La Réunion, terre d images et de tournages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Réunion, terre d images et de tournages"

Transcription

1 TOP RÉSA 2011 / SEPTEMBRE 2011 À PARIS La Réunion, terre d images et de tournages LA RÉUNION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L HUMANITÉ cirques, pitons, remparts Terre d images Terre de tournages dossier de presse top résa 2011 à paris

2 La réunion, terre d images et de tournages» s inscrit pleinement dans la nouvelle dynamique impulsée dès mars 2010 pour relancer l activité économique et le tourisme. J ai voulu, dès mon arrivée à la présidence du conseil régional, marquer notre volonté de faire du tourisme une priorité et donner à ce secteur une impulsion déterminante afin de renforcer l attractivité de l île sur les marchés internationaux et métropolitains. La réunion aux mille Visages et aux mille paysages offre un choix incomparable de beauté et de diversité sur 2500 km 2. Le professionnalisme de la filière audiovisuelle à La réunion est un atout supplémentaire pour accueillir tout au long de l année des équipes de tournage du monde entier. 2011, déclarée par le président de la république «année des outre-mer» est une formidable occasion de présenter et de valoriser les atouts La réunion, terre française et européenne au cœur de l océan-indien. Faire connaître La réunion, par l image mais aussi dynamiser le secteur des tic et de l audiovisuel en encourageant et en accompagnant la réalisation de court-métrages, de spots publicitaires, de documentaires c est délibérément sur ces choix que s engage l action de la région dans ce domaine. Didier ROBERT président de la région réunion dossier de presse top résa 2011 à paris 2

3 sommaire 3 La réunion, terre de tournages... quelques réalisations 6 Les professionnels une filière dynamique 9 Les aides régionales à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle 15 Les aides aux festivals et événements à caractère international /2012, une nouvelle dynamique pour «La réunion, terre d images et de tournages» 19 Un site dédié : dossier de presse top résa 2011 à paris 3

4 TOP RÉSA 2011 / SEPTEMBRE 2011 À PARIS La réunion, terre d images et de tournages... quelques réalisations dossier de presse top résa 2011 à paris 4

5 La réunion, terre d images et de tournages Quelques exemples de réalisations Courts et longs métrages: > Vendredi et robinson > Les mariés de l île Bourbon Animation et dessins animés: > cartoon animation > Kika et les pixitoys Documentaire: > europa (la vie des tortues) > J aurais voulu dire ces mots (lutte contre les violences intra-familiales) Publicité: > asia Food > créolailles > parabole réunion Clip vidéos: La région réunion favorise la diffusion de la musique réunionnaise en proposant une aide à la production de clips (cf: > mon cœur épris (Dominique Barret) > angélo (pat Jaune) > Gilbert pounia (Zizkakan) dossier de presse top résa 2011 à paris 5

6 TOP RÉSA 2011 / SEPTEMBRE 2011 À PARIS Les professionnels... une filière dynamique dossier de presse top résa 2011 à paris 6

7 Les professionnels... une filière dynamique Les professionnels présents à La réunion : techniciens, réalisateurs, producteurs exécutif, régisseurs, ingénieur du son... sont garants d une savoir faire audiovisuel. au delà d une production locale, les sociétés et les techniciens bénéficient d une expérience de collaboration avec les plus grandes «sociétés de prod» nationales. séries tv, magazines, spot publicitaires, documentaires... les professionnels peuvent répondre aux demandes de différents partenariats. > la filière en chiffres : une centaine de techniciens est recensée, représentant quasiment tous les métiers de l audiovisuel. par ailleurs, La réunion est riche d artistes : acteurs, musiciens, plasticiens, photographes, designers, etc. une quarantaine de sociétés de production audiovisuelle est implantée à La réunion couvrant tous les secteurs de la filière : court et long métrage, documentaire, série télévisée, dessin animé et animation, jeu vidéo, film publicitaire, film institutionnel ou encore événementiel. > alefa production/anaa productions/bis repetita/blabla prod/cine HoriZon/comeDias/cross river mascareignes/digital studio/en quête prod/evil WaYs/FiLipine/ Fusion r production/gelabert production/ Hanuman eurl/hemisphere prod/hvds/ icr/imago/imazcom/intervalle/jet FiLms/Kam production/kapali studios création (K.s.c.)/Kisa prod/le Jour De La BaLeine/Les FiLms 1,2,3.../Les FiLms oceane/mascareignes productions international/myrose Hoareau productions (mhp)/nawar productions/neo Vision prod/oasis production/pipangai production/ rainbow country productions/remote production/rivic/studio acoustik/ studio 400/ tec tec production/terre D images productions/tiktak production/un autre monde (2006)/Vert m prod/vibrason/visual production/ WomBat animation/zebra productions dossier de presse top résa 2011 à paris 7

8 > Représentation syndicale et professionnelle environ un tiers des structures de production adhérent à un syndicat réunionnaisou à un autre type d organisation professionnelle locale. Le syndicat auquel le plus de structures affirment adhérer est l union réunionnaise des producteurs de l audiovisuel et du cinéma (urpac), avec 13 structures enquêtées adhérentes. L autre organisation locale, est l association des producteurs, auteurs et réalisateurs réunionnais (apar), avec 3 structures enquêtées adhérentes. certaines structures affirment par ailleurs adhérer à des organisations syndicales nationales comme le mouvement des entreprises de France (medef, 1 structure), l union syndicale de la production audiovisuelle (uspa, 1 structure), le syndicat des producteurs indépendants (spi, 1 structure) et le syndicat des producteurs de Films d animation (spfa, 1 structure). L adhésion à un syndicat national se fait généralement en parallèle à l adhésion à une organisation locale. dossier de presse top résa 2011 à paris 8

9 TOP RÉSA 2011 / SEPTEMBRE 2011 À PARIS Les aides régionales à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle dossier de presse top résa 2011 à paris 9

10 Les aides régionales à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle L intervention financière de la région réunion en faveur de l audiovisuel, a pour finalité de contribuer au développement économique de La réunion. À ce titre, les mesures d aide s adressent en priorité aux projets orientés vers le secteur marchand, clairement destinés à l exportation, et mettant en œuvre les ressources humaines et techniques présentes sur l île, dans toute la mesure du possible. en acceptant l aide de la région réunion, le bénéficiaire s associe à cet effort de développement, et s engage à tout mettre en œuvre pour y contribuer dans le cadre de son projet. > retrouvez l intégralité des aides financiers de la Région Réunion sur: rubrique aides dossier de presse top résa 2011 à paris 10

11 La région soutient la filière > L Aide à la réalisation de pilotes et maquettes > Bénéficiaires sociétés de production ayant déjà une expérience de la production télévisuelle ou cinématographique et produisant un ou des auteurs ressortissants de La réunion, ou dont le projet mettra particulièrement en valeur La réunion dans l océan indien. > Champ d intervention sont éligibles les œuvres à valeur patrimoniale: n Les pilotes de séries (fictions, documentaires de création, animations) n Les maquettes de téléfilms, de séries, de films d animations > Montant maximum de l aide L aide publique sera de 35 % du budget prévisionnel. Les projets devront avoir reçu l intérêt d un diffuseur. L aide régionale se calcule sur la dépense locale exclusivement. L ensemble des aides publiques françaises ne peut dépasser 50 % du montant total H.t. du budget prévisionnel. Le plafond d intervention est de par minute hors génériques. > Aide à l écriture de scénario > Bénéficiaires personnes physiques (auteurs, scénaristes) ressortissants de La réunion, ou dont le projet mettra particulièrement en valeur La réunion ou celle-ci dans son environnement de l océan indien. > Champ d intervention sont éligibles les projets de scénarios d œuvres à valeur patrimoniale: les longs métrages de fiction - les courts-métrages de fiction - les téléfilms, les séries - les films d animations - les documentaires de création > Montant maximum de l aide pour le soutien à l écriture, l auteur recevra une dotation forfaitaire d un montant de une aide supplémentaire à l écriture peut être accordée pour prendre en compte les dépenses de coaching ou d assistance technique liées à la structure particulière du projet: série, animation, long métrage, effets spéciaux. Le taux de subvention est de 80 % des dépenses éligibles hors taxes justifiées. elle est plafonnée à dossier de presse top résa 2011 à paris 11

12 > Aide à la réalisation de courts métrages > Bénéficiaires sociétés de production (sa, sas, sarl, eurl) ayant déjà une expérience de la production télévisuelle ou cinématographique et produisant un ou des auteurs ressortissants de La réunion, ou dont le projet mettra particulièrement en valeur La réunion dans l océan indien. > Champ d intervention sont éligibles les œuvres à valeur patrimoniale pour le cinéma ou la télévision: n les courts métrages de fiction; n les séries de courts métrages de fiction. > Montant maximum de l aide L aide publique sera de 35 % du budget prévisionnel. Les projets devront avoir reçu l intérêt d un diffuseur et/ou d au moins un festival pour les courts métrages. L aide régionale se calcule sur la dépense locale exclusivement. L ensemble des aides publiques françaises ne peut dépasser 50 % du montant total H.t. du budget prévisionnel. Les plafonds d interventions sont les suivants : 1 Audiovisuel: > courts métrages < à 30 : euros > courts métrages => à 30 < 60 : euros 2 Cinéma et animation: > courts métrages de cinéma: 3000 euros par minute dossier de presse top résa 2011 à paris 12

13 > Aide à la production de programmes > Bénéficiaires Les sociétés de production éligibles sont les sociétés européennes régies par l un des statuts suivants: sociétés anonymes (sa), sociétés par actions simplifiées (sas), sociétés à responsabilité limitée (sarl & eurl) n audiovisuel: sociétés de production ayant ou en cours d accès aux aides du cnc (cosip). n cinéma: sociétés de production de longs métrages cinématographiques ayant un catalogue d œuvres exploitées en salles ayant ou en cours d accès aux aides du cnc (localisation de tournage). n animation: sociétés de production de films d animation ayant ou en cours d accès aux aides du cnc, ou ayant un catalogue d œuvres exploitées en salles ou diffusés à la télévision. > Champ d intervention tout sauf les émissions de flux (émissions de plateau, retransmissions sportives ou événementielles), et les films de commande. sont donc éligibles les œuvres à valeur patrimoniale: n les longs métrages de fiction - les téléfilms, les séries - les films d animations - les documentaires de création - les captations recréation de spectacles vivants - les divertissements (dont le projet mettra particulièrement en valeur La réunion) - les magazines culturels (conformes aux règles élaborées par le csa) dossier de presse top résa 2011 à paris 13

14 > Aide à la production de programmes (suite) > Montant maximum de l aide L aide publique sera de 35 % du budget prévisionnel. Dans la limite du plafond, ce taux peut être porté à 40 % lorsque le projet proposé: n est soutenu par un producteur local et significativement (+ de 10 %) par un coproducteur extérieur reconnu et bénéficie de l engagement financier significatif (+ de 10 %) d un diffuseur national ou international (extérieur à La réunion). Le bénéficiaire apportera au dossier de solde la preuve de la réalisation de ces engagements. L aide régionale se calcule sur la dépense locale exclusivement; L ensemble des aides publiques françaises ne peut dépasser 50 % du montant total H.t. du budget prévisionnel. > Le plafond d intervention est de : 1 - Audiovisuel: n Documentaires de 13 : euros n Documentaires de 26 : euros n Documentaires de 52 : euros n captation de spectacles vivants: comme les documentaires n Films d animation tv: euros (base 26 ) n séries de fiction tv 13 : euros n séries de fiction tv 26 : euros n Fiction tv 52 : euros n Fiction tv 90 : euros 2 Cinéma: n Documentaire de cinéma: euros (base 90 ) n Long métrage d animation: euros (base 90 ) n Long métrage de cinéma: pas de plafond, selon le projet. 3 - Aide aux séries L aide pour les séries est limitée à deux fois le plafond unitaire par an, sauf demande exceptionnelle justifiée. Modalités L instruction initiale des demandes est réalisée par l ADCAM (Tél.: adcam.org). Les conditions d éligibilité, le dossier de demande de subventions, le dossier financier, sont téléchargeables sur le site dossier de presse top résa 2011 à paris 14

15 TOP RÉSA 2011 / SEPTEMBRE 2011 À PARIS Les aides aux festivals et événements à caractère international dossier de presse top résa 2011 à paris 15

16 aides aux festivals et événements à caractère international > Festival du film de la Réunion > Festival du film d Afrique et des îles > Écran Jeunes > Cinémarmailles > Même pas peur > Festival du film d aventures > Festival du film des droits de l homme > Festival du film scientifique dossier de presse top résa 2011 à paris 16

17 TOP RÉSA 2011 / SEPTEMBRE 2011 À PARIS 2011/2012, une nouvelle dynamique pour «La réunion, terre d images et de tournages» dossier de presse top résa 2011 à paris 17

18 2011/2012, une nouvelle dynamique pour «La réunion, terre d images et de tournages» > La refonte des aides régionales dans le secteur de l audiovisuel pour mieux accompagner les projets en intégrant les contraintes et les réalités des professionnels; la région engage, à ce titre une phase de rencontres et de concertation avec des professionnels de filière (la rencontre du 20/09/11 à top resa s inscrit dans cette démarche) > Améliorer l efficience des traitements des dossiers et les conditions d accueil des tournages à La Réunion n création de nouveaux comités techniques (animation et documentaire pour traitement et expertise des dossiers) n création (2012) d une maison de l images (lieux ressources > Mieux se faire connaître au sein des réseaux à Paris et ailleurs une campagne «terre d images et de tournages» via n le site: n une participation plus ciblée sur des salons et festivals professionnels pour faire connaître «La réunion aux mille visages et aux mille paysages» n un réseau d ambassadeurs d images: journalistes/producteurs/organisateurs d événements et Festival pour l accompagner dans cette démarche, la région veut s appuyer sur l avis, l expérience, la collaboration précieuse de ceux qui font partie intégrante du monde de l image. dossier de presse top résa 2011 à paris 18

19 TOP RÉSA 2011 / SEPTEMBRE 2011 À PARIS Un site dédié : dossier de presse top résa 2011 à paris 19

20 Lancement du site: un espace internet unique qui présente aux professionnels mais également au grand public, toutes les potentialités de tournage sur l île. Y sont présentés les meilleures réalisations des sociétés de production locale. un site mis à jour en permanence et qui permet de se tenir informé des dernières actualités en matière de tournage (castings, diffusions, présence d acteurs, festivals ) dossier de presse top résa 2011 à paris 20

Conceptrice-Réalisatrice / Cadreuse / Monteuse / JRI

Conceptrice-Réalisatrice / Cadreuse / Monteuse / JRI Marion Lecareux Tel : 06 66 94 89 28 Adresse : 18 rue Eugène Varlin - 75010 Paris Date de naissance : 17/12/1984 Mail : marion.lecareux@gmail.com Site web : www.fabrique-images.fr Conceptrice-Réalisatrice

Plus en détail

POITOU-CHARENTES - RÈGLEMENTS 2015

POITOU-CHARENTES - RÈGLEMENTS 2015 POITOU-CHARENTES - RÈGLEMENTS 2015 Fonds d'aide à la création et à la production Cinématographique, Audiovisuelle et aux Nouveaux médias en Poitou-Charentes La Région Poitou-Charentes et les Départements

Plus en détail

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation.

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Jean Luc Laupeze Prestataire,intervenant spécialisé cinéma colonies, classes découvertes, mjc,croisières. Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Présentation Je travaille depuis 10 ans

Plus en détail

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Vers des Médias accessibles Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Le Crédit impôt cinema Le Crédit impôt audiovisuel Le Crédit d impôt cinéma Quel Objectif? Soutenir

Plus en détail

La plateforme européenne de gestion des tournages. Février 2012

La plateforme européenne de gestion des tournages. Février 2012 La plateforme européenne de gestion des tournages Février 2012 Préparation des tournages de films & séries En Europe, ce sont plus de 8 000 studios et sociétés de production qui réalisent 50 000 tournages

Plus en détail

ANNEXE 3 ANALYSE D UN DEVIS DE PRODUCTION

ANNEXE 3 ANALYSE D UN DEVIS DE PRODUCTION ANNEXE 3 ANALYSE D UN DEVIS DE PRODUCTION Analyse d un devis de production Le devis de production, élaboré à partir des besoins du scénario, est un budget prévisionnel de dépenses comprenant la description

Plus en détail

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Strasbourg, le 02/04/2015 Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Introduction Le programme de soutien à la distribution a pour objectif de renforcer la distribution des films européens

Plus en détail

Les projets aidés du PO FEDER convergence 2007-2013

Les projets aidés du PO FEDER convergence 2007-2013 05/06/2014 SAS BEE TECHNOLOGY : Extension et duplication de la plate forme de communications en IP de BEE TECHNOLOGY 264 284,60 79 285,38 52 856,92 132 142,30 05/06/2014 SARL E-KOAL : Ecosystemic ekoal-it

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011 Collège d autorisation et de contrôle Avis n 02/2011 Première évaluation de la Recommandation du 24 juin 2010 relative à la mise en valeur des œuvres européennes et de la Communauté française dans les

Plus en détail

ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DE L'ESPAGNE

ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DE L'ESPAGNE ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DE L'ESPAGNE Madrid, le 14 janvier 1985 ACCORD SUR LES RELATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES ENTRE LE GOUVERNEMENT

Plus en détail

WEGO PRODUCTIONS. Cinéma - Audiovisuel Photographie. La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire

WEGO PRODUCTIONS. Cinéma - Audiovisuel Photographie. La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire WEGO PRODUCTIONS Cinéma - Audiovisuel Photographie La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire 1 WEGO PRODUCTIONS Teaser Showreel 2014 2 WeGo Productions

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES

DISPOSITIF RÉGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES Page 1 Axe Service instructeur Dates délibération Une nouvelle dynamique économique Conseil Régional Direction des Affaires Culturelles et Sportives I. Objectifs et descriptif de la mesure a) Objectifs

Plus en détail

Déclaration d accord pour archivage et exploitation. Informations sur le contenu COMPAGNIE / CHORÉGRAPHE : PRESTATION : CHORÉGRAPHE : Nom :

Déclaration d accord pour archivage et exploitation. Informations sur le contenu COMPAGNIE / CHORÉGRAPHE : PRESTATION : CHORÉGRAPHE : Nom : COMPAGNIE / CHORÉGRAPHE : Nom : Personne de contact : Pays : Informations sur le contenu PRESTATION : Titre de l œuvre : Date et lieu de la représentation (enregistrée sur le support) : Date et lieu de

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B 2/EMPLOIS DE CATEGORIE B Contrats à durée déterminée d usage (CDDU) CDI hebdomadaire 35 heures hebdomadaire 39 heures journalier 7 heures journalier 8 heures mensuel 35 heures mensuel 39 heures Mensuels

Plus en détail

!!!!! !"##$%&'!%'(&%##%' !"##$%&'(

!!!!! !##$%&'!%'(&%##%' !##$%&'( "##$%&'%'(&%##%' "##$%&'( "#$%&'(#)%" +,$-./"#0#)%"/#(01/"&$)/$ 2 3/.-4-"/5/"#.670$/. 8 30$-9%$5/&/.($-&)#.&:)56;# )=)#01?'55)# @,0$).50=/.,$% @,0$).50=/.3%(0#)%"AB6%C3/?01%"&/.3)/'B&/D%'$"0=/.

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B

2/EMPLOIS DE CATEGORIE B & & 2/EMPLOIS DE CATEGORIE B Contrats à durée déterminée d usage (CDDU) CDI Salaire Salaire Salaire Salaire Salaire minimal minimal Salaire minimal minimal minimal Mensuel hebdomadairmadaire mensuel hebdo-

Plus en détail

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant Fiche Mémo Ressources juridiques dans Ressources le spectacle vivant Vous travaillez dans le spectacle vivant et vous avez besoin d une information juridique? Voici une liste de ressources disponibles

Plus en détail

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor Règlement Intérieur 2015 Défi Lor 1 Préambule Depuis 10 ans, la situation de la jeunesse française s est aggravée. A la fracture sociale, s ajoute désormais une fracture territoriale et à court terme une

Plus en détail

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 ACTIONS EN MATIÈRE D'INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 LE CONTEXTE La Commission nationale Culture-Handicap La

Plus en détail

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE L Œil du Baobab Production présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE Contact Chef de projet / Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 L ŒIL DU BAOBAB PRODUCTION MOTIVATIONS

Plus en détail

Culture Sector. United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Culture Sector. United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization Culture Sector 10 Contrats pour la musique écrit par JEAN VINCENT en collaboration avec GERARD LOUISE Maquette et design : Christine Hengen

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet :

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet : Un constat : L Afrique est une terre riche mais maintenue dans le sous développement. Le sous développement des infrastructures crée du manque et de la pauvreté. Le manque d infrastructures laisse toute

Plus en détail

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

Les Ateliers NPA. S appuyant sur cette expertise, Les Ateliers NPA

Les Ateliers NPA. S appuyant sur cette expertise, Les Ateliers NPA Formations Les Ateliers NPA R Référence en matière d étude et de conseil dans le secteur des médias et des services numériques, NPA Conseil met à disposition son expertise au service de son département

Plus en détail

Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires)

Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires) Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires) Seule une attitude commune et responsable des compositeurs permettra une défense de nos

Plus en détail

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FILIERE TOURISME D AFFAIRE Intitulé du projet : Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau des

Plus en détail

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 RUN STAR 2014 PHASE 1. «LE SALON DE LA MAISON» PHASE 2. «LES CASTINGS» PHASE 3. «LE PROGRAMME» 4 ÈME ÉDITION À PARTIR DU 26 SEPTEMBRE 2014 LE PLUS GRAND

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Ce document doit être écrit de façon lisible, en LETTRES CAPITALES, sans oublier de mentionner les accents ou diverses ponctuations afin de permettre une saisie correcte des informations

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement Campagne Food Right Now Concours vidéo Règlement Règlement I/ Organisation du concours 1) La campagne Food Right Now, portée par l ONG ACTED, organise un concours vidéo gratuit, sans obligation d achat,

Plus en détail

www.mareemoderne.com Comment participer?

www.mareemoderne.com Comment participer? www.mareemoderne.com Comment participer? Date limite d inscription : Vous avez jusqu au : 25 juillet 2014 pour nous envoyer votre film accompagné de la fiche d inscription au concours. Comment participer?

Plus en détail

BOURSES À LA CRÉATION

BOURSES À LA CRÉATION SABAM_BEURZEN_A5_FR_02d_Mise en page 1 4/10/11 14:54 Page1 LA SABAM, PARTENAIRE DE L AUTEUR AUDIOVISUEL BOURSES À LA CRÉATION foto s Fotolia, Istock SOCIÉTÉ BELGE DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET ÉDITEURS

Plus en détail

C NoVi Festival 2015 Règlement du concours

C NoVi Festival 2015 Règlement du concours C NoVi Festival 2015 Règlement du concours Le festival du court-métrage de prévention santé Le C NoVi Festival 3 ème édition du Festival du court-métrage de prévention I. Organisation L IREPS Réunion organise,

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE POUR LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE OU TÉLÉVISUELLE QUÉBÉCOISE

CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE POUR LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE OU TÉLÉVISUELLE QUÉBÉCOISE CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE POUR LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE OU TÉLÉVISUELLE QUÉBÉCOISE TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 SOCIÉTÉS ADMISSIBLES 5 PRODUCTIONS ADMISSIBLES 6-12 1. Catégories de films

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent Mardi 1 er octobre 2013 C est la première fois qu un spectacle innovant sur les thèmes de l impressionnisme et Jeanne d Arc est proposé aux habitants et touristes présents sur notre territoire, le résultat

Plus en détail

étude comparative des systèmes d incitation fiscale à la localisation de la production audiovisuelle et cinématographique

étude comparative des systèmes d incitation fiscale à la localisation de la production audiovisuelle et cinématographique les études du CNC septembre 2011 étude comparative des systèmes d incitation fiscale à la localisation de la production audiovisuelle et cinématographique Etude comparative des systèmes d incitation fiscale

Plus en détail

Réduisez votre ISF en 2014

Réduisez votre ISF en 2014 Réduisez votre ISF en 2014 et profitez du dynamisme de l industrie du cinéma Investissement au capital d'une PME qui permet de réduire son ISF jusqu à 45.000 euros à hauteur de 47,62 % des sommes investies

Plus en détail

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE Le comédien au micro : techniques de la voix pour les différents supports de diffusion du 26 au 30 janvier 2015 un contenu pédagogique élaboré par Films en Bretagne STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N S 53/DMP/2012 POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET DE COMMUNICATION POUR LE PEJEDEC REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE PROJET EMPLOI JEUNE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES (PEJEDEC) Financement

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Convention collective de la production cinématographique : Etude d'impact sur le texte signé le 19 janvier 2012

Convention collective de la production cinématographique : Etude d'impact sur le texte signé le 19 janvier 2012 AFPF APC APFP SPI UPF Convention collective de la production cinématographique : Etude d'impact sur le texte signé le 19 janvier 2012 Notre étude d impact a été réalisée à partir de données objectives

Plus en détail

Lettrage. Lettrage est une agence spécialisée dans l accompagnement des professionnels de la culture et de la communication. Catalogue des offres

Lettrage. Lettrage est une agence spécialisée dans l accompagnement des professionnels de la culture et de la communication. Catalogue des offres Lettrage Lettrage est une agence spécialisée dans l accompagnement des professionnels de la culture et de la communication Catalogue des offres Catalogue des offres Lettrage Qui sommes-nous? Lettrage est

Plus en détail

Le Pôle Image à Terres Neuves

Le Pôle Image à Terres Neuves PÔLE IMAGE Le Pôle Image à Terres Neuves Dans le cadre du renouvellement urbain (ANRU) du quartier des Terres Neuves à Bègles en Zone de redynamisation urbaine, une soixantaine de sociétés se sont implantées

Plus en détail

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées A b c d Agences de communication généralistes 01 Communication globale et grand public Agences de marketing opérationnel 01 Promotion des ventes et trade marketing 02 Stimulation et animation des réseaux

Plus en détail

BOURSES & APPELS À PROJETS

BOURSES & APPELS À PROJETS & APPELS À PROJETS La SACD et la Scam sont vos sociétés d auteurs www.sacd-scam.be Spectacle Vivant Cirque Chorégraphie Théâtre Arts de la rue Musique de scène Audiovisuel Fiction Documentaire Animation

Plus en détail

BOURSES À LA CRÉATION

BOURSES À LA CRÉATION ARTES, LE MEILLEUR CHOIX POUR LES AUTEURS BOURSES À LA CRÉATION RELATIONS MEMBRES SECTEUR AUDIOVISUEL OCTOBRE 2013 PRÉAMBULE Cinéma, télévision, vidéo, multimédia autant de moyens de communication permettant

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3355 Convention collective nationale IDCC : 2717. ENTREPRISES TECHNIQUES AU SERVICE

Plus en détail

COMMENT FINANCER. Cinema et television PIXIT

COMMENT FINANCER. Cinema et television PIXIT ISABELLE TERREL CHRISTOPHE VIDAL COMMENT FINANCER Cinema et television PIXIT SOMMAIRE INTRODUCTION 11 LE MONTAGE FINANCIER OU COMMENT BÄTIR SON PLAN DE FINANCEMENT 13 I L'enjeu du plan de financement 15

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 IRCEC - Caisse nationale de retraite complémentaire des artistes auteurs GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 L IRCEC Votre cotisation RAAP Votre

Plus en détail

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier...

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Ed uc ati on à l i m a ge L e s a te l i e r s d u c i n é m a p o u r to u s Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Clair Obscur vous propose des ateliers audiovisuels tout public, des séances

Plus en détail

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015.

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Principe de collaboration A l occasion de la 1 ère édition TRANSFAIR, le Groupe Les Echos propose d associer

Plus en détail

Réalisateur / Infographiste 3D

Réalisateur / Infographiste 3D CV Frédéric Brun-Picard / né le 02.02.1973 à Reims / domicilié à l ile de la Réunion / disponible rapidement CONTACT fred.bp@gmail.com / + 262 692 677 006 DEMO www.fredericbrunpicard.net MÉTIERS Infographiste

Plus en détail

Com Quantum Multimédia Agence de communication institutionnelle, associative et culturelle. Atelier graphique Agence web Société de production

Com Quantum Multimédia Agence de communication institutionnelle, associative et culturelle. Atelier graphique Agence web Société de production Com Quantum Multimédia Agence de communication institutionnelle, associative et culturelle Atelier graphique Agence web Société de production Atelier Graphique Définir votre identité visuelle Si l on ne

Plus en détail

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine Les champs marqués d une * apparaitront sur l annuaire des Éditeurs en Lorraine (sous réserve de votre candidature et de votre sélection)

Plus en détail

Ouvriers, techniciens : secteur d'activité de l'employeur et fonctions occupées

Ouvriers, techniciens : secteur d'activité de l'employeur et fonctions occupées Notice DAJ 168-1 Mise à jour mars 2005 Ouvriers, techniciens : secteur d'activité de l'employeur et fonctions occupées Ouvriers, techniciens : secteur d activité de l employeur Pour relever des dispositions

Plus en détail

PRESENTATION DU STUDIO E-MAGIN

PRESENTATION DU STUDIO E-MAGIN Le studio multimédia PRESENTATION DU STUDIO E-MAGIN Nous travaillons essentiellement pour des agences de communication et publicité qui nous confient la réalisation totale ou partielle des sites web, DVD,

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION UNEA 2013

BULLETIN D ADHESION UNEA 2013 BULLETIN D ADHESION UNEA 2013 Cher collègue, Vous êtes dirigeant d Entreprise Adaptée ; vous avez besoin d être entendu, défendu et conseillé. L UNEA a pour objectif de vous représenter et de défendre

Plus en détail

Les moyens de la communication parlementaire

Les moyens de la communication parlementaire Les moyens de la communication parlementaire Quels moyens humains, techniques, financiers et organisationnels pour une politique de communication parlementaire? L expérience de l Assemblée nationale française

Plus en détail

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 Les grands principes de la révision Renforcer les échanges avec le public sur les territoires

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Fiamp.2015. Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine. Dossier d'inscription à la compétition

Fiamp.2015. Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine. Dossier d'inscription à la compétition ICOM Conseil International des Musées Comité pour l'audiovisuel et les nouvelles technologies de l'image et du son Fiamp.2015 Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

Garantie de crédit aux entreprises de jeu vidéo

Garantie de crédit aux entreprises de jeu vidéo Producteurs, éditeurs de jeu vidéos Informations générales Nom de la mesure Acronyme Code Mesure nationale/mesure communautaire 7.6.76 Nationale Filière concernée Stade de la filière concernée Catégorie

Plus en détail

Image de couverture : Nosferatu le vampire, F.W Murnau, 1922

Image de couverture : Nosferatu le vampire, F.W Murnau, 1922 Image de couverture : Nosferatu le vampire, F.W Murnau, 1922 S O M M A I R E OBJECTIFS... 2 ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS... 3 MAQUETTE... 4 DESCRIPTIF DES COURS / SEMESTRE 1... 6 DESCRIPTIF DES COURS

Plus en détail

D E L I B E R A T I O N Instituant un dispositif de soutien de la création artistique

D E L I B E R A T I O N Instituant un dispositif de soutien de la création artistique REPUBLIQUE FRANCAISE ASSEMBLEE DE PROVINCE AMPLIATIONS : Comm. Dél.... 1 Congrès...1 Gouvernement...1 N 40 2004/APS APS...40 SGPS... 2 Du 10 décembre 2004 SAPS... 2 D E L I B E R A T I O N Instituant un

Plus en détail

Réduisez votre ISF en 2015 Et profitez du dynamisme de l industrie du cinéma

Réduisez votre ISF en 2015 Et profitez du dynamisme de l industrie du cinéma Réduisez votre ISF en 2015 Et profitez du dynamisme de l industrie du cinéma Investissement au capital d'une PME qui permet de réduire son ISF jusqu à 45.000 euros à hauteur de 47,62 % des sommes investies

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Oubliez les Cadeaux Gadgets!

Oubliez les Cadeaux Gadgets! Oubliez les Cadeaux Gadgets! Démarquez-vous des concurrents en offrant à vos visiteurs des biens culturels numériques et bénéficiez de nouvelles opportunités de communication et d interaction www.likoha.com

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 60 PROGRAMMATION ET DIFFUSION Cette division comprend les activités d édition de chaines

Plus en détail

La télévision numérique par votre ligne téléphonique. Guide d utilisation. Les services MaLigne TV. http://abonnes.malignetv.fr

La télévision numérique par votre ligne téléphonique. Guide d utilisation. Les services MaLigne TV. http://abonnes.malignetv.fr La télévision numérique par votre ligne téléphonique Guide d utilisation Les services MaLigne TV http://abonnesmalignetvfr Bienvenue sur MaLigne TV Sommaire Page 4 Pages 5-9 Pages 10-17 Page 18 Page 19

Plus en détail

Réduisez votre ISF en 2015

Réduisez votre ISF en 2015 Réduisez votre ISF en 2015 et profitez du dynamisme de l industrie du cinéma Investissement au capital d'une PME qui permet de réduire son ISF jusqu à 45.000 euros à hauteur de 47,62 % des sommes investies

Plus en détail

Soirées «L&A» Nous aurons des réussites en commun

Soirées «L&A» Nous aurons des réussites en commun Soirées «L&A» Nous aurons des réussites en commun Les événements restent un point-clé du team-building, de remerciements, de lancement d une nouveauté ou d accueil. L&A vous propose une soirée événementielle

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Crédit photo : Margaux Rivera. Graphisme : Séverine Vidal

Crédit photo : Margaux Rivera. Graphisme : Séverine Vidal Crédit photo : Margaux Rivera. Graphisme : Séverine Vidal 1 Communiqué de presse 1er Février 2013 «Bon apparemment, j y suis» C est un peu ce que ressentent tous ceux qui partent à l aventure dans un pays

Plus en détail

Fiamp.2014. Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine. Dossier d'inscription à la compétition

Fiamp.2014. Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine. Dossier d'inscription à la compétition ICOM Conseil International des Musées Comité pour l'audiovisuel et les nouvelles technologies de l'image et du son Fiamp.2014 Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine

Plus en détail

Guide. des aides aux. associations

Guide. des aides aux. associations Guide des aides aux associations édition 2012 SOMMAIRE DEScRIptIf Et fonctionnement DES AIDES financières Et techniques 1 ère partie : Les aides financières Direction de la culture Fiche N 1 Soutien aux

Plus en détail

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Projet Tempus Go-Univ 544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Renforcement de la GOuvernance dans les UNIVersités marocaines à travers la mise en œuvre du Code Marocain de bonnes pratiques de gouvernance

Plus en détail

orlanofanis.com/design/

orlanofanis.com/design/ orlanofanis.com/design/ ADRESSE ÉLECTRONIQUE orlano.fanis@gmail.com SITE WEB orlanofanis.com/design/ ORLANO FANIS Motion Designer / Web Designer Profil ADRESSE 9 rue Gounod bât. A1, appt 26 92210 Saint-Cloud,

Plus en détail

IHECS Programmes en français

IHECS Programmes en français Programmes en français I. Baccalauréat en Communication appliquée Programme disponible pour les étudiants de seconde ou troisième année : A. Premier semestre (Septembre/Janvier) Usages sociaux des nouveaux

Plus en détail

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir...

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... Edito de Jean-Jacques Aillagon, ministre de la culture et de la communication Le portail culture.fr concrétise

Plus en détail

la marque d OTC Asset Management FIP OTC Grand Angle Ouvrir son épargne à l industrie française du cinéma, de l audiovisuel et des médias

la marque d OTC Asset Management FIP OTC Grand Angle Ouvrir son épargne à l industrie française du cinéma, de l audiovisuel et des médias la marque d OTC Asset Management FIP OTC Grand Angle Ouvrir son épargne à l industrie française du cinéma, de l audiovisuel et des médias Dans des conditions économiques et financières offrant peu de visibilité,

Plus en détail

Grand Prix stratégies

Grand Prix stratégies 2 e édition Grand Prix stratégies du BRAND CONTENT 2013 Présentez vos meilleurs contenus de marque Date limite de remise des dossiers : le 5 juillet 2013 Contacts : Cécile Rubben 01 46 29 46 60 - crubben@reedbusiness.fr

Plus en détail

Convergence de A à Z 10000

Convergence de A à Z 10000 Convergence de A à Z 10000 second screen : la convergence entre en jeu, atouts, questions l 21,4 millions de mobinautes au 2 ème trimestre 2012 (Médiamétrie) l 45% des équipés mobiles ont un smartphone

Plus en détail

ARTICLE 1 - ORGANISATEUR ARTICLE 2 - OBJET DU CONCOURS

ARTICLE 1 - ORGANISATEUR ARTICLE 2 - OBJET DU CONCOURS REGLEMENT ARTICLE 1 - ORGANISATEUR La Plaine Images, 99 A boulevard Descat 59200 Tourcoing, N SIRET : 318 697 208 001 28, organise, du 15 juillet au 30 septembre 2015 minuit, le concours Digital Creativity

Plus en détail

outil RÉFÉRENCE GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné.

outil RÉFÉRENCE GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné. outil RÉFÉRENCE 8 GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné. Ambiance sonore (n. f.) : ensemble des bruits ambiants et des bruits de fond qui

Plus en détail

Société française des intérêts des auteurs de l écrit

Société française des intérêts des auteurs de l écrit Découvrez la Sofia Le droit de prêt La rémunération pour copie privée numérique La retraite complémentaire des écrivains et des traducteurs L action culturelle Société française des intérêts des auteurs

Plus en détail

Elaboration du plan France Numérique 2020

Elaboration du plan France Numérique 2020 Paris, le 30 septembre 2011 Elaboration du plan France Numérique 2020 Réponse de l ARPP à la consultation publique Organisme de régulation professionnelle de la publicité en France, l Autorité de Régulation

Plus en détail

Rendez-vous du vendredi 21 février 2014 - Rennes Résumé des échanges

Rendez-vous du vendredi 21 février 2014 - Rennes Résumé des échanges Rendez-vous du vendredi 21 février 2014 - Rennes Résumé des échanges La Convention Collective Cinéma et ses récents aménagements Temps d information organisé par Films en Bretagne, en partenariat avec

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS Du 04 au 07 mai 2015 à Marseille Du lundi 04 Mai au jeudi 07 Mai 2015, de 13h à 18h Durant le stage les principales étapes à la réalisation d un court métrage

Plus en détail