PHASE PRO Dossier de Consultation des Entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PHASE PRO Dossier de Consultation des Entreprises"

Transcription

1 Maître d Ouvrage : BOURG LES VALENCE, Décembre 2014 Commune de St Etienne de Boulogne Mairie Le Village SAINT ETIENNE DE BOULOGNE Acquisition - Amélioration De 2 logements conventionnés AUZON ST ETIENNE DE BOULOGNE ********************* PHASE PRO Dossier de Consultation des Entreprises CCTP / DPGF Lot n 2 Charpente / Couverture / Zinguerie Bardage Maître d œuvre : Fabrice BUTHERET , chemin de la Fonderie Fax MONTELIMAR Mail Economiste : S.A.R.L. Bernard MANGANO , Avenue Jean Moulin Fax BOURG LES VALENCE Mail B.E.T. Fluides : BEOD , rue Olivier de Serre Fax LE TEIL Mail B.E.T. Structure : CEH Route du Tilleul CAILLOUX SUR FONTAINES Mail

2 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 2 SOMMAIRE SUJETIONS SUJETIONS GENERALES SUJETIONS PARTICULIERES SECURITE CHANTIER COUVERT PANNES PANNE MURAILLERE SABOTS COUVERT CHEVRONS 6 X COUVERT VOLIGES/LITEAUX CHEVETRE COUVERTURE TUILES TUILE TERRE CUITE FAITIERE RIVE A RABAT RIVES A MACONNER COUPES BIAISES TUILE A DOUILLE PASSE DE TOIT BANDEAU HABILLAGE SOUS FACE LUMIERE DE TOIT ZINGUERIE EGOUT BAS DE PENTE DESCENTE E.P. ZINC DAUPHIN FONTE COULOIR ZINC A NOQUETS/SOLIN COULOIR ZINC/SOLIN ABERGEMENT ZINC CUVETTE DE BRANCHEMENT BARDAGE BOIS ECHAFAUDAGE SUPPORT ISOLATION PAREMENT DECOR LAMES... 21

3 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page SUJETIONS SUJETIONS GENERALES a) GENERALITES Chaque entreprise devra avoir la connaissance de l'ensemble des C.C.T.P. des autres lots, ainsi que de toutes les pièces mentionnées au Cahier des Clauses Administratives Particulières. En connaissance de ces documents, il y aura lieu de prévoir ou de compléter ses travaux en parfaite concordance, sans qu il y ait oubli ou double emploi Toutes les dispositions précisées aux C.C.T.P. de chaque lot, ainsi que sur les plans devront être respectées, tant en ce qui concerne le choix des matériaux qu en ce qui concerne le mode de construction et les dispositions d ensemble. L entrepreneur devra prévoir tous les travaux indispensables, étant entendu qu il doit assurer le complet et le parfait achèvement de ses travaux, conformément aux règles de l art et de bonne construction, sans qu il puisse prétendre à aucune majoration pour raison d omission aux plans ou aux prescriptions, étant donné qu il a pris connaissance des travaux à effectuer, et qu il a suppléé, par ses connaissances professionnelles, aux descriptifs et aux détails qui pourraient être omis sur les plans. En aucune manière son forfait pourra être modifié. Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières a pour objet la définition de l'exécution des travaux à réaliser. b) PIECES CONSTITUANT LE DOSSIER D APPEL D OFFRE Les entreprises devront obligatoirement prendre connaissance de toutes les pièces constituant le dossier d appel d offres. Les pièces sont mentionnées dans le C.C.A.P. Les pièces et liste des documents permettant d apprécier la nature et la consistance des ouvrages à exécuter, sont notamment : - les plans Architecte (projet / détails) - les plans et études de structures - le présent C.C.T.P - le calendrier général de réalisation - le plan général de coordination Sécurité et Protection de la Santé et ses annexes - le CCAP et ses annexes c) DEFINITION DU PROJET OBJET DU C.C.T.P. Amélioration de deux logements à, commune de ST ETIENNE DE BOULOGNE. Le présent C.C.T.P. a pour objet de définir les prestations souhaitées par le Maître d Ouvrage et conçues par l Architecte. Il ne dégage en rien la responsabilité de l entreprise qui devra prévoir tous les ouvrages nécessaires pour répondre aux impératifs techniques réglementaires en vigueur lors de la remise des offres.

4 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 4 d) LISTE DES LOTS - Lot n 1 DEMOLITION / MACONNERIE / VRD / ETANCHEITE - Lot n 2 CHARPENTE / COUVERTURE / ZINGUERIE / BARDAGE - Lot n 3 MENUISERIES BOIS - Lot n 4 CLOISONS / PLAFONDS / PEINTURE - Lot n 5 CARRELAGE / FAIENCES - Lot n 6 ELECTRICITE / CHAUFFAGE ELECTRIQUE - Lot n 7 PLOMBERIE / VENTILATION / CHAUFFAGE A GRANULES e) SPECIFICATION DES TEXTES REGLEMENTAIRES Les entreprises devront effectuer les travaux en parfaite conformité avec les normes, D.T.U. Cahiers des Clauses Techniques du C.S.T.B., normes françaises et européennes, règles générales de construction, règles de protection contre l incendie, décrets sur l isolation thermique et l isolation acoustique, règles de calcul B.A., règles définissant les effets de la neige et du vent, sans que cette liste soit limitative. Dispositions applicables aux bâtiments * Décrets et du 31 mai * Code de la Construction et de l Habitation : - articles L à article R * Cahier des Clauses Techniques Générales (C.C.T.G.) applicables aux marchés publics de travaux. * Textes législatifs concernant : - L isolation thermique RT L isolation acoustique RA 2000 arrêté du 30 juin Les exigences concernant les ERP arrêté du 25 juin Réglementation incendie arrêtés de 1983 et de L'accès aux handicapés :. Arrêté du 17 mai Arrêté du 1er août Arrêté du 26 février * Code du Travail concernant l hygiène et la sécurité :. Articles R à * Les divers arrêtés départementaux et municipaux. * Les règles de calcul : * Ensemble des D.T.U., mémentos applicables aux différents lots. * Ensemble des normes françaises et européennes éditées par l AFNOR. * Avis Techniques du C.S.T.B. Toute la règlementation énumérée sera celle en vigueur le premier jour du mois d établissement des prix et des dates des différents décrets - lois - D.T.U. et règles de calculs. f) DEMARCHES ET AUTORISATIONS Il appartiendra aux entrepreneurs d effectuer en temps utile, toutes démarches et toutes demandes auprès des services publics, services locaux ou autres (l établissement, des autorités et services techniques), pour obtenir toutes autorisations, instructions, accords, etc, nécessaires à la réalisation des travaux (notamment sur la présence auprès ou dans la zone des ouvrages réaliser, de fluides, canalisations, etc ouvrages divers visibles ou non visibles et non définis au présent marché) Copies de toutes correspondances et autres documents relatifs à ces demandes et démarches, devront être transmises au maître de l ouvrage et au maître d œuvre.

5 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 5 g) VERIFICATION DES COTES Aucune cote ne devra être prise à l échelle métrique sur les plans dressés par l Architecte. L entrepreneur devra s assurer sur place, avant toute mise en œuvre, de la possibilité de suivre les cotes et les indications diverses portées sur les plans. En cas de doute, il en réfèrera immédiatement au Maître d œuvre. L entrepreneur ne pourra, de lui-même, modifier quoi que ce soit au projet, mais il devra signaler tous les changements qui paraîtraient utiles, de provoquer tous renseignements complémentaires sur ce qui lui semblerait douteux ou incomplet. Il aura charge d assurer l exécution de ses plans h) OBLIGATION DE RESULTAT Toutes les prescriptions énumérées aux C.C.T.P. seront satisfaites pour obtenir l obligation de résultat exigée : - en fonction des contraintes techniques, - en fonction des règlements de sécurité i) RESERVATIONS/PERCEMENTS Les entrepreneurs, chacun en ce qui le concerne, doivent : a) Les percements, de trous, prises et scellements, ainsi que les calfeutrements et rebouchages dans les murs et planchers neufs b) La reconstitution du degré coupe-feu exigé après passages des gaines, tuyauteries, câbles Le lot 1 DEMOLITION / MACONNERIE / VRD / ETANCHEITE doit : Les réservations dans les ouvrages réalisés (plancher béton/longrines/fondations) Charge à toutes les entreprises de définir les positions exactes et dimensions de leurs besoins et de transmettre leurs réservations au lot 1 DEMOLITION / MACONNERIE / VRD / ETANCHEITE après validation; Toutes les positions de trous non définies en temps et heure sont à la charge du lot concerné qui en assurera la réalisation (percement calfeutrement garnissage) j) PRESENCE AUX RENDEZ VOUS DE CHANTIER L entreprise devra être représentée à tous les rendez-vous de chantier. Son représentant devra être un technicien compétent et responsable, recevant les ordres et prenant les décisions au nom de l entreprise et de ses sous-traitants. Outre l aspect technique le représentant de l entrepreneur devra pouvoir répondre à tout moment aux observations ou notifications du coordonnateur de sécurité et de protection de la santé dans le registre journal et devra participer aux réunions de coordination de sécurité et de protection de la santé organisées par le coordonnateur quand ce dernier le jugera utile. L entreprise est réputée avoir pris connaissance de la loi du 31/12/93 et de ses décrets d application du 26/12/94 et N du 4 mai 1995.

6 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 6 k) SECURITE Chaque entreprise et chacun des sous-traitants restent responsable de la mise en œuvre des moyens de sécurité. a) SECURITE DE CHANTIER Il est prévu une mission de coordination en matière de Sécurité et de Protection de la Santé. Ce dernier établie un Plan Général de Coordination (P.G.C.S.P.S.) joint au dossier d appel d offres. L entreprise devra s y conformer. Chaque entreprise établira des Plans Particuliers de Sécurité et de Protection de la Santé (P.P.S.P.S.). Chaque entreprise sous-traitante devra également fournir un P.P.S.P.S. b) SECURITE DE REALISATION L entrepreneur devra se prémunir de tous les renseignements concernant les tracés de toutes les canalisations, câbles et autres ouvrages souterrains susceptibles de se trouver sous l emprise ou à proximité immédiate de ses ouvrages, et prendra toutes les précautions nécessaires à la sauvegarde de ceux-ci. L entreprise devra connaître toutes les règlementations en vigueur et ne pourra à aucun moment arguer d oubli dans le présent C.C.T.P. ; Concernant les réseaux hors site ou réseaux publics in situ, une déclaration d intention de travaux (D.I.T.) demandée par le Maître d Œuvre est fournie à la présente consultation. Charge à l entreprise de prendre contact avec tous les services concessionnaires concernés par la D.I.T. (demande DICT) l) ECHANTILLONS Tous les échantillons nécessaires au choix des produits seront fournis pendant la période de préparation du chantier. m) ESSAIS L entreprise devra obligatoirement faire procéder aux essais et vérifications techniques de tout ordre qui lui incombent, selon dispositions de l article R du décret du 7 décembre n) NETTOYAGE CHANTIER Le présent lot est responsable de son nettoyage permanent du chantier ainsi que l évacuation de ses gravats provenant de ses travaux. Chaque entreprise se chargera de l évacuation journalière de ses propres déblais, gravois, déchets et emballages y compris tous les frais de transport, de mise en décharge ou de recyclage Chaque entreprise utilisatrice de substances et de matières dangereuses fera son affaire de l évacuation des emballages, produits souillés et autres éléments pollués suivant les indications du fabricant portées sur les fiches de données de sécurité du produit qui seront jointes en annexe dans les PPSPS transmis au coordinateur de sécurité Les ouvrages réalisés dans la limite du chantier seront complètement nettoyés avant la réception des travaux.

7 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 7 o) DOCUMENTS A FOURNIR PAR L ENTREPRISE * Avant exécution : (période de préparation) - Plan d installation de chantier (lot 1 DEMOLITION / MACONNERIE / VRD / ETANCHEITE) avec besoins de l emprise du stockage matériel, des matériaux et des véhicules (toutes entreprises), - Organisation des circulations d engins sur le site en conformité avec le P.G.C. * Plan d exécution des ouvrages Ces plans seront obligatoirement soumis à l approbation du Maître d Œuvre et des bureaux d études structure et fluides. - P.P.S.P.S. (Plans Particuliers de Sécurité et de Protection de la Santé). - D.I.C.T. imprimé à remplir selon décret du 14/10/ arrêté du 16/11/1994 avec application au 01/12/1995. Lots concernés * Pendant la période de préparation - Plans d exécution et de fabrication (dits plans d atelier), notes de calculs complémentaires. * En cours exécution - Détails complémentaires d exécution - Documents D.I.U.O.(Dossier Intervention Ultérieure sur les Ouvrages) avec :. Plans de recollement, c est-à-dire des plans d exécution modifiés à l avancement du chantier pour être mis, en conformité avec les ouvrages effectivement réalisés.. Notices de fonctionnement et d entretien, etc... Ces documents seront fournis au Maître d Oeuvre et au Coordonnateur de sécurité et de protection de la santé, au fur et à mesure de l achèvement des travaux correspondants, ou simultanément, à la fourniture des matériaux concernés. Aucun décompte définitif ne pourra être approuvé à défaut d exécution complète de cette obligation. * Etudes techniques : Les études techniques préalables, fournies par l équipe de conception (avec EXE) et remises à l entreprise avec le dossier d appel d offres, constituent des documents directifs permettant de répondre aux problèmes d une façon cohérente p) ENTRETIEN MAINTENANCE Chaque entreprise qui exécutera son lot est tenue de répertorier les opérations d entretien et de maintenance sur les ouvrages qu elle aura réalisées. Ces opérations seront parfaitement décrites dans un document qu elle remettra en 3 exemplaires au maître d œuvre et 1 exemplaire au C.S.P.S. L entreprise précisera en outre les références du matériel ou des matériaux installés, leur provenance et leurs prix d achat, leurs notices de fonctionnement et d entretien. Au début des travaux, l entreprise présentera des projets de fiches d entretien ou des fiches de maintenance au maître d œuvre et au C.S.P.S. qui les avaliseront. q) PANNEAU DE CHANTIER A fournir par le lot 4 CLOISONS / PLAFONDS / PEINTURE A poser par le lot 1 - DEMOLITION / MACONNERIE / VRD / ETANCHEITE.

8 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 8 r) DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE AVEC SOUS-DETAILS POUR CHAQUE LOT Il est fourni, par l équipe de conception, pour chaque lot, un cadre de Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.) L entreprise devra obligatoirement présenter son offre en suivant le cadre de décomposition sans le modifier, les prix remis devront obligatoirement correspondre à la solution de base telle que définie par les plans et les C.C.T.P., mais elle est tenue de signaler toute erreur ou omission qu elle découvrirait ainsi que toutes modifications qu elle apporterait, notamment sur les quantités, si après vérification, cette dernière notait des variations. L entreprise devra joindre ces modifications soit sur une page complémentaire, soit sur un nouveau cadre DPGF Elle devra de ce fait inclure la valeur des modifications dans un deuxième acte d engagement. Les seules options acceptables sont celles définies dans le C.C.T.P., en conséquence, le cadre de décomposition du prix global et forfaitaire avec options incluses doit être rempli dans sa totalité. L entreprise ne pourra apporter des modifications sur la nature des ouvrages. Les variantes au projet de base proposées par l entreprise pourront être refusées par le maître d ouvrage et le maitre d œuvre L entrepreneur ne pourra invoquer la non-concordance entre les divers documents contractuels (étant tenu de prévoir les prestations nécessaires au respect de ces documents). s) QUANTITES PREVISIONNELLES Les quantités prévisionnelles seront réajustées en plus ou en moins suivant les quantités réellement exécutées en cours de chantier, sachant que tous les travaux devront obligatoirement faire l objet d un attachement contradictoire. t) VISITE CHANTIER Le lot 1 - DEMOLITION / MACONNERIE / VRD / ETANCHEITE devra obligatoirement visiter le chantier et fera remplir une attestation de visite par la Mairie de ST ETIENNE DE BOULOGNE.

9 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 9 u) DECHETS DE CHANTIER COMPLEMENT DU CHAPITRE PRECEDENT «n : NETTOYAGE CHANTIER» Chaque entreprise se chargera de l évacuation journalière de ses propres déblais, gravois, déchets et emballages y compris tous les frais de transport, de mise en décharge ou de recyclage a) Réglementation des déchets - Loi n du 15 juillet 1975 relative à l élimination des déchets et à la récupération des matériaux, modifiée par la loi n du 13 juillet Décrets n du 8 mars 1977 relatif au déversement des huiles et des lubrifiants neufs ou usagers dans les eaux superficielles, souterraines et de mer. - Décret n du 21 novembre 1979 concernant les détenteurs d huiles minérales ou synthétiques usagées - Loi n du 13 juillet 1992, modifiant la loi n du 15 juillet 1975 relative à l élimination des déchets et à la récupération des matériaux. Elle définit la notion de déchet ultime et stipule qu à partir du 1 er juillet 2002, seuls ces déchets pourront être mis en centre d enfouissement technique. Il en découle que tous les déchets non valorisés devront être soumis à un traitement adapté. Cette loi introduit d autres principes importants, notamment la nécessité de valorisation des déchets. - Décret n du 2 octobre 1992 relatif à la mise sur le marché, à l utilisation et à l élimination de certaines substances et préparations dangereuses - Les arrêtés du 18 décembre 1992 relatifs au stockage de certains déchets spéciaux ultimes et stabilisés. - Décret n du 13 juillet 1994 portant application de la loi n du 15 juillet 1995 relative à l élimination des déchets et à la récupération des matériaux et relatif, notamment, aux déchets d emballage dont les détenteurs ne sont pas les ménages. - Directive du parlement et du conseil n 94/62/CE du 20 décembre 1994 relative aux emballages et aux déchets d emballages. - Circulaire DPPR n du 5 janvier 1995 relative aux centres de tri de déchets ménagers pré-triés et de déchets industriels et commerciaux assimilés aux déchets ménagers - Circulaire n du 13 avril 1995 relative à la mise en application du décret n du 13 juillet 1994 concernant les déchets d emballages dont les détenteurs ne sont pas les ménages - Décret n du 15 mai 1997 relatif à la classification des déchets dangereux - Arrêté du 9 septembre 1997 relatif aux décharges existantes et aux nouvelles installations de stockage de déchets ménagers et assimilés. - Avis du 11 novembre 1997 relatif à la nomenclature des déchets. - Circulaire du 28 avril 1998 relative à la mise en œuvre et l évolution des plans départementaux d élimination des déchets ménagers et assimilés. - Décret n du 20 juillet 1998 relatif à la prise en compte des exigences liées à l environnement, dans la conception et la fabrication des emballages - Circulaire du 15 Février 2000 relative à la planification de la gestion des déchets de chantier du bâtiment et des travaux publics

10 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 10 b) Composition des déchets de chantier Dans les déchets de chantier, on distingue : - les déchets inertes (DI), tels que par exemple les déchets issus de la mise en œuvre des bétons, les briques, les tuiles et céramiques qui seront stockés en centre d enfouissement technique de classe III - les déchets industriels banals (DIB), assimilables aux déchets ménagers et assimilés, qui seront stockés en centre d enfouissement technique de classe II, comme par exemple les bois non traités, les plastiques, - les déchets industriels spéciaux (DIS), qualifiés comme dangereux pour l environnement et stockés en centre d enfouissement technique de classe I, comme par exemple les vernis, peintures, bois traités avec des sels ou des oxydes de métaux lourds c) Classification des déchets CLASSIFICATION INSTALLATION DE STOCKAGE 1 INERTES Ne subissent aucune modification physique en cas de stockage, ne brûlent pas, ne se décomposent pas, ne sont pas dangereux pour l'environnement. * terre, * terre cuite, * parpaings, * pierre, * porcelaine, * brique + plâtre, * béton, * faïence, * enrobés, * ciment, * ardoise, * etc CLASSE III 2 DÉCHETS INDUSTRIELS BANALS (D.I.B.) Également dénommés déchets ménagés assimilés (D.M.A.) * plâtre, * verres, * laine de verre, * béton cellulaire, * bois non traités, * quincaillerie, * métaux, * plastiques, * P.V.C., etc CLASSE II 3 DÉCHETS INDUSTRIELS SPÉCIAUX (D.I.S.) Dangereux pour l'environnement. * bois traités (par certains produits) * accessoires et * colles, * vernis, emballages * solvants, * huiles, souillés, * peintures, * amiante friable, * etc CLASSE I 4 EMBALLAGES (2 cas) A)Moins de litres d'emballages par semaine Réseau de collecte des ordures ménagères, moyennant redevance lorsque la collectivité propose le service. B)Plus de litres d'emballages par semaine Valorisation des emballages par réemploi, recyclage, incinération avec récupération d'énergie.

11 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page SUJETIONS PARTICULIERES a) Règlement et normes Règles de calcul et de conception des charpentes en bois dites Règles C.B. 71 modificatif 75. Note de calcul n 3 de Septembre 2000, émise par la fédération de l industrie du bois de construction. D.T.U. COLLECTION UTI. Notices d'agrément du C.S.T.B. Normes du REEF. D.T.U. 31.1, Charpente et escaliers en bois. D.T.U. 31.2, Construction de Bâtiments à Ossature Bois. D.T.U. 31.3, Charpentes en bois assemblées par connecteurs métalliques ou goussets. D.T.U. 40, Couverture NF B , Caractéristiques technologiques & chimiques des bois. NF B , (Octobre 2007) définition des classes d emploi partie 4 : déclaration nationale sur la situation des agents biologiques. NF EN 335-1, (Janvier 2007) définition des classes d emploi partie 1 : généralités. NF EN 335-2, (Janvier 2007) définition des classes d emploi partie 2 : application au bois massif. NF EN 350-2, (Juillet 1994) durabilité naturelle du bois massif partie 2 : guide de la durabilité naturelle du bois et de l imprégnabilité d essences de bois choisies pour leur importance en Europe. NF EN 351-1, (Septembre 2007) bois massif traité avec produit de préservation partie 1 : classification des pénétrations et rétentions des produits de préservation. NF EN 460, (Juillet 1994) durabilité du bois et des matériaux dérivés du bois durabilité du bois massif guide d exigences de durabilité du bois pour son utilisation selon les classes de risque. NF B , Caractéristiques physiques & mécaniques des bois. NF E , Boulons de charpente bois. NF P , Charges d exploitation des bâtiments. NF P , Charges permanentes et charges d exploitation dues aux forces de pesanteur. NF P , Contraintes admissibles des structures en bois et produits à base de bois. NF S , Points d assurage. Label PEFC ou FSC demandé. Règles N.V. 65 modifié 1999, Règles Neige et Vent, édition Règles N.V. 84 modifié 2000, Règles Neige, application de zones Règles C.B. 71, Conception des Charpentes en Bois, édition Règles C.M. 66, Elaboration des Ferrures. Règles B.F. 88, Calcul au Feu des Structures en Bois. Règles BAEL 91, Scellements sur les Maçonneries. Avis techniques des matériaux utilisés. Les directives européennes.

12 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 12 b) Limite des prestations Traitement des bois à l'aide d'un produit agréé C.T.B.F. (Fournir attestation de traitement) Toutes les sections mentionnées au présent C.C.T.P. sont données à titre indicatif et devront être vérifiées par le charpentier en accord avec le BE Structure Charpente. Les travaux devront être exécutés suivant les règles de l'art et respect du DUT et Normes. Les bois seront livrés avec tolérance usuelle de flache. Toutes les pannes de charpente sur murs béton seront supportées par des goussets sabots métalliques. Les faces vues des bois seront rabotées, poncées, pour meilleur aspect en apparence. Prévoir toutes fournitures complémentaires (clous, visserie, petites pièces) nécessaires à la bonne réalisation des ouvrages. La pente de toiture devra respectée celle des plans architectes et être conforme à la réglementation. Toute modification devra être stipulée lors de la remise des prix. c) Calcul Etude réalisée par BET Charpente. A la charge du présent lot, vérification, adaptation à sa propre réalisation, - plans d exécution, dit plans d Atelier, - plans d arase, - plans coupes / détails propres à sa réalisation - toutes ces obligations à faire valider au Bureau Charpente, au maitre d œuvre et au Bureau de Contrôle. - Note de calcul complémentaire à la demande du Bureau de Contrôle. d) Implantation L'entrepreneur effectuera les tracés pour implanter et positionner les divers bois constituant la charpente selon plans de l architecte et du BET Charpente. Il devra signaler immédiatement toute divergence qui pourrait apparaître au cours de ces tracés. Il devra faire valider les diverses positions des bois constituant la charpente. e) Réservation Dans le cas où l'ouvrage nécessiterait des réservations en maçonnerie, il appartiendra au présent lot de communiquer en temps et en heure, au lot gros œuvre : position, dimension, ancrage, etc... Les entreprises seront solidairement responsables des erreurs ou omissions d'implantation. Si l'ouvrage nécessite l'incorporation de crosses, platines... l'entreprise de charpente devra fournir ces pièces au Lot n 1 Démolitions / Maçonnerie / VRD et déterminer avec lui la bonne position et la bonne côte d arase pour incorporation. Dans le cas où la livraison de ces pièces ne serait pas réalisée en temps opportun, la mise en place restera à la charge du présent lot.

13 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page 13 f) Sécurité L'entrepreneur veillera à la sécurité de son personnel pour travail en hauteur, selon la législation en vigueur du code du travail... (mise en place d échafaudages, de filets, barrières de sécurité, cheminement sécurisé sur complexe toiture, port du casque, etc...). Suivre impérativement les demandes et exigences du coordonnateur CSPS. L'entrepreneur du présent lot appliquera les règlements administratifs et tous les arrêtés préfectoraux, décrets en vigueur concernant la sécurité du travail. - l'entreprise devra connaître toutes les réglementations en vigueur et ne pourra à aucun moment arguer d'oubli dans le présent C.C.T.P. ; - l'entreprise devra prévoir la signalisation complète des chantiers, tant de nuit que de jour. g) Organisation du chantier L'entreprise devra prévoir les engins de toute nature nécessaires à l'exécution de ses travaux. Entre autre, l entrepreneur devra impérativement prévoir la mise en place d une grue. Dans le cas où ce dernier n'aurait pas de grue sur le chantier, il devra convenir d'une location des engins de levage du maçon. Un contrat de location sera obligatoirement établi et transmis au CSPS. Le conducteur des engins spécifiques devra être titulaire des agréments. Un guide de manœuvre sera obligatoire à chaque livraison. L'entreprise devra son branchement électrique sur l armoire du chantier. Dans la remise de son offre, l'entreprise tiendra compte de toutes les sujétions de préparation de chantier, aires de stockage balisées, mise en place des sécurités, nettoyage, etc... h) Matériaux Font partie intégrante du présent lot toutes les fournitures et mises en œuvre de matériaux qui ne sont pas expressément incluses dans le présent C.C.T.P... pointes, visseries, boulons, platines, cornières de renforts, sabots métalliques de support, équerres diverses de fixation etc L'entrepreneur est tenu de fournir tous les échantillons qui lui sont demandés en vue des choix et essais imposés par les documents du marché. i) Quantités prévisionnelles Les quantités prévisionnelles seront réajustées en plus ou en moins suivant les quantités réellement exécutées en cours de chantier, sachant que tous les travaux devront faire l objet d un attachement contradictoire avec le maitre d œuvre.

14 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page SECURITE CHANTIER Dispositif anti chute en périphérie de la toiture et entre murs. Filet de sécurité conforme à la norme N.F.P de Juillet Chemin de circulation sur couvertures pour préservation des tuiles. Mode de métré : Unité. Concerne : * Bâtiment 2 logements COUVERT PANNES Bois massif. Provenance obligatoire : Vercors ou Savoie, catégorie II. Bois non assemblé, traité. Humidité maximum 17 %. Bois raboté, poncé, à vives arêtes. Pannes positionnées suivant plans architecte. Section prévisionnelle des bois rabotés. * Panne faîtière et panne courante 15/32 Logement F3. * Panne faîtière et panne courante 14/28 Logement F2. Pannes positionnées sur sommier ou sur sabots (Cf. article ). Entente avec le Lot 1 Démolition / Maçonnerie / VRD pour réservation. Garnissage des pannes à la charge du présent lot. Sujétions d'assemblage entre pannes et chevrons. Calcul définitif des sections à la charge du présent lot. Mode de métré : ML. * PANNE MURAILLERE Chevrons section 6 x 8. Cloutage. Nivellement. Chevrons à caler et à noyer dans arase (entente avec maçon). Mode de métré : ML. * Bas de pente Logement F3 Façade Nord et Sud * Bas de pente Logement F2 Façade Nord SABOTS Sabots métalliques du commerce ou pièces métalliques réalisées par un métallier, pour support des pannes de toiture. Soit boulonnées sur murs blocs à bancher. Sections variables pour présent chantier. Dimension à adapter selon section des pannes. Ces sabots recevront obligatoirement un traitement galvanisé. Mode de métré : Unité. * Logement F2 - Contre mur béton à bancher

15 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page COUVERT CHEVRONS 6 X 8 Couvert comprenant : - Chevrons sapin bruts de sciage, section prévisionnelle 6 x 8 cm, - Traitement insecticide, fongicide avec produit agréé C.S.T.B. pulvérisé, - Chevrons cloués sur pannes. Espacement à répartir tous les 0,50 ml environ. Compris coupes, chutes. Charge au présent lot du garnissage entre chevrons Mode de métré : M2. Le charpentier déterminera son linéaire utile. Lisse de rehausse sur faîtage, pour pose d'un closoir de faîtage à sec. * Selon plan de toiture COUVERT VOLIGES/LITEAUX Voliges sapin, bois brut, épaisseur 15 mm, ou plaques OSB. Arêtes délignées. Pose clouée sur chevrons. Compris coupes et déchets. Coupes biaises sur arêtiers. Liteaux 27/27 mm, pureau à déterminer en fonction de la nature des tuiles. Espacement suivant prescriptions du fabricant. Pose clouée sur voliges. Chanlatte bas de pente pour relever la première tuile. Mode de métré : M2. * Selon plans de toiture CHEVETRE Enchevêtrement à la demande selon nécessité et besoin. A réaliser dans couvert avec des pannes de même section que En accord avec les entreprises concernées. Dimension prévisionnelle. Mode de métré : Unité. * A chaque logement COUVERTURE TUILES TUILE TERRE CUITE ST FOY modèle ROMANE ou équivalent, pureau suivant étude. Pose suivant prescription du fabricant, fixation par clouage ou crochetage. Tuiles de ventilation avec grille incorporée pour aération toiture, à répartir en quinconce. Couleur au choix de l'architecte (5 coloris suivant palette du fabricant). Mode de métré : M2. * L ensemble du toit des 2 logements

16 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page FAITIERE Etanchéité à sec comprenant : - Lisse de réhausse, - Closoir aéré O.T.P. V.M. 880 de VIEILLE MONTAGNE en zinc avec trous de ventilation et Bavette plomb plissée de 120 mm, fixée par pointes, - Peinture sur bavette apparente, - Ou closoir «casson» en terre cuite, - faîtière à emboitement (cf. «Accessoires» de ST FOY), fixation par clip. Mode de métré : ML. * Faitage RIVE A RABAT Tuiles de rives (à rabat) à fixer, gauche à emboitement ou droite à recouvrement (cf. «Accessoires» de ST FOY). Mode de métré : ML. * Logement F3 Façade Est * Logement F2 Façade Est retour RIVES A MACONNER Rive à une rangée de tuiles rondes, scellées au mortier bâtard. Alignement sur liteaux. Débord maçonné formant goutte d eau. Mode de métré : ML. * Logement F3 Pignon Ouest COUPES BIAISES Traçage, découpe à la disqueuse des tuiles pour adaptation des noquets si nécessité. Cf. plans de toiture. Mode de métré : ML de coupe. * Côté de chaque toit TUILE A DOUILLE Tuile à douille diamètre 120 mm, réf. 150 (cf. «Accessoires» de ST FOY). Mode de métré : Unité. * A chaque logement

17 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page PASSE DE TOIT BANDEAU Planche sapin de 27 mm traitée, rabotée à vives arêtes, ou CTBX chanfreiné en partie basse Assemblage rainuré bouveté aux raccords et à 45 pour changement de direction Hauteur 0,20 à 0,25 ml. Fixation sur chevrons, par pointes torsadées galva. Mode de métré : ML. * Logement F3 - Pignon Ouest et Est * Une partie du Logement F2 - Bas de pente façade Sud HABILLAGE SOUS FACE Habillage horizontal en frisette sapin traitée largeur100 mm, épaisseur 10 mm, assemblée par rainures et languettes, clouée sous chevrons. Ménager un vide de 10 mm entre la planche de l égout pour assurer la ventilation de la toiture. Sujétions de coupes et d adaptations contre les murs biais. Mode de métré : M2. * Logement F2 Façade Sud et retour LUMIERE DE TOIT Fenêtre de toit, type VELUX INTEGRA ou équivalent modèle G.G.L., Dimension 0.55 x 0.78 réf Version électrique. En pin des Landes certifié PEFC. Profilés extérieurs en aluminium laqué stabilisé au four. Double vitrage en verre feuilleté, de sécurité (Norme EN 12600). Joints d'herméticité en applique et joint de récupération des eaux de condensation. Bavette plomb, noquets latéraux, renvoi d'eau en bas de chassis. Fenêtre de toit équipée de volets d'occultation compris glissières, couleur suivant palette. Commande tactile intuitive à distance, Détecteur de pluie. Repose des tuiles compris découpe et toutes manutentions. Mode de métré : Unité. * Logement F3 Ch.2 * Logement F2 Salle de bains / Escalier

18 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page ZINGUERIE EGOUT BAS DE PENTE Gouttière pendante ou chêneau en zinc N 12 de 0,33 de développement. Fonds droits soudés. Naissances pour évacuation, Crapaudine galva. Fixation par brides galvanisées à chaque chevron du couvert. Sujétion de pente légère pour écoulement. Si nécessité, joint de dilatation type VM de VIEILLE MONTAGNE ou équivalent composé d'une partie centrale élastique en caoutchouc synthétique Néoprène, vulcanisé à chaud sur deux bandes de zinc laminé à souder sur gouttière. Mode de métré: ML. * Bas de pente DESCENTE E.P. ZINC Récupération des eaux de la toiture. Descente zinc N 12 naturel d épaisseur 65/100, diamètre 100 mm. Compris coudes, découpes, façonnage, assemblage, raccordement sur naissance, bague en zinc à boudins simples, fixation par colliers à charnière sur mur. Mode de métré : ML. * Façade Nord (2) Raccordés sur cuvette * Façade Sud (2) DAUPHIN FONTE En pied de descente E.P. Dauphin fonte Métallit DN 100. Prévoir dauphins coudés. Adaptation à la réalisation. Hauteur 1.00 ml. Compris tous accessoires. Joint. Fixation par colliers et brides en 2 pièces démontables, vissés dans mur. Couche primaire de peinture anti-corrosive à la charge du présent lot. Mode de métré : Unité. *

19 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page COULOIR ZINC A NOQUETS/SOLIN Fonçure sur charpente. Couloir zinc naturel N 12 de 65/100, façonné avec relevé en libre dilatation. Noquets en bande de tôle zinc préformées selon tuiles existantes, rabattus et soudés sur couloir. Dégrossissage du mur pierres (à la charge du maçon). Solin zinc N 12 préformé en recouvrement, compris ourlet pinces rabattues, soudures de jonction. Fixation par chevilles dans mur et double cordon d étanchéité silicone Parfait achèvement des travaux, essais, complément d étanchéité. Compris toutes sujétions de coupes, chutes, pliures, façonnage, soudure, etc... Toutes sujétions de manutention des tuiles. Mode de métré : ML. * Logement F3 Façade Ouest * Logement F2 Façade Ouest COULOIR ZINC/SOLIN Fonçure sur charpente. Couloir zinc naturel de 65/100, façonné formant équerre avec relevé. Couloir fixé contre mur et libre dilatation sur fonçure. Réalisé par éléments posés à recouvrement avec soudure en complément, débordement maximum sous tuiles. Compris toutes sujétions de coupes, chutes, pliures, façonnage, soudure, etc... Solin zinc préformé en recouvrement, compris ourlet pinces rabattues, soudures de jonction, fixation par chevilles et double cordon d étanchéité. Sujétion d'adaptation sur biais des pans de toiture et faux équerres des murs. Parfait achèvement des travaux, essais, complément d'étanchéité. Toutes sujétions de manutention des tuiles. Mode de métré : ML. * Logement F3 Façade Ouest * Logement F2 Façade Ouest ABERGEMENT ZINC En plaques de zinc naturel N 12 de 65/100 compris dépose et repose des tuiles, fonçure sur chevêtre, façonnage, découpe et soudure, relevés contre gaine et sous tuiles, pattes d agrafes, solins en zinc, tous accessoires de mise en œuvre, pour une étanchéité parfaite. Sujétion d adaptation sur sortie ronde. a) Diamètre 0.40 ml sortie cheminée (2) b) Dimension 0.55 X 0.78 ml lumière de toit (3) Mode de métré : Unité. * Selon plans de toiture

20 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page CUVETTE DE BRANCHEMENT En zinc N 12, diamètre 100 mm pour raccordement de deux descentes. Mode de métré : Unité. * Façade Nord BARDAGE BOIS ECHAFAUDAGE Echafaudage vertical de pieds, en tubes galva assemblés, contreventés, stabilisés, ancrés au bâtiment. Planchers antidérapants métal plein et à trappe avec échelle incorporée Escaliers d accès avec garde-corps Mise en place de lisses, plinthes, garde-corps de sécurité, protections grillagées. Protection des bas-côtés et face avant, toute hauteur d'échafaudage, par mise en place d'une bâche, filets. Sujétions d'approvisionnement, pose et dépose, double manutention, chargement et repli du matériel. Respect pour mise en place selon recommandations du code du travail. Montage et démontage effectué par du personnel ayant reçu une formation spécifique, conforme au décret n du 1er septembre 2004 sécurité du travail. Mode de métré : M2. * Logement F2 Façade Sud / Retour façade Est SUPPORT Chevrons, de section adaptée aux besoins, fixés verticalement sur mur, espacement tous les 0,50 ml environ. La fixation s effectuera par des équerres type OPTEX de ST GOBAIN ou équivalent. Des tasseaux bois seront fixés sur les chevrons pour permettre une ventilation. Mode de métré : M ISOLATION Panneau laine de verre à fixer, par rosace type OPTEX de ST GOBAIN ou équivalent. R = 4.7 KW/m² Epaisseur prévisionnelle 15 cm. Mode de métré : M2. * Logement F2 Façade Sud et retour Façade Est

21 07200 ST ETIENNE DE BOULOGNE Page PAREMENT DECOR LAMES a) Lames Lames type MELEZE ou équivalent. Le classement d aspect des lames à mettre en œuvre sera déterminé par présentation au maître d œuvre d un échantillonnage représentatif des lames. b) Mise en œuvre La pose des lames sera effectuée horizontalement, par recouvrement (pose à clin). Dimension : Largeur 150 mm. Epaisseur 22 mm. La disposition des lames sera, horizontale (selon calepinage du maître d œuvre). Dans tous les cas, la hauteur du pureau ou la largeur du recouvrement devra empêcher tout déboîtement des lames. Les lames présentant des déformations seront éliminées. La fixation sera assurée exclusivement par des pointes torsadées en acier inoxydable Z 12 C.N et seront lardées, ou agrafes à pointes divergentes en acier inoxydable. c) Points singuliers En pied de bardage, il sera mis en place un dispositif de rejet des eaux de ruissellement ainsi qu un grillage anti-rongeur. La rive inférieure du bardage devra permettre l égouttage (coupe en biseau ou chantournage). Aucun élément de bardage ne devra se trouver à moins de 0.20ml du sol fini extérieur. Pour le soubassement, mise en place d un isolant type ROOFMATE LG-X de ST GOBAIN ou équivalent. Les angles pourront être réalisés soit par un profil vertical en bois, drainant, fixé sur une planche de réglage soit par un autre système que l entreprise devra proposer au maître d œuvre. Les coupes seront parfaitement alignées et régulières, un jeu de 10 mm minimum sera laissé pour libre mouvement du bois. En partie haute du bardage un profil tôle perforée anti nuisibles formant larmier pour ventilation haute. Les menuiseries devront être protégées en tête par un dispositif qui assurera le rejet des eaux de ruissellement ainsi qu un grillage anti rongeur. Latéralement, le bardage sera soit embrevé dans les tableaux, soit protégé par des planches cornières FACADES Mode de métré : M2. * Logement F2 Façade Sud / Retour Est EMBRASURES BOIS Mode de métré : ML. * Logement F2 - Sous faces de linteaux et tableaux BAVETTE Bavette alu ou tôle pliée avec relevés latéraux et relevé sous rejingot en recouvrement des appuis, pose en dilatation. Teinte au choix de l architecte. Mode de métré : Unité. * Logement F2 - A chaque fenêtre

22 Acquisition - Amélioration 2 logements ST ETIENNE DE BOULOGNE Lot n 2 - CHARPENTE / COUVERTURE / ZINGUERIE / BARDAGE Phase PRO - DPGF Page 2.1 DATE D'ÉLABORATION DU DOCUMENT DESTINÉ A LA CONSULTATION Bourg lès Valence, Décembre 2014 Maître d'ouvrage : Comune de ST ETIENNE DE BOULOGNE Tél. : Mairie, Le Village / ST ETIENNE DE BOULOGNE Maître d'œuvre : Fabrice BUTHERET Tél. : , chemin de la Fonderie / MONTELIMAR Fax : Economiste S.A.R.L. Bernard MANGANO Tél. : , Avenue Jean Moulin / BOURG LES VALENCE Fax : D.P.G.F. Décomposition du Prix Global Forfaitaire CADRE RÉPONSE FORMANT DÉCOMPOSITION PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE DE L'OFFRE UNITÉ QUANTITÉ P. UNIT. MONTANT H.T SUJETIONS PM 2.02 SECURITE CHANTIER U COUVERT PANNES ML 52, PANNES MURAILLERES ML 19, COUVERT CHEVRONS 6 X 8 M2 106, COUVERT VOLIGES/LITEAUX M2 106, SABOTS U CHEVETRE U COUVERTURE TUILES TUILE TERRE CUITE M2 106, FAITIERE ML 11, RIVE A RABAT ML 4, RIVES A MACONNER ML 9, COUPES BIAISES ML 18, TUILE A DOUILLE U PASSE DE TOIT BANDEAU ML 9, HABILLAGE SOUS FACE M2 6, LUMIERE DE TOIT U 3

23 Acquisition - Amélioration 2 logements ST ETIENNE DE BOULOGNE Lot n 2 - CHARPENTE / COUVERTURE / ZINGUERIE / BARDAGE Phase PRO - DPGF Page 2.2 UNITÉ QUANTITÉ P. UNIT. MONTANT H.T ZINGUERIE EGOUT BAS DE PENTE ML 23, DESCENTE EP ZINC ML 19, DAUPHIN FONTE U COULOIR ZINC A NOQUETS/SOLIN ML 17, COULOIR ZINC/SOLIN ML 13, ABERGEMENT ZINC U CUVETTE DE BRANCHEMENT U BARDAGE BOIS ECHAFAUDAGE M2 44, SUPPORT M2 38, ISOLATION M2 38, PAREMENT DECOR LAMES FACADES M2 38, EMBRASURES BOIS ML 11, BAVETTE U 2 Lot n 2 - CHARPENTE / COUVERTURE / ZINGUERIE / BARDAGE MONTANT H.T. Fait à Le (cachet et signature de l'entreprise)

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES

REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES FS131170 MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES DCE - INDICE A Mai 2014 C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 3 Charpente

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 03 : CHARPENTE OSSATURE BOIS Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Charpente ossature bois - 1 / 11 - 3 LOT 03 CHARPENTE OSSATURE BOIS 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX

Plus en détail

AMENAGEMENT LOCAL INFIRMIERES ET ESPACE ASSOCIATIF Le bourg 71960 Verzé

AMENAGEMENT LOCAL INFIRMIERES ET ESPACE ASSOCIATIF Le bourg 71960 Verzé MAITRE DE L'OUVRAGE MAIRIE Le Bourg 71960 Verzé AMENAGEMENT LOCAL INFIRMIERES ET ESPACE ASSOCIATIF Le bourg 71960 Verzé Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot 02: Charpente/Bardage/Isolation Architecte

Plus en détail

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX MAITRE D OUVRAGE 29, Rue Frédéric CHOPIN 26000 VALENCE MSA CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 02 CHARPENTE BOIS - ARCHITECTE BET STRUCTURE / ECONOMIE / FLUIDES Cabinet d'architecture Olivier

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

TRAVAUX D AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA CRAU 13310 SAINT MARTIN DE CRAU

TRAVAUX D AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA CRAU 13310 SAINT MARTIN DE CRAU TRAVAUX D AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA CRAU 13310 SAINT MARTIN DE CRAU Maître d'ouvrage Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides Economiste MAIRIE DE SAINT MARTIN DE CRAU Place du Docteur Bagnaninchi

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Aménagement des Locaux de la Maison de Santé Rue de lʼ église 89150 DOMATS

Aménagement des Locaux de la Maison de Santé Rue de lʼ église 89150 DOMATS CCTP Lot n 02 Charpente - Ossature Bois - Bardage Bois Page 1 / 6 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (D.C.E.) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT n 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

REAMENAGEMENT DE LOCAUX DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF C.C.T.P.- D.Q.E.

REAMENAGEMENT DE LOCAUX DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF C.C.T.P.- D.Q.E. JANVIER 2013 MAISON DE RETRAITE DEPARTEMENTALE DE LA LOIRE 11 route de Chambles 42170 ST JUST - ST RAMBERT REAMENAGEMENT DE LOCAUX DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF C.C.T.P.- D.Q.E. Lot n 3 - CHARPENTE

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 02.01 PRESCRIPTIONS...2 02.01.01 Prescriptions réglementaires...2 02.01.02 Qualité des bois...2 02.02 NOTE DE CALCULS ET PLANS...2 02.03

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

LOT N 5 SERRURERIE NOVEMBRE 2011

LOT N 5 SERRURERIE NOVEMBRE 2011 SELARL LEGENDRE Architecte dplg 23 rue du Docteur Michel Gibert 28000 CHARTRES legendre@joel-legendre-archi.com Tél. : 02.37.84.00.40 Fax. : 02.37.84.00.41 CREATION D'UN GITE DE GROUPE Dossier n 349 Adresse

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Programme des Nations Unies pour le Développement ANNEXE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : ESCALIER METALLIQUE DE SECOURS SUR LA FACADE POSTERIEURE DE L IMMEUBLE LOSONIA

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE 05.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 05.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 05.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 05.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 05.4.1 GENERALITES... 3 05.4.2 SERRURERIE...

Plus en détail

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e Soutuile FR M a n u e l d e p o s e Sommaire Caractéristiques des produits La gamme Soutuile FR............................................................................................... 4 Pose Soutuile

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

TB-12. Caractéristiques* TAMIZADOS ÉMAILLÉES CRISTAL MÉTALLISÉES. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu.

TB-12. Caractéristiques* TAMIZADOS ÉMAILLÉES CRISTAL MÉTALLISÉES. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu. TB- Caractéristiques* Longueur : 43,9 cm. Largeur : 6 cm. Poids : 3,5 kg. Unités/m :,5 uds. Pureau utile : 37 cm. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu. *Valeurs

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE Document à remplir et

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UNE HABITATION. Maître d'ouvrage : Mme et Mr André CUNIN 2, place Jules Ferry 88320 LAMARCHE

CONSTRUCTION D'UNE HABITATION. Maître d'ouvrage : Mme et Mr André CUNIN 2, place Jules Ferry 88320 LAMARCHE CONSTRUCTION D'UNE HABITATION Maître d'ouvrage : Mme et Mr André CUNIN 2, place Jules Ferry 88320 LAMARCHE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES C.C.T.P D.C.E. Lot N 01 : CHARPENTE - OSSATURE

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

"Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO"

Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO Département de l'hérault commune de Montpellier CEMAGEF Groupement de Montpellier Domaine de Lavalette 361 rue jean François Breton 34196 Montpellier C.C.T.P. "Construction d'un Laboratoire sec sur la

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE Référence : 11-14-00 MENUISERIES METALLIQUES - SERRURERIE Page 8-1 MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE 1 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES SERRURERIE 3 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE

Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE Opération : REAMENAGEMENT DE LA MAISON DE LOIRE DU LOIR ET CHER A SAINT DYE SUR LOIRE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

CCTP Bâtiment bois modulaire

CCTP Bâtiment bois modulaire CCTP Bâtiment bois modulaire www.modulenbois.fr GECCO - Société coopérative artisanale à responsabilité limitée et capital variable 225, route de Nîmes 34670 Baillargues - Tel : 04 67 58 22 54 Fax 04 99

Plus en détail

Documentation technique Romane

Documentation technique Romane Documentation technique Romane Août 2007 Romane. Ses caractéristiques exceptionnelles en font une tuile de haute technicité particulièrement adaptée aux toitures à faible pente. Son double emboîtement

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LA GACILLY MAIRIE Rue de l Hôtel-de-Ville 56200 - LA GACILLY Tél. 02.99.08.10.18 - Fax 02.99.08.25.38 ATELIERS COMMUNAUX

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 07 : METALLERIE - SERRURERIE Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET OCT 2009 09.007.PRO.CCTP.24.04.2009 Métallerie - Serrurerie - 1 / 10 7 LOT 07 METALLERIE -

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE DE SERVICES Achat de locaux modulaires Cahier des Clauses Techniques Particulières Désignation de la personne publique contractante : Commune Saint-Pathus 6 rue Saint-Antoine 77178 SAINT-PATHUS

Plus en détail

EXEMPLE DE C.C.T.P. PROTECTIONS BAS DE PENTE RIVES TOITURES TERRASSES -

EXEMPLE DE C.C.T.P. PROTECTIONS BAS DE PENTE RIVES TOITURES TERRASSES - EXEMPLE DE C.C.T.P. PROTECTIONS BAS DE PENTE RIVES TOITURES TERRASSES - Ce CCTP peut être adapté aux particularités du chantier. Pour faciliter son utilisation, les éléments à compléter ou relevant de

Plus en détail

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 04 : CHARPENTE BOIS

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 04 : CHARPENTE BOIS Maître d ouvrage COMMUNAUTE DES COMMUNES DU PAYS DE ROUGEMONT CONSTRUCTION D UN POLE MEDICAL ET SOCIAL A ROUGEMONT DCE Mai 2012 CCTP/DPF Lot 04 : CHARPENTE BOIS SOMMAIRE A. GENERALITES Page 2 1. PRESENTATION

Plus en détail

Lot n 4 : Charpente - couverture Descriptif (DCE)

Lot n 4 : Charpente - couverture Descriptif (DCE) CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Janvier 2013 Version n 1 Lot n 4 : Charpente - couverture Descriptif (DCE) Maître de l ouvrage : Etablissement Public Local d'enseignement et de Formation

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

REFECTION RESEAUX OXYGENE, ACETHYLENE, PROPANE. Lycée G.BRASSENS à Rive de Gier(42)

REFECTION RESEAUX OXYGENE, ACETHYLENE, PROPANE. Lycée G.BRASSENS à Rive de Gier(42) www.cogifluide.com 3 bis rue Lafayette 42400 Saint Chamond Téléphone : 04 77 25 70 00 E-mail : contact@cogifluide.com Siret 502 779 911 00036 - APE 7112 B - TVA FR27 502 779 911 00036 Affaire n A 14400

Plus en détail

APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE NEIGE MARCHE DE TRAVAUX CCTP - DPGF 16/03/2015

APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE NEIGE MARCHE DE TRAVAUX CCTP - DPGF 16/03/2015 MAÎTRE D OUVRAGE : MAIRIE DU MONÊTIER LES BAINS PLACE NOVALESE - 05 220 LE MONETIER LES BAINS Téléphone : 04 92 24 40 04 - Télécopie : 04 92 24 52 18 monetier@monetier.com APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES LA SOCIÉTÉ La société REMY voit le jour en 1964 à Dannemariesur-Crête dans le département du Doubs. Hervé REMY prend la succession de son père, Marcel, en 1987. Il développe l entreprise

Plus en détail

Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée AA OMEGA 13. S te Foy. IMERYS Toiture

Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée AA OMEGA 13. S te Foy. IMERYS Toiture Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée 1 AA IMERYS Toiture L est une tuile fortement galbée produite sur le site de l Argentière. Comme l'omega 10 S te Foy, elle offre une esthétique canal, grâce

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LA GACILLY MAIRIE Rue de l Hôtel-de-Ville 56200 - LA GACILLY Tél. 02.99.08.10.18 - Fax 02.99.08.25.38 ATELIERS COMMUNAUX

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N : 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS 9. CCTP 02

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N : 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS 9. CCTP 02 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N : 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS 9. CCTP 02 LOT N 02 CHARPENTE OSSATURE BOIS SOMMAIRE 1. PRESCRIPTIONS GENERALES... 5 1.1. CHARPENTE... 5 1.1.1. EXIGENCES

Plus en détail

LOT N 4 - SERRURERIE. GNAT INGENIERIE BUREAU D'ETUDES 5, rue de l'hospice

LOT N 4 - SERRURERIE. GNAT INGENIERIE BUREAU D'ETUDES 5, rue de l'hospice GNAT INGENIERIE BUREAU D'ETUDES 5, rue de l'hospice 62300 LENS Tél. : 03 21 67 44 01 Fax. : 03 21 43 72 14 Dossier n 14-62-016M Salle 20x15 - NOYELLES-GODAULT Centre Léo Lagrange, rue Victor Hugo 62950

Plus en détail

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 2 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél

Plus en détail

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera 3,5 cm cm Tuile petit moule 20 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera Tu i l e P e t i t M o u l e Faible Impact tuile Environnemental Coloris : Ardoisé Caractéristiques techniques Type Double emboîtement

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Risques majeurs : > chutes lors de l accès aux toitures, > chutes en périphérie des bâtiments, au sol ou sur une autre toiture en contrebas.

Risques majeurs : > chutes lors de l accès aux toitures, > chutes en périphérie des bâtiments, au sol ou sur une autre toiture en contrebas. Risques majeurs : > chutes lors de l accès aux toitures, > chutes en périphérie des bâtiments, au sol ou sur une autre toiture en contrebas. L intégration de la sécurité lors de la conception des bâtiments

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Lot n 02 - MENUISERIES

Lot n 02 - MENUISERIES Ville de SAINT-AUNES RENOVATION DU MAZET FOBIS RUE LOUIS TRIBLE Dossier de Consultation des Entreprises CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Avril 2014 Lot n 02 - MENUISERIES MAITRE DʼOUVRAGE MAITRE

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

RESTAURATION de la SALLE POLYVALENTE

RESTAURATION de la SALLE POLYVALENTE COMMUNE de SAINTE-LIVRADE Place Gaston Carrère 47110 SAINTE - LIVRADE sur LOT Tél:05 53 49 69 00 - Fax: 05 53 01 23 84 RESTAURATION de la SALLE POLYVALENTE CAHIER des CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera cm 7 cm Tuile Grand Moule du Nord 4 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera T u i l e G r a n d M o u l e d u N o r d Coloris : Sablé Bourgogne Vraie richesse des couleurs Proposée en 4 teintes nuancées,

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

PAROISSE NOTRE-DAME DE LOURDES 1427 avenue Roger Salengro 92370 CHAVILLE

PAROISSE NOTRE-DAME DE LOURDES 1427 avenue Roger Salengro 92370 CHAVILLE PAROISSE NOTRE-DAME DE LOURDES 1427 avenue Roger Salengro 92370 CHAVILLE C. R. n 11 REPARATION STRUCTURE BETON DU CLOCHER COUVERTURE ZINC DU CLOCHER RAVALEMENT BRIQUE DE LA TOUR DU CLOCHER ETANCHEITE RESINE

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

DPGF MARCHE LOT 120 - PEINTURE

DPGF MARCHE LOT 120 - PEINTURE GENERALITES Tous les ouvrages devront être principalement conformes aux exigences en vigueur : des textes législatifs et règlementaires, DTU, normes, règles techniques, traitant de la construction et tout

Plus en détail