ANNE FRANK ( )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNE FRANK (1929-1945)"

Transcription

1 1 ANNE FRANK ( ) 1) Le témoin : Annelies Marie Frank, ou plus couramment appelé Anne Frank, est née le 12 juin 1929 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Elle est fille d Otto Frank et d Edith Holländer, tous deux Allemands d origine Juive, qui ont également une autre fille Margot, née en La famille Frank vit à Francfort jusqu en août La situation s aggravait en Allemagne et pour cette raison, Otto Frank décida que c était le bon moment d émigrer avec sa famille. En janvier 1933, Hitler arrive au pouvoir et il est décidé que l Allemagne doit être débarrassée de tous ceux qui n appartiennent pas à la «race aryenne». Par conséquent, les Juifs sont mis au ban de la société. Au vu du sort réservé à la communauté juive, à la ségrégation qui a commencé à frapper, Otto Frank part pour Amsterdam, au Pays-Bas, en éclaireur afin de trouver un logement et de régler certaines questions administratives. Ses affaires l ont déjà amené à travailler dans cette vile, ce qui fait qu il a des relations. Quelques temps après, sa famille le rejoint. Les Frank occupent donc un appartement de la Merwedeplein, dans le sud d Amsterdam. Otto Frank crée sa propre société, une entreprise spécialisée dans le commerce de pectine et plus tard il vend également des épices. Quant à Edith Holländer, elle demeurait au foyer. Anne s adapte rapidement à sa nouvelle vie et apprend le néerlandais à l école, c est d ailleurs dans cette langue qu elle rédige son journal. Elle a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1 er Août Otto Frank avait vu dans les Pays-Bas une terre d asile à l abri de la menace nazie. Mais les Pays-Bas sont envahis durant la guerre et capitulent rapidement. Au début de l occupation, la vie de la famille Frank se poursuit normalement mais ensuite des mesures rigoureuses sont mis en place contre les Juifs. Avant qu on lui interdise d exercer son métier, en janvier 1942, Otto Frank demande à ses amis de lui servir de prête-noms, afin de ne plus être officiellement propriétaire et directeur de son entreprise. Il s adresse à Jan Gies, la mari de sa secrétaire Miep, ainsi qu à MM. V.Kugler et J.Kleiman. Dans l immeuble qui abritait les bureaux, Otto Frank aménage ce que l on a appelé l Annexe, caché par une porte-bibliothèque pivotante. C est dans ce lieu que se cacha la famille Frank à

2 2 partir du 6 juillet 1942, quand la sœur d Anne Frank reçu une convocation des S.S. Plusieurs personnes avaient été mises dans le secret. Anne et sa famille vécurent dans l Annexe durant deux années. Mais le 4 août 1944, des policiers du Sicherheitsdienst, le service de renseignement et d espionnage des S.S, arrivèrent dans le lieu d habitation de la famille Frank, semblant savoir précisément ou se rendre, s agissant peut-être d une dénonciation, et amenèrent Anne et sa famille ainsi que d autres personnes qui vivaient avec eux. D après les données recueillies par la Croix-Rouge néerlandaise, on sait que Anne fut déportée au camp de Westerbork, dans l Est des Pays-Bas, près de la frontière allemande. Ensuite Anne fut transportée dans un train en direction d Auschwitz ou elle arriva dans la nuit du 5 au 6 septembre 1944 ainsi que sa famille. Anne fut ensuite transférée, avec sa sœur, à la fin du mois d Octobre ou au début du mois de Novembre 1944 à Bergen-Belsen, où elle mourut probablement du typhus en février ou en mars ) Le témoignage : Anne Frank avait l habitude d écrire dans un journal intime, mais au printemps de 1944, elle entendit à la radio de Londres, le ministre de l Education du gouvernement néerlandais en exil dire qu après la guerre, les écrits du peuple néerlandais au sujet de la souffrance ressentie durant l occupation allemande, serait rassemblés et publiés. C est pour cette raison qu Anne Frank décida de publier un livre après la guerre. Pour cela, elle recopia le journal intime qu elle tenait en le modifiant, en supprimant des passages, et en en ajoutant d autres. A côté de cet ouvrage qu elle était en train d écrire, elle continua d écrire dans son journal originel. Le jour de l arrestation de la famille Frank, Miep Gies et Bep Voskuyl mirent à l abri les écrits d Anne Frank et quand Otto Frank revint, avec la certitude qu Anne était décédé, Miep Gies remit les écrits au père d Anne. Celui-ci fit éditer les écrits de sa fille. A partir du journal intime originel d Anne et de la partie qu elle avait retouchée, qui sont appelés «version a» et «version b» dans l édition critique-les journaux d Anne Frank, Calmann-Lévy, 1989, 762 pages pour l édition française- Otto Frank composa une «version c». Cet ouvrage allait apparaître dans une collection d un éditeur néerlandais. Certains passages des versions d Anne Frank furent supprimés par son père, notamment ceux qui évoquaient la sexualité, ou alors certains passages ou Anne aurait parlé de sa mère ou d autres personnes de manière peu

3 3 sympathique, étant donné qu Anne était une adolescente qui avait entre treize et quinze ans lorsqu elle écrivit son journal. Le journal fut publié en 1947 pour la première fois. Quand Otto Frank mourut en 1980, il légua l original des journaux de sa fille à l «Institut national néerlandais pour la documentation de guerre» à Amsterdam. Les chercheurs de l Institut travaillèrent sur ces écrits pour prouver l authenticité du journal car certains ont mis en doute l authenticité du journal. Quand cela fut prouvé, ils publièrent l ensemble des documents composant le journal, avec en plus le résultat de leurs recherches. De plus, le ANNE FRANK-Fonds de Bâle, fondé par Otto Frank le 24 janvier 1963, détient aussi l ensemble des droits d auteur de la famille d Otto Frank. Il insera dans une nouvelle version des passages tirés des textes désormais disponibles. L écrivain et traductrice allemande Mirjam Pressler a été chargée de la nouvelle rédaction. Elle a repris intégralement la version d Otto et a rajouté des passages de la «version a» et de la «version b» du journal. Cette version, plus longue que la précédente permet d apprendre plus de choses sur le monde d Anne Frank. Mais à la fin des années 1990, cinq pages inconnues du manuscrit refirent surface et un long passage daté du 8 février 1944 a été ajouté à la fin de la lettre qui portait cette date. Une lettre du 7 novembre 1942 fut rajoutée également, mais transférée à sa véritable date, le 30 Octobre Un passage du 20 juin 1942 fut quant à lui non rajouté car une version plus détaillée apparaissait déjà dans le journal. L ouvrage Journal d Anne Frank, dont le texte est établi par Otto H. Frank et Mirjam Pressler, nouvelle édition courante et adaptée du néerlandais par Nicolette Oomes et Phillipe Noble à partir de la traduction de l édition critique par Philippe Noble et Isabelle Rosselin- Bobulesco, dans l édition Calmann-Lévy, 2001, 350 pages, est la version définitive en langue française du journal d Anne Frank. On peut rajouter que lorsqu Anne Frank a rédigé la deuxième version de son journal, elle avait choisit des pseudonymes pour ses personnages. Elle s en était attribuée un : Anne Aulis qu elle changea ensuite pour Anne Robin. Otto Frank conserva les pseudonymes exceptés ceux d Anne et de la famille Frank. Dans la «version finale» les pseudonymes de ceux qui ont caché la famille Frank sont désignés sous leur véritable nom et les noms de tous les autres personnages sont les mêmes que ceux de l édition critique. L institut national néerlandais a choisi des initiales fictives pour les personnes souhaitant rester dans l anonymat.

4 4 Anne Frank écrit d une manière très sure, elle a beaucoup de talent, elle décrit les choses avec des mots simples vu qu elle est encore jeune, mais elle sait également sortir des mots plus approfondis, ce qui permet de la qualifier de bonne écrivain pour son jeune âge. Ses textes sont descriptifs mais également réflexifs car plus on li l ouvrage plus on se rend compte qu Anne réfléchie à beaucoup de questions et essaye de comprendre certaines choses. 3) L analyse : La forme du journal : Dans sa lettre du 14 juin 1942, Anne Frank parle de sa journée du vendredi 12 juin 1942, c est le jour de son anniversaire, elle a 13 ans. C est ce jour là qu elle a reçu en cadeau toute sorte de gentillesse mais également, et le plus important un journal intime «C est toi que j ai vu en premier» (p. 10). Tout d abord on remarque tout de suite qu elle emploi la première personne du singulier «Je» dans son journal et que de plus avec «C est toi que» on remarque également qu elle s adresse à une personne. Cette personne n est pas vraiment réelle, mais Anne a transformé son journal en véritable amie, comme si elle se confiait à une personne réelle. «Comme je n ai encore pu le faire à personne», cette citation nous montre qu elle a besoin de soutien, se confier l aide à se sentir bien. Elle a ce besoin d écrire «le papier a plus de patience que les gens» (p. 14) même si elle pense que plus tard personne ne s intéressera à ses écrits car au fond beaucoup de gens tiennent un journal intime. Elle dit «Je n ai pas d amie», elle explique qu il lui faut «l amie avec un grand A» ; «Je veux faire de ce journal l amie elle-même et cette amie s appelera Kitty» (p. 15). Ce journal (ou cette personne fictive) a un prénom : «Kitty», parfois elle peut également l appeler «Kit» ou «ma cherie adorée» (p. 213) ou bien «Très chère Kitty» ou bien encore «Ma chère Kitty». Elle introduit ses écrits comme une véritable lettre qu elle enverrait à un ami avec une phrase de politesse en début de lettre, par exemple «Chère Kitty», et elle signe sa lettre «Anne» ou encore «Anne M. Frank». De plus, on constate que dans ses lettres, il lui arrive de reconstituer des conversations, elle ne fait pas que parler, elle donne également la parole à un autre personnage (p. 22). Egalement il lui arriver de parler d elle à la troisième personne du singulier, la plupart du temps c est qu elle est énervée. Elle différencie deux «Annes» qu elle dit représenter «En société la douce Anne n a encore jamais, pas une seule fois, fait son apparition, mais dans la solitude, elle l emporte toujours» ; «A l intérieur l Anne pure me montre le chemin, à l extérieur, je ne suis rien d autre qu une petite chèvre turbulente qui a

5 5 arraché ses liens» ; «Anne joyeuse s en moque (elle parle des critiques de sa famille fait à son égard), rétorque avec insolence, hausse les épaules d un air indifférent, fait semblant de pas s en soucier, mais pas du tout, Anne silencieuse réagit complètement à l opposé.» (p. 320, mardi 1 er Août 1944). Le début de l écriture de son journal : Anne Frank a 13 ans quand elle commence à écrire dans son journal intime. Elle entre dans l adolescence. On remarque un thème important du journal qui figure constamment dans ses premières lettres, avant de devoir se cacher avec sa famille mais également tout le long de l écriture de son journal, c est le fait de parler énormément des personnes qu elle connait «Avant Hanneli et Sanne étaient mes deux meilleures amies, mais maintenant c est Jacqueline Van Maarsen sa nouvelle meilleure amie, rencontré au lycée juif» (p. 11), de les critiquer de manière positive comme négative. Elle parle également de son école, de ses camarades de classe, de sa famille, ses parents et sa sœur Margot ainsi que son chat «Moortje» a qui elle est restée attachée d ailleurs après son obligatoire départ. Donc tout cela nous montre la vie d une jeune fille qui ne semble pas avoir de graves problèmes, mise à part ses problèmes d adolescentes, c'est-à-dire des querelles d amitié, des problèmes avec les garçons, des problèmes avec sa famille Comme l avant-propos de l ouvrage le fait remarquer, lors de la publication du journal, certains personnages ont préféré rester dans l anonymat, c est pour cela que pour certaines personnes citées, on ne voit qu apparaître les initiales de leurs prénoms et noms de familles «D.Q ;E.S ;G ;Z» (p. 11). Cela fut décidé peut être parce qu Anne Frank n a pas toujours fait de grandes éloges sur les personnes qu elle citait «E.S est tellement pipelette que ça n est même plus drôle», «D.Q est une fille très nerveuse», «Sur J.R il y aurait des chapitres à écrire, J. est une fille crâneuse, chuchoteuse, désagréable». Egalement dans cette citation «Toute la sixième L II tremble, la cause en est naturellement l approche du conseil de classe» (lettre du dimanche 21 juin 1942), Anne Frank a plus de peur que son conseil de classe se passe mal, ou qu elle redouble une classe, plutôt que la situation dans laquelle le peuple Juif est plongé. Elle continue à vivre, elle a des craintes de jeunes filles, donc hors de la guerre. Ce n est que plus tard que ses craintes se fonderont. On peur rajouter comme exemple que malgré l interdiction de rentrer chez elle au delà de huit heure du soir, comme il l a été réglementé, Anne Frank, jeune adolescente se plaisant dans une vie ou elle découvre les choses, ou elle a ses premiers amours, ne respectent pas le couvre feu et rentre chez elle le couvre feu passé de dix minutes ce qui provoque la colère de son père Otto Frank. (Lettre du mercredi 1 er Juillet 1942).

6 6 Ensuite, dès la lecture des premières lettres, ce qui est flagrant c est sa joie de vive. Elle parle du sort des juifs «des lois antijuives d Hitler», «à partir de 1940, c en était fini du bon temps, d abord la guerre, la capitulation, l entrée des Allemands, et nos misères, à nous les juifs, ont commencé» (p. 15), elle énumère ensuite dans une grande description, ce que les juifs n ont plus le droit de faire mais malgré cette situation, cela ne l empêche pas de continuer à s amuser et de rire «les parties se terminent généralement par une virée chez les deux glaciers les plus proches qui sont ouverts aux juifs» (p. 17). Comme nous l avons évoqué, elle parle peu de sa situation, surtout au début du journal, cela de plus ne l empêche pas de se sentir heureuse et également ne se dégage pas de ses écrits de la haine envers l adversaire. «Mais ce plaisir nous est défendu à nous les juifs, nos pieds doivent nous suffire» (p. 20), elle fait des remarques sur la condition des Juifs mais elle n exprime pas de haine, ni de tristesse. La clandestinité : Dans sa lettre du dimanche 5 juillet 1942 (p. 25), Anne nous raconte que son père lui explique qu ils vont rentrer dans la clandestinité car la situation devient très menaçante. C est à ce moment là que l on remarque un premier sentiment d inquiétude «Le ton grave de Papa m inquiétait». On voit sa peur se prolonger grâce à sa lettre du 8 juillet 1942 (p. 26), la famille Frank reçoit une convocation des S.S chez eux, dans un premier temps ils croivent qu elle est adressée à Otto Frank, la peur envahit Anne et Margot «Ca m a fait un choc terrible», mais ensuite cette lettre s est avérée être adressée à Margot et là encore Anne se sent très inquiète ; «Ca m a fait encore un choc et j ai commancé à pleurer» ; «C est sans doute à cela que Papa avait fait allusion quand il m avait parlé de nous cacher» ; «Nous cacher, mais où, en ville, à la campagne, dans une maison, une cabane, où, quand, comment?...» Anne est envahit de tristesse et de questionnement, c est une des premières fois où elle se soucit de cela et prend conscience de la gravité de la situation. Anne Frank doit malheureusement grandir plus vite que prévu. La famille Frank, ainsi qu une autre famille Juive les Van Daan et leurs fils Peter (dans la réalité ce sont les Van Pels), avec un dentiste Juif Mr Dussel (en réalité Fritz Pfeffer) qui vient les rejoindre plus tard, vont vivre clandestinement dans une cachette. Anne l explique dans sa lettre du mercredi 8 juillet 1942 (p. 26). Nous verrons d ailleurs par la suite, qu Anne est une jeune fille forte malgré la situation, il n y a pas beaucoup de lamentations, elle prend toujours les choses du bon côté, et c est d ailleurs le fait de ne pas s intéresser constamment à la guerre

7 7 ainsi qu au sort des Juifs, qui fait qu elle arrive à tenir. Sa force de caractère est grande. La seule volonté qu elle reprend plusieurs fois dans son journal c est «c était partir, partir et arriver à bon port, et rien d autres» (p.28). Elle nous fait une description du bâtiment dans lequel «les huits clandestins», comme elle le dit, vont vivre. Ce bâtiment se situe au 269 Prinsengracht. C est dans le lieu ou Otto Frank travaillait avec ses amis de travail mais il a dû arrêter pour se cacher. Ses amis qui travaillaient avec lui sont les protecteurs : MM.Kugler, Kleiman et Miep, et Bep Voskuyl. Nous allons voir les sentiments d Anne envers la «clandestinité». Comme je l ai dit, Anne est une jeune adolescente qui a une grande force de caractère, on peut l a comparer à Mme Van Daan qui elle est présentée comme toujours très angoissée «Madame est au désespoir, elle parle de balle dans la tête, de prison, de pendaison et de suicide»(p.307) alors qu Anne, beaucoup plus jeune arrive à tenir. «Voila je t ai présenté toute notre belle Annexe!», elle emploie l adjectif «belle», pas de volonté de se lamenter sur ce lieu dans lequel elle va devoir vivre enfermée, «A quoi sert de se lamenter» en même temps ce dégage une certaine excitation d y vivre «Cela ne signifie absolument pas que je m y sens mal», «l Annexe est une cachette idéale» ; quand elle parle de la condition des juifs également «Le jaune éclatant de l étoile en disait long», elle ne se lamente pas. Elle va encore plus loin en disant «Je considère notre clandestinité comme une aventure dangereuse, qui est romantique et intéressente». Même la famille de Anne se rend compte de sa force du courage «Sans arrêt, j entends Margot, comme Peter, me dire : «Ah, si j avais ta force et ton courage, si je poursuivais mes efforts avec autant de volonté que toi, si j avais autant d énergie et de persévèrance»» (p. 309). Ce qui lui permet de tenir également c est le fait qu elle se rapproche de Peter petit à petit «Je notais chez moi un fort sentiment de complicité que je n avais autrefois qu avec mes amies» (elle parle de Peter ; p. 182). Malgré cette volonté d être forte et de prendre les choses du bon côté, Anne Frank nous raconte dans son journal, un fait important, c est sur la manière de vivre quand on doit se cacher : «quand un sifflement strident a retenti, tout le monde a posé sa fourchette et nous sommes regardés, pâles de frayeur» (p. 40) ; lors d un cambriolage également toute sorte de peur monte à l esprit «Le coupable serait-il l un de nos propres magasiniers et ne va-t-il pas nous trahir, à présent qu il a entendu et peut-être même vu Van Daan? C est vraiment très inquiétant»(lettre du Ier mars 1944). Il y a également toute une organisation à prendre en compte : Anne raconte toute l ingéniosité de la famille Frank et de leur protecteur à inventer des histoires pour éviter que les allemands les recherche, également stratégie mise en place

8 8 pour l arrivée du huitième «clandestin», Albert Dussel (p.68)(en réalité Fritz Pfeffer). Pour que tout se passe bien dans l Annexe, il y a un prospectus du réglement, il faut le suivre pour être le plus discret possible et pour pouvoir vivre un minimum tout en étant enfermé, car ils vivent dans un entrepôt ou des gens travaillent la journée. Dans leur «cachette», ils apprennent des nouvelles de l extérieur via leurs protecteurs, via Dussel qui est arrivé plus tard et via également la radio : dans sa lettre du vendredi 9 Octobre (p.57), Anne parle de la Gestapo, du sort des juifs dans les camps et elle a même entendu à la radio anglaise parler «d asphyxie par les gaz». Elle dit «C est peut-être la méthode d élimination la plus rapide», «Je suis complétement bouleversée». C est dans ces moments là qu elle ressent de la tristesse ou de la haine et qu elle l écrit dans son journal. Un autre fait important dans l «Annexe» c est le fait que les huit personnes ne peuvent pas sortir. Il apparaît énormément de fois dans le journal d Anne, que les habitants de l «Annexe» se disputent entre eux. Il y a énormément de conflits entre eux «les relations ici vont de mal en pis» (p. 131). Tout d abord Anne critique beaucoup sa mère, elle s entend beaucoup mieux avec son père «Margot et Maman ont des caractères qui me sont étrangers» (p. 46). Beaucoup de pages de son journal parlent de ce conflit avec sa mère «J ai fini par dire à Papa que j aime lui, beaucoup plus que Maman», «Je ne peux pas supporter Maman», «Je peux très bien m imaginer que Maman mourra un jour, mais si Papa devait mourir, je ne m en remettrais jamais» (p. 54). On pourrait penser que le fait d être recherché par les allemands, d être caché, de vivre la guerre, renforcerait les liens familiaux, mais dans ce que nous raconte Anne c est tout le contraire, le fait justement d être constamment au même endroit, sans pouvoir sortir, avec les angoisses qui se rajoutent, fait qu il y a beaucoup de tensions. Elle parle également de son conflit avec Dussel, autant quand il est venu vivre avec eux pour la première fois elle l aimait bien, mais plus le temps passe et moins elle le supporte «Il devient de jour en jour plus agaçant et plus égoïste» (p.79). Le seul avec qui Anne se dispute peu, c est son père, c est le seul qui lui fait de la peine quand elle se dispute avec lui «Je suis folle de papa, il est mon grand exemple, et je n aime personne d autre au monde que Papa» (p. 137). Anne ressent un grand amour pour son père «Il est le seul à retenir mes derniers restes de sentiments familiaux» (p. 137). Un des problème également dont Anne parle souvent c est le ravitaillement. Mais Anne prend toujours les choses du bon côté «Par rapport aux autres juifs qui ne se cachent pas, nous sommes ici dans une sorte de paradis»(p.99). Vers la fin du journal, dans une lettre du jeudi 25 mai 1944, Anne raconte qu un certain Van Hoeven fut arrêté car il hebergait deux juifs.

9 9 Plus sa va, plus le sort des juifs est critique, plus il est difficile pour les protecteurs de leur amener de la nourriture. Des soupçons pourraient se porter sur eux, ce qui est dangereux. Donc les huit «clandestins» doivent moins manger. Encore une fois Anne montre son courage «Nous allons avoir faim, mais rien n est pire que d être découvert» (p. 291) Egalement, Anne montre dans son journal intime, que vivre caché peut amener a beaucoup de situation d angoisse. Malgré sa force de caractère, il lui arrive de montrer sa peur «peur qu on nous découvre et nous fusille» (28 septembre 1942 (ajout)). Par exemple dans sa lettre du jeudi 25 mars 1943, l Annexe a eut peur d un bruit dans l entrepôt. Ils pensent que c est un voleur mais il est tôt pour un voleur donc idée que se soit le chef magasinier de leurs voisins qui soit encore au travail. Egalement plusieurs fois ils se sont fait cambriolés et ont eut très peur qu on les découvre. C est dans ces moments là surtout qu apparaît l angoisse de Anne. Car en temps normal, elle trouve toujours des choses à faire pour s occuper. Tout de même le journal d Anne Frank témoigne de beaucoup d humour, de comique malgré la situation. Elle ou d autres personnes qui vivent avec elle, rigolent parfois de la situation, comme par exemple M. Van Daan qui reprend un mot bien nazi «Quel Rossenschande» qui signifie «crime racial». Le terme est employé par les nazis pour désigner les rapports sexuels entre personnes de «race» différente (p. 287). La manière de voir l ennemi : Au début de son journal on ne voit pas de haine dégager par Anne sur ses adversaires «Les allemands ont commencé à affoler de plus en plus de genre» (vendredi 14 août 1942), elle ne montre pas de haines envers eux car elle les apelle «les allemands» ou «les Boches» (vendredi 28 janvier 1944). C est lorsqu elle apprend des nouvelles de l extérieur qu elle mesure moins ses mots pour qualifier les allemands «Un peuple reluisant ces Allemands, et dire que j en fais partie! Et puis non il y a longtemps qu Hitler a fait de nous des apatrides» (p. 58) ; «bourreaux les plus cruels qui aient jamais existé» (p. 72). Elle apelle Hitler par son nom tout simplement ou par «le Führer» (p. 91), ou même par «notre Führer» elle ne témoigne pas de haines pour lui. Les questionnements de Anne : Avec la cruauté de la guerre que Anne apprend de diverses manières, cela l amène à se questionner sur l être humain «Je suis très contente d avoir un peu approfondi ma connaissance de l espèce humaine» (p. 164), «Peux-tu me dire pourquoi les gens cachent si

10 10 jalousement leur vrai personnalité?», «Pourquoi les uns font-ils si peu confiance aux autres?». Anne lit beaucoup à l Annexe et se questionne beaucoup donc elle se sent changer «Je suis devenue plus mûre et beaucoup plus une personne à part entière». Le fait de beaucoup se questionner, d être enfermé et de plus d être tout de même une adolescente, l a fait changer souvent d humeur, d avis, ce qu elle dit peut être contradictoire mais cela est normal. Après avoir souvent critiqué sa sœur Margot, elle change d avis dans sa lettre du mercredi 12 janvier 1944 «Margot est maintenant si gentille, elle me paraît beaucoup changée, elle n est plus du tout aussi chipie qu avant et devient une véritable amie» (p. 162) et nous pouvoir voir dans une autre lettre, celle du lundi 28 février 1944 «Maman est affreuse, Papa est gentil et par là encore plus insupportable, Margot est la plus insupportable de tous» (p. 192). L espoir du journal : Tout le long de la lecture du journal, sans connaître la fin tragique, avec la nouvelle du débarquement des «Alliés» à la radio, l enthousiasme, la joie de vivre, l espoir de Anne, nous amène à être certain à 99% que tout le monde va s en sortir. De plus Anne parle beaucoup d avenir «Mon souhait le plus cher est de devenir un jour journaliste et plus tard un écrivain célèbre» ; «Après la guerre, je veux en tout cas publier un livre intitulé «l Annexe», reste à savoir si j y arriverai, mais mon journal pourra servir» (p. 282). Egalement elle a dit dans sa lettre du vendredi 23 juillet 1943 «le premier souhait de chacun d entre nous le jour ou nous sortirons», ce n est pas «si nous sortirons», elle n emploie pas de supposition, ce qui montre qu elle a beaucoup d espoir. Le journal d Anne Frank se termine avec la lettre du Ier Août 1944 (p. 320), le 4 aôut 1944 ils sont découverts et amenés par les allemands. Cette lettre se termine par le fait que sa famille ne voit pas le côté d elle qu elle aimerait qu ils voyent. Anne Frank est une jeune adolescente qui cherche encore à savoir qui elle est, elle est perturbée par ses deux côtés qu elle dit représenter, perturbé par l homme en général. Elle ne comprend pas pourquoi la guerre existe et pourquoi les gens se font tant de mal. Tout ce qu elle voulait c était de pouvoir profiter de la nature, exaucer plus tard ses rêves de jeunes adolescentes, montrer le rôle de la femme moderne, donc ne pas être comme sa mère, devenir écrivain et journaliste. Emmanuelle VELEZ (Université Paul-Valéry Montpellier III)

A u t e u r : P e r s o n n a g e s :

A u t e u r : P e r s o n n a g e s : Damien L. 3éme1 Auteur : Anne Frank Livre de poche. Edition Définitive. Personnages : - Anne Frank - Mr Otto Frank ou Pim : son père - Mme Frank ou Edith Hollander : sa mère - Margot : sa soeur - Mr Van

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Dans le célèbre conte populaire, il n y a pas de père. Ce n est pas un oubli. Il y a une petite fille, une mère, une grand-mère et le loup, bien sûr. Joël Pommerat laisse aux enfants la liberté

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX Enseignantes du PAVILLON NOTRE-DAME AVANT-PROPOS L organisation d un spectacle de Noël au sein d une école exige, il va sans dire, beaucoup de temps

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

Les animaux. Les métiers

Les animaux. Les métiers Les animaux Les métiers Les moyens de transport Les fruits Je pratique mon truc de la catégorie: je retrouve les mots dans ma tête. Tu connais maintenant dans quelle catégorie est chacun des mots qu il

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987)

MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987) 1 MESNIL-AMAR Jacqueline née PERQUEL (1909-1987) 1) Le témoin : Le témoin se nomme Jacqueline Perquel (nom de jeune fille). Elle est née le 23 avril 1909 à Paris. Elle est issue d une famille juive d origine

Plus en détail

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu Objectif : DELF A2 Ecrire un courriel Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu donnes des précisions sur le livre (auteur, titre, ), des détails sur

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme?

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Je m appelle Julie Remfort et je travaille au Ministère des Finances à Paris. Quel métier faites-vous

Plus en détail

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur La Bible pour enfants présente Jacob le trompeur Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : M. Maillot et Lazarus Adapté par : M. Kerr et Sarah S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit par : Bible

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué )

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué ) 4 e activité : un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) Déroulement des activités et compétences reliées Enseignants Élèves Préparation Journal de bord, page 4 Dans le journal de bord,

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : les relations sentimentales Après une description des 3 femmes du film et de leurs relations sentimentales,

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Réinsertion des enfants soldats en RDC

Réinsertion des enfants soldats en RDC Réinsertion des enfants soldats en RDC D après le Protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l enfant, un enfant soldat est un combattant âgé de moins de 18 ans. L ONU estime à 300

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

28. Projet de lecture

28. Projet de lecture 28. Projet de lecture Extrait d une nouvelle : Jeunes en transit Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Jeunes en transit DESCRIPTION DU PROJET Afin de te familiariser avec des jeunes vivant une situation

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

H 6 Pourquoi la seconde guerre mondiale est-elle la guerre la plus violente du XX Siècle?

H 6 Pourquoi la seconde guerre mondiale est-elle la guerre la plus violente du XX Siècle? Il faut que je résume l'histoire de ma vie, quoi qu'il m'en coûte. Mon père, le plus chou des petits papas que j'aie jamais rencontrés, avait déjà trente-six ans quand il a épousé ma mère, qui en avait

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012 mai 2012 LEÇON En route pour Jérusalem Sabbat Fais l activité de la semaine, p. 38. Est-ce que ta famille a déjà déménagé dans un endroit inconnu? Quels étaient tes sentiments? Avais-tu peur, étais-tu

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

L empereur, c est moi

L empereur, c est moi HUGO HORIOT L empereur, c est moi Postface de Françoise Lefèvre L ICONOCLASTE I BIG BANG Des chiffres et des lettres dans les étoiles Je m appelle Julien. Julien Hugo Sylvestre Horiot, mais on m appelle

Plus en détail

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles.

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. UN Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. Mais j en sais plusieurs, par exemple : sordide, néfaste,

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Ce totem est le point de départ du jeu.

Ce totem est le point de départ du jeu. Ce totem est le point de départ du jeu. Demande ton livret de jeu au stand de l Unicef puis pars à la découverte de 5 enfants du monde. Comme toi, ils ont des droits, mais ces derniers ne sont pas toujours

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

11 - S PETIT NICO, Grandes âmes

11 - S PETIT NICO, Grandes âmes 11 S PETIT NICO, Grandes âmes PAROLES Pour les p tits frérots 1, les p tites sœurs Quelques mots pour les anciens Les grandes dames J pleure tous les jours car j ai peur pour vous Grandissant sans amour

Plus en détail

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD

henry bauchau Temps du rêve ACTES SUD henry bauchau Temps du rêve un endroit où ACTES SUD aller à Pierre et Colette ce premier et très ancien récit amicalement Préface J ai écrit quand j avais vingt ans et que je faisais mon service militaire

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Le livre dont vous êtes les héros

Le livre dont vous êtes les héros Journal d un petit trésor qui grandit Mamie et MOI Papi, Le livre dont vous êtes les héros Toujours, je veillerai sur toi Journal d un petit trésor qui grandit Le livre dont vous êtes les héros Gilles

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE

ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE ENVOI DE FLEURS POUR LA TANTE ADELE Carte de l élève B1 Votre tante Adèle va avoir 55 ans ce mercredi, le 3 juin. Malheureusement elle habite à Tartu et vous ne pouvez pas y aller pendant la semaine. Mais

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE

TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE 9 TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE Un complément au livre Prêt pour l amour de David Bernard Très chère lectrice/lecteur, Tu viens de recevoir un cadeau d une valeur inestimable, un cadeau qui te simplifiera

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs

à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs Une nouvelle collection de livres faciles à lire et à comprendre à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs Les éditions François Baudez ont créé une collection «facile à

Plus en détail

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS

ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS LE JEU «EURO RUN» www.nouveaux-billets-euro.eu ANNA ET ALEX CONTRE LES FAUX-MONNAYEURS - 2 - Anna et Alex sont camarades de classe et les meilleurs amis du monde. Il leur arrive toujours des aventures

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail