A V A N T L E S M O T S

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A V A N T L E S M O T S"

Transcription

1 A V A N T L E S M O T S Les Langes de la Vie E x p o s i t i o n Lydie Arickx Réfectoire des Cordeliers 15 rue de l École de Médecine Paris Galerie Saint-Germain 12 rue de l École de Médecine (Université Paris Descartes) Paris Du 1er au 26 février 2012 S o u s l e p a t ro n a g e d e M o n s i e u r F r é d é r i c M i t t e r r a n d, m i n i s t r e d e l a C u l t u r e e t d e l a C o m m u n i c a t i o n

2

3 Les Langes de la Vie de Lydie Arickx Nous sommes de cette étoffe sur laquelle naissent les rêves William Shakespeare. La tempête. Une respiration, un souffle Un visage doux, les yeux clos, en train de s ouvrir au monde : Avant les mots Plus loin, un étrange autoportrait en voile de mariée Les mains de Lydie Arickx plongent dans la matière, et filent et tissent le fil de la vie. Les deux Parques, l une qui file et l autre qui tisse. Les mains de Lydie coupent le fil de la vie, la troisième Parque. Mais ses mains retissent le fil coupé, sans jamais l abandonner, brisé. Chair qui émerge d elle-même dans ce mouvement qui la déchire et la répare. Violence. Joie. Tendresse. Souffrance. Comment dire ces engendrements? Les Langes de la vie Langes premiers, de chair et de sang, dans le corps de notre mère. Puis au dehors, dans ses bras. Puis dans d autres bras, et dans le monde. Lange dernier, linceul, dernière présence, dernier refus d abandon. Langes de vie. L étoffe de nos vies. Jean Claude Ameisen Novembre

4 L exposition développera 5 thèmes comprenant plus de 60 oeuvres peintes et sculptées. INDEX L EXPOSITION...10 I) PREMIÈRE ENVELOPPE...11 II) LES ALLÉGORIES...15 III) L INFINIE VIE...25 VI) LA PENSÉE PREND CORPS...35 V) L ABANDON DE LA CONSCIENCE...41 UNE IMMERSION TOTALE...51 DES ÉVÉNEMENTS...53 ARTS ET SCIENCES...55 CONTACTS, ADRESSES

5 L e x p o s i t i o n AVANT LES MOTS, LES LANGES DE LA VIE Une double thématique - Avant les mots, un travail consacré au monde des sens, de l inexplicable, d une oralité primaire et de tout ce qui peut se passer de mots, des sentiments à l inconscient. Cela inclut aussi bien les sens que la peur, l amour, l instinct, l acte non pensé, l accouchement et la vie, l inconnu, le mythe, les monstres montres et et autres chimères. - Les langes de la vie, caractérise tout ce qui a à trait à l histoire, à la pensée et au conscient, à la question d existence, de réflexion, à la finitude... C est aussi une thématique qui veut aborder la question du tissu, de l enveloppe du corps de la naissance à la mort. C est une des caractéristiques de la civilisation, une étape clé dans l histoire l Histoire de l humanité, le linge, le lange qui nous recouvre et nous définit. Il est donc le fil conducteur de cette deuxième partie d exposition en tant que marque significative et signifiante de notre civilité. Depuis 35 ans Lydie Arickx poursuit ses observations sur le corps et la condition humaine. Le Réfectoire des Cordeliers avec le concours de la ville de Paris a accueilli en 1998 une vaste exposition «Les racines du chaos». Treize ans plus tard son travail investit les Cordeliers et l Université avec une écriture qui oscille entre la fresque monumentale et le bas relief, sur une thématique globale liant l art et les sciences. L exposition Avant les mots, les Langes de la Vie programmée pour février 2012 est née d une rencontre avec le Président Axel Kahn, Yvan Brohard, et le Professeur Jean Claude Ameisen. Plusieurs personnalités du monde des arts et des sciences participent à la création de cette exposition. Yves Kneusé, scénographe et architecte (expositions Emile Nolde au Grand Palais, Des jouets et des hommes, La Fabrique des savoirs à Elbeuf...), Olivier Kaeppelin, Directeur de la Fondation Maeght et ancien Directeur du Palais de Tokyo, Yvan Brohard, chargé de mission pour l Université Paris Descartes et coordinateur de l Événement. Ce moment marque un tournant décisif dans le parcours de lʼartiste. Des pièces monumentales où sʼaffirment sa maîtrise technique et sa maturité trouveront leur place dans ces lieux chargés d histoire. Ces expositions ont reçu le patronage du Ministère de la Culture et de la Communication. Avant les mots voyagera dans différents lieux en France et en Europe : Bourges (Château d eau), Arles ( La Chapelle Sainte Anne), Cuenca (Fondation Antonio Perez)... L édition de deux ouvrages est envisagée dans le cadre des expositions : - Avant les mots (Le catalogue) - Le Petit Chaperon rouge un ouvrage inspiré du conte de Perrault sera publié en mars 2012 aux éditions Actes Sud Junior

6 I PREMIÈRE ENVELOPPE 11 Fœtale 2011, huile sur toile, 250x200 cm réf. P x

7 L Accouchement de la pensée 2010, huile sur toile émeri, 291x207,5 cm réf. P L'accouchement de la pense e-291x207, Pietà 2004, bronze, h. 150 cm réf

8 II LES ALLÉGORIES DU MYTHE A LA RÉALITÉ REALITE L exposition concentre dans ses œuvres comme dans son titre un grand nombre de thèmes liés à la naissance, à l existence ou à la mort, tous prennent place dans un espace-temps qui oscille entre mythe et réalité. Les œuvres présentées ici semblent de prime abord porteuses d intemporalité. Naissent-elles du néant? D un tout? De la chair ou de la terre? Les forces en présences traversent les âges, tous les âges d une humanité décomposée. Dans ces œuvres le mythe côtoie l histoire, comme pour tenter de lui donner du sens, un sens détourné du réel pour mieux le révéler ensuite. L insatiable créature en quête d explication, est en prise avec ses propres doutes. Elle s observe, à travers les ombres et les reflets d un monde sans nom, pour y découvrir la genèse d un mutant, écartelé entre ses dieux et la nature. Le mythe est là, pour nous faire voir de façon détournée, comme une ombre sur un mur, à quoi peut ressembler l humanité. Une Chimère 2011, technique mixte sur toile, 200x250 cm réf. P Une Chime re-200x

9 17 Venant de quand 2010, bronze, h.49, l.66 cm réf. S Venant de quand / S Venant de quand

10 Avant les mots réf. Avant les mots Avant les mots 2010, souche et béton, h.210, long.300 cm réf. Avant les mots

11 Autoportrait, de tail réf. S Autoportrait-de tail Autoportrait 2011, béton, bois et résine, 325x3,60xh.205 cm réf. S Autoportrait-325x360x205h /212 22

12 Icare réf. S Icare Icare 2009, béton poli patiné, h.125 cm réf. S Icare

13 Avant les mots III L INFINIE VIE Nous vivons dans l oubli de nos métamorphoses. Paul Eluard. Le dur désir de durer. Nous sommes faits de mémoire. Et d oubli. De l empreinte en nous de ce qui a disparu. De ceux qui ont disparu. De la présence de l absence. De la présence en nous de ce qui nous a fait naître. Métamorphoses. Naissances. Dans un présent qui n en finit pas de recommencer. Oubli de ce à quoi nous devons chaque jour mourir pour pouvoir continuer à naître, à mourir, à renaître à vivre avant, un jour, de disparaître. Chair qui émerge d elle-même dans ce mouvement qui la déchire et la répare. Violence. Joie. Tendresse. Souffrance. Comment dire ces engendrements? «Les plaintes de la souffrance sont à l origine du langage» dit Raymond Queneau. Mais c est un langage d avant les langues, dont l écho persiste par delà les mots. Dans l ébauche d un geste, dans l effroi d un regard. Dans le cri d un enfant. Dans le gémissement d une bête blessée. Quelque chose d ancien et d originel. Qui traverse l espace. Qui traverse le temps. Et nous bouleverse. Un signe. Une image. Des couleurs. Des vagues blanches dans une mer qui se soulève, la crinière d un cheval cabré, des bras jetés en avant à la recherche d une présence qui s enfuit, qui vient. La vie, jusqu à ce qu elle se brise. Une part du monde. Merveilleuse et terrible. Nue. Les langes de la vie. Pour envelopper cette nudité. Pour effacer cette solitude première, cette solitude dernière. La présence de l autre, ta présence à moi, ma présence à toi. Notre présence l un à l autre, les uns aux autres, qui révèle ces incessantes déchirures dont il nous faut sans cesse retisser la continuité. Langes de la vie. Langes premiers. Langes de chair et de sang, dans la pénombre du corps de la mère. Puis hors du corps de la mère, dans ses bras, langes de chair dans la lumière et la nuit, la chaleur et le froid, langes des draps, langes des vêtements, langes du corps de l amant et de l amante, d où surgira peut-être une nouvelle vie. Langes derniers. Linceul, quand la vie s est enfuie, dernière présence dans l absence qui dit, par delà les mots, le refus de l abandon, l accompagnement de qui ne peut plus nous accompagner. Accompagner. Faire de qui est dans le monde une partie du monde, une part de notre monde. Dans la pluie, la chaleur du soir, le souffle du vent, la morsure du gel, l odeur de l herbe après l orage. Accompagner. D un sourire, d un regard, d une main sur l épaule, d un baiser. Accompagner l enfant qui naît. Dans la pluie, le vent, la nuit. Accompagner ceux qui meurent. Accompagner la vie. D un trait, d une plage de couleur, d un pan de bronze ou de pierre, d un pinceau de peintre, d un ciseau de sculpteur, d un fragment du monde qui prend soin de nous. Les mains de Lydie Arickx. Son corps qui balance. Qui escalade les échafaudages. Ses mains qui plongent dans un monde en train de naître et s en retirent et y replongent et s en échappent avant de s y noyer et d y disparaître. Ses mains qui filent et qui tissent, qui filent et qui tissent les langes de la vie, le fil de la vie, autour de la vie, sans jamais le couper, les mains de Lydie comme deux des Parques, l une qui file et l autre qui tisse, ses mains qui filent et qui tissent, et qui coupent le fil, comme la dernière des Parques, mais qui retissent le fil coupé, sans jamais le laisser brisé, dans ce monde où nous avons tous été présents à d autres avant de savoir que nous étions, dans ce monde d où nous serons un jour absents aux autres sans savoir que nous ne sommes plus. La trame de nos jours. Entre le début et la fin du voyage. Entre ce qui aurait pu être et ce qui aura été. Aussi longtemps que tremble en nous cette vie intérieure, cette conscience qui bat, cette flamme intérieure dont nous découvrons sur les toiles de Lydie les reflets, les couleurs et les formes, et dans ses sculptures l étrange densité. Et nous plongeons dans ce monde qui est notre monde, soudain projeté hors de nous, devant nous, où nous entrons pour retrouver soudain ce que nous avions fini par oublier la violence de ce flux qui nous emporte. Lydie Arickx déchire un voile. Le voile de l indifférence. A nous de plonger dans ce monde. Dans la splendeur de l inépuisable succession de ses incarnations éphémères. Les emporter en nous. En tisser des langes. Des langes de vie. Les langes de la vie. Les langes de notre commune humanité. Jean Claude Ameisen 25 26

14 L Infinie vie : détail réf. P L'infinie vie-fragment1/5-de t L Infinie vie : fragment 1/5 2011, huile sur toile émeri, 207x584 cm réf. P L'infinie vie-fragment1/5-2,07x5,84m

15 L Infinie vie : détail réf. P L'infinie vie-fragment2/5-de t L Infinie vie : fragment 2/5 2011, huile sur toile émeri, 207x584 cm réf. P L'infinie vie-2,07x5,84m-fragment2/

16 L Infinie vie : détail réf. P L'infinie vie-fragment3/5-de t L Infinie vie : fragment 3/5 2011, huile sur toile émeri, 207x584 cm réf. P L'infinie vie-fragment3/5-2,07x5,84m

17 L Infinie vie : détail réf. P L'infinie vie-fragment5/5-de t L Infinie vie : fragment 5/5 2011, huile sur toile émeri, 207x584 cm réf. P L'infinie vie-fragment5/5-2,07x5,84m

18 VI LA PENSÉE PREND CORPS La Pensée prend corps 2009, huile sur toile, 200x200 cm réf. P x La Faille 2010, béton, h.310xl.230 cm réf. S La faille-3,10x2,

19 Regard de cendre 2008, technique mixte sur toile émeri, 81x100 cm réf. P x C est un acte que je porte 2010, tôles découpées, h.300 cm réf. S C'est un acte que je porte-37/36 38

20 Les Oripaux réf. Les Oripaux-de t Les Oripaux 2011, bronze, h.38, l.61cm réf. Les Oripaux-h.38Larg.61cm

21 V L ABANDON DE LA CONSCIENCE 41 Massacre 2011, huile sur toile, 200x400 cm réf. P Massacre-200x

22 L'Abandon de la conscience 2010, huile sur toile émeri, 292x1248 cm réf. P x réf. P x1248-de t réf. P x1248-de t réf. P x1248-de t réf. P x1248-de t L'Abandon de la conscience : détails 44

23 Nous Vivons dans l oubli de nos métamorphoses I (Paul Eluard) 2011, huile et technique mixte sur toile émeri, 292x207 cm réf. P x Nous Vivons dans l oubli de nos métamorphoses II (Paul Eluard) 2011, huile et technique mixte sur toile émeri, 292x207 cm réf. P x

24 UNE CHAROGNE Rappelez-vous l'objet que nous vîmes, mon âme, Ce beau matin d'été si doux : Au détour d'un sentier une charogne infâme Sur un lit semé de cailloux, Les jambes en l'air, comme une femme lubrique, Brûlante et suant les poisons, Ouvrait d'une façon nonchalante et cynique Son ventre plein d'exhalaisons. Le soleil rayonnait sur cette pourriture, Comme afin de la cuire à point, Et de rendre au centuple à la grande Nature Tout ce qu'ensemble elle avait joint ; Et le ciel regardait la carcasse superbe Comme une fleur s'épanouir. La puanteur était si forte, que sur l'herbe Vous crûtes vous évanouir. Les mouches bourdonnaient sur ce ventre putride, D'où sortaient de noirs bataillons De larves, qui coulaient comme un épais liquide Le long de ces vivants haillons. Tout cela descendait, montait comme une vague, Ou s'élançait en pétillant ; On eût dit que le corps, enflé d'un souffle vague, Vivait en se multipliant. Et ce monde rendait une étrange musique, Comme l'eau courante et le vent, Ou le grain qu'un vanneur d'un mouvement rythmique Agite et tourne dans son van. Les formes s'effaçaient et n'étaient plus qu'un rêve, Une ébauche lente à venir, Sur la toile oubliée, et que l'artiste achève Seulement par le souvenir. réf. Une Charogne h Derrière les rochers une chienne inquiète Nous regardait d'un œil fâché, Épiant le moment de reprendre au squelette Le morceau qu'elle avait lâché. Et pourtant vous serez semblable à cette ordure, À cette horrible infection, Étoile de mes yeux, soleil de ma nature, Vous, mon ange et ma passion! Oui! telle vous serez, ô la reine des grâces, Après les derniers sacrements, Quand vous irez, sous l'herbe et les floraisons grasses, Moisir parmi les ossements. Alors, ô ma beauté! dites à la vermine Qui vous mangera de baisers, Que j'ai gardé la forme et l'essence divine De mes amours décomposés! 47 Charles Baudelaire Une Charogne 2008, bronze, h.15, l.33 cm réf. Une Charogne h

25 réf. Le deuil-h.40cm réf. Le deuil-h.40cm réf. Le deuil-h.40cm Le Deuil 49 Le Deuil 2011, bronze, h.40 cm réf. Le deuil-h.40cm

26 U n e i m m e r s i o n t o t a l e Le Regard de cendre Dans une ambiance tamisée et sombre un seul tableau sera exposé, tandis qu en toile de fond, une bande sonore donnera à entendre la réflexion de Jean Claude Ameisen sur l œuvre peinte. Deux espaces clos pour plonger dans un univers particulier. Projection des films : -Les Tableaux en marche (ou mieux comprendre la démarche de l artiste) -Comment produire de l autre? (stage de créativité avec les patients atteints par la maladie d Alzheimer) Regard de cendre In situ Huile et pigments sur toile émeri 81x100 cm 51

27 D e s Éé v éè n e m e n t s La musique de l'âme s'exprime dans une musique du corps. Archie Shepp, Jazz à l'âme, Philosophie Magazine juillet/août Des événements périphériques auront lieu dans le cadre des expositions au Refectoire des Cordeliers et à L université Paris Descartes. Une visite nocturne de l exposition sera mise en scène par le scénographe Yves Kneusé. L accès sera réservé aux journalistes, amateurs, collectionneurs et autres critiques venus pour l événement. Archie Shepp Archie Shepp jouera au grand Amphithéâtre de l Université pendant la conférence du 15 février. 53 Visite nocturne à l église monolithe de Saint-Emilion

28 A r t s e t s c i e n c e s Médecin et chercheur, professeur d immunologie à l université Paris Diderot, Jean Claude Ameisen est engagé dans la réflexion éthique, et en tant que tel, président du Comité d éthique de l Inserm. Impliqué dans le développement des relations entre science, culture et société, il est membre du Conseil scientifique du Collège international de philosophie, du Directoire du Centre d Etudes du Vivant. Il est notamment l auteur de "La Sculpture du vivant". "Le suicide cellulaire ou la mort créatrice" (Seuil) "Quand l'art rencontre la science"...etc. Conférence Arts et Sciences - La Créativité aujourd hui Au Grand Amphithéâtre de l Université, le 15 février 2012 à partir de 18h, se tiendra une conférence sur la question du potentiel créatif de chacun et quelle place occupe la créativité aujourd hui. La projection du film Comment produire de l autre? précèdera les débats. Il présente et met en scène le travail qui a été accompli par Lydie ARICKX au centre hospitalier de Châlonsen-Champagne avec les patients atteints par la maladie d Alzheimer. D importantes personnalités du monde des arts et des sciences seront présentes et participeront au débat animé par François Castang. Archie Shepp sera là comme une respiration, un ton et une voix unique aux débats. François Castang Producteur à France Musique depuis 1984, il présentera pendant 25 ans des émissions sur la station de radio ( Les Démons de Midi, Musiques en France, Comme de bien entendu ou A portée de mots) après la production et l animation d émissions de radio, François Castang se consacrera exclusivement à son autre passion en tant que récitant. Docteur en médecine et Docteur ès sciences, Axel Kahn est Directeur de recherche à l IN- SERM et a dirigé l'institut COCHIN de 2002 à Il est Président de l Université Paris Descartes de 2007 à Ses travaux scientifiques portent notamment sur le contrôle des gènes, les maladies génétiques, le cancer et la nutrition. Ils ont donné lieu à environ 500 articles originaux publiés dans des revues scientifiques internationales avec comité de lecture, par exemple, Nature, Cell, Nature Genetics, Pr.Natl.Acad.Sci of USA etc. Jean Claude Ameisen Françoise Monnin Jérôme Clément Olivier Kaeppelin Titulaire d'une licence de droit et diplômé de l'institut d'études politiques de Paris et de l'ecole nationale d'administration, Jérôme Clément est détaché en 1976 à la Cour des comptes. La Sept fusionne avec la chaîne Arte France - dont Jérôme Clément a été président de 1991 à et Arte Deutschland, dans un projet de coopération économique. Jérôme Clément est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages : 'Un Homme en quête de vertu' (1992), 'Lettres à Pierre Beregovoy' (1993), "Plus tard, tu comprendras" (2005)...etc. Historienne d art diplômée de la Sorbonne, Françoise Monnin est l auteur d ouvrages sur l art des XXe et XXIe siècles, en particulier sur l art brut et le groupe CoBrA. Elle a enseigné à l Université Paris Tolbiac et à la FEMIS. Critique d art et grand reporter depuis 1991, elle a signé des articles dans Azart, Beaux-arts, Cimaise, Connaissance des Arts, La Gazette de l Hôtel Drouot, Muséart, etc. Commissaire d expositions, elle a créé en 2000 le festival d arts actuels L Automne des Transis (Bar-le-Duc) et appartient aux comités du salon MACParis, de la Triennale de Sculpture Actuelle de Poznan (Pologne) et du festival Cop Art (Revigny sur Ornain). Elle est rédactrice en chef du magazine Artension. Directeur du projet de réaménagement du Palais de Tokyo jusqu en 2011, Olivier Kaeppelin est le concepteur de plusieurs expositions et événements notamment dédiés à la création en France. Directeur artistique de la Fondation Maeght, il est à l initiative de manifestations de grande ampleur comme la triennale La Force de l art, dont la pemière édition s est tenue au Grand Palais, en Il est aussi à lorigine de Monumenta, manifestation annuelle qui propose à un artiste de notoriété internationale d investir la Nef du Grand Palais. Axel Kahn Pierre Péju Charles Juliet Pierre Péju est un romancier, essayiste et professeur de philosophie. Directeur de programme au Collège International de Philosophie, il est aussi l'auteur de plusieurs essais, romans, contes et nouvelles. Spécialiste du romantisme allemand, il dirige la Collection romantique (domaine allemand) aux éditions José Corti. Son dernier essai : Enfance obscure. Ecrivain de la solitude, Charles Juliet est longtemps resté dans l'ombre avant d'obtenir la reconnaissance de ses lecteurs. Prolixe, il écrit en plusieurs tomes son Journal personnel, publie aussi des poèmes et réalise plusieurs émissions pour France Culture. Auteur de nombreux ouvrages, celui qui dit ne pouvoir accomplir son oeuvre que dans la solitude et une certaine souffrance accepte que Lambeaux et Comment dire soient joués sur les planches en La même année, il publie encore Un jour et L' Opulence de la nuit. 55 Thierry Delcourt Psychiatre, psychanalyste à Reims, exerce depuis Vice-président et conseiller scientifique de l Association Française des Psychiatres d Exercice Privé. Rédacteur en chef de la revue Psychiatries. Auteur de textes et de livres issus d une recherche dans deux domaines : les études cliniques en psychiatrie et le processus de création artistique. Il est l auteur de nombreux ouvrages : Au risque de l Art - éd. L Âge d Homme, 2007, Artiste Féminin Singulier - éd. L Âge d Homme, 2009 (dont une étude sur Carolyn Carlson), Ateliers de Jean-Jacques Rossbach - livre d artiste, 2007, Formes en Extension de Marc Gerenton - éd. Prisme, etc. Christian Noorbergen Philosophe et historien de l art de formation, Christian Noorbergen enseigne l histoire de l art ( Institut Universitaire Rachi et Icart, Paris) et pratique la critique d art depuis 20 ans. Il contribue régulièrement aux magazines Artension et Azart, et écrit pour des catalogues d expositions (Alfred Kubin, Marc Petit, L expressionnisme contemporain, Sobocinsky, Alary ). Ces différentes sources de réflexion l amènent à proposer des expositions collectives: Mosaïques en Champagne, Alfred Kubin et le dessin contemporain à l Abbaye d Auberive. Commissaire d'exposition de la Triennale de Poznan en 2013 etc.

29 La liste complète des œuvres exposées est disponible sur simple demande. (Fichiers numériques haute définition) Dossier de presse téléchargeable sur : Exposition Lydie Arickx Contact : César BIANCHI Association Art Energie 110, chemin de Labat ANGRESSE port. +33 (0) Réfectoire des Cordeliers 15, rue de l École de Médecine Paris Contact presse : Université Paris Descartes 12 rue de l École de Médecine Paris Tel. +33 (0) Galerie Saint-Germain Université Paris Descartes 12, rue de l École de Médecine Paris 57 58

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits

Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits Nul à l'horizon de mon exil. Nul. Entre ma soif et toi, la distance : Éternité de mon rêve au réel. Nul à l'horizon de mon exil, Même pas la chute

Plus en détail

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet la tendresse Jacques Ancet est né à Lyon en 1942. Il vit et travaille près d Annecy. Il est l auteur d une imposante œuvre poétique, et un des traducteurs essentiels de la poésie espagnole. son site :

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Claudia Vialaret. Caravagesques. 26 avril - 8 juin 2013. G alerie Imagineo

Claudia Vialaret. Caravagesques. 26 avril - 8 juin 2013. G alerie Imagineo Claudia Vialaret Caravagesques G alerie Imagineo 50 rue de Montreuil 75011 Paris +33 (0)1 53 27 98 39 Entrée libre du mardi au samedi de 11h à 19h Vernissage le jeudi 25 avril 2013 à partir de 18h 26 avril

Plus en détail

Roubaix La Piscine Musée d art et d industrie André Diligent. Dossier de presse. Lydie Arickx. Exposition du 21 mars au 7 juin 2015

Roubaix La Piscine Musée d art et d industrie André Diligent. Dossier de presse. Lydie Arickx. Exposition du 21 mars au 7 juin 2015 Roubaix Musée d art et d industrie André Diligent Dossier de presse Exposition du 21 mars au 7 juin 2015 Roubaix Musée d art et d industrie André Diligent Communiqué de presse Exposition du 21 mars au

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 What is that word known to all men, Huile sur toile, 150 x 90 cm, 2013 17, rue des Filles-du-Calvaire

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

Liens entre la peinture et la poésie

Liens entre la peinture et la poésie Liens entre la peinture et la poésie Ophélie dans Hamlet Ophélie est un personnage fictif de la tragédie d Hamlet, une célèbre pièce de William Shakespeare. Elle partage une idylle romantique avec Hamlet

Plus en détail

Marie-Danielle Koechlin

Marie-Danielle Koechlin Marie-Danielle Koechlin SÉRIE DES MYSTÈRES Les Visiteurs - huile sur toile - 80 x 110 cm - Pouilly 1994 / Paris 2001 En couverture : Fille de Christophe Colomb - huile sur toile - 80 x 110 cm - Paris 2005

Plus en détail

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer Corpus n 2 : Sujet : Dans une classe de première, vous étudierez le groupement de textes suivant dans le cadre de l objet d étude Ecriture poétique et quête du sens». Vous présenterez votre projet d ensemble

Plus en détail

VEINE NOIRE Anne-Marie Durou

VEINE NOIRE Anne-Marie Durou VEINE NOIRE Anne-Marie Durou Vernissage public vendredi 14 janvier de 19h à 21h Exposition du 14 janvier au 12 février 2011 Sur rendez-vous du 15 au 24 février 2011 "Le monde est divisé non en différents

Plus en détail

LE FANTÔME DE L OPÉRATRICE

LE FANTÔME DE L OPÉRATRICE LE FANTÔME DE L OPÉRATRICE écrite (i.e. différente de celle du mix sonore final) Depuis que j'ai disparu de la surface de la terre, il m arrive d entendre l écho sourd, et froid, de «ma» voix. Et quand

Plus en détail

Paul Éluard FACILE Illustration Man Ray 1935

Paul Éluard FACILE Illustration Man Ray 1935 Paul Éluard FACILE Illustration Man Ray 1935 Page de couverture 1 Première double page Tu te lèves l eau se déplie Tu te couches l eau s épanouit Tu es l eau détournée de ses abîmes Tu es la terre qui

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

Lumière sur les collections du musée. Anna Quinquaud Une sculptrice en Afrique

Lumière sur les collections du musée. Anna Quinquaud Une sculptrice en Afrique EXPOSITION Lumière sur les collections du musée Anna Quinquaud Une sculptrice en Afrique Musée des beaux-arts de Brest 5 février - 17 mai 2014 Le musée des beaux-arts de Brest consacrera en ce début d

Plus en détail

Spectacle pour acteurs et marionnettes. Mise en scène collective. 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes

Spectacle pour acteurs et marionnettes. Mise en scène collective. 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes Spectacle pour acteurs et marionnettes Mise en scène collective Administration Contact Théâtre des 4 Vents Philip Ségura 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes Tél : 04 94 84 78 86 e-mail

Plus en détail

«CRÉATIONS NUMÉRIQUES»

«CRÉATIONS NUMÉRIQUES» Dessin préparatoire N 1 (Mallock) BOOB «MAKING OFF» 20 exemples d intervention de «CRÉATIONS NUMÉRIQUES» conçues et réalisés par MALLOCK pour le livre BOOB, paru aux éditions Blanche, fruit de la collaboration

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

Constance Larsen. Le Livre à écrire. Publibook

Constance Larsen. Le Livre à écrire. Publibook Constance Larsen Le Livre à écrire Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Article. «Ravir les lieux» Hélène Dorion. Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «Ravir les lieux» Hélène Dorion. Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «Ravir les lieux» Hélène Dorion Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/32625ac Note : les règles d'écriture

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

54, rue La Condamine 75017 Paris IDIR

54, rue La Condamine 75017 Paris IDIR 54, rue La Condamine 75017 Paris w w w. g a l e r i e a d s o l e m. c o m IDIR Comme accoudé au bastingage, Idir voit le monde comme un long ruban. S il se retourne vers la ville, sa vision devient verticale,

Plus en détail

GREGORY MARKOVIC Dessins

GREGORY MARKOVIC Dessins Dossier de presse GREGORY MARKOVIC Dessins Exposition du 5 février au 28 mars 2010 Vernissage le 4 février à partir de 18h30 La Galerie Particulière 16 rue du Perche 75003 Paris +33.(0)1.48.74.28.40 www.lagalerieparticuliere.com

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE corbellini, capponi et les peintres d ajaccio 1890-1960 Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 Contact : «Association le lazaret Ollandini-Musée

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Loïc Herry (1958-1995)

Loïc Herry (1958-1995) Poésie Loïc Herry (1958-1995) Mon doigt d enfant dessinait des voyages Sur les pages vivement colorées. Ouest. Loïc Herry naît à Cherbourg où il grandit. En 1985, il termine à Caen ses études supérieures

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Voir l exemple à la page suivante.

Voir l exemple à la page suivante. MARCHE À SUIVRE POUR RÉALISER UN DOSSIER ARTISTIQUE POUR L'AAPARS Première section : la page de présentation Voir l exemple à la page suivante. Deuxième section : le curriculum vitae Coordonnées Inscrire

Plus en détail

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit»

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» «Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» Khalil Gibran «Tant de fois, j ai été Jusqu au bout de mes rêves, Que je continuerai, Jusqu à ce que j en crève Que je continuerai, Que

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

UNE ÉTOILE DANS LA NUIT. mélodies que sa voix fredonnait doucement glissent dans ma tête comme une vieille

UNE ÉTOILE DANS LA NUIT. mélodies que sa voix fredonnait doucement glissent dans ma tête comme une vieille UNE ÉTOILE DANS LA NUIT Je marche sans but précis, j erre comme un renard dans la nuit. Les sentiments refoulés à l intérieur de moi se libèrent et coulent sur mes joues. Mes yeux sont flous. Les mélodies

Plus en détail

CHRISTIAN BOLTANSKI. Ressusciter. la mémoire. collective

CHRISTIAN BOLTANSKI. Ressusciter. la mémoire. collective CHRISTIAN BOLTANSKI Ressusciter CHRISTIAN BOLTANSKI la mémoire collective Ce que je vois Titre : Autel du Lycée Chases, Date :1988 Format : 1/2 x 86 1/2 Nature de l œuvre : Installation de photographies,

Plus en détail

LECTURES DE PORTFOLIO SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI 2014 APPEL À CANDIDATURE

LECTURES DE PORTFOLIO SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI 2014 APPEL À CANDIDATURE LECTURES DE PORTFOLIO SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI 2014 APPEL À CANDIDATURE Vous êtes artiste, étudiants en art et souhaitez recueillir un avis critique sur votre travail, trouver des opportunités de le

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

L OISEAU. Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut.

L OISEAU. Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut. 1 L OISEAU Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut. Quand il reprit l oiseau, Il lui coupa les pattes, L oiseau glissa telle une barque. Rageur, il lui coupa

Plus en détail

Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que...

Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... François Gagol Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je

Plus en détail

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2 Couleur Mékong Recueil de poèmes, de chansons et de partitions Volume 2 1 INDEX CHANSONS & PARTITIONS Chanson Partition Aime-moi sans mentir...................................... 75....... 218 Amours cosmiques........................................

Plus en détail

GÉRARD ALARY SAINT SOLEIL ÉGLISE DES CÉLESTINS, AVIGNON 11 JUIN - 30 SEPTEMBRE 2010

GÉRARD ALARY SAINT SOLEIL ÉGLISE DES CÉLESTINS, AVIGNON 11 JUIN - 30 SEPTEMBRE 2010 GÉRARD ALARY SAINT SOLEIL ÉGLISE DES CÉLESTINS, AVIGNON 11 JUIN - 30 SEPTEMBRE 2010 Acrylique sur toile, 800 x 400 cm GÉRARD ALARY SAINT SOLEIL ÉGLISE DES CÉLESTINS, AVIGNON 11 JUIN - 30 SEPTEMBRE 2010

Plus en détail

Pierre-Auguste Renoir

Pierre-Auguste Renoir Pierre-Auguste Renoir Néen 1841 Mort en 1919 française, mais aussi graveur, lithographe, sculpteur et dessinateur. Renoir fait partie du groupe des impressionnistes. Il est le maitre incontesté de la lumière

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA est un architecte français, mécène urbain et curateur-collectionneur œuvrant à la RECONNAISSANCE DE L ART DU GRAFFITI. L atelier de Boulogne Billancourt appelé «La Ruche du Tag»

Plus en détail

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle communiqué de presse Exposition Francis-Olivier BRUNET La diagonale du corps 22 avril 17 mai 2009 Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge Le corps intérieur Galerie la

Plus en détail

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales Depuis longtemps texty francouzština Depuis longtemps / Už dlouho paroles / text Zdenka Dobiášová et Ivana Fitznerová nos coeurs sont liés par des lianes depuis longtemps le soleil nous envoie la même

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble

AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble A MORTAGNE-SUR-SÈVRE (85 - VENDÉE) AUTOUR DE TROIS PEINTRES CONTEMPORAINS AMortagne-sur-Sèvre, c'est l'ensemble des classes des écoles maternelle et primaire qui est concerné par la création artistique.

Plus en détail

Article. «Poèmes» Yong Chung. Liberté, vol. 39, n 1, (229) 1997, p. 78-85. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «Poèmes» Yong Chung. Liberté, vol. 39, n 1, (229) 1997, p. 78-85. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «Poèmes» Yong Chung Liberté, vol. 39, n 1, (229) 1997, p. 78-85. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/32527ac Note : les règles d'écriture des

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

Illusion & Réalité dans KOR

Illusion & Réalité dans KOR Illusion & Réalité dans KOR (Caméra Photographie Pouvoir) 1- La photographie dans KOR : Je me suis toujours demandée quel était le sens de la photographie qui revient très souvent aussi bien dans la série

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

(AN)SUITE #2. Vernissage le vendredi 6 novembre 2015 à partir de 18 h30 + repas after à partir de 21 h (réservation sur place).

(AN)SUITE #2. Vernissage le vendredi 6 novembre 2015 à partir de 18 h30 + repas after à partir de 21 h (réservation sur place). Communiqué de presse Dans le cadre de RENAISSANCE 2015 4 e édition thématique de lille3000 Lasécu expose du 7 au 29 novembre 2015 (AN)SUITE #2 Vernissage le vendredi 6 novembre 2015 à partir de 18 h30

Plus en détail

Compte rendu. «L oeuvre du crépuscule» Ouvrage recensé : par Patrick Lafontaine

Compte rendu. «L oeuvre du crépuscule» Ouvrage recensé : par Patrick Lafontaine Compte rendu «L oeuvre du crépuscule» Ouvrage recensé : Rose Ausländer, Je compte les étoiles de mes mots, édition bilingue, traduit de l allemand par E. Verroul, Lausanne, L Âge d homme, coll. «Le rameau

Plus en détail

Femme enceinte. Sous deux rondeurs d Amour Gonflées de douce sève, En attendant le jour Un petit être rêve ;

Femme enceinte. Sous deux rondeurs d Amour Gonflées de douce sève, En attendant le jour Un petit être rêve ; Femme enceinte Sous deux rondeurs d Amour Gonflées de douce sève, En attendant le jour Un petit être rêve ; Il habite en ce lieu Cette abside du monde, Tandis que sous les cieux La naissance est une onde

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

Les Annonces Fossiles, 8 Huile sur bois, 17 x 25 cm 2014

Les Annonces Fossiles, 8 Huile sur bois, 17 x 25 cm 2014 AURORE PALLET Les Annonces Fossiles, 8 Huile sur bois, 17 x 25 cm 2014 Les Annonces Fossiles, 6 Huile sur bois, 17 x 25 cm 2014 Les Annonces Fossiles, 12 Huile sur bois, 17 x 25 cm 2014 Les Annonces Fossiles,

Plus en détail

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde

Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde Exposition David B. Portraits de mon frère et du roi du monde La fresque qui introduit l exposition est extrait de l Ascension du Haut Mal et présente la famille et son lien culturel aux histoire, contes

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

BIENVENUE A LA MAISON DES ARTS

BIENVENUE A LA MAISON DES ARTS BIENVENUE A LA MAISON DES ARTS Exposition de Bernard Rancillac du 15 Mars au 4Mai 2003 Livret jeu pour les enfants Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de Bernard Rancillac

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

L exposition Internationale «Artistes du Monde» A eu lieu du 27 au 30 septembre 2012 au Salon Cannes-Croisette

L exposition Internationale «Artistes du Monde» A eu lieu du 27 au 30 septembre 2012 au Salon Cannes-Croisette L exposition Internationale «Artistes du Monde» A eu lieu du 27 au 30 septembre 2012 au Salon Cannes-Croisette Un vif succès dont se réjouit l association, dirigée de main de maître par Guy WEIL, Artiste

Plus en détail

Omraam Mikhaël Aïvanhov. le Masculin et. le Féminin

Omraam Mikhaël Aïvanhov. le Masculin et. le Féminin Omraam Mikhaël Aïvanhov le Masculin et le Féminin ÉDITIONS PROSVETA Table des matières La Balance cosmique...4 Les révélations du feu et de l eau...4 De l homme à Dieu...4 La vérité, fruit de la sagesse

Plus en détail

«JARDINS AU BORD DU MYSTÈRE»

«JARDINS AU BORD DU MYSTÈRE» DOSSIER DE PRESSE La première galerie parisienne dédiée à l art et au jardin présente dans le cadre d Art Saint-Germain-des-Prés 2015 «JARDINS AU BORD DU MYSTÈRE» Sculptures et peintures de Françoise Bissara-Fréreau

Plus en détail

Philippe Pastor, Art Grandeur Nature.

Philippe Pastor, Art Grandeur Nature. PHILIPPE PASTOR 2 Philippe Pastor, Art Grandeur Nature. Philippe Pastor, c est un fait, vit dans un état de tension continue et de perpétuels questionnements. Sa révolte contre la destruction de l environnement

Plus en détail

Parfois la nuit... Tout public à partir de 18 mois. Durée 30 min. Jauge : 80 pers. Max.

Parfois la nuit... Tout public à partir de 18 mois. Durée 30 min. Jauge : 80 pers. Max. Parfois la nuit... Tout public à partir de 18 mois. Durée 30 min. Jauge : 80 pers. Max. Compagnie Monna de Trieste association «le Phare d'escabel» rue de Jailly les moulins 21350 Villeberny Sarah Voisin

Plus en détail

Galerie de photos échantillons SB-910

Galerie de photos échantillons SB-910 Galerie de photos échantillons SB-910 Ce livret présente différentes techniques du flash SB-910 et des exemples de photographies. 1 Fr Franchissez un cap dans l univers de l éclairage créatif Révélez les

Plus en détail

L AMOUR NE DISPARAÎT JAMAIS

L AMOUR NE DISPARAÎT JAMAIS 1 L AMOUR NE DISPARAÎT JAMAIS La mort n est rien. Je suis seulement passé dans la pièce d à côté. Je suis moi, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, Nous le sommes toujours. Donnez-moi

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

C est une bouche, à demi ouverte, qui respire, mais les yeux, le nez, le menton, ne sont plus là. C est une bouche plus grande que toutes les bouches

C est une bouche, à demi ouverte, qui respire, mais les yeux, le nez, le menton, ne sont plus là. C est une bouche plus grande que toutes les bouches I C est une bouche, à demi ouverte, qui respire, mais les yeux, le nez, le menton, ne sont plus là. C est une bouche plus grande que toutes les bouches imaginables, et qui fend l espace en deux, l élargissant,

Plus en détail

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT?

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? Le travail que j ai tenté de faire autour du thème qui m était proposé est à entendre comme un essai. C est-à-dire une tentative non achevée de rapprocher des idées

Plus en détail

communiqué de presse

communiqué de presse Paris, 17 février 2014 communiqué de presse Pendant que les fous du volant de Jérôme GELÈS se meuvent à la galerie 5 Contemporary, des sculptures-drones lumineuses voleront dans Paris pendant 4 nuits pour

Plus en détail

Esprit de France. présente. Sous le soleil de la Provence et de la Côte d Azur

Esprit de France. présente. Sous le soleil de la Provence et de la Côte d Azur Esprit de France présente Sous le soleil de la Provence et de la Côte d Azur De Nice à Avignon : les merveilles de la région Terre de lavande et d oliviers, la Provence a toujours été associée à ses charmes

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Venise, troisième chant - Regard sur Venise -

Venise, troisième chant - Regard sur Venise - Venise, troisième chant - Regard sur Venise - Ce qui retenait le plus, dans ces petites rues que les touristes ne fréquentaient que peu, c étaient les enfants et les chats. Ils faisaient bon voisinage.

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER UN ALBUM EN PLUSIEURS LIEUX POUR UNE IMMERSION DANS L UNIVERS PHOTOGRAPHIQUE DE BENOÎT PELLETIER. WWW.BENOITPELLETIER.COM REIMS 51100 RUNGIS 94150 LA CARTONNERIE 12 SEP > 21 DÉC 2013 LES HALLES BOULINGRIN

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours.

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours. Dis, maman Dis, maman, c'est quoi le printemps? Le printemps, mon enfant, c'est la saison des amours. Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les

Plus en détail

Arles. Takala, Thierry Magniez. de la Photo de Nu. s exposent au. X ème Festival Européen. Regards sur le Corps

Arles. Takala, Thierry Magniez. de la Photo de Nu. s exposent au. X ème Festival Européen. Regards sur le Corps D O S S I E R D E P R E S S E Arles Regards sur le Corps du 7 au 16 mai 2010 Espace Van Gogh Place Wilson Arles Takala, Thierry Magniez s exposent au X ème Festival Européen de la Photo de Nu contact@takala.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans présentent Nous, les besogneux, les pionniers insomniaques, sommes sur le point d accomplir une œuvre monumentale, comme c est excitant!... (Victor Frankenstein) Un spectacle de marionnette tout public

Plus en détail

Carnet d activités Dépisteurs de toiles

Carnet d activités Dépisteurs de toiles Carnet d activités Dépisteurs de toiles Ateliers Pédagogiques d Arts Plastiques Nom: Prénom: Classe: Ecole: Règles de vie du Musée Les accompagnateurs sont garants du bon fonctionnement des activités et

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

collections 6 novembre 2015

collections 6 novembre 2015 LIVRET-JEUX DÈS 7 ANS Le journal des collections 6 novembre 2015 Musée des Beaux-Arts 2 mai 2016 de Quimper Le journal des collections 1 «Un musée qui n achète pas est un musée qui meurt.» Pierre Rosenberg,

Plus en détail

Rencontres AFSCET 2008 "Systèmes symboliques" Paris, 3 avril 2008

Rencontres AFSCET 2008 Systèmes symboliques Paris, 3 avril 2008 Introduction à la science de l esprit et de la conscience Rencontres AFSCET 2008 "Systèmes symboliques" Paris, 3 avril 2008 Richard VITRAC Ingénieur ENSERG Membre de l'afscet contact@richard.vitrac.fr

Plus en détail

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs»

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs» Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. Lorsque le petit homme naît, il privilégie énormément le toucher à sa vue, encore mal affinée. A 3 mois, il ne reconnaît pas un objet qu il n a pas touché

Plus en détail

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein Du 12 mai au 30 juillet 2012 Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein "Noyers: les cabanes de vignes vues par un peintre, François Poitout" Crédit photos: François Poitout Textes extraits

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion

DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion Mayens-de-Sion, le Temps Suspendu 21 janvier > 6 mars 2011 2 Communiqué de presse / 3 Biographie de l artiste / 4 Visuels

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes. Sauver et valoriser un patrimoine

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes. Sauver et valoriser un patrimoine COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes Plus de 30 000 pages de documents numérisés, 2 000 plaques de verres photographiques d Etienne-Jules Marey, pionnier

Plus en détail

David CLAERBOUT. DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015. Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne

David CLAERBOUT. DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015. Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne David CLAERBOUT DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015 Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne David CLAERBOUT Salué internationalement, exposé par les plus grandes institutions,

Plus en détail