Modélisation du virus informatique Conficker

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation du virus informatique Conficker"

Transcription

1 Mini Projet Calcul Scientifique Modélisation du virus informatique Conficker Worm Defender Engineering Bellot Guillaume Cornil Yoann Courty Arnaud Goldenbaum David Pascal Louis ESILV S4

2 Introduction : Définition d un ver informatique : Un ver informatique est un programme autonome qui s installe sur le disque dur d un ordinateur (disque dur externe, disque amovible). Le ver informatique a besoin d un hôte pour se reproduire, pour cela il se dissimule et se cache dans des fichiers et des codes exécutables contenus dans l ordinateur cible. Les vers écrits sous forme de script peuvent être intégrés dans un courriel ou sur une page HTML. Le ver a aussi, mise à part sa reproduction, certains objectifs malveillants : Espionner l'ordinateur qu il a pour hôte, Détruire des données sur l'ordinateur où il se trouve ou y faire d'autres dégâts, Installer d'autres programmes nocifs : spywares, ou cheval de Troie, dans le but de capturer des mots de passe, des numéros de cartes bancaires Prendre le contrôle de l ordinateur à distance afin d en faire une passerelle, un relais pour envoyer de multiples requêtes vers un serveur internet dans le but de le saturer. (=PC zombie) Diffère d un virus : Un ver informatique a besoin d un hôte pour se reproduire. Les particularités de Conficker : Modes opération : Le ver informatique utilise des failles contenues dans des logiciels pour s installer et se reproduire. Pour Conficker il s agit du logiciel svchost.exe. Conficker ne peut fonctionner que sous Windows. On peut retenir que le 16 janvier 2009, un vendeur de logiciel antivirus F-Secure déclarait que Conficker avait infecté presque ordinateur ce qui en fait une des infections les plus largement répandues des années 2000 (à l heure actuelle on estime à 10 millions le nombre d ordinateurs infectés). On recense 5 versions du ver : 1. Version A : Conficker se propage via un périphérique amovible, comme une clef USB déjà infectée ou par le réseau local en passant outre les mots de passe d un utilisateur via un dictionnaire intégré. Une fois installé sur un PC, le ver met hors service certaines fonctions de Windows comme Windows Update et Windows Defender. 2. Version B : il tente de se reproduire lui-même, empêchant l'accès à des sites tels que Windows Update et d autres sites d'antivirus qui pourraient le détecter grâce à des mises à jour du logiciel par exemple. Conficker tente également de se connecter à des serveurs pseudo-aléatoires afin de recevoir des ordres supplémentaires pour se propager, 1

3 récolter des informations personnelles, télécharger et installer des logiciels malveillants additionnels sur les ordinateurs hôtes. 3. Version C : le ver intègre un module peer to peer, c'est-à-dire qu il permet à plusieurs ordinateurs de communiquer via un réseau, de partager simplement des objets comme des fichiers le plus souvent, mais également des flux multimédia continus (streaming) ou des services Internet afin de se mettre a jour. 4. Version D : similaire à la version précédente. 5. Version E : il tente d'installer le spam bot Waledac. Il récolte, entre autres, des adresses électroniques et installe le scareware Spy-Protect il s agit d un faux antispywares qui fait penser à la victime qu elle est massivement infectée dans le but de récolter de l argent. Mode de destruction : Si un ordinateur est infecté, il faut télécharger, à partir d'un ordinateur non infecté, un outil spécial de suppression de Conficker. Cet outil est disponible à l'adresse : par exemple. Cependant, le plus important pour se protéger est : Ne pas cliquer sur des offres d analyses gratuites apparentes sur des fenêtres de pub. En téléchargeant régulièrement les derniers correctifs disponibles via un logiciel d antivirus fiable. En changeant de mot de passe régulièrement En utilisant des mots de passe complexes : pas de noms ou de mots simples, utilisez des caractères spéciaux et des chiffres, différent pour chaque site et long de préférence. Nous avons décidé de modéliser la propagation du ver Conficker au sein du parc informatique de 30 ordinateurs d une entreprise de publicité. 2

4 Sommaire Introduction :... 1 I. Modélisation... 4 a) Hypothèse du modèle... 4 b) Modèle initial... 4 c) Modèle final... 5 II. Simulation... 8 a) Comment fonctionne la simulation?... 8 b) Résultats et explications de la simulation avec Excel... 8 c) Avec Simulink III. Les limites de notre modèle Conclusions Sources

5 I. Modélisation a) Hypothèse du modèle Les hypothèses de modélisation sont : Une seule entreprise en jeu avec son propre parc informatique de N ordinateurs Un unique réseau au sein de l entreprise. Les ordinateurs sont connectés entre eux et disposent tous d une connexion à internet. Les ordinateurs ont tous les mêmes droits d administration. Un ordinateur infecté par Conficker tente d infecté les autres ordinateurs du réseau informatique avec une certaine probabilité. Il y a un unique vecteur d infection. Le virus Conficker n est pas détecté par l anti-virus de l entreprise. Certain ordinateurs obtiennent un correctif de sécurité au bout d un certain nombre de heures. Seul le correctif de sécurité permet d éradiquer le virus d un ordinateur. Le correctif ne permet de vacciner qu un seul ordinateur à la fois. Un ordinateur vacciné à l aide du correctif de sécurité ne peut être réinfecté par Conficker. Le temps est exprimé en heures. On suppose qu il n y a pas d évolution du virus Conficker. b) Modèle initial Ordinateurs infectés Clefs USBs infectées S(t) Ordinateurs Infectés I(t) Ordinateurs Vaccinés On veut modéliser la quantité d ordinateurs infectés au cours du temps au sein du parc informatique d une entreprise de publicité. 4

6 Vecteur d infection du virus Conficker : Infection par la connexion d un ordinateur infecté aux autres ordinateurs de l entreprise sain Infection via l insertion d une clé USB infecté sur un ordinateur sain Constante du modèle choisi : Proportion d une clé USB soit infectée : a Proportion d une clé USB soit infectée par un ordi infecté : b Proportion qu un correctif de sécurité soit mis en place : c (en fonction du temps) Equation du modèle : Pour modéliser ce modèle simple, nous avons considéré que I(t=0)=0 et que le nombre d ordinateur infecté en fonction du temps I(t) est au temps t+h : Le nombre d ordinateur infecté en t : I(t) + Le nombre probable d ordinateurs infectés à partir d un ordinateur et/ou d une clef USB : h*a* (b*i(t)) *I(t) h*(1-i(t)) _ Le nombre d ordinateurs affectés par le correctif de sécurité t*h*c*i(t) On obtient alors : I(t+h) =I(t) + h*a* b*i²(t) h*(1-i(t)) t*h*c*i(t) qui donne le nombre d ordinateurs au temps t+h c) Modèle final Pour affiner notre recherche quand à l évolution de la propagation du vers Conficker dans réseau entreprise on prend en compte les trois compartiments suivants : S(t) ordinateurs Sains I(t) ordinateurs Infectés V(t) ordinateurs Vaccinés 5

7 Vecteur d infection du virus Conficker Dans ce modèle, l unique vecteur d infection utilisé par Conficker est la connexion d un ordinateur à un réseau d entreprise comportant d autres ordinateurs non infectés. Le virus tente de se connecter à un autre ordinateur avec une probabilité «a» afin de télécharger sur celui-ci une réplique de lui-même. Cette infection du poste de travail est totalement transparente pour un utilisateur lambda cependant elle est visible d un administrateur réseau. Un correctif de sécurité déployé par Microsoft peut être mis sur les ordinateurs infectés afin d éradiquer le virus Conficker. Ce correctif est mis en place sur les postes de travail de l entreprise avec une probabilité «b». Une fois le correctif mis en place, le virus Conficker ne peut plus infecter ce poste. Constantes du modèle choisi : Coefficient «a» : il définit le taux d ordinateur infectés chaque heure par le virus Conficker. Ce coefficient ne dépend pas du temps. Nous avons fixé que 7 ordinateurs sur 10 sont infectés par heures. Coefficient «b» : il définit le taux d ordinateur vaccinés chaque heures par le correctif de sécurité de Microsoft. Ce coefficient dépend du temps, en effet le correctif n étant pas directement disponible dès le début de l infection du réseau de l entreprise, il est légitime qu il soit dépendant du temps. Ainsi nous avons fixé que 1 ordinateur sur 1000 était vacciné au temps t = 1 h. Equation du modèle : Pour améliorer notre modélisation, on utilise un nouveau compartiment pour obtenir les trois équations suivantes : Avec S(t), le nombre d ordinateur sain au temps t et S(t=0) = N le nombre d ordinateurs initial dans l entreprise sachant que S(t) dépend du nombre d ordinateurs infectés on a : S(t+h)= S(t) - a*h*s(t) Le nombre d ordinateurs sains dans l entreprise au temps t+h est égal au nombre d ordinateurs sains au temps t soustrait au nombre probable d ordinateurs infectés au temps t+h (i.e. a*h*s(t)) 6

8 Avec I(t), le nombre d ordinateurs infectés au temps t, et I(t=0)=0, et sachant que I(t) dépend du nombre d ordinateurs sains et du nombre d ordinateurs infectés au temps t, on a : I(t+h)= I(t)+a*h*S(t) Le nombre d ordinateurs infectés dans l entreprise au temps t+h est égal au nombre d ordinateurs infectés au temps t ajouté au nombre probable d ordinateurs infectés au temps t+h (i.e. a*h*s(t)) Avec V(t), le nombre d ordinateurs vaccinés au temps t et sachant que V(t) dépend du nombre d ordinateurs sains et du nombre d ordinateurs infectés au temps t+h et du nombre d ordinateurs vaccinés au temps t on a : V(t+h) = V(t)+h*b*t*I(t)+h*b*t*S(t) Le nombre d ordinateurs vaccinés au temps t+h dans l entreprise est le nombre d ordinateurs vaccinés au temps t ajouté au nombre probable d ordinateurs infectés au temps t qui seront vaccinés au temps t+h (i.e. h*b*t*i(t)), ainsi qu au nombre probable d ordinateurs sains au temps t et qui seront vaccinés au temps t+h (i.e. h*b*t*s(t)). 7

9 II. Simulation a) Comment fonctionne la simulation? Nous avons, dans un premier temps, simulé notre modèle avec le logiciel Excel. Pour réaliser la simulation, nous devons calculer les valeurs correspondantes aux fonctions trouvées : S(t) avec S(t+h) = S(t) h*a*s(t) I(t) avec I(t+h) = I(t) + h*a*s(t) V(t) avec V(t+h) = V(t) + h*b*t*i(t) + h*b*t*s(t) Il nous suffit de rentrer des valeurs de t (dans notre cas de 0 à 300) puis de sélectionner la valeur du pas h et des constantes a et b vues lors de la modélisation. Ces valeurs ainsi données, nous pouvons entrer les équations que l ordinateur nous calculera. Nous obtenons les valeurs de S, I et V pour t allant de 0 à 300. Les courbes tracées nous permettent de visualiser le phénomène et de vérifier sa conformité par rapport à nos attentes. b) Résultats et explications de la simulation avec Excel Nous avons modélisé le système en prenant différentes valeurs de h, a et b. Les courbes et résultats que nous allons analyser sont obtenus pour les valeurs suivantes : h 0,05 internet a 0,7 pc vacciné b 0,001 8

10 Courbe représentative de l évolution du nombre d ordinateurs sains au cours du temps : Comme nous avons pris une quantité fixée d ordinateurs sains, lorsque le virus va commencer son infection, la proportion de PC sains va diminuer. La formule de la dérivée de la fonction S(t) nous permet de prévoir que la courbe sera une exponentielle négative. La quantité d ordinateurs sains va donc diminuer de manière très rapide pour tendre vers la valeur 0 en partant de la valeur 30 en ordonnée comme étant la quantité de PC initiale. Courbe représentative de l évolution du nombre d ordinateurs infectés au cours du temps : De même que pour la fonction S(t), nous pouvons prévoir que cette courbe sera une exponentielle positive mais cette fois qui débutera à la valeur 0 en ordonnée. En effet lors d une infection, la quantité de malade augmente très rapidement. La quantité d infectée va donc tendre vers la valeur maximale de 30. 9

11 Courbe représentative du nombre d ordinateurs vaccinés au cours du temps : La quantité de PC vacciné doit, bien sûr, avec notre modélisation augmenter au cours du temps. Dans notre cas, la faible proportion de patch de sécurité permettant au PC d être vacciné nous permet d évaluer la faible pente de la courbe. Courbe représentative de l évolution de l état des ordinateurs au cours du temps : La courbe obtenue simule notre modèle et l évolution de la quantité de PC infectés au cours du temps. La quantité d infectés augmente très rapidement puis cette progression diminue pour basculer vers une pente négative. Sans vaccin, l infection augmente rapidement, puis l arrivée progressive des patchs de sécurité fait tendre cette courbe jusqu à la valeur de 23 à 24 environ. Les patchs s installant progressivement sur les ordinateurs, la quantité de PC infectés diminue jusqu à atteindre 0. 10

12 Ce qui revient à : Nous pouvons ainsi observer que la quantité de PC infectée ne dépasse pas 25 sur le parc de 30 machines. La courbe située sous le 0 en ordonnée n est pas utile car nous voulons connaître le nombre de heures (t : nombre de heures) à partir duquel tous les PC sont vaccinés. A t = 200 heures, les PC sont tous vaccinés, l infection a été stoppée. Nous pouvons aussi visualiser toutes les courbes sur un même schéma : On observe bien les deux fonctions exponentielles qui sont «opposées». De même, L écart entre la courbe de I(t) (rouge) et celle de V(t) (verte) correspond à la courbe V(t)-I(t). Comme la courbe verte continue à augmenter alors que I(t) tend vers une valeur fixe de 30, 11

13 la courbe qui caractérise V(t)-I(t) dépasse le 0 en ordonnée et continue à descendre jusqu à une valeur de -35. c) Avec Simulink Pour programmer avec Simulink, nous devons utiliser les dérivées des fonctions trouvées dans le modèle : S (t) = - a*s(t) (en bleu) Nous créons donc la constante a qui sera multipliée par S(t) (valeur qui sort de l intégrateur). Cette multiplication faite correspond à l entrée de l intégrateur puisque la fonction différentielle est ici «une boucle». Toute fonction différentielle doit posséder un intégrateur. Nous avons défini le paramètre initial de l intégrateur sur 30 (pour le nombre de PC sains à t=0). I (t) = a*s(t) (en rouge) On utilise ensuite le résultat précèdent (S(t)) pour programmer la fonction différentielle I (t). Pour cela, nous utilisons une constante a que nous multiplions par la fonction précédente. Un intégrateur vient cloturer cela. Nous avons défini le paramètre initial de l intégrateur sur 0 (pour le nombre de PC infectés à t=0). 12

14 V (t) = t*b*i(t) +t*b*s(t) Nous utilisons ici les résultats obtenus auparavant (I(t) et S(t)) afin de programmer cette fonction. Le fonctionnement est similaire pour t*b*s(t) et t*b*i(t). Nous multiplions le résultat précédent par un «clock» qui correspond au «t» puis par la constante b. La fonction différentielle étant la somme de t*b*i(t) et t*b*s(t), nous ajoutons l outil «somme». L intégrateur final permet d obtenir la valeur de la fonction. Nous avons défini le paramètre initial de l intégrateur sur 0 (pour le nombre de PC vaccinés à t=0). V(t) - I(t) (en vert) Pour obtenir une visualisation de la courbe qui caractérise notre modèle, nous devons visualiser V(t) I(t). Nous avons donc multiplié I(t) par la constante -1, ce qui donne I(t). On somme ensuite avec V(t) pour obtenir sur le scope lorsque l on simule la courbe suivante qui correspond bien à ce que nous avons obtenu avec Excel. Nous avons dans Mapple définit la valeur des constantes a et b avec a = 0.7 et b =

15 III. Les limites de notre modèle Notre modélisation de l expansion du virus Conficker au sein du réseau informatique d une entreprise lambda ne peut pas être prise comme modèle de référence car il manque de nombreux éléments pour que ce modèle soit considéré comme complet. En effet, pour rendre la modélisation de ce virus possible dans le court laps de temps que nous avions et dans la mesure de nos capacités, nous avons été contraints de ne pas tenir compte de certains paramètres/facteurs. Ces facteurs sont aussi bien internes à l entreprise qu externes. Le principal facteur externe que nous n avons pas pris en compte dans notre modélisation est le fait qu un virus informatique est en permanente évolution. Il ne cesse de se modifier au cours du temps. De ce fait, un unique correctif ne peut éradiquer ce virus qu à moyen terme du réseau de l entreprise. Le virus ayant été modifié, il ne disparaît pas totalement du réseau. Or, dans notre modèle, nous prenons comme hypothèse que le virus n évolue pas au cours du temps, et donc, qu un correctif de sécurité mis en place au temps t permet de vacciné définitivement le poste de travail contre le virus Conficker. Nous n avons donc pas tenu compte de l évolution du virus mais nous n avons également pas tenu compte des différents moyens que le virus a pour se propager. Dans notre modèle, nous avons établis le fait que le virus ne pouvait se répandre qu à travers le réseau interne de l entreprise. Or, il peut également se transmettre, par le biais d une connexion au réseau de l entreprise par un ordinateur externe mais infecté par le virus, ou bien, par clé USB. En effet, si un ordinateur externe, mais infecté par le virus, se connecte au réseau de l entreprise, cela augmentera de façon considérable la probabilité qu un ordinateur sain de l entreprise soit infecté. Quand à l insertion d une clé USB, si l ordinateur, sur lequel elle est insérée, est infecté, elle le sera aussi ; et si elle est infectée, l ordinateur sur lequel elle sera branchée le sera aussi. Ce qui implique une propagation exponentielle du virus. Pour finaliser notre modélisation, nous avons également dû négliger quelques facteurs internes tels que le fait que le virus ne soit pas détecté par l Anti-virus de l entreprise. Dans le cas inverse, une mise à jour régulière du logiciel Anti-virus permettrait de ralentir la propagation du virus Conficker au sein du réseau interne de l entreprise. Tandis que dans notre modèle, le virus Conficker est considéré comme un faux négatif. Autre facteur interne dont notre modèle ne tient pas compte est l inégalité des droits d administration pour chaque ordinateur au sein de l entreprise.en effet, certains ordinateur tels que les postes serveur ou les postes d administration ont des privilèges plus important que les postes utilisateurs, et ils influent donc directement sur le nombre d ordinateurs pouvant être potentiellement infectés au temps t. 14

16 Mais les droits d administration pour chaque ordinateur n est pas la seule inégalité dont notre modèle ne tient pas compte, il y a également l inégalité de taille de chaque entreprise. Dans une entreprise de taille importante, la mise en place d un correctif de sécurité sur l ensemble des postes est une tache relativement délicate. Ainsi ce modèle ne peut s appliquer aux entreprises de grande taille sans en changer les modalités de vaccination des postes. Au final, le modèle que nous avons réalisé s applique uniquement au réseau interne de l entreprise étudié. Il n est pas représentatif des modalités d extension de celui-ci a travers le monde. En effet aujourd hui les entreprises sont de plus en plus tournées vers l extérieur grâce à des systèmes de communications de plus en plus perfectionnés. Un modèle intégrant celles-ci permettrait d avoir une vision d ensemble de la propagation du virus Conficker à l échelle mondiale. 15

17 Conclusions A travers ce mini-projet, nous avons voulu modéliser l épidémie d un virus informatique (dans le cas présent il s agit du virus Conficker) au sein du réseau interne d une entreprise lambda. Nous avons choisi ce sujet du virus informatique car ils nous semblaient intéressant d étudier ce type d épidémie qui se différencie par de nombreux domaines, et notamment par ses moyens de propagation. Cela nous promettait donc de réaliser une modélisation riche en paramètres. Seulement, nous avons vite découvert que de modéliser une épidémie informatique par nos propres moyens n était pas si évident. Nous avons réalisé notre modèle initiale très rapidement, mais la vrai difficulté c est trouver dans la finition de notre modèle. En effectuant ce mini-projet, nous avons ouvert les yeux sur la complexité de la modélisation. Au commencement, nous avions d innombrables idées de paramètres à ajouter mais qui se sont finalement révélés trop compliquées à modéliser dans l équation finale. Ces idées apparaissent donc comme les limites de notre modèle. Nous nous sommes donc limités à une modélisation de l épidémie avec trois compartiments : les ordinateurs sains, les ordinateurs infectés et les ordinateurs vaccinés. Cette modélisation représente bien l épidémie informatique au sein d une société. Elle comporte néanmoins certaines limites. En effet, afin de mener à bien notre projet dans les temps nous avons été dans l obligation de négliger certains facteurs internes et externes à l entreprise traitée. Finalement, nous garderons un bon souvenir de ce travail de groupe qui nous a non seulement permis de réaliser notre première modélisation et donc d en découvrir d avantages sur le domaine du calcul scientifique. Mais également sur le plan personnel avec tous les avantages et les inconvénients qu il y a de travailler en groupe. A nos yeux, ce miniprojet restera une expérience positive. 16

18 Sources Pour l introduction :

Logiciels malveillants

Logiciels malveillants Logiciels malveillants Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de présentation Introduction Listes des logiciels malveillants Définitions et principales caractéristiques Virus détails Ver détails

Plus en détail

Dans le cadre de SECURIDAY 2010. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS. Analyse des Malwares. Hamdi Tbourbi (RT4)

Dans le cadre de SECURIDAY 2010. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS. Analyse des Malwares. Hamdi Tbourbi (RT4) Dans le cadre de SECURIDAY 2010 Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS Vous Présente l atelier : Analyse des Malwares Chef Atelier : Hamdi Tbourbi (RT4) Asma DHAYA (RT5) Salmen

Plus en détail

LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR?

LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR? 31 DÉCEMBRE 2014 LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR? THOMAS GIANGRANDE BTS SIO ICOF Lyon Mais qu est-ce qu un virus informatique? C est un programme informatique qui lorsqu on l exécute se charge

Plus en détail

Les infections informatiques

Les infections informatiques Initiation à la sécurité 1/ 9 Les infos contenues dans cette page proviennent du site Pegase-secure à l'adresse ci-dessous. http://www.pegase-secure.com/definition-virus.html LES VIRUS INFORMATIQUES Cette

Plus en détail

Comment Repérer les Faux Logiciels Antivirus Par l équipe FortiGuard Labs de Fortinet.

Comment Repérer les Faux Logiciels Antivirus Par l équipe FortiGuard Labs de Fortinet. Comment Repérer les Faux Logiciels Antivirus Par l équipe FortiGuard Labs de Fortinet. Il y a quelques mois, un voisin était en train de chater avec moi au sujet d un nouveau antivirus miracle qu il a

Plus en détail

NETTOYER ET SECURISER SON PC

NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER ET SECURISER SON PC Ou comment assurer une longue vie à son ordinateur Lors de l utilisation de votre PC au fil du temps vous serez sans aucun doute confronté aux virus, vers, spyware, adware,

Plus en détail

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Introduction Ces logiciels qui vous veulent du mal ou à votre ordinateur... Objectifs : Identifier les différents types de logiciels malveillants, connaître

Plus en détail

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour «Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour Table des matières I. Le sujet de l article... 2 II. Réflexion sur les nouvelles menaces technologiques d aujourd hui... 2 A. Android, victime

Plus en détail

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Version 1.1 Octobre 2006 Plan Introduction : pourquoi sécuriser un poste de travail? I) Sécurité des postes de travail - Présentation des

Plus en détail

NETTOYER ET SECURISER SON PC

NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER Pourquoi nettoyer son PC? Pour gagner de la place sur votre disque dur Pour accélérer son fonctionnement Pour supprimer tous les logiciels et fichiers inutiles ou

Plus en détail

Securitoo. AntiVirus Firewall. Guide d installation

Securitoo. AntiVirus Firewall. Guide d installation Securitoo AntiVirus Firewall Guide d installation Préparation de votre ordinateur en vue de l installation de Securitoo AntiVirus Firewall Il est impératif de désinstaller tout logiciel antivirus, antispam,

Plus en détail

RANGER ET NETTOYER SON ORDINATEUR Mise à jour : Septembre 2013

RANGER ET NETTOYER SON ORDINATEUR Mise à jour : Septembre 2013 RANGER ET NETTOYER SON ORDINATEUR Mise à jour : Septembre 2013 Sommaire 1. Ranger & organiser son PC 1.1 La création de vos dossiers 1.2 Le déplacement de vos fichiers 1.3 La suppression de vos fichiers

Plus en détail

RÈGLE N 1 : SAUVEGARDEZ VOS DONNÉES

RÈGLE N 1 : SAUVEGARDEZ VOS DONNÉES LE GUIDE RÈGLE N 1 : SAUVEGARDEZ VOS DONNÉES On ne le répétera jamais assez : sans protection, les virus, vers et autres chevaux de Troie peuvent s inviter en moins d une seconde sur votre PC. Même si

Plus en détail

A. Sécuriser les informations sensibles contre la disparition

A. Sécuriser les informations sensibles contre la disparition Compétence D1.2 II - : Sécuriser son espace de travail local et distant II Sécuriser les informations sensibles contre la disparition 23 Assurer la protection contre les virus 24 A. Sécuriser les informations

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique c'est quoi au juste? CAID's Delémont - 2 mars 2009 Par Bruno Kerouanton http://bruno.kerouanton.net/blog Les pirates... au début Qui : adolescents isolés Moyens : légers. Motivation

Plus en détail

Télécharger et installer un antivirus gratuit. Aujourd'hui, aucun ordinateur n'est à l'abri du risque d'infection lié aux virus informatiques.

Télécharger et installer un antivirus gratuit. Aujourd'hui, aucun ordinateur n'est à l'abri du risque d'infection lié aux virus informatiques. Aujourd'hui, aucun ordinateur n'est à l'abri du risque d'infection lié aux virus informatiques. A moins, bien sûr, de ne pas être connecté à Internet et de ne pas utiliser de fichiers venant de l'extérieur

Plus en détail

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 2 Sommaire F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 Sommaire Chapitre 1: Prise en main...3 1.1 Gestion des abonnements...4 1.2 Comment m'assurer que mon ordinateur est protégé...4

Plus en détail

1 Description du phénomène. 2 Mode de diffusion effets dommageables

1 Description du phénomène. 2 Mode de diffusion effets dommageables 1 Description du phénomène Le ransomware est un software malveillant (malware) qui bloque l ordinateur de la victime. La plupart du temps, un paiement est demandé pour débloquer la machine, mais payer

Plus en détail

Webroot SecureAnywhere. Foire aux questions

Webroot SecureAnywhere. Foire aux questions Foire aux questions Janvier 2014 Table des matières Pourquoi la HSBC offre-t-elle le logiciel Webroot SecureAnywhere?... 1 Quelle est la différence entre Webroot SecureAnywhere et mon antivirus actuel?...

Plus en détail

Désinfection de Downadup

Désinfection de Downadup Désinfection de Downadup Historique des versions de documentations N de version Eléments modifiés Date Rédacteur 1.0 Version Initial 15/03/2010 BOURGINE Christopher 1 BitDefender propose un outil de désinfection

Plus en détail

Lexique informatique. De l ordinateur :

Lexique informatique. De l ordinateur : De l ordinateur : Lexique informatique CD / Cédérom : CD (Compact Disc) contient des logiciels (dictionnaire, jeux, ) Clavier : permet de taper du texte, de la ponctuation, des chiffres et des symboles.

Plus en détail

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2 Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 1 Trois différentes techniques de pricing... 3 1.1 Le modèle de Cox Ross Rubinstein... 3 1.2 Le modèle de Black & Scholes... 8 1.3 Méthode de Monte Carlo.... 1

Plus en détail

Guide de démarrage rapide. Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / 2003 / 2008

Guide de démarrage rapide. Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / 2003 / 2008 Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / 2003 / 2008 ESET Smart Security offre à votre ordinateur une protection de pointe contre les logiciels malveillants. Basé sur le moteur

Plus en détail

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire LES Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire 1. Le virus 2. Le phishing (ou hameçonnage) 3. Le cheval de Troie 4. Le spyware (ou logiciel espion) 5. Le ver informatique 6. Le piratage

Plus en détail

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Kaspersky Open Space Security est une suite de produits de sécurité couvrant tous les types de connexion réseau, des appareils mobiles

Plus en détail

Aperçu de l'activité virale : Janvier 2011

Aperçu de l'activité virale : Janvier 2011 Aperçu de l'activité virale : Janvier 2011 Janvier en chiffres Voici le bilan de l'activité des logiciels de Kaspersky Lab sur les ordinateurs des utilisateurs : 213 915 256 attaques de réseau ont été

Plus en détail

Mise à niveau vers Windows 8 pour les ordinateurs Essentiel B

Mise à niveau vers Windows 8 pour les ordinateurs Essentiel B Mise à niveau vers Windows 8 pour les ordinateurs Essentiel B Prérequis Avant de procéder à la mise à niveau vers Windows 8 de votre ordinateur, veuillez vérifier les points suivants : Assurez-vous que

Plus en détail

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Kaspersky Open Space Security est une suite de produits de sécurité couvrant tous les types de connexion réseau, des appareils mobiles

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Systèmes d exploitation

Systèmes d exploitation Systèmes d exploitation Virtualisation, Sécurité et Gestion des périphériques Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Novembre 2009 Gérard Padiou Systèmes d exploitation

Plus en détail

Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI

Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI Définition protocole Un protocole est un ensemble de règles et de procédures à respecter pour émettre et recevoir des données sur un réseau

Plus en détail

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Contexte : Dans le cadre de l implémentation d une base de données (Access)

Plus en détail

Iobit Malware Fighter

Iobit Malware Fighter Iobit Malware Fighter «IObit Malware Fighter» est un utilitaire qui détecte et supprime les logiciels espions avancés et les infections les plus profondes. Il protège votre PC contre les différents spywares,

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Utiliser une clé USB

Utiliser une clé USB Utiliser une clé USB Sommaire Utiliser une clé USB Page 1 Sommaire Page 2 La clé USB Page 3 Clé USB : mode d emploi Page 4 Se déconnecter Page 5 Contrôler sa clé USB avec un anti-virus Page 6 Suite contrôle

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Fiche technique: Sécurité des terminaux Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Présentation permet de créer un environnement (terminaux, messagerie et Web) protégé

Plus en détail

Firewall : Pourquoi et comment?

Firewall : Pourquoi et comment? Firewall : Pourquoi et comment? En ai-je besoin? Internet, bien que très utile et pratique, est parsemé d'embuches. Parmi elles : les virus et les troyens. Un virus est un programme créé pour modifier

Plus en détail

Installation cadwork Version 21.0 Manuel

Installation cadwork Version 21.0 Manuel Installation cadwork Version 21.0 Manuel Table des matières 1. Recommandation... 3 Systèmes d'exploitation... 3 Autres recommandations... 3 Cadwork sur Mac... 3 2. Installation... 4 3. Paramètres avancés...

Plus en détail

Guide de l utilisateur : Spionix Desktop

Guide de l utilisateur : Spionix Desktop Guide de l utilisateur : Spionix Desktop Principe de fonctionnement Spionix Desktop (sur clef USB) est composé de deux parties 1- Le visualisateur des vidéos enregistrées, c est le module principal 2-

Plus en détail

Virus GPS. Un Ver dans la Tempête

Virus GPS. Un Ver dans la Tempête Janvier Virus GPS Plus besoin de surfer sur Internet ou d'ouvrir un fichier attaché bizarre dans un mail pour être infectés par un virus. Risque potentiel concernant les appareils de navigation par satellite

Plus en détail

Aide à l installation et à l utilisation du logiciel antivirus OfficeScan

Aide à l installation et à l utilisation du logiciel antivirus OfficeScan Aide à l installation et à l utilisation du logiciel antivirus OfficeScan Département des infrastructures techniques Page 1 sur 7 19/09/2012 Installation de la nouvelle version d OfficeScan : Pour installer

Plus en détail

Afin de garantir la stabilité de votre PC, il est indispensable de maintenir le système Windows installé sur votre machine à jour.

Afin de garantir la stabilité de votre PC, il est indispensable de maintenir le système Windows installé sur votre machine à jour. «Bonnes» Pratiques Sécurité d'un PC Premier élément. Afin de garantir la stabilité de votre PC, il est indispensable de maintenir le système Windows installé sur votre machine à jour. Après avoir fermé

Plus en détail

ISEC. Codes malveillants

ISEC. Codes malveillants ISEC s malveillants Jean Leneutre jean.leneutre@telecom-paristech.fr Bureau C234-4 Tél.: 01 45 81 78 81 INF721, 2011-12. Page 1 q malveillant («malware» ou «rogue program») Ensemble d instruction permettant

Plus en détail

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat Projet Sécurité Date : 09/02/09 Version : V 1.0 Etat : travail / vérifié / validé Rédacteur : JBO Réf. : CNRS/DSI/Expertise/ sécuriser la carte achat-v1.doc Annexes : Sécuriser les achats en ligne par

Plus en détail

Publication d'application

Publication d'application Publication d'application Vue d'ensemble JetClouding supporte 3 types de publication d'application: Microsoft Remote Desktop: L'utilisateur verra le Bureau à distance Windows dans la session. Le contrôle

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION INTERNET BUREAUTIQUE INFORMATIQUE..::NET-INOV.COM::..

CATALOGUE DE FORMATION INTERNET BUREAUTIQUE INFORMATIQUE..::NET-INOV.COM::.. CATALOGUE DE FORMATION INTERNET BUREAUTIQUE INFORMATIQUE..::NET-INOV.COM::.. Chaque formateur est un professionnel capable d identifier vos besoins et d y répondre en mettant en œuvre des solutions déjà

Plus en détail

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section : i-prépa Audioprothésiste (annuel) - MATHEMATIQUES 8 : EQUATIONS DIFFERENTIELLES - COURS + ENONCE EXERCICE - Olivier

Plus en détail

Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC.

Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC. Communiqué de Presse 20 décembre 2006 Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC. Une protection absolue contre toute intrusion dans votre vie privée! Vos documents

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Microsoft Windows Seven/Vista / XP / 2000 ESET Smart Security offre la vitesse et la précision d ESET NOD32 Antivirus et de son puissant moteur ThreatSense, allié à un pare-feu

Plus en détail

Nettoyer Windows Vista et Windows 7

Nettoyer Windows Vista et Windows 7 Nettoyer Windows Vista et Windows 7 Si vous utilisez Windows 7 ou Windows Vista depuis plusieurs mois, le constat peut être alarmant avec un fossé entre vos performances actuelles et celles que vous aviez

Plus en détail

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Fiche technique : Sécurité des terminaux Présentation Outre les attaques massives à grande échelle qu ils perpétuent, les logiciels malveillants ont

Plus en détail

Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV

Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV Un antivirus libre pour un système libre Antoine Cervoise ClamAV : http://www.clamav.net/ Plan Le monde des malwares Historique Les logiciels malveillants

Plus en détail

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation Interface PC Vivago Ultra Pro Guide d'utilisation Version 1.03 Configuration de l'interface PC Vivago Ultra Configuration requise Avant d'installer Vivago Ultra sur votre ordinateur assurez-vous que celui-ci

Plus en détail

UNE NOUVELLE MENACE : LA PUB-ILLICITE OU QUAND LA PUBLICITE SERT DE PASSERELLE A LA CYBER CRIMINALITE

UNE NOUVELLE MENACE : LA PUB-ILLICITE OU QUAND LA PUBLICITE SERT DE PASSERELLE A LA CYBER CRIMINALITE UNE NOUVELLE MENACE : LA PUB-ILLICITE OU QUAND LA PUBLICITE SERT DE PASSERELLE A LA CYBER CRIMINALITE La plupart des services gratuits web que nous utilisons aujourd hui -des moteurs de recherche aux emails,

Plus en détail

G Data Whitepaper 12/2009. Shopping en ligne sécurisé : acheter correctement des cadeaux de Noël sur Internet. Go safe. Go safer. G Data.

G Data Whitepaper 12/2009. Shopping en ligne sécurisé : acheter correctement des cadeaux de Noël sur Internet. Go safe. Go safer. G Data. G Data Whitepaper 12/2009 Shopping en ligne sécurisé : acheter correctement des cadeaux de Noël sur Internet Sabrina Berkenkopf & Ralf Benzmüller G Data Security Labs Whitepaper_12_2009_FR Go safe. Go

Plus en détail

Cré ér uné clé USB ou un DVD d'installation dé Windows 8.1

Cré ér uné clé USB ou un DVD d'installation dé Windows 8.1 Cré ér uné clé USB ou un DVD d'installation dé Windows 8.1 Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 28/01/2015 Vous ne possédez pas les disques de réinstallation de votre ordinateur sous Windows 8.1?

Plus en détail

Contrat de Niveau de Service pour les Services en Ligne Microsoft

Contrat de Niveau de Service pour les Services en Ligne Microsoft Contrat de Niveau de Service pour les Services en Ligne Microsoft Date de la dernière mise à jour : 1 er avril 2014 1. Introduction. Le présent Contrat de Niveau de Service pour les Services en Ligne Microsoft

Plus en détail

Antivirus TrendMicro

Antivirus TrendMicro Antivirus TrendMicro APPLICATION VERSION OfficeScan 5x Protection Antivirale pour clients Windows 9598Me et Windows NT Workstation2000 PROXP SOMMAIRE I. COMMENT FONCTIONNE OFFICESCAN... 2 II. INSTALLATION

Plus en détail

Pourquoi un pack multi-device?

Pourquoi un pack multi-device? Pourquoi un pack multi-device? Evolution des appareils connectés 70% 68% 66% 67% 65% 63% -2% +2% WAVE Q3/2011 6 - Q3/2011 WAVE 8 -Q1/2013 Q1/2013 WAVE 9 -Q1/2014 Q1/2014 49% 60% +10% 22% 32% +10% 36% 12%

Plus en détail

POUR MAC Guide de démarrage rapide. Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document

POUR MAC Guide de démarrage rapide. Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document POUR MAC Guide de démarrage rapide Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document ESET Cyber Security apporte à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants.

Plus en détail

Un serveur FTP personnel, ça ne vous a jamais dit?

Un serveur FTP personnel, ça ne vous a jamais dit? Un serveur FTP personnel, ça ne vous a jamais dit? Si mais la difficulté vous a rebuté? J'ai la solution! Nous allons créer un serveur FTP, simplement, rapidement et qui plus est gratuit! -----------------------------------------------------------

Plus en détail

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp!

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Protégez votre univers L aveugle ne craint pas le serpent Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Voici un exemple de contamination

Plus en détail

SECURITE DES DONNES. Comment éviter d irrémédiables dégâts. Dr. Jacques Abbeels

SECURITE DES DONNES. Comment éviter d irrémédiables dégâts. Dr. Jacques Abbeels SECURITE DES DONNES Comment éviter d irrémédiables dégâts Dr. Jacques Abbeels Le 19 mars 2005 Les nuisances et leur remède Outre les pannes matérielles contre lesquelles il est possible de se prémunir

Plus en détail

bitdefender TOTAL SECURITY 2008

bitdefender TOTAL SECURITY 2008 bitdefender TOTAL SECURITY 2008 L ultime solution de protection proactive pour vos PC! BitDefender Total Security 2008 est la solution de sécurité ultime pour protéger de manière proactive vos ordinateurs.

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP

Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP Objectifs : Réaliser le câblage de deux postes sous windows XP afin de les mettre en réseau. Configurer chacun des postes (Groupe de travail et @IP).

Plus en détail

Ninite est un site web permettent de télécharger et d installer plusieurs logiciels par le biais d un seul fichier.

Ninite est un site web permettent de télécharger et d installer plusieurs logiciels par le biais d un seul fichier. 1 Ninite https://ninite.com/ Ninite est un site web permettent de télécharger et d installer plusieurs logiciels par le biais d un seul fichier. Nous allons donc cocher les logiciels utiles pour nettoyer

Plus en détail

Etat de l art des malwares

Etat de l art des malwares http://lepouvoirclapratique.blogspot.fr/ [Tapez un texte] [Tapez un texte] [Tapez un texte] Cédric BERTRAND Juin 2012 Etat de l art des malwares Qu est-ce qu un malware? Pourquoi sont-ils créés? Qui sont

Plus en détail

Dossier sécurité informatique Lutter contre les virus

Dossier sécurité informatique Lutter contre les virus Université des Sciences et Technologies de Lille 59655 Villeneuve d Ascq Cedex Centre de Ressources Informatiques Bât M4 Dossier sécurité informatique Lutter contre les virus Version 2.3 (décembre 2007)

Plus en détail

Mobilité, quand tout ordinateur peut devenir cheval de Troie

Mobilité, quand tout ordinateur peut devenir cheval de Troie Mobilité, quand tout ordinateur peut devenir cheval de Troie SSTIC 2004, 2-4 juin, Rennes Cédric Blancher Arche, Groupe Omnetica MISC Magazine Agenda 1)Introduction : le concept

Plus en détail

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION 11/03/11 Version 3 SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION Conventions utilisées dans le manuel... 1 Introduction... 3 Rôle de l application... 3 Accès à l application... 4 Accès à partir de l imprimante Print2C...

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progressons vers l internet de demain Votre ordinateur, par extension votre système d information d entreprise, contient une multitude d informations personnelles, uniques et indispensables à la bonne

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

ESET La protection rapprochée de votre réseau. Antivirus Antispyware Anti-rootkit Antispam Pare-feu Console d administration

ESET La protection rapprochée de votre réseau. Antivirus Antispyware Anti-rootkit Antispam Pare-feu Console d administration ESET La protection rapprochée de votre réseau Antivirus Antispyware Anti-rootkit Antispam Pare-feu Console d administration Technologie ThreatSense Grâce à la technologie ThreatSense, les solutions ESET

Plus en détail

Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet?

Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet? Edited By BIANCHI Lorenzo A.C.S2013SERVICES INFORMATIQUE 2014 Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet? Comment votre PC peut-il être piraté sur Internet? Toujours le fait de personnes malveillantes,

Plus en détail

Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet

Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet Comment utiliser Internet à son gré tout en étant protégé en permanence de ces menaces? Avec un peu de curiosité, on découvre qu il est

Plus en détail

Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits

Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits Configuration minimale requise Windows 7-32 Bits Processeur 1 GHz 1 Go de RAM 16 Go d espace disque disponible Périphérique graphique DirectX 9 avec

Plus en détail

Multi-Taches Multi-Utilisateurs consulter la rubrique «Les Cours» de notre site «copier» coller «le clic simple «le double-clic» «cliquer-deplacer»

Multi-Taches Multi-Utilisateurs consulter la rubrique «Les Cours» de notre site «copier» coller «le clic simple «le double-clic» «cliquer-deplacer» 1) Notions de Base : Ce cours à pour objectif de vous faire découvrir les principales fonctions du Système d Exploitation Windows XP et Vista. Nous esperons que le contenu de cette documentation vous permetera

Plus en détail

La sécurité des systèmes d information

La sécurité des systèmes d information Ntic consultant contact@ntic-consultant.fr 02 98 89 04 89 www.ntic-consultant.fr La sécurité des systèmes d information Ce document intitulé «La sécurité des systèmes d information» est soumis à la licence

Plus en détail

À propos de cette page... 27. Recommandations pour le mot de passe... 26

À propos de cette page... 27. Recommandations pour le mot de passe... 26 Rebit 5 Help Table des matières Apprentissage... 1 Création du premier point de restauration... 1 Que fait le disque de sauvegarde Rebit 5?... 1 Fonctions de Rebit 5... 1 Création du premier point de restauration...

Plus en détail

Guide Utilisateur. Sécurité hôte FortiClient pour Windows Mobile. Version 1.0

Guide Utilisateur. Sécurité hôte FortiClient pour Windows Mobile. Version 1.0 Guide Utilisateur Sécurité hôte FortiClient pour Windows Mobile Version 1.0 www.fortinet.com Guide Utilisateur pour la Sécurité hôte FortiClient pour Windows Mobile Version 1.0 14 février 2006 Droit d

Plus en détail

Sécurité des Postes Clients

Sécurité des Postes Clients HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des Postes Clients Table ronde CFSSI Jeudi 29 mars 2007 Benjamin

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION DE LIVE BACKUP

NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION DE LIVE BACKUP NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION DE LIVE BACKUP I. Installation Live Backup en mode externalisé IMPORTANT 1 - Vous devez avoir les droits administrateur de votre poste de travail ou de votre serveur

Plus en détail

LES VIRUS INFORMATIQUE

LES VIRUS INFORMATIQUE LES VIRUS INFORMATIQUE Programmes «espion» : L'expression «programme espion» désigne un certain nombre de programmes relativement inoffensifs qui peuvent être installés à votre insu dans votre système

Plus en détail

B3 : Sauvegarder, sécuriser, archiver ses données en local et en réseau

B3 : Sauvegarder, sécuriser, archiver ses données en local et en réseau Domaine B3 B3 : Sauvegarder, sécuriser, archiver ses données en local et en réseau KARINE SILINI UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE SUPPORT DE COURS EN LIBRE DIFFUSION Version du 18 octobre 2009 Table

Plus en détail

Résumé. IronPort Web Reputation : protection et défense contre les menaces à base d URL

Résumé. IronPort Web Reputation : protection et défense contre les menaces à base d URL : protection et défense contre les menaces à base d URL Résumé SOMMAIRE 1 Résumé 2 Introduction 3 IronPort Web Reputation : une approche innovante 3 Paramètres de réputation Web 4 Évaluation de la réputation

Plus en détail

Fiche d accompagnement Épisode 11 «Mon ordinateur a attrapé un virus

Fiche d accompagnement Épisode 11 «Mon ordinateur a attrapé un virus Fiche d accompagnement Épisode 11 «Mon ordinateur a attrapé un virus Attention» Niveaux : cycle 2 et 3, 6 e aux clichés, ce n est pas la réalité Si d un fichier, l origine tu ne connais pas, le télécharger,

Plus en détail

Managed VirusScan et renforce ses services

Managed VirusScan et renforce ses services VirusScan ASaP devient Managed VirusScan et renforce ses services Protection antivirus administrée, automatique et permanente pour les postes de travail, les nomades et les serveurs de fichiers. Avec la

Plus en détail

Thunderbird est facilement téléchargeable depuis le site officiel

Thunderbird est facilement téléchargeable depuis le site officiel 0BThunderbird : une messagerie de bureau simple et gratuite! Thunderbird est un logiciel de messagerie résident dans votre système, spécialisé dans la gestion des courriers électroniques. Thunderbird n

Plus en détail

1. Étape: Activer le contrôle du compte utilisateur

1. Étape: Activer le contrôle du compte utilisateur Contenu : 1. Étape: Activer le contrôle du compte utilisateur 2. Etape : Activer le pare-feu 3. Etape : Utiliser le logiciel anti-virus 4. Etape : Activer les mises à jour automatiques 5. Etape: Créer

Plus en détail

CIE 1 : Mise en service d un PC, y compris le domaine de la sécurité informatique :

CIE 1 : Mise en service d un PC, y compris le domaine de la sécurité informatique : Objectif : En dehors de la maîtrise des techniques de travail et des connaissances professionnelles, les apprenants sont capables de comprendre les bases et les enjeux de l informatique en entreprise.

Plus en détail

Cybercriminalité. les tendances pour 2014

Cybercriminalité. les tendances pour 2014 Cybercriminalité les tendances pour 2014 Perte de la vie privée La tendance «à aller vers le cloud» va-t-elle affecter la confidentialité des données? Les utilisateurs vont-ils pouvoir réagir par rapport

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

Comment bien nettoyer Windows

Comment bien nettoyer Windows Comment bien nettoyer Windows Au fur et à mesure que vous vous servez de votre ordinateur, Windows 7 s'alourdit et le disque dur s'encombre de fichiers inutiles. Il faut faire la chasse aux importuns.

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» Maintenir son ordinateur Windows 7 à jour 1 Introduction Un ordinateur, c'est comme une voiture, ça s'entretient. Vous allez apprendre

Plus en détail

Installation 1K-Serveur

Installation 1K-Serveur Installation du système d'exploitation (Windows 2000-2003 - 2008) 1 - Procéder a l'installation du système d'exploitation de façon a ce qu'il s'intègre dans votre architecture réseaux (nom de domaine/groupe

Plus en détail

Par Marc Gaudreau, CISSP

Par Marc Gaudreau, CISSP Par Marc Gaudreau, CISSP Comprendre les risques et les menaces Reconnaître une menace (dans le doute, abstenez-vous) Mesures de prévention de base Comportements à risque Qu'il s'agisse de procéder à des

Plus en détail

Lutter contre les virus et les attaques... 15

Lutter contre les virus et les attaques... 15 Lutter contre les virus et les attaques... 15 Astuce 1 - Télécharger et installer Avast!... 17 Astuce 2 - Configurer la protection de messagerie... 18 Astuce 3 - Enregistrer Avast!... 20 Astuce 4 - Mettre

Plus en détail

Fiche technique: Sécurité des terminaux Symantec Endpoint Protection La nouvelle technologie antivirus de Symantec

Fiche technique: Sécurité des terminaux Symantec Endpoint Protection La nouvelle technologie antivirus de Symantec La nouvelle technologie antivirus de Symantec Présentation Protection avancée contre les menaces. Symantec Endpoint Protection associe Symantec AntiVirus à la prévention avancée des menaces pour fournir

Plus en détail

Cybercriminalité. les tendances pour 2014

Cybercriminalité. les tendances pour 2014 Cybercriminalité les tendances pour 2014 Perte de la vie privée La tendance «à aller vers le cloud» va-t-elle affecter la confidentialité des données? Les utilisateurs vont-ils pouvoir réagir par rapport

Plus en détail