drames vécus actuellement par l Afrique : inégalités, violences et pauvreté accrues. En donnant voix au chapitre à ses plaideurs désireux d évoquer les tragédies qu ils connaissent et subissent au quotidien, Bamako humanise les revendications d un continent trop souvent contraint au silence. D autant que dans la maison où s est installé le tribunal, la vie continue Avec ce film instructif, Abderrahmane Sissako veut en effet ramener le débat politique au cœur de la vie même. Il le situe pour cela au milieu d une véritable habitation et de ses résidents, afin de rétablir ce lien communautaire qui manque généralement aux grands débats. Il nous rappelle que la politique des pays en voie de développement a été imposée, et n a pas changé en 25 ans, alors que le continent africain a connu de nombreux bouleversements. Aucune juridiction n est donc prévue pour remettre en question le pouvoir des plus forts. Le rôle de l artiste et du citoyen consiste, selon Sissako, à restaurer l imagination pour mettre en valeur les voix qui normalement ne sont pas écoutées. Frédéric Rivière, Trois couleurs d Abderrahmane Sissako, Mali, 2006, 1 h 58, VO. Avec Aïssa Maïga, William Bourdon, Tiécoura Traore, Hélène Diarra, Habib Dembel. / Depuis sa création, Attac propose des alternatives à une mondialisation régie par le besoin de générer toujours davantage de profit, et générant donc la pauvreté et l exclusion sous un discours qui parle de compétitivité, de flexibilité et de croissance. Ces alternatives sont : établir une taxe sur la spéculation monétaire pour une aide aux citoyens ; entraver la spéculation internationale ; taxer les revenus du capital ; sanctionner et ainsi supprimer les paradis fiscaux ; contrer les fonds de pension ; établir un cadre légal pour les opérations bancaires et financières ; annuler la dette publique du Tiers-Monde. Bamako est une parabole faite de vie et d espoir qui en dénonçant les politiques des institutions financières internationales montre la pertinence de cette dernière revendication : annuler la dette. Attac se réjouit de cette projection et s associe une fois de plus au CADTM qui depuis 16 ans lutte pour l annulation de la dette, la fin des plans d ajustement structurel et la rétrocession des «biens mal acquis». Ensemble, avec la plupart des mouvements alter mondialistes nous disons que cette dette est odieuse, immorale et illégitime. Dans la plupart des cas, elle a été accordée à des gouvernements corrompus et totalitaires qui, souvent, en ont organisé le détournement. Elle n a pas servi aux populations et pourtant celles-ci ont déjà remboursé 7 fois l équivalent des sommes prêtées. Ce mécanisme de l endettement est un obstacle essentiel à la satisfaction des besoins humains fondamentaux et ne sert qu à maintenir un système de colonisation économique et de domination. (Attac-Liège) Où tu vas Où tu vas, avec lucidité et beaucoup de sensibilité, retrace le parcours personnel et professionnel de quelques ouvriers licenciés d une usine liégeoise de métallurgie. Après la projection, un débat, animé par Mateo Alaluf, donnera la parole aux acteurs du film, les ouvriers licenciés ainsi qu à leurs anciens délégués syndicaux La réalisation du film s inscrit dans le cadre du projet européen FSE-Art6 «Regional Key Competencies» auquel a contribué le Centre de sociologie du Travail, de l Emploi et de la Formation de l ULB, et le service du FOREM, Plan d Accompagnement des Reconversions. Mardi 28 novembre à 20 h au Projection unique entrée gratuite en présence du réalisateur et suivie d un débat avec des travailleurs de l usine et Mateo Alaluf, professeur de sociologie du travail à l ULB. Entrée Gratuite Une organisation du Centre de Sociologie du Travail, de l Emploi et de la Formation de l ULB, dans le cadre du projet européen «Regional Key Competencies» et des Grignoux. S erge et Franco, anciens délégués syndicaux d une usine liégeoise de laminage d aluminium, nous emmènent sur les lieux d un passé collectif mis à mal par les restructurations économiques. L usine a fermé et plus de 100 travailleurs ont perdu leur emploi. Une page se tourne. Ils se retrouvent dans une cellule de reconversion où ils devront, aux côtés des conseillers du FOREM, accompagner leurs anciens camarades vers leur retour à l emploi. Le film retrace le parcours social et professionnel de huit d entre eux et nous guide à travers les réalités socio-économiques du bassin d emploi liégeois. Comment ces travailleurs vivent-ils ces moments difficiles? Comment voient-ils leur avenir et celui de la région liégeoise? Où vont-ils? d Alain de Halleux, Belgique, 2006, 40 mn. parc Scoop À l annonce de son retour devant la caméra en compagnie d une jeune et belle comédienne, on craignait un peu le retour du Woody Allen libidineux. Mais non, on est face à celui qui a retrouvé la forme, celui de Match Point, même si l opus précédent était hanté par le pessimisme, alors que Scoop est une pure œuvre burlesque. Bien sûr, cette histoire de jeune journaliste à qui le fantôme d un journaliste d investigation livre un scoop sur un meurtrier, puis qui se lie à l homme qu elle soupçonne, ne tient pas debout. Mais on s en fiche un peu. On sait bien qu on va voir un film du maître New-Yorkais pour les dialogues et pour l atmosphère, pas pour le scénario, toujours un peu décousu. Scarlett Johansson a beau endosser des fripes trouvées au marché et chausser des lunettes de myope, elle reste charmante. Woody Allen, lui, fait du Woody Allen, mais on l aime comme ça. Béatrice Toulon, Studio de Woody Allen, USA, 2006, 1 h 36, VO. Avec Woody Allen, Scarlett Johansson, Hugh Jackman, Ian McShane. Comme chaque année les bougies d Amnesty International seront en vente au pendant les fêtes de fin d année. Merci pour le soutien que vous accorderez à ceux qui n ont peut-être plus que l espoir.

7 Le héros de la famille 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Un cabaret sur les hauteurs de Nice est le théâtre des retrouvailles d une famille mille fois éclatée, mille fois recomposée. Entre vérités et mensonges, numéros de magie et chansons, enfants, parents, vieux amants et nouveaux amoureux vont s y affronter, s y déchirer mais s y réconcilier aussi Je pense à vous Quand Pascal Bonitzer nous joue la carte du marivaudage. À l inévitable permutation des couples, source de quiproquos et situations cocasses, le cinéaste français a ajouté une étonnante pointe de cruauté. Un menuet tragique exécuté par Edouard Baer, Géraldine Pailhas, Charles Berling, Hippolyte Girardot et Marina de Van U n matin, Diane (Géraldine Pailhas) découvre que l homme qu elle aime, Hermann (Edouard Baer), l éditeur bien connu, va publier un livre de Worms (Charles Berling), l écrivain réputé dont elle a autrefois partagé la vie, et que ce livre parle d elle Un autre matin, Hermann rencontre son ancienne amie Anne (Marina de Van), qu il a jadis quittée pour Diane. Worms qui se trouve là, surprend et photographie sur son portable la rencontre, dont il envoie l image à Diane. Crise La même nuit, Anne débarque chez Hermann, tandis que Diane rend visite à Antoine (Hippolyte Girardot) l ancien médecin d Anne, devenu le mari de celle-ci. Le vaudeville va se muer alors en drame C est un GSM et ses multiples fonctions qui vont dérégler la vie d un quartet de bourgeois éclairés et résolument parisiens. La technologie virevolte et happe à l improviste le moindre geste. Aussi, une photo digitale vaguement compromettante peut être envoyée illico à des cibles particulièrement sensibles. Jusque-là, l éditeur Hermann semblait avoir planifié son existence avec une belle élégance. Il pouvait même contrôler sa femme dont la vie intime va être révélée par un de ses poulains, Worms, écrivain cynique et sans scrupule. Mais dès le surgissement intempestif de cette photo liée à son passé, sur l écran de l ordinateur de sa femme, son univers va être secoué. Le vernis de cette intelligentsia urbaine qu il a l habitude de fréquenter va s évaporer brusquement. Hermann sera confronté à des êtres habités par des pulsions irrépressibles. Médusé, il découvre que les corps ont besoin d exulter et qu ils échappent difficilement à de vieux démons. Au fur et à mesure qu évolue l intrigue, Pascal Bonitzer congédie l environnement parisien de ses personnages et s installe dans des endroits périphériques lourds de mystères : cimetières, bordures d un bois Dans un tel contexte, leurs convulsions affectives auront d étranges résonances. En revisitant le vaudeville, Bonitzer sera particulièrement attentif à la puissance des mots qui peuvent être doux ou particulièrement meurtriers. En ajoutant quelques notes tragiques à son marivaudage, il nous rappelle qu on ne badine pas impunément avec l amour. Même avec les prouesses de son GSM. Dany Habran, Les Grignoux de Pascal Bonitzer, France, 2006, 1 h 22. Avec Edouard Baer, Géraldine Pailhas, Charles Berling, Hippolyte Girardot, Marina de Van. / P our son deuxième film, Thierry Klifa signe une comédie glamour et mystérieuse qui jongle avec la confusion des sentiments et le mélange des genres. Avec son scénariste Christopher Thompson, il a créé un lieu de cinéma idéal pour recevoir les turbulences affectives de cette drôle de famille : le Perroquet bleu, un cabaret avec, pour principaux protagonistes, un magicien ex-vedette de la télé (Gérard Lanvin), une chanteuse aussi craquante que la Susie des Baker Boys (Emmanuel Béart), un ancien travesti qui a fait fortune en coiffant de ses perruques tout le gotha (Claude Brasseur), une maitresse de ballet (Valérie Lemercier). On doit également compter sur l ancienne égérie du lieu (Catherine Deneuve). Tourné en scope avec Pierre Aïm au cadre et à la lumière, le film offre une belle place au spectacle et à la musique. Et aux chansons : Emmanuelle Béart en chante six dans cet univers de magie, de plumes et de paillettes. de Thierry Klifa, France, 2006, 1 h 40. Avec Emmanuelle Béart, Gérard Lanvin, Catherine Deneuve, Miou-Miou, Géraldine Pailhas, Michaël Cohen, Valérie Lemercier, Claude Brasseur, Pascal Elbè, Mathilde Seigner. Les anges exterminateurs En tentant de filmer le plaisir féminin comme on ne l a jamais fait, Jean-Claude Brisseau, cinéaste définitivement étrange et unique, questionne avec un mélange de brutalité et d élégance les relations tordues entre l artiste et ses modèles L écrivain : maléfique et utile au récit [ ] l écrivain, l artiste en général, joue souvent le rôle du Diable. «Les écrivains sont des cauchemars», écrit Martin Amis dans L Information, qui traite de cette question. Et Gore Vidal : «Évitez les écrivains». Car l écrivain est le seul qui sait quoi faire du passé (ancien ou récent) des gens. (Il y a aussi les maîtres chanteurs, mais ce n est pas le même usage). Les gens peuvent se remémorer leur vie, revoir des films ou des photos, repenser à certains moments. Mais seul l écrivain sait utiliser le passé et le faire revivre en lui donnant un sens, et ainsi, il est potentiellement dangereux. La vérité ne peut surgir que dans la structure d une fiction, selon un mot fameux, et le maître des fictions, c est l écrivain. Or la vérité blesse. Donc l écrivain. (Pascal Bonitzer) A près avoir occupé à son corps défendant les pages «faits divers» et «justice» des journaux, voire parfois les pages «donneuses de leçon de morale puritaine», Jean-Claude Brisseau réintègre les rubriques cinéma, et c est heureux. On ne reviendra pas sur le procès qui lui a été intenté, si ce n est pour dire qu il constitue en partie la matière de ce nouveau film, et pour remarquer aussi qu au regard de la brochette de jeunes femmes qui ont accompagné le cinéaste dans cette nouvelle aventure, devant et derrière la caméra, les accusations dont il fut la victime perdent de leur substance. Il y a visiblement de jeunes comédiennes qui admirent Jean-Claude Brisseau, lui font confiance et le suivent dans sa quête artistique (filmer le plaisir féminin) sans le prendre pour un pervers ou un profiteur. Et à notre connaissance, la femme qui servit de modèle pour le tableau «L origine du monde» n a pas fait de procès à Courbet. La relation entre l artiste et ses modèles est justement l un des thèmes des Anges exterminateurs. Le film raconte les difficultés d un cinéaste pour monter un film sur le plaisir sexuel féminin. Toute ressemblance avec la vie artistique réelle de Brisseau n est évidemment pas fortuite. Le cinéaste n entend pas faire un film porno, au sens où l on ne filmerait que de la mécanique corporelle, de la chair interchangeable. Non, il s agit de tenter de filmer le plaisir féminin comme on ne l a jamais fait, en incluant la durée de la montée du plaisir, en magnifiant la Femme, en la transformant en diamant lové dans l écrin du plan. Il semble que pour Brisseau le cinéma doit aussi servir à ça, à filmer l orgasme féminin, c est-à-dire aller somme toute jusqu au bout de l idée qui veut que le cinéma, c est faire faire de jolies choses à de jolies femmes. Pour lui, une femme montant vers le plaisir dans la durée d un plan séquence semble être la quête artistique ultime, femme jouissant et grâce du plan se rejoignant en une sorte d épiphanie. Serge Kaganski, Les Inrockuptibles de Jean-Claude Brisseau, France, 2006, 1 h 40. Avec Frédéric Van Den Driessche, Maroussia Dubreuil, Lise Bellynck.

8 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 P a r c C h u r c h i l l vendredi 24 novembre Du vendredi 24 novembre au jeudi 30 novembre 20:00 Soirée Sénégalaise Concert El Hadj N Diaye + film samedi 25 novembre 12:10 Indigènes 14:30 Babel 17:30 Je vais bien, ne t en fais pas 22:30 Les anges exterminateurs programmation :05 Le pressentiment 14:00 Scoop 16:00 La couleur du sacrifice 18:00 Takeshis 20:15 Scoop 22:15 Scoop 12:00 Le voyage en Arménie 14:30 La science des rêves 16:30 Ça rend heureux 18:15 Président 20:15 Comment j ai fêté la fin 22:30 La science des rêves Hernán Fierro & Doris Aguado :00 The Queen 18:00 L homme de sa vie 20:30 Transylvania + Trio Ocarina en concert dimanche 26 novembre 14:00 Franz et le chef d orchestre 15:15 Azur et Asmar 17:15 Thank You for Smoking 22:30 Dans Paris 14:30 Je vais bien, ne t en fais pas 17:00 Babel 20:00 Scoop 22:00 Scoop 14:00 Président 16:00 Bled Number One 18:00 Ça rend heureux 20:00 Le pressentiment 22:00 La science des rêves 16:00 Transylvania 18:15 The Queen 20:15 L homme de sa vie lundi 27 novembre 15:30 L homme de sa vie 17:45 Indigènes 20:15 Transylvania mardi 28 novembre 15:30 The Queen 17:30 Transylvania 20:00 Où tu vas + rencontre-débat mercredi 29 novembre 16:00 The Queen 18:00 L homme de sa vie 20:15 Transylvania jeudi 30 novembre 15:45 The Queen 17:45 Transylvania 20:00 Bamako Ciné-club Attac 14:15 Babel 17:15 Scoop 19:30 Babel 22:15 Takeshis 12:00 Le voyage en Arménie 14:30 Babel 17:15 Thank You for Smoking 19:45 Je vais bien, ne t en fais pas 21:45 Babel 12:00 Babel 15:00 Babel 17:45 Comme tout le monde + présentation de A l école du cinéma 12:10 Les anges exterminateurs 16:30 Babel 19:30 Babel 22:15 Dans Paris 12:15 Thank You for Smoking 14:00 Babel 17:00 Babel 22:30 Ça rend heureux 14:00 Franz et le chef d orchestre 15:15 Indigènes 18:00 Thank You for Smoking 20:00 Comme tout le monde 22:00 Scoop 12:15 La couleur du sacrifice 14:00 Scoop 16:00 Ça rend heureux 17:45 Président 20:00 Scoop 22:00 Scoop 12:10 Je vais bien, ne t en fais pas 14:00 Scoop 17:00 Le voyage en Arménie 19:45 Scoop 21:45 Takeshis 12:10 Scoop 14:00 La couleur du sacrifice 16:00 Scoop 18:00 Je vais bien, ne t en fais pas 20:15 Belhorizon + réalisatrice 12:00 Je vais bien, ne t en fais pas 14:15 La science des rêves 17:00 Comment j ai fêté la fin 20:00 Je vais bien, ne t en fais pas 22:00 Scoop 14:00 La science des rêves 16:15 Azur et Asmar 18:15 Le pressentiment 20:15 Je vais bien, ne t en fais pas 22:15 Comment j ai fêté la fin 12:05 Comment j ai fêté la fin 14:15 La science des rêves 17:15 Le voyage en Arménie 20:00 Les anges exterminateurs 22:00 La science des rêves 12:05 Président 14:00 La science des rêves 17:00 Je vais bien, ne t en fais pas 19:30 Comment j ai fêté la fin 21:45 Le pressentiment 12:15 Ça rend heureux 14:00 Franz et le chef d orchestre 15:15 La science des rêves 17:30 Bled Number One 19:45 Président 21:45 Les anges exterminateurs 12:05 Le pressentiment 14:00 Scoop 16:00 Dans Paris 18:00 Scoop 20:00 Le pressentiment 22:00 Les anges exterminateurs Cafeteria matinale Petits-déjeuners à la québecoise De 8 h 30 à 12 h 30 Nouvel arrivage de produits du Québec et d ailleurs Fermé lundi et mardi 27 rue de Tilleur derrière l'église St-Gilles Du vendredi 1 er décembre au jeudi 7 décembre P a r c C h u r c h i l l vendredi 1 er décembre Klezmic Zirkus Café du 22 h 15:30 Little Miss Sunshine 17:30 Cœurs 20:00 Transylvania 22:15 Little Miss Sunshine samedi 2 décembre 12:10 L homme de sa vie 14:15 Babel 17:15 La science des rêves 19:30 Babel 22:15 Babel programmation :00 Indigènes 14:15 Scoop 16:15 Belhorizon 18:00 La couleur du sacrifice 20:00 Scoop 22:00 Comment j ai fêté la fin 12:15 Comme tout le monde 14:00 Je vais bien, ne t en fais pas 16:00 The Queen 18:00 Je vais bien, ne t en fais pas 20:15 Je vais bien, ne t en fais pas 22:15 Président r e s t a u r a n t le vin la cuisine 9 place du marché 4000 liège en face de l'hôtel de ville ouvert du lundi au vendredi midi et soir et le samedi soir fermé le dimanche et les jours fériés 16:00 Little Miss Sunshine 18:00 Cœurs 20:30 Little Miss Sunshine 22:30 Little Miss Sunshine dimanche 3 décembre 14:00 La mystérieuse M elle C. 16:15 Franz et le chef d orchestre 17:30 Transylvania 22:30 Scoop 14:15 Le bonhomme de neige 15:15 Babel 18:00 Comme tout le monde 20:15 Je vais bien, ne t en fais pas 22:15 L homme de sa vie 14:00 L homme de sa vie 16:15 Belhorizon 18:00 Bamako 20:30 The Queen 22:30 Transylvania 16:15 Little Miss Sunshine 18:15 Cœurs 20:35 Little Miss Sunshine lundi 4 décembre 15:30 Cœurs 18:00 Little Miss Sunshine 20:00 Cœurs mardi 5 décembre 15:45 Little Miss Sunshine 17:45 Cœurs 20:15 Little Miss Sunshine mercredi 6 décembre 16:00 Little Miss Sunshine 18:00 Cœurs 20:30 Little Miss Sunshine jeudi 7 décembre 15:45 Cœurs 18:15 Little Miss Sunshine 20:15 Cœurs 14:15 Franz et le chef d orchestre 15:30 Azur et Asmar 17:30 L homme de sa vie 20:00 Transylvania 22:00 Comment j ai fêté la fin 12:15 Babel 15:00 Je vais bien, ne t en fais pas 17:15 Les anges exterminateurs 20:00 Le magicien d Oz (Classique) 22:30 Thank You for Smoking 12:05 La science des rêves 14:00 Le magicien d Oz (Classique) 16:30 Babel 19:30 Transylvania 21:30 Babel 12:05 Le pressentiment 14:15 Transylvania 16:30 Babel 19:30 Babel 22:15 Les anges exterminateurs 12:15 Babel 15:00 Indigènes 17:30 La science des rêves 19:45 Scoop 21:45 Babel 14:00 Je vais bien, ne t en fais pas 16:15 Scoop 18:15 The Queen 20:15 Scoop 22:15 Les anges exterminateurs 12:05 The Queen 14:15 The Queen 17:00 Indigènes 22:30 Comme tout le monde 12:10 Bamako 14:30 Scoop 17:00 Comment j ai fêté la fin 20:00 Scoop 22:00 Takeshis 12:10 L homme de sa vie 14:15 Scoop 16:15 Dans Paris 18:15 Président 20:15 Je vais bien, ne t en fais pas 22:15 Transylvania 12:10 Scoop 14:00 L homme de sa vie 17:30 La couleur du sacrifice 20:00 Bamako 22:15 The Queen 14:00 Babel 17:00 Bamako 22:30 Takeshis 12:10 Dans Paris 14:00 Belhorizon 15:45 Bled Number One 18:00 Scoop 20:00 Bamako 22:15 Transylvania 12:15 La couleur du sacrifice 14:00 Thank You for Smoking 16:00 The Queen 18:15 Belhorizon 20:00 Je vais bien, ne t en fais pas 22:00 Comme tout le monde 12:00 Bled Number One 14:00 Franz et le chef d orchestre 15:15 Azur et Asmar 17:15 Bamako 20:00 Scoop 22:00 Le voyage en Arménie 12:20 Belhorizon 14:00 Je vais bien, ne t en fais pas 16:00 Le pressentiment 18:15 Thank You for Smoking 20:15 Transylvania 22:15 Thank You for Smoking

9 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Du vendredi 8 décembre au jeudi 14 décembre P a r c C h u r c h i l l vendredi 8 décembre Stinky Lou & Goon Mat Concert au Café du à 20 h 30 15:30 Une vérité qui dérange 17:30 Little Miss Sunshine 20:00 Je pense à vous 21:45 Little Miss Sunshine samedi 9 décembre 12:15 La couleur du sacrifice 14:00 Cœurs 17:00 Takeshis 22:30 Je vais bien, ne t en fais pas programmation :05 Bamako 14:15 The Queen 17:00 L homme de sa vie 20:00 Scoop 22:00 Transylvania 12:00 Indigènes 14:15 Scoop 16:15 Belhorizon 18:00 Scoop 20:15 La science des rêves 22:15 Président 16:00 Une vérité qui dérange 18:00 Je pense à vous 20:00 Little Miss Sunshine 22:00 Little Miss Sunshine dimanche 10 décembre 14:00 Franz et le chef d orchestre 15:15 L enfant au grelot 16:30 C.R.A.Z.Y. 19:30 The Queen 21:30 Babel 14:00 Le pressentiment 16:00 Bamako 18:15 Transylvania 20:30 Scoop 22:30 Scoop 14:15 Cœurs 16:45 Babel 19:45 Cœurs 22:15 Les anges exterminateurs 16:15 Une vérité qui dérange 18:30 Little Miss Sunshine 20:30 Je pense à vous lundi 11 décembre 15:45 Je pense à vous 17:30 Une vérité qui dérange 19:30 Je pense à vous 21:15 Little Miss Sunshine mardi 12 décembre 16:15 Je pense à vous 18:00 Little Miss Sunshine 20:15 Une vérité qui dérange mercredi 13 décembre 14:30 Le bonhomme de neige 15:30 Arthur et les Minimoys 17:45 Une vérité qui dérange 20:00 Les lumières du faubourg 21:45 Little Miss Sunshine jeudi 14 décembre 15:45 Les lumières du faubourg 17:30 Arthur et les Minimoys 19:30 Une vérité qui dérange 21:30 Je pense à vous 14:30 Azur et Asmar 16:30 Babel 19:30 Cœurs 22:00 Comment j ai fêté la fin 12:10 Je vais bien, ne t en fais pas 14:00 Babel 17:00 Cœurs 22:30 Transylvania 12:15 Cœurs 14:30 Je vais bien, ne t en fais pas 17:00 Babel 19:45 Cœurs 22:15 Je vais bien, ne t en fais pas 12:05 Transylvania 16:00 Je vais bien, ne t en fais pas 18:00 Cœurs 20:30 Scoop 22:30 Takeshis 12:05 L homme de sa vie 14:15 Babel 17:15 Cœurs 20:15 Little Miss Sunshine 22:15 The Queen 14:00 L enfant au grelot 15:30 Scoop 17:30 The Queen 19:45 Je vais bien, ne t en fais pas 21:45 Transylvania 12:05 Scoop 14:00 La science des rêves 16:00 Président 18:00 Le pressentiment 20:15 Scoop 22:15 Cœurs 12:05 La science des rêves 14:00 The Queen 16:00 Thank You for Smoking 18:00 Le pressentiment 20:15 Transylvania 22:15 Scoop 12:00 Babel 14:45 Indigènes 17:15 Bamako 22:30 Les anges exterminateurs 12:15 La couleur du sacrifice 14:00 Je vais bien, ne t en fais pas 16:00 Thank You for Smoking 18:00 Les anges exterminateurs 20:00 Transylvania 22:00 Cœurs Du vendredi 15 décembre au jeudi 21 décembre P a r c C h u r c h i l l vendredi 15 décembre 15:15 Babel 18:00 Arthur et les Minimoys Soirée autour de 20:15 Les lumières du faubourg samedi 16 décembre 14:00 Le bonhomme de neige 15:00 Arthur et les Minimoys 17:00 Azur et Asmar 19:30 Babel 22:15 Les lumières du faubourg dimanche 17 décembre 14:00 Arthur et les Minimoys 16:00 Les lumières du faubourg 18:00 Arthur et les Minimoys 20:00 Babel lundi 18 décembre 15:30 Arthur et les Minimoys 17:30 Babel 20:15 Les lumières du faubourg mardi 19 décembre 15:30 Babel 18:15 Les lumières du faubourg 20:00 Babel mercredi 20 décembre 14:15 Arthur et les Minimoys 16:15 Azur et Asmar 18:15 Les lumières du faubourg 20:00 L immeuble Yacoubian jeudi 21 décembre 15:30 Arthur et les Minimoys 17:30 Babel 20:15 Les lumières du faubourg 12:15 Bamako 14:30 Little Miss Sunshine 17:00 Cœurs 20:00 Little Miss Sunshine 22:15 Little Miss Sunshine 14:00 Daniel et les Superdogs 16:00 L homme de sa vie 18:15 Une vérité qui dérange 20:30 Little Miss Sunshine 22:30 Little Miss Sunshine 16:15 Little Miss Sunshine 18:30 Une vérité qui dérange 20:30 Little Miss Sunshine 22:30 Little Miss Sunshine 12:00 Little Miss Sunshine 14:00 Une vérité qui dérange 17:15 Une vérité qui dérange 20:00 Mademoiselle (Classique) 22:30 Une vérité qui dérange 12:10 Une vérité qui dérange 14:00 Une vérité qui dérange 16:00 Belhorizon 18:00 Little Miss Sunshine 20:15 Une vérité qui dérange 22:15 Little Miss Sunshine 12:05 Transylvania 14:00 Franklin et le trésor du lac 15:45 Little Miss Sunshine 18:00 Une vérité qui dérange 20:15 Little Miss Sunshine 22:15 Little Miss Sunshine 12:10 Little Miss Sunshine 14:15 Cœurs 17:00 Little Miss Sunshine 19:45 Cœurs 22:15 Little Miss Sunshine 14:00 Franz et le chef d orchestre 15:15 Cœurs 17:45 Bamako 20:00 L homme de sa vie 22:15 Takeshis 12:15 Le pressentiment 14:15 The Queen 17:00 L homme de sa vie 20:00 Bamako 22:15 La couleur du sacrifice 12:00 Comment j ai fêté la fin 14:15 Scoop 16:15 Transylvania 18:15 Belhorizon 20:00 Comme tout le monde 22:00 Bamako 12:10 Président 14:00 L enfant au grelot 15:15 Scoop 17:15 L homme de sa vie 19:45 The Queen 22:00 Le pressentiment 12:00 Bamako 14:15 Le pressentiment 17:00 Scoop 19:30 Babel 22:15 Je vais bien, ne t en fais pas programmation :10 Je vais bien, ne t en fais pas 14:00 Une vérité qui dérange 17:00 Comment j ai fêté la fin 20:15 Une vérité qui dérange 22:15 Scoop 14:00 L enfant au grelot 15:30 Azur et Asmar 17:30 Transylvania 20:00 Scoop 22:00 Une vérité qui dérange 14:00 Transylvania 16:15 Scoop 18:15 L homme de sa vie 20:30 Scoop 22:30 Transylvania 12:10 Président 14:15 Transylvania 17:00 Scoop 19:45 Cœurs 22:15 L homme de sa vie 12:15 Je pense à vous 14:00 Mademoiselle 16:00 Scoop 18:00 Je pense à vous 20:00 Transylvania 22:00 Je pense à vous 12:10 Je vais bien, ne t en fais pas 16:15 L homme de sa vie 18:30 Scoop 20:30 Transylvania 22:30 Scoop 12:05 Bamako 14:15 Une vérité qui dérange 16:15 Scoop 18:15 Une vérité qui dérange 20:15 Une vérité qui dérange 22:15 Comment j ai fêté la fin 12:05 L homme de sa vie 14:15 Transylvania 16:30 Scoop 18:30 Belhorizon 20:15 Je pense à vous 22:00 Transylvania 14:15 Cœurs 17:00 Bamako 19:45 Cœurs 22:15 Les anges exterminateurs 14:15 L enfant au grelot 15:30 Je pense à vous 17:15 Cœurs 19:45 Bamako 22:00 Comment j ai fêté la fin 12:05 The Queen 14:00 Je vais bien, ne t en fais pas 16:00 Je pense à vous 18:00 Little Miss Sunshine 20:00 Bamako 22:15 Comment j ai fêté la fin 12:05 L homme de sa vie 14:15 The Queen 17:00 Cœurs 19:30 Cœurs 22:00 Bamako 12:00 Comment j ai fêté la fin 14:15 Le bonhomme de neige 15:30 Bamako 18:00 Cœurs 20:30 Les anges exterminateurs 22:30 Je pense à vous 12:00 Je vais bien, ne t en fais pas 14:00 Transylvania 16:00 The Queen 18:15 Je vais bien, ne t en fais pas 20:30 Je pense à vous 22:15 Président Du vendredi 22 décembre P a r c C h u r c h i l l vendredi 22 décembre 15:30 Paris, je t aime 18:00 Le héros de la famille 20:00 Paris, je t aime 22:15 Le héros de la famille samedi 23 décembre 14:00 Franklin et le trésor du lac 16:00 Arthur et les Minimoys 18:00 Le héros de la famille 20:00 Le héros de la famille 22:00 Paris, je t aime dimanche 24 décembre 14:00 Franklin et le trésor du lac 15:45 Arthur et les Minimoys 17:45 Paris, je t aime 20:15 Le héros de la famille lundi 25 décembre 14:00 Le bonhomme de neige 15:00 Arthur et les Minimoys 17:00 Le héros de la famille 19:00 Paris, je t aime 21:15 Le héros de la famille mardi 26 décembre 14:00 L enfant au grelot 15:30 Arthur et les Minimoys 17:30 Paris, je t aime 20:00 Le héros de la famille 22:00 Paris, je t aime mercredi 27 décembre 14:00 Le bonhomme de neige 15:15 Arthur et les Minimoys 17:15 Le héros de la famille 19:15 Paris, je t aime 21:30 Le héros de la famille jeudi 28 décembre 14:00 Franz et le chef d orchestre 15:30 Arthur et les Minimoys 17:30 Le héros de la famille 19:30 Paris, je t aime 21:45 Le héros de la famille 12:10 Je vais bien, ne t en fais pas 14:00 Little Miss Sunshine 16:00 Je pense à vous 17:45 Bamako 20:15 Little Miss Sunshine 22:15 Scoop 14:00 L incomparable M elle C. 16:15 Souris City 18:15 Une vérité qui dérange 20:30 Little Miss Sunshine 22:30 Little Miss Sunshine 14:00 Souris City 15:45 Little Miss Sunshine 17:45 Cœurs 20:15 Little Miss Sunshine 14:15 Souris City 16:15 Little Miss Sunshine 18:30 Les lumières du faubourg 20:15 Little Miss Sunshine 22:15 Little Miss Sunshine 10:00 Souris City 12:00 The Queen 14:00 Souris City 16:00 Une vérité qui dérange 18:15 Little Miss Sunshine 20:30 Les lumières du faubourg 22:15 Little Miss Sunshine 10:10 Souris City 12:10 Little Miss Sunshine 14:00 Souris City 16:00 The Queen 18:15 Les lumières du faubourg 20:00 Little Miss Sunshine 22:00 Cœurs 10:10 Souris City 12:05 Je vais bien, ne t en fais pas 14:00 Franklin et le trésor du lac 16:00 Azur et Asmar 18:00 Je pense à vous 20:00 Little Miss Sunshine 22:00 Little Miss Sunshine programmation :15 Cœurs 12:20 Belhorizon 14:30 Une vérité qui dérange 14:00 Transylvania 16:15 Les lumières du faubourg 17:00 Cœurs 18:00 Une vérité qui dérange 20:15 L immeuble Yacoubian 22:30 Les anges exterminateurs 14:15 Bamako 16:45 Babel 19:45 Cœurs 22:15 Les lumières du faubourg 14:15 Azur et Asmar 16:15 Transylvania 18:30 Les lumières du faubourg 20:15 Scoop 14:00 Franklin et le trésor du lac 16:00 Une vérité qui dérange 18:00 Cœurs 20:30 Babel 10:15 Franklin et le trésor du lac 12:05 Cœurs 14:30 Franklin et le trésor du lac 16:30 Azur et Asmar 19:00 Cœurs 21:30 Babel 10:15 Franklin et le trésor du lac 10:15 Franklin et le trésor du lac 12:05 L homme de sa vie 14:15 Franklin et le trésor du lac 16:00 Azur et Asmar 18:00 Cœurs 20:30 Scoop 22:30 Transylvania 10:15 Franklin et le trésor du lac 12:10 Une vérité qui dérange 14:15 Souris City 16:15 Souris City 18:15 Transylvania 20:15 Scoop 22:15 L homme de sa vie 14:15 Little Miss Sunshine 16:30 L immeuble Yacoubian 20:00 Scoop 22:00 Je pense à vous 14:00 L enfant au grelot 15:15 Babel 18:00 Je pense à vous 20:00 The Queen 14:30 Azur et Asmar 17:00 Scoop 19:30 Bamako 21:45 Je pense à vous Séances à 10 h au. Tarif réduit : 3,70 (heure de la séance = début du film) 10:30 Franz et le chef d orchestre 12:15 Je pense à vous 14:00 Indigènes 16:30 Je vais bien, ne t en fais pas 19:00 Bamako 21:15 L immeuble Yacoubian Séances à 10 h au. Tarif réduit : 3,70 (heure de la séance = début du film) 10:00 Azur et Asmar 12:00 Bamako 14:30 Belhorizon 16:30 Babel 19:45 Je pense à vous 21:30 Babel Séances à 10 h au. Tarif réduit : 3,70 (heure de la séance = début du film) 10:00 La mystérieuse M elle C. 12:00 Indigènes 14:15 Babel 17:15 Les lumières du faubourg 19:00 L immeuble Yacoubian 22:15 Bamako

10 10 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Les anges exterminateurs n Les anges exterminateurs p. 7 de J.-C. Brisseau, France, 2006, 1 h 40 au vendredi 22 décembre n Arthur et les Minimoys p. 13 de L. Besson, France, 2005, 1 h 35 du mercredi 13 décembre n Azur et Asmar p. 14 de M. Ocelot, France, 2006, 1 h 40 Samedi 25 novembre à 14 h 00 Samedi 25 novembre à 15 h 15 Dimanche 26 novembre à 14 h 00 Dimanche 26 novembre à 16 h 15 Mercredi 29 novembre à 14 h 00 Mercredi 29 novembre à 14 h 00 Samedi 2 décembre à 14 h 00 Dimanche 3 décembre à 14 h 00 Dimanche 3 décembre à 15 h 30 Mercredi 6 décembre à 14 h 00 Mercredi 6 décembre à 15 h 15 Samedi 9 décembre à 14 h 00 Dimache 10 décembre à 14 h 00 Dimanche 10 décembre à 14 h 30 Mercredi 13 décembre à 14 h 00 Samedi 16 décembre à 15 h 30 Samedi 16 décembre à 17 h 00 Dimanche 17 décembre à 14 h 00 Mercredi 20 décembre à 14 h 00 Mercredi 20 décembre à 16 h 15 du dimanche 24 décembre n Babel p. 4 d A. G. Iñárritu, Mexique/USA, 2006, 2 h 23, VO au jeudi 14 décembre du vendredi 15 décembre au jeudi 21 décembre du vendredi 22 décembre n Bamako p. 6 d A. Sissako, Mali, 2006, 1 h 58, VO Jeudi 30 novembre à 20 h 00 du samedi 2 décembre n Belhorizon p. 11 d I. Rabadan, Belgique/France/Luxembourg, 2005, 1 h 20 du mercredi 29 novembre au mercredi 27 décembre n Bled Number One p. 4 de R. Ameur-Zaimeche, France, 2006, 1 h 41, VO du samedi 25 novembre au mercredi 6 décembre n Le bonhomme de neige p. 14 de D. Jackson, Grande-Bretagne, 1982, 40 mn Samedi 2 décembre à 14 h 15 Mercredi 13 décembre à 14 h 30 Samedi 16 décembre à 14 h 00 Mercredi 20 décembre à 14 h 15 Lundi 25 décembre à 14 h 00 Mercredi 27 décembre à 14 h 00 n C.R.A.Z.Y. p. 13 de J.-M. Vallée, Québec, 2005, 2 h 08 Samedi 9 décembre à 16 h 30 n Ça rend heureux p. 4 de J. Lafosse, Belgique, 2005, 1 h 29 au jeudi 30 novembre n Cœurs p. 16 d A. Resnais, France, 2006, 2 h 05 du vendredi 1 er décembre au jeudi 7 décembre du vendredi 8 décembre au mercredi 27 décembre n Comme tout le monde p. 4 de P.-P. Renders, France/Belgique, 2005, 1 h 34 du dimanche 26 novembre au mardi 12 décembre n Comment j ai fêté la fin du monde p. 11 de C. Mitulescu, Roumanie, 2006, 1 h 56, VO au jeudi 21 décembre n La couleur du sacrifice p. 4 de M. Boucif, Belgique, 2006, 1 h 23 au jeudi 14 décembre n Daniel et les Superdogs p. 13 d A. Mélançon, Canada/Grande-Bretagne, 2005, 1 h 42, version française Samedi 16 décembre à 14 h 00 n Dans Paris p. 4 de C. Honoré, France, 2006, 1 h 34 du samedi 25 novembre au mercredi 6 décembre n El Hadj N Diaye en concert p. 2 Vendredi 24 novembre à 20 h 00 n L enfant au grelot p. 14 de J.-R. Girerd, France, 1997, 51 mn du samedi 9 décembre au dimanche 24 décembre Mardi 26 décembre à 14 h 00 n Franklin et le trésor du lac p. 14 de D. Monfery, France, 2006, 1 h 20 Mercredi 20 décembre à 14 h 00 Samedi 23 décembre à 14 h 00 Dimanche 24 décembre à 14 h 00 du lundi 25 décembre n Franz et le chef d orchestre p. 14 de Uzi & Lotta Geffenblad, Suède, 2005, 46 mn, version française du samedi 25 novembre au mardi 26 décembre Jeudi 28 décembre à 14 h 00 n Le héros de la famille p. 7 de T. Klifa, France, 2006, 1 h 40 du vendredi 22 décembre n L homme de sa vie p. 4 de Z. Breitman, France, 2006, 1 h 54 du samedi 25 novembre au mercredi 29 novembre du vendredi 1 er décembre n L immeuble Yacoubian p. 11 de M. Hamed, Egypte, 2005, 2 h 52, VO Mercredi 20 décembre à 20 h 00 du vendredi 22 décembre n L incomparable Mademoiselle C. p. 13 de R. Ciupka, Québec, 2004, 1 h 43 Samedi 23 décembre à 14 h 00 n Indigènes p. 4 de R. Bouchareb, France/Maroc/Algérie, 2006, 2 h 05 Vendredi 24 novembre à 12 h 10 Dimanche 26 novembre à 15 h 15 Lundi 27 novembre à 17 h 45 du vendredi 1 er décembre n Je pense à vous p. 7 de P. Bonitzer, France, 2006, 1 h 22 du vendredi 8 décembre au jeudi 14 décembre du vendredi 15 décembre n Je vais bien, ne t en fais pas p. 4 de Ph. Lioret, France, 2006, 1 h 40 n Little Miss Sunshine p. 16 de J. Dayton et V. Faris, USA, 2006, 1 h 40, VO du vendredi 1 er décembre au mercredi 13 décembre du jeudi 14 décembre n Les lumières du faubourg p. 3 d A. Kaurismäki, Finlande, 2006, 1 h 20, VO du mercredi 13 décembre au jeudi 21 décembre du vendredi 22 décembre n Mademoiselle p. 5 de T. Richardson, Royaume-Uni, 1966, 1 h 45, VO Lundi 18 décembre à 20 h 00 Mardi 19 décembre à 14 h 00 n Le magicien d Oz p. 5 de V. Fleming, Etats-Unis, 1939, 1 h 42, VO Lundi 4 décembre à 20 h 00 Mardi 5 décembre à 14 h 00 n La mystérieuse Mademoiselle C. p. 13 de R. Ciupka, Québec, 2002, 1 h 50 Samedi 2 décembre à 14 h 00 Jeudi 28 décembre à 10 h 00 n Où tu vas p. 6 d A. de Halleux, Belgique, 2006, 40 mn Mardi 28 novembre à 20 h 00 n Paris, je t aime p. 5 Film collectif, France, 2006, 2 h 00 du vendredi 22 décembre n Président p. 5 de L. Delplanque, France, 2006, 1 h 37 au jeudi 21 décembre n Le pressentiment p. 4 de J.-P. Darroussin, France, 2002, 1 h 45 au jeudi 14 décembre n The Queen p. 4 de S. Frears, Grande-Bretagne, 2006, 1 h 43, VO du samedi 25 novembre au jeudi 30 novembre du vendredi 1 er décembre au mercredi 27 décembre n La science des rêves p. 4 de M. Gondry, France/Grande-Bretagne, 2006, 1 h 45, VO anglaise, française et espagnole au mardi 12 décembre n Scoop p. 6 de W. Allen, USA, 2006, 1 h 36, VO n Souris City p. 14 de D. Bowers, S. Fell, Grande-Bretagne/USA, 2006, 1 h 30, version française du samedi 23 décembre n Takeshis p. 4 de T. Kitano, Japon, 2006, 1 h 42, VO au mercredi 13 décembre n Thank You for Smoking p. 4 de J. Reitman, USA, 2005, 1 h 32, VO du samedi 25 novembre au jeudi 14 décembre n Transylvania p. 3 de T. Gatlif, France, 2005, 1 h 43 du samedi 25 novembre du vendredi 1 er décembre du samedi 2 décembre n Une vérité qui dérange p. 5 de D. Guggenheim, USA, 2006, 1 h 38, VO du vendredi 8 décembre au jeudi 14 décembre du vendredi 15 décembre n le Voyage en Arménie p. 4 de R. Guédiguian, France, 2006, 2 h 05 au mercredi 6 décembre L incomparable Mademoiselle C. Avant-première au samedi 23 décembre à 14 h. Daniel et les Superdogs. Avant-première au samedi 16 décembre à 14 h. Les mutuelles rembourseront peut-être une partie de votre abonnement «sport» Certains voudraient aussi qu elles pédalent à leur place Et vous? La gym, pas n importe où, pas n importe comment! Fitness, cuisses-abdos, stretching, step, sauna Tél \ rue Général Collyns 4000 Liège (quartier St-Walburge - Citadelle) asbl Votre bien-être passe par

11 24 novembre 28 décembre 2006 inédit L immeuble Yacoubian Omaret Yacoubian Les mille et une vibrations politiques, morales et sociales de l Égypte contemporaine cernées dans un vieil immeuble d un quartier populaire du Caire. D après le célèbre roman d Alaa El Aswany (Ed. Actes Sud) C onstruit dans les années trente en plein cœur du Caire, l immeuble Yacoubian eut son heure de gloire mais aujourd hui la splendeur s est ternie ; dans le quartier, toutes les classes sociales se croisent et cohabitent, avec envie et amertume parfois, avec jalousie, violence ou fraternité : les appartements luxueux et les cabanons sur les terrasses, les nantis et les mendiants, les femmes voilées et les jeunes filles maquillées portant robe légère. Marwan Hamed, dont c est le premier long métrage, réussit une comédie profonde et humaine, traversée par une multitude de personnages hauts en couleur. Tout en abordant des sujets tabous en Égypte comme la montée de l islamisme, la corruption des élites et de l Etat ou l homosexualité, ce film conserve tout au long son caractère divertissant. Jamais on ne s ennuie devant les destins des uns et des autres, amoureux ou trompés, victimes et bourreaux. On le doit à un scénario foisonnant, servi par une mise en scène d une grande fluidité. Tout coule ; on passe d un étage à un autre sans problème. Une qualité également redevable à un admirable casting. On gardera particulièrement en mémoire la Mercredi 20 décembre à 20 h au Avant-première dans le cadre du ciné-club Imago Imago, le ciné-club du CHEL et d Alliàge (en collaboration avec le cinéma Le ), souhaite offrir au public le plus large un choix d œuvres traitant de l homosexualité de manière explicite ou latente. Le CHEL (Jeunes Homos Liégeois) offre un espace de rencontre destiné aux jeunes homosexuels (le) s jusque 30 ans qui désirent vivre sereinement leur orientation et briser leur isolement selon un esprit d ouverture, de discrétion et de liberté. CHEL 9, rue Sœurs de Hasque 4000 Liège (SIPS) Tél Fax : Tous les jeudis, accueil de 17 h 30 à 19 h 30 et activité dès 20 h Alliàge est une association liégeoise de gays, lesbiennes et sympathisants qui veut offrir un espace d accueil, de parole et de convivialité, promouvoir et défendre les droits des homosexuels (le) s, offrir différents services (bibliothèque, information ) et organiser des activités culturelles ou récréatives. Alliàge asbl La maison Arc-en-ciel, rue Hors-Château 7, 4000 Liège Tél. & fax Permanence tous les vendredis du mois de 19 à 22 h Permanence filles les troisièmes samedis du mois de 18 h 30 à 21 h performance émouvante et cocasse d Adel Iman, star du boxoffice et légende vivante en Egypte. (Sophie Benamon, Studio) de Marwan Hamed, Egypte, 2005, 2 h 52, VO. Avec Adel Iman, Yousra, Nour El Sharif, Issad Younis, Ahmed Bedeir, Hend Sabry. / Belhorizon Un premier film belge, curieux, envoûtant, qui rappelle Luis Buñuel et son Charme discret de la bourgeoisie. Esthétique, sensuel et politique, Belhorizon dégage un vrai plaisir créatif et ne peut pas laisser indifférent C arl et ses amis ont l intention d acheter un hôtel de luxe. Arrivé en éclaireur à «Belhorizon», Carl découvre que cet hôtel est en réalité une modeste pension familiale tenue par un couple d immigrés espagnols. D abord agacé par cet endroit absurde, Carl finit par s abandonner, accablé par la fortune de son père qui chancèle. Il croise alors le regard de la jeune fille de l hôtel, Esmé, et s approche d elle Mais voilà Simon, Anabelle, Henri, Isabelle et Lucy qui débarquent enfin. Les amis. Les pairs. De jeunes gens riches en vacances qui vont semer le trouble. Le temps d un jour et d une nuit, les rêves seront des expériences et les classes sociales, en se croisant, feront des étincelles Suite de notre cycle «Jeune cinéma belge» avec le premier long métrage d Inès Rabadan, bien connue des fans de courts métrages (Surveiller les tortues avec Arno) Mercredi 29 novembre à 20 h 15 au Avant-première suivie d une rencontre avec la réalisatrice Présenté comme un clin d œil au Charme discret de la bourgeoisie, classique de la période française du maître Luis Buñuel, Belhorizon peut en effet se lire comme une fable à la limite du surréalisme et à consonance politique (la lutte des classes). Mais le film est aussi une expérience de cinéma où les choix esthétiques, la manière de raconter, créent un climat ambigu peut-être encore plus intéressant. Il y a un lieu, l hôtel Belhorizon, complètement coupé du monde qui déconcerte tout de suite. On dirait une carte postale vivante, un univers trop propre et endormi pour être vrai. Les personnages n ont pas l air très nets non plus mais sans que ce ne soit jamais appuyé. Belhorizon est un film de climat, tranquille et malsain, qui transmet de l émotion, particulière certes, mais bien réelle. Quelque chose se passe à l écran que l on ressent, que l on comprend, et c est bien là le principal pour ce type de cinéma qui ne peut pas se contenter d un scénario. En cela, Belhorizon respire le plaisir de mettre en scène : travail sur la lumière, le cadrage, le rythme, le jeu des acteurs À ce sujet, la relation entre les personnages de Carl et Esmé (excellents Emmanuel Salinger et Ilona del Mar), mélange adroit de sensualité et de violence froide, transmet une sensation forte et rare et fait presque du désir sexuel la clé du film, tout au moins sa possible interprétation première Belhorizon ne ménage pas les spectateurs dans le sens du poil, et c est pour ça qu il n est pas qu un film parmi d autres. Nicolas Bruyelle, Journal du Plaza Art d Inès Rabadan, Belgique/France/Luxembourg, 2005, 1 h 20. Avec Emmanuel Salinger, Ilona del Mar, Nathalie Richard, Bruno Putzulu. Comment j ai fêté la fin du monde Cum mi-am petrecut sfârsiful lumii Salué par le Prix d interprétation 2006 de la section Un certain regard à Cannes à la jeune et pétulante Doroteea Petre, ce premier long métrage, drôle et émouvant, du Roumain Catalin Mitulescu évoque les derniers moments de la dictature de Ceaucescu U n gamin haut comme trois pommes annonce avec l aplomb d un fanfaron héroïque qu il va tuer Ceausescu : c est l une des jolies scènes, croquée comme une vignette de bande dessinée, de ce film réalisé par un cinéaste roumain de 34 ans. Plongeant dans ses souvenirs, Catalin Mitulescu fait renaître le quotidien chaotique d une famille de Bucarest, en C est bientôt la fin d un monde que Ceausescu a mené jusqu à la déconfiture : devenu un pantin mécanique, le camarade Nicolae fait de plus en plus rire, sans cesser de faire peur. L atmosphère du film est tragicomique comme l époque. Dans la même famille, les humeurs varient. La mère, plutôt morose et silencieuse, ne semble pas songer à rompre avec des années de soumission et de résignation. Le père, lui, s amuse à imiter le dictateur pour faire rire les enfants. La grande, Eva, est à deux doigts de la révolte adolescente et politique : fuir, passer le Danube, rejoindre la vraie vie, elle n a que ça en tête. Et le petit Lalalilu, avec un prénom si plein de fantaisie, croit sérieusement remettre de l ordre dans tout ça en devenant le Ravaillac de l histoire de la Roumanie. On sent que ces personnages font la joie de Catalin Mitulescu : il a pour eux l affection d un romancier qui, à travers des portraits pleins de vie et de vécu, recrée un monde foisonnant, entre fiction et réalité. Frédéric Strauss, Télérama de Catalin Mitulescu, Roumanie, 2006, 1 h 56, VO. Avec Doroteea Petre, Ionut Becher, Jean Constantin, Marius Stan, Timotei Duma.

12 12 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Pour le maternel Le bonhomme de neige Un enfant fabrique un bonhomme de neige, puis au milieu de la nuit vit une aventure merveilleuse avec lui. Ce dessin animé de Dianne Jackson est un véritable bijou cinématographique qui marie heureusement rêve, imaginaire, dessin pastel, musique envoutante pour emmener les tout jeunes spectateurs au royaume des bonshommes de neige. Réalisé il y a une vingtaine d années, ce film n a rien perdu de sa fraicheur, et il ravira tous les enfants de maternelle. L enfant au grelot Franz et le chef d orchestre The Road to Guantanamo En pratique Comment faire? Les séances d écran large sur tableau noir sont ouvertes à tous les groupes scolaires accompagnés par leur enseignant : il n y a pas de minimum fixé. Une réservation par téléphone au est cependant indispensable : elle nous permet de limiter le nombre de spectateurs par salle et d assurer un accueil du public scolaire dans les meilleures conditions possibles. Une confirmation écrite sera envoyée par la poste et rappellera la date, l heure, le lieu de la séance ainsi que le titre du film choisi. Il suffit ensuite de se rendre avec le groupe au cinéma Le ou à la date fixée : le paiement se fait généralement à ce moment-là. Accompagnement pédagogique L initiation des jeunes spectateurs aux médias audiovisuels est aujourd hui une nécessité reconnue par tous et est reprise dans les recommandations officielles des programmes scolaires. C est dans une telle perspective qu écran large sur tableau noir propose un choix de films de qualité susceptibles d ouvrir aux jeunes spectateurs de nouveaux horizons cinématographiques mais aussi culturels, sociaux ou historiques. Chaque film du programme d écran large sur tableau noir est accompagné d un dossier pédagogique qui est remis gratuitement aux enseignants qui assistent aux matinées scolaires. Ils y trouveront de nombreuses pistes d exploitation qui pourront être mises en œuvre dans la classe après la projection. En outre, ces dossiers contiennent généralement une fiche de présentation ainsi que des consignes d observation qui pourront être remises aux élèves avant la projection. Des animations sont également prévues à la suite de la plupart des films destinés à l enseignement fondamental. Les prix Les prix sont volontairement modérés afin de faciliter la participation la plus large des élèves. Enseignement fondamental : 2,50 par élève. Enseignement secondaire et supérieur : 3. Gratuit pour les enseignants accompagnants. D autres séances Si les dates proposées dans la brochure ne vous convenaient pas, il est généralement possible d organiser une séance à la demande en nous contactant au Il est également possible d organiser une projection en matinée scolaire d un film qui n est pas à l affiche du programme Écran large sur tableau noir pour autant qu un minimum d élèves soit réuni. Vous pouvez nous contacter à ce propos au Enfin, tous les films projetés au et au (dont l agenda est repris dans les pages centrales de ce journal) peuvent être vus par des groupes d élèves d au moins dix personnes, accompagnés d un professeur en séances normales d aprèsmidi en semaine, au tarif préférentiel de 3,50 (gratuit pour les professeurs accompagnants). Une réservation par téléphone ( ) est indispensable. Animations Des animations sont proposées aux enseignants intéressés après la projection de plusieurs films à destination du primaire et/ou du maternel. Aux mois d octobre et de novembre, ces animations concerneront les films suivants : Azur et Asmar, Franz et le chef d orchestre, Zaïna cavalière de l Atlas. Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter les Grignoux au (Clara Beelen, Hugues Croibien ou Laurence Gales) L enfant au grelot Au cours de sa tournée dans la campagne enneigée, le facteur du coin n en revient pas : un bébé git abandonné dans la forêt. N écoutant que son bon cœur, l homme Le bonhomme de neige recueille l enfant et le confie à un petit orphelinat. Entouré de l affection de Mamie Rose, Charlie cherche à percer le mystère de ses origines en se confiant à un grelot qu il serre dans ses mains depuis toujours Quelques jours avant Noël, l enfant accompagne le facteur, son meilleur ami, pour apporter les lettres des enfants au Père Noël. Cette courte histoire, simple et touchante, séduira les tout petits du maternel. Pour le primaire Azur et Asmar L histoire d Azur et Asmar se déroule dans un Moyen Âge de légende et raconte l amitié entre deux enfants bercés par la même femme d origine arabe : la haine des adultes va bientôt séparer les enfants, mais Azur, resté seul, voudra partir au-delà des mers à la recherche de la Fée des Djinns dont lui parlait sa nourrice. Ce conte plein d humanisme et de tolérance est superbement mis en images et contient la touche d humour indispensable au plaisir des petits et des grands. Franz et le chef d orchestre Le papa du petit Franz est le chef d un orchestre dans une colonie musicale d été. Franz aimerait lui aussi jouer d un instrument, mais il est trop petit Avec ses grands yeux étonnés, il va découvrir le monde avec ses querelles et ses intolérances. Ce dessin animé qui mêle de façon originale plusieurs techniques d animation s adresse aux enfants entre cinq et huit ans environ. C est notamment une invitation à découvrir le monde de la musique et des instrumentistes. Zaïna cavalière de l Atlas Une jeune fille, Zaïna, va avoir l occasion de participer à l Agdal, une célèbre course de chevaux qui se déroule à Marrakech. Cette aventure, théoriquement interdite aux filles, sera également l occasion pour elle de renouer avec un père qu elle ne connaît pas. Ce plaidoyer contre les préjugés sexistes sera l occasion pour les jeunes spectateurs de découvrir des régions mal connues et de s interroger, au-delà des préjugés, sur les différences de cultures et de civilisations. Kirikou et les bêtes sauvages Revoici Kirikou pour une série de nouvelles aventures pleines d humour, de bravoure et de débrouillardise. On retrouve dans ce dessin animé toutes les qualités graphiques de Michel Ocelot qui nous fait découvrir de merveilleux paysages d Afrique, mais également ses grandes qualités de conteur capable de nous emmener dans des aventures aussi inattendues que réussies. Pour le secondaire Maria, pleine de grâce À peine sortie de l adolescence, Maria, une jeune Colombienne désargentée, découvre le moyen de s enrichir rapidement, en acceptant de faire la «mule», c est-à-dire de transporter de la drogue préalablement ingérée dans l estomac. Sans manichéisme, le film propose une description originale du trafic de drogues et pose des questions importantes sur une réalité dont nous ne connaissons que des aspects limités. The Road to Guantanamo Ce film mi-fiction mi-documentaire est un réquisitoire accablant contre les pratiques américaines de lutte antiterroriste : on y voit notamment ce que sont les méthodes de torture de la CIA à Guantanamo, méthodes qui viennent d ailleurs d être légalisées par le Congrès américain. Un film donc à méditer et à discuter. Indigènes Il n est sans doute plus nécessaire de présenter ce film sur la participation des soldats d Afrique du Nord aux combats de la libération lors de la Seconde Guerre mondiale. Film d histoire, Indigènes a néanmoins une résonance très actuelle. Machuca Chili, 1973, Allende et l Unité populaire accèdent démocratiquement au pouvoir. C est cette période d effervescence (avant le coup d État de Pinochet) qu Andrès Wood a voulu dépeindre dans son film Machuca. À travers les yeux d un jeune adolescent des beaux quartiers, «tout devient possible» grâce à la rencontre inattendue avec un autre garçon venu des bidonvilles de Santiago Une leçon de vie, un volet d histoire à découvrir par tous les jeunes spectateurs à partir de treize ans environ. Agenda au au Azur et Asmar jeudi 7 décembre à 9 h 30 vendredi 8 décembre à 8 h 30 Franz et le chef d orchestre mercredi 6 décembre à 9 h 00 Zaïna, la cavalière de l Atlas mardi 21 novembre à 10 h 00 jeudi 23 novembre à 13 h 30 The Road to Guantanamo mardi 21 novembre à 13 h 30 jeudi 23 novembre à 10 h 00 Kirikou et les bêtes sauvages mardi 28 novembre à 10 h 00 mercredi 29 novembre à 10 h 00 Indigènes mardi 28 novembre à 13 h 15 jeudi 30 novembre à 9 h 30 Machuca mercredi 6 décembre à 10 h 00 jeudi 7 décembre à 13 h 30 Le bonhomme de neige mardi 12 décembre à 10 h 00 mercredi 13 décembre à 10 h 00 L enfant au grelot mardi 19 décembre à 10 h 00 mercredi 20 décembre à 10 h 00 mardi 28 novembre à 10 h 00 mercredi 29 novembre à 10 h 00 mardi 28 novembre à 9 h 30 mercredi 29 novembre à 9 h 30 mardi 5 décembre à 10 h 00 mercredi 6 décembre à 10 h 00 mardi 5 décembre à 9 h 30 mercredi 6 décembre à 9 h 30 lundi 11 décembre à 9 h 30 mardi 12 décembre à 9 h 30 lundi 18 décembre à 10 h 00 jeudi 21 décembre à 10 h 00 lundi 11 décembre à 10 h 00 mardi 12 décembre à 10 h 00

13 Québec en décembre Le Québec invité d honneur du Village de Noël? La bonne occasion pour nous de vous présenter une p r o g r a m m a t i o n q u é b é c o i s e familiale de circonstance. Quatre f ilms au, dont deux avant-premières exceptionnelles ( a v e c l e r e t o u r a t t e n d u d e mademoiselle C.!) ponctueront les samedis de décembre pour la joie des plus jeunes et de leurs parents! e qu il n y a pas que le sirop d érable et les caribous! Avec la collaboration de l asbl Enjeu et de la Délégation générale du Québec à Bruxelles. L incomparable mademoiselle C. En avant-première exceptionnelle avant la sortie du film le 31 janvier prochain, voici les nouvelles aventures de Mademoiselle Charlotte! Cette fois, notre pétillante Québécoise défend les habitants d un quartier populaire contre les ambitions peu scrupuleuses d un promoteur immobilier sans vergogne D evenue factrice à Saint-Gérard, mademoiselle Charlotte ne se contente pas de laisser le courrier à chaque porte. Elle sonne, se fait inviter et s immisce dans la vie des gens. Aidée de Léonie, une fille de douze ans, elle modifie le contenu des lettres, répandant ainsi le rêve, la magie, la joie et la folie pour que rien ne soit plus jamais pareil. Saint-Gérard est également la ville où le premier ministre, Roger Rancourt, a élu domicile. Le «Roi du casino», alias Maurice Moron, rêve d y installer un projet de 100 casinos express qui feront sa gloire. Prêt à tout pour que son rêve devienne réalité, il complote un plan machiavélique pour convaincre Rancourt, à l approche du lancement de la campagne électorale, que lui seul détient la solution pour le faire réélire. Les manigances de Maurice Moron mettent en péril un vieux théâtre du quartier, en train revivre sous l impulsion de mademoiselle C. et des enfants, qui rêvent d y faire un spectacle. Mademoiselle C. tentera de contrecarrer les plans du diabolique Moron L incomparable mademoiselle C., qui nous a fait partager le bonheur de lire dans La mystérieuse mademoiselle C., va plus loin en soulignant le potentiel d épanouissement et d enchantement que détiennent d autres types d expressions artistiques, tels que le théâtre, la danse, la musique, la peinture et bien d autres. de Richard Ciupka, Québec, 2004, 1 h 43. Avec Marie- Chantal Perron, Pierre Lebeau, Isabel Richer, Mylène St-Sauveur. incomparablemllec/ à partir de 7 ans. Daniel et les Superdogs Habitué des films pour enfants, le réalisateur québécois André Mélançon (La guerre des tuques, Bach et Bottine) nous entraine cette fois dans l univers peu connu des concours de dressage canin, où un jeune enfant endeuillé va vivre une amitié extraordinaire avec un chien abandonné D aniel, un jeune garçon de 11 ans, est réputé pour faire les quatre cents coups avec ses deux compères, Colin et William. Un jour, il rencontre Gypsy, un chien abandonné, qui erre comme lui, en quête d amour. Pour racheter ses bêtises, Daniel décide alors de relever un défi insensé : faire participer Gypsy au prestigieux concours des Superdogs. Débute alors une aventure trépidante et riche de fous rires et de moments de complicité, surtout lorsqu il fait la rencontre d Avril, la fille de la propriétaire du chenil, qui ne se laissera pas conquérir facilement! Pas de doute, une vingtaine d années après son premier Conte pour tous, le réalisateur de La guerre des tuques sait toujours y faire. Comme Bach et Bottine, le film est construit autour d un enfant endeuillé entouré d animaux. Comme dans La guerre des tuques, un chien meurt, ce qui noie aussitôt la salle sous les larmes des enfants les plus jeunes. Le film, entre l émotion et la bonne humeur, explore quelques thèmes qui trouvent un écho chez le jeune public, que ce soit le processus de deuil, l éveil amoureux ou la réconciliation familiale. Le réalisateur sait y faire avec ses jeunes acteurs, d un grand naturel. (d après Michel Coulombe, Radio Canada) d André Mélançon, Canada/Grande-Bretagne, 2005, 1 h 42. Avec Matthew Harbour, Macha Grenon, Patrick Goyette, Annie Bovaird, Laurent-Christophe De Ruelle, William Phan. com/officialsites/danielandthesuperdogs. à partir de 6-7 ans. 24 novembre 28 décembre 2006 inédit Samedi 23 décembre à 14 h au Avant-première en présence, en direct du Village de Noël, du Père Noël et de ses friandises Samedi 16 décembre à 14 h au Projection unique Avec l aide du bureau européen de la SODEC C.R.A.Z.Y. 25/12/1960 : Zachary Beaulieu vient au monde, quatrième d une famille de cinq garçons. Le début d une belle enfance, où se succèdent les Noël et les anniversaires avec l éternel solo du père Beaulieu chantant Aznavour, les séances de lavage de voiture en plein air et les visites au casse-croûte pour Zac, le chouchou de son père. Pas pour longtemps, hélas. C est le début de C.R.A.Z.Y., le récit d un petit garçon puis d un jeune homme pas comme les autres, qui va jusqu à renier sa nature profonde pour attirer l attention de son père. Un portrait de famille qui dépeint la vie souvent extraordinaire de gens ordinaires à la poursuite de leur bonheur. Succès phénoménal au Québec, C.R.A.Z.Y. nous arrive fort de son million d entrées nationales et de ses 13 Jutras (les Césars locaux) dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur. de Jean-Marc Vallée, Québec, 2005, 2 h 09. Avec Michel Côté, Marc-André Grondin, Danielle Proulx, Emile Vallée, Maxime Tremblay, Pierre-Luc Brillant, Alex Gravel, Félix-Antoine Despatie. La mystérieuse mademoiselle C. Sorte de Mary Poppins moderne, mademoiselle Charlotte est appelée pour remplacer le professeur de la 6 e D, la classe la moins performante de l école Sainte-Cécile. Dès son arrivée, avec son imagination sans borne et ses techniques pédagogiques peu orthodoxes, elle accomplira une véritable révolution dans sa classe en permettant à ses élèves de réinventer l école : le matin est consacré aux matières pédagogiques, tandis que l après-midi le sera à des activités plus ludiques. Ainsi, avec ses élèves, mademoiselle Charlotte transformera l ancienne chapelle de l école en bibliothèque de rêve pour les jeunes. Les ambitions sont claires : stimuler la solidarité, la créativité et le goût de la lecture. En mélangeant humour, émotion, action ; scénario et réalisation se veulent simples et efficaces plutôt qu audacieux et complexes, même si Tim Burton est passé par la chapelle transformée en bibliothèque quand on suit le trajet d un livre avant d aboutir dans les mains de son lecteur. (Fernand Denis, La Libre Belgique) de Richard Ciupka, Québec, 2002, 1 h 48. Avec Marie-Chantal Perron, Gildor Roy, Eve Lemieux, Félix-Antoine Despatie. À partir de 7 ans. L association des écoles de devoirs en Province de Liège recherche marraines et/ou répétiteurs bénévoles pour aide scolaire dans le primaire et/ou le secondaire 7 rue Stéphany 4000 Liège Pour la Saint-Nicolas et la Noël des sélections, des suggestions, des conseils, des nouveautés et des classiques, en livres, jeux, cd et cdrom Ouverture le dimanche 17 décembre de 11 h à 17 h Consultez notre site : 11 rue des Carmes Liège ou au Arthur et les Minimoys À la manière de Walt Disney, Luc Besson va agrémenter le Noël 2006 des familles en adaptant pour le grand écran son conte fantastique destiné au jeune public. Un mélange de prises de vue réelles et d images d animation qui sera rythmé par les voix françaises de Mylène Famer, Alain Bashung et Marc Lavoine C omme tous les enfants de son âge, Arthur est fasciné par les histoires que lui raconte sa grand-mère pour l endormir : ses rêves sont peuplés de tribus africaines et d inventions incroyables, tirées d un vieux grimoire, souvenir de son grandpère mystérieusement disparu depuis quatre ans. En observant de plus près le précieux grimoire, Arthur s aperçoit que son grand-père y a laissé de nombreux indices suggérant qu un trésor est caché dans le jardin de la maison. Plus incroyable encore, il semblerait qu un monde invisible à l œil nu se cache sous terre, un monde peuplé d êtres minuscules, appelés Minimoys. Du haut de ses six ans, Arthur est bien décidé à suivre les traces de son grand-père pour passer dans l autre monde, celui des Minimoys, et découvrir les sept terres qui constituent leur royaume. Mais pour rejoindre ces territoires, il n y a guère qu une seule solution : rétrécir, et devenir lui-même un Minimoy de Luc Besson, France, 2006, 1 h 35, version française. À partir de 6 ans.

14 14 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Souris City Flushed Away v e r s i o n française Voici le fruit de la nouvelle collaboration entre les studios américains Dreamworks (Shrek, Madagascar) et les Anglais d Aardman (Wallace et Gromit). Un art de la dérision animée qui enthousiasmera autant les jeunes souriceaux que les vieux rongeurs amateurs de divertissements colorés et pétaradants R oddy est un rat des beaux quartiers, qui habite une luxueuse résidence de Kensington et bénéficie des services de deux hamsters zélés, Gilbert et Sullivan. Lorsque Syd, un vulgaire rat d égout, remonte par l évier et prétend s incruster dans son paradis, Roddy tente de l évacuer en l attirant dans les WC. Mais Syd n est pas si bête, et c est le rat-finé Roddy que le tourbillon de la chasse aspire et expulse dans les égouts! Dans cet univers haut en couleurs, Roddy fait la connaissance de Rita, une dynamique fouille-poubelle qui sillonne nuit et jour les tunnels à bord de son «Jammy doguer». Pressé de regagner ses appartements, Roddy requiert ses services, mais Rita insiste pour être payée d avance, mais notre «hé-rat» n en a pas les moyens. Ses ennuis ne font d ailleurs que commencer car l infâme Crapaud, qui hait tous les rongeurs, a chargé ses «rats de main», Spike et Whitey, de le refroidir, ainsi que sa nouvelle amie. de David Bowers & Sam Fell, Grande-Bretagne/USA, 2006, 1 h 30, version française. À partir de 6 ans. churchill Franklin et le trésor du lac Franklin est la tortue la plus célèbre du monde, et l un des héros préférés des enfants. Pour la première fois, la craquante tortue, sa famille et tous ses amis vont vivre leurs aventures sur grand écran. Pour enfants à partir de 3 ans F ranklin est en vacances et se réjouit de la venue exceptionnelle de sa tante Lucie, une exploratrice dont la spécialité est de retrouver des trésors archéologiques : sa présence promet des aventures passionnantes! Ces retrouvailles sont l occasion pour la mamie de Franklin de se remémorer sa propre enfance, remplie de souvenirs joyeux mais aussi de plus tristes, comme ce jour où ses parents ont disparu dans l incendie de la forêt. La voici qui évoque une boîte remplie de trésors qu elle avait alors cachée et enterrée. Franklin est bien sûr intrigué. La chasse au trésor devient une mission de première importance lorsque Mamie tombe malade et que Tante Lucie se souvient d un remède qui pourrait exister dans la fameuse boîte Franklin décide aussitôt de partir à la recherche de ce talisman qui pourrait sauver sa grandmère. de Dominique Monfery, France, 2006, 1 h 20. À partir de 3 ans. parc/churchill Film court, prix court : 3,70 L enfant au grelot Après une tempête de neige, un bébé abandonné est retrouvé par un facteur. Il tient dans sa main un curieux grelot. L enfant grandit dans un orphelinat et essaie de percer le mystère de ses origines. Quelques jours avant Noël, il accompagne le facteur pour apporter les lettres des enfants au Père Noël. Voici un dessin animé idéal pour faire découvrir le cinéma aux plus petits : de courte durée, il les séduira par son histoire simple et touchante, ainsi que par l originalité de son graphisme, proche de l aquarelle. Le film est accompagné de trois courts métrages : Dîner intime, Le chat d appartement et La grande migration. de Jacques-Rémy Girerd, France, 1997, 27 mn. Durée totale du programme : 50 mn. À partir de 3 ans. parc/churchill Film court, prix court : 3,70 Film court, prix court : 3,70 v e r s i o n française Azur et Asmar A zur et Asmar sont frères de lait. L un est blond aux yeux bleus, l autre est brun aux yeux noirs. Séparés dans l enfance, ils se retrouveront à l âge adulte, au pays «de l autre côté de la mer» pour y délivrer la fée des djinns. Voici le nouveau film de Michel Ocelot, l auteur de Kirikou et de Princes et princesses : un bijou très coloré qui va faire briller les yeux des petits et des grands! Des clés magiques, des animaux fabuleux, un vilain compagnon un peu grossier mais tellement drôle, des bandits malfaisants, Azur et Asmar a tous les attraits d un grand film d aventures. Mais ce n est pas tout! D abord, on est ébloui par les décors et le graphisme. Ensuite, toutes ces qualités visuelles sont au service d une histoire excellente. Et puis, les deux frères se trouvent tous les deux dans la condition d étranger à l une ou l autre époque de leur vie et il se dégage alors de leur histoire un plaidoyer subtil en faveur de la tolérance et de l ouverture à l Autre. de Michel Ocelot, France, 2006, 1 h 39. À partir de 5-6 ans. parc/ churchill Franz et le chef d orchestre F ranz est un petit garçon qui attend avec impatience de perdre ses dents de lait pour avoir le droit de jouer du cor dans l orchestre que dirige son papa. Le père et le fils se livrent une petite guerre loufoque, le premier cherchant à calmer son ouaille turbulente, et le second à attirer l attention de son géniteur. Ils habitent une caravane posée au milieu d un champ de chardons, que les musiciens bravent quotidiennement pour participer aux répétitions. Dans ce film, pas d animaux bavards, pas d objets animés, mais des humains, avec des défauts et des qualités, et surtout des têtes pas croyables. Il y a des gros, des petits, des chauves et des babas chevelus, des mélomanes et des rockeurs Pas du «joli» monde dans le sens classique du terme, mais du beau monde parce que bigarré, singulier, exceptionnel de Uzi & Lotta Geffenblad, Suède, 2005, 46 mn, version française. À partir de 4-5 ans. parc/churchill Le bonhomme de neige C est l hiver. Un petit garçon façonne un bonhomme de neige. La nuit, l enfant descend l escalier sur la pointe des pieds, sort et découvre que son bonhomme a pris vie. Le garçon lui fait visiter sa maison. Curieux de tout, son nouvel ami de neige est émerveillé et s amuse avec les objets qui croisent son chemin : un dentier, une cravate, et même une panoplie de fruits et légumes qui lui feront autant de nez différents! Ensuite, les deux amis s offriront une folle équipée en moto, avant de s envoler pour un féerique voyage au Pôle Nord, le royaume des bonshommes de neige Ce superbe conte parle d amitié, de rêve, d humanité et de magie. Il permet aux petits spectateurs d ouvrir leur imaginaire à tous les possibles. C est beau comme une nuit de Noël, venue de la nuit des songes de l enfance. C est comme un flocon de neige que l on tient dans le creux de la main et qui fond sous la chaleur de la paume. [ ] La rondeur des traits et la douceur des tons accentuent la grande humanité de cette simple leçon de vie qui évoque le droit à la différence et la possibilité d une amitié idéale. (Fabienne Bradfer, Le Soir) de Dianne Jackson, Grande-Bretagne, 1982, 35 mn. En avant-programme : Big Bang (5 mn). À partir 3 ans. parc/churchill du 15 décembre au 7 janvier 2007 au d avroy Chaque spectateur reçoit un bulletin de vote. Attributions des Etoiles d or, d argent et de bronze le dimanche 7 janvier 2007 au spectacle de 17 h 30 Horaire des séances Vendredi 15 déc h 13 h 20 h Samedi 16 déc. 14 h 20 h Dimanche 17 déc. 14 h 17 h 30 Lundi 18 déc. 10 h 13 h Mardi 19 déc. 10 h 13 h Mercredi 20 déc. 10 h 14 h 17 h 30 Jeudi 21 déc. 10 h 13 h Vendredi 22 déc. 10 h 20 h Samedi 23 déc. 14 h 20 h Dimanche 24 déc. 14 h 17 h 30 Lundi 25 déc. RELACHE RELACHE RELACHE Mardi 26 déc. 14 h 17 h 30 Mercredi 27 déc. 14 h 17 h 30 Jeudi 28 déc. 14 h 17 h 30 Vendredi 29 déc. 14 h 20 h Samedi 30 déc. 14 h 20 h Dimanche 31 déc. 14 h 17 h h Lundi 1 er jan RELACHE RELACHE RELACHE Mardi 2 jan. 14 h 17 h 30 Mercredi 3 jan. 14 h 17 h 30 Jeudi 4 jan. 14 h 17 h 30 Vendredi 5 jan. 14 h 20 h Samedi 6 jan. 14 h 20 h Dimanche 7 jan. 14 h 17 h 30 Tarif collectivités Ecoles : 7 (un accompagnant gratuit par groupe de 20) Associations : (groupe de 20 minimum). Réduction selon l importance du groupe selon le choix de place, loge ou gradin et selon le jour choisi. Tarif des places Enfants Adultes Gradins de côté Gradins Loges 3 e rang Loges 4 e rang Loges 1 er rang Loges 2 e rang Billetterie Caisse du cirque : Belle-ïle : Fnac Liège : Fnac Service :

15 24 novembre 28 décembre 2006 inédit Stinky Lou and the Goon Mat en concert Samedi 8 décembre à 20 h 30 au Café du Entrée : 6 Boogie n Roots Du blues très roots, dans la lignée des références du Mississipi, rugueux, généreux et fort de goût. Avec slide, contre-bassine et harmo à gogo mais surtout avec un feeling impressionnant, une atmosphère assez envoûtante et un jeu à faire pâlir les plus difficiles. Un premier album produit par les Electric Kings, une sacrée référence et une garantie de qualité. C est sûr, ça va bouger! Avec l aide des Affaires culturelles de la Province de Liège N o s e x p o s i t i o n s N o s e x p o s i t i o n s La Galerie de Wégimont présente au cinéma Giovanni Gelmi peintures et sculptures jusqu au 10 janvier 2007 Galerie du Café du 16 rue Carpay (Droixhe) Adelin Donnay Peinture - Collage du 23 novembre au 20 décembre Organisation : Centre Liégeois d Action Interculturelle. Infos : La Galerie Périscope 20 rue du Mouton Blanc 4000 Liège dans le cinéma présente Denis Grégoire et Christelle Vanwolleghem du 18 novembre 2006 au 26 janvier 2007 La Marque Jaune s expose au cinéma Elisabeth Renardy Illustration du livre pour enfants «L empereur des animaux» édition Alice Jeunesse jusqu au 28 décembre Infos : La Marque Jaune N o s e x p o s i t i o n s N o s e x p o s i t i o n s Comme tout le monde : après le film, découvrez la BD! Plus qu une adaptation, la BD commence un peu avant et se terminera un peu plus loin que ne le fait le film. Elle explore en détail les relations entre les personnages, au plus proche de leurs émotions. Spiessert et Lapière s amusent à croquer leurs défauts, les rendant d autant plus touchants. Loin d un «director s cut», une œuvre à part entière! Si vous n allez pas au cinéma, lisez des bonnes choses.

16 16 24 novembre 28 décembre 2006 inédit 161 Jeudi 14 décembre à 20 h 15 Little Miss Sunshine au première churchill Tous les spectateurs seront invités après la projection au Soundstation. café pour une consommation gratuite (soirée 7to1) C est un film profondément enraciné dans le sol des États-Unis et pourtant il y a quelque chose de très européen de l est dans ce premier film savoureux : un ton ludique et assez désespéré à la fois, des situations grotesques à la Kusturica et des personnages habités par la déglingue. Grand Prix du Festival de Deauville 2006 R éunie au grand complet, la famille Hoover s apprête à rejoindre la Californie en minibus : la petite Olive, 8 ans, a décroché son ticket pour concourir au titre de «Little Miss Sunshine». Cela ne réjouit pas grand monde. Entre son père soucieux de la vente de son bouquin, son grand-père héroïnomane, son frère ainé qui a fait vœu de silence et son oncle suicidaire, Olive manque cruellement de soutien! Seule sa mère fait preuve d un entrain et d un optimisme indécrottables. Remarquablement écrit par le novice Michael Arndt, le scénario évolue au gré des péripéties qui jalonnent le trajet des Hoover. Au début, les divers protagonistes sont décrits avec une ironie assez cruelle qui témoigne d une certaine lucidité envers ces personnages enfermés dans leurs névroses et leurs certitudes. On craint la caricature. Mais une fois à bord du minibus, le ton change. La promiscuité et la difficulté favorisent des prises de conscience prévisibles mais légitimées par la logique humaniste du récit. C est en transgressant leurs propres règles que les personnages parviendront à s accepter et à se réconcilier avec leurs proches et la société. Cette solidarité grandissante est illustrée par une scène récurrente qui voit la famille pousser le minibus bloqué en troisième vitesse puis se hâter pour monter dedans : plus le film avance, plus l opération gagne en souplesse et en efficacité. L émotion se substitue naturellement à la causticité, ce qui n empêche pas une dérision douce. On pense beaucoup à Alexander Payne (Monsieur Schmidt, Sideways). Christophe Narbonne, Première de Jonathan Dayton & Valérie Faris, USA, 2006, 1 h 40, VO. Avec Toni Colette, Greg Kinnear, Paul Dano, Alan Arkin, Steve Carell, Abigail Breslin. / «Femmes, hommes et enfants au bord de la crise de nerfs» pourrait être le soustitre de ce coup de maître, signé par un duo venu du clip et de la télé (on leur doit la première émission diffusée sur MTV). Bien qu ils soient issus d un monde où l image est reine, c est la finesse et l inventivité de leur scénario qui fait brillamment osciller ce road movie entre fous rires et larmes. [ ] Menée tambour battant, cette fantaisie humaine, dominée par un sens comique très sûr, est à la fois profondément réaliste et joyeusement poétique. Elle offre un voyage rafraîchissant sur la carte des sentiments, en compagnie de comédiens en harmonie avec son ton iconoclaste. Assurément, le film surprise le plus attachant de cette fin d année. (d après Thierry Cheze, Studio) Cœurs Au sommet de son art, Alain Resnais signe son retour au premier plan avec cette œuvre évanescente, empreinte d une douce mélancolie. Lion d argent pour la meilleure mise en scène, Venise 2006 C œurs nous plonge dans la fiction et le bonheur absolu (cinématographique, car le sujet n est pas gai, même s il est semé d humour). Six personnages tentent d échapper à leur solitude : Pierre Arditi, barman austère otage d un père alité ; Sabine Azéma, bigote aux soirées troublantes qui lit la Bible pour lutter contre le stress ; André Dussollier, agent immobilier malheureux en amour ; Isabelle Carré, sa sœur, qui accumule vainement les rencontres par petites annonces ; Lambert Wilson, militaire congédié de l armée qui ne déssaoûle pas ; Laura Morante, sa fiancée, qui finit par rompre par lassitude de vivre avec une épave. Adapté, comme Smoking et No Smoking, d une pièce d Alan Ayckbourn, Cœurs est situé à Paris, dans le quartier en pleine rénovation de la Bibliothèque François-Mitterrand, et dans des intérieurs chatoyants où Resnais a cherché à retrouver «le cadre et l ambiance» des films de Wong Kar-waï et «la lenteur et l intériorité» des films d Hou Hsiao-hsien. Sa mise en scène joue sur le décor, faux murs, séparations factices, hors-champs entre des personnages qui sont proches sans l être et influent les uns sur les autres sans le vouloir. Sur le ton d On connaît la chanson, inventaire de personnages angoissés, mélancoliques, déprimés, mais sans avoir recours aux ritournelles, Cœurs traite d un thème cher à Resnais : la nécessité d avoir recours à l imaginaire pour survivre, la lucidité d admettre que la vie n est pas un roman. Sauf qu ici ses personnages en quête de bonheur refusent l évasion mentale, se cognent à leurs illusions et s obstinent à vouloir trouver la porte providentielle qui leur donnera accès à l âme sœur. Au sommet de son art, Resnais tire malicieusement les fils de ses marionnettes encombrées par des schémas familiaux et sème de la neige sur hommes, femmes, spleens, conviant les égarés à franchir l écran des particules élémentaires, à fantasmer sur l écran de leurs nuits blanches. Jean-Luc Douin, Le Monde d Alain Resnais, France, 2006, 2 h 05. Avec Sabine Azéma, Isabelle Carré, Laura Morante, Pierre Arditi, André Dussollier, Lambert Wilson. / Chacun des personnages dégage une force et une vérité écrasantes, qui font vibrer en nous les cordes les plus sensibles et profondes, même si leur normalité apparente s emploie obstinément à masquer leur désespoir sous une superficialité de convenance. Car, comme tout être humain, ces parfaits objets sociaux ont leurs petites failles, leurs perversions bénignes et presque douces d où peuvent surgir, au moindre grain de sable, des gouffres abyssaux. (Olivier Séguret, Libération) Café-Restaurant Reliure-dorure \ Plats à emporter 78 rue sur la Fontaine 4000 Liège \ Marie et Etienne Pichault \ Ouvert à midi : du lundi au vendredi Le soir : le vendredi Bières aux fûts ou en bouteilles Jus bios, vins Petite restauration Plats du jour Café et pâtisserie concerts, expositions et bonnes musiques Au Café du 16 rue Carpay (tous les jours dès 15 h)

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Une idée originale de Studio 89 Productions

Une idée originale de Studio 89 Productions Une idée originale de Studio 89 Productions 6 anciens candidats de «La Belle et ses Princes Presque Charmants», toujours à la recherche de l amour, vont à nouveau tenter leur chance et essayer de trouver

Plus en détail

Production de spectacles vivants

Production de spectacles vivants Production de spectacles vivants ACTIVITÉS ET PRODUCTIONS ARTISTIQUES LES SPECTACLES Ils sont basés sur le même concept : associer les images aux sons, le tout en direct laissant une grande part à l improvisation

Plus en détail

Dossier de presse. Les Créatures

Dossier de presse. Les Créatures Dossier de presse Les Créatures Spectacle hommage à Félix Leclerc Par Hélène MAURICE, Isabelle BAZIN et Marie MAZILLE www.facebook.com/mauricehelenemusic MAJ Mars 2012 1 Une œuvre qui résiste à l épreuve

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE!

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! ROMANES LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! Le Cirque Romanès est de retour à Paris avec son nouveau spectacle : LA LUNE TZIGANE BRILLE PLUS QUE LE SOLEIL! A partir du Samedi 17 Octobre 2015 Sous le chapiteau

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

L amitié après l amour Un. beau défi! psycho-santé. en harmonie

L amitié après l amour Un. beau défi! psycho-santé. en harmonie psycho-santé en harmonie Par Michèle Lemieux L amitié après l amour Un Quand une relation amoureuse prend fin, les amants traversent une phase de deuil plus ou moins longue. Si un couple peut se séparer,

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Commentaire [1]: Commentaire [2]:

Commentaire [1]: Commentaire [2]: LE RÊVE Commentaire [1]: Cartier, marque de luxe, n abandonne pas la stratégie du rêve même en période de Crise, au contraire. Dans la vidéo, son emblème, une panthère des neiges, fait un tour du monde

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail Ernest et Célestine Benjamin Renner,Vincent Patar et Stéphane Aubier 2012 France, Belgique, Luxembourg, 76 minutes, dessin animé, couleur Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 Thème : un conte moderne Après une réflexion sur les inspirations possibles du réalisateur, les apprenants iront à la rencontre

Plus en détail

ARGELÈS-GAZOST Cinéma LE CASINO Tél. : 05.62.97.29.65

ARGELÈS-GAZOST Cinéma LE CASINO Tél. : 05.62.97.29.65 ARGELÈS-GAZOST Cinéma LE CASINO Tél. : 05.62.97.29.65 -*-*- LES REBELLES DE LA FORET (2006-1H30 - USA - V.F.) Film d'animation de Jill Culton, Anthony Stacchi, Roger Allers MERCREDI 22 NOVEMBRE - 17H BABEL

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS création janvier 2016 SAISON 2015 2016 texte Magali Mougel / mise en scène Johanny Bert Vee Speers THÉÂTRE POUR FILLES, GARÇONS, FEMMES ET HOMMES DÈS 7 ANS DURÉE 1 HEURE

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12. UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12. UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12 UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

HOLLYWOOD AU PIED DU TERRIL. Un documentaire de Henri de Gerlache & Philippe Reynaert. (26min) Rino Niviello

HOLLYWOOD AU PIED DU TERRIL. Un documentaire de Henri de Gerlache & Philippe Reynaert. (26min) Rino Niviello HOLLYWOOD AU PIED DU TERRIL Un documentaire de & Philippe Reynaert Rino Niviello (26min) Synopsis Il y a 60 ans, une équipe de tournage venue d Hollywood débarque dans le Borinage pour filmer «la vie passionnée

Plus en détail

Rencontres Regards Neufs

Rencontres Regards Neufs 3e Rencontres Regards Neufs 4 6 septembre 2015 Cinéma Pathé Flon Lausanne Trois jours de cinéma pour les personnes à handicap visuel et auditif www.regards-neufs.ch Qu est-ce que : L de films? L est un

Plus en détail

Bibliothèque royale de Belgique SERVICE ÉDUCATIF

Bibliothèque royale de Belgique SERVICE ÉDUCATIF Bibliothèque royale de Belgique SERVICE ÉDUCATIF INTRO Près de sept millions d ouvrages, des milliards de pages, des centaines de milliards de mots, d images, d idées. Des siècles de recherche et de travail

Plus en détail

Programme. Bibliothèque municipale. sept.oct.nov.déc. 2013. Bibliothèque municipale

Programme. Bibliothèque municipale. sept.oct.nov.déc. 2013. Bibliothèque municipale Programme Bibliothèque municipale sept.oct.nov.déc. 2013 Fontainebleau Programme sept.oct.nov.déc. 2013 Bibliothèque municipale bibliotheque@fontainebleau.fr 01 64 22 26 36 ou 01 64 22 60 65 Les expositions

Plus en détail

OXMO PUCCINO, Soleil du Nord (3 15)

OXMO PUCCINO, Soleil du Nord (3 15) (3 15) PAROLES Ici Paris, il est tard, le bitume 1 reflète les phares Au bas du thermostat on bronze à la carte postale Longtemps pendant mon jeune âge Je pensais que l usine faisait les nuages L eau potable

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Dossier pédagogique «Toc Toc Toc» Compagnie 1,2,3 Soleil 1

Dossier pédagogique «Toc Toc Toc» Compagnie 1,2,3 Soleil 1 Dossier pédagogique «Toc Toc Toc» Compagnie 1,2,3 Soleil 1 Sommaire Introduction 1. Présentation 2. Résumé I Axes d étude 1. L aventure des trois marmottes 2. La symbolique de la maison 3. La chronologie

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Biographie Spectacle théâtral et musical Concert Presse et Fans Contact BIOGRAPHIE Naître et frôler la mort ce premier jour de vie de Halloween 1978, voilà qui pose les bases d

Plus en détail

# DOSSIER DE PRESSE #

# DOSSIER DE PRESSE # La troupe de théâtre engagé du CAC SUD 22, Les poules qui lèvent la tête Présente # DOSSIER DE PRESSE # Cette pièce mérite d être vue par un maximum de gens, elle est même d utilité publique Guy, un spectateur

Plus en détail

Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer

Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer «J AI PEUR D OUBLIER» Pitch : Fabienne (Clémentine Celarié), une belle femme de 45 ans, mère de famille et chef

Plus en détail

M entends-tu? Qui me parle?

M entends-tu? Qui me parle? M entends-tu? Qui me parle? 3 :20 à 5 :56 M entends-tu? Qui me parle? A. La voix là : 4 :41 Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Communiqué de presse FESTIVAL CHASSEPIERRE. Les 22 & 23 août 2015

Communiqué de presse FESTIVAL CHASSEPIERRE. Les 22 & 23 août 2015 Communiqué de presse 42 ème Festival International des Arts de la Rue FESTIVAL CHASSEPIERRE Les 22 & 23 août 2015 «Rêves d été Rouages d antan» 50 compagnies professionnelles 200 artistes & Marché artisanal

Plus en détail

1. La tragédie Alors qu il rentre chez lui, Brian de Winchester entend des bruits étranges dans le salon. Il prend alors un couteau de cuisine et s

1. La tragédie Alors qu il rentre chez lui, Brian de Winchester entend des bruits étranges dans le salon. Il prend alors un couteau de cuisine et s 1 1. La tragédie Alors qu il rentre chez lui, Brian de Winchester entend des bruits étranges dans le salon. Il prend alors un couteau de cuisine et s approche de la pièce mais par peur, il fait tomber

Plus en détail

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti propos recueillis par Alexandre Arditti ON A SUIVI RÉCEMMENT SES AVENTURES AFRICAINES AU PAYS DES GUERRIERS MAASAÏ AVEC SON COMPLICE FRÉDÉRIC LOPEZ, DANS LA TOUJOURS TRÈS POPULAIRE ÉMISSION RENDEZ-VOUS

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VALLET. Septembre SEPTEMBRE > >DÉCEMBRE. www.cc-vallet.fr

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VALLET. Septembre SEPTEMBRE > >DÉCEMBRE. www.cc-vallet.fr COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VALLET 2015 2014 Septembre SEPTEMBRE > >DÉCEMBRE Décembre agenda AGENDA www.cc-vallet.fr Contes jeune public «Le Petit Son a disparu» Avec Bruno Millischer, conteur et Patrick

Plus en détail

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres.

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Charles, l avocat, François, l écrivain, Jean- Christophe, le trader, déçus par leur patrie et malheureux

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

Les écrans Emblématiques d une cinématographie indépendante et militante

Les écrans Emblématiques d une cinématographie indépendante et militante les Ecrans de Paris Les écrans de Paris Emblématiques d une cinématographie indépendante et militante, les salles du réseau des Ecrans de Paris sont les témoins de la diversité culturelle qu offre le cinéma.

Plus en détail

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau féminin positif inspirant LE PREMIER MINDSTYLE MAGAZINE numéro 8 En cadeau Paulo Coelho la malle aux trésors de sagesse Guy Corneau BEL : 5,90 - DOM/S : 5,90 - CH : 9,30 FS L 14655-8 - F: 4,95 - RD confiance

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Nous les transcrivons fidèlement afin qu à votre tour vous puissiez juger du talent des unes et des autres!

Nous les transcrivons fidèlement afin qu à votre tour vous puissiez juger du talent des unes et des autres! Collège International de Cannes. Concours de «La plus belle lettre de l alphabet» 2014 Ah! La lettre! Comme chaque année notre grand jury, composé de Messieurs DICTIONNAIRE, ORTHOGRAPHE et De BEAULANGAGE

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Les aventures de P tit Bonhomme.

Les aventures de P tit Bonhomme. Les aventures de P tit Bonhomme. Il était une fois un petit bonhomme qui s appelait P tit Bonhomme. Bon. P tit Bonhomme n était pas grand, mais il était très élégant. Il habitait tout en haut de la grande

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Fénautrigues/Fiche atelier N 4 Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Objectif de l'atelier : Produire, sélectionner et organiser des images afin de constituer un récit Fénautrigues / Fiche Livre 1

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Jeune public. l après-midi d un foehn. Version 1 voir page 3. spectacle. 3 eme trimestre 2015. Jean-Luc BEAUJAULT

Jeune public. l après-midi d un foehn. Version 1 voir page 3. spectacle. 3 eme trimestre 2015. Jean-Luc BEAUJAULT Jeune public 3 eme trimestre 2015 C i n é m a s p e C ta C l e C o n t e Jean-Luc BEAUJAULT spectacle l après-midi d un foehn. Version 1 voir page 3 Cinéma septembre-octobre sp Mercredi 16 septembre, à

Plus en détail

Bienvenue au. Théâtre du Ratinet. Avenue de Fré, 44 1180 Bruxelles tel : 02/375.15.63. E-Mail : leratinet@planetinternet.be

Bienvenue au. Théâtre du Ratinet. Avenue de Fré, 44 1180 Bruxelles tel : 02/375.15.63. E-Mail : leratinet@planetinternet.be Bienvenue au Théâtre du Ratinet Avenue de Fré, 44 1180 Bruxelles tel : 02/375.15.63 E-Mail : leratinet@planetinternet.be Le Théâtre du Ratinet Spectacles de marionnettes pour enfants de 2 à 7 ans Adresse

Plus en détail

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON Cie Mélocotòn DADA BLUES Récit et musique au cœur du peuple noir Création 2013 MELOCOTON 49 rue Charles Dusaulx 54000 Nancy Code APE : 9001 Z Licences : 2-1064961 et 3-1064962 Mèl : melocoton54@free.fr

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Films disponibles au Bureau national

Films disponibles au Bureau national Films disponibles au Bureau national Pour vous procurer les films stockés au bureau national, vous pouvez contacter Sacha, le responsable de l ISP au bureau national (01 45 88 37 00 ou communication@genepi.fr),

Plus en détail

Bonus Activités sur la chanson «Le Cahier de Vacances» de Barcella. Fiche eleve Niveau A1

Bonus Activités sur la chanson «Le Cahier de Vacances» de Barcella. Fiche eleve Niveau A1 A1 Bonus Activités sur la chanson «Le Cahier de Vacances» de Barcella Fiche eleve Niveau A1 Les vacances du Petit Nicolas Fiche technique du film Réalisateur Acteurs Scénaristes D après l oeuvre de Pays

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

PUBLIC SCOLAIRE ET ÉTUDIANT VIVEZ LA CRÉATION CONTEMPORAINE SAISON 15-16 EN MARGE DU SPECTACLE:

PUBLIC SCOLAIRE ET ÉTUDIANT VIVEZ LA CRÉATION CONTEMPORAINE SAISON 15-16 EN MARGE DU SPECTACLE: PUBLIC SCOLAIRE ET ÉTUDIANT VIVEZ LA CRÉATION CONTEMPORAINE SAISON 15-16 EN MARGE DU SPECTACLE: RENCONTREZ LES ARTISTES ASSISTEZ À UNE RÉPÉTITION DÉCOUVREZ L ENVERS DU DÉCOR FESTIVAL GRAND CRU Forte de

Plus en détail

Stromae Alors on danse

Stromae Alors on danse Chanson Stromae Alors on danse Alors on danse (x 3) Qui dit études dit travail, Qui dit taf 1 te dit les thunes 2, Qui dit argent dit dépenses, Qui dit crédit dit créance 3, Qui dit dette te dit huissier

Plus en détail

LES ARTS DE LA SCÈNE. présentent

LES ARTS DE LA SCÈNE. présentent présentent Spectacles de Fée Rose-Lise, la Fée des Saisons 14 Contes musicaux, 2 comédies musicales, fêtes d'enfants Un éveil à la lecture, à la musique, au théâtre et à la danse Spectacles suggérés Français,

Plus en détail

extreme! L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE GATINEAU : L expérience osgatineau.ca SAISON 9

extreme! L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE GATINEAU : L expérience osgatineau.ca SAISON 9 Une présentation de la Ville de Gatineau, en collaboration avec Hydro-Québec et Desjardins SAISON 9 L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE GATINEAU : L expérience extreme! osgatineau.ca UN CONCERT SUBLIME POUR CHANTAL

Plus en détail

La Bibliothèque des Livres Vivants

La Bibliothèque des Livres Vivants La Bibliothèque des Livres Vivants Le Banquet Le Retour La Maison La Nuit Conception et mise en scène Frédéric Maragnani Assistant à la mise en scène Olivier Waibel Conseiller artistique Hervé Pons Régisseuse

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

LEVI SAFARIS HIVER 2015-2016 Contentez-vous de venir, nous nous chargerons de tout le reste!

LEVI SAFARIS HIVER 2015-2016 Contentez-vous de venir, nous nous chargerons de tout le reste! LEVI SAFARIS HIVER 2015-2016 Contentez-vous de venir, nous nous chargerons de tout le reste! 1. SAFARI EN MOTONEIGE DANS LES ESPACES SAUVAGES (15:00-17:00) tous les jours Venez faire l expérience d une

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Indications pédagogiques D2/23

Indications pédagogiques D2/23 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2/23 D : REALISER UN MESSAGE A L ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 2 : Organiser et structurer un message Objectif opérationnel

Plus en détail

BAUMANN Régis BLASZIC Pascal GIANNINI Antonio GIANNINI David GOFFINET Nicolas HENKINET Aland KOWALIK Stéphane MAJTLOCH Daniel ROSSIGNON Didier

BAUMANN Régis BLASZIC Pascal GIANNINI Antonio GIANNINI David GOFFINET Nicolas HENKINET Aland KOWALIK Stéphane MAJTLOCH Daniel ROSSIGNON Didier BAUMANN Régis BLASZIC Pascal GIANNINI Antonio GIANNINI David GOFFINET Nicolas HENKINET Aland KOWALIK Stéphane MAJTLOCH Daniel ROSSIGNON Didier ROZMANOWSKY Marc SAINT-REMY Sébastien SCHNEIDER Christian

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans UN BRIN DE THÉ brindethe@yahoo.fr 06 15 07 94 66 Un spectacle ponctué de chansons originales qui transportera les enfants

Plus en détail

Animations & Spectacles 2014-2015

Animations & Spectacles 2014-2015 Compagnie de cirque Animations & Spectacles 2014-2015 www.takapa.be Animations de rue Jongleur Un classique! Que ce soit en solo ou à plusieurs, nos jongleurs déambulent dans votre fête armés de leurs

Plus en détail

Petites Z escapades. 6 contes et fantaisies de Folimage. Sortie nationale le 27 mars 2002

Petites Z escapades. 6 contes et fantaisies de Folimage. Sortie nationale le 27 mars 2002 Petites Z escapades 6 contes et fantaisies de Folimage Sortie nationale le 27 mars 2002 La Cartoucherie Rue de Chony - 26500 Bourg-lès-Valence Tél. : 04.75.78.48.68 / Fax : 04.75.43.06.92 / E-mail : contact@folimage.fr

Plus en détail

Niko Rodamel est de la race des photographes au

Niko Rodamel est de la race des photographes au Iris en forêt de Niko Rodamel Iris en forêt, Tirage jet d encre EPSON sur papier Harman baryté 320 grammes réalisé par le Studio Gonnet, 78x58.5 cm. Niko Rodamel est de la race des photographes au doigt

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 Thème : adolescence : vie révée / vie réelle Après une mise en route sur les motivations qui poussent un jeune à quitter son

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes et suggestions sur

Plus en détail

12 et 13 OCTOBRE 2015. Amphithéâtre Marseille Provence Métropole

12 et 13 OCTOBRE 2015. Amphithéâtre Marseille Provence Métropole 12 et 13 OCTOBRE 2015 Amphithéâtre Marseille Provence Métropole Comment fêter un anniversaire et une union autrement qu en faisant la fête? 2015 verra les 30 ans de l AMPTA en même temps que son union

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail