RÈGLEMENT SUR LES CERTIFICATS D AUTORISATION ET D OCCUPATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÈGLEMENT SUR LES CERTIFICATS D AUTORISATION ET D OCCUPATION"

Transcription

1 VILLE DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT DE VILLE-MARIE CA RÈGLEMENT SUR LES CERTIFICATS D AUTORISATION ET D OCCUPATION Vu l article 119 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A-19.1); Vu les articles 131 et 80 de l annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); À sa séance du 4 novembre 2008, le conseil d arrondissement décrète : SECTION I INTERPRÉTATION 1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient : «bâtiment» : un bâtiment qui comporte ou a déjà comporté, de façon exclusive ou mixte, une fonction résidentielle, commerciale, industrielle ou institutionnelle; «conseil» : le conseil d arrondissement; «démolition» : intervention qui entraîne la destruction de plus de 50 % du volume d un bâtiment, sans égard aux fondations; «dépendance» : un bâtiment, un abri ou un cabinet occupé par un usage accessoire, nécessaire ou utile au fonctionnement de l usage principal d un terrain ou d un bâtiment et situé sur le même terrain, y compris une aire d entreposage ou une guérite; «directeur» : le directeur de la Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises; «établissement» : un immeuble ou une partie d'un immeuble occupé ou dont on projette l'occupation pour un usage; «immeuble significatif» : un immeuble identifié comme tel au Règlement d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie (01-282); «lettre de garantie» : une lettre de garantie monétaire ou une lettre de crédit irrévocable émise par une banque, une caisse populaire, une compagnie d assurance, un trust ou une fiducie; «logement» : un logement au sens de la Loi sur la Régie du logement (L.R.Q., chapitre R-8.1); «Loi» : la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A-19.1); «règlement d urbanisme» : le Règlement d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie (01-282); «requérant» : le propriétaire de l immeuble visé par une demande de certificat ou son représentant dûment autorisé; «ressource intermédiaire» : au sens de la sous-section 1 de la section V du chapitre III du titre I de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., chapitre S-4.2); «secteur significatif et secteur significatif à critères» : un secteur identifié comme tel au Règlement d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie (01-282); CA

2 «usage» : un usage au sens où il est employé dans le Règlement d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie (01-282). SECTION II CERTIFICAT D'AUTORISATION DE DÉMOLITION 2. La présente section s applique aux bâtiments visés à l article 5 du Règlement sur la démolition d immeubles (CA ). 3. Il est interdit à quiconque de démolir un immeuble à moins que le propriétaire de cet immeuble n ait au préalable obtenu un certificat d autorisation de démolition. 4. Toute demande de certificat d autorisation de démolition doit être soumise au directeur, au moyen du formulaire fourni par l Arrondissement, par le propriétaire de l immeuble visé par cette demande ou par son représentant dûment autorisé. La demande de certificat doit être accompagnée des documents et renseignements suivants : 1 o le nom et l adresse du propriétaire et de son représentant, le cas échéant; 2 o l adresse du bâtiment visé par la demande; 3 o les photographies des façades du bâtiment et de son voisinage; 4 o le nombre et la superficie des occupations que le bâtiment comporte; 5 o la date depuis laquelle le bâtiment est vacant, le cas échéant; 6 o les motifs qui justifient la demande de certificat d autorisation de démolition; 7 o les plans du programme de réutilisation du sol dégagé nécessaires à l évaluation de sa conformité et à son approbation, le cas échéant; 8 o l échéancier des travaux de démolition et de reconstruction, le cas échéant; 9 o tout autre document pertinent jugé nécessaire par le directeur notamment : a) un rapport de l état général de l ensemble de l immeuble produit par un expert; b) une étude patrimoniale produite par un expert. 5. Le requérant doit acquitter le tarif prévu au Règlement sur les tarifs (CA ) pour une demande de certificat d autorisation de démolition. Outre le tarif prévu au premier alinéa, le requérant doit, le cas échéant, acquitter les frais suivants découlant d interventions aux infrastructures publiques : 1 o la désaffectation des entrées charretières; 2 o le murage des égouts et la disjonction du branchement d eau. 6. La délivrance d un certificat d autorisation de démolition est conditionnelle à l approbation du programme de réutilisation du sol dégagé, conformément aux dispositions du titre VIII du règlement d urbanisme portant sur les projets de construction, de modification ou d occupation et les plans d implantation et d intégration architecturale. Pour être approuvé, le programme de réutilisation du sol dégagé doit être conforme à la réglementation en vigueur. CA

3 7. L article 6 ne s applique pas à une demande de certificat d autorisation de démolition visant les travaux de démolition suivants : 1 la démolition d une dépendance dont l usage est accessoire à l habitation, sauf si elle est située dans un secteur significatif ou un secteur significatif à critères; 2 un bâtiment qui doit être démoli afin de réaliser un projet de construction ou d aménagement autorisé en vertu de l article 612a de la Charte de la Ville de Montréal (S.Q , chapitre 102); 3 un bâtiment qui doit être démoli afin de réaliser un projet de construction ou d aménagement autorisé conformément à un règlement adopté en vertu de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); 4 un bâtiment qui doit être démoli afin de réaliser un projet de construction ou d aménagement autorisé par résolution du conseil d arrondissement conformément au Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d occupation d un immeuble (CA ) adopté conformément à la Loi. 8. Lorsque le programme de réutilisation du sol dégagé est approuvé en vertu de l article 6, le conseil peut fixer le délai dans lequel la réalisation de ce programme doit être entreprise et terminée. 9. Préalablement à la délivrance du certificat d autorisation de démolition, le conseil peut exiger une garantie monétaire visant à assurer l exécution du programme de réutilisation du sol dégagé. Cette garantie monétaire est remise au directeur et consiste, au choix du requérant, en l une ou l autre des valeurs suivantes : 1 o une lettre de garantie; 2 o des obligations payables au porteur émises par le gouvernement du Québec ou du Canada, ou par une municipalité québécoise; 3 o une garantie émise d un assureur dûment autorisé à faire des opérations d assurance au Québec en vertu de la Loi sur les assurances (L.R.Q., chapitre A-32). 10. La garantie monétaire visée à l article 9 doit être maintenue en vigueur jusqu à l expiration des 60 jours suivant la date prévue de la réalisation complète du programme de réutilisation du sol dégagé. Elle doit prévoir une disposition obligeant l émetteur à aviser le directeur de son annulation. 11. Le directeur délivre au requérant le certificat d autorisation de démolition si : 1 les documents et renseignements visés à l article 4 ont été fournis; 2 les frais visés à l article 5 ont été acquittés; 3 le programme de réutilisation du sol dégagé a été approuvé par le conseil; 4 la garantie monétaire exigée par le conseil, le cas échéant, a été remise conformément à l article 9; CA

4 5 lorsqu il s agit de travaux de démolition visés au paragraphe 4 de l article 12.1 du Règlement sur le Conseil du patrimoine de Montréal (02-136), la démolition a été approuvée par le conseil de Ville; 6 lorsqu il s agit de travaux de démolition visés par la Loi sur les biens culturels (L.R.Q., chapitre B-4), l autorisation requise en vertu de cette loi a été émise; 7 les travaux de démolition sont conformes à la réglementation applicable. 12. Le certificat d autorisation de démolition est sans effet si les travaux qu il autorise ne sont pas entrepris dans le délai fixé par le conseil en vertu de l article Si les travaux ne sont pas terminés dans le délai fixé par le conseil en vertu de l article 8, le conseil peut faire les travaux ou les faire exécuter et en recouvrer les frais du propriétaire ou exécuter la garantie monétaire. S il recouvre les frais du propriétaire, ceux-ci constituent une créance prioritaire sur l immeuble, au même titre et selon le même rang que les créances visées au paragraphe 5 de l article 2651 du Code civil du Québec. SECTION III CERTIFICAT D'AUTORISATION DE DÉPLACEMENT D UN BÂTIMENT 14. Il est interdit à quiconque de déplacer un bâtiment à moins que le propriétaire de ce bâtiment n ait au préalable obtenu un certificat d autorisation à cet effet. 15. Les articles 4 à 13 de la section II s appliquent, compte tenu des adaptations nécessaires, à une demande de certificat d autorisation de déplacement d un bâtiment. SECTION IV CERTIFICAT D'OCCUPATION 16. Aux fins de la présente section, «exploitant» signifie une personne qui occupe, laisse une personne occuper, projette d'occuper ou projette de laisser une personne occuper un établissement. 17. Il est interdit d'occuper, de laisser une personne occuper, de maintenir l'occupation ou de laisser une personne maintenir l'occupation d'un établissement sans que l'exploitant de cet établissement n'ait obtenu un certificat d'occupation. Malgré le premier alinéa, aucun certificat d'occupation n'est nécessaire pour : 1º une aire de stationnement accessoire autorisée en vertu d'une résolution adoptée conformément à l'article 649a de la Charte de la Ville de Montréal (S.Q , chapitre 102) ou de la section VII du chapitre II du titre VI du règlement d'urbanisme; 2º l'usage «logement» de la famille habitation au sens du règlement d'urbanisme; 3º un usage de la catégorie E.1(1), E.1(2) ou E.1(3) au sens du règlement d'urbanisme; 4º l'usage «parc» de la catégorie E.3 au sens du règlement d'urbanisme; 5º une construction visée aux sections V ou VI du présent règlement. CA

5 18. Toute demande de certificat d occupation doit être soumise au directeur, au moyen du formulaire fourni par l Arrondissement, par l exploitant ou son représentant dûment autorisé. La demande de certificat doit être accompagnée des documents et renseignements suivants : 1º le nom et l adresse de l exploitant ou de son représentant dûment autorisé, le cas échéant; 2º l adresse du bâtiment visé par la demande; 3º le nombre et la superficie des occupations que le bâtiment comporte; 4º pour tous les usages énumérés à l'article 2 du Règlement sur les éléments de fortification et de protection des bâtiments (R.R.V.M., chapitre E-1.1), une déclaration à l'effet qu'aucun élément de fortification ou de protection n'est ou ne sera utilisé dans le bâtiment visé; 5º pour tous les autres usages qui ne sont pas énumérés à l'article 2 du Règlement sur les éléments de fortification et de protection des bâtiments (R.R.V.M., chapitre E-1.1), une déclaration à l'effet que les éléments de fortification ou de protection prévus sont justifiés par la nature des activités qui ont cours dans le bâtiment, par la valeur du patrimoine qu'il abrite ou par la nécessité de protéger la santé, la vie ou la sécurité publique. 19. Le requérant doit acquitter le tarif prévu au Règlement sur les tarifs (CA ) pour une demande de certificat d occupation. 20. Le directeur délivre le certificat d occupation si : 1º les documents et renseignements visés à l article 18 ont été fournis; 2º le tarif visé à l article 19 a été acquitté; 3º l usage respecte la réglementation applicable; 4º le cas échéant, le permis exigé en vertu du Règlement sur la construction et la transformation de bâtiments (R.R.V.M., chapitre C-9.2) a été délivré. 21. Sauf dans le cas où il a été délivré en application de l'article 308 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., chapitre S-4.2), le certificat d'occupation atteste du respect, lors de sa délivrance, de la réglementation applicable. 22. Un certificat d'occupation est périmé si : 1º l'occupation de l'établissement aux fins de l'usage qu'il atteste n'est pas commencée dans les 6 mois suivant la date de délivrance du certificat; 2º l'exploitation de l'établissement a cessé; 3º l'établissement est exploité par un autre exploitant que celui indiqué au certificat d'occupation; 4º l'usage qu'il atteste est changé; 5º l'établissement pour lequel il a été délivré est transformé au sens du Règlement sur la construction et la transformation de bâtiments (R.R.V.M., chapitre C-9.2). 23. Un certificat d'occupation délivré pour un établissement pour lequel un permis doit également être délivré en vertu du Règlement sur la construction et la transformation de CA

6 bâtiments (R.R.V.M., chapitre C-9.2) est révoqué lorsque ce permis est périmé en vertu du premier alinéa de l'article 11 de ce règlement. SECTION V CERTIFICAT D AUTORISATION D'ENSEIGNE 24. Aux fins de la présente section, «exploitant» signifie une personne qui installe, fait installer, projette d'installer, projette de faire installer, maintient l'installation, laisse une personne maintenir l'installation, modifie, fait modifier, projette de modifier, projette de faire modifier, maintient la modification ou laisse une personne maintenir la modification d'une enseigne ou d'une enseigne publicitaire visée : 1 au titre V ou à la section X du chapitre I du titre VII du règlement d'urbanisme; 2 par un règlement adopté en vertu du sous-paragraphe d) ou dd) du paragraphe 2 de l'article 524 ou de l'article 612a de la Charte de la Ville de Montréal (S.Q , chapitre 102); 3 par un règlement adopté en vertu de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); 4 par une résolution adoptée par le conseil en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d occupation d un immeuble (CA ) adopté conformément à la Loi. 25. Il est interdit d'installer, de faire installer, de laisser une personne installer, de maintenir l'installation, de laisser une personne maintenir l'installation, de modifier, de faire modifier, de laisser une personne modifier, de maintenir la modification ou de laisser une personne maintenir la modification d'une enseigne ou d'une enseigne publicitaire visée à l article 24, sans avoir obtenu un certificat d autorisation d enseigne à cet effet. 26. Toute demande de certificat d autorisation d enseigne doit être soumise au directeur, au moyen du formulaire fourni par l Arrondissement, par l exploitant ou son représentant dûment autorisé. La demande de certificat doit être accompagnée des documents et renseignements suivants : 1 le nom et l adresse de l exploitant ou de son représentant dûment autorisé, le cas échéant; 2 l adresse du bâtiment visé par la demande; 3 de plans à l'échelle; 4 de photos du site où sera installée l'enseigne ou l'enseigne publicitaire; 5 d'un certificat de localisation; 6 de tous les renseignements nécessaires pour permettre de vérifier si l'enseigne ou l'enseigne publicitaire est conforme à la loi et aux règlements applicables. 27. Le requérant doit acquitter le tarif prévu au Règlement sur les tarifs (CA ) pour une demande de certificat d autorisation d enseigne. 28. Le directeur délivre le certificat d autorisation d enseigne si : CA

7 1 les documents et renseignements visés à l article 26 ont été fournis; 2 le tarif visé à l article 27 a été acquitté; 3 l'enseigne ou l'enseigne publicitaire respecte la réglementation applicable. 29. L'installation ou la modification de toute enseigne ou enseigne publicitaire visée par un certificat d autorisation d enseigne délivré conformément à la présente section doit être complétée dans les 6 mois suivant la délivrance du certificat d autorisation. Si ce délai n'est pas respecté, le certificat d autorisation est nul et sans effet. SECTION VI CERTIFICAT D AUTORISATION DE CAFÉ-TERRASSE 30. Aux fins de la présente section, «exploitant» signifie une personne qui installe, fait installer, projette d'installer, projette de faire installer, maintient l'installation, laisse une personne maintenir l'installation, modifie, fait modifier, projette de modifier, projette de faire modifier, maintient la modification ou laisse une personne maintenir la modification d'un café-terrasse visé : 1 au chapitre III du titre IV du règlement d'urbanisme; 2 par une résolution adoptée en vertu des dispositions de la section VIII du chapitre I du titre VII du règlement d'urbanisme; 3 par un règlement adopté en vertu du sous-paragraphe d) du paragraphe 2 de l'article 524 ou de l'article 612a de la Charte de la Ville de Montréal (S.Q , chapitre 102); 4 par un règlement adopté par le conseil de Ville en vertu de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre. C-11.4); 5 par une résolution adoptée par le conseil en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d occupation d un immeuble (CA ) adopté conformément à la Loi. 31. Il est interdit d'installer, de faire installer, de laisser une personne installer, de maintenir l'installation, de laisser une personne maintenir l'installation, de modifier, de faire modifier, de laisser une personne modifier, de maintenir la modification ou de laisser une personne maintenir la modification d'un café-terrasse visé à l article 30, sans avoir obtenu préalablement un certificat d autorisation de café-terrasse à cet effet. 32. Toute demande de certificat d autorisation de café-terrasse doit être soumise au directeur, au moyen du formulaire fourni par l Arrondissement, par l exploitant ou son représentant dûment autorisé. La demande de certificat doit être accompagnée des documents et renseignements suivants : 1 le nom et l adresse de l exploitant ou de son représentant dûment autorisé, le cas échéant; 2 l adresse du bâtiment visé par la demande; 3 de plans à l échelle; 4 d'un certificat de localisation; CA

8 5 de tous les renseignements nécessaires pour permettre de vérifier si le café-terrasse est conforme à la loi et aux règlements applicables. 33. Le requérant doit acquitter le tarif prévu au Règlement sur les tarifs (CA ) pour une demande de certificat d autorisation de café-terrasse. 34. Le directeur délivre le certificat d autorisation si : 1 les documents et renseignements visés à l article 32 ont été fournis; 2 le tarif visé à l article 33 a été acquitté; 3 le café-terrasse respecte la réglementation applicable. 35. L'installation ou la modification de tout café-terrasse visé par un certificat d autorisation délivré conformément à la présente section doit être complétée dans les 6 mois suivant la délivrance du certificat d autorisation. Si ce délai n'est pas respecté, le certificat d autorisation est nul et sans effet. SECTION VII DISPOSITIONS COMMUNES AUX SECTIONS II À VI 36. Le directeur peut refuser de délivrer un certificat si une disposition d'une autre loi ou d'un autre règlement s'y oppose. 37. Lorsqu'une autorité, conformément à une loi ou à un règlement, décide de fermer ou d'interdire l'exploitation, l'utilisation ou l'accès d'un établissement, le certificat visé à la section IV concernant l'établissement est révoqué de plein droit si la fermeture ou l'interdiction est permanente, ou est suspendu de plein droit si elle est temporaire. 38. Tout certificat délivré à la suite de fausses représentations ou déclarations est réputé n'avoir jamais été délivré et nul. 39. Le directeur peut révoquer tout certificat si l'une des conditions de l'autorisation faisant l'objet du certificat n'est pas respectée. 40. Le requérant du certificat révoqué, suspendu ou nul en vertu des articles 23 et 37 à 39 doit immédiatement le retourner au directeur. 41. Lorsque la demande de certificat n est pas conforme à la réglementation applicable, le directeur avise par écrit le requérant que sa demande de certificat ne peut être approuvée et il lui en donne la raison. 42. Lorsque la demande de certificat ne contient pas les documents et renseignements exigés par le présent règlement, l étude de la demande est suspendue et un avis écrit est envoyé au requérant afin d exiger qu il complète sa demande. Lorsqu une demande de certificat est complétée selon le premier alinéa, la demande est réputée avoir été reçue à la date de réception des renseignements additionnels. CA

9 43. Une demande de certificat est nulle lorsque le requérant n'a pas complété sa demande dans les 60 jours suivant la date de réception de l avis qui lui a été envoyé conformément à l article Tout certificat délivré conformément au présent règlement doit être conservé en bon état et, dans le cas d'un établissement visé à la section IV, il doit être affiché bien en vue à l'intérieur de cet établissement. 45. Lorsque le directeur constate qu'une demande de certificat a été indûment approuvée, il en avise le requérant et, si le certificat a été délivré, il peut le révoquer et ordonner au requérant de le lui rapporter dans un délai de 48 heures. SECTION VIII DISPOSITIONS PÉNALES 46. Quiconque contrevient aux dispositions des sections II et III commet une infraction et est passible d une amende de $ à $. 47. Quiconque contrevient aux dispositions des sections IV à VII commet une infraction et est passible : 1 s'il s'agit d'une personne physique : a) pour une première infraction, d'une amende de 300 $ à 500 $; b) pour une première récidive, d'une amende de 500 $ à $; c) pour toute récidive additionnelle, d'une amende de $ à $; 2 s'il s'agit d'une personne morale : a) pour une première infraction, d'une amende de 600 $ à $; b) pour une première récidive, d'une amende de $ à $; c) pour toute récidive additionnelle, d'une amende de $ à $. SECTION IX DISPOSITION FINALE 48. Le présent règlement remplace, quant à l'arrondissement, le Règlement sur le certificat d'occupation et certains permis (R.R.V.M., chapitre C-3.2). Un avis relatif à ce règlement (dossier ) a été affiché au Bureau d=arrondissement et publié dans Le VM le 13 novembre 2008, date de son entrée en vigueur. [ :08] CA

Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis

Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MÉTIS-SUR-MER RÈGLEMENT NUMÉRO 13-83 Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis CONSIDÉRANT QU en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel (LRQ, c.

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA DISTRIBUTION DE CIRCULAIRES ET AUTRES ARTICLES PUBLICITAIRES

RÈGLEMENT SUR LA DISTRIBUTION DE CIRCULAIRES ET AUTRES ARTICLES PUBLICITAIRES RÈGLEMENT SUR LA DISTRIBUTION DE CIRCULAIRES ET AUTRES ARTICLES PUBLICITAIRES 2005-05 Codification administrative Cette version du Règlement sur la distribution de circulaires et autres articles publicitaires

Plus en détail

RÈGLEMENT 108-2012 RÈGLEMENT RÉGISSANT LES COMMERCES TEMPORAIRES SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE JOLIETTE

RÈGLEMENT 108-2012 RÈGLEMENT RÉGISSANT LES COMMERCES TEMPORAIRES SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE JOLIETTE ADOPTION CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE JOLIETTE PAR LA VILLE CCU 15 FÉVRIER 2012 POINT 15.1 COTE 110 RÈGLEMENT 108-2012 RÈGLEMENT RÉGISSANT LES COMMERCES TEMPORAIRES SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE

Plus en détail

RÈGLEMENT #489-14 SUR LES PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE

RÈGLEMENT #489-14 SUR LES PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-SIMON RÈGLEMENT #489-14 SUR LES PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE CONSIDÉRANT QUE la municipalité de Saint-Simon

Plus en détail

1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient :

1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient : R.R.V.M. c. C-10 RÈGLEMENT SUR LE CONTRÔLE DES CHIENS ET AUTRES ANIMAUX SECTION I DÉFINITIONS 1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient : «directeur» : le directeur du service des permis

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE CERTIFICAT D OCCUPATION ET CERTAINS PERMIS (CODIFICATION ADMINISTRATIVE À L ÉGARD DE L ARRONDISSEMENT DE ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE)

RÈGLEMENT SUR LE CERTIFICAT D OCCUPATION ET CERTAINS PERMIS (CODIFICATION ADMINISTRATIVE À L ÉGARD DE L ARRONDISSEMENT DE ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE) R.R.V.M., c. C-3.2 RÈGLEMENT SUR LE CERTIFICAT D OCCUPATION ET CERTAINS PERMIS (CODIFICATION ADMINISTRATIVE À L ÉGARD DE L ARRONDISSEMENT DE ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE) MISE EN GARDE : Cette codification

Plus en détail

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083)

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083) RÈGLEMENT DE DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME Projet n : SHE-00022549 (STTV-083) Préparé par : Les Services exp inc. 150, rue de Vimy Sherbrooke (Québec) J1J 3M7 www.teknika-hba.com Tél.

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE RÈGLEMENT NUMÉRO 110-2008. Règlement relatif aux usages conditionnels

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE RÈGLEMENT NUMÉRO 110-2008. Règlement relatif aux usages conditionnels PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE RÈGLEMENT NUMÉRO 110-2008 Règlement relatif aux usages conditionnels PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE CERTIFICAT D APPROBATION ET/OU PROCESSUS D ADOPTION RÈGLEMENT

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) CONSIDÉRANT que le conseil municipal de la Municipalité de St-Bruno désire

Plus en détail

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Adopté lors de la séance ordinaire tenue le 5 février 2001 Entré en vigueur le 11 février 2001. Modifié par : Règlement numéro 07-2001 - Modification

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE 1 CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE La codification administrative comprend le texte du règlement d origine,

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 RÈGLEMENT NO 29-10 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 Résolution 2010-03-88.2 ATTENDU que la Municipalité de Cacouna

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1576-14 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

Tous membres du conseil et formant quorum. Attendu qu'un avis de motion du présent règlement a été donné le 12 mars 2012;

Tous membres du conseil et formant quorum. Attendu qu'un avis de motion du présent règlement a été donné le 12 mars 2012; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-BASILE MRC DE PORTNEUF RÈGLEMENT NUMÉRO 11-2012 Règlement portant sur les dérogations mineures au règlement de zonage et lotissement. Séance ordinaire du conseil municipal

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER RÈGLEMENT # 368 concernant la vidange des fosses septiques des résidences isolées du territoire de la municipalité 74.03.09 Règlement portant

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

monsieur le conseiller Michel Leblanc madame la conseillère Jocelyne Brossard Avis de motion: 20 janvier 2015

monsieur le conseiller Michel Leblanc madame la conseillère Jocelyne Brossard Avis de motion: 20 janvier 2015 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINTE-CATHERINE RÈGLEMENT NO. 785-15 RÈGLEMENT RELATIF À LA LUTTE CONTRE LA PROPAGATION DE L'AGRILE DU FRÊNE SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ. PROPOSÉ PAR: APPUYÉ PAR:

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR

RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR ATTENDU QUE la municipalité désire se prévaloir

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL MODIFIÉ PAR : Règlement numéro 192-13 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.1

Plus en détail

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ;

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU l installation d un avertisseur de fumée peut

Plus en détail

RÈGLEMENT 1 0 0 5-05. Règlement sur les systèmes d'alarme.

RÈGLEMENT 1 0 0 5-05. Règlement sur les systèmes d'alarme. RÈGLEMENT 1 0 0 5-05 Règlement sur les systèmes d'alarme. CONSIDÉRANT QUE le Conseil désire réglementer l'installation et le fonctionnement des systèmes d'alarme sur le territoire de la municipalité; CONSIDÉRANT

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE.

CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1442 CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE. Séance ordinaire du conseil municipal de la ville de Blainville,

Plus en détail

JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME

JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost X p u s» / PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT QUE le Conseil municipal désire réglementer

Plus en détail

Vu les articles 4, 19 et 85 de la Loi sur les compétences municipales (RLRQ, chapitre C-47.1);

Vu les articles 4, 19 et 85 de la Loi sur les compétences municipales (RLRQ, chapitre C-47.1); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-069 RÈGLEMENT CONCERNANT LES APPAREILS ET LES FOYERS PERMETTANT L UTILISATION D UN COMBUSTIBLE SOLIDE Vu les articles 4, 19 et 85 de la Loi sur les compétences municipales

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999;

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999; VILLE DE CANDIAC RÈGLEMENT NUMÉRO 1007-99 CONCERNANT LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT la création de la Régie intermunicipale de police Roussillon, regroupant les corps policiers des villes de Candiac,

Plus en détail

1 CHAPITRE : DÉFINITIONS ET PORTÉE

1 CHAPITRE : DÉFINITIONS ET PORTÉE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES LAURENTIDES MUNICIPALITÉ D IVRY-SUR-LE-LAC RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-064 RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION (RÈGLEMENT RM 399) CONSIDÉRANT QUE le conseil de la

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX Résolution numéro 157.6.2005 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1005-05 Considérant que tous les membres du Conseil municipal ont reçu

Plus en détail

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES VILLE DE VAUDREUIL-DORION COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES Numéro de règlement Date d adoption au Conseil

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT N O 1162-02

MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT N O 1162-02 MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT N O 1162-02 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS PRÉAMBULE : ATTENDU que le conseil considère

Plus en détail

7.3 présentation des demandes de permis de construction 7.3.1 demande écrite 7.3.2 documents d accompagnement 7.3.3 autres autorisations

7.3 présentation des demandes de permis de construction 7.3.1 demande écrite 7.3.2 documents d accompagnement 7.3.3 autres autorisations Permis de construction Table des matières 7.1 champ d application 7.2 interventions régies 7.3 présentation des demandes de permis de construction 7.3.1 demande écrite 7.3.2 documents d accompagnement

Plus en détail

Municipalité de Compton. Les dispositions du présent règlement s appliquent à tout le territoire de la municipalité de Compton.

Municipalité de Compton. Les dispositions du présent règlement s appliquent à tout le territoire de la municipalité de Compton. C H A P I T R E 1 : D I S P O S I T I O N S D É C L A R A T O I R E S 1.1 TITRE DU RÈGLEMENT Le présent règlement porte le titre de «Règlement sur les conditions d'émission des permis de construction».

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2014-117 DE LA VILLE DE SAGUENAY AYANT POUR OBJET L OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA MUNICIPALITÉ

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2014-117 DE LA VILLE DE SAGUENAY AYANT POUR OBJET L OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA MUNICIPALITÉ CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2014-117 DE LA VILLE DE SAGUENAY AYANT POUR OBJET L OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA MUNICIPALITÉ AVERTISSEMENT Le présent document constitue une codification

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE WENTWORTH-NORD RÈGLEMENT SQ 02-2011-336 SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE WENTWORTH-NORD RÈGLEMENT SQ 02-2011-336 SUR LES SYSTÈMES D ALARME CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE WENTWORTH-NORD RÈGLEMENT SQ 02-2011-336 SUR LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QUE le conseil désire réglementer l installation et le fonctionnement des systèmes d

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-4 «RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC»

RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-4 «RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC» RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-4 «RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC» ADOPTÉ LE 7 AVRIL 2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES APPALACHES MUNICIPALITÉ D ADSTOCK RÈGLEMENT NUMÉRO

Plus en détail

ATTENDU que la Ville de Beaupré désire réglementer l installation et le fonctionnement des systèmes d alarme sur le territoire de la municipalité;

ATTENDU que la Ville de Beaupré désire réglementer l installation et le fonctionnement des systèmes d alarme sur le territoire de la municipalité; RÈGLEMENT NUMÉRO 1174 Règlement sur les systèmes d alarme et applicable par la Sûreté du Québec. ATTENDU que la Ville de Beaupré désire réglementer l installation et le fonctionnement des systèmes d alarme

Plus en détail

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Ministre, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme, du Patrimoine

Plus en détail

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4);

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION À DES FINS RÉSIDENTIELLES ET COMMERCIALES DES BÂTIMENTS PORTANT LES NUMÉROS 6650 ET 6666, RUE SAINT-URBAIN (LOTS

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME Modifié par le règlement numéro 552-2012 Avis de motion donné le : 5 juin 2012 Adoption du règlement le : 3 juillet 2012 Publication le : 10 juillet

Plus en détail

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1563 RÈGLEMENT REMPLAÇANT ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT SUR LES VENTES DE GARAGE ET VENTES TEMPORAIRES - RMH 299

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1563 RÈGLEMENT REMPLAÇANT ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT SUR LES VENTES DE GARAGE ET VENTES TEMPORAIRES - RMH 299 VILLE DE VAUDREUIL-DORION COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1563 RÈGLEMENT REMPLAÇANT ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT SUR LES VENTES DE GARAGE ET VENTES TEMPORAIRES - RMH 299 Numéro de règlement Date

Plus en détail

Table des matières. 6.1 champ d application. 6.2 interventions régies

Table des matières. 6.1 champ d application. 6.2 interventions régies Certificats d autorisation Table des matières 6.1 champ d application 6.2 interventions régies 6.3 présentation d'une demande de certificat d'autorisation 6.3.1 demande écrite 6.3.1.1 demande relative

Plus en détail

3.4 Permis de construction. 3.4.1 Nécessité du permis de construction (L.A.U., art. 119, 1 er ) 3.4.2 Forme de la demande (L.A.U., art.

3.4 Permis de construction. 3.4.1 Nécessité du permis de construction (L.A.U., art. 119, 1 er ) 3.4.2 Forme de la demande (L.A.U., art. 3.4 Permis de construction 3.4.1 Nécessité du permis de construction (L.A.U., art. 119, 1 er ) Quiconque désire édifier, reconstruire, agrandir, modifier une *construction ou procéder à l implantation

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 147-2011 Règlement concernant les systèmes d alarme

RÈGLEMENT NUMÉRO 147-2011 Règlement concernant les systèmes d alarme PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE RÈGLEMENT NUMÉRO 147-2011 Règlement concernant les systèmes d alarme PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE CERTIFICAT D APPROBATION ET/OU PROCESSUS D ADOPTION RÈGLEMENT

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL. Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.

RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL. Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47. VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RCG 12-003 RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1); Vu la Loi sur la sécurité

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE QUÉBEC Conseil de la Ville RÈGLEMENT R.V.Q. 2269 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le Adopté le

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME

RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME Octobre 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME AVIS DE MOTION : ADOPTION :

Plus en détail

Règlement de lotissement

Règlement de lotissement Règlement de lotissement AVIS AU LECTEUR : La présente codification administrative n'a pas de valeur officielle et n'est préparée que pour la commodité du lecteur. Toute erreur ou omission relevée devrait

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT ST-FRANÇOIS VILLE DE SCOTSTOWN RÈGLEMENT NUMÉRO 412-13 abrogeant les règlements numéro 257-90 et 281-93 et 291-96 relatif aux subventions ayant pour objet de compenser

Plus en détail

ADOPTÉ PAR LE CONSEIL MUNICIPAL LE TREIZE JANVIER DEUX MILLE TROIS ET MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT SUIVANTS:

ADOPTÉ PAR LE CONSEIL MUNICIPAL LE TREIZE JANVIER DEUX MILLE TROIS ET MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT SUIVANTS: PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 53-2003 SUR LA VIDANGE DES INSTALLATIONS SEPTIQUES ADOPTÉ PAR LE CONSEIL MUNICIPAL LE TREIZE JANVIER DEUX MILLE TROIS ET MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT SUIVANTS:

Plus en détail

CONSIDÉRANT que tous les membres du conseil présents ont déclaré avoir lu ledit règlement et qu ils ont renoncé à sa lecture;

CONSIDÉRANT que tous les membres du conseil présents ont déclaré avoir lu ledit règlement et qu ils ont renoncé à sa lecture; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D OTTERBURN PARK RÈGLEMENT NUMÉRO 426 CONCERNANT L INSTALLATION ET L ENTRETIEN D AVERTISSEURS ET DE DÉTECTEURS DE FUMÉE ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 329 TEL QU AMENDÉ CONSIDÉRANT

Plus en détail

CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1334

Plus en détail

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations;

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations; RÈGLEMENT NUMÉRO 252 INTITULÉ «RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION FAVORISANT LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES HABITATIONS DANS CERTAINS SECTEURS DE LA VILLE» CONSIDÉRANT QUE la Ville désire

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC Règlements de la municipalité Ste-Clotilde-de-Beauce PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES APPALACHES MUNICIPALITÉ STE-CLOTILDE-DE-BEAUCE RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-1 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES ET APPLICABLE

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. Règlement n 263-2014

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. Règlement n 263-2014 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET Règlement n 263-2014 Règlement établissant un programme de revitalisation pour les secteurs commercial, institutionnel religieux et pour la conversion de bâtiments de

Plus en détail

SECTION II DISPOSITIONS RELATIVES AU STATIONNEMENT DES VÉHICULES ROUTIERS

SECTION II DISPOSITIONS RELATIVES AU STATIONNEMENT DES VÉHICULES ROUTIERS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE VAUDREUIL-SOULANGES MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JUSTINE-DE-NEWTON RÈGLEMENT NUMÉRO 338 ==================================================================

Plus en détail

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières Ville de Trois-Rivières Compilation administrative en vigueur depuis le 10 juin 2015 Règlement accordant aux résidants de certaines voies publiques un droit particulier d'y stationner leur véhicule de

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 540. que le conseil municipal désire remplacer la réglementation concernant le stationnement sur son territoire;

RÈGLEMENT NUMÉRO 540. que le conseil municipal désire remplacer la réglementation concernant le stationnement sur son territoire; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ZOTIQUE M.R.C. VAUDREUIL-SOULANGES RÈGLEMENT REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT (RMH 330) - RÈGLEMENT NUMÉRO 491 RÈGLEMENT NUMÉRO 540 ATTENDU

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES RÈGLEMENT NUMÉRO 276 RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES ATTENDU QUE le conseil municipal estime qu il est dans l intérêt de la Municipalité d adopter un règlement établissant

Plus en détail

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT # 15-888 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le 18 août 2015 Adopté le 8 septembre

Plus en détail

VILLE DE MONT-LAURIER. RÈGLEMENT RELATIF AUX USAGES CONDITIONNELS Règlement numéro 113. 27 avril 2007

VILLE DE MONT-LAURIER. RÈGLEMENT RELATIF AUX USAGES CONDITIONNELS Règlement numéro 113. 27 avril 2007 VILLE DE MONT-LAURIER RÈGLEMENT RELATIF AUX USAGES CONDITIONNELS Règlement numéro 113 27 avril 2007 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-LAURIER RÈGLEMENT NUMÉRO 113 RÈGLEMENT RELATIF AUX USAGES CONDITIONNELS

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE L'AMIANTE MUNICIPALITÉ D ADSTOCK RÈGLEMENT NUMÉRO 7-01 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES CONSIDÉRANT QUE le Conseil juge nécessaire et d'intérêt public de réglementer la possession,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BAIE-JAMES LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT:

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BAIE-JAMES LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT: PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BAIE-JAMES Règlement n 150 Règlement remplaçant le règlement n o 117 concernant les alarmes et applicable par la Sûreté du Québec et abrogeant le règlement n o 135 LE

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA SUBVENTION RELATIVE AU TRAITEMENT DES FRÊNES SITUÉS SUR DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES COMPRISES DANS DES ZONES À RISQUES

RÈGLEMENT SUR LA SUBVENTION RELATIVE AU TRAITEMENT DES FRÊNES SITUÉS SUR DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES COMPRISES DANS DES ZONES À RISQUES VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-063 RÈGLEMENT SUR LA SUBVENTION RELATIVE AU TRAITEMENT DES FRÊNES SITUÉS SUR DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES COMPRISES DANS DES ZONES À RISQUES Vu l article 92 de la Loi sur les compétences

Plus en détail

1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient :

1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient : R.R.V.M. c. C-5 RÈGLEMENT SUR LES CLÔTURES SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Dans le présent règlement, les mots suivants signifient : «clôture» : une clôture en matériaux ou une haie vive; «maçonnerie»

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Adopté le 22 septembre 2008 Règlement concernant les systèmes d alarme ATTENDU que le conseil désire

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de motion a été donné à la séance régulière du 4 février 2013;

CONSIDÉRANT qu un avis de motion a été donné à la séance régulière du 4 février 2013; PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE RIPON COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT SUR LES USAGES CONDITIONNELS 2013-03-258 CONSIDÉRANT que la municipalité de Ripon a le pouvoir en vertu de la Loi sur l aménagement

Plus en détail

RÈGLEMENT 569. Et résolu à l unanimité des conseillers présents que le règlement suivant soit adopté :

RÈGLEMENT 569. Et résolu à l unanimité des conseillers présents que le règlement suivant soit adopté : 2011-06-117 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT 569 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LES CONDITIONS DE SALUBRITÉ ET D'ENTRETIEN DES LOGEMENTS CONSIDÉRANT QU en

Plus en détail

Ville de Montréal Arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève Sainte-Anne-de-Bellevue RÈGLEMENT NUMÉRO CA01-0016

Ville de Montréal Arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève Sainte-Anne-de-Bellevue RÈGLEMENT NUMÉRO CA01-0016 Ville de Montréal Arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève Sainte-Anne-de-Bellevue RÈGLEMENT CONCERNANT L OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION ET

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 360-2007 RÈGLEMENT SUR LES ABRIS POUR FUMEURS

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 360-2007 RÈGLEMENT SUR LES ABRIS POUR FUMEURS PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 360-2007 RÈGLEMENT SUR LES ABRIS POUR FUMEURS CONSIDÉRANT QU en vertu de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q.,c.A-19.1), une municipalité peut

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLEMENT NO 21-12 RELATIF À L UTILISATION Règlement Procédure Politique Directive CA CE CG Direction générale Résolution : CA-12-360-5.04 Direction : Nouveau document Remplace

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-04 SUR LES SYSTÈMES D ALARME INTRUSION (RM 110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-04 SUR LES SYSTÈMES D ALARME INTRUSION (RM 110) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BRIGHAM RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-04 SUR LES SYSTÈMES D ALARME INTRUSION (RM 110) ATTENDU les pouvoirs conférés par le Code municipal; ATTENDU QUE le Conseil

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE COMTÉ DES LAURENTIDES VILLE DE SAINTE-AGATHE-DES-MONTS

MUNICIPALITÉ DE COMTÉ DES LAURENTIDES VILLE DE SAINTE-AGATHE-DES-MONTS MUNICIPALITÉ DE COMTÉ DES LAURENTIDES VILLE DE SAINTE-AGATHE-DES-MONTS RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-M-196 SUR LES PERMIS DE STATIONNEMENT SUR RUE DANS CERTAINES ZONES RÉSIDENTIELLES - VIGNETTES ATTENDU QUE les

Plus en détail

Toute personne physique ou morale qui est propriétaire ou occupant d'un lieu protégé.

Toute personne physique ou morale qui est propriétaire ou occupant d'un lieu protégé. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-ETCHEMIN COMTÉ DE BELLECHASSE RÈGLEMENT NUMÉRO : 25-2003 RÈGLEMENT RELATIF AUX S YSTÈMES D'ALARME. Considérant que la corporation municipale de la M unicipalité de

Plus en détail

Article 1 RÈGLEMENT CONCERNANT LES CHIENS. Le préambule fait partie intégrante du présent règlement.

Article 1 RÈGLEMENT CONCERNANT LES CHIENS. Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. RÈGLEMENT CONCERNANT LES CHIENS Article 1 Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. DÉFINITIONS Article 2 Aux fins de ce règlement, les expressions et mots suivants signifient : «Gardien»

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE RÈGLEMENT NUMÉRO 263 CONCERNANT L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QUE le conseil municipal désire réglementer l

Plus en détail

Format des documents Document Papier Électronique Formulaire de déclaration 8 x 11, 8 x 14

Format des documents Document Papier Électronique Formulaire de déclaration 8 x 11, 8 x 14 Commission de protection du territoire agricole du Québec DOCUMENTS REQUIS DÉCLARATION Article 32 Permis de construction Une personne qui requiert l émission d un permis de construction sur un lot situé

Plus en détail

564-2010 2010-08-19 670-2012 2012-02-20. Codification administrative

564-2010 2010-08-19 670-2012 2012-02-20. Codification administrative PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI REGLEMENT 33-2002 CONCERNANT LES SYSTEMES D ALARME ADOPTE PAR LE CONSEIL MUNICIPAL LE DIX-NEUF AOUT DEUX MILLE DEUX ET MODIFIE PAR LES REGLEMENTS SUIVANTS: Numéro Date

Plus en détail

LIVRE DE RÈGLEMENT MUNICIPALITÉ DE CAYAMANT

LIVRE DE RÈGLEMENT MUNICIPALITÉ DE CAYAMANT LIVRE DE RÈGLEMENT MUNICIPALITÉ DE CAYAMANT Canada Province de Québec Comté de Gatineau Municipalité de Cayamant MRC Vallée-de-la-Gatineau Règlement no 91-98 CODE RM 410 CONCERNANT LES ANIMAUX Attendu

Plus en détail

CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE

CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE La signature d une entente doit être précédée des étapes suivantes : DOCUMENTS REQUIS 3.1 a) Présentation d un plan de morcellement

Plus en détail

Codification administrative

Codification administrative PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 207-2005 INSTAURANT LE PROGRAMME D AIDE FIANCIÈRE POUR LA RESTAURATION ET LA MISE EN VALEUR DE LA MAISON JOSEPH- GAUVREAU ADOPTE PAR LE CONSEIL MUNICIPAL

Plus en détail

Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge

Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge Règlement sur les conditions d émission de permis de construction numéro 319-08 Numéro du règlement Date de l avis de motion Date de l adoption Date de l entrée

Plus en détail

Projet de loi n o 9 (2007, chapitre 30)

Projet de loi n o 9 (2007, chapitre 30) PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 9 (2007, chapitre 30) Loi visant à favoriser la protection des personnes à l égard d une activité impliquant des armes à feu et modifiant

Plus en détail

À l'assemblée du 6 mars 1995, le Conseil de la Ville de Montréal décrète :

À l'assemblée du 6 mars 1995, le Conseil de la Ville de Montréal décrète : VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 95-039 RÈGLEMENT SUR LE DÉVELOPPEMENT DU CAMPUS DE L'UNIVERSITÉ McGILL ET AUTORISANT LA CONSTRUCTION ET L'OCCUPATION D'UN BÂTIMENT POUR LA FACULTÉ DE GÉNIE À l'assemblée du

Plus en détail

La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent.

La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-LAURIER RÈGLEMENT NUMÉRO : 126 Règlement. À la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Mont-Laurier, tenue le 22 octobre 2007, à laquelle sont présents : Sylvain

Plus en détail

2014-MC-R208 ADOPTION DU RÈGLEMENT 14-RM-01 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 12-RM-01 ET PLUS PARTICULIÈREMENT L ARTICLE 3

2014-MC-R208 ADOPTION DU RÈGLEMENT 14-RM-01 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 12-RM-01 ET PLUS PARTICULIÈREMENT L ARTICLE 3 2014-MC-R208 ADOPTION DU RÈGLEMENT 14-RM-01 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 12-RM-01 ET PLUS PARTICULIÈREMENT L ARTICLE 3.14 DES DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES ALARMES DANS

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-LA-PAIX RÈGLEMENT NUMÉRO : SQ 06-007 AVIS DE MOTION : 8 JANVIER 2007 ADOPTÉ LE : 5 FÉVRIER 2007

MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-LA-PAIX RÈGLEMENT NUMÉRO : SQ 06-007 AVIS DE MOTION : 8 JANVIER 2007 ADOPTÉ LE : 5 FÉVRIER 2007 MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DE-LA-PAIX RÈGLEMENT NUMÉRO : SQ 06-007 AVIS DE MOTION : 8 JANVIER 2007 ADOPTÉ LE : 5 FÉVRIER 2007 PUBLICATION : 9 FÉVRIER 2007 ENTRÉE EN VIGUEUR : 9 FÉVRIER 2007 Avis de motion

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC Règlements de la municipalité Saint-Adrien-d Irlande PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES APPALACHES MUNICIPALITÉ SAINT-ADRIEN-D IRLANDE RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-1 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ALARMES ET APPLICABLE

Plus en détail

Certificat d'urbanisme Quelques explications

Certificat d'urbanisme Quelques explications Certificat d'urbanisme Le certificat d'urbanisme est un acte administratif qui indique l'état des règles d'urbanisme applicables pour un terrain donné : constructibilité et obligations attachés à ce terrain.

Plus en détail

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Règlement 375-2014 relatif au stationnement RMH 330

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Règlement 375-2014 relatif au stationnement RMH 330 Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme Règlement Relatif au stationnement Les textes suivants sont fournis à titre d information seulement. Ils ne remplacent ni les règlements, ni les documents

Plus en détail

Règlement RMU-04 relatif au stationnement

Règlement RMU-04 relatif au stationnement Règlement RMU-04 relatif au stationnement Attendu qu un avis de motion du présent règlement a été donné par monsieur Marc Dufresne, à la séance régulière du 10 novembre 2009; En conséquence, Il est édicté

Plus en détail

Vu l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); Vu l'avis de motion donné le 2005.

Vu l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); Vu l'avis de motion donné le 2005. VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT P-05-035 RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION, LA TRANSFORMATION ET L'OCCUPATION DU CENTRE UNIVERSITAIRE DE SANTÉ McGILL ET DE L'HÔPITAL DES SHRINERS SUR UN EMPLACEMENT SITUÉ À L'EST

Plus en détail

ATTENDU QUE le conseil municipal désire promouvoir les maisons de pension sur l'ensemble du territoire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield;

ATTENDU QUE le conseil municipal désire promouvoir les maisons de pension sur l'ensemble du territoire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY-DE-VALLEYFIELD RÈGLEMENT 233 ET SES AMENDEMENTS Règlement pour adopter un programme de revitalisation favorisant la construction résidentielle, les maisons de pension

Plus en détail

RÈGLEMENT # 302 Règlement concernant les alarmes applicable par la Sûreté du Québec

RÈGLEMENT # 302 Règlement concernant les alarmes applicable par la Sûreté du Québec RÈGLEMENT # 302 Règlement concernant les alarmes applicable par la Sûreté du Québec CONSIDÉRANT QUE le Conseil municipal juge nécessaire et d intérêt public de réglementer la possession, l utilisation

Plus en détail

TITRE 5 - PROTECTION DE LA PERSONNE ET DE LA PROPRIÉTÉ

TITRE 5 - PROTECTION DE LA PERSONNE ET DE LA PROPRIÉTÉ TITRE 5 - PROTECTION DE LA PERSONNE ET DE LA PROPRIÉTÉ CHAPITRE 9 - SYSTÈMES D'ALARME Section 1 - Dispositions déclaratoires et interprétatives 5.9.1 Définitions À moins de déclaration contraire, expresse

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 08-03 POURVOYANT À UNE VIDANGE PÉRIODIQUE DES FOSSES SEPTIQUES

RÈGLEMENT NO. 08-03 POURVOYANT À UNE VIDANGE PÉRIODIQUE DES FOSSES SEPTIQUES CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. BROME-MISSISQUOI RÈGLEMENT NO. 08-03 POURVOYANT À UNE VIDANGE PÉRIODIQUE DES FOSSES SEPTIQUES ATTENDU QUE le Conseil juge opportun que la vidange des fosses septiques situées

Plus en détail

RÈGLEMENT 2504-2014. Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville

RÈGLEMENT 2504-2014. Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MAGOG RÈGLEMENT 2504-2014 Relatif à l établissement des terrasses extérieures sur le domaine public au centre-ville À une séance ordinaire du conseil municipal de la

Plus en détail

Municipalité de Lacolle

Municipalité de Lacolle Municipalité de Lacolle 1, rue de l Église sud, Lacolle, QC J0J 1J0 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Lacolle tenue en son Hôtel de Ville sis au 1, rue de l'église sud,

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

RÈGLEMENT 278-13 RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION (RÈGLEMENT RM 399)

RÈGLEMENT 278-13 RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION (RÈGLEMENT RM 399) PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES LAURENTIDES MUNICIPALITÉ D HUBERDEAU RÈGLEMENT 278-13 RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION (RÈGLEMENT RM 399) CONSIDÉRANT QUE le conseil de la municipalité

Plus en détail