Cylindres interrupteurs, commutateurs de cylindres

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cylindres interrupteurs, commutateurs de cylindres"

Transcription

1 s, commutateurs de cylindres

2

3 Table des matières Aperçu.... page 4 Active Safety protection active contre la copie... page 5 Définition du numéro d'article... page 7 Cylindre interrupteur... page 9 Cylindre interrupteur avec plaque de fixation.... page 13 Cylindre interrupteur... page 17 Commutateur de cylindre avec fixation filetée... page 18 SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

4 Cylindres mis en œuvre pour actionner des éléments de verrouillage. Si nécessaire, votre partenaire professionnel ou nous-mêmes se fera/nous ferons un plaisir de vous assister dans le choix du bon produit. Nous proposons Commutateur de cylindre Cylindre interrupteur Forme Avec élément de commutation Avec ou sans plaque de fixation Exécution Rotation de l interrupteur à gauche ou à droite Fixe ou momentané Contacts à fermeture ou à ouverture Pour la construction de panneaux de commande ou domaines d utilisation similaire Rotation de l interrupteur à gauche ou à droite Différentes positions de retrait de clé Pour interrupteur à clé électronique Vos avantages Solutions complètes tout-en-un avec assistance pendant la conception, la réalisation et tout au long de la durée d utilisation. En association avec plus de 500 partenaires spécialisés, nous sommes à vos côtés et vous assistons en cas de questions, demandes ou problèmes : nous recherchons pour vous la solution optimale et vous informons de façon compétente. Nous suivons ensemble une voie partenariale qui profite à tous les participants. Vous trouverez d autres informations dans les documentations produits ou sur le site Internet Print2Web Pour plus d informations, scannez le code QR à l aide de votre smartphone. 4 SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

5 Active Safety Protection active contre la copie pour les installations de fermeture mécanique Active Safety protège contre les copies illégales de clés. Ceci vaut notamment pour les copies confection-nées à l aide d imprimantes 3D et bien entendu pour tous les autres procédés de copie. Cette protection active peut être utilisée pour l ensemble de l installation de fermeture, mais aussi seulement ponctuellement, p. ex. pour protéger l enveloppe extérieure. Bon à savoir Active Safety est protégé par un brevet La protection anti-copie est intégrée de tous les côtés dans le cylindre Le cylindre et la clé répondent à la norme EN-1303:2005 (classe la plus élevée) Des essais tels que des tests environnementaux et des tests d application ont été réalisés avec succès Le cylindre est marqué du sigle "AS" La clé se reconnaît aux éléments AS gravés dessus Au niveau des clés Une clé avec AS intégré a un "1" en position centrale de l élément "UUU". Les clés suivantes sont disponibles avec Active Safety: N d'article clés mécaniques YY.ZZ Clé SEA-2 avec tête en couleur et AS ZZ YY.ZZ Clé SEA-2 sans tête en couleur avec AS Clé SEA-3 avec tête en couleur et AS ZZ Clé SEA-3 sans tête en couleur avec AS Clé SEA-2 clé longue avec AS Clé SEA-3 clé longue avec AS SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

6 Au niveau des cylindres Pour savoir à l aide du numéro d article si Active Safety est intégré à un cylindre ou non, de nouveaux numé-ros d article avec code alphabétique ont été introduits aux 6e & 7e chiffres. Les codes peuvent être interprétés à l aide des tableaux suivants. Chaque chiffre est rattaché à une lettre: Numérique Alphabétique 0 A 1 B 2 C 3 D 4 E Numérique Alphabétique 5 F 6 G 7 H 8 I 9 J Les 6 e et 7 e chiffres du numéro d article (élément VV) sont constitués par le code du tableau en haut. Ein Zylinder mit AS erhält an der Stelle "VV" einen alphabetischen Code: sans AS avec AS 00 AA 01 AB 02 AC 03 AD 04 AE 05 AF 06 AG 07 AH 08 AI 09 AJ 10 BA 11 BB 12 BC 13 BD 14 BE 15 BF 16 BG 17 BH 18 BI 19 BJ sans AS avec AS 20 CA 21 CB 22 CC 23 CD 24 CE 25 CF 26 CG 27 CH 28 CI 29 CJ 30 DA 31 DB 32 DC 33 DD 34 DE 35 DF 36 DG 37 DH 38 DI 39 DJ sans AS avec AS 40 EA 41 EB 42 EC 43 ED 44 EE 45 EF 46 EG 47 EH 48 EI 49 EJ 50 FA 51 FB 52 FC 53 FD 54 FE 55 FF 56 FG 57 FH 58 FI 59 FJ sans AS avec AS 60 GA 61 GB 62 GC 63 GD 64 GE 65 GF 66 GG 67 GH 68 GI 69 GJ 70 HA 71 HB 72 HC 73 HD 74 HE 75 HF 76 HG 77 HH 78 HI 79 HJ sans AS avec AS 80 IA 81 IB 82 IC 83 ID 84 IE 85 IF 86 IG 87 IH 88 II 89 IJ 90 JA 91 JB 92 JC 93 JD 94 JE 95 JF 96 JG 97 JH 98 JI 99 JJ Les cylindres qui sont accomplis de ces pictogrammes, peuvent être livrés sur demande avec Active Safety. 6 SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

7 Définition du numéro d'article Cylindre interrupteur, commutateur de cylindre 0 7. U U U. V V. WW. X X. Y Y. Z Z Groupe d article 0 7 Cylindres interrupteur, commutateurs de cylindre 0 7 Type du cylindre 000 Différents... types du cylindre 999 UUU Position de retrait de clé 0 0 Différentes... positions de retrait de clé 9 9 Longueur du cylindre 0 0 Différentes... longueurs 9 9 VV Longueur de tige 0 0 Différentes... longueurs de tige 9 9 WW Élément de contact 0 0 Différents nombres... d éléments de contact 9 9 Couleur 0 0 XX Différentes... couleurs 9 9 Y Y Z Z... Z Z SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

8

9 Cylindre interrupteur ZZ 2,2 30,7 25 TK -O18 3 O 14 O11, M2.3 x 2 pour interrupteurs à clé électrique et commande de l'ascenseur 4 x 90, la position de commutation est prise en charge par le commutateur électrique ZZ 1 x 360 Variantes BA ZZ Avec Active Safety (AS), 1x360 Autres variantes sur demande Cylindre en laiton, nickelé mat Colorations Code ZZ Standard Option nickelé mat 00 ü chromé brillant 11 ü anticorrosif 66 ü 1 cylindre interuppteur 2 vis cylindre T SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

10 Cylindre interrupteur , ,2 TK- O O 22 O 12 O M 3 x 4 tief pour interrupteurs à clé électrique 1 x 360, la position de commutation est prise en charge par le commutateur électrique x 90 d x x 180 Cylindre en laiton, nickelé mat 1 cylindre interrupteur 4 vis cylindre T SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

11 Cylindre interrupteur XX A 33 2 B O 29 O 10 2 O 32 TK-O 22,5 1.5 M 5 x 4 tief pour interrupteurs à clé électrique 1 x 360, la position de commutation est pris en charge par le commutateur électrique. Cylindre en laiton, poli chromé Tige de jonction en laiton, nickelé 1 cylindre interrupteur XX x XX x XX x XX x 30 Variantes AA.00.XX Avec Active Safety (AS), 1x AB.00.XX Avec Active Safety (AS), 4x AC.00.XX Avec Active Safety (AS), 6x AD.00.XX Avec Active Safety (AS), 8x AE.00.XX Avec Active Safety (AS), 12x VV Mesure A = 19.2, Mesure B = VV Mesure A = 12.2, Mesure B = VV Mesure A = 10.2, Mesure B = 9 Autres variantes sur demande SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

12 Cylindre interrupteur XX A 2,5 34 TK - O 18 TK - O 17 B 45 O 10 2 O C M3 X 3,5 tief (6x) M2.3 X 3,5 tief (2x) pour interrupteurs à clé électrique 1 x 360, la position de commutation est pris en charge par le commutateur électrique. Cylindre en laiton, poli chromé Tige de jonction en laiton, nickelé 1 cylindre interrupteur 2 vis cylindre SN M3 x XX x XX x XX x XX x 30 Variantes AA.00.XX Avec Active Safety (AS), 1x AB Avec Active Safety (AS), 4x AC.00.XX Avec Active Safety (AS), 6x AD.00.XX Avec Active Safety (AS), 8x AE.00.XX Avec Active Safety (AS), 12x VV Mesure A = 8.5, Mesure B = 9, Mesure C = VV Mesure A = 11, Mesure B = 9, Mesure C = VV Mesure A = 13.5, Mesure B = 10, Mesure C = 11 Autres variantes sur demande 12 SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

13 Cylindre interrupteur XX avec plaque de fixation 1,5 A 34 O 35 B 2 O 22 O 3,2 TK-O 30 pour interrupteurs à clé électrique 1 x 360, la position de commutation est pris en charge par le commutateur électrique XX x 90, avec plaque de fixation T XX x 60, avec plaque de fixation T XX x 45, avec plaque de fixation T XX x 30, avec plaque de fixation T Cylindre en laiton, poli chromé Tige de jonction en laiton, nickelé Plaque en acier, galvanisé 1 cylindre interrupteur Variantes AA.00.XX Avec Active Safety (AS), 1x AB.00.XX Avec Active Safety (AS), 4x AC.00.XX Avec Active Safety (AS), 6x AD.00.XX Avec Active Safety (AS), 8x AE.00.XX Avec Active Safety (AS), 12x VV Mesure A = 15.7, Mesure B = VV Mesure A = 7, Mesure B = 9 Autres variantes sur demande SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

14 Cylindre interrupteur WW.XX avec plaque de fixation 1, C O 35 B O 10 2 O 22 O 3,2 5,2 TK- O 30 pour interrupteurs à clé électrique 1 x 360, la position de commutation est pris en charge par le commutateur électrique. Cylindre en laiton, nickelé mat Tige de jonction en laiton, nickelé Plaque en acier, galvanisé WW.XX x 90, avec plaque de fixation T WW.XX x 90, avec plaque de fixation T WW.XX x 180, avec plaque de fixation T Variantes AA.WW.XX Avec Active Safety (AS), 1x VV Mesure B = 7, Mesure C = VV Mesure B = 7, Mesure C = VV Mesure B = 9, Mesure C = 25 Autres variantes sur demande 1 cylindre interrupteur 14 SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

15 Cylindre interrupteur avec plaque de fixation 1,5 A=14 20,5 5 O 35 B=7 O 10 2 M 25 x 1 O 35 2,9 SW 30 4,2 4 max. 7 TK- O 30 pour panneau de contrôle ou applications similaires jusqu'à une épaisseur max de 7mm 1 x 360, fente en trou de serrure en haut Cylindre en laiton, nickelé mat Tige de jonction en laiton, nickelé Plaque en acier, galvanisé x 90 d, avec plaque de fixation T x 90, avec plaque de fixation T x 180, avec plaque de fixation T Variantes AA Avec Active Safety (AS), 1x360 Autres variantes sur demande 1 cylindre interrupteur 1 écrou T rosace filetée T SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

16 Cylindre interrupteur XX avec plaque de fixation 1,5 A 31 5 O 35 B 2 M 25 x 1 O 35 O 3,2 SW 30 4 max. 16 TK- O 30 pour panneau de contrôle ou applications similaires jusqu'à une épaisseur max de 16mm 1 x 360 Cylindre en laiton, poli chromé Tige de jonction en laiton, nickelé Plaque en acier, galvanisé XX x 90, avec plaque de fixation T XX x 60, avec plaque de fixation T XX x 45, avec plaque de fixation T XX x 30, avec plaque de fixation T Variantes VV Mesure A = 14.8, Mesure B = VV Mesure A = 5.8, Mesure B = 9 Autres variantes sur demande 1 cylindre interrupteur 1 écrou T rosace filetée T SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

17 Cylindre interrupteur XX.00.ZZ A 23 2,5 B 45 O 12 2 O 29 O 32 M 5 6,2 29,2 TK- O 22,5 pour interrupteurs à clé électrique 1 x 360, la position de commutation est pris en charge par le commutateur électrique. Cylindre en laiton, nickelé mat Tige de jonction en laiton, nickelé XX.00.ZZ 2 x XX.00.ZZ 1 x 90 d XX.00.ZZ 2 x 90 d XX.00.ZZ 4 x 90 Variantes AA.00.XX.00.ZZ Avec Active Safety (AS), 1x VV ZZ Mesure A = 11.5, Mesure B = VV ZZ Mesure A = 10.9, Mesure B = 7 Autres variantes sur demande Colorations Code ZZ Standard Option nickelé mat 00 ü chromé brillant 11 ü anticorrosif 66 ü 1 cylindre interrupteur 2 fraisée T SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

18 Commutateur de cylindre avec fixation filetée M O 17 O 14,5 10 M 22 x 1 O Zylinderausschnitt M1:1 52 max. 12 O 22,5 ±0.1 pour panneau de contrôle ou applications similaires 2 x 90 d 1 ouvreur und 1 fermeur par élément de contact puissance de commutation 5A / 250 VAC YY.55 1 x 90 d YY.55 1 x 90 d impulsion VV avec 2 éléments de contact VV avec 3 éléments de contact Cylindre en laiton, mat chromé 1 élément de contact 1 commutateur de cylindre incl. élément d'interrupteur 18 SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

19 Commutateur de cylindre avec fixation filetée 2,5 20,5 24 1,5 SW M 22 x 1 O max. 16 Zylinderausschnitt 7 21, O 22, pour panneau de contrôle ou applications similaires jusqu'à une épaisseur max de 16mm 1 x 90 R, interrupteur à 5A / 250VAC x 90 d x 90 d impulsion Cylindre en laiton, nickelé mat Écrou en laiton, nickelé 1 commutateur de cylindre 1 écrou T NE SEA Schliess-Systeme AG Lätternweg30 CH Zollikofen/Bern Telefon +41(0)

20 SEA Schliess-Systeme AG - Lätternweg 30 - CH-3052 Zollikofen / Bern - Telefon +41 (0) Fax+41 (0)

Cylindre interrupteur

Cylindre interrupteur Cylindres mis en œuvre pour actionner des éléments de verrouillage. Si nécessaire, votre partenaire professionnel ou nous-mêmes se fera/nous ferons un plaisir de vous assister dans le choix du bon produit.

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

Endroit Texte existant Proposition Observations Index des 30 occurrences

Endroit Texte existant Proposition Observations Index des 30 occurrences Annex 05, page 1 Proposition FR pour éliminer le mot "divers(e, es)" de la version française de la CIB Mai 2003 dans la colonne "Observations" indique que nous sommes d'accord avec la solution proposée

Plus en détail

Peut-on perdre sa dignité?

Peut-on perdre sa dignité? Peut-on perdre sa dignité? Eric Delassus To cite this version: Eric Delassus. Peut-on perdre sa dignité?. 2013. HAL Id: hal-00796705 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00796705 Submitted

Plus en détail

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014)

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Les ordinateurs ne traitent que des données numériques. En fait, les codages électriques qu'ils conservent en mémoire centrale ne représentent

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DE LA CONCESSION OCTROYEE AU YACHT CLUB INTERNATIONAL DE SAINT LAURENT DU VAR POUR L ETABLISSEMENT ET L

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

VMware ESX : Installation. Hervé Chaudret RSI - Délégation Centre Poitou-Charentes

VMware ESX : Installation. Hervé Chaudret RSI - Délégation Centre Poitou-Charentes VMware ESX : Installation VMware ESX : Installation Créer la Licence ESX 3.0.1 Installation ESX 3.0.1 Outil de management Virtual Infrastructure client 2.0.1 Installation Fonctionnalités Installation Virtual

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites I Droites perpendiculaires Lorsque deux droites se coupent, on dit qu elles sont sécantes Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites Lorsque deux

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES !"#!$# #"%&&&&' 1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES... 5 1.5.1. Du lundi au vendredi

Plus en détail

Quelques contrôle de Première S

Quelques contrôle de Première S Quelques contrôle de Première S Gilles Auriol auriolg@free.fr http ://auriolg.free.fr Voici l énoncé de 7 devoirs de Première S, intégralement corrigés. Malgré tout les devoirs et 5 nécessitent l usage

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

Commerce de detail (avec ou sans fabrication) de pain, patisserie, confiserie et chocolats

Commerce de detail (avec ou sans fabrication) de pain, patisserie, confiserie et chocolats risque accident du travail pour données 2014 Rubrique S40.G25.00.026 Table incluant les codes fournis par Caisse Nationale d Assurance Maladie (CNAM) s supprimés par rapport à 2013 : 050AA 111ZA 154AC

Plus en détail

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333 !" # $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* #$-*!%-!!*!%!#!+!%#'$ /!1+'$*2333 $!)! $(!*!" /4 5 $." 6 $-*(!% 6 '##$! $ 6 '##$! $ 6,'+%'! $ 6,'+%'! $ +!,'+%'! $ 65 %7- !""!# $ %! & '%! "!# (

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

Alimentations. 9/2 Introduction

Alimentations. 9/2 Introduction Alimentations / Introduction / Alimentations non stabilisées AV filtrées, pour l alimentation de commandes électroniques / Généralités / Alimentations AV, AV filtrées, monophasées / Présentation / Tableau

Plus en détail

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Technique Jusqu à - 4kW / 315 Nm Réducteur roue et vis sans fin CBS-2.00FR1211 PRODUITS DE A GAMME S appliquant à de nombreux domaines comme l alimentaire,

Plus en détail

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE Jean Luc Bovet, Auvernier L'article de Monsieur Jean Piquerez (Bulletin de la SSPMP No 86), consacré aux symédianes me paraît appeler une généralisation. En

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ECHELLE

NOTICE DE MONTAGE ECHELLE NOTICE DE MONTAGE ECHELLE À CRINOLINE ACIER Me llerie uminium, acier et i x Rue de la coulée verte - P.A de la fringale 2700 VAL DE REUIL Tel. 02 32 09 57 80 - Fax. 02 32 09 57 92 Email : commercial@anoxa.fr

Plus en détail

D 155 Annex 16, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification

D 155 Annex 16, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Annex 16, page 1 CIB Révision WG Projet de définition Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Proposition consolidée du rapporteur Date : 16 février

Plus en détail

L innovation technologique des entreprises françaises au Brésil

L innovation technologique des entreprises françaises au Brésil L innovation technologique des entreprises françaises au Brésil Résultats-clefs de l étude de l IPT Rédacteurs : Prof. Raimundo Nonato dos Santos (IPT) Juin 1999. Michel Lévêque Cendotec - Av. Paulista,

Plus en détail

D 155 Annex 20, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification

D 155 Annex 20, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Annex 20, page 1 CIB Révision WG Projet de définition Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Proposition consolidée du rapporteur Date : 04 mai 2012

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Toujours à vos côtés - notre package «services en plus». Plus de produits, plus de marques, plus de choix Simplement tout. Tout ce dont vous avez besoin pour

Plus en détail

FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES fire control 31 32 FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES 01620 01620I 01630 01630I 01820 01820I 01830 01830I Ventouse électromagnétique Corps ventouse à dos fileté M8 Dimensions ventouse : diamètre

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2014

DÉCLARATION DES REVENUS 2014 2042 N 10330 * 19 14 DÉCLARATION DES REVENUS 2014 direction générale des finances publiques Vous déposez une déclaration pour la première fois Cochez > Vous avez déjà déposé une déclaration. Indiquez :

Plus en détail

NÜVOMC SERRURES MEUBLES ET ARMOIRES POUR LA MAISON ET LE BUREAU

NÜVOMC SERRURES MEUBLES ET ARMOIRES POUR LA MAISON ET LE BUREAU NÜVOMC VERSATILITÉ SÉCURITÉ QUALITÉ SERRURES MEUBLES ET ARMOIRES POUR LA MAISON ET LE BUREAU GARANTIE À VIE SÉRIE 3000 CYLINDRE AMOVIBLE NÜVOMC SÉRIE 3000 COLLECTION CONVERTIBLE Cylindre amovible de NÜVO

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques III. Cercles 1. Cercle d'euler 2. Droite d'euler 3. Théorème de Feuerbach 4. Milieux des segments joignant

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi !"##" %&'(" ) *+,- +./"'#&% 0" 1+,2 )&0"- 3 *-4*)-"- 1+#-" -"'("-'(" 05"6*7+&8 2)92 *+,- ),#)9#"9#-"-0)927"04#)&70"2+,#&72:!;8?,&%"-+9#75+./"#05,9"),#-"%&'(":@>AB+,#"

Plus en détail

5 ème Chapitre 4 Triangles

5 ème Chapitre 4 Triangles 5 ème Chapitre 4 Triangles 1) Médiatrices Définition : la médiatrice d'un segment est l'ensemble des points équidistants des extrémités du segment (cours de 6 ème ). Si M appartient à la médiatrice du

Plus en détail

Boîtier de contrôle et de commande avec EV 3/2 voies intégrée

Boîtier de contrôle et de commande avec EV 3/2 voies intégrée A B C Boîtier de contrôle et de commande avec EV 3/2 voies intégrée Conception Le boîtier de contrôle / commande type GEMÜ avec électrovanne pilote 3/2 voies intégrée pour les actionneurs pneumatiques

Plus en détail

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux individuels La série D65/D75/D72 représente une vaste gamme de modules d affichage numériques, hexadécimaux

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

Devoir 2 avec une figure en annexe, à renvoyer complétée. Corrigés d exercices sections 3 à 6. Liste des exos recommandés :

Devoir 2 avec une figure en annexe, à renvoyer complétée. Corrigés d exercices sections 3 à 6. Liste des exos recommandés : LM323 Envoi 2 2009-2010 Contenu de cet envoi Devoir 2 avec une figure en annexe, à renvoyer complétée. Corrigé du devoir 1. Un exercice de révision sur le chapître 1. Exercices sur l inversion. Corrigés

Plus en détail

e-novatic PRATIQUES, PLANIFICATION SUITE

e-novatic PRATIQUES, PLANIFICATION SUITE Communauté officielle MICROSOFT Contact : Cédric GEORGEOT Téléphone : 06 58 47 43 38 Télécopie : 09 72 11 52 44 e-novatic 40a rue de l ancienne église F-67760 GAMBSHEIM www.e-novatic.fr DOSSIER DE PRESSEE

Plus en détail

Code social - Sécurité sociale 2012

Code social - Sécurité sociale 2012 Code social - Sécurité sociale 2012 Ce Code est à jour au 15 janvier 2012. Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk 2012 Wolters Kluwer Belgium SA Waterloo Office Park Drève Richelle 161 L B-1410 Waterloo

Plus en détail

Calcul différentiel sur R n Première partie

Calcul différentiel sur R n Première partie Calcul différentiel sur R n Première partie Université De Metz 2006-2007 1 Définitions générales On note L(R n, R m ) l espace vectoriel des applications linéaires de R n dans R m. Définition 1.1 (différentiabilité

Plus en détail

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879-

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879- Chapitre 9 REVOIR > les notions de points, droites, segments ; > le milieu d un segment ; > l utilisation du compas. DÉCOUVRIR > la notion de demi-droite ; > de nouvelles notations ; > le codage d une

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

Guide d installation du logiciel CANECO IMPLANTATION. Version 2.5. Implantation de matériel électrique et de câblage automatique

Guide d installation du logiciel CANECO IMPLANTATION. Version 2.5. Implantation de matériel électrique et de câblage automatique Guide d installation du logiciel Guide_installation-CIMP252-FRA CANECO IMPLANTATION Version 2.5 Implantation de matériel électrique et de câblage automatique www.alpi.fr Juin 2012 ALPI Caneco Implantation

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail

Sondage 2002 sur le climat organisationnel à Mesures Canada. Rapport final. Réseau Circum consultation en gestion et en recherche.

Sondage 2002 sur le climat organisationnel à Mesures Canada. Rapport final. Réseau Circum consultation en gestion et en recherche. Réseau Circum consultation en gestion et en recherche 74, rue Val Perché Hull (Québec) J8Z 2A6 819.770.2423, 819.770.5196 service@circum.com http://www.circum.com rigueur transparence créativité pertinence

Plus en détail

Sommaire ! " +$% & , & & & ) . & / 2, %

Sommaire !  +$% & , & & & ) . & / 2, % #$%%&%' Sommaire #$% & '() *$% % +$% &, & & & $% $% ). & / 01/ 2, % Fiche n 1 : Réfléchir sur son projet avec le Point Accueil Installation ) ) ) ))) ) ) ) Le projet personnel : # $ % $ & ' (& ) Le projet

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015 DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER DIRECTION FILIERES ET INTERNATIONAL SERVICE ENTREPRISES ET MARCHES UNITE ENTREPRISES ET FILIERES 12, RUE ROL-TANGUY TSA 20002 93555 MONTREUIL SOUS BOIS CEDEX

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ

DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ SIT Group SIT -3-5 SIGMA 9.955.53 1 Le contenu du présent document peut subir des modifications sans aucun préavis DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ Domaine d'application Appareils

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1 CORRECTION 1 Mr KHATORY (GIM 1 A) 1 Ecrire un algorithme permettant de résoudre une équation du second degré. Afficher les solutions! 2 2 b b 4ac ax bx c 0; solution: x 2a Solution: ALGORITHME seconddegré

Plus en détail

CHAPITRE VI ALEAS. 6.1.Généralités.

CHAPITRE VI ALEAS. 6.1.Généralités. CHAPITRE VI ALEAS 6.1.Généralités. Lors de la synthèse des systèmes logique (combinatoires ou séquentiels), nous avons supposé, implicitement, qu une même variable secondaire avait toujours la même valeur

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES Fiche activité élève

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES Fiche activité élève SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES Fiche activité élève Nom : Prénom : 2 MDM BEP Date : deuxième trimestre Objectif: Etre capable de reconnaître les différents types de travaux rencontrés sur la veste Julie. Prérequis

Plus en détail

N de com. Finition Description Réference Emballage 013618 noir fermeture automatique Solo 1. fermeture automatique avec alarme porte ouverte

N de com. Finition Description Réference Emballage 013618 noir fermeture automatique Solo 1. fermeture automatique avec alarme porte ouverte Index Serrures 1 Ferrures de construction Serrures Serrures Ferrures de construction SERRURES SERRURES ÉLECTRONIQUES SOLO Serrure de meuble Solo - RFID Proxy system 125kHz - maximum 49 clés par serrure

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Denis Vekemans R n est muni de l une des trois normes usuelles. 1,. 2 ou.. x 1 = i i n Toutes les normes de R n sont équivalentes. x i ; x 2

Plus en détail

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements 3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements Développer une expression consiste à transformer un produit en une somme Qu est-ce qu une somme? Qu est-ce qu un produit?

Plus en détail

Igor Štohl - Les meilleures parties de Garry Kasparov / Volume 1 PARTIE 13

Igor Štohl - Les meilleures parties de Garry Kasparov / Volume 1 PARTIE 13 PARTIE 13 ANATOLY VAISSER GARRY KASPAROV Championnat d'urss par équipes, Moscou 1981 Défense Est-Indienne, a aque des quatre pions 1. d4 Ìf6 2. c4 g6 3. Ìc3 Íg7 4. e4 d6 5. f4 0-0 6. Ìf3 Vaisser est resté

Plus en détail

LE MAGASIN DE FOURNIMENT DU REGIMENT ROYAL DE L ARTILLERIE CANADIENNE

LE MAGASIN DE FOURNIMENT DU REGIMENT ROYAL DE L ARTILLERIE CANADIENNE LE MAGASIN DE FOURNIMENT DU REGIMENT ROYAL DE L ARTILLERIE CANADIENNE Table des matières Fanionsetdrapeaux.3 Cadeauxderetraite...4 Épéeetbâtondedrill...5 Accoutrements.6 Accessoires.8 Articlesenacierinoxydable.9

Plus en détail

Les Angles. I) Angles complémentaires, angles supplémentaires. 1) Angles complémentaires. 2 Angles supplémentaires. a) Définition.

Les Angles. I) Angles complémentaires, angles supplémentaires. 1) Angles complémentaires. 2 Angles supplémentaires. a) Définition. Les Angles I) Angles complémentaires, angles supplémentaires 1) Angles complémentaires Deux angles complémentaires sont deux angles dont la somme des mesures est égale à 90 41 et 49 41 49 90 donc Les angles

Plus en détail

ÉCONOMIE. Financement des PME : les banques en première ligne 5 PAGES D OFFRES D EMPLOI. Supplément Étudiant

ÉCONOMIE. Financement des PME : les banques en première ligne 5 PAGES D OFFRES D EMPLOI. Supplément Étudiant Supplément Étudiant LES ATOUTS DE L ALTERNANCE L alternance poursuit son développement au sein de toutes les filières. Comment s organise aujourd hui laviedesétudiants? Quelssontleurs atouts sur le marché

Plus en détail

1 Première section: La construction générale

1 Première section: La construction générale AMALGAMATIONS DE CLASSES DE SOUS-GROUPES D UN GROUPE ABÉLIEN. SOUS-GROUPES ESSENTIEL-PURS. Călugăreanu Grigore comunicare prezentată la Conferinţa de grupuri abeliene şi module de la Padova, iunie 1994

Plus en détail

SYSTÈMES DE CONFÉRENCE. Système de conférence analogique CDS 4000 04. Système de conférence numérique DCS 6000 06

SYSTÈMES DE CONFÉRENCE. Système de conférence analogique CDS 4000 04. Système de conférence numérique DCS 6000 06 Système de conférence analogique CDS 4000 04 Système de conférence numérique DCS 6000 06 DIS, Danish Interpretation Systems, fait partie des fabricants les plus réputés de systèmes de conférences. DIS

Plus en détail

Série 2600/2700. Détermination du n de longueur de l axe de fermeture en cas d utilisation de réceptacle: Type 1 + 3* G = P + F

Série 2600/2700. Détermination du n de longueur de l axe de fermeture en cas d utilisation de réceptacle: Type 1 + 3* G = P + F Caractéristiques particulières Charge de traction 1.330 N maxi. Fixation de dimension réduite pour charge de traction élevée. Grand choix d axes de fermeture et de réceptacles. Série 2600: tête cylindrique;

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013 Retrouver tous les sujets, les corrigés, les annales, les finales sur le site du rallye : http://sarthe.cijm.org I Stéphane, Eric et Christophe sont 3 garçons avec des chevelures différentes. Stéphane

Plus en détail

Participation étudiante

Participation étudiante Association Générale des Etudiants de Paris - AGEP Association à but non lucratif de loi 1901 Siège social : AGEP c/o Centre Universitaire des Saints-Pères 45, rue des Saints-Pères 75006 Paris www.ageparis.com

Plus en détail

Innovation dans la serrure

Innovation dans la serrure 13 Innovation dans la serrure Catalogue MSL Fabrique de serrures et de ferronnerie SA CH-4245 Petit-Lucelle Tél +41 61 775 11 11 Fax +41 61 775 11 77 info@msl-lock.com www.msl-lock.com Indications de commande

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003 ORIGINAL : anglais DATE : 18 juillet 2003 F UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

L évaluation des enseignements par les étudiant- e- s analysée sous l angle du genre

L évaluation des enseignements par les étudiant- e- s analysée sous l angle du genre Projet E- QUAL + L évaluation des enseignements par les étudiant- e- s analysée sous l angle du genre Synthèse d une étude statistique exploratoire Centre de didactique Universitaire Université de Fribourg

Plus en détail

" # $ % % & ' ( ) * +,! '()*+ *, + ' +' + ' ' -+ - +.+. /0 / 1 0 12 1 1 2 34+ 4 1 +. 50 5 * 0 4 * 0 6! "##$ % &!

 # $ % % & ' ( ) * +,! '()*+ *, + ' +' + ' ' -+ - +.+. /0 / 1 0 12 1 1 2 34+ 4 1 +. 50 5 * 0 4 * 0 6! ##$ % &! "# $ %%& ' ( )*+, '()*+,'+''-++.+/0112134+1.50*406 "##$ %& 8CC "#$%& ' ( )* +,-./ 0 123 456+7 3 7-55-89.*/ 0 +3 *+:3 ;< =3 3-3 8 0 23 >-8-3 >5? //*/*0;* @A: *53,,3 / * $/ >B+? - 5, 2 34*56 7 /+#** //8

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Sommaire Gamme Protection

Sommaire Gamme Protection Sommaire Gamme Protection Boite Sous Verre Dormant Verre et Altuglass PAGE 180 Goulotte Protection Spéciale Gaz PAGE 181 Barillet + 2 Clefs - H 520 PAGE 181 Marteau Brise Glace PAGE 181 Boite A Clef -

Plus en détail

Nous ne vous fournirons pas les Infos Courses (écomanif), elles seront affichées au Centre de course et en téléchargement sur le site

Nous ne vous fournirons pas les Infos Courses (écomanif), elles seront affichées au Centre de course et en téléchargement sur le site Infos course Nous ne vous fournirons pas les Infos Courses (écomanif), elles seront affichées au Centre de course et en téléchargement sur le site Accueil au centre de course : Base Nautique du Lac du

Plus en détail

RACCORDS ET TUYAUTERIES

RACCORDS ET TUYAUTERIES Mamelons Type de ø A ø B Dimensions Réf. Réf. filetage L d G Raccords Joints M8X1 M8X1 34957 AR1068 METRIQUE M10X1 M10X1 34958 AR371 & M10X1C M10X1C AR1110 METRIQUE M12X1 M12X1 34959 AR1064 CONIQUE M14X1,5

Plus en détail

Typ 511. Serrure de vitrine 6005 pour portes coulissantes en verre, zamak, nickelé au mat.

Typ 511. Serrure de vitrine 6005 pour portes coulissantes en verre, zamak, nickelé au mat. Knopfzylinder 6005 für Glas-Schiebetüren,Vitrinen etc., Zamak, matt vernickelt. Cylinder knob 6005 for glass sliding doors, die-cast, dull nickel-plated. Serrure de vitrine 6005 pour portes coulissantes

Plus en détail

Mutuelle Santé Mutuelle Santé

Mutuelle Santé Mutuelle Santé Mutuelle Santé Mutuelle Santé 1 Mutuelle Santé Santé Vie Assemblée Générale Pour marquer plus encore son essor et sa volonté d'être proche de vous partout, notre institution a tenu une Assemblée Générale

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail