Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert"

Transcription

1 Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert

2 Demand Aide individuelle Action communautaire Demande Constats Non-mandat Actions et réflexions Secret professionnel Améliorer l environnement social Gratuit Projets

3 Anim Ecole Une logique de présentation de l AMO et de prévention. Travailler de manière non frontale sur des thèmes qui touchent les jeunes au plus près de leurs réalités. Recueil de leurs points de vue et création de ponts entre l adulte et le jeune. Thèmes : la violence ordinaire ; les réseaux sociaux ; les différences de genre ; les dépendances ; définis à partir de nos constats ou de ceux d autres acteurs de terrain. 2x50, 2 groupes de 10 à 15 jeunes, à partir 3ème secondaire.

4 Point Info Espace mobile d information sur des sujets qui touchent les jeunes, les familles et l école, dans nos locaux ou au sein d autres associations. L information est diffusée sur des supports différents en fonction des contenus et du public. Thèmes : en lien avec les axes de travail de TCC Accueil. Choisis sur base de nos constats mais aussi en fonction des propositions ou des demandes de partenaires.

5 Exemples auprès de parents Café des Parents «Internet et les Réseaux Sociaux» : Durée 2h. Pour les jeunes, Internet n est pas un autre monde, il s agit d un autre espace où ils peuvent évoluer. Que fait mon enfant derrière son écran? Quelle est la place du parent face à Internet? Est-ce dangereux ou utile? Comment fonctionne Facebook? = les sujets abordés, en utilisant le support du jeu et en y intégrant les constats reccueillis par ce biais. Internet n est pas dangereux en soi, c est son usage qui peut l être. Equilibre à trouver entre répression et expert + alternatives.

6 Exemple auprès de professeurs Animation à destination des professeurs d une école secondaire, présence sur base volontaire. Animation de 2h lors d une journée pédagogique. Une logique de présentation de l AMO afin que les professeurs nous identifient et comprennent d avantage notre cadre de travail et nos actions. Exercice = se mettre dans la peau d élèves. Que pensez-vous que les élèves ont répondu? Pourquoi ils répondent cela et quel en est le sens? avant de les confronter aux réponses généralement reccueillies.

7 Le Profil dont vous êtes les Héros Le titre en dit long sur la manière dont nous avons pensé l outil et le déroulement de l animation.

8

9

10 Méthodologie Création collective d un «Profil». Face aux évènements fictifs, les jeunes négocient la maîtrise des publications sur leur mur. L animateur incarne les interventions extérieures, c est-à-dire le non maîtrisable. Cette démarche amène : discussion, négociation et questionnement sur les différents enjeux vus précédemment. Cela sous entend, également, qu ils soient utilisateurs. L animation est conçue pour qu ils se positionnent, de manière décentrée, par rapport à leurs propres utilisations des réseaux sociaux, sans exposer leur vie privée aux autres participants.

11 Objectifs (à usage préventif) Sensibiliser les jeunes aux enjeux de l utilisation des réseaux sociaux. Jeu de coopération. L important est de favoriser les échanges entre élèves et de prendre en compte leurs argumentations. Plus seul derrière un écran. Aspect collectif/social qui permet de se positionner comme celui qui reçoit et qui donne.

12 Aimes-tu cette publication? - Identité sociale qui devra être validée par les pairs. - Différence entre ce qu ils peuvent dire en groupe et ce qu il publie individuellement sur leur mur.

13 Ta maman t envoie une demande d ajout à ta liste d amis, que réponds-tu? J accepte J ignore - S ils acceptent la mère risque d apprendre des choses et imaginer des éléments intimes. -Souvent, les parents ne savent pas ou ne comprennent pas internet, les réseaux sociaux... -Distinction forte entre famille et groupe de pairs. «Tu traites pas ta mère comme une pote!»

14 Un de tes professeur t envoie une demande d ajout à ta liste d amis, que réponds-tu? J accepte J ignore - «Cela dépend du prof, s il est pote s il est COOL!» - S il voit quelque chose, il n a rien à dire car c est hors de l école. - Cela risque d avoir une influence sur les publications à court terme.

15 Après une journée à l école, tu décides de publier quelle photo/vidéo sur ton mur? - «C est FUN car ça décrit ce qu on fait!» - Les émotions s échangent à travers les images. Mise en scène de soi. - Maillage d informations qui fournit des infos et des ragots qu ils sélectionnent avec soin.

16 Un professeur commente sur le profil : «Viens me voir dans mon bureau demain première heure!» «J en apprends des choses...» «Tu cherches la convocation?» - Aucun problème face à une remarque car aucune autorité. En effet, le profil c est privé et «en dehors de l école je fais ce que je veux». -Facebook n est pas le lieu de l interaction. - Double contrainte et évitement.

17 Aimes-tu cette publication? Pas publié car trop vulgaire. Du point de vue des garçons : «ça me dérange pas mais j aurais une autre vision de la fille.» Du point de vue des filles : «ça fait trop pétasse!» Etre le stratège de sa propre image.

18 Sources Dominique PASQUIER, Cultures lycéennes. La tyrannie de la majorité, Paris, Ed. Autrement (Coll. «Mutations» 235), Monique DAGNAUD, Génération Y, les jeunes et les réseaux sociaux : de la dérision à la subversion, Paris, Presses de Science Po, Pascal MINOTTE, Qui a peur du grand méchant web?, Bruxelles, Ed. Fabert (Coll. «Yapaka.be»), Jérôme BATOUT, "Le monde selon Facebook", Le Débat, n 163, janvier-février 2011.

19

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus.

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus. 1 Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non. Nous l introduisons dans l espoir qu il incite un chercheur à le perfectionner en vue de l administrer. Il a été conçu pour

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Comment paramétrer correctement son compte Facebook pour pouvoir protéger un maximum ses données et sa vie privée.

Comment paramétrer correctement son compte Facebook pour pouvoir protéger un maximum ses données et sa vie privée. Comment paramétrer correctement son compte Facebook pour pouvoir protéger un maximum ses données et sa vie privée. Tutoriel réalisé par Mme Boquié. Sommaire Contrôler ses traces volontaires...p3 A Pour

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Facebook : Attention à ce que tu montres!

Facebook : Attention à ce que tu montres! Facebook : Attention à ce que tu montres! Six conseils de prudence * Facebook constitue un fabuleux outil de communication pour rester en contact avec tes amis. Mais nous y dévoilons tous trop d informations.

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Journée Mondiale du Lavage des Mains, le 15 octobre. Plus qu une journée: Enquete dans 100 Écoles

Journée Mondiale du Lavage des Mains, le 15 octobre. Plus qu une journée: Enquete dans 100 Écoles Journée Mondiale du Lavage des Mains, le 15 octobre Plus qu une journée: Enquete dans 100 Écoles Les mains propres sauvent les vies Journée Mondiale du Lavage des Mains Comment et pourquoi mener cette

Plus en détail

"Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe.

Le chemin est long du projet à la chose. Molière, Tartuffe. "Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe. Stage PAF STL SPCL - Le Projet 05/04/12 1 La place du projet dans les programmes de STL SPCL Alors, qu est-ce qui s est passé? Elle se serait

Plus en détail

SERVICE JEUNESSE CARTE D IDENTITE. 1. Tu es? 2. Quelle âge as-tu? 3. Quel établissement scolaire fréquentes-tu? QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION

SERVICE JEUNESSE CARTE D IDENTITE. 1. Tu es? 2. Quelle âge as-tu? 3. Quel établissement scolaire fréquentes-tu? QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION PÔLE ENFANCE-JEUNESSE QUESTIONNAIRE EN DIRECTION DES JEUNES DE 11 A 17 ANS Les élus de la commune mènent une étude en vue d améliorer encore les propositions faites à la jeunesse

Plus en détail

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet»

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» Temps estimé: 20 min Intégré à la séance d entraînement GUIDE PRATIQUE POUR LES EDUCATEURS Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» 1 ATELIER D ANIMATION ENGAGEMENT CITOYEN Cet atelier

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Maël REBOUX Rennes Métropole Loïc ECAULT Région Bretagne. Pôle métier INSPIRE GéoBretagne

Maël REBOUX Rennes Métropole Loïc ECAULT Région Bretagne. Pôle métier INSPIRE GéoBretagne Maël REBOUX Rennes Métropole Loïc ECAULT Région Bretagne Pôle métier INSPIRE GéoBretagne 1. Mécanique de la publication sur internet des métadonnées d'une autorité publique locale 2. Questionnement sur

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Annexe 27. Questionnaire et compilation des réponses. au sondage mené auprès des élèves de 1 re session. Hiver 2003

Annexe 27. Questionnaire et compilation des réponses. au sondage mené auprès des élèves de 1 re session. Hiver 2003 Annexe 7 Questionnaire et compilation des réponses au sondage mené auprès des élèves de 1 re session Hiver 003 Français Philosophie Comptabilité Initiation à l organisation 1. Es-tu satisfait-e du résultat

Plus en détail

facebook un monde à connaître.

facebook un monde à connaître. facebook un monde à connaître. Par Yves DUPRAZ / DCLIC.NET ANT PROPOS Comment lire cette brochure? Le contenu de cette brochure peut être parcouru de trois façons différentes. La première Vous pouvez consulter

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

ATELIER PHILO ANIMATION STIB TRAVAIL DE CRÉATION MOMENT DE CLÔTURE SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE COMPRENDRE LES ENJEUX

ATELIER PHILO ANIMATION STIB TRAVAIL DE CRÉATION MOMENT DE CLÔTURE SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE COMPRENDRE LES ENJEUX SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE ATELIER PHILO COMPRENDRE LES ENJEUX ANIMATION STIB APPRÉHENDER LA RÉALITÉ DE TERRAIN TRAVAIL DE CRÉATION FIXER LES NOTIONS ACQUISES MOMENT DE CLÔTURE SE RETROUVER

Plus en détail

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), 6 ème, 5ème Durée : 1 h 30 Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

LE «PACK PÉDAGOGIQUE»

LE «PACK PÉDAGOGIQUE» présente : Pour apprendre les gestes qui sauvent la planète LE «PACK PÉDAGOGIQUE» Qu est-ce que Le «pack pédagogique de la Maison du Développement Durable»? C est une application interactive permettant

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

Égalité des chances : Cursus4G aide les lycéens isolés à réussir leur parcours scolaire

Égalité des chances : Cursus4G aide les lycéens isolés à réussir leur parcours scolaire Égalité des chances : Cursus4G aide les lycéens isolés à réussir leur parcours scolaire Selon les chiffres véhiculés par l Éducation Nationale, durant l'année scolaire 2013-2014 on comptait 1 470 600 lycéens

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Julie Bérubé, conseillère pédagogique et Récit local 1

Julie Bérubé, conseillère pédagogique et Récit local 1 Qu est-ce que «Google drive» Pourquoi c est intéressant? Ça fait quoi de plus? Ça ressemble à un Microsoft Office (Word, PPT, Excel) Ce sont des outils que l on utilise en ligne (Cloud) Ce sont des outils

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

TU VEUX EN FAIRE TON MÉTIER?

TU VEUX EN FAIRE TON MÉTIER? LE GUIDE EAU, ASSAINISSEMENT, DÉCHETS, ÉNERGIE, MOBILITÉ DANS LES VILLES DU SUD : TU VEUX EN FAIRE TON MÉTIER? RENCONTRES RDV PRO SPEED NETWORKING DÉBATS QUIZZ EXPO Viens débattre et découvrir ton futur

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

S entraider grâce aux réseaux sociaux?

S entraider grâce aux réseaux sociaux? S entraider grâce aux réseaux sociaux? Exercices 1 Les interventions de la journaliste. Comment comprenez-vous ces deux phrases de la journaliste? «Et il y a un autre phénomène, donc il y a le raconter

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

EuroThaï THAÏ MAG BULLETIN OFFICIEL DU CLUB DE RACE EUROTHAÏ

EuroThaï THAÏ MAG BULLETIN OFFICIEL DU CLUB DE RACE EUROTHAÏ Adhérent : Gratuit Non adhérent : 5 THAÏ MAG BULLETIN OFFICIEL DU CLUB DE RACE EUROTHAÏ EuroThaï NUMÉRO 17 - JUIN 2014 CLUB DE RACE DU THAÏ, SIAMOIS D ORIGINE ET DE TRAdITION, AGRÉÉ PAR LE LOOF Comportement

Plus en détail

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité»

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» «Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» Compte-rendu de la formation Les 16 et 17 novembre 2011 Organisme prestataire : la FOCEL Seine et Marne, Ligue de l Enseignement Intervenante : Céline

Plus en détail

DOSSIER FLASH «ASK.FM»

DOSSIER FLASH «ASK.FM» DOSSIER FLASH «ASK.FM» Les élèves nous parlent de plus en plus de ce réseau social qui se nomme «Ask.fm», à ne pas confondre avec le moteur de recherche «Ask». Selon les dires des jeunes que nous rencontrons,

Plus en détail

Les Réseaux Sociaux. - 12 mars 2015 - Développer son réseau sur le web. Marketing CONFÉRENCE - DÉVELOPPER SON RÉSEAU SUR LE WEB.

Les Réseaux Sociaux. - 12 mars 2015 - Développer son réseau sur le web. Marketing CONFÉRENCE - DÉVELOPPER SON RÉSEAU SUR LE WEB. Petit déjeuner conférence Les Réseaux Sociaux Développer son réseau sur le web - 12 mars 2015 - > Introduction au «business social network» > Focus sur Linkedin et Viadeo > Bonnes pratiques > Facebook

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

IX èmes journées internationales d étude - CRCIE et CRIE- Sherbrooke, 15-16 octobre 2007. ENFA de Toulouse-Auzeville (France)

IX èmes journées internationales d étude - CRCIE et CRIE- Sherbrooke, 15-16 octobre 2007. ENFA de Toulouse-Auzeville (France) IX èmes journées internationales d étude - CRCIE et CRIE- Sherbrooke, 15-16 octobre 2007 ENFA de Toulouse-Auzeville (France) Notre projet général Les pratiques d enseignement, centre de nos recherches

Plus en détail

BREVET DE L ENGAGEMENT

BREVET DE L ENGAGEMENT BREVET DE L ENGAGEMENT Prendre part à la vie de la cité Faire, avec d autres des choses qui t intéressent Entraîner les plus jeunes à un sport, accompagner des jeunes dans leur scolarité organiser un festival

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation J apprends à m affirmer Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation Conférence pour les parents Formation pour le personnel enseignant et les éducatrices

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté FICHE ENSEIGNANT 1 Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers d une surconsommation de télévision. Objectif spécifique Réaliser une enquête.

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

JE PRÉPARE MON PLAN DE TRANSITION

JE PRÉPARE MON PLAN DE TRANSITION JE PRÉPARE MON PLAN DE TRANSITION JE PRÉPARE MON PLAN DE TRANSITION NOM : DATE : ÂGE : NIVEAU / SECTEUR : FIN DE SCOLARISATION EN JUIN 20. JE FINIS DANS AN(S). 1. QUELLES SONT MES EXPÉRIENCES DE TRAVAIL?

Plus en détail

Colloque participatif

Colloque participatif Colloque participatif Le harcèlement à l école: Croisons nos pratiques Namur, le 12 novembre 2015 Une initiative du Réseau Prévention Harcèlement Depuis plus de 2 ans, des professionnels de différents

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance Cycle réservé aux professionnels * travaillant en crèche, haltegarderie, multi-accueil... Salariés dont le niveau de diplôme est inférieur ou égal au niveau V (www.cncp.gouv.fr) Etre professionnel dans

Plus en détail

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca.

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca. Le guide adapté de l usager est écrit dans un langage simple pour que tu puisses mieux comprendre les services qui te sont offerts par le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble

Plus en détail

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant

David et Goliath Pour parler de Dieu avec notre enfant 1 Les étiquettes On fait souvent des murs avec des mots, alors qu on devrait faire des ponts. Chacun, c est pas bête, fait des étiquettes, qu il colle à la tête de ses voisins. Ainsi, c est la pratique,

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

Club Informatique Mont-Bruno

Club Informatique Mont-Bruno Club informatique Mont-Bruno Séances du 24 octobre et 12 novembre 2014 Présentateur : Huguette Turgeon Contenu de la rencontre : Facebook fonctions avancées Raisons pour aimer Facebook : 1. Moyen des jeunes

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Concours fruité pour les écoles romandes

Concours fruité pour les écoles romandes Objectifs pédagogiques «Relookons les fruits de chez nous!» 2014-2015 Concours fruité pour les écoles romandes L année scolaire 2014-2015 a commencé. Après le succès rencontré lors du concours 2013-2014

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises

Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises [ MEDIA TRAINING ] Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises PILBS Pour Inventer La Bonne Stratégie Cabinet conseil & organisme de formation Catalogue disponible en ligne :

Plus en détail

Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST...

Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST... Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST... POUR PARTICIPER Pas de conditions particulières, si ce n est d avoir 18 ans et de suivre la formation Asmae dans son ensemble. Cette formation comporte 6

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale Thème 2 Les métamorphoses des politiques de Protection sociale 1 Les métamorphoses de l Assurance maladie Entretien avec Frédéric Van Roekeghem Directeur général de la CNAMTS Interview réalisée le 29 novembre

Plus en détail

ACTION DE PREVENTION. SAS Stage d Accès à la Scolarisation. Mot clés : accueil, immersion, intégration, remédiation, tutorat, partenariat

ACTION DE PREVENTION. SAS Stage d Accès à la Scolarisation. Mot clés : accueil, immersion, intégration, remédiation, tutorat, partenariat Fiches Actions ACTION DE PREVENTION SAS Stage d Accès à la Scolarisation Mot clés : accueil, immersion, intégration, remédiation, tutorat, partenariat Nom de l établissement Cité Technique LEGT SEP Blaise

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net.

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net. Facebook Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de publier de l information dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes possédant

Plus en détail

FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance

FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance Tarif : Formation 1 jours (7H) : 115 / personne Formation (2 x 7 h = 14 h) : 230 / personne Formation 3 jours (3 x 7 h = 21 h)

Plus en détail

RENCONTRE RÉGIONALE DU 30 MAI 2009 «L heure est à la célébration!». ENSEMBLE, aujourd hui, avec un SEUL CŒUR une MÊME PASSION

RENCONTRE RÉGIONALE DU 30 MAI 2009 «L heure est à la célébration!». ENSEMBLE, aujourd hui, avec un SEUL CŒUR une MÊME PASSION RENCONTRE RÉGIONALE DU 30 MAI 2009 «L heure est à la célébration!». Notre rencontre est une invitation à PARTIR, à REPARTIR ENSEMBLE, aujourd hui, avec un SEUL CŒUR une MÊME PASSION Lecture du poème PARTIR

Plus en détail

Activité : Le message-je

Activité : Le message-je CPS : Communication, Pensée critique Thème : Affirmation de soi Type d'activités : Entrainement /Appropriation Activité : Le message-je Niveau : 8-12 ans Participants : indifférent Durée : 30 30 mn Objectifs

Plus en détail

MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS?

MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS? MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS? Marie-Christine Saint-Jacques Sylvie Drapeau Catherine Turbide Colloque international : Autour de l enfant : Parents, intervenant-e-s-institutions

Plus en détail

THEATRE FORUM. Education à la santé Tabac, alcool, cannabis Addiction internet et jeux vidéos Prévention des conduites à risques.

THEATRE FORUM. Education à la santé Tabac, alcool, cannabis Addiction internet et jeux vidéos Prévention des conduites à risques. C o m p a g n i e N o c t i l u s T h é â t r e THEATRE FORUM Saison 11 /12 Education à la santé Tabac, alcool, cannabis Addiction internet et jeux vidéos Prévention des conduites à risques NOCTILUS THEATRE

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Regard critique. heures de services communautaires. 1) pas nécessaire 2) un peu important 3) important 4) très important

Regard critique. heures de services communautaires. 1) pas nécessaire 2) un peu important 3) important 4) très important Regard critique Intervention / Ça roule de plaisir Animateurs / animatrices jeunesses Au cours des derniers mois, tu as participé au programme innovateur Ça roule de plaisir. Nous avons tenté d offrir

Plus en détail

Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet

Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet F. Marcadent Le contexte En 2011-2012, la FADBEN (fédération des enseignants documentalistes de l Éducation nationale)

Plus en détail

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Légende

Plus en détail

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE conseil de classe LES DELEGUES S ENGAGENT A NE PAS COMMUNIQUER CES INFORMATIONS AUX AUTRES ELEVES. CEPENDANT, TU N ES PAS OBLIGE DE REPONDRE A TOUTES LES QUESTIONS, SI CERTAINES TE GENENT. FICHE PERSONNELLE

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Dynamiser un projet d écriture avec f acebook. Halimatou Besson, @hali_besson

Dynamiser un projet d écriture avec f acebook. Halimatou Besson, @hali_besson Dynamiser un projet d écriture avec f acebook Halimatou Besson, @hali_besson Origine du projet Comment motiver et impliquer les élèves? Quel projet lancer pour porter mon chapitre? Comment les faire écrire?

Plus en détail

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur?

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? PROGRAMME 2016 Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? Crédit photo : Fotolia Bonjour, Voici un programme complet et adapté pour vous réaliser pleinement. Conférences Coachings

Plus en détail

Kostanca Cuko Université de Fribourg La diversité au cœur de la recherche interculturelle 19-23 juin 2011, Sherbrooke

Kostanca Cuko Université de Fribourg La diversité au cœur de la recherche interculturelle 19-23 juin 2011, Sherbrooke «Images de soi versus images de l autre sur soi et leurs effets sur le sentiment d appartenance des élèves (issus) de l immigration dans une classe d accueil du primaire à Montréal» Kostanca Cuko Université

Plus en détail

CRFPTL Franche Compté 17 avril 2015. Présentation du projet «PETALE»

CRFPTL Franche Compté 17 avril 2015. Présentation du projet «PETALE» «Projet PETALE» CRFPTL Franche Compté 17 avril 2015 Présentation du projet «PETALE» «Promouvoir l Egalité dans les Transports et les Activités Logistiques pour l Emploi» Du régional au national Des dynamiques

Plus en détail

La délégation d élèves

La délégation d élèves Centre des Méthodes d Enseignement La délégation d élèves Nom :... Prénom :... Classe :... Établissement :... Table des matières 1. Coordonnées des délégué-e-s... 2 2. Rôles du-de la- délégué-e dans le

Plus en détail

PV réunion du 05-08-2015

PV réunion du 05-08-2015 PV réunion du 05-08-2015 Accueil de nouvelles personnes : tour de table et petit rappel de ce qu est TTAC. Suggestion aux nouveaux de consulter le site internet afin d avoir des infos plus complètes. Mise

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail