Grève dans le secteur de l éducation. Pourquoi le Cnapeste a quitté la réunion mercredi au ministère et appelle au maintien de la mobilisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grève dans le secteur de l éducation. Pourquoi le Cnapeste a quitté la réunion mercredi au ministère et appelle au maintien de la mobilisation"

Transcription

1 Grève dans le secteur de l éducation Pourquoi le Cnapeste a quitté la réunion mercredi au ministère et appelle au maintien de la mobilisation Lire en pages 2 et 3 Gaz de schiste La CLTD prête pour la marche mardi à Bejaïa Quotidien national d information Directeur fondateur : Fodil Mezali Forte de son expérience réussie dans la lutte contre l extrémisme violent Alger à l aise à Washington Messahel a rappelé jeudi à Washington l efficience de l expérience algérienne dans la lutte contre le terrorisme islamiste. «Une réponse bâtie autour d une stratégie comprenant notamment une politique de réconciliation nationale et la déradicalisation», a-t-il expliqué. Lire en page 4 Les cinq conférenciers médias. venus de différents pôles «Nous avons entamé un politiques, donnent à la travail de proximité que presse l itinéraire de la nous allons continuer de marche qui s ébranlera faire jusqu au jour J et ce, de la Maison de la dans le but d expliquer à culture jusqu au siège de la population de notre wilaya à partir de wilaya la nécessité d y 11heures. adhérer car il est temps La volonté d en faire un de rétablir la confiance grand événement, entre le citoyen et les d autant plus que celuici regroupera pour la de l avenir des pans partis politiques : il ya va première fois plusieurs entier de la société ainsi tendances politiques à la que des générations fois sous un même futures», martèlent-ils slogan, se dessine sur les en se relayant face aux visages des cinq questions posées par les animateurs de cette représentants des rencontre avec les médias. Lire en page 3 le compte rendu de Bbker Amrani Point d ordre : pour Nebbou «Le FFS toujours dans... l'opposition» Lire en page 4 Tizi-Ouzou : l opposition au projet de gaz naturel levée à Maatkas Lire en page 6 Bouira : du gaz à Kalous et début de travaux d un hôpital à Bordj Okhris Lire en page 7 Jibril Daho raconte Taos la juive aux lecteurs de La Cité Lire en pages 11, 12 et 13 l entretien réalisé par Mhamed Hassani N 556 Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Prix 15 DA

2 02 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Verbatim Nouria Benghabrit, ministre de l'education nationale : «Nous avons proposé aux syndicats avec qui nous nous sommes réunis mercredi de 15h à 21h30 un certain nombre de résolutions, mais il faudra attendre aujourd'hui (jeudi) à 12h pour voir s'ils acceptent ou non de signer la déclaration commune. Notre département avait proposé la révision du statut particulier en prenant en considération tous les dysfonctionnements constatés et prouvés, mais en même temps, il faudra signer une charte d'étique et de stabilité pour instaurer un consensus permettant de préserver l'école publique, établir un calendrier de mise en œuvre des procès-verbaux et l'établissement des rencontres au niveau des directions de l'éducation avec les syndicats pour traiter les problèmes dans chaque wilaya». Karim Tabou, député et promoteur de l UDS : «Nous avons réuni toutes les conditions, mais nous avons été empêchés par l administration. Le refus ne s appuie sur aucune disposition de loi, ni ancrage juridique. C est un blocage politique. La parti est otage de quelques arrangements politiques entre le pouvoir et le FFS. Le dossier de l UDS a chevauché avec d autres événements politiques marqués par des négociations souterraines entre le FFS et le pouvoir. Le dossier de l UDS est otage de ces arrangements politiques». Mohamed Nebbou, premier secrétaire national du FFS : «Le Front des forces socialistes est prêt à consentir des compromis mais pas de «compromission pour la tenue de sa Conférence nationale du consensus (CNC). Aucun partenaire n a le droit d y imposer son point de vue. Nous pensons arrivés à nous asseoir sur la même table pour trouver des solutions définitives et consensuelles. On n en est pas encore au stade du compromis mais si l intérêt de la nation l impose, nous sommes prêts à le consentir. Cela ne veut aucunement dire compromission», Mokdad Sifi, ancien chef du gouvernement : «L exploitation du gaz de schiste peut être une nécessité pour l avenir. Cela dit, il est connu que l Algérie ne fait pas suffisamment de prospection (de gaz conventionnel). Des potentialités existent au sud et au nord et elles sont nettement plus rentables que le gaz de schiste. Donc pourquoi nous ne faisons pas de la prospection de gaz et de pétrole conventionnels avant d envisager l exploitation du gaz de schiste? D ici là, la technologie d extraction du gaz de schiste aura encore évolué et sera moins nocive pour l environnement». A la une Le bénéfice du doute à B Statu quo. Pas de décision à l issue de la réunion des sept syndicats regroupés au sein de la Coo Cette dernière attendra l installation de la Commission chargée de réviser le statut particulier avant de trancher en faveur du retour ou pas à la contestation. La Coordination des syndicats de l éducation offre à la ministre de l Education un répit. Les sept organisations qui la composent, réunis jeudi, ont préféré temporiseret ne prendre aucune décision dans l immédiat. En effet, à l unanimité, les syndicats ont décidé d accorder à la ministre de l éducation le bénéfice du doute. Ils attendront finalement l installation de la commission chargée de rouvrir le dossier du statut particulier avant de prendre une quelconque décision. Cette décision ne ferme cependant pas la parenthèse de la contestation. Seulement, le Cnapest a décidé de poursuivre son mouvement de protestation qui a bouclé, jeudi dernier, son quatrième journée. Le syndicat ne compte pas mettre un terme à ce mouvement. Bien au contraire, ses responsables sont ressortis déçus de la rencontre de mercredi avec la ministre de l Education qui aurait qualifié certaines des revendications du Cnapest de «dérives «. Benghébrit faisait allusion au départ à la retraite après 25 années de service et à la promotion automatique des enseignants, deux revendications auxquelles elle a d emblée dit non, regrettant que le Cnapest ne soit pas dans une logique de négociations, mais celle «d imposition «de son point de vue. Installation le 2 mars de la commission de révision des statuts La commission conjointe chargée de la révision des statuts des travailleurs de l'education nationale sera installée le 2 mars prochain, ont, en effet, affirmé mercredi soirles représentants du secteur au terme d'une rencontre avec la ministre de l'education nationale. «La commission mixte chargée de réviser les statuts des travailleurs de l'education sera installée officiellement le 2 mars prochain et regroupera les représentants du ministère de l'education et des syndicats du secteur,outre le ministère des Finances et la direction générale de la fonction publique», ont affirmé les syndicats qui se sont réunis avec la ministre de l'education nationale, NouriaBenghebrit pour établir un agenda qui permet la révision du statut des travailleurs du secteur. A l'exception, donc, du Conseil national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique élargi qui est sorti avant la fin de la rencontre, les syndicats présents à la réunion ont été unanimes à souligner que la commission est appelée à apporter des résultats concrets dans «les plus brefs délais». Il a également été convenu d'organiser des rencontres bilatérales entre le ministère et les syndicats pour trouver des solutions aux questions en suspens. S'agissant des enseignants qui bénéficieront de l'effet rétroactif, les représentants des syndicats ont indiqué qu'un accord a été dégagé sur le procédé à adopter et qui sera annoncé en temps opportun. Il s'agit de enseignants, tous cycles confondus, ayant bénéficié d'une formation à partir du 6 juin Pour sa part, le chargé de l'information au CNAPEST, Messaoud Boudiba, a soutenu que cette séance ne représentait pas une priorité pour eux en tant qu'organisation syndicale, appelant le ministère à la «concrétisation des engagements pris». Concernant la grève, le responsable a indiqué qu'elle se poursuivra jusqu'à jeudi, estimant que les mesures prises «ne concernent pas le CNAPEST». Les représentants de la CSE ont exprimé pour leur part leur satisfaction quant aux résultats de cette rencontre qui a duré cinq heures. Ont assisté à cette rencontre, qui s'est déroulée à huis clos, des représentants de la coordination syndicale qui regroupe le Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (Snapest), le syndicat national des travailleurs de l'education (SNTE), l'union nationale des travailleurs de l'education et de la formation (UNTEF), le Conseil des lycées d'alger (CLA), le Syndicat national autonome des travailleurs de l'education et de la formation (Snatef), le Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement primaire (Snapep) et le syndicat national autonome du personnel de l'administration publique (Snapap). Ont également pris part à cette réunion le syndicat des corps communs et des travailleurs professionnels (SCCTP), le Conseil national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique élargi (Cnapest) et la Fédération nationale des travailleurs de l'education (FNTE) affiliée à l'union nationale des travailleurs algériens (UGTA). Mme Benghebrit avait affirmé que cette rencontre avec les partenaires sociaux, «fixera un plan d'action en vue d'une révision du statut des travailleurs du secteur et la correction des lacunes contenues dans ce statut». Le procès verbal n a pas été signé Par ailleurs, le procès verbal sanctionnant la rencontre entre le ministère de l Education nationale et les syndicats qui ont déclenché un mouvement de grève n a pas été signé, à cause de leur rejet de la proposition relative à la rédaction d une charte d éthique et de stabilité, a indiqué jeudi, le ministère qui réitère sa volonté de laisser les portes du dialogue ouvertes. Dans un communiqué, à l issue de la rencontre de deux jours avec les syndicats, le ministère de l Education a précisé que «le procès verbal commun a buté sur le dernier point engageant l ensemble des parties à la rédaction d une charte d éthique Le Cnapeste mai Détermination. NouriaBenghebrit, la mnistre de l'éducation a invité les syndicats à une réunion, mercredi passé, au siège de son ministère pour examiner uniquement le statut particulier des travailleurs de l éducation pour, a-t-elle dit, identifier le cadre méthodologique pour l'ouverture du débat sur les statuts et signer une charte d'éthique. Le Cnapeste dont l appel à la grève est suivi d effet dans de nombreux établissements, a tout de même assisté à la rencontre sans, précision de taille, participer au débat. Car, a indiqué hier son porte-parole, Messaoud Boudiba, le Cnapeste demande non pas la révision complète du statut particulier comme veulent le faire croire certains, en particulier des responsables à la tutelle, mais des correctifs à certains articles qui ont pénalisé une grande partie du corps enseignant. Les Sétifiens pour confirmer leur suprématie continentale Supercoupe d'afrique. L'ES Sétif mise sur un nouveau trophée continental, le premier en Supercoupe d'afrique de son histoire si elle parvient à battre Al-Ahly d'egypte en finale aujourd hui au stade Mustapha Thaker de Blida (16h00). Détenteur de la précédente édition de la Ligue des champions, le club algérien voit en le rendez-vous une aubaine pour confirmer sa suprématie sur le plan continental face au vainqueur de la Coupe de la Confédération. "Cette finale devrait être mise à profit pour prouver que notre sacre en Ligue des champions n'était pas le fait du hasard. C'est une aubaine pour confirmer notre suprématie", déclare l'attaquant vedette de l'aigle noir El Hadi Belameiri. Pour atteindre son objectif, l'ess a effectué une préparation spéciale pour le rendez-vous qui a débuté avec un stage bloqué lundi dernier à Sétif, et qui se poursuit depuis mercredi au Centre technique de Sidi Moussa (Alger). L'entraîneur de l'entente, Kheireddine Madoui, qui mise énormément sur un deuxième titre africain dans sa jeune carrière de coach, axe son travail sur le plan psychologique. Il veut que ses capés arrivent concentrés à 100% à la rencontre de samedi. "C'est une finale qui se jouera sur de petits détails ce qui nous impose de rester concentrés tout au long de la partie. Je suis confiant dans ce registre, et je peux assurer que mes protégés sont prêts dans ce registre", affirme le technicien de 37 ans. Selon Madoui, la Supercoupe coïncide avec une conjoncture positive que traverse les gars d'ain El Fouara, après avoir rejoint le MO Béjaia en tête du classement de Ligue 1 tout en étant toujours en course en Coupe d'algérie après avoir été le premier club qualifié aux quarts de finale de l'épreuve en remportant son match avancé contre l'esm Koléa (1-0). Le driver sétifien assure, en outre, qu'hormis le latéral gauche Lyes Boukria, tous les autres joueurs retenus dans la liste des 18 sont aptes pour l'empoignade. Les Egyptiens, eux, tablent sur leur riche expérience sur la scène africaine pour défier leurs homologues algériens. L'ancien international égyptien, Wail Gomâa, actuellement directeur sportif du club cairote, a affiché sa "grande confiance" en ses joueurs pour regagner le Caire avec le trophée, assurant que le staff technique sous la conduite de l'espagnol Carlos Garrido vouait "tout le respect" pour les Sétifiens. "L'expérience de nos joueurs leur permet de bien gérer la partie et s'adapter à toutes les situations. L'équipe à les moyens de remporter la 7e Supercoupe d'afrique dans l'histoire du club", a-t-il dit. Près de policiers mobilisés pour le bon déroulement du match Prés de policiers ont été mobilisés, par la sûreté de wilaya de Blida, pour le bon déroulement de la supercoupe d'afrique de football, opposant l'es Sétif et Ahly d Egypte samedi prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida, a-t-on appris, jeudi, du commissaire divisionnaire Hamid Agherioune. Un plan de sécurité a été mis en place pour sécuriser tous les accès vers le stade, avant, pendant et après le match, avec Sports La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 23 un renforcement du contrôle au niveau des points de fouille menant au stade, parallèlement à la sécurisation des guichets de vente de tickets, dont l ouverture est prévue vendredi vers 9H00, a indiqué Agherioune à l APS. Le nombre d agents de l ordre au niveau des routes menant au stade sera, également multiplié afin de faire face au flux de supporteurs sétifiens qui se déplaceront en masse à la ville de Blida, dés les premières heures de samedi, a-t-il ajouté. Il a souligné que des instructions strictes ont été données afin d empêcher les supporteurs d introduire des objets contondants vers le stade, dont l entrée est interdite aux moins de 16 ans, la carte d identité faisant foi. D autre part, des bus ont été mobilisés, en coordination avec la direction des transports de la wilaya, pour assurer le transport des supporteurs de l ESS, dont l arrivée est prévue à la gare ferroviaire de Blida, vers le stade Tchaker. Le commissaire divisionnaire Agherioune a lancé, à l occasion, un appel aux supporteurs qui rejoindront le stade, par voiture, pour respecter le code de la route, et surtout éviter l excès de vitesse, au vu notamment des mauvaises conditions climatiques. Tahmi : «Donner une belle image du football algérien» Le ministre des Sports Mohamed Tahmi, accompagné du président de la Fédération algérienne de football (FAF) Mohamed Raouraoua, a rendu une "visite d'encouragement" à la formation de l'es Sétif en regroupement au centre technique national de Sidi-Moussa à moins de 48 heures du match de la Supercoupe d'afrique contre Al Ahly d'egypte. Les deux responsables du sport algérien se sont dirigés ensuite au Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires de Benaknoun (Alger) pour saluer l'équipe égyptienne d'al Ahly qui effectuait une séance d'entraînement. L'équipe de football d'al Ahly est arrivée ce jeudi à Alger en provenance du Caire en prévision du match de la Supercoupe d'afrique face à la formation algérienne de l'es Sétif, prévu samedi à 16h00 au stade Mustapha- Tchaker de Blida. La Supercoupe d'afrique de football oppose au début de chaque année le vainqueur de la Ligue des champions (ES Sétif) au détenteur de la Coupe de la Confédération (Al Ahly). Le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, a appelé jeudi à la mobilisation de tous les moyens pour la réussite de la finale de la Supercoupe d'afrique de football qui opposera l'es Sétif au Ahly d'egypte samedi au stade Mustapha-Tchaker de Blida (16h00) pour donner une "belle image" du football algérien. "On a plus que jamais besoin de donner une belle image du football algérien, et la finale de la Supercoupe d'afrique qu'abrite notre pays constitue une opportunité pour le faire", a déclaré le ministre en marge de l'installation de la commission nationale exécutive de lutte et prévention contre la violence dans les infrastructures sportives. La Supercoupe d'afrique 2015 oppose le détenteur de la Ligue des champions et celui de la Coupe de la Confédération, respectivement l'ess et Al-Ahly. Les autorités sportives du pays accordent une importance particulière à la réussite de cet évènement, et ce, à quelques semaines de l'annonce du pays appelé à organiser la Coupe d'afrique des nations de 2017, dont l'algérie est candidate. Le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) rendra son verdict le 8 avril prochain lors d'une réunion prévue au Caire. Tahmi a profité aussi de l'occasion pour souhaiter "plein succès'' à ''l'entente'' dans cette épreuve en remportant le premier trophée du genre dans son histoire. Championnat national «Excellence» de lutte les 27 et 28 février à Alger Compétition. Le championnat national "Excellence" de lutte (seniors) aura lieu les 27 et 28 février à la salle OMS de Staoueli d'alger avec la participation de 64 lutteurs représentant neuf ligues de wilayas, a-t-on appris jeudi auprès de la Fédération algérienne des luttes associées (FALA). Le coup d'envoi du championnat national excellence seniors sera donné officiellement vendredi 27 février avec les traditionnelles séances de pesée et de contrôle médical. La journée de samedi sera consacrée aux combats de 1 er et 2 ème tours de la lutte libre dans les catégories (59Kg- 66Kg-71Kg-75Kg-80kg-85Kg- 98Kg -130Kg) et gréco-romaine (57Kg-61Kg-65Kg-70Kg- 74Kg-86Kg-97Kg-125Kg), ainsi que les combats du 3eme tour. Cette compétition verra la participation des lutteurs ayant pris les quatre premières places du championnat national "Honneur" seniors de lutte, disputé les 13 et 14 février à la salle Harcha-Hacène d'alger. Pour rappel, les lutteurs du Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires (CREPESM) de Ben Aknoun (Gréco-romaine) et de la ligue d'alger (lutte libre), avaient survolé cette compétition. Le niveau de cette compétition a été qualifié de "très bon" par le président de la Fédération algérienne des luttes associées (FALA), Rabah Chebah, qui a relevé le bon niveau de certaines finales et la belle prestation des lutteurs de la sélection algérienne de seniors. "Il faut savoir que tous les finalistes sont des athlètes qui sont passés par toutes les catégories d'âge, ce qui prouve qu'un suivi existe sur le terrain et qu'une politique de formation est appliquée au sein des clubs et des ligues de wilayas", avait-t-il souligné. Pour le président de la FALA, l'instauration des championnats "Honneur" et "Excellence" permettra aux sélectionneurs nationaux de prendre les quatre meilleurs athlètes de chaque catégorie "sans aucune contestation" puisque c'est "le tapis qui désignera les meilleurs". Cent-vingt (120) athlètes issus de neuf ligues de wilaya ont pris part au championnat national "Honneur" seniors de lutte (gréco-romaine et libre) qui a pris fin samedi à la salle Harcha Hacène. Les ligues de wilaya qui ont pris part au rendez-vous de Harcha Hacène sont: Alger - Annaba - Oran - Blida - Tipaza - Taref- Bordj Bou Arreridj-Skikda- Béjaïa.

3 Conférence de Washington. La conférence internationale sur l extrémisme violent a été l occasion, jeudi, pour l Algérie de réitérer l efficience de sa vision quant à la réponse à donner au terrorisme. Une réponse bâtie autour d une stratégie comprenant notamment une politique de réconciliation nationale et la déradicalisation. Le ministre délégué aux Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, a mis l accent, dans son intervention durant la conférence, sur le combat mené par l Algérie sur plusieurs fronts, dans sa lutte contre ce phénomène, partant de la conviction que la réponse sécuritaire uniquement à un phénomène aussi complexe demeure insuffisante. Exposant l expérience algérienne en la matière, il a axé sa communication sur la déradicalisation et toutes les mesures prises par l Algérie dans ce sens, afin d arriver à la consolidation des fondements du référent religieux national par la promotion de la culture de l Islam authentique prônant l humanisme, la tolérance et l harmonie. Cette démarche est venue accompagner les autres axes fondamentaux de la stratégie de lutte contre le fléau en premier lieu «l action des forces de sécurité qui a été menée dans le strict respect des lois de la République et des engagements de l Etat en matière de protection des droits de l homme et des libertés fondamentales». Cette action, a-t-il souligné a permis de protéger la vie des personnes, de préserver l unité nationale et l intégrité territoriale du pays, l affirmation en permanence de la force de la loi républicaine sur la totalité du territoire national ainsi que le rétablissement de la paix, la sécurité et la stabilité. Il a souligné en outre, l importance de la politique de réconciliation nationale, que le gouvernement entend poursuivre, laquelle «a préservé la cohérence de l harmonie de la société algérienne», mettant en avant la conviction de l Algérie que «la démocratie participative et l Etat de Actuel 04 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Le FFS toujours dans... l'opposition Criminalité : arrestation de 14 Point d ordre. Endosser le rôle de «facilitateur» n exclut donc pas que le parti continue à faire de l opposition et à se prononcer sur le quotidien des Algériens, a insisté son Premier secrétaire national qui rappelle l attachement du FFS aux «mêmes principes et objectifs» concernant le changement, à savoir la séparation des pouvoirs, la justice sociale, l Etat de droit, le respect des libertés, etc. «L a révision de la Constitution n est pas la seule condition pour atteindre ce changement», a ponctué le premier responsable du plus vieux parti d opposition, indiquant que le FFS n allait pas rester «indéfiniment» dans le rôle de facilitateur. «L Algérie mérite un meilleur avenir à travers un changement. Il s agit d établir des normes pour une bonne gouvernance, c est cela qui fera partie du schéma global de la conférence du consensus où nous exposerons notre point de vue au même titre que tous les autres», a-t-il observé. A la question de savoir quel sens donner à l initiative du parti en cas d absence des partis au pouvoir, M. Nebbou a rétorqué qu aucun refus «officiel» dans ce sens ne lui est parvenu : «le FLN a confirmé officiellement sa participation lors de notre seconde rencontre et nous n en tenons qu à cette position officielle. Pour le RND nous attendons la réponse définitive qui sera décidée à l issue de la réunion de son instance dirigeante. On ne peut donc pas parler de refus à ce stade», a-t-il clarifié. Rappelant la mise en place, prochainement, du groupe de contact lequel s attellera à préparer les étapes de ladite conférence, M. Nebbou a souhaité que soient levés «les quelques malentendus» concernant précisément les procédures d organisation et de déroulement y afférentes. Interpellé sur l échéance de la CNC, à la suite du report de la date initialement proposée (les 23 et 24 février), le premier responsable du FFS a espéré que ladite rencontre puisse se tenir «dans les meilleurs délais». «La question de l échéance est un enjeu qui interpelle tous les acteurs politiques en raison de la conjoncture nationale et internationale, la balle est dans le camp des partenaires», a-t-il fait remarquer, à ce sujet. A la question de savoir si l existence d autres initiatives serait de nature à affaiblir la leur, M. Nebbou a rétorqué : «Nous sommes des démocrates et ne croyons pas à l'unanimisme. Qu il y ait plusieurs initiatives ne nous gêne pas même si nous faisons tout pour rallier un maximum autour du consensus. S il y a d autres options, c est au peuple d apprécier les offres. En outre, ce n est pas le nombre qui est important mais la crédibilité et représentativité et seuls les actes détermineront la sincérité des uns et des autres». Quant à ceux qu il qualifie d»ennemis» du consensus, il a estimé que ces derniers sont animés par des «intérêts et que la situation actuelle les arrange, de même qu elle sied à beaucoup d autres personnes». «Que ceux qui sont contre notre initiative avancent des arguments objectifs», a-t-il lancé avant de rappeler que son initiative demeure «ouverte» à toute la classe politique et la société civile, y compris l opposition composant la Coordination nationale pour la transition et les libertés démocratiques (CNTLD). Se refusant à parler d échec s agissant du processus de consultations et de probable «annulation» de la conférence, l intervenant a reconnu qu il y a eu «peut-être des insuffisances» mais qu une «décantation» allait se faire avec le temps. «Nous avons, en quelque sorte, contribué à pacifier les relations entre les partis politiques, car il existe une sérieuse crise Alger explique sa recette contre l extrémisme violent de confiance entre les gouvernants et les gouvernés mais aussi au sein même de la classe politique», a-t-il argumenté, assurant avoir été destinataire d»échos favorables» en provenance de la rue. Abordant, enfin, l actualité économique, M. Nebbou a qualifié d»insuffisante» la batterie de mesures prise par le pouvoir pour faire face à la chute des prix du pétrole et ce, eu égard aux «attentes et défis qui interpellent le pays». Aux yeux de l intervenant, cette nouvelle donne est une «raison supplémentaire» pour aller vers un consensus et un débat nationaux sur les questions économiques globalement, mais en particulier celles liées à la préservation des ressources naturelles du pays et sa dépendance aux hydrocarbures car «il y va du devenir de l Algérie et des générations futures», a-t-il conclu. RN et agences contrebandiers par l'anp au sud du pays Quatorze (14) contrebandiers ont été arrêtés, durant les trois derniers jours, à l'extrême sud du pays par les éléments de l'armée nationale populaire (ANP) qui ont également saisi une somme d'argent en monnaie nationale et en devises, indique vendredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des éléments de la gendarmerie nationale relevant du secteur opérationnel de Tamanrasset (6ème région militaire) ont arrêté, le 17 février 2015, lors d'un barrage dressé au niveau de la zone Amcel, à Tamanrasset, trois (3) contrebandiers maliens et un (1) autre de nationalité libérienne, et a saisi un véhicule tout-terrain, cinq téléphones portables et une somme d'argent en monnaie nationale ( DA) et en monnaies étrangères (6.900 euros et dollars), précise la même source. Par ailleurs, au niveau de la 4ème région militaire, un détachement de l'anp, relevant du secteur opérationnel sud-est de Djanet, a appréhendé, le 18 février 2015, lors d'un barrage dressé au niveau de la route nationale N3 reliant Djanet et Tin Alkoum, 10 contrebandiers (cinq Algériens et cinq Libyens), et a saisi un véhicule tout terrain», ajoute la même source. droit ainsi que le développement socio-économique basé sur la justice et l égalité des chances constituent de solides remparts contre la propagande de l extrémisme et ses campagnes de recrutement parmi les jeunes socialement vulnérables». Cette vision semble avoir trouvé écho au sein de la communauté internationale dont les représentants réunis à la conférence de Washington ont exprimé la convergence à aller traquer le mal à la racine. En effet, les dirigeants de ce monde ont appelé les autorités des différents pays à prendre des mesures envers les jeunes et les catégories défavorisées, en matière d éducation, d emploi et autres. C est d ailleurs le message transmis par le secrétaire général des Nations Unies, Ban ki-moon, qui a recommandé aux Etats de répondre d une manière décisive à cette arrivée de «nouvelles générations de terroristes transnationaux, en allant à la racine à la racine et chercher les motivations», soulignant que «l oppression, la corruption et l injustice servent cette cible, (à) ajoutant que la bonne gouvernance tue le terrorisme». Le SG de l ONU a appelé à «enseigner la tolérance, la compassion et la diversité», relevant la nécessité d»une riposte pluridisciplinaire qui passe par les droits humains», annonçant à cette occasion son intention «de réunir les dirigeants religieux du monde entier dans une conférence pour promouvoir la réconciliation et la compassion». Le secrétaire d Etat américain John Kerry, en présidant la cérémonie d ouverture de la conférence, a pour sa part mis l accent sur l impératif de «chercher les moyens pour faire face à ces tendances alarmantes (à) préconisant particulièrement l élargissement de l éducation religieuse, la défense de la liberté religieuse contre le racisme sous toutes ses formes et le partenariat contre l extrémisme violent. L Algérie a proposé jeudi à Washington, d accueillir un atelier sur la déradicalisation, comme prolongement aux travaux de la conférence internationale sur l extrémisme violent, a-t-on appris auprès de la délégation algérienne. L Algérie propose d accueillir un atelier sur la déradicalisation «L Algérie est le seul pays à voir fait une proposition concrète, comme suivi des travaux de la conférence internationale sur l extrémisme violent», a précisé la même source ajoutant qu il ne s agit pas seulement de se réunir lors de cette conférence pour discuter, mais surtout d établir des actions concrètes à même de constituer un suivi de cette rencontre internationale. L Algérie qui a exposé, par la voix du ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, son expérience en matière de lutte contre le terrorisme a axé son intervention sur la déradicalisation partant de son potentiel expérience avéré dans ce domaine. Santé Les arguments santé et autres subterfuges sont inefficaces pour les enfants Casse-tête. Les enfants à table peuvent s avérer être assez réticents face à certains aliments comme les épinards, les carottes ou les légumes en général. L es enfants ne mangent pas tout le temps ce qu ils ont dans leur assiette. Cela devient donc un véritable casse-tête pour les parents qui tentent par tous les moyens d arriver à leur fin. Toutefois, les arguments santé comme les carottes te rendront beau ou belle, les légumes sont bons pour la santé, la soupe t aidera à grandir ne sont pas efficaces selon une enquête organisée par la Booth School of Business de l Université de Chicago. Les enfants n apprécient pas les subterfuges L expérience a été assez explicite et elle a concerné 270 enfants. Plusieurs expériences ont été réalisées et la première consistait à manger des légumes comme des carottes ou encore des crackers. À chaque fois un argument était proposé, mais les enfants se dirigeaient toujours vers les crackers, quel que soit le discours des adultes. Toutefois dans la dernière étape, un fait assez déconcertant s est produit. Les auteurs de l étude ont précisé à des enfants que les crackers étaient bons pour la santé. Après avoir entendu cet argument, certains ne voulaient pas en manger et d autres choisissaient une quantité deux fois moins importante que dans les autres phases de cette enquête. Le jeûne est-il bénéfique pour la santé? De plus en plus pratiqué, le jeûne est parfois considéré inefficace, voire néfaste, par les scientifiques. Pourtant, le livre et le documentaire de Thierry de Lestrade montrent les bienfaits de la diète constatés par de nombreux chercheurs. Les bienfaits du jeûne sur la santé sont-ils avérés? Après le succès inattendu de son documentaire diffusé sur Arte, le livre de Thierry de Lestrade dédié à cette pratique (sorti ce jeudi 19 septembre) relance le débat. Au XIXe siècle, les médecins américains ne croyaient pas du tout à la guérison par l abstinence. Mais depuis plusieurs années, les scientifiques reviennent peu à peu sur cette position. Dans «Le jeûne, une nouvelle thérapie?», Thierry de Lestrade explique que les outils de biologie moléculaire permettent de constater les bienfaits du jeûne, notamment grâce à l autorégulation du corps qu il provoque. Selon le professeur de gérontologie et de biologie californien Valter Longo, jeûner accroît également les effets bénéfiques de la chimiothérapie. Grâce à la diète, les cellules saines se placent en mode protection et les cellules malades reçoivent mieux le traitement. Thierry de Lestrade est remonté jusqu aux années 60 où des scientifiques russes ont réalisé une quarantaine d études cliniques tendant à prouver l efficacité du jeûne dans la lutte contre des maladies chroniques, dont l asthme, la polyarthrite ou l hypertension. Le documentaire, réalisé avec Sylvie Gilman, est l une des cinq vidéos Arte les plus consultées sur internet. C est dire l intérêt grandissant des Français pour cette pratique de plus en plus répandue. Utiliser des arguments à bon escient Les chercheurs ont tenté d expliquer ces résultats qui sont assez surprenants. Selon les auteurs, les enfants estiment que les aliments considérés comme «bons pour la santé» ne peuvent pas être délicieux, ils sont pour eux automatiquement mauvais. A contrario, un aliment qui est néfaste pour l organisme aura tendance à être meilleur. Il est donc inutile d appliquer des subterfuges pour forcer les enfants à manger des légumes. Toutefois si les parents souhaitent qu ils réduisent la consommation de chips, il est peut-être judicieux de leur préciser qu ils sont bons pour la santé. La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 21 Régime minceur : une pratique dangereuse dans certaines situations Le régime minceur a commencé à envahir tous les magazines féminins et les hommes ne sont pas épargnés. Toutefois, cette pratique est dangereuse. Le régime minceur est une pratique largement utilisée à l approche des vacances d été. Les femmes et les hommes n hésitent pas à suivre les directives présentes dans les magazines sans se soucier que ces méthodes peuvent s avérer dangereuses. L effet inverse peut même être observé, ainsi une personne qui souhaite perdre du poids est susceptible de reprendre le double dès les premiers écarts. Les médecins ont également souhaité tirer la sonnette d alarme à l occasion de la Journée Européenne de l Obésité. En effet, le régime minceur peut être dangereux dans certaines situations notamment à long terme. Le régime minceur peut conduire à l obésité Généralement, le corps médical a constaté que le régime minceur prive rapidement l organisme de calories. Ce dernier est donc chamboulé et sa réaction sera de réaliser des stocks dans le but de faire face à cette perte de poids. Ce phénomène est observé lorsque l organisme retrouve une certaine dose de calories, comme il a été habitué à la restriction, il aura tendance à stocker pour ne pas être à nouveau perturbé si toutefois la restriction est observée une nouvelle fois. Ainsi, ce fameux régime minceur favorise grandement l effet yoyo et éventuellement l obésité. Des bouleversements cérébraux et hormonaux La prise de poids n est pas le seul problème référencé puisque le régime minceur peut être la cause d une modification cérébrale et hormonale. À cause de cette image que la société renvoie aux hommes et aux femmes, certains peuvent développer des pathologies encore plus graves puisqu un régime ou une obsession de la minceur peut tout à fait conduire une personne du côté de l anorexie. Ainsi, pour perdre du poids, il est recommandé de ne pas suivre ces régimes. Pour affiner la silhouette, seule une pratique sportive couplée à une alimentation équilibrée peut avoir des impacts positifs. Dans certains cas de figure, il est également important d être accompagné par un nutritionniste. L intervention à l origine du cauchemar de la dent de sagesse La dent de sagesse peut causer des problèmes au niveau de la dentition, mais Franck Afériat aurait préféré éviter ce cauchemar. Lors d une visite chez le dentiste, la bouche des patients a tendance à être auscultée avec minutie notamment lorsqu une dent de sagesse n est pas retirée. Cette dernière peut occasionner des douleurs et même un bouleversement au niveau de la dentition, car elle a l opportunité de pousser ses voisines. Cela peut paraitre être un véritable cauchemar, mais c est en fait rien comparé à l histoire de Franck Afériat. Ce dernier domicilié dans le Val-de-Marne décide il y a 8 ans de faire soigner une dent de sagesse. C est à cet instant que son cauchemar a commencé et il a même frôlé la mort et il peut à tout moment mourir. L intervention sur la dent de sagesse transforme sa vie Au départ, le dentiste constate que la dent de sagesse doit être traitée avec des implants, mais la configuration n aurait pas comblé ses attentes. Après une multitude d interventions et des anesthésies, Franck Afériat se retrouve dans une situation problématique, car les implants sont «cratérisés». Le dentiste laisse sa place à un professeur, Guy Princ, car il pense que la pose d un dentier est indispensable. Ce dernier propose donc à cette victime de prélever après plusieurs opérations de l os en provenance de la hanche. La dent de sagesse devient un cauchemar Toutefois, cette intervention après celle de la dent de sagesse est fatale pour la victime qui est porteuse du facteur V selon une information du Parisien. Le dentiste ne prend pas cela en compte et le patient se retrouve avec une jambe totalement noire puisqu il est victime d une thrombose profonde. Désormais, Franck Afériat a frôlé la mort, il ne peut plus se tenir debout et il est contraint de porter des bas de contention. De plus, s il reste trop longtemps en position debout, il peut être victime d une phlébite et mourir. Après huit ans de cauchemar, cette victime a dépensé plus de euros, il ne plus mâcher, il est handicapé à vie et les douleurs sont quotidiennes.

4 Régions 06 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Apropos de la Caisse de solidarité des collectivités à Tizi-Ouzou Garantie. Une rencontre d explication des missions, organisation et fonctionnement de la nouvelle Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales, placée sous la tutelle du ministère de l Intérieur et des Collectivités Locales, a été organisée, jeudi, par la wilaya de Tizi-Ouzou. L ors de cette réunion qui a regroupé les membres de l exécutif de wilaya, des chefs de daïras, des présidents d APC et des représentants de la société civile, le wali qui a présidé la séance a énoncé les objectifs principaux de ce nouveau dispositif financier, qui consacre la gestion participative au niveau local, par l implication des comités de villages et autres représentants de la société civile, dans notamment l identification des projets de développement. Le chef de l exécutif a souligné, à ce propos, que ce mode de gestion participative est déjà pratiqué par les présidents d APC au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, puisque ces derniers ont l habitude de consulter les comités de villages pour l élaboration de leurs programmes de développement, "ce qui fait que cette wilaya dispose déjà d'un terrain favorable pour la mise en application de ce nouveau dispositif". M. Abdelkader Bouazghi a indiqué que cette Caisse aborde une nouvelle démarche dans la prise en charge des programmes de développement locale en réponse aux préoccupations des citoyens, en consacrant le principe de la décentralisation, puisque les propositions de projets de développement émaneront de la base et seront transmis à une commission de daïra puis de wilaya qui va les remettre au ministère de l intérieur, a-t-il ajouté. Il a également souligné que les autorisations de programmes, qui seront dégagées au titre de ce programme, sont revues à la hausse comparativement aux montants accordés dans le cadre de l ancien Fond commun des collectivités locales (FCCL). Ce nouveau dispositif permet, en outre, le rattrapage des écarts de développement entre les différentes communes, puisqu il est destiné à celles qui sont pauvres et la prise en charge, grâce à une nomenclature de 51 chapitres, de nombreuses opérations de développement locales qui n étaient prévues dans l ex FCCL. Le décret exécutif N 14/116 du 24 mars 2014 portant création de cette caisse, prévoit également d'accorder des "concours financiers au profit des collectivités locales ayant à Mise hors d état de nuire d une bande de malfaiteurs à Boudouaou el-behri Fin de cavale. Les éléments de la brigade de gendarmerie de Boudouaou el- Behri ont arrêté, la semaine écoulée, 3 individus qui avaient cambriolé dans la nuit du 7 mai de l année écoulée une villa sise à Boudouaou el-behri, où ils ont dérobé une importante somme d argent estimée à plusieurs millions de centimes, une caméra numérique et un fusil de chasse de type Verny Carron, avons-nous appris du chargé de la communication du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Boumerdès le commandant, Ammar Zair. Suite à la plainte déposée par le propriétaire de la villa, les services de la gendarmerie ode la localité suscitée ont immédiatement entamé de minutieuses investigations qui se sont soldées par l arrestation d un individu nommé Abdou. B. Lors de l interrogatoire, ce dernier a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a dénoncé ses deux complices Charaf Eddine. T., et Djelloul. R., en ajoutant que les objets volés se trouvaient chez le dernier nommé qui déclarera à son tour après son arrestation qu il avait vendu le fusil de chasse pour la somme de dinars à un certain Kamel. A., qui, lui aussi, a vendu le même fusil à un proche parent nommé Fateh. Ch., originaire d AïnOulbane, village relevant de la municipalité de Kaddiria dans la wilaya de Bouira pour la somme de dinars. Quant aux munitions, une vingtaine de cartouches de calibres 12 mm, elles ont toutes été récupérés par les services de sécurité, dira notre source en précisant qu en date du 15 février 2015, les prévenus Kamel. L., Djelloul. R., et Charaf Eddine. T., ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Boudouaou qui a ordonné leur mise en détention provisoire à la maison d arrêt de Tidjelabine. Les objets volés ont été récupérés, conclut notre source. A. Massinissa faire face à des événements calamiteux et/ou imprévisibles ainsi que celles confrontées à une situation financière difficile", la mise en place "d une solidarité intercollectivités locales à travers la mobilisation et la répartition des moyens financiers", consacrant ainsi le principe de cofinancement intercommunal. Le chef de l'exécutif a demandé aux présidents d'apc, de se réunir avec les comités de villages et les représentants de la société civile, afin d arrêter, dans les meilleurs délais, leurs propositions de projets prioritaires de développement, au titre de l exercice Des mesures seront prises "incessamment" par l'administration pour mettre fin à la situation de blocage que vit l Assemblée populaire communale d Azazga (située à 37 km à l est de la wilaya de Tizi- Ouzou), a indiqué jeudi le wali. Interrogé sur l affaire de cette APC qui vit un blocage depuis septembre 2014 suite à une action de protestation de comités de villages qui empêchent le président d APC et les élus d accéder au siège de la mairie,m. Abdelkader Bouazghi a répondu que "l administration va prendre des mesures pour débloquer la situation". "Ce blocage se répercute négativement sur la gestion des projets de développement local et donc de la prise en charge des préoccupations des citoyens", a- t-il relevé. A ce titre il a indiqué que les plans communaux de développement (PCD) pour l exercice 2015 n ont pas été élaborés par l APC d Azazga. Le chef de l exécutif, qui a présidé dans la matinée une réunion d information sur la caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales, a indiqué qu en plus de l APC d Azazga trois autres communes, à savoir Ait Bouadou, Ait Yahia et Béni Douala, n ont pas encore déposé leur programmes de développement au titre des PCD pour l exercice 2015, pour des raisons liées notamment à des conflits qui perturbent ou bloquent la gestion de ces collectivités. L opposition au projet de gaz natural levée à Maatkas Epilogue. Les comités de villages Agouni Boufal et Ait Izid mettent fin à leur l opposition à en vigueur depuis 2010 au passage de la ligne d alimentation en gaz de ville des foyers des viles et villages la région. Cela aura trop duré! Plus de 04 années! L opposition somme toute légitime des comités de villages d AgouniBoufal et Ait Izid quant au passage de la conduite principale qui devait alimenter les villages des communes de Maatkas et de Souk el ténine concernés par la 1ère tranche du projet de gaz naturel a pris fin ce mercredi suite à la réunion tenue au siège communal de Souk el ténine et ayant regroupé entre autres la coordination des comités de village de Maatkas et de Souk el ténine, des représentants de Sonelgaz et de Kahrif et les élus des 02 communes. Pour Azazga : l administration prendra des mesures pour débloquer la situation à l APC Boumerdes : arrestation de 3 cambrioleurs à Sidi Daoud L on a appris auprès du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Boumerdès que, les éléments de la brigade de gendarmerie de Sidi Daoud, localité située à 45 kilomètres à l est du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès ont mis fin, tout récemment, à l activité néfaste de trois dangereux cambrioleurs nommés Adel. K., Amine. K., actuellement en fuite, et Mohamed. L., tous originaires de la municipalité suscitée. Selon notre source, ces derniers ont procédé, dans la nuit du 5 au 6 février dernier, au vol par effraction d un magasin où ils ont dérobé une importante somme d argent estimée par la victime à 37 millions de centimes, 2 micro-portables de marque Acer et Dell, d 3 balances électronique, 1 four à micro-ondes, 2 détecteurs électriques, 1 pompe à air, 1 grande épée équipée de son baudrier, 1 bicyclette, 1 poignard et 2 cadenas. Suite à la plainte déposée par la victime, les éléments de la gendarmerie de Sidi Daoud, ont ouvert une enquête qui abouti à l identification des auteurs du cambriolage et à la découverte d autres objets volés soigneusement dissimulés dans un boisson par le nommé Mohamed. L., arrêté en date du 14 février dernier à Sahel Boubarak, village relevant de la commune de Sidi Daoud. Ce dernier a déclaré aux services de sécurité que, lui et ses complices, se sont partagé les objets volés et qu il avait commis avec la complicité de Adel. K., de nombreux vols. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Bordj Ménaïel, ces deux derniers, Mohamed. L, et Adel. K., ont été placés sous mandat de dépôt à la maison d arrête de Tidjelabine, précise encore le groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Boumerdès. A. Massinissa rappel, les villages auteurs de l opposition n ayant pas été inclus dans la 1ère tranche par la première étude réalisée du temps de l ex : APC (2007/2012) se sont légitimement opposé au passage de la conduite principale par leurs villages respectifs. car celle-ci se doit d'y passer par leur territoire pour alimenter toute les villages raccordés. Une réaction, on ne plus légitime, de ces villageois qui voient là une grave injustice. Une injustice réparée illico presto par le Wali de Tizi-Ouzou qui a donné instruction pour inclure les villages précités. Le marché était confié alors à Kahrif pour procéder au raccordement de l ensemble des habitations des villages en question. Mais là encore, c est sans compter sur le laxisme de Kahrif qui n a pas encore achevé le chantier pendant plus de 04 années et prenant en otage les autres villages déjà raccordés des 02 communes de Maatkas. C est après l intervention du Wali de Tizi-Ouzou que cette entreprise étatique a renforcé le chantier. Les travaux tirent à leur fin et c est pour cette raison que l opposition vient enfin d être levée pour permettre le transport du gaz afin d effectuer les essais et colmater les éventuelles brèches et autres fuites particulièrement au niveau de la commune de Maatkas où les travaux étaient déjà achevés en En somme, c est le dénouement ici à Maatkas après une longue attente, et ce après les efforts des autorités locales, mais aussi de la coordination des comités de villages de Maatkas. Amarou Slimane Détente Mots Fléchés Géants N 546 La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 19 Sadi Djouder Solution MFG N 545

5 Monde 08 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Télévision La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 17 L arme de l information «Made in USA» contre les dirigeants européens Nigeria. L Europe est, paraît-il, un modèle de liberté. Pourtant, ses dirigeants sont tenus en laisse par Washington. Toute voix discordante est vite sanctionnée et priée de se remettre au pas. La plupart du temps les choses se font à l abri des regards. Parfois, le grand frère états-unien est «contraint» au contraire de prendre les opinions publiques à témoin. Georgy Voskresensky nous rappelle les derniers exemples. Aonymous est apparu pour la première fois sur la toile d Internet en 2003 comme un groupe de hackers activistes défendant la liberté d expression et opérant comme un «cerveau digital global anarchiste.» Il s agit d un instrument, ou plutôt d une arme destinée à être utilisée dans la guerre de l information. Et cette arme a un avantage considérable : il s est bien souvent avéré difficile de savoir qui l utilisait vraiment. Pourtant, le problème ne se posait pas lorsqu Anonymous publiait en 1993 une photo d Angela Merkel rendant visite au Club Elbterrassen pour y rencontrer quelques skinheads et quelques autres personnages dont l un exécutait un salut nazi [1]. Berlin s était alors fendu d explications circonstanciées, mais ce n est pas là le problème. Une photo vieille de plus de 12 ans vient d être publiée le 9 février dernier, juste avant la visite d Angela Merkel à Washington, et après sa rencontre avec le président français François Hollande et le président russe Vladimir Poutine à Moscou, une réunion qui a duré plusieurs heures. En publiant cette photo, Anonymous demandait si, pour diriger l Allemagne, on pouvait vraiment faire confiance à une femme politique qui fut membre de l Organisation de la Jeunesse socialiste en Allemagne de l Est, qui était une espionne de Berlin Est, et qui fricotait avec les nazis [2]. L attaque médiatique a été précédée par un événement notable : la chancelière s est opposée à l idée de fournir des armes létales à l Ukraine. Angela Merkel a pris la parole lors d une conférence sur la Sécurité à Munich le 7 février pour dire que «la situation de l Ukraine ne s améliorera pas en fournissant plus d armes.» Et elle a réitéré cette affirmation un certain nombre de fois lors de ses récents voyages aux États-Unis et au Canada. Aux USA, ce sont le sénateur John McCain et la secrétaire d État adjointe aux Affaires européennes et asiatiques, Victoria Nuland, qui ont répondu en premier. Le sénateur a comparé les tractations entre Merkel, Hollande et Poutine à la réunion d apaisement entre Neville Chamberlin et Adolf Hitler. Mme Nuland a, comme à son habitude, utilisé un langage particulièrement obscène pour qualifier la dirigeante du principal État européen. Il faut se rappeler aussi que depuis un certain temps, les services secrets états-uniens ont abondamment collecté toute sorte d informations, par différents moyens, dans le but de pouvoir les utiliser contre la chancelière allemande. On a appris par exemple en octobre 2013 que la NSA (National Security Agency) avait mis sur écoute le téléphone personnel de Mme Merkel, et l information selon laquelle l Agence états-unienne maintenait depuis plus de 10 ans la chancelière sous surveillance a provoqué un énorme scandale. Mme Merkel a expliqué qu elle n attendait ni n exigeait aucune excuse particulière, mais cette affaire a ouvert une importante brèche dans la confiance mutuelle et il a fallu des efforts importants pour tenter de la restaurer. Les promesses n ont pas suffi, et la situation imposait des changements. Dans ces circonstances, la chancelière pouvait difficilement calmer l indignation générale, mais Washington a fait la sourde oreille sur ce qu elle disait. L histoire des enregistrements a finalement été étouffée et il n y a eu aucun réel changement. Angela Merkel n est pas la seule dirigeante européenne à avoir fait l expérience des pratiques de Washington concernant toute «liberté de pensée» des leaders européens, en particulier quand il s agit de la Russie. Les exemples ne manquent pas. La Hongrie, emmenée par son Premier ministre Viktor Orbán, a signé avec la Russie un contrat pour achever la construction de deux centrales nucléaires situées à 100 km de Budapest. Les États-Unis ont [immédiatement] imposé des sanctions contre la Hongrie. Le sénateur McCain, toujours aussi prompt à dégainer, a qualifié le Premier ministre hongrois de «dictateur fasciste». [Dans le même temps], le président Poutine était attendu à Budapest le 17 février. L administration US est aussi insatisfaite de la position de Miloš Zeman, le président de la République tchèque, qui a osé demander des preuves que les troupes russes ont bien envahi l Ukraine, et a appelé les États-Unis et l Union européenne à mettre fin aux sanctions. Les USA ont alors utilisé leurs réseaux dans le pays pour lancer une vaste campagne La chancelière allemande Angela Merkel est attendue vendredi midi à l Elysée pour un entretien suivi d un déjeuner avec le président François Hollande, avec au menu notamment les crises grecques et ukrainiennes. Cette rencontre, à l issue de laquelle les deux dirigeants tiendront une conférence de presse commune, s inscrit dans la tournée de Mme Merkel pour la préparation du prochain sommet du G7 qui se déroulera les 7 et 8 juin à Elmau (sud de l Allemagne). La dirigeante allemande, qui assure la présidence tournante du Groupe des 7 (Etats-Unis, Japon, France Allemagne, Royaume-Uni, Italie, et Canada), s est déjà rendue à Rome, Londres Washington et Ottawa. La Grèce et l Ukraine devraient être largement évoquées au cours de ces entretiens marqués par la «grande proximité» qui caractérise le couple franco-allemand, souligne l entourage de M. Hollande. Vendredi après-midi, après deux échecs successifs, une nouvelle réunion des ministres des Finances de la zone euro, la troisième en moins de dix jours, doit tenter de trouver un accord sur le prolongement du programme d aide grec, qui arrive à son terme le 28 février. Alors que le nouveau gouvernement grec d Alexis Tsipras veut tourner la page de l austérité, l Allemagne exige qu Athènes poursuive l assainissement de ses finances discréditant le Président. Alors qu il était Premier ministre de l Italie, Silvio Berlusconi n hésita pas à affirmer que la compréhension mutuelle entre la Russie et les États-Unis était une exigence pour la stabilité en Europe. Il a déclaré que les USA avaient agi de façon irresponsable en déployant des missiles «de défense» en Pologne et en République tchèque, en reconnaissant l indépendance du Kosovo, et en poussant la Géorgie et l Ukraine dans l Otan. Dominique Strauss-Kahn, ex-directeur du Fonds monétaire international, a été victime d une provocation planifiée longtemps à l avance et organisée contre lui aux États-Unis où il a été accusé d avoir violé une femme de chambre noire lors de son séjour à New York [3]. Il a dû faire face à un procès aux États-Unis. On a su par la suite que la femme de chambre avait menti, mais cela est passé totalement inaperçu. Strauss- Kahn a perdu son poste au FMI et n a pas pu se présenter aux élections présidentielles en France. Orbán, Zeman, Berlusconi, Strauss- Kahn, et maintenant Merkel : tous sont devenus des cibles pour les frappes chirurgicales des armes de l information US contre les politiciens européens montrant de bien trop grandes velléités d indépendance en matière de politique étrangère, au goût de Washington. L establishment états-unien pense que l Europe doit rester sur sa ligne et suivre la politique étrangère US sans aucune variante possible. Selon eux, c est comme cela que s obtient la quintessence de la coopération transatlantique. Juste après sa rencontre avec Angela Merkel, le président Obama a expliqué lors d une interview à Vox.com, que les États-Unis étaient obligés d avoir «la plus puissante armée du monde.» Et il a ajouté «nous devons parfois tordre un peu le bras de certains pays qui ne veulent pas faire ce qu on leur demande.» [4]. La brutalité de cette déclaration ne laisse aucun doute sur le fait que les États-Unis sont prêts à «tordre le bras» de n importe quel allié qui n aurait pas les mêmes vues qu eux sur les différents problèmes dans le monde. Les alliés (vassaux?) européens, ou asiatiques peuvent être certains de cela. Le président turc Erdoğan est très certainement le prochain sur la liste. On ne lui pardonne pas d avoir signé avec Poutine l accord sur le gazoduc «Turkish Stream» [5]. Et on entend clairement le tic-tac de l horloge. Georgy Voskresensky [1] Turbulent past bundeskantslera, Truth in Ukraine, 9. Februar [2] «Angela Merkel, une néo-conservatrice à la présidence de lʼunion européenne», par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 12 janvier [3] «Obama, la guerre financière et lʼélimination de DSK», par Thierry Meyssan, Komsomolskaïa Pravda, Réseau Voltaire, 26 mai [4] The Vox Conversation, Vox. [5] «Comment Vladimir Poutine a renversé la stratégie de lʼotan», par Thierry Meyssan, Оdnako (Russie), Réseau Voltaire, 8 décembre Merkel à l Elysée pour s entretenir des crises grecque et ukrainienne publiques et les réformes structurelles qui lui ont été demandées en échange de deux plans de soutien d un montant de 240 milliards d euros. Les deux dirigeants devraient également évoquer la crise en Ukraine alors que le cessez-le-feu entre l armée de Kiev et les séparatistes pro-russes, prévu par les accords de Minsk signés il y a une semaine, a été rompu en plusieurs endroits, dans l Est du pays. Notamment avec la prise par les séparatistes de la ville stratégique de Debaltseve. François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko ont appelé jeudi à poursuivre la mise en oeuvre de ces accords de Minsk malgré ces ruptures. 09h00 : bonjour dʼalgérie 10h30 : ahlem mouadjala 11h00 : culture club 12h00 : journal en français+météo 12h25 : salma 13h40 : el ghaib 14h00 : football ''MCO/MOB'' 16h00 : c'est son show 17h35 : point culturel 18h00 : journal en amazigh 18h20 : ahlem mouadjala 19h00 : journal en français+météo 19h25 : chronique d'en haut 20h00 : journal en arabe 20h45 : sur le fil 21h40 : mon beau pays 06:30 TFou 08:10 Téléshopping - Samedi 09:55 Téléshopping va plus loin 10:10 L'affiche de la semaine 10:25 Tous ensemble 12:00 Les 12 coups de midi 12:45 Météo 12:48 Trafic info 12:50 L'affiche du jour 13:00 Le journal 13:20 Reportages 15:15 Joséphine, ange gardien 17:00 Mon salon de coiffure est en péril 17:55 50 mn inside 19:10 50 mn inside 19:50 Là où je t'emmènerai 19:55 Météo 20:00 Le journal 20:30 Du côté de chez vous 20:35 Loto 20:38 Météo 20:45 Nos chers voisins 20:55 THE VOICE 00:25 Esprits criminels 02:50 50 mn inside 04:30 Découverte du monde 05:00 Musiques 05:15 Reportages 06:10 Foudre 07:00 Télématin 10:00 Thé ou café 10:50 Un mot peut en cacher un autre 11:25 Les Z'Amours 11:55 Tout le monde veut prendre sa place 12:45 Point route, Météo 13:00 Journal de 13 h 13:20 13 h 15, le samedi 13:55 Météo 14:00 Mon envoyé spécial 14:45 Faites entrer l'accusé 16:10 Un jour / un destin 18:15 Pyramide 18:50 Mot de passe 19:55 Météo 20:00 Journal de 20 h 20:40 Parents mode d'emploi, météo, météo des neiges 20:50 LE PLUS GRAND CABARET DU MONDE 23:15 ON N'EST PAS COUCHÉ 02:25 Météo 02:30 Alcaline, le mag 03:20 Thé ou café 04:00 Les villages perchés du Massif des Maures 04:30 Dans le secret du grand bazar européen 05:25 Courant d'art 05:35 Un camion... s'il vous plaît 06:00 Euronews 06:35 Ludo 08:25 Samedi Ludo 11:20 Consomag 11:25 Météo 11:30 La voix est libre 12:00 Le 12/13 12:55 Météo à la carte, le Samedi 13:25 Les Grands du rire 15:00 En course sur France 3 15:25 Dans votre région 16:50 Un livre toujours 17:00 Les carnets de Julie 17:55 Questions pour un champion 18:30 Avenue de l'europe 18:45 Météo des neiges 19:00 Le 19/20 20:00 Météo 20:05 Tout le sport 20:15 Météo régionale 20:20 Zorro 20:50 UN PÈRE COUPABLE 22:30 Météo 22:35 Soir 3 22:55 LA GRANDE PEINTURE 00:25 Les carnets de Julie 02:10 Un livre toujours 02:15 Thalassa 04:10 Jour de brocante 05:05 Les Matinales 05:30 Questions pour un champion 06:40 Super Fun Night 07:20 Les Guignols de l'info 07:30 Zapping 07:40 Made in groland 08:00 Diplomatie 09:25 L'été Papillon 10:00 Gomorra 11:35 Après les César 12:35 La météo 12:45 Le tube 13:45 L'effet Papillon 14:25 Samedi sport 14:40 Rugby : Bordeaux-Bègles / Toulon 16:40 Samedi sport 17:00 Football : PSG / Toulouse 19:00 Le JT 19:10 Salut les terriens! 20:25 Made in Groland 20:55 POMPÉI 22:40 JOUR DE RUGBY 23:20 Jour de foot 00:15 Paranormal activity : the marked ones 01:55 Ghost train 02:10 The Do-Deca-Pentathlon 03:30 Veronica mars 05:15 Surprises 05:35 La grande aventure lego 06:00 Personne ne bouge! 06:35 Escapade gourmande 07:05 X:enius 07:30 X:enius 08: Géo 10:40 Curiosités animales 12:35 Le long de la muraille de Chine 13:30 Future 14:00 Yourope 14:25 Voyage aux Amériques 15:10 Carnaval à Salvador de Bahia 15:55 Drôles de plantes 17:25 Le voyage de la chouette Harfang 18:05 Cuisines des terroirs 18:35 Arte reportage 19:30 Le dessous des cartes 19:45 Arte Journal 20: Géo 20:45 Silex and the city 20:50 BISMARCK - LE DERNIER COMBAT 21:40 Maximilien de Habsbourg 22:35 STAR WARS 00:10 Tracks 00:55 Roma : Villa Aperta 02:05 Caché 04: Géo 05:10 Court-circuit 06:00 M6 Music 08:15 M6 Boutique 10:30 Cinésix 10:40 C'est ma vie 12:40 Météo 12:45 Le :05 Scènes de ménages 15:15 Top chef, les secrets des grands chefs 16:00 Top chef 18:35 Un trésor dans votre maison 19:40 Météo 19:45 Le :10 Scènes de ménages 20:55 NCIS : LOS ANGELES 01:10 Sons of anarchy 02:10 Météo 02:20 M6 Music 06:45 Zouzous 10:15 Consomag 10:20 Silence, ça pousse! 11:20 La maison France 5 12:25 Les escapades de Petitrenaud 13:00 C à vous le meilleur 14:15 Au cœur des tribus 15:10 Hélène & les animaux 16:05 Les princes des cimes 17:00 Urgences au bout du monde 18:00 Des trains pas comme les autres 19:00 Les grandes questions 20:00 Entrée libre 20:35 ÉCHAPPÉES BELLES 22:10 PLANÈTE INSOLITE 23:00 L'œil et la main 23:25 Qui se souviendra des hommes? 00:20 La route des oliviers 01:10 Culte! 02:00 Superstructures 03:00 La nuit France 5 05:45 Vladimir Cosma - Tout pour la musique 06:35 Les 4 fantastiques 07:50 Iron man 09:30 Star wars rebels 10:20 Slugterra 11:55 Le chat de Frankenstein 12:15 Les Zouzous 13:35 Consomag 13:45 Une saison au zoo 16:55 On n'est plus des pigeons! 18:25 Un gars, une fille 20:50 FOOTBALL : PARIS SAINT GERMAIN / OLYMPIQUE LYONNAI 22:50 TÉMOINS GÊNANTS 00:30 Monte le son, le live 01:25 Psycho-pass 01:50 Psycho-pass 02:15 Psycho-pass 04:05 Un gars, une fille 05:30 Un jour, une question 05:35 Zingzillas 05:55 Crash canyon 06:00 Programmes de nuit 07:00 Télé achat 09:00 Le zap 13:40 Trahison intime 15:20 Une locataire idéale 17:00 L'amour en otage 18:45 Direct Auto 20:35 D8 le JT 20:50 PÈRE ET MAIRE 00:20 Programmes de nuit 06:00 Wake up vos clips 08:05 W9 home concerts 08:30 Turbo 09:20 Hit talent 10:20 Les plus belles chansons de Julien Clerc vues par la nouvelle génération 10:40 Génération hit machine 11:35 Génération hit machine 12:40 Une nounou d'enfer 13:05 Une nounou d'enfer 17:40 Le meilleur de Golden Moustache 17:50 Soda 20:00 Météo 20:05 Talent tout neuf 20:10 Les Simpson 20:50 LES SIMPSON 01:00 Météo 01:05 Programmes de nuit 07:00 TV Achat 09:00 Alerte Cobra 10:50 Walker, Texas ranger 13:10 TMC Infos 13:15 TMC Météo 13:20 Les experts : Manhattan 15:05 Close to home : juste cause 17:45 Les mystères de l'amour 20:40 TMC Météo 20:50 LES EXPERTS : MANHATTAN 01:05 90' Enquêtes 02:35 Programmes de nuit 05:50 Les mystères de l'amour 06:00 Le destin de Lisa 10:30 Les enquêtes impossibles 13:30 Lʼenfer de glace 15:10 Péril en altitude 16:45 Alerte Planète Terre 18:25 Appels dʼurgence 20:15 VDM Programme Télé 20:35 NT1 infos 20:40 Météo 20:50 CHRONIQUES CRIMINELLES 03:40 Programmes de nuit 06:00 Téléachat 09:00 J'ai dit oui à la robe 09:25 J'ai dit oui à la robe 13:50 Sous les jupons de l'histoire 14:50 Sous les jupons de l'histoire 19:00 Les Cordier, juge et flic 20:50 BUS 152 EN PÉRIL 22:30 LA MONTAGNE DES HÉROS 00:20 La colère du ciel 01:55 Programmes de nuit 06:00 La Petite géante 06:25 G ciné 06:30 C'est pas sorcier 07:05 Percy et ses amis 07:40 Zig et Sharko 08:05 Magic : famille féérique 09:00 Johnny Test 09:40 Monstres contre aliens 10:05 Shezow 10:45 Grojband 11:10 Monster buster club : chasseurs d'extraterrestres 11:35 Monster buster club : chasseurs d'extraterrestres 12:00 Robocar poli, à la rescousse de Vroum ville 12:10 Robocar poli, à la rescousse de Vroum ville 12:30 Charlotte aux fraises : aventures à Fraisi-paradis 12:55 My little pony, les amies c'est magique 13:20 Littlest petshop - Des animaux trop mignons 13:50 Winx club 14:15 Winx club 14:40 Monster high : un lycée pas comme les autres 14:45 Barbie présente Lilipucia 16:05 Mixels 16:10 Dinofroz 16:40 Power rangers super megaforce 17:05 Martin Mystère 17:30 Martin Mystère 17:55 Martin Mystère 18:25 Rosie 18:30 Rosie 19:00 Zig et Sharko 19:05 Zig et Sharko 20:35 G ciné 20:45 BARBIE ET LES TROIS MOUSQUETAIRES 22:15 BARBIE MARIPOSA ET LE ROYAUME DES FÉES 23:35 Total wipe out made in USA 00:20 Total wipe out made in USA 01:05 Ratz 01:15 Ratz 01:30 Ratz 01:40 Inspecteur Gadget 02:10 Magic : famille féérique 02:35 Magic : famille féérique 03:00 Rosie 03:05 Rosie 03:10 Gawayn 03:20 Gawayn 03:35 Atomic Betty 03:45 Atomic Betty 04:00 Corneil et Bernie 04:10 Corneil et Bernie 04:25 Ratz 04:35 Ratz 04:50 Shuriken school : académie des ninjas 05:15 Les Zinzins de l'espace 05:25 Les Zinzins de l'espace 05:50 Les Zinzins de l'espace

6 Publicité 10 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE GHARDAIA DAIRA DE GUERRARA COMMUNE DE GUERRARA Budget communal Avis d'attribution provisoire Projet : Achèvement Réalisation de nouveau siège communal (01 er tranche) En application de lʼarticle 49 P02 du décret présidentiel n 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Suite à l'avis d'appel d'offre national ouvert publié dans les journaux La Cité du 13/01/2015 et AL Wasate du 12/01/2015. Le président de lʼapc de Guerrara lance un avis d'attribution provisoire Réhabilition de Réseau d'éclairage du complexe sportif 24 Avril concernant aux projet cité au dessus, quʼa l'issue du jugement des offres en date du 12/02/2015 et aprés la procédure d'évaluation et analyse des offres a donné le résultat suivant : Enterprise ETBTES Tahraoui Rachid NIF : Montant après la révision ,42 Délai de réalisation 14 mois Point d'offre technique 52/60 Mode d'attribution L'offre le moins évalué En application de lʼarticle 114 de décret présidentiel n 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires qui contestent le choix opéré par le service contractant peuvent introduire un recoures au prés de la commission des marchés compétente dans un délai de 10 jours à compter de la première publication de l'avis d'attribution provisoire dans le BOMOP ou la presse nationale. La Cité 21/02/2015 ANEP NOS TARIFS PUB Votre ouvrage, La nature est un champ de bataille, bat en brèche l idée que l humanité subit uniformément les conséquences de la crise écologique. Qu entendez-vous par «inégalités environnementales»? Razmig Keucheyan [1] : Les inégalités sont classiquement associées à trois dimensions : les inégalités de classes, de genres (inégalités entre hommes et femmes) et ethnoraciales. Je propose d en ajouter une quatrième, la dimension environnementale. On ne subit pas les effets de la crise environnementale de la même manière, selon la classe sociale, le genre ou la minorité ethnoraciale à laquelle on appartient. Or le discours écologique dominant décrit souvent la question écologique comme étant vécue uniformément par la population mondiale. La notion d «inégalités écologiques» permet de montrer que les différentes catégories de population ne sont pas égales face au changement climatique par exemple. Une des facettes de ces inégalités, c est le «racisme environnemental»... Exactement. Le concept de «racisme environnemental» est né aux États-Unis au début des années 80 dans le cadre du mouvement pour la justice environnementale, qui est une bifurcation tardive du mouvement des droits civiques (pour l égalité des droits entre Noirs et Blancs, ndlr). Les animateurs de ce mouvement s aperçoivent que les entreprises privées et l État ont tendance à stocker les déchets toxiques à proximité de quartiers noirs. Et à protéger les catégories sociales les plus favorisées, les blancs en particulier, des nuisances environnementales. Le concept de racisme environnemental permet de penser ensemble discriminations racistes et questions environnementales. En quoi l ouragan Katrina qui a dévasté la Nouvelle-Orléans en 2005 est-il le révélateur de ce racisme environnemental? Ces inégalités environnementales s inscrivent dans la durée. Et parfois, cette temporalité s accélère, notamment lors des catastrophes naturelles. L ouragan Katrina a été une expression extrêmement visible, y compris médiatiquement, du racisme environnemental. Les personnes âgées et les Noirs, issus majoritairement des classes populaires, ont particulièrement souffert au moment où l ouragan a frappé, mais aussi dans la durée. Comme le montre Naomi Klein dans La Stratégie du choc, Katrina a été l occasion pour la municipalité de gentrifier le centre-ville, et d empêcher le retour des populations noires pauvres. Le racisme environnemental existe-t-il en Europe et en France? Sous quelles formes? La littérature sur cette question porte beaucoup sur le monde anglo-saxon. Du fait de la centralité de l esclavage dans l histoire des États-Unis, la problématique du racisme environnemental y tient une place plus forte que dans d autres pays. Mais ces problèmes existent aussi en France sous des dénominations différentes. Par exemple, j évoque dans le livre le cas du saturnisme, lié aux peintures dans les logements anciens dégradés qui ont souvent été habités par des immigrés africains subsahariens [2]. Une étude statistique de 2012 sur la justice spatiale en France révèle également que si la population étrangère d une ville augmente de 1 %, il y a 29 % de chances en plus pour qu un incinérateur à déchets, émetteur de différents types de pollutions comme les dioxines [3], soit installé. Les incinérateurs ont donc tendance à se trouver à proximité de quartiers populaires ou d immigration récente, car les populations qui s y trouvent ont une capacité moindre à se défendre face à l installation par les autorités de ce genre de nuisances environnementales. Ou parce que les autorités préfèrent préserver les catégories aisées ou blanches de ces nuisances. Le cas de la Grèce montre aussi comment une crise économique peut se transformer en crise écologique. Là-bas comme ailleurs, se chauffer au fioul coûte beaucoup plus cher que de se chauffer au bois. La crise économique a accéléré les coupes illégales en Grèce et la déforestation. Dans le même temps, les licenciements des gardes forestiers du fait des mesures d austérité ont accéléré indirectement la déforestation. Crise économique et crise écologique sont une seule et même crise. Certains estiment que les pauvres polluent beaucoup plus que les riches, en particulier du fait du poids démographique des pays les plus pauvres. Que répondez-vous à cela? Ce que j appellerai «écologie de droite» repose sur deux piliers. D une part, la confiance dans les mécanismes de marché pour Environnement Écologie des pauvres, écologie des riches : quand les inégalités sont aussi environnementales Racisme environnemental. Les catastrophes naturelles et pollutions industrielles ne frappent pas de la même manière toutes les populations. Au contraire. «Si vous voulez savoir où un stock de déchets a le plus de chances d être enfoui, demandez-vous où vivent les Noirs, les Hispaniques, les Amérindiens et autres minorités raciales», interpelle le sociologue Razmig Keucheyan dans son dernier ouvrage La nature est un champ de bataille. Saturnisme, mal-logement, précarité énergétique Autant de facettes d un «racisme environnemental» qu il propose de combattre. En s attaquant aux racines du capitalisme. Entretien. La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 15 régler le problème du réchauffement climatique (marchés carbone, de produits financiers comme les obligations catastrophe ou les dérivés climatiques...), et d autre part l obsession pour la démographie. «L écologie de gauche» devrait être extrêmement critique vis-à-vis de tous les arguments démographiques. Il faut admettre que des populations qui sont en situation de survie, notamment dans les pays du Sud, peuvent engendrer des dévastations écologiques. Dès lors que la survie de populations est en jeu, la question environnementale est secondaire. Développement et écologie sont intimement mêlés. Mais il existe par ailleurs des travaux qui montrent que l empreinte écologique des populations les plus riches est bien supérieure, du fait de leur consommation, à celle des populations pauvres. La question n est pas démographique mais relève de la dynamique du système. La crise environnementale est liée au capitalisme et aux inégalités qu il génère. S attaquer au capitalisme serait donc une façon de résoudre la question environnementale? Oui, tout à fait! Quatre caractéristiques du capitalisme en font un système néfaste pour l environnement. D abord, le capitalisme est productiviste : il cherche en permanence à augmenter la productivité pour générer des profits. Il n y a pas dans le capitalisme de mécanisme d auto-limitation, mais une logique de fuite en avant permanente. Le deuxième aspect est la dimension prédatrice du capitalisme : il ne peut survivre que grâce à la prédation sur les ressources naturelles. La troisième caractéristique est que le capitalisme industriel en particulier est lié à un système énergétique basé sur les énergies fossiles, le carbone (charbon, pétrole, gaz). Enfin, il repose sur une injonction permanente à consommer toujours plus, qui a des effets catastrophiques sur l environnement. Le problème est donc fondamentalement lié à la dynamique du capitalisme et à ses effets sur l environnement et les inégalités. Remettre en cause le capitalisme suppose de mettre en question l avenir de secteurs industriels polluants pétrole, chimie, automobile... et donc l avenir de leurs salariés. Comment résoudre ce dilemme? J ai essayé dans mon ouvrage de construire un langage, des concepts et un imaginaire qui puissent être partagés par deux mouvements souvent séparés, les mouvements écologistes au sens large et le mouvement ouvrier. Pour cela, je me suis beaucoup appuyé sur l approche marxiste. Le marxisme parle aux mouvements ouvriers au travers de catégories comme les inégalités, l impérialisme, la lutte des classes. Et ces catégories aident à comprendre la crise environnementale. L évolution des secteurs de l industrie doit être réfléchie par les acteurs et syndicats de ces secteurs. Mais le préalable, quand on travaille dans une perspective marxiste écologique, est d essayer de construire une grille d analyse commune qui parle aux uns et aux autres, et qui permette de trouver des solutions. Comment faire prendre conscience aux classes populaires des pays «riches», actrices de la consommation de masse, que les inégalités écologiques sont aussi mondiales? Il y a un travail à faire de réactivation du concept marxiste d impérialisme. Il faut parvenir à montrer que cette exploitation des pays du Sud par les pays du Nord, et l exploitation des classes moyennes et populaires dans les pays du Nord sont le fruit d une même logique, d un même mécanisme. Le capitalisme est producteur d inégalités. Quelque chose de crucial se joue autour des notions de dette écologique et de dette économique. Il suffit de voir le succès du livre du chercheur états-unien David Graeber (lire notre entretien) : la dette et l austérité, toutes deux extrêmement liées, sont des questions politiques centrales aujourd hui. Il faudrait étudier la manière dont la dette économique entraine des réformes de l État et des privatisations, et dont la dette écologique, via l exploitation du Sud par le Nord, vient accentuer ce phénomène. Selon vous, qu est-ce que «l écologie qui vient»? «L écologie politique qui vient» est une écologie qui se fond dans les autres problématiques. Elle n est pas cloisonnée mais se mêle de ce qui ne la regarde pas : inégalités, finance, guerre, lutte des classes... La question écologique doit être pensée à partir des catégories habituelles de la gauche radicale. Le mouvement sur le racisme environnemental, ou la manière dont certains syndicats comme Sud se réinventent au contact des catégories populaires, semblent préfigurer un lien accru entre la question écologique et la problématique des inégalités par exemple. Poser la question du changement climatique en rapport avec les inégalités environnementales permet de rendre les choses concrètes et peut constituer un véritable levier de mobilisations. Basta! [1] Razmig Keucheyan est docteur en sociologie et maître de conférences à l université de Paris-IV-Sorbonne. Il est l auteur de Constructivisme. Des origines à nos jours (Hermann, 2007), d une anthologie des Cahiers de prison d Antonio Gramsci, Guerre de mouvement et guerre de position (La Fabrique, 2012) ainsi que de Hémisphère gauche, cartographie des nouvelles pensées critiques, Zones/La Découverte, 2013, 2eéd..

7 Culture 12 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 13 Jibril Daho parle du personnage de Taos dans son œuvre Connaissez-vous «l extraordinaire destin d une juive kabyle»? Avant-propos. Jibril Daho est venu tard à l écriture. Taos ou l extraordinaire destin d une Juive kabyle a été édité en 2014 en France, c'est son premier roman. Mais il ne compte pas s arrêter là, dit-il enjoué. D ailleurs, la suite de «Taos» est déjà en chantier. Selon lui, il y a tellement de sujets intéressants qui mériteraient qu on en parle, surtout dans un pays aussi paradoxal que le nôtre. En dépit des bibliothèques qui existent presque dans chaque commune, il déplore que notre jeunesse n ait pas de propension pour la lecture, aussi bien en arabe que dans une autre langue. Aujourd hui, paisible retraité, c est dans ses montagnes, à l est de Bejaïa, que vit paisiblement Jibril Daho, loin des turpitudes des grandes villes qu il ne regrette pas d avoir quittées. Entretien. «La Cité» : l'histoire de Taos, est-elle véridique ou imaginée? Jibril Daho : «En effet, l histoire que je raconte dans mon roman «Taos ou l extraordinaire destin d une Juive kabyle» est plausible, bien qu elle soit singulière. Mon roman véhicule un message de paix et de tolérance entre les hommes. Les premiers Juifs sont arrivés dans notre région qu on appelait «Numidie», cinq siècles avant l avènement du Christianisme. C est dire que leur présence est millénaire. Du côté de Tipaza et de Sour El Ghozlane, on a découvert des vestiges de synagogues datant du IIIe et IVe siècle de l ère chrétienne. Avant l avènement du Christianisme et de l Islam, la première religion monothéiste des Berbères fut bel et bien le Judaïsme. Des tribus berbères entières s étaient converties au Judaïsme. Donc, le brassage interethnique et interconfessionnel a eu largement le temps de se faire. Sur les Juifs qui avaient quitté l Algérie en 1962, 30 à n étaient venus ni d Espagne, ni de Tataouine Les Bains, ils étaient tout simplement d origine berbère. Pour revenir à votre question, oui un mariage d un musulman avec une Juive était réellement vraisemblable, notamment dans les milieux artistiques de n importe quelle contrée d Algérie, les troubadours musulmans n avaient aucune gêne à épouser une sociétaire Coup de starter. L exposition collective " D art Abdelatif", regroupant les uvres de plasticiens algériens émergeants sur la scène artistique ou étudiants aux Beaux-arts, a été inaugurée jeudi soir à Alger et se poursuivra jusqu au 19 mars. Visible dans deux pièces de la Villa Dar Abdelatif (XVIe siècle), cette exposition propose de faire découvrir le travail de sept artistes, âgés entre 20 et 40 ans, à travers des juive de leur troupe. Chez les Hébreux, la Judaïté se transmet par filiation de la mère et non du père. Les enfants d un Juif et d une musulmane ne sont pas reconnus Juifs, mais ceux d une Juive et d un musulman sont Juifs à part entière.» Comment t'es venu l'idée d'écrire ce roman? «L idée m est venue d écrire ce roman, suite à un article paru dans le quotidien «El Khabar» du 28 mars Un Imam juif qui dirigeait la prière dans une mosquée d Alger. Dans l article, on parlait d infiltration, d agent du Mossad, etc. L idéologie nihiliste qui consiste à nier l existence des Juifs algériens de souche est tout simplement stupide. Les Juifs algériens sont aussi patriotes et aiment leur pays autant que leurs compatriotes musulmans et chrétiens. Je suis révolté qu au 21e siècle ils continuent à se comporter en Marranes comme s ils étaient atteints de maladie honteuse. Le Marranisme est apparu en Espagne après la deuxième Reconquis ta. Sous le règne du roi Ferdinand et d Isabelle la catholique, on avait contraint les Juifs qui voulaient rester en Espagne, de se convertir au Christianisme. Ce qu ils firent, mais en secret, ils continuaient à pratiquer le culte juif. C est exactement ce qui se passe en Algérie aujourd hui, les Juifs ont une apparence musulmane. C est ce que j ai décrit à travers les personnages fictifs de mon roman. Taos, la juive kabyle, petite fille d une Juive mozabite mariée à un mozabite ibadite, vivait en Kabylie avec l apparence d une musulmane. Taos décéda par arrêt cardiaque en apprenant l arrestation de son imam de fils lors des émeutes d octobre Ne partageant pas l idéologie de l Islamisme armé qui ensanglantait la terre d Algérie dans la dernière décennie du siècle dernier, l imam, n ayant aucune attache en Algérie, s exila en France en Je trouve dommage qu en Algérie, terre généreuse, peuple diversifié, on ne tolère pas que l autre puisse pratiquer librement son culte et pourtant nos parents juraient par JmaâLimane : au nom de toutes les croyances.» Revenons à l édition de votre roman, avez-vous eu des échos de votre lectorat? «Mon roman a été édité en France en avril 2014, il a eu un écho favorable parmi les lecteurs de toute confession, hamdoullah, chaque jour je reçois du monde entier, des messages d encouragement. C est mon premier roman, je suis un inconnu du monde littéraire, mais je suis tout de même satisfait. Depuis avril 2014 à ce jour, il a parcouru un long chemin. Il est vendu en France, Belgique, Italie, Maroc et Canada et, la peintures et des photographies, allant du simple portrait à des oeuvres plus conceptuelles. Avec des approches esthétiques diverses, les uvres exposées (trois en moyenne par participant), offrent un échantillon de la vitalité d une "jeune scène artistique algérienne" dont les représentants, les peintres particulièrement, tentent d explorer de nouveaux territoires en s inspirant d autres arts comme la musique, le cinéma, la littérature ou encore la danse. Cette recherche de passerelles entre la peinture et d autres formes artistiques est très présente dans les univers des deux plus jeunes exposantes, Yasmine Bourouila et SergouaBelkis Sara, respectivement âgées de 22 et 24 ans. Aux côtés de trois portraits de proches et d amis, Yasmine Bourouila s est peinte elle-même en danseuse dans "Sonnet Paradis", un tableau qui mêle finesse des traits et vivacité des couleurs dans la représentation du mouvement. Cette œuvre inspirée par une chanson onirique d un groupe anglais d électro-pop, a été réalisée dans le cadre de recherches universitaires à l Ecole supérieure des Beaux-arts d Alger, explique cette jeune étudiante en quatrième année, qui ambitionne de faire fusionner la peinture avec sa seconde passion, la cerise sur le gâteau, il est nominé à un prix 2015 (résultat en mai), mais, à ce propos, je préfère ne rien dire de plus pour l instant. Un deuxième roman, la danse contemporaine, lors de "performances" qui accompagneraient ses futures expositions. Plus recherchées en termes de mise en scène et d exploitation de l espace, les toiles de sa camarade Sergoua Belkis Sara invitent à partager des visions furtives, puisées dans sa "mémoire sensorielle", ainsi qu elle l explique dans le livret de l exposition. Titrés "Visage trouble", "Près-soupir" ou encore "Ablutions", ces scènes très cinématographiques (visage démultiplié par la vitesse du mouvement, focus sur les extrémités d un corps en pleine forêt, etc.) ont été conçues à partir de "fragments" écrits au préalable par la jeune artiste qui dit vouloir "fixer d abord par écrit des sensations" pour tenter "de les retrouver en peignant" ensuite. Autres travaux remarqués lors du vernissage, les trois tableaux de Yasser Ameur représentant différents L'exposition collective «D'art Abdelatif» inaugurée à Alger personnages aux traits exagérés et à la couleur jaune ou encore les photographies ultra colorées et lumineuses de Karim Nazim Tidafi qui met en scène des poupées aux têtes recomposées dans un amas de vieilles pièces informatiques. L exposition, organisée par l Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), propose également des photographies réalisées par Fatma Chafaa lors d un voyage dans les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf, en plus des toiles d AdleneSamet et de Souad Douibi. Enthousiasmés par les œuvres de ces jeunes artistes, des visiteurs présents au vernissage ont toutefois émis des critiques sur la disposition des toiles les unes en face des autres dans un espace exigu qui ne permet pas, selon eux, de prendre "assez de recul" pour apprécier pleinement les œuvres exposées. suite de Taos, sera chez mon éditeur français avant l été In Challah. Pour l'algérie, l'édition n'a pas encore eu lieu, mais n'empêche, des personnes intéressées l'ont commandé en France.» Ces derniers jours, le décès de deux grands noms, l un de la littérature de langue française (l académicienne Assia Djebar) et l autre du cinéma (Roger Hanin) ont fait couler beaucoup d encre en Algérie, ce pays où ils ont tenu à être enterrés, chacun auprès de sa famille. Pouvezvous nous en dire un mot? «Le décès de l écrivaine et romancière algérienne Assia Djebar m a profondément attristé. La géante de la littérature algérienne honorait l Algérie par sa présence à l Académie française. Sa disparition est une perte pour les femmes parce qu elle était une infatigable féministe. Une perte pour les Algériens qui voyaient en elle leur digne représentante à l étranger. Une perte pour la langue française, et, enfin, une grande perte pour la littérature algérienne d expression française. L acteur français Roger Hanin, natif de la Basse Casbah, était un grand ami de l Algérie qu il n avait jamais cessée d aimer en dépit des incompréhensions et des soubresauts de l histoire douloureuse. Avant lui, son père, communiste, avait milité pour l indépendance de l Algérie. Le fait que Roger Hanin fût de confession juive, ne diminuait en rien son amour pour son pays natal. Tout au long de sa vie, quand il s énervait c était en arabe, à l accent algérois, qu il manifestait sa colère. Pourquoi cela? lui avait dit un jour un de ses amis. «Je ne sais pas. Quand je m énerve ce sont mes racines algéroises qui s excitent en premier. C est normal, chez nous les Algériens, le sang est chaud» avait répondu le géant du cinéma français. Son enterrement en terre algérienne, aux cotés de son père, au cimetière israélite de Bologhine, est un grand symbole de tolérance qui honore notre pays en ces temps de violence et de rejet de l altérité qui se développe crescendo un peu partout dans le monde.» - Merci Daho pour ce sympathique moment d échange avec les lecteurs du quotidien La Cité. - C est à moi de vous remercier et je souhaite longue vie à votre journal La Cité. Entretien réalisé par Mhamed Hassani Le concert de musique «De cordes et d accords» à Alger une belle randonnée à travers les siècles Musique. «De cordes et d accords», un concert de musique animé jeudi soir à Alger par le duo féminin, Vera Ait Tahar au violon et Francesca Romana Di Nicola à la Harpe, dans une belle randonnée à travers les siècles, où les courants classique, postromantique et moderne ont été revisités. Belle formule que ce duo de cordes qui s est produit devant un public nombreux, durant près de deux heures, dans une prestation de haute facture marquée par la pureté des sonorités mélancoliques du violon et les arpèges cristallins de la harpe. A l Auditorium Aissa-Messaoudi de la Radio Algérienne, l on est remonté, dans une ambiance sereine et conviviale, à l époque classique où les pièces musicales devaient être courtes et enchaînées pour ne pas lasser la cour royale. Parmi les pièces interprétées, Air de Jean Sébastien Bach ( ), Sonate en La Mineur en quatre mouvements de Georg Philipp Telemann ( ), Lascia ch io Pianga de Georg Friedrich Haendel ( ), Menuet de Luigi Boccherini ( ) et L Hiver (tiré des quatre saisons) d Antonio Lucio Vivaldi ( ). Dans des atmosphères paisibles et apaisées, la virtuosité était au rendez-vous, avec des échanges entre les deux musiciennes plein de complicité, au plaisir d une assistance attentionnée, présente sur invitation. L ère postromantique a ensuite été enchaînée avec les pièces, Sérénade de Joseph Haydn ( ), et Mélodie de Christoph Willibald Gluck ( ), laissant ainsi ce beau voyage dans le temps se poursuivre. Vera Ait Tahar et Francesca Romana Di Nicola ont fait montre de toute l étendue de leurs talents respectifs, dans une rigueur académique absolue, où technique, maîtrise, dextérité et musicalité étaient les maîtres mots. Les pièces, Cygne de Camille Saint-Saëns ( ), Sérénade espagnole de Alexandre Glazounov ( ), Intermezzo de Pietro Mascagni ( ), Entr acte de Jacques Ibert ( ), Méditation de Jules Massenet ( ), Tango de Astor Piazzolla ( ) et Variations de Charles Dancla ( ) ont conclu cette soirée onirique. Hamid Grine, ministre de la Communication, Michele Giacomelli, ambassadeur d Italie en Algérie et Chabane Lounakel directeur général de la Radio Algérienne ont honoré de leur présence cette belle randonnée à travers les siècles qui s est conclue avec des compositeurs de l époque moderne. Savourant tous ses moments du spectacle dans l allégresse et la volupté, le public a été unanime pour dire "sa joie et toute la splendeur de cette belle soirée". Née en Russie, Vera Ait Tahar, premier violon de l Orchestre symphonique national (OSN), a commencé dès l âge de sept ans à étudier le violon. Elle obtient le "Master of fine arts" et retourne en Algérie en 1986 où elle officie comme professeur de violon à l Institut national de musique. En 2003, elle est honorée lors du 5e Festival international de la musique classique. Les RDV des arts et de la culture l Salle Ibn Khaldoun (Alger-Centre) Lundi 26 février à 19h : Concert de l artiste jordanienne MacadiNahhas. Prix du billet : 500 DA l Galerie d arts Asselah (39, rue Asselah-Hocine, Alger) Jusqu au 28 février : Exposition de peinture de l artiste ChafaOuzzani. l Maison de la Culture Mouloud-Mammeri (Tizi-Ouzou( Samedi 21 février 14h : Café littéraire et philosophique sous le thème «L écriture dans ses approches multiples». Avec Mme Fatma-Zohra Zamoum (cinéaste et écrivaine) et Mme Mounia (écrivaine-journaliste), organisé par l Entreprise d organisation de manifestations culturelles, économiques et scientifiques (EMEV). l Les Glycines, Centre d études Diocésain (5, chemin Slimane-Hocine, Alger) Samedi 21 février à partir de 15h : Conférence «Abdelmajid Meziane ( ), penseur, homme de foi et de dialogue. Evocation d un itinéraire». 15h15 : Mme Karima Benyelles : «Abdelmajid Meziane : les convictions d'un visionnaire». 15h40 : Archives radiophoniques de Abdelmajid Meziane : conférence «Jacques Berque et l'islam», ENTV, h50 : M. Abdelaziz Rahabi : «Abdelmajid Meziane : l'ijtihad pour la liberté». 16h15 : P. Maurice Borrmans : témoignage radiophonique. 16h50 : Archives radiophoniques d Abdelmajid Meziane : «Regards sur la société algérienne», h : M. Zoheir Meziane : «Quelques éclairages sur la pensée d Abdelmajid Meziane». 17h25 : Mgr. Tessier, archevêque émérite d'alger : «Abdelmajid Meziane et la relation islamochrétienne». 17h50 : Discussion avec les auditeurs. l TNA Gallery (Rue Bouzrina, ex- rue de la Lyre, Casbah, Alger) Jusqu'à la fin du mois de mars : Exposition collective d arts plastiques et de photographies «Hors Champ» par Mustapha Nedjai, HellalZoubir, Karim Sergoua, Rachi Djemai, Rachid Nacib, Malek Salah, AdlèneSamet et Nasser Medjekane. l Espace La Baignoire (3, rue des FrÈres-Oukid, Square Port-Saïd, Alger) Jusqu'à la fin du mois de février : exposition collective de photographies «Chawari3 10x10». l Galerie Bouffée d Art (résidence Sahraoui, Les Deux Bassins, Ben-Aknoun, Alger) Jusqu au 28 février : Exposition de l artiste Mustapha Adane. l Bibliothèque MultiMédia Bachir-Mentouri (5, Rue Bachir- Mentouri, Alger) Jusqu au 28 février : L établissement Arts et Culture de la wilaya d Alger, en partenariat avec la maison d édition Synopsis, organise une exposition de livres. l Musée public national du Bardo (3, rue Franklin-D. Roosevelt, Alger) Jusqu au mois de mars : Exposition «Pouvoirs des perles d Afrique» (collection de Tonia Marek). l Espace de loisirs et de détente pour enfants kidzland (chéraga, Alger) Chaque jour : spectacles d attractions pour les enfants de 3 à 12 ans. l Musée d'art moderne et contemporain d'alger (Rue Larbi-Ben-M hidi, Alger) Jusqu au 28 février : 6e Festival international d'art contemporain. l Institut culturel italien Cours de langue italienne, inscriptions ouvertes : session janvier, février, mars Pour toute information :Tél. : / l Palais de la culture Moufdi- Zakaria (Kouba, Alger) Jusqu au 28 février : Exposition de peinture «Emotion Plurielle» de l artiste Fatiha Bisker. l Galerie d arts Aicha-Haddad (84, rue Didouche-mourad, Alger) Jusqu au 28 février : Exposition de l artiste Ahmed Mebarki.

8 14 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 La passerelle multimédia réduite à sa plus simple expression P our commencer, il faut préciser que ce prix n'a rien d'étonnant, quand on connait sa raison d'être et quand on sait ce qu'il contient. Tout comme les autres terminaux de Google c'est-à-dire les téléphones et les tablettes Android de la gamme Nexus, et dans une moindre mesure les ordinateurs portables Chromebook le Chromecastest probablement vendu à prix coûtant. Car l'objectif de Google n'est pas de vendre des appareils, mais des prestations et des services, bien plus rentables à long terme. Et naturellement, plus les appareils permettant d'y accéder sont économiques, plus Google a de chances d'attirer les utilisateurs vers ses services, plutôt que vers ceux de ses concurrents. La clé HDMI Chromecast est donc un appareil multimédia réduit à sa plus simple expression. Il n'abrite qu'un petit processeur Marvell, un module Wi-Fi, 512 Mo de mémoire vive et 2 Go de mémoire interne. Surtout il n'est livré avec aucune télécommande : il est entièrement asservi à d'autres appareils, tels qu'un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable. Connecter facilement un téléviseur à Internet Initialement destiné et longtemps réservé aux États-Unis, le Chromecast sert principalement à transformer en téléviseur connecté un modèle qui ne l'est pas, ou un modèle qui est obsolète. Sur le marché américain, où les box des FAI sont inexistantes ou beaucoup moins abouties, le Chromecast est ainsi un moyen simple et économique d'accéder à des services de vidéo en ligne depuis un téléviseur. En France, son principal intérêt est de répondre à certains usages populaires plus simplement que le décodeur d'un FAI. Il permet aussi d'équiper à moindres frais les téléviseurs supplémentaires d'un foyer, sans avoir à louer de décodeurs additionnels auprès du FAI (pour au moins 5 euros/mois). Dans ce cas il est amorti en plus ou moins six mois. En outre il remplit certaines des fonctions d'autres passerelles High tech Chromecast : pour qui et pour quoi faire? Connexion. Disponible en France depuis le mois de mars 2014, le Chromecast était attendu de pied ferme par de nombreux technophiles. Cette clé HDMI vendue seulement 35 euros par Google intrigue aussi beaucoup d'autres consommateurs. Mais à quoi et à qui un appareil si abordable peut-il bien servir? multimédias plus onéreuses, telles que l'apple TV ou un récepteur Miracast. Une passerelle obligatoirement télécommandée par smartphone, tablette ou ordinateur Concrètement, le Chromecast sert essentiellement à accéder sur grand écran à des services de vidéo à la demande, de télévision par Internet et de musique en ligne. Il sert plus précisément à diffuser des contenus issus de tels services. Car comme nous l'écrivions ci-dessus, il est entièrement asservi à d'autres appareils. Au repos, il ne présente pas vraiment d'interface, simplement un fond d'écran avec une horloge et le message «prêt à caster». Pour «caster» (qu'on pourrait traduire par «diffuser» dans ce contexte), il faut lancer une application compatible sur un téléphone ou une tablette, faire son choix depuis cette application, puis lancer la lecture vers un Chromecast à l'aide du bouton dédié. Techniquement, l'application indique au Chromecast quel flux ou quel fichier il doit diffuser, directement depuis un serveur HTTP. Ce n'est pas le téléphone ou la tablette qui retransmet ce flux, il ne sert qu'à télécommander le Chromecast. On ne peut donc pas diffuser directement un fichier issu de son appareil, comme on peut le faire avec AirPlay ou Miracast, mais en contrepartie on épargne la batterie et on peut faire autre chose de son terminal, ou même l'éteindre, sans interrompre la diffusion. Les applications compatibles YouTube, Google Play Films et Google Play Musique. le service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) CanalPlay, et probablement Netflix quand il sera disponible. l'application de musique à la demande Rdio, mais ni Deezer ni Spotify. Pluzz de France Télévisions et plus généralement SFR TV, qui permettent d'accéder au direct et au rattrapage d'une multitude de chaînes de télévision. MYTF1 et 6play notamment seront prochainement compatibles. Le Chromecast permet aussi de répliquer un onglet du navigateur Internet Google Chrome pour ordinateur, à l'aide de l'extension Google Cast. On peut ainsi montrer n'importe quelle page Web, tel qu'un album photo hébergé sur Facebook par exemple, mais il faut rester derrière l'ordinateur pour naviguer. La version Android du navigateur prendra en charge cette fonction prochainement. Les contenus personnels relégués au second plan Les contenus personnels et/ou stockés en local ne sont donc pas au centre du Chromecast. On peut néanmoins les diffuser de manière plus ou moins détournée. Pour «caster» de la vidéo ou de la musique stockée sur un ordinateur ou sur un NAS, on peut installer le serveur Plex sur l'un d'eux puis installer l'application Plex sur un appareil mobile. Les fabricants de NAS devraient proposer leurs propres solutions, comme Synology le fait déjà. Depuis un terminal Android, les applications AllCast, Avia et RealPlayer Cloud permettent quant à elles de caster de la musique, des vidéos ou des photos stockées sur l'appareil. Mais de nombreux services et applications de toutes envergures peuvent désormais prendre en charge le Chromecast. Google a effectivement mis à disposition en février dernier un SDK permettant à n'importe quel développeur de concevoir une application mobile (Android ou ios) ou un site Internet capable de «caster». Google a montré la voie avec Photowall, qui permet de diffuser des photos en temps réel. Notons d'ailleurs que la plateforme repose en partie sur HTML5 et qu'elle permet de concevoir toutes sortes de services non multimédias, présentant par exemple les titres de l'actualité, la météo ou le trafic. Conclusion Le Chromecast est une passerelle aux possibilités quasi infinies, mais il est entièrement asservi à un ordinateur ou à un terminal mobile servant de télécommande. Il convient donc à ceux qui disposent de tels appareils, et aux adeptes du second écran. L'approche est assez différente d'autres appareils multimédias, on utilise ici deux appareils pour accéder à des services. Le nombre de services proposés est d'ailleurs encore assez réduit, surtout en France et d'une manière générale en dehors des États-Unis. Pour autant le Chromecast est un bon investissement : cette clé HDMI devrait rapidement devenir le dénominateur commun des services multimédias, le premier produit que les éditeurs prendront en charge quand ils voudront conquérir le salon. Car l'adaptation des services est facile, mais aussi et surtout parce qu'avec son prix et sa simplicité, l'appareil est à la portée de tous. En définitive, le Chromecast a de sérieux atouts pour prétendre au titre de standard. Mais le domaine dans lequel évolue la clé de Google, déjà très concurrentiel, se transforme si vite qu'il est difficile de parier sur l'établissement d'un tel standard, et donc sur le succès à (très) grande échelle de ce produit au demeurant intéressant. Et l'ombre des Google TV et de leur échec commercial plane toujours alors qu'un certain Amazon se lance sur ce créneau avec son Fire TV). VideoLAN planche sur l'intégration de Chromecast à VLC Parmi les nouveautés de la dernière mise à jour du système BlackBerry en version , nous retrouvons la possibilité d'installer des fichiers APK. Installer une application Android sur son smartphone BlackBerry, c'est possible depuis quelques temps déjà mais la société canadienne vient de simplifier le processus. Alors qu'aurapavant il était nécessaire d'opérer une conversion pour obtenir un fichier BAR, le mécanisme est bien plus direct. Alors comment installer une application Android après la mise à jour BlackBerry ? 1- Activez l'installation d'application tierces Puisque les applications Android ne sont pas encore hébergées directement au sein du répertoire du BlackBerry World, il est nécessaire d'ouvrir temporairement les restrictions d'installation. Pour ce faire rendez-vous dans : Paramètres > Gestionnaire d'applications > Installation des applications puis activez l'option Autoriser l'installation d'applis d'autres sources 2- Récupérez un fichier APK Pour récupérer le fichier source d'android à partir de Google Play, rendez-vous sur la page de descriptif d'une application spécifique, par exemple, Instagram. Copiez l'adresse de cette page et collez-là au sein du service APK Downloader. Téléchargez le fichier puis transférez-le sur le téléphone. Puisque ce service est limité à quelques extractions globales par jour, il est conseillé d'installer directement un répertoire de téléchargement. Pointez par exemple votre navigateur mobile sur l'amazon App Shop,SlideME ou Aptoide. Vous téléchargerez directement sur votre téléphone le fichier APK du répertoire. 3- Installer le fichier APK Une fois le fichier APK de l'application ou du répertoire téléchargé et transféré sur le smartphone, il suffit de l'ouvrir avec l'explorateur de fichiers de BlackBerry 10 et de procéder à l'installation. Cahier culturel Par Mhamed Hassani Gros plan. Il donne l impression de débarquer d une autre planète avec sa haute et sombre silhouette qu un chapeau noir sépare du ciel. Quand il fixe les yeux sur vous, la bouche entrouverte ou les lèvres aplaties, à mi-chemin du sourire, son regard scintille dans l attente de ce qui viendra en favoriser l éclosion ou l extinction. J ai appris à le connaitre. Je me méfie de ses silences, tout en les respectant, j encourage son désir de parler en hochant ma tête. J oppose mon silence à son verbe pour éviter son repli, hérisson qui protège la fragilité de ses sens. Oui, Jibril a sa sensibilité au bout du nez, du regard et du verbe. Laissez-le s épanouir, en fleur, il vous donnera ce qu il a de meilleur, un miel rare, qui ne se transforme jamais en fiel, il préfère s en aller reprendre son envol de l autre côté de la montagne, où il ira s émerveiller dans les classiques des siècles et le tumulte de l histoire des humains qui le passionnent plus que tout. Les grands noms de la littérature universelle ne l intimident guère, il en a fait ses interlocuteurs permanents. Brasser l histoire des hommes pour retrouver le chemin de l Homme. Ne pas tomber dans les mesquineries de l hypocrisie quotidienne qui se contente d une l L'exposition collective «D'art Abdelatif» inaugurée à Alger A propos de Jibril Daho auteur de «Taos» Lire en page 12 l Le concert de musique «De cordes et d accords» à Alger une belle randonnée à travers les siècles Lire en page 13 survie sans saveur ni valeur. Un fugitif comme j en ai rarement rencontré dans ces contrées Quand il vous parle, les villes défilent au rythme d une vie fougueuse Liant le geste à la parole, ses descriptions vous font voyager dans le temps et l espace, puis vous découvrez l agilité de ses mains qui happent la forme imaginaire en vous la retraçant devant vos yeux éblouis. La magie du conteur et la dextérité du magicien sont à l œuvre. Laissez-vous gagner à ce noble rêve d une humanité épanouie sans barrières physiques ou raciales. L écrivain Jibril Daho vous accueille dans son royaume terrestre un peu ravagé par des agressions répétitives et toujours en voie de guérison. M. H.

9 16 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Demandes d emploi - JH 50 ans célibataire Cadre technique gestion bonne présentation 20 années d'expérience professionnelle gestion Approv Stocks PR moyens généraux logistique démarches prospection suivi commercial recouvrements représentation, domiciliation liaisons pré-inventaires sondage consulting préconisation cherche emploi... émail telph Béjaia -JH comptable, CAP, CMTC, 10 ans dʼexpérience sur PC Compt et PC Paie, maîtrise outil informatique. Tél : JH, Ingénieur dʼetat en Hydraulique, de lʼensh, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, Gestionnaire en Ressources humaines, cehrche emploi. Tél : Garde-malade, assistante personnées âgées, couchante, cherche emploi chez famille sérieuse. Tél : JF, juriste, licenciée en sciences juridiques en langue française, maîtrise de lʼoutil informatique + expérience, cherche emploi dans une société publique ou privée. Tél : JH, TS en rats graphiques, infographiste, 9 ans dʼexpérience, cherche emploi. Tél : JH, 30 ans, master en génie des procédés, option raffinage et pétrochimie, une année dʼexpérience et trois mois de stage dans le domaine gazier, cherche emploi. Tél : JF, TSen comptabilité option finances, maîtrise PC comptabilité et PC paie, 6 ans dʼexpérience, cherche emploi. Tél : JH, expérience dans lʼadministration, avec permis de conduire, cehrche emploi. Tél : JH, 30 ans, ingénieur dʼetat en génie-civil, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, licence en droit et diplôme en informatique, expérience de 4 ans, maîtrise logiciel Paie, comptabilité, commerciale cherche emploi comme comptable. Tél : JH, Ingénieur dʼetat en géniemécanique, 4 ans dʼexpérience, cehrche emploi dans le domaine. Tél : Publicité -JH, 33 ans, TSen informatique, expérience dans administration réseau, cehrche emploi. Tél : JH, architecte agréé, expérience de 4 ans, maîtrise 2D et 3D, Photoshp, suivi et contrats. Cherche emploi ou travaux. Tél : JH, 33 ans, superviseur HSE, expérience professionnelle, maîtrise des langues française et anglaise, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, 27 ans, CAP en informatique, expérience comme secrétaire, standardiste, saisie et agent de bureau, cherche emploi, de préférence à Alger et environs. Tél : JH, TSen bâtiment, conducteur des travaux, expérience de 12 ans, cehrche emploi à Alger ou à Tipaza de préférence. Tél : JH, arcitecte agréé, expérience de 8 ans, suivi de chantier. Tél : JF, ingénieur dʼetat en biologie, 4 ans dʼexpérience, cherche emploi. Tél : JH, 31 ans, marié, licence en comptabilité, 5 ans dʼexpérience dans le domaine, tenue comptabilité, déclarations fiscales et parfiscales, cehrche emploi. Tél : JF, Licence en sciences degestion, option finances, 3 ans dʼexpérience, maîtrise SCF, PC comptailité, cherche emploi. Tél : JH, 22 ans, licencié en comptabilité, cherche emploi dans le domaine. -JH, 25 ans, master en biotechnologie et pathologie moléculaire, cherche emploi dans le domaine. Tél : JF, licence en sciences juridiques + CAPA, une année de stage pratique, maîtrise de lʼoutil informatique, des langues française et anglaise, cherche emploi. Tél : JF, licence en sciences juridiques + CAPA, une année de stage pratique, cherche emploi. Tél : SOS Jeune fille âgée de 24 ans, handicapée à 100%, cherche poussette IMC enfants + couches adultes. Tél : A nos lecteurs Pour vos demandes dʼemploi, lancement des SOS, nʼhésitez pas un instant à nous les confier pour leur publication gratuite.*il suffit juste de nous les envoyer sur notre adresse : O n le dit à Sotchi, devenu russe, peut-être en dépression : depuis son départ il y a un an de Kiev, l ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch est l objet de toutes les rumeurs, alimentées par le silence que le Kremlin observe sur sa nouvelle vie en Russie. Parti de Kiev dans la précipitation le 21 février 2014, alors que les forces de l ordre viennent de tirer à balles réelles sur les manifestants pro-européens du Maïdan qui exigeaient sa démission, Viktor Ianoukovitch a d abord rejoint l est de l Ukraine, coeur de son soutien électoral. Sa fuite qui passe par les théâtres du futur conflit ukrainien, de Kharkiv à la péninsule de Crimée annexée par la Russie, en Monde Un an après sa fuite d Ukraine, l ancien président Ianoukovitch toujours porté disparu Ukraine. On le dit à Sotchi, devenu russe, peut-être en dépression : depuis son départ il y a un an de Kiev, l ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch est l objet de toutes les rumeurs, alimentées par le silence que le Kremlin observe sur sa nouvelle vie en Russie. La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 09 passant par Lougansk et Donetsk, désormais capitales des républiques séparatistes prorusses, s arrête à Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie, où il se dit logé par «un vieil ami». «Je le dis franchement: Ianoukovitch a demandé qu on l emmène en Russie, et nous l avons fait», révèle plusieurs mois plus tard le président russe Vladimir Poutine. Destitué par le nouveau Parlement ukrainien, accusé de la mort de 82 manifestants, Viktor Ianoukovitch a donné plusieurs conférences de presse et fait des déclarations en appelant notamment Vladimir Poutine à envoyer l armée russe dans l est de l Ukraine où éclate un sanglant conflit armé. A Kiev, on l accuse de financer la rébellion prorusse. Considéré comme «sans avenir politique» par son hôte Poutine, l ancien chef d Etat ukrainien annonce fin mai «respecter le choix» du peuple ukrainien qui s apprête à élire à sa place Petro Porochenko. Ce sera sa dernière déclaration à la presse. «Ianoukovitch a disparu de l Histoire. Ou plutôt, il s en est évadé», note l analyste russe Alexandre Konovalov, président de l Institut des études stratégiques. De Moscou à Sotchi Commence alors pour l ancien président ukrainien une longue traversée du désert. Les médias russes le disent d abord installé confortablement dans la banlieue de Moscou, à Barvikha, véritable ghetto pour riches ultra-sécurisé. Selon l un de ses voisins, Oleg Mitvol, un ancien préfet de la région de Moscou cité par la presse, Viktor Ianoukovitch a déboursé 45,6 millions d euros pour un manoir de mètres carrés. Avec deux hectares de jardin, sa nouvelle demeure, situé à quelques pas d une résidence présidentielle du Kremlin, est cependant moins vaste que son palais luxueux de Kiev, doté d un parc de 140 hectares, golf privé inclus, et depuis érigé en «musée de la corruption». L ancien président, officiellement toujours marié, y vit avec la soeur de son ancienne cuisinière, Lioubov Polejaï, avec qui il entretenait déjà une relation avant son départ de Kiev, et sa fille issue d un premier mariage, révèle M. Mitvol. En juin 2014, Viktor Ianoukovitch, 64 ans, quitte Moscou pour s isoler dans une «datcha» de luxe à Sotchi, au pied du Caucase russe, affirme le préfet russe, sans expliquer les raisons de ce départ soudain. Une partie de la presse ukrainienne affirme qu il a sombré dans l alcool et la dépression. Un conseiller du ministre ukrainien de l Intérieur Anton Gerachtchenko affirme qu il a reçu la nationalité russe sur décret de Vladimir Poutine. Mais le Kremlin n a jamais confirmé l hypothèse et continue de garder le silence sur le sort de l ancien président. «Les relations entre Ianoukovitch et la Russie n ont jamais été faciles, et cela a un impact sur sa situation actuelle», rappelle Konstantin Kalatchev, à la tête du Groupe des experts politiques. «Certes, la Russie l abrite, mais elle ne fait que le tolérer». A l approche de l anniversaire de sa destitution, les chaînes russes contrôlées par l Etat multiplient les reportages sur l ancien président, mettant en avant les erreurs et les crimes présumés de celui qui était jusque là le plus souvent présenté comme victime d un coup d Etat. «On dirait que la Russie commence une campagne de diffamation contre Ianoukovitch. Il ressemble de plus en plus à un otage de la Russie qu à un invité de marque», remarque M. Kalatchev. L ancien président, sous le coup d un avis de recherche international d Interpol, «ne peut être utilisé ni dans la crise ukrainienne ni pour la propagande» russe, estime-t-il. «Il est devenu inutile: il risque d être extradé quand ça arrangera la Russie», prédit M. Kalatchev. Recrutement terroriste sur internet : Cazeneuve aux Etats-Unis Le ministre français de l Intérieur Bernard Cazeneuve a plaidé jeudi à Washington pour «une meilleure coordination dans la lutte contre la propagande et le recrutement terroristes sur internet», appelant les géants de la toile à collaborer «contre l embrigadement sectaire» M. Cazeneuve doit se rendre vendredi à San Francisco pour y rencontrer des responsables de Google, Facebook, Microsoft et Twitter et les exhorter à «une responsabilité partagée» face à une «menace protéiforme». «Aujourd hui, le terrorisme est diffus et en +accès libre+», a déploré le ministre français, au dernier jour d un sommet international contre la violence extrémiste, en appelant à «peser collectivement sur les opérateurs» internet. Les vidéos des exécutions par décapitation et par le feu perpétrées récemment par l organisation Etat islamique ont largement circulé sur internet. Plus généralement, les appels à rejoindre le jihad ou les méthodes du parfait «loup solitaire» se propagent dans les médias sociaux ou sur YouTube. M. Cazeneuve a prôné auprès de ses partenaires de 60 pays «une meilleure coordination dans la lutte contre la propagande et le recrutement terroristes sur internet», en souhaitant une harmonisation au niveau international des «législations en matière de retrait des contenus illégaux». La France s est déjà dotée d une loi autorisant «le blocage administratif des sites internet qui appellent au terrorisme ou en font l apologie», s est félicité M. Cazeneuve, précisant que «le délit d apologie et de provocation au terrorisme» avait été également renforcé dans l hexagone. Fort de cette expérience, le responsable français demandera vendredi aux «grands majors de l internet» américains de prendre des mesures concrètes pour participer à cette bataille «d intérêt général». Car, il faut faire en sorte que «ce grand espace de liberté et de croissance ne soit pas un espace d endoctrinement sectaire qui joue sur la vulnérabilité de nos ressortissants», a-t-il ensuite plaidé devant la presse, à quelques heures de son vol pour la «Silicon Valley». «Internet doit être un espace de confiance», a expliqué le ministre, «mais face au terrorisme, nous avons aussi besoin de régulation et de responsabilité». En premier lieu, il demandera aux géants de l internet de retirer «sans délai» les contenus de propagande jihadiste, dès que les autorités le leur signalera. Il les exhortera aussi à aider les gouvernements à développer des «contre-discours» pour décourager la jeunesse vulnérable, afin d'«utiliser cet extraordinaire vecteur pour diffuser de l information sur les risques encourus» en cas d engagement jihadiste. coorutemeil les incitera également à collaborer dans les enquêtes antiterroristes, s agissant en particulier de démanteler les technologies sophistiquées souvent utilisées pour échapper à la justice. Chez Google, comme chez Microsoft, Twitter et Facebook, M. Cazeneuve dira: «trouvons des solutions qui n obèrent en rien la liberté d expression sur internet ni la dynamique économique qui peut résulter de cet extraordinaire outil». «L appel au meurtre ne relève pas de la liberté d expression, ce sont des délits criminels», a-t-il martelé. Dans le pays du Premier Amendement, le ministre a rappelé que «ce sont des journalistes français, des caricaturistes français qui symbolisent la liberté d expression, parfois jusqu à l impertinence, qui ont été assassinés par des terroristes» le 7 janvier dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo. «La France est bien placée pour connaître le prix que peuvent payer ceux qui sont attachés à la liberté d expression lorsque les terroristes aveuglés par la haine frappent», a ajouté M. Cazeneuve. Or, «si nous voulons lutter contre le terrorisme, c est au nom de la liberté d expression, et non pas pour l obérer».

10 Détente 18 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Horizontalement : 1 Allure d un quadrupède (Chameau, girafe ). 2 Un des sept péchés capitaux. 3 Pâturages. Cabane. 4 Fruit dont on tire le cachou. jeu de 32 cartes. 5 Un sur douze. Refus anglais. Entretoise. 6 Physicien allemand. Brise la terre pour l ameublir. Prénom étranger. 7 Orient. Prompte et agile. Homme politique anglais. 8 Symbole chimique. Barbiche. Déchet organique. Animé. 9 Défaut grave. - Distribuer. Au tennis, balle de service qui fait le point. 10 Instrument chirurgical. Possessif. Cancres. 11 Singe-araignée. Ile de l Atlantique. Néant. 12 Allongée. Rivière de Suisse. 13 Hume. Ville et port de France. 14 Accomplit. 15 Scolarité. Mots Croisés N 545 Mots Fléchés N 546 Mots croisés N 546 Verticalement : 1 Agile. 2 Ville de l ouest, située sur un plateau du Tell. 3 Huitième mois de l année. Cérémonie. 4 Implore. - Nigauds 5 Dieu grec de la guerre. Fleuve d Italie. Soutirer le vin sans la lie. 6 En compagnie de. Femmes de rejetons. Ville de France. 7 Maison de campagne. Filles du frère ou de la sœur. Situation. 8 Brome. Récépissés. Le propre de l homme. Déchiffré. 9 Femelle de chien de chasse. Cuite à la vapeur. Repaire. 10 Décortiqué. Irlande poétique. Facile. 11 Fabuliste grec. Erbium. Espèce. 12 Instrument pour percer le fer. Surface plane. 13 Grand lac américain. Charge de baudets. 14 Ville de l ouest. 15 Mandatées. Mots fléchés N 545 Adresse : Cité LSP le plateau bloc B Bt 01 N 5 Ouled Fayet Alger Par : Rachid Adrar et Sadi Djouder Edité par la SARL Temoignage au capital social de ,00 DA Compte CPA : Agence Ali Boumendjel R.C : 13 B /00 N.I.S : N.I.F : Rachid Adrar Directeur de la publication Nadjib Touaibia Téléphone : Tél / Fax : (0) D ans la première commune citée, le premier responsable de la wilaya a donné le coup d envoi pour la réhabilitation du cimetière de la daïra de même nom. Une opération qui entre dans le cadre «généralisé» de réfection des cimetières de martyrs et autres stèles commémoratives à travers la wilaya et répartie en 7 lots. La restauration dudit cimetière des martyrs situé à Bordj Okhris centre a été inscrite dans le lot n 5, tout comme en principe celui de Tagditcentre. A noter que d autres opérations sont inscrites dans le programme de réhabilitation et de réalisation de ce genre de lieu et de monument à travers 17 communes de la wilaya. En effet, il est question de la restauration de 7 cimetières et la réalisation de 10 stèles commémoratives pour une enveloppe financière de 5 milliards de centimes déjà dégagée. Toujours à Bordj Okhris, le wali a donné le coup de starter pour la réalisation d un hôpital de 80 lits. Il s agit là d un appel pressant des habitants de la commune lancé depuis des années. Pour ce projet estimé à 1,4 milliards de centimes et dont la première tranche de 600 millions de centimes a été dégagée, un délai de 18 mois a été fixé. A noter par ailleurs que ce projet a été inscrit il y a de cela trois ans. Il est certain que le lancement des travaux a satisfait les citoyens de Bordj Okhris. Reste maintenant à savoir si le délai de réalisation sera respecté par l entreprise qui l a pris en charge. D ailleurs, le wali n a pas manqué sur place et après avoir donné le coup d envoi d insister auprès de l entreprise réalisatrice sur «la rigueur, la célérité, le respect des délais ainsi que le respect de l architecture y compris celle de la façade extérieure». A Aïn Bessam, seconde et dernière étape de sa visite, le wali a procédé à la pose de la pierre symbolique pour la réalisation d un groupe scolaire de type B1 et dont l avancement des travaux a déjà atteint un taux de 30 %. Le coût du projet est de 3 milliards de centimes et un délai de 12 mois a été fixé pour l entreprise en charge de la réalisation de ce projet. Théoriquement, cette école serait fin prête, donc fonctionnelle, dès la Régions Du gaz à Kalous et début de travaux d un hôpital à Bordj Okhris Développement local. Le wali de Bouira, M. Nacer Maskri, s est déplacé mercredi dernier à l ouest de la wilaya pour une visite d inspection dans les régions de Bordj Okhris et d Aïn Bessam. 154e anniversaire de la création de la ville de Djelfa Histoire. Plusieurs structures administratives et sportives ont été inaugurées, jeudi à Djelfa, qui a abrité une série d'activités à l'occasion de la célébration du 154ème anniversaire de sa création. A cette occasion, le wali, Abdelkader Djellaoui, a procédé à l'ouverture d'un terrain de football de proximité à la cité des Jardins de la ville, avant d'inaugurer, au quartier Djoudane Lembarek à Ain Ceikhun, un stade similaire revêtu de gazon synthétique dont le coût de réalisation dépasse les 15 millions de dinars. Lors de cette halte, le chef de l'exécutif de la wilaya a écouté les différentes préoccupations des citoyens, avant de se diriger vers la Cité Hanichi, où il a inauguré un nouveau siège de l'annexe locale de l'etat civil de la commune, un service destiné à améliorer le service public en facilitant aux citoyens l'obtention de leurs documents. Au niveau du nouveau siège de la commune de Djelfa, M. Djellaoui, a procédé à l'ouverture d'un petit musée destiné à préserver et à recueillir toutes les photos anciennes ou objets retraçant l'histoire identitaire et révolutionnaire de cette ville antique et de ses hommes. Ce nouveau musée a abrité, à l'occasion, une exposition de photos retraçant les différentes étapes qu'a traversées la ville de Djelfa, ainsi que celles de personnalités historiques locales. L'exposition a aussi été consacrée aux photos des différents présidents ayant succédé à la tête de l'assemblée municipale depuis l'indépendance, ainsi qu'à des schémas architecturaux pour des projets de développement dont a bénéficié ces dernières années la capitale des Ouled Nail. Selon plusieurs versions, le terme "Djelfa", donné comme nom à cette ville qui comptait au total 44 habitations en 1854, renseigne sur sa situation géographique ainsi que la fragilité de son sol crevassé et fissuré en temps de sécheresse. La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 07 prochaine rentrée scolaire 2015/2016. Enfin et comme prévu dans son agenda, M. Nacer Maskri a eu à inaugurer et à baptiser du nom de deux frère martyrs de la région, les frères Bachiri en l occurrence, une autre école primaire qui est située à proximité de l école en construction. Notons, enfin, que la veille du déplacement du wali de Bouira à Bordj Okhris et Aïn Bessem, le secrétaire général de la wilaya, délégué par son premier responsable, s est rendu à Kalous, localité située dans la commune d Aomar au nord-ouest de Bouira, où le coup d envoi de la mise en service du réseau de gaz naturel et le raccordement de quelques 267 foyers. Belkacem Mechoub Une dizaine d associations de la wilaya de Bejaia ont bénéficié jeudi d une aide financière de prés de 10 millions Da, octroyée par l opérateur public de téléphonie mobile Mobilis pour les accompagner dans la réalisation de projets concrets et pérennes. Le contrat d aide a été paraphé par le P. DG de Mobilis, Saâd Damma, d une part, et chacun des présidents des associations récipiendaires, d autre part, à l issue d une cérémonie organisé à la Résidence de la wilaya. La sélection des associations retenues a été faite au terme d un appel à projet, lancé par l entreprise, laquelle, après examen, a choisi les propositions jugées les plus pertinentes en matière d encadrement social, sportif et culturel, selon les explications fournies par les cadres de mobilis. Parmi les bénéficiaires, figurent l association d aide aux malades atteints de cancer d Akbou, l association des handicapés de Seddouk, l association écologique "Ardh", "Main tendue" de Bejaia, qui collecte des denrées alimentaires pour les sans revenus, et l équipe de handball d Ifri- Ouzellaguene. "Nous poursuivons notre action citoyenne et notre appui aux jeunes", a déclaré M. Damma, qui relève que l entreprise s est dotée, à ce titre, d une "stratégie globale et nationale, venant en appoint à une démarche économique très ambitieuse, notamment la couverture avant la fin de l année de l ensemble du territoire avec la technologie de la 3G". Kamel Daoud dédicace son livre à toute Aokas depuis Paris Deux jeunes ingénieurs algériens vivants en France S.K et M.K, se sont rapprochés de nous pour nous montrer ««Marsault contreenquête» que Kamel Daoud a dédicacé depuis Paris à Tous les habitants de la région d Aokas. Bien avant qu ils nous présentent l ouvrage du finaliste du prix Goncourt qu ils comptent mettre à la disposition de la bibliothèque communale, ils ont tenu à nous rappeler le contexte délicat pour un algérien en France, suite à l assassinat de Hervé Gourdel et aux attentats contre Charlie hebdo ; bien que les français aient été exemplaires, d après leurs dires bien sûr. A l occasion de l exposition «Alger en Vies» organisée par l ANMA/ F, ils ont assisté à un débat littéraire animé par Kamel Daoud et Jérôme Ferrari. M.K nous résume l intervention de Kamel Daoud "...j'ai été frappé par ce fait qu'en Algérie on n habite pas pour habiter dans un pays mais pour lui tourner le dos. Le logement est propre, magnifique à l'intérieur mais pas de façade...on ne veut pas fonder des centres de vie mais des centres de familles...on n est pas Romains, je ne fonde pas une ville pour occuper le monde mais juste pour passer le Bejaïa : Mobilis subventionne une dizaine d associations locales Chlef : production de plus de 61 millions de litres de lait de vache Une production de plus de 61 millions de litres de lait de vache a été réalisée à Chlef, depuis janvier 2014 à février courant, a-t-on appris, jeudi, auprès de la direction des Services agricoles de la wilaya(dsa). Ce volume de lait est en hausse, avec plus de deux (2) millions de litres, comparativement à l année 2013, durant laquelle la production a été estimée à 59 millions de litres, a indiqué, à l APS, le chef de l inspection vétérinaire auprès de la DSA, Maâmer Badriat. La wilaya de Chlef dispose de vaches laitières, sur un cheptel global de têtes bovines, selon les données fournies par ce responsable. Il a signalé, en outre, que 400 éleveurs bovins, sur les que compte la wilaya, approvisionnent les laiteries locales en lait de vache, avec des prix allant de 34 à 38 Da le litre, sans compter le soutien consenti, par l Etat aux éleveurs, fixé à 12 Da pour chaque litre de lait produit, afin de les inciter au relèvement de leur rendement. Un grand nombre d éleveurs préfèrent écouler directement leur produit, sur les marchés locaux, ou le gardent pour leur consommation familiale, a-t-il, encore, fait savoir. D autre part, la même source a déclaré que la campagne de vaccination gratuite du cheptel bovin contre la fièvre aphteuse, organisée entre novembre et janvier écoulés, a touché un taux de 78 % de la totalité du cheptel, représentant têtes bovines, dont vaches laitières. temps en attendant, c'est un abri bus. La ville est un abri bus". Au terme de la conférence, ils se sont rapprochés de Kamel Daoud pour une séance de dédiasse improvisée, chose qu il a acceptée avec une grande gentillesse «Dès qu il a appris que je suis d Aokas, un grand sourire s est dessiné sur son visage et a tenu à dire combien il est touché, par le soutien qu il a reçu des habitants de cette ville. Et à préciser qu il est parfaitement au courant du rassemblement qui a été organisé pour le soutenir, suite aux propos dangereux et criminels d un certain professionnel de la foi auto-désigné. Il a tenue à dédicacer son livre «Marsault contre-enquête» à tous les Aokassiens et a insisté sur la sincérité de sa reconnaissance et de l importance que son mot leur soit parvenue. Autant qu aokassiens, j ai eu un énorme sentiment de fierté. Le même sentiment de fierté à chaque fois que les Aokassiens s organisent pour dénoncer l injustice et l obscurantisme. Vu de l extérieur l impact positif de ces initiatives et encore plus important» témoigne S.K avec une très grande émotion. Hafit Zaouche

11 20 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 Cuisine Bourek el annabi Magazine Ingrédient : l 4 petites pommes de terres cuites a l'eau salée et écrasées a la fourchette l 4 œufs l 200 gr de viande hachée l 8 portions de fromage(triangles) type vache kiri l 1 gros oignon finement coupé l 4 cuillères a soupe de persil finement ciselé l la hrissa l 1 poignet des olives vertes coupées en rondelles l 4 feuilles de brick l sel, poivre, cannelle l huile pour friture l citron pour décorer Les étapes : Dans une petite casserole, mettre la viande hachée,sel, poivre, cannelle, un 1/2 verre d'eau. Couvrir avec un couvercle, et laisser cuire sur feux doux jusqu'à évaporation totale du liquide. Retirer du feu et laisser complètement refroidir. Remplir votre poêle jusqu'à la moitie avec l'huile et le faire chauffer. Sur un plat a servir mettre une feuille de brick. Étaler le centre avec une cuillère a soupe de pomme de terre, ensuite la hrissa. Étaler le fromage. Ajouter un peu d'oignon, la viande hachée, le persil, les olives. Faites un puis au centre, ensuite casser l'œuf le légèrement saler et poivrer. Fermez rapidement en pliant les quatre cotés de façon a obtenir un carré. Glisser la brick dans la poêle et faites dorer les deux cotés. Si vous aimez l'œuf bien cuit faites cuire vos boureks sur feu doux, Personnellement je le préfère mi-cuit donc je le fait cuire sur feu moyen. Décorer avec le persil et le citron Tlitli sauce blanche Ingrédient : l 1 morceau de viande par personne des œufs durs, 1oeuf par personne un gros oignon finement coupé sel, poivre une 1/2 cuillère a café de cannelle 1 cuillère a soupe de smen 4 cuillères a soupe d'huile 1 poignet de pois chiches 1 litre et demi d'eau 1 cuillère a soupe de beurre 500 gr de tlitli Les étapes : Pour la sauce Dans une marmite, faites revenir l'oignon dans le smen et l'huile pendant 5 minutes sur feu doux. Ajouter la viande, sel, poivre, cannelle, et laisser mijoter pendant 10 minutes toujours fur feu doux. Rajouter vos pois chiches, couvrir d'eau, et laisser cuire, jusqu'à ce que la viande soit tendre. Pour le tlitli Induire le tliti avec 6 cuillères a soupe d'huile pour que les graines de tlitli ne se collent pas au moment de la cuisson a la vapeur. Transférer votre tlitli dans un couscoussier, et placer le au dessus de la marmite. Laisser de 15 a 20 minutes en remuant avec une cuillère de temps en temps. Versez le tlitli dans un grand saladier, ( attention il est très chaud) et l'asperger avec un peu d'eau. Mélanger a l'aide d'une cuillère, et laisser absorber pendant 10 minutes. Refaire l'opération 3 fois, jusqu'à ce que les graines de tlitli soient tendes. Transférer le tlitli dans une large marmite, ajouter la cuillère a soupe de beurre et mélanger. Versez dessus la moitié de la sauce, remuer, couvrir, et laisser absorber sur feu doux. N'oubliez pas de remuer de temps en temps. Rajouter la sauce si c'est nécessaire par petite quantité Servir avec la viande, les pois chiches et les oeufs coupés en quartiers. Saupoudrer de cannelle. Ingrédients : l 6 poivrons l 2 piments verts l 4 tomates l 4 gousses d'ail l 1 petit oignon l sel l 1 cuillère a café coriandre moulu l 1/2 de cuillère de cavi l jus de citron l huile d'olive l olives noires et vertes l thon l 1 oeuf dur Les étapes : Faites griller vos légumes sur le feu et les placer dans un sac en plastique. Épluchez les tomates, les Ingrédients (8 personnes) : l 3jaunes et 3 blancs d'œufs l 150g de chocolat noir pâtissier l 2càs de crème fraiche ou fromage blanc l 60g de sucre semoule l noix de coco râpée et vermicelle de chocolat (pour la déco) Préparation : casser le chocolat en morceaux et le faire fondre des une casserole avec 2càs d eau, remuer régulièrement pour éviter qu'il brule. Par : Rachid Adrar et Sadi Djouder Boukala du jour : Hbet lkaa lebhar lkit elbahri ghays koultlou wach bik ghayes kali el sfina bla rayes Slata mechwiya piments et les poivrons. Épépinez vos légumes, ensuite les égoutter dans une passoire au minimum 1 heure. Enlevez également la peau des gousses d'ail et de l'oignon. Mettre le tout dans un mixeur et faire hacher le tout. Il ne faut pas les réduire en purée juste les grossièrement hacher. Ajoutez le sel, coriandre, carvi, jus de citron, et laisser mariner au minimum 2 heures de temps. Mettre votre salade dans un plat a servir, et décorez avec les olives, les oeufs et la thon. Couvrir la surface avec de l'huile d'olive. Mousse au chocolat des un daladier mettre les jaunes d'œufs et la crème fraiche dans le bol, mélanger et réserver.ajouter le chocolat fondu et mélanger le tout. verser les blancs d'œufs avec une pincée de sel, les battre au fouet électrique, ajouter ensuite le sucre semoule et recommencer à battre pour incorporer le sucre. incorporer petit à petit les blancs en neige au chocolat. recouvrir le saladier de film plastique puis laisser reposer au frigo pendent quelques heures. Aux Olympiades des handicapés, à Seattle, 9 athlètes, tous handicapés mentaux ou physiques, étaient sur la ligne de départ pour la course de 100 m. Au signalement du starter, la course commença. Tous ne couraient pas mais tous avaient le désir de participer et de gagner. Ils couraient par 3, un garçon tomba sur la piste, fit quelques tonneaux et commença à pleurer. Les 8 autres l entendirent pleurer. Ils ralentirent et regardèrent en arrière. Ils s arrêtèrent et rebroussèrent chemin Tous Une fille avec le syndrome de Down s assis à côté de lui, commença à le caresser et lui demanda : «Ca va mieux maintenant?» Alors, tous les 9 se prirent par les épaules et marchèrent ensemble vers la ligne d'arrivée. Le stade entier se leva et applaudit. Et les applaudissements durèrent très longtemps... Canard + À la vie, à l amour! Les personnes qui l ont vu en parlent encore. Pourquoi? Parce qu au fond de nous, nous savons tous que la chose la plus importante dans la vie est bien plus que de gagner pour soi. La chose la plus importante dans cette vie, c est d aider les autres à gagner. Même si cela implique ralentir et modifier notre course. Alors, aujourd'hui, qui pourrais-tu aider à gagner? La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 05 Lem L ACTU MOTS À MAUX Une journée de réflexion et d analyse organisée par l INPED Partenariat public-privé, parlons-en! Dans le cadre de la vulgarisation de thématiques liées au management et à l économie appliquée et afin de contribuer à la recherche de facteurs inducteurs d un nouveau régime de croissance économique en Algérie, l Institut national de la productivité et du développement industriel (Inped) organisera, à Boumerdès, le 25 février 2015, à partir de 8h30, une journée de réflexion et d analyse dédiée au partenariat public-privé (PPP). - Comme quoi, au moment où le public est privé de tout, il est temps de rendre public le privé Le rejet du nouveau DG Les responsables de la CNAN ont voulu installer le nouveau DG de la filiale Naschco, un cadre du parti TAJ de Amar Ghoul. Les travailleurs de cette filiale et leur syndicat se sont mobilisés pour s'opposer à cette installation en marquant leur solidarité avec le DG en poste. Jusqu'ici, certains ont voulu faire croire que le changement était voulu par les travailleurs. - Nouveau, ancien ; ancien, nouveau Chez nous, le nouveau est toujours ancien et demeure en siens Radiothérapie et centres privés Alors que l Algérie souffre terriblement du manque de centres spécialisés en radiothérapie pour les cancéreux, les rares «intrusions» du privé dans ce créneau, notamment à Blida et Constantine, font face à un épineux problème : seuls les malades qui ont les moyens peuvent s y soigner. La Sécurité sociale n a pas encore de convention avec ces centres. - Comme quoi, il faut appartenir à un certain milieu pour être accepté au Centre Une banque sous la loupe Selon des indiscrétions, la Banque d Algérie et la Brigade économique s intéressent de très près à l activité d une banque privée. Cette dernière est arrivée à se placer juste derrière la Banque extérieure d Algérie en matière de commerce extérieur avec un montant de six milliards de dollars par an. - Sous la loupe? Attention, «loupe» vient du verbe louper signifiant rater! Ainsi, si ce sont les mêmes tireurs qui ont tiré au «clore» les affaires précédentes qui seront chargés de tirer au clair celle-ci, ces «snipers» risquent de manquer la cible vivante qui se déplace furtivement. Lem

12 Sports 22 u La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 A la une La Cité Vendredi 20 - Samedi 21 février 2015 u 03 Hagi : «Jouer au football m'a toujours paru simple» Interview. Ils sont de plus en plus rares dans le football moderne, mais les vrais meneurs de jeu placés derrière les attaquants, portant traditionnellement le 10 dans le dos, ont toujours fait rêver. Gheorghe Hagi était de ceux-là. Par sa créativité, son génie, son bagage technique, le Roumain avait la faculté de transformer l extraordinaire en ordinaire. A coups de buts, de passes et de dribbles venus d ailleurs, il a ainsi écrit sa légende laissant une trace indélébile partout où il est passé, du Steaua Bucarest à Galatasaray, en passant par le FC Barcelone et le Real Madrid. Mais chez lui, en Roumanie, plus qu une légende, Hagi est un mythe. Il faut dire qu il a écrit de son pied gauche les plus belles pages de l histoire des Tricolorii. Auteur d une magnifique Coupe du Monde de la FIFA, Etats-Unis 1994, le Maradona des Carpates (124 capes) a notamment porté sa sélection jusqu aux quarts de finale de l épreuve reine. Il a également atteint les quarts de l UEFA EURO 2000 avant de raccrocher les crampons l année suivante et prendre les rênes de la sélection, à seulement 36 ans. L expérience dure deux ans. Il poursuit sa carrière d entraîneur en Turquie (Bursaspor, Galatasaray) et en Roumanie (Timișoara, Steaua Bucarest), avant de s atteler à une autre tâche : fonder sa propre école de football. Inaugurée en 2009, l académie Gheorghe Hagi alimente aujourd hui en jeunes talents le Viitorul Constanţa, club que l intéressé entraîne... et préside. A 50 ans - il les a fêtés le 5 février dernier - Gheorghe Hagi reste donc aussi actif et inventif qu il l'était sur le rectangle vert. Entretien. M. Hagi, vous avez tour à tour été joueur, entraîneur, et président de club. De toutes ces fonctions, laquelle vous a procuré le plus de bonheur? J éprouve beaucoup de plaisir à être entraîneur en ce moment, mais par-dessus tout j'ai adoré jouer. Jouer au football m a toujours paru être d'une grande simplicité. Vous avez gagné de nombreux titres, et participé à de nombreuses et prestigieuses compétitions. De quel succès tirez vous le plus de fierté? Je suis très fier de notre Coupe du Monde A titre personnel, jamais je n avais aussi bien joué au cours de ma carrière. Et sur un plan collectif, l équipe de Roumanie était également à son apogée. Nous avions les qualités pour vaincre n importe quelle équipe. Nous avions toutes nos chances de remporter la Coupe du Monde. Nous étions si proches. Et puis, il y a eu ces cinq dernières minutes face à la Suède (en quart de finale, la Suède a égalisé à 2:2 à la 115ème minute, avant de s'imposer aux tirs au but) Au cours de ce tournoi, vous avez notamment inscrit un but resté dans les annales de la compétition, face à la Colombie, en phase de groupes. Ce fameux lob est-il votre but le plus mémorable? Des buts, j'en ai inscrits quelques-uns... Mon coup franc victorieux avec le Steaua Bucarest face au Dinamo Kiev, en 1986, à Monaco, en finale de la Supercoupe d Europe (1:0) reste un magnifique souvenir. La fête qui s'en était suivie également! (rires) J ai également bien aimé mes deux buts inscrits du milieu du terrain, sous les couleurs du Real et du Barça. Mais je garde également en mémoire, c'est vrai, ma réalisation face à la Colombie, en Coupe du Monde 1994, en position excentrée. Parmi tous ces buts, j aurais du mal à n en retenir qu un En tous cas, je crois avoir laissé ce genre de bon souvenir dans toutes les formations pour lesquelles j ai évolué. Parmi tous vos anciens clubs, y en a-t-il un qui vous tient particulièrement à cœur? J aimerais vous répondre l équipe de Roumanie, mais puisqu'il s'agit de club Honnêtement, je les ai tous aimés, sans exception. Et tous ces clubs ont, chacun à leur façon, eu une part très importante dans l évolution de ma carrière et du joueur que j ai été. J ai beaucoup travaillé, j ai donné le meilleur de moi-même dans chaque club où j ai été. Cela été ma manière de les aimer. Et même si j'ai davantage joué à Galatasaray, cinq ans, je n oublierai jamais mes moments passés à Farul, au Steaua, au Real, au Barça, à Brescia et avec la Roumanie! Vous avez la particularité d avoir porté les couleurs à la fois du Real Madrid et du FC Barcelone. Que pensez-vous de leur rivalité? C est quelque chose qui est bénéfique pour les deux équipes. Cette rivalité les aide à grandir, à progresser, à créer de la motivation chez les joueurs, etc. Les clasicos apportent au football de la qualité, ils font progresser ce sport. C est ce qu il faut retenir au-delà de tout. Et êtes vous plutôt Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo? J aime profondément les deux. J aurais adoré être leur entraîneur, avoir ce duo dans mon équipe. Mais je confesse avoir un petit faible pour celui qui est gaucher... J étais moi-même un footballeur gaucher, ceci explique donc cela (sourires). D après vous, pourquoi il y a t- il de moins en moins de joueurs de votre acabit, les traditionnels numéros 10? C'est, je crois, un écueil de la formation. Je suis sûr qu il existe beaucoup de joueurs créatifs mais ceux-là ont davantage besoin d attention et de confiance. Peut-être qu'on ne leur en accorde pas assez. Mais sans ces joueurs décisifs dans les 30 derniers mètres, les matches se compliquent et le football s'enlaidit. Je crois que le football a besoin de ces 10, de ces joueurs capables d'apporter de la fantaisie et de la créativité. Marquer des buts fait partie de l'essence même du football. On devrait interdire que les matches se terminent sur des 0:0 Et avec des 3:2, des 4:4, nos stades seraient pleins! Les supporters des Tricolorii déchantent d'ailleurs depuis quelques années... Comment expliquez-vous que la Roumanie ne soit pas parvenue à briller dans un tournoi majeur depuis 2000 (à l'uefa EURO 2008, la Roumanie a été éliminée au premier tour sans gagner de match)? Parce qu après nous, nous n avons pas réussi à créer une nouvelle et bonne génération de footballeurs. Le football est un sport collectif Aujourd hui, nous disposons de deux ou trois bonnes individualités, mais pas d'une "équipe" proprement dite. On a des bons joueurs, mais ils ne parviennent pas à faire corps, ils n arrivent pas à penser "collectif". J ai tout de même bon espoir que nous parviendrons à nous qualifier pour l Euro, et que nous arriverons à bâtir une nouvelle génération de bons joueurs comme celle que nous avons pu être. Vous avez été le sélectionneur de la Roumanie en Estce une expérience que vous réitèreriez? Je ne peux pas dire non à l équipe de Roumanie. On ne sait jamais On verra, cela dépend aussi de moi, et de ce que je peux accomplir en tant qu entraîneur. Mais, oui, j ai beaucoup aimé être aux commandes de cette équipe, même si, techniquement parlant, j étais un peu seul Mais ça n a pas été un problème, et j'ai rempli ma tâche avec plaisir. Avez-vous eu quelque regret que ce soit au cours de votre carrière? Le Ballon d Or! J aurais pu l obtenir en 1994 Je reste convaincu que j étais le meilleur joueur durant la Coupe du Monde 1994, malheureusement pour moi la Roumanie a perdu en quart de finale, et c est peut-être ce qui m'a coûté le Ballon d Or. Je sais que c était le sommet de ma carrière, et j étais tout proche de l avoir. Le destin en a voulu autrement. enghebrit rdination des syndicats de l éducation. et de stabilité dans le secteur de l éducation, et donc n a pas été signé». Cette charte, précise le ministère, vise à assurer un climat favorable à la construction d un processus favorisant l émergence d une école de qualité. Le ministère a expliqué, que «le procès verbal n a malheureusement pas été signé malgré l accord des deux parties sur l installation d une commission chargée du réexamen du statut particulier des personnels de l éducation nationale, ainsi que la mise en œuvre d un calendrier pour l exécution des procès préalablement signés». Il a été également convenu «l organisation de séances de travail à l échelle des directions de l éducation avec les instances syndicales locales, en vue d une résolution des problèmes au niveau des wilayas». Larbi K Démarcation : Ménasra boudera les sit-in de mardi prochain Le Front du changement que dirige l ex-ministre de l industrie du temps où il était encore au MSP avant d en prendre ses distances, ne prendra pas part aux sit-in et autres marches prévues mardi prochain. Des manifestations programmées à l occasion du double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et de la création de l UGTA par l instance de concertations et de suivi de l opposition pour dire à l arrêt du projet d exploitation des gaz de schiste. Elles sont également un signe de soutien aux populations du sud du pays qui mènent depuis début janvier dernier un mouvement pacifique contre cette option économique. Cette option de refus, les membres du conseil national consultatif du parti réunis, hier vendredi, en session ordinaire, devaient adopter, selon le président du FC. En effet, Abdelmadjid Ménasra n a pas été par trentesix chemins pour affirmer que le FC boudera ces manifestations publiques ; lui qui s en tient, dira-t-il, à la «légalité». Car les sit-in et les marches projetées par l ISCO (Instance de concertations et de suivi de l opposition) dont le FC est membre, au niveau des 48 wilayas du pays n étaient pas assujetties à des autorisations préalables des autorités. Exprimant le droit de ces partis de jouir pleinement de l espace public pour se faire entendre, l ancien ministre de l industrie fera, néanmoins, preuve de prudence, lui qui dira craindre des dépassements et surtout une exploitation politicienne de ces manifestations. K.K. ntient son mot d ordre de grève Voyant que leur plate-forme des revendications n'a pas fait partie de l ordre du jour de la rencontre, les représentants de ce syndicat ont rappelé en présence de la ministre que leur participation dans ce cas n'a pas lieu d être et, du coup, ont quitté la salle. Au même moment, la ministre a d ailleurs fait de même. Les responsables du Cnapeste, «fatigués d'entendre depuis des années le discours des nous allons faire, voir ou étudier» en signant des engagements qu'ils n'ont jamais tenus, ils ont décidé du maintien de leur mot d'ordre de grève jusqu'à satisfaction de leurs revendications tout en recommandant la vigilance aux enseignants en grève car, informent-ils, «les intimidations ont déjà commencé avec le recours à la justice à l effet de rendre illégale la grève, suivi des menaces de licenciement et autres ponctions sur les salaires». Les syndicalistes du Cnapeste en ont l'habitude et ces pratiques ne semblent pas leur faire peur. «Bien au contraire», préviennent les animateurs du syndicat, sûrs de la légitimité de leur combat sachant que cette fois, c'est le Cnapeste qui est visé. Sinon, font-ils savoir, «comment expliquer que lors d'une émission radiophonique de la chaîne III la ministre accuse nommément le Cnapeste d avoir manœuvré pour un statut sur mesure pour les professeurs du secondaire?». Et de s interroger : «si cela n'est pas une tentative de division quel sens donner à cette déclaration?». Rabah Boumghar L edito D où l urgence pour toutes les parties libyennes, celles qui ont à cœur la pérennité de leur Etat, bien entendu, de s inscrire dans le dialogue interlibyen, piloté par le représentant spécial du secrétaire général de l ONU pour la Libye, en cours. de Mourad Bendris Le bien-fondé d une démarche L Algérie, à travers sa diplomatie, vient de prouver en ces temps troubles où la préférence, dans tous les conflits et crises latents ou en cours, est donnée à la solution militaire, qu une autre voie de règlement et de sortie de ceuxci existe. Le dialogue inclusif inter-malien, entamé en juillet 2014, à Alger et parrainé - il faut le souligner, à la demande de toutes les parties maliennes - par notre pays, a, en effet, abouti dans la journée d avant-hier, jeudi 19 février, à des résultats extrêmement positifs ; parmi lesquels un cessez-le-feu immédiat, le respect des accords signés précédemment, la libération des détenus et la poursuite des négociations dans le cadre de ce qui est désormais appelé «le Processus d Alger». Des résultats qui ne manqueront pas de renforcer la vision de sortie de la crise qui menace la pérennité de la Libye en tant qu Etat, défendue par l Algérie. Et, partant, de souligner, si besoin est, le bien-fondé de la démarche que privilégie sa diplomatie, au point d en être devenue sa «marque de fabrique», dans tout conflit du genre : à savoir, la recherche d une solution pacifique qui implique impérativement la participation de toutes les parties concernées. Surtout qu ils surviennent à un moment où la situation chez notre voisin du Sud-est a connu une évolution fort dangereuse. Qui ne va ni dans l intérêt de la Libye, peuple et Etat, ni dans celui de tous les pays de son voisinage : la décision prise par l Egypte de Sissi d y intervenir militairement risquant, en effet, d ouvrir grandes les portes à une détérioration plus grande de la situation d instabilité y prévalant ; une détérioration programmée pour être le prélude à un démembrement, dans l air depuis qu elle a été atteinte par les vents malsains du maléfique «printemps arabe», de la Libye. D où l urgence pour toutes les parties libyennes, celles qui ont à cœur la pérennité de leur Etat, bien entendu, de s inscrire dans le dialogue interlibyen, piloté par le représentant spécial du secrétaire général de l ONU pour la Libye, en cours. Et la nécessité pour tous les autres pays du voisinage (de la Libye) de s en tenir, plus que jamais auparavant, à l instar de l Algérie, à leurs engagements premiers d appuyer le dialogue (entre lesdites parties) comme seule et unique voie de sortie de la crise qui ensanglante ce pays. Et ce, quels que soient les difficultés provoquées par ceux, Etats ou personnalités, qui œuvrent, ouvertement ou en catimini, à la concrétisation de la grave perspective précitée, faut-il le dire - qui ne manqueront pas d apparaître sur leur chemin, et le temps que le dialogue inter-libyen mettra pour aboutir M B La CLTD fin prête pour la marche mardi à Bejaïa Mobilisation contre le gaz de schiste. La conférence de presse tenue jeudi par les représentants de l instance de concertation et de suivi de l opposition au siège du bureau régional du RCD de Bejaia, laisse apparaitre une détermination certaine de ses animateurs quant à la réussite de la marche prévue pour le 24 de ce mois. Une date qui est loin d être fortuite aux yeux des conférenciers Mouloud Deboub du RCD, Abdellah Zaidi de l UDS (Parti non encore agrée), Rabah Naceri de Djil El Djadid, Lyes Bouchali du MSP et Karim Amiri du parti de Benflis, qui vient d avoir le feu vert pour son congrès constitutif. «Cette date du 24 février qui coïncide avec l anniversaire de la création de l UGTA ainsi que de la nationalisation des hydrocarbures est loin d être fortuite pour organiser notre manifestation contre l exploitation du gaz de schiste, car elle symbolise la volonté populaire de se réapproprier les dates historiques confisquées par ce pouvoir depuis 1962», disent tour à tour les conférenciers qui qualifient l initiative de la CNLTD de geste louable en réunissant à la même table et pour une fois tous les partis de l opposition pour, disentils, «réussir par un travail pédagogique la transition démocratique dans la pays». Les cinq conférenciers venus de différents pôles politiques, donnent à la presse l itinéraire de la marche qui s ébranlera de la Maison de la culture jusqu au siège de wilaya à partir de 11heures. La volonté d en faire un grand événement, d autant plus que celui-ci regroupera pour la première fois plusieurs tendances politiques à la fois sous un même slogan, se dessine sur les visages des cinq animateurs de cette rencontre avec les médias. «Nous avons entamé un travail de proximité que nous allons continuer de faire jusqu au jour J et ce, dans le but d expliquer à la population de notre wilaya la nécessité d y adhérer car il est temps de rétablir la confiance entre le citoyen et les partis politiques : il ya va de l avenir des pans entier de la société ainsi que des générations futures», martèlent-ils en se relayant face aux questions posées par les représentants des médias. Un travail de proximité accompli au niveau de l université, du mouvement associatif et à travers les instances communales de leurs formations politiques. Afin, disent-ils, que «cet événement soit le prélude à un changement tant attendu par les populations de toutes les wilayas du pays». Avant de clore leur rencontre avec la presse, les animateurs de la rencontre ont d abord exhibé l affiche appelant à la marche de mardi prochain tout en rendant publique une déclaration dans laquelle le pouvoir en place est accusé de tous les maux. En le qualifiant en effet de régime en fin de règne, les rédacteurs de cette déclaration n ont pas hésité à établir un lien entre la situation en vigueur à Alger est celle ayant prévalu à Rome sous le pyromane Néron. «Par l exploitation de ce gaz de schiste les décideurs ont engagé un processus de dilapidation et de bradage des richesses du pays au grand dam des citoyens», dénoncent en effet les animateurs de la rencontre. BoubekeurAmrani

13 Vers une opération d'absorption de Ferrovial par la SNVI Réorganisation. Gestionnaires du secteur public et employés pour la plupart à la retraite des grands groupes industriels n oublieront pas de sitôt les mesures phares d un certain Abdelhamid Brahimi, dit la science, à l origine de la destruction d un tissu industriel fruit de longues années de sacrifices. C ela ne veut nullement dire qu aucun projet de restructuration n aura d effets positifs sur une ré-industrialisation à la fois digne des ambitions nationales et conformes aux standards internationaux en la matière. La crainte serait de voir les dirigeants aujourd hui en charge de la mission agir, comme autrefois sous le deuxième chef de gouvernement de l ère Chadli, sans l avis d experts à même de mettre sur les rails de la réussite un secteur public marchand jusque là peu ou pas du tout performant. Abdeslam Bouchouareb, avec qui seraient d accord ou non syndicalistes et spécialistes du management, met lui aussi en œuvre une batterie de mesures à l effet bien sûr d obtenir des résultats autrement plus probants que ceux enregistrés depuis l entrée en vigueur des plans d ajustement structurel objet de l accord avec le FMI pour le rééchelonnement en 1994 de la dette extérieure. Parmi ces mesures de réorganisation, il y a celle prise en faveur d un regroupement de Ferrovial dans SNVI. La Société nationale de véhicules industriels (SNVI) va absorber l Entreprise nationale de construction de matériels et équipements ferroviaires (Ferrovial) dans le cadre de la réorganisation du secteur public marchand, a annoncé, jeudi à Alger, le ministre de l Industrie et des mines, Abdesselam- Bouchouareb. S exprimant lors de la cérémonie de signature d'une Criminalité. Quelque 10,52 quintaux de kif traité ont été saisis et cinq (5) narcotrafiquants arrêtés, ces dernières 48 heures, par les éléments de la brigade régionale de lutte contre la commercialisation illicite de drogues et des psychotropes, a-t-on appris jeudi de la cellule de communication de la sureté de wilaya de Bechar. La saisie et l arrestation des cinq membres d un réseau de trafiquants de drogues ont été effectuées en étroite collaboration avec les éléments de l Armée nationale populaire (ANP), suite à des renseignements parvenus auservice de sécurité du secteur militaire de Bechar faisant état de la présence d un réseau de trafiquants en possession d une grande quantité de drogue, au lieu-dit «Rouknat El Hamra», dans la wilaya de Naâma, a-t-on indiqué. Une embuscade a été ensuite tendue au lieu-dit «Dayat Halima», passage des trafiquants de la région de Oued-Namous (Bechar), à destination du nord du pays. Saisie de plus de 10 Qx de kif traité à Bechar Les éléments de la brigade régionale de lutte contre la commercialisation illicite de drogues et des psychotropes ont procédé aussi à la saisie d un fusil à pompe de calibre 12mm, de cinq cartouches de même calibre, d une paire de jumelles, de quatre (4) téléphones mobile, dont un (1) satellitaire de type Thuraya ainsi que de trois (3) véhicules, d'un motocycle de grosse cylindrée et 200 litres de carburant, a précisé la source. Une somme de dinars, qui était en possession de ces trafiquants, a été également saisie lors de cette opération de lutte contre les réseaux de trafiquants et contrebandiers, menée conjointement par les services spécialisés de la sureté de wilaya et de l ANP, a-t-on fait savoir. Une enquête est menée par la police judiciaire pour connaitre avec exactitude les activités de ce réseau et d éventuels complices, et ce, sous la supervision de la justice, a conclu la même source. convention de crédit entre 5 banques publiques et la SNVI, le ministre a expliqué que cette convention bancaire intervenait «à un moment important de la vie de la SNVI qui va être renforcée par l arrivée, dans son portefeuille, de Ferrovial». La nouvelle vision du secteur industriel prévoit, selon lui, de «créer une nouvelle SNVI» dans un contexte de disponibilité des moyens financiers pour atteindre cet objectif. Dans le cadre de sa restructuration, la SNVI sera érigée en une plateforme industrielle destinée à prendre en charge l intégration de composants stratégiques en fournissant des pièces et sous-ensembles à toutes les sociétés constituées en partenariat avec des entreprises leaders dans le domaine de la mécanique et du véhicule industriel, a souligné le ministre. De son côté, le P-dg de la SNVI, Malek Salah, lui-même ancien patron de Ferrovial, a précisé à l APS que l objectif de la restructuration de la SNVI est d aller vers un groupe industriel regroupant à la fois toutes ses filiales actuelles et Ferrovial laquelle est spécialisée dans la fabrication d'équipements ferroviaires et de rames de tramway avec le partenaire français Alstom. Dj Kersi et agences Négociations. Un accord est fort probable entres les forces politiques yéménites qui "ont avancé dans les négociations" à même de mettre un terme à la crise qui secoue le pays depuis la prise de pouvoir par les Houthis, selon l'émissaire de l'onu Jamal Benomar. "C'est une étape importante vers la réalisation d'un accord politique global qui mettrait fin à la crise actuelle", a écrit M. Benomar sur sa page Facebook jeudi. Plusieurs forces politiques, y compris la puissante milice des Houthis, sont convenues de la "forme (que prendra) l'autorité législative lors de la période transitoire", a précisé l'émissaire de l'onu. L'entente stipule que le Parlement actuel - dominé par le parti de l'exprésident Ali Abdallah Saleh - resterait en place, tandis qu'un "Conseil populaire transitoire" serait formé en parallèle pour inclure les "éléments non représentés" de la société yéménite, a expliqué M. Benomar. Hier, ma sœur Yasmine a eu son cours de rattra page en maths. Comme dit si bien mon père, ta sœur Yasmine court plus vite que la mathématique car les cours de rattrapage n'ont jamais réussi à la rattraper. Bref tout ça pour vous dire que le prof de maths, hier, n'était pas à la fête en faisant son cours. Tout ça à cause de ce prof de maths de M'sila qui a réussi à embrigader trois filles de son lycée pour en faire des agents de liaison du terrorisme. Les trois filles ont été arrêtées, le prof de maths, lui, a pris la tangente. Aussi hier, le prof de Yasmine était lui sous haute surveillance. Au salon où il donnait son cours, il y avait mon père pour surveiller le flanc droit, ma mère celui de gauche et moi près du téléphone. Le prof, il croyait qu'on était là pour le surveiller à cause des bonnes moeurs et des attentats à la pudeur. Mon père il l'a rassuré en lui disant que c'était à cause du terrorisme et il en a profité pour fouiller son Une personne est décédée et douze autres ont été blessées suite au renversement, tôt jeudi à Boughezoul, au Sud de Médéa, d un bus de transport de voyageurs assurant la liaison Adrar-Alger, a-t-on appris auprès de la Protection civile. L accident s est produit vers une heure du matin, à la sortie nord de la commune de Boughezoul sur un tronçon de la route nationale N 1 qui longe le lac de Boughezoul, a précisé la source, selon laquelle l'excès de vitesse et un manque de visibilité seraient à l'origine de l'accident. Le billet de Said Mekbel Temps nouveaux cartable pour voir s'il n'y avait pas un PA caché. A la fin, le prof de maths il était pressé de rentrer chez lui à cause que son fils il suit des cours de rattrapage en physique, et que lui le prof de maths il voulait être tout de même à la maison car on ne sait jamais avec les collègues et les temps qui courent. Mesmar J ha 21 juin 94 Accident : trois morts et deux blessés hier à l entrée de la ville de M sila Trois (3) personnes ont trouvé la mort et deux (2) autres ont été blessées dans un accident de la circulation survenu vendredi à l entrée ouest de la ville de M sila, a-t-on appris auprès de la Protection civile. Cette source a précisé que le véhicule de tourisme à bord duquel ils circulaient a violemment percuté un panneau de signalisation comportant plusieurs plaques indiquant les directions. Les deux victimes blessées dont l état est jugé "grave" sont prises en charge à l hôpital Zahraoui du chef-lieu de la wilaya, a encore fait savoir la même source, indiquant qu une enquête a été ouverture par les services de la Sûreté de wilaya pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. Boughezoul : un mort et douze blessés dans le renversement d un bus Le bus, à bord duquel se trouvait une cinquantaine de voyageurs qui devaient se rendre sur Alger, a dérapé dans un virage avant de se renverser sur le bas-côté de la route, a indiqué la même source, ajoutant que l intervention rapide des éléments de la Protection civile a permis de secourir les passagers et leur prodiguer, sur place, les soins nécessaires. Certains passagers, souffrant de traumatismes divers, ont été transportés vers l hôpital de Ksar-el-Boukhari où ils ont été pris en charge, a-t-on encore précisé. Un accord est fort probable entres les forces politiques au Yémen Le Yémen est plongé dans le chaos depuis la montée en puissance de la milice des Houthis qui est entrée en septembre dans la capitale Sanaa s'emparant fin janvier des bâtiments officiels, poussant à la démission le président Abd Rabbo Mansour Hadi et le Premier ministre Khaled Bahah, assignés à résidence. La moitié des sièges de ce nouveau Conseil sera donnée aux représentants du Yémen du Sud, région autrefois indépendante, tandis que les femmes et des groupes représentants la jeunesse obtiendront respectivement respectivement 30% et 20%. Ensemble, les deux Chambres formeront le "Conseil national" a déclaré M. Benomar. La semaine dernière, le Conseil de sécurité de l'onu avait exigé que les Houthis se retirent des instances gouvernementales qu'ils contrôlent dans la capitale et libèrent le président et le Premier ministre.

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Département des Nations Unies pour les Affaires Economiques et Sociales Séminaire Régional sur l Amélioration de l Administration

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2010/493 Conseil de sécurité Distr. générale 24 septembre 2010 Français Original : anglais Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A65/35 Point 18.2 de l ordre du jour provisoire 29 mars 2012 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1.

Plus en détail

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery - 1 - Réunion du mardi 24 mai 2011 Justice et affaires intérieures Contrôle parlementaire d Europol Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery M. Denis Badré, vice-président

Plus en détail

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort L ALLEMAGNE ET L EUROPE. REMARQUES SUR LA DECISION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FEDERALE RELATIVE AU TRAITE DE LISBONNE Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* INTRODUCTION La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne

Plus en détail

Un nouveau départ pour servir l économie nationale

Un nouveau départ pour servir l économie nationale LA PROFESSION COMPTABLE ALGERIENNE : LA LOI 10/01 DU 29 JUIN 2010 Un nouveau départ pour servir l économie nationale Ali MAZOUZ, Expert Comptable et Commissaire aux Comptes. La loi sur la profession comptable

Plus en détail

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie?

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? SITUATION PROBLEME 1: La loi de réforme des collectivités territoriales de 2010 Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? Compétences du socle commun

Plus en détail

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes A l occasion de la journée internationale des droits de l Homme, le 10 décembre 2013, le ministère des Affaires étrangères a organisé un séminaire

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Rapport d étape Examen des hauts fonctionnaires de l Assemblée législative le 7 juillet 2011

Rapport d étape Examen des hauts fonctionnaires de l Assemblée législative le 7 juillet 2011 A. Examen Rapport d étape Examen des hauts fonctionnaires de l Assemblée législative le 7 juillet 2011 En mai 2011, le président de l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick a officiellement chargé

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?»

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» «Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» Michael Jabara Carley Professeur au département d histoire de l Université de Montréal, auteur de 1939: l'alliance de la dernière

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT 3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT Nations Unies, Genève, 19-21 juillet 2010 SP-CONF/2010/1-Inf.3 10 juillet 2010 INFORMATION A L INTENTION DES DELEGUES ET DES MISSIONS PERMANENTES A

Plus en détail

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main!

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main! Pourquoi adhérer? Emploi, formation professionnelle, protection sociale, convention collective, statut toutes ces questions sont au cœur de votre vie quotidienne. Pour être efficace, il faut être informé,

Plus en détail

«Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision»

«Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision» «Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision» Cécile-Marie Simoni Université de Corse, France La télé-réalité constitue actuellement un phénomène qui a complètement bouleversé

Plus en détail

ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982

ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982 ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982 PARTIE I CHARTE CANADIENNE DES DROITS ET LIBERTÉS Attendu que le Canada est fondé sur des principes qui reconnaissent la suprématie de Dieu et la primauté du droit

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Adop tés lor s de l As se mblée Généra le E xt raord inair e de la LNV du 2 n ovembre 201 2

REGLEMENT INTERIEUR. Adop tés lor s de l As se mblée Généra le E xt raord inair e de la LNV du 2 n ovembre 201 2 REGLEMENT INTERIEUR Adop tés lor s de l As se mblée Généra le E xt raord inair e de la LNV du 2 n ovembre 201 2 Règlements de la LNV - 1 - Saison 2013/2014 I COMPOSITION DE LA LIGUE NATIONALE DE VOLLEY

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (34)/14.14 Date de publication: 27 juin 2014 TRENTE-QUATRIEME REUNION Date: 1 er -3 juillet 2014 Lieu: Salle du Conseil exécutif, OMS,

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

La réunion syndicale

La réunion syndicale Trade Union meeting La réunion syndicale Une journée de travail mérite d être rémunérée à sa juste valeur. Thèmes Droits sociaux, Démocratie, Citoyenneté Complexité Niveau 4 Taille du groupe 10-15 Durée

Plus en détail

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 59 Loi édictant la Loi concernant la prévention et la lutte contre les discours haineux et les discours incitant à la violence et apportant

Plus en détail

Le Manifeste du ME-F

Le Manifeste du ME-F 1 Mouvement Européen-France Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents Juillet - aout 2013 Rapport de dépouillement 11/08/2013 2 Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents. Juillet aout 2013

Plus en détail

Envoyé par e-mail: jacques.barrot@ec.europa.eu; vladimir.spidla@ec.europa.eu; jose-manuel.barroso@ec.europa.eu

Envoyé par e-mail: jacques.barrot@ec.europa.eu; vladimir.spidla@ec.europa.eu; jose-manuel.barroso@ec.europa.eu Bruxelles, le 7 août 2009 CP/em/lw A l attention de: M. Jacques Barrot Vice-président de la Commission européenne Chargé de la Justice, Liberté et Sécurité et M. Vladimír Špidla Commissaire à l Emploi,

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République Lettre introductive au 53 ème Rapport annuel de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République au nom du Conseil d Administration de la Banque Centrale de Tunisie Par

Plus en détail

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Déclaration de Hangzhou Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Adoptée à Hangzhou, République populaire de Chine, le 17 mai 2013 Nous, les participants réunis à Hangzhou à l

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2005/723

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2005/723 Nations Unies S/2005/723 Conseil de sécurité Distr. générale 17 novembre 2005 Français Original: anglais Lettre datée du 16 novembre 2005, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Représentant

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/37 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 8 mai 2013 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1. Conformément

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT Section 1 : Les moyens financiers et matériels Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire L indemnité parlementaire prévue à l article 37 de la Constitution a pour

Plus en détail

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN Contexte Note conceptuelle 2013 a été une année marquante pour la nutrition, qui a fait suite à de nombreuses années de revendication

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne»

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» UNI Europa Commerce Aller de l avant MADRID 9 & 10 JUIN 2011 Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» (Resolution 3) Objectif stratégique 1

Plus en détail

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle.

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle. Le présent document est un modèle de Statuts proposé à titre indicatif aux clubs affiliés ou souhaitant s affilier à la Fédération Française d Haltérophilie Musculation (F.F.H.M). Il constitue une aide

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

Être engagé comme associé actif peut devenir un piège Nouveauté en 2013

Être engagé comme associé actif peut devenir un piège Nouveauté en 2013 Être engagé comme associé actif peut devenir un piège Nouveauté en 2013 Fiche juridique Travail indépendant Dans un marché de l emploi instable et incertain, forte est la tentation d accepter de travailler

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

COMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF SENEGALAIS (CNOSS)

COMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF SENEGALAIS (CNOSS) COMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF SENEGALAIS (CNOSS) VDN -Bande Verte Lot N 8 Prolongement Cimetière Saint Lazare Dakar Tél : 00221 33 859 08 40 / Fax : 00221 33 860 16 61 E-mail : cnoss@orange.sn /

Plus en détail

REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA

REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA Chef Maureen Chapman Comité des Chefs sur les revendications Mémoire prébudgétaire au Comité permanent des finances

Plus en détail

LE NOM, LA CONSTITUTION, LA COMPOSITION, LA MISSION, LE SIEGE, LA DUREE et L ADHESION

LE NOM, LA CONSTITUTION, LA COMPOSITION, LA MISSION, LE SIEGE, LA DUREE et L ADHESION TITRE I LE NOM, LA CONSTITUTION, LA COMPOSITION, LA MISSION, LE SIEGE, LA DUREE et L ADHESION ARTICLE 1 La Fédération Tunisienne de Basket- Ball est une Association sportive régie par : - La loi organique

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

B.P.: 3243, Addis Abéba, Ethiopie, Tél.:(251-11) 551 38 22 Télécopie: (251-11) 551 93 21 Courriel: situationroom@africa-union.

B.P.: 3243, Addis Abéba, Ethiopie, Tél.:(251-11) 551 38 22 Télécopie: (251-11) 551 93 21 Courriel: situationroom@africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE 1 ÈRE RÉUNION DES CHEFS D ÉTAT-MAJOR ET DES MINISTRES DE LA DÉFENSE DES PAYS DE LA RÉGION SAHÉLO-SAHARIENNE BAMAKO, MALI 4 SEPTEMBRE 2015 UNIÃO AFRICANA B.P.: 3243, Addis

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914)

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) Résultats d apprentissage spécifiques Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) programme d études - histoire du canada 1231 (version provisoire 2011) 45 RAS 1 L élève devra examiner

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

OUGANDA 40. Affilié de l IE. Ratifications. UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000

OUGANDA 40. Affilié de l IE. Ratifications. UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000 OUGANDA 40 Affilié de l IE UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000 Ratifications C 87 Convention sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical (1948), ratifiée en 2005 C 98

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

660ème séance Jeudi 4 avril 2002, à 10 h 22 Vienne

660ème séance Jeudi 4 avril 2002, à 10 h 22 Vienne Nations Unies COMITE DES UTILISATIONS PACIFIQUES DE L ESPACE EXTRA-ATMOSPHERIQUE Sous-Comité juridique COPUOS/LEGAL/T.660 Transcription non éditée 660ème séance Jeudi 4 avril 2002, à 10 h 22 Vienne Président

Plus en détail

129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013

129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013 129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013 Assemblée A/129/2-P.7 Point 2 4 octobre 2013 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT D'URGENCE A

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

Le travailleur étranger

Le travailleur étranger Le travailleur étranger Par Mongi TARCHOUNA, Professeur et Doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques de Sousse. Liberté et égalité, telles sont les valeurs universelles à la réalisation

Plus en détail

Monsieur le Maire, (Philippe Sueur) Monsieur le Directeur, (Pascal Boniface) Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Maire, (Philippe Sueur) Monsieur le Directeur, (Pascal Boniface) Mesdames, Messieurs, Intervention de M. Thierry REPENTIN Ministre délégué en charge des Affaires européennes Ouverture des Entretiens d Enghien sur le thème «Où va l Europe?» Samedi 8 mars 2014 Monsieur le Maire, (Philippe

Plus en détail

COMPTE RENDU Des JOURNEES du 09 AU 14 Octobre 2010 au Centre Médico-Pédagogique de Bouzeguène. ACCUEIL et OUVERTURE par :

COMPTE RENDU Des JOURNEES du 09 AU 14 Octobre 2010 au Centre Médico-Pédagogique de Bouzeguène. ACCUEIL et OUVERTURE par : PROJET ÉDUCATION POUR TOUS : VERS L INSERTION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE SYSTÈME ÉDUCATIF ALGERIEN 2010 2012 RENCONTRES THÉMATIQUES POUR FAVORISER L INSERTION SCOLAIRE DES ENFANTS EN

Plus en détail

«L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel».

«L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel». Compte Rendu Café RH Dauphine du vendredi 7 février 2014 «L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel». Ce compte rendu vise à

Plus en détail

Priorités de la Présidence luxembourgeoise

Priorités de la Présidence luxembourgeoise Dossier de presse Priorités de la dans les domaines de l Éducation nationale, de l Enfance, de la Jeunesse, de l Enseignement supérieur et de la Recherche 30 juin 2015 Priorités de la Éducation nationale,

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

Le prix du fair-play

Le prix du fair-play LE RESPECT, C EST DEJA UNE VICTOIRE! Panathlon Wallonie-Bruxelles L emblème de l éthique sportive en Belgique Le prix du fair-play Le service Sport de la Province du Brabant Wallon PANATHLON Wallonie-Bruxelles

Plus en détail

9. Dans le cadre plus large de l accord sur les forêts, on attend du FNUF qu il:

9. Dans le cadre plus large de l accord sur les forêts, on attend du FNUF qu il: Décembre 2003 F ATELIER SUR LA CONSOLIDATION DE L ACTION RÉGIONALE MISE EN ŒUVRE DES PROPOSITIONS D ACTION GIF/FIF EN AFRIQUE Accra, Ghana, 16 18 février 2004 MISE EN ŒUVRE DES PROPOSITIONS D ACTION GIF/FIF

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION ÉPREUVE de Droit et d'économie Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 Indications de correction La commission de choix de sujets a rédigé

Plus en détail

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 er : L arrondissement, constituée sous le régime de la Loi du 1 er juillet 1901 et en conformité avec le Code de la Famille et de l Aide Sociale, groupe

Plus en détail

Les affiches de propagande

Les affiches de propagande Art graphique Les affiches de propagande On définit la propagande comme l ensemble des mesures prises pour répandre une idée, pour agir sur la perception d un événement, pour influencer voire manipuler

Plus en détail

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence ministérielle sur la migration et le développement. Plan d Action

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

Règlement Sportif de Prospection, Détection et Sélection Des Jeunes Talents

Règlement Sportif de Prospection, Détection et Sélection Des Jeunes Talents Règlement Sportif de Prospection, Détection et Sélection Des Jeunes Talents ARTICLE 1 : Une opération de prospection, détection et sélection des jeunes talents est organisée par : - Ligues de Wilaya et

Plus en détail

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945 Exposé des motifs Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l enfance, et parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l enfance traduite

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL BRIE PICARDIE

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL BRIE PICARDIE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL BRIE PICARDIE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE * * * * * * * * * *

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION DES ÉCOLES Année scolaire 2015-2016

LIVRET D INFORMATION DES ÉCOLES Année scolaire 2015-2016 M. Le Maire et la Commission des Affaires Scolaires vous souhaitent une bonne année scolaire. Organisation de la semaine scolaire : horaires de l école : 8h50-11h50 et 13h30-15h45 le lundi, mardi, jeudi

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit de la famille Les droits de mariage Les droits et les responsabilités Si vous êtes mariés ou si vous êtes dans une relation de conjoint de fait pour deux ans ou plus,

Plus en détail

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec Présentation Présenté

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi [TRADUCTION] Citation : K. P. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 136 Appel n o : GE-14-2529 ENTRE : K. P. Appelante Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée

Plus en détail

Intervention de Thierry LEPAON lors de la conférence de presse confédérale sur la formation professionnelle.

Intervention de Thierry LEPAON lors de la conférence de presse confédérale sur la formation professionnelle. Intervention de Thierry LEPAON lors de la conférence de presse confédérale sur la formation professionnelle. La formation professionnelle constitue un atout pour la personne, pour l entreprise, pour la

Plus en détail

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles»

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles» Projet Institutionnel 2014-2019 Union Départementale des Associations Familiales «Maison pour les Familles» Adopté par l Assemblée Générale de l UDAF53 du 22 mai 2014 EDITO - SOMMAIRE L Union des Associations

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1.1 GENERALITES Article 1. Délégation La Commission Sportive Jeunes, sous délégation du Comité Départemental des Yvelines, organise

Plus en détail

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009 Allocution de M. Eric BESSON Ministre de l Immigration, de l Intégration, de l Identité nationale et du développement solidaire Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine

Plus en détail

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS Lors des Jeux olympiques de à Los Angeles, Sylvie Bernier a remporté la première médaille d or du Canada en plongeon au tremplin de 3m. À ce jour, elle est toujours la seule championne olympique cette

Plus en détail

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications La présente annexe au document de politique du Procureur

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Souveraineté numérique

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Souveraineté numérique JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 3ème journée Compte-rendu de l atelier 5 : Souveraineté numérique Thème de la journée contributive : Transformation numérique

Plus en détail