Proposition d évolutions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Proposition d évolutions"

Transcription

1 DUMAS Nathalie FOUILLEUX Samy Réseaux - Proposition d évolutions v1.0 7 décembre 2003 HEURTEVENT Thomas FALLET Laurent Proposition d évolutions FIG. 1 TT taskforce - TT n 9 Table des matières 1 Objectifs de l analyse d un réseau Analyser un réseau Les différents types d analyse La mesure de trafic La surveillance du trafic L optimisation et la planification La détection de violation de sécurité Les analyses mises en place MRTG : Multi Router Traffic Grapher Qu est-ce qu MRTG? Fonctionnalités NTOP Qu est-ce qu NTOP? Installation et configuration de NTOP Utilisation de ces outils Comparaison MRTG <-> NTOP Mise en place à la LAN Party du Téléthon Résultats 9 1

2 1 Objectifs de l analyse d un réseau L analyse d un réseau consiste en l étude du comportement d une architecture d un ensemble de composants de différentes couches, soit pour en valider la conception, soit pour y rechercher des anomalies. 1.1 Analyser un réseau En ethernet, la gestion des montées en charge du réseau est mal gérée automatiquement. On observe au fur et à mesure de l augmentation du trafic une augmentation des collisions, et un phénomène de congestion au niveau du routeur. Le paquets n arrivant pas doivent être réémis, des paquets ICMP naviguent pour avertir des problèmes sur le réseau, du "jam" est rajouté lors des collisions... et pire encore, lorsqu une station a créé trop de collisions à la suite (une dizaine ou quinzaine de fois) elle est interdite d émission. Un joueur subissant cela ne l acceptera pas. De plus tous les joueurs ressentiront ce lag. C est un problème qu il faut anticiper. Des outils sont disponibles pour observer et analyser la charge du réseau. Ils permettent : La détermination de la source d un problème lié à une application réseau L évaluation de la charge et de la nature du trafic d un réseau La validation ou l adaptation d une architecture LAN pour les LAN futures L analyseur examine l ensemble du trafic et génère différents fichiers journaux sous forme d une base de données en synthétisant pour chaque minute les hôtes détectés, les statistiques de trafic, les matrices de trafic, la distribution des protocoles et le temps de réponse des applications. Parallèlement un système expert complète ces informations avec les symptômes, les diagnostiques et les différents objets détectés (connexions, applications, sessions... ). 1.2 Les différents types d analyse La mesure de trafic Cela consiste à mesurer l utilisation des activités majeures du trafic. Il est possible d obtenir des statistiques individuelles pour chaque machine d un sous-réseau ainsi que pour le sous-réseau dans sa globalité, grâce à une simple observation du réseau (mode promiscuous). Tous les paquets capturés (ou "sniffés") sont détaillés pour obtenir la paire émetteur / destinataire La surveillance du trafic Cela représente la capacité à identifier les situations lors desquelles le trafic réseau n est pas conforme aux politiques et règles imposées par l administrateur. Par exemple une station dépasse un seuil imposé, car par exemple le système d exploitation, les interfaces réseau ou les applications logicielles sont mal configurés L optimisation et la planification Une configuration non-optimisée de stations sur un réseau peut influencer négativement les performances globales du réseau. Un outil d analyse peut aider sur ce point par le fait qu il permet d identifier les sources d utilisation improductive de bande passante (protocoles inutiles, problèmes de routage) La détection de violation de sécurité Les attaques sur un réseau ne viennent pas toujours de l extérieur (DoS, masquage de paquets... ) mais aussi de l intérieur (IP spoofing, cartes réseau en mode promiscuous... ) et de méthodes communes (cheval de Troie, 2

3 scan de ports... ). Il est possible, avec un outil adéquat, de générer des alertes pour chacun de ces problèmes. 1.3 Les analyses mises en place Les 3 premières analyses ont été utilisées lors de la LAN Party du Téléthon du 6 & 7 décembre : 1. La mesure du trafic pour savoir quels étaient les flux les plus utilisés. 2. La surveillance pour veiller à un fonctionnement optimal tout au long de la LAN. 3. Enfin l optimisation dans le sens d une architecture fixe et stable, non perturbée (par exemple en capturant et supprimant les DHCP sauvages, qui perturbent le réseau et le DHCP en place). 2 MRTG : Multi Router Traffic Grapher Site web : FIG. 2 Logo de Multi Router Traffic Grapher (MRTG) 2.1 Qu est-ce qu MRTG? Le Multi Router Traffic Grapher (MRTG, Traceur de graphiques sur le Trafic Multi Routeur) est un outil de métrologie réseau, qui permet de surveiller la charge sur les liens du réseau. MRTG est codé en Perl et C, ce qui lui permet de fonctionner sous Unix et Windows NT. Il peut générer des pages HTML contenant des images PNG qui fournissent une representation visuelle en temps réel du trafic. MRTG se base sur les paquets SNMP (Simple Network Management Protocol) émis sur le réseau. Il est aussi très performant pour l analyse des routeurs. Habituellement les utilisateurs de MRTG gèrent des choses telles que la charge système, les sessions d authentification, la disponibilité de la bande passante, et plus encore. 2.2 Fonctionnalités Avec MRTG il est possible de surveiller : Les débits ADSL Le volume échangé sur la connexion ADSL Le traffic sur le réseau local Les temps de latence Les requêtes DNS Le nombre de connexion, visites Le CPU, la mémoire et les processus Une analyse complète des requêtes et des réponses d Apache 3

4 FIG. 3 Analyse du débit ADSL Les différentes informations obtenues en "sniffant" le réseau (mode promiscuous pour la carte réseau) sont regroupées et synthétisées sous formes de graphiques. On peut aussi analyser les fichiers de logs ou les listes d erreurs. Concrètement, les gains peuvent être : détection d un élément défecteux sur le réseau (switch, câble... ) meilleure répartition de la charge donc une meilleure satisfaction des joueurs! FIG. 4 Nombre de hits sur le serveur La mise en place des outils de télémaintenance et de surveillance du réseau permet d analyser les différents goulets d étranglement du réseau (bande passante, serveur, protocole, service, etc.) et d y apporter des solutions. Nous pensons (nous en sommes même sûr) que CygoSoft maîtrise la configuration des éléments d interconnexion, mais une analyse en direct et à posteriori du trafic peut apporter des éléments intéressants. 4

5 3 NTOP Site web : 3.1 Qu est-ce qu NTOP? Ntop est un outil multiplateformes (Unix, Linux, Windows) d analyse du réseau. Il permet d observer l utilisation du réseau comme le fait la commande "top" sous linux pour les processus. Ntop est un analyseur de paquets hybride, car il n est pas un pur analyseur Ethernet (couche 2) ni un pur analyseur TCP/IP (couche 3). Ntop se divise en deux composants : le premier, dit "ntop classique", comprend un serveur WEB ; le second, dit "intop" pour ntop interactif, est un "network shell" basé sur le moteur ntop. Ntop se comportant comme un serveur Web, les utilisateurs peuvent accéder à ses fonctionnalités via un navigateur Internet (Opéra, Netscape,... ) et ainsi avoir une idée de la charge du réseau, et l état du réseau. Habituellement il écoute sur le port 3000 ; les statistiques seront donc accessibles à l adresse http: //hostname ip:3000/. Cette interface Web, qui permet la configuration et la visualisation des statistiques en temps réel, est simple d emploi et convient parfaitement au monitoring des réseaux. Intop procure au sniffer de packet, qui est le noyau ntop, une interface puissante et flexible. Ntop ne peut être considéré comme un simple navigateur Web, en considération de l ensemble des fonctionnalité qu il met à disposition de l utilisateur. Le moteur de ntop capture les paquets en premier lieu, analyse le trafic et gère le stockage des informations. Intop assure au final l affichage des utilisations du réseau. Fonctionnalités de ntop : Tri et affichage du trafic réseau par protocole Tri et affichage du trafic réseau en fonction de nombreux critères Affichage de statistiques sur le trafic Stockage persistant des statistiques trafic au format RRD Identification des utilisateurs de "poste de travail" (par exemple par les adresses mails) Identification passive de l OS de l hôte Affiche la répartition du trafic IP sur les différents protocoles Analyse du trafic IP et tri en fonction de la source / destination Affichage de la matrice de sous réseau du trafic IP (qui parle à qui?) Rapport d utilisation du protocole IP trié par type de protocole Collecte les flots générés par les routeurs et switchs Statistiques sur les domaines internet, les VLAN (Virtual LAN) Décodeurs pour certains protocoles P2P Génération de graphiques Différenciation multicast / broadcast / unicast Produce RMON-like network traffic statistics Statistiques de traffic réseau similaire à RMON (Remote MONitoring, un ensemble de sondes mesurant de façon détaillée l activité sur un réseau, au niveau OSI 2 et 3 OSI, en utilisant le protocole SNMP) 5

6 Interfaces et médias supportés par ntop : Loopback (trafic de la machine locale vers elle-même) Ethernet (y compris Wifi) Token ring FDDI PPP / PPPOE (PPP Over Ethernet) : connexions par modem RTC ou ADSL L utilisation mémoire dépend de la configuration de ntop, du nombre d hotes, du nombre de session TCP active. En général la charge s étend de quelques Mo pour un petit LAN à 100 Mo pour un WAN. L utilisation CPU dépend de la configuration de ntop et des conditions des échanges. Sur un poste standard, sur un grand réseau LAN, elle est inférieure à 10%. Un avantage est que l interface Web est peu gourmande en CPU et en mémoire vive. Protocoles supportés : IP, IPX TCP/UDP (FTP, HTTP, DNS, Telnet, SMTP/POP/IMAP, SNMP, NFS, X11) Netbios OSI DLC (ex. : HDLC) AppleTalk, DecNet... Les ports les plus intéressants se trouvent, pour la LAN, en TCP et UDP. Ainsi, Counter-Strike écoute sur les ports à (27015 pour le cas de la LAN), StarCraft sur le port 6112, Quake sur la plage de ports et au-delà. Ces ports sont bien entendu ceux configurés par défaut, mais peuvent être modifiés. Les ports dont le numéro est supérieur à sont utilisés pour les serveurs de jeux. Les autres ports écoutés étaient plus typiques : http, ftp, netbios, dhcp, dns, messenger Installation et configuration de NTOP Options intéressantes : -d : Ntop sera lancé en tant que daemon, c est à dire démarré en tâche de fond ; -S : Cette option indique à ntop qu il doit sauver les informations concernant le trafic lorsqu il s arrête. Les valeurs possibles sont : 0 = ne stocker aucun hôte, 1 = stocker tous les hôtes, 2 = ne stocker que les hôtes locaux. Ainsi ntop ne perd pas les statistiques du trafic au fur et à mesure des sessions ; -p <protocols list> : renseigne sur les protocoles à intercepter ; -i : interface interceptant le trafic ; -w ip:3000 : adresse du serveur web, pour rendre consultable les résultats sur le web ; 4 Utilisation de ces outils 4.1 Comparaison MRTG <-> NTOP Bien que les statistiques globales d utilisation (MRTG) d Internet soient utiles, elles ne permettent pas de décortiquer cette consommation en fonction des utilisations que l on en fait. Historisation complète de MRTG (jusqu à un an!). On peut ainsi obtenir des graphiques journaliers, hebdomadaires, mensuels, et annuels. Il permet de superviser d autres paramètres que le débit réseau (charge Cpu, Mémoire, Taille disque, Ping, etc...) MRTG réalise des graphes des liens Wans avec une historique sur la volumétrie. 6

7 NTOP est centré sur la retranscription de l image d un réseau unique, et pas de multiples réseaux. N ayant ici qu un seul réseau à analyser, en temps réel, et sans nécessité de sauvegarde à long terme, nous avons choisit d utiliser l outil NTOP lors de la LAN. Sa configurabilité au niveau de la surveillance des ports a également été un choix déterminant. 4.2 Mise en place à la LAN Party du Téléthon Les paramètres pertinents à surveiller ont été déterminés avec David, de la société CygoSoft, et sont ceux évoqués ci-dessus. Voici la configuration adoptée dans un premier temps (figure ci-dessous). Notre station de test était branchée sur le routeur, en "parallèle" : FIG. 5 Configuration lors des tests de ntop Ensuite le but est de réaliser la même installation / configuration sur le firewall. Cette machine est également la passerelle, le DHCP et le serveur WINS. Il est ainsi possible de gérer tout le trafic et d avoir une vision exacte du trafic sur le réseau. Cette configuration se fait en "série", c est à dire que tout le flux passe à travers la 7

8 machine. Voici le schéma : FIG. 6 Configuration en utilisation nominale 8

9 5 Résultats Ntop est un outils qui donne principalement des résultats numériques, mais également quelques graphiques. Voici quelques résultats : FIG. 7 Débit au cours de la dernière heure FIG. 8 Distribution des différents protocoles utilisés L analyse de ce graphe est simple : les données sont issues d une phase de jeu. On observe en effet un trafic important sur Counter-Strike, mais également d autres sortes de trafic : du netbios, des protocoles utilisés par le web lorsque l on surfe sur Internet (HTTP, requêtes DNS) et du DHCP-boot, car la station avec un serveur DHCP et attribuait les IP aux joueurs. Le trafic sur port 22 (SSH) était principalement du aux admins (Cygosoft et ASI). On observe également une petite proportion d utilisation de Messenger, tels que MSN. Ceux-ci ne consommant que très peu de bande passante, cela n a pas eu trop d impact sur le temps de réponse du réseau. 9

10 Il est également possible de sauvegarder des résultats pour les exporter. Les formats disponibles sont en texte, xml, php... Autant de formats qui permettent une réutilisation facile, si l on veut traiter les résultats dans un autre logiciel. Nous avons donc installé Ntop sur une machine, un autre groupe a installé MRTG, car ils n avaient pas besoin de statistiques autant détaillées. Enfin nous avons ajouté quelques services, tels que Ffsearch (voir la proposition d amélioration v0.9, outils allégeant la charge réseau lors de recherches sur protocole Samba). Conclusion Trouver les problèmes auxquels est confronté un réseau ne mène pas nécessairement à des solutions immédiates. Une interprétation correcte est primordiale. Parfois il peut être frustrant de trouver de nombreuses informations sans malgré tout pouvoir trouver la solution à son problème. Une bonne analyse nécessite de bons outils, et Ntop correspond bien aux besoin d une Lan-Party. Encore merci à CygoSoft pour leur accueil, leurs conseils et l ambiance agréable qui régnait durant ces 2 jours. 10

Proposition d évolutions

Proposition d évolutions DUMAS Nathalie FOUILLEUX Samy Réseaux - Proposition d évolutions 14 novembre 2003 HEURTEVENT Thomas FALLET Laurent Proposition d évolutions FIG. 1 TT taskforce - TT n 9 Table des matières 1 Organisation

Plus en détail

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau ACTION PROFESSIONNELLE N 4 Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de Réseaux Session 2003 Sécurité du réseau Firewall : Mandrake MNF Compétences : C 21 C 22 C 23 C 26 C 34 Installer

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit ManageEngine OpUtils 3 Vue d ensemble du produit Agenda Vision général du produit Fonctions clés Les outils dans OpUtils Q & A Synthèse Vue du produit OpUtils est un outil de diagnostique du système et

Plus en détail

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Guide Utilisateur Rapide

Guide Utilisateur Rapide Guide Utilisateur Rapide Interface Graphique Opios (Version 1) Auteurs : Hozzy TCHIBINDA 11 Avril 2013 Version 1.0 www.openip.fr Table des matières 1 Présentation 2 1.1 Présentation de l Opios....................................

Plus en détail

SecurActive NSS-500. Plateforme de Surveillance réseau et sécurité

SecurActive NSS-500. Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction...

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction... Table des matières Introduction 1 Structure du livre 2 Nouveautés par rapport à la 3 e édition 2 Conventions typographiques 3 1 Vue d ensemble des réseaux 5 Qu est-ce qu un réseau? 6 Pourquoi créer un

Plus en détail

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 1.1 Adresse IP permanente ou temporaire... 16 1.2 Débit d une connexion... 16 1.3 Utilisation occasionnelle (RTC, Numéris)... 20 RTC... 20 RNIS... 24 1.4

Plus en détail

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Année 2011-2012 Réseaux 2 TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Nicolas Baudru & Nicolas Durand 2e année IRM ESIL Attention! Vous devez rendre pour chaque exercice un fichier.xml correspondant à votre simulation.

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP BTS I.R.I.S NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP G.VALET Nov 2010 Version 2.0 Courriel : genael.valet@diderot.org, URL : http://www.diderot.org 1 LE BESOIN D UN MODÈLE Devant

Plus en détail

IHM OpIOS. Auteur : Hozzy TCHIBINDA. 08 Mars 2014 Version 1.2. Quelques fonctionnalités utiles. www.openip.fr

IHM OpIOS. Auteur : Hozzy TCHIBINDA. 08 Mars 2014 Version 1.2. Quelques fonctionnalités utiles. www.openip.fr IHM OpIOS Quelques fonctionnalités utiles Auteur : Hozzy TCHIBINDA 08 Mars 2014 Version 1.2 www.openip.fr Table des matières 1 Présentation 2 2 Personnalisation de l OpIOS 3 2.1 Configuration des utilisateurs.................................

Plus en détail

Dépannage du réseau (S4/C8) Documenter le réseau

Dépannage du réseau (S4/C8) Documenter le réseau Dépannage du réseau (S4/C8) b Documenter le réseau Pour corriger et diagnostiquer des problèmes réseau efficacement, un ingénieur réseau doit savoir comment le réseau a été conçu et connaitre les performances

Plus en détail

Les technologies de supervision des réseaux informatiques

Les technologies de supervision des réseaux informatiques BTS SIO 2 - PPE Les technologies de supervision des réseaux informatiques Guilhem CALAS Mission 3 SOMMAIRE I. Présentation de la supervision... 2 II. Fonctionnement de la supervision... 3 1. Fonctionnement...

Plus en détail

http://adminrezo.fr Nicolas Dewaele Généralités sur les réseaux informatiques Encapsulation

http://adminrezo.fr Nicolas Dewaele Généralités sur les réseaux informatiques Encapsulation Encapsulation Demande de page par HTTP Client : 9.68.0.99 Serveur :.8.0.86 Get 00 OK L encapsulation Détails de cette requête HTTP : Niveau application, infos lisibles par l utilisateur : HTTP : Get www.google.fr

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Formateurs: 1. Trabelsi NAJET

Plus en détail

Réseaux CPL par la pratique

Réseaux CPL par la pratique Réseaux CPL par la pratique X a v i e r C a r c e l l e A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e D a v o r M a l e s e t G u y P u j o l l e, e t l a c o l l a b o r a t i o n d e O l i v i e r S a l v

Plus en détail

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements PACK SKeeper Destinée aux entreprises et aux organisations de taille moyenne ( 50 à 500 users ) fortement utilisatrices des technologies de l'information (messagerie, site web, Intranet, Extranet,...)

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2008-2009 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La partie A est une étude

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Dossier I: Architecture et fonctionnement d un réseau informatique (14pts)

Dossier I: Architecture et fonctionnement d un réseau informatique (14pts) OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Direction de Recherche et Ingénierie de la Formation Examen de Fin de Formation Session Juin 2011 Filière : Techniques de Support

Plus en détail

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 1.1 Qu est-ce qu un réseau informatique?... 19 1.2 À quoi sert un réseau local?... 22 1.3 La transmission de données... 28

Plus en détail

SISR5 SUPERVISION DES RESEAUX. TP5 Mise en place d un outil de supervision

SISR5 SUPERVISION DES RESEAUX. TP5 Mise en place d un outil de supervision SISR5 SUPERVISION DES RESEAUX TP5 Mise en place d un outil de supervision GERSON YOULOU LOIC GLOAGUEN BTS SIO2 22/11/2013 SOMMAIRE Introduction... 2 Mise en place de l architecture réseau... 3 Configuration

Plus en détail

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications Tunnels et VPN 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

Couche 1: le niveau physique

Couche 1: le niveau physique Couche 1: le niveau physique 1 Fonction: assurer la transmission physique de trains de bits sur les moyens physiques d interconnexion entre deux entités de liaison adjacentes (support de transmission).

Plus en détail

TP 1.1.7 Utilisation des commandes ping et tracert à partir d une station de travail

TP 1.1.7 Utilisation des commandes ping et tracert à partir d une station de travail TP 1.1.7 Utilisation des commandes ping et tracert à partir d une station de travail Objectif Apprendre à utiliser la commande TCP/IP ping (Packet Internet Groper) à partir d une station de travail Apprendre

Plus en détail

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation Diffusion : Libre Restreinte Interne Configuration firewall Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ Version 2.0 Auteur JP MAJ DD Date 28/12/2011 Validation RESIX - 10, rue

Plus en détail

THE SPEEDTOUCH AND UNIVERSAL PLUG N PLAY De Gert Marynissen - Thomson Multimedia

THE SPEEDTOUCH AND UNIVERSAL PLUG N PLAY De Gert Marynissen - Thomson Multimedia THE SPEEDTOUCH AND UNIVERSAL PLUG N PLAY De Gert Marynissen - Thomson Multimedia La technique en arrière plan : UPnP utilise principalement des techniques éprouvées ainsi que des standards connus : TCP/IP,

Plus en détail

TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER

TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER Objectif du TP : Choix du matériel pour faire un réseau Comprendre l adressage IP Paramétrer des hôtes sur un même réseau pour qu ils communiquent entre eux

Plus en détail

Programme Formation INES

Programme Formation INES Programme Formation INES Le cheminement des données de l'abonné à un serveur sur Internet Infrastructures et protocoles. Objectifs et présentation L'objectif principal est d'acquérir les connaissances

Plus en détail

Objectif des gardes barrières. Barrière de Sécurité. Pare-feu. Pare-feu. Types de Pare-feu. Une vue d'ensemble

Objectif des gardes barrières. Barrière de Sécurité. Pare-feu. Pare-feu. Types de Pare-feu. Une vue d'ensemble ASR4 réseaux Barrière de Sécurité Introduction Serveur de proximité, pare-feu IP, filtrage, architecture 1 Objectif des gardes barrières Protéger un environnement (vis à vis de l extérieur et de l intérieur)

Plus en détail

N 39 Administration des Systèmes et des Réseaux Informatiques SUJET

N 39 Administration des Systèmes et des Réseaux Informatiques SUJET Administration des Systèmes et des Réseaux Informatiques SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3 B. Matériaux et consommables... 9 D. Barème de correction... 10 E. Annexes...

Plus en détail

Travaux Pratiques n 1 Principes et Normes des réseaux.

Travaux Pratiques n 1 Principes et Normes des réseaux. Travaux Pratiques n 1 Principes et Normes des réseaux. Objectifs Connaitre le matériel de base (switch, hub et routeur) Savoir configurer une machine windows et linux en statique et dynamique. Connaitre

Plus en détail

Manuel d administration

Manuel d administration Gestion et sécurité de l accueil visiteurs Manuel d administration Version 1.35 Sommaire 1- Introduction... 3 2- L outil d administration WiSecure... 4 2.1 Lancement de l interface d administration...

Plus en détail

Romain MARCQ Clément BIDI Sylvain DE BEER PPE 4.1 2015. Contexte laboratoire GSB

Romain MARCQ Clément BIDI Sylvain DE BEER PPE 4.1 2015. Contexte laboratoire GSB Romain MARCQ Clément BIDI Sylvain DE BEER PPE 4.1 2015 Contexte laboratoire GSB 1 Table des matières Les principales fonctionnalités du Firewall choisit : m0n0wall 3 Avantage :... 5 Inconvénient :... 5

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI Travaux Pratiques Octobre 2015 CESI 1. Adressage dans Internet 1.1 Identification d une machine Une machine (appelée aussi hôte ou host) est identifiée dans l Internet par son adresse. L adresse Internet

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

La configuration matérielle et logicielle indispensable... 13. Introduction au monde fabuleux des réseaux TCP/IP... 37

La configuration matérielle et logicielle indispensable... 13. Introduction au monde fabuleux des réseaux TCP/IP... 37 La configuration matérielle et logicielle indispensable... 13 1.1 Windows et PC, le doublet gagnant?.................. 15 Qu est-ce qu un serveur?........................ 15 Pourquoi le PC, et pourquoi

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

Administration de réseau : Outils publics et commerciaux

Administration de réseau : Outils publics et commerciaux Administration de réseau : III Administration de réseau : Christian LENNE, Christian.Lenne@grenet.fr CICG, Grenoble Nous présentons les solutions mises en œuvre sur le campus grenoblois pour la surveillance

Plus en détail

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Objectifs Organiser les objectifs CCENT en fonction de la ou des couches auxquelles ils s adressent Contexte / Préparation

Plus en détail

Sécurité des réseaux Firewalls

Sécurité des réseaux Firewalls Sécurité des réseaux Firewalls A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Firewalls 1 Plan 1. Firewall? 2. DMZ 3. Proxy 4. Logiciels de filtrage de paquets 5. Ipfwadm 6. Ipchains 7. Iptables 8. Iptables et

Plus en détail

MISE EN PLACE DU FIREWALL SHOREWALL

MISE EN PLACE DU FIREWALL SHOREWALL MISE EN PLACE DU FIREWALL SHOREWALL I INTRODUCTION Administrateur réseau dans une petite entreprise, vous devez, suite à la mise en place d une ligne ADSL, offrir l accès à l internet à tous les utilisateurs

Plus en détail

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534 Présentation du ELEXO 20 Rue de Billancourt 92100 Boulogne-Billancourt Téléphone : 33 (0) 1 41 22 10 00 Télécopie : 33 (0) 1 41 22 10 01 Courriel : info@elexo.fr TVA : FR00722063534 But du Director Améliorer

Plus en détail

Partagez plus avec Christie Brio

Partagez plus avec Christie Brio Partagez plus avec Christie Brio Plus de productivité. Plus de travail en équipe. Plus de choix Sommaire Christie Brio Enterprise Guide de déploiement Présentation..2 Où installer le boitier sur le réseau..

Plus en détail

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt Procédure pas à pas de découverte de l offre Service Cloud Cloudwatt Manuel Utilisateur 03/07/2014 Cloudwatt - Reproduction et communication sont interdites sans autorisation 1/45 Contenu 1. Introduction...

Plus en détail

Travail de Fin d Etudes

Travail de Fin d Etudes 4ème Informatique 27 juin 2005 Travail de Fin d Etudes Supervision Centralisée d Infrastructures Distantes en Réseaux avec Gestion des Alarmes et Notification des Alertes TFE réalisé au sein de la société

Plus en détail

Routage et filtrage IP avec Linux.

Routage et filtrage IP avec Linux. GNU/Linux: Un Unix libre Routage et filtrage IP avec Linux. SCI Limoges Marcel Giry 1 Plan de la formation: 1-Notions de base sur TCP/IP : Rappels sur l'adressage IP Principes du routage IP Les protocoles

Plus en détail

Chap.9: SNMP: Simple Network Management Protocol

Chap.9: SNMP: Simple Network Management Protocol Chap.9: SNMP: Simple Network Management Protocol 1. Présentation 2. L administration de réseau 3. Les fonctionnalités du protocole 4. Les messages SNMP 5. Utilisation de SNMP 1. Présentation En 1988, le

Plus en détail

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 TP ADMINISTRATION RESEAUX SANS FIL

Laboratoire Télécom&Réseaux TP M1 2005/2006 TP ADMINISTRATION RESEAUX SANS FIL TP ADMINISTRATION RESEAUX SANS FIL Manipulation N 1 : Installation d un Réseau Ad-hoc ( indépendant, ou point à point). Matériel nécessaire : Trois postes PC fixes. Trois cartes (format PCI).client 11b

Plus en détail

Réseaux 1. TP 1 - Configuration et tests TCP/IP CORRIGE

Réseaux 1. TP 1 - Configuration et tests TCP/IP CORRIGE I.U.T. de Nice Côte d Azur 2004-2005 Département Informatique Réseaux 1 TP 1 - Configuration et tests TCP/IP CORRIGE Objectif : examiner la configuration des réseaux TCP/IP de notre département, effectuer

Plus en détail

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Formation A2IMP Acquisition d information sur les autres Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Idée : corréler des informations via d autres Informations de base Connaître l horodatage (date, heure) des

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

Document réponse 2 : Connexion de la caméra IP à un PC (point à point)

Document réponse 2 : Connexion de la caméra IP à un PC (point à point) CORRECTION du TP2 TCP-IP Document réponse 1 : Généralités sur la caméra IP Wanscam Q1) Une caméra IP est autonome. Elle se connecte au réseau par un port Ethernet ou en wifi. Q2) Caractéristiques de la

Plus en détail

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants JRES 2003 Lille, 20 novembre 2003 Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants Marie-Claude QUIDOZ & Catherine GRENET CNRS/UREC Évolution de l architecture de réseau /

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT Document référence : 9018209-02 Version 2 Le service M2Me_Connect est fourni

Plus en détail

Cisco PACKET TRACER Prise en main du logiciel

Cisco PACKET TRACER Prise en main du logiciel Packet Tracer : Manuel de prise en main 1/8 Présentation de l écran principal Cisco PACKET TRACER Prise en main du logiciel Il dispose d une barre de menu classique D une barre d outil principale comportant

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Routeurs de Services Unifiés DSR-1000N DSR-500N DSR-250N

Routeurs de Services Unifiés DSR-1000N DSR-500N DSR-250N Routeurs de Services Unifiés DSR-1000N DSR-500N DSR-250N 2011 SOMMAIRE Introduction aux Routeurs de Services Unifiés Technologie D-Link Green USB Share Center Balance de charge et tolérance de panne Interface

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

Réseau - VirtualBox. Sommaire

Réseau - VirtualBox. Sommaire Réseau - VirtualBox 2015 tv - v.1.0 - produit le 10 mars 2015 Sommaire Le réseau virtuel 2 Introduction.............................................. 2 Modes réseaux............................................

Plus en détail

Réseaux CPL par la pratique

Réseaux CPL par la pratique x CPL par la pratique X a v i e r C a r c e l l e A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e D a v o r M a l e s e t G u y P u j o l l e, e t l a c o l l a b o r a t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o

Plus en détail

Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog

Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog Nom de l hôte Adresse IP Fast Ethernet 0/0 Adresse IP Serial 0/0/0 Routeur

Plus en détail

ZABBIX est distribué sous licence GNU General Public License Version 2 (GPL v.2).

ZABBIX est distribué sous licence GNU General Public License Version 2 (GPL v.2). Nom du projet : Zabbix Description : ZABBIX est un logiciel open source créé par Alexei Vladishev. Zabbix permet de surveiller le statut de divers services réseau, serveurs et autres matériels réseau.

Plus en détail

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2)

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Contenu 1. Introduction au service DHCP... 2 2. Fonctionnement du protocole DHCP... 2 3. Les baux d adresse... 3 4. Etendues DHCP...

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

ROUTAGE & PROTOCOLES DE ROUTAGE

ROUTAGE & PROTOCOLES DE ROUTAGE ROUTAGE & PROTOCOLES DE ROUTAGE 0- Pré requis Cours sur l adressage IP. Modèle en couches OSI. Les LAN. Notions de base sur TCP/IP. Dans le cours présentant les notions de base sur TCP/IP, nous avons étudié

Plus en détail

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet.

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet. 1. Introduction La connexion entre ordinateurs nécessite une carte réseau implantée dans chaque ordinateur (PC ou autre) et éléments de réseau (commutateur, routeurs,...). Ces cartes sont aussi appelées

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

Configuration de base du serveur Kwartz

Configuration de base du serveur Kwartz Fiche Technique CRID Configuration de base du serveur Kwartz Pré-requis : Ces opérations doivent s effectuer sur un poste client ayant les caractéristiques suivantes : - Le poste client doit être sur le

Plus en détail

TUTORIEL PORTAIL CAPTIF PFSENSE

TUTORIEL PORTAIL CAPTIF PFSENSE TUTORIEL PORTAIL CAPTIF PFSENSE Qu est ce qu un portail captif? Un portail captif est une structure permettant un accès rapide à Internet. Lorsqu'un utilisateur cherche à accéder à une page Web pour la

Plus en détail

Maintenance et gestion approfondie des Systèmes d exploitation Master 2 SILI. Année universitaire 2014-2015 David Genest

Maintenance et gestion approfondie des Systèmes d exploitation Master 2 SILI. Année universitaire 2014-2015 David Genest Maintenance et gestion approfondie des Systèmes d exploitation Master 2 SILI Année universitaire 2014-2015 David Genest Systèmes d exploitation Master 2 SILI 2014-2015 1 Chapitre I Virtualisation 1 Présentation

Plus en détail

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VII. Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VII. Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP TR2 : Technologies de l'internet Chapitre VII Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP 1 Serveur DHCP Dynamic Host Configuration Protocol La configuration d un serveur DHCP permet : d assurer la

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

SUPERVISION. Centreon 5.9

SUPERVISION. Centreon 5.9 SUPERVISION Centreon 5.9 Steven DELAPRUNE BTS SIO 11/03/2015 Sommaire CAHIER DES CHARGES... 3 INTRODUCTION... 3 PRINCIPES GENERAUX... 3 Définition... 3 Problématique... 3 Description du besoin... 3 Solution...

Plus en détail

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band Performance et usage AC1200 Vitesse WiFi AC1200-300 + 867 Mbps Couverture Wi-Fi dans toute la maison 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Idéal pour connecter de nombreux périphériques WiFi au réseau Application

Plus en détail

Présentation du logiciel free-eos Server

Présentation du logiciel free-eos Server Présentation du logiciel free-eos Server Ce document décrit la solution logicielle de serveur intranet/internet/extranet développée dans le projet free-eos. 1. Distribution serveur free-eos Server Le logiciel

Plus en détail

Création et publication d un Intranet

Création et publication d un Intranet Création et publication d un Intranet Mise en place d un Intranet basé sur une solution Php-Mysql intégrée à un réseau hétérogène TCP/IP Michel Galka-Cortes I - Présentation de l activité - Compétences

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

Etape 1 : Connexion de l antenne WiFi et mise en route

Etape 1 : Connexion de l antenne WiFi et mise en route Guide de Configuration Rapide Bullet et Picostation Introduction Ce guide s adresse au plaisancier qui navigue de port en port, donc en mobilité, souhaitant pouvoir se connecter à un point d accès Wifi

Plus en détail

CONDUITE & GESTION DE PROJET

CONDUITE & GESTION DE PROJET LES THEMES DU PROGRAMME PEDAGOGIQUE CONDUITE & GESTION DE PROJET Techniques de gestion de projets Connaître le rôle d un chef de projet dans la conduite de projet. Les méthodes, les techniques et les outils

Plus en détail

ROUTEUR HAUT DEBIT SANS FIL 11N 300MBPS

ROUTEUR HAUT DEBIT SANS FIL 11N 300MBPS ROUTEUR HAUT DEBIT SANS FIL 11N 300MBPS Guide d installation rapide DN-70591 INTRODUCTION DN-70591 est un dispositif combiné filaire/sans fil de connexion réseau conçu spécifiquement pour les petites entreprises,

Plus en détail

Les protocoles de base d Internet

Les protocoles de base d Internet (/home/kouna/d01/adp/bcousin/fute/cours/internet/01-internet.fm- 12 Octobre 1998 17:30 ) Les protocoles de base d Internet par Bernard COUSIN cb Internet avec la participation de C.Viho. Bernard Cousin-

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Spécifications fonctionnelles et techniques de la plate-forme de vidéo surveillance

Spécifications fonctionnelles et techniques de la plate-forme de vidéo surveillance Date de mise à jour : 26/06/2013 Spécifications fonctionnelles et techniques de la plate-forme de vidéo surveillance Finalité : Fonctionnement de la détection de mouvements, alertes d intrusion par mail

Plus en détail

INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs

INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs Philippe Fournier-Viger Département d informatique, U.de M. Bureau D216, philippe.fournier-viger@umoncton.ca Automne 2014 1 Introduction Au dernier cours

Plus en détail

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau Formation Diff de base par Xavier 'Tcas' Villaneau Plan de la Formation I. Présentation Théorique Couche physique Couche liaison Couche réseau Couche transport Couche application II. Le réseau de VIA Le

Plus en détail

Couche transport TCP

Couche transport TCP Couche transport TCP Sébastien Jean IUT de Valence Département Informatique v3.1, 30 avril 2012 TCP, en bref Généralités TCP? TCP (Transmission Control Protocol, RFC 793) fournit un service de transfert

Plus en détail

DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants:

DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants: Présentation Société DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants: Outils d aide à la décision Gamme DATASET Solutions de gestion temps réel du système d information

Plus en détail